Vous êtes sur la page 1sur 20

A PROPOS DU RIDDEF

Créé en 2013 et représenté dans 15 zones de l’intérieur du pays, le RIDDEF est une
organisation apolitique, laïque et indépendante qui se réserve néanmoins le droit de se
prononcer sur toute question ayant une conséquence directe sur les droits de l’enfant et
de la femme et sur la cohésion sociale. Le siège social du RIDDEF se trouve à Adjamé
sud 80 logements, Abidjan (Côte d’Ivoire).

 NOTRE VISION
 Aider à l’établissement d’une société juste et soucieuse de la protection des
catégories vulnérables que sont les femmes et les enfants mais aussi
 outiller les femmes à la base à l’exercice de leurs droits et devoirs pour leur
propre développement.

 NOS OBJECTIFS

 Défendre les droits de l’enfant et de la femme


 Vulgariser les textes relatifs aux droits de l’enfant et de la femme
 Sensibiliser la population aux respects des droits de la femme et de l’enfant
 Dénoncer les violations des droits de l’enfant et de la femme.
 Encourager et soutenir toute action relative à la protection des droits
fondamentaux de la femme et ceux de l’enfant.
 Encourager et soutenir toute action impliquant la femme au maintien de la
cohésion sociale
 Porter aide et assistance morale et juridique à tout enfant ou femme en
difficulté sans distinction de classe sociale, d’appartenance politique, ethnique
et religieuse.

 NOTRE VALEUR AJOUTEE


- Equipe jeune et dynamique
- Renforcement des capacités continu des membres
- Proximité avec les populations à travers 15 délégations sur le territoire national :

 La délégation de Bouna
 La délégation de Soubré
 La délégation de Gagnoa
 La délégation d’Abengourou
 La délégation de Séguéla
 La délégation de Man
 La délégation de San-Pédro
 La délégation de Divo
 La délégation de Lakota
 La délégation de Touba
 La délégation d’Agboville
 La délégation d’Abidjan
 La délégation de Bouake
 La délégation de Lakota
 La délégation de Bondoukou

 NOS PARTENAIRES
 Ministères et Institutions Publiques
 Ministère de la justice, des droits de l’Homme et des Libertés publiques
 Ministère de la solidarité, de la Famille, de Femme et de l’Enfant
 Ministères de l’Education Nationale
 La Commission National des Droits de l’Homme (CNDH-CI)
 La DPJEG
 La Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance (HABG)
 Institutions Internationales et Organismes Internationaux
 ICTJ International Center for Transitionnel Justice
 FRIEDRICH EBERT STIFTUNG
 Ambassade de France
 ONUCI (Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire)
 UNICEF
 SEARCH FOR COMMON GROUND
 L’UNION AFRICAINE

 Réseaux et Plateformes

 GOFEHF (Groupe des Organisations Féminines pour l’Egalité Homme-


Femme)
 ROSCI –CAP (Réseau des Organisations de la Société Civile
Ivoirienne pour le Contrôle Citoyen de l’Action Publique)
 FORUM DES ONGS des Droits de l’Homme
 GROUPE DE TRAVAIL SUR LA CHARTE AFRICAINE DE
DEMOCRATIE, DES ELECTIONS ET DE LA GOUVERNANCE
(CADEG)
 GIFJT (Groupe d’Initiatives Féminines pour la Justice Transitionnelle)
 Membre des deux commissions régionales de la Commission
Nationale des Droits de l’Homme de Côte d’Ivoire (région de l’Agneby
Tiassa et du Lôh Djiboua )
 NOTRE PARCOURS

PROTECTION DES DROITS DE L’ENFANT ET DE LA FEMME

Le RIDDEF et la Division des Droits de l’Homme (DDH), de l’Opération des


Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) ont renforcé les capacités des organisations de
la société civile en matière de protection des droits de l’Enfant et de la Femme et en
matière de monitoring des violations de ces droits, du 15 au 16 avril 2015 au CERAO
(Abidjan).

