Vous êtes sur la page 1sur 17

Subjet: La phrase relative & La proposition participe

Traits généraux de la proposition relative

Un groupe du nom peud comprendre une subordonnée rélative et dans certain cas, une
subor donnée conjouctive ou infinitive.
Une relative est une subordannée reliée à sa principale par un pronom relatif ou plus
rarement un adjectif relatif. Donc sur un plan formel, la proposition relative est introduite par
un outil de subordination qui est un pronom relatif simple (qui, que, quoi, dont, ou) ou
composé (leguel, laguel, lesquels etc.)
Elle jaue auprès d'un groupe du nom le même rôle qu’un groupe prépositionnel
complement du nom ou qu’un adjectif.

Comparons:
ex: Les détails qui NE SERVAINT A RIEN out été supprimés.
(Деталите кои не служеа за ништо беа заменети)
ex: Les details sans utilité out été supprimés.
(Деталите без корист беа заменети)
ex: Les details QUISONT INUTILES out été supprimés,
(Деталите кои се бескорисни беа заменети)
ex: Les details INUTILES out été supprimés
(Бескорисните детали беа заменети)
C'est cette équivalence de fonction qui explique la possibilité de coordonner une
relative et un complement du groupe du nom ou un adjectif :
ex: Il a prononcé des paroles D'APAISEMENT (ou APAISQNTES) mais qui
n'excluaient pas la fermeté.
(Тој искажа смирувачки зборови кои не ја исклучија решителноста)
Sur un plan fonctionnel, la relqtive sedistingue en deux cqtegories selon que le relqtif
q un qntécédentm nom ou prenom, la relative équivaut à un adjectif qualificatif épithete et
prend soit valeur EXPLICATIVE SOIT valeur de la phrase, le partage eutre ces deux valeurs
étant parfois malaisé à établer, elle est daus les deux cqs susceptible d'expri,er une
circoustance.
Quqnd le relatif u'a pas d'antécédent, la relative équivant à un nom.
1.1. On peut distinguer 2 sortes de relatives:

 les rélatives DETERMINATIVES, qu'on peut passupprimer sans rendre la phrase


incompréhensible ou sans en modifier profondement le sens; elles sont conjointement
avec l'article défini ou le démonstratif, un rôle de déterminant.
ex: Je n'aime pas les geus QUI SE PLAIGNENT TOUJOURS.
(Јас не сакам луѓе кои постојано жалат)

 les rélatives APPOSITIVES, qu'on peut supprimer sans que la phrase cesse d'une
précision:
ex: Le Mont Blanc, qui s'élève a plus de 4800 m est le plus hant somment d'
Europe.
(Мон Блан кој се издига над 4800 m е највисок врв во Европа)
Ces relatives sont précedés et suivies d'une pause, elles apporfent des précisions
accessoires à l' idée expri,ée dans la principale.
Elle out souvent une valeur circonstancielle particuliére par ex:
– de cause: La chaise, QUI ÉTQIT VERMOULUE, s'effondra sous ce poids (=parce
qu'elle était vermonlue) :
– de concession: Cet haume QUI AVAIT UNAIR FAROUCHE, n'aurqit pas fait de
mal à une mouche (=bien qu'il eût un air forouche)
La distinction eutre relatives déterminatives et relatives appositives correspoud à la
distiuction eutre adjectif ÉPITHETES et adjectifs APPOSÉS. C'est pourquoi on peut
analyser l'adjectif dans le groupe du nom comme issu d'une proposition rélative
déterminative ou appositive.

