Vous êtes sur la page 1sur 159

Transfusion sanguine

AHU Nesrine ben Sayed

1
Pourquoi la pratique transfusionnelle est
importante à savoir?

 L’infirmier est responsable de la sécurité du


patient durant toutes les phases de la
transfusion sanguine
 Il doit continuellement évaluer et documenter
l’état du receveur avant, durant et après la
transfusion

2
Pourquoi les malades sont-ils transfusés?

 Restaurer ‫ إعادة‬le volume sanguin


– Hémorragies, traumatismes, chirurgie
 Améliorer l’oxygénation des tissus
– Anémie
 Remplacer ou maintenir les facteurs de
coagulation
– Thrombopénie,

3
Section 1

Renseignements sur le sang


 Le sang : sa nature
et sa fonction
 Les principaux groupes
sanguins
 Les dons de sang

4
Quelle est la fonction du sang?

 Le sang transporte l’oxygène et les nutriments


aux tissus et en retire les déchets
 Le sang est formé de plusieurs composants
différents. On appelle « sang total » le sang qui
circule dans l’organisme
 Le sang total se compose de globules rouges,
de globules blancs, de plaquettes et de plasma

5
Hématies, globules blancs et plaquettes
en suspension dans le plasma

6
Combien de sang y a-t-il en nous?

 Un adulte a, en moyenne, cinq litres de sang qui circulent


dans son organisme
 Le volume sanguin total est basé sur la masse corporelle
Catégorie mL/kg Volume sanguin

Homme adulte 70 mL/kg 90 kg = 6 300 mL

Femme adulte 70 mL/kg 60 kg = 4 200 mL

Enfant 80 mL/kg 30 kg = 2 400 mL


3 kg = 255-270
Nouveau-né 85-90 mL/kg
7 mL
Que sont les globules rouges?

 La plupart des cellules du sang sont des globules rouges.


 Les globules rouges (hématies ou érythrocytes)
contiennent de l’hémoglobine, la protéine qui donne au
sang sa couleur rouge
 Les globules rouges circulent dans l’organisme,
approvisionnent les tissus en oxygène et éliminent
le gaz carbonique des poumons
 La fonction des globules rouges (transport d'oxygène)
est essentielle à la prévention des lésions organiques

8
Informations générales

 Le taux d’hémoglobine varie entre 12 et 16 g/dl chez


l’adulte
 Transfusions généralement indiquées lorsque le taux
d’hémoglobine est < 8 g/dl (à condition qu’il n’y ait pas
d’autre traitement de l’anémie)
 Chaque poche (unité) de globules rouges augmente
l’hémoglobine de 1 g/dl

9
Que sont les globules blancs?

 Les globules blancs ou leucocytes circulent dans


l’organisme et le protègent contre les bactéries et
les virus
 Il y a différents types de leucocytes (granulocytes,
macrophages et lymphocytes). Les lymphocytes
contribuent à la défense assurée par le système
immunitaire
 Les leucocytes peuvent aussi servir de véhicule
aux virus et aux bactéries

10
Que sont les plaquettes?

 Les plaquettes sont des cellules incolores et de forme


irrégulière qui se trouvent dans le sang
 Les plaquettes servent surtout à prévenir l’hémorragie
des parois blessées des vaisseaux sanguins par la
formation d’un agrégat à l’endroit blessé
 Les plaquettes contribuent aussi à la coagulation
sanguine, à l’inflammation et à la cicatrisation
des plaies

11
Qu’est-ce que le plasma?

 Le plasma est une solution de sel et de protéines


qui sert de véhicule aux autres composants du sang.
 Les hématies (globules rouges), les leucocytes et les
plaquettes sont en suspension dans le plasma.
 C’est un liquide clair, de couleur paille ‫تبني‬, composé
à 90 % d’eau.
 Il contribue à la coagulation, à la lutte contre les
infections et au maintien de la tension artérielle et
du système immunitaire. En outre, il contient
des minéraux (p. ex., sodium et potassium).
12
Groupes sanguins

 Les globules rouges portent à leur surface un


ensemble de molécules appelés antigènes
 Chaque individu possède un certain nombre
d’antigènes qui définissent son groupe sanguin

13
Antigènes portés par les GR

14
Groupes sanguins

 Les antigènes sont regroupés en des


ensembles appelés systèmes.
 Les 2 systèmes les plus importants en
transfusion sanguine sont le système ABO et
Rhésus

15
Antigènes du Système ABO

 Dans ce système 2 antigènes peuvent être reconnus à


la surface du GR: A et B définissant 4 groupes
sanguins:
– Groupe A, si l’antigène A est seul présent sur les GR du sujet

– Groupe B, si l’antigène B est seul présent sur les GR du sujet

– Groupe AB, si les 2 antigènes A et B sont tous les 2 présents


sur les GR du sujet
– Groupe O si aucun de ces antigènes n’est présent sur les GR

