Vous êtes sur la page 1sur 229

Famille eWON

500, 2001, 2001CD, 4001, 4001CD, 2101, 2101CD, 4101, 4101CD,


4002, 4102, 2104, 4104, 2005, 2005CD, 4005, 4005CD

Guide général de référence

ver 1.9

COOL INTERNET TELECONTROL SOLUTION

RG-001-0-FR-(Guide général de référence) ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa


1 Introduction ...........................................................................................................................12
2 Page d'accueil de l'eWON .....................................................................................................13
2.1 Accès à partir d'un navigateur informatique .....................................................................13
2.2 Accès à partir d'un PDA ....................................................................................................13
3 Interface de configuration de l'eWON ..................................................................................14
3.1 Introduction .......................................................................................................................14
3.2 Configuration des utilisateurs ...........................................................................................15
3.2.1 Pour modifier un utilisateur ..........................................................................................15
3.2.2 Pour créer un nouvel utilisateur ....................................................................................15
3.2.3 Paramètres d'ouverture de session ...............................................................................16
3.2.4 Droits des utilisateurs ....................................................................................................16
3.2.5 Restriction d’accès au répertoire utilisateur ..................................................................17
3.2.6 Restriction d'accès aux pages des Tags .........................................................................18
3.2.7 Suppression d'un utilisateur ..........................................................................................18
3.2.8 Paramètres de rappel automatique ................................................................................18
3.2.9 Validation des paramètres des utilisateurs ....................................................................18
3.3 Configuration du système .................................................................................................19
3.3.1 Configuration générale du système ...............................................................................19
3.3.1.1 Identification de l'eWON ..........................................................................................20
3.3.1.2 Alarmes (paramètres généraux) ................................................................................21
3.3.1.3 Date & heure .............................................................................................................21
3.3.1.4 Redémarrage .............................................................................................................22
3.3.1.5 Planificateur ..............................................................................................................23
3.3.1.5.1 Paramètres de l'Intervalle du Timer ......................................................................24
3.3.1.5.2 Page de configuration des actions .........................................................................25
3.3.2 Configuration des Services Réseau ...............................................................................26
3.3.2.1 Configuration du Port Com Virtuel (VCOM) ...........................................................26
3.3.2.1.1 Introduction ...........................................................................................................26
3.3.2.1.2 RAW TCP .............................................................................................................26
3.3.2.1.3 TELNET RFC2217 ...............................................................................................26
3.3.2.1.4 Passerelle MODBUS/TCP MODBUS/RTU .........................................................27
3.3.2.2 Pilote du port COM virtuel .......................................................................................27
3.3.2.2.1 logiciel eVCOM ....................................................................................................27
3.3.2.2.2 Autre logiciel ........................................................................................................27
3.3.2.3 Configuration de l'eWON VCOM ............................................................................27
3.3.2.3.1 Introduction ...........................................................................................................27
3.3.2.3.2 Configuration Web ...............................................................................................28
3.3.2.4 Configuration SMTP (email) ...................................................................................29
3.3.2.5 Configuration NTP (mise à jour de l'heure) ..............................................................30
3.3.2.6 Configuration du serveur FTP .................................................................................30
3.3.2.7 Configuration SNMP ................................................................................................31
3.3.2.8 Communautés ...........................................................................................................31
3.3.2.9 Hôtes .........................................................................................................................31
3.3.3 Diagnostics ....................................................................................................................33
3.3.3.1 Introduction ...............................................................................................................33
3.3.3.2 Enregistrements des événements ..............................................................................33

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 2


3.3.3.3 Enreg. journal PPP ....................................................................................................34
3.3.3.3.1 Configuration du Journal des événements PPP ....................................................34
3.3.3.4 Traçage d'erreurs .......................................................................................................35
3.3.4 Configuration des communications ..............................................................................36
3.3.4.1 Configuration des Interfaces .....................................................................................36
3.3.4.1.1 Page de configuration Modem ..............................................................................37
3.3.4.1.1.1 Configuration modem (modem PSTN)............................................................. 37
3.3.4.1.1.2 Configuration du modem (modem GSM/GPRS).............................................. 38
3.3.4.1.1.3 Configuration modem (modem ISDN) ............................................................. 40
3.3.4.1.1.4 Configuration des lignes louées ........................................................................ 41
3.3.4.1.1.5 interface ADSL ................................................................................................. 42
3.3.4.1.2 Ethernet LAN & WAN .........................................................................................43
3.3.4.2 Connexions réseau ....................................................................................................43
3.3.4.2.1 Ethernet LAN & WAN .........................................................................................44
3.3.4.2.1.1 Général.............................................................................................................. 44
3.3.4.2.1.2 BootP : Protocole TCP/IP Bootstrap ................................................................ 46
3.3.4.2.1.3 Configuration de protocole DHCP ................................................................... 47
3.3.4.2.2 Modem : Entrant & Sortant ..................................................................................47
3.3.4.2.2.1 Entrant............................................................................................................... 47
3.3.4.2.2.2 Sortant ............................................................................................................... 49
3.3.4.2.3 ADSL ....................................................................................................................53
3.3.4.2.4 VPN ......................................................................................................................54
3.3.4.2.4.1 VPN sortant...................................................................................................... 55
3.3.4.2.5 Configuration de l'interface WAN/LAN/PPP .......................................................59
3.3.4.2.5.1 LAN (Réseau local) .......................................................................................... 59
3.3.4.2.5.2 WAN (réseau étendu) ....................................................................................... 59
3.3.4.2.5.3 Protocole PPP ................................................................................................... 60
3.3.4.2.6 Passerelle Ethernet ................................................................................................61
3.3.4.2.6.1 eWON embarquant 2 interfaces Ethernet. ........................................................ 61
3.3.4.2.6.2 eWON embarquant 1 interface Ethernet........................................................... 61
3.3.4.3 Config utilisation réseau ...........................................................................................62
3.3.4.3.1 Connexion Internet ...............................................................................................62
3.3.4.3.2 Connexion VPN ....................................................................................................63
3.3.4.3.3 Publier l'adresse IP ................................................................................................64
3.3.4.3.4 Rappel automatique ..............................................................................................66
3.3.4.3.5 Routage ................................................................................................................68
3.3.4.3.5.1 Routes statiques ................................................................................................ 71
3.3.4.3.6 Proxy .....................................................................................................................72
3.3.4.3.6.1 Qu'est-ce que fonctionnalité proxy? ................................................................. 72
3.3.4.3.6.2 Commentaires concernant la fonctionnalité proxy ........................................... 72
3.3.4.3.6.3 Configuration .................................................................................................... 72
3.3.4.3.7 Sécurité .................................................................................................................74
3.3.4.3.8 Services IP ............................................................................................................75
3.3.4.4 Administrer la config ................................................................................................75
3.3.4.4.1 Sécurité .................................................................................................................76
3.3.4.4.2 Config par défaut ..................................................................................................76

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 3


3.3.4.5 Ressources ................................................................................................................77
3.3.4.5.1 Configuration mémoire .........................................................................................77
3.3.4.5.2 Effacement & formatage .......................................................................................80
3.3.4.5.3 Fonctionnalités ......................................................................................................81
3.3.4.5.4 Redémarrage .........................................................................................................81
3.4 Configuration des Tags .....................................................................................................82
3.4.1 Définition d'un Tag : Introduction ................................................................................82
3.4.1.1 Les Tags sont considérés comme registre flottant ....................................................82
3.4.1.2 Validation des Tags ..................................................................................................83
3.4.1.3 Surveillance et manipulation des Tags .....................................................................83
3.4.2 Définition des Tags : configuration ..............................................................................83
3.4.2.1 Fenêtre principale de création/édition d'un Tag ........................................................85
3.4.2.1.1 Publier un Tag en Modbus TCP ...........................................................................89
3.4.2.1.1.1 Configuration de l’adresse Modbus TCP.......................................................... 89
3.4.2.1.1.2 Règles Modbus TCP ......................................................................................... 89
3.4.2.2 Page de configuration de la notification d’alarme ....................................................90
3.4.2.2.1 Configuration de l'envoi d'email sur alarme .........................................................91
3.4.2.2.2 Configuration de l'envoi de SMS sur alarme ........................................................91
3.4.2.2.2.1 Syntaxe Destinataire_SMS : ............................................................................. 92
3.4.2.2.3 Configuration de l'envoi FTP d'alarme .................................................................94
3.4.2.2.3.1 Contenu du fichier : .......................................................................................... 94
3.4.2.2.4 Configuration des traps SNMP sur alarme ...........................................................94
3.5 Configuration des pages ....................................................................................................94
3.6 Configuration des serveurs d'Entrée/Sortie .......................................................................95
3.7 Configuration des scripts en Basic ....................................................................................96
3.7.1 Le lien "Édition des scripts" .........................................................................................96
3.7.2 Le lien "Contrôle du script" ..........................................................................................98
3.7.3 Le lien RUN/STOP .......................................................................................................98
3.8 Assistants de configuration ...............................................................................................99
4 Configuration par le chargement d’un fichier .....................................................................100
5 Les serveurs d'E/S de l'eWON ............................................................................................101
5.1 Introduction .....................................................................................................................101
5.2 Configuration des serveurs d'Entrée/Sortie .....................................................................101
5.2.1 Effacement du serveur d'E/S ......................................................................................102
5.2.2 Effacement du serveur d'E/S ......................................................................................102
5.2.3 Configuration globale ................................................................................................102
5.2.4 Page de configuration d'E/S standard de l'eWON ......................................................103
5.3 Serveur d'E/S Modbus ....................................................................................................104
5.3.1 Introduction .................................................................................................................104
5.3.2 Configuration ..............................................................................................................104
5.3.2.1 Configuration du serveur eWON ...........................................................................104
5.3.2.2 Configuration serveur d'E/S & Passerelle eWON - Config COM ..........................105
5.3.2.3 Configuration du topic ............................................................................................105
5.3.2.4 Paramètres avancés ................................................................................................106
5.3.2.4.1 Paramètres avancés supplémentaires ..................................................................107
5.3.3 Convention des noms de Tags ....................................................................................108

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 4


5.3.3.1 Nom des valeurs (ValueName) ...............................................................................108
5.3.3.2 Adresse de l'esclave ................................................................................................110
5.3.3.3 Adresse IP ...............................................................................................................110
5.3.3.4 Informations concernant des équipements spécifiques ...........................................110
5.4 Serveur E/S NETMPI .....................................................................................................111
5.4.1 Introduction .................................................................................................................111
5.4.2 Configuration ..............................................................................................................111
5.4.3 Convention des noms de Tags ....................................................................................111
5.4.3.1 Nom des valeurs (ValueName) ..............................................................................112
5.4.3.2 Adresse de l'équipement .........................................................................................112
5.5 Serveur d'E/S UNITE ......................................................................................................113
5.5.1 Introduction .................................................................................................................113
5.5.2 Configuration ..............................................................................................................113
5.5.2.1 Configuration des communications ........................................................................113
5.5.2.2 Configuration du topic ............................................................................................114
5.5.3 Convention des noms de Tags ....................................................................................115
5.5.3.1 Noms des valeurs (ValueName) .............................................................................115
5.5.3.2 Syntaxe de l'adresse de l'équipement ......................................................................116
5.6 Serveur d'E/S DF1 ..........................................................................................................117
5.6.1 Introduction .................................................................................................................117
5.6.2 Configuration ..............................................................................................................117
5.6.2.1 Configuration des communications ........................................................................117
5.6.2.2 Configuration du topic ............................................................................................118
5.6.2.2.1 DF1 : liaison série ...............................................................................................118
5.6.2.2.2 DF1 : routage Ethernet ........................................................................................119
5.6.2.2.3 DH+ scrute en utilisant la passerelle ControlLogix ............................................119
5.6.3 Convention des noms de Tags ....................................................................................120
5.6.3.1 Noms des valeurs (ValueName) .............................................................................120
5.6.3.1.1 Description générale ...........................................................................................120
5.6.3.1.2 Éléments du fichier de sortie ..............................................................................120
5.6.3.1.3 Éléments du fichier d'entrée ................................................................................121
5.6.3.1.4 Éléments du fichier d'état ....................................................................................121
5.6.3.1.5 Éléments du fichier binaire .................................................................................121
5.6.3.1.6 Éléments du fichier Minuteur .............................................................................121
5.6.3.1.7 Éléments du fichier Compteur ............................................................................121
5.6.3.1.8 Éléments du fichier Contrôle ..............................................................................121
5.6.3.1.9 Éléments du fichier Entier (Integer) ...................................................................121
5.6.3.1.10 Éléments du fichier Réel (Floating) ..................................................................122
5.6.3.1.11 Éléments du fichier ASCII ................................................................................122
5.6.3.1.12 Registre d'état : ..................................................................................................122
5.6.3.2 Type et adresse de l'équipement de destination ......................................................122
5.7 Serveur d'E/S FINS .........................................................................................................123
5.7.1 Introduction .................................................................................................................123
5.7.2 Configuration ..............................................................................................................123
5.7.2.1 Configuration des communications ........................................................................123
5.7.2.2 Configuration des topics ........................................................................................124

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 5


5.7.2.3 Configuration de la passerelle .................................................................................125
5.7.3 Convention des noms de Tags ....................................................................................125
5.7.3.1 Noms des valeurs (ValueName) .............................................................................125
5.7.3.1.1 Description générale ...........................................................................................125
5.7.3.2 Adresse d'équipement globale ................................................................................127
5.8 Serveur d'E/S S5-AS511 .................................................................................................128
5.8.1 Introduction .................................................................................................................128
5.8.2 Configuration ..............................................................................................................128
5.8.3 Configuration des communications ............................................................................128
5.8.3.1 Équipements supportés ...........................................................................................128
5.8.4 Convention des noms de Tags ....................................................................................129
5.8.4.1 Nom des valeurs (ValueName) ..............................................................................129
5.9 Serveur d'E/S ABLOGIX ................................................................................................131
5.9.1 Introduction .................................................................................................................131
5.9.2 Configuration ..............................................................................................................131
5.9.2.1 Configuration des communications ........................................................................132
5.9.2.2 Configuration du topic ............................................................................................132
5.9.2.2.1 ABLogix : liaison série .......................................................................................132
5.9.2.2.2 ABLogix : liaison ethernet ..................................................................................133
5.9.2.2.3 DH+ scrute en utilisant la passerelle ControlLogix ............................................133
5.9.3 Convention des noms de Tags ....................................................................................133
5.9.3.1 Nom des valeurs (ValueName) ...............................................................................134
5.10 Serveur d'E/S EWON ....................................................................................................135
5.10.1 Introduction ...............................................................................................................135
5.10.2 Noms d'éléments standards du serveur d'E/S de l'eWON .........................................135
5.10.2.1 Convention des noms de Tags ..............................................................................135
5.10.2.2 Configuration de l'énergie avec les Tags LIx .......................................................137
5.10.2.2.1 TAGS ENERGY ...............................................................................................138
5.10.2.2.2 TAGS COMPTEUR 32 BIT : ...........................................................................139
5.10.2.3 Plage des valeurs d'entrées analogiques (eWON4002) .........................................140
5.10.2.3.1 Entrées analogiques configurables AI1 à AI4 ..................................................140
5.10.2.3.2 Entrées PT100 AI5 et AI6 ................................................................................141
5.10.3 Configuration ............................................................................................................142
5.10.3.1 Configuration de la longueur d'impulsion du compteur .......................................142
5.11 Serveur d'E/S MEM ......................................................................................................143
5.11.1 Introduction ...............................................................................................................143
5.11.2 Configuration ............................................................................................................143
5.11.3 Convention des noms de Tags ..................................................................................143
5.12 S7-300&400 (MPI/Profibus - ISOTCP) .......................................................................144
5.12.1 Introduction ...............................................................................................................144
5.12.2 Configuration ............................................................................................................144
5.12.2.1 Configuration COM ..............................................................................................144
5.12.2.2 Configuration du topic ..........................................................................................145
5.12.3 Convention des noms de Tags ..................................................................................146
5.12.3.1 Noms des valeurs (ValueName) ...........................................................................146
5.12.3.2 Adresse d'équipement globale ..............................................................................147

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 6


5.13 S7-200 (PPI-ISOTCP) ..................................................................................................149
5.13.1 Introduction ...............................................................................................................149
5.13.2 Configuration ............................................................................................................149
5.13.2.1 Configuration passerelle .......................................................................................149
5.13.2.2 Configuration de la COM (port série) ...................................................................150
5.13.2.2.1 Configuration Série PPI MultiMaster ...............................................................150
5.13.2.3 Configuration de la COM (port MPI) ..................................................................151
5.13.2.4 Configuration du topic ..........................................................................................152
5.13.3 Convention des noms de Tags ..................................................................................152
5.13.3.1 Noms des valeurs (ValueName) ...........................................................................153
5.13.3.2 Adresse d'équipement globale ..............................................................................154
5.13.3.2.1 consultation de l'ISOTCP: ................................................................................154
5.14 Serveur d'E/S HITACHI ...............................................................................................156
5.14.1 Introduction ...............................................................................................................156
5.14.1.1 Configuration ........................................................................................................156
5.14.1.1.1 Configuration COM ..........................................................................................156
5.14.1.1.2 Configuration du topic ......................................................................................157
5.14.2 Convention des noms de Tags ..................................................................................157
5.14.2.1 Noms des valeurs (ValueName) ...........................................................................158
5.14.2.2 Adresse d'équipement globale ..............................................................................160
5.15 Serveur d'E/S MITSUBISHI FX ...................................................................................162
5.15.1 Introduction ...............................................................................................................162
5.15.2 Configuration ............................................................................................................162
5.15.2.1 Configuration COM ..............................................................................................162
5.15.2.2 Configuration du topic ..........................................................................................163
5.15.3 Convention des noms de Tags ..................................................................................163
5.15.3.1 Noms des valeurs (ValueName) ...........................................................................164
5.16 Serveur d'E/S SNMP .....................................................................................................166
5.16.1 Introduction ...............................................................................................................166
5.16.2 Configuration ...........................................................................................................166
5.16.3 Convention des noms de Tags ..................................................................................167
5.16.3.1 Noms des valeurs (ValueName) ...........................................................................167
6 Utilisation de l'interface web de l'eWON ...........................................................................169
6.1 Page des valeurs en temps réel .......................................................................................170
6.1.1 Modifier la valeur d'un Tag ........................................................................................170
6.1.2 État d'alarme ...............................................................................................................170
6.1.3 Graphe en temps réel ..................................................................................................170
6.1.4 Fenêtre "Historique" ...................................................................................................171
6.2 Écran des tendances historiques .....................................................................................171
6.3 Tableau des enregistrements historiques ........................................................................173
6.4 Page "Résumé des alarmes" ............................................................................................174
6.5 Page "Historique des alarmes .........................................................................................175
6.6 Transfert de fichiers ........................................................................................................176
6.7 Diagnostics ......................................................................................................................177
6.7.1 Journal des événements ..............................................................................................177
6.7.2 Etat ..............................................................................................................................179

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 7


6.7.2.1 Information mémoire ..............................................................................................180
6.7.2.2 NAT & Transfert IP ................................................................................................180
6.7.2.3 VCom ......................................................................................................................181
6.7.2.4 Statut .......................................................................................................................181
6.7.2.5 Info ..........................................................................................................................182
6.7.3 Actions programmées .................................................................................................182
6.7.4 Enregistrement temps réel ..........................................................................................183
6.7.4.1 Activer le mode debug du VCOM ..........................................................................183
6.7.4.2 Activer le mode debug du serveur d'E/S Energie ...................................................184
6.7.4.3 Activer le mode debug du serveur Sérielle .............................................................184
6.7.4.4 Activer le mode debug du VPN ..............................................................................185
6.7.5 Enregistrement ADSL .................................................................................................185
7 Collecter les fichiers de l'eWON ........................................................................................186
7.1 Liste des fichiers de l'eWON ..........................................................................................186
7.2 Format des fichiers ..........................................................................................................187
7.2.1 Config.txt : Caractère séparateur (NLSeparator) ........................................................187
7.3 Transfert FTP ..................................................................................................................188
7.3.1 Outils logiciels FTP ....................................................................................................188
7.3.2 Session FTP ................................................................................................................188
7.3.3 Récupérer les fichiers via le site Web de l'eWON ......................................................188
8 Descripteurs de blocs d'exportation (Export Block Descriptors) ........................................189
8.1 Descripteur de Blocs d'exportation .................................................................................189
8.2 Définition de la syntaxe des champs d'exportation .........................................................190
8.2.1 $dt [Type de donnée] ..................................................................................................190
8.2.2 $ft [Format] .................................................................................................................190
8.2.3 $st [Heure de début] et $et [Heure de fin] ..................................................................191
8.2.3.1 $st, $et en temps relatif ...........................................................................................191
8.2.3.2 $st, $et en temps absolu ..........................................................................................191
8.2.3.3 $st, $et avec Last time (la dernière fois) .................................................................191
8.2.4 $ut [Mise à jour de l'heure] .........................................................................................192
8.2.5 $tn [Nom du Tag] .......................................................................................................192
8.2.6 $ct [format de compression] .......................................................................................192
8.2.7 $se [Expression de script] ...........................................................................................192
8.3 Description des types de données et syntaxe du champ .................................................193
8.3.1 $dtHL [Enregistrement historique] .............................................................................193
8.3.1.1 Contenu de l'exportation .........................................................................................193
8.3.1.2 Exemple détaillé .....................................................................................................193
8.3.1.3 Champs Utilisés ......................................................................................................193
8.3.1.4 Paramètres et champs spéciaux ...............................................................................193
8.3.2 $dtHT [Tableau de l'historique] ..................................................................................195
8.3.2.1 Contenu de l'exportation .........................................................................................195
8.3.2.2 Exemple détaillé .....................................................................................................195
8.3.2.3 Champs utilisés .......................................................................................................195
8.3.2.4 Paramètres et champs spéciaux ...............................................................................195
8.3.3 $dtRL [Enregistrement en temps réel] ........................................................................197
8.3.3.1 Contenu de l'exportation .........................................................................................197

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 8


8.3.3.2 Exemple détaillé .....................................................................................................197
8.3.3.3 Champs Utilisés ......................................................................................................197
8.3.3.4 Paramètres et champs spéciaux ...............................................................................197
8.3.4 $dtAH [Historique de l'alarme] ...................................................................................198
8.3.4.1 Contenu de l'exportation .........................................................................................198
8.3.4.2 Exemple détaillé .....................................................................................................198
8.3.4.3 Champs utilisés .......................................................................................................198
8.3.4.4 Paramètres et champs spéciaux ...............................................................................198
8.3.5 $dtAR [Alarme en temps réel] ....................................................................................199
8.3.5.1 Contenu de l'exportation .........................................................................................199
8.3.5.2 Exemple détaillé .....................................................................................................199
8.3.5.3 Champs utilisés .......................................................................................................199
8.3.5.4 Paramètres et champs spéciaux ...............................................................................199
8.3.6 $dtEV [Journal des événements] ................................................................................200
8.3.6.1 Contenu de l'exportation .........................................................................................200
8.3.6.2 Exemple détaillé .....................................................................................................200
8.3.6.3 Champs utilisés .......................................................................................................200
8.3.6.4 Paramètres et champs spéciaux ...............................................................................200
8.3.7 $dtSS [État des actions programmées] .......................................................................201
8.3.7.1 Contenu de l'exportation .........................................................................................201
8.3.7.2 Exemple détaillé .....................................................................................................201
8.3.7.3 Champs utilisés .......................................................................................................201
8.3.7.4 Paramètres et champs spéciaux ...............................................................................201
8.3.8 $dtSE [Expression de script] .......................................................................................202
8.3.8.1 Contenu de l'exportation .........................................................................................202
8.3.8.2 Exemple détaillé .....................................................................................................202
8.3.8.3 Champs utilisés .......................................................................................................202
8.3.8.4 Paramètres et champs spéciaux ...............................................................................202
8.3.9 $dtUF [Fichier utilisateur] ..........................................................................................203
8.3.9.1 Contenu de l'exportation .........................................................................................203
8.3.9.2 Exemple détaillé .....................................................................................................203
8.3.9.3 Champs Utilisés ......................................................................................................203
8.3.9.3.1 $uf [Fichier utilisateur] .......................................................................................203
8.3.9.3.2 Nom de destination du fichier envoyé par FTP ..................................................204
8.3.9.3.3 Paramètres et champs spéciaux ...........................................................................204
8.3.10 $dtIV [Instant Values] ..............................................................................................205
8.3.10.1 Valeur instantanée - informations générales .........................................................205
8.3.10.2 valeurs des codes d'état d'alarme ..........................................................................205
8.3.10.3 Valeurs des types d'alarmes ..................................................................................206
8.3.10.4 Écriture de valeurs instantanées dans l'eWON .....................................................206
8.3.10.5 Format du fichier binaire ......................................................................................206
8.3.10.6 Contenu de l'exportation .......................................................................................207
8.3.10.6.1 Exemples détaillés ............................................................................................207
8.3.10.6.2 Champs utilisés .................................................................................................207
8.3.10.7 $fl [Groupe ou groupes] ........................................................................................207
8.3.11 $dtSV ........................................................................................................................208

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 9


8.3.11.1 Contenu de l'exportation .......................................................................................208
8.3.11.2 Exemple détaillé ...................................................................................................208
8.3.11.3 Champs Utilisés ....................................................................................................208
8.3.12 $dtPP .........................................................................................................................209
8.3.12.1 Contenu de l'exportation .......................................................................................209
8.3.12.2 Exemple détaillé ...................................................................................................209
8.3.12.3 Champs Utilisés ...................................................................................................209
8.3.13 $dtES .........................................................................................................................209
8.3.13.1 Contenu de l'exportation .......................................................................................209
8.3.13.2 Exemple détaillé ...................................................................................................209
8.3.13.3 Champs utilisés .....................................................................................................209
8.3.14 $dtSC ........................................................................................................................210
8.3.14.1 Contenu de l'exportation .......................................................................................210
8.3.14.2 Exemple détaillé ...................................................................................................210
8.3.14.3 Champs Utilisés ....................................................................................................210
8.3.15 $dtRE [Diagnostic en temps réel] .............................................................................211
8.3.15.1 Contenu de l'exportation .......................................................................................211
8.3.15.2 Exemple détaillé ...................................................................................................211
8.3.15.3 Champs Utilisés ....................................................................................................211
8.3.16 $dtTR [fichier TAR] .................................................................................................212
8.3.16.1 Contenu de l'exportation .......................................................................................212
8.3.16.2 Exemple détaillé ...................................................................................................212
8.3.16.3 Champs Utilisés ....................................................................................................212
8.3.16.3.1 $fn [output filename] ........................................................................................212
8.3.16.3.2 $td [TAR data] ..................................................................................................212
8.3.16.4 Format TAR et format eTAR modifiés .................................................................212
8.3.16.5 Exemples ...............................................................................................................213
8.3.17 Exportations supplémentaires disponibles ................................................................213
9 Mise à jour du firmware de l'eWON ...................................................................................214
9.1 Introduction .....................................................................................................................214
9.2 Mettre à jour le firmware de l'eWON avec eBuddy .......................................................214
9.3 Mise à jour du firmware par un transfert FTP sur l'eWON ............................................217
9.4 Downgrade (mise à niveau inférieur) du firmware .........................................................220
9.4.1 Firmware précédent la version 5 .................................................................................220
9.4.2 Firmware version 5.x (et ultérieures) ..........................................................................220
9.5 Upgrade du Bootloader (upgrade à la version firmware >= 5.2) ....................................221
9.5.1 Message d'erreur .........................................................................................................221
9.5.2 Quelle version du bootloader possédez-vous. .............................................................221
10 Annexes ............................................................................................................................222
10.1 Accès au Support Technique de l'eWON .....................................................................222
10.2 Configuration de l'eWON et stockage des fichiers .......................................................222
10.2.1 Système de fichiers flash ..........................................................................................222
10.2.2 Configuration non-volatile ........................................................................................223
10.3 Trucs et astuces pour la connexion Internet ..................................................................223
10.3.1 Trouver l'adresse IP d'un équipement .......................................................................223
10.4 Trouver l'adresse IP de votre PC ...................................................................................223

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 10


10.5 Réinitialisation de l'eWON ...........................................................................................224
10.5.1 Introduction ...............................................................................................................224
10.5.2 Séquence de réinitialisation ......................................................................................224
10.5.2.1 Réinitialisation de premier niveau ........................................................................224
10.5.2.2 Réinitialisation de second niveau .........................................................................224
10.5.3 Diagnostics du second niveau de réinitialisation ......................................................224
10.5.4 Réinitialisation de niveau 2 sans demande de l'utilisateur ........................................225
10.5.5 Que faire en cas d'erreur ? .........................................................................................225
10.5.6 Remarque importante ................................................................................................225
10.6 Tableau de comparaison entre les différents types d'eWON ........................................226
10.7 Détection d'adresse IP dupliquée (Le voyant User clignote en rouge) .........................227
10.8 Matrice de compatibilité Rockwell ...............................................................................227
10.9 Comportement du voyant du modem GSM .................................................................228

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 11


Guide général de référence Introduction

1 Introduction

L'objectif de ce guide est de fournir quelques explications concernant les différentes fonctionnalités du firmware de l'eWON

Vu les améliorations que propose la version (en termes de performance) 5 du firmware, nous vous recommandons de migrer de la version 4 à la
version 5.
Parmi les nouveautés apportées par la version 5, – une nouvelle interface web, les Serveurs d'E/S PPI-MPI-ISOTCP (MPI nécessite un matériel
spécifique), le VPN (n'est pas disponible sur tous les modèles d'eWONS), davantage de sécutié grâce au login de type "Basic Authentication" –
devraient vous convaincre de passer à la version 5.
La procédure de mise à jour du firmware est détaillée à la fin de ce manuel, au chapitre “Mise à jour du firmware de l'eWON” à la page 214.

Ce document décrit les fonctionnalités de la version 5.3 pour tous les types d'eWONs. Vous trouverez également dans ce guide des références à
un tableau (se trouvant à la fin du document) qui vous aidera à vérifier si votre type d'eWON est concerné par les fonctionnalités décrites.
Veuillez vous référer au chapitre “Tableau de comparaison entre les différents types d'eWON” à la page 226.

Les utilisateurs qui préfèrent consulter une version papier de ce manuel devrait garder le tableau de comparaison des eWONs à part afin de
vérifier facilement les différentes fonctionnalités disponibles ou non, en fonction du type d'eWON en leur possession.
Découvrons toutes les possibilités offertes par la version 5 du firmware de l'eWON.

Firmware 5.7: fonctionnalités supplémentaires

• Planificateur de tâches

Firmware 5.6S2: fonctionnalités supplémentaires

• Serveur d'E/S SNMP

Firmware 5.5: fonctionnalités supplémentaires

• Serveur d'E/S MITSUBISHI

• PPI Multi-Master

• Serveur ENDIAN

Firmware 5.5: fonctionnalités supplémentaires

• DHCP

• ADSL

• Davantage de fourniseur DNS disponibles

• Interface web:
Modem + Assistants de connexion Internet
sélection de l'opérateur GSM + niveau de réception affiché sur diode
ISDN: définition MSN

• Serveur d'E/S HITACHI

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 12


Guide général de référence Introduction

2 Page d'accueil de l'eWON

2.1 Accès à partir d'un navigateur informatique


Lorsque vous vous connectez à l'eWON à travers Internet Explorer, vous serez invité à vous identifier.

Figure 1: Page d'accueil de l'eWON

Les paramètres prédéfinis pour l'identification dans votre eWON sont:

adresse IP 10.0.0.53

Nom d'utilisateur adm

Mot de passe adm

Table 1: paramètres par défaut

IMPORTANT! Le champ du mot de passe est sensible aux majuscules/minuscules! Ce n'est pas le cas pour le nom d'utilisateur.

Il est vivement recommandé de changer nom d'utilisateur et mot de passe afin d'éviter toute intrusion. Vous pourrez changer les paramètres de
l'utilisateur dans la page Config Utilisateur (veuillez vous référer au chapitre “Configuration des utilisateurs” à la page 15).

2.2 Accès à partir d'un PDA


Le site web de l'eWON est conçu pour être visualisé sur un ordinateur.
Afin d'accéder à la page d'accueil PDA, l'adresse suivante: http://ewon_ip/indexpda.htm doit être tapée dans le navigateur.
Si l'eWON ne doit se connecter que sur votre PDA, la page d'accueil peut être modifiée (voir “Page d'accueil utilisateur” à la page 20)

Figure 2: Sit web sur PDA

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 13


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3 Interface de configuration de l'eWON

Après vous être enregistré, l'interface Web de l'eWON sera affichée.

Figure 3: Page d'accueil de l'eWON


Avant d'aller plus loin dans la description de l'interface web de l'eWON, il nous faut configurer l'eWON.
Cliquez sur le lien Configuration du menu principal. La page web de configuration générale apparaît alors :

Figure 4: Liens permettant la configuration de l'eWON

3.1 Introduction
Le menu Configuration inclut les points suivants :
• Liste des utilisateurs
La liste des utilisateurs est utilisée par l’eWON afin de restreindre les diverses fonctions de l’eWON selon les droits de chaque
utilisateur. Cela permet aussi de tracer les actions des utilisateurs (tels que les acquittements d’alarmes, etc.).

Voir aussi chapitre "Configuration des utilisateurs" à la page 15


• Liste des Tags
L'eWON gère et contrôle des variables (appelées Tags). Un Tag peut être booléen ou avoir une valeur réelle, les Tags sont créés
dans des serveurs d'E/S. La configuration d'un Tag comprend son serveur d’E/S ainsi que tous ses paramètres de surveillance
(enregistrements historiques (Attention : non disponible sur toutes les versions d'eWONs - voir la tableau page 226-, niveaux
d'alarme,etc.)
Voir aussi chapitre "Définition d'un Tag : Introduction" à la page 82
• Configuration du système
Les paramètres généraux et de communication de l'eWON sont définis ici.

Voir aussi chapitre "Configuration du système" à la page 19


• Configuration des serveurs d'E/S
Comme indiqué dans le chapitre "Définition d'un Tag : Introduction" on page 82, chaque Tag est produit par un serveur d'Entrée/
Sortie. Un serveur d'E/S peut interfacer les E/S physiques de l'eWON ou des E/S distantes sur un réseau Modbus, etc. Quelques
uns de ces serveurs d'E/S nécessitent une configuration.

Voir aussi chapitre "Configuration des serveurs d'Entrée/Sortie" à la page 95


• Définition des pages
Il est possible d'organiser les Tag par groupes. Ces groupes sont appelés "pages" et aident à garder une organisation plus claire
des Tags et à contrôler les droits des utilisateurs sur ces Tags. Deux pages, appelées "Par défaut" et "Système" sont définies
automatiquement tandis que l'utilisateur peut définir jusqu'à 10 pages.

Voir aussi chapitre "Configuration des pages" à la page 94


• Configuration des scripts BASIC
Le langage Basic qui est embarqué dans l'eWON vous permet de créer vos propres scripts avec lesquels vous pourrez accéder aux
données stockées dans l'eWON afin d'effectuer un suivi en temps réel ou de programmer des actions sur alarmes,...

Voir aussi chapitre "Configuration des scripts en Basic" à la page 96

• Assistants de configuration

Des assistants sont disponibles et vous aideront à configurer rapidement certaines fonctionnalités de l'eWON.

Voir aussi chapitre "Assistants de configuration" à la page 99

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 14


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.2 Configuration des utilisateurs


La page Config utilisateurs permet d'élaborer la liste des utilisateurs autorisés à accéder à l’eWON.

Figure 5: Page de Configuration des utilisateurs de l'eWON


La page des utilisateurs affiche la liste des utilisateurs de l’eWON ainsi que les paramètres de base. La première fois que vous vous connectez à
l’eWON, l’utilisateur par défaut est "Adm". Il est recommandé de modifier le mot de passe par défaut de l’utilisateur Adm.

3.2.1 Pour modifier un utilisateur


Cliquez sur le lien de l'utilisateur à modifier dans la colonne Nom d'utilisateur.

3.2.2 Pour créer un nouvel utilisateur


Cliquez sur le lien Créer un nouvel utilisateur.
Dans les deux cas, vous obtiendrez la fenêtre d’édition qui suit :

Figure 6: page de configuration des utilisateurs de l'eWON

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 15


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.2.3 Paramètres d'ouverture de session


Les champs Prénom et Nom sont des informations détaillées (mais optionnelles) à propos de l'utilisateur, tandis que les champs Nom
d'utilisateur et Mot de passe sont obligatoires (car ils sont utilisés lors de la procédure d'ouverture de session).

Les procédures d'authentification qui utilisent Nom d'utilisateur et Mot de passe sont :
• Les accès principaux à l’eWON
• L’accès au serveur FTP
• L’accès sécurisé par authentification aux pages définies par l’utilisateur (Digest Access Authentication - DAA) (voir chapitre
"Identification de l'eWON" à la page 20)
• Connexion PPP
Attention : non disponible sur tous les modèles d'eWONs (voir le tableau à la fin de ce guide page 226)

Le même nom d'utilisateur et le même mot de passe seront utilisés pour tous ces accès.

3.2.4 Droits des utilisateurs


Les droits suivants peuvent être définis pour chaque utilisateur :

Figure 7: Droits

Voir Tags Autorise l'accès aux pages web en temps réel

Modification des sorties Autorise la modification des sorties de l’eWON

Acquittement des alarmes Autorise l’acquittement des alarmes

Modification de la configuration Autorise la modification de la configuration de l’eWON

Permet d'accéder à l'eWON par FTP en utilisant ce mot de passe et ce nom


L’accès au serveur FTP
d'utilisateur.

Permet l'accès à la page Transfert de fichiers.

eWON Accès fichiers [EBD] Permet cet utilisateur (et son mot de passe) d'extraire des fichiers eWON (contenant
un Descripteur de bloc d'exportation) en utilisant la requête HTTP suivante:
/rcgi.bin/ParamForm?AST_Param=$$...EBD...

Accès formes Java Permet l'accès aux formes Java

Contrôle Java JVM Permet à cet utilisateur de contrôler le Java JVM

Table 2: Droits des utilisateurs - explications

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 16


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.2.5 Restriction d’accès au répertoire utilisateur


Lorsque le site web de l’utilisateur est créé les pages HTML (ou SHTM) peuvent être placées dans des sous-répertoires. Le répertoire source du
site web défini par l'utilisateur est /usr (au niveau de la structure du répertoire FTP de l'eWON). Tout utilisateur a accès à ce répertoire.

/usr est le répertoire par défaut du site Internet embarqué.

Supposons, pour l’explication qui suit, que la structure FTP suivante est définie :

/usr/System contient les pages d'administration du système

/usr/Update contient les fichiers HTML qui permettent la mise à jour des Tags
Il y a 10 pages définies par l'utilisateur (voir chapitre "Configuration des pages" on page 94) et une page par défaut. Supposons pour la présente
explication que les pages suivantes ont été définies :

Page 2 Système

Page 3 Mettre à jour

Si les droits des utilisateurs sont modifiés, la liste suivante sera proposée :

Les options de sécurité suivantes sont alors possibles :

Répertoire : Droit sélectionné Description de l’accès

Toutes Les pages HTML de tous les répertoires seront accessibles.

Par défaut Seules les pages du répertoire /usr seront accessibles.

Les pages sous /usr et /System seront accessibles.

Système Remarque : cet exemple est bien sûr indicatif, car dans ce cas le répertoire /usr/Update ne serait
pas accessible pour "l'administrateur", ce qui ne serait évidemment pas souhaitable. Il est
préférable de sélectionner "Tous" dans le cas de "l'administrateur".

Les pages sous /usr et /usr/Update seront accessibles.


Remarque :
Mettre à jour Le répertoire /usr est toujours accessible.
Lorsqu'un sous-répertoire est accessible ainsi que tous ses sous-répertoires.
Exemple : /usr/update/image serait accessible également.

Table 3: éléments de sécurité utilisateur - 1

La liste des répertoires proposés est dérivée de la liste des pages. Il est de la responsabilité de l'utilisateur de créer les mêmes pages que les
répertoires dans la structure de fichiers FTP (la sécurité des pages doit pouvoir être assurée).

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 17


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.2.6 Restriction d'accès aux pages des Tags


Il y a 10 pages définies par l'utilisateur (voir chapitre "Configuration des pages" on page 94) et une page par défaut. Le mécanisme de sécurité
suit les règles suivantes :
• L'utilisateur a toujours accès à la page "Par défaut"
• L'utilisateur peut avoir accès à toutes les pages
• L'utilisateur peut avoir accès à seulement 1 page

Exemple : en prenant les mêmes pages que celles définies dans l’exemple précédent, la sélection suivante est disponible :

Les options de sécurité suivantes sont alors possibles :

Page des droits Description de l’accès

Toutes L’accès à toutes les pages de Tags est autorisé.

Par défaut Seule la page "Par défaut" est accessible.

Mettre à jour Les pages "Par défaut" et "Mettre à jour" seraient accessibles.

Système Les pages "Par défaut" et "Système" seraient accessibles.

Table 4: Les éléments de sécurité utilisateur - 2

3.2.7 Suppression d'un utilisateur


Cliquez sur la case à cocher située à côté du nom d'utilisateur que vous voulez supprimer, puis cliquez sur le lien Supprimer les utilisateurs
sélectionnés.

• Remarque 1 : plusieurs utilisateurs peuvent être sélectionnés pour être supprimés simultanément
• Remarque 2 : l'utilisateur Adm ne peut être supprimé
• Remarque 3 : le mot de passe est sensible aux majuscules/minuscules

3.2.8 Paramètres de rappel automatique


Attention : non disponible sur tous les modèles d'eWONs Table 196 à la page 226)

Quand le rappel automatique est activé en tant que paramètre général dans la section Communication, l'utilisateur peut initier un rappel
automatique et spécifier le critère qui déclenchera l'appel.

Le numéro d’appel peut être soit forcé à partir de ce menu, dans ce cas l'utilisateur peut uniquement générer un appel vers un numéro de
téléphone défini ; soit défini par l'utilisateur, qui peut alors modifier le numéro d'appel proposé. Dans le premier cas, le choix défini dans la liste
déroulante est Obligatoire, et dans le second cas, le numéro de rappel est Défini par l'utilisateur.

Le numéro de rappel automatique peut être spécifié ici. Pour rappel, le login et le mot de passe de l’utilisateur définis pour accéder à l'eWON
seront utilisés pour se connecter au serveur lors d'un rappel automatique.

Figure 8: Configuration du rappel automatique défini par l'utilisateur

3.2.9 Validation des paramètres des utilisateurs


Lorsque tous les champs requis ont été renseignés, vous pouvez soit cliquer sur le bouton Créer utilisateur/Mettre à jour (pour sauvegarder les
changements) soit sur le bouton Annuler si vous ne souhaitez pas les valider.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 18


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.3 Configuration du système


La page de configuration du système (à laquelle vous accédez à partir du menu Config système de la page de configuration) vous permet de
configurer toute la partie système de l'eWON et se présente comme suit :

Figure 9: Page de configuration du système de l'eWON


Attention : Cette section peut avoir un impact important sur le fonctionnement de l'eWON (principalement du point de vue de la communication).
Veillez à remplir ces champs avec la plus grande attention.

La page système est divisée en trois sous-menus :


• La configuration principale du système (Général)
Vous configurez ici les paramètres généraux de l'eWON, à l'exception des paramètres de communication. Vous définissez ici les
paramètres de messagerie, de FTP et NTP, ainsi que ceux concernant la réinitialisation et le formatage du système.
• Le menu de configuration de la communication
Il inclut tous les paramètres de communication de l’eWON. Ces paramètres sont indépendants des paramètres généraux. Ils sont
d'ailleurs enregistrés à un endroit différent de manière à pouvoir formater la mémoire flash de l'eWON sans en affecter les
paramètres de communication (voir aussi chapitre "Configuration de l'eWON et stockage des fichiers" à la page 222). Un menu
permet à l'utilisateur de rétablir les paramètres de communication à leurs valeurs par défaut.
• La section de configuration des ressources
C'est ici que l'on définit la façon dont les ressources mémoire de l'eWON sont utilisées.

3.3.1 Configuration générale du système


Dans le Firmware 4, la page système "Général" était présentée avec un menu contenant des liens. Ces liens sont remplacés par une
arborescence d'icônes dans le firmware 5 (voir ci-dessous).

Firmware 4

Firmware 5

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 19


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.3.1.1 Identification de l'eWON

Figure 10: Configuration générale de l'eWON – identification de l'eWON

Contrôle Description

Le nom que vous donnez à l’eWON. Cette information est ajoutée à toute notification d’alarme ou email
eWON - Identification de l'eWON. Vérifiez que cette identification ainsi que la suivante vous permettent d'identifier l'eWON de
manière univoque.

