Vous êtes sur la page 1sur 32

L E J O U R NAL D ’INFORMAT ION DES SOLUTI ON S A LT E R NAT I V E S D E S A N T É OC TOB R E 20 1 7 N ° 1 3 3

é d it o
Pourquoi j’ai
Sucre et santé :
choisi d’aborder
ce sujet difficile
l’incroyable
Je ne suis pas seulement le rédacteur
en chef d’Alternatif Bien-Être, j’en suis
aussi son premier lecteur. Quand nous
combat que
les industriels
écrivons un article sur un problème de
santé et que celui-ci touche quelqu’un
de mon entourage, je le lui transmets
immédiatement. Comme vous, je fais
attention à mon alimentation, à mon mode
de vie, afin d’éviter la plupart des maladies.
Je garde aussi précieusement toutes les
solutions contre les maladies graves que
livrent en secret
nous avons pu découvrir ces dernières Le sucre, mauvais pour la santé ? La plupart d’entre
années, contre le cancer par exemple.
nous l’entendent comme une évidence. Mais pour
Le sujet du cancer est particulièrement dif-
ficile à traiter car il touche à nos craintes les
en arriver là, il aura fallu dépasser plus de 50 ans de
plus profondes et en particulier notre peur manipulations. Et les industriels n’ont pas dit leur
de mourir. Le père d’un de mes meilleurs
amis est récemment décédé d’un cancer du
dernier mot…
pancréas, mais ce n’est pas le cancer qui
l’a tué ; ce sont les traitements. C’était un D ans les années 1940, la communauté médicale est préoccupée aux
États-Unis face à la vague de maladies cardiovasculaires qui la frappe.
homme formidable qui n’a pas pu profiter
dignement de ses dernières années de vie. Alors qu’elles étaient rares quelques décennies plus tôt, elles deviennent
Comme tous les malades, il fut confronté au la première cause de mortalité ! La première spécialité médicale à prendre
choix : faut-il accepter les traitements qui le problème à bras le corps est l’épidémiologie : son rôle est d’observer
nous sont proposés ou faut-il les refuser ? l’évolution de l’état de santé d’une large population pendant plusieurs
Cette question, je me la pose moi aussi. années, puis d’essayer de faire le lien entre certaines habitudes de vie et le
Certes, si je développe un cancer, je mettrai
en place tous les traitements alternatifs dont risque de survenue d’une maladie.
nous avons déjà parlé ; mais que ferai-je des À cette époque, bien des médecins incriminent les graisses saturées (so-
« traitements classiques » ? Les suivrai-je ?
Sont-ils vraiment efficaces  ? Y a-t-il des lides à température ambiante) et les aliments riches en cholestérol (œufs
différences selon le cancer considéré ? entiers, abats). Mais rapidement, les chercheurs en nutrition mettent plutôt
Ce mois-ci, je ne vous présente pas une en évidence les dangers du sucre pour le système cardiovasculaire, avec de
nouvelle solution naturelle contre cette solides éléments dès 19571. À partir de 1965 le doute n’est plus permis et
maladie ; non, j’ai essayé de répondre à
ces questions, à la fois dérangeantes et
la nocivité du sucre devient bien établie. On démontre déjà que le niveau
cruciales. Plus que jamais, nous avons de sucre sanguin est un meilleur indicateur du risque d’athérosclérose (les
besoin de redevenir acteurs de notre santé. dépôts retrouvés dans la paroi des artères) que le niveau de cholestérol2,3,4.
Nous devons choisir, selon notre volonté. Et
pour bien choisir, il faut être bien informé. 1. Yudkin J. Diet and coronary thrombosis hypothesis and fact. Lancet. 1957 Jul 27;273(6987):155-62
2. Ostrander LD Jr et al. The relationship of cardiovascular disease to hyperglycemia. Ann Intern Med. 1965;62(6):1188-1198
3. Epstein FH et al. Epidemiological studies of cardiovascular disease in a total community-Tecumseh, Michigan.
Julien Venesson Ann Intern Med. 1965;62(6):1170-1187
4. Kuo PT, Bassett DR. Dietary sugar in the production of hyperglyceridemia. Ann Intern Med. 1965;62(6):1199-1212 (suite page 2)

Sucre et santé : l’incroyable combat que les industriels Soignez vos barrières naturelles avec le noyer���������������� 17
livrent en secret�������������������������������������������������������������� 1 L’épineuse question des conflits d’intérêts
Ergonomie du sommeil : réveillez-vous sans douleur en médecine������������������������������������������������������������������� 19
et plein d’énergie������������������������������������������������������������ 5 Philippe Perrot : « Être éleveur et aimer ses animaux,
Ce que vous ne saviez pas sur le café ���������������������������� 7 c’est possible ! »������������������������������������������������������������� 22
Cancer : que peut-on réellement attendre de J’ai testé la TNC, l’ostéopathie par la peau���������������������� 26
la chimiothérapie ?������������������������������������������������������� 12
À LA UNE o ct o b r e 2 0 17 •  n °133

À cette date, les industriels du sucre concernés une information actua- Ci-dessous le type d’affiches que les
savent que, tôt ou tard, les effets lisée et de qualité sur les plantes enfants pouvaient retrouver dans
réels du sucre sur la santé finiront sucrières ainsi que sur le sucre et les classes en 1950.
par être révélés au grand public. ses modalités de consommation ».
Mais pour que cela n’ait lieu que
le plus tard possible, ils vont mettre
Évidemment, cette organisation LA SCIENCE, OUTIL
(dont le budget actuel est d’un
en place une stratégie de manipu-
million d’euros par an, dont plus
DE PROPAGANDE
lation de masse d’une incroyable
efficacité…
de 400 000 euros pour la seule
communication assurée par une
A ux États-Unis, le CREDUS a
déjà son homologue, c’est
quinzaine d’attachés de presse) la Fondation pour la recherche
QUAND TOUT n’est pas si bienfaitrice qu’elle veut sur le sucre (SRF). Et ses membres
le faire croire. Disposant de ses décideront d’agir encore plus en
LE MONDE FAISAIT propres éditions, elle va inonder amont : plutôt que de diffuser
LA PROMOTION la France et le grand public d’un des informations sur l’intérêt du
DU SUCRE flot d’informations, parfois avec sucre, le SRF va mandater trois
le soutien d’hommes politiques, chercheurs en nutrition qui béné-
I
l est probable que les ven-
deurs de sucre avaient perçu
dans le but de diffuser sa propre ficient d’une excellente image dans
vérité, bien distincte de celle de la la communauté scientifique (David
la nocivité du sucre bien avant recherche scientifique… Mark Hegsted, Robert McGandy et
qu’elle soit démontrée scientifi- Frederik Stare, tous les trois cher-
Et dans toutes les époques, la cible
quement. Il suffit d’en avaler deux cheurs à l’Université de Harvard)
principale des manipulations d’opi-
grandes cuillerées à soupe en se et leur demander de produire une
nion a toujours été les enfants.
levant le matin pour constater étude scientifique de très grande
Ces derniers ne seront pas épar-
qu’on ne se sent plus vraiment envergure sur les liens entre la
gnés, en particulier après les deux
« dans son assiette » deux heures consommation de sucre et le risque
guerres mondiales. Nos petites têtes
plus tard… de maladies cardiovasculaires5.
blondes recevront donc, directe-
Pour cette raison, ou peut-être ment par l’école, une “éducation” Leurs résultats seront publiés en
tout simplement pour essayer d’en portant sur les nombreux bienfaits 1967 dans la revue scientifique
vendre un maximum, les indus- du sucre pour la santé, « bonne internationale très réputée et à
triels du sucre ont très rapidement source d’énergie » extraite des l’influence mondiale importante
compris qu’ils pouvaient tirer plantes. New England Journal of Medecine6.
d’importants bé-
Les conclusions
néfices, au sens
en étaient alors
propre comme au
très claires : elles
figuré, à travail-
indiquaient que
ler main dans la
l’unique levier
main. En France,
alimentaire pour
l’union des pro-
réduire le risque
fessionnels sera
cardiovasculaire
scellée dès 1932
était de limiter
par la création du les apports en
Centre d’études matières grasses
et de documen- saturées et en
tation du sucre cholestérol ali-
(CEDUS), une mentaire. Le
organisation sucre était donc
interprofession- blanchi de tout
nelle « à but non soupçon.
lucratif » ayant
pour objectif Rapidement,
de « proposer à les résultats de
tous les publics l’étude furent re-

5. Kearns CE, Schmidt LA, Glantz SA. Sugar Industry and Coronary Heart Disease Research: A Historical Analysis of Internal Industry Documents. JAMA Intern Med. 2016 Nov 1;176(11):1680-1685
6. McGandy RB, Hegsted DM, Stare FJ. Dietary fats, carbohydrates and atherosclerotic vascular disease. N Engl J Med. 1967 Aug 3;277(5):245-7 concl

2
À LA UNE o ct o b r e 2 0 17 •  n °133

pris partout à travers le monde et sont payées par des Etats, elles augmenté de 30 %. Quand on ab-
les trois chercheurs qui l’avaient concluent à 83 % que la consom- sorbe plus de 25 % de nos calories
mise au point continuèrent leurs mation de sucre est en lien avec le sous forme de sucre, le risque de
carrières respectives. Quelques surpoids ; en revanche, lorsqu’elles décès est augmenté de 175 %9 !
années plus tard, le Pr Hegsted sont financées par des industriels, Si l’on considère qu’un adulte sé-
intégra le ministère de l’Agriculture elles concluent à 83 % qu’il n’y a dentaire a des apports énergétiques
américain où il participa à la ré- pas de lien entre la consommation d’environ 2000 kilocalories par
daction du Programme national de de sucre et le surpoids7 ! jour, les 10 % sont atteints dès
recommandations nutritionnelles, que l’on consomme 5 sucres. Un
Le rôle réel des conflits d’intérêts
bien sûr conforme aux conclusions verre de jus de fruit ou de soda en
en science est d’ailleurs souvent
de son analyse de 1967. La popu- contient déjà 3 ou 4, le quota est
très sous-estimé : en 2005, une
lation américaine puis européenne ainsi très vite atteint !
étude publiée dans le journal mé-
a ainsi été invitée à manger moins
dical PLoS Medicine a montré que
gras, sans modération particulière
la majeure partie des résultats de INDUSTRIE
sur le sucre…
la recherche biomédicale souffre
de biais importants et de conflits DU SUCRE :
DES CONFLITS d’intérêts qui rendent les résul- LES MENSONGES
D’INTÉRÊTS DURS tats peu crédibles8. L’article disait À VENIR
notamment que « plus importants
À ÉVITER sont les intérêts financiers et les M ême si les liens entre la
préjugés dans un domaine scien- consommation de sucre et
I
l faudra attendre pas moins de
50 ans pour que les dessous tifique, moins il est probable que le risque de maladies cardiaques
les découvertes y seront vraies ». sont aujourd’hui reconnus par la
de cette étude soient révélés : les
communauté scientifique, il faudra
chercheurs mandatés par la SRF Aujourd’hui, le risque cardiovas- encore des dizaines d’années avant
avaient non seulement reçu des culaire associé à l’excès de sucre
consignes influençant de manière que cela ait un véritable impact en
est indiscutable. La dernière étude matière de santé publique. Car les
non négligeable leurs conclusions, indépendante sur le sujet a montré
mais aussi pour chacun un « petit industriels du sucre ne sont pas
que ceux qui consomment entre les seuls à avoir tiré parti de ces
chèque » équivalent à 48 000 euros 10 et 25 % de leurs calories quo-
actuels environ. études truquées ; c’est aussi le cas
tidiennes sous forme de sucre ont des industriels du médicament qui
Après 1967, de nombreuses autres un risque de décès cardiovasculaire ont pu déclarer la guerre massive
études seront commanditées par aux graisses et au cholestérol. Le
les industriels du sucre, toujours commerce autour de l’alimenta-
dans la même dynamique. Dans le Un lien tion pauvre en graisses est encore
même temps, des études indépen- surprenant bien trop juteux pour pouvoir être
dantes dirigées par les Etats furent
aussi menées et les différences qui
entre sucre et abandonné.

apparaissent dans les conclusions asthme Le prochain combat du lobby du


pour l’utilisation de données scien- Une nouvelle étude indépen-
sucre n’est donc pas celui qui
tifiques identiques sont sidérantes. dante dirigée par des chercheurs entoure les maladies cardiaques,
Si l’on sélectionne au hasard une londoniens (Grande-Bretagne) c’est celui qui entoure le surpoids,
vingtaine d’études consacrées aux vient de trouver un effet sur- l’obésité et le diabète de type 2.
prenant du sucre sur les femmes Outre-Atlantique, l’entreprise Coca-
liens entre la consommation de enceintes et leurs nouveau-nés :
boissons sucrées et le risque d’obé- comparativement aux femmes
cola a très bien compris comment
sité, on constate globalement une qui consomment le moins de agir sur ce plan : elle a financé
absence de consensus : tantôt le sucre pendant la grossesse, celles des salles de sport à travers tout le
sucre est pointé du doigt, tantôt il qui en consomment le plus ont un pays. Grâce au vendeur de boissons
risque augmenté de 73 % d’avoir sucrées, les enfants peuvent se dé-
est disculpé. Mais quand on com-
un enfant victime d’allergies
pare les résultats en regardant qui multiples. Le risque d’asthme, penser pour maîtriser leur poids.
sont les financeurs de ces études, lui, est multiplié par deux10 ! Avec, derrière, un message clair
on constate que lorsque celles-ci qui fait écho à une campagne de

7. Maira Bes-Rastrollo et al. Financial Conflicts of Interest and Reporting Bias Regarding the Association between Sugar-Sweetened Beverages and Weight Gain: A Systematic Review of Systematic Reviews. PLoS
Med. 2013 Dec; 10(12): e1001578
8. Ioannidis JPA (2005) Why Most Published Research Findings Are False. PLoS Med 2(8): e124
9. Yang Q et al. Added sugar intake and cardiovascular diseases mortality among US adults. JAMA Intern Med. 2014 Apr;174(4):516-24
10. Annabelle Bédard, Kate Northstone, A. John Henderson, Seif O. Shaheen. Maternal intake of sugar during pregnancy and childhood respiratory and atopic outcomes. European Respiratory Journal, 2017; 50 (1)

3
À LA UNE o ct o b r e 2 0 17 •  n °133

pub, en faveur du sucre, menée en comparables à ceux de la cocaïne ! lose, aspartame, etc.) leurs effets
France en 1979 : « Au lieu de vous Dès lors, rien d’étonnant qu’il soit sur la santé sont différents du
priver, dépensez vous ! » Pendant difficile de s’en défaire. Voici donc sucre mais pas moins problé-
les prochaines années, nous se- 5 conseils pour vous aider dans matiques : perturbation de la
rons inondés d’informations visant votre démarche : flore intestinale, possible aug-
à nous faire croire que le problème mentation du risque de certains
• Soyez progressif ou brutal : la
n’est pas le sucre mais le manque cancers, etc. Enfin, ils n’aident
décision de se séparer du sucre
d’activité physique. Bien sûr, c’est pas à se défaire de la dépen-
peut se faire de deux manières ;
une manipulation très pernicieuse progressive ou brutale. Le choix dance psychologique au sucre.
puisqu’elle s’appuie aussi sur une ré- de l’une ou l’autre dépend tota- • Attention aux sucres cachés : les
alité : nous faisons globalement trop lement de votre personnalité. Si jus de fruits, biscuits, aliments
peu d’exercice. Le problème est que vous êtes fortement sensible par industriels (sauces tomate par
l’activité physique seule a peu d’effet tous les scandales qui entourent exemple) contiennent aussi du
sur le poids : avec 5 ou 6 heures de l’histoire du sucre et par son côté sucre. Le sucre se retrouve sous
sport par semaine pendant 1 an sans addictif, vous réussirez bien en différentes appellations dans l’in-
modifier ses habitudes alimentaires, procédant à une suppression dustrie : sirop de glucose, sirop
la perte de poids moyenne n’est brutale. A l’inverse, si vous res- de glucose-fructose, saccharose,
que de 1,1 kilo pour les femmes et sentez une difficulté à l’idée de fructose, glucose ou dextrose.
1,5 kilo pour les hommes11. vous en séparer avant d’avoir
essayé, une diminution douce et • Pensez aux épices. La cannelle
En France, les nouvelles cibles des
progressive de votre consomma- par exemple est une épice par-
industriels du sucre sont les orga-
tion a plus de chances de réussir. ticulièrement intéressante pour
nismes de lutte contre le diabète.
remplacer le sucre en petite
Par exemple, la Fédération fran- • N
e succombez pas aux sucres quantité. Non seulement elle a
çaise des diabétiques a reçu pas « naturels » : sirop d’agave, sucre un goût naturellement un peu
moins de 857 000 euros de la part complet, sucre de coco, rapa- sucré tout en contenant très peu
de Coca-Cola en 2012, mais aussi dura,… Toutes ces alternatives de sucre, elle contient aussi plu-
300 000 euros de plus de la part au sucre blanc sont présentées sieurs molécules très bénéfiques
de la « Fondation Coca-Cola ». En comme plus saines mais ne le pour la gestion du sucre sanguin :
échange de ces montants, Coca- sont pas réellement. Il s’agit elle ralentit le passage du sucre
Cola a notamment eu le droit de toujours de molécules de sucre, sanguin et diminue son niveau
sponsoriser sa brochure destinée avec des effets identiques sur la dans le sang et elle facilite le tra-
aux diabétiques12. Regardez la ban- santé. Bien sûr, certains de ces vail de l’insuline. Dans plusieurs
nière ci-dessous, elle ne mentionne produits ont d’autres propriétés, études, la consommation régu-
d’ailleurs nulle part clairement par exemple une plus grande te- lière de cannelle a ainsi montré la
qu’il faut éviter de consommer des neur en vitamines, mais à moins capacité à améliorer le traitement
boissons sucrées ou des sodas en d’en consommer de grandes du diabète, à calmer l’appétit et à
cas de diabète… quantités, les apports supérieurs faciliter la perte de masse grasse
en nutriments ne seront pas suf- au niveau abdominal. Attention,
fisants pour être perceptibles par seule la « vraie cannelle », aussi
votre organisme. appelée « cannelle de Ceylan »
• Ne remplacez pas le sucre par possède ces propriétés14.
un édulcorant. Deux familles Enfin, il se peut que le sevrage du
RÉUSSIR d’édulcorants sont disponibles
sucre occasionne quelques symp-
SON SEVRAGE sur le marché : les édulcorants
tômes désagréables tels que des
DU SUCRE purs (généralement uniquement
fringales, du stress ou de la mau-
disponible sur internet) et les
vaise humeur. Ne vous en inquiétez
E
n 2013, des chercheurs de
l’université de Bordeaux13 ont
« sucrettes ». Ces dernières sont
en fait des mélanges de sucre
pas et tenez bon : en très peu de
temps, vous serez libérés !
montré que le sucre pouvait être avec un édulcorant : l’effet sur
addictif ; tellement addictif que ses la santé est identique ! Quant Julien Venesson
effets sur le cerveau peuvent être aux édulcorants purs (sucra- & Céline Sivault
11. McTiernan A et al. Exercise effect on weight and body fat in men and women. Obesity (Silver Spring). 2007 Jun;15(6):1496-512
12. http://www.afd-bourgogne.fr/Files/Other/Diabete-et-alimentation.pdf
13. Ahmed SH, Guillem K, Vandaele Y. Sugar addiction: pushing the drug-sugar analogy to the limit. Curr Opin Clin Nutr Metab Care. 2013 Jul;16(4):434-9
14. Ranasinghe P, Jayawardana R, Galappaththy P, Constantine GR, de Vas Gunawardana N, Katulanda P. Efficacy and safety of ‘true’ cinnamon (Cinnamomum zeylanicum) as a pharmaceutical agent in diabetes:
a systematic review and meta-analysis. Diabet Med. 2012 Dec;29(12):1480-92

4
BIEN DANS SON CORPS o ct o b r e 2 0 17 •  n °133

Ergonomie du sommeil :
réveillez-vous sans douleur
et plein d’énergie
Quand on parle d’ergonomie du sommeil, nous pensons souvent aux choix
du meilleur matelas ou du meilleur oreiller, mais la position dans laquelle
nous nous installons pour dormir est tout aussi importante. Voyons comment
dormir sur nos deux oreilles !

