Vous êtes sur la page 1sur 13

Complément d’assistance technique pour le suivi et le contrôle des travaux d’assainissement liquide de la ville de Ain Aouda

Programme APC III-BIS

ROYAUME DU MAROC
OFFICE NATIONAL DE L'ELECTRICITE ET DE L’EAU POTABLE

Complément d’assistance technique pour le suivi et le contrôle des


travaux d’assainissement liquide de la ville de Ain Aouda
Programme APC III-BIS

Cahier des prescriptions spéciales (CPS) :


Termes de Références (TDR)

-1-
Complément d’assistance technique pour le suivi et le contrôle des travaux d’assainissement liquide de la ville de Ain Aouda
Programme APC III-BIS

SOMMAIRE

I) OBJET DE L’ASSISTANCE TECHNIQUE ....................................................................... - 3 -


II) DELAI D’EXECUTION DU MARCHÉ ............................................................................. - 3 -
III) PRESENTATION GENERALE DU PROJET .................................................................. - 3 -
IV) OBJECTIFS ET MISSIONS DE L’ASSISTANCE TECHNIQUE ................................................... - 3 -
IV.1- OBJECTIFS ...................................................................................................................... - 3 -
IV.2 – MISSIONS DE L’ASSISTANCE TECHNIQUE ............................................................................ - 4 -
IV.2.1 Examen, analyse et validation des Dossiers de Consultation des Entreprises .................... - 4 -
IV.2.2. Appui à la passation des marchés ................................................................................ - 4 -
- IV.2.2.1 Analyse des offres techniques des marchés de travaux ............................................................ - 4 -
- IV.2.3 Supervision des travaux .................................................................................................... - 5 -
- IV.2.3.1. Vérification des levés topographiques ................................................................................ - 6 -
- IV.2.3.2. Validation des plans d’exécution et documents des marchés ..................................................... - 6 -
- IV.2.3.3 Contrôles qualitatifs et quantitatifs durant les travaux ............................................................. - 7 -
- IV.2.3.4. Participation aux réceptions des travaux ............................................................................. - 8 -

V) MOYENS A MOBILISER PAR L’ASSISTANCE TECHNIQUE ........................................... - 8 -


V.1 – MOYENS HUMAINS ........................................................................................................... - 8 -
Un (01) Chef de projet ............................................................................................................. - 8 -
-
Un (01) technicien supérieur permanent pour le suivi des travaux ......................................................... - 8 -
-
Une (01) brigade topographique (Le technicien topographe doit être désignés nominativement dans l’offre) ...... - 9 -
-
Des expert d’appui phase travaux (toutes spécialités : Génie Civil, Électromécanicien, Épuration - Process,
-
géotechnicien) ..................................................................................................................... - 10 -
Expert d’appui : Épuration- Process .......................................................................................... - 11 -
Expert d’appui : Électromécanique ........................................................................................... - 11 -
Expert d’appui : Génie civil .................................................................................................... - 11 -
Expert d’appui : Géotechnique ................................................................................................ - 11 -
V.2– MOYENS LOGISTIQUES ..................................................................................................... - 11 -
VI) DOCUMENTS A FOURNIR PAR L’ASSISTANCE TECHNIQUE ...................................... - 12 -
VII) REMARQUE GENERALE .......................................................................................... - 13 -

-2-
Complément d’assistance technique pour le suivi et le contrôle des travaux d’assainissement liquide de la ville de Ain Aouda
Programme APC III-BIS

I) OBJET DE L’ASSISTANCE TECHNIQUE


Dans le cadre du projet d’assainissement liquide des villes de Ain Aouda et Essaouira Médina,
l’ONEE compte engager des travaux de transfert et épuration des eaux usées de la STEP de Ain
Aouda, ainsi que les ouvrages de réutilisation des eaux épurées et leur transfert vers le GOLF
DAR ESSALAM
Le présent marché a pour objet la réalisation du complément d’Assistance Technique pour le
suivi et le contrôle des travaux restants du programme APC III-BIS, notamment les travaux
d’assainissement de Ain Aouda
Ce programme sera exécuté par la Division Travaux d’Aménagement Nord relevant de la
Direction Assainissement et Environnement (DAE) de l’ONEE-Branche Eau (Travaux de Ain
Aouda), sous la supervision et avec l’appui de la DAE, mais aussi de la Direction des
Approvisionnement et des Marchés (DAM) et de la Direction Financières (DFI) de l’ONEE.