16
Antigènes du Système ABO

Type A Type B

Type AB Type O

17
Anticorps du système ABO

 Dans le plasma, il existe de façon constante, des


anticorps correspondants à ou aux antigènes que le
sujet ne possède pas sur ses GR
– Le groupe A possède dans son plasma l’anticorps anti-B
– Le groupe B possède dans son plasma l’anticorps anti-A
– Le groupe O possède dans son plasma les anticorps anti-A et
anti-B
– Le groupe AB ne possède ni anti-A, ni anti-B

18
Anticorps du système ABO

Groupe A

Groupe B

Groupe AB Rien

Groupe O
19
Antigènes et anticorps du système ABO
Groupe Antigènes sur Anticorps dans
sanguin le GR le plasma
A Antigène A Anti B

B Antigène B Anti A

AB Antigènes A et B Absence

O Aucun Anti A et anti B

20
Anticorps du Système ABO

 Les anticorps du système ABO sont


– Naturels (ils apparaissent spontanément, sans
stimulation antigénique préalable)
– Réguliers (retrouvés chez tous les individus)

21
Le Système Rhésus

 Il comporte 5 antigènes principaux: D, C, c, E, et e


 L’antigène le plus important en transfusion est
l’antigène D
 Une personne le possédant est dite Rhésus positif
 Une personne ne le possédant pas est dite Rhésus
négatif

22
Le Système Rhésus

 A l’état normal, le plasma des sujets Rh négatif ne


contient aucun anticorps anti-Rhésus (anti-D)
 Les anticorps du système Rhésus, contrairement aux
anticorps du système ABO, sont toujours de nature
immune (apparaissant après stimulation antigénique)

23
Répartition des principaux groupes
sanguins en Tunisie

Groupe sanguin Pourcentage (%)

O 45
A 40
B 10
AB 5

Rh(D) Pos 85
24 Rh(D) Nég 15
Groupage ABO et Rhésus

 Réalisé au service de Transfusion


 Repose sur la mise en évidence des antigènes
présents sur les GR grâce à des anticorps spécifiques
 La réaction antigène-anticorps se traduit par une
agglutination des GR en amas visibles à l’œil nu.

25
Epreuve Globulaire

anti-A AHG
antibodies

GR patient
(groupe A)

Epreuve globulaire réalisée en utilisant les anticorps Anti-A et anti-B


26
Groupage sanguin ABO

27
Groupage sanguin ABO

28
Groupage sanguin Rhésus

29
Epreuve sérique

reagent AHG
red cells
Sérum patient (type B)

(avec Ac anti-B)

Epreuve sérique réalisée en utilisant des GR tests de groupe A et B


30
Groupage sanguin

31
Groupage sanguin ABO

32
Groupage sanguin

•Du livre
•Essentials
• anatomy
•Physiologysanguin
•P 278

33
Conditions de groupage sanguin

 Aucune erreur ne peut être tolérée dans le groupage


sanguin
 Au niveau du technicien supérieur,
– Éviter les erreurs dans l’identité du malade
– Les erreurs d’étiquetage du tube
– Interversion des prélèvements entre 2 malades
 Les résultats du groupage ne sont définitifs qu’après
une 2ème détermination sur un autre prélèvement

34
Conditions de groupage sanguin

 En cas d’urgence, si le malade n’a qu’une seule


détermination de groupe, il faudra effectuer un 2ème
prélèvement avant de le transfuser afin que le groupe
soit vérifié en urgence

35
Règles de compatibilité transfusionnelle

iso

com com
iso com iso

com com
•isogroupe iso
36
•compatible
Règles de compatibilité transfusionnelle

37
Section 2

Les composants sanguins

 Composants sanguins du sang total

 Conservation des
composants sanguins

38
Dérivés sanguins ‫مشتقات الدم‬
Sang total

Composés cellulaires Plasma Frais

Plasma Frais Congelé

Cryoprécipité Cryosupernatant

Concentrés de GR Albumine
Facteur VIII
Plaquettes Immunoglobuline
Fibrinogène
etc
39
Principaux produits sanguins

Produits labiles Produits stables*

Sang total Albumine


Concentré de GR Facteur VIII, PPSB
Concentré de plaq Immunoglobulines
Plasma frais congelé
Cryoprécipité

* assimilés à des médicaments


40
Caractéristiques des produits
labiles

 Chaque unité provient d’un don de sang


 Risque résiduel de transmission virale
 Durée de conservation limitée (qqes j à 1 an)
 Règles strictes de transport, de conservation et
d’utilisation

41
Caractéristiques des produits
stables

 Dérivés de pools de plasma


 Inactivation virale
 Conservation longue

42
Dérivés sanguins

Sang Total

GR GB Plasma Riche en
Plaquettes

Plaquettes PFC

43
Composants sanguins

poche simple

poche double

poche triple
44
Differential Centrifugation
First Centrifugation
•Closed System

•Whole •Satellite •Satellite


Blood Bag Bag
• Main Bag • 1
•First • 2

•Platelet-rich
• RBC’s • Plasma
Differential Centrifugation
Second Centrifugation