QUALITÉ DU SOMMEIL : Autre inconvénient, elle peut également accroître


le risque de fourmillements ou d’engourdissement
LA POSTURE EN PREMIÈRE dans les extrémités.
LIGNE
Si vous dormez sur le ventre depuis plusieurs années
N ous passons près d’un tiers de notre vie à dor-
mir. La position horizontale devrait permettre
et qu’il vous est difficile de changer de position,
optez pour un oreiller de soutien au niveau du bas-
la détente des muscles, le retour veineux, améliorer ventre. De cette façon, vous limiterez la cambrure
la circulation dans le cerveau et libérer la respiration lombaire et toutes les douleurs qui y sont associées.
abdominale. La bonne question à se poser : quelle Quant aux problèmes liés à la zone cervicale, je
est la qualité de mon sommeil sur une échelle de vous recommande grandement de travailler votre
1 à 10 ? Si vous êtes en dessous de 7, les conseils qui mobilité articulaire autour du cou afin de limiter les
vont suivre devraient grandement vous aider. Adopter raideurs matinales.
la meilleure position pour dormir est primordial (et
pas seulement pour ceux qui souffrent de problèmes
de dos) afin de passer une bonne nuit et d’éliminer
le stress physique et mental encaissé durant la jour-
née. Il y a encore trop de personnes qui se réveillent
fatiguées avec des douleurs de dos et des tensions
au niveau des cervicales. On a souvent tendance à
accuser le matelas, parfois à juste titre mais aussi
parfois à tort. Avant de vous précipiter dans un ma-
gasin de literie, faites le point sur la meilleure posture
à adopter pour renouer avec le marchand de sable.

QUELLE POSTURE POUR Sur le dos :


DORMIR SANS DOULEUR ? Dormir sur le dos avec les jambes complètement
allongées (position du soldat) présente l’avantage de
S ur le ventre, sur le dos, sur le côté ?
limiter les tensions sur la colonne vertébrale et réduit
également les risques de reflux acide, de régurgitation
Sur le ventre :
Si vous portez attention aux courbures naturelles de et de hoquet. Il faut tout de même noter, surtout pour
la colonne vertébrale, vous vous rendrez compte la personne qui dort avec vous, que la position sur le
que dormir sur le ventre accentue la cambrure lom- dos est associée à un léger risque de ronflement ou
baire et force le cou et le haut du dos à se mettre d’apnée du sommeil. Dans cette position, le centre
en rotation afin de maintenir les voies respiratoires de votre oreiller doit présenter un léger creux afin
ouvertes. Cette position dite « en chute libre » crée que l’arrière de votre tête s’y enfonce.
un stress important sur la région cervicale qui subit un • N
e croisez pas vos jambes car cela augmente la
étirement excessif, du côté droit ou du côté gauche. pression sur le pelvis (le petit bassin).

5
BIEN DANS SON CORPS o ct o b r e 2 0 17 •  n °133

• N
e prenez pas un oreiller trop épais pour éviter SE LEVER DU LIT : TOUT UN ART !
les douleurs de cou et d’épaules.
C ’est en apparence un geste simple mais qui,
pourtant, peut devenir un véritable supplice
si vous souffrez de lumbago ou du dos en général.
Il faut absolument éviter de se jeter hors du lit juste
après que votre réveil a sonné. Le bon réflexe est de
s’étirer en tendant les jambes et les bras, en bou-
geant la tête doucement. Ce petit rituel peut durer
quelques minutes. Plus vous êtes âgé, plus cette
routine prendra de sens.
1. Commencez par vous tourner sur le côté gauche
ou droit en position fœtus, en fonction de vos
préférences ou de vos éventuelles douleurs, puis
mettez-vous au plus près du bord de votre lit tout
en restant allongé.
2. Placez votre main libre (bras extérieur) en appui
devant votre torse et faites glisser vos jambes hors
du lit.
3. Poussez sur votre bras d’appui pour passer de la
position horizontale à la position verticale.
• V
os bras devraient idéalement être alignés le long
de votre torse ou sur votre ventre. 4. Une fois assis au bord du lit, avancez-vous dou-
cement jusqu’à ce que vos pieds soient ancrés
• V
ous pouvez encore réduire davantage l’effet de au sol. Penchez-vous en avant, dos droit, jusqu’à
la gravité en plaçant un oreiller ou une serviette ce que vos fesses se soulèvent et que le poids de
roulée au niveau des courbes anatomiques (bas votre corps passe sur les pieds.
du dos et sous les genoux).

Sur le côté, en position fœtus : LES AUTRES RÈGLES D’OR


Dormir sur le côté est la meilleure position à adop- POUR BIEN DORMIR
ter pour éviter de ressentir un mal de dos aigu. La
position fœtus réduit fortement la pression imposée A ssurez-vous que votre matelas et votre som-
mier répondent à vos besoins de confort et
à votre colonne vertébrale. Dans cette position, de soutien.
l’épaisseur de votre oreiller doit être la même que
• La température idéale de votre chambre doit se
celle de votre épaule.
situer entre 16° et 18°.
• A
lignez votre tête et votre colonne vertébrale pour • Ouvrez votre fenêtre chaque jour pour renouveler
limiter les douleurs de cou. l’air de votre chambre.
• Limitez l’exposition à la lumière bleue (ordinateur,
télévision, tablette, téléphone) après le coucher du
soleil. Elle dérègle la production de la mélatonine,
l’hormone du sommeil, et votre rythme circadien.
• Évitez de consommer de l’alcool ou de la caféine
durant la soirée.
• Habituez votre horloge interne à s’endormir et
à se réveiller aux mêmes heures tous les jours,
même les fins de semaine.
• Placez votre bras intérieur proche de votre oreiller. • Évitez les repas copieux avant d’aller au lit.
• P
our un plus grand confort, vous pouvez glisser • Pratiquez la respiration diaphragmatique avant de
un oreiller entre vos genoux et sous vos côtes. vous coucher. Vous pouvez pratiquer en position
• Si vous êtes enceinte, il est conseillé de dormir sur le assise, en tailleur ou sur une chaise, ou alors
directement dans le lit sur le dos.
coté gauche afin d’augmenter le flux sanguin vers le
fœtus et de réduire le risque de brûlures d’estomac. Thomas MAHIEU, Coach sportif

6
Y AVEZ-VOUS PENSÉ ? o ct o b r e 2 0 17 •  n °133

Ce que vous ne saviez pas


sur le café
Les scientifiques aiment étudier les buveurs de café. Jour après jour, ils avancent
de plus en plus de preuves de ses vertus pour la santé. Qu’en est-il vraiment ?
Comment le préparer et combien de tasses peut-on consommer au quotidien ?

P endant longtemps, il fut accu-


sé de bien des maux : ulcères,
à fortes doses, mais il possède un
potentiel préventif très important.
entraîne une très légère hausse
de la pression sanguine, mais de
hypertension, anxiété, encrasse- Voici un récapitulatif des études manière transitoire, trop courte
ment du foie et même cancers. décrivant les effets du café sur la pour pouvoir être nocive. De plus,
Mais la mauvaise réputation du café santé. Mais attention ! Quand on cet effet s’estompe jusqu’à dispa-
vient en fait de ses consommateurs. parle de « café » on parle de café raître dès que la consommation de
Ces derniers sont généralement noir, sans ajout de sucre, de lait ou café devient quotidienne2. Même
des fumeurs, boivent un peu trop de crème… en quantité élevée, il ne semble
d’alcool et ont une plus grande pas y avoir d’impact sur le risque
propension au stress. Il aura donc d’hypertension. En revanche, les
fallu attendre plusieurs dizaines
LES BONNES chercheurs constatent un lien fort
d’années avant que la recherche RAISONS DE entre la consommation de bois-
scientifique ne soit en mesure de CONTINUER À sons sucrées (sodas, jus de fruits)
et l’apparition d’une hypertension
déterminer avec précision les effets BOIRE DU CAFÉ artérielle. L’ennemi n’est pas tou-
du café lui-même.1
jours celui que l’on croit !
Aujourd’hui, les études scienti- L e risque cardiovasculaire
Quelques années plus tard, une
fiques qui ont examiné les effets Parce que le café a un effet « sti- équipe de chercheurs a voulu savoir
du café sur la santé cumulent des mulant », on dit souvent qu’il est quelle était l’incidence du café sur
données portant sur des centaines mauvais pour le cœur et qu’il la santé cardiovasculaire globale
de milliers de personnes à travers augmente la tension artérielle. (infarctus, problèmes artériels, etc.).
le monde, de quoi ne plus laisser Pourtant, les mesures objectives de Leurs travaux totalisent des données
place au doute ! Et les conclusions la pression sanguine ne soutiennent sur plus de 1,2 million de personnes
sont contre-intuitives pour beau- pas cette crainte : une étude menée et concluent que, chez celles qui
coup : non seulement le café n’est sur 150 000 personnes démontre boivent entre 3 et 4 tasses de café
pas dangereux pour la santé, même que la consommation de café par jour sur le long terme, le risque
cardiovasculaire est plus faible
(-15 %) comparativement à celles
Déshydratant, le café ? qui ne boivent pas de café. Au-delà
On l’entend un peu partout  : le Résultat : la consommation de café de 5  tasses par jour, le bénéfice
café serait diurétique et déshy- a un très léger effet diurétique mais est plus faible (-5 %) mais il existe
dratant. Mais s’agit-il d’un mythe pendant 4 à 5  jours seulement. néanmoins3. Mêmes résultats pour
ou d’une réalité ? Pour le savoir, Au-delà, une tolérance apparaît et l’accident vasculaire cérébral qui
des chercheurs anglais ont recruté l’effet diurétique disparaît. Quant est jusqu’à 20 % moins fréquent
une cinquantaine de volontaires à la question de l’hydratation, les
auxquels ils ont fait boire entre 3 chercheurs sont formels : il n’y a
chez les personnes qui boivent
et 6  tasses de café par jour tout aucune différence sur l’hydratation beaucoup de café (au moins 4 ex-
en mesurant l’intégralité de leurs du corps humain selon que l’on pressos par jour)4.
paramètres de santé, notamment boive un verre d’eau ou un verre
ceux ayant trait à l’hydratation. de café1 ! Autre aspect important : bien que
le café puisse avoir un petit effet
1. Sophie C. Killer, Andrew K. Blannin , Asker E. Jeukendrup - No Evidence of Dehydration with Moderate Daily Coffee Intake: A Counterbalanced Cross-Over Study in a Free-Living Population - https://doi.
org/10.1371/journal.pone.0084154
2. Wolfgang C. Winkelmayer, MD, ScD; Meir J. Stampfer, MD, DrPH; Walter C. Willett, MD, DrPH; Habitual Caffeine Intake and the Risk of Hypertension in Women - JAMA. 2005;294(18):2330-2335. doi:10.1001/
jama.294.18.2330
3. Elizabeth Mostofsky, Megan S. Rice, Emily B. Levitan, Murray A. Mittleman - Habitual Coffee Consumption and Risk of Heart Failure A Dose-Response Meta-Analysis – doi https://doi.org/10.1161/CIRCHEART-
FAILURE.112.967299
4. Byungsung Kim, Yunjung Nam, Junga Kim, Hyunrim Choi, and Changwon Won - Coffee Consumption and Stroke Risk: A Meta-analysis of Epidemiologic Studies - Korean J Fam Med. 2012 Nov; 33(6): 356–365

7
Y AVEZ-VOUS PENSÉ ? o ct o b r e 2 0 17 •  n °133

stimulant sur le muscle cardiaque, Le cancer L’espérance de vie


il ne perturbe pas son rythme de Plusieurs études mettent en évi- Enfin, cerise sur le gâteau, deux
manière anormale, y compris chez dence le lien entre une forte vastes études épidémiologiques
les personnes cardiaques. De petits consommation de café et un risque ont permis de savoir que la mor-
effets ont pu être observés sur des moins élevé de plusieurs types de talité, toutes causes confondues,
troubles du rythme anodins (ex- cancer : vessie, côlon, bouche, pha- diminue de 10 % chez les hommes
trasystoles bénignes) mais aucun rynx, œsophage, etc. Pour les plus et de 15 % chez les femmes qui
trouble sérieux n’a pu être mis en fréquents : 18 % de cancers de la consomment entre 2 et 4 tasses de
évidence5,6. prostate en moins pour les hommes café par jour16.
Le diabète de type 2 buvant 6 tasses par jour11, 57 % de
En 2005, des scientifiques avaient cancers du sein non hormonodé-
pendants en moins pour les femmes
CE QUI SE CACHE
observé que les buveurs réguliers
de café présentaient un risque ménopausées qui boivent 5 tasses DANS LE CAFÉ…
moins important de contracter un par jour12 et seulement 2 tasses par ais d’où viennent tous ces
diabète de type 2, le risque le plus jour pour prévenir une récidive M effets positifs ? La réponse
faible (30 % en moins) concernant d’un cancer hormonodépendant13. à cette question n’est pas encore
les personnes buvant 6 tasses par En revanche, la consommation totalement connue mais plusieurs
jour7. Dans une analyse plus dé- d’une boisson trop chaude (café ou éléments permettent déjà d’y voir
taillée, on constate que le risque pas), augmente le risque de cancer clair. Premier point : les études sur
de diabète diminue de manière de l’œsophage et de la gorge. Il faut les effets du café notent les mêmes
proportionnelle avec l’augmenta- donc toujours veiller à ne pas boire bénéfices selon que le café est
tion de la consommation de café : son café quand il est brûlant. décaféiné ou non. Les personnes
pour chaque tasse consommée en qui n’aiment pas l’effet stimulant
plus quotidiennement, le risque de du café peuvent donc boire son
diabète diminue de 5 %8. homologue sans caféine et en tirer
Les problèmes de foie exactement les mêmes bénéfices
Traditionnellement accusé d’encras- sur la santé.
ser le foie, le café a pourtant Par ailleurs, un certain nombre de
démontré de précieux effets pro- molécules actives ont été identi-
tecteurs de cet organe, y compris fiées dans le breuvage ; parmi elles,
face à de sérieux poisons comme l’acide chlorogénique qui serait
l’alcool pur (éthanol) ou les virus : responsable des bénéfices du café
le fait de boire 2 tasses de café par Alzheimer et Parkinson
Même son de cloche en ce qui sur la sensibilité à l’insuline (pro-
jour diminue de 44 % le risque tection du diabète) et sur la santé
de contracter une cirrhose et d’en concerne les troubles neurodégé-
nératifs : les méta-analyses les plus du foie. Ou encore le kawheol, une
mourir9, sachant qu’aujourd’hui il molécule antioxydante qui pourrait
n’existe pas de traitement dédié pour récentes concluent que les risques
de maladie de Parkinson sont di- quant à elle être responsable des
cette maladie. Dans une des der-
minués14. Du côté d’Alzheimer, effets anticancer et anti-inflamma-
nières méta-analyses publiées, les
le café étant l’un des meilleurs toires du breuvage.
chercheurs anglais qui ont analysé
les données de 26 études incluant stimulants des fonctions cérébrales, À ce jour, on compte plus de 300
plus de 2 millions de participants sa consommation pourrait jouer un molécules actives dans le café,
concluent que le risque de cancer rôle protecteur contre les troubles mais une chose est sûre : il y a
du foie est aussi diminué de 35 %10 ! cognitifs15. tellement de molécules antioxy-
5. Zuchinali P, Ribeiro PA, Pimentel M, da Rosa PR, Zimerman LI, Rohde LE. Effect of caffeine on ventricular arrhythmia: a systematic review and meta-analysis of experimental and clinical studies. Europace. 2016
Feb;18(2):257-66
6. Pelchovitz DJ, Goldberger JJ. Caffeine and cardiac arrhythmias: a review of the evidence. Am J Med. 2011 Apr;124(4):284-9
7. Rob M. van Dam, PhD; Frank B. Hu, MD, PhD - Coffee Consumption and Risk of Type 2 Diabetes A Systematic Review - JAMA. 2005;294(1):97-104. doi:10.1001/jama.294.1.97
8. Ming Ding,Shilpa N. Bhupathiraju, Mu Chen,Rob M. van Dam, Frank B. Hu - Caffeinated and Decaffeinated Coffee Consumption and Risk of Type 2 Diabetes: A Systematic Review and a Dose-Response Me-
ta-analysis - Diabetes Care 2014 Feb; 37(2): 569-586. https://doi.org/10.2337/dc13-1203
9. Kennedy, O. J., Roderick, P., Buchanan, R., Fallowfield, J. A., Hayes, P. C. and Parkes, J. (2016), Systematic review with meta-analysis: coffee consumption and the risk of cirrhosis. Aliment Pharmacol Ther, 43:
562–574. doi:10.1111/apt.13523
10. Oliver John Kennedy, Paul Roderick, Ryan Buchanan, Jonathan Andrew Fallowfield, Peter Clive Hayes, Julie Parkes - Coffee, including caffeinated and decaffeinated coffee, and the risk of hepatocellular carcino-
ma: a systematic review and dose–response meta-analysis – BMJ Open http://dx.doi.org/10.1136/bmjopen-2016-013739
11. Kathryn M. Wilson, Julie L. Kasperzyk, Jennifer R. Rider, Stacey Kenfield, Rob M. van Dam, Meir J. Stampfer, Edward Giovannucci, and Lorelei A. Mucci - Coffee Consumption and Prostate Cancer Risk and
Progression in the Health Professionals Follow-up Study - J Natl Cancer Inst. 2011 Jun 8; 103(11): 876–884
12. Jingmei Li, Petra Seibold,3 Jenny Chang-Claude, Dieter Flesch-Janys, Jianjun Liu, Kamila Czene, Keith Humphreys, and Per Hall - Coffee consumption modifies risk of estrogen-receptor negative breast cancer -
Breast Cancer Res. 2011; 13(3): R49
13. Ann H. Rosendahl, Claire M. Perks, Li Zeng, Andrea Markkula, Maria Simonsson, Carsten Rose, Christian Ingvar, Jeff M.P. Holly and Helena Jernström - Caffeine and Caffeic Acid Inhibit Growth and Modify
Estrogen Receptor and Insulin-like Growth Factor I Receptor Levels in Human Breast Cancer - DOI: 10.1158/1078-0432.CCR-14-1748 Published April 2015
14. Hui Qi, Shixue Li - Dose–response meta-analysis on coffee, tea and caffeine consumption with risk of Parkinson’s disease - DOI: 10.1111/ggi.12123
15. Flaten V., Laurent C., Coelhot J.E., Sandaus U. et coll. From epidemiology to pathophysiology : what about caffeine in Alzheimer’s disease? Biochem. Soc. Trans. 2014;42:587-592
16. Youjin Je and Edward Giovannucci - Coffee consumption and total mortality: a meta-analysis of twenty prospective cohort studies - DOI: https://doi.org/10.1017/S0007114513003814 Yimin Zhao, Kejian Wu,
Jusheng Zheng, Ruiting Zuo - Association of coffee drinking with all-cause mortality: a systematic review and meta-analysis - DOI: https://doi.org/10.1017/S1368980014001438