II) DELAI D’EXECUTION DU MARCHÉ


Le délai d’exécution des prestations d’assistance technique est précisé au niveau du CCAFP.

III) PRESENTATION GENERALE DU PROJET


Les travaux prévus concernent :
Réalisation d’une station de pompage et conduite de transfert des eaux usées vers la
station d’épuration d’Ain Aouda
Réalisation de la station d’épuration de Ain Aouda de type Boues Activées
Réalisation des ouvrages de transfert des eaux épurées de la STEP d’Ain Aouda vers le
Golf DAR ESSALAM
Le coût global des travaux de Ain Aouda s’élève 168 Millions de DH
La durée de réalisation des travaux s’étend sur une durée de 36 mois. Les travaux sont prévus
de démarrer en 2017.

IV) OBJECTIFS ET MISSIONS DE L’ASSISTANCE TECHNIQUE

IV.1- Objectifs

L’objectif de l’assistance technique est d’appuyer l’ONEE pour le contrôle et le suivi de


l’ensemble des travaux des projets programmés dans le cadre du programme APC III-BIS. Les
principales missions de l’assistance technique à maîtrise d’œuvre seront :
1. Appui à la passation des marchés de travaux
2. Validation des études (DCE)
3. Supervision des travaux
4. Organisation, planification, élaboration de rapports d’avancement du programme
La DAE pourra ponctuellement solliciter l’assistance technique sur des sujets précis comme des
séminaires d’animation pour les bureaux d’études, la réalisation d’études pilote de techniques
de traitement et de collecte, la gestion des rejets industriels, la caractérisation des boues, les
techniques de collecte de Biogaz…..etc.

-3-
Complément d’assistance technique pour le suivi et le contrôle des travaux d’assainissement liquide de la ville de Ain Aouda
Programme APC III-BIS

IV.2 – Missions de l’Assistance Technique


IV.2.1 Examen, analyse et validation des Dossiers de Consultation des Entreprises
L’AT sera chargée de la validation des Études qui lui seront soumis par l’ONEE. Il est à préciser
que certains dossiers seront déjà validés par DAE.
La validation n’est pas systématique, elle sera faite sur demande de l’ONEE, en fonction de la
complexité et la nature des prestations.
L’assistant technique (AT) analysera les Dossiers de Consultation des Entreprises (DCE) qui lui
sont soumis. Au cours de l’analyse, l’AT pourra demander des informations au bureau d’études
ayant réalisé les études ou à la Division des Etudes chargé du suivi de l’étude en question.
L’AT effectuera une revue du devis estimatif, en fonction des quantités et des prix unitaires
retenus par les bureaux d’études.
L’AT portera une attention particulière aux points suivants :
cohérence des différents documents entre eux (spécifications techniques, plans, annexes…)
conception des ouvrages (prétraitement, répartiteur, station de pompage, pistes d’accès,
ouvrages de transfert…)
implantation des ouvrages et sa cohérence avec les études parcellaires et la procédure
d’acquisition par la commune
cohérence de l’allotissement de l’appel d’offres en fonction de la technicité des travaux, des
montants prévisionnels et de la capacité technique et financière des entreprises susceptibles
de soumissionner.
cohérence des documents administratifs, notamment avec le manuel de procédure agréé par
les bailleurs de fonds.
l’établissement et la vérification des avants métrés.
Suite à son analyse, l’assistant technique émettra un rapport contenant ses commentaires, un
avis sur les documents produits par le bureau d’études et des recommandations sur les points
éventuels à reprendre.
En accord avec la DAE, le rapport sera présenté et discuté avec le bureau d’études, et le cas
échéant avec la Division ONEE chargée des études.

IV.2.2. Appui à la passation des marchés


IV.2.2.1 Analyse des offres techniques des marchés de travaux
Cette mission concerne l'évaluation des offres techniques des entreprises dans le cadre des
appels d’offres des marchés de travaux. Ces appels d’offres seront lancés par la Direction des
approvisionnements et marchés de l’ONEE-Branche Eau.
L’analyse sera faite conformément aux critères d’évaluation des offres établis dans le DCE.
L’AT participera à l’évaluation des offres techniques des entreprises de travaux, à savoir :

-4-
Complément d’assistance technique pour le suivi et le contrôle des travaux d’assainissement liquide de la ville de Ain Aouda
Programme APC III-BIS

Analyse des offres techniques, y compris des variantes éventuelles,


rédaction des rapports d’évaluation des offres techniques,
participation à la mise en forme des marchés des travaux.