1.2. Subordonnée relative avec antécédent


Subordonnée rélative explicative ou déterminative
– La rélative explicative entretient des liens avec sa principale qu point qu'on
peut l'ôter sans que le sens de la phrase en pâtisse. Elle est eu général
séparée de la principale à l'écrit par une virgule, marque à l'oral par une
légère pause.
ex: I'ai réucontré mon voisin, QUI PROMENAIT SON CHIEN.
(Го сретнав мојот сосед, кој го шеташе своето куче)

– La rélative déterminative entretient un lien serré avec sa principale au point


qu'on ne peut l'ôter sans que le sens de la phrase en pâtisse. Elle u'est séparée
de la principale à l'écrit par aucun signe de pouctuation et à l'oral par aucune
pause marquant un chaugement mélodique.
ex: I'ai acheté la maison QUI ME PLAISAIT.
(Купив куќата што ми се допаѓаше)

FONCTIONS DE LA SUBORDONNÉE RELATIVE AVEC ANTÉCÉDENT

1. Fonction du sujet
– AVEC QUI (comme un antecédent)
ex: Moi QUI sui ; tu QUI es, nous QUI sommes.
(Јас кој сум, ти кој си, ние кои сме)
– AVEC antecedent ce
ex: Elle a quarante aus, ce qui est un âge critique pour les femmes :
(Таа има 40 год. што за жените е една критична возраст)

2. Fonction de l'objet direct


ex: Est ce lui qui tu attends?
(Дали тоа е оној што го чекаш?)
ex: Dites tout ce que vous savez.
(Кажете го сето она што го знаете)
– Qui (avec le sens de "CELUI QUE")
ex: Choisis QUI tu voudrqs
(Одбери го оној што го сакаш)
3. FONCTION D'QTTRIBUT
Que (on ne pent pas le traduire en macédonien)
ex: Malheureux ; QUE je suis.
Tu n'es pas CE QUE tu devrais être.

4. LES GROUPES AVEC DES PREPOSITIONS:


a) prēp. + QUI (animé)
b) prēp. + QUOI (non - animé)
c) prēp. + LE QUEL (animé / non – animé)
d) de lequel → duquel = dont
dans / en / sur lequel = où

a) L'homme avec QUI j'ai parlē :


(Човекот со којшто зборував)
b) ex: Il étqit malade, ce POUR QUOI il ne pouvait pas sortir :
(Тој беше болен, поради што не можеше да излезе)
c) ex: Le messager DUQUEL / DE QUI j'ai reçu cette lettre :
(Гласникот од којшто / кој го добив ова писмо)
ex: Le chat QVEC LEQUEL elle joue.
(Кучето со коешто таа игра)
d) ex: Une plante DONT j'ai oublé le nom.
(Едно растение чиешто име го заборавив)
ex: Tu vas voir la maison où je suis nē :
(Ти ќе ја видиш куќата во која сум роден)
5. INFINITIF DANS LA PHRASE SUBORDONNÉE À L'AIDE DE
PRĒPOSITION + QUOI
ex: Ie n'ai pas de quoi m'a,user dans cette ville.
(Немам со што да се забавувам во овој град)
1.3. Fonctions de la relative sans antécedent

Certaines relatives n'ont pas d' antēcēdents exprimé. Elles sont équivalentes pour le
sens à des rélatives completant l' antēcēdents CELUI qui désigue alors u' importe quelle
personne (CELUI QUI = QUICONQUE)
On les appelle parfois DES RELATIVES INDEFINIES.
La relative est eu gēnēral introduite par un prono, relatif comme QUI, QUI CONQUE,
ēgale,ent par OÙ, CELUI QUI, CELUI QUE, TEL QUE, TEL QUI. Tous ces ēlēments
introducteurs out une valeur indéfinie.

a) Le cas le plus fréquant est celui où QUI et QUICONQUE répresent des personnes, la
proposition rélative peut avoir les diverses fonctions d' un nom.
ex: Et l' on crevait les geux A QUICONQUE PASSQIT.
(И ги извадивме очите на секој што поминуваше)
ex: QUICONQUE PRÉTEND CELA se fro,pe
(Секој што полага права на ова се лаже)

b) Prepositions introduites par QUI nominal représentant des personnes


ex: Rira bien QUI RIRA LE DERNIER
(Кој последен се смее најслатко се смее)
ex: Qui M' AIME me sauve!
(Кој ме сака, ме следи)
ex: Squve QUI PEUT!
(Нека се спасува кој може)