8
Y AVEZ-VOUS PENSÉ ? o ct o b r e 2 0 17 •  n °133

dantes dans cette boisson qu’elle gner la consommation de café des contenus équivalents aux cafés
représente 79 % des apports to- de la prise du complément en fer filtres en ce qui concerne la caféine
taux en polyphénols antioxydants d’au moins quelques heures23. et les composés protecteurs. Mais
dans l’alimentation. L’ensemble des • Fuites urinaires : la consomma- elles concentrent aussi plus de
fruits et légumes ne représente au tion de café semble exacerber les furane (2 à 3 fois plus), une mo-
total que 21 % de ces apports17. problèmes de vessie hyperactive lécule du café soupçonnée d’être
et aggraver les incontinences cancérigène et qui se trouve piégée
urinaires. dans l’emballage sans pouvoir se
QUI DOIT SE MÉFIER dissiper. Mais comme pour l’acry-
DU CAFÉ ? lamide (voir encadré), ce risque
CAPSULES, est à nuancer car, même à cette
D ans certains cas, il sera pré-
férable de réduire ou de vous INSTANTANÉ concentration, le furane reste trop
abstenir : OU VRAI CAFÉ ? dilué pour être réellement nocif.
• Femmes enceintes  : plusieurs
études ont montré que le café, I
l est bon de savoir que le café
fait partie des cultures les plus Faut-il avoir
probablement à cause de la
caféine qu’il contient, a des
arrosées de pesticides et d’engrais. peur de
Préférez donc un café biologique
effets néfastes sur le fœtus : dès
et équitable. Sachez que la plupart
l’acrylamide
que la dose est supérieure à
des composés protecteurs du café dans le café ?
2 tasses par jour, le risque de
se forment durant la torréfaction, un Les vertus du café sont occa-
fausse-couche augmente, ainsi
café bien noir est donc très concen- sionnellement pointées du doigt
que celui de cancers du cerveau par la presse grand public… Qui
tré en substances protectrices, et
chez les enfants ou le risque de publie souvent quelques jours
problèmes comportementaux contient un peu moins de caféine,
plus tard un autre article pour
à un âge plus avancé. Un petit celle-ci étant en partie décomposée nous mettre en garde en cas
café par jour semble être un quand les grains sont grillés. de consommation régulière  !
Dernier ennemi pointé du doigt :
maximum en cas de grossesse, Le mode de préparation du café l’acrylamide, une molécule qui
en évitant d’y ajouter une autre influence la teneur en caféine ; se forme dans certains aliments
boisson contenant de la caféine contrairement à ce que l’on croit, riches en glucides et pauvres en
(sodas, thé, etc.)18,19,20. un expresso en contient moins protéines pendant la cuisson à
température élevée. On en trouve
• Troubles psychiatriques : au- qu’un café filtre. La caféine est l’un
donc dans le café suite au proces-
tant le café a pu être associé à des ingrédients les moins solubles sus de torréfaction, mais aussi
un risque de dépression moins du café, donc si l’eau le traverse dans le pain grillé, les chips ou les
élevé21, autant sa consommation rapidement, elle n’a pas le temps frites. L’inquiétude concernant
peut être anxiogène, favoriser les d’imprégner votre tasse. l’acrylamide concerne son poten-
tiel effet cancérigène, démontré
attaques de panique et conduire
Selon l’origine du café, une tasse à des doses qu’il est possible d’at-
à des troubles du sommeil. En teindre via la consommation
d’expresso comprend entre 40 mg
cas de troubles psychiatriques des aliments suscités. Plusieurs
et 100 mg de caféine, tandis qu’un
de ce type, il semble plus pru- études ont d’ailleurs mis en
dent de s’abstenir22. café préparé dans une cafetière évidence une augmentation du
électrique peut en contenir jusqu’à risque de cancer avec la consom-
• Déficit en fer : le café contient 180 mg. Le café soluble présen- mation de frites. Mais pas avec le
des tanins qui diminuent gran- terait une teneur équivalente en café ! Probablement parce que,
dement l’assimilation du fer. antioxydants que le café moulu
dans cette boisson, l’acrylamide
Si vous manquez de fer, évi- est mélangé à un nombre très lar-
et un petit peu moins de caféine, gement supérieur de molécules
tez de prendre un café (ou un
mais il est souvent consommé en bénéfiques pour notre santé.
thé) en fin de repas. Si vous
plus grande quantité.
prenez du fer en complément
Annie Casamayou
alimentaire pour combler une Et les fameuses capsules ou les
& Julien Venesson
carence, il conviendra d’éloi- dosettes  ? Elles semblent afficher
17. Fukushima Y, Tashiro T, Kumagai A, Ohyanagi H, Horiuchi T, Takizawa K, Sugihara N, Kishimoto Y, Taguchi C, Tani M, Kondo K. Coffee and beverages are the major contributors to polyphenol consumption from
food and beverages in Japanese middle-aged women. J Nutr Sci. 2014 Oct 22;3:e48
18. Hvolgaard Mikkelsen S, Obel C, Olsen J, Niclasen J, Bech BH. Maternal Caffeine Consumption during Pregnancy and Behavioral Disorders in 11-Year-Old Offspring: A Danish National Birth Cohort Study. J Pediatr.
2017 Jul 18. pii: S0022-3476(17)30901-0
19. Li J, Zhao H, Song JM, Zhang J, Tang YL, Xin CM. A meta-analysis of risk of pregnancy loss and caffeine and coffee consumption during pregnancy. Int J Gynaecol Obstet. 2015 Aug;130(2):116-22
20. Greenop KR, Miller M, Attia J, Ashton LJ, Cohn R, Armstrong BK, Milne E. Maternal consumption of coffee and tea during pregnancy and risk of childhood brain tumors: results from an Australian case-control
study. Cancer Causes Control. 2014 Oct;25(10):1321-7
21. Wang L, Shen X, Wu Y, Zhang D. Coffee and caffeine consumption and depression: A meta-analysis of observational studies. Aust N Z J Psychiatry. 2016 Mar;50(3):228-42. doi: 10.1177/0004867415603131. Epub 2015 Sep 2
22. American Psychiatric Association. Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders, Fifth Edition (DSM-5). Substance-related and addictive disorders. Washington, DC: American Psychiatric Association; 2013
23. Zijp IM, Korver O, Tijburg LB. Effect of tea and other dietary factors on iron absorption. Crit Rev Food Sci Nutr. 2000 Sep;40(5):371-98

9
NEWS o ct o b r e 2 0 17 •  n °133

Surprenante L’acide alpha-lipoïque


découverte sur la efficace en cas de fort
maladie de Parkinson surpoids
Vers un nouveau traitement Ce supplément nutritionnel aide à
maigrir
L a maladie de Parkinson se caractérise par une

L
perte de neurones cérébraux. À ce jour, la cause ’acide alpha-lipoïque (AAL) est un antioxydant
la plus reconnue est l’intoxication aux produits naturel produit par l’organisme et présent
chimiques tels que les pesticides. Mais des cher- dans toutes nos cellules. Il encourage le corps à
cheurs américains viennent de faire une découverte stocker les glucides dans le muscle plutôt qu’à
surprenante en comparant des échantillons san- les transformer en graisses et joue un rôle clé
guins de personnes malades à ceux de personnes dans la production d’énergie. Des chercheurs,
saines : ils ont découvert la présence de molécules sur la base d’études de 12 essais cliniques, ont
indicatives de la présence d’une réaction auto-im- conclu que prendre de l’AAL sous forme de sup-
mune chez les malades de Parkinson. Les réactions plément nutritionnel aide significativement les
auto-immunes sont des attaques du système im- personnes obèses à maigrir ainsi qu’à diminuer
munitaire contre notre propre organisme. On les leur tour de taille si elles souffrent du syndrome
retrouve notamment dans la sclérose en plaques, métabolique – c’est-à-dire si elles présentent un
la polyarthrite ou la thyroïdite de Hashimoto. ensemble de facteurs qui les prédisposent aux
Cette réaction auto-immune semble dirigée contre diabète et pathologies cardiovasculaires. La dose
l’alpha-synucléine, une protéine importante pour
recommandée par les chercheurs est de 1200 mg
le fonctionnement normal des neurones. L’auto-
par jour2.
immunité est-elle l’événement initial déclencheur
ou s’agit-il d’une conséquence de la maladie ? La ré-
ponse à cette question pourra avoir des implications
très importantes pour le traitement des malades1.
1. Sulzer D, Alcalay RN, Garretti F, Cote L, Kanter E, Agin-Liebes J, Liong C, McMurtrey C, Hildebrand
WH, Mao X, Dawson VL, Dawson TM, Oseroff C, Pham J, Sidney J, Dillon MB, Carpenter C, Weiskopf
D, Phillips E, Mallal S, Peters B, Frazier A, Lindestam Arlehamn CS, Sette A. T cells from patients 2. Namazi N, Larijani B, Azadbakht L. Alpha-lipoic acid supplement in obesity treatment: A
with Parkinson’s disease recognize α-synuclein peptides. Nature. 2017 Jun 29;546(7660):656-661. systematic review and meta-analysis of clinical trials. Clin Nutr. 2017 Jun 8. pii: S0261-
5614(17)30212-1.

En meilleure santé à Un oignon bio


100 ans qu’à 70 ! vaut deux oignons
Oui, vivre longtemps est un cadeau ! conventionnels
O n croit à tort que vivre âgé est le synonyme Une raison de plus d’acheter bio
d’une longue vieillesse dans l’incapacité. Des
chercheurs de l’université de George Washington
viennent de montrer qu’au contraire, ceux qui
Q uand ils parlent de l’intérêt du bio, les grands
médias ont toujours le même discours : pas de
différence dans les teneurs en vitamines ou miné-
vivent longtemps et qui parviennent à la barrière
raux selon que les aliments sont issus de la filière
des 100 ans sont moins malades que des adultes
bio ou « conventionnelle ». Mais c’est raccourcir le
de 70  ans3 ! Leurs travaux sont basés sur les débat que de ne le limiter qu’à quelques molécules
données de l’Administration des anciens com- alors que les aliments en contiennent des milliers !
battants des États-Unis et les auteurs précisent Des chercheurs irlandais ont comparé la teneur en
qu’en raison de leurs origines militaires, ces polyphénols antioxydants contenus dans des oi-
centenaires ont un fort sens de la discipline et gnons cultivés selon différentes normes. Résultat :
ont donc tendance à prendre des décisions saines un oignon bio peut contenir jusqu’à deux fois plus
et à s’y tenir sur le long terme, telles que ne pas de polyphénols bénéfiques qu’un oignon classique.
fumer, ne pas boire ou marcher un peu tous les Les oignons bio sont certes un peu plus chers, mais
jours, quelle que soit la météo, ce qui participe cette différence est bien justifiée par la qualité du
sans nul doute à leur bonne forme ! produit4 !
4. Feiyue Ren, Kim Reilly, Joseph P. Kerry, Michael Gaffney, Mohammad Hossain, and Dilip K. Rai.
3. Kheirbek et al. Université George Washington, communiqué de presse, 7 juin 2017. Jour- Higher Antioxidant Activity, Total Flavonols, and Specific Quercetin Glucosides in Two Different
nal of the American Geriatric Society Onion (Allium cepa L.) Varieties Grown under Organic Production: Results from a 6-Year Field
Study. J. Agric. Food Chem., 2017, 65 (25), pp 5122–5132

10
INFOS SUR LA SANTÉ NATURELLE o ct o b r e 2 0 17 •  n °133

Une piqûre de tique Une simple vitamine


peut rendre allergique pendant la grossesse
à la viande protège les enfants
Végétarien malgré vous ! du cancer6
D eux chercheurs de l’université de Virginie5 ont fait
une découverte incroyable : une seule piqûre de
tique étoilée (une variété rare en France) engendre de
Une maman peut protéger son enfant de
la leucémie
graves réactions allergiques à la viande rouge de bœuf,
porc et agneau et même aux produits dérivés (gélatine L a nutrition représente l’un des principaux
facteurs de risques modulables dans le dé-
veloppement du cancer… dès la vie fœtale, selon
alimentaire ou médicamenteuse, produits laitiers). Les
symptômes apparaissent dans les heures suivant la des chercheurs. Ils ont mis en évidence que la
consommation : urticaire, gonflements, gêne respira- vitamine  B9, prescrite pendant la grossesse
toire, évanouissement, voire la mort… Ils ont découvert pour réduire le risque de défauts du tube neu-
dans le sang des patients une immunoglobuline E ral (système nerveux) chez le fœtus, protège la
(molécule qui déclenche les allergies), dirigée contre progéniture du risque de leucémie. La carence
l’alpha-galactose, un résidu sucré présent naturelle- en vitamine B9, relativement fréquente dans la
ment dans les cellules musculaires du bœuf, du porc population, pourrait modifier certains gènes in
ou de l’agneau. La tique récolte ce sucre sur un de ces utero, avec pour conséquence une augmentation
animaux qui se retrouve alors dans son intestin et du risque de tumeur dès les premières années de
dans sa salive et y rend allergique le sujet qu’elle pique. vie. La vitamine B9 naturelle se trouve dans les
Aucune piste de traitement ne semble émerger et la légumes à feuilles, les œufs, les légumineuses, le
tique, quant à elle, gagne du terrain aux États-Unis et en son et les fruits secs oléagineux. Les suppléments
Australie. A ce jour, 60 cas sont répertoriés en Europe nutritionnels de vitamine B9 restent fortement
et de nombreuses questions demeurent : toutes les recommandés dès le début de la grossesse (et
tiques peuvent-elles transmettre cette maladie ? Faut-il même dès le désir de grossesse idéalement) à la
être piqué plusieurs fois ? Retirer la tique rapidement dose de 400 mcg par jour environ.
empêche-t-il la contagion ? 6. Catia Daniela Cantarella, Denise Ragusa, Marco Giammanco and Sabrina Tosi. Folate de-
ficiency as predisposing factor for childhood leukaemia: a review of the literature. Genes
5. Equipe de l’Université de Virginie dirigée par Thomas Platts-Mills et Scott Commins. Wired. & Nutrition Studying the relationship between genetics and nutrition in the improvement
17 juin 2017 of human health. 201712:14. DOI: 10.1186/s12263-017-0560-8

Un extrait de thé vert Cette routine peut


aide à soigner le lupus améliorer votre santé
U ne simple cure de 12  semaines d’extrait
de thé vert aide à réduire considérable-
ment l’activité du lupus, une maladie chronique
L e corps humain fonctionne selon un cycle de
24  heures (appelé le «  rythme circadien  »),
contrôlé par une horloge « maître » dans le cerveau
auto-immune qui survient lorsque le système im- et des horloges périphériques dans d’autres parties
munitaire s’attaque aux cellules de l’organisme du corps. L’horloge cérébrale est très sensible à la
et les détruit. Il peut toucher de nombreuses lumière : c’est elle qui produit la mélatonine, l’hor-
parties du corps, dont les articulations, la peau, mone du sommeil. On savait que les heures fixes de
les reins, le cœur, et causer des symptômes aussi lever et de coucher aident à synchroniser nos hor-
différents que poussées de fièvre, douleurs et loges, mais de nouveaux travaux démontrent que les
gonflement des articulations, troubles de la repas pris à heures régulières jouent également le
vision... Parmi 68 patients âgés en moyenne de même rôle. L’habitude qu’ont nos grand-parents de
39 ans, ceux ayant pris 500 mg d’extrait de thé manger à heure fixe est donc un bon moyen de rester
vert matin et soir ont gagné en vitalité et santé en forme toute la journée, en particulier en vieil-
générale par rapport au groupe placebo7. lissant. Ces travaux peuvent également être utiles
aux personnes qui voyagent souvent pour aider
leur corps à s’acclimater aux décalages horaires en
modifiant immédiatement leurs horaires de repas8.
7. Z. Shamekhi, R. Amani, Z. Habibagahi, et al. A Randomized, Double-blind, Place-
bo-controlled Clinical Trial Examining the Effects of Green Tea Extract on Systemic Lupus
Erythematosus Disease Activity and Quality of Life. Phytotherapy Research. Volume 31, 8. Wehrens SMT, Christou S, Isherwood C, Middleton B, Gibbs MA, Archer SN, Skene DJ, Johnston
Issue 7. July 2017. Pages 1063–1071 JD. Meal Timing Regulates the Human Circadian System. Curr Biol. 2017 Jun 19;27(12):1768-
1775.e3

11
DOSSIER DU MOIS o ct o b r e 2 0 17 •  n °133

Cancer : que peut-on


réellement attendre de
la chimiothérapie ?
Faut-il faire confiance sans sourciller aux traitements classiques du cancer ou
faut-il s’en méfier systématiquement ? La question dérange, mais la réponse est
vitale pour notre santé !

L e service d’hématolo-
gie du Centre Hospitalier
Ce drame illustre de manière bru-
tale la toxicité que peuvent exercer
lésions, leurs yeux se sont irrités
par le contact des gouttelettes ; les
Universitaire de Nantes a brutale- les traitements de chimiothérapie plus touchés ont développé des
ment perdu trois patients entre le sur notre organisme. Pour nous, en symptômes respiratoires, ont été
10 et le 13 novembre 2016, alors tant que malade, un médicament victimes d’hémorragie ou d’œdème
qu’une quatrième personne a dû disponible en pharmacie est un pro- pulmonaire et sont morts.
être admise en soins intensifs où duit destiné à soigner une maladie,
Quelques années plus tard, en plein
son état de santé s’est progres- c’est-à-dire à nous débarrasser d’un
sivement stabilisé. Ces malades cœur de la Seconde Guerre mon-
problème de santé. Quant aux effets
avaient pour point commun de diale, les pharmacologues Louis
secondaires, même si nous savons
traverser une épreuve particuliè- Goodman et Alfred Gilman sont
qu’ils existent, on suppose qu’ils sont sollicités par l’armée américaine
rement éprouvante ; atteintes d’un généralement peu graves puisque le
lymphome – un type de cancer du pour étudier plus précisément ce
produit a eu une autorisation de mise gaz, dans l’objectif de trouver un
système lymphatique, le support de sur le marché. En ce qui concerne
notre immunité – ils recevaient un antidote en cas de nouvelle utili-
les médicaments de chimiothérapie, sation par l’ennemi au cours des
traitement de chimiothérapie inten- tout cela est vrai. Mais dans une
sive destiné à éradiquer les cellules combats. Les jeunes scientifiques
certaine mesure seulement… découvrent alors ses effets cyto-
cancéreuses de leur organisme.
toxiques, c’est-à-dire toxiques pour
L’Inspection générale des affaires les cellules, qui se manifestent en
sociales qui a été chargée de mener D’OÙ VIENNENT LES
particulier au niveau de la moelle
rapidement une enquête suite à MÉDICAMENTS DE osseuse, lieu de formation des
ces faits tragiques n’a pas détec- CHIMIOTHÉRAPIE ? cellules sanguines et des autres
té d’erreur de la part de l’équipe structures du système lymphatique.
médicale qui a pris en charge ces P armi les atrocités de la Première
Guerre mondiale, l’une a ter- C’est ainsi que tout va démarrer : si
patients. Ils avaient reçu un médi-
cament reconnu et validé par la riblement marqué les esprits : ce le gaz moutarde peut tuer des cel-
communauté scientifique, dispo- conflit a été l’occasion d’utiliser lules saines de la moelle osseuse,
nible sur le marché depuis 1994, les premières attaques chimiques. il peut peut-être tuer des cellules
à base de cyclophosphamide. Les Plusieurs produits toxiques ont été malades, par exemple en cas de
personnes souffrant de lymphome employés successivement, avec à cancer de la moelle ! Très rapide-
sont habituellement traitées avec chaque fois plus d’effets dévasta- ment, de premiers tests d’injection
une autre molécule, le melphalan, teurs : le chlore d’abord, bientôt débutent sur des malades volon-
mais un problème d’approvisionne- remplacé par le phosgène puis par taires et permettent des rémissions
ment avait contraint les médecins le gaz moutarde. La première utilisa- momentanées ; mais se soldent fi-
à modifier la prescription. Et parmi tion de ce dernier a eu lieu près de nalement par le décès des patients à
les effets indésirables sévères bien la petite ville d’Ypres, en Belgique, cause des effets secondaires. Cette
identifiés de la cyclophosphamide, le 11 juillet 1917. L’ennemi a bom- histoire illustre à elle seule l’es-
figurent les complications cardio- bardé le secteur avec des obus sence de la médecine contre le
vasculaires dont ont précisément contenant le gaz huileux à l’odeur cancer : la maladie est caractérisée
souffert ces quatre malades et qui piquante. La peau des soldats par une prolifération anarchique de
ont été fatales à trois d’entre eux. contaminés s’est couverte de larges certains tissus, et les médicaments