• RBC’s •Platelet-
rich
• Plasma
•Second

• Platelet •Plasma
• RBC’s •Concentrate
Principaux produits sanguins

• Sang total
• Concentrés de globules rouges
• Concentrés plaquettaires
• Plasma frais congelé (PFC)
• Cryoprécipité (cryo)
• Albumine
• Facteur VIII (anti-hémophilique)

47
Concentrés érythrocytaires

48
Concentrés plaquettaires

www.transfusionontario.org
49
Plasma frais

50
Cryoprécipité

51
Conservation des composants
sanguins

Globules rouges : 4-6 °C


Plaquettes : 22-24 °C jamais au frigo
(légère agitation constante)

Plasma frais congelé:  -20 °C


(Après décongélation ~ 4-6 °C jusqu’à 24 h)

Cryoprécipité :  -20 °C
(Après décongélation ~ 20° C jusqu’à 4 h)

52
Conservation des produits sanguins au réfrigérateur

Les sacs de sang sont


réfrigérés jusqu’à leur
utilisation. En photo un
réfrigérateur de
conservation.

53
Système de surveillance de la température pour la
conservation des produits sanguins

54 Diagramme de température et système d’alarme


Quelle est la durée de conservation
des produits sanguins?

 Globules rouges : 35 à 42 jours


 Plaquettes : jusqu’à 5 jours en agitation constante

 Cryoprécipité : 12 mois à -20 °C


ou 4 heures après décongélation

 Plasma : 12 mois à -20 °C ou 24 heures


après décongélation

55
Conservation des plaquettes en
agitation continue

56
Conservation des plaquettes en
agitation continue

57
Tests pré-transfusionnels

 Groupage sanguin
 Recherche d’agglutinines irrégulières
 Cross-match ou test de compatibilité
 Contrôle ultime au lit du malade

58
RAI Recherche d’Agglutinines Irrégulières
Sérum patient Sérum patient

GR test 1 GR test 2

AHG AHG

Pas d’agglutination Agglutination


(test négatif) (test)

59
Pourquoi les malades sont-ils transfusés?

 Restaurer le volume sanguin


– Hémorragies, traumatismes, chirurgie
 Améliorer l’oxygénation des tissus
– Anémie
 Remplacer ou maintenir les facteurs de
coagulation
– Thrombopénie, CIVD.

60
Transfusions

 Sang total
– Indication: Indiqué dans les anémies aiguës associées à une
hypovolémie
– Action: Rétablit la capacité de transport de l’oxygène et le
volume sanguin
 Dans les hémorragies aiguës, l’hématocrite peut ne pas réfléter le
degré de perte sanguine durant 48 heures

61
Conservation du sang

 La transfusion doit commencer dans les 30 minutes qui ont suivi la


livraison du sang par le laboratoire
– Ne jamais utiliser le réfrigérateur du service pour conserver le sang
– Au delà de 30 minutes le sang ne peut être renvoyé à la banque de
sang

 Chaque unité de sang (ou de concentré érythrocytaire) doit être


transfusée en moins de 4 heures du temps de livraison par la
banque de sang
– risque de contamination bactérienne
– ne pas confondre cette limite de temps avec la durée de la transfusion
qui varie entre 1 et 2 heures en fonction de l’état du patient.

62
Evaluation de l’état du patient avant
transfusion (1)

 Le malade a-t-il eu une réaction transfusionnelle


antérieure?
 Prendre les signes vitaux: pouls, tension artérielle et
température
– Si le malade est fébrile, la fièvre peut masquer les signes d’une
réaction transfusionnelle
– Les signes vitaux doivent être notés dans le registre
transfusionnel

63
Evaluation de l’état du patient avant
transfusion (2)

 Prémédiquer le malade conformément aux prescriptions


du médecin
– antihistamines, corticoïdes, paracétamol
 Accès veineux
– S’assurer de l’accès veineux avant d’obtenir le sang de la
banque
– Les aiguilles 18 G sont préférables. Les aiguilles 20 G sont
acceptables pour les adultes. Les aiguilles 22 G sont à utiliser
chez les enfants.
– Un autre accès veineux est nécessaire si un traitement intra-
veineux doit être donné durant la transfusion
64
Transfusions: Accés veineux et
équipement

 Accés veineux périphérique doit être suffisant pour


maintenir un bon débit transfusionnel
– Aiguille de calibre18-20 G pour l’adulte
– Aiguille de calibre 22-24 pour l’enfant et le nourrisson

– Plus le calibre de l’aiguille est petit, plus le débit de la


transfusion est lent

65
Transfusions: Accés veineux et
équipement

 Dispositif d’administration: Transfuseurs


– Sang total et concentré érythrocytaire doivent être bien
mélangés par inversion douce avant d’être transfusé à travers
un transfuseur muni d’un filtre de 170-200
– Le transfuseur peut être purgé initialement par du sérum
physiologique (NaCl 9‰) ou par le produit sanguin lui-même.
– Le sérum glucosé ne doit pas être utilisé pour la purge ou en
dérivation sur la transfusion