Les décisions d’attribution des appels d’offres relèvent des responsabilités des commissions
d’appels d’offres

IV.2.3 Supervision des travaux


Dans le cadre de cette mission, l’AT sera l’interlocuteur de l’entreprise en charge des travaux en
collaboration avec DAE. Elle devra établir ou valider chaque document (avant métré, compte
rendu de réunion de chantier, compte rendu de réunion avec les communes, programme
d’essai, attachements, Procès-verbal de réception de chantier) qui ne seront ensuite diffusés
qu’après avoir été approuvés par la DAE.
De manière générale, ses missions comprennent :
Etablissement et/ou validation des avant métré en contradiction avec les entreprises
Suivi et contrôle des travaux conformément aux prescriptions des différents marchés passés
avec les entreprises
Examen des modifications avec leurs impacts sur les projets sur les plans financiers, délais
d’exécutions ; et exploitation en faisant des propositions justifiées à l’ONEE.
Organisation de réunions périodiques de chantier et de coordination avec la participation de
tous les intervenants pour débattre l’ensemble des questions et problèmes se rapportant à
l’exécution des travaux (préparation et ordres du jour à définir à l’avance en collaboration
avec l’ONEE)
Assister et préparer avec l’ONEE les réunions provoquées par les autorités locales et bailleurs
de fonds y compris l’établissement des comptes rendus.
Etablissement et diffusion des comptes rendus des réunions de chantier et de coordination.
Aviser l’ONEE à temps pour les problèmes importants et décisions urgentes à prendre
Tenir à jour le classement des plans, les calendriers, les synthèses financières et autres
documents durant toutes les phases des travaux avec le registre correspondant donnant les
différentes informations sur les dates de leur établissement jusqu’à leur approbation.
Tenir à jour les cahiers de chantier.
Planifier et programmer les interventions des essais et contrôles à faire par les organismes et
laboratoires extérieurs.
Etablissement et validation des attachements mensuels par marché y compris les métrés
détaillés des travaux réalisés avec actualisation au fur et à mesure de l’avancement des
travaux

-5-
Complément d’assistance technique pour le suivi et le contrôle des travaux d’assainissement liquide de la ville de Ain Aouda
Programme APC III-BIS

Réceptions partielles et totales des ouvrages selon les termes des contrats, réglementation
en vigueur, procédures ONEE et règles de l’art. Toutes réceptions doivent être sanctionnées
par des rapports et propositions de l’AT.
Ainsi et de manière particulière, l’Assistance technique doit assurer les prestations
suivantes :

IV.2.3.1. Vérification des levés topographiques


Avant le démarrage des travaux, l’AT reconnaîtra en présence de l’IGT (Ingénieur Géomètre
Topographe) agréé les travaux à réaliser, le canevas de base et les repères de nivellement
général (N.G.M).
Tous les levés topographiques à réaliser seront rattachés aux systèmes nationaux (Lambert
pour la planimétrie et N.G.M pour l’altimétrie). Pour cela l’IGT doit notamment installer des
repères de nivellement et des points de référence pour chaque composante du projet.
Les cotes et/ou les coordonnées des repères, les points de référence et autres points installés
par l’entrepreneur doivent être déterminés par l’étude topographique qui servira de base pour
l’implantation des différents ouvrages des projets ainsi que la validation des côtes et calages
des différents ouvrages. La localisation de ces points devra être choisie de sorte à faciliter les
rattachements et contrôles à faire au fur et à mesure de l’avancement des travaux.