Tout comme dans le champ d'identification de l'eWON, vous pouvez choisir librement le texte à
Informations introduire dans ce le champ "Informations". Sachez toutefois qu'un texte précisant l'emplacement de
l'eWON ainsi que son numéro de téléphone est conseillé.

La page d'accueil standard de l'eWON peut être remplacée par une page du site de l'utilisateur. Si votre
page d'accueil par défaut est un synoptique viewON, veuillez sélectionner "synopsis viewON" dans la
Page d'accueil utilisateur liste déroulante. Puis entrez le nom du synoptique dans la zone de texte.
Si votre page d'accueil par défaut est une page HTML classique, il vous faut dans ce cas sélectionner
"http://your_device_ip/usr" dans la liste déroulante, puis entrer le nom de la page dans la zone de texte.

Si un site utilisateur est créé, vous n’ouvrirez plus de session par la page d'acceuil par défaut, mais
Activer la sécurité pour les
vous pourrez activer une authentification de type Basic Authentication pour assurer la sécurité de votre
pages utilisateurs
site. Cette case à cocher active la sécurité lorsqu'un utilisateur désire accéder à une page.

Table 5: Champs de configuration "Identification de l'eWON"

Après avoir encodé vos paramètres, allez au bas de la page .

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 20


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.3.1.2 Alarmes (paramètres généraux)

Figure 11: page de configuration Générale de l'eWON - Alarmes

Contrôle Description

L'action sur alarme (eMail, SMS, PutFTP, trap SNMP) est relancée de manière permanente après l'intervalle
spécifié tant que l'état de l'alarme est ALM (le ré-envoi est arrêté par un Acquitement ou un Retour à la
Intervalle entre normale).
redéclenchements
La valeur par défaut de ce paramètre est de 86400 secondes (1 jour).
La valeur 0 désactive la fonctionnalité de ré-envoi.

Ce paramètre définit le nombre de fois où l'action sera déclenchée en cas d'échec. La valeur de ce champ doit
Réessayer
être supérieure à 1.

Intervalle entre Ce paramètre défini l'intervalle (en secondes) entre deux réessais en cas d'erreur. La valeur de ce paramètre
tentatives doit être supérieure à 10.

Table 6: paramètres généraux des alarmes

Après avoir encodé vos paramètres, allez au bas de la page .

3.3.1.3 Date & heure

Figure 12: configuration de la date et l'heure de l'eWON


L'horloge temps réel de l'eWON peut être paramétrée manuellement depuis ce champ de saisie. Complétez le champ avec l'heure et la date
correctes et validez en cliquant sur .

Cette mise à jour de l'heure est enregistrée dans le Journal des événements.

Important : mettre à jour l’horloge interne de l’eWON peut provoquer un double-enregistrement de certaines données dans
un ordre non chronologique dans les fichiers de l'eWON (au niveau des alarmes, des événements et de l'historique).

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 21


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.3.1.4 Redémarrage
Il est parfois nécessaire de redémarrer l'eWON (par exemple pour valider certains changements de paramètres).

Figure 13: Redémarrage de l'eWON


L'eWON version 5 permet de redémarrer l'eWON de 3 façons :
• Depuis le menu Redémarrage sur la page de configuration Général
• En utilisant la commande BASIC "REBOOT".
• Depuis le menu Redémarrage dans la page Ressources (voir chapitre page 81)

Vous devrez ensuite attendre que l'eWON soit revenu à son état de fonctionnement normal avant de pouvoir y accéder.

Certaines opérations spéciales tel qu'une "mise à jour du fimware du Modem" nécessite un redémarrage avec une valeur spécifique du
paramètre BootOp. Utilisez le champ Opération spéciale pour choisir l'opération spéciale à faire. Pour l'instant, la mise à jour du modem est
uniquement disponible.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 22


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.3.1.5 Planificateur
Depuis le Firmware 5.7, vous pouvez utiliser ce Planificateur de tâches pour effectuer certaines actions à des moments précis ou à des
intervalles déterminés.
Ces actions sont les mêmes que les actions sur alarmes, et sont :
• Envoyer un email
• Envoyer un SMS
• Placer un fichier sur un serveur FTP
• Envoyer un SNMP Trap

Figure 14: Planificateur eWON

Contrôle Description

Paramètres globaux

Ce paramètre défini le nombre de fois que l'action sera redéclenchée en cas d'erreur.
Redéclencher l'action
La valeur par défaut est 0.

En cas d'erreur, ce paramètre définit l'intervalle entre deux tentatives d'action. La valeur de ce
Intervalle entre tentatives
paramètre doit être supérieure à 10.

Table de configuration du planificateur

Défini quand l'action devra être éxécutée.


La syntaxe est la suivante :
Intervalle du Timer mm hh dd MMM DDD
L'action sera déclenchée quand l'horloge de l'eWON correspondra avec les 5 paramètres.
voir "Paramètres de l'Intervalle du Timer" à la page 24

Information à propos du type d'action définie dans cette entrée.


Type d'action
Sera une ou plusieurs actions parmi les suivantes : EMAIL, SMS, FTP or TRAP.

Editer Appuyer sur le Bouton Editer pour ouvrir la page d'édition des actions.

Forçage Appuyer sur le Button Forçage pour forcer l'exécution des actions configurées.

Dernière exécution Date de la dernière exécution des actions.

Table 7: Paramètres du Planificateur

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 23


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.3.1.5.1 Paramètres de l'Intervalle du Timer


La syntaxe est la suivante : mm hh dd MMM DDD

Champ Configuration

C'est le paramètre Minute.


mm
Un nombre entre 0 et 59

C'est le paramètre Heure.


hh
Un nombre entre 0 et 23

C'est le paramètre Jour.


dd
Un nombre entre 1 et 31

C'est le paramètre Mois.


MMM Un nombre entre 1 et 12
Ou le nom du mois en anglais abbrégé (jan, feb, mar, apr, may, jun, jul, aug, sep, oct, nov, dec)

C'est le paramètre Jour de la Semaine.


DDD Un nombre entre 1 et 7 avec 1=lundi, 2=mardi, ..., 7=dimanche
Ou le nom du jour en anglais abbrégé (mon, tue, wed, thu, fri, sat, sun)

Table 8: Planificateur de tâches : syntaxe de l'Intervale du Timer

Important: Tous les 5 paramètres sont requis !


Quand ils sont utilisés ensemble, les paramètres dd et DDD font une opération OU (tous les dd du mois OU les
DDD).
De plus, il existe quelques opérateurs pour spécifier de multiples dates/temps.

Opérateur Description

Le caractère "*" (étoile) spécifie toutes les valeurs possibles pour un champTable 8.
* Par exemple, un * dans le champ de temps hh serait équivalent à 'chaque heure'.

Le caractère "," (virgule) spécifie une lste de valeurs, par exemple: "1,3,4,7,8" (veillez à ne pas mettre
, d'espaces dans la liste)

Le carcatère "-" (moins) spécifie une gamme de valeurs, par exemple: "1-6", de 1 à 6 (qui est
- équivalent à la liste "1,2,3,4,5,6").

Le caractère "/" (divisé) appelé "pas", qui est utilisé pour passer un nombre donné de valeurs.
/ Par exemple, "*/3" dans le champ des heures (hh) est équivalent à "0,3,6,9,12,15,18,21".

Table 9: Planificateur de tâches : opérateur de l'Intervalle du Timer

Exemples :

Exemple : Signification

***** Exécutera l'action toutes les minutes

0**** Exécutera l'action toutes les heures

00*** Exécutera l'action tous les jours à minuit (00:00)

*/15 * * * * Exécutera l'action toutes les 15 minutes

Exécutera l'action à 7:15, le premier janvier Equivalent à ’15 7 1 jan


15 7 1 1 *
*’

15 8 * * 1 Exécutera l'action à 8:15, chaque lundi Equivalent à ’15 8 * * mon’

Exécutera l'action chaque heures entre 8:00 et 18:00 tous les jours
0 8-18 * * 1-5
ouvrable (du lundi au vendredi)

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 24


Guide général de référence Configuration de l’eWON

0 6,7,8,17,18,19 * * * Exécutera l'action à 6, 7, 8, 17, 18 et 19 heure chaque jour

Exécutera l'action chaque minutes, chaque vendredi OU chaque 13


* * 13 * fri
du mois (et pas seulement les vendredi 13)

Table 10: Planificateur de tâches : exemples d'Intervalle du Timer

3.3.1.5.2 Page de configuration des actions

Quand vous appuyez sur le Bouton Editer , vous ouvrez la page des Actions.

Figure 15: Planificateur de tâches : page Action


Cette page est la même que la page de configuration des actions sur alarmes.
voir "Page de configuration de la notification d’alarme" à la page 90 pour trouver toutes les explications des paramètres.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 25


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.3.2 Configuration des Services Réseau


Pour ce qui est de la connectivité à l'Internet, l'eWON propose essentiellement deux modes :
• Un mode "Serveur" (le serveur Web et le serveur FTP)
• Un mode "Client" (le client email, le client FTP et le client NTP)
En mode serveur, l'eWON attend la connexion d'un client à son serveur Web ou FTP.
En mode client, l'eWON doit se connecter à un serveur. Ce type de connexion exige de connaître au moins l'adresse IP du serveur, ainsi que le
numéro de port du service concerné. Parfois, un nom d'utilisateur et un mot de passe sont requis.

Remarque : excepté certains cas, le port utilisé est le port par défaut proposé par l'eWON. Cette page de configuration est
utilisée pour définir le MODE CLIENT de l'eWON.

3.3.2.1 Configuration du Port Com Virtuel (VCOM)

3.3.2.1.1 Introduction

VCOM (ou plus précisément « Port COM virtuel ») est une technologie qui consiste à utiliser le port série de l'eWON comme un port COM
standard d'un PC fonctionnant sous Windows.

Un logiciel est installé sur le PC. Ce logiciel est en fait une sorte de pilote qui simule la présence de ports COM supplémentaires sur votre
ordinateur. Le PC communique avec l'eWON dont le port COM fait transiter toutes les données transférées depuis le port série virtuel du PC,
tandis que le port virtuel du PC reçoit toutes les données qui sont reçues par le port série de l'eWON. Le port virtuel du PC recueille toutes les
données préalablement reçues par le port série de l'eWON et vice versa.

Port COM virtuel du PC


relié à l'eWON
Port sérieVCom de l'eWON
relié à un équipement série

Figure 16: Le port COM virtuel est utilisé pour lire des données sur des équipements série au travers de l'eWON
L'eWON supporte deux sortes de modes VCOM ainsi qu'un mode additionnel qui n'est pas à proprement parler un mode VCOM bien qu'il puisse
être utilisé de la même manière.

3.3.2.1.2 RAW TCP


Le premier mode est nommé RAW TCP. Il s'agit d'un mode basique dans lequel le PC ouvre un socket TCP/IP vers l'eWON sur un port prédéfini.
Ce socket est utilisé pour le transit de données depuis et vers le port série de l'eWON.

La configuration du port série (Taux de transfert (en Bauds), parité, etc.) doit être définie dans la configuration de l'eWON. Les signaux du port
série (RTS, DTR, etc.) ne sont pas communiqués entre le PC et l'eWON.

Ce mode peut aussi être utilisé pour créer des applications TCP/IP simples qui nécessitent une communication au travers du port série de
l'eWON, puisque le seul impératif est alors de créer un socket TCP/IP vers l'eWON.

3.3.2.1.3 TELNET RFC2217

Il s'agit d'un protocole de communication plus complexe entre le PC et l'eWON. Ce mode autorise le contrôle à distance du port série de l'eWON,
en complément au mode RAW. Tout changement de configuration appliqué au port COM virtuel du PC s'applique automatiquement au port série

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 26


Guide général de référence Configuration de l’eWON

de l'eWON. Si par exemple vous ouvrez une session d'Hyperterminal sur le port série virtuel du PC et que vous changez la vitesse de
transmission en bauds du port série, alors la vitesse de transmission sera également modifiée sur le port série de l'eWON.

Une autre fonctionnalité du mode TELNET RFC2217 est sa capacité à modifier l'état de la ligne du modem. Cela signifie que les niveaux du port
physique de l'eWON (RTS/CTS, DTR, DCD, etc.) sont répercutés sur le port virtuel du PC et inversement.

Ce protocole s'appelle TELNET RFC 2217 car il a été standardisé et décrit dans une spécification RFC. Cela signifie que tout client qui supporte
le protocole RFC2217 est en mesure d'utiliser l'eWON en tant que serveur du port virtuel.

3.3.2.1.4 Passerelle MODBUS/TCP MODBUS/RTU

Bien qu'il soit possible d'utiliser cette technologie pour transférer pratiquement tout type de données au travers du port série virtuel, certains
protocoles nécessitent quelques modifications afin que l'opération se déroule dans les meilleures conditions. ModbusRTU est l'un de ces
protocoles et la technologie VCOM ne fonctionne pas sans aménagements. C'est pourquoi il vaut mieux utiliser le logiciel MbsTcpCOM et utiliser
l'eWON en tant que passerelle Modbus TCP vers Modbus RTU pour toute communication en Modbus RTU.

3.3.2.2 Pilote du port COM virtuel


Il y a différentes options qui permettent de créer des ports série virtuels au niveau du PC.

3.3.2.2.1 logiciel eVCOM

Ce logiciel est fourni par eWON s.a. est utilisé pour créer de multiple port COM virtuel sur le PC.

Ce logiciel est téléchargeable gratuitement sur http://www.ewon.biz/en/Support/software-download.html .

Plus d'information sur eVCOM dans le document eVCOM-Getting Started.

3.3.2.2.2 Autre logiciel


Tactical Software fourni Serial-IP, http://www.tactical-sw.com
Il s'agit d'un logiciel payant. Il peut être acheté directement sur le site de Tactical software.
Une version d'évaluation valable 30 jours est téléchargeable depuis leur site.
Le logiciel supporte à la fois les modes RAW TCP et Telnet RFC 2217 et fonctionne sur toutes les versions de Windows (de Windows 95 à
Windows XP).
Ce logiciel peut créer jusqu'à 256 ports série virtuels pouvant communiquer avec plusieurs eWONs.

3.3.2.3 Configuration de l'eWON VCOM

3.3.2.3.1 Introduction
Tous les ports série peuvent être utilisés pour faire du VCOM.

En fonction du type de votre eWON, vous disposez de 1, 2 ou 4 ports série.

Le port COM1 est toujours le port série de l'eWON.


Le port COM2 est toujours le port MODEM (ce port existe même si votre eWON n'embarque pas de modem, dans ce cas le port COM2 existe
mais ne peut être utilisé).
Le port COM3, s'il est présent, est relié au port série 2 (SER2), c'est-à-dire le port "full RS-232" de l'eWON4002.
Si le port COM4 est présent, il est relié au port série 3 (SER3).

Étant donné que COM2 est le modem, il doit seulement être utilisé à des fins de débogage, car quand le port est utilisé par VCOM, il n'est plus
disponible pour les communications PPP ou l'envoi/réception de SMS.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 27


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.3.2.3.2 Configuration Web


Vous accédez à la page de configuration du port COM virtuel COM1 (ou COM2) en suivant le chemin suivant à partir du Menu principal :
Configuration/Config système/Général/Services réseau/VCOM :

Figure 17: page de configuration du port COM virtuel de l'eWON


Vous devez d'abord sélectionner le port COM à configurer dans le menu déroulant Port COM :. Vous pouvez alors définir les paramètres
suivants :

Contrôle Description

Type de port Choisissez le type de port parmi : RawTCP, Telnet RFC2217 ou Désactivé.

Le PC devra se connecter à ce port TCP/IP pour communiquer au travers du port série de l'eWON.
Port TCP Remarque : si plusieurs VCOM sont définis sur le même eWON, ils doivent alors utiliser un port TCP/IP
différent.

Ce paramètre est utilisé uniquement en mode TELNET RFC2217. Dans ce mode l'eWON va scanner le port
Intervalle de signal de modem pour détecter les changements de niveaux d'entrée du modem (CTS, DSR, DCD, RING). Ce
consultation paramètre définit donc la fréquence du scan. La valeur par défaut de 100msec doit être suffisante pour couvrir
les besoins de la plupart des applications.

Active l'enregistrement des infos de debug pour le VCOM. Une fois activée, cette fonction ralentit les
Traçage d'erreurs performances générales de l'eWON.
Toutes les données de debug sont accessible dans le menu Diagnostics->Enregistrement temps réel

Un socket est ouvert sur l'eWON par le PC quand un PC est connecté à l'eWON. Si, par exemple, le PC
s'éteint subitement, alors l'eWON ne saura pas que le socket doit être fermé. De plus, il refusera la connexion
au PC quand celui-ci tentera à nouveau de se connecter. Cette option est fournie afin d'éviter cette situation.
Toujours accepter les
Après vérification, l'eWON sera toujours prêt pour une nouvelle connexion, et la nouvelle connexion
nouveaux clients
remplacera l'ancienne. Cela signifie également que, si un PC est connecté au port VCOM et qu'un autre PC
essaie de se connecter alors que cette option est cochée, la nouvelle connexion sera acceptée et la
connexion existante sera fermée.

Il existe un autre moyen d'éviter qu'un socket non utilisé mais ouvert n'empêche l'accès à l'eWON (à condition
que l'option précédente NE SOIT PAS sélectionnée). Si vous configurez cette option avec une valeur
Dépassement du délai
différente de 0, l'eWON fermera son socket VCOM si il n'y a pas de communication pendant une période
sans activité
déterminée. Cette option sera utile si une communication série doit se faire à tout moment, ce qui signifie
qu'elle ne s'appliquera que si une communication est prévue.

Mis à part le Mode HW qui est configurable uniquement au travers de l'interface web, ces paramètres sont
Paramètres de la ligne uniquement utilisés lorsque le port est configuré en RAW TCP. En mode TELNET RFC2217 le port virtuel du
PC les modifiera dans la plupart des cas. Cela ne définira en aucun cas les valeurs initiales ou par défaut.

Table 11: champs de configuration du port COM virtuel de l'eWON

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 28


Guide général de référence Configuration de l’eWON

Contrôle Description

Le Mode Hardware définit le comportement physique de la liaison série. Les valeurs disponibles sont :
• Semi-Duplex
Mode HW • Full Duplex with Hardware Handshaking
• Full Duplex NO Handshaking
Remarque : ce mode ne peut être contrôlé à distance par RFC 2217

Table 11: champs de configuration du port COM virtuel de l'eWON

Lorsque le modem est utilisé en VCOM, il faut tenir compte des éléments suivants :

• Le port série du modem est d'ordinaire utilisé par le PPP, ce qui a les conséquences qui suivent :
• Si un transfert de SMS est en cours et qu'un client VCOM tente de se connecter, alors la connexion VCOM échouera.
• Si un client VCOM est connecté et qu'un SMS doit être envoyé, alors l'envoi du SMS échouera.
• Le PPP redevient propriétaire du port série du modem lorqu'un transfert PPP ou une connexion VCOM prend fin.

3.3.2.4 Configuration SMTP (email)

Figure 18: Configuration SMTP de l'eWON

Contrôle Description

Ceci est l'adresse IP du serveur à laquelle sera envoyé l'email de notification. Entrez ici l'adresse IP du serveur
SMTP. Si vous ne connaissez que le nom du serveur SMTP (ex: domain.com), voir chapitre "Trouver l'adresse
Adresse du serveur
IP d'un équipement" à la page 223. Remarquez qu'il est possible d'envoyer des emails vers un serveur
SMTP
Exchange quand l'eWON se trouve sur un Intranet, à condition que le compagnon IMC (Internet Mail Connector)
soit installé sur Exchange et qu'il soit configuré pour recevoir les Emails de l'eWON.

La valeur par défaut est 25. Contactez votre fournisseur d'accès à l'Internet ou votre administrateur réseau en
Port du serveur SMTP
cas de doute.

Nom d'utilisateur "De" Nom du compte email de l'eWON. Par exemple : ewon@wanadoo.fr. Ceci apparaîtra dans le champ "De" (from)
Email du message envoyé.

AUTHENTIFICATION SMTP : entrez ici le nom d'utilisateur. (laissez vide si aucune authentification n'est
Nom d'utilisateur
requise)

Mot de passe AUTHENTIFICATION SMTP : entrez ici le mot de passe. (laissez vide si aucune authentification n'est requise)

Table 12: paramètres SMTP

Après avoir encodé vos paramètres, allez au bas de la page .

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 29


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.3.2.5 Configuration NTP (mise à jour de l'heure)

Figure 19: configuration NTP de l'eWON

Contrôle Description

L'eWON est capable de se mettre automatiquement à l'heure (et date), en se connectant automatiquement sur
Activer la mise à jour de
un serveur NTP (Network Time Protocol). Cochez cette case afin d'activer cette fonctionnalité, et complétez le
l'heure par NTP
champ suivant.

Adresse IP du serveur NTP. Vous trouverez facilement une liste de serveurs NTP en utilisant un moteur de
recherche sur l'Internet. Si vous ne connaissez que le nom du serveur (par ex.: canon.inria.fr), voir le chapitre
Adresse du serveur NTP "Trouver l'adresse IP d'un équipement" à la page 223.
Remarque : l'eWON ne gère pas les données DST : Daylight Saving Time (changement de l'heure d'hiver à
l'heure d'été).

Valeur par défaut : 123. Contactez votre fournisseur d'accès à l'Internet ou votre administrateur réseau en cas
Port du serveur NTP
de doute.

Entrez ici la différence, en heures, entre votre zone locale et l'heure de la zone GMT. Cette information est
Décalage GMT
indispensable pour assurer une mise à jour automatique et correcte de l'heure.

Mettre à jour l'intervalle


Intervalle en minutes entre les mises à jour automatiques par le serveur NTP. Par défaut : 1440 (1 jour).
de temps

Table 13: paramètres NTP

Après avoir encodé vos paramètres, allez au bas de la page .

3.3.2.6 Configuration du serveur FTP

Figure 20: configuration FTP de l'eWON

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 30


Guide général de référence Configuration de l’eWON

Contrôle Description

Le nom du serveur FTP d'où provient fichier (en cas d'alarme ou envoi de fichier par la commande PUTFTP du
Adresse du serveur FTP BASIC). Entrez ici l'adresse IP du serveur FTP. Si vous ne connaissez que le nom du serveur FTP (ex:
domain.com), voir chapitre "Trouver l'adresse IP d'un équipement" à la page 223.

La valeur par défaut est 21. Contactez votre fournisseur d'accès à l'Internet ou votre administrateur réseau en
Port du serveur FTP
cas de doute.

Nom d'utilisateur Nom d'utilisateur sur le client FTP.

Mot de passe Mot de passe pour le nom d'utilisateur précité sur le serveur FTP.

Utilisation du mode
Toutes les transactions FTP seront effectuées en mode passif si cette case est cochée.
passif

Table 14: paramètres FTP de l'eWON

Après avoir encodé vos paramètres, allez au bas de la page .

3.3.2.7 Configuration SNMP

Figure 21: page de configuration SNMP de l'eWON

3.3.2.8 Communautés
Les communautés sont définies ici. Celles-ci agissent comme une fonctionnalité "identifiant-mot de passe". Veuillez vous référez au standard
SNMP pour des explications complémentaires. Jusqu'à cinq communautés différentes peuvent être définies dans l'eWON. Chaque communauté
possède des attributs différents en lecture/écriture. Chacune de ces communautés peut être configurée dans l'eWON avec un droit en lecture et/
ou en écriture. La communauté publique standard est ici définie en lecture seule.

3.3.2.9 Hôtes
Les hôtes peuvent accéder aux communautés et/ou recevoir les traps SNMP. Si la case"Accepter SNMP de tout hôte" est cochée toute adresse
IP aura le droit de naviguer dans l'arborescence SNMP de l'eWON.

Les traps sont toujours adressés à des adresses IP connues et définies dans les champs qui suivent. Chaque hôte est déterminé par son
adresse IP et par la communauté dans laquelle il agit. L'utilisateur peut spécifier pour chacun des hôtes s'il est autorisé à recevoir des traps et/ou
naviguer dans l'arborescence SNMP.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 31


Guide général de référence Configuration de l’eWON

Un fichier MIB décrivant la structure SNMP et le OID de l'eWON est disponible sur notre site web.

Les traps peuvent être générés par trois événements différents :

Lors de chaque démarrage, l'eWON envoie des traps système avec une
Traps système
identification 0 pour démarrage à froid et 3 pour un démarrage à chaud (software).

Envoi de traps par script Basic La fonction Basic sendtrap peut envoyer un trap sur requête de l'utilisateur.

L'eWON envoie automatiquement un trap sur alarme qui contient l'information


Traps sur événements d'alarme
d'alarme.

Table 15: événements qui génèrent un trap SNMP

Les paramètres pour les traps Basic sont définis comme suit :

Param 0 Chaîne de caractères [0...255]

Param 1 Entier 32bits

Table 16: paramètres traps SNMP basiques

Les paramètres des traps sur alarme sont définis comme suit :

Param 0 Nom du Tag (Texte [0..63])

Param 1 Message d'alarme (Texte [0..255])

Param 2 Valeur du Tag en état d'alarme (Entier 32 bits)

Param 3 État de l'alarme (Entier)

Param 4 Type d'alarme (Entier)

Table 17: paramètres des traps sur alarme

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 32


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.3.3 Diagnostics

3.3.3.1 Introduction
Cette section de la configuration (Histo. événements) de l'eWON vous permet de configurer la manière dont les
événements de l'eWON sont rapportés, ce qui donne à l'utilisateur la possibilité de diagnostiquer de manière
rapide et efficace chacun des problèmes qui pourraient survenir.

Le second choix dans le menu Diagnostics est Enreg. journal PPP, lequel vous permet d'enregistrer l'historique
de toute communication PPP depuis et vers l'eWON.

Depuis la version 5.4s4 du Firmware, une page Traçage d'erreur permet l'activation du débogage d'information
pour le port série ou l'ADSL.

3.3.3.2 Enregistrements des événements


La configuration de l'Histo. événements permet de classer les événements par niveau d'importance.

Trois niveaux d'importance sont:

Trace Dans ce cas les événements du type "Trace", "Avertissement" et "Erreur" seront enregistrés

Avertissement Dans ce cas les événements du type "Trace", "Avertissement" et "Erreur" seront enregistrés

Erreur Dans ce cas, seuls les événements critiques seront enregistrés

Table 18: différents niveaux d'importance - explications

Attention : si vous sélection "Erreur" pour "Communication IP", vous ne serez plus à même de retrouver les événements du type
"Avertissement" et "Trace". Ce qui signifie qu'il est de votre ressort de déterminer avec précision quelles sont les fonctionnalités
de l'eWON pour lesquelles vous souhaitez tracer les problèmes éventuels.

Figure 22: page de configuration de l'Historique des événements

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 33


Guide général de référence Configuration de l’eWON

Contrôle Description

Initialisation Permet de définir le niveau de surveillance des événements liés au démarrage de l'eWON.

Configuration Permet de définir le niveau de surveillance des événements liés au démarrage de l'eWON.

Permet de définir le niveau de surveillance des événements liés aux serveurs d'Entrée/Sortie
Serveur d'E/S
gérés par l'eWON.

Permet de définir le niveau de surveillance des événements liés aux communications du


Communication modem
modem embarqué dans l'eWON (Entrantes et Sortantes).

Permet de définir le niveau de surveillance des événements liés aux communications IP de


Communication IP
l'eWON.

Permet de définir le niveau de surveillance des événements liés aux communications IP de


Communication série
l'eWON.

Permet de définir le niveau de surveillance des événements liés au noyau système de


Noyau
l'eWON.

Interface Web Permet de définir le niveau de surveillance des événements liés à l'interface Web de l'eWON.

Permet de définir le niveau de surveillance des événements liés au noyau système de


Sécurité
l'eWON.

Permet de définir le niveau de surveillance concernant les événements liés aux


Autres applications
fonctionnalités de l'eWON, mais qui ne sont reprises dans le tableau ci-dessus.

Table 19: champs de configuration - Historique des événements

3.3.3.3 Enreg. journal PPP


Attention : non disponible sur toutes les versions d'eWONs Table 196 à la page 226)
ATTENTION : cette configuration est volatile, ce qui signifie que le fichier dump.ppp sera effacé à chaque redémarrage de l'eWON.

Le fichier dump.ppp contenant les données enregistrées peut-être utilisé comme suit :

• il peut être envoyé joint à un email ou en utilisant le Descripteur de Bloc d'Exportation $dtPP.
• il se trouve à la source du site FTP de l'eWON et il peut donc être téléchargé dans un répertoire local ou dans un autre répertoire FTP
• il peut être ouvert et analysé grâce au logiciel EtherReal qui est capable d'analyser les trames TCP (http://www.ethereal.com/)

3.3.3.3.1 Configuration du Journal des événements PPP

Figure 23: page de configuration du Journal des événements PPP

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 34


Guide général de référence Configuration de l’eWON

Contrôle Description

Enregistrer les appels


Enregistre les communications lorsque l'eWON agit en tant que serveur PPP
entrants

Enregistrer les appels


Enregistre les communications lorsque l'eWON agit en tant que client PPP (connecté à un serveur)
sortants

Espace alloué pour l'enregistrement des communications PPP (en bytes).


L'enregistrement prend fin lorsque le journal est plein (sans que cela n'affecte la communication PPP)
Taille du journal (en bytes)
La taille maximale du fichier journal est de 1MByte (une taille de journal comprise entre 50000 et 100000
est amplement suffisante pour le débogage)

Vous pouvez ajouter des enregistrements au journal, à condition d'avoir au préalable effacé
Ajouter au journal
manuellement le contenu de celui-ci à l'aide du bouton Vider le journal situé au bas de cette page

L'eWON ne va enregistrer que les N connexions suivantes. Le nombre de connexions diminuera en


fonction des nouvelles connexions enregistrées. Lorsque la dernière connexion a été
enregistrée, le compteur sera mis à -1 de façon à éviter tout autre enregistrement de connexions.
Enreg. connexions Si la valeur du compteur est 0 (zéro), alors toutes les connexions sont enregistrées.
suivantes Vous pouvez définir vous-même la valeur du compteur à -1, ce qui suspendra l'enregistrement des
connexions, mais au cas où vous souhaiteriez libérer la mémoire tampon d'enregistrement, vous devrez
d'abord désactiver les options Enregistrer les appels entrants et Enregistrer les appels sortants.
Si vous souhaitez enregistrer plusieurs connexions, vous pourrez choisir de les ajouter ou non au journal.

Vider le journal maintenant Vous pouvez effacer le journal d'enregistrement des événements PPP en cliquant sur ce bouton.

Table 20: Journal des événements PPP - champs de configuration

3.3.3.4 Traçage d'erreurs

Figure 24: Page de configuration du Debug

Contrôle Description

Sélectionnez le mode de débogage des ports COM série (de 1 à 4, selon le type d'eWON).
Toutes les informations relatives au débogage sont disponible sur la page "Enrgistrement temps réel
(voir "Enregistrement temps réel" à la page 183)
Vous avez le choix entre plusieurs modes :
Debug COM (1..4) • Pas de debug: aucune information de débogage ne sera enregistée (par défaut)
• HEX sur RX/TX: Enregistrement hexadécimal reçu et transmis
• HEX et ASCII sur RX/TX: Enregistrement hexadécimal et données ASCII reçus et transmis
• HEX et ASCII (sans timeout): Enregistrement hexadécimal et données ASCII reçus et transmis, sans
timeout

Disponible uniquement pour les eWON2104 et eWON4104.


Debug ADSL Eregistrement du traçage ADSL dans la page Enregistrement ADSL (voir "Enregistrement ADSL" à la
page 185)

Débogage des erreurs Ajoute la position hexadécimale du programme au Journal des événements.

Table 21: champs de configuration du débogage

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 35


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.3.4 Configuration des communications


Attention : non disponible sur toutes les versions d'eWONs (voir Table 196 à la page 226)

Le deuxième lien dans la Config système renvoie à la page de configuration des communications. Les
paramètres de connexion Ethernet, du modem et des communications PPP TCP/IP sont définis ici.

Le menu arborescent est divisé en 4 sous-menus répartissant les paramètres de communication par
fonctionnalités: Interfaces, Connexions réseau, Config utilisation réseau, Administrer la config.

Une fois totalement déployé, le menu arborescent est semblable à celui présenté ci-contre.

• Important : cette configuration n'est pas sauvegardée dans le système de fichiers flash de l'eWON, ce
qui signifie qu'elle ne sera pas effacée lors du formatage de l'eWON. Ceci permet de formater l'eWON à
distance tout en étant toujours en mesure de s'y connecter par la suite. La page Config par défaut
permet toutefois à l'utilisateur de revenir à des valeurs de communication par défaut.

3.3.4.1 Configuration des Interfaces


Le menu Interfaces regroupe les paramètres matériels des moyens de
communication.
Ces interfaces sont :

• Modem (optionnel)

• l'interface-1-LAN (toujours présente)

• l'interface Eth.-2-WAN (seulement sur les eWONx005 & eWONx005CD)

• l' ADSL (only on eWONx104)

L'eWON affichera bien entendu les interfaces disponibles sur votre appareil uniquement.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 36


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.3.4.1.1 Page de configuration Modem


Attention : non disponible sur tous les modèles d'eWONs Table 196 à la page 226)

3.3.4.1.1.1 Configuration modem (modem PSTN)

Ce champ contient les paramètres du modem de l'eWON et n'apparaît plus dans la page de configuration des appels, depuis la version 4 du
Firmware. Son contenu diffère en fonction du type de modem embarqué dans l'eWON. S'il s'agit d'un modem PSTN, alors les paramètres du
modem ne comportent que le champ Chaîne d'initialisation du modem (voir la figure ci-dessous) :

Figure 25: paramètres modem de l'eWON (avec modem PSTN)

Contrôle Description

Description textuelle du modem interne de l'eWON, si la détection est effective.


Modem détecté Le texte affiché correspond toujours au type de modem ou à sa vitesse
("56k" dans la capture d'écran ci-dessus), suivi de "Interne".

Cette chaîne est utilisée pour configurer et initialiser le modem.


Toute modification de cette chaîne peut provoquer un échec des communications de l'eWON.
C'est la raison pour laquelle tout changement doit être effectué par des utilisateurs avertis!
Chaîne d'initialisation du modem (par
défaut) Il peut être nécessaire de modifier cette chaîne, par exemple si vous installez l'eWON dans
un pays où le réseau téléphonique diffère de celui de votre pays.
Effacer cette chaîne pour rétablir la chaîne d'initialisation par défaut (celle-ci sera appliquée
après que vous aurez cliqué sur le bouton Mettre à jour).

Table 22: champs de configuration du modem PSTN de l'eWON

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 37


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.3.4.1.1.2 Configuration du modem (modem GSM/GPRS)

La page de configuration est très différente quand l'eWON embarque un modem GSM/GPRS :

Figure 26: paramètres modem de l'eWON avec un modem GSM/GPRS

Contrôle Description

Statut du modem

Description textuelle du modem interne de l'eWON, si la détection est effective.


Modem détecté Le texte affiché correspond toujours au type de modem ou à sa vitesse ("GSM BIBANDE" dans la capture
d'écran ci-dessus), suivi de "Interne".

Cette valeur correspond au niveau actuel du signal de votre communication GSM/GPRS.


Ce signal doit être compris entre les valeurs 20 et 31 (une valeur inférieure à 18 suffit théoriquement,
Niveau du signal GSM mais la communication peut alors être ralentie, voire interrompue).
Vérifiez votre environnement local et l'isolation ou la puissance de votre antenne si vous obtenez la valeur
0 ou 99.

Ce champ vous indique si vous êtes en mesure de vous connecter au réseau GSM/GPRS. Vous devriez
Réseau
lire "Home network" ou "Roaming" pour pouvoir communiquer correctement.

Opérateur Affiche le nom de l'opérateur actuel

Configuration du modem

Cette chaîne est utilisée pour configurer et initialiser le modem.


Toute modification de cette chaîne peut provoquer un échec des communications de l'eWON. C'est la
Chaîne d'initialisation du
raison pour laquelle tout changement doit être effectué par des utilisateurs avertis!
modem (par défaut)
Vous pouvez rétablir la dernière chaîne d'initialisation par défaut (celle-ci sera appliquée après que vous
aurez cliqué sur le bouton Mettre à jour).

Liste déroulante permettant de choisir (forcer) votre opérateur GSM. Cette liste reprend les opérateurs
Sélection de l'opérateur GSM disponibles ainsi qu'un paramètre "Automatique". Le paramètre "Automatique" est appliqué par
défaut.

Table 23: champs de configuration du modem GSM de l'eWON

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 38


Guide général de référence Configuration de l’eWON

Si vous cochez cette case, le voyant du modem affichera le niveau du signal comme illustré à
Indiquer le niveau du signal "Comportement du voyant du modem GSM" à la page 228
sur LED
Le voyant du modem devient rouge lorsqu'une connexion PPP est établie et s'éteint dans le cas contraire.

Introduisez dans ce champ le code PIN correspondant à la carte SIM que vous avez insérée dans
Code PIN GSM l'eWON.
(valide qu'après redémarrage) Si votre carte ne nécessite pas de code PIN, veuillez ne rien indiquer dans ce champ
Le code PIN ne sera appliqué qu'après le redémarrage de l'eWON.

Table 23: champs de configuration du modem GSM de l'eWON

Remarque: Les paramètres inutilisés sont cachés. Vous devez cocher la case Activé pour afficher les paramètres

Figure 27: Paramètres modem de l'eWON avec un modem GSM/GPRS (tous les paramètres)

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 39


Guide général de référence Configuration de l’eWON

Paramètres GPRS

Pour établir une connexion GPRS, l'utilisateur doit introduire "GPRS" dans le champ Numéro de téléphone du serveur de la partie
Configuration des appels sortants dans la page Communications (PPP), voir"Serveurs primaire et secondaire" à la page 52

Remarque :
• Chacune des parties de la configuration GPRS peut être activée ou non.
• Si votre fournisseur GPRS demande une authentification au moment de la connexion au réseau GPRS, alors le nom d'utilisateur et
le mot de passe doivent être entrés dans la page de configuration des appels - voir chapitre"Serveurs primaire et secondaire" à la
page 52.
• Certains opérateurs utilisent les informations d'authentification pour identifier le téléphone mobile qui se connecte à leur réseau
GPRS.

Afin de pouvoir utiliser une connexion GPRS, la case "Définition du contexte PDP"
Configuration GPRS
doit être cochée.

Taper l'adresse Internet de votre point d'accès.


Nom du point d'accès
Cette adresse vous est fournie par votre opérateur mobile.

Table 24: Champs de configuration du modem GPRS de l'eWON

Qualité du profil de services (valeurs optimales)

Prenez conseil auprès de votre opérateur réseau avant de modifier tout paramètre de Qualité de Services (QoS).
Les paramètres "priorité", "délai", "fiabilité", "pic" et "moyen de connexion" sont tous définis par défaut sur "Souscrit", ce qui signifie que les
valeurs par défaut de la Qualité de Services de votre opérateur seront appliquées.

priorité un paramètre numérique qui indique le niveau de priorité

délai un paramètre numérique qui indique la classe de délai

fiabilité un paramètre numérique qui indique la classe de fiabilité

pic un paramètre numérique qui indique la classe de pic

moyen un paramètre numérique qui indique la classe de moyen

Qualité du profil de services (minimum acceptable)

priorité un paramètre numérique qui indique le niveau de priorité

délai un paramètre numérique qui indique la classe de délai

fiabilité un paramètre numérique qui indique la classe de fiabilité

pic un paramètre numérique qui indique la classe de pic

moyen un paramètre numérique qui indique la classe de moyen

Table 25: Case" Qualité du profil de services (valeurs optimales)" de l'eWON

3.3.4.1.1.3 Configuration modem (modem ISDN)

Figure 28: Paramètres modem de l'eWON (avec modem ISDN)

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 40


Guide général de référence Configuration de l’eWON

Contrôle Description

Description textuelle du modem interne de l'eWON, si la détection est effective.


Modem détecté
Le texte affiché sera toujours le suivant: "Internal ISDN".

Cette chaîne est utilisée pour configurer et initialiser le modem.


Toute modification de cette chaîne peut provoquer un échec des communications de l'eWON.
Chaîne d'initialisation du modem (par
C'est la raison pour laquelle tout changement doit être effectué par des utilisateurs avertis!
défaut)
Effacer cette chaîne pour rétablir la chaîne d'initialisation par défaut (celle-ci sera appliquée
après que vous aurez cliqué sur le bouton Mettre à jour).

Utilisez ce champ afin d'indiquer le numéro auquel l'eWON doit répondre.


Numérotation multiple (MSN) Laissez ce champ vide si vous désirez que l'eWON réponde à tous les numéros de cette ligne
ISDN.

Table 26: Champs de configuration du modem ISDN de l'eWON

3.3.4.1.1.4 Configuration des lignes louées

Les modems PSTN de type MT5634SMI-xx peuvent travailler en mode ligne louée.
Dans ce mode, vous pouvez avec de simples câbles établir une connexion téléphonique entre deux eWONs.
Les deux eWONs doivent être équipés d'un modem MT5634SMI-xx.

L'un des eWONs agit en tant que client et sa chaîne d'initialisation doit comporter la commande LLCLT.
L'autre agit en tant que serveur et sa chaîne d'initialisation doit comporter la commande LLSRV.
La chaîne d'initialisation DOIT commencer par LLCLT ou LLSRV pour que le mode ligne louée puisse fonctionner, mais les paramètres suivants
peuvent rester inchangés.
Exemple :
LLSRV;AT&FE1&Q5&K3&D2&C1
Ou:
LLSRV
ou
LLCLT
ou
...
Le lien est établi par le CLIENT. L'eWON Client peut être configuré grâce aux paramètres suivants :

Chaîne d'initialisation du modem LLCLT

Type d'appels autorisés Seulement sortants

Serveur Primaire ' Numéro de


0
téléphone

Serveur Primaire ' Nom d'utilisateur adm

Serveur Primaire ' Mot de passe adm

Remarque: Nom d'utilisateur et mot de passe d'un utilisateur de l'eWON serveur.

L'eWON serveur peut être configuré grâce aux paramètres suivants :

Chaîne d'initialisation du modem LLSRV

Type d'appels autorisés Seulement entrants

• Au moment de l'établissement de la communication sortante, 2 minutes sont parfois nécessaires pour synchroniser les deux
eWONs.
• Le modem Serveur de la ligne louée (LLSRV) ne peut pas générer d'appel sortant, cela entraînerait une erreur.
• Le modem Client de la ligne louée (LLCLT) ne peut pas recevoir d'appels entrants.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 41


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.3.4.1.1.5 interface ADSL

Le modem ADSL de l'eWON supporte l'ADSL2+ standard.


La configuration est très simple rend les PPPOE et PPPOA compatibles avec des implémentations VCMux et LLCMux.
Lorsque le modem ADSL est connecté, l'interface WAN de l'eWON se connecte à l'Internet. Il fera office de passerelle sur l'Internet et sera
accessible à partir de l'Internet sur n'importe quel port.

Figure 29: Paramètres ADSL

Contrôle Description

Toujours "PPPoE ou PPPoA"


Type de connexion PPPoE: Point-to-Point Protocol au travers de l'Ethernet
PPPoA: Point-to-Point Protocol au travers l'ATM

Nom d'utilisateur Fourni par l'opérateur lors de votre souscription à l'abonnement ADSL

Mot de passe Fourni par l'opérateur lors de votre souscription à l'abonnement ADSL

Fourni par l'opérateur lors de votre souscription à l'abonnement ADSL.


Faites un choix entre:
Mode PPP • PPPoE LLC
• PPPoA VC-Mux
• PPPoA LLC

VPI L'identificateur de conduit virtuel est fourni par l'opérateur ADSL (default: 8)

VCI L'identificateur de voie virtuelle est fourni par l'opérateur ADSL (default: 35)

Table 27: Configuration de l'interface ADSL

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 42


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.3.4.1.2 Ethernet LAN & WAN

D'un point de vue hardware, les interfaces réseaux ne nécessitent aucune configuration.
Vous trouverez ici les adresses MAC?de l'interface réseau.

Figure 30: Page d'info de l'interface Ethernet

3.3.4.2 Connexions réseau

Le groupe "Connexions réseau" gère tous les paramètres logiciels de vos connexions.

Vous pouvez configurer :

• Les paramètres IP de(s) connexion(s) Ethernet

• Les connexions Entrantes et Sortantes du Modem


• Paramètres généraux de la connexion ADSL

• Les paramètres VPN Entrant et Sortant

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 43


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.3.4.2.1 Ethernet LAN & WAN

3.3.4.2.1.1 Général

Ce sous-menu contient les paramètres Ethernet de l’eWON permettant de configurer la communication en réseau local (LAN).