c) QUI est sujet, attribut ou complement d' objet direct dans une proposition rēlative qui, elle
– même a une autre fonction que la fonction sujet.
ex: Il écrase QUI NE LUI OBEIT → COD
(Тој го гази оној кој не е послушен)
ex: Grâce à lui ce château et ce domaine resteraient A QUI LES MĒRITAIT – COI
(Благодарение на него овој замок и овој имот остануваат кај оној што ги
заслужува)
ex: I' ai cherchē de vous dire coument je devins QUI JE SUIS – attribut
(Барав да ви кажам како станав оној кој сум)

1.4. Place de la proposition relative

– Daus l' usage ordinaire la proposition suis immédiatement l' antécédent.


ex: Je signalerai daus ce livre UN CHAPITRE QUI ME PARAIT BEAU.
(Во оваа книга ќе обележам еден дел што ми се чини добар)

– Dans la langue ēcrite surtout, la relative se rapportant au sujet est parfois rattachée au
prēdicat.
ex: Ce passage a été dēcouver QU' ONT TOUCHÉ LES PIEDS SACRÉS ;
(Овој премин беше откриен кога стапнаа светите стапки)

– La relative ne pent suivre immediatement certains pronoms :


ex: Nous le vîmes QUI AVAIT JETÉ A TERRE sa belle chemise blanche.
(Видовме како ја фрли убавата бела кошула на земја)
ex: Tout est bien QUI FINIT BIEN.
(Сé е добро што ќе заврши добро)

1.5. Le mode des relatives

1. Les relqtives qppositives sout normalement à l'indicatif ou au conditionnel.


2. Les relatives déterminatives sout:
a) soit à l'indicatif ou au conditionnesl
ex: J'ai tromé une maison qui a un jardin.
(Најдов куќа која има двор)
b) soit qu subjouctif
– quand elles expri,ent une intention, une consēauence envisagée.
ex: Je cherche une maison qui intention, une consēquence envisagée:
(Барам куќа која има двор)

– quand elles expriment une restriction, eu particulier après le seul le primier ou un


superlatif relatif
ex: Il N' y q QUE quelques personnes QUI SOIENT au courant
(Има само неколку луѓе што се во тек)
ex: Vous êtes le seul QUI PUISSIEZ M'AIDER
(Вие сте единствениот кој може да ми помогне)

c) soit à l'iufiuitif
ex: Ie cherhe quelqu'un A QUI M'ADRESSER
(Јас барам некој кому ќе се обратам)

1.6. Observations diverses sur les relatives

a) Lorsque le sujet est qu'un pronom relatif (ou un syntagme dēterminant relatif
+ nom) un pronom personnel CE on ON, il est souveut plac# après le verbe daus la
langue ēcrite, surtout si le syntagme sujet est nettement plus long que le verbal.
ex: C'est la maison [...I aì c'est qu'habite Fanny)
(Ова е куќата во која што живее Фани)

b) Relatives averbales. D'ordinaire, le verbe absent u'est pas un verbe dējà pr#sent
daus le coutexte, mais un verbe de faible contenu sémantique, comme être, se
trouver:
ex: Il leur environ dix ueille francs de rente, DON’T 2300 F à lui
(Ин останаа околу 10000 F од рентата, од кои 2300 F за него)
ex: Mononcle s'approcha d'un gu#ridon […] sur LEQUEL, un journal, don’t il s'empara
(Мојот чичко се приближи до тркалезното масиче од кое зграпчи еден весник)
ex: C'est mon domestique Ivan, DON’T VOICI LE PASSEPORT
(Тоа е моето милениче Иван, чијшто пасош е овој)
c) La relative pent faire partie d'une phrase, souvent exclamative:
ex: Heureux celui qui pent d' une aile vigoureuse / s'élancer vers les champs luruinieux
et sereins!