IV.2.3.2. Validation des plans d’exécution et documents des marchés


L’AT doit réviser les plans et les documents des marchés préparés par l’ONEE pendant la phase
des travaux et ce à l’occasion de la vérification et approbation des dossiers d’exécution.
Tous les détails ne peuvent pas être incorporés dans les marchés et au cas où des demandes
d’explications surgissent, l’AT devra les clarifier et les développer durant les travaux.
L’entrepreneur doit préparer les plans et dossiers d’exécution conformément aux prescriptions
des marchés et plus précisément les éléments non fournies dans le marché (les détails des
structures et les plans de ferraillage de béton ou tout autre détail). Ces plans et documents
doivent être préparés conformément aux dossiers d’appels d’offre et toutes modifications
doivent être examinées par l’AT et requérir l’avis préalable de l’ONEE.
L’AT doit examiner les plans et dossiers d’exécution qui s’y rapportent ainsi que tous les
documents qui sont préparés par l’entrepreneur et soumis à l’approbation de l’ONEE et donner
son avis ainsi que les éventuelles remarques et changements/rectifications à apporter à ces
plans et documents. Après satisfaction par l’entrepreneur des changements demandés, l’AT doit
soumettre ces plans et documents susmentionnés à l’ONEE pour approbation. Ces documents et
plans doivent être fournis au démarrage du chantier et au fur et à mesure de l’avancement des
travaux.
L’examen des plans et documents doit tenir compte des points suivants et qui sont donnés à
titre indicatif et non limitatif :
Les dossiers d’appels d’offres et offres des entreprises
Les addendum éventuels
Les correctifs et les précisions apportées au niveau des rapports de jugements
L’adéquation du plan proposé et la fiabilité de la conception de l’ouvrage

-6-
Complément d’assistance technique pour le suivi et le contrôle des travaux d’assainissement liquide de la ville de Ain Aouda
Programme APC III-BIS

Le quantitatif de travaux par poste prévu dans les marchés


Les méthodes de construction, mise en œuvre et planning
La qualité des matériaux de construction utilisés et le choix des zones d’emprunt
Les éventuels déplacements de réseau
L’établissement des notes de calcul pour des ouvrages prévus dans les projets ou
approbation des notes établies par l’entreprise.

IV.2.3.3 Contrôles qualitatifs et quantitatifs durant les travaux


L’AT doit notamment :
procéder à la vérification et au contrôle de qualité et quantités de travaux réalisés par
l’entreprise en concertation avec l’ONEE,
effectuer des inspections du chantier pour s’assurer de la qualité des travaux et de leur
réalisation conformément aux règles de l’art et aux documents contractuels,
analyser les solutions techniques, identifiées par les entreprises, ses experts ou l’ONEE,
permettant d’optimiser la qualité des ouvrages, les coûts et/ou les délais d’exécution.
L’AT doit rapporter les instructions ou ordres de service à communiquer à l’entreprise quand
c’est nécessaire. L’AT signalera à temps à l’ONEE toute non-conformité ou défaillance de
l’entreprise.
Pour les ordres d’arrêt des travaux l’AT sera consulté et donnera son avis par écrit sur ces
ordres avant leur notification à l’entreprise.
En cas d’urgence ou de malfaçons dans le déroulement des travaux, l’AT pourra prendre toute
mesure appropriée directement auprès de l’entreprise, y compris la décision de faire arrêter les
travaux. L’AT informera sans tarder l’ONEE afin de prendre les dispositions nécessaires.
L’AT établira les avant-métrés, sur la base des plans d’exécution, contradictoirement avec les
entreprises et apportera son visa « bon pour exécution ».
L’AT s’assurera de la mobilisation par l’entreprise des moyens humains et matériels nécessaires
et de l’approvisionnement régulier du chantier en matériaux et signalera toute insuffisance à
l’ONEE à temps par écrit
L’AT visera les attachements mensuels correspondant aux travaux effectués.
L’AT planifiera et vérifiera les essais à réaliser et les interventions des organismes et
laboratoires extérieurs.
L’AT s’assurera du respect par l’entrepreneur des clauses environnementales et sociales de son
contrat, conformément au PGES : signalisation, application des règles d’hygiène et de sécurité,
gestion des déchets, limitation des nuisances pour les populations, respect du droit du travail
pour les employés…
L’AT organisera des réunions hebdomadaires de suivi de chantier et établira le procès-verbal de
ces réunions qui sera transmis à la DAE. Des réunions mensuelles, avec point d’avancement
global, seront également organisées. Les procès-verbaux des réunions mensuels seront
transmis à la DR et à la DAE.

-7-
Complément d’assistance technique pour le suivi et le contrôle des travaux d’assainissement liquide de la ville de Ain Aouda
Programme APC III-BIS

IV.2.3.4. Participation aux réceptions des travaux


L’AT organisera les opérations de réception provisoire des travaux et définitive si l’AT est
toujours en service, qui se dérouleront en présence de la DAE.
Il rédigera les procès-verbaux et assurera un suivi des éventuels réserves.
L’AT s’assurera de la fourniture par l’entreprise des plans de recollement et contrôlera leur
conformité par rapport aux travaux exécutés.