Figure 31: Connexions réseau : configuration Ethernet


Une interface Ethernet nécessite la configuration suivante:

Contrôle Description

Configuration adresse IP

Adresse IP de l'eWON du côté LAN (ou WAN) . Cette adresse sera utilisée pour se connecter
Adresse IP Ethernet à l'eWON depuis le LAN (ou WAN). Cette adresse est composée de quatre chiffres de 0 à
255 séparés chacun par un point.

Masque de sous-réseau Ethernet de l'eWON, utilisé pour déterminer la plage d'adresses de


Masque Ethernet IP de l'eWON
la connexion LAN (ou WAN) sur votre réseau.

Adresse IP à laquelle l'eWON envoie ses requêtes afin d'accéder à d'autres réseaux que le
Passerelle Ethernet sien.
"Passerelle Ethernet" à la page 61Voir aussi :

Configuration DNS

Adresse IP (4 chiffres compris entre 0 et 255, séparés les uns des autres par un point),
correspondant au serveur primaire de noms de domaine (DNS) sur votre réseau local ou chez
IP serveur DNS primaire
votre FAI.

Adresse IP (4 chiffres compris entre 0 et 255, séparés les uns des autres par un point),
correspondant au serveur primaire de noms de domaine (DNS) sur votre réseau local ou chez
IP serveur DNS secondaire
votre FAI.

Configuration DHCP

Sur le réseau DHCP, vous pourrez accéder à votre appareil en utilisant son nom plutôt que
son adresse IP.
Grâce à la synchronisation DNS (RFC 4702), ce Nom de réseau (également appelé FQDN-
Nom de réseau Fully Qualified Domain Name- ou nom de domaine complet) est envoyé au serveur DHCP
durant la requête de négociation DHCP et mettra le serveur DNS à jour.
Le Nom de réseau ne peut contenir que des lettres (a-z) et des chiffres (0-9)

Table 28: page de configuration Ethernet

Les interfaces Ethernet LAN et WAN peuvent recevoir leur adresse IP de différentes manières:
• Statique: l'utilisateur insère tous les paramètres
• BootP: un serveur BootP fournit quelques paramètres
• DHCP: un serveur DHCP fournit quelques paramètres

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 44


Guide général de référence Configuration de l’eWON

Veuillez sélectionner une méthode d'attribution de l'adresse IP dans le liste déroulante.

Chaque méthode fournit tout ou partie des paramètres IP.

Paramètres IP Statique BootP DHCP

Adresse IP X X X

Sous-réseau masque X X X

Passerelle par défaut X (*) X

DNS
X (*) X (facultatif)
(primaire et secondaire)

Nom de réseau sans objet sans objet X

Table 29: Paramètres IP fournis par la configuration IP

(*) ce paramètre doit être configuré statiquement.


(facultatif) ce paramètre peut être configuré par le Serveur ou statiquement

Dans l'eWON, la Passerelle par défaut ainsi que le DNS font partie d'une seule interface:
- le LAN pour les eWONs possédant une interface Ethernet
- le WAN pour les eWONs possédant deux interfaces Ethernet

Selon le type d'eWON, les interfaces LAN et WAN afficheront les paramètres qui sont configurable manuellement.
Les autres paramètres sont "grisés" et donc inaccessibles.
Pour les eWONs possédant une interface Ethernet (autre que 2005 ou 4005), la page de configuration du LAN se compose comme suit:

Statique BootP DHCP

Table 30: Un port Ethernet : Configuration de l'adresse IP LAN

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 45


Guide général de référence Configuration de l’eWON

Pour les eWONs embarquant deux interfaces Ethernet (eWON2005 ou 4005), la page de configuration du LAN se compose comme suit:

Statique BootP DHCP

Table 31: Deux ports Ethernet : Configuration de l'adress IP LAN

Pour les eWONs embarquant deux interfaces Ethernet (eWON2005 ou 4005), la page de configuration du WAN se compose comme suit:

Statique BootP DHCP

Table 32: Deux ports Ethernet : Configuration de l'adresse IP WAN

IMPORTANT: Depuis la version 5.4 du firmware de l'eWON possédant 2 interfaces Ethernet, l'interface WAN est déconnectée par
défaut.
voir "Configuration de l'interface WAN/LAN/PPP" à la page 59

3.3.4.2.1.2 BootP : Protocole TCP/IP Bootstrap

Vous pouvez forcer l'eWON demander son adresse IP d'un serveur BootP (voir chapitre ).
Seuls l'adresse IP et le masque du réseau sont attribués par le serveur BootP Server.

Votre serveur BootP doit se conformer au RFC-1048 pour qu'il puisse fixer l'adresse IP et le masque.

A chaque démarrage, l'eWON recevra son adresse IP du Serveur BootP.

L'eWON attendra le serveur, à moins qu'il ne soit déjà présent.

L'eWON tentera sans cesse d'augmenter l'intervalle (une minute d'intervalle maximum)

Pendant qu'il attend une adresse IP, l'eWON est en phase de démarrage et n'est donc pas en fonction! Pendant ce processus, le
voyant "User" clignotera continuellement suivant le modèle suivant:

court voyant rouge + pause + long voyant vert + pause

Résolution:
1) Si vous pressez le bouton Reset (situé sur la face avant de l'eWON), la requête BootP ne sera pas prise en compte. L'eWON utilisera
donc l'adresse IP qui a été configuré précédemment (dans la page "Connexion Ethernet LAN)
Le test de l'adresse IP double est sauté également!
2) Faites une réinitialisation de niveau deux (voir chapitre "Réinitialisation de second niveau" à la page 224) afin de remettre l'adresse IP
initiale (10.0.0.53) et désactiver le mécanisme BootP.
L'eWON est désormais accessible.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 46


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.3.4.2.1.3 Configuration de protocole DHCP

Configuré en DHCP, l'eWON reçoit les paramètres IP du serveur DHCP.


Ces paramètres sont: l'adresse IP, le masque du réseau, la passerelle par défaut et les 2 serveurs DNS. Les serveurs DNS peuvent être définis
statiquement.
A la fin de la demande DHCP, le voyant "User" clignotera 2 secondes avec le schéma suivant :

lumière verte courte + courte pause

Note: Si l'eWON ne trouve aucun serveur DHCP après 45 secondes, il va configurer :


l'interface WAN avec l'adresse IP 169.254.0.53 et le masque 255.255.0.0
l'interface LAN avec l'adresse IP 169.254.1.53 et le masque 255.255.0.0

3.3.4.2.2 Modem : Entrant & Sortant


Attention : non disponible sur tous les modèles d'eWONs Table 196 à la page 226)
Ce groupe comprend les paramètres PPP de l'eWON, c'est-à-dire la configuration PPP (Point to Point) des fonctions serveur et client de l'eWON.

3.3.4.2.2.1 Entrant

Figure 32: Page de configuration du Modem Entrant

Contrôle Description

Adresse IP du serveur PPP de l’eWON. Utilisez cette adresse pour vous connecter à l’eWON en
Adresse IP du serveur PPP de
accès distant (RAS). Cette adresse est composée de quatre chiffres de 0 à 255 séparés chacun par
l'eWON
un point.

Adresse IP allouée au client PPP Introduisez l’adresse IP que l’eWON va attribuer au client distant (RAS) pour établir la connexion.

Active la négociation de compression au moment de l’établissement d’un appel entrant. Cette


Active la compression du
négociation comprend tous les modes de compression connus par l'eWON (Van Jacobson, header
protocole
compression, …).

Table 33: Contrôles du Modem Entrant

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 47


Guide général de référence Configuration de l’eWON

Lorsque cette option est cochée, elle empêche une alarme ou un événement interne à l’appareil de
suspendre une communication entrante déjà active pour procéder à l’envoi de son message. Dans ce
cas, si une alarme doit être envoyée au travers de la connexion PPP (FTP, email, …), la session déjà
ouverte par la ligne entrante sera utilisée. Par contre, attention : les alarmes SMS coupent toujours la
Utilise l'appel entrant pour sortir ligne, que cette case soit cochée ou non. Gardez également à l'esprit que si cette case n'est pas
cochée, et qu'un email doit être envoyé alors qu'une connexion a été établie par un utilisateur, la
connexion PPP ne sera pas interrompue si l'email peut être envoyé au travers de la liaison Ethernet.
"Passerelle Ethernet" à la page 61Voir aussi :

Nombre de sonneries avant que le Vous pouvez déterminer le nombre de sonneries avant que l'eWON ne décroche. La valeur par
modem ne réponde défaut est 0.

S'il n'y a aucun transfert de données sur la liaison PPP entre l'eWON et un hôte distant (un PC),
durant le défini ici, la communication sera interrompue (concerne tout type de paquet PPP).
Temps d'inactivité avant
raccrochage Choisissez entre Check entrant ou Check sortant pour définir le trafic à
surveiller.
Note : c'est le même paramètre que pour la connexion sortante.

Considérez ce paramètre comme un paramètre de "chien de garde". Pour éviter de rester bloqué
Réinitialiser l'eWON si pas de
suite à un problème modem ou autre, vous pouvez utiliser ce paramètre pour forcer un redémarrage
connexion entrante après...
de l'eWON. Et ce, si aucune connexion n'a été faite durant les dernières xxx heures.

Table 33: Contrôles du Modem Entrant

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 48


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.3.4.2.2.2 Sortant

Paramètres globaux

Figure 33: Page de configuration du Modem Sortant

Contrôle Description

Temps maxi pour l’établissement complet de la liaison PPP. Cela signifie : appel, négociation
Timeout appels et connexion matérielle, négociation PPP et connexion. Ce temps comprend tous les essais effectués sur
chacun des serveurs. Il s'agit donc d'une durée globale.

Active la négociation de compression au moment de l’établissement d’un appel entrant. Cette


Active la compression négociation comprend tous les modes de compression connus par l'eWON (Van Jacobson,
header compression, …).

L'eWON essaiera de rétablir la connexion sortante après une tentative infructueuse. Ce


Délai entre les tentatives de
paramètre vous permet de définir le temps que l'eWON attendra avant d'établir à nouveau la
rappel
communication sortante.

La ligne sera raccrochée après la durée définie ici si il n'y a aucun transfert de données (tout
type de paquet) sur la liaison PPP entre l'eWON et un hôte distant (un PC).
Temps d'inactivité avant
raccrochage Choisissez entre Check entrant ou Check sortant pour définir le trafic à
surveiller.
Note : c'est le même paramètre que pour la connexion entrante.

Durée maximale de l'appel La durée maximum allouée pour la communication sortante. L'eWON interrompra la
sortant communication PPP lorsque cette durée sera écoulée.

Quand le lien PPP est généré par une action sortante (pas par AppelSurDemande), vous
pouvez forcer le raccrochage de la ligne immédiatement après ces actions (valeur 0) ou
Raccrocher si pas d'action laisser la connexion PPP active durant un certain temps après ces actions (valeurs
sortante après supérieures à 0). La connexion PPP sera coupée après x minutes même si des transferts
sont en cours.
Le Temps d'inactivité avant raccrochage est toujours actif.

Table 34: champs de configuration des communications sortantes

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 49


Guide général de référence Configuration de l’eWON

Lorsque l'appel vers un serveur échoue, vous pouvez choisir le comportement du prochain
appel.
L'eWON pourra être configuré pour :
En cas d'erreur, sélectionnez
le serveur suivant • Utiliser le dernier serveur valide
• Toujours retourner vers le serveur 1
• Utiliser uniquement serveur 1
• Utiliser uniquement serveur 2

Considérez ce paramètre comme un paramètre de "chien de garde". Pour éviter que l'eWON
Réinitialiser le modem après ne se bloque suite à un problème Modem, vous pouvez utiliser ce paramètre pour forcer une
réinitialisation du Modem après xxx échecs de la connexion sortante.

uniquement présent dans les eWONs embarquant un modem GSM/GPRS.


Durée en secondes: si la durée de la connexion sortante GPRS est plus courte que cette
Durée de connexion GPRS
durée, la connexion sera considérée comme ERRONEE
minimum
Si vous définissez cette durée à " -1", cette durée ne sera pas vérifiée (valeur par défaut = 4).
voir "Remarque Rétablissement d'erreurs de la connexion du modem GPRS" à la page 50.

uniquement présent dans les eWONs embarquant un modem GSM/GPRS.

Réinitialiser le modem Nombre maximum d'échec de la connexion GPRS accepté avant la réinitialisation du modem
(valeur par défaut = 5).
voir "Remarque Rétablissement d'erreurs de la connexion du modem GPRS" à la page 50.

Ce champ permet d’allouer un budget temps pour les appels sortants. Lorsqu'une
Budget alloué communication initiée par l'eWON est en cours, le budget temps est réduit .
Lorsque ce budget est écoulé, l'eWON ne peut pas établir de connexion sortante.

Il s'agit de la période de temps permettant l'utilisation du budget défini. A la fin de celle-ci, une
nouvelle période commence et le minuteur de nouvelle période est rétabli à cette valeur.
Réallocation du budget après Dans l'exemple ci-dessus, la période du budget temps est réinitialisée à 24 heures toutes les
168 heures. La période de réallocation du budget est rétablie à sa valeur chaque fois que l'un
de ces trois champs de configuration est modifié.

Ceci est le budget temps restant pour la période en cours, cette valeur est exprimée en
heures:minutes:secondes. Un nouveau budget temps peut être alloué, le solde d'heures sera
alors égal à cette valeur. Si par exemple il reste 24 heures de budget temps et que l'on
Solde d'heures actuel
redéfinit ce budget à 100 heures, le solde d'heures sera alors réinitialisé. Cela signifie que
100 heures sont à présent allouées à la nouvelle période qui vient de commencer. Une
nouvelle période recommencera au bout de 168 heures.

Volume: Entrant / Sortant Informations : compteurs des volumes transférés (entrant et sortant)
Réinitialiser Vous pouvez les réinitialiser en cochant la case Réinitialiser.

Table 34: champs de configuration des communications sortantes

Cliquez sur le bouton Mettre à jour quand vous avez terminé de configurer cette partie de l'eWON.

Remarque Rétablissement d'erreurs de la connexion du modem GPRS


Les paramètres de la "Durée de connexion GPRS minimum" ainsi que le "Redémarrer le modem GPRS après" on été ajoutés afin de contrôler
les éventuels problèmes de connexion GSM/GPRS.
Dans le cas où ces problèmes devaient survenir, les conséquences pourraient être: une connexion PPP de courte durée voire infructueuses.
Dans ce cas, la connexion au serveur est confirmée par un message provenant du modem, la négocation PPP commence et puis:
1. soit la connexion PPP s'établit
2. soit la négociation LCP échoue
mais dans tous les cas, la connexion sera de courte durée (jusqu'à 4 secondes).
Dans le premier cas (voir plus haut), un message apparaît dans le fichier events.txt annonçant:
connexion eppp-Open client
connexion eppp-Close client connection (Cnxtime: 0 S. 2)

Dans le second cas, la connexion PPP ne sera pas établie, mais un message apparaîtra dans le fichier events.txt précisant:
échec de la négociation eppp-PPP (utilisateur/mot de passe/pap-chap)

Le problème peut être dû à une mauvaise configuration de l'APN, de l'utilisateur, du mot de passe ou du mode d'authentification (CHAP, PAP);
mais il peut également découler d'un problème de connexion ("Attach") sur l'opérateur.
Le cas échéant, il est conseillé de redémarrer le modem.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 50


Guide général de référence Configuration de l’eWON

REM1: ces tests s'appliquent uniquement à la connexion GPRS. Si le nom d'utilisateur ou le mot de passe sont invalides pour un autre type
d'appel sortant, le modem ne se réinitialisera pas.
REM2:
échec de la négociation eppp-PPP (utilisateur/mot de passe/pap-chap)
Le message ci-dessus s'affiche pour tout type de connexion qui échouerait avant que la connexion PPP ne s'établisse.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 51


Guide général de référence Configuration de l’eWON

Serveurs primaire et secondaire


Les paramètres qui suivent sont identiques pour les deux serveurs. Deux serveurs différents peuvent être configurés. Cela permet d’offrir à
l'eWON une voie de sortie alternative en cas d'indisponibilité du premier serveur PPP. Lors de la connexion, c'est toujours le serveur primaire qui
est appelé en premier lieu. En cas d'échec avec le premier serveur, l'eWON essaie le second serveur. En cas d'échec avec le second, il essaie à
nouveau avec le premier. Ce processus continuera jusqu'à ce que la communication soit hors délai.

Figure 34: Page de configuration du Serveur PPP Sortant

Contrôle Description

uniquement présent dans un modem GSM/GPRS.


Type de connexion Choisissez le type de connexion : connexion via accès distant ou GPRS.
En GPRS, le numéro de téléphone du Serveur sera caché (inutilisé).

Numéro de téléphone du Numéro d’appel complet du serveur. Vous pouvez ajouter une virgule (,) avant ce numéro
serveur pour ajouter une pause (cela peut s'avérer utile si vous devez passer par un pabx).

Le nom d'utilisateur que vous a attribué votre fournisseur d'accès à l'Internet est requis pour
Nom d'utilisateur
l'établissement de la liaison PPP.

Il s'agit du mot de passe correspondant au nom d'utilisateur ci-dessus et requis pour


Mot de passe
l'établissement de la liaison PPP.

Cochez cette case si vous souhaitez que l’eWON demande explicitement une authentification
Authentification sécurisée CHAP pour établir la liaison PPP. Aucune connexion ne sera établie si le serveur appelé
(CHAP) n'accepte pas le CHAP. La sécurité PAP (mot de passe en clair) sera utilisée par défaut si
cette case n'est pas cochée.

Table 35: Contrôles du Serveur PPP Sortant

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 52


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.3.4.2.3 ADSL

Figure 35: Paramètres généraux de la connexion ADSL

Contrôle Description

La durée maximale que va attendre l'eWON pour que l'ADSL WAN se connecte.
Délai d'attente de connexion
Si cette durée est dépassée, la connexion échouera.. Si l'option Maintenir la connexion est
(Connection timeout)
cochée, l'eWON tentera continuellement d'établir une connexion.

Table 36: Configuration des paramètres généraux de l'ADSL

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 53


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.3.4.2.4 VPN

Figure 36: page de configuration générale du VPN

Contrôle Description

Choisissez le niveau de diagnostic enregistré dans le "Enregistrement temps réel" à la


Niveau de diagnostic page 183.
Ces niveaux sont : Aucun, Bas, Moyen ou Haut

Le numéro du port TCP où l'eWON?va écouter tout le trafic VPN entrant.


port <>0 Uniquement ce port sera utilisé pour le trafic VPN entrant.
0 = défaut
Port entrant
• Si le VPN est initié par l'eWON (en contactant eSync), le port entrant sera déterminé
dynamiquement
• Si le VPN est initié par une source externe (eCatcher), l'eWON écoutera uniquement sur le
port 1194 (non-modifiable)

Port sortant Le numéro du port TCP par où l'eWON enverra tout le trafic VPN sortant (1194 par défaut)

Configure à quel intervalle (en secondes) l'eWON enverra une requête pour maintenir la
Intervalle de Maintien
connexion ouverte.

Sélectionnez le driver VPN dont vous avez besoin. Les modes possibles sont :
Mode VPN • tap
• TUN

Sélectionnez le protocole VPN désiré. Les protocoles disponibles sont :


Protocole VPN • UDP
• TCP

Nom d'accompte Talk2M PRO Contient le nom du compte Talk2M-Pro utilisé par l'eWON.

Contient le nom ou l'adresse IP du Serveur d'Accès Talk2M.


Quelques noms prédéfinis peuvent être utilisé :
Adresse serveur d'accès • talk2m_free_eu Le serveur Talk2M-Free européen, utilisé par tous les accomptes
Talk2M créés avant juin 2009. C'est le serveur Talk2M_Free par défaut.
• talk2m_free_us Le serveur Talk2M-Free situé aux USA (en service depuis juin 2009).
• talk2m_pro Le serveur d'accès principal à Talk2M PRO

Table 37: Paramètres globaux du VPN

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 54


Guide général de référence Configuration de l’eWON

L'eWON peut être configuré pour "écouter" une connexion entrante. Vous pouvez donc connecter directement votre ordinateur (ou un autre
eWON) à votre eWON et établir un canal VPN sécurisé.

Figure 37: page de configuration la connexion VPN entrant

Contrôle Description

Passphrase Entrez la "phrase-de-passe" qui sera utilisée comme certification pour la connexion sortante.

Choisissez entre Automatique/Manuel


Configuration de l'adresse IP Automatique : les adresses IP utilisées seront assignées automatiquement
VPN Manuel : les adresses IP utilisées sont déteminées statiquement grâce aus deux paramètres
suivants.

Adresse IP VPN local Adresse IP prise par l'eWON (en configuration manuelle)

Adresse IP VPN distant Adresse IP prise par l'appareil distant, PC ou eWON (en configuration manuelle)

3.3.4.2.4.1 VPN sortant

La connexion VPN sortante peut suivre 3 schémas:


• Connexion VPN?entre deux eWONs
• Contacte un serveur VPN pour rejoindre un réseau VPN
• Contacte un serveur VPN Endian

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 55


Guide général de référence Configuration de l’eWON

VPN?entre deux eWONs

Figure 38: page de configuration du VPN sortant (connexion à un autre eWON)

Contrôle Description

Connecter à ... AUTRE?eWON

Serveur primaire Adresse ou Nom du serveur VPN primaire

Adresse ou Nom du serveur VPN secondaire (appelé si la connexion au serveur primaire a


Serveur secondaire
échoué)

Passphrase Entrez la "phrase-de-passe" qui sera utilisée comme certification pour la connexion sortante.

Choisissez entre Automatique/Manuel


Configuration de l'adresse IP Automatique : les adresses IP utilisées seront assignées automatiquement
VPN Manuel : les adresses IP utilisées sont déteminées statiquement grâce aus deux paramètres
suivants.

Adresse IP VPN local Adresse IP prise par l'eWON (en configuration manuelle)

Adresse IP VPN distant Adresse IP prise par l'appareil distant, PC ou eWON (en configuration manuelle)

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 56


Guide général de référence Configuration de l’eWON

VPN avec un Serveur

Figure 39: page de configuration du VPN sortant (connexion à un Serveur VPN)

Contrôle Description

Connecter à ...Serveur VPN

Serveur primaire Adresse ou Nom du serveur VPN primaire

Adresse ou Nom du serveur VPN secondaire (appelé si la connexion au serveur primaire a


Serveur secondaire
échoué)

Clé privé Introduisez ici votre Clé Privée

eWON Certificat Insérer ici votre Certificat eWON

Certificat CA (Certificate
Taper ici votre Certificat CA
Authority)

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 57


Guide général de référence Configuration de l’eWON

VPN avec un Serveur Endian


Plus plus d'informations sur le serveur Endian, veuillez consulter le site Internet: www.endian.com

Figure 40: page de configuration du VPN sortant (connexion à un Serveur VPN)

Contrôle Description

Connecter à ...Serveur VPN

Serveur primaire Adresse ou Nom du serveur VPN primaire

Adresse ou Nom du serveur VPN secondaire (appelé si la connexion au serveur primaire a


Serveur secondaire
échoué)

Nom d'utilisateur Tapez ici votre Certificat eWON

Mot de passe Introduisez le mode passe du serveur VPN

Certificat CA (Certificate
Introduisez le certificat CA du serveur Endian
Authority)

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 58


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.3.4.2.5 Configuration de l'interface WAN/LAN/PPP


Grâce à ses deux interfaces Ethernet (2005/4005) et depuis la version 5 de son firmware, l'eWON est capable de distinguer parfaitement
l'interface WAN de l'interface LAN.

3.3.4.2.5.1 LAN (Réseau local)

Le LAN correspond à l'interface Ethernet de l'eWON qui est connectée au réseau local.
Il s'agit en fait d'une interface Ethernet ne proposant pas de caractéristiques spécifiques..

3.3.4.2.5.2 WAN (réseau étendu)

Le WAN correspond à l'interface Ethernet de l'eWON qui est connectée à l'internet.


Cela signifie que:
- Le WAN peut donc établir une connexion Ethernet ou une connexion sortante (PPP)
- Le WAN est actif uniquement lorsque la connexion s'arrête
- Le WAN est peut:
• publier son adresse IP

• établir une connexion VPN

• être configuré pour le NAT et TF.

• être protégé selon la configuration

• être configuré pour des routes statiques

• être configuré pour les Proxy rules.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 59


Guide général de référence Configuration de l’eWON

Connexion Ethernet WAN - Séquence de déconnection (depuis la version 5.4 du firmware)


Connexion:
- L'interface Ethernet WAN: le voyant 'LINK' s'allume si un câble est connecté
- Applique les changements du serveur DNS
- Configure passerelle par défaut pour l'interface
Déconnection:
- Retirez la passerelle par défaut si elle a été configurée lors de la connexion.
- Enlevez le câble de l'interface Ethernet WAN (le voyant 'LINK' s'éteint
- Retirez la configuration du DNS si elle est différente

Depuis la version 5.4 du firmware, le voyant 'LINK' se comporte selon votre configuration.
Son comportement n'est pas lié au hardware.
Par défaut, le voyant 'LINK' est éteint même si un câble est branché.

L'Ethernet WAN activé de manière permanente (avant la version 5.4 du firmware)


Avant la version 5.4, l'interface Ethernet WAN était configurée lors de l'amorce de l'eWON. Lorsque la connexion Internet était "activée" par le
WAN, la configuration de l'interface ne s'en retrouve pas affectée. Seule la configuration de la passerelle était modifiée.
Depuis la version 5.4, l'interface Ethernet WAN est gérée comme l'interface PPP, c'est-à-dire qu'elle est branchée lorsqu'elle est activée et
débranchée lorsqu'elle est désactivée.
Par conséquent, la configuration de l'IP WAN peut être modifiée et cette nouvelle configuration sera appliquée la prochaine fois que l'interface est
(ré-)activée.

3.3.4.2.5.3 Protocole PPP

Dans l'eWON le PPP correspond à la connection modem


Cette connexion PPP pourrait
- être une connection modem Entrante ou Sortante
- mettre à jour la passerelle par défaut de l'eWON
- être considéré comme un WAN

Selon le type de connection PPP, la Passerelle et/ou le WAN sont présents.

Type de connexion WAN Passerelle. WAN

Connexion sortante par défaut


Oui Oui
(l'eWON agit comme un PPP client)

Rappel vers le serveur “Primaire/


Secondaire”
Oui Oui
Connexion sortante
(l'eWON agit en tant que PPP client)

Rappel vers “sur demande utilisateur”


Connexion sortante Non Non
(l'eWON agit en tant que PPP client)

Connexion entrante
Oui (*) Non
(l'eWON agit en tant que PPP serveur)

Table 38: PPP: Passerelle et WAN

(*) Uniquement si l'option "Utiliser l'appel entrant pour sortir" est cochée

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 60


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.3.4.2.6 Passerelle Ethernet


Il est possible de définir une passerelle par défaut sur l'interface Ethernet de
l'eWON.
Deux cas de figure doivent être pris en considération.
• L'eWON a 2 interfaces Ethernet (2005/4005/2005CD/4005CD/2104/4104)
Dans ce cas, la passerelle n'est active que lorsque l'interface WAN est
connectée.
L'eWON ADSL doit être considéré comme un eWON équipé de 2 interfaces
Ethernet. L'interface ADSL est une interface WAN
• L'eWON n'a qu'une seule interface Ethernet.

3.3.4.2.6.1 eWON embarquant 2 interfaces Ethernet.

• Comportement normal
La passerelle Ethernet n'est configurée que lorsque la connexion Ethernet WAN est établie.
La connexion WAN est établie sur demande lorsque l'eWON n'a pas de route pour un paquet ou de façon permanente lorsque l'option
"Maintien de la connexion" est activée dans la page "Config utilisation réseau"/"Connexion Internet"

• Passerelle lors d'une connexion PPP entrante.


Cas spécial:
• La connexion WAN est activée
• La connexion entrante PPP est activée
• Utiliser l'appel entrant pour sortir
Dans ce cas, lorsque la communication entrante est reçue, l'eWON tentera
de définir la connection PPP comme passerelle par défaut. Ce comportement
ne survient que lorsque le WAN n'est pas activé au moment de la connexion.
Donc, si la connexion PPP est établie que la connexion WAN n'est pas
active, la connexion PPP devient la passerelle. Si la connexion WANest
active, alors la connection PPP ne deviendra pas la passerelle.

3.3.4.2.6.2 eWON embarquant 1 interface Ethernet.

• Comportement normal
Dans ce cas, si une passerelle a été définie, elle deviendra la passerelle par défaut uniquement si l'accès à l'Internet est sur "Pas d'accès
Internet"

Si la "Connexion Internet" n'est pas sur "Pas d'accès Internet", la passerelle Ethernet ne sera pas la passerelle par défaut et un
avertissement sera publié dans le Journal des événements:
"Passerelle Ethernet inutilisée (connexion Internet incompatible)"

• Passerelle lors d'une connexion PPP entrante.


Lors d'une connexion PPP entrante, la passerelle par défaut reste normalement inchangée, sauf si l'option "Utiliser l'appel entrant pour sortir" est
activée.

Dans ce cas, la passerelle par défaut prend la place de la connexion PPP


pendant la communication entrante.
La passerelle par défaut redevient la passerelle Ethernet une fois que la
connexion PPP est terminée.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 61


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.3.4.3 Config utilisation réseau

La section "Config utilisation réseau" paramètre tous les comportements réseau de votre eWON.

Ces comportements sont :


• Comment se connecter à l'Internet
• Quel est le comportement VPN
• Dois-je publier l'adresse IP, dois-je utiliser No-IP
• Rappel automatique
• Règles de routage
• FonctionsProxy
• Options de sécurité
• Configuration des services IP

3.3.4.3.1 Connexion Internet

Figure 41: page de configuration de la connexion Internet

Contrôle Description

Accès Internet

Comment l'eWON va se connecter à Internet. Choisissez parmi les 3 possibilités :

Connexion réseau • Pas d'accès Internet


• Connexion Modem
• Connexion Ethernet WAN (ou ADSL)

Sélectionnez cette case si vous voulez une connexion permanente à l'Internet. L'eWON
Maintien de la connexion
surveillera la connexion et la rétablira si la communication est coupée.

Publier l'adresse IP WAN

Active ou désactive la publication de l'adresse IP WAN de l'eWON.


Publier l'adresse IP
Voir "Publier l'adresse IP" à la page 64 pour les paramètres de configuration

Intervalle de republication Définit le temps entre les republications de l'adresse IP WAN.

Table 39: paramètres de la connexion Internet

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 62


Guide général de référence Configuration de l’eWON

Connexion Internet "sur demande"

L'eWON peut établir des connexions en accès distant vers le fournisseur d'accès Internet
(FAI) au travers de la fonction “Connexion sur demande”. Une fois sélectionnée, cette
fonctionnalité permet de se connecter au FAI chaque fois qu'une connexion sera nécessaire
(ex : paquets IP à envoyer). Ces champs de configuration permettent SOIT d'interdire, SOIT
Connexion sur Demande d'autoriser l'accès à la connexion sur demande pour des plages d'adresses IP. Quatre plages
d'adresses IP différentes peuvent être définies.
Remarque : ces champs seront mis à jour à chaque nouvelle connexion PPP.
Important : Par défaut, la Connexion sur Demande est configurée pour refuser
toute connexion.

Table 39: paramètres de la connexion Internet

Remarque: Si la Connexion réseau est sur Connexion Eth. WAN', l'Ethernet n'est pas actif tant que le WAN n'est pas connecté.
voir "Connexion Ethernet WAN - Séquence de déconnection (depuis la version 5.4 du firmware)" à la page 60
Remarque: Si la Connexion réseau est sur ADSL, et que vous désirez une connexion LAN, n'oubliez pas d'appliquer NAT et RT (TF)
sur la connexion (dans la page Routage) (voir "Routage" à la page 68).

3.3.4.3.2 Connexion VPN

Figure 42: page de configuration de la connexion VPN

Contrôle Description

Conditions d'utilisation du VPN

Paramétrez la façon dont l'eWON utilisera le VPN. Choisissez parmi les 3 possibilités :

Lors de la connexion Internet • Désactiver VPN


• Etre à l'écoute de VPN entrant d'un client
• Etablir VPN sortant vers serveur

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 63


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.3.4.3.3 Publier l'adresse IP


Quand l'eWON est sur l'Internet (automatiquement ou par rappel automatique), il peut recevoir une adresse IP différente à chaque connexion. Il
a besoin de vous informer de sa nouvelle adresse WAN avec cette fonction de publication.

Figure 43: page de configuration de la publication de l'adresse IP

Contrôle Description

Publier par email

Vous pouvez définir dans ce champ l'adresse de


Adresse email de destination
destination par défaut qui recevra l'email de notification.

Publier par DNS dynamique

Choisissez votre fournisseur DNS


dynamique dans la liste ci-contre
No-ip est un service qui vous permet de
Mot de passe du serveur DNS
publier sur l'Internet un nom de domaine
dynamique
correspondant à l'adresse IP de votre
ordinateur (que cette adresse soit fixe ou
dynamique).

Mot de passe serveur DNS


Tapez votre nom d'utilisateur.
dynamique

Mot de passe du serveur DNS Ce champ vous permet d'entrer un mot de passe reconnu
dynamique par le serveur DNS dynamique que vous souhaitez utiliser.

Ce champ vous permet d'entrer un nom d'hôte connu sur le


Nom de l'hôte du serveur DNS
serveur DNS dynamique que vous souhaitez utiliser, ex :
dynamique
myewon.

Ce champ vous permet d'entrer un nom d'hôte connu sur le


serveur DNS dynamique que vous souhaitez utiliser, ex :
Nom de domaine serveur DNS no-ip.com.
dynamique
Dans notre exemple, votre eWON sera accessible à
http://myewon.no-ip.com

Cochez cette case de façon à obtenir des informations


Traçage de la connexion concernant votre DynDNS, dans la page "Diagnostics->
Enregistrement temps réel"

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 64


Guide général de référence Configuration de l’eWON

Vous devez cocher la case Activé ET sélectionner NO-IP comme DNS dynamique pour accéder aux paramètres.
Autrement, vous verrez une page comme celle-ci :

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 65


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.3.4.3.4 Rappel automatique


Attention : non disponible sur toutes les versions d'eWONs (voir ) Table 196 à la page 226)

Cette section contient les paramètres que l'eWON utilisera pour effectuer les opérations de rappel automatique.

Figure 44: Configuration du rappel automatique

Contrôle Description

Configuration générale du rappel automatique

La fonction de rappel automatique de l'eWON est activée quand cette case est cochée. Cela signifie
qu'un événement extérieur peut déclencher dans l'eWON une procédure de rappel d'un numéro de
téléphone donné afin d'établir une liaison PPP. Ceci permet de facturer l'appel à la ligne téléphonique
Rappel automatique Activé
de l'eWON, jusqu’à hauteur du budget programmé précédemment. Cela permet également de
garantir une sécurité renforcée si vous rappelez automatiquement un serveur privé. Les appels
sortants doivent être autorisés dans la page de configuration des appels.

Dès que l’eWON est sollicité, il attend que le temps défini ici soit écoulé avant de composer le numéro
Délai avant rappel
vers l'extérieur. Ceci peut laisser le temps de libérer la ligne téléphonique (entre autres actions
automatique
possibles).

Dès que l’eWON a été sollicité, l'utilisateur disposera du temps défini ici pour s'authentifier. À défaut
Délai d'attente connexion
d'une authentification réussie dans le temps défini, l'appel sera abandonné. Il est donc évident que ce
utilisateur
délai doit excéder la somme du délai de rappel et d’établissement de la liaison.

Cette liste déroulante permet de choisir le compte serveur à utiliser pour le rappel. L'option "Compte
Serveur de communication
utilisateur rappel sur demande" ne peut pas être activée lorsque le mode de déclenchement est
à utiliser
"Rappel automatique sur SONNERIE", car l'eWON ne connaît pas encore le serveur à ce moment.

Active/Désactive la publication de l'adresse IP une fois que l'eWON?sera connecté à l'Internet.


Publier l'adresse IP
Les paramètres de publication sont définis dans le menu "Publier l'adresse IP" (chapitre précédent).

Il s'agit d'une option exclusive avec l'option "Rappel automatique sur DEMANDE UTILISATEUR".
Mode de rappel
Cela signifie que cette option désactive le mode "Rappel automatique sur DEMANDE
automatique: SUR
UTILISATEUR". Quand cette option est activée, l'eWON déclenche sa procédure de rappel
SONNERIE
automatique lorsqu'il détecte un appel entrant (une sonnerie).

(valeur minimum = 2) Cette valeur représente le nombre de sonneries avant que la fonction de rappel
Nombre de SONNERIES automatique de l'eWON ne soit déclenchée. Si la valeur 3 est entrée, l'eWON déclenchera un rappel
automatique si un utilisateur appelle l'eWON et raccroche après 5 sonneries.

(Valeur minimum =5) Cette valeur représente le nombre de sonneries qu'il faudra attendre pour que
+ nbre SONNERIES avant le Rappel automatique ne se produise pas (et que l'eWON décroche). Si la valeur 5 a été entrée,
de décrocher quand l'utilisateur essaiera d'appeler, l'eWON décrochera si le nombre de sonneries dépasse la
somme des deux paramètres. Avec notre exemple, l'eWON va décrocher après 3+5=8 sonneries.

Table 40: champs de configuration généraux du rappel automatique

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 66


Guide général de référence Configuration de l’eWON

Quand cette option est activée, l'eWON accepte l'appel entrant et l'utilisateur peut alors demander le
rappel sur un serveur défini.
Lors d'une connexion à un eWON avec la fonction Rappel automatique sur DEMANDE
UTILISATEUR activée, la page eWON suivante apparaît (voir sous le tableau).
Mode de rappel
L'utilisateur active le rappel en cliquant sur le bouton "Rappel automatique", ou met fin à la
automatique : sur
communication en cliquant sur le bouton "Fermer la connexion PPP".
DEMANDE UTILISATEUR
Le rappel automatique peut être effectué en utilisant les paramètres indiqués dans la page de
configuration de l'utilisateur. Il est possible de paramétrer le délai durant lequel l'eWON attendra avant
de commencer le rappel automatique. Il est possible de paramétrer le délai durant lequel l'eWON
attendra avant de commencer le rappel automatique.

Table 40: champs de configuration généraux du rappel automatique

Figure 45: Rappel automatique sur demande de l'utilisateur


Remarque : la page ci-dessus s'affiche lors d'une connexion à l'eWON avec la fonction Rappel automatique sur DEMANDE
UTILISATEUR activée.

L'utilisateur active le rappel en cliquant sur le bouton "Rappel automatique", ou met fin à la communication en cliquant sur le bouton "Fermer la
connexion PPP".
A plus forte raison si vous avez activé le bouton d'option "Rappel automatique sur DEMANDE UTILISATEUR", il est conseillé de vérifier la
configuration de rappel automatique qui a été définie dans la configuration des utilisateurs (voir la capture d'écran ci-dessous) :

Figure 46: configuration du rappel automatique dans la page utilisateur

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 67


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.3.4.3.5 Routage
Attention : non disponible sur toutes les versions d'eWONs (voir ) Table 196 à la page 226)

Cette page reprend la liste des paramètres de routage de l'eWON, c'est-à-dire la configuration PPP (Point to Point) qui concerne les fonctions
serveur et client de l'eWON. Ces paramètres permettent de définir commen t l'eWON doit accéder à des équipements distants, et aussi de quelle
façon il sera possible d'y accéder au travers de l'eWON, comme s'ils se trouvaient sur votre propre site.

Figure 47: Page de la configuration du routage (eWON VPN : 2005, 4005, 2101, 4101, 2104, 4104)

Contrôle Description

règles spéciales

Cochez cette case si vous souhaitez "router" TOUT le trafic (aucune exception) à travers
Route tout le trafic de la l'interface VPN active.
passerelle à travers le VPN
Si la case n'est pas cochée, le trafic pourra suivre la route VPN ou la route WAN (non-crypté).

NAT et RT (Réacheminement Transparent)

Cette fonctionnalité active la Traduction d'Adresses Réseau (Network Address Translation :


NAT) et le Réacheminement Transparent (RT). Si l'équipement à joindre se trouve sur le
même réseau Ethernet que l'eWON, et à condition que l'utilisateur ait correctement défini
Appliquer NAT et RT sur la l'adresse IP et le port pour cet équipement, alors l'eWON redirigera tous les paquets de
connexion données vers cet équipement. Cela signifie que seuls les paquets pour le port concerné
seront redirigés vers l'adresse IP sélectionnée.
Vous pouvez choisir sur quelle interface le NAT et RT sera utilisé : VPN, WAN ou désactiver
celui-ci.

Activer le réacheminement Il faut cocher cette case pour activer la fonctionnalité de réacheminement transparent de
transparent l'eWON.

Une gamme de ports seulement est réacheminée de manière transparente.


Vous pouvez contrôler cette gamme de 0 à MAX (par défaut=10000).
Port maximum pour le
Les ports supérieurs seront dirigés vers l'eWON lui-même.
réacheminement transparent
Exception : Pour permettre de revenir sur le site de base de l'eWON, le port 81 (par défaut)
est exclu de cette gamme de ports.

Remarque: Si Connexion Internet est sur ADSL,et que vous désirez vous connecter à l'Internet via le port LAN, il vous faut
appliquer le NAT et TF on WAN dans la page Routage.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 68


Guide général de référence Configuration de l’eWON

Figure 48: Page de la configuration du routage (eWON sans VPN : 2001, 4001, 4002)
La case Activer le réacheminement Transparent est cochée, le réacheminement se fera entre les deux interfaces (LAN et PPP).

Sur les eWON VPN, cette case n'apparaît pas puisque le réacheminement transparent est toujours actif.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 69


Guide général de référence Configuration de l’eWON

Terme Définition

Cette fonctionnalité permet d'établir une liaison entre la connexion PPP et des paquets de
données Ethernet. Il faut par contre être conscient du danger que représente le fait de
connecter directement votre réseau local avec Internet.
Cette fonctionnalité sera utilisée pour connecter un équipement à Internet au travers de
l'eWON. Si, par exemple, un automate est connecté sur le même réseau Ethernet que
l'eWON, et que son adresse de passerelle correspond à l'adresse IP de l'eWON, alors
l'eWON effectuera toutes les actions (établissement de la communication sortante, translation
d'adresse, ...) nécessaires pour que l'équipement puisse transmettre ses paquets de
données. Exemple : l'eWON établit la communication PPP sortante pour que l'équipement
Transfert IP
puisse envoyer un email sur l'Internet.
Une autre utilisation consiste à accéder à un équipement situé sur le réseau Ethernet de
l'eWON, pour cela l'utilisateur appelle directement l'eWON et accède alors à l'équipement
distant au travers de son adresse IP sur son réseau Ethernet. Exemple : un utilisateur situé
sur un réseau dont la plage d'adresses IP est 192.168.0.xxx peut accéder à son équipement
(dont l'adresse IP est 10.0.0.82) situé sur le même réseau local que l'eWON (dont l'adresse
IP est 10.0.0.81) à condition que cet équipement ait l'adresse IP de l'eWON définie en tant
que passerelle. L'eWON assignera par exemple l'adresse IP 202.0.0.1 à la carte PPP du PC
et assignera à sa propre carte PPP l'adresse 202.0.0.240.

Traduction d'adresse de réseau (NAT).


Si l'équipement à joindre se trouve sur le même réseau Ethernet que l'eWON, et à condition
NAT que l'utilisateur ait correctement défini l'adresse IP et le port pour cet équipement, alors
l'eWON redirigera tous les paquets de données vers cet équipement. Cela signifie que seuls
les paquets pour le port concerné seront redirigés vers l'adresse IP sélectionnée. Le transfert
IP doit être activé pour que la fonctionnalité NAT puisse être utilisée.