L’objectif de cet atelier était de familiariser la quarantaine de participants venus des


quatre coins du pays aux textes nationaux et internationaux relatifs aux droits de l’enfant
et de la femme et de leur fournir des outils pour mener des activités de protection des
droits de l’enfant et de la femme, y compris la rédaction de rapports sur les violations de
leurs droits et des plaidoyers pour mettre f

Madame la Présidente encadrée par Monsieur EUGENE NINDORERA(Chef de la DDH de


l’ONUCI) et Madame SAOUDATOU FOUSSENI-MOUSSA de la DDH
PROTECTION DES DROITS DES TRAVAILLEURS(SES) DOMESTIQUES

DE l’ENQUETE A l’ASSEMBLEE NATIONALE


MARS 2014 – JUILLET 2014

Vingt quatre enquêtrices ont été formées pour enquêter sur les violences faites aux
travailleuses domestiques dans les Communes de Cocody,Marcory,Abobo et Yopougon ;
Le rapport de cette enquête a servi de support à l’élaboration de la proposition de loi sur la
règlementation de ce secteur d’activité, laquelle proposition de loi a été voté à l’unanimité
par les groupes parlementaires lors des assises de la commission des affaires sociales et
culturelles de l’ASSEMBLEE NATIONALE le 8 Juillet 2014.

L’HONORABLE TRAORE ADJARATOU AU MILIEU,A SA DROITE SES COLLÈGUES


DÉPUTÉS,A SA GAUCHE, LA PRÉSIDENTE DU RIDDEF,CHANTAL AYEMOU ET LE
JUGE FALLE MEMBRE DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DU RIDDEF
FETE DE NOËL: Le RIDDEF offre des cadeaux aux enfants défavorisés
Le RIDDEF (Réseau Ivoirien pour la Défense des Droits de l’Enfant et de la Femme) a
organisé, le 24 décembre 2014, un arbre de Noël en faveur des enfants défavorisés au
quartier Gobelet ; un quartier précaire de la commune de Cocody les Deux Plateaux
(Abidjan).

About theseads
JOURNEES PORTES OUVERTES DES ARMEES
Du jeudi 04 au samedi 06 décembre 2014, s’est ténu au camp Gallieni du plateau les
journées portes ouvertes du CADHA.L’objectif de ses JPO est de briser le mur de
méfiance qui existe entre l’armée et la population civile.

Le RIDDEF a sensibilisé les populations qui visitaient son stand au respect des Droits de
l’Enfant et de la Femme.

La Présidente CHANTAL AYEMOU a également animé un atelier sur les six violations
les plus graves des Droits de l’Enfant commises en
période de conflit.

Le Premier Ministre Monsieur KABLAN DUNCAN et le Chef d’Etat Major SOUMAILLA


BAKAYOKO échangeant avec Madame la Présidente
PROTECTION DE L’ENFANT

LE RIDDEF S’INDIGNE CONTRE LES ENLÈVEMENTS D’ENFANTS EN CÖTE D’IVOIRE à


travers une déclaration publiée le 29 janvier 2015.

Mme Adou Yolande Secrétaire Générale du RIDDEF lors d'une émission radio à
l’effet d’interpeller les autorités sur les mesures à prendre pour mettre fin au
phénomène d’enlèvement et de tuerie d'enfants en Côte d’Ivoire. C'était le mardi 24
février 2015 de 10h à 11h sur ISTC FM. Animateur Augustin Tapé.
Emission radio organisée par la radio ISTC FM 103.8 le 17 mars 2015 sur l’égalité
Homme Femme en Côte d’Ivoire, Mme Ayémou Chantal, la Présidente du RIDDEF :
Personne Ressource

COMMUNIQUÉ DE PRESSE: LE RIDDEF SE FÉLICITE DE LA MISE EN PLACE D’UN


CONSEIL NATIONAL DE LA FEMME EN CÖTE D’IVOIRE

Le RIDDEF a produit une déclaration pour se féliciter de la mise en place du


conseil national de la femme en Côte d’Ivoire le 03 mars 2015.
PLAIDOYER POUR UN TRAVAIL DOMESTIQUE DECENT EN COTE D’IVOIRE

 CONFERENCE PUBLIQUE SUR LA CONVENTION 189 sur le thème suivant :


les défis du travail domestique en Côte d’Ivoire

Conférence publique, le mardi 19 mai 2015, pour faire connaitre la convention 189 de
l’Organisation Internationale du Travail (OIT) relative au travail décent pour les
travailleurs et travailleuses domestiques, telle est la préoccupation du Réseau
Ivoirien pour la Défense des Droits de l’Enfant et de la Femme (Riddef) qui a initié
une à Abidjan. Cela, grâce à l’appui de son partenaire la Fondation Friedrich Ebert
Stiftung.