V) MOYENS A MOBILISER PAR L’ASSISTANCE TECHNIQUE


V.1 – Moyens humains
Les moyens humains à mobiliser se présentent comme suit :
Un (01) Chef de projet
Le Chef de projet assurera le suivi des travaux, il sera le vis-à-vis de l’ONEE qui se chargera de
la gestion des équipes affectées au projet et sera installé à Rabat avec des fréquentes
missions principalement au centre d’Ain Aouda pour suivre les travaux.
Le chef de projet assurera la coordination de l’ensemble des prestations et sera l’interlocuteur
principal vis à vis de la DAE. Il est amené à appuyer la DAE avec les intervenants extérieurs,
notamment les représentants des communes
La gestion du contrat d’assistance technique en termes de suivi administratif et facturation sera
assurée directement par le siège. L’IC est tenu d’indiquer nominativement une personne dans
l’offre à sa charge. Cette personne sera aussi chargée en collaboration avec le chef de projet de
la mobilisation du personnel permanent affecté et des interventions ponctuelles des experts.
Le chef de projet se déplacera régulièrement pour suivre directement les travaux.
L’intervention du chef de projet sera tributaire à la cadence de la charge du travail. Le maître
d’œuvre (DAE/C) en accord avec la Division Travaux d’Aménagement, se réservent le droit de
définir la durée de l’intervention à temps partiel ou à plein temps en fonction de la charge de
travail, sans que le soumissionnaire prétende à aucune indemnité.
Il convient de signaler que le temps d’intervention, en cas de mobilisation à plein
temps, est fixé à 22 jours par mois.
En cas d’absence (avec ou sans autorisation) du chef de projet, pour cause de congé
annuel, maladie, accident ou autre raisons, l’IC est tenu de mobiliser le chef de projet adjoint proposé dans
son offre initial dans un délais ne dépassant pas 48 heures. A défaut d’avoir satisfait cette disposition, une
pénalité sera appliquée à l’égard de l’IC conformément aux prescriptions du CCAFP.
Il y a lieu de signaler que des pénalités seront dûment appliquées en cas de non satisfaction des attributions
/ Retard dans la remise des rapports trimestriels, et ce conformément aux prescriptions du CCAFP.

Un (01) technicien supérieur permanent pour le suivi des travaux


Un technicien supérieur sera affecté en permanence durant toute la période de réalisation des travaux avec
résidence in situ à Ain aouda. Le technicien sera affecté pour le suivi des travaux d’Ain Aouda, il travaille sous la
responsabilité du chef de projet.
Le technicien assurera le suivi et contrôle quotidien des travaux, notamment :

-8-
Complément d’assistance technique pour le suivi et le contrôle des travaux d’assainissement liquide de la ville de Ain Aouda
Programme APC III-BIS

vérification de l’implantation des ouvrages et leurs calages,


choix et agrément des matériaux et matériels,
contrôle de la conformité d’exécution des ouvrages,
contrôle de la mise en œuvre des matériaux et matériels, et de la qualité des produits finis (essais en usine et sur
chantier, réception à la pose, etc. ),
tenue du cahier de chantier relatant l’état d’avancement des travaux, les incidents survenant en cours de chantier
ainsi que l’effectif du personnel employé et le matériel utilisé,
surveillance des conditions de sécurité du personnel de l’entreprise, des personnes tiers par le contrôle strict de la
signalisation, des moyens de sécurité (habillement, casques, étaiement des tranchées...) et la facilité de circulation
pour les populations riveraines au chantier,
établissement des métrés et des attachements contradictoires avec les représentants de l’ONEE et de l’entreprise
ou des entreprises à la fin de chaque mois,
essais et réceptions provisoires partielles des ouvrages,
délivrance à l’entreprise régulièrement des P.V des essais et réceptions partielles des ouvrages (piquetage, fonds
de fouilles, nivellement, lit de pose, pose des conduites, remblais, étanchéité, coffrages, ferraillages, dosage des
bétons, etc. ) ainsi que la tenue à jour d’un classeur comprenant toutes ces réceptions qui doit être présenté à
l’ONEE au cours de toutes les visites de chantier,
préparation d’un reportage photographique relatant l’évolution des travaux à chaque rapport trimestriel,
établissement des rapports d’avancement hebdomadaires sur la base des quels il sera établi le rapport mensuel
signalement à temps au chef de projet et à l’ONEE de toute non-conformité dans l’exécution des travaux et de
toute défaillance de l’entreprise.
Le technicien devra être mobilisé sur le centre de Ain Aouda en fonction de la date effective de démarrage des
travaux.
Le temps global alloué à l’intervention des Techniciens est arrêté à 42 mois (le temps d’intervention du
technicien est fixé à 26 jours par mois).