Le transfert IP doit également être activé pour que le réacheminement puisse fonctionner.
Mais le transfert IP seul ne permet pas d'accéder à un équipement situé sur le réseau
Ethernet de l'eWON au travers de l'Internet. Si, par exemple, l'eWON est connecté à l'Internet
au travers du PPP (ex : sur alarme), il publiera alors son adresse IP par email. S'il veut
accéder à son équipement au travers de l'Internet, l'utilisateur ne peut pas se contenter
d'entrer son adresse IP comme cela était possible avec le transfert IP et un appel direct de
l'eWON.
Son seul recours est d'utiliser le réacheminement transparent : l'utilisateur peut alors
paramétrer le réacheminement transparent au moment où il s'authentifie sur l'eWON. Il verra
alors s'afficher une fenêtre identique à celle illustrée dans la capture d'écran ci-dessous. Si
l'équipement se trouve sur le même réseau local que l'eWON, et s'il a défini l'eWON en tant
que passerelle, et si l'utilisateur a également entré l'adresse IP de l'équipement lors de son
Réacheminement Transparent
authentification sur l'eWON, ce dernier redirigera alors tous les paquets de données vers
l'équipement.
Cela signifie que tous les paquets IP seront réacheminés de manière transparente sur tous
les ports de l'eWON (à l'exception du port 81) vers l'adresse IP qui a été entrée. L'utilisateur
devra se connecter sur le port 81 s'il souhaite avoir accès à l'interface web de l'eWON. Par
exemple http://10.0.0.53:81 accédera à la page d’accueil de l’eWON alors que l’adresse
10.0.0.53 donnera un accès direct à l’équipement sur le réseau local (LAN) ayant l’adresse
10.0.0.56, si cette adresse a été sélectionnée par l’utilisateur lors de son authentification sur
l'eWON. L'utilisateur peut mettre fin au réacheminement transparent en accédant au port 81
comme décrit ci-dessus et en cliquant sur le bouton "Remettre à zéro réach. transp.". Notez
que le FTP ne peut pas être routé, puisqu'il inclut l'adresse IP cible dans sa trame en mode
texte.

Figure 49: page de connexion au routeur PPP de l'eWON

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 70


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.3.4.3.5.1 Routes statiques

Avant la version 5.2 du firmware, l'unique possibilité était de configurer la passerelle par défaut dans le but de joindre une destination localisée
sur le réseau physique de l'eWON.
Cette fonctionnalité permet la configuration de 3 entrées supplémentaires dans la Table des routes statiques de l'eWON.
L'eWON transfère des paquets au travers de ces routes lorsqu'un paquet IP correspond à une route. Si elle est spécifiée, la passerelle par défaut
ne sera utilisée que lorsqu'aucune route ne correspond à une destination.

Contrôle Description

Table des routes statiques

L'adresse IP de la destination et le masque consituent un éventail d'adresses qui doivent être


routées au travers d'une passerelle spécifique.
Destination et Masque.
ex: dest=192.168.1.0 & masque=255.255.255.0 correspondent à la plage d'adresses situées
entre 192.168.1.0 et 192.168.1.255

Il s'agit de l'adresse IP de la passerelle qui doit être utilisée pour router la plage d'adresses
définie par la Destination et le Masque.

Passerelle. Important: l'adresse de la passerelle doit se trouver dans la plage de l'interface de l'eWON.
En d'autres termes, la passerelle doit être accessible par l'eWON.
Par exemple, si l'adresse IP est: 10.0.0.53/255.255.255.0, la passerelle peut être 10.0.0.254,
mais PAS 192.168.1.1.

Il s'agit du nombre de hops nécessaires pour atteindre une destination en empruntant une
route donnée. Ce paramètre définit la priorité des routes. Les routes locales de l'eWON
Hops (routes qui ne requièrent aucune émission de paquet sur une interface) ont une métrique hop
de 0 (zéro). Une route accessible sur une interface a une métrique hop de 1.
Plus la métrique est élevée, plus la priorité d'une route est moindre

Effacer (bouton) Le bouton 'Effacer' peut être utilisé pour annuler et retirer une route.

Important: La configuration de routage est appliquée immédiatement lorsque vous cliquez sur le bouton 'Mettre à jour'. Il n'est
donc pas nécessaire de redémarrer votre eWON pour que d'éventuelles modifications du routage soient prises en compte.

Remarque: La passerelle par défaut n'est PAS définie par ces paramètres (la passerelle Ethernet le fait)

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 71


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.3.4.3.6 Proxy

3.3.4.3.6.1 Qu'est-ce que fonctionnalité proxy?

Depuis la version 5.2 du firmware, l'eWON embarque un serveur proxy interne.


La fonction du Proxy est semblable au réacheminement transparent avec des avantages et inconvénients.
Pour être précis, le proxy n'est pas tout à fait équivalent au réacheminement transparent qui transmet tous les ports (sauf le numéro 81), mais
transfère plutôt certains ports.

L'avantage principal de l'implémentation du proxy réside dans le fait que les appareils utilisant le proxy ne doivent PAS définir l'eWON en tant
que passerelle.

3.3.4.3.6.2 Commentaires concernant la fonctionnalité proxy

• Overhead (Surcharge)
Il y a une différence importante entre un paquet transféré et un paquet mandaté (proxy). Lorsque le paquet est transféré, il n'est que très peu
modifié, il est ensuite immédiatement renvoyé sans interprétation, manipulation, ni stockage supplémentaire.
Lorsque le paquet est mandaté, la pile doit d'abord maintenir les sockets proxy, ensuite chaque paquet doit parcourir la pile en direction de
l'application proxy pour ensuite être renvoyée.

Ce qui signifie qu'il y aura une charge supplémentaire pour le système.

• Les ports du serveur mandataire doivent être connus et configurés.


En mode "Transfert", tous le ports sont réacheminés, il n'est pas nécessaire de configurer quoi que ce soit.
En mode "Proxy", l'utilisateur doit savoir quel port doit être réacheminé et quel protocole (UDP, TCP, FTP) circuler sur le port.

• Contenu plus intrusif


Comme expliqué précédemment, en mode "Transfert", les paquets sont renvoyés tels quels. S'il contient 4 bytes, 4 bytes seront
effectivement renvoyés. Ce n'est pas le cas en mode proxy, étant donné que les données sont réagrégées au niveau du proxy.
Exemple: si le client envoie un paquet de 4 bytes suivi d'un paquet de 2 bytes, le proxy est capable de renvoyer un paquet de 6 bytes à
destination de l'appareil proxy. Du point de vue TCP, il n'y a aucune différence. Toutefois, le comportement varie légèrement.

Il est important de vérifier quels protocoles sont considérés avec l'appareil proxy et s'il y a un risque que le proxy ne perturbe la discussion
client..

3.3.4.3.6.3 Configuration

Figure 50: Page de la Configuration du Proxy

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 72


Guide général de référence Configuration de l’eWON

Tous ces paramètres sont repris dans le fichier comcfg.txt.


Contrôle
Description
(nom des paramètres dans le fichier
comcfg.txt)

Active ou désactive la fonction proxy. La fonction proxy peut être activée/désactivée à tout
Configuration du Proxy activée
moment et ce, même lors du redémarrage de l'eWON.
(Proxy activé)
Toute modification de la configuration est appliquée instantanément.

A chaque connexion proxy, la communication reste ouverte tant que le client ne l'a pas
Timeout connexion inactive fermée ou tant que le temps d'inactivité (timeout) ne s'est pas écoulé.
(Proxy inactif) Ceci est nécessaire parce que si un client est éteint alors que la connexion est active, la
communication sera interrompue et la mémoire récupérée après la fin du timeout.

Nombre maximum de
connexions Pour chaque entrée proxy, le nombre de connexions simultanées sur un port proxy ne peut
par entrée proxy dépasser un certain seuil. Ce paramètre définit le nombre maximum.
(ProxyMaxSock)

Interface externe du Proxy(EXT) Sélectionnez l'interface (WAN, PPP entrant, ou VPN) sur laquelle les règles proxy sont
(ProxyExtItf) appliquées.

Table 41: Paramètres globaux du Proxy

Contrôle
Description
(nom des paramètres dans le fichier
comcfg.txt)

Il s'agit du type de protocole que l'eWON envoyer en proxy à un serveur donné. Ces
protocoles sont traités différemment et doivent être spécifiés dans la configuration.
Les protocoles disponibles sont :
• Désactivé (0)
Protocole • UDP (1)
• TCP (2)
(ProxyProto#) • FTP (3)
Bien que le FTP soit du TCP, il doit être précisé. Le proxy FTP s'applique sur les connexions
passives et actives
Remarque: Si le Protocole proxy est "désactivé", toute l'entrée proxy sera également
désactivée et ce, sans tenir compte d'autres paramètres d'entrée.

Le proxy de l'eWON est totalement symétrique, il est capable d'aller dans les deux directions.
Généralement, l'utilisateur préfèrera faire du proxy de l'EXT vers le LAN afin d'accéder à un
appareil branché sur le LAN, mais dont l'eWON n'est pas la passerelle par défaut.
Toutefois, un appareil peut tout aussi bien se connecter à un serveur sur l'EXT sans avoir
l'eWON comme passerelle. Ceci est vrai à condition que le serveur ait une adresse IP fixe qui
Direction peut être insérée dans la configuration du Proxy.
(ProxySide#) Les directions possibles sont :
• Désactivé (0)
• EXT vers LAN (1)
• LAN vers EXT (2)
Remarque: Si le Protocole proxy est "désactivé", toute l'entrée proxy sera également
désactivée et ce, sans tenir compte d'autres paramètres d'entrée.

Numéro de port sur lequel l'eWON va "écouter".


Port d'entrée Par exemple, si l'eWON doit transférer des ports sur un serveur web sur le port 80 et que le
(ProxyPort#) client se connecte à l'eWON sur le port 8080, alors le port d'entrée (ProxyPort)=8080 et Port
destination (ProxySrvPort)=80

Port destination Il s'agit du numéro du port auquel l'eWON va se connecter lorsqu'il reçoit une connexion du
(ProxySrvPort#) client proxy. Ce port sera le port serveur de l'appareil avec l'adresse IP de destination

L'adresse IP du server auquel l'eWON se connecte lorsqu'il reçoit une connexion sur son port
Publier l'adresse IP de
proxy (ProxyPort)
destination
REM: Si l'adresse IP de destination est fixée à 0 (zéro), toute l'entrée proxy sera désactivée
(ProxySrvIpAddr#)
quels que soient les autres paramètres.
Table 42: Table de configuration du Proxy

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 73


Guide général de référence Configuration de l’eWON

Note: Il y a 10 entrées Proxy, le symbole # qui se trouve dans le tableau ci-dessus représente l'index de l'entrée proxy. La première
entrée possède l'index 1 (c.-à-d. ProxyProto1) et la dernière possède l'index 10 (c.-à-d. ProxyProto10).

3.3.4.3.7 Sécurité
Vous pouvez définir le niveau de sécurité que vous souhaitez. Il y a 3 niveaux de sécurité.

Figure 51: page de configuration de la sécurité réseau

Contrôle Description

Niveau de protection WAN

• Rejette tout trafic à l'exception du trafic VPN et du trafic initié (comme l'envoi d'email
ou un putFTP)
Niveau de protection WAN • Rejette tout trafic à l'exception du trafic VPN, du trafic initié (comme l'envoi d'email
ou un putFTP) et de l'ICMP (ping)
• Accepte tout trafic sur la connexion WAN (pas de protection)

Activé par défaut. Si désactivé, le trafic du LAN ne sera pas transféré à l'interface WAN.
Transfert WAN IP Cette option désactivera le transfert seulement si le WAN est configuré sur l'interface
Ethernet ou ADSL.

Réacheminement Transparent

Si vous activez cette case, l'eWON acceptera uniquement de transférer les paquets de
Nécessite une authentification
données provenant de l'utilisateur qui a initié la communication.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 74


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.3.4.3.8 Services IP
Cette page permet de redéfinir les ports standards de l'eWON.
Le principal intérêt de cette fonctionnalité est de pouvoir passer au travers d'un firewall quand par exemple tous les ports d'une valeur inférieure
à 1000 ont été interdits d'accès.

Figure 52: Configuration des services IP

Contrôle Description

Serveur Web HTTP

Ce champ vous permet de redéfinir la valeur du port TCP Primaire de l'eWON (dont la valeur par défaut est
Port HTTP primaire
80).

Ce champ vous permet de redéfinir la valeur du port TCP Secondaire de l'eWON (dont la valeur par défaut est
81).
Port HTTP secondaire
Ce port n'est jamais réacheminé si le Réacheminement Transparent est activé.
Ce port est utilisé pour atteindre le site web par défaut de l'eWON (http://10.0.0.53:81).

Serveur FTP

Ce champ vous permet de redéfinir la valeur TCP du port du serveur FTP de l'eWON (dont la valeur par
Port des commandes TCP
défaut est 21).

Table 43: champs de configuration des services IP

Cliquez sur le bouton Mettre à jour pour valider vos changements. Ces changements ne seront pris en compte qu'après un redémarrage de
l'eWON.

3.3.4.4 Administrer la config


Dans ce groupe, vous trouverez les paramètres et fonctions vous permettant de gérer la configuration de l'eWON

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 75


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.3.4.4.1 Sécurité

Figure 53: configuration de la Sécurité

Contrôle Description

Cochez cette case pour crypter les données sensibles (mots de passe, code PIN) dans les
pages et fichiers de configuration. Les données apparaissent comme des points dans les
champs d'entrées (voir image ci-dessous).
Crypter les données sensibles Dans les fichiers de configuration, les mots de passe sont également cryptés (voir l'extrait du
fichier comcfg ci-dessous).
Si la case est n'est pas cochée, ces données sont lisibles dans les pages de configuration
ainsi que dans les fichiers.

Figure 54: Champs cryptés

3.3.4.4.2 Config par défaut


Il est possible de revenir à une dernière configuration par défaut des paramètres de communication de l'eWON. Cette fonctionnalité n'a AUCUNE
incidence sur les autres paramètres de configuration de l'eWON. L'adresse IP de l'eWON ne sera pas modifiée. Cette option nécessite un
redémarrage "forcé" de l'eWON (matériel ou logiciel).

N'oubliez pas non plus que les paramètres de communication ne sont pas affectés par un formatage de l'eWON.

Figure 55: page de remise aux paramètres par défaut de l'eWON

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 76


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.3.4.5 Ressources
L'eWON stocke ses données de configuration et d'enregistrement dans sa mémoire flash.

La mémoire flash de l'eWON est divisée en secteurs de tailles différentes qui peuvent être effacés et reformatés
individuellement au cours d'une opération de partitionnement.

Remarque : les eWONs peuvent avoir 8 ou 16 MB de mémoire Flash, voir tableau ci-dessous.

Mémoire Flash Types d'eWON

• eWON500
8 MB • eWONx001
• eWON4002

• eWONx005
16 MB • eWONx101
• eWON4102

• eWONx005CD
32 MB
• eWONx104

Table 44: Mémoire Flash vs type d'eWON

3.3.4.5.1 Configuration mémoire


Trois options (ou cinq selon la taille de la mémoire Flash) vous sont offertes pour configurer les ressources pour les différents fichiers de l'eWON,
selon le type d'utilisation souhaitée (voir le tableau de configuration situé sous la capture d'écran ci-dessous).

Figure 56: page de configuration mémoire (16MB)

Enreg
/usr
. Utilisation typique de l'eWON
(MB)
(MB)

Vous allez créer un grand nombre de fichiers utilisateurs sur votre eWON, mais vous allez
6 1
créer peu de Tags.

Vous allez stocker un grand nombre de fichiers utilisateur ET vous voulez définir un grand
5 2
nombre de Tags sur votre eWON.

Vous allez créer peu de fichiers utilisateur sur votre eWON, mais vous allez créer par
4 3
contre un grand nombre de Tags.

Table 45: exemples de configuration des ressources de l'eWON

Rem : la configuration des ressources définie dans ce tableau ne sera prise en compte qu'après un redémarrage de l'eWON.

Remarque : Les zones mémoires sont effacées durant le processus de reformatage.


La configuration courante s'affiche en ROUGE.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 77


Guide général de référence Configuration de l’eWON

Vous pouvez revenir sur les changements effectués dans ce tableau, à condition qu'entre temps l'eWON n'ait pas été redémarré.
Si par exemple vous changez la configuration des ressources (vous choisissez la sélection 3 alors que jusqu'ici vous utilisiez la sélection 2... ),
vous pouvez toujours revenir en arrière et choisir à nouveau la configuration 2. Dans ce cas, aucun changement ne serait effectué dans la
configuration des Ressources après redémarrage de l'eWON. Vérifiez simplement que vous avez bien coché la ligne où les caractères sont
affichés en rouge, puis validez votre choix en cliquant sur le bouton Mettre à jour la configuration.

Figure 57: page de configuration mémoire (8MB)

Figure 58: page de configuration mémoire (32MB)

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 78


Guide général de référence Configuration de l’eWON

zone de mémoire Flash Taille Description

Utilisé pour enregistrer les données historiques. Ce système de fichiers se trouve


dans sa propre partition.
Cette partition contient un nombre fixe de 3 fichiers qui contiennent les données
"circulaires" suivantes :
Enregistrements • Enregistrements incrémentaux
1 à 3 MB
historiques • Enregistrements des événements
• Enregistrements de l'historique des alarmes
Un espace maximum prédéfini est alloué à chacun de ces fichiers. Lorsque cet
espace maximum est atteint, les enregistrements les plus anciens sont effacés afin
de libérer de l'espace pour les nouveaux enregistrements.

Il s'agit d'un bloc fixe de la mémoire flash qui contient les valeurs rétentives.
Valeurs rétentives 64 KB
La taille de ce bloc ne doit pas être modifiée.

La configuration système est :


• Tous les paramètres eWON (excepté la COM)
Configuration Système 256 KB
• Toutes les définitions des Tags
• Tous les utilisateurs

La configuration des communications doit être stockée dans un bloc distinct de façon
à pouvoir formater toute autre configuration dans l'eWON sans pour cela risquer de
perdre contact avec l'eWON (adresse Ethernet IP, configuration PPP, etc...).
Cette configuration utilise une taille mémoire fixe et elle est stockée selon un
mécanisme particulier qui permet d'éviter la perte de cette configuration, même en
Configuration de la
64 KB cas de coupure d'alimentation et ce, à tout moment de la mise à jour de la
Communication
configuration.
Le seul risque est la perte de la dernière modification effectuée après la dernière
sauvegarde.
La configuration des communications recouvre toutes les informations qui
apparaissent dans le fichier Comcfg.txt.

Cette partition utilise un système de fichiers différent, ce qui permet la création d'un
plus grand nombre de fichiers et aussi de pouvoir utiliser une plus grande taille totale
de mémoire flash.
Ce système de fichiers est également très fiable en cas de coupure d'alimentation
Partition /usr 1 à 16 MB lors d'opérations effectuées sur les fichiers.
Cette partition peut être utilisée au travers du serveur FTP de l'eWON ou également
en utilisant des scripts de l'eWON en Basic.
Si la partition /sys n'existe pas, alors le programme en Basics et la configuration sont
stockés dans cette partition /usr (voir ci-dessous : partition /sys).

Cette partition utilise le même système de fichiers que la partition /usr décrite ci-
dessus.
Elle est utilisée pour stocker le programme en Basic ainsi que la configuration de
l'eWON.
La configuration en question comprend toutes les informations qui apparaissent dans
le fichier config.txt.
La configuration et le programme en Basic sont effacés lorsque cette partition est
formatée, mais ils sont toujours dans la mémoire de l'eWON.
Partition /sys 0 à 1 MB
Si l'eWON est redémarré à ce moment-là, il utilisera alors une configuration par
défaut et un programme en Basic vierge après redémarrage.
Lorsque la configuration et le programme en Basic sont sauvegardés, l'eWON utilise
cette partition pour y sauvegarder les fichiers config.sys et program.sys. Ces derniers
fichiers sont destinés à l'utilisation interne de l'eWON et ne doivent pas être modifiés
par l'utilisateur.
La partition /sys ne sera pas créée si sa taille est fixée à 0 MB (eWON avec 8MB), et
toutes les données système seront alors sauvegardées dans la partition /usr.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 79


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.3.4.5.2 Effacement & formatage

Figure 59: Page Effacement & formatage


Cette page vous permet d'effacer certaines parties de la zone de stockage des ressources de l'eWON.

Contrôle Description

Formater toutes les partitions

Formater toutes les partitions Cette case à cocher vous permet de formater les partitions /usr et /sys.

Formater la partition /sys Cette case à cocher vous permet de formater la partition /sys.

En cochant cette case vous pourrez soit :


Formater partition /usr Formater uniquement /usr (si /sys n'est pas stocké dans ce répertoire)
Formater /usr ET /sys si vous avez choisi une configuration avec la valeur "0" pour /sys

Effacer les fichiers de configuration

Cette case à cocher vous permet d'effacer la configuration de l'eWON à l'exception de ses
paramètres de communications (stockés dans le fichier comcfg.txt). Le fait de cliquer sur le
Effacer la configuration
bouton Mettre à jour la configuration après avoir coché cette case provoquera la
déconnexion de votre session en cours sur l'eWON.

Effacer le Script Cette case à cocher vous permet d'effacer le fichier de script en Basic program.bas.

Formater les fichiers système des enregistrements historiques

Cette case à cocher vous permet d'effacer les trois fichiers qui stockent les enregistrements
Formater les fichiers système des
historiques internes de l'eWON, c'est-à-dire les trois fichiers correspondant aux trois champs
enregistrements historiques
suivants décrits dans ce tableau.

Effacer le fichier des Cette case à cocher vous permet d'effacer le fichier au format binaire ircall.bin qui contient les
"enregistrements historiques" valeurs binaires de tous les Tags définis dans l'eWON.

Cette case à cocher vous permet d'effacer le fichier au format texte events.txt qui contient
Effacer le fichier des
l'historique des événements qui ont été enregistrés dans l'eWON (les 762 derniers
"événements"
enregistrements).

Effacer le fichier "historique des Cette case à cocher vous permet d'effacer le fichier au format texte hst_alm.txt qui contient
alarmes" l'historique des alarmes pour les Tags qui ont été définis dans l'eWON.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 80


Guide général de référence Configuration de l’eWON

Effacer l'action programmée

Cette case à cocher vous permet d'effacer du fichier sstat.htm les actions de l'eWON qui ne
sont pas en cours, c'est-à-dire toutes les actions qui sont terminées (avec succès ou non).

Effacer les actions en attente Remarque : étant donné que le fichier sstat.htm est un fichier "virtuel" (son contenu est stocké
dans la mémoire volatile de l'eWON), effacer ce fichier n'a aucune incidence sur le système
de fichiers mémoire de l'eWON. Donc, même si ce champ fait office d'exception dans cette
page, il y a été placé pour d'évidentes raisons d'ergonomie.

Confirmer l'opération

Vous devez entrer votre mot de passe afin de confirmer vos changements. Ceux-ci seront
Mot de passe obligatoire
validés dès que vous aurez cliqué sur le bouton Mettre à jour la configuration.

3.3.4.5.3 Fonctionnalités

Figure 60: page de Modification des fonctionnalités


Il y a quelques "options/restrictions" disponibles dans le firmware. Pour activer ces fonctionnalités, vous devez introduire un "code d'activation".

3.3.4.5.4 Redémarrage

Figure 61: Page de Redémarrage de l'eWON depuis le menu Ressources


Si vous souhaitez redémarrer l'eWON pour quelle que raison que ce soit, vous cliquez simplement sur le bouton Redémarrer, et la procédure de
redémarrage s'enclenchera alors.

Vous pourrez à nouveau accéder à l'eWON lorsque le redémarrage sera terminé.


Voir chapitre "Redémarrage" on page 22 pour plus d'informations sur les différentes manières de redémarrer l'eWON.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 81


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.4 Configuration des Tags


3.4.1 Définition d'un Tag : Introduction
Les fonctionnalités l'interface web de l'eWON sont basées sur :
• La possibilité de configurer la supervision des Tags
• L'exécution de scripts en Basic

Toutes les variables gérées par l'eWON portent le nom de "Tag". Un Tag est une valeur variable booléenne ou réelle qui provient d'une source de
données.

Les différents types de sources de données sont :


• Les Entrées/Sorties internes de l'eWON
• Entrées/Sorties déportées (modbus, UnitelWay, ...)
• Les Entrées/Sorties mémoire de l'eWON (programmées par scripts en Basic)
Les sources de données sont nommées "Serveurs d'Entrée/Sortie". Un serveur d'Entrée/Sortie est l'interface entre la valeur variable à lire et le
moteur de supervision de l'eWON. Il s'agit en fait d'une sorte de pilote (un driver). Toute variable provenant d'une source de données doit avoir
une représentation commune pour tous les serveurs d'E/S de manière à définir une interface identique dans l'eWON.

La représentation d'une source de données dans l'eWON utilise trois champs de définition communs :
• Le nom du serveur d'E/S
• Le nom du "topic"
• Le nom de l'"élément" (item)

La source de données d'un Tag sera identifiée uniquement avec ces trois paramètres.

C'est en quelque sorte le nom du pilote. Chacun des serveurs d'E/S possède sa propre
Le nom du serveur d'E/ syntaxe en ce qui concerne les noms de topics et d'éléments. L'eWON intègre les pilotes
S suivants : MODBUS, EWON, MEM, NETMPI, UNITE (Unitelway), DF1, FINS, S7
3&400(MPI), S7 200(PPI) et S5-AS511.

Utilisé pour grouper des variables au sein d'un même serveur d'E/S. Par exemple, le serveur
mémoire utilise un topic vide ("") et un topic rétentif ("ret"). Tous les Tags du serveur d'E/S
Nom du topic définis avec "ret" comme topic auront leurs valeurs sauvegardées et récupérées lorsque
l'eWON redémarre. Tous les serveurs d'E/S n'utilisent pas des noms de topics. Dans ce cas,
le champ "Nom du topic" doit rester vide.

Le nom de l'élément est une chaîne de caractères, dont la syntaxe est spécifique à chaque
Nom de l'élément serveur d'E/S. Le nom de l'élément décrit la variable physique qui sera supervisée au travers
du serveur d'E/S.

Table 46: paramètres des sources des données de Tags

Par exemple, le serveur d'E/S MODBUS a besoin d'interroger des registres ou des coils venant d'un esclave, c'est pourquoi il utilise un nom qui
doit représenter le type de registre, son adresse ainsi que l'adresse de l'esclave. (exemple: "40001,5" => où 4 signifie lecture/écriture de registre,
0001 est l'adresse du registre et 5 l'adresse de l'esclave Modbus).

La description de la syntaxe des différents serveurs d'E/S est faite au chapitre"Les serveurs d'E/S de l'eWON" à la page 101. Une fois qu'un Tag
est configuré par ses trois champs, un nom de Tag (Tag name) est généré, qui sera utilisé partout dans l'eWON.

3.4.1.1 Les Tags sont considérés comme registre flottant


En interne, tous les Tags sont stockés au format FLOAT (flottant).

Ce qui signifie que vous pouvez vous attendre à une précision de 7 décimales maximum.

C'est la raison pour laquelle des données d'Integer 32 lues par un seveur d'E/S seront automatiquement arrondies au nombre le plus proche.
Pour de grands nombres, cela induira à une troncation. (ex: valeur publiée: 1600000015 sera stockée de la manière suivante: 1600000000,0).

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 82


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.4.1.2 Validation des Tags


Pour des raisons d'optimisation évidentes, depuis la version 5.2 du firmware, l'eWON est capable de détecter un Tag non valide, et désactive la
scrutation (polling) des ce Tags non valide.

Cette fonction n'est pas activée par défaut, voir "Configuration globale" à la page 102 pour l'activer..

Lors de la création d'un Tag ou durant l'initialisation d'un Server d'E/S, tous les Tags sont considérés comme valides et sont scrutés.
Si des erreurs à répétition apparaissent sur certains Tags, ils seront considérés comme non valides et ne seront plus scrutés!

Un message d'erreur spécifique apparaîtra dans le Journal des événements.


Ce message est "Erreur de protocole lors de la lecture du Tag (nom du Tag - Polling désactivé pour ce Tag)" (voir exemple ci-dessous)

Figure 62: Validation de Tags - erreur


Les Tags non valides seront à nouveau scrutés lorsque:

• le Serveur d'E/S a démarré (c.-à-d. après la modification d'un serveur d'E/S)


• Une INIT manuelle du serveur d'E/S (voir "Effacement du serveur d'E/S" à la page 102)
• un changement dans la configuration d'un Tag (dans la partie Configuration du server d'E/S dans la page Config Tag)

3.4.1.3 Surveillance et manipulation des Tags


Le moteur de l'eWON peut réaliser les opérations suivantes sur les Tags :

Opération Description

Surveillance du niveau d'alarme haut et bas, ou de niveau booléen, et gestion des


Surveillance d'alarme acquittements, des enregistrement des historiques ainsi que des actions (email, SMS,
etc... ) sur alarmes

Les Tags peuvent être surveillés, et tout changement sur un Tag peut être sauvegardé dans
Enregistrement de l'historique des
le système de fichiers de la mémoire flash. La sauvegarde peut être déclenchée suite à un
Tags
changement basé sur un seuil d'alarme, ou alors à intervalle régulier.

L'historique d'un Tag peut être conservé en mémoire pour une durée fixe et à intervalles
Enregistrement temps réel
précis. Cette opération est volatile et n'implique aucune sauvegarde en mémoire flash.

Une adresse Modbus TCP peut être allouée à chaque Tag qui peut alors être lu par une
Publication Modbus/TCP
maître Modbus TCP externe en utilisant le protocole Modbus/TCP.

Les Tags peuvent être organisés en pages pour une manipulation et une visualisation plus
Groupement des Tags
aisées.

Toutes les valeurs des Tags ainsi que leurs attributs peuvent être lus et modifiés à partir des
Accès au script
scripts en Basic.

Table 47: opérations sur les Tags gérées par l'eWON

3.4.2 Définition des Tags : configuration


La page de configuration des Tags à laquelle on accède en cliquant sur le lien Config Tags du menu Configuration, permet de construire la liste
des noms de Tags.
Ce dictionnaire des noms de Tags est la base de données interne de l'eWON où vous définissez toutes les Entrées/Sorties (Internes :
disponibles dans l'eWON, ou Externes : au travers de bus d'extension) que vous souhaitez faire superviser par l'eWON. Vous ne pourrez pas
adresser votre Entrée/Sortie si celle-ci n'est pas définie en tant que nom de Tag.
La configuration des Tags comprend deux parties :
• La configuration complète du Tag, excepté la configuration de l'action à exécuter en cas d'alarme.
• La liste des actions en cas d'alarme.

La première partie de la configuration est accessible à partir de l'hyperlien du Tag ; la seconde en cliquant sur l'icône située à côté de
l'hyperlien du Tag.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 83


Guide général de référence Configuration de l’eWON

Remarque : dans l'entête du menu d'édition du Tag, un menu déroulant liste les différentes pages (voir chapitre "Configuration des
pages" on page 94). Seuls les Tags de la page sélectionnée seront affichés, sauf si la page "ALL" est sélectionnée.

Important : Si un Tag a été créé dans une page différente de celle qui est actuellement affichée, il n'apparaît pas dans la liste,
bien qu'il existe.

Figure 63: page de configuration des Tags de l'eWON


• pour ÉDITER un Tag
Cliquez sur le lien (nom d'un Tag) situé dans la colonne Nom.
• Pour ÉDITER l'ACTION sur ALARME d'un Tag
Cliquez sur l'icône en forme de cloche située à la gauche du nom du Tag.
• Pour SUPPRIMER un Tag
Cochez la case à cocher située en regard du nom du Tag puis ensuite sur le lien Supprimer le Tag sélectionné.
• Pour AJOUTER un nouveau Tag
Cliquez sur le lien Créer nouveau.

Pour créer un Tag ayant beaucoup de propriétés en commun avec un des Tags déjà créés dans la liste, il vous suffit de cochez la case située à
gauche du nom du Tag "source", puis de cliquer ensuite sur le lien Créer nouveau (= 1er sélectionné). Les mêmes champs de configuration du
nouveau Tag seront renseignés conformément à ceux du Tag "source".

Remarque : la mention "= 1er sélectionné" signifie que si plusieurs Tags sont sélectionnés, celui qui sera "cloné" est celui qui a été sélectionné en
premier.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 84


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.4.2.1 Fenêtre principale de création/édition d'un Tag


Vous accédez à la page principale de création des Tags en cliquant sur le lien Créer nouveau, ou en éditant un Tag existant en cliquant sur
son nom (le contenu de cette page est différent suivant la version de votre eWON : l'enregistrement de l'historique des alarmes et la
sauvegarde en temps réel ne sont pas disponibles sur tous les eWONs) :Table 196 à la page 226

Figure 64: Page de configuration principale des Tags de l'eWON (modèles qui n'intègrent pas la
fonctionnalité de sauvegarde)

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 85


Guide général de référence Configuration de l’eWON

Figure 65: Page de configuration principale des Tags de l'eWON (modèles qui intégrent la fonctionnalité de sauvegarde)

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 86


Guide général de référence Configuration de l’eWON

Contrôle Description

Propriétés générales des Tags

Le nom que vous attribuez au Tag


Il sera utilisé pour toute référence au Tag lors d'une fonction d'exportation ou de script Basic.
Ce texte sera inclus dans les mails envoyés sur alarme
Remarque : Le nom du Tag ne peut pas contenir :
Nom du Tag
un ou plusieurs espaces
le symbole $
les guillemets (")
La longueur maximale d'un nom de Tag est de 64 caractères

Tapez dans ce champ un texte libre qui détaille la signification du nom du Tag. Utile pour identifier plus
Description du Tag facilement les alarmes sur ce Tag.
(Cette information apparaîtra dans l'email envoyé sur alarme)

Table 48: champs de configuration générale d'un Tag

Configuration du serveur d'E/S

Le serveur d'E/S est la source des données du Tag. Six sources de données sont disponibles :
’eWON’ pour toutes les E/S internes de l'eWON (voir chapitre "Les serveurs d'E/S de l'eWON" à la
page 101)
MODBUS pour les E/S situées sur le bus d'extension (voir chapitre "Serveur d'E/S Modbus" à la
page 104)
MEM pour les E/S virtuelles utilisées dans les scripts Basic (voir chapitre "Serveur d'E/S MEM" à la
page 143)
Nom du serveur NETMPI pour les E/S situées sur le bus d'extension (voir chapitre "Serveur E/S NETMPI" à la page 111)
UNITE pour les E/S situées sur le bus d'extension (voir chapitre "Serveur d'E/S UNITE" à la page 113)
DF1 pour les E/S situées sur le bus d'extension (voir chapitre "Serveur d'E/S DF1" à la page 117)
FINS pour les E/S situées sur le bus d'extension (voir chapitre "Serveur d'E/S FINS" à la page 123)
S5-AS511 pour les E/S situées sur le bus d'extension (voir chapitre "Serveur d'E/S S5-AS511" à la
page 128)
S73&400 pour les E/S situées sur un bus MPI (voir chapitre "S7-300&400 (MPI/Profibus - ISOTCP)" à la
page 144)
S7200 pour les E/S situées sur un bus PPI (voir chapitre "S7-200 (PPI-ISOTCP)" à la page 149)

Utilisé pour appliquer une configuration commune à plusieurs Tags.


Nom du topic
Voir chapitre "Définition d'un Tag : Introduction" on page 82

Voir chapitre "Définition d'un Tag : Introduction" on page 82


Remarque : ce champ peut rester vide pour les Tags mémoire (serveur E/S MEM). Il ne faut pas tenir
Adresse
compte de ce champ, même si le nom du Tag se trouve dans ce champ lorsque vous éditez un Tag
mémoire.

Permet de définir le type de Tag : "Analogique" ou "Booléen". Le type analogique permet à la valeur
réelle d'être codée sur 4 octets.
Type Une valeur booléenne ne prend que les valeurs 0 et 1. Si le serveur d'E/S renvoie une valeur égale à 0,
la valeur booléenne est 0. Si le serveur d'E/S renvoie une valeur différente de 0, la valeur booléenne est
1.

Permet de désactiver la fonction Mettre à jour dans la page Voir Tags. Cette fonction est intéressante si
Forcer lecture seule vous voulez observer un Tag en lecture/écriture uniquement. Le Tag est toujours accessible en lecture/
écriture au travers de scripts en Basic.

Définit le décalage (offset) et le facteur d'échelle qui doit être appliqué à la valeur venant du serveur d'E/
S concerné. Le décalage et le facteur d'échelle sont des valeurs réelles et les valeurs négatives sont
eWON valeur
acceptées. La valeur du Tag est donc définie comme suit : ValeurTag = ValeurServeurE/S *
FacteurÉchelle + Décalage.

Table 49: champs de configuration serveur d'E/S

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 87


Guide général de référence Configuration de l’eWON

Visibilité du Tag

La valeur publiée par l'eWON peut être la même que la valeur du Tag ou peut être modifiée avec un
Valeur publiée
facteur d'échelle et un décalage.

Chaque Tag de l'eWON peut être observé par un maître Modbus TCP. Si le Tag doit être visible, cochez
Visibilité Modbus TCP
cette case.

L'adresse du registre commence par 1.

Registre Seule l'adresse du registre doit être fournie, le type du Tag (coil, contact, input register, ou holding
register) est obtenu à partir du type de Tag (analogique ou booléen) et de la propriété Read Only ou
Read/write (obtenue à partir du serveur d'E/S).

Si cette option est cochée, deux registres 16 bits consécutifs sont réservés et la valeur est fournie
comme un réel 4 octets au format IEEE (représentation standard "Modbus float").
Considérer en tant
que registre flottant Si un Tag est publié comme un entier, il peut être utile de le mettre à l'échelle de manière à ce qu'il
puisse être stocké dans un registre de 16 bits. Cette opération est appliquée à la valeur d'un Tag afin de
le publier.

Le Tag est visible par le gestionnaire SNMP quand cette case est cochée. L'OID du Tag peut être défini.
Visibilité SNMP
L'OID de base étant déjà défini, le seul paramètre à préciser est la fin de l'OID.

Valeur instantanée signifie la valeur des Tags à un moment donné.


La valeur instantanée des Tags est stockée dans le fichier inst_val file (qui est disponible aux formats
texte et binaire depuis le lien Transfert de fichiers dans la barre de navigation Principale de l'eWON).
Valeur instantanée Les 4 cases à cocher correspondant aux groupes que vous souhaitez sélectionner vont travailler
conjointement avec le Tag de description de bloc d'exportation $ft qui est décrit dans le chapitre "$dtIV
[Instant Values]" à la page 205 de ce guide. Vous trouverez dans ce chapitre toute l'information détaillée
concernant les valeurs instantanées.

Table 50: champs de configuration visibilité du Tag

Configuration de l'alarme

Case à cocher 'alarme


Cochez cette case si vous souhaitez activer une alarme pour le Tag.
activée'

Seuil de détection bas Valeur basse du seuil de détection d'alarme (niveau avertissement).

Seuil de détection
Valeur haute du seuil de détection d'alarme (niveau avertissement).
haut

Seuil d'alarme très


Valeur très basse du seuil de détection d'alarme (niveau dangereux).
bas (LowLow)

Seuil d'alarme très


Valeur très haute du seuil de détection d'alarme (niveau dangereux).
haut (HighHigh)

La bande morte est la différence entre le niveau d'alarme et le niveau RTN (Retour à l'état normal).
Valeur de la bande Exemple : si la valeur d'alarme définie est de 20°C avec une bande morte égale à 1, l'alarme se
morte déclenchera alors dès que la température dépassera le seuil des 20°C. Parallèlement, le statut d'alarme
passera en mode RTN lorsque la température descendra sous les 19°C (soit 20-1).

Seuil d'alarme Valeur d'alarme pour un variable de type booléen (0 ou 1) - ceci n'est pas applicable pour les Tags de
booléen type analogique.

Temps en secondes durant lequel la valeur d'un Tag dépasse le seuil d'alarme avant que le Tag ne soit
Délai d'activation
considéré en état d'alarme. (Cette fonction est principalement utilisée pour filtrer les alarmes inutiles)

Acquittement Si cette case est cochée, l'alarme sera automatiquement acquittée lorsque l'état de l'alarme retournera à
automatique (ACK) la valeur RTN. Cela permet de mettre directement fin à l'alarme.

Texte libre qui décrit l'action d'alarme. Cette information sera incluse dans l'email envoyé en cas
Message d'alarme
d'alarme.

Table 51: champs de configuration de l'alarme

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 88


Guide général de référence Configuration de l’eWON

• Enregistrement historique
Non disponible sur toutes les versions d'eWONs (voir "Surveillance et manipulation des Tags" à la page 83)

Enregistrement historique et en temps réel

Si elle est cochée, cette case active la sauvegarde des valeurs des Tags en mémoire volatile.
Attention : Il s'agit d'une sauvegarde non volatile, les données sont écrites dans le système de fichiers
flash. Toutes ces données sont stockées dans le même fichier. Le nombre maximal de valeurs pouvant
être sauvegardées varie de 16384 à 139264, en fonction de la configuration du stockage des ressources
Enregistrement historique que vous avez définie dans l'eWON (lorsque la taille maximale est atteinte, les données les plus
activée anciennes sont effacées en premier).
Si la valeur d'un Tag A est enregistrée souvent (toutes les secondes) et la valeur d'un Tag B est
enregistrée rarement (tous les jours), votre Enregistrement Historique contiendra énormément de valeurs
correspondant au Tag A et presque aucune liée au Tag B. Ceci est dû au mécanisme de stockage
circulaire.

Définit la bande morte pour la sauvegarde incrémentale de la valeur du Tag (entrer une valeur négative
Valeur de la bande morte
pour désactiver cette fonction).

Définit l'intervalle, en secondes, pour la sauvegarde des Tags (entrer "0" pour désactiver cette fonction).
Intervalle de sauvegarde
Peut être utilisé conjointement à la fonction Bande morte.

Si elle est cochée, cette case active la sauvegarde des valeurs des Tags en mémoire volatile.
Cette sauvegarde diffère de la sauvegarde historique car les valeurs sont stockées dans un tampon
Sauvegarde temps réel activée mémoire circulaire.
Une autre différence est que l'on ne peut réaliser que des enregistrements à intervalles fixes (la
sauvegarde incrémentielle est impossible).

Plage de temps Définit la taille de la "fenêtre d'enregistrement" (en secondes).

Intervalle de sauvegarde Définit l'intervalle (en secondes) entre deux enregistrements successifs.

Table 52: champs de configuration des enregistrements historiques et en temps réel

3.4.2.1.1 Publier un Tag en Modbus TCP

Cette fonction permet d’accéder à un Tag par Modbus/TCP. Dans cette configuration, l’eWON agit comme esclave. En réalité, il n'y a pas de
mapping des données comme dans la plupart des automates programmables, et vous devez définir les adresses Modbus TCP Tag par Tag.

3.4.2.1.1.1 Configuration de l’adresse Modbus TCP

Il y a 4 types de variables Modbus : Contact (lecture seule), Coil (lecture/écriture), Input Register (lecture seule), Holding Register (lecture/
écriture). Le type sélectionné pour le Tag que vous voulez publier dépendra du type de variable :

Propriété du Tag Type de donnée Modbus

Booléen, lecture seule Contact

Booléen, lecture/écriture Coil

Analogique, lecture seule Input register

Analogique, lecture/écriture Holding register

Table 53: les 4 types de variables Modbus

Généralement, les propriétés de lecture/écriture (RO ou RW) des Tags sont évidentes. En cas de doute, vous pouvez vérifier le type depuis la
page "Voir Tags" :
• Désactiver l'option "Forcer lecture seule" dans la page de configuration des Tags (option désactivée par défaut).
• Vérifier la page "Voir Tags", si le Tag possède un champ "Mettre à jour", cela signifie qu'il est en lecture/écriture, sinon il est en
lecture seule.
• L’adresse sélectionnée sera celle du registre 16 bit Modbus. Par convention, le démarrage des tables Modbus de l’eWON commence
par le registre 1 (Cependant, dans la trame Modbus, le registre 1 de l’eWON sera transmis comme 0).
• Considérer en tant que registre flottant.

L’eWON permet d’accéder à des valeurs de Tags en registres réels. Le réel est publié suivant la représentation IEEE et la valeur peut être lue sur
2 registres consécutifs avec le premier registre partant de l’adresse définie par l’utilisateur.

3.4.2.1.1.2 Règles Modbus TCP

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 89


Guide général de référence Configuration de l’eWON

• Lorsque vous accédez à un registre Modbus qui n’est pas mappé vers un registre eWON, la valeur retournée est 0 (zéro).
• Nombre maximum de registres lisibles en une seule requête : 25
• Nombre maximum de bobines (coils) lisibles en une seule requête : 2000

3.4.2.2 Page de configuration de la notification d’alarme


Les actions d'alarme sont :
• Envoyer un email
• Envoyer un SMS
• Envoyer un fichier à un serveur FTP
• Envoyer un trap SNMP

Vous accédez à la page de notification d'alarme en cliquant sur l'icône en forme de cloche qui se trouve à côté du lien correspondant au nom
du Tag.