66
Transfuseur (muni de filtre)

• filtre

Filtre

67
Transfusions: Accés veineux et
équipement

 Dispositif d’administration: Transfuseurs


– Un même transfuseur peut être utilisé pour l’administration de
2-4 unités de sang à condition que le débit de la transfusion
reste bon.
– Aux urgences et au bloc opératoire, 8 à 10 unités de sang
peuvent être transfusées à travers un même transfuseur à
condition que celui-ci est changé toutes les 8 heures.
– En raison du risque de contamination bactérienne, les
transfuseurs doivent être changés à la fin de la transfusion des
concentrés de globules rouges ou toutes les 8 heures.

68
Transfusions: Accés veineux et
équipement

 Dispositif d’administration: Transfuseurs


– Un transfuseur utilisé pour les concentrés de GR ne
doit jamais être utilisé après pour une transfusion de
plaquettes, parce que les globules rouges retenus
par le filtre empêcheront les plaquettes de passer.
– Les transfusions ne doivent pas être montées en
dérivation sur d’autres perfusions
– Aucun traitement ne doit être injecté dans la poche
de sang ou à travers le transfuseur

69
Transfusions: Accés veineux et
équipement

 Dispositif d’administration: Serpentin réchauffeur


– Le sang n’a pas besoin d’être réchauffé avant sa transfusion.
– Le sang ne doit pas être réchauffé en l’exposant à l’eau
chaude, ou en le plaçant dans un four à micro-ondes ou sur
un radiateur

– Le sang doit être réchauffé dans les situations suivantes:

70
Réchauffeur de sang: serpentin

 Le sang doit être réchauffé dans les situations


suivantes:
– Transfusion massive
– Exsanguino-transfusion (néo-natale)
– Hypothermie

 Ne pas utiliser l’eau chaude, le radiateur ou le


four à micro-ondes pour réchauffer le sang

71
Transfusions: Accés veineux et
équipement

72
Transfusions: Accés veineux et
équipement

73
Transfusions: Sac à pression

74
Transfusions: Sac à pression

75
Identification du patient

 Comparer le nom et le numéro d’hôpital qui figure


sur le bracelet d’identification du patient, l’étiquette
du sang ou du dérivé et le rapport d’émission.
 Les deux (2) mêmes infirmières doivent signer
le rapport d’émission.

En cas de divergence, ne PAS


administrer le sang ou le composant.

76
Vérification des dérivés sanguins

2 infirmières doivent comparer le dérivé sanguin au


rapport d’émission quant aux critères suivants :

• dérivé sanguin
• numéro d’unité du dérivé sanguin
• groupe et Rh du dérivé sanguin

Il faut procéder à un examen visuel de l’unité de sang.

77
Examen visuel du sang

Le sceau est-il solide et exempt de fuite?

Y a-t-il hémolyse
dans le plasma? Les globules
Le plasma est-il rouges sont-ils
rose? de couleur
normale ou
Y a-t-il de gros sont-ils violets
caillots en ou noirs?
évidence?

Il doit n’y avoir aucune fuite, aucun caillot visible, ni hémolyse.


Les cellules doivent être de couleur normale. Il faut signaler
78 toute anomalie au service de transfusion
Transfusions

 Sang total
– Indication: Indiqué dans les anémies aiguës
associées à une hypovolémie
– Action: Rétablit la capacité de transport de
l’oxygène et le volume sanguin
 Dans les hémorragies aiguës, l’hématocrite peut ne pas
réfléter le degré de perte sanguine durant 48 heures

79
Transfusions

 Sang total
– Précautions spéciales: Doit être ABO identique
– Conservation: 2-6C
 CPD-Mannitol 42 jours
 CPD 21 jours

80
Transfusions

 Sang total
– Volume: 250 à 400 ml
– Débit de transfusion:
 1.5 à 2 heures par unité mais sans dépasser 4 heures
 En cas de perte massive, aussi vite que le patient peut le
tolérer
– Dispositif d’administration: Transfuseur (avec filtre),
pompe

81
Transfusions

 Sang total
– Pose de la transfusion

 Pas de prise d’air


 Le filtre de la tubulure de sang doit être rempli
complètement pour éviter les cassures des GR

82
Transfusions

 Sang total
– Faire le contrôle pré-transfusionnel ultime au lit du
malade
 Contrôle obligatoire, qu’il y ait ou non des épreuves de
compatibilité pratiquées à la banque de sang
 Permet d’éviter les erreurs graves de groupe et de
diminuer le risque de choc transfusionnel
 Consiste à mettre en présence une goutte de sérum du
malade avec une goutte du sang à transfuser sur une lame
de verre ou sur une carte. Noter la présence ou non
d’agglutination