Une (01) brigade topographique (Le technicien topographe doit être désignés nominativement dans
l’offre)
Une brigade topographique sera mobilisée pendant toute la durée des travaux, leur intervention est définie en
fonction du besoin arrêtés conjointement par l’Ingénieur et la DAE/N et sera partielle.
La brigade topographique sera mobilisée en fonction des besoins des chantiers et sous la direction du chef de projet.
Les brigades topographiques seront sous la responsabilité d’un Ingénieur Géomètre Topographe (IGT) inscrit au
tableau de l’ordre des ingénieurs géomètres topographes le nom du cabinet topographique et l’IGT seront
indiquées dans l’offre.
La vérification et la réception de l’implantation des ouvrages à réaliser ainsi que le contrôle du calage des ouvrages
sont les principales prestations de la brigade topographique.
L’IGT doit procéder avant le démarrage de sa mission aux contacts avec les services du cadastre locaux pour
connaître les points et repères de référence et de procéder aux travaux de rattachement au système NGM et ce
conformément aux règles de l’art en la matière. Une copie du travail de rattachement avec un mémoire explicatif doit
être remise à la DAE.

-9-
Complément d’assistance technique pour le suivi et le contrôle des travaux d’assainissement liquide de la ville de Ain Aouda
Programme APC III-BIS

L'ingénieur de suivi identifiera et réalisera après accord de la DAE, les travaux topographiques nécessaires pour le
contrôle de réception des travaux topographiques réalisés par les entreprises.
Tous les travaux effectués par cette brigade sont remis à l’ingénieur chef de projet, seul habilité à examiner les
résultats des travaux topographiques réalisés et à en tirer les conclusions et à se prononcer au sujet de la
fonctionnalité et la qualité des ouvrages contrôlés.
Les prestations du Technicien topographique seront réglées sur la base des journées effectivement travaillées et
validées par la DAE. Une fiche de demande de prestation devra être soumise par l’ingénieur responsable de la DAE
et signé obligatoirement avant chaque intervention ; après la réalisation de la mission et remise du travail demandé
une fiche de prestation achevée sera contradictoirement signée entre l’ingénieur et le responsable ONEE des
travaux de la région. Si la brigade est affectée en permanence, une fiche de présence avec indication des
prestations réalisées sera signée mensuellement.
Tous les contrôles seront effectués sur la base et dans l’esprit des plans de conception de base établis lors des
études (qui sont joints au DCE) et les plans d’exécution (approuvés « bon pour exécution » par l’AT) établis par les
entreprises de travaux ainsi que les points d’implantation, bornes, repères et levés effectués par ces entreprises sur
le terrain. L'IGT devra effectuer des visites de contrôle sur les lieux et si nécessaire il établit des levés
contradictoires.
Tous les contrôles effectués par l’IGT, et équipes, doivent être sanctionnées par des PV de réception signés et
portant obligatoirement le cachet de l’IGT. Ces contrôles sont soumis à l’appréciation de l’Ingénieur de suivi pour
examen et validation en fonction des caractéristiques requises des ouvrages. Toute malfaçon ou changement par
rapport aux caractéristiques physiques requises de l’ouvrage (débitance, cote seuil, etc …) doit être signalée à
temps à L'ONEE, une note technique explicative doit être jointe de façon systématique à tout contrôle ayant fait
ressortir des différences pouvant induire des changements notables par rapport aux plans d’exécution approuvés.
Tous les rapports de contrôle sont remis à L'ONEE pour classement, ils doivent être impérativement validés par une
contre signature de l’ingénieur de suivi
Le temps global alloué à l’intervention des Techniciens topographe est arrêté à 42 mois (le temps d’intervention
du technicien est fixé à 5 jours par mois) réparti sur la période de réalisation du projet.