Chacune des quatre actions citées plus haut peut être déclenchée par les événements suivants :
• Le Tag passe en état d'alarme (ALM) - low, lowlow, high or hihi (celle-ci se déclenchera également lors de tout changement d'état
d'alarme)
• L'alarme est acquittée (ACK)
• La valeur du Tag retourne à un état normal (RTN)
• Fin de l'état d'alarme (END)

Figure 66: configuration de la notification d'alarme

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 90


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.4.2.2.1 Configuration de l'envoi d'email sur alarme

Cette configuration est requise si un email doit être envoyé en cas d'alarme. Si l'email doit être envoyé par modem (PPP), les pages de
configuration système (Général et Communications) doivent également avoir été configurées.

Propriétés des actions sur


Description
alarmes

Les cases à cocher permettent de déterminer quel état d'alarme déclenche l'envoi d'un email
Envoi d'un email
(ALM, ACK, RTN, END).

Dans certains cas, il est utile de joindre tout le message dans le champ "Sujet" de l'email. Par
Message court exemple, pour transmettre un SMS à partir d'un email.
Cette case à cocher est désactivée par défaut.

Destinataire (Dest. (Á) :) Liste des destinataires de l'email, entre séparateurs (, ou ;).

Destinataires en copie
Liste des destinataires de l'email en copie, entre séparateurs (, ou ;).
(Dest. en copie (CC) :)

Le texte qui sera le "Sujet" de l'email (sauf si la case "Formater en tant que message court"
Sujet de l'email
est activée.

Il s'agit du texte qui apparaîtra dans la partie Corps du message de l'email.


Ce texte peut comporter des Descripteurs de Blocs d'Exportation à l'intérieur même du texte
ou en tant que fichier joint à l'email.
Les fichiers attachés à l'email doivent respecter la syntaxe suivante :
&[EXPORT_BLOC_DESCRIPTOR_1] &[EBD_2]…
Le nombre de fichiers joints n'est pas limité
Corps du message
La syntaxe des EBD (Descripteurs de blocs d'exportation) est décrite dans le chapitre
"Descripteurs de blocs d'exportation (Export Block Descriptors)" à la page 189
Exemple :
&[$dtRTGA_AN01$ftG] &[$dtEV$ftT]
Permettra l'exportation des données en temps réel du Tag GA_AN01 au format graphique
ainsi que l'exportation du fichier des événements au format texte.

Table 54: champs de configuration d'envoi d'email sur alarme

3.4.2.2.2 Configuration de l'envoi de SMS sur alarme


Attention : l'envoi de SMS est possible uniquement depuis un eWON équipé d'un modem (voir) Table 196 à la page 226)

Propriétés des actions sur


Description
alarmes

Les cases à cocher permettent de déterminer quel état d'alarme déclenche l'envoi d'un email
Envoi SMS
(ALM, ACK, RTN, END).

Liste des destinataires (Destinataire_SMS;Destinataire_SMS;…)


Destinataire du SMS
Voir ci-dessous la description de la syntaxe Destinataire_SMS.

Sujet du SMS Apparaîtra au début du message SMS.

Table 55: champs de configuration de l'envoi de SMS sur alarme

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 91


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.4.2.2.2.1 Syntaxe Destinataire_SMS :

Le champ "Destinataire du SMS" définit le numéro de téléphone du destinataire du SMS.

Il est nécessaire de définir un serveur de SMS ainsi que le protocole approprié puisse atteindre le destinataire du SMS. Le numéro de téléphone
du serveur est spécifique à chaque opérateur SMS et les protocoles utilisés sont UCP ou TAP. Un tableau reprenant les numéros de serveurs
SMS ainsi que les protocoles utilisés est accessible à l'adresse suivante : http://www.ewon.biz/DocSMS.htm.

Vous pouvez ajouter une pause dans la composition du numéro, en utilisant "+" dans le numéro (à la place de "," comme c'est le cas pour l'envoi
d'emails).

ATTENTION CAS SPÉCIAL POUR LA FRANCE : les protocoles UCP et TAP ne pouvant être utilisés, on utilisera le protocole
InfoZ pour les eWONs embarquant un modem analogique. Dans ce cas le numéro de téléphone du serveur est 0 (zéro). Si un
numéro permettant l'accès au réseau doit être introduit, il peut être placé devant le 0 (zéro).
Exemple: si 9 doit être introduit pour quitter le standard téléphonque, la syntaxe sera 0407886633,ifz,90
si une pause est nécessaire, la syntaxe sera 0407886633,ifz,9+0

Voir églement le site www.infoz.fr pour plus de détails à propos du service InfoZ.

La syntaxe pour DESTINATAIRE_SMS est la suivante :


• DDDD,TTT,MMM,PPP

Ou
• DDDD,TTT,MMM

DDDD Numéro de téléphone du destinataire

Type de protocole, doit obligatoirement être une des quatre valeurs ci-dessous :

Il est possible d'ajouter une valeur "Word DataSize"


ainsi qu'une valeur de Parité. La syntaxe générique
est alors ucpDP
avec pour DataSize
D= 8 ou 7
avec pour Parité
ucp
P= n: none (aucune), o: odd (impaire), e: even (paire)
Exemples :
ucp7o
ucp7e
ucp7n
ucp8n (valeur par défaut)

TTT Il est possible d'ajouter une valeur "Word DataSize"


ainsi qu'une valeur de Parité. La syntaxe générique
est alors tapDP
avec pour DataSize
D= 8 ou 7
avec pour Parité
tap
P= n: none (aucune), o: odd (impaire), e: even (paire)
Exemples :
tap7o
tap7e
tap7n
tap8n (valeur par défaut)

gsm

ifz

Numéro de téléphone du serveur, adressez-vous à votre


opérateur GSM ou consultez par exemple le site :
MMM http://www.woodstone.nu/salive/PagerSettings.html 40 caractères max.
Si le champ précédent contient "GSM" ou "IFZ", vous pouvez
entrer "0" (zéro) pour le numéro du serveur

PPP L'opérateur GSM demande parfois un mot de passe. 30 caractères max.

Table 56: la syntaxe DESTINATAIRE_SMS

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 92


Guide général de référence Configuration de l’eWON

Exemples :

Syntaxe du champ "Destinataire du SMS" Explications

Le protocole ucp nécessite l'utilisation d'un mot de passe. Le mot de


passe est "proximus" dans le cas présent
0407886633,ucp,0475161622,proximus
Consultez le tableau ci-dessus pour les spécifications "Word DataSize"
et "Parité"

Le protocole tap ne nécessite pas de mot de passe.


0407886633,tap,0475161621 Consultez le tableau ci-dessus pour les spécifications "Word DataSize"
et "Parité"

Syntaxe utilisée pour envoyer un SMS depuis un eWON équipé d'un


modem GSM/GPRS
0407886633,gsm,0 Remarque : nous vous recommandons d'utiliser uniquement cette
syntaxe pour envoyer un SMS depuis un eWON équipé d'un modem
GSM (et non celle utilisée pour les protocoles ucp et tap).

Syntaxe utilisée pour envoyer un SMS à partir d'un modem PSTN en


407886633,ifz,0
France

0495112233,gsm,0;0495445566,gsm,0 Envoi de plusieurs SMS (notez le ; entre chaque Destinataire_SMS)

Table 57: exemples de syntaxe d'adresses de destinataires de SMS

Toutes les syntaxes utilisées ci-dessus sont valides. Pour les trois derniers exemples la dernière virgule n'est pas obligatoire puisqu'il n'y a pas
de mot de passe.
Important : le mot de passe est sensible aux majuscules/minuscules.
On utilise souvent la virgule (,) pour insérer une pause en cours de numérotation. Mais comme l'eWON utilise déjà la virgule comme séparateur,
on entrera à la place le signe plus (+) pour insérer une pause.
Par exemple le numéro 0+0407886633 compose un 0, puis insère une pause d'une seconde, puis compose 0407...
Le protocole "gsm" peut être utilisé pour envoyer directement le SMS au travers du réseau GSM, sans utiliser un serveur de SMS. Dans ce cas,
il n'est pas nécessaire de spécifier un serveur. Ceci n'est possible QUE si l'eWON est équipé d'un modem GSM ou GPRS.
Pour le BENELUX uniquement : SEMASCRIPT
Il est possible d'envoyer des Semascript/SemaDigit vers un Semaphone à l'intérieur de la zone Benelux, en utilisant le serveur de Belgacom.
Exemple :
Vous voulez envoyer un semadigit vers le numéro 0498373101...
Vous devez pour cela appeler le serveur au numéro de téléphone 0458500001 (0+0458500001 au cas où vous devez d'abord entrer un zéro
pour sortir d'un PABX)

Conservez uniquement les 7 derniers chiffres du numéro de destination du sémaphone, et utilisez le protocole TAP avec les paramètres "7e1"

sendsms "8373101,tap7e1,0458500001","0498373101"
si l'eWON se trouve derrière un PABX et qu'il faut d'abord composer le zéro pour sortir, utilisez alors la chaîne suivante :
sendsms "8373101,tap7e1,0+0458500001","0498373101"
Pour la FRANCE uniquement : ALPHAPAGE
Comme pour le SEMASCRIPT, il est possible d'envoyer des messages ALPHAPAGE dans le territoire français en utilisant le serveur emessage
situé en Allemagne (http://www.emessage.de/en/index.htm). Comme pour les utilisateurs SEMASCRIPT, les utilisateurs ALPHAPAGE ont choisi
de continuer à utiliser un "beeper", dont la couverture réseau est meilleure que celle d'un réseau GSM (et les utilisateurs sont certains de recevoir
les messages, ce qui n'est pas toujours le cas avec les SMS).
Le protocole utilisé est le TAP. Le mode opératoire est similaire à celui utilisé pour SEMASCRIPT :
Vous souhaitez envoyer un message ALPHAPAGE au beeper portant le numéro 0612345678...
Vous devez pour cela appeler le serveur au numéro de téléphone 0836601212 (0+0836601212 au cas où vous devriez d'abord entrer un zéro
pour sortir d'un PABX)

Conservez uniquement les 7 derniers chiffres du numéro de destination de l'alphapage, et utilisez le protocole TAP avec les paramètres "7e1"

sendms "2345678,tap7e,0836601212"
si l'eWON se trouve derrière un PABX et qu'il faut d'abord composer le zéro pour sortir, utilisez alors la chaîne suivante :
sendms "2345678,tap7e,0+0836601212"

Voir aussi :
La fonction BASIC SENDSMS et SENDMAIL dans le "Manuel de programmation de l'eWON".

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 93


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.4.2.2.3 Configuration de l'envoi FTP d'alarme

Propriétés des actions sur


Description
alarmes

Les cases à cocher permettent de déterminer quel état d'alarme déclenche l'envoi d'un fichier par
Envoi fichier par FTP
FTP (ALM, ACK, RTN, END).

C'est le nom du fichier qui sera créé sur le serveur FTP. Le nom du fichier peut contenir le chemin de
Nom du fichier à envoyer
destination.

Contenu du fichier Le contenu du fichier peut être statique ou dynamique (voir ci-dessous)

Table 58: propriétés des actions sur alarmes

3.4.2.2.3.1 Contenu du fichier :

Si un texte standard est entré dans le champ du contenu, le fichier créé va contenir cette chaîne de caractère statique. Si le contenu du champ
est du même type que dans l'exemple suivant, un ou plusieurs fichiers seront alors écrits avec un contenu dynamique :
[EXPORT_BLOC_DESCRIPTOR_1] [EBD_2]…
Le nombre de "DESCRIPTEUR_DE_BLOC_D'EXPORTATION" (EBD) n'est pas limité. La syntaxe des EBD est décrite dans le chapitre
"Descripteurs de blocs d'exportation (Export Block Descriptors)" à la page 189.
Si le champ $fn est utilisé avec de multiples blocs d'exportation, le champ de configuration "Nom du fichier à envoyer" DOIT être laissé vide.

3.4.2.2.4 Configuration des traps SNMP sur alarme


Les cases à cocher permettent de déterminer quel état d'alarme déclenche un trap SNMP (ALM, ACK, RTN, END).
Le champ "Sujet du trap" permet d'entrer un texte spécifique qui s'affichera dans l'événement de Trap du gestionnaire SNMP. La taille maximum
de ce texte est de 256 caractères. Tous les hôtes qui ont été définis dans la page Configuration SNMP (voir chapitre "Configuration SNMP" à la
page 31) recevront le Trap SNMP généré.

3.5 Configuration des pages


La définition des pages est utile pour deux buts précis :
• Restreindre les droits d'accès des utilisateurs à certains répertoires du site Web utilisateur.
Voir aussi chapitre "Configuration des utilisateurs" on page 15.
• Organiser les Tags en pages pour en faciliter la visualisation et restreindre l'accès des utilisateurs à certains Tags.
Voir aussi chapitre "Configuration des utilisateurs" on page 15.

La page des paramètres des pages accessible depuis le lien Liste des pages de la barre navigation de l'eWON se présente comme suit :

Figure 67: configuration de la liste des pages


Vous pouvez configurer jusqu'à 10 pages définies par l'utilisateur.

Lorsque des Tags sont définis dans une page spécifique, et que le nom de cette page est modifié, les mêmes Tags appartiendront à la nouvelle
page. En d'autres termes, tout Tag appartient à un numéro de page, SAUF si le nom de la page est remplacé par une chaîne vide. Dans ce cas,
tous les Tags appartenant à la page qui porte ce nom retourneront alors à la page par défaut. Tous les utilisateurs qui pouvaient accéder
uniquement à cette page auront à présent accès à "toutes les pages".
Tout texte peut être utilisé comme nom de page, mais si une page est utilisée pour restreindre l'accès à un répertoire, la syntaxe doit être
respectée.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 94


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.6 Configuration des serveurs d'Entrée/Sortie


Vous trouverez une description complète des serveurs d'Entrée/Sortie et de leur configuration dans le chapitre "Les serveurs d'E/S de l'eWON" à
la page 101.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 95


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.7 Configuration des scripts en Basic


La page de Configuration des scripts, à laquelle vous accédez depuis le lien Config scripts du menu de configuration de l'eWON vous permet de
créer, modifier, supprimer et tester des scripts dans l'eWON.

Le langage utilisé pour créer ces scripts est le Basic.

Vous trouverez des informations détaillées sur la structure et la syntaxe de ce langage dans Manuel de programmation de l'eWON.

Figure 68: page de Sections de scripts de l'eWON


Les trois liens accessibles depuis la page de configuration des scripts sont les suivants :
• Grâce au lien "Édition des scripts", vous pourrez créer, modifier ou supprimer des scripts
• Grâce au lien "Contrôle du script", vous pourrez tester les scripts et effectuer des commandes manuelles et directes
• Le lien "RUN/STOP" vous permet de lancer ou d'interrompre les scripts Basic

3.7.1 Le lien "Édition des scripts"


Deux scripts prédéfinis sont présents dans l'eWON :
• La section "Init" (Init Section) est exécutée une seule fois au démarrage de l'eWON.
• La section "cyclique" (Cyclic Section) est exécutée cycliquement par l'eWON.
Cette page est utilisée pour créer, supprimer ou éditer les sections de scripts.
• Le temps de cycle du Basic de l'eWON n'est pas prédéfini !
• (ce cycle dépend du script lui-même).
• Si la programmation est correcte, le temps du cycle peut être inférieur à une seconde.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 96


Guide général de référence Configuration de l’eWON

• Si vous désirez éditer un script,


sélectionnez depuis la liste Sections de scripts, puis cliquez sur le bouton Éditer pour afficher la fenêtre d'édition :

Figure 69: page d'édition de script de l'eWON


Cliquez ensuite sur le bouton Mettre à jour pour valider votre script, ou sur le bouton Annuler pour quitter la page sans enregistrer vos
changements.
• Pour effacer une section de script :
Sélectionnez la section de script à effacer puis cliquez sur le bouton Supprimer.
• Pour créer une nouvelle section de script :
Cliquez sur le bouton Nouvelle section.
Entrez le nom du script dans le champ Nom du script puis entrez le code à exécuter dans la zone d'édition vierge.

Figure 70: page de création d'un nouveau script


Cliquez ensuite sur le bouton Mettre à jour pour valider votre script, ou sur le bouton Annuler pour quitter la page sans enregistrer vos
changements.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 97


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.7.2 Le lien "Contrôle du script"


Cette page est utilisée pour contrôler le résultat de l'exécution du script et aussi pour exécuter certaines commandes manuelles. Vous pouvez
utiliser cette page pour déboguer votre programme avec plus de facilité.

Figure 71: page de contrôle de script de l'eWON


Deux actions doivent être effectuées pour visualiser le résultat de l'exécution d'un script :
• Lancez l'exécution du script en cliquant sur le lien RUN.
• Cliquez sur le lien Actualiser l'affichage pour rafraîchir l'affichage dans la fenêtre des résultats.
Il est aussi possible d'exécuter manuellement certaines commandes. Entrez simplement pour cela la commande à exécuter dans le champ
vierge prévu à cet effet, puis cliquez sur le bouton Exécuter la commande.
Cochez la case Lancement au démarrage de l'eWON pour lancer le script automatiquement lorsque l'eWON démarre. Ce changement sera
validé après que vous avez cliqué sur le bouton Actualiser démarrage automatique situé à droite de la case à cocher.

3.7.3 Le lien RUN/STOP


Ce lien est utilisé pour démarrer ou interrompre l'exécution du script.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 98


Guide général de référence Configuration de l’eWON

3.8 Assistants de configuration


L'eWON offre également des assistants qui vous permettront de configurer rapidement et simplement certaines de ses fonctionnalités.

Cliquez sur le logo afin d'afficher les assistants de configuration disponibles sur votre eWON.

Figure 72: Liste des assistants de configuration

Assistant Description

Utilisez l'assistant de configuration pour paramétrer la connexion à


l'Internet.
Vous avez la possibilité de choisir entre Modem ou WAN, d'encoder
votre code PIN, APN (pour le GPRS), choisir une connexion
permanente ou non, etc.
Disponible uniquement sur les eWONs intégrant un modem.

Utilisez cet assistant pour tester la connexion Internet.


Disponible uniquement sur les eWONs intégrant un modem.

Utilisez cet assistant pour ajouter votre eWON à votre compte


Talk2M-Free ou
Talk2M-Pro.
Uniquement disponible sur les eWONs faisant du VPN.

Utilisez cet assistant pour configurer votre eWON pour le connecter à


un
serveur Endian-for-eWON.
Uniquement disponible sur les eWONs faisant du VPN.

Utilisez cet assistant pour configurer votre eWON pour qu'il se


connecte sur un compte MDEX.
Seulement disponible sur les eWON avec VPN.

Table 59: Liste des assistants de configuration

Selon le modèle, seuls les assistants disponibles pour tel ou tel type d'eWON seront affichés sur cette page.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 99


Guide général de référence Configuration de l’eWON

4 Configuration par le chargement d’un fichier

Il est possible de configurer l'eWON en lui transférant certains fichiers à l'aide d'un logiciel client FTP.

Pour ce faire, il vous suffit de transférer le fichier config.bin ou les fichiers config.txt et comcfg.txt à la source du répertoire de l'eWON.

Vous pouvez également transférer directement le fichier program.bas dans l'eWON. Vous pouvez éditer/modifier le script Basic à l'aide de votre
éditeur de texte habituel, puis sauvegarder ce fichier sous le nom program.bas, et enfin le transférer dans l'eWON.
Les fichiers config.txt et comcfg.txt seront interprétés par l'eWON. Celui-ci ne prendra en compte que les paramètres qui lui sont connus. Ainsi, il
vous est possible de transférer sur l'eWON un fichier nommé config.txt ne contenant que le paramètre que vous souhaitez modifier.

Si par exemple le fichier Config.txt ne contient que les lignes suivantes, seule l'identification de l'eWON sera modifiée.

:System
Identification:Nouvelle_Identification

Le fichier config.txt contient trois sections : System, TagList et UserList. Une section doit être déclarée si au moins un champ de ce groupe est
présent dans le fichier. Un champ doit toujours apparaître après sa déclaration de section.

Une section doit toujours être déclarée à la ligne, séparée par un double point (voir exemple ci-dessus).

Chaque utilisateur et chaque Tag apparaît sur une ligne distincte, avec son champ séparé par un double point.

Exemple : le fichier config.txt met à jour l'identification de l'eWON, définit un premier utilisateur nommé "user1", puis un second nommé "user2",
et enfin un Tag nommé "tag1". Vous remarquerez que pour le user1, le CBMode n'est pas précisé et prend la valeur 0 (obligatoire), tandis que
pour le user2, CBMode prend la valeur 1(défini par l'utilisateur).

:System
Identification:eWON
Information:
:TagList
"Id";"Name";"Description";"ServerName";"Address";"tagvalue"
1;"tag1";"first Tag";"MEM";"tag1";"47"
:UserList
"Id";"FirstName";"LastName";"Login";"Password";"Information";"CBMode"
1;"Jacques";"Dupond";"user1";"thePassword";"first user";
2;"Albert";"Deux";"user2";"thePassword2";"second user";"1"

Lorsqu’un Tag ou un utilisateur sont créés, tout champ créé prend la valeur par défaut. Notez que pour les utilisateurs, les droits par défaut sont
l’accès complet sur les Tags (voac = « v » de View IO, « o » de force Outputs, « a » de Acknowledge alarms et « c » de change Config).
Les champs trouvés dans config.txt et comcfg.txt peuvent aussi être utilisés avec les fonctions GETSYS et SETSYS expliquées dans le "Manuel
de Programmation de l'eWON".

Un tableau décrivant chaque champ est disponible dans le "Manuel de Programmation de l'eWON".

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 100


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5 Les serveurs d'E/S de l'eWON

5.1 Introduction
Cette introduction reprend certaines des informations qui ont été abordées dans le chapitre “Définition d'un Tag : Introduction” à la page 82.
Un serveur d'Entrée/Sortie est l'interface entre la valeur variable à lire et le moteur de supervision de l'eWON. Il s'agit en fait d'une sorte de pilote
(un driver). Toute variable provenant d'une source de données doit avoir une représentation commune pour tous les serveurs d'E/S de manière à
définir une interface identique dans l'eWON.

La représentation d'une source de données dans l'eWON utilise 3 champs de définition communs :
• Le nom du serveur d'E/S
• Le nom du "topic"
• Le nom de l'"élément" (item)

La source de données d'un Tag sera identifiée uniquement grâce à ces 3 paramètres.

Le nom du serveur Il s'agit en quelque sorte du nom du pilote. Chacun des serveurs d'E/S possède sa propre syntaxe
d'E/S pour les noms de topics et d'éléments. Exemple : MODBUS, EWON, MEM

Utilisé pour grouper des variables au sein d'un même serveur d'E/S. Par exemple, le serveur mémoire
utilise un topic vide ("") et un topic rétentif ("ret"). Tous les Tags du serveur d'E/S définis avec "ret"
Nom du topic comme topic auront leurs valeurs sauvegardées et récupérées lorsque l'eWON redémarrera.
Tous les serveurs d'E/S n'utilisent pas de noms de topics. Dans ce cas le champ Nom du Topic doit
rester vierge.

Le nom de l'élément est une chaîne de caractères, dont la syntaxe est spécifique à chaque serveur
Nom de l'élément d'E/S.
Le nom de l'élément décrit la variable physique qui sera supervisée au travers du serveur d'E/S.

Par exemple, le serveur d'E/S MODBUS a besoin d'interroger des registres ou des coils venant d'un esclave, c'est pourquoi il
utilise un nom qui doit représenter le type de registre, son adresse ainsi que l'adresse de l'esclave. (exemple: "40001,5" => 4
signifie lecture/écriture de registre, 0001 est l'adresse du registre et 5 l'adresse de l'esclave Modbus).

Table 60: Paramètres des sources de données des Tags

Remarque importante: Pour des raisons d'optimisation évidentes, l'eWON est capable de cesser tout scrutage de tags non-valides.
(voir "Effacement du serveur d'E/S" à la page 102).

5.2 Configuration des serveurs d'Entrée/Sortie


Certains serveurs d'E/S sont configurables.
La page de configuration des serveurs d'E/S propose une liste de serveur d'E/S :

Figure 73: Liste déroulante serveurs E/S de l'eWON


Cliquez sur le lien Éditer ou sélectionnez un autre serveur d'E/S afin d'afficher sa page de configuration.
Trois cas de figure sont possibles pour la configuration des serveurs d'E/S :
• Le serveur d'E/S n'est pas configurable
• Le serveur d'E/S possède sa propre page de configuration (ex : MODBUS, UNITE, NETMPI, DF1, ...)
• Le serveur d'E/S utilise la page de configuration d'E/S standard.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 101


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.2.1 Effacement du serveur d'E/S


Pour éviter une consommation inutile du CPU et de la mémoire, les
serveurs d'E/S inutilisés peuvent être "déchargés" des tâches CPU et
la mémoire utilisée peut être libérée.
La fonction Effacer doit être utilisée à cet effet.

Une vitesse de transmission Désactivé ne fait que rendre le serveur


d'E/S inactif, mais il continue à utiliser du temps CPU et de la
mémoire (pour rien).

Cliquez sur le lien Effacer pour réinitialiser complètement la configuration du serveur d'E/S et le retirer de la mémoire.

Certains serveur d'E/S ne peuvent pas être arrêtés dynamiquement et nécessitent un redémarrage de l'eWON pour que la réinitialisation du
serveur d'E/S soit complète. Le message suivant vous avertira:

5.2.2 Effacement du serveur d'E/S


cliquez sur le lien Init pour initialiser un serveur d'E/S.
Cette initialisation remet à zéro les compteurs des serveurs d'E/S
(voir "Statut" à la page 181) et entame le processus de la validation
des Tags (voir "Validation des Tags" à la page 83).

5.2.3 Configuration globale

Figure 74: Page de configuration globale des serveurs d'E/S

Elément Description

Introduisez dans ce champ le numéro du port TCP utilisé par le protocole ModbusTCP.
Port ModbusTCP
La valeur par défaut est 502.

Introduisez dans ce champ le numéro du port TCP utilisé par le protocole Ethernet/IP (Allen
Port Ethernet/IP
Bradley). La valeur par défaut est 44818.

Introduisez dans ce champ le numéro du port TCP utilisé par le protocole ISOTCP (Siemens).
Port ISOTCP
La valeur par défaut est 102.

Introduisez dans ce champ le numéro du port TCP utilisé par le protocole FINS (Siemens).
Port FINS
La valeur par défaut est 9600.

Désactiver les Tags en erreur Activer la validation des Tags voir "Validation des Tags" à la page 83

Temps de réponse TCP RX/TX par Temps d’attente en mSec pour les Serveur E/S TCP (sauf Modbus TCP).
défaut Nécessite un redémarrage

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 102


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.2.4 Page de configuration d'E/S standard de l'eWON


On utilise la page de configuration standard quand il n'existe pas de page de configuration dédiée pour le serveur d'E/S concerné.

Figure 75: Page de configuration d'E/S standard de l'eWON


Comme vous pouvez le constater dans l'exemple ci-dessus, il s'agit d'une simple zone d'édition de texte. Chaque paramètre est entré sur une
ligne différente, la valeur du paramètre étant séparée du paramètre lui-même par un double point ':' .

Le format générique d'une ligne de paramétrage se présente comme suit :


NOM_PARAMÈTRE:VALEUR_PARAMÈTRE
Attention : Il ne doit y avoir aucun espace entre le paramètre et sa valeur.

Il faut respecter la syntaxe correcte pour les noms et valeurs de chacun des paramètres.

La liste des valeurs des paramètres valides est disponible dans le présent guide pour chacun des serveurs d'E/S correspondants (voir chapitres
suivants).

Toute erreur qui surviendrait au moment où l'eWON exécute votre configuration serait reprise dans le Journal des événements. Voir chapitre
“Transfert de fichiers” à la page 176 pour l'accès au Journal des événements.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 103


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.3 Serveur d'E/S Modbus


5.3.1 Introduction
La configuration du serveur d'E/S MODBUS est la configuration standard de la communication distante d'Entrée/Sortie de l'eWON . On l'utilise
dans les cas de figure suivants :
• L'eWON agit en tant que maître Modbus RTU.
• L'eWON agit en tant que maître et esclave Modbus TCP.

Le premier cas (esclave MODBUS TCP) est spécifique au serveur d'E/S MODBUS. Il est destiné à permettre l’accès aux valeurs de Tags, et à
interfacer l’eWON sur des valeurs externes, ce qui n'est pas le cas de tous les autres serveurs d'E/S.

Le second cas (maître MODBUS) est la fonction serveur d’E/S qui réalise l’interface des valeurs externes en tant que serveur d’E/S.

Le serveur d'E/S MODBUS de l'eWON permet d'accéder aux valeurs présentes dans des équipements ayant une interface MODBUS.

Cette interface peut être du type :


• RS485 – le protocole MODBUS RTU sera utilisé
• Ethernet/PPP – le protocole MODBUS TCP sera utilisé

L’eWON peut gérer simultanément les protocoles MODBUS RTU et MODBUS TCP. Le protocole correct dépendra du support matériel
déterminé Tag par Tag.

5.3.2 Configuration

5.3.2.1 Configuration du serveur eWON

Figure 76: Serveur ModbusTCP


Cette partie définit la configuration de l'eWON lorsqu'il est utilisé en tant qu'esclave Modbus TCP.
Comme décrit dans le paragraphe traitant de la configuration des Tags, chaque Tag peut être exporté vers un Modbus TCP afin d'être vu par un
maître MODBUS/TCP.

Cette page de configuration permet de définir l'adresse de l'eWON, et d'activer ou de désactiver globalement la fonctionnalité esclave Modbus
TCP.

Propriétés du seveur
Description
eWON

Active ou désactive globalement la fonctionnalité Modbus TCP. Si cette case est n'est pas
Serveur eWON activé cochée, toutes les requêtes provenant d'un maître Modbus TCP seront rejetées, même si les
Tags sont publiés.

Cette fonctionnalité est utilisée par certaines passerelles, mais peut être laissée à 1, car la
Adresse unit Modbus TCP
connexion est généralement de type point à point.

Table 61: configuration du serveur eWON - eWON en tant qu'esclave Modbus TCP

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 104


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.3.2.2 Configuration serveur d'E/S & Passerelle eWON - Config COM

Figure 77: configuration des communications serveur d'E/S Modbus


Si plusieurs ports série sont disponibles, vous devez choisir la sortie COM par laquelle la requête Modbus sera envoyée.

Cette partie de la configuration définit les paramètres RS485. Les quatre premiers champs permettent de définir le taux de transfert, la parité, le
nombre de bits d’arrêt et le délai de réponse en msec (généralement 1000 msec).

Attention: lorsque plusieurs serveurs d’E/S sont susceptibles d’utiliser la même ligne série, il est nécessaire de vérifier que le
taux de transfert des serveurs non utilisés est sur "Désactivé".
Exemple : si les serveurs d’E/S Modbus et UniTE IO sont exploités simultanément, au moins un des deux doit avoir son taux de
transfert configuré comme "Désactivé". Dans le cas contraire, l’un des deux serveurs ne sera pas en mesure de communiquer sur
la ligne série et sera inactif, ce qui entraînera l'écriture d'une erreur dans le Journal des événements.

5.3.2.3 Configuration du topic

Figure 78: configuration des topics Modbus


Trois topics peuvent être définis pour le serveur d'E/S. Ces topics sont utilisés pour définir des propriétés communes à un groupe de Tags
MODBUS telles que :
• Activé/Désactivé
• Fréquence de consultation
• Adresse de l'esclave (Modbus RTU)

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 105


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

• Adresse de l'unité et adresse TCP/IP (Modbus/TCP)

Propriétés du serveur
Description
Modbus

Topic activé Active ou désactive l'interrogation de tous les Tags du topic.

L'adresse esclave est un paramètre commun à tous les Tags du topic. Si l'esclave est en
Modbus RTU, l'adresse de l'esclave doit être entrée et le champ "Adresse IP" doit rester
Adresse esclave
vierge. Si l'esclave est en Modbus TCP, l'adresse de l'esclave doit être précisée ainsi que son
adresse IP dans le champ approprié.

Définit la cadence des requêtes pour le Tag. Dans une application complexe, on peut
Fréquence de consultation envisager que certains Tags soient consultés chaque secondes (généralement pour des
entrées numérique) et certains Tags chaque minute -(par exemple une température).

Table 62: configuration des topics Modbus

Attention:
L'adresse de l'esclave définie dans la configuration du topic écrase les adresses des esclaves définies dans chaque Tag.
Si un Tag est défini avec l'adresse 40010,5 et que l'adresse globale définie dans le topic est 5 avec 10.0.0.81 en tant qu'adresse IP,
alors le Tag est défini en Modbus RTU, mais sera interrogé en Modbus / TCP. Si vous devez spécifier l'adresse de l'esclave Tag par
Tag, veuillez laisser les champs de configuration du topic vides.

5.3.2.4 Paramètres avancés

Figure 79: Configuration des paramètres avancés Modbus


Des paramètres avancés ont été ajoutés afin de couvrir les besoins d'applications spécifiques. Leurs champs se trouvent dans le bas de la page
de configuration du serveur et correspondent à la syntaxe décrite ci-dessous. Chacun de ces paramètres possède une valeur par défaut. Il ne
faut donc insérer que les paramètres dont les valeurs par défaut devront être modifiées (dans la zone d'édition des paramètres avancés). (voir
“Page de configuration d'E/S standard de l'eWON” page 103).

Nom du paramètre Description

Utilisé en parallèle avec le paramètre suivant (PreDelayVal), numéro d’adresse esclave à partir de
PreDelayFrom laquelle l’eWON va insérer un délai avant de passer à l’esclave suivant. Si la fonction PreDelayVal n'est
pas utilisée, alors la valeur PreDelayFrom doit être configurée à 256 (valeur par défaut).

Utilisé pour définir le délai (en msec) qui doit être inséré avant une requête à un esclave si une autre
requête avait été précédemment envoyée à une autre adresse esclave (et non entre deux requêtes vers
PreDelayVal le même esclave).
Le paramètre PreDelayVal ne s'applique que pour les esclaves ayant une adresse plus grande ou égale à
celle définie dans PreDelayFrom. (en msec)

Définit le nombre de tentatives successives avant que l'équipement ne passe en cadence de consultation
ErrorRetry
lente. (Minimum 1)

Définit le nombre de balayages réseau non effectués en fréquence de consultation lente. Ce nombre
SlowPollSkip
dépend de la cadence de consultation.

Temps maximum de blocage d'un événement en msec en attente de réponse pour la passerelle Modbus
GatewayIPCTimeout
en provenance du serveur E/S Modbus (routeur) (minimum 1000).

Table 63: champs de configuration avancée du serveur d'E/S

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 106


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

Ce délai est ajouté à chaque fois qu’un équipement répond par une erreur de trame (frame error) ou de
PostErrorDelay
CRC, afin d'aider le bus à se re synchroniser. (en msec)

MaxDeltaCoilX (X= A,B,C) Nombre maximum de bobines pouvant être groupés dans une seule requête (par topic).

MaxDeltaRegX (X= A,B,C) Nombre maximum de registres pouvant être groupés dans une seule requête (par topic).

Table 63: champs de configuration avancée du serveur d'E/S

5.3.2.4.1 Paramètres avancés supplémentaires

• gwdestaddr
Quand l'eWON est utilisé en tant que passerelle Modbus, il utilise l'UnitID de la requête Modbus TCP afin de déterminer l'adresse de destination
Modbus RTU.
Il est possible de passer outre ce mécanisme et de forcer toutes les requêtes reçues par l'eWON en Modbus TCP qui doivent être transférées
vers un équipement Modbus RTU unique. (EXCEPTION: des requêtes portant un UnitID qui correspond à l'adresse d'unité Modbus TCP de
l'eWON (en général : 100) quand le serveur d'E/S eWON est activé - voir les explications à propos de ce point précis dans les champs de
configuration décrits dans les paragraphes précédents).
Toutes les requêtes sont transférées vers l'équipement portant l'adresse esclave définie par le paramètre avancé du serveur d'E/S Modbus
appelé gwdestaddr.
Si ce paramètre est configuré de la manière suivante :
gwdestaddr:10
Alors toutes les requêtes seront transférées vers l'esclave portant l'adresse 10.
Remarque : L'eWON modifiera l'adresse avant d'envoyer la requête vers l'esclave. Puis, il la modifiera à nouveau quand il enverra la réponse au
maître (maître Modbus TCP). Ainsi, le paramètre gwdestaddr n'apparaîtra jamais dans aucune communication entre le Maître et l'eWON.

• FastSrv
FastSrv est un mode qui facilite la lecture en Modbus TCP par un superviseur des Tags Modbus publiés par l'eWON. Ce mode modifie
complètement l'adresse des Tags, et les adresses Modbus ne sont plus compatibles après son activation.
Entrez simplement "FastSrv:1" dans la zone de saisie des Paramètres avancés afin de l'activer. Dès que FastSrv est activé, les Tags Modbus
peuvent être lus de la manière suivante :

X Entier (avec le facteur d'échelle et le décalage définis)

X+2048 Réel (X+2048 : 1ER réel, X+2048+2 : 2ème réel, etc.)

X+4096 Statut de l'alarme

X+6144 Type d'alarme

Remarques :
• Si le Tag est lu en binaire, sa valeur est égale à 0 si tag==0, et à 1 si tag <>0
• On peut acquitter l'alarme en affectant la valeur 0 au Statut de l'alarme (cet événement sera enregistré dans l'eWON comme un
acquittement par l'administrateur)
• Il n'est pas possible d'écrire un coil (bobinage) dans la zone de valeur réelle (gamme d'adresse coil : X+2048 à X+4094)
• Il n'est pas possible d'adresser plus de 1024 registres en valeur réelle.
Cliquez sur le bouton Mettre à jour la configuration pour valider vos changements, ou sur le bouton Annuler

• Port TCP
Utilisez le paramètre "Port TCP" afin de modifier le port 502 sollicité lorsque l'eWON agit en tant que Client Modbus TCP.
Si vous ne précisez pas la valeur désirée sur le port 502, la valeur par défaut sera utilisée.
La valeur de ce port s'applique à toutes les connexions en Modbus TCP client.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 107


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.3.3 Convention des noms de Tags

Configuration du serveur d'E/S

Nom du
MODBUS
serveur d'E/S

Nom du topic A ou B ou C

Nom de L'adresse de l'automate est définie Tag par Tag sur la liaison série
Nom de la valeur,Adresse esclave
l'élément (Maître RTU)

Nom de la valeur, Adresse esclave, Adresse L'adresse de l'automate est définie Tag par Tag sur la liaison série
IP (Maître RTU)

Nom des valeurs (ValueName) L'adresse de l'automate définie dans le topic est utilisée

5.3.3.1 Nom des valeurs (ValueName)


Les Tags du serveur d’E/S Modbus sont classés suivant les plages de valeurs listées dans les tableaux ci-dessous. Deux types de plages de
valeurs sont utilisés. Les deux tables qui suivent décrivent les différentes plages de valeurs correspondant à chacun des deux standards.
• Premier standard :

Type de Modbus Type d’E/S Type d'accès Plage d'adresses registre

Bobine (Coil) Sortie numérique Lect./Écrit. 1 Æ 9999

Contact Entrée numérique R 10001 Æ 19999

Registre d'entrée Entrée analogique R 30001 Æ 39999

Registre mémoire Sortie analogique Lect./Écrit. 40001 Æ 49999

Bobine sortante* Sortie numérique W 50001 Æ 59999

Registre de sortie* Sortie analogique W 60001 Æ 69999

Table 64: convention pour les noms de Tags du serveur d'E/S Modbus : premier standard

• Second standard :

Type de Modbus Type d’E/S Type d'accès Plage d'adresses registre

Bobine (Coil) Sortie numérique Lect./Écrit. +1 Æ +65535

Contact Entrée numérique R +100001 Æ +165535

Registre d'entrée Entrée analogique R +300001 Æ +365535

Registre mémoire Sortie analogique Lect./Écrit. +400001 Æ +465535

Bobine sortante* Sortie numérique W +500001 Æ +565535

Registre de sortie* Sortie analogique W +600001 Æ +665535

Table 65: convention pour les noms de Tags du serveur d'E/S Modbus : second standard

Le second standard autorise plus de 9999 valeurs pour chaque plage d'adresses. Remarquez le “+” avant la valeur du registre.

* Dans les 2 tableaux, les deux dernières plages sont utilisées pour des équipements spéciaux qui ne permettent pas la lecture de certaines
variables. Dans ce cas, spécifier ces valeurs dans une adresse en écriture seule indique à l'eWON de ne pas lire ces valeurs après les avoir
définies, ce qui est normalement fait dans les autres cas. À toute requête en lecture de ces registres, l’eWON répondra toujours par 0.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 108


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

Les lettres F, L, I, D ou W peuvent être ajoutées à la valeur numérique pour préciser comment la valeur doit être lue. Le tableau suivant décrit la
signification de chacune de ces lettres.

Lettre Description

W Lit 1 registre considéré comme un entier 16 bits non signé (PAR DÉFAUT, SI NON SPÉCIFIÉ)

I Lit 1 registre considéré comme un entier 16 bits signé

D Lit 2 registres R1, R2 en tant que DWORD - R2 (32 bits non-signé) est plus important que R1

E Lit 2 registres R1, R2 en tant que DWORD - R1 (32 bits non signé) est plus important que R2

L Lit 2 registres R1, R2 en tant que LONG - R2 (32 bits, signé) est plus important que R1

M Lit 2 registres R1, R2 en tant que LONG - R1(32 bits, signé) est plus important que R2

F Lit 2 registres R2, R1 en tant que FLOAT - R2(32 bits, signé) est plus important que R1

H Lit 2 registres R1, R2 en tant que FLOAT - R1(32 bits, signé) est plus important que R2

Table 66: liste des lettres utilisées déterminant la façon dont la donnée doit lue

(*) Important : voir "Les Tags sont considérés comme registre flottant" à la page 82
Quand l'eWON lit une valeur en 32 bits, deux registres ou bobines consécutifs sont lus et combinés. Exemple : 40001L,11 pour accéder au
registre 1 sur l'esclave 11 en représentation flottante.
La lecture de valeurs élevées en 32 bits implique une perte de précision dans la mantisse étant donné qu’en interne, toutes les valeurs sont
considérées comme réelles pour l’eWON.

exemples :
Adresse Signification

40001,10 permet l'accès au Registre mémoire à l'addresse 1 de l'Id unité 10 (adresse escalve)

1,11 permet l'accès à la Bobine (Coil) à l'addresse 1 de l'Id unité 11 (adresse escalve)

+320234,12 permet l'accès au Registre de sortie à l'addresse 20234 de l'Id unité 12 (adresse escalve)

40001,100,10.0.0.53 permet l'accès au Registre mémoire à l'addresse 1de l'Id unité 100 à l'adresse IP 10.0.0.53

40010L,12 permet d'accéder au LONG Registre mémoire à l' addresse 10 (et 11) de l'Id unité 12

40008F,15 permet d'accéder au FLOAT Registre mémoire à l' addresse 8 (et 9) de l'Id unité 15

Table 67: exemple d'adresses Modbus

Tag d’état Modbus (Status Tag)


Le Tag d’état (Status Tag) est un Tag spécial qui fournit des informations sur l’état courant de la communication d'un équipement donné. Comme
pour les autres Tags, le nom du Tag est composé de :
État, Adresse
Si l’adresse est omise, c'est l’adresse du topic qui sera utilisée. Exemple : statut,11 pointe vers l'état de l'esclave 11
Vous pouvez définir un Tag d’état pour chaque adresse utilisée.
Si vous utilisez l’adresse du Tag d’état Modbus, alors le Tag doit être défini comme analogique :

Valeur du Tag Signification

Communication non activée.


0
Si aucun Tag n’est interrogé sur cette adresse, alors l'état de la communication est inconnu.

1 La communication fonctionne correctement.

2 La communication ne fonctionne pas correctement.

Table 68: valeurs d'état MODBUS

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 109


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.3.3.2 Adresse de l'esclave


Il s'agit de l'adresse de l'équipement esclave auquel vous désirez accéder.
C'est un nombre compris entre 0 et 255.
Exemple :

30001, 11 Interroge un équipement RTU à l'adresse 11.

5.3.3.3 Adresse IP
Il s'agit de l'adresse IP de l'équipement dans le réseau Ethernet . Elle est représentée par 4 nombres séparés par un point.
Exemple :

Interroge un équipement configuré avec l'adresse IP 10.0.0.50 et l'adresse esclave Modbus


30001,11,10.0.0.50
11.