Cette conférence avait, entre autres objectifs,


 de familiariser les participants au contenu de la convention 189,
 présenter l’état des lieux des violations des droits des travailleurs et travailleuses
domestiques en cote d’ivoire (rapport RIDDEF),
 mettre en relief la nécessité de la mise en place d’un cadre juridique organisant le
secteur du travail domestique en cote d’ivoire,
 exposer des voies possibles de prises en charge sociales des travailleurs et
travailleuses domestiques en cote d’ivoire.
 EMISSIONS TELEVISEES ET RADIOS

Le 12 juin 2015,La Présidente du Riddef Côte d'Ivoire Chantal Kouadio Epse Ayémou sur le plateau de
LE DEBAT.TV à l’émission intitulé : CE QUI FAIT DEBAT relative au statut des travailleurs domestiques
PROCESSUS ELETORAL

 FEMMES ET PROCESSUS ELECTORAL

Le bureau de liaison de l’Union Africaine à Abidjan, International Alert et le roupe de


travail sur la Charte Africaine de la Démocratie, des Elections et de la Gouvernance
(CADEG) renforcent les capacités des organisations de la société civile en matière de
prise en compte du genre dans le processus électoral à la lumière de la CADEG.
C’était du 9 au 11 février 2015 a l’hôtel ibis plateau

 Révision de la liste électorale


- Le RIDDEF plaide pour une prolongation du délai de deux (2) semaines

Depuis le 1er juin 2015, la Commission Electorale Indépendante (CEI) a lancé


le processus de révision des listes électorales afin d’intégrer les nouveaux
majeurs, les nouveaux ivoiriens et ceux qui auraient changé d’identité. Selon le
calendrier de cette commission, l’opération doit s’achever le mardi 30 juin 2015.
Par ailleurs, le Vendredi 26 juin 2015, Monsieur Gervais Coulibaly, Vice-
Président de l’institution, annonçait qu’à la date du 23 juin 2015, seulement 317
878 citoyens, dont 108 487 nouveaux inscrits, avaient pu actualiser leurs
données dans les registres de la CEI.
Chiffres en décalage avec l’évolution de la population. Le dernier Recensement
Général de la Population et de l’Habitat (RGPH2014) faisant état de 23 millions
d’habitants. En plus les populations rencontraient de nombreuses difficultés pour
l’obtention des pièces administratives requises pour l’inscription sur la liste
électorale

Partant de ce constat, le RIDDEF a produit une déclaration à l’effet de plaider


pour un report de deux semaines de la date limite des inscriptions .

Ce plaidoyer fut entendu par les autorités et le report de deux semaines a été
effectif.

Le RIDDEF SENSIBILISE LES POPULATIONS A S’INSCRIRE SUR LA


LISTE ELECTORALE

- En partenariat avec le GOFEHF et la CEI


- En partenariat avec le GOFEHF et l’USAID
- En partenariat avec le GOFEHF et le PNUD
- En partenariat avec International Alert
RENFORCEMENT DES CAPACITES

 PROJET LIANE

Dans le cadre du projet LIANE "Leadership et Initiatives des acteurs non étatiques"
(LIANE) de l’Union européenne (UE) financé par l’Union Européenne et organisée par le
CERAP, les membres du RIDDEF ont bénéficié de plusieurs formations sur :

 La gouvernance associative
 L’élaboration d’un manuel de procédure administrative et financière
 La gestion de projet et recherche de financement

 FORMATION ORGANISEE PAR LE RIDDEF EN PARTENARIAT AVEC


L’UNICEF

L’UNICEF a renforcé les capacités des délégations du RIDDEF, d’Abidjan, Séguéla et


San-Pedro sur la planification stratégique basée sur les droits de l’Homme

Le Formateur Monsieur KOBEHI TOUTOU GUILLAUME remmettant à Madame la


Présidente, le rapport de l’UNICEF …….sur la situation des enfants en Côte d’Ivoire
JUSTICE TRANSITIONNELLE

 CONSULTATION ORGANISEE PAR ICJT SUR LES REPARATIONS DES


VICTIMES DE LA CRISE POST ELECTORALE
 SESSION DE NOVEMBRE 2014
 SESSION DE FEVRIER 2014
 SESSION DE MAI 2015

ATELIER DE
RELATION PRESS-ECRITE
Emission radio

1- News ivoire : les enlèvements d’enfant en Côte d’Ivoire le


2- News ivoire : le genre est –il une réalité en Côte d’Ivoire
3- News ivoire : les violences basées sur le genre
4- Radio Côte d’Ivoire : Parler de sexualité aux enfants : est – ce tabou
5- Radio :les réparations des victimes de la crise post-électorale (Goule
Yvette)
Emissions télévisées
6- La Radio Télévision ivoirienne : le dossier du Journal télévisé de 20 heures
sur les travailleurs domestiques
7- TV5 : les travailleurs domestiques

Formation et Renforcement des capacités organisées par le RIDDEF

- Formation sur la rédaction de rapport, Juge FalléTcheya


- Formation sur la planification stratégique