Des expert d’appui phase travaux (toutes spécialités : Génie Civil, Électromécanicien, Épuration -
Process, géotechnicien)

Il pourra être fait appel à des experts confirmé du siège de l’AT pour appui au personnel permanent ou pour le
contrôle ou la réception des travaux spécifiques en cas de besoin. L’objet et les périodes d’intervention de ce
personnel seront arrêtés par l’ONEE en concertation avec le chef du projet.
L’accord préalable pour l’intervention du personnel d’appui doit être obligatoirement demandé et requis par le chef du
projet auprès de la DAE avec une avance appropriée. La demande doit être justifiée. L’intervention de ce personnel
doit être sanctionnée par un rapport.
La mobilisation des experts d’appui sera effectuée par fax adressé à l’AT un minimum 7 jours à l’avance. Ce fax
indiquera en plus, de la date du début de la prestation, la nature et la durée d’intervention. En cas de retard dans la
mobilisation une pénalité fixée dans la pièce correspondante de cet Appel d’offre sera appliquée.
Toute prestation n’ayant pas fait l’objet d’un accord préalable de l’ONEE ne sera pas prise en considération et par
conséquent ne donne pas lieu à aucun paiement.
Les jours aller – retour seront pris en charge par l’Ingénieur Conseil et ne sont comptabilisés que les jours
effectivement travaillés.
La facturation des jours travaillés ne pourra intervenir qu’après la remise du rapport définitif de la mission. Si le
rapport est jugé irrecevable, l’IC sera tenu de mobiliser un expert à charge pour établir le travail demandé.
Les experts d’appui qui doivent être proposés et dont la compétence sera prise en ligne de compte sont :

- 10 -
Complément d’assistance technique pour le suivi et le contrôle des travaux d’assainissement liquide de la ville de Ain Aouda
Programme APC III-BIS

Expert d’appui : Épuration- Process


Il interviendra dans la phase de suivi des travaux et principalement pour l’épuration des eaux usées et pour les lots
relatifs aux stations d’épuration en particulier et ce à toutes les phases du projet si cela est jugé nécessaire par la
maîtrise d’œuvre de l’ONEE.

Le temps global alloué à son intervention est arrêté à 65 jours ouvrables répartis sur la durée du projet.

Expert d’appui : Électromécanique


Il interviendra principalement pour des questions se rapportant aux lots de stations de reprise et de pompage et la
partie équipement des stations d’épuration ; et ce, à toutes les phases du projet si cela est jugé nécessaire par la
maîtrise d’œuvre de l’ONEE.
Le temps alloué à son intervention est arrêté à 65 jours ouvrables répartis sur la durée du projet.

Expert d’appui : Génie civil


Il interviendra principalement dans toutes les composantes de génie civil : plan de béton armé, coffrage, dessins
ferraillage etc....
Le temps alloué à son intervention est arrêté à 15 jours ouvrables répartis sur la durée du projet.

Expert d’appui : Géotechnique


Il interviendra principalement pour des questions spécifiques éventuelles concernant le volet géotechnique durant
l’exécution des ouvrages et à toutes les phases du projet si cela est jugé nécessaire par la maîtrise d’œuvre de
l’ONEE.
Le temps alloué à son intervention est arrêté à 15 jours ouvrables répartis sur la durée du projet.

V.2– Moyens logistiques

L’assistant technique devra louer des bureaux pour l’équipe affectée à Ain Aouda ; et ce, afin de permettre une
meilleure coordination entre l’assistance technique et l’ONEE.
L’AT est tenu d’assurer à l’ensemble de son personnel affecté au projet les moyens logistiques (mobilier de bureau,
moyen de transport et de communication), nécessaire pour lui permettre d’effectuer les tâches qui lui sont confiées
dans les meilleures conditions possibles.
Il sera affecté à chaque membre de l’équipe de l’AT :
un véhicule (voiture 4x4 par ingénieur)
un véhicule utilitaire adapté à la région et au suivi des chantiers par technicien
un ordinateur portable (HP ou équivalent, 4 GO de RAM, 500 GO disque dur, carte graphique 512
Kbits)
un téléphone portable par agent avec une dotation suffisante
une connexion Internet mobile (haut débit) pour les ingénieur et techniciens
un appareil photo numérique professionnelle (10 Méga Pixels au minimum) par agent (ingénieur et
technicien)