5.3.3.4 Informations concernant des équipements spécifiques


Remarque pour les nouveaux utilisateurs de modules WAGO :
Les coils en lecture et en écriture n’utilisent pas les mêmes adresses (décalage de 0x200) ; consultez la documentation Wago™.
Exemple :
Si vous utilisez un module Wago™ avec deux entrées numériques et deux sortie numériques, les entrées ont respectivement les adresses 1 et 2
et les sorties ont les mêmes adresses. La seule manière de les distinguer est l’accès en lecture seule ou en lecture/écriture.

Tags : station 11

Tag Adresse Modbus Commentaire

MB_DigIn1 10001,11 Entrée digitale module 1 -- lecture seule

MB_DigIn2 10002,11 Entrée digitale module 2 -- lecture seule

Sortie numérique module 1 pour écriture -Saisir tous les zéros en tête
MB_DigOut1 00001,11
d'adresse !

MB_DigOut1Read 10513,11 Sortie numérique module 1 pour lecture seule

Sortie numérique module 2 pour écriture


MB_DigOut2 00002,11
Saisir tous les zéros en tête d'adresse !

MB_DigOut2Read 10514,11 Sortie numérique module 2 pour lecture seule

Table 69: exemples d'adresses de modules Wago™

Dans la page Voir Tags, vous pouvez changer la valeur de MB_DigOut1 avec le lien "Mise à jour" (en le mettant à 1, vous verrez que la valeur lue
sera toujours zéro) .
Pourquoi ?
Parce que l’eWON va lire la valeur à l’adresse 1 du WAGO (soit, DigIn1) ! Si vous voulez lire l’état de DigOut1, vous devez le faire à l’adresse
513 du WAGO !

La même remarque s’applique aux registres Modbus analogiques . Gardez à l'esprit que c'est le comportement normal des modules Modbus
Wago™.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 110


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.4 Serveur E/S NETMPI


5.4.1 Introduction
Le serveur d’E/S NETMPI est utilisé pour communiquer avec les automates (API) Siemens. L’eWON va se connecter sur l’interface MPI de l’API
par l’intermédiaire de l’adaptateur eLINK.
L’adaptateur eLINK est une interface entre le MPI d’un côté et l'Ethernet TCP/IP de l’autre.
L’interface eLINK sera configurée avec une adresse IP que l’eWON utilisera pour scruter. Outre l'adresse IP, l’eWON aura aussi besoin de
l’adresse MPI de l’automate sur le bus MPI.
L’utilisation de l’interface eLINK permet de consulter plusieurs types d’éléments dans le PLC qui sont décrits dans les explications suivantes.

5.4.2 Configuration

Figure 80: Page de configuration du serveur d'E/S NETMPI


Comme pour les protocoles Modbus et Unite, il est possible de définir des topics, de sorte qu’une c onfiguration uniforme puisse être appliquée à
différents Tags.

5.4.3 Convention des noms de Tags

Configuration du serveur d'E/S

Nom du serveur
NETMPI
d'E/S

Nom du topic B

Nom de la valeur,Adresse la station à distance,


L' adresse de l'API est définie Tag par Tag
Adresse de l'eLink
Nom de l'élément
L'adresse de l'automate PLC définie dans le
Nom des valeurs (ValueName)
topic est utilisée

Table 70: configuration du serveur d'E/S NETMPI

Le nom d’élément peut contenir ou non l’adresse de l’API dont la valeur est consultée. Si cette adresse n’est pas spécifiée au niveau du Tag,
alors c’est l’adresse générale du topic qui sera utilisée.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 111


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.4.3.1 Nom des valeurs (ValueName)

DBxBy Bloc de données x bits avec décalage y (0-255)

DBxWy Bloc de données x mots avec décalage y (0 - 65535)

DBxFy Bloc de données x réelles avec décalage y (+-3.4e38)

Bloc de données x double mots avec décalage y (-2147483648-


DBxDy
>2147483647)2147483647)2147483647)

MxB MxB Memento x en octets

MxW MxW Memento x en mots

MxF MxF Memento x en réel

MxD MxD Mémento x en doubles

Tx Tempo x (0-65535)

Cx Compteur x (0-65535)

Table 71: Nom de valeurs des adresses NETMPI

(*) Important : voir "Les Tags sont considérés comme registre flottant" à la page 82

• Modificateur de bit d’accès :


Pour tous les éléments cités précédemment, il est possible d’accéder à un simple bit (sauf pour les valeurs réelles).
#x doit être ajouté au nom du Tag. (Indice de bits couvre 0..31)
La même syntaxe peut être utilisée pour lire et écrire les bits.
Exemple :
DB1W13#3 représente le bit 3 de W13 dans DB1
Remarque :
La gamme d’indice de bits dépend de l’élément à consulter (pour W, la valeur de l’indice maxi est de 15)

• Registre d'état :

Le Tag d’état (Status Tag) est un Tag spécial qui fournit des informations sur l’état courant de la communication d'un équipement donné. Comme
pour les autres Tags, le nom du Tag d'état est composé de :

État,Adresse d'équipement globale


• Vous pouvez définir un Tag d’état pour chaque adresse d'API utilisée.
• Si vous utilisez l'adresse d'état, le Tag doit être configuré comme analogique.

Communication non activée. État inconnu (UNKNOWN).


0
Si aucun tag n’est interrogé sur cette adresse, alors l'état de la communication est inconnu.

1 La communication fonctionne correctement.

2 La communication ne fonctionne pas correctement.

Table 72: signification de la valeur du Tag d'état

5.4.3.2 Adresse de l'équipement


L’adresse de l’équipement est soit attachée au nom de valeur (ValueName) dans la définition de l’élément, soit introduite dans le champ
d’adresse globale du topic.
L’adresse de l'équipement se compose de : Adresse de la station à distance, Addresse IP d'leLink
• l'Adresse de la station à distance : est l’adresse MPI de l’automate (API)
• l'Adresse IP de l'eLink : est l’adresse IP de l’eLINK.
Important :
Si l’adresse de l’API est définie au niveau du topic, elle peut être omise dans la définition du Tag. Dans ce cas le nom du Tag ne
contiendra que le nom de la valeur (ValueName).
Si l’adresse de l’API est définie au niveau du topic, cette adresse remplacera toute autre adresse qui aurait été définie Tag par Tag.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 112


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.5 Serveur d'E/S UNITE


5.5.1 Introduction
La sortie série RS485 de l'eWON peut être configurée en tant qu'INTERFACE ESCLAVE UNITELWAY. Lorsque le taux de transfert du serveur
d’E/S UNITE est configuré à une valeur autre que "Désactivé", le module esclave UNITELWAY de l’eWON est activé.

L'esclave UNITELWAY a 2 fonctions :


• Interroger des éléments (items) dans un équipement exploitant ce protocole.
Cet équipement peut être le maître Unitelway ou il peut s'agir de tout autre équipement joignable à travers lui sur le réseau XWay.
• Faire suivre des requêtes XIP depuis le TCP/IP XIP vers le bus UNITELWAY et, de ce fait agir en tant que une passerelle.
Cette fonction est utile pour accéder à un API connecté au bus UNITELWAY de l’eWON au travers d'une connexion PL7PRO utilisant le
pilote XIP démarré avec l’adresse IP de l’eWON comme destination.

5.5.2 Configuration

5.5.2.1 Configuration des communications

Figure 81: Configuration XWAY-UNITELWAY


Si plusieurs ports série sont disponibles, vous devez choisir la sortie COM par laquelle la requête Modbus sera envoyée.

Taux de transfert Sélectionnez le taux de transfert utilisé sur votre réseau industriel

Type de parité : Aucun/Impair/Pair. Ce champ est configuré en Impair par défaut, ce qui est le cas
dans la plupart des topologies UniTE. Cependant l'eWON vous permet de définir une parité différente
Parité
(Pair ou Aucun), au cas où cela serait nécessaire de vous conformer aux installations de votre réseau
industriel.

Bit(s) d'arrêt Nombre de bits d’arrêt.

Délai maximum en msec pendant lequel l’eWON attendra un message valide de la part du maître.
Dépassement du délai de réponse Pour un bon fonctionnement et en fonction de la réactivité du maître, cette valeur peut être critique .
du maître (Délai réponse maître) Nous recommandons une valeur de 1000 msec pour avoir toutes les garanties d'un bon
fonctionnement.

Dépassement du délai de réponse


Délai maximum en msec entre l’envoi d’une requête et la réception d’une réponse.
en réception

Dépassement du délai de réponse


Délai maximum en msec pour qu’une requête soit envoyée.
en transmission

Table 73: champs de configuration des communications XWAY

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 113


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

Activer cette fonction permet à l'eWON d'initier avec les équipements une communication en mode
Forcer le mode Unitelway V2
V2 . Cette option peut rester inactivée pour les API TSX.

Adresse du lien de base. L'eWON répondra à AD0 et AD0+1 sur le lien Unitelway
ADO L' eWON agira en tant qu'esclave de l'Unitelway, et répondra à 2 adresses de lien consécutives AD0
et AD0+1. Ceci améliorera le débit des données à travers l'eWON lorsqu'il agit en tant que passerelle.

Lorsque l’eWON est utilisé comme passerelle XIP vers UNITELWAY


Station du réseau XWAY Il ne répondra qu’aux trames adressées à l’adresse réseau XWay définie ici. Toute trame XIP
adressée à une autre adresse sera ignorée.

Table 73: champs de configuration des communications XWAY

Important : Lorsque plusieurs serveurs d’E/S sont susceptibles d’utiliser la même ligne série, il vous faut sélectionner "Désactivé"
dans le champ Taux de transfert pour les serveurs inutilisés.
Exemple : si les serveurs d’E/S Modbus et UniTE IO sont exploités simultanément, au moins l'un d'entre eux doit avoir son taux de
transfert sur "Désactivé". Dans le cas contraire, l’un des deux serveurs ne sera pas en mesure de communiquer sur la ligne série
et sera inactif, ce qui entraînera l'écriture d'une erreur dans le Journal des événements.

5.5.2.2 Configuration du topic

Figure 82: Configuration des topics XWAY-UNITELWAY


Trois topics peuvent être définis pour le serveur d'E/S. Ces topics sont utilisés pour définir des propriétés communes à un groupe de Tags UNITE
telles que :
• Activé/Désactivé
• Fréquence de consultation
• Adresse d'équipement globale

Configuration de l'élément du
Description
topic

Topic activé Active ou désactive l'interrogation de tous les Tags du topic.

L'adresse esclave est un paramètre commun à tous les Tags du topic. Voir ci-dessous la syntaxe
Adresse d'équipement globale utilisée pour l'adresse de l'équipement. Si une adresse est entrée ici, elle aura la priorité sur l'adresse
définie au niveau du Tag.

Définit la cadence de rafraîchissement du Tag. Dans une application complexe, on peut envisager
Fréquence de consultation que certains Tags soient rafraîchis chaque seconde (par exemple, des entrées numériques) et
certains Tags chaque minute (par exemple, une température).

Table 74: configuration des topics UNITE

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 114


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.5.3 Convention des noms de Tags


Configuration du serveur d'E/S

Nom du serveur
UNITE
d'E/S

Nom du topic B

Nom des valeurs, Station, Réseau Adresse de l'API définie Tag par Tag (et la porte requiert un
,Porte,Module,Canal adressage à cinq niveaux)
Nom de l'élément
Nom des valeurs, Station, Réseau,Porte L' adresse de l'API est définie Tag par Tag

Nom des valeurs (ValueName) L'adresse de l'automate PLC définie dans le topic est utilisée

Table 75: configuration du serveur d'E/S UNITE

Le nom d’élément peut contenir ou non l’adresse de l’API dont la valeur est consultée. Si cette adresse n’est pas spécifiée au niveau du Tag,
alors c’est l’adresse générale du topic qui sera utilisée. Si l’adresse n’est pas définie au niveau du topic non plus, alors c’est l’adresse 0.254.0 qui
sera utilisée.

5.5.3.1 Noms des valeurs (ValueName)


Les valeurs UNITE suivent la syntaxe suivante :

MWxW Bloc de données interne 16 bits (non signé)

MWxI Bloc de données interne 16 bits (signé)

MWxD Bloc de données interne 32 bits en DWORD (non signé)

MWxF Bloc de données interne 32 bits en IEEE float

MWxL Bloc de données interne 32 bits en LONG (signé)

SWxW Bloc de données système 16 bits (non signé)

SWxI Bloc de données système 16 bits (signé)

SWxD Bloc de données interne 32 bits en DWORD (non signé)

SWxL Bloc de données interne 32 bits en LONG (signé)

Mx Bit de données internes

Sx Bit de données système

Table 76: Nom de valeurs des adresses UNITE

(*) Important : voir "Les Tags sont considérés comme registre flottant" à la page 82

Remarques :
Le type SW ne peut pas être formaté en valeur réelle.
L'eWON vous permet d'optimiser les requêtes au cas où vous avez besoin de lire un grand nombre de Tags qui on été créés sur
l'équipement UniTelWay. Supposons que vous ayez 100 Tags à lire, l'eWON va grouper les Tags dans une limite prédéfinie de
façon à limiter autant que possible le nombre d'opérations de lecture. Le nombre de Tags pouvant être lus dépend du type de mots
ou de bits que vous devez lire :
Types SW et MW : par groupes de 50
Types S et M : par groupes de 200
Il est possible de lire un bit d'un mot. La syntaxe à respecter est alors du type :
#0 à #31
Cela signifie que si vous souhaitez lire le quatrième bit d'un mot de données de 16 bits non signé avec l'adresse MW0, vous devez
ajouter "#4" à la fin de l'adresse : MW0#4.
Le type de mots pour lesquels cette syntaxe peut être appliquée sont :
MWxW, MWxI, MWxD, MWxL, SWxW, SWxI, SWxD et SWxL (voir tableau ci-dessus).

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 115


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

exemples :

Adresse pointe vers

MW10
Mot entier (16bits) de la zone Interne à l'adresse 10
or MW10W

MW10D Double-Mot entier (32bits) de la zone Interne à l'adresse 10

MW10W#5 Le bit numéro 5 (le sixième) du Mot entier à l'adresse 10

SW2
Le Mot entier (16bits) de la zone Système à l'adresse 2
ou SW2W

Table 77: Exemples d'adresse de destination UNITE

• Registre d'état :

Le Tag d’état (Status Tag) est un Tag spécial qui fournit des informations sur l’état courant de la communication d'un équipement donné. Comme
pour les autres Tags, le nom du Tag d'état est composé de :

État,Adresse d'équipement globale


• Vous pouvez définir un Tag d’état pour chaque adresse d'API utilisée.
• Si vous utilisez l'adresse d'état, le Tag doit être configuré comme analogique.

Communication non activée. État inconnu (UNKNOWN).


0
Si aucun tag n’est interrogé sur cette adresse, alors l'état de la communication est inconnu.

1 La communication fonctionne correctement.

2 La communication ne fonctionne pas correctement.

Table 78: signification de la valeur du Tag d'état

5.5.3.2 Syntaxe de l'adresse de l'équipement


L'adresse de l'équipement est utilisée soit au niveau de l'adresse du topic, soit au niveau de l'adresse du Tag. Si on l'entre au niveau de la
configuration du Tag, l'adresse doit être séparée du nom de la valeur par une virgule (',').
• Réseau, Station, Porte
exemple: 0,254,0 pour accéder à l'appareil UnitelWay connecté directement à l'eWON

Ou
• Réseau,Station, Porte, Module, Canal

Le second cas s’applique aux adresses à 5 niveaux :


• Network : 0..127 (réseau)
• Station : 0..63 (station)
• Gate : (porte)
• Module : (module)
• Canal : (channel)

Les parties module et Canal peuvent être omises si elles ne sont pas requises.

Si l’adresse n’est pas définie, c’est l’adresse par défaut 0,254,0 qui sera utilisée.

Important : si une adresse a été définie au niveau du topic, c’est cette adresse qui sera prise en compte et non celle définie Tag par
Tag.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 116


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.6 Serveur d'E/S DF1


5.6.1 Introduction
La liaison série de l'eWON peut être configurée en tant qu'INTERFACE DF1. Le module DF1 de l'eWON est activé lorsque le Taux de transfert
est paramétré sur une autre valeur que "Désactivé" au niveau de la page de configuration du serveur d'E/S DF1.
Le module DF1 propose 3 fonctionnalités :
• Interroger des éléments dans les API SLC50x et API5 en utilisant des requêtes PCCC.
• Transférer les requêtes PCCC depuis EIP (TCP/IP) vers le bus DF1 et par là même agit en tant qu'interface entre EIP et DF1.
Cette fonctionnalité permet d'accéder à un API se trouvant sur la liaison DF1 de l'eWON, en se connectant au travers du logiciel RSLogix 500 qui
utilise le pilote TCP RSLinx. Ce dernier a été démarré avec l'adresse IP de l'eWON en tant que destination.
• Interroger DH+ device qui utilise la passerelle ControlLogix

Le serveur DF1 doit être configuré en Mode Full Duplex (le lien série de l'eWON doit être configuré en mode RS232)

Remarque: Veuillez vous assurer que votre équipement est supporté par “Matrice de compatibilité Rockwell” à la page 227 .

5.6.2 Configuration

5.6.2.1 Configuration des communications

Figure 83: configuration des communications du serveur d'E/S DF1


Si plusieurs ports série sont disponibles, vous devez choisir la sortie COM par laquelle la requête DF1 sera envoyée.

Les paramètres suivants peuvent être modifiés :

Taux de transfert Sélectionnez le taux de transfert entre 1200 et 38400 Bauds

Parité Type de parité : Aucun/Impair/Pair.

Bit(s) d'arrêt Nombre de bits d’arrêt.

Détection d'erreur de trame Contrôle par redondance cyclique (CRC) ou Caractères de contrôle de bloc (BCC)

Mode HW Full Duplex SANS handshaking ou Semi duplex

Délai maximum en msec pendant lequel l’eWON attendra un message valide de la part du
Dépassement du délai de
maître DF1. Pour un bon fonctionnement et en fonction de la réactivité du maître, cette valeur
réponse du maître (Délai
peut être critique . Nous recommandons une valeur de 1000 mse c pour avoir toutes les
réponse maître)
garanties d'un bon fonctionnement.

Dépassement du délai de
Délai maximum en msec entre l’envoi d’une requête et la réception d’une réponse.
réponse en réception

Dépassement du délai de
Délai maximum en msec pour qu’une requête soit envoyée.
réponse en transmission

Table 79: champs de configuration de la communication DF1

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 117


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

L'eWON sera considéré comme esclave DF1 et répondra à 2 adresses consécutives sur le
bus
Adresse DF1 de l'eWON
Cette configuration augmente le débit de données au travers de l’eWON lorsque celui-ci est
utilisé en tant que passerelle. (eWON adresse DF1 et eWON adresse DF1 +1)

Adresse DF1 de destination Adresse de destination de l'équipement sur le lien DF1 quand EIP est utilisé.

Lorsque le transfert connexion est activé, les requêtes de connexion EIP sont transférées à
l'automate par l'interface DF1 (obligatoire pour les automates Logix) Il s'agit de la
Transfert connexion EIP
configuration par défaut.
Lorsqu'elles ne sont pas configurées, les demandes de connexion sont annulées par l'eWON.

Table 79: champs de configuration de la communication DF1

5.6.2.2 Configuration du topic

Figure 84: configuration des topics DF1


Trois topics peuvent être définis pour le serveur d'E/S. Ces topics sont utilisés pour définir des propriétés communes à un groupe de Tags DF1
telles que :
• Activé/Désactivé
• Fréquence de consultation
• Type et adresse de l'équipement de destination

Configuration de l'élément
Description
du topic

Topic activé Active ou désactive l'interrogation de tous les Tags du topic.

Le type de l'équipement de destination est un paramètre commun à tous les Tags du topic.
Type et adresse de
Voir ci-dessous la syntaxe utilisée pour l'adresse de l'équipement. Si une adresse est entrée
l'équipement de destination
ici, elle aura la priorité sur l'adresse définie au niveau du Tag.

Définit la cadence de rafraîchissement du Tag. Dans une application complexe, on peut


Fréquence de consultation envisager que certains Tags soient rafraîchis chaque secondes (par exemple, des entrées
numériques) et certains Tags chaque minute (par exemple, une température).

Table 80: champs de configuration des topics DF1

5.6.2.2.1 DF1 : liaison série

Le type d'équipement de destination et son adresse est toujours du type :


• SLC500-x (où x est l'adresse du SLC500 ou du Micrologix, adresse valide de 0 à 254)
• PLC5-x (où x est l'adresse de votre équipement (0'254))
ex : Destination Topic A = SLC500-1
ex : Destination Topic A = PLC5-6
Pour accéder à un Micrologix, utilisez la syntaxe SLC500
Destination Topic C = SLC500-3 (accès au Micrologix à l'adresse 3)

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 118


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.6.2.2.2 DF1 : routage Ethernet


Grâce au serveur d'E/S ABLogix, l'eWON est à présent capable d'interroger des données sur des équipements SLC500/PLC5 au travers de son
lien Ethernet. Même les SLC500 connectés derrière votre réseau ControlLogix deviennent disponibles pour le scrutage.
Avec l'utilisation du serveur d'E/S DF1, il n'est pas nécessaire de configurer la liaison série (taux de transfert = désactivé), seule la configuration
d'un topic est nécessaire.
Vous devez utiliser la même syntaxe d'équipement que celle du serveur d'Entrée/Sortie ABLogix.
DeviceType-, Adresse IP [,Adresse du Port, Adresse du Lien].
• DeviceType = type of PLC ( SLC500 or PLC5 )
• Adresse IP = adresse sur votre réseau Ethernet (ex : 10.0.0.50)
• Port = valeur entre 1 et 3 qui représente : 1 = Backplane, 2 = Canal A, 3 = Canal B
• l'Adresse du Lien peut être :
¤ Slot : représente le connecteur sur le Backplane (0=CPU)
¤ identification du noeud : valeur entre 0 et 99 (pour ControlNet et DH+)
¤ Adresse IP

Pour atteindre un SLC500 avec l'adresse Ethernet 10.0.0.60 :


Destination du Topic A = SLC500-10.0.0.60 or 10.0.0.60

Pour atteindre un PLC5 avec l'adresse Ethernet 10.0.0.60 :


Destination du Topic A = 10.0.0.60

Pour lire un SLC500 connecté à un ControlLogix :


Destination du Topic A = 10.0.0.80,1,3,2,45 or SLC500-10.0.0.80,1,3,2,45
• 10.0.0.80 = adresse IP du ControlLogix
• 1 = BackPlane
• 3 = Connecteur 3 (DH+ carte)
• 2 = Canal A (de la carte présente dans le connecteur 3)
• 45 = ID de noeud du SLC500 (dans le réseau DH+)

Pour lire un API5 connecté à un ControlLogix :


Destination du Topic A = 10.0.0.80,1,3,2,45
• 10.0.0.80 = adresse IP du ControlLogix
• 1 = BackPlane
• 3 = Connecteur 3 (DH+ carte)
• 2 = Canal A (de la carte présente dans le connecteur 3)
• 44 = ID de noeud du API5 (dans le réseau DH+)

5.6.2.2.3 DH+ scrute en utilisant la passerelle ControlLogix


Cette fonctionnalité permet à l'eWON de consulter les Tags d'un API situé sur le réseua DH+, derrière équipement ControlLogix au moyen d'une
ou plusieurs cartes DHRIO
Le scrutage est effectué grâce au protocole eWON EIP.
Le serveur d'E/S DF1 est utilisé pour accéder aux familles des API "SLC500". Le serveur d'E/S ABLOGIX est utilisé pour accéder aux familles
des API "LOGIX".

La syntaxe [Device Type-] IP address [,Port,Link] peut toujours s'appliquer, mais dans un cas bien spécifique:
la partie [,Port,Link] est obligatoire
Le canal DH+ utilisé pour joindre des API "SLC500" doit être spécifié à l'aide des lettres "A" ou "B".

Exemple: Pour accéder à un SLC500 avec DH+, Id de noeud 5, canal A, connecteur 9 d'un API ControlLogix à l'adresse 10.0.30.21
Destination du Topic A = SLC500-10.0.30.21,1,9,A,5
• 10.0.30.21 = adresse IP du ControlLogix
• 1 = BackPlane
• 9 = Connecteur 9 (DH+ carte)
• A = Canal A (de la carte présente dans le connecteur 9)
• 5 = ID de noeud du API5 (dans le réseau DH+)

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 119


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.6.3 Convention des noms de Tags

Configuration du serveur d'E/S

Nom du serveur
DF1
d'E/S

Nom du topic B

Le type et l'adresse de l'équipement sont définis Tag


par Tag.
Nom des valeurs, Type d'équipement- Seuls les équipements de la gamme SLC500 sont
Adresse de l'équipement supportés.
Nom de l'élément L'adresse de l'équipement est un nombre compris
entre 0 et 254.

L'adresse de l'automate PLC définie dans le topic est


Nom des valeurs (ValueName)
utilisée

Table 81: configuration du serveur d'E/S DF1

Le nom d’élément peut contenir ou non l’adresse de l’API dont la valeur est consultée. Si cette adresse n’est pas spécifiée au niveau du Tag,
alors c’est l’adresse générale du topic qui sera utilisée.

5.6.3.1 Noms des valeurs (ValueName)

5.6.3.1.1 Description générale


Le format général des noms de valeurs pour les données provenant des API SLC-500 correspond à la convention des noms qui s'applique au
niveau du logiciel de programmation de l'API. Le format est décrit ci-dessous (les parties de noms qui sont affichés entre crochets sont
facultatives).
Format général des nom des valeurs : X: [file] element [.field] [/bit]
X : Identifie le type de fichier. Le tableau ci-dessous répertorie les types de fichiers valides, les numéros de fichiers par défaut pour chaque type
ainsi que les champs autorisés.

Numéro de fichier par


X Type de fichier Champs
défaut

O Sortie (Output) 0

I Entrée (Input) 1

S État (Status) 2

B Binaire (Binary) 3

T Minuteur (Timer) 4 .PRE, .ACC, .EN, .TT, .DN

C Compteur (Counter) 5 .PRE, .ACC, .CU, .CD, .DN, .OV, .UN, .UA

R Contrôle 6 .LEN, .POS, .EN, .DN, .ER, .UL, .IN, .FD

N Entier (Integer) 7

F Réel (Floating) 8

A ASCII aucun

Table 82: noms des valeurs pour les adresses DF1

• Fichier : le numéro de fichier doit être compris entre 0 et 255 (décimal)


• Élément : numéro de l'élément du fichier
• Champ : Valable uniquement pour les fichiers Counter (compteur), Timer (minuteur) et Control (contrôle)
• /bit : valable pour tous les types de fichier à l'exception des réels (floating)

5.6.3.1.2 Éléments du fichier de sortie

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 120


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

Format de l'élément du fichier de sortie : O[n]:e.s[/b]


• "n" représente le numéro de fichier (facultatif). Sa valeur est toujours de zéro
• "e" indique le numéro de l'élément dans le fichier (0 à 30)
• "s" indique le numéro de sous-élément (0 à 255)
• "b" indique le bit (0 à 15 - décimal)

5.6.3.1.3 Éléments du fichier d'entrée


Format de l'élément du fichier de sortie : O[n]:e.s[/b]
• "n" représente le numéro de fichier (facultatif). Sa valeur est toujours de 1
• "e" indique le numéro de l'élément dans le fichier (0 à 30)
• "s" indique le numéro de sous-élément (0 à 255)
• "b" indique le bit (0 à 15 - décimal)

5.6.3.1.4 Éléments du fichier d'état


Format de l'élément du fichier d'état : S[n] :e[/b]
• "n" représente le numéro de fichier (facultatif). S'il n'est pas indiqué, on considère qu'il est égal à deux
• "e" indique le numéro de l'élément dans le fichier (0 à 255)
• "b" indique le bit (0 à 15 - décimal)

5.6.3.1.5 Éléments du fichier binaire


Format de l'élément du fichier binaire : B[n] :e/b
• "n" représente le numéro de fichier (facultatif). On considère qu'il est égal à 3 s'il n'est pas précisé. Sinon sa valeur doit être
comprise entre 3 et 255 (décimal)
• "e" indique le numéro de l'élément dans le fichier (0 à 255)
• "b" indique le bit (0 à 15 - décimal)
Remarque :
Le format B[n]/b n'est pas supporté.

5.6.3.1.6 Éléments du fichier Minuteur


• Format de l'élément du fichier minuteur : T[n]: e [.f] [/b]
• "n" représente le numéro de fichier (facultatif). On considère qu'il est égal à 4 s'il n'est pas précisé. Sinon sa valeur doit être
comprise entre 4 et 255 (décimal)
• "e" indique le numéro de l'élément (3 mots par élément) dans le fichier (0 à 255)
• "f" indique une des valeurs valides pour les champs "Minuteur" décrits dans le tableau ci-dessus. On considère que cette valeur est
égale au mot contenant les bits d'état si cette valeur est omise
• "b" indique le bit (0 à 15 - décimal)

5.6.3.1.7 Éléments du fichier Compteur


Format de l'élément du fichier compteur : T[n]: e [.f] [/b]
• "n" représente le numéro de fichier (facultatif). On considère qu'il est égal à 5 s'il n'est pas précisé. Sinon sa valeur doit être
comprise entre 5 et 255 (décimal)
• "e" indique le numéro de l'élément (3 mots par élément) dans le fichier (0 à 255)
• "f" indique une des valeurs valides pour les champs "Compteur" décrits dans la table ci-dessus. On considère que cette valeur est
égale au mot contenant les bits d'état si cette valeur est omise
• "b" indique le bit (0 à 15 - décimal)

5.6.3.1.8 Éléments du fichier Contrôle


Format de l'élément du fichier compteur : T[n]: e [.f] [/b]
• "n" représente le numéro de fichier (facultatif). On considère qu'il est égal à 6 s'il n'est pas précisé. Sinon sa valeur doit être
comprise entre 6 et 255 (décimal)
• "e" indique le numéro de l'élément (3 mots par élément) dans le fichier (0 à 255)
• "f" indique une des valeurs valides pour les champs "Compteur" décrits dans la table ci-dessus. On considère que cette valeur est
égale au mot contenant les bits d'état si cette valeur est omise
• "b" indique le bit (0 à 15 - décimal)

5.6.3.1.9 Éléments du fichier Entier (Integer)


Format de l'élément du fichier Integer : N[n]:e[/b]
• "n" représente le numéro de fichier (facultatif). On considère qu'il est égal à 7 s'il n'est pas précisé. Sinon sa valeur doit être
comprise entre 7 et 255 (décimal)
• "e" indique le numéro de l'élément dans le fichier (0 à 255)
• "b" indique le bit (0 à 15 - décimal)

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 121


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.6.3.1.10 Éléments du fichier Réel (Floating)


Format de l'élément du fichier Floating : F[n]:e
• "n" représente le numéro de fichier (facultatif). On considère qu'il est égal à 8 s'il n'est pas précisé. Sinon sa valeur doit être
comprise entre 8 et 255 (décimal)
• "e" indique le numéro de l'élément dans le fichier (0 à 255)

5.6.3.1.11 Éléments du fichier ASCII


Format de l'élément du fichier ASCII : An:e[/b]
• "n" représente le numéro de fichier (facultatif).
• "e" indique le numéro de l'élément dans le fichier (0 à 255)
• "b" indique le bit (0 à 15 - décimal)

5.6.3.1.12 Registre d'état :

Le Tag d’état (Status Tag) est un Tag spécial qui fournit des informations sur l’état courant de la communication d'un équipement donné. Comme
pour les autres Tags, le nom du Tag d'état est composé de :

État,Adresse d'équipement globale


• Vous pouvez définir un Tag d’état pour chaque adresse d'API utilisée.
• Si vous utilisez l'adresse d'état, le Tag doit être configuré comme analogique.

Communication non activée. État inconnu (UNKNOWN).


0
Si aucun tag n’est interrogé sur cette adresse, alors l'état de la communication est inconnu.

1 La communication fonctionne correctement.

2 La communication ne fonctionne pas correctement.

Table 83: signification de la valeur du Tag d'état

5.6.3.2 Type et adresse de l'équipement de destination


L'adresse de l'équipement est utilisée soit au niveau de l'adresse du topic, soit au niveau de l'adresse du Tag. Si on l'entre au niveau de la
configuration du Tag, l'adresse doit être séparée du nom de la valeur par une virgule (',').

• Format :
Type d'Équipement-Adresse d'Équipement

Le type d'équipement de destination et son adresse sont toujours du type :


• SLC500-x (où x est l'adresse du SLC500 ou du Micrologix, adresse valide de 0 à 254)
• PLC5-x (où x est l'adresse de votre équipement (0'254))
ex : Destination Topic A = SLC500-1
ex : Destination Topic A = PLC5-6
Pour accéder à un Micrologix, utilisez la syntaxe SLC500
Destination Topic C = SLC500-3 (accès au Micrologix à l'adresse 3)

• Format:
Type d'équipement-, Adresse IP [,Adresse du Port, Adresse du Lien].

exemple: 10.0.0.80 pour accédé à un SLC500 (ou un Micrologix)

voir "DF1 : routage Ethernet" à la page 119

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 122


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.7 Serveur d'E/S FINS


5.7.1 Introduction
Le serveur d'E/S FINS supporte les configurations suivantes :
• L' eWON, en tant que liaison hôte client FINS (maître) accède à des valeurs dans des équipements OMRON (séries CSCJ) au
travers de(s) port(s) série de l'eWON.
• L'eWON en tant que client (maître) TCP/UDP FINS accède à des valeurs dans des équipements OMRON (séries CSCJ) au travers
de l'interface Ethernet de l'eWON.
• L'eWON en tant que serveur TCP/UDP FINS agit en tant que passerelle entre l'interface Ethernet/PPP et l'interface série (pour
connecter un logiciel distant de programmation/supervision à des équipements supportant le protocole OMRON FINS, lesquels
sont connectés aux ports série de l'eWON).

Le serveur d'E/S FINS est conçu pour fournir aux équipements OMRON un accès simultané à leur interface série et à leur interface Ethernet. Le
protocole correct dépendra du topic auquel appartient le Tag. Les protocoles UDP et TCP peuvent être utilisés ensemble sur l'interface Ethernet.

Lorsque le taux de transfert est défini dans le serveur d'E/S FINS à une valeur autre que "Désactivé", le lien du client hôte série est alors activé.

Le serveur d'E/S FINS propose 3 modes de configuration :

• Mode Full Duplex (le port série de l'eWON doit être configuré en mode RS232) sans HW handshaking
• Mode Full Duplex avec HW handshaking
• Semi Duplex esclave.

5.7.2 Configuration

5.7.2.1 Configuration des communications

Figure 85: configuration des communications du serveur d'E/S FINS


Les paramètres suivants peuvent être modifiés :

Taux de transfert Désactivé, 1200, 2400, 4800, 9600, 19200, 38400, 57600

Parité Aucun, Impair, Pair

Bits de données 7, 8

Bit(s) d'arrêt 1,2

Mode HW Full Duple x sans HW handshaking, Full Duplex HW handshaking, Semi Duplex

Délai maximum pendant lequel l'eWON attendra une réponse FINS valide
Délai de réponse
(s'applique aux interfaces Ethernet et série).

Adresse réseau source (SNA) contenue dans un message de requête FINS


Réseau Ethernet FINS
provenant de l'eWON et envoyée à l'interface Ethernet.

Adresse réseau source (SA1) contenue dans un message de requête FINS


NoeudEthernet FINS provenant de l'eWON et envoyée à l'interface Ethernet. Elle identifie uniquement
l'eWON sur le réseau Ethernet.

Table 84: champs de configuration du serveur d'E/S FINS

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 123


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

Adresse série source (SNA) contenue dans un message de requête FINS


Réseau série FINS
provenant de l'eWON et envoyée à l'interface série

Adresse série source (SA1) contenue dans un message de requête FINS


Noeud série FINS provenant de l'eWON et envoyée à l'interface série Elle identifie uniquement
l'eWON sur le réseau série.

Table 84: champs de configuration du serveur d'E/S FINS

5.7.2.2 Configuration des topics

Figure 86: configuration des topics du serveur d'E/S FINS


Trois topics peuvent être utilisés pour le serveur d'E/S. Ces topics sont utilisés pour définir des propriétés communes à un groupe de Tags FINS
telles que :

• Activé/Désactivé
• Protocole
• Adresse d'équipement globale
• Fréquence de consultation

Configuration de l'élément du topic Description

Topic activé Active ou désactive l'interrogation de tous les Tags du topic.

Protocole utilisé par les Tags appartenant à ce topic : FINS Série, FINS UDP,
Protocole
FINS TCP.

Voir ci-dessous la syntaxe utilisée pour l'adresse de l'équipement. Si une adresse


Adresse d'équipement globale
est entrée ici, elle aura la priorité sur l'adresse définie au niveau du Tag.

Définit la cadence de rafraîchissement du Tag. Dans une application complexe,


on peut envisager que certains Tags soient rafraîchis chaque secondes (par
Fréquence de consultation
exemple, des entrées numériques) et certains Tags chaque minute (par exemple,
une température).

Table 85: configuration des topics du serveur d'E/S FINS

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 124


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.7.2.3 Configuration de la passerelle


Les paramètres suivants peuvent être modifiés :

Figure 87: la configuration de la passerelle du serveur d'E/S FINS

L'adresse du serveur eWON FINS utilisé au cours de l'établissement de la session


Serveur TCP FINS TCP FINS (échange des messages d'adresses du lien FINS, et allocation d'un lien
client TCP FINS si nécessaire).

Définit le lien relais de destination correspondant à chacun des réseaux de


Configuration de routage 1..4 destination définis. Ces champs permettent de renseigner l'ID d'unité du lien hôte
dans la trame qui encapsule le message FINS envoyé sur l'interface série.

Table 86: la configuration de la passerelle du serveur d'E/S FINS

5.7.3 Convention des noms de Tags

Configuration du serveur
d'E/S

Nom du serveur d'E/S FINS

Nom du topic A

Si "Série FINS" a été choisi au niveau du topic, la


Nom de la valeur (ValueName), réseau FINS, lien valeur du lien hôte doit être définie.
Nom de l'élément
FINS, lien hôte ou adresse IP Si "UDP FINS" ou "TCP FINS" a été choisi au niveau
du topic, l'adresse IP doit être définie.

Nom des valeurs (ValueName) L'adresse du PLC définie dans le topic est utilisée.

Table 87: serveur d'E/S FINS - tableau de convention des noms de Tags

Le nom d’élément peut contenir ou non l’adresse de l’API dont la valeur est consultée. Si cette adresse n’est pas spécifiée au niveau du Tag,
alors c’est l’adresse générale du topic qui sera utilisée.

5.7.3.1 Noms des valeurs (ValueName)

5.7.3.1.1 Description générale

Le format des noms des valeurs pour les données des contrôleurs OMRON CS/CJ est illustrée ci-dessous. Il est basé sur la convention de nom
utilisée par le logiciel de programmation CX. Le format est décrit ci-dessous (les parties de noms qui sont affichés entre crochets sont
facultatives)

Format général des noms des valeurs : X[bank number:]word address[#bit address]*
• X : identifie l'acronyme de la zone mémoire.
• [bank number:] uniquement supporté par la zone mémoire E. Les valeurs s'échelonnent de 0 aux valeurs maximales pour les
zones mémoires.
• [modifier] permet l'interprétation des données (Word si non mentionné)
• [#bit address] uniquement supporté par les zones mémoire A, D, CIO, H et W. Valeurs : de 0 à 15.
*les éléments entre crochets "[ ]" sont facultatifs (les crochets ne doivent pas être utilisés !)

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 125


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

Zones mémoire supportées :

X Zone mémoire

A Mémoire auxiliaire

C Zone compteur

CIO Zone Core E/S

D Zone mémoire de données

E Zone mémoire de données étendues

H Zone d'attente

T Zone compteur

W Zone de travail

Table 88: tableau des zones mémoire supportées par le serveur d'E/S FINS
Modificateur

Symbole Modificateur gamme de valeurs

W Mot (Word) 0 .. 65535

S Mot signé (signed Word) -32768 .. 32767

D Double-mot (DWord) 0 .. 4294967296 (*)

L Double-mot signé (signed DWord) -2147483648 .. 2147483647 (*)

F Réel (Float) +/- 3.4e38

Table 89: Modificateur FINS


(*) Important : voir "Les Tags sont considérés comme registre flottant" à la page 82
exemples :

Adresse pointe vers

A5 le Mot à l'adresse 5 (en octets) dans la mémoire auxiliaire

AS5 le Mot signé à l'adresse 5 (en octet) dans la mémoire auxiliaire

A2#5 le bit 5 du Mot à l'adresse 2 dans la mémoire auxiliaire

E0:S3 le Mot signée à l'adresse 3 (en octet) de la mémoire de données étendue

C5 le Compteur à l'adresse 5

D4 la donnée memoire à l'adresse 4

Table 90: Exemple d'adresse de destination FINS

• Registre d'état :

Le Tag d’état (Status Tag) est un Tag spécial qui fournit des des informations sur l’état courant de la communication pour un équipement donné.
Comme pour les autres Tags, le nom du Tag d'état est composé de :

État,Adresse d'équipement globale


• Vous pouvez définir un Tag d’état pour chaque adresse d'API utilisée.
• Si vous utilisez l'adresse d'état, le Tag doit être configuré comme analogique.

Communication non activée. État inconnu (UNKNOWN).


0
Si aucun tag n’est interrogé sur cette adresse, alors l'état de la communication est inconnu.

1 La communication fonctionne correctement.

2 La communication ne fonctionne pas correctement.

Table 91: signification de la valeur du Tag d'état

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 126


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.7.3.2 Adresse d'équipement globale


L'adresse de l'équipement est utilisée soit au niveau de l'adresse du topic, soit au niveau de l'adresse du Tag. Si on la précise au niveau de la
configuration du Tag, l'adresse doit être séparée du nom de la valeur par une virgule (,).

• Format:
Réseau,Noeud,HostLink
ou Réseau,Noeud,IP

Figure 88: Configuration du Topic du Serveur d'E/S FINS

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 127


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.8 Serveur d'E/S S5-AS511


5.8.1 Introduction
Ce serveur d'E/S est utilisé pour interfacer les automates Siemens de la gamme S5 qui communiquent au travers de leur port programmable en
utilisant le protocole AS511.
Le protocole AS511 est spécifique à chacun des équipements Siemens. Ce serveur d'E/S a été développé pour interfacer une gamme
d'équipements Siemens déterminée. L'utilisation de ce serveur d'E/S sur des équipements autres que ceux appartenant à la liste n'est pas
recommandée et n'est pas supportée.

La structure de la mémoire des automates Siemens de la gamme S5 est tout à fait spécifique. Les données de l'automate ne se trouvent pas
dans des emplacements fixes de l'espace mémoire de l'automate en question. Cet espace mémoire est continuellement mis à jour et révisé au
cours de la création et de la modification des données dans votre API. Au cours de ces modifications, l'emplacement des données-clés telles que
les flags, les minuteurs, les compteurs, les E/S et les blocs de données peut varier dans la mémoire de l'API. Le serveur d'E/S Siemens S5 a été
développé afin de lire l'emplacement de ces éléments de la mémoire lorsque le pilote démarre l'opération sur détection d'une erreur de
communication ou à la suite de la transmission d'une requête (ni de lecture ni d'écriture). Si vous modifiez la configuration de votre API vous
devez redémarrer le serveur d'E/S Siemens S5 ou simplement débrancher puis rebrancher le câble de connexion. Ces deux actions permettront
au serveur d'E/S Siemens S5 de retrouver l'emplacement de tous les éléments-mémoire de l'automate.

5.8.2 Configuration

Figure 89: page de configuration du serveur d'E/S S5-AS511

5.8.3 Configuration des communications


Le lien AS511 utilise un mode de fonctionnement RS-232 classique.
Un câble bien spécifique (électronique) est donc nécessaire (Câble Siemens S5: ACT'L ref EW40910)
Les paramètres de communication sont fixés aux valeurs suivantes :
• 9600 Baud (Fixe)
• Parité paire (Fixe)
• 8 bits de données (Fixe)
• 1 bit d'arrêt (Fixe)
• Full duplex SANS handshaking (Fixe)

5.8.3.1 Équipements supportés

• Siemens S5 - 90U • Siemens S5 - 115U - 941


• Siemens S5 - 95U • Siemens S5 - 115U - 942
• Siemens S5 - 100U - 100 • Siemens S5 - 115U - 943
• Siemens S5 - 100U - 101 • Siemens S5 - 115U - 944
• Siemens S5 - 100U - 103 • Siemens S5 - 115U - 945
• Siemens S5 - 101U

Table 92: équipements Siemens S5 supportés par le serveur d'E/S eWON AS-511

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 128


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.8.4 Convention des noms de Tags

Nom du serveur d'E/S S5-AS511

Nom du topic A ou B ou C

Nom des valeurs (ValueName),


Nom de l'élément Le port COM est défini Tag par Tag
Numéro de port COM

Le port COM du topic est utilisé (ou


Nom des valeurs (ValueName)
le port COM par défaut)

Table 93: tableau de convention des noms de Tags du serveur d'E/S S5-AS511

ComPortNum : numéro du port utilisé pour accéder à l'API. S'il n'est pas précisé, alors c'est le port COM par défaut qui est utilisé.
• Si une adresse de port est précisée dans le topic, celle-ci prévaudra et sera utilisée à la place des adresses de port définies au
niveau du Tag.
• Si aucune adresse n'est précisée, ni dans le topic, ni au niveau du Tag, alors le port par défaut est utilisé (le port par défaut des
eWON de type ECIA est - COM1).