83
Transfusions

 Sang total
– Administration :
 Commencer lentement la transfusion
 Transfuser lentement les 15 premières min
 Puis ajuster en fonction de la condition du receveur
 La plupart des réactions surviennent les 15 premières min,
lors de l’administration des 50 premiers ml

84
Transfusions

 Sang total
– Administration les 15 premières min:
 Débit: 1-2 ml/min
 Si calibre du transfuseur est de 10 gttes /ml
– 10 à 20 gttes /min
 Si calibre du transfuseur est de 20 gttes /ml
– 20 à 40 gttes /min
 Si une pompe est utilisée
– 1 ml/min x 60 min/h = 60 ml/h
– 2 ml/min x 60 min/h = 120 ml/h

85
Transfusions

 Sang total
– Administration après les 15 premières min:
 Gttes/min
– Formule: ml x calibre du transfuseur/min = gttes/min
– Ex: 250 ml CGR en 2 heures, transfuseur 20 gttes/ml
– 250 ml x 10 gttes/ml / 120 min= 21 gttes /min
 ml/h
– Formule: ml/h
– Ex: 300 ml CGR en 2 heures;
– 300/2 = 150 ml/h

86
Transfusions

 Sang total
– Administration:
 Compatible avec Na Cl à 0.9% seulement
 Ne pas administrer avec d’autres solutions IV
 Ne pas administrer de médicament en même temps avec
le sang
 Recourir au réchauffeur de sang seulement en cas de
transfusion massive

87
Transfusions

 Sang total
– Administration:
 Quand la poche de sang est complètement transfusée,
rincer la tubulure avec du sérum salé

88
Transfusions

 Sang total
– Administration:
 Quand la poche de sang est complètement transfusée,
rincer la tubulure avec du sérum salé

89
Transfusions

 Sang total
– Précautions:
 Du sang O négatif sans groupage peut être administré en
cas d’urgence

90
Transfusions

 Concentré de globules rouges


– Indication: anémies symptomatiques, nécessitant
une correction urgente, ou taux d’Hb entre 7-9 gr/dl
chez des cardiaques ou insuffisants respiratoires
– Action: Rétablit la capacité de transport de
l’oxygène

91
Transfusions

 Concentré de globules rouges


– Précautions spéciales: Doit être ABO compatible
– Conservation: 2-6C
 CPD-Mannitol 42 jours
 CPD 21 jours

92
Transfusions

 Concentré de globules rouges


– Volume: 240 à 340 ml
– Débit de transfusion:
 1.5 à 2 heures par unité mais sans dépasser 4 heures
 En cas de perte massive, aussi vite que le patient peut le
tolérer
– Dispositif d’administration: Transfuseur (avec filtre),
pompe

93
Transfusions

 Concentré de globules rouges


– En pratique:
 Poser l’abord veineux avant d’aller chercher le sang
 Utiliser une aiguille 18 G, 20 G OK, 22 G pour les enfants
 Autre abord IV au besoin si des traitements IV sont à
donner durant la transfusion

94
Transfusions

 Concentré de globules rouges


– En pratique:
 Pas besoin de réchauffer le sang (sauf si transfusion
massive)
 Ne pas déposer la poche de sang sur le radiateur ou dans
un four à micro-ondes

95
Transfusions

 Concentré de globules rouges


– En pratique:
 Transfusion doit commencer dans les 30 minutes qui
suivent sa livraison par le service de transfusion
 Ne jamais utiliser le réfrigérateur du service pour la
conservation du sang
 Au-delà de 30 min le sang non utilisé ne peut être retourné
au service de transfusion

96
Transfusions

 Concentré de globules rouges


– En pratique:
 Commencer lentement la transfusion
 Compatible avec Na Cl à 0.9% seulement
 Ne pas administrer avec d’autre solution IV
 Ne pas administrer de médicament en même temps avec
le sang

97
Transfusions

 Concentré de globules rouges


– En pratique:
 S’il y a besoin de transfuser rapidement ou si concentré
trop visqueux: utiliser des sacs à pression
 Situation rencontrée aux urgences, en réa, au bloc
opératoire
 Ne pas gonfler au–delà de 30 cm Hg

98
Transfusions

 Concentré de globules rouges


– En pratique:
 Ne jamais laisser la transfusion plus de 4 heures
– Risque de contamination bactérienne

99
Transfusions

 Concentré de globules rouges


– En pratique:
 Recourir au réchauffeur de sang
– en cas de transfusion massive
– Malade en hypothermie
– Exsanguino-transfusion néonatale

10
0
Transfusions

 Concentrés de globules rouges


– Une unité de concentré érythrocytaire élève l’Hb de
1gr/dl environ
– Si utilisés à la place du sang total en cas
d’hémorragie aiguë, les concentrés érythrocytaires,
le PFC et les concentrés plaquettaires dans un
rapport de 3:1:10 unités sont un remplaçant
adéquat du sang total