1.7. Emploi de la phrase relative

Le plus souvent sou employ est neuter.


La proposition relative pent preu dre 2 valeurs deffērentes:
a) valeur determinative
ex: L'houmme que jet e disais est venu chez moi
(Човекот за кого ти зборував дојде кај мене)

b) valeur prédicative
ex: Ie lui ai demandé une aide qu'il m' a donné aussitôt.
(Побарав помош од него, што тој веднаш ми ја даде)
La proposition participe

Comment distinguer le participe présent de l'adjectif correspondant

– D'une façon générale, le participe présent exprime souvent une action qui
progresse, nettemrnt délimitée dans la durée, simplement passagére; - tandis que
l'adjectif verbal exprime un état sans délimitation de la durée et indique en général
une qualité plus ou moins permanente.

• La forme en – ant est participe présent

1o Quand elle a un objet direct

a) La mére, apercevant le corps de son fils, s'evanouit.


 Мајката забележувајќи го телото на својот син, се онесвести.

2о Quand elle est precede de la negation “NE”:

a) Ne pouvant sortir de ces bois, nous y avons compé.


 Бидејќи не можевме да излеземе од шумата, таму кампувавме.

b) Nous auions, ne songeant à rien.


 Ќе отидеме, не надевајќи се на ништо.

3о Ordinairement quand elle est suivie d'u adverbe s'y rapportant:

a) Il marche entre deux lignes de peupliers encore sons feuiues, mais verdissant
déjà.
> cela s'explique par le fait que l'adverbe se place ordinairement aprés le verbe.
Toutefois l'observation n'a rien d'absolu. Ainsi on pent écrire: - Nous marchions, hésitant
parfois, mois non – découragés, si c'est l'état qu'on vent exprimer.
 Тој чекореше меѓу 2 реда сеуште без ливчиња кои веќе раззеленуваа.

4о Quand elle appartient à un verbe pronomimal:


ex: La répétition double ou multiple de certaines syllabes sourdes ou sonores se
correspondant

5o Dans la proposition absolue


ex: Les arconstances aidant, nous réussirons.
 Ако помогнат околностите, ќе успееме.

• La forme en – ant est adjective:

1o Quand elle est attribut:


a) Rendre ses passions obéissantes à la raison.
 Да се покорат чувствата на разумот.

2o Ordinairement, quand elle est précédée d'un adverbe qui la modifie:


a) Ce sont deux couleurs fort APPROCHANTES l'une à l'autre.
 Тоа се 2 бои кои доста се приближуваат една до друга.

b) Tous les homes instruits et bien pensants.


 Сите добронамерни и образовани мажи.
Le participle passé

1o Le participle passé fait partie d'une forme verbale, soit dans les temps composés ou
surcomposés, soit dans le passif:
I'ai rêvé
 Јас сонував

Le coupable sera puni


 Виновникот ќе биде казнет

Quand j'ai eu fini le livre


 Кога ја заврши книгата

Il n'a Rien oubué


 Toj ништо не заборавил

généralement le participle suit immédiament l'auxiliaire

2o Le participe passé s'emloie seul, soit comme épithéte, soit comme attribut,
notament dans une proposition absome
1. Une fais parti, je ne reviendrai plus.
 Кога еднаш ќе заминам, веќе не се враќам.

2. Son travail terminé, il est sorti.


 Штом заврши со работата заминува.
Formes composées du participe

1о Le participe passé composé s'emploie pour morquer l'antériorité par rapport a


un autre fait:
• Le jeune homme s'excusa AYANT VOUM finik de ranger les flanelles
 Младиот човек се извини, сакајќи да заврши со средувањето на
блузоните.

2о Le participle surcomposé insiste sur l'idée d'accomplissement:


• Ayant eu fini à temps, il a pu avoir son train ordinaire.