5.8.4.1 Nom des valeurs (ValueName)

DBxLy Bloc données x mots avec décalage y , bit de gauche du mot (0 - 255)

DBxRy Bloc données x mots avec décalage y , bit de gauche du mot (0 - 255)

DBxWy Bloc données x mots avec offset y, mot entier (0 - 65535)

Bloc de données x double mots avec décalage y (-2147483648-


DBxDy
>2147483647)2147483647)2147483647)

Tx ou Kx Tempo x (0-65535)

Cx ou Zx Compteur x (0-65535)

MxB ou FxB Memento en octets

MxW ou FxW Memento en mots

MxD ou FxD Memento en DWord

Ix ou Ex Entrée (Input)

Qx ou Ax Sortie (Output)

Table 94: noms de valeurs pour les adresses S5-AS511

(*) Important : voir "Les Tags sont considérés comme registre flottant" à la page 82

• Modificateur de bit d’accès :

Il est impossible d'adresser un seul bit pour les éléments décrits ci-dessus.
Il faut pour cela ajouter #x au nom du Tag (la gamme d'index de bits s'échelonne de 0 à 31).
La même syntaxe peut être utilisée pour lire et écrire les bits.
Exemple :
DB1W13#3 représente le bit 3 de W13 dans DB1
Q32B#0 représente le bit 0 de Q32 dans DB1
Remarque: il est important de définir le type de byte (B) pour pouvoir extraire un bit (Q32#0 ne
fonctionnera pas).
Remarque :
La gamme d’indices de bits dépend de l'élément à consulter (pour W, la valeur de l’indice maximum est de 15)

REMARQUES:
• Pour DB le plus petit élément est un MOT et les adresses se comptent en mot (Word).
Cela signifie que DB1W0 et DB1W1 NE PEUVENT PAS se chevaucher.
• Les Minuteurs et les Compteurs sont toujours des Mots et les adresses sont également comptées sous forme de MOT (WORD).
Cela signifie que T0 et T1 NE SE CHEVAUCHERONT PAS.
• Pour M, I, Q, les adresses sont comptées en BYTES.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 129


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

Cela signifie que M0W et M1W SE CHEVAUCHENT.


• Les deux syntaxes (anglaise et allemande) peuvent être utilisées pour I, Q, C.
ce qui correspond en allemand à : E, A, Z.

• Registre d'état :

Le Tag d’état (Status Tag) est un Tag spécial qui fournit des des informations sur l’état courant de la communication pour un équipement donné.
Comme pour les autres Tags, le nom du Tag d'état est composé de :

État,ComPortNum
• Vous pouvez définir un Tag d'état pour chacun des ports COM utilisés.
• Si vous utilisez l'adresse d'état, le Tag doit être configuré comme analogique.

Communication non activée. État inconnu (UNKNOWN).


0
Si aucun tag n’est interrogé sur cette adresse, alors l'état de la communication est inconnu.

1 La communication fonctionne correctement.

2 La communication ne fonctionne pas correctement.

Table 95: signification de la valeur du Tag d'état

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 130


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.9 Serveur d'E/S ABLOGIX


5.9.1 Introduction
Le serveur d'E/S ABLogix IO est utilisé pour communiquer avec les API Allen Bradley de la série Logix sur son lien Ethernet.

• Cela permet à l'eWON de scruter des automates ABLOGIX afin de lire des données.
• Cela permet à l'eWON d'agir en tant que passerelle EIP-DF1 pour la maintenance à distance d'automates ABLOGIX.
• Cela permet à l'eWON de scruter des appareils DH+ à travers la passerelle ControlLogix.

L'eWON ne permet que la communication DF1 avec des appareils directement connectés à son port série (les automates ABLOGIX ne peuvent
pas être reliés à d'autres automates sur le lien série DF1 agissant lui-même en qualité de passerelle).

Remarque: Veuillez vous assurer que votre équipement est supporté par “Matrice de compatibilité Rockwell” à la page 227 .

5.9.2 Configuration

Figure 90: page de configuration du serveur d'E/S ABLOGIX

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 131


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.9.2.1 Configuration des communications


Dans l'état actuel des choses, la configuration du port série peut être effectuée grâce aux serveurs d'E/S DF1 et AB.
Les mêmes paramètres s'appliquent d'ailleurs aux deux serveurs (DF1 et ABLogix).
remarque: Dans le fichier config.txt, les paramètres du port série sont définis dans l'entrée "DF1"

Taux de transfert Sélectionnez le taux de transfert entre 1200 et 38400 Bauds

Parité Type de parité : Aucun/Impair/Pair.

Bit(s) d'arrêt Nombre de bits d’arrêt.

Détection d'erreur de trame Contrôle par redondance cyclique (CRC) ou Caractères de contrôle de bloc (BCC)

Mode HW Full Duplex SANS handshaking ou Semi duplex

Délai maximum en msec pendant lequel l’eWON attendra un message valide de la part du
Dépassement du délai de
maître DF1. Pour un bon fonctionnement et en fonction de la réactivité du maître, cette valeur
réponse du maître (Délai
peut être critique . Nous recommandons une valeur de 1000 msec pour avoir toutes les
réponse maître)
garanties d'un bon fonctionnement.

Dépassement du délai de
Délai maximum en msec entre l’envoi d’une requête et la réception d’une réponse.
réponse en réception

Dépassement du délai de
Délai maximum en msec pour qu’une requête soit envoyée.
réponse en transmission

Adresse d'équipement de l'eWON sur le lien DF1.


L'eWON sera considéré comme esclave DF1 et répondra à 2 adresses consécutives sur le
Adresse DF1 de l'eWON
bus. Cette configuration augmente le débit de données au travers de l’eWON lorsque celui-ci
est utilisé en tant que passerelle. (eWON adresse DF1 et eWON adresse DF1 +1)

Adresse DF1 de destination Adresse de destination de l'équipement sur le lien DF1 quand EIP est utilisé.

Lorsque le transfert connexion est activé, les requêtes de connexion EIP sont transférées à
l'automate par l'interface DF1 (obligatoire pour les automates Logix) Il s'agit de la
Transfert connexion EIP
configuration par défaut.
Lorsqu'elles ne sont pas configurées, les demandes de connexion sont annulées par l'eWON.

Table 96: configuration des communications ABLOGIX-DF1

5.9.2.2 Configuration du topic


Trois topics peuvent être définis pour le serveur d'E/S. Ces topics sont utilisés pour définir des propriétés communes à un groupe de Tags FINS
telles que :
• Activé/Désactivé
• Adresse d'équipement globale
• Fréquence de consultation

Configuration de l'élément
Description
du topic

Topic activé Active ou désactive l'interrogation de tous les Tags du topic.

L'adresse esclave est un paramètre commun à tous les Tags du topic. Voir ci-dessous la
Adresse d'équipement
syntaxe utilisée pour l'adresse de l'équipement. Si une adresse est entrée ici, elle aura la
globale
priorité sur l'adresse définie au niveau du Tag.

Définit la cadence de rafraîchissement du Tag (en msec). Dans une application complexe, on
Fréquence de consultation peut envisager que certains Tags soient rafraîchis chaque secondes (par exemple, des
entrées numériques) et certains Tags chaque minute (par exemple, une température).

Table 97: configuration des topics ABLOGIX

5.9.2.2.1 ABLogix : liaison série


L'adresse d'équipement globale est définie par la syntaxe suivante: Adresse
• Adresse = l'ID du noeud DF de l'appareil en question (ex: 5)

Figure 91: ABLogix : exemple d'adresse DF1

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 132


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.9.2.2.2 ABLogix : liaison ethernet


L'adresse d'équipement globale est définie par la syntaxe suivante: Adresse IP,Port, Lien
• Adresse IP = adresse sur votre réseau Ethernet (ex : 10.0.30.7)
• Port = valeur entre 1 et 3 qui représente : 1 = Backplane, 2 = Canal A, 3 = Canal B
• l'Adresse du Lien peut être :
¤ Slot : représente le connecteur sur le Backplane (0=CPU)
¤ identification du noeud : valeur entre 0 et 99 (pour ControlNet et DH+)
¤ Adresse IP

Figure 92: ABLogix : exemple d'adresse EIP


REMARQUE : si vous utilisez un PLC ControlLogix en tant que passerelle, l'adresse d'équipement peut être définie comme suit :
Adresse IP, Port, Lien[, Port,Lien][, Port,Lien]…

5.9.2.2.3 DH+ scrute en utilisant la passerelle ControlLogix


Cette fonctionnalité permet à l'eWON de consulter les Tags d'un API situé sur le réseau DH+, derrière un équipement ControlLogix au moyen
d'une ou plusieurs cartes DHRIO
Le scrutage est effectué grâce au protocole eWON EIP.
Le serveur d'E/S ABLOGIX est utilisé pour accéder aux familles des API "LOGIX".
Le serveur d'E/S DF1 est utilisé pour accéder aux familles des API "SLC500".voir "DH+ scrute en utilisant la passerelle ControlLogix" à la
page 119

La syntaxe est la suivante : adresse IP, Port, Lien. Il n'existe aucun caractère spécifique pour indiquer le canal DH+ (les chiffres "2" ou "3" devront
être utilisés)

Exemple: Pour accéder à un PLC5 (CPU?à l'emplacement 0) sur le noeud DH+ Id 3, en utilisant le canal A de la carte DHRIO connecté à
l'mplacement 9 d'un API ControlLogix à l'adresse 10.0.30.21
Topic A Destination = SLC500-10.0.30.21,1,9,2,3,1,0
• 10.0.30.21 = adresse IP du ControlLogix
• 1 = BackPlane
• 9 = Connecteur 9 (DH+ carte)
• 2 = Canall A (de la carte présente dans le connecteur 9)
• 3 = ID de noeud du API5 (dans le réseau DH+)
• 1 = BackPlane
• 0 = connecteur (du CPU, dans notre exemple)

5.9.3 Convention des noms de Tags

Configuration du serveur d'E/S

Nom du serveur d'E/S nom des valeurs (ABLOGIX)

Nom du topic A ou B ou C

L'adresse de l'automate définie dans


Nom de l'élément Nom des valeurs (ValueName)
le topic est utilisée

Nom des valeurs, Adresse IP L'adresse de l'API est définie Tag


[,Adresse du Port, Adresse du Lien]. par Tag

L'adresse de l'API est définie Tag


Nom des valeurs, ID de noeud
par Tag

Table 98: tableau de convention des noms de Tags du serveur d'E/S ABLOGIX

Le nom d’élément peut contenir ou non l’adresse de l’API dont la valeur est consultée. Si cette adresse n’est pas spécifiée au niveau du Tag,
alors c’est l’adresse générale du topic qui sera utilisée.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 133


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.9.3.1 Nom des valeurs (ValueName)


Les noms des valeurs suivent la syntaxe suivante :

[PROGRAM:ProgName.]SymbolicTagName
• ProgName est le nom du programme qui contient le Tag.
En l 'absence de ProgName, le Tag se trouve dans l'étendue globale (le Tag est du type contrôleur)
• SymbolicTagName :
• Symbole du Tag.
Seuls les types atomiques suivants sont supportés : BOOL, SINT, INT, FLOAT, DINT, BIT ARRAY
• Sélection de bit <SymbolicTagName>/bit
Où "bit" est le numéro du bit (entre 0 et 31)
ex : controlbit/4 lit le bit 4 du registre controlbit
• MINUTEUR, CONTROL, COMPTEUR types prédéfinis avec <SymbolicTagName>.acc (ou ctl ou pre)
ex : MyVar.acc lit le compteur de MyVar
• Élément d'un tableau
<Symbol_1>[idx_1].<Symbol_2>[idx_2].<Symbol_3>[idx_3].<Symbol>
Avec 3 indices maximum.
ex : table1[2].subtable[6].element lit la donnée nommée 'element' dans l'indice 6 de la 'sub table' de l'indice 2 de la 'table1'
• Élément d'une structure
<Symbol_1>.<Symbol_2>
ex : CounterObj.init lit la partie 'init' de la structure 'CounterObj'

(*) Important : voir "Les Tags sont considérés comme registre flottant" à la page 82
exemples :

Adresse pointe vers

myvar la donnée “myvar” dans la zone globale (controlleur) du PLC

PROGRAM:myprog.myvar la donnée “myvar” dans la zone du programme nommé “myprog”

myvar/4 le bit numéro 4 (le cinquième) de la donnée “myvar”

mystruct.mydata la donnée “mydata” de la structure “mystruct”

mytable[6] l'élément numéro 6 (le septième) de la table “mytable”

l'élément numéro 12 (le treizième) de la table “mydata” de la structure à l'index 4 de la table


mytablestruct[4].mydata[12]
“mytablestruct”

Table 99: Exemples d'adresse de destination ABLogix

• Registre d'état :

Le Tag d’état (Status Tag) est un Tag spécial qui fournit des des informations sur l’état courant de la communication pour un équipement donné.
Comme pour les autres Tags, le nom du Tag d'état est composé de :

État,GlobalDeviceAddress
• Vous pouvez définir un Tag d'état pour chacun des ports COM utilisés.
• Si vous utilisez l'adresse d'état, le Tag doit être configuré comme analogique.

Communication non activée. État inconnu (UNKNOWN).


0
Si aucun tag n’est interrogé sur cette adresse, alors l'état de la communication est inconnu.

1 La communication fonctionne correctement.

2 La communication ne fonctionne pas correctement.

Table 100: signification de la valeur du Tag d'état

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 134


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.10 Serveur d'E/S EWON


5.10.1 Introduction
Le serveur d'E/S de l'eWON est utilisé pour interfacer les ENTRÉES et SORTIES de l'eWON.
En fonction de votre modèle d'eWON, vous disposez :

500, x001, x101,


types d'eWON 4002
x005[CD], x104

Entrées digitales 1 9

Sorties digitales 1 3

Entrées
0 6
analogiques

Table 101: eWON Entrées/Sorties

De plus, un certain nombre de Tags spécifiques peuvent être consultés et ensuite traités par le serveur de l’eWON.
Ces Tags spécifiques répondent aux besoins de la gestion d’énergie. En gestion d’énergie les spécificités suivantes sont à prendre en compte :
• L'entrée numérique est utilisée comme compteur
• Le comptage se fait sur un intervalle donné et le résultat calculé est ensuite séquencé et sauvegardé dans un fichier historique
• Les intervalles de mesure trop longs ou trop courts doivent être rejetés
• L’horloge temps réel de l’eWON est commandée par l'entrée numérique
Ces Tags spécifiques ne sont disponibles que si le module de gestion d’énergie est activé.
Aucun nom de topic ne doit être défini pour le serveur d'E/S eWON.

5.10.2 Noms d'éléments standards du serveur d'E/S de l'eWON

5.10.2.1 Convention des noms de Tags


Les Tags suivants sont supportés pour les accès en Entrée & Sortie standards de l'eWON :

Configuration du serveur d'E/S Commentaire

Nom du serveur d'E/S eWON

Nom du topic Vide

Nom de l'élément DI# Entrée numérique (1) Booléen

CI# Compteur d'entrée (1) 0 à 2.147.400.000(2) Analogique

FI# Compteur (entrée) 0 à 255 Analogique

Entrée compteur
LI# Analogique
d'intégration (1)

DO# Sortie numérique (1) Booléen

AI# Entrée analogique (1) Analogique

BI# Bouton d'entrée (1) Booléen

Table 102: paramètres de configuration du serveur d'E/S eWON - aucun topic défini

Remarque :
Le bouton d'entrée (BI1) peut être utilisé durant le fonctionnement normal de l'eWON. S'il est maintenu pendant plus de 4 secondes
alors que l'eWON redémarre, le système de fichier flash sera effacé (voir chapitre “Réinitialisation de l'eWON” à la page 224).
(1) Le nombre d'éléments dépend du type d'eWON. Voir tableau suivant Table 104 à la page 136.
(2) Dans les firmwares 4.1S3 à 4.3, la valeur de CIx se réinitialisait à 1.000.000. Avant le firmware 4.1S3, la valeur de CIx était
faussement interprétée comme négative quand elle dépassait 231.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 135


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

Configuration du serveur
Commentaire
d'E/S

Nom du serveur d'E/S eWON

Nom du topic SYS

Numéro de série, partie basse (voir exemple d'utilisation ci-


Nom de l'élément SN_LO Analogique
dessous)

Numéro de série, partie haute (voir exemple d'utilisation ci-


SN_HI Analogique
dessous)

SYS_UP Temps (en sec.) depuis la mise sous tension de l'eWON Analogique

1 : Réseau local
2 : Recherche d'inscription
3 : Inscription refusée
4 : Inscription inconnue
GSM_REG 5 : Roaming Analogique
100 : Non applicable
101 : Inscription en cours
Valeurs courantes :
1 ou 5 : signifie inscrit
Autres : non inscrit

GSM_LEV Niveau GSM (réception antenne) Analogique

Table 103: paramètres de configuration du serveur d'E/S eWON - topic SYS


Exemple d'utilisation de SN_LO et SN_HI dans un programme Basic :
a% = Int(SN_HI@ * 65536) + Int(SN_LO@)
Rem Product code
b% = a% Mod 256
Rem Sequential number
c% = Int(a% / 256) Mod 1024
Rem Week number
d% = Int(a% / 262144) Mod 64
Rem Year number
e% = Int(a% / 16777216) Mod 128
Print "SN: ";e%;" ";d%;"-";c%;"-"b%

Vous pouvez par exemple définir un Tag pour la sortie numérique (DI1) de la manière suivante :

Nom de serveur : EWON - Topic : vide - Addresse : DI1

État de l'entrée 1 sur le connecteur d'Entrée/Sortie (face inférieure de


DI1
eWON500 l'équipement)

eWON2001, eWON4001 Compteur sur l'entrée 1 du connecteur d'Entrée/Sortie (face


CI1
eWON2101, eWON4101 inférieure de l'équipement)
eWON2005(CD) LI1 Compteur d'intégration sur l'entrée 1 du connecteur d'Entrée/Sortie
eWON4005(CD)
DO1 Commande numérique de sortie 1 sur le connecteur d'Entrée/Sortie
eWON2104, eWON4104
BI1 État du bouton sur la face avant

Table 104: Éléments disponibles selon le type d'eWON

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 136


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

État des entrées 1 à 8 du connecteur DI1-DI8 (dessus de


DI1... DI8
l'équipement)

Compteur des entrées 1 à 8 du connecteur DI1-DI8 (dessus de


CI1... CI8
l'équipement)

Compteur d'intégration des entrées 1 à 8 du connecteur DI1-DI8


LI1... LI8
(dessus de l'équipement)

État de l'entrée 9 du connecteur d'Entrée/Sortie (partie inférieure de


DI9
l'équipement)

Compteur de l'entrée 9 du connecteur d'Entrée/Sortie (partie


CI9
eWON4002 inférieure de l'équipement)
eWON4102 Compteur d'intégration de l'entrée 9 du connecteur d'Entrée/Sortie
LI9
(partie inférieure de l'équipement)

Commande numérique des relais 1 et 2 du connecteur de relais


DO1... DO2
(partie inférieure de l'équipement)

Commande numérique de la sortie 1 du connecteur d'Entrée/Sortie


DO3
(partie inférieure de l'équipement)

BI1 État du bouton sur la face avant

AI1... AI4 Valeur des entrées analogiques 1 à 4

AI5... AI6 Valeur des entrées analogiques 5 et 6 (sondes PT100)

Table 104: Éléments disponibles selon le type d'eWON

5.10.2.2 Configuration de l'énergie avec les Tags LIx


Les paramètres suivants peuvent être ajoutés au serveur d'Entrée/Sortie de l'eWON afin d'activer le support de l'énergie (entrez Energy:1,
validez et les autres paramètres seront automatiquement ajoutés) :

Valeur par
Paramètre
défaut

Dès que le paramètre Energy est défini, l'eWON ajoute les autres paramètres avec
leurs valeurs par défaut.
Energy 0 ou 1 Activé ou non
Quand Energy est à 0, aucun traitement de l'énergie n'est réalisé, ce qui permet
d'économiser les ressources de l'eWON.

Non ajouté Si à 1, toutes les synchronisations sont enregistrées dans le fichier d'enregistrements
Debug 0 ou 1
automatiquement en temps réel.

Ce paramètre définit le début de la période de référence pour le calcul des intervalles. S'il est vide, il sera
RefTime égal à 1/01/70 00:00. Pour définir une nouvelle période de référence, entrez une date/heure suivant le
format suivant 8/09/04 11:15:00 (cette référence est rarement requise).

IntTime 15 Ce paramètre définit l’intervalle d’intégration en MINUTES.

Figure 93: paramètres du serveur d'E/S Energy

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 137


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

Ce paramètre définit la tolérance en SECONDES acceptable sur la durée réelle de l’intervalle à intégrer. Si
l’intervalle réel est différent de moins que cette valeur en secondes, alors la période est considérée comme
IntTols 5
valide. Par exemple, IntTime=15 (minutes) et IntTolS =5 (secondes) signifie que l’intervalle est valide tant
qu’il est compris entre 14'55" et 15'05".

Ce paramètre définit le numéro de l’entrée numérique affecté à la synchronisation de l’horloge. 0 (zéro)


signifie qu’il n’y a pas de synchronisation disponible, on utilisera les valeurs 1 à 8 pour indiquer le numéro
SyncIO 5 d'E/S.
La synchronisation est basée sur l'entrée du compteur associée à l'entrée numérique. L'eWON essaiera de
réaliser une synchronisation à chaque fois que l'Entrée/Sortie change (voir aussi SyncTols).

Ceci est la valeur de tolérance en SECONDES dans laquelle la synchronisation est acceptée.
Si l'impulsion de synchronisation (top) arrive en dehors de cet intervalle, alors celle-ci sera rejetée.
RAPPORT D'ERREUR : une erreur est sauvegardée dans le Journal des événements à chaque fois qu'un
top de synchronisation est rejeté pour la première fois. Les erreurs suivantes ne sont pas enregistrées dans
le journal (mais elles seront enregistrées dans le journal en temps réel si la fonction de débogage est
SyncTols 5
activée). Lorsque les synchronisations sont de nouveau acceptées, une trace est enregistrée dans le fichier
des événements pour la première synchronisation acceptée.
REMARQUE : du fait que l'horloge interne a une précision d'une seconde, l'heure ne sera mise à jour que si
la valeur absolue du décalage est supérieure à 1 (2 ou plus). Ceci permet d'éviter que le décalage ne varie
sans arrêt entre -1 et + 1.

Figure 93: paramètres du serveur d'E/S Energy

Figure 94: paramètres de configuration du serveur d'E/S eWON

5.10.2.2.1 TAGS ENERGY

Les Tags suivants sont disponibles pour la gestion de l'énergie :

Latched input Lorsque la période d'intégration expire, le nombre d'impulsions mesurées au cours de la
LI1... LI8
(entrée verrouillée) période d'intégration est enregistré dans la valeur de LIx correspondante.

ST1... ST4 Variables d'état :

ST1 Représente le temps absolu lorsque le compteur a été verrouillé.


Exprimé en secondes depuis 1/01/70 moins 0x30000000 HEX (ou 805306368 en décimal).
Latch time - 0x30000000 Cette énorme valeur est soustraite afin de maintenir la précision dans le stockage en réel. (*)

ST2
0 signifie que la période est valide (à l'intérieur des limites tolérées), 1 signifie que la période
État de la période est non valide.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 138


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

ST3

Longueur de la période (en sec) Longueur de la période en secondes.

ST4
Ce compteur de 32 bit est incrémenté de 1 après chaque période d'intégration. Il peut être
Period Num utilisé avec ONCHANGE afin d'effectuer des opérations à l'expiration de la période.

Remarque1 : les Tags Energy sont enregistrés après chaque nouvelle période UNIQUEMENT si l'enregistrement est activé et ce,
même si la valeur est restée inchangée depuis la période précédente.
Remarque2 : même si la bande morte est à -1 et l'intervalle est à 0. Dans le cas contraire vous auriez des points supplémentaires
voire superflus
(*) Important : voir "Les Tags sont considérés comme registre flottant" à la page 82

5.10.2.2.2 TAGS COMPTEUR 32 BIT :

Le serveur d'E/S eWON dispose à présent de 8 Tags compteur 32 bit nommés : CI1..CI8. Ces compteurs sont autorisés en écriture, mais écrire
dans ce type de registre affecte les entrées LIx inputs du module Energy du serveur d'E/S.
(*) Important : voir "Les Tags sont considérés comme registre flottant" à la page 82

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 139


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.10.2.3 Plage des valeurs d'entrées analogiques (eWON4002)


Les entrées analogiques (AI1 à AI6) proviennent d'un ADC 12 bits. Les valeurs lues sur un Tag AI# vont de 0 à 4095.

5.10.2.3.1 Entrées analogiques configurables AI1 à AI4


• En mode 0-10V

AI# Volt

0 0

4095 10

Si vous avez besoin de lire la valeur du Tag convertie en Volts, vous pouvez définir un facteur de 0,0024420 = 10/4095 avec un décalage de 0.

Figure 95: configuration du Tag : lecture de la valeur du Tag en Volts


• En mode 0-20 mA
La résistance shunt pour la mesure de courant a une impédance de 220 Ohm.

AI# mA

0 0

1802 20

Si vous avez besoin de lire la valeur du Tag convertie en mA, vous pouvez définir un facteur de 0,011099 = 20/1802 avec un décalage de 0.

Figure 96: configuration du Tag : lecture de la valeur du Tag en mA

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 140


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.10.2.3.2 Entrées PT100 AI5 et AI6

Ces deux entrées mesurent une valeur de résistance en Ohm.

AI# Ohm

0 162,13

4095 79,625

Comme vous pouvez le constater, la pente est négative, et si vous voulez lire la valeur du Tag convertie en Ohm, vous pouvez définir un facteur
de -0,02014774 = -82,505/4095 avec un décalage de 162,13.

Figure 97: configuration du Tag : lecture de la valeur du Tag en Ohms


Si vous souhaitez convertir en °C : température = AI * (-0,0523311) + 161,376.
La plage d'utilisation de la PT100 de l'eWON s'étend de -50°C à 150°C.
La plage complète de l'ADC s'étend de : -52,92°C à 161,376°C (79,625 Ohm à 162,13 Ohm).

Remarque :
• Les eWON4002 avec un S/N antérieur à 0517-xxxx-89 ont une gamme PT100 allant de 0°C à 131,9°C et les formules suivantes
s'appliquent alors :
Ohm = IOValue * (-0,012402) + 150,8
°C = IOValue * (-0,0322) + 131,9
• Les eWON4002 avec un S/N compris entre 0517-xxxxx-89 et S/N 0521-xxxx-89 ont une gamme PT100 allant de -56°C à 151°C et
les formules suivantes s'appliquent alors :
Ohm = IOValue * (-0,0195068) + 158,2
Ohm = IOValue * (-0,050677) + 151,2

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 141


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.10.3 Configuration
Le serveur d’E/S de l'eWON pour la gestion d’énergie est basé sur le serveur standard de l’eWON. Sa configuration est donc basée sur des
fonctions avancées de la configuration du serveur d’E/S de l'eWON. La capture d'écran suivante représente la page de configuration standard
vierge du serveur d'E/S de l'eWON.

Figure 98: page de configuration d'E/S standard de l'eWON

5.10.3.1 Configuration de la longueur d'impulsion du compteur


La longueur d'impulsion pour le compteur peut être configurée sur les eWONs de tous types.
Cette configuration doit être spécifiée dans la zone d'édition du serveur d'E/S eWON.
On utilisera les paramètres suivants :

MinInterval: par défaut=10, minimum=10

MaxInterval: par défaut=268435455, maximum=268435455

MinInterval et MaxInterval sont exprimés en millisecondes

ReverseCount: par défaut=0

La valeur de la longueur d'impulsion doit être comprise entre MinInterval et MaxInterval pour être acceptée, la "résolution de mesure" est de 5
msec (la précision de la longueur d'impulsion mesurée est de 5 msec)

ReverseCount peut être utilisé quand les impulsions entrées dans l'eWON sont inversées, "inversées" signifie que le signal, normalement
haut dans l'eWON, devient faible quand une impulsion se produit.

Table 105: configuration du compteur de longueur d'impulsions

Exemple de configuration :
MinInterval:40
MaxInterval:1000
ReverseCount:0

Les impulsions d'une longueur supérieure à 40 msec et inférieure à 1000 msec seront comptées, les autres seront ignorées.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 142


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.11 Serveur d'E/S MEM


5.11.1 Introduction
Le serveur d’E/S "mémoire" n’est pas un serveur à proprement parler, dans la mesure où les valeurs ne proviennent pas d'un équipement. Les
Tags mémoire (définis dans le serveur d'E/S MEM de l'eWON) doivent plutôt être considérés comme des variables qui peuvent être modifiées
par une entrée de l'utilisateur ou par un script en Basic. Ces Tags sont utiles pour combiner différents Tags et considérer le résultat final comme
un véritable Tag, offrant les possibilités de sauvegarde et/ou de génération d’alarmes comme c'est le cas pour les autres Tags.

5.11.2 Configuration
Il n'existe pas de page de configuration pour le serveur d'E/S MEM de l'eWON.

5.11.3 Convention des noms de Tags

Configuration du serveur d'E/S

Nom du serveur
MEM
d'E/S

Si aucun topic n'est défini, le Tag est un Tag mémoire standard. Sa valeur est
définie à 0 au démarrage de l'eWON et ce Tag est accessible en Lecture/
Écriture. Il peut être mis à jour au travers d'actions que l'utilisateur effectue à
l'aide de scripts en Basic ou de pages Web utilisateur.
Nom du topic
Si le topic est défini comme RET, le Tag est rétentif, ce qui signifie que
chaque changement du Tag sera sauvegardé dans la mémoire flash, et la
RET dernière valeur du Tag sera alors restaurée au redémarrage de l'eWON.
Cette fonctionnalité peut être utilisée afin de définir des Tags en tant que
paramètres.

Le nom d'élément MEM est "INSIGNIFIANT": le nom de Tag est


automatiquement copié dans l’adresse MEM par l’eWON, cette valeur peut
Nom de l'élément INSIGNIFIANT
être modifiée par l’utilisateur mais elle sera aussitôt écrasée par le nom de
Tag.

Table 106: convention de nom de Tags pour le serveur d'E/S MEM

Important : les valeurs RET sont sauvegardées en mémoire Flash et cette opération n’est pas instantanée. Par ailleurs, la mémoire
flash ne peut être écrite et effacée qu'un nombre de fois "limité" (même s'il est vrai que ce nombre est considérable : 100 000). De
ce fait, il n’est pas recommandé d'utiliser un script en Basic pour modifier les valeurs rétentives à une fréquence très élevée. 1 Tag/
Sec. En moyenne 1 Tag/sec est à considérer comme une fréquence MOYENNE maximum (même si des fréquences plus élevées ne
sont pas interdites occasionnellement).

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 143


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.12 S7-300&400 (MPI/Profibus - ISOTCP)


5.12.1 Introduction
Le serveur d'E/S S7-300 est conçu pour communiquer directement avec les automates SIEMENS de la famille S7-200.
L'eWON se connectera directement à l'interface MPI de l'API.

IMPORTANT :L'interface MPI/Profibus nécessite un port série physiquement particulier !


SEUL les eWONs MPI/Profibus sont capables de communiquer en MPI
les eWONs dont le code produit est EWxxx6x (ex: EW41264 eWON4001 MPI avec modem pstn)
Les eWONs MPI/Profibus ont un adaptateur changeant le genre fixé sur le port série pour fournir un
connecteur DB9 femelle.
Les eWONs MPI/Profibus ont une zone bleu claire labelisée MPI entourant le connecteur DB9 (voir photo ci-
contre).

Les autres serveurs d'E/S série (ex: PPI, modbus RTU,...) ne sont pas disponibles sur un eWON MPI/Profibus.

Le protocole ISOTCP?(Ethernet) est disponible sur tous les types d'eWON.

Avec un eWON500 (muni d'un port série standard), vous avez accès par Ethernet aux APIs Siemens S7-300&400 grâce
au protocole ISOTCP.
Avec un eWON500-MPI, vous pouvez accéder à vos S7-300&400 par le port MPI?et par le protocole ISOCTP, s'ils ont les deux interfaces.

Multi-Session: Depuis la version 5,4 du firmware, la passerelle ISOTCP-MPI permet un accès multiple au même automate.

PPI MultiMaster (pour S7-200): Depuis la version 5,5 du firmware, il est supporté par le port MPI de l'eWON (voir "S7-200 (PPI-ISOTCP)" à la
page 149)

5.12.2 Configuration

5.12.2.1 Configuration COM

Figure 99: configuration de la liaison MPI

Paramètre Description

Lien serveur TCP MPI/Profibus Identification de l'adresse MPI/Profibus de destination de l'API quand
Destination l'ISOTCP est utilisé

Sélectionnez le protocole MPI ou PROFIBUS.


Étant donné que les serveurs d'E/S S73&400 et S7-200 se partagent la
configuration du port MPI, la liste déroulante montre également le protocole
Type de protocole PPI MULTIMASTER (voir "S7-200 (PPI-ISOTCP)" à la page 149)
PPI MultiMaster et MPI/Profibus sont mutuellement exclusifs. Il n'est pas
possible d'utiliser les serveurs d'E/S S7-200 et S73&400 en même temps sur
le port MPI.
Figure 100: Paramètres MPI/Profibus

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 144


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

Vitesse du port MPI.


Les vitesses disponibles sont :
• désactivé
• 9.6 kBauds
• 19.2 kBauds
Taux de transfert • 45.45 kBauds
• 93.75 kBauds
• 187.5 kBauds
• 1.5 MBauds
• 3 MBauds (uniquement pour 2005CD-MPI ou 4005CD-MPI)
• 6 MBauds (uniquement pour 2005CD-MPI ou 4005CD-MPI)
• 12 MBauds (uniquement pour 2005CD-MPI ou 4005CD-MPI)

Délai maximum en msec pendant lequel l’eWON attendra une réponse PPI
Délai de réponse
valide.

Adresse MPI Adresse d'équipement de l'eWON sur la liaison MPI (0..126, 0 par défaut)

Numéro de la station la plus haute scrutée par l'eWON. Sélectionnez parmi


Adresse extrême da la station MPI
15, 31, 63 ou 127.
Figure 100: Paramètres MPI/Profibus

5.12.2.2 Configuration du topic

Figure 101: Configuration du topic


Trois topics peuvent être utilisés pour le serveur d'E/S. Ces topics sont utilisés pour définir des propriétés communes à un groupe de Tags MPI/
ISOTCP telles que :

• Activé/Désactivé
• Adresse d'équipement globale
• Fréquence de consultation

Configuration de l'élément du topic Description

Topic activé Active ou désactive l'interrogation de tous les Tags du topic.

Voir ci-dessous la syntaxe utilisée pour l'adresse de l'équipement. Si une adresse


Adresse d'équipement globale
est entrée ici, elle aura la priorité sur l'adresse définie au niveau du Tag.

Définit la cadence de rafraîchissement du Tag. Dans une application complexe,


on peut envisager que certains Tags soient rafraîchis chaque secondes (par
Fréquence de consultation
exemple, des entrées numériques) et certains Tags chaque minute (par exemple,
une température).

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 145


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.12.3 Convention des noms de Tags

Nom du serveur d'E/S S73&400

Nom du topic B

Nom des valeurs, Adresse d'équipement globale L'adresse de l'API est définie Tag par Tag
Nom de l'élément
Nom des valeurs (ValueName) L'adresse du PLC définie dans le topic est utilisée.

Table 107: serveur d'E/S S73&400 - tableau de convention des noms de Tags

Le nom d’élément peut contenir ou non l’adresse de l’API dont la valeur est consultée. Si cette adresse n’est pas spécifiée au niveau du Tag,
alors c’est l’adresse générale du topic qui sera utilisée.

5.12.3.1 Noms des valeurs (ValueName)


La syntaxe est comme suit :
<Zone Mémoire><Modificateur><adresse>

Symbole Zone mémoire Modificateur Adresse


Décalage en
DBx Numéro des blocs de donnéesx B, C, W, S, D, L, F
Octet

Décalage en
M Mémoire Interne B, C, W, S, D, L, F
Octet

C Compteur (Counter) W, S Objet numéro

T Minuteur (Timer) W, S Objet numéro


Décalage en
I Entrées discrètes B, C, W, S, D, L, F
Octet

Décalage en
Q Sorties discrètes B, C, W, S, D, L, F
Octet

Décalage en
PI Entrées périphériques B, C, W, S, D, L, F
Octet

Décalage en
PQ Sorties périphériques B, C, W, S, D, L, F
Octet

Table 108: Zones mémoire des S7 300-400

Important : Toutes les adresses sont toujours en BYTES (excepté pour les Compteur et Minuteur qui sont des objets)
Note : Le Modificateur est facultatif, le modificateur en gras sera alors utilisé (le type DB doit avoir un modificateur).

Symbole Modificateur gamme de valeurs

B Octet (Byte) 0 .. 255


C Octet signé (signed Byte) -128 .. 127

W Mot (Word) 0 .. 65535

S Mot signé (signed Word) -32768 .. 32767


D Double-mot (DWord) 0 .. 4294967296 (*)

L Double-mot signé (signed DWord) -2147483648 .. 2147483647 (*)

F Réel (Float) +/- 3.4e38

Table 109: S7 300-400 Modificateurs

(*) Important : voir "Les Tags sont considérés comme registre flottant" à la page 82

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 146


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

Exemples :

Adresse pointe vers

MW4 le Mot à l'adresse 4 (en octet) de la mémoire interne

CS1 le Compteur numéro 1, lu comme un Mot signé

DB2L5 le Double-mot à l'adresse 5 (en octet) dans le bloc Data 2

IB3 l'Octet à l'adresse 3 (en octet) dans la zone des Entrées Discrètes

le bit 2 de l'Octet (voir la note 'Modificateur de bit d'accès' ci-dessous) à


I5#2
l'adresse 5 dans la zone des Entrées Discrètes

Table 110: exemples d'adresse de registre S7 300-400

• Modificateur de bit d’accès :

Dans toutes les zones mémoires (excepté Compteur et Minuteur), il est possible d'accéder à un seul bit.
Dans ce cas, #x doit être ajouté au nom du Tag.
Comme une adresse est toujours en Octet, l'indice du Bit ne peut prendre que les valeurs de 0 à 7, aucun modificateur n'est autorisé
(excepté B pour séparé le bloc DB de l'adresse).
La même syntaxe peut être utilisée pour lire et écrire les bits.
Exemple :
DB1B13#3 représente le bit 3 du Byte 13 dans DB 1
invalide:IW5#2 n'est pas correct, car il y a un modificateur
I5#10 n'est pas correct, car la valeur du bit est supérieure à 7

• Registre d'état :

Le Tag d’état (Status Tag) est un Tag spécial qui fournit des informations sur l’état courant de la communication d'un équipement donné. Comme
pour les autres Tags, le nom du Tag d'état est composé de :

État,Adresse d'équipement globale


• Vous pouvez définir un Tag d’état pour chaque adresse d'API utilisée.
• Si vous utilisez l'adresse d'état, le Tag doit être configuré comme analogique.

Communication non activée. État inconnu (UNKNOWN).


0
Si aucun tag n’est interrogé sur cette adresse, alors l'état de la communication est inconnu.

1 La communication fonctionne correctement.

2 La communication ne fonctionne pas correctement.

Table 111: signification de la valeur du Tag d'état

5.12.3.2 Adresse d'équipement globale


L’adresse de l’équipement est soit attachée au nom de la valeur (ValueName) dans la définition de l’élément, soit introduite dans le champ
d’adresse générale du topic.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 147


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

L’adresse d'équipement se compose de :

MPI

Noeud destination. Adresse du noeud MPI de l'API

MPI, Noeud destination MPI

Atteindra par MPI l'API avec l'adresse de noeud 2

Noeud destination. Adresse du noeud PROFIBUS de l'API

PROFIBUS, adresse du noeud


Profibus

Atteindra par MPI l'API avec l'adresse de noeud 2

ISOTCP

Adresse IP : adresse IP de l'API (ex: 10.0.120.204)


Called TSAP : Transport Service Access Point (ex: 03.02)

ISOTCP, Adresse IP, TSAP

Atteindra par ISOTCP l'API à l'adresse IP 10.0.120.204 avec le TSAP 03.02

Adresse IP : adresse IP de l'API (ex: 10.0.120.204)


Called TSAP : Transport Service Access Point (ex: 03.02)
ID de sous-réseau : étendue des adresses MPI
ISOTCP, adresse IP, TSAP, ID de
sous-réseau, adresse de noeud Adresse de noeud MPI :adresse MPI de l'API
MPI

Table 112: Syntaxe de l'adresse de l'équipement MPI/ISOTCP

Important :
Si l’adresse de l’API est définie au niveau du topic, elle peut être omise dans la définition du Tag. Dans ce cas le nom du Tag ne
contiendra que le nom de la valeur (ValueName).
Si l’adresse de l’API est définie au niveau du topic, cette adresse remplacera toute autre adresse qui aurait été définie Tag par Tag.

Remarque :
Pour un S7-300, ce sera généralement 03.02 .
Pour un S7-400, il faudra tenir compte du nombre de connecteurs du CPU.
Par exemple, si le CPU se trouve sur le connecteur 4 rack 0, utilisez TSAP 03,04. Si le CPU est sur le connecteur 5 rack 1, utilisez
TSAP 03.25

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 148


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.13 S7-200 (PPI-ISOTCP)


5.13.1 Introduction
Le serveur d'E/S S7-200 est conçu pour communiquer directement avec les automates SIEMENS de la famille S7-200.
Depuis le firmware 5.7, tous les eWONs, avec port Série ou port MPI, sont capable de communiquer dans les 2 modes PPI
(MonoMaster et MultiMaster).
Par conséquent, pour communiquer avec un appareil S7-200 le port série ou le port MPI de votre eWON peuvent être utilisés.

eWON avec port SERIE eWON avec port MPI


Utilisation
(EWxxx0x) (EWxxx6x)

MonoMaster Oui
Oui
L'eWON est l'UNIQUE maître sur le réseau PPI. (depuis le firmware 5.5)

MultiMaster
L'eWON n'est PAS l'unique maître sur le réseau PPI. Oui Oui
D'autres maîtres (HMI ou PPI multimaster) peuvent être (depuis le firmware 5.7) (depuis le firmware 5.5)
présents simultanément sur le bus PPI.

Table 113: PPI MonoMaster/MultiMaster

habituellement, l'eWON sera connecté directement à l'interface PPI du PLC.


Depuis la version 5.5, les eWONs embarquant un port MPI sont capable de communiquer en PPI MultiMaster.
Depuis le firmware 5.7, les eWONs avec un port Série sont capable de communiqué sur un réseau PPI MultiMaster.

L'eWON agit toujours en tant que MAÎTRE.


NOTE : le PPI utilise le port série standard de l'eWON (le PPI n'est pas compatible avec l'eWON-MPI)Le port série de l'eWON doit
être configuré en RS-485 (via les commutateur DIP) pour communiquer en PPI.
Le protocole ISOTCP?(Ethernet) est disponible sur tous les types d'eWON.

5.13.2 Configuration

5.13.2.1 Configuration passerelle

Figure 102: paramètres de la passerelle

Paramètre Description

Identification de l'adresse PPI de destination de l'API quand ISOTCP est


Adresse PPI de destination
utilisé

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 149


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.13.2.2 Configuration de la COM (port série)

Figure 103: configuration de la liaison PPI

Paramètre Description
Port COM Sélectionnez le port COM (seulement sur les eWON4002)
Vitesse du port PPI. Les vitesses disponibles sont 9600, 19200 Bauds ou
Taux de transfert
désactivé
Parité Type de parité : Aucun/Pair/Impair
Bits de données Nombre de bits de données (7 ou 8)
Bit(s) d'arrêt Nombre de bits d’arrêt (1 ou 2)
Déterminez le mode de communication Matériel :Semi-Duplex par défaut
Mode HW
ou Full-Duplex avec/sans handshaking matériel.
Délai maximum en msec pendant lequel l’eWON attendra une réponse PPI
Délai de réponse
valide.
Adresse PPI Adresse d'équipement de l'eWON sur la liaison PPI (0..126, 0 par défaut)

Par défaut, l'eWON avec un port Série se comportera en MonoMaster sur le lien PPI.