- 11 -
Complément d’assistance technique pour le suivi et le contrôle des travaux d’assainissement liquide de la ville de Ain Aouda
Programme APC III-BIS

un scanner,
une photocopieuse/imprimante couleurs (A3 et A4).
Les coûts de ces moyens logistiques et les frais de gestion sont inclus dans les prix correspondants ou le cas
échant ils sont réputés inclus dans l’offre et par conséquent l’AT en fera son affaire pour la mobilisation des moyens
matériels et logistiques nécessaires au travail des équipes chargé du suivi (experts, ingénieurs, technicien et
techniciens topographes) et tous les frais généraux requis pour l’accomplissement dans les meilleures conditions
des tâches qui leurs sont confiées.
Les moyens logistiques indiqués ci haut doivent être mobilisés dans un délai maximum de 30 jours avant la
mobilisation de la personne désignée (planning et prévision de mobilisation à préciser dans l’offre, à adapter en
fonction du démarrage effectif des travaux).
L’ONEE garde le droit de vérification de la mise à disposition et de l’affectation (en terme qualité et quantité) des
moyens logistiques suffisants et adéquats au suivi de chantier de toute l’équipe et peut demander le changement
d’un matériel non adéquat. En cas de non affectation de ces moyens à des agents ; le paiement de la personne
concernée ne sera pas accepté qu’après affectation des moyens logistiques suffisants pour effectuer son travail
dans les bonnes conditions.
NB : Immédiatement après achèvement de la durée du marché (prolongé éventuellement par des avenants),
ces moyens logistiques sont récupérés par l’IC, et les locaux éventuels qui sont mis à disposition par
l’ONEE-BO devront être évacués par ce dernier.

VI) DOCUMENTS A FOURNIR PAR L’ASSISTANCE TECHNIQUE

L’Assistant technique établira et transmettra à l’ONEE sous format papier et sous format numérique exploitable à
DRi et à DAE:
a. Une copie du travail de rattachement au système NGM effectué par l’IGT avec un mémoire explicatif ou
à défaut le rattachement aux ouvrages de raccordement existants ou aux coordonnées locales et ce en
concertation avec les services de l’ONEE.
b. Situation hebdomadaire des travaux par lot (réseau, station de pompage, station d’épuration…..) (par
email).
c. Fiches événements : accident, problème…
d. Fiches de non-conformité, etc.…et tout autre événement méritant mention (par email et par courrier)
e. Fiche de modification dans la consistance des travaux (par email et par courrier)
f. Rapport d’évaluation des offres techniques en 3 exemplaires.
g. Rapport Trimestriel (en 5 exemplaires) : pour DAE
h. Rapport final d’exécution (en 10 exemplaires et transmis au plus tard quatre (4) semaines après
la réception définitive), qui reprendra les écarts de réalisation par rapport à la prévision :
les coûts de réalisation par rapport aux coûts prévisionnels ;
les caractéristiques finales des réalisations physiques, comparées à la prévision ;
l’impact du sous projet ou de l’action, comparé à la prévision.
i. Tout rapport d’étude nécessaire (en 5 exemplaires) : rapport de vérification, expertises, avis
technique,…
Pour les rapports d’activités ou les autres documents, des modèles types seront arrêtés en commun accord avec
l’ONEE en fonction des exigences des parties concernées par le projet.

- 12 -
Complément d’assistance technique pour le suivi et le contrôle des travaux d’assainissement liquide de la ville de Ain Aouda
Programme APC III-BIS

Tous les éléments devront être transmis à la Direction Régionale concernée et à DAE.
Les rapports d’activités trimestriels seront transmis à DAE, en (5) exemplaires papiers et sous format
électronique, dans la quinzaine qui suit la période considérée.
Les fiches événement et la situation hebdomadaire seront transmises à la DR ou DAE par fax et e-mail dans
les 24 heures.

VII) REMARQUE GENERALE


Il est à noter qu’avant le démarrage de cette assistance, l’ONEE invitera le représentant du consultant et le chef de
projet à une réunion de mise au point pour arrêter avec lui les modalités d’exécution de cette assistance.
A l’issue de cette réunion et au vu des décisions qui seront arrêtées, l’assistance technique soumettra à l’ONEE un
planning concernant les différentes interventions de ses experts et des différents membres de l’équipe (à temps
partiel ou à plein temps).
Les suivis financiers des décaissements réels seront établis par le chef de projet ainsi que les prévisions de
décaissement à court et à long terme.

Signature du maître
d’ouvrage

Signature du prestataire (avec mention « Lu et approuvé »)

- 13 -

Vous aimerez peut-être aussi