10
1
Transfusions

 Concentré de globules rouges


– Déleucocytation: réduit le risque d’alloimmunisation
et de transmission de CMV
– Lavage: pour enlever le plasma du donneur réduit le
risque de réactions allergiques
– Irradiation: prévient le risque de réaction du greffon
contre l’hôte chez les malades immunodéprimés

10
2
Plaquettes

10
3
Transfusions

 Concentré plaquettaires

10
4
Concentrés plaquettaires

 Pas besoin de cross-match


 ABO compatible de préférence

10
5
Concentrés plaquettaires

 Les plaquettes peuvent être obtenues :


– à partir d'un don de sang total → Concentré
Plaquettaire Standard
– par cytaphérèse → Concentré Plaquettaire Unitaire

10
6
Concentré plaquettaire unitaire
obtenu par cytaphérèse

10
7
Concentrés plaquettaires

 Dose moyenne quotidienne : 1 CPS pour 5 à


10 kg de poids
 Durée de transfusion: 5 min par poche

10
8
Concentrés plaquettaires

 Règles de compatibilité :
– la compatibilité ABO et Rhésus D doit, en règle, être
respectée; néanmoins:
– des plaquettes Rhésus D+ peuvent être
administrées à un receveur Rhésus négatif sous
couvert de l'injection IV de γglobulines anti-D dans
les 3 heures suivant la transfusion

10
9
Concentrés plaquettaires

 Règles de compatibilité :
– des plaquettes ABO incompatibles sont
éventuellement utilisables, sous réserve :
– d'une faible contamination érythrocytaire (volume de
GR < 5 ml)
– de l'utilisation d'une autre voie d'abord en cas de
transfusion simultanée de concentrés
érythrocytaires

11
0
Transfusions

 Plasma frais congelé

11
1
Transfusions

 Plasma frais congelé


– Décongélation nécessite 20 à 30 minutes
– À utiliser au mieux dans les 3 heures suivant la
décongélation et en tout cas dans les 6 heures
suivant la décongélation
– Durée de la transfusion: ½ h à 2 h
– Ne jamais recongeler

11
2
Transfusions

 Plasma frais congelé: Règles de compatibilité

11
3
Transfusions

 Cryoprécipité ‫الراسب القَـري‬

11
4
Règles générales

 Les produits distribués ne doivent en aucun


cas être transfusés à un autre patient
 Les produits sanguins doivent être transfusés
sur une voie d'abord exclusive :
– ils ne doivent pas être mélangés avec d'autres
solutés
– ni entre eux

11
5
Evaluation de l’état du patient avant
transfusion (1)

 Le malade a-t-il eu une réaction transfusionnelle


antérieure?
 Prendre les signes vitaux: pouls, tension artérielle et
température
– Si le malade est fébrile, la fièvre peut masquer les signes d’une
réaction transfusionnelle
– Les signes vitaux doivent être notés dans le registre
transfusionnel

11
6
Evaluation de l’état du patient avant
transfusion (2)

 Prémédiquer le malade conformément aux prescriptions


du médecin
– antihistamines, corticoïdes, paracétamol
 Accès veineux
– S’assurer de l’accès veineux avant d’obtenir le sang de la
banque
– Les aiguilles 18 G sont préférables. Les aiguilles 20 G sont
acceptables pour les adultes. Les aiguilles 22 G sont à utiliser
chez les enfants.
– Un autre accès veineux est nécessaire si un traitement intra-
11 veineux doit être donné durant la transfusion
7
Réactions transfusionnelles
aiguës

 Le plus souvent, les accidents graves


surviennent dès le début de la transfusion, d'où
l'importance d'une surveillance particulièrement
vigilante du malade pendant les premières
minutes de la transfusion

11
8
Réactions transfusionnelles
aiguës (< 24 heures)

 Hémolytique par incompatibilité


– Etiologie: incompatibilité des GR
– Signes et symptômes +++:
 frissons, fièvre (>1C),
 céphalées,
 lombalgies,
 douleur le long de la veine ayant servi à la transfusion,
 hypotension, suintement du point de ponction IV,
 hémoglobinurie, oligurie, insuffisance rénale.
11
9
Interventions infirmières

ARRÊTER LA TRANSFUSION
 Maintenir la perfusion avec du sérum salé iso, évaluer
le patient, lui donner de l’oxygène (O2).
 Avertir le médecin traitant et la banque de sang
 Remplir dans la demande de la banque de sang
la section sur les réactions à la transfusion.
 Prélever un échantillon de 7 mL (3 mL en pédiatrie) (tube
EDTA) et l'envoyer à la banque de sang avec le sac de
sang et le dispositif d'administration.
12
0
Réactions transfusionnelles
aiguës (< 24 heures)

 Syndrome frissons-hyperthermie
– Cause: anticorps aux leucocytes du donneur,
 Se voit habituellement chez des polytransfusés
– Signes et symptômes:
 frissons, hyperthermie (>1C),
 céphalées, malaise

12
1
Réactions transfusionnelles
aiguës (< 24 heures)