12
DOSSIER DU MOIS o ct o b r e 2 0 17 •  n °133

sont des molécules destinées à


enrayer ce processus en s’attaquant
aux cellules en division ; ils sont
donc, par nature, toxiques pour
tout l’organisme. C’est cela qui
provoque les effets secondaires :
perte d’appétit, nausées, vomisse-
ments, diarrhées, lésions buccales,
maux de gorge, perte des poils et
des cheveux, problèmes de peau…
Le melphalan et la cyclophospha-
mide, qui ont été mentionnés plus
haut, sont donc des dérivés directs
du gaz moutarde. Bien entendu, il
s’agit de molécules modifiées dans
le but d’en diminuer la toxicité gé-
nérale. C’est ici tout le travail des
chercheurs depuis plus de 60 ans :
trouver des molécules toxiques
pour nos cellules, mais pas trop liter leur déroulement – il s’agit anglais ont retenu comme critère
toxiques cependant pour pouvoir alors d’une chimiothérapie dite la survie à 10 ans. Ils l’ont évaluée
tuer les cellules cancéreuses avant « néo-adjuvante » – soit après ceux- à 99 %, et ce, quel que soit le
de… nous tuer ! ci – les médecins parlent alors de mode de prise en charge du patient.
chimiothérapie adjuvante – avec Néanmoins, la maladie a progressé
pour objectif de limiter le risque de un peu plus souvent chez ceux
L’ARSENAL récidive en détruisant les cellules qui avaient choisi de ne rien faire
THÉRAPEUTIQUE cancéreuses qui auraient pu échap- (1 patient sur 5 contre 1 patient
CONTRE LE CANCER per à la première intervention. sur 10 chez ceux sous traitement).
En contrepartie, ils n’ont pas eu à
I l existe aujourd’hui de
nombreuses familles de
Parmi les options thérapeutiques de
traitement du cancer, il y en a une à
souffrir du moindre effet secondaire
d’un traitement ou du risque pris au
médicaments de chimiothérapie laquelle on ne pense pas immédia-
cours d’une chirurgie. Car la chirur-
anticancéreuse. À côté des dérivés tement. Dans certaines situations, il
gie du cancer de la prostate laisse
du gaz moutarde se trouvent des est peut-être préférable… de ne rien
souvent des séquelles qui ne sont
produits issus de plantes ou d’ori- faire ! C’est ce qui a été démontré
pas anodines : problèmes digestifs,
gine microbienne. S’y ajoutent de une fois de plus par des chercheurs
impuissance, incontinence… Au
nouvelles thérapies à l’objectif plus anglais qui ont suivi plus de 1500
vu de ces éléments, on voit que la
ciblé et des traitements hormonaux, personnes touchées par un cancer
décision de suivre ou non un trai-
utilisés pour combattre certains de la prostate pendant 10 ans1. Que
tement n’est pas si simple et qu’il
cancers des organes sexuels comme les malades aient choisi la radiothé-
est tout à fait légitime de se poser
le sein ou la prostate. rapie, la chirurgie ou une absence
des questions.
d’intervention sur la tumeur, cela ne
La chimiothérapie n’est qu’une
faisait aucune différence sur leurs
étape de la prise en charge des
personnes souffrant de cancer, et
chances de survie. Ces résultats ne LA CHIMIOTHÉRAPIE
sont pas toujours généralisables
elle n’est pas utilisée de manière
pour autant : le cancer de la pros-
AIDE-T-ELLE LES
systématique. Dans de nombreuses
tate fait partie des cancers de bon MALADES ATTEINTS DE
situations, elle intervient en com-
plément d’un traitement principal
pronostic, comme le cancer du TUMEURS SOLIDES ?
sein ou du testicule par exemple,
qui prend la forme d’une chirur-
gie ou d’une radiothérapie, visant
pour lesquels au moins 8 personnes La chimiothérapie était,
comme on l’a vu initialement,
sur 10 sont toujours en vie 5 ans
chacune à éliminer un maximum réservée au traitement des cancers
après le diagnostic, quel que soit
de tissus malades. Elle peut être du sang ou de la moelle. Dans le
ce qu’ils choisissent de faire.
utilisée soit avant ces traitements cadre de ces maladies, elle a ap-
locaux dans l’espoir d’en faci- Dans leur analyse, les chercheurs porté aux patients une chance de
1. Hamdy FC et al. 10-Year Outcomes after Monitoring, Surgery, or Radiotherapy for Localized Prostate Cancer. N Engl J Med. 2016 Oct 13;375(15):1415-1424. doi: 10.1056/NEJMoa1606220. Epub 2016 Sep 14

13
DOSSIER DU MOIS o ct o b r e 2 0 17 •  n °133

guérison qu’ils n’avaient pas avant personnes malades en Australie muns, contraste avec la perception
son avènement. Par exemple, la et près de 155 000 personnes aux des malades qui pensent recevoir
survie à 10 ans des personnes tou- États-Unis, entre 1990 et 2004, at- un traitement qui va augmenter
chées par la maladie de Hodgkin, teintes de diverses formes de cancer significativement leurs chances de
un type de lymphome qui se dé- (22 localisations différentes). Leurs guérir. Ce décalage s’explique en
clare souvent chez de jeunes gens, résultats sont édifiants : les bénéfices partie par le fait que les résultats des
dépasse 90 % avec les traitements de la chimiothérapie dans la survie études scientifiques sont présentés
usuels combinant radiothérapie et à 5 ans ne seraient que de 2,3 % en sous forme de “réduction de risque”
chimiothérapie2. Accepter tous les Australie et 2,1 % aux États-Unis. [de voir la tumeur grossir] plutôt
traitements est donc ici raisonnable Une contribution bien modeste qui a que sous forme d’un réel bénéfice
mais il faut néanmoins savoir que poussé ces auteurs à s’interroger sur en termes de survie, mais aussi en
les malades sont exposés au risque le rapport entre les coûts exorbitants exagérant artificiellement les taux
de cancer radio-induit 5 à 10 ans de ces traitements et leur efficacité. de réponses en incluant dans les ré-
plus tard (voir encadré). Sur les 22 cancers passés au crible, sultats les personnes dont le cancer
il n’y a que 3 tumeurs solides pour est “stable”. Le meilleur exemple de
Mais l’usage de la chimiothérapie
lesquelles la chimiothérapie confère cette exagération est la chimiothéra-
s’est ensuite élargi aux autres types
un avantage réel (de 10 % seulement pie du cancer du sein : en Australie
de cancers impliquant le développe-
néanmoins) : le cancer des testicules, en 1998, 4 638 femmes sur 10 661
ment d’une tumeur solide au niveau
le cancer des ovaires et le cancer du malades ont reçu une chimiothé-
d’un organe. Or, pour ce type de can-
col de l’utérus3.4 rapie mais seulement 164 en ont
cers, la chimiothérapie semble avoir
tiré un mince bénéfice. Il n’y a par
un intérêt beaucoup plus « limité ». Dans leurs conclusions, les cher-
ailleurs aucune preuve scientifique
C’est en tout cas ce qu’ont démon- cheurs écrivent la chose suivante :
que les nouveaux et plus coûteux
tré des chercheurs en oncologie de « L’impact minimal [des traitements
médicaments de chimiothérapie
Sydney (Australie) qui ont analysé les de chimiothérapie] sur les chances de
soient plus efficaces que ceux déjà
données relatives à plus de 70 000 survie, pour les cancers les plus com-
utilisés dans les années 70. » Il faut
ici lire entre les lignes : si les médi-
caments réduisent bien la taille des
Cet effet secondaire qui apparaît 5 à tumeurs mais qu’ils n’offrent pas
10 ans après les traitements de bénéfice en termes d’années de
survie, c’est parce que ce sont les
Il est souvent difficile de tourner définitivement la page d’un cancer,
et le cas d’un jeune homme rapporté dans la littérature scientifique le effets secondaires des traitements
rappelle douloureusement. qui finissent par tuer plutôt que
la tumeur elle-même. Enfin, les
Âgé de 28 ans au moment où son chimiothérapie ont en effet un pou-
histoire est relatée, il a derrière voir mutagène qui peut expliquer travaux des chercheurs australiens
lui une longue histoire de traite- l’apparition d’un nouveau cancer. montrent également autre chose :
ments oncologiques qui ont débuté les bénéfices de la chimiothérapie
Les cancers secondaires liés au traite-
à ses 13 ans quand une maladie de sont certes très discutables, mais
ment par chimiothérapie prennent
Hodgkin a été diagnostiquée. Il a pas ceux de la chirurgie ni de la
souvent la forme de leucémies qui
été traité par chimiothérapie et
radiothérapie avant de connaître
apparaissent en général après une radiothérapie. Dans ces deux cas, il
période de 4 à 5 ans ; les lymphomes y a une réduction de la taille de la
une première, puis une seconde re-
non hodgkiniens et les tumeurs so- tumeur qui s’accompagne souvent
chute, qui ont à nouveau donné lieu
lides touchant notamment le sein,
à des séances de chimiothérapie.
la thyroïde, l’estomac ou l’intes-
d’une augmentation des chances de
Après une phase de stabilisation, tin, sont associés aux traitements survie quelques années plus tard.
son état se dégrade, il perd plusieurs par radiothérapie. L’incidence de
kilos en quelques mois. De nou- ces cancers secondaires est certai-
Certains travaux sont même plus
velles investigations permettent nement sous-estimée, d’une part inquiétants. Début juillet, des
de découvrir la présence d’une tu- parce que de nombreux patients ont chercheurs de l’université Albert
meur maligne au niveau de son une durée de vie courte après leur Einstein (New York, États-Unis) ont
intestin. Ce cancer secondaire est premier cancer et d’autre part en découvert qu’en cas de cancer du
une des complications redoutées raison d’un suivi des patients qui
sein, un traitement de chimiothéra-
liées aux traitements d’un premier se limite la plupart du temps à une
cancer. Les rayons ionisants des ra- période trop courte pour constater pie avec une molécule de référence
diothérapies et les médicaments de leur apparition4. (le paclitaxel) pouvait diminuer la
taille des tumeurs dans un premier

2. Rock DB, Murray KJ, Schultz CJ, et al. Stage I and II Hodgkin’s disease in the pediatric population: Long-term follow-up of patients staged predominantly clinically. Am J Clin Oncol. 1996;19:174–178
3. Morgan G, Ward R, Barton M. The contribution of cytotoxic chemotherapy to 5-year survival in adult malignancies. Clin Oncol (R Coll Radiol). 2004 Dec;16(8):549-60
4. Lamia Boulaâmane et al. Hodgkin’s disease and secondary colon cancer: report of a case. Pan Afr Med J. 2011; 9: 25

14
DOSSIER DU MOIS o ct o b r e 2 0 17 •  n °133

temps mais accélérer leur retour


dans un deuxième temps, tout en Un des plus grands succès de
les rendant plus résistantes. De
plus, le paclitaxel fragiliserait les
la chimiothérapie… Et l’un des plus
vaisseaux sanguins et faciliterait grands échecs
ainsi les métastases du cancer dans Il y a peu de traitements de chimio- À l’inverse, la chimiothérapie (et le
tout l’organisme…5 thérapie qui ont peu d’effets traitement en général) du cancer
secondaires tout en étant très ef- du pancréas donne des résultats
ficaces. C’est le cas d’une classe de particulièrement mauvais  : sans
JUSQU’OÙ FAUT- médicaments assez sélectifs (ima- traitement, 90 % des malades sont
tinib, dasatinib, nilotinib, radotinib morts 5  ans après le diagnostic.
IL ACCEPTER et bosutinib) utilisés contre la leu- Quand on combine chirurgie et
LA SOUFFRANCE cémie myéloïde chronique (cancer chimiothérapie puissante (on uti-
POUR QUELQUES des tissus mous). Il y a 20 ans, peu
de gens survivaient plus de 5 ans
lise généralement la gemcitabine
combinée à la capécitabine), l’es-
MOIS DE VIE après le diagnostic, quel que soit le pérance de vie ne se prolonge que
SUPPLÉMENTAIRES ? traitement suivi. Aujourd’hui, les
chances de survie sont identiques
de 2 mois ½ en moyenne9, mais les
effets secondaires sont très impor-
algré ce constat peu glorieux à celle de la population générale : tants, au point d’empêcher toute
M qui laisse généralement en- moins de 1 % des malades meurent vie sociale.
de ce cancer8.
trevoir les choses avec un certain
recul quand on est bien-portant,
des enquêtes menées auprès de suivre des traitements très lourds, Un autre aspect peut participer à la
personnes atteintes de cancer ce qui ne se traduit par aucun confusion qui règne souvent dans
montrent une tendance très nette bénéfice et même au contraire l’esprit des patients et de leur fa-
à souhaiter combattre la maladie par une baisse du temps restant à mille. Dans la phase initiale de la
coûte que coûte, au prix de traite- vivre en ayant encore de bonnes maladie, l’objectif des traitements
ments intensifs et même pour un capacités physiques. Une étude10 est d’obtenir une rémission longue
résultat incertain. En Angleterre par menée auprès de 178 personnes du cancer, mais lorsque celui-ci
exemple, les malades déclarent être atteintes d’un cancer à un stade progresse malgré la prise en charge
disposés à suivre des traitements avancé, dont l’espérance de vie et que des métastases se sont for-
toxiques s’ils ont 1 % de chances de était réduite à quelques mois, a mées dans l’organisme (on parle
guérir, 10 % de chances d’obtenir montré que seules 9 d’entre elles de cancer au stade IV), cet espoir
une régression des symptômes ou avaient clairement conscience de s’est envolé. Pourtant, des traite-
une chance de voir leur vie pro- la situation. Certaines n’avaient ments de chimiothérapie peuvent
longée d’un an6. En Norvège, les tout simplement jamais abordé encore être proposés aux patients ;
jeunes gens de moins de 40 ans cette question avec leur médecin cette chimio est qualifiée de « pal-
touchés par un cancer du poumon oncologue. En France, les médecins liative » et poursuit l’objectif de
acceptent l’idée de traitements semblent d’ailleurs très réticents à soulager les symptômes et d’allon-
très lourds pour 7 % de chances dire la vérité. Si l’on en croit un ger la vie de quelques semaines ou
de guérison, un gain de 3 mois de sondage réalisé par le site médical quelques mois. Guère plus de deux
vie et 8 % de chances de réduire Medscape11, 44 % des médecins par exemple dans le cadre du cancer
leurs symptômes7. Un état d’esprit français seraient réticents à an- du poumon. Mais si des mots ne sont
bien différent de celui recueilli noncer un diagnostic grave à un pas posés par l’équipe médicale,
lorsqu’on interroge des personnes patient en fin de vie, contre 21 % de la poursuite active des traitements
bien portantes.89 leurs confrères Outre-Atlantique. Ils peut faussement donner l’impres-
L’attitude très combative des pa- invoquent leur volonté d’éviter le sion qu’une chance de guérison est
tients, mais aussi un manque de découragement de leurs patients… toujours présente. Et cette chimio-
prise de conscience de leur état de là où nombre d’entre eux préfére- thérapie palliative est en réalité bien
santé peut ainsi les pousser à pour- raient sûrement la transparence. plus néfaste que positive.
5. Karagiannis GS, Pastoriza JM, Wang Y, Harney AS, Entenberg D, Pignatelli J, Sharma VP, Xue EA, Cheng E, D’Alfonso TM, Jones JG, Anampa J, Rohan TE, Sparano JA, Condeelis JS, Oktay MH. Neoadjuvant chemo-
therapy induces breast cancer metastasis through a TMEM-mediated mechanism. Sci Transl Med. 2017 Jul 5;9(397). pii: eaan0026
6. M L Slevin et al. Attitudes to chemotherapy: comparing views of patients with cancer with those of doctors, nurses, and general public. BMJ. 1990 Jun 2; 300(6737): 1458–1460
7. Bremnes RM. Cancer patients, doctors and nurses vary in their willingness to undertake cancer chemotherapy. Eur J Cancer. 1995 Nov;31A(12):1955-9
8. Gambacorti-Passerini C, Antolini L, Mahon FX, Guilhot F, Deininger M, Fava C, Nagler A, Della Casa CM, Morra E, Abruzzese E, D’Emilio A, Stagno F, le Coutre P, Hurtado-Monroy R, Santini V, Martino B, Pane
F, Piccin A, Giraldo P, Assouline S, Durosinmi MA, Leeksma O, Pogliani EM, Puttini M, Jang E, Reiffers J, Piazza, Valsecchi MG, Kim DW. Multicenter independent assessment of outcomes in chronic myeloid
leukemia patients treated with imatinib. J Natl Cancer Inst. 2011 Apr 6;103(7):553-61
9. Neoptolemos JP et al. Comparison of adjuvant gemcitabine and capecitabine with gemcitabine monotherapy in patients with resected pancreatic cancer (ESPAC-4): a multicentre, open-label, randomised,
phase 3 trial. Lancet. 2017 Mar 11;389(10073):1011-1024. doi: 10.1016/S0140-6736(16)32409-6. Epub 2017 Jan 25
10. Epstein AS et al. Discussions of Life Expectancy and Changes in Illness Understanding in Patients With Advanced Cancer. J Clin Oncol. 2016 Jul 10;34(20):2398-403. doi:10.1200/JCO.2015.63.6696. Epub 2016
May 23
11. Sondage : les médecins français et l’éthique médicale. 2015. http://www.medscape.fr/public/ethique

15
DOSSIER DU MOIS o ct o b r e 2 0 17 •  n °133

PAS DE considérant qu’un médecin qui sait La cause du décès est en général
son patient condamné dans les six une septicémie neutropénique :
BÉNÉFICES DE mois ne devrait pas lui proposer les médicaments anticancéreux
LA CHIMIOTHÉRAPIE une telle option thérapeutique. provoquent une diminution de la
EN FIN DE VIE Les traitements de chimiothéra-
quantité de globules blancs, ne
permettant plus à l’organisme de
pie sont très difficiles à supporter
D es chercheurs se sont 12
se défendre contre des infections
penchés sur le cas de 312 pa- chez des personnes fragilisées par
banales qui ont alors la possibilité
tients atteints d’un cancer en fin une longue période d’évolution
de se généraliser.
d’évolution, suivis au cours de de la maladie. Le cortège d’ef-
leurs quatre derniers mois de vie. fets indésirables peut conduire à Ainsi, décider de mettre un terme à
Ils ont constaté que les traitements une détérioration de l’état géné- des traitements très lourds devenus
de chimiothérapie n’avaient pas ral, qui peut même être fatale au inefficaces n’est pas forcément le
amélioré la qualité de vie de ces patient. Une partie des malades signe d’un renoncement mais peut
personnes, bien au contraire, limi- qui reçoivent de la chimiothérapie être l’expression d’une volonté de
tant leur possibilité de mener à bien décèdent dans les trente jours qui bénéficier d’une fin de vie plus se-
leurs activités de la vie quotidienne suivent le traitement ; le pourcen- reine, pour soi et ses proches, avec
sans obtenir de prolongement de tage peut varier en fonction des un accompagnement adapté, loin
l’espérance de vie. 10 % de ces protocoles et de l’état de santé, de des services d’oncologie. Car la
malades avaient même subi des moins de 1 % à plus de 10 %13. Ce mort sans avoir pu dire au revoir à
séances au cours du dernier mois taux est de manière générale plus ceux qu’on aime est peut-être pire
de leur existence, une situation que élevé dans le cadre des chimiothéra- que la mort elle-même.
dénoncent les auteurs de l’étude, pies à visée palliative que curative.

Survie relative à 5 ans selon la localisation du cancer14


Période 1974-1976 Période 1986-1992 Période 2007-2013
Rang
(fréquence Localisation homme femme homme femme homme femme
cancer)

1 Prostate 66,8 86,7 98,6

2 Sein 74,4 83,8 89,7

3 Côlon-rectum 48,7 50,3 62,1 60,8 64,5 65,2

4 Poumon 11,1 15,7 12,4 15,6 15,2 21,3

5 Vessie 73,6 69,3 83,7 73,9 78,6 73,3

6 Pancréas 3 2,1 3,4 4,2 8,2 8,1

7 Rein 51,1 52,1 59,2 58,1 73,5 75,2

8 Cavité orale et pharynx 52,2 55,6 49,1 60,8 63,6 66,8

9 Mélanome (peau) 74,7 84,9 84,3 90,7 89,7 94,2

10 Foie 2,4 6,2 4,3 8,7 17,2 18,6


Les statistiques officielles montrent une augmentation modeste mais réelle des taux de survie 5 ans après le diagnostic pour la plupart
des cancers. Ces chiffres peuvent faire penser qu’ils sont la preuve d’une efficacité grandissante des traitements mais ils reflètent plutôt
les améliorations importantes qui ont été faites dans le dépistage et le diagnostic (un cancer repéré plus précocement est moins mortel 5 ans
après que s’il est découvert plus tard), puis dans une moindre mesure en matière de chirurgie.

