Vous êtes sur la page 1sur 1

Licence de mathématiques S3 Analyse 3

Université d’Avignon Année 2018–2019

Contrôle n◦ 1 - DL
Durée : 2h

Les documents, les calculatrices et les téléphones portables ne sont pas autorisés.
Le plus grand soin sera apporté à la rédaction.

Exercice 1 (9 points)
P √
(1) Ecrire (sans les symboles ) les DL à l’ordre 3 en 0 de cos, sin, x 7→ ln(1 + x) et x 7→ 1 + x.
π π π 1 + tan x
(2) Montrer que pour tout réel x ∈] − , [, on a tan(x + ) = .
4 4 4 1 − tan x
sin x π
(3) Etablir les DL de x 7→ tan x = , puis de x 7→ tan(x + ) à l’ordre 3 en 0.
cos x 4
π √
(4) On considère les fonctions f et g définies sur ]0, [ par f (x) = ln(tan x) et g(x) = tan x.
2
(a) En utilisant ce qui précède, justifier pour chacune des fonctions f et g l’existence d’un DL à
π
l’ordre 3 en et le déterminer.
4
ln(tan x) √
(b) En déduire lim √ ainsi qu’un équivalent de 2 + ln(tan x) − 2 tan x en π/4.
x→π/4 tan x − 1

1 + 2x + x3
Exercice 2 (3 points) Soit f : R → R définie par f (x) = .
1 − x + x6
(1) Déterminer le DL de f à l’ordre 4 en 0.
(2) En déduire f 0 (0), f 00 (0), f (3) (0)et f (4) (0).

p3
Exercice 3 (3 points) Représenter l’aspect du graphe de x 7→ x3 + x2 + 1 au voisinage de −∞
et au voisinage de +∞ (on déterminera les droites aymptotes, et la position du graphe).

Exercice 4 (6 points) Soit f : R → R la fonction définie par f (x) = x exp x2 pour tout réel x.
(1) Justifier que f est de classe C ∞ sur R puis déterminer son DL à l’ordre 5 en 0.
(2) Montrer que f est une bijection de R dans R.
(3) On admet que l’application réciproque de f , notée f −1 est aussi de classe C ∞ sur R. Montrer
que f −1 admet un DL à l’ordre 5 en 0 de la forme
f −1 (x) = ax + bx3 + cx5 + o(x5 ).
(4) A partir de l’identité f (f −1 (x)) = x vraie pour tout réel x, déterminer les coefficients a, b et c.
(5) Représenter l’aspect des graphes de f et f −1 au voisinage de 0.

DL de référence en 0
n n n
1 X X x2k X (−1)k x2k+1
= xk + o(xn ) cos x = (−1)k + o(x2n ) sin x = + o(x2n+1 )
1−x (2k)! (2k + 1)!
k=0 k=0 k=0
n n n
X xk n
X
k−1 xk n α
X xk
exp x = +o(x ) ln(1+x) = (−1) +o(x ) (1+x) = 1+ α(α−1) · · · (α−k+1) +o(xn )
k! k k!
k=0 k=1 k=1