 Surcharge circulatoire
– Cause: surcharge volémique
– Signes et symptômes:
 dyspnée, toux productive et crachats spumeux rosés,
 tachycardie, hypertension,
 céphalées

12
2
Réactions transfusionnelles
aiguës (< 24 heures)

 Allergique
– Cause: anticorps aux protéines plasmatiques du
donneur
– Signes et symptômes:
 prurit, urticaire, érythème,
– Traitement: anti-histaminiques, corticoïdes

12
3
Réactions transfusionnelles
aiguës (< 24 heures)

 Anaphylactique
– Etiologie: anticorps au plasma du donneur (le plus
souvent anti-IgA)
– Signes et symptômes: urticaire, érythème, anxiété,
détresse respiratoire, oedème du larynx ou du
pharynx, bronchospasme

12
4
Réactions transfusionnelles
aiguës (< 24 heures)

 Contamination bactérienne
– Cause: transfusion de produits sanguins contaminés
par une bactérie
– Signes et symptômes:
 fièvre (souvent > 40C), tachycardie, frissons,
 état de choc,
 nausées, vomissements, dyspnée,
 douleurs lombaires mais pas d’hémoglobinurie.

12
5
Réactions transfusionnelles
aiguës (< 24 heures)

 Aéroembolisme
– Cause: transfusion d’air dans une veine
– Signes et symptômes:
 hypotension grave soudaine,
 dyspnée, cyanose
 et collapsus

12
6
Réactions transfusionnelles
aiguës (< 24 heures)

 Hypothermie
– Cause: transfusion rapide de sang froid
– Signes et symptômes: aryhtmie cardiaque

12
7
Réactions transfusionnelles
tardives (> 24 heures)

 Complications infectieuses
– Hépatite B, 1/63.000 transfusions
– Hépatite C, 1/103.000 transfusions
– HIV (Virus du SIDA), 1 / 490.000
– CMV (Cytomégalovirus)
– Paludisme, syphilis

12
8
Le don de sang

12
9
Comment se passe un don de
sang?

 On évalue la santé du donneur, on prend sa température


et on mesure son taux d’hémoglobine.
 Une infirmière collecte le sang dans un sac en plastique
à l’aide d’une aiguille intraveineuse.
 Le don en soi prend peu de temps (entre 10 et
20 minutes).
 Tout le matériel utilisé pour le don est jetable et ne sert
que pour un seul don avant d’être jeté.

13
0
Le don de sang
‫التبرع بالـدم‬

Pr Abderrahim KHELIF
Chef du Service d’Hématologie
Don de sang

13
2
Qui peut donner du sang?

Âge : Entre le 18 et le 60 ans


Poids : Au moins 50 kg
Hémoglobine : Conforme aux exigences
Fréquence des dons : Intervalle minimum de 60 jours entre les dons
Santé : En bonne santé et qui se sent bien.
Dépistage : Au moment du don, on pose certaines
questions au donneur pour s’assurer de son admissibilité.
Exemples :
Si le donneur… Avant de donner du sang, il doit attendre…
 a été chez le dentiste : 3 jours après sa visite
 a eu un rhume, une grippe
ou un mal de gorge : sa guérison complète
13  s’est fait faire un perçage
ou un tatouage : 6 mois
3
Comment se passe un don de
sang?

 On évalue la santé du donneur, on prend sa température


et on mesure son taux d’hémoglobine.
 Une infirmière collecte le sang dans un sac en plastique
à l’aide d’une aiguille intraveineuse.
 Le don en soi prend peu de temps (entre 10 et
20 minutes).
 Tout le matériel utilisé pour le don est jetable et ne sert
que pour un seul don avant d’être jeté.
‫‪Le don de sang‬‬

‫يسأل المتبرع بالدم و يُعمر استبيان لذلك الغرض‬


‫‪Le don de sang‬‬

‫تُؤخد عينة دم من اإلصبع لمعرفة مستوى الهماتكريت‬


‫‪Le don de sang‬‬

‫يسحب الدم في أنبوب شعيري ثم يُدور في نابذة صغيرة لمعرفة‬


‫الهماتكريت‬
‫‪Le don de sang‬‬

‫يسحب الدم في أنبوب شعيري ثم يُدور في نابذة صغيرة لمعرفة‬


‫الهماتكريت‬
‫‪Le don de sang‬‬

‫يستلقي المتبرع على كرسي‪ .‬توضع ُكفة مقياس الضغط على العضد‬
‫‪..‬لقياس ضغط الدم و لإلبقاء على الدم في أوردة الساعد‪.‬‬
‫‪Le don de sang‬‬

‫يُنظف مكان سحب الدم‪ .‬يُختار عرق بارز لسحب الدم‬


‫‪Le don de sang‬‬

‫يُطهر المكان المحيط بموضع سحب الدم‬


‫‪Le don de sang‬‬

‫تدخل اإلبرة برفق في الوريد‪ .‬اإلبرة متصلة بأنبوب بالستيكي ينزل الدم‬
‫‪Le don de sang‬‬

‫يمأل الدم النازل بالجاذبية الكيس في بضع دقائق‪ .‬يحتوي الكيس على مادة‬
Le don de sang
Le don de sang
Le don de sang
Le don de sang
‫‪Le don de sang‬‬

‫تُحفظ وحدات الدم في الثالجة إلى أن تُستعمل‬


Qu’est-ce qu’un don en aphérèse?