Céline Sivault & Julien Venesson

12. Prigerson HG et al. Chemotherapy Use, Performance Status, and Quality of Life at the End of Life. JAMA Oncol. 2015 Sep;1(6):778-84. doi: 10.1001/jamaoncol.2015.2378
13. Paula Scullin et al. Improving the safety of chemotherapy prescribing in oncology through the introduction of an assessment proforma. BMJ Qual Improv Rep. 2017; 6(1): u216501.w7906
14. Source : National Cancer Institute, SEER Cancer Statistics Review

16
LA RUBRIQUE PHYTO o ct o b r e 2 0 17 •  n °133

Soignez vos barrières


naturelles avec le noyer
Outre ses noix délicieuses, le noyer est bien mal réputé. C’est logique,
quasiment rien ne pousse autour de lui et l’on dit même qu’une sieste sous
son feuillage peut être fatale. Cette personnalité nous permet de mieux
comprendre ses vertus qui aident à la défense de nos barrières naturelles.

Noms populaires : noyer de Grenoble, noyer royal, Forme d’usage à but thérapeutique : décoction de
acajou d’Europe, goguier, écalonnier. feuilles, macérat glycériné de bourgeon, extrait hy-
droalcoolique de feuille et de brou, élixir floral (walnut).
Nom latin : Juglans regia
Principes actifs  majeurs  : ellagitanins, juglone
Famille : Juglandacée
(naphtoquinones), flavonoïdes, acides phénols.
Parties utilisées : noix (en botanique c’est le noyau
Indications majeures  : astringent, antifongique,
du fruit), brou (péricarpe externe du fruit), feuille,
antibactérien, antiviral, hypoglycémiant, antihel-
bourgeon, fleur (élixir floral).
minthique (contre les vers intestinaux).

P eut-être avez-vous déjà eu


vent de la rumeur selon la-
n’empiétez pas longtemps sur mon
territoire, je ne le tolérerai pas ».
pour mieux délimiter nos fron-
tières psychiques. Le Dr Edouard
quelle il ne faut surtout pas faire la Cette forte personnalité signe exac- Bach, à l’origine d’une gamme
sieste sous un noyer ? On pourrait tement les vertus qu’elle nous offre. de 38 élixirs dont la réputation ne
en mourir ou, au mieux, se réveil- cesse de croître à travers le monde
ler avec un mauvais mal de tête depuis les années 1930, indiquait
ou des nausées. Preuve en est que DÉFENSEUR la fleur de noyer pour aider à nous
quasiment aucune plante ne pousse DE VOS BARRIÈRES protéger des influences extérieures
autour de lui. Il n’en fallait pas NATURELLES durant les périodes sensibles, par
davantage pour faire du noyer un exemple lors d’un déménagement,
arbre sinistre et inquiétant. Depuis L es herboristes et médecins
d’antan ont toujours attribué
d’un nouveau travail ou d’une en-
des millénaires, de nombreuses trée en psychothérapie. L’élixir de
croyances sont véhiculées à son au noyer deux cibles thérapeutiques noyer nous aide en quelque sorte à
sujet. Son ombre déclencherait à majeures : l’intestin et la peau. Ces garder la tête hors de l’eau et à ne
elle seule l’épilepsie et le noyer deux organes jouent un rôle de bar- pas nous « noyer » sous la pression
serait le refuge des sorcières. Si une rière et délimitent les frontières de du stress ! Il permet également de
brume prend place sous l’arbre, notre corps d’une façon mécanique lâcher plus facilement la racine qui
c’est que celles-ci ont laissé leurs mais aussi bactériologique par les nous retient sous l’eau, autrement
dessous accrochés aux branches microbiotes intestinal et cutané. dit nos anciens schémas.
avant de partir au sabbat ! Lorsque ces frontières souffrent, le
noyer peut leur venir en aide. Vous comprenez maintenant l’ana-
La raison de cette forte personnali- logie que l’on peut faire entre la
Sur la peau, par exemple, le noyer personnalité du noyer (et sa toxicité
té, on la connaît aujourd’hui. Elle
est traditionnellement indiqué relative) et ses vertus thérapeu-
vient d’un de ses composants, la
pour apaiser les irritations et dé- tiques. Mais au fait, est-il vraiment
juglone, qui est toxique. En plus des
mangeaisons diverses mais aussi les toxique ?
plantes, cette substance repousse
desquamations du cuir chevelu, les
et peut même tuer des mites, des
problèmes d’acné, d’eczéma ou de
punaises ou des fourmis. Le noyer FAUT-IL SE MÉFIER
psoriasis. Sur l’intestin et son micro-
est donc un des rares arbres à ins-
pirer à la fois le respect, pour les
biote, le noyer est redoutable contre DE LA JUGLONE ?
les vers intestinaux, la candidose ou
noix goûteuses qu’il produit, et en
même temps la crainte. S’il existe
les diarrhées infectieuses. L a juglone émane des feuilles
mais surtout des racines du
un langage des arbres, le noyer Dans le domaine psycho-émo- noyer. C’est elle qui empêche la
nous dit « ramassez mes noix mais tionnel, le noyer est aussi indiqué plupart des autres plantes de pous-

17
LA RUBRIQUE PHYTO o ct o b r e 2 0 17 •  n °133

ser en entravant leur métabolisme antidiarrhéique, renforcé par l’effet une fois le mélange refroidi.
dans toute la périphérie de ses ra- antibactérien de la juglone et de Utile en cas d’affections de la peau
cines, c’est-à-dire jusqu’à un rayon son huile essentielle. Effets égale- telles que les ulcères, l’acné, l’eczé-
de 20 mètres. Sa toxicité est telle ment appréciables par la peau en ma, l’impétigo, les démangeaisons
que certaines tribus amérindiennes application externe. ou les pellicules.
s’en servaient pour tuer les pois-
L’astringence est également inté-
sons par empoisonnement pour
ressante pour ralentir le passage
L’extrait hydroalcoolique
une pêche fructueuse. La juglone En usage interne :
du sucre dans le sang. L’effet hypo-
est également toxique pour les 20 à 30 gouttes 2 à 3 fois par jour
glycémiant des feuilles de noyer a
mammifères. Des cas de difficultés dans un verre d’eau avant les repas.
d’ailleurs été confirmé1.
respiratoires ou d’inflammation des Même indication que la décoction.
jambes ont été signalées chez des • Les naphtoquinones du noyer,
En usage externe :
chevaux qui vivaient à proximité de dont fait partie la juglone, ont une
Diluer une part d’extrait alcoolique
noyers. L’humain peut aussi souffrir activité antibiotique, antibacté-
pour 6 parts d’eau. Appliquer en
de nausées, de maux de tête, de rienne, antivirale et agissent contre
compresse. Mêmes indications que
vomissements ou de difficultés res- les vers intestinaux. Pour ces rai-
pour la décoction.
piratoires ou cardiaques s’il s’expose sons, le noyer est indiqué pour toute
trop longtemps à la juglone. Ce n’est sortes d’infections mais surtout
donc pas une substance anodine, gastro-intestinales. Contre les vers, Macérat glycériné de
mais il faut toutefois relativiser. l’efficacité est difficilement mesu- bourgeons
rable et variable selon la teneur 30 à 50 gouttes 3 fois par jour de
Il faut en effet savoir que la plus
en juglone qui diffère d’une forme macérat première dilution (1D). À
grande proportion est contenue
galénique à l’autre. diluer dans un verre d’eau. S’utilise
dans les racines, partie que l’on
n’utilise pas en thérapeutique. • L’huile essentielle, à l’état de par voie interne seulement.
D’autre part, dans les feuilles sé- trace dans la feuille et le péricarpe, Utile en cas de dysbiose intestinale,
chées ou âgées, la juglone ne se apporte des vertus antiseptiques et de candidose, d’affection chro-
retrouve qu’à l’état de trace et les également antifongiques. Un ex- nique de la peau (eczéma, acné,
quantités recommandées habituel- trait de péricarpe a démontré une psoriasis…). Les problèmes de peau
lement par les herboristes et les action intéressante sur le Candida trouvent souvent leur origine dans
phytothérapeutes pour un usage albicans2. l’intestin, c’est donc là aussi que
thérapeutique ne font l’objet d’au- résident les solutions.
cune précaution particulière.
FORMES D’USAGE Elixir floral
L’usage traditionnel est donc sûr
d’emploi. Une fois de plus, l’adage
À PRIVILÉGIER Les élixirs floraux se prennent gé-
« tout est poison, rien n’est poi- La décoction néralement à raison de 4 gouttes
son, seule la dose compte » se 4 fois par jour dans un fond d’eau,
En usage interne :
vérifie, car la faible quantité que loin des repas.
Déposez 10 g de feuilles finement
l’on va absorber permet de profiter Utile en cas de changement de lieu
coupées dans 1 litre d’eau froide.
des puissantes propriétés antifon- de vie, de travail ou de toute autre
Portez à ébullition durant 1 minute.
giques, antibactériennes et même situation qui impose de nous libé-
Coupez le feu puis infusez 10 mi-
antitumorales de la juglone. rer de liens appartenant au passé,
nutes. Boire le litre dans la journée.
périodes de la vie où l’on se sent
On peut également faire des décoc-
vulnérable.
ACTIFS MAJEURS ET tions deux fois plus concentrées et
boire seulement 2 tasses par jour. Durée d’une cure de noyer : de
INDICATIONS Utile en cas de vers intestinaux, quelques jours à 6 semaines en
de déséquilibre intestinal, de diar- cure continue. Pour une cure plus
L es tanins des feuilles ou du
brou sont astringents, c’est-à- rhée infectieuse ou après une cure longue, demandez l’avis d’un
dire qu’ils « resserrent », tonifient d’antibiotiques. phytothérapeute.
et cicatrisent les muqueuses, leur En usage externe : Nicolas Wirth
rendant ainsi leurs fonctions sé- Faire bouillir 5 g de feuilles pour un Naturopathe
crétrices et protectrices. Pour cette ¼ de litre d’eau durant 10 minutes.
raison, le noyer est un excellent Filtrer et appliquer en compresse
1. Hosseini S1, Jamshidi L2, Mehrzadi S3, Mohammad K4, Najmizadeh AR5, Alimoradi H6, Huseini HF7. Effects of Juglans regia L. leaf extract on hyperglycemia and lipid profiles in type two diabetic patients: a
randomized double-blind, placebo-controlled clinical trial. J Ethnopharmacol. 2014 Mar 28;152(3):451-6. doi: 10.1016/j.jep.2014.01.012. Epub 2014 Jan 23
2. Alkhawajah AM1. Studies on the antimicrobial activity of juglans regia. Am J Chin Med. 1997;25(2):175-80

18
LA CHRONIQUE DE PIERRE LANCE o ct o b r e 2 0 17 •  n °133

L’épineuse question
des conflits d’intérêts
en médecine
La société moderne est littéralement imprégnée de médecine, au point que,
notamment en France, les citoyens, dans leur grande majorité, sont convaincus
que leur santé dépend de la médecine, ce qui est une absurdité. La médecine
est un palliatif, une aide ponctuelle, une bouée de sauvetage provisoire, mais
en aucun cas elle ne pourra garantir votre santé si vous n’êtes pas capable
vous-même de veiller sur elle.

ais d’abord, qu’est-ce que AMM (Autorisation de mise sur le de conscience imperméable à toute
M la médecine ? On s’efforce marché) ? La question demeure influence.
de nous la présenter comme une controversée. C’est ainsi que le
Et ceci est encore plus vrai pour
science, ce qui est un mensonge, Dr Philippe Lagarde, médecin ni-
un médecin que pour toute autre
volontaire ou non. La médecine çois spécialisé en cancérologie,
fut poursuivi en 1991 par l’Ordre personne. Pour exercer convena-
est avant tout un art. Certes, elle
des médecins pour avoir prescrit blement l’un des métiers les plus
se nourrit autant qu’elle peut des
données de la science, qui sont un traitement à base de produits difficiles qui soient, le médecin
d’ailleurs en constante évolution. autorisés en Suisse, et fit un mois doit disposer d’une réelle liberté
Mais tout artiste, en quelque disci- de prison à Nice. Après quoi il intérieure soutenue par une grande
pline que ce soit, se nourrit lui aussi s’exila en Italie et créa dans la force de caractère. Cela seulement
de science et de technique. Et l’art petite République de Saint-Marin peut lui permettre de résister à
consiste précisément à transcender un centre privé d’oncologie dans toutes les pressions qu’il peut être
toutes les données matérielles de lequel il pratique avec son équipe amené à subir, la principale étant
manière à pouvoir toucher l’hu- toutes les thérapies, convention- celle des grands laboratoires phar-
main, ce qui ne peut être atteint nelles ou non, dès lors qu’elles maceutiques, lesquels disposent
que par l’expérience, l’intuition, permettent d’obtenir des résultats aujourd’hui d’une puissance fi-
la psychologie, la sensibilité, la bénéfiques aux patients. (Voir mon nancière phénoménale. Or, les
profonde compréhension des êtres. livre Savants maudits, chercheurs médecins sont périodiquement
exclus Tome 3 – Guy Trédaniel visités par les représentants de
La condition première d’une bonne Éditeur). commerce de ces laboratoires,
médecine, c’est la liberté. Le mé- pudiquement nommés « visiteurs
decin doit être totalement libre de médicaux », et qui ne sont rien
ses prescriptions. Bien que cette LA LIBERTÉ d’autre que les VRP des indus-
liberté lui soit théoriquement ga- INTÉRIEURE tries chimiques. Ces représentants
rantie par la déontologie médicale
qui veut qu’un médecin soit libre
DU MÉDECIN n’ont qu’un objectif : persuader le
médecin que tel ou tel nouveau
de proposer à son patient toute
thérapie qu’il juge susceptible de
T ous les hommes aiment la
liberté. C’est du moins ce
médicament produit par leur em-
ployeur sera d’une grande efficacité
lui être bénéfique, fût-elle non qu’ils disent. Mais bien peu d’entre pour soigner telle maladie, et même
orthodoxe, cette liberté est en fait eux sont conscients du fait que la plusieurs.
grandement limitée par les autorités liberté est un leurre si elle n’est
sanitaires nationales. Par exemple, pas accompagnée d’un sens aigu Le médecin consciencieux doit
un médecin peut-il recomman- de la responsabilité, d’une grande donc être très vigilant et s’informer
der un médicament autorisé dans rigueur morale et d’une probité in- le mieux possible sur les sug-
un pays étranger mais qui n’a tellectuelle sans faille, c’est-à-dire gestions qui lui sont faites avant
pas reçu en France la fameuse d’une autonomie de jugement et d’introduire ces médicaments dans

19
LA CHRONIQUE DE PIERRE LANCE o ct o b r e 2 0 17 •  n °133

ses ordonnances. Mais il y a beau- t-il dans notre tête lorsque nous tence le justifiait en partie, et c’est
coup plus inquiétant au niveau hésitons, parfois longtemps, sur une ce qu’il se disait sans doute, mais
des médecins « experts », lorsque décision à prendre ? Nous pesons le il n’empêche que son acquisition
ceux-ci sont à la fois employés et/ pour et le contre. C’est-à-dire qu’il dispendieuse l’avait fait basculer
ou actionnaires de grands labora- y a débat contradictoire au sein dans le déraisonnable.
toires et membres des commissions de notre « assemblée neuronale »,
On connaît le dicton : « Il ne faut
réunies par les autorités de santé, et que je comparerai volontiers à une
pas tenter le diable ! ». Or force est
notamment du comité qui délivre assemblée nationale, et diverses
de reconnaître que dans la société
les AMM. L’avocat d’un thérapeute tendances se manifestent, tirant
moderne, et plus particulièrement
poursuivi par l’Ordre des médecins à hue et à dia. Puis on arrive au
dans les milieux de la politique,
avait calculé et révélé que, lors rôle de « l’exécutif ». Et chacun de
de l’industrie agro-alimentaire et
des séances où se décidaient les nous a dans sa tête un « ministre
de la médecine, le diable est tenté
AMM, chaque dossier était étudié des Finances » dont l’influence est
tous les jours ! En ce qui concerne
durant… 40 secondes en moyenne. considérable, parfois même pré-
la médecine, des règles déonto-
Ce qui prouvait, disait-il, que les pondérante. Notre « ministre des
logiques ont été spécialement
jeux étaient faits d’avance et que Finances » interne a pour impérieux
édictées afin d’éviter les dommages
les AMM étaient octroyées, en fait, devoir d’assurer la constance de
au vu des recommandations d’un qui pourraient résulter des conflits
nos revenus et l’équilibre budgé-
expert qui pouvait travailler pour le d’intérêts. Il eut pourtant été plus
taire de notre famille, puis de porter
fabricant du produit et être en même simple et plus efficace, me semble-
notre prospérité au plus haut degré
temps l’un des décisionnaires d’une t-il, d’interdire à toute personne
qu’elle puisse atteindre.
autorité de santé gouvernementale, devant participer à une décision
autrement dit qui était à la fois relevant des autorités de santé pu-
juge et partie. C’est ainsi que l’on blique d’avoir des intérêts dans
est arrivé au grand problème des Pour attribuer une entreprise privée exerçant une
« conflits d’intérêts » qui existent une AMM à activité industrielle et commerciale
dans le domaine pharmaceutique
dans le monde médical comme un médicament, ou thérapeutique.
dans bien d’autres. chaque dossier
On a objecté à un tel projet que
est étudié en cela eut été priver la santé pu-
QU’EST-CE DONC moyenne pendant blique des hautes compétences
QU’UN « CONFLIT 40 secondes… médicales qui sont à l’œuvre dans
D’INTÉRÊTS » ? les laboratoires privés. C’est ainsi
Maintenant, mettons-nous à la que Mme Agnès Buzyn, notre ac-
E n voici la définition  : « Un
conflit d’intérêts apparaît
place d’un médecin « expert » tuelle ministre de la Santé, n’avait
présumé honnête, chargé par le pas craint de déclarer que « les
chez une personne physique ayant ministère de la Santé de l’évalua- conflits d’intérêts entre experts et
à accomplir une fonction d’intérêt tion d’un médicament ou d’un laboratoires pharmaceutiques sont
général et dont les intérêts person- vaccin, et qui se trouve être par un gage de compétence ». Or ce
nels sont en concurrence avec la
ailleurs financièrement intéressé n’est nullement la compétence qui
mission qui lui est confiée par son
à son succès. Qu’on le veuille ou est en question dans cette affaire,
administration ou son entreprise. »
non, l’appât du gain s’exerce sur mais tout simplement la probi-
Un conflit d’intérêts n’est pas un
chacun de nous et peut aisément té et l’impartialité qui peuvent se
délit et n’implique pas que l’inté-
altérer peu ou prou notre jugement, trouver menacées lorsqu’une per-
ressé sera automatiquement enclin
quand bien même nous voudrions sonne est confrontée à des intérêts
à privilégier ses intérêts personnels
sincèrement rester fidèle à notre contradictoires.
sur l’intérêt général qu’il a mission
probité. Par exemple, j’ai connu
de servir. Mais il convient d’analy-
le cas d’un chirurgien réputé, fort
ser le processus, à la fois conscient
honnête homme au demeurant, UNE OBLIGATION
et inconscient, qui se développe
dans l’esprit d’une personne placée
qui, ayant acquis sur un coup de DE DÉCLARATION
en situation de conflit d’intérêts,
cœur une superbe villa sur la Côte SANS AUCUN
d’Azur, se trouva enclin à pratiquer
parfois sans l’avoir voulu.
des dépassements d’honoraires
CONTRÔLE
Nous oublions souvent que chacun quelque peu excessifs. J’admets n ne peut pas prétendre qu’il
de nous est plusieurs. Que se passe- que sa réputation de haute compé-
O est impossible de trouver des