Le gérondif

Le gérondif qui a la même forme que le participe qui a la même forme que le
participe présent et qui est invariable comme lui est généralement construit auec le
préposition EN
(elle – même powvant être précédée de l'adverbe "tout")
Il se rapporte d'ordinaire à un nom ou à un pronom de la phrasse, lesquelles sont
les agents de cette forme verbale, mais en même temps, détaché qu'il est de ce nom ou de
ce pronom.
Il équivant souvent à un complement adverbial:

1o Ie regqrde en rêvqnt les ,urs de fon jqrdin


 Мечтаејќи гледам во ѕидовите на твијата градина.

2о En tergiversqnt co,,e vous qvew fqit ; vous qvew tout co,pris


 Извлекувајќи се како вие што направивте, се разбравте.
Les temps du gérondif

a) Le gérondif present qu'on appelle souvent gérondif tout court, marque la


concomitance par rapport au fait exprimé par le verbe principal
b) Le gérondif passé, qui est peu courant, marque l'antériorité
• Il ne s'est pas trompé en ayant eu foi dans notre discrétion.
 Тој не се беше излагал, верувајќи во нашата дискреција.

La position du participle et du gérondif

Comme une partie composante de la proposition le participe et le gérondif pemvent


avoir 3 possitions:

1o Initiale: En allant chez sa grand – mére, le petit chaperon roige rencontra le loup
 Одејќи кај баба си Црвенкапа го сретна волкот

2о Preverbale: Mes pneus usés, crissent dans les tournants


 Моите излижани гуми, шкрипат на кривини
(on pent faire un échange avec une proposition relative Qui sont usés)

3o Postverbale: Il longeait le quai, boitant d'une jambe.


 Тој ја премина оградата, преминувајќи со едната нога.

• Lorsque le sujet de la proposition subordonnée est le même que dans la


proposition principale, le participe s'appelle
Participe conjoint
1o Marie jouant, dans le jardin, attrapa un bezn papillon
 Марија играјќи си во градината фати убава пеперутка.

Lorsque le participle ne se rapporte pas au sujet de la principale, il s'appelle


PARTICIPE ABSOLU.

1o Le signal donné, le train se mit en marche.


Штом е даден сигналот, возот тргнува.

• Les propositions participes remplacent les propositions subordonnées:

a) temporelles:

1o En se pronoment, ils parlaient de leure projets.


(Pendant qu'ils se promenaien...)
 Додека се шетаа, разговараа за нивните планови.

2о Rentré chez samére, Paul raconta ce qu'il avoit vu.


(Dés aue Pqul fut rentre ..........., il ...........)
 Штом се врати кај мајка си, Пол раскажа што видел.

3о Ayant fini son travail, mon pére eut fini ......, il ....)
 Кога татко ми заврши со работата, излезе.

b) cousales:

1o Craignant de manquer le train, ma soeur prit un taxi pour auer à la gare.


(= Comme ma soeur cragnait ........, elle ........)
 Плашејќи се да не го пропушти возот, мојата сестра зеде такси, за да
стигне до железничката станица.

2о Irrité par cette réponse, il se leva et s'en aua.


(=Comme il était irrité....)
 Бидејќи беше навреден од овој одговор, тој стана и си замина

c) conditionnelles:

1o Partant ce soir, tu arriveras à temps.


(Si tu pars......)
 Ако заминеш вечерва, ќе стигнеш на време.

2о La maison, située sur cette colline, serait, plus saine.


(= si elle était située)

d) Relatives:

1o Ie vous apporte un tableau en couleurs représentant (=qui représente) l'automne

2o I'admirais ce petit garçon nageant (qui nageait) comme une carpe


 Му се восхитувам на тоа момче кое плива како крап.
Bibliographie:

1. Hristova, Doreana. Études de morphosyntaxe contrastive.


Filološki fak “B. Koneski”, Skopje, 2000

2. Dubois, Jean. La Nouvelle grammaire du français. Paris, Librarie Lagaue, René


Larousse, 1973

3. Папиќ, Марко. Граматика на францускиот јазик – структурална


морфосинтакса. Скопје, Просветно дело, 1992.