 L’aphérèse repose sur le recours à des appareils qui


collectent sélectivement un produit sanguin particulier
(hématies, plaquettes, leucocytes ou plasma).
 On choisit un composant sanguin particulier qui est
automatiquement extrait par l’appareil (le plus souvent
des plaquettes ou du plasma).
 Les composants dont on a pas besoin sont retournés au
donneur.
 L’avantage d’un don en aphérèse, c’est que l’on peut
14 recueillir sélectivement des quantités relativement
9 grandes de produits sanguins.
À quoi servent les dons en aphérèse
d’un donneur?

Les plaquettes servent :


 à prévenir l’allo-immunisation (p. ex., greffe de moelle)
 aux patients réfractaires, antigènes HLA des plaquettes
compatibles avec ceux de patients qui ont des anticorps
à des antigènes HLA particuliers
 dans le cadre de dons dirigés, p. ex., mère à enfant
en cas de thrombocytopénie néonatale
Le plasma sert :
 lorsque de grands volumes sont requis (aphérèse
thérapeutique ou transfusions massives)
15  à la production de produits fractionnés
0
Appareil à cytaphérèse
À quoi servent les dons en aphérèse
d’un donneur?

Les hématies servent :


 à fournir l’équivalent de 2 culots globulaires en
une seule procédure (don autologue ou dirigé)
Les granulocytes servent :
 à traiter les infections
Les cellules souches servent :
 à régénérer la moelle osseuse
Les cellules dendritiques servent :
15  à l’immunothérapie
2
TEST DIRECT A L’ANTIGLOBULINE

Antiglobuline
anti-IgG et anti-C

hématies du malade sensibilisées


in vivo Agglutination visible
Pas d’agglutination visible in vitro Test positif = il existe un anticorps
15 anti-érythrocytaire ou
3 du complément fixé sur les hématies
Risques inhérents aux activités
transfusionnelles

 Toute faute ou erreur peut entraîner la mort : aucune


erreur n’est acceptable.
 Une identification précise est l’étape la plus importante.
 La plupart des réactions hémolytiques mortelles aux
transfusions surviennent à cause de la transfusion de
sang d’un groupe sanguin ABO incompatible.
 Les erreurs de transcription, d’étiquetage ou autres
erreurs humaines sont les causes les plus fréquentes
de transfusion de sang incompatible.
15
4
Questions et réponses (1)

Q. Le labo a reçu un échantillon de sang de mon patient


au début de la semaine; pourquoi ne pas se servir de
cet échantillon pour faire analyser la compatibilité
d’autres unités?

15
5
Questions et réponses (1)

R. Tout échantillon utilisé pour les analyses de


compatibilité doit avoir été prélevé dans les 72 heures.
On s’assure ainsi que le patient n’a pas développé des
anticorps d’importance clinique depuis la dernière
transfusion (ou pendant la grossesse). Un patient qui
a déjà été transfusé peut avoir développé des anticorps.
Les analyses de laboratoire pourraient identifier ce
problème et du même coup s’assurer que le sang sera
compatible.

15
6
Questions et réponses (2)

Q. J’avais demandé du sang pour mon patient, mais j’ai


été très occupé et je l’ai oublié. Un autre membre du
personnel infirmier a vu le sang et l’a mis au frigo pour
qu’il se conserve. Quand j’ai appelé le labo quelques
heures plus tard pour poser une question sur le sang,
on m’a dit que je devais le renvoyer au labo et que je ne
pouvais pas le transfuser. Pourquoi?

15
7
Questions et réponses

R. La transfusion doit commencer dans les 30 minutes


suivant la réception du sang. La contamination
bactérienne peut augmenter rapidement dans le sang.
Le sang et les produits sanguins doivent absolument
être réfrigérés dans des réfrigérateurs sous surveillance
et dont la température est contrôlée. Une unité de sang
placée dans le frigo de l’unité pourrait facilement geler si
elle est placée près du compartiment congélateur. Cette
situation entraînerait une hémolyse cellulaire, ce qui
pourrait causer des problèmes chez le patient.
15
8
Questions et réponses

Q.Pourquoi certains produits ont-ils un délai d’expiration


de 4 heures?

R. Tous les produits sont fabriqués en milieu stérile. Une


fois le produit modifié, par exemple pour la préparation
de plaquettes ou de cryoprécipité ou pour le lavage
des hématies, le sceau de stérilité est brisé et le
système devient « ouvert ». En raison du risque de
contamination bactérienne, il faut, selon les normes,
attribuer un délai d’expiration de 4 heures à de tels
15 produits.
9