20
LA CHRONIQUE DE PIERRE LANCE o ct o b r e 2 0 17 •  n °133

experts compétents n’ayant aucun la vie publique » dont l’urgence se deux de l’Université de Caroline du
lien d’intérêt avec tel ou tel labora- faisait sentir. C’est ainsi que, dans Nord à Chapel Hill, ont étudié les
toire. Ils existent sans nul doute. Il le domaine médical, le Formindep, liens parfois sulfureux entre labora-
suffit de les embaucher au service collectif indépendant pour une toires et cancérologues pour mieux
du ministère. Toujours est-il que formation et une information mé- évaluer l’importance des conflits
la HAS (Haute autorité de santé) a dicales indépendantes, a étudié d’intérêts dans les prescriptions des
préféré choisir pour toute précau- deux guides de la HAS et a conclu oncologues.
tion d’imposer aux professionnels logiquement à des recommanda-
Les deux chercheurs ont voulu
l’obligation de déclarer leurs liens tions sous influences commerciales
savoir si le choix final établi par
d’intérêt. Je m’interroge sur l’utilité non maîtrisées, et à une mauvaise
les prescripteurs pour soigner des
d’une telle pratique qui instaure gestion par la HAS des conflits
tumeurs pouvait être influencé par
une sorte de défiance théorique d’intérêts. Il a réclamé que la HAS
les liens qu’ils entretiennent ou
à l’égard des intéressés, laquelle applique effectivement ses propres
pas avec les laboratoires. Ils ont
implique logiquement une surveil- règles sur la transparence, que les
alors analysé les prescriptions et
lance de leurs activités. experts entravés par leurs liens
ont comparé celles des médecins
d’intérêts soient écartés de l’élabo-
C’est d’ailleurs ainsi que cette me- exempts de tout lien avec les firmes
ration des recommandations « dont
sure a dû être ressent puisqu’il est à ceux qui avaient bénéficié de
ils menacent la crédibilité », que
avéré que la majorité des experts certaines largesses. Résultat, le
les présidents de groupes soient
s’abstiennent de procéder à cette choix n’est pas du tout neutre !
libres de tout lien d’intérêts avec
déclaration, en principe obliga- « Idéalement, les options thérapeu-
les firmes directement concernées,
toire. Ils s’y dérobent d’autant plus tiques devraient être uniquement
que les déclarations soient véri-
facilement qu’aucun contrôle ne basées sur la preuve médicale et
fiées méthodiquement et que les
semble être effectué. La HAS a la préférence des patients », a dé-
usagers « puissent vérifier par eux-
édité en juillet 2013 un « Guide claré le Dr Aaron Mitchell. De
mêmes le niveau de dépendance
des déclarations d’intérêts et de son côté, sa collègue, le Dr Stacie
des experts de la HAS et des autres
gestion des conflits d’intérêts ». Dusetzina a elle aussi réagi : « Ce
institutions sanitaires, afin d’évaluer
Dans l’article 1 de son Préambule, modèle est inquiétant car les ef-
au mieux la pertinence des avis
signé du Pr Jean-Luc Harousseau, forts de promotion des entreprises
qu’ils émettent » (Source : revue
il est écrit ceci : « Les préoccupa- pharmaceutiques ont tendance à
Prescrire).
tions éthiques doivent être prises se concentrer sur les nouveaux pro-
en compte pour toute décision et duits, ce qui peut orienter vers des
tout comportement public. Elles DES CONFLITS traitements plus coûteux ». (Source
ont conduit à poser les principes Sciences et Avenir).
déontologiques de probité, loyauté,
D’INTÉRÊTS
confidentialité et devoir de réserve INQUIÉTANTS EN En conclusion, il paraît hors de
doute que les conflits d’intérêts
ainsi que ceux d’indépendance, CANCÉROLOGIE en médecine ne sont pas gérés
d’impartialité et d’objectivité, qui
doivent inspirer l’action de toute T outefois ce qui se passe à
l’étranger, notamment aux
convenablement, cela au détriment
de l’intérêt des patients, mais éga-
personne dépositaire de l’autorité
Etats-Unis, est de nature à éclairer lement de l’équilibre budgétaire
publique ou chargée d’une mission
le problème des conflits d’intérêts, des organismes de sécurité sociale.
de service public. »
lequel est en réalité planétaire. C’est Un grand lessivage s’avère donc
Voilà qui est clair, mais on peut ainsi qu’une étude a été présentée nécessaire ! Mme Buzyn serait bien
douter que ces superbes principes le 3 juin 2017 à l’Asco (congrès avisée de s’en préoccuper.
soient effectivement respectés américain sur le cancer à Chicago)
Pierre Lance
puisque nos élus étaient récemment dans laquelle Aaron Mitchell, on-
sollicités, en juillet 2017, pour voter cologue, et sa collègue Stacie
un « projet de loi de moralisation de Dusetzina, épidémiologiste, tous

Rappelons à nos lecteurs que Pierre Lance est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages, dont sa fameuse série
en 4 volumes Savants maudits, chercheurs exclus (Guy Trédaniel éditeur), constamment réimprimée depuis
2002. Nous avons publié dans nos colonnes des articles de Pierre concernant plusieurs de ces chercheurs
spécialisés dans les questions de santé. Mais sur les 48 scientifiques répertoriés par l’auteur, beaucoup
concernaient d’autres disciplines. (Synopsis sur demande à pierre.lance@wanadoo.fr)

21
L’INTERVIEW DU MOIS o ct o b r e 2 0 17 •  n °133

Philippe Perrot :
« Être éleveur et aimer
ses animaux, c’est possible ! »
Quand on arrive à la ferme du Mazot, dans la Nièvre, on est accueilli au milieu
des poules, des oies et des canards. Car ici les animaux vivent heureux, en
liberté. Dans leur petite ferme, Philippe et Delphine Perrot nous reçoivent. Très
vite, on comprend que leur métier ne consiste pas à exploiter les animaux mais
s’inscrit dans la préservation d’une nature belle, riche et vivante…

Alternatif Bien-Être  : Philippe J’ai mis trois ans à trouver une ferme les grandes villes, le “smog”. Il m’a
Perrot, vous étiez un enfant de à louer car je ne pouvais rien ache- toujours semblé évident qu’il était
la ville, pourquoi avoir décidé ter. J’ai fini par trouver une petite problématique d’utiliser des pro-
de tout quitter pour devenir ferme, de 10 hectares. À l’époque duits chimiques de synthèse pour les
fermier ? il existait des aides à l’installation cultures. Comme ce sont des molé-
pour les agriculteurs débutants mais cules fabriquées en laboratoire que
P.P. : J’ai grandi en région parisienne,
je n’y ai pas eu droit car c’était une la nature ne reconnaît pas, elle ne
en Seine-et-Marne, à Saint-Thibault-
trop petite exploitation. Il aurait fallu sait pas quoi en faire, donc ça crée
des-Vignes. Mais on ne peut pas dire des déchets et des déséquilibres.
que j’aie au moins 33 hectares. Je
que j’étais un enfant de la ville, car
me suis dit tant pis, je vais me dé- Nous préférons utiliser les produits
dans les années 60, c’était encore
merder tout seul ! Et j’ai décidé de de la nature, commes les “probio-
un village de campagne. J’allais tous
faire la ferme exactement comme tiques” que nous appelons, nous,
les soirs chercher le lait dans une
j’en avais rêvé, c’est-à-dire comme il des EM ; c’est le diminutif de “mi-
ferme voisine. À cette époque tout y a 50 ans : toutes sortes d’animaux, cro-organismes efficaces” et c’est
le monde avait un réflexe de vie en des cultures, un potager et une vie efficace pour produire un compost
autonomie, au moins en ayant un très en autonomie. Je suis arrivé avec d’excellente qualité. Mais il y a
petit potager et quelques animaux quelques chèvres, quelques lapins, aussi un très grand choix parmi les
(poules, canards, lapins). Je rêvais quelques poules, un chien et deux plantes (homéopathie, phytothéra-
déjà de devenir fermier quand je chats. Aujourd’hui nous disposons pie, aromathérapie) et bien d’autres
serais grand. d’une cinquantaine d’hectares. Sur méthodes.
J’ai donc fait l’école d’agriculture ; ces 50 hectares, nous avons environ
mais à l’issue on m’a dit que ce 6 hectares de céréales et tout le ABE : Selon vous, est-ce qu’on
ne serait pas possible car je n’étais reste, ce sont des prés pour les ani- peut avoir confiance dans
pas de ce milieu et que je ne dis- maux. Cette répartition nous permet la qualité du bio en tant que
posais ni de terres, ni de ferme, d’être autonome en foin, en grains consommateur  ? La certifica-
ni de beaucoup d’argent. On m’a et en paille. Aujourd’hui, cela fait tion “bio” est-elle vraiment
donc orienté vers le “paragricole”, 40 ans que je suis ici, et le fermier, fiable ?
en l’occurrence la biochimie. J’ai c’est maintenant notre fils David. P.P. : Il y a beaucoup de choses à
alors travaillé dans un laboratoire dire à ce sujet. Dans ce métier, si tu
d’analyses pendant quelques an- ABE : Au bout de combien de travailles, comme on dit, de manière
nées et à un moment je me suis temps avez-vous décidé de “conventionnelle” (je devrais plutôt
dit : « On n’a qu’une vie, je veux cultiver du bio ? dire “chimique” car je ne connais
toujours être fermier; je vais tenter P.P. : Dès le début je voulais faire aucune convention qui autorise la
ma chance. Au moins j’aurai essayé. du bio ! Même si à l’époque c’était maltraitance de la nature), tu pollues
» À cette époque j’ai rencontré un extrêmement marginal, j’ai été sen- l’eau, la terre, et tu es peu contrôlé.
vieux berger. C’est la seule personne sibilisé très jeune aux problèmes Mais si tu décides de ne pas empoi-
qui m’ait jamais encouragé. Il m’a d’environnement. Je me souviens sonner le monde, de faire quelque
dit : « Si tu veux faire ça, vas-y, je que dans les années 60, on parlait chose de naturel, c’est à toi de le
t’aiderai, je te formerai. » déjà beaucoup de la pollution dans prouver et c’est à toi de payer un

22
L’INTERVIEW DU MOIS o ct o b r e 2 0 17 •  n °133

contrôleur ! Nous avons donc passé


un contrat avec un organisme cer-
tificateur, Ecocert en l’occurrence,
et chaque année nous déboursons
650 euros en contrôles pour pouvoir
apposer sur nos produits le label
“agriculture biologique”.
Je ne peux pas parler des autres or-
ganismes certificateurs. Nous avons
choisi le seul organisme qui ne certi-
fie que du bio parce qu’aujourd’hui
il y a des organismes de certification
qui contrôlent aussi bien les voitures
que les agriculteurs bio ou autre
chose. En ce qui concerne Ecocert,
nous recevons chaque année la vi-
site d’un contrôleur qui passe une
demi-journée avec nous. Il contrôle
toute notre comptabilité, donc il sait cela se fait sans détruire notre santé, ou impossible de faire de la culture
quels types de produits on a acheté c’est déjà plus respectable ! Nous céréalière ; ou alors, pour y par-
(ce serait trop risqué financièrement qui sommes une petite ferme, par venir, il faudrait d’abord faire de
pour un agriculteur “convention- exemple, nous sommes bien obligés la déforestation massive avec des
nel” de ne pas faire apparaître les de répercuter les coûts des contrôles terrassements monstrueux. Deux
achats de produits chimiques dans sur nos produits. comportements qui ne sont pas vrai-
sa comptabilité, ndlr) et il va partout Certes, on produit moins en bio en ment écologiques. C’est d’ailleurs
où il le souhaite : les champs, les de cette manière que bien des terres
termes de volume mais ce qu’on
greniers, la cave, etc. Cette visite est qui n’étaient pas cultivables par le
produit est plus riche sur le plan
faite sur rendez-vous, nous savons passé le sont devenues aujourd’hui.
nutritif. Ainsi nos grains de blé sont
quand il vient. Mais nous avons
beaucoup plus lourds, plus riches. Par ailleurs, il est pour moi tota-
aussi signé dans notre contrat une
C’est pareil avec le lait, il est plus lement complémentaire de faire à
autorisation pour qu’il passe de
riche en matières grasses et en nu- la fois de l’élevage et de la culture
façon totalement inopinée, quand
triments car les bêtes ne sont pas de céréales dans ces proportions
il le souhaite, à n’importe quelle
poussées. En ce qui nous concerne, puisque c’est ce qui nous permet
heure du jour ou de la nuit, pour
notre objectif est de supprimer les d’être en quasi autonomie. De plus,
contrôler ce qu’il veut. J’ai toujours
dit au contrôleur : j’ai choisi d’être intermédiaires pour à la fois dimi- si vous voulez faire pousser des
en bio pour ne pas empoisonner le nuer les prix de vente et mieux nous céréales ou des végétaux d’une
monde, alors si vous découvrez une en sortir financièrement. Donc nous manière générale, conformément
chose qui ne va pas ou pour laquelle vendons uniquement nos produits à l’agriculture biologique, il n’y a
il pourrait exister un risque, il faut sur le marché ou à la ferme. qu’un seul véritable engrais que vous
tout de suite me le dire parce que pouvez utiliser: c’est le compost à
ABE  : Pourquoi ne pas faire partir du fumier, les excréments
ce sera involontaire ; je n’ai pas du
moins de pâturage et plus de d’animaux. Cela implique donc
tout envie de tricher !
cultures de céréales  ? Est-ce d’avoir des animaux. Les exclure
ABE : Et les prix du bio ? Vous que ça ne serait pas plus éco- obligerait à se tourner vers des fer-
semblent-ils justifiés ? logique et plus respectueux tilisants chimiques de synthèse. Et
P.P. : Tout d’abord, les rendements de la vie des bêtes ? puis c’est important de vivre avec
en bio sont généralement plus P.P. : Ce n’est pas possible chez nous, des animaux; c’est aussi l’une de
faibles qu’en chimie (de 15 à 50 % dans la vallée, car il y a très peu de nos attaches à la nature. Mais le
inférieurs) et la demande est main- terres qui se prêtent à la culture. problème aujourd’hui en matière
tenant supérieure à l’offre, ce qui Ainsi nous avons beaucoup de terres d’écologie et de bien-être animal,
fait que les marges des distribu- dans lesquelles passe une rivière ce ne sont pas les animaux qui
teurs sont souvent plus importantes. qui déborde chaque année. Ce sont vivent dans les prés et qui mangent
Beaucoup d’industriels s’intéressent des prés inondables, on ne peut y de l’herbe, ce sont les animaux qui
maintenant au bio parce qu’il y a un faire que du pâturage. Il y a aussi la vivent enfermés en batterie, comme
marché : ils n’y voient qu’un moyen typologie du sol (pentes, érosion, dans des camps de concentration,
de faire de l’argent. Mais si au moins etc.) qui rend parfois compliqué en étant nourris industriellement.

23
L’INTERVIEW DU MOIS o ct o b r e 2 0 17 •  n °133

ABE : Que ce soit dans les éle- utilise son bâton électrique alors leur a imposé des normes sani-
vages industriels ou dans votre j’avais prévu de prendre du foin taires intenables car les structures
petite ferme, les animaux fi- dans mes bras et je m’étais mis étaient trop petites. Pour pouvoir
nissent toujours par être tués. devant elle pour la motiver. Et à ce continuer à exercer leur métier, les
En quoi est-ce si différent ? moment la vache m’a regardé, elle équarrisseurs ont donc commencé
m’a toisé du regard, d’un air de dire à se regrouper avec l’aide de finan-
P.P. : C’est nous qui avons un pro-
« J’ai compris ; je n’ai pas besoin de ciers. Les petits abattoirs sont donc
blème avec la mort, pas les animaux.
foin. Vous pouvez y aller, je sais où devenus de plus en plus gros et une
Dans la nature, la vie des animaux
je vais. » Mais le problème, c’est la majorité a disparu.
est encore plus brève que dans la
suite, c’est-à-dire l’abattoir. Là les Etant entrés dans cette logique éco-
ferme. Il nous est arrivé qu’une
conditions sont insupportables. Si nomique, les nouveaux propriétaires
chèvre aille faire naître ses petits
je fais le travail moi-même, ce que des abattoirs ont décidé de mieux
dans la forêt. Elle avait deux petits
je préfère, j’essaie de faire en sorte réfléchir à la valorisation (financière)
et au bout de deux jours il n’y en
que ce soit rapide et sans stress. Je des déchets animaux et ont eu l’idée
avait déjà plus qu’un. Il ne faut pas
fais une sorte de prière à ma façon, de transformer en farine les restes
voir les vaches ou les chèvres de la
je remercie l’animal comme les de cadavres. Les restes de viande
même manière que les sangliers ou
hommes l’ont fait durant des millé- étaient donc cuits avant d’être trans-
les chevreuils. Contrairement à ces
naires. C’est ça aussi qui me plaisait formés en farine puis incorporés aux
derniers, les animaux d’élevage sont
dans le travail de fermier : on est céréales qu’on donnait aux vaches.
issus de sélections faites au fil du responsable d’un bout à l’autre. De
temps, ce qui les rend incapables Première aberration puisque les
mon côté, je milite pour l’abattage vaches sont herbivores.
de survivre sans nous. mobile, qui se déplace de fermes
Je suis contre les armes d’une ma- en fermes et élimine beaucoup de Puis ils ont constaté que lorsque la
nière générale. À l’armée je refusais stress pour les animaux. cuisson était moins longue, la teneur
d’en porter. Je n’ai pas d’arme chez en protéines de ces farines augmen-
Ce serait très simple de mettre en tait. Mais en cuisant moins les restes
moi et je suis pour le respect de la place ce type d’abattage mais ça
vie, c’est pour ça que je fais du bio. de cadavre, la tremblante ovine (une
ne se fait pas pour une histoire de
Je n’ai jamais de plaisir à tuer mais maladie qui a toujours existé chez les
gros sous. C’est la loi qui interdit
je tue certaines de mes bêtes avec moutons) a muté et s’est transmise
l’abattage à la ferme, soi-disant pour
un couteau. Quand je ne tue pas au cheptel bovin. De là, l’infection
des questions sanitaires. Mais il faut
mes bêtes moi-même, je suis mal s’est propagée à l’homme et ce fut
savoir que la plupart des abattoirs
à l’aise, parce que si ces animaux le scandale de la « maladie de la
appartiennent à de gros groupes
ont vécu à la ferme avec moi c’est vache folle ». C’est ainsi que les
industriels, de véritables lobbys qui
parce que j’ai choisi de les y faire gouvernements ont décidé d’arrêter
font la pluie et le beau temps dans ce
vivre. C’est ma responsabilité d’être les farines animales. Toutes ces his-
domaine et qui, évidemment, font
près d’eux tout au long de leur vie, toires ont favorisé la mise en place
tout pour soutenir des normes qu’ils
jusqu’à la fin. Si je suis obligé de de normes toujours plus restrictives
sont les seuls à pouvoir appliquer.
mener des bêtes à l’abattoir, j’essaie qui favorisent les élevages modernes
De plus, l’abattoir le plus proche est
de les accompagner. On n’est pas d’exploitation animale et les abat-
à 25 kilomètres de chez moi. Si j’ai
obligé de les frapper ou de les pous- toirs qui vont avec.
une seule bête à abattre je dois donc
ser à monter dans un camion avec faire 50 kilomètres pour amener
un bâton électrique… Quand une ABE : N’avez-vous pas jamais
l’animal et rentrer chez moi, puis eu de problèmes avec la jus-
vache doit partir, je communique revenir deux jours plus tard cher-
avec elle, je lui dis que demain elle tice en tuant vos bêtes vous-
cher la viande. Soit 100 kilomètres
va partir, que ça va être la fin pour même ?
en tout !
elle, que je la remercie pour tout le P.P. : Non, et je pense qu’il y a une
temps passé avec elle. ABE : Pourquoi l’abattage à la raison simple à cela. On a mis dans
L’année dernière, nous avions une ferme est-il interdit ? la tête des gens que tout paysan qui
vieille vache qui devait partir à P.P. : C’est à partir du scandale de produit de la nourriture ne peut
l’abattoir mais elle n’était jamais la vache folle que tout a commen- pas vivre dignement du fruit de son
montée dans un camion et elle cé. Par le passé, il y avait des petits travail ; alors que tout le monde
était assez caractérielle. On a pensé abattoirs dans les villages avec des sur la planète mange des produits
qu’elle ne monterait jamais, d’autant équarrisseurs qui vivaient du ramas- agricoles pour vivre !
plus que les rampes sont en métal sage des bêtes mortes et valorisaient Le budget de la nourriture n’a cessé
et les vaches détestent marcher sur tous les restes. Cela pouvait être de se réduire. Il faut dégager du
ce genre de choses. Je n’avais pas de nourrir des cochons, récupérer pouvoir d’achat pour les voitures,
vraiment envie que le conducteur le cuir, les os, etc. Petit à petit, on les ordinateurs, les loisirs… et pour

24
L’INTERVIEW DU MOIS o ct o b r e 2 0 17 •  n °133

cela on diminue le prix des produits C’est la même chose pour les végé- aussi moins de problèmes à gérer
agricoles. C’est pour cela que les taux : par exemple, quand on voit pour le fermier.
prix d’achat aux agriculteurs sont un gros chêne dans les bois, âgé de
souvent inférieurs aux coûts de fa- 300 ou 400 ans, il aura à la fin de ABE  : Que pensez-vous des
brication. Et c’est pour compenser sa vie donné naissance à un seul mouvements végans actuels ?
ce manque à gagner qu’on verse gros chêne comme lui. Les autres se P.P. : Tout dépend de ce qu’on
des primes aux agriculteurs. Tout seront fait manger par un chevreuil entend par « mouvement ». Il est
le monde y a droit, mais sous ré- qui passe, ils auront été touchés légitime que des associations et des
serve de respecter des normes, en par une maladie ou seront morts consommateurs soient sensibilisés
matière d’abattage par exemple. Or d’un manque de lumière. C’est la aux abus des élevages intensifs et
à la ferme du Mazot nous refusons nature. Par contre, quand on fait des conditions très critiquables des
toute subvention, ce qui explique une pépinière et qu’on récupère abattoirs industriels. Mais la solution
probablement pourquoi on nous a tous les glands, on peut replanter qu’ils proposent, « ne plus manger
laissés travailler comme on le sou- un hectare de bois. À la ferme, c’est
haitait jusqu’à ma retraite. Mais ce aucun produit animal », n’en est pas
pareil : on offre une plus grande une. À mon sens, il faut plutôt reva-
système de normes coercitives ne se chance aux chèvres ou aux brebis
limite pas à l’abattage. Par exemple, loriser les fermes traditionnelles qui
de pouvoir vivre et prendre soin de
pour avoir droit aux subventions, respectent la vie et se rapprocher de
leur progéniture.
vous devez impérativement “pucer” la nature dont nous nous éloignons
Contrairement à la “philosophie” en toujours plus.
certains animaux à l’oreille, pré-
cours dans les élevages modernes,
tendument pour une question de Je pense que la plupart de ces mou-
dans une vraie ferme traditionnelle
traçabilité quand il s’agit en fait vements sont manipulés de manière
l’animal n’est pas qu’un outil pro-
d’une industrialisation forcée des involontaire par les groupes indus-
ductiviste. Les vaches, par exemple,
productions. Je fais une grande dif- triels qui travaillent sur la viande
sont adultes vers l’âge de 5 ans et
férence entre ce qui est légitime et fabriquée en laboratoire et espèrent
produisent du lait en grande quantité
ce qui est légal… demain inonder le marché avec ces
de 3 à 6 ans. Dans un élevage mo-
derne industriel, elles sont envoyées produits. D’ailleurs la plupart des
ABE  : Quelles sont les rai-
à l’abattoir vers 6 ou 7 ans. Chez produits « vegan » sont des imita-
sons pour lesquelles vous êtes
nous, on garde les vaches tout au tions de produits carnés : fromage
amené à tuer un animal de la
long de leur vie, tant qu’elles vont vegan, saucisses vegan, foie gras
ferme ?
bien. Il y a quelques années, une de vegan, etc. Cela a déjà commen-
P.P. : Dans une ferme traditionnelle, cé aux États-Unis avec l’entreprise
nos vaches n’a été abattue qu’après
il y a toujours une logique. On ne « Impossible Foods » dans la Silicon
15 ans et la plupart ne le sont pas
tue jamais pour le plaisir ou unique- Valley qui vient de commercialiser
avant 10 ans. C’est l’équivalent, pour
ment pour une question d’argent. son premier steak haché entière-
l’être humain, d’une vie jusqu’à 75
Là encore, c’est une différence fon- ment synthétique. Jocelyne Porcher,
ou 80 ans. On n’abrège pas la vie
damentale avec les exploitations
de nos animaux. Mais il est vrai que chercheuse à l’INRA, a une excel-
industrielles modernes. Par exemple,
si une vache ne produit rien du tout lente vision de ces questions, qu’on
quand une chèvre fait des petits, on
pendant plusieurs années, cela peut peut découvrir dans son livre Vivre
a à peu près 50 % de mâles et 50 %
devenir un problème, car ça mange avec les animaux, une utopie pour le
de femelles. Mais si on laisse grandir
comme une vache, une vache ! XXIe siècle (Éditions La Découverte,
tous les mâles dans le troupeau, ils
vont très rapidement se battre et Dans un élevage harmonieux, il 2011).
s’entre-tuer pour s’approprier les faut des animaux de tous âges. On Je comprends donc parfaitement
femelles. Dans ce cas de figure, il garde la vieille vache qui ne produit que l’on veuille lutter contre la souf-
faut éliminer les mâles. Une ferme, plus beaucoup de lait parce qu’elle france animale, mais la lutte doit
c’est essentiellement des femelles : connaît tout de la vie à la ferme et porter sur l’abandon de l’élevage
il y a un mâle dans le troupeau de les animaux communiquent entre et de l’abattage industriel pour un
chèvre, un mâle dans le troupeau de eux. La vieille vache guide donc les retour vers le rapport que l’homme a
brebis, etc. Dans la nature, c’est la jeunes vaches : elle leur apprend toujours nourri avec la nature avant
sélection naturelle : les difficultés à les endroits où l’on trouve la meil- l’ère industrielle : celui d’un humain
survivre font disparaître un certain leure herbe, à ne pas stresser sans appartenant lui aussi au règne ani-
nombre de petits. Dans la ferme, les raison, etc. C’est de cette façon que mal et à la planète sur laquelle il
conditions de vie ne sont pas des les jeunes vaches découvrent aussi évolue. En toute humilité.
conditions sauvages, donc tous les leur instinct maternel. Et tout cela
petits vont survivre et c’est à nous permet non seulement une vie plus Propos recueillis par
de maintenir l’équilibre. heureuse pour les animaux mais Julien Venesson

25
LES EXPÉRIMENTATIONS D’EMMANUEL DUQUOC o ct o b r e 2 0 17 •  n °133

J’ai testé la TNC,


l’ostéopathie par la peau
Soulager les douleurs rien qu’en étirant la peau ? C’est la promesse de la TNC
– Technique Neuro Cutanée –, une approche nouvelle de l’ostéopathie mise au
point par Stéphane Delalande, un physiothérapeute français résidant au Québec.
Guidé par son seul toucher, le praticien repère les « neuro-spasmes » à l’origine
des douleurs et les libère par de brefs mouvements de la peau. J’ai décidé de
m’offrir ce soin. Ce fut le début d’une passionnante exploration.

D écidément, l’époque semble


être aux méthodes rapides et
Cutanée peut réduire en quelques
instants les douleurs, quelles qu’en
Damien reprend ses palpations.
À certains endroits, il s’appesantit
efficaces… Après l’EMDR qui efface soient les causes, relâcher les blo- quelques secondes tout en plissant
en quelques séances le syndrome cages et restaurer une amplitude de le tissu et la peau, puis éloigne une
de stress post-traumatique, après la mouvement. Le principe : libérer main de l’autre d’un geste sec, un
méthode Tipi, qui libère les pertur- les « tensions primaires » survenues peu comme s’il cherchait à dé-
bations émotionnelles chroniques au cours de toutes situations ayant tendre une feuille de papier froissé.
en quelques minutes, voici venir du dépassé les capacités d’adaptation Dans le jargon de la TNC, ce geste
Canada la TNC, une technique qui de la personne. D’après le confé- s’appelle un stretch cutané. Après
soulage les douleurs par des étire- rencier, la peau serait à la fois un trois minutes de ces gestes correc-
ments et stimulations de la peau. indicateur de ces tensions, ainsi teurs à divers endroits, il s’arrête :
Stéphane Delalande, ostéopathe que l’interface à partir de laquelle – C o m m e n t ç a s e p a s s e
depuis trente ans, a eu l’intuition on pourrait les effacer… définiti- maintenant ? 
d’explorer les potentialités de cet vement. Après un bref exposé, il La dame tourne la tête de droite
organe dont l’interaction avec les demande s’il y a des volontaires et de gauche. Elle semble un peu
tissus profonds avait été négligée dans l’assistance, précisant qu’ils surprise.
jusqu’alors. Au fil de ses expériences, n’auront pas à se déshabiller. Une
il a mis au point une méthode de – Je bouge un peu mieux. Ça me
femme d’une soixantaine d’années fait moins mal. Un peu mal encore
soin complète utilisant le tissu cutané lève la main. Sans lui demander de
non seulement pour repérer les lé- tout de même.
quoi elle souffre, avec l’attention
sions ostéopathiques mais également – Et votre douleur ? Elle est à com-
d’un douanier en train de faire une
pour les traiter. La TNC ne requiert bien maintenant ?
fouille au corps, il la palpe au tra-
pas de connaissances anatomiques – 5 !
vers de sa robe. Bilan : les tensions
particulières. Elle ne sollicite pas
primaires se situeraient surtout au
directement les muscles, les tendons
ou les fascias. Tout le soin consiste
niveau des épaules et du cou. C’est COMME UN
là que sa main a repéré les princi-
en une série d’effleurements et de
paux « points neuro-cutanés ». La
AVEUGLE MAÎTRISE
balayages pour repérer les zones
dame confirme. « Essayez de tour- LE BRAILLE, IL
en tension et stimulations cutanées
spécifiques pour les libérer.
ner la tête », lui demande-t-il. Mais DÉCODE LES SIGNES
la pauvre semble à peine pouvoir AFFICHÉS À LA
Mon premier contact avec cette bouger. Un cas particulièrement
ostéopathie minimaliste a eu lieu en sévère donc…
SURFACE DE LA PEAU
février 2016. Damien Aubert, jeune
praticien, est venu faire une démons-
– Pouvez-vous évaluer votre dou- S ilence religieux dans la salle…
Franchement, je trouvais le
leur sur une échelle de 0 à 10 ?
tration publique dans une petite jeune homme étonnamment sûr de
ville du Sud-Ouest de la France. – 8 ! lui tout à l’heure. À présent je com-
Avec assurance, il affirme devant la – Je vous propose de faire un pre- prends pourquoi. Selon Stéphane
quarantaine de personnes présentes mier soin rapide. Ce ne sera bien Delalande, fondateur de la TNC,
que la TNC ou Technique Neuro sûr pas une séance complète. cette technique est une nouvelle

26
LES EXPÉRIMENTATIONS D’EMMANUEL DUQUOC o ct o b r e 2 0 17 •  n °133

Le jour venu, il me donne le choix :


soit je lui dis là où je souffre, soit je
le laisse faire selon son ressenti tac-
tile. J’opte pour la seconde solution.
En moins de trois minutes, il isole
plusieurs points neuro-cutanés dans
diverses zones du corps. Bien que je
ne lui aie rien dit de mes douleurs,
son toucher l’a amené à proximité
de mes propres sensations ! Il se livre
alors à une succession d’effleure-
ments plus ou moins appuyés, suivis
de brefs mouvements d’étirement
du tissu cutané. Soudain, je ressens
une forte émotion. Une subite envie
de pleurer m’envahit sans cause et
s’évanouit la seconde d’après… Au
bout de trente minutes, sa main s’ar-
approche – neuro-tissulaire – de douloureux. En revanche, lorsque rête. Je fais quelques pas devant lui,
l’ostéopathie dans laquelle le pra- plusieurs s’accumulent, ils créent surpris de me sentir plus délié qu’à
ticien se laisse guider uniquement des limitations dans les mouvements mon arrivée. Surtout, je me sens
par son toucher. Après seulement naturels des tissus et, à terme, des vraiment décontracté, au physique
trois week-ends de formation et un tensions musculaires et des dou- comme au moral. Mes douleurs ?
entraînement régulier, il est capable leurs. D’après Stéphane Delalande, Elles ne se manifestent que dans
de repérer les zones de tensions ces limitations demeurent ou re- certaines circonstances. Je verrai…
primaires, ces carrefours de spasmes viennent tant que les neuro-spasmes La nuit venue, je dors d’un sommeil
tissulaires à l’origine des douleurs ne sont pas libérés. La première profond. Mais le lendemain matin,
physiques. Comme un aveugle maî- compétence du praticien en TNC une léthargie inhabituelle m’enva-
trise le braille, il décode les signes est donc de repérer par un toucher hit. Je n’ai envie de rien. Du coup,
affichés à la surface de la peau : des conscient les zones prioritaires où mon moral en prend un coup car
points neuro-cutanés qui signalent se concentrent plusieurs points de j’ai un article à boucler. Cet état
les neuro-spasmes sous-jacents. En tension neuro-cutanés. Ensuite, il dure 72 heures. Le troisième jour, je
langage TNC, les neuro-spasmes devra mettre en œuvre un geste cor- ressuscite. Il y a toujours ce relâche-
sont des rétractions des tissus plus ou ment, mais je peux m’adonner à une
recteur approprié pour les libérer…
moins profondes qui se produisent activité douce. Dix jours plus tard,
lorsqu’un événement provoque un Attiré par les perspectives de cette j’ai toujours l’impression d’être dans
déséquilibre que l’organisme ne approche, je décide de prendre un corps plus fluide. Une douleur à
peut réguler immédiatement : trau- rendez-vous avec Damien Aubert. la cuisse qui m’empêchait de courir
matisme physique, faux mouvement,
mauvaises positions chroniques,
infection, intoxication alimentaire En attendant une validation
ou encore choc thermique ou émo- scientifique
tionnel… Une fois l’événement
Les travaux de Jean-Claude vation propres à la microchirurgie,
passé, les neuro-spasmes demeurent Guimberteau, spécialiste de la a découvert «  une matière vi-
et engendrent des blocages des microchirurgie réparatrice de la vante continue (…). Et c’est cette
tissus mous qui se traduisent par main, apportent une caution théo- continuité de matière souple qui
une congestion vasculaire locale, rique aux recherches de Stéphane permet chaque mouvement. » Or,
Delalande. Le chirurgien a introduit si la continuité tissulaire – et non
une compression des nerfs et une le concept de «  continuité tissu- la disposition en strates comme on
baisse de la circulation électrique. laire  », une véritable révolution le pensait autrefois – caractérise
Au microscope, ce type de rétraction dans la chirurgie plastique. «  Le l’organisation de notre corps, on
du tissu conjonctif ressemblerait à corps n’est pas un assemblage de comprend dès lors comment la peau
divers éléments fonctionnels ré- peut afficher par un resserrement
un froissement des fibres formant
unis », explique celui qui, à l’aide de ses tissus l’ensemble des rétrac-
une sorte d’amas resserré. Par lui- des instruments modernes d’obser- tions tissulaires du corps…
même, un neuro-spasme n’est pas

27
LES EXPÉRIMENTATIONS D’EMMANUEL DUQUOC o ct o b r e 2 0 17 •  n °133

à la suite d’une chute a diminué, due du yoga ! Et quelques jours plus jeu avec mon fils, je me fais mal aux
disons d’un quart. La prochaine fois, tard, je me prends à courir dans la côtes flottantes. Tout mouvement
j’attendrai un moment moins affairé rue à petites foulée, comme au bon latéral est douloureux. Rien d’autre
pour recevoir ce soin… vieux temps, sans qu’un tiraillement à faire que de patienter. Quinze
à la cuisse me rappelle à la marche. jours plus tard, ma douleur est
Et même si je n’ai plus le même coup toujours présente et limite encore
« MES DOULEURS de jarret, il y a du renouveau. mes mouvements. C’est alors que
ONT PRATIQUEMENT C’est décidé, je m’accorde une
je rencontre ma soigneuse du prin-
DISPARU ! » troisième séance de TNC. À la fin
temps, Béatrice. Elle me prodigue
un soin express. En cinq minutes,
de cette séance, je me sens aussi
C e moment se présente à l’ap-
proche des vacances. C’est souple qu’une liane. Mon dos a
ma douleur baisse de 90 % et mon
mouvement est libéré. Je suis ravi !
fois, c’est Béatrice Arnt, une nouvelle encore gagné un peu plus en flui-
Sauf qu’une demi-heure plus tard,
praticienne en cours de formation dité et en verticalité spontanée.
je suis aux prises avec une subite
qui me reçoit. Contrairement aux Quel confort ! La fatigue qui suit
baisse de moral, sans explication.
techniques de manipulation clas- est moindre que précédemment.
Étonné de cette morosité subite, je
siques, la TNC n’utilise pas la force Mon expérience est-elle représen-
fais mon introspection… Et réalise
physique du thérapeute et mobilise tative de celles d’autres patients ?
que mon coup de cafard possède
uniquement les neuro-récepteurs de J’interroge Josette, une retraitée
la même coloration émotionnelle
la peau. Une fois stimulés, ceux-ci passée elle-aussi entre les mains
que celle du jour de mon acci-
entraînent une cascade de mouve- de Béatrice. Elle souffrait de dou-
dent ! Ayant eu une interaction
ments correcteurs qui entraînent leurs chroniques au bras et au cou.
difficile avec une personne proche,
un nouvel équilibre des forces tis- « Je ne pouvais pas tourner la tête.
je n’avais, ce jour-là, ni su exprimer
sulaires. Pas de risque de fausse Maintenant, mes douleurs ont prati-
mes émotions, ni eu la présence
manipulation donc. Après avoir quement disparu ! Pour le bras, j’ai
d’esprit de les réguler par mes
pris note de mes douleurs, Béatrice eu une nette amélioration. Mais il
techniques habituelles… Et mon
passe à l’action : le cou, l’occi- m’a bien fallu trois séances pour
tourment s’était subitement éva-
put, les pieds puis les genoux et les aller mieux. Les deux premières, j’ai
noui à la suite de mon accident. En
jambes pour lesquelles je n’ai pour- surtout été extrêmement fatiguée. »
libérant mes tensions corporelles,
tant décrit aucun symptôme sont le Avertie de mon enquête, une de
il semble que j’aie repris contact
lieu de ses soins. Cette séance est mes sœurs qui souffre de douleurs
avec ces émotions réprimées… Du
particulièrement relaxante. J’en sors cervicales chroniques l’obligeant
coup, il n’y a pas d’autre voie que
absolument détendu. Ma colonne à consulter régulièrement une os-
de les éprouver pleinement… Ce
vertébrale me semble plus élastique. téopathe décide de s’offrir, elle
que je fais. « Il est vrai que l’on voit
Comme je m’y attendais, je suis pris aussi, un soin. Elle choisit Olivier
parfois des blocages psychiques se
d’une folle envie de ne rien faire puis Delalande, frère du fondateur de
libérer au cours d’une séance »,
d’un sommeil irrépressible. Cette la méthode, lui-même praticien
me confirme Olivier Delalande.
fois, j’ai le loisir de m‘y adonner. Et et formateur pour la France. Dès
«  Mais en cas de souffrance psy-
dans les jours qui suivent, la plupart la deuxième séance, ses douleurs
chologique, mieux vaut consulter
de mes douleurs s’apaisent comme sont soulagées. Presque un an
un spécialiste. La TNC n’est pas
par enchantement. Tout de même, après, le bénéfice du soin persiste.
un soin de première intention dans
les deux semaines qui suivent ne Cette nouvelle thérapie semble
ce cas ». Pourtant, j’ai l’occasion
bel et bien avoir quelque-chose
sont pas 100 % confortables. Mes de recueillir le témoignage d’une
de spécial…
hanches, sans être franchement personne qui y a fait appel à cette
douloureuses, sont comme mâchées fin. Jean-Louis souffre depuis long-
de l’intérieur, comme si mon corps ET LES SOUFFRANCES temps d’angoisses et d’un mal-être
revisitait ses fondements. Cet état intérieur qu’il ne parvient à ré-
dure trois semaines au bout des-
PSYCHIQUES ? soudre. Il a bien un peu mal au dos,
quelles je me sens renouvelé. En
effet, j’ai remarqué que j’adoptais
U ne question m’effleure : « Et
si tous les types de traumas,
mais ce n’est pas le principal motif
de sa première consultation. Au
spontanément une posture plus ver- même émotionnels, s’affichent sur la bout de deux séances, il témoigne :
ticale, avec des épaules ouvertes et peau, cette technique pourrait-elle « Ça m’allège. Depuis que j’ai reçu
un ventre détendu. Tout ce que j’ai venir à bout des souffrances psy- ces soins, je vois venir mes peurs et
essayé de réaliser à la sueur de mes chiques ? » Noël 2016 approche. mes angoisses et je bloque moins
tendons pendant ma pratique assi- À deux jours du réveillon, lors d’un sur elles quand elles sont là. »

28
LES EXPÉRIMENTATIONS D’EMMANUEL DUQUOC o ct o b r e 2 0 17 •  n °133

SIMPLICITÉ, main aurait-elle spontanément fait les douleurs semble l’attester. Par
les gestes adéquats ? Ou la peau le toucher, le praticien entre dans
EFFICACITÉ, est-celle assez intelligente pour un champ de pure sensorialité,
DURABILITÉ traiter même les messages approxi- sans connaissance, sans réflexion
matifs ? Dans l’instant, je l’ignore, et finalement sans but… Et c’est
L a TNC réunit les critères
qui me donnent envie d’ap- mais alors que mon soin reprend précisément un des éléments de
prendre. C’est décidé, je m’inscris son cours conscient, je perçois son efficacité. Alors non, la TNC ne
à la formation. Celle-ci commence la pertinence du chemin parcou- soignera certainement pas un dia-
par deux week-ends de trois jours ru, comme si la peau elle-même bète ou un cancer, mais elle peut
à un mois d’intervalle. Soignants, m’avait ramené dans la bonne largement contribuer au confort et
instructeurs sportifs, personnes direction. Au fil des séances, je réa- à la qualité de vie.
en reconversion ou retraités : le lise que mon soin est aussi efficace
public est diversifié. Un peu de quand mon attention est relâchée Où recevoir ou apprendre
théorie, beaucoup de pratique : que quand je suis hyper-concentré. la TNC ?
il ne s’agit pas tant de connaître Et sous mes doigts inexpérimentés Si la TNC est bien implantée
l’anatomie que de réveiller notre se réalisent – parfois ! - de petits au Québec où elle a été
sens du toucher. D’apprendre miracles : soulagement de dou- développée avec 90 praticiens
à se laisser guider par lui. Moi leurs parfois anciennes, retour en activité, son introduction
qui n’ai jamais soigné avec mes de couche d’une jeune maman est encore balbutiante en
mains, je découvre avec quelle deux ans après une césarienne ou France ou 25 praticiens sont
facilité, après seulement quelques encore disparition d’une migraine référencés à ce jour.
heures d’apprentissage, celles-ci chronique ! J’en suis le premier Annuaire international
semblent guidées vers les zones surpris. Explication de Stéphane des praticiens et formations :
en demande. Je ne suis pas le seul. Delalande : « Cette technique www.massotnc.com
Plusieurs autres stagiaires partagent ostéopathique neuro-tissulaire per-
ce ressenti. Ensuite, nous appre- met un bilan précis et rapide de
nons le premier geste correcteur : tous les déséquilibres physiques Le stretch cutané,
le stretch cutané (Cf. Le stretch ou énergétiques. Ensuite, elle res- une méthode éprouvée
cutané, un geste éprouvé). Dès la taure l’équilibre de tous les tissus Tout comme la TNC, le
fin du premier week-end, Olivier mous responsables directement Niromathé, une méthode
Delalande nous incite à pratiquer des blocages articulaires osseux, de soins créée en 1997, ou
assidûment sans complexes. organiques, viscéraux ainsi que la méthode Moneyron, mise
des contractures musculaires et au point par un pharmacien-
Quand je balaye le corps de mes des tensions des fascias. » Un soin kinésithérapeute, utilisent
premiers patients – au départ des profond donc. notamment le stretch cutané
personnes de mon entourage – à comme geste correcteur.
un certain niveau de pression, ma Pour ma part, le seul fait de plonger Pour les deux premières,
main se pose spontanément sur dans mes perceptions sensorielles celui-ci se fait sur des points
certains endroits, comme si elle me met de bonne humeur. Les prédéterminés selon le motif
était arrêtée. Consciencieusement, jours où je pratique ce toucher – y de consultation. Dans la
j’applique les premiers gestes cor- compris sur moi-même pour m’en- TNC, ce sont les tests tactiles,
recteurs que je viens d’acquérir traîner –, je constate une meilleure reproductibles d’un praticien
puis en me laissant guider par les connexion à moi-même. Cet effet à l’autre, qui permettent de
mouvements des tissus, je poursuis est pour moi aussi surprenant que localiser le point qui agira
mon exploration. Un chemine- mystérieux. Jamais je n’avais réa- sur les tensions primaires à
ment se dessine, ponctué par ces lisé que le seul contact physique l’origine du blocage.
points d’arrêt auxquels j’applique conscient peau à peau pouvait être
le stretch cutané… À un moment aussi nourrissant. Et si nous avions
donné, je réalise que j’ai perdu besoin de caresses et d’effleure- Emmanuel Duquoc
le fil. Je me suis laissé embarquer ments conscients pour renouer
dans mes pensées. J’ai produit avec l’intelligence de notre corps ?
mes gestes sans y penser, en mode Et si la TNC n’était en somme que
automatique. C’est alors que la cela, avec un peu de technique en
personne me dit toute la détente plus ? La facilité de nombre de dé-
que mon soin lui procure. Ma butants que je connais à soulager

29
LIVRES o ct o b r e 2 0 17 •  n °133

Seper Hero Comment passer au sans gluten


Marine Barnerias est une étudiante Brigitte Delaye et son mari ont long-
en école de commerce qui rêvait temps souffert sans savoir pourquoi :
de devenir journaliste. À 21 ans on asthme, douleurs, uvéites à répétition,
lui diagnostique une sclérose en fatigue, problèmes digestifs. Il faudra
plaques (SEP). Elle doit alors choi- 30 ans pour découvrir qu’il s’agissait
sir de suivre ou non un traitement d’une sensibilité au gluten, une ma-
et prend sa décision : entreprendre ladie qui peine à être reconnue par le
le voyage de ses rêves pour restau- corps médical français. Il a donc fallu
rer l’équilibre que sa maladie tente passer au « sans gluten », sans aide médicale. Pas facile
de détruire. Elle ira d’abord en Nouvelle-Zélande de renoncer aux pain, pâtes, pizzas, muesli ! Il y a des
pour redécouvrir son corps par le sport, puis en pièges à éviter, des réflexes à intégrer, de nouvelles re-
Birmanie où elle passera un mois à méditer dans un cettes à maîtriser. Parce qu’elle est passée par là, Brigitte
monastère bouddhiste, et enfin en Mongolie pour re- Delaye partage son expérience et nous donne tous ses
découvrir son âme grâce à des missions humanitaires conseils pour que la transition soit la plus naturelle
dans les orphelinats et une traversée de la steppe possible, elle a mis au point un plan en 7 étapes avec
à cheval. Au cours de son voyage, elle interviewe mille et une astuces pour : organiser sa cuisine, lire les
ses « Seper héros », des personnes qui génèrent des étiquettes et choisir les bons substituts (tous les produits
ondes positives dans leur manière de penser ou de diététiques estampillés « sans gluten » ne sont pas sains
vivre. Elle raconte dans ce livre son aventure et les !), adapter ses recettes préférées, s’en sortir au resto, lors
rencontres qui l’ont aidée à surmonter sa maladie. d’un repas de famille, en vacances, etc. Ce guide pratique
Une vraie leçon de vie ! s’adresse aussi à ceux qui suivent une alimentation sans
gluten comme le régime du Dr Seignalet. On y trouvera
Prix : 18 euros
aussi des recettes pour réussir les grands classiques du
Auteur : Marine Barnerias sans gluten : pain, pâte brisée, sablée, crumble, cake,
Éditeur : Flammarion quiche, pizza,crêpes, gaufres, muffins…
ISBN : 2081412357
Prix : 12 euros
Auteur : Brigitte Delaye
Éditeur : Thierry Souccar Éditions
ISBN : 2365492339
Changez vos émotions,
changez votre vie Arrêtez de vous faire du mal,
Ce livre est une référence pour
utiliser les Thérapies Cognitives et
faites-vous du bien !
Comportementales (TCC). Partant Ce livre est un recueil des
du principe que nos compor- meilleurs articles du blog « La
tements sont conditionnés par Minute Papillon » qui regorge
nos pensées et nos idées, si ces de conseils pour retrouver des
dernières sont négatives ou inadé- réflexes sains, désencombrer
quates à la situation vécue, elles ses placards et consommer de
engendrent des comportements incohérents. En manière responsable. Dans un
observant les choses de manière plus objective, style humoristique et agréable à
les comportements et les réactions retrouvent leur lire, l’auteure fait des points nutrition sur des sujets du
adéquation à la réalité et soulagent de nombreux moment, dénonce les « faux-amis » comme les galettes
troubles comme l’anxiété chronique, la dépression, de riz, compare des produits du quotidien (mayo contre
la jalousie maladive, des troubles du comportement ketchup et sirop d’agave contre sirop d’érable), donne
alimentaire ou encore les addictions. Ce livre donne des recettes comme celle du Carrot Cake sans gluten,
des méthodes à appliquer chez soi, sans thérapeute : sans lactose et sans œuf, ou encore de l’étonnante
il vous aidera à comprendre votre trouble, les pen- mousse au chocolat vegan. Elle ajoute également des
sées qui en sont à l’origine, leurs raisons et enfin le articles inédits comme des enquêtes nutrition et des
chemin à suivre vers la guérison. points sur les nouvelles tendances « healthy » ou pas.
Prix : 29,90 euros Prix : 17,90 euros
Auteurs : Dennis Greenberger et Christine Padesky Auteur : Agathe Audouze
Éditeur : Thierry Souccar Éditeur : Hachette Pratique
ISBN : 2365492371 ISBN : 2017020141
30
AGENDA o ct o b r e 2 0 17 •  n °133

Marjolaine, le Salon Bio


Ce salon est un incontournable en matière d’agri- vous pourrez participer à des tables rondes sur les
culture biologique, d’écologie et de développement thèmes du Zéro déchet, de l’alimentation santé, de
durable. Vous y rencontrerez des associations militant la consommation alternative ou encore de la sym-
pour la protection de la nature et y trouverez des biose entre la société et l’environnement. Des cours
moyens de consommer mieux. De nombreux ateliers de cuisine crue, basse température, végétarienne et
seront proposés : l’utilisation du bol d’air Jacquier végétalienne seront également organisés.
contre la pollution, du bain dérivatif de France Renseignements sur : www.salon-marjolaine.com
Guillain et sa méthode pour éliminer l’état inflam-
matoire qui déclenche les maladies dégénératives, Dates : du 4 au 12 novembre 2017
de l’apithérapie pour prévenir le vieillissement et les Droit d’entrée : 10 euros
désordres intestinaux, et enfin des plantes sauvages
pour soulager douleurs et problèmes de santé. Des Lieu : Parc Floral de Paris, Route de la Pyramide,
films sur des sujets portant à débat seront projetés et 75012 PARIS

Salon Bio et Thérapies Naturissima


Ce salon rassemble plus de 200 exposants : des Depuis 30 ans, ce salon rassemble des exposants
thérapeutes, des producteurs et des revendeurs soucieux de proposer des produits respectueux de
de produits alimentaires ou de bien-être ainsi que l’environnement. Il est aujourd’hui devenu une
des médiums. Vous aurez accès à quatre salles de référence du bien-être, du bio, de la santé et de la
conférence au programme bien fourni, disponible en nature dans la région grenobloise. Pendant cinq
ligne. Ne manquez pas l’intervention du Pr Joyeux jours, ce salon vous accueille pour débattre des
qui aura lieu le vendredi 24 novembre de 14 h à problématiques de demain : le retour au naturel et
16 h sur le thème « Connaître et développer ses à l’authentique, la recherche d’une alimentation
défenses immunitaires pour prévenir maladies au- plus saine et nutritive tout en restant savoureuse et
to-immunes et cancers ». Chaque soir, un concert écologique. Le salon restera ouvert jusqu’à 22 h le
méditatif vous sera proposé au son guérisseur des vendredi soir pour une nocturne.
bols tibétains en cristal, des tambours chamaniques
Renseignements sur : www.naturissima.com
et des didgeridoos. Renseignements sur :
www.salonbienetrebordeaux.com Dates : du 29 novembre au 3 décembre 2017
Dates : du 24 au 26 novembre 2017 Droit d’entrée : 7 euros
Droit d’entrée : 2 euros par jour, Pass 3 jours à 5 euros Lieu : Alpexpo, Avenue d’Innsbruck,
Lieu : Parc des Expositions – Hall 3, Cours Charles 38100 GRENOBLE
Bricaud, 33300 BORDEAUX

Votre code promotion :


IABFQ101
Formulaire d’abonnement à Alternatif Bien-Être
Alternatif Bien-Être est le mensuel des solutions alternatives de santé : tous Étape 1 : Votre format
les mois vous recevez dans votre boite aux lettres ou par email un nouveau Papier (54 €) Electronique (39 €)
numéro de 32 pages rempli des meilleures informations de santé naturelle.
Votre abonnement d’un an à Alternatif Bien-être comprend 12 numéros + Étape 2 : Vos coordonnées
un numéro gratuit + votre Grand Dossier Anti-cancer en cadeau + votre
garantie satisfait ou remboursé à 100 % pendant 3 mois en version papier Nom : Prénom :
pour seulement 39€ + 15€ (pour les frais d’impression et d’envoi) en France
soit 54€ ou 39 € en version électronique (n’oubliez pas votre adresse email Adresse :
pour la version électronique !).
Ville : Code postal :
Pour vous abonner, merci de compléter ce formulaire. Pour souscrire direc-
tement en ligne ou hors de France métropolitaine, rendez-vous sur : Email : Téléphone :

Étape 3 : Votre règlement


Merci de joindre à ce formulaire un chèque du montant de votre abonnement
santenatureinnovation.com (54 € ou 39 €) à l’ordre de SNI Éditions et de les renvoyer à :
SNI Éditions service courrier - Sercogest
44 avenue de la Marne - 59290 Wasquehal - France
Une question ? Joignez-nous au : +33 (0)1 58 83 50 73
Informatique et Liberté : vous disposez d’un droit d’accès et de rectification des données vous concernant. Ce service est assuré par nos soins. Si vous ne souhaitez pas que vos données soient
communiquées, merci de cocher la case suivante
31
COURRIER DES LECTEURS o ct o b r e 2 0 17 •  n °133

Chaque mois Julien Venesson, expert en nutrition et micronutrition et Nicolas Wirth, expert en naturopathie et phyto-aromathérapeute répondent à vos questions.

Douleurs cervicales
Je souffre de problèmes chroniques de douleurs aux cer- Si un régime sans gluten vous a apporté des améliorations
vicales depuis des années (sortes de « courbatures » qui c’est peut-être la piste à approfondir. Il est fréquent de réagir
reviennent régulièrement). Cela semble corrélé avec des par une inflammation chronique ou des douleurs face à
problèmes digestifs. Aucun des médecins, ostéopathe, d’autres sources alimentaires. Cela se produit fréquemment
ou gastroentérologue (ou même récemment naturo- avec le gluten mais aussi avec les laitages, ou les œufs, ou
pathe) que j’ai consultés n’a pu m’apporter une solu- d’autres aliments. Nous vous conseillons d’essayer une
tion, ni même n’a voulu faire ce lien. Pourriez-vous me alimentation de type Paléo pendant quelques temps, cette
dire si l’on peut établir ce lien entre des douleurs et des dernière est exempte de la plupart des aliments qui posent

Crédits photos : © guukaa / Fotolia.com - © jehsomwang © adriaticfoto © Helena-art © nednapa / Shutterstock.com - CC0-Pixabay
problèmes digestifs, et si oui, comment traiter cela ? J’ai des problèmes. Dans tous les cas, il faut faire des essais de
essayé un régime sans gluten pendant un mois, je me suppression d’aliments pour savoir s’ils sont, oui ou non,
sentais mieux en effet mais tous les problèmes digestifs à mettre en cause. À noter que, d’une manière générale,
n’avaient pas disparu et je n’ai pas retrouvé mon dyna- toute douleur chronique dont la cause ne parvient pas à
misme. Cela fait 11 ans que je cherche la cause de mes être retrouvée peut-être l’expression physique de douleurs
soucis qui affectent énormément ma vie au quotidien. psychologiques. C’est loin d’être systématique mais n’ou-
Pourriez-vous me donner quelques pistes de recherche ? blions pas que le corps et l’esprit sont étroitement liés, en
particulier via l’intestin, organe qui concentre de nombreux
Daniel P.
nerfs et cellules du système immunitaire.

Argent colloïdal et rosacée


J’ai lu avec attention l’article du numéro de juin qui traite Les causes de la rosacée sont encore mal comprises de
de l’argent colloïdal. Qu’en est-il d’un usage d’argent la médecine. Toutefois une cause infectieuse n’a jamais
colloïdal par voie externe ? Par exemple en pulvérisation pu être observée, même si la peau des personnes ma-
pour contenir une rosacée ? lades est plus fragile et donc plus propice aux infections.
Sophie P. L’argent colloïdal est donc peut être utile et efficace par
voie externe dans le cas où une infection se déclare, mais
cela ne fera probablement pas diminuer ni disparaître la
maladie. Néanmoins, la voie externe présente un avantage
important : l’absence de toxicité. On peut donc faire l’essai
sans aucune crainte.

BIEN-ÊTRE
ALTERNATIF
RÉDACTION
SERCOGEST E
DE LA MARN
44, AVENUE AL
U EH
59290 WASQ
FRANCE
ovation.com
santenatureinn
r mail à courrier.alternatif@
contre ou pa
esse postale ci-
us écrire à l’adr
Vous pouvez no

e m e n t d a ns ABE ALTERNATI Fbien • êtr e

chain
Revue mensuelle - Numéro 133 - Octobre 2017
pro c e c o m p lé m ent alimentair
e Directeur de la publication : Vincent Laarman
Rédacteur en chef : Julien Venesson
ar la France,
• Diabolisé p
Éditeur : Rodolphe Bacquet
s seniors nnent Mise en page : Isabelle Pillet
fait rajeunir le ïd e : to u s ses secrets vie Santé Nature Innovation - SNI Éditions SA
rhum a to
• Polyarthrite Adresse : Am Bach 3, 6072 Sachseln – Suisse
Registre journalier N° 4835 du 16 octobre 2013
d’être percés n so n groupe sang
uin CH-217.3.553.876-1 – Capital : 100.000 CHF
n g e r se lo hme,
• Faut-il ma e t p o u r e n finir avec l’ast Abonnement annuel : 54 euros en France métropolitaine
Ge sr
• La méthode
Abonnements : pour toute question concernant
les allergies votre abonnement, contactez le service client :
le psoriasis t
e par téléphone au +33 (0)1 58 83 50 73
par mail à http://www.santenatureinnovation.com/contact/
par courrier à Sercogest - 44, avenue de la Marne
59290 Wasquehal - France
eurs : s, a pour mission
Avis aux lect n gé ré e par SNI Édition bien
ISSN 2504-4869
Être, public atio la santé et du CPPAP 0121 N 08427
Alternatif Bien- atio ns da ns le domaine de de stinée s à
vu lgar iser des inform
ns ce m ag azine sont
de da r du
ations fournies entre le lecteu
être. Les inform plac er la rela tion qui existe
n à rem
améliorer et no
so n médecin.
magazine et
ALTERNATIFbien • être 32

Vous aimerez peut-être aussi