5.13.2.2.1 Configuration Série PPI MultiMaster


Pour configuré le port Série en PPI MultiMaster, vous devez configurer les paramètres suivants.

Figure 104: Configuration des paramètres PPI Multimaster

Multimaster Série
Description
Paramètre
StatusInterleave nombre de messages "jeton" envoyés par l'eWON avant qu'un message "requête de statut"
ne soit envoyé. Les messages Statut sont utilisés pour récupérer la configuration du réseau.
Dans le cas où le "nombre d'interleave" est grand, la bande passante est utilisée plus
efficacement pour les échanges de données mais la découverte du réseau et le
rétablissement seront plus lent.
- valeur par défaut: 0 (l'eWON est MonoMaster, pas d'échange de messages Statut ou de
jeton)
- plage de valeur : 0..20

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 150


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

NbrPollRetry nombre de ré-essais pour une requête utilisateur (poll = demande de réponse après la
réception d'un acquitement positif du PLC) avant abandon de la requête. Utile en cas de PLC
fortement chargé.
- valeur par défaut : 15
- plage de valeur : 0..100 (0 signifie seulement une demande par requête)
NbrGwRetry nombre de ré-essais pour une requête de passerelle (poll = demande de réponse après la
réception d'un acquitement positif du PLC) avant abandon de la requête. Utile en cas de
conflit sur le bus du à un PLC fortement chargé (réception d'un grand nombre d'acquitements
négatifs "NACKs").
- valeur par défaut : 15
- plage de valeur : 0..20
HSA Station active extrême (Highest station active)
- valeur par défaut : 31
- plage de valeur : 15..127

Table 114: PPI MultiMaster Série

5.13.2.3 Configuration de la COM (port MPI)

Figure 105: configuration de la liaison MPI

Paramètre Description

Sélectionnez le protocole PPI MULTIMASTER.


Étant donné que les serveurs d'E/S S73&400 et S7-200 se partagent la
configuration du port MPI, la liste déroulante montre également le protocole
Type de protocole Profibus.
PPI MultiMaster et MPI/Profibus sont mutuellement exclusifs. Il n'est pas
possible d'utiliser le S7-200 et le S73&400 simultanément sur le port MPI.

Vitesse du port MPI.


Les vitesses disponibles sont :
• désactivé
• 9.6 kBauds
• 19.2 kBauds
Taux de transfert • 45.45 kBauds
• 93.75 kBauds
• 187.5 kBauds
• 1.5 MBauds
• 3 MBauds (uniquement pour 2005CD-MPI ou 4005CD-MPI)
• 6 MBauds (uniquement pour 2005CD-MPI ou 4005CD-MPI)
• 12 MBauds (uniquement pour 2005CD-MPI ou 4005CD-MPI)

Délai maximum en msec pendant lequel l’eWON attendra une réponse PPI
Délai de réponse
valide.

Adresse PPI Adresse d'équipement de l'eWON sur la liaison PPI (0..126. 0 par défaut)

Numéro de la station la plus haute scrutée par l'eWON. Sélectionnez parmi


Adresse extrême de la station PPI
15, 31, 63 ou 127.
Figure 106: Paramètres PPI Multimaster

Remarque: Lorsque vous utilisez le PPI MultiMaster, les compteurs à contrôler sont le compteurs du MPI et non ceux du PPI.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 151


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.13.2.4 Configuration du topic

Figure 107: Configuration du topic


Trois topics peuvent être utilisés pour le serveur d'E/S. Ces topics sont utilisés pour définir des propriétés communes à un groupe de Tags PPI/
ISOTCP telles que :

• Activé/Désactivé
• Adresse d'équipement globale
• Fréquence de consultation

Configuration de l'élément du topic Description

Topic activé Active ou désactive l'interrogation de tous les Tags du topic.

Voir ci-dessous la syntaxe utilisée pour l'adresse de l'équipement. Si une adresse


Adresse d'équipement globale
est entrée ici, elle aura la priorité sur l'adresse définie au niveau du Tag.

Définit la cadence de rafraîchissement du Tag. Dans une application complexe,


on peut envisager que certains Tags soient rafraîchis chaque secondes (par
Fréquence de consultation
exemple, des entrées numériques) et certains Tags chaque minute (par exemple,
une température).

5.13.3 Convention des noms de Tags

Nom du serveur d'E/S S7200

Nom du topic B

Nom des valeurs, Adresse d'équipement globale L'adresse du PLC est définie Tag par Tag
Nom de l'élément
Nom des valeurs (ValueName) L'adresse du PLC définie dans le topic est utilisée.

Table 115: serveur d'E/S S7-200 - tableau de convention des noms de Tags

Le nom d’élément peut contenir ou non l’adresse du PLC dont la valeur est consultée. Si cette adresse n’est pas spécifiée au niveau du Tag,
alors c’est l’adresse générale du topic qui sera utilisée.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 152


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.13.3.1 Noms des valeurs (ValueName)


La syntaxe est comme suit :
<Zone Mémoire><Modificateur><adresse>

Symbole Zone mémoire Modificateur autorisé Adresse


Décalage en
M Mémoire Interne B, C, W, S, D, L, F
Octet

Décalage en
SM Mémoire Spéciale B, C, W, S, D, L, F
Octet

Décalage en
V Mémoire Variable B, C, W, S, D, L, F
Octet

C Compteur (Counter) W, S Objet numéro

HC Compteur Haute-vitesse D, L Objet numéro

T Minuteur (Timer) D, L Objet numéro


Décalage en
AI Entrées analogiques W, S
Octet

Décalage en
AQ Sorties Analogiques W, S
Octet

Décalage en
I Entrées Discrètes B, C, W, S, D, L, F
Octet

Décalage en
Q Sorties Discrètes B, C, W, S, D, L, F
Octet

Table 116: Zones mémoire et plan d'adresses du S7-200

Important : Toutes les adresses sont toujours en OCTETS (excepté pour les Compteur et Minuteur qui sont des objets)
Remarque : Le modificateur est facultatif, le modificateur en gras sera utilisé.

Symbole Modificateur gamme de valeurs

B Octet (Byte) 0 .. 255

C Octet signé (signed Byte) -128 .. 127

W Mot (Word) 0 .. 65535

S Mot signé (signed Word) -32768 .. 32767

D Double-mot (DWord) 0 .. 4294967296 (*)

L Double-mot signé (signed DWord) -2147483648 .. 2147483647 (*)

F Réel (Float) +/- 3.4e38

Table 117: S7-200 Modificateurs


(*) Important : voir "Les Tags sont considérés comme registre flottant" à la page 82
Exemples :

Adresse pointe vers

MW4 le Mot à l'adresse 4 (en octet) de la mémoire interne

HCL1 le Compteur Haute-vitesse numéro 1 et lu comme un Double-Mot signé

AQW5 le Mot à l'adresse 5 (en octets) dans la zone des sorties analogiques

IB3 l'Octet à l'adresse 3 (en octet) dans la zone des Entrées Discrètes

le bit 2 de l'Octet (voir la note 'Modificateur de bit d'accès' ci-dessous) à


I5#2
l'adresse 5 dans la zone des Entrées Discrètes

Table 118: Exemples d'adresses de registres S7-200

• Modificateur de bit d’accès :


Pour les zones mémoire M,SM, V, I et Q, il est possible d'accéder à un seul bit.
Dans ce cas, #x doit être ajouté au nom du Tag.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 153


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

Comme une adresse est toujours en Octet, l'indice du Bit ne peut prendre que les valeurs de 0 à 7, aucun modificateur n'est autorisé.
La même syntaxe peut être utilisée pour lire et écrire les bits.
Exemple :
AQ10#5 représente le bit 5 du Byte 10 dans IW5 1
invalide:IW5#2 n'est pas correct, car il y a un modificateur
I5#10 n'est pas correct, car la valeur du bit est supérieure à 7

• Registre d'état :

Le Tag d’état (Status Tag) est un Tag spécial qui fournit des des informations sur l’état courant de la communication pour un équipement donné.
Comme pour les autres Tags, le nom du Tag d'état est composé de :
État,Adresse d'équipement globale
• Vous pouvez définir un Tag d’état pour chaque adresse de PLC utilisée.
• Si vous utilisez l'adresse d'état, le Tag doit être configuré comme analogique.

Communication non activée. État inconnu (UNKNOWN).


0
Si aucun tag n’est interrogé sur cette adresse, alors l'état de la communication est inconnu.

1 La communication fonctionne correctement.

2 La communication ne fonctionne pas correctement.

Table 119: signification de la valeur du Tag d'état

5.13.3.2 Adresse d'équipement globale


L’adresse de l’équipement est soit attachée au nom de la valeur (ValueName) dans la définition de l’élément, soit introduite dans le champ
d’adresse générale du topic.
L’adresse d'équipement se compose de :

PPI

Noeud destination. Adresse du noeud PPI du PLC

PPI, Noeud destination PPI

Atteindra par PPI le PLC avec l'adresse de noeud 4

ISOTCP

Adresse IP : adresse IP du PLC (ex: 10.0.120.204)


TSAP : Transport Service Access Point (ex: 4D.57)

ISOTCP, Adresse IP, TSAP

Atteindra le PLC au travers de l'ISOTCP à l'adresse IP 10.0.120.204 avec le


TSAP 4D.57

Table 120: Syntaxe de l'adresse de l'équipement PPI/ISOTCP

5.13.3.2.1 consultation de l'ISOTCP:


Vous pouvez toujours utiliser le TSAP 4D.57. Il s'agit du TSAP par défaut pour une connexion Step 7-Micro/win.
Si vous précisez votre propre conexion dans le S7-200, assurez-vous de:
- utiliser le même TSAP pour le Serveur ET le Client (ex: TSAP local:12,00, TSAP à distance:12,00)
- Activer la fonction the "Enable the Keep Alive function for this connection" pour cette connexion. Dans le cas contraire, l'eWON ne pourra plus
interroger l'appareil après un interruption de la connexion due au redémarrage de l'eWON.

Important :

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 154


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

Si l’adresse du PLC est définie au niveau du topic, elle peut être omise dans la définition du Tag. Dans ce cas le nom du Tag ne
contiendra que le nom de la valeur (ValueName).
Si l’adresse du PLC est définie au niveau du topic, cette adresse remplacera toute autre adresse qui aurait été définie Tag par Tag.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 155


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.14 Serveur d'E/S HITACHI


5.14.1 Introduction
Le serveur d'E/S Hitachi permet à l'eWON de scruter des Tags appartenant aux automates Hitachi EH qui utilisent l'interface série ou Ethernet.
L'eWON utilise le protocole H standard (pour RS232), le numéro de la station du protocole H (pour RS485) et le protocole H Ethernet (pour
l'Ethernet).

Aucune maitenance à distance n'est possible pour ce serveur d'E/S.

5.14.1.1 Configuration

5.14.1.1.1 Configuration COM

Figure 108: configuration des communications du serveur d'E/S HITACHI

Paramètre Description
Vitesse du port série.
Taux de transfert Les vitesses disponibles sont 1200, 2400, 4800, 9600, 19200 Bauds ou
désactivé
Parité Type de parité : Aucun/Pair/Impair
Bits de données Nombre de bits de données (7 ou 8)
Bit(s) d'arrêt Nombre de bits d’arrêt (1 ou 2)
Sélectionner le mode the Hardware de la communication:
• Full Duplex HW handshaking (par défaut)
Mode HW
• Full duplex SANS handshaking (Fixe)
• Semi-duplex
Délai de réponse Délai maximum en msec pendant lequel l’eWON attendra une réponse.

Table 121: paramètres de communication du serveur d'E/S HITACHI

L'eWON applique une procédure de contrôle des transmission 1 (procédure de contrôle à sens unique).

Lorsque le mode Semi-duplex est utilisé (RS485), l'eWON agit en tant que maître. Donc, aucun autre maître n'est autorisé sur le bus (ex:
panneau de contrôle ou hôte)

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 156


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.14.1.1.2 Configuration du topic

Figure 109: configuration des topics du serveur d'E/S HITACHI


Trois topics peuvent être utilisés pour le serveur d'E/S. Ces topics sont utilisés pour définir des propriétés communes à un groupe de Tags
HITACHI telles que :

• Activé/Désactivé
• Adresse d'équipement globale
• Fréquence de consultation

Configuration de l'élément du topic Description

Topic activé Active ou désactive l'interrogation de tous les Tags du topic.

Voir ci-dessous la syntaxe utilisée pour l'adresse de l'équipement. Si une adresse


Adresse d'équipement globale
est entrée ici, elle aura la priorité sur l'adresse définie au niveau du Tag.

Définit la cadence de rafraîchissement du Tag. Dans une application complexe,


on peut envisager que certains Tags soient rafraîchis chaque secondes (par
Fréquence de consultation
exemple, des entrées numériques) et certains Tags chaque minute (par exemple,
une température).

Table 122: champs de configuration des topics du serveur d'E/S HITACHI

5.14.2 Convention des noms de Tags

Nom du serveur d'E/S HITACHI

Nom du topic B

Nom des valeurs, Adresse d'équipement globale L'adresse du PLC est définie Tag par Tag
Nom de l'élément
Nom des valeurs (ValueName) L'adresse du PLC définie dans le topic est utilisée.

Table 123: serveur d'E/S HITACHI - table de convention des noms de Tags

Le nom d'élément peut contenir ou non l’adresse du PLC dont la valeur est consultée. Si cette adresse n’est pas spécifiée au niveau du Tag,
alors c’est l’adresse générale du topic qui sera utilisée.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 157


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.14.2.1 Noms des valeurs (ValueName)


La syntaxe est comme suit :
<Zone Mémoire>[<Modificateur>]<adresse>

Modificateur
Symbole Zone mémoire autorisé (facultatif) Adresse

X Bit d'entrée externe Hrusbb


H pour hexadécimal
r: remote number (1chiffre hexadécimal)
u: numéro d'unité (1chiffre hexadécimal)
s: numéro d'emplacement (1 chiffre hexadécimal)
bb: bit offset (00 ..FF 2 chiffres hexadécimaux)

WX Mot d'entrée externe W, S Hrusw


H pour hexadécimal
r: remote number (1chiffre hexadécimal)
u: numéro d'unité (1chiffre hexadécimal)
s: numéro d'emplacement (1 chiffre hexadécimal)
w: word offset (1chiffre hexadécimal)

DX Double entrée externe D, L Hrusw


H pour hexadécimal
r: remote number (1chiffre hexadécimal)
u: numéro d'unité (1chiffre hexadécimal)
s: numéro d'emplacement (1 chiffre hexadécimal)
w: word offset (1chiffre hexadécimal)

Y Bit de sortie externe Hrusbb


H pour hexadécimal
r: remote number (1chiffre hexadécimal)
u: numéro d'unité (1chiffre hexadécimal)
s: numéro du connecteur (1 chiffre hexadécimal)
bb: bit offset (00 ..FF 2 chiffres hexadécimaux)

WY Mot de sortie externe W, S Hrusw


H pour hexadécimal
r: remote number (1chiffre hexadécimal)
u: numéro d'unité (1chiffre hexadécimal)
s: numéro d'emplacement (1 chiffre hexadécimal)
w: word offset (1chiffre hexadécimal)

DY Double sortie externe D, L Hrusw


H pour hexadécimal
r: remote number (1chiffre hexadécimal)
u: numéro d'unité (1chiffre hexadécimal)
s: numéro d'emplacement (1 chiffre hexadécimal)
w: word offset (1chiffre hexadécimal)

R Bit de sortie interne Hxxxxxx


H pour hexadécimal
x: 1 à 6 chiffres hexadécimaux indiquant le
décalage de bit

WR Mot de sortie interne W, S Hxxxxxx


H pour hexadécimal
x: 1 à 6 chiffres hexadécimaux indiquant le
décalage du mot

DR Double Mot de sortie interne D, L Hxxxxxx


H pour hexadécimal
x: 1 à 6 chiffres hexadécimaux indiquant le
décalage du mot

M Bit de sortie interne commun Hxxxxxx


H pour hexadécimal
x: 1 à 6 chiffres hexadécimaux indiquant le
décalage de bit

Table 124: Zones mémoire et plan d'adresses HITACHI

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 158


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

WM Mot de sortie interne commun W, S Hxxxxxx


H pour hexadécimal
x: 1 à 6 chiffres hexadécimaux indiquant le
décalage du mot

DM Double Mot de sortie interne D, L Hxxxxxx


commun H pour hexadécimal
x: 1 à 6 chiffres hexadécimaux indiquant le
décalage du mot

L configuration de la liaison CPU Hxxxxxx


H pour hexadécimal
x: 1 à 6 chiffres hexadécimaux indiquant le
décalage de bit

WL configuration de la liaison CPU W, S Hxxxxxx


H pour hexadécimal
x: 1 à 6 chiffres hexadécimaux indiquant le
décalage du mot

DL configuration de la liaison CPU D, L Hxxxxxx


H pour hexadécimal
x: 1 à 6 chiffres hexadécimaux indiquant le
décalage du mot

Table 124: Zones mémoire et plan d'adresses HITACHI


Note : Le modificateur est facultatif, le modificateur en gras sera utilisé.

Symbole Modificateur gamme de valeurs

W Mot (Word) 0 .. 65535

S Mot signé (signed Word) -32768 .. 32767

D Double-mot (DWord) 0 .. 4294967296 (*)

L Double-mot signé (signed DWord) -2147483648 .. 2147483647 (*)

F Réel (Float) +/- 3.4e38

Table 125: Modificateur HITACHI


(*) Important : voir "Les Tags sont considérés comme registre flottant" à la page 82
Exemples :

Adresse pointe vers

selection du bit 3 du mot 0 de l'équipement d'entrée situé à remote:0 unité:0


XH00103
emplacement:1

selection du mot 0 de l'équipement se sortie situé à remote:0 unité:0


WYH0011
emplacement:1

RH105 bit 105 hex (261 decimal) de la zone mémoire des bits de sortie interne

WRSH10 entier court situé au mot 10 hex de la zone mémoire WR

WMH10 mot 10 hex de la zone mémoire des bits de sortie interne communs.

DMH10 double mot 10 + 11 hex de la zone mémoire des bits de sortie communs.

mot 10 hex de la zone mémoire des bits de sortie communs


WMH000010
(WMH10 est plus efficace)

Table 126: exemples d'adresse de registre HITACHI

• Registre d'état :

Le Tag d’état (Status Tag) est un Tag spécial qui fournit des des informations sur l’état courant de la communication pour un équipement donné.
Comme pour les autres Tags, le nom du Tag d'état est composé de :

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 159


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

État,Adresse d'équipement globale


• Vous pouvez définir un Tag d’état pour chaque adresse de PLC utilisée.
• Si vous utilisez l'adresse d'état, le Tag doit être configuré comme analogique.

Communication non activée. État inconnu (UNKNOWN).


0
Si aucun tag n’est interrogé sur cette adresse, alors l'état de la communication est inconnu.

1 La communication fonctionne correctement.

2 La communication ne fonctionne pas correctement.

Table 127: signification de la valeur du Tag d'état

5.14.2.2 Adresse d'équipement globale


L’adresse de l’équipement est soit attachée au nom de valeur (ValueName) dans la définition de l’élément, soit introduite dans le champ
d’adresse globale du topic.

L’adresse équipement se compose de :


EH[,[[ipaddress,TCP|UDP,port]|[station]][,LUMP]]

EH Série

station: adresse de l'automate sur le réseau


EH,station
EH,4 l'eWON accédera à l'automate numéro 4..

Les automates HITACHI ne nécessitent pas d'adresse de station définie..


EH S'il s'agit de l'unique appareil sur la liaison série, il est inutile d'en préciser le numéro de la
station.

station : adresse de l'automate sur le réseau


EH,station,LUMP LUMP : Lien, Unité, Module, Port
EH,4,FFFF0000 l'eWON accédera à l'API numéro 4 avec: LUMP FFFF0000.

Les automates HITACHI ne nécessitent pas d'adresse de station définie..


S'il s'agit de l'unique appareil sur la liaison série, il est inutile d'en préciser le numéro de la
EH,LUMP station.
LUMP : Lien Unité Module Port
EH,4,FFFF0000 l'eWON accédera à l'API numéro 4 avec: LUMP FFFF0000.

EH Ethernet

ipaddress : IP address of the PLC


TCP|UDP : sélectionné le protocole utilisé
EH, Adresse TCP [,Adresse du Port, port : port IP utilisé
Adresse du Lien].
EH,10.0.120.203,TCP,3004 l'eWON accédera au PLC à l'adresse 10.0.120.203 avec un
protocole TCP et port 3004

ipaddress : IP address of the PLC


TCP|UDP : sélectionnez le protocole utilisé
port : port IP utilisé
EH, Adresse TCP [,Adresse du Port, LUMP : Lien Unité Module Port
Adresse du Lien] EH,10.0.120.203,TCP,3004 FFFF0000
l'eWON accédera à l'API à l'adresse 10.0.120.203 avec un protocole TCP, port
3004
et LUMP FFFF0000

Table 128: Syntaxe de l'adresse de l'équipement HITACHI

Important :
Si l’adresse du PLC est définie au niveau du topic, elle peut être omise dans la définition du Tag. Dans ce cas le nom du Tag ne
contiendra que le nom de la valeur (ValueName).

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 160


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

Si l’adresse du PLC est définie au niveau du topic, cette adresse remplacera toute autre adresse qui aurait été définie Tag par Tag.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 161


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.15 Serveur d'E/S MITSUBISHI FX


5.15.1 Introduction
Le serveur d'E/S MITSUFX permet à l'eWON de scruter des Tags appartenant aux automates du type MITSUBISHI FX en utilisant le connecteur
RS-422.
Aucune maitenance à distance n'est possible pour ce serveur d'E/S. La fonctionnalité VCOM devra être utilisée afin de procéder à une
maintenance à distance.

Le serveur d'E/S MITSUFX est disponible dans l'eWON depuis la version 5.5 du firmware.

5.15.2 Configuration

5.15.2.1 Configuration COM

Figure 110: configuration des communications du serveur d'E/S MITSUFX

Paramètre Description
Vitesse du port série.
Taux de transfert
Les vitesses disponibles sont 9600 Bauds ou désactivé
Parité Type de parité : Aucun/Pair/Impair
Bits de données Nombre de bits de données (7 ou 8)
Bit(s) d'arrêt Nombre de bits d’arrêt (1 ou 2)
Sélectionner le mode physique de la communication:
• Full Duplex HW handshaking
Mode HW
• Full Duplex SANS handshaking (par défaut)
• Semi-duplex
Délai maximum en msec pendant lequel l’eWON attendra une réponse
Délai de réponse
valide.

Table 129: paramètres de communication du serveur d'E/S MITSUFX

Les commutateurs de l'eWON doivent être configuré sur RS485/RS422.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 162


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.15.2.2 Configuration du topic

Figure 111: configuration des topics du serveur d'E/S MITSUFX


Trois topics peuvent être utilisés pour le serveur d'E/S. Ces topics sont utilisés pour définir des propriétés communes à un groupe de Tags
MITSUFX telles que :

• Activé/Désactivé
• Adresse d'équipement globale
• Fréquence de consultation

Configuration de l'élément du topic Description

Topic activé Active ou désactive l'interrogation de tous les Tags du topic.

Sélectionnez le type d'automate Mitsubishi. Les types d'FX disponibles sont:


• FX
• FX0
• FX0N
• FX2N
Adresse d'équipement globale
• FX3U
Inutile de préciser l'adresse, car l'eWON est directement connecté à un PLC par
son port série.
Si une adresse est entrée ici, elle aura la priorité sur l'adresse définie au niveau du
Tag.

Définit la cadence de rafraîchissement du Tag. Dans une application complexe,


on peut envisager que certains Tags soient rafraîchis chaque secondes (par
Fréquence de consultation
exemple, des entrées numériques) et certains Tags chaque minute (par exemple,
une température).

Table 130: champs de configuration des topics du serveur d'E/S MITSUFX

5.15.3 Convention des noms de Tags

Nom du serveur d'E/S MITSUFX

Nom du topic B

Nom des valeurs, Adresse d'équipement globale L'adresse du PLC est définie Tag par Tag
Nom de l'élément
Nom des valeurs (ValueName) L'adresse du PLC définie dans le topic est utilisée.

Table 131: serveur d'E/S MITSUFX - tableau de convention des noms de Tags

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 163


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

Le nom d’élément peut contenir ou non l’adresse du PLC dont la valeur est consultée. Si cette adresse n’est pas spécifiée au niveau du Tag,
alors c’est l’adresse générale du topic qui sera utilisée.

5.15.3.1 Noms des valeurs (ValueName)


La syntaxe est comme suit :
<Zone Mémoire>[<Modificateur>]<adresse>

Modificateur
Symbole Zone mémoire autorisé (facultatif) Adresse

X Bit d'entrée (booléen) 1 à 3 chiffres OCTAL

Y Bits de sortie (booléen) 1 à 3 chiffres OCTAL

M Relais auxiliaires (booléen) 1 à 4 décimales (max 7999)


M Relais auxiliaires spéciaux
1 à 4 décimales (min 8000)
(booléen)

S États (booléen) 1 à 4 chiffres OCTAL

TC Timer Contacts (booléen) 1 à 3 chiffres OCTAL

CC Counter Contacts (booléen) 1 à 3 chiffres OCTAL

TR Timer Reset (boolean) 1 à 3 chiffres OCTAL

CR Remise à zéro des compteurs


1 à 3 chiffres OCTAL
(booléen)

T Valeur minuteur W, S 1 à 3 chiffres OCTAL

C Valeur du compteur W, S 1 à 3 décimales (max 199)

C Valeur du compteur à haute L, D


1 à 3 décimales (min 200)
vitesse

D Registres de données S, W, L, D, F 1 à 4 décimales (max 7999)

D Registres spéciaux de données S, W, L, D, F 1 à 4 décimales (min 8000)

Table 132: Zones mémoire et plan d'adresses du MITSUFX

Remarque : Le modificateur est facultatif, le modificateur en gras sera utilisé.

Symbole Modificateur gamme de valeurs

W Mot (Word) 0 .. 65535

S Mot signé (signed Word) -32768 .. 32767

D Double-mot (DWord) 0 .. 4294967296 (*)

L Double-mot signé (signed DWord) -2147483648 .. 2147483647 (*)

F Réel (Float) +/- 3.4e38

Table 133: Modificateur MITSUFX

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 164


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

(*) Important : voir "Les Tags sont considérés comme registre flottant" à la page 82
Exemples :

Adresse pointe vers

X14 bit d'entrée à l'adresse octale 14

D3 Registre de données à l'adresse 3 (lu comme un Mot signé)

DD3 Registre de données à l'adresse 3 (lu comme un Double-mot signé)

DF3 Registre de données à l'adresse 3 (lu comme un réel)

D8010 Registre spécial de données à l'adresse 8010 (lu comme un Mot signé)

C199 valeur compteur à l'adresse199 (lu comme un Mot)

C200 compteur rapide à l'adresse 200 (lu comme Double-mot)

Table 134: exemples d'adresse de registre MITSUFX

• Registre d'état :

Le Tag d’état (Status Tag) est un Tag spécial qui fournit des des informations sur l’état courant de la communication pour un équipement donné.
Comme pour les autres Tags, le nom du Tag d'état est composé de :

État,Adresse d'équipement globale


• Vous pouvez définir un Tag d’état pour chaque adresse de PLC utilisé.
• Si vous utilisez l'adresse d'état, le Tag doit être configuré comme analogique.

Communication non activée. État inconnu (UNKNOWN).


0
Si aucun tag n’est interrogé sur cette adresse, alors l'état de la communication est inconnu.

1 La communication fonctionne correctement.

2 La communication ne fonctionne pas correctement.

Table 135: signification de la valeur du Tag d'état

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 165


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

5.16 Serveur d'E/S SNMP


5.16.1 Introduction
Le serveur d'E/S SNMP (SimpleNetwork Management Protocol) est utilisé pour communiquer avec des appareils SNMPv1connectés sur le
réseau. Il permet les opérations de lecture et écriture sur les objets 32-bits. Il permets l'accès à plusieurs appareils en même temps.

Seul les objets suivants sont supportés : INTEGER, 32 bits COUNTER, GAUGE, UNSIGNED, TIMETICK.
Il n'y a pas de gestion de fichiers MIB.

Le serveur d'E/S SNMP est disponible dans l'eWON depuis la version 5.6s2 du firmware.

5.16.2 Configuration

Figure 112: Serveur d'E/S SNMP : configuration


Trois topics peuvent être utilisés pour le serveur d'E/S. Ces topics sont utilisés pour définir des propriétés communes à un groupe de Tags SNMP
telles que :
• Activé/Désactivé
• Adresse d'équipement globale

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 166


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

• Fréquence de consultation

Configuration de l'élément du topic Description

Topic activé Active ou désactive l'interrogation de tous les Tags du topic.

Choisissez l'appareil serveur SNMP cible.


Syntaxe :
• IP_adr,Communauté_Lecture,Communauté_Ecriture
IP_adr : adresse IP du serveur SNMP
Communauté_Lecture : Communauté utilisée pour la lecture
Communauté_Ecriture : Communauté utilisée pour l'écriture
Adresse d'équipement globale
• IP_Adr,Communauté
IP_Adr : adresse IP du serveur SNMP
Communauté : communauté utilisée pour la lecture et l'écriture

Si une adresse est entrée ici, elle aura la priorité sur l'adresse définie au niveau du
Tag.

Définit la cadence de rafraîchissement du Tag. Dans une application complexe,


on peut envisager que certains Tags soient rafraîchis chaque secondes (par
Fréquence de consultation
exemple, des entrées numériques) et certains Tags chaque minute (par exemple,
une température).

Table 136: du serveur d'E/S SNMP : champs de configuration des topics

5.16.3 Convention des noms de Tags

Nom du serveur d'E/S SNMP

Nom du topic B

Nom des valeurs, Adresse d'équipement globale L'adresse du PLC est définie Tag par Tag
Nom de l'élément
Nom des valeurs (ValueName) L'adresse du PLC définie dans le topic est utilisée.

Table 137: serveur d'E/S SNMP - tableau de convention des noms de Tags

Le nom d’élément peut contenir ou non l’adresse de l’appareil dont la valeur est consultée. Si cette adresse n’est pas spécifiée au niveau du Tag,
alors c’est l’adresse générale du topic qui sera utilisée.

5.16.3.1 Noms des valeurs (ValueName)


Comme le SNMP utilise une "Abstract Syntax Notation (ASN)", il faut encoder l'entièreté de l'identificateur d'objet (OID) de la donnée à lire/écrire.
Vous ne pouvez pas importer de fichiers MIB dans l'eWON.
Seul les objets INTEGER, 32 bits COUNTER, GAUGE, UNSIGNED, TIMETICK sont supportés.

Tous ces objets sont des Entiers et pourrait être tronqués quand l'eWON les enregistrera comme des Réels (voir "Les Tags sont
considérés comme registre flottant" à la page 82).

Exemples :

Adresse pointe vers

.1.3.6.1.2.1.4.3.0 lecture de l'objet .iso.org.dod.internet.mgmt.mib-2.ip.ipInReceives

lecture de l'objet .iso.org.dod.internet.mgmt.mib-2.ip.ipInReceives à


.1.3.6.1.2.1.4.3.0,10.0.0.55,public,private l'adresse IP 10.0.0.55 en utilisant la comunauté "public" pour la lecture et la
communauté "private" pour l'écriture.

Table 138: Exemples d'adresse de destination SNMP

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 167


Guide général de référence Les serveurs d’E/S de l’eWON

IMPORTANT :
L'adresse des objets scalaire se termine avec un 0 alors que l'adresse des éléments d'un tableau se termine par l'index dans le
tableau (commençant par 1).
Par example, pour lire .iso.org.dod.internet.mgmt.mib-2.ip.ipInReceives qui a l'adresse ".1.3.6.1.2.1.4.3", vous devez ajouter ".0" à la fin pour
obtenir ".1.3.6.1.2.1.4.3.0".
Et pour lire .iso.org.dod.internet.mgmt.mib-2.interfaces.ifTable.ifEntry.ifMtu (".1.3.6.1.2.1.2.2.1.4") de la seconde interface, comme l'objet est
une table, vous devez ajouter ".2" à la fin pour obtenir ".1.3.6.1.2.1.2.2.1.4.2".
NOTE: Nous vous recommendons de vérifier les adresses SNMP avec un SNMP Client (comme Getif http://www.wtcs.org/snmp4tpc/
getif.htm) pour trouver l'adresse correcte.
Exemple: En cherchant dans le fichier MIB de l'imprimante réseau pour trouver l'adresse du "NombreDePageImprimée", nous avons trouvé :
.iso.org.dod.internet.mgmt.mib-2.printmib.prtMarker.prtMarkerTable.prtMarkerEntry.prtMarkerLifeCount à l'adresse ".1.3.6.1.2.1.43.10.2.1.4"
En utilisant le fichier MIB avec Getif pour récupérer
l'adresse complète de ce compteur, nous avons vu
que ce compteur est un tableau à deux dimensions et
nous devons donc ajouter ".1.1" pour récupérer la
valeur.

• Registre d'état :

Le Tag d’état (Status Tag) est un Tag spécial qui fournit


des des informations sur l’état courant de la
communication pour un équipement donné. Comme
pour les autres Tags, le nom du Tag d'état est composé
de :

État,Adresse d'équipement globale


• Vous pouvez définir un Tag d’état pour
chaque equipement utilisé.
• Si vous utilisez l'adresse d'état, le Tag doit être configuré comme analogique.

Communication non activée. État inconnu (UNKNOWN).


0
Si aucun tag n’est interrogé sur cette adresse, alors l'état de la communication est inconnu.

1 La communication fonctionne correctement.

2 La communication ne fonctionne pas correctement.

Table 139: signification de la valeur du Tag d'état

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 168


Guide général de référence Utilisation de l'interface Web de l'eWON

6 Utilisation de l'interface web de l'eWON

Après avoir créé quelques Tags dans l'eWON, vous pouvez revenir à l'interface web (Menu principal) de l'eWON. L'interface web de l'eWON se
présente comme suit :

Figure 113: Utilisation de l'interface web de l'eWON


La petite icône représentant une maison et située sous le logo de l'eWON est accessible depuis toutes les pages de l'interface web de l'eWON.
Elle constitue un lien direct pour aiguiller votre navigateur directement sur la page d'accueil de l'eWON.

Vous pouvez à tout moment cliquer sur le logo eWON situé en haut à gauche de l'interface web de l'eWON pour obtenir les informations système
concernant l'eWON auquel vous êtes connecté. Une nouvelle fenêtre s'ouvre alors dans laquelle vous trouverez un résumé des principales
informations concernant l'eWON utilisé.

Figure 114: Page d'information principale de l'eWON

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 169


Guide général de référence Utilisation de l'interface Web de l'eWON

6.1 Page des valeurs en temps réel


Cliquez sur le lien Voir Tags dans la barre de navigation de l'eWON pour accéder à la liste de tous les Tags actifs dans l'eWON ainsi qu'à leurs
valeurs en temps réel. Cliquez à nouveau sur le lien Voir Tags pour rafraîchir les valeurs.

Figure 115: Page des valeurs en temps réel de l'eWON

6.1.1 Modifier la valeur d'un Tag


Comme illustré ci-dessus dans la première ligne de la liste des Tags, si le Tag est du type "sortie" et si l'utilisateur possède le droit "Modification
des sorties", une zone d'édition et un lien "Mettre à jour" sont alors disponibles. Il suffit d'entrer la valeur désirée dans la zone d'édition pour
remplacer la valeur de sortie actuelle, puis de cliquer sur le lien "Mettre à jour".
Si le Tag est du type booléen, une liste déroulante avec les choix 0 (zéro) ou 1 est alors disponible.

6.1.2 État d'alarme

Si le Tag est en état d'alarme, une cloche jaune apparaît à sa gauche :

Vous pouvez cliquer sur cette icône pour accéder directement à la page de notification d'alarme de ce Tag.
Description du Tag : Affiche la description définie pour chacun des Tags.

6.1.3 Graphe en temps réel

Si la sauvegarde en temps réel est activée pour un Tag, une petite icône apparaît alors à la droite de son nom :

Cette icône est en fait un hyperlien vers la fenêtre dans laquelle s'affiche le graphe. Quand vous cliquez sur ce lien, une nouvelle fenêtre s'ouvre
et le graphe s'affiche après un court délai (environ trois secondes).

Ce graphe affiche en temps réel toutes les données qui sont enregistrées.
Important : si la fenêtre principale de l'explorateur masque la fenêtre du graphe, vous ne pourrez pas la remettre au premier plan en
cliquant à nouveau sur le lien du graphe. Vous devez donc le faire manuellement.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 170


Guide général de référence Utilisation de l'interface Web de l'eWON

6.1.4 Fenêtre "Historique"


Une case à cocher peut aussi s'afficher dans la première colonne de la fenêtre "Voir Tags", ce qui signifie que vous pouvez visualiser les
enregistrements historiques pour ce Tag. Elle apparaît seulement si la case "Enregistrement historique" a été cochée lors de la configuration du
Tag (voir chapitre “Configuration des Tags” à la page 82).

6.2 Écran des tendances historiques


Attention : non disponible sur toutes les versions d'eWONs (voir le tableau à la fin de ce guide).

A partir de la page "Voir Tags", l'utilisateur peut sélectionner les Tags (pour lesquels l'enregistrement historique a été préalablement activé) en
cochant la case appropriée et demander le graphe de ces Tags. Il suffit ensuite de cliquer sur le lien Affichage du graphe pour la sélection
situé dans le haut de la page "Voir Tags". Vous pouvez sélectionner jusqu'à quatre Tags dont les courbes apparaîtront sur le graphe.

Figure 116: Configuration des courbes de l'historique de l'eWON - 1


L'utilisateur doit alors sélectionner la plage de temps désirée pour les Tags sélectionnés puis cliquer sur le lien Actualiser le graphe pour obtenir
la courbe de tendance historique. La case à cocher "Axe commun" vous permet de visualiser les tendances de tous les Tags sélectionnés sur le
même axe. Dans le cas d'échelles différentes pour les Tags, il est conseillé d'afficher chaque courbe avec sa propre échelle (en ne sélectionnant
pas la case Axe commun).

Figure 117: configuration des courbes de l'historique de l'eWON - 2

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 171


Guide général de référence Utilisation de l'interface Web de l'eWON

Figure 118: graphe des courbes de l'historique de l'eWON

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 172


Guide général de référence Utilisation de l'interface Web de l'eWON

6.3 Tableau des enregistrements historiques


Le Tableau des enregistrements historiques est une représentation du IRCALL.BIN (enregistrement incrémentiel).
Il s'agit de la représentation, sous la forme d'un tableau, des Tags (verticalement) ainsi que des heures d'enregistrement (horizontalement).
Les caractéristiques peuvent être utilisées à deux niveaux:
• Un tableau dans "Voir Tags".
• Un descripteur de bloc d'exportation existe également (voir “$dtHT [Tableau de l'historique]” à la page 195).

Le Tableau des enregistrements historiques est accessible à partir de la page Voir Tags.

Figure 119: Hyperlien du Tableau des enregistrements historiques de l'eWON

Cliquez sur le lien du Tableau des enregistrements historiques pour accéder à la page suivante.

Figure 120: Paramètres du Tableau des enregistrements historiques de l'eWON.


Tout comme l'Écran des tendances historiques “Écran des tendances historiques” à la page 171, il est nécessaire de préciser l'intervalle de
temps du Tableau des enregistrements historiques dans les champs Du et Au .
Ces champs n'acceptent que les dates au format JJ/MM/AAAA. Si l'un de ces paramètres (heures, minutes, secondes) n'était pas précisé, il
serait remplacé par 0 (zéro).
Il est possible de filtrer les Tags affichés en sélectionnant le groupe auquel ils appartiennent (A,B,C, D).
Si vous désirez afficher l'historique de tous les Tags de l'eWON, veuillez cocher la case Tous
La case Inclure les Tags avec HL désactivé permet d'inclure des Tags dont l'Enregistrement de l'historique est actuellement désactivé, mais qui
a été actif précédemment.
Le champ Intervalle permet de définir un intervalle fixe, en secondes. Chaque ligne du tableau sera répartie de façon égale dans le temps. La
valeur affichée du Tag est la dernière valeur enregistrée.
Si aucun Intervalle n'est précisé ou si vous avez introduit le chiffre 0, l'heure d'enregistrement sera définie automatiquement. Le tableau affichera
donc une ligne pour chaque variation de la valeur d'un Tag (comme illustré ci-dessous).

Figure 121: Tableau des Enregistrements historiques


Le lien Télécharger comme fichier texte peut être utilisé si vous désirez exporter le tableau au format csv.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 173


Guide général de référence Utilisation de l'interface Web de l'eWON

6.4 Page "Résumé des alarmes"

Figure 122: Page des valeurs en temps réel de l'eWON


Cette page reprend tous les Tags qui sont actuellement en état d'alarme.

• La colonne 'Date' affiche la date et l'heure à laquelle le Tag est entré en état d'alarme.
• La colonne 'Nom' affiche le nom du Tag en état d'alarme.
• La colonne 'Action/Date' affiche le dernier état d'alarme pour le Tag ainsi que la date et l'heure à laquelle le Tag est entré dans cet
état.
• La colonne 'Acq utilisateur' affiche le nom de l'utilisateur qui a acquitté l'alarme.
• La colonne 'Description' affiche la description du Tag en état d'alarme.

Il y a plusieurs types d'états d'alarme :“Fenêtre principale de création/édition d'un Tag” à la page 85

ALM (HI) État d'alarme, la valeur a dépassé le seuil haut du niveau de la pré-alerte

ALM (HIHI) État d'alarme, la valeur a dépassé le seuil haut du niveau de l'alarme

ALM (LO) État d'alarme, la valeur a dépassé le seuil bas du niveau de pré-alerte

ALM (LOLO) État d'alarme, la valeur a dépassé le seuil bas du niveau d'alarme

ALM État d'alarme, la valeur est hors du seuil défini (Tag de type booléen)

État de retour à la normale, la valeur est dans les limites du seuil d'alarme défini, mais elle l'avait franchi
RTN
auparavant et elle n'a pas été acquittée.

État d'acquittement, la valeur actuelle est hors des limites du seuil d'alarme mais un utilisateur a acquitté
ACK
l'alarme.

Table 140: Types d'états d'alarme

Il est possible de définir un message d'alarme (“Fenêtre principale de création/édition d'un Tag” à la page 85) :

Figure 123: notification d'alarme de l'eWON : message pré-défini


Ce message d'alarme peut fournir de précieuses informations aux utilisateurs habilités à prendre des décisions concernant les alarmes.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 174


Guide général de référence Utilisation de l'interface Web de l'eWON

6.5 Page "Historique des alarmes


L'écran de l'Historique des alarmes affiche les alarmes générées dans le passé ainsi que la personne qui a acquitté une alarme spécifique. Les
informations sont classées de la plus récente à la plus ancienne (en partant du haut).

Les informations fournies sont :


• La date et l'heure de l'événement.
• Le nom du Tag.
• Le type d'état: ALM, RTN, ACK ou END (RTN et ACK).
• Le nom de l'utilisateur qui a acquitté l'alarme.
• La description du Tag.

Figure 124: Page de l'Historique des alarmes de l'eWON


Le lien Page précédente permet de consulter les événements passés tandis que le lien Page suivante reprend les événements les plus récents.
Le message "Plus aucune page d'historique" apparaît quand il n'y a plus d'historique des alarmes à afficher.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 175


Guide général de référence Utilisation de l'interface Web de l'eWON

6.6 Transfert de fichiers


Ce lien vous donne accès à la page qui reprend la liste des fichiers présents dans l'eWON:

Figure 125: Page "Transfert de fichiers"

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 176


Guide général de référence Utilisation de l'interface Web de l'eWON

6.7 Diagnostics
Si vous rencontrez des problèmes avec votre eWON, vous trouverez un grand nombre d'informations dans la zone diagnostics de l'eWON.

Figure 126: Page "Diagnostics" (sans l'ADSL)


La page "Diagnostics" est divisée en quatre sous-menus :
• Journal des événements
• Statut
• Actions programmées
• Enregistrement temps réel
• Enregistrement ADSL (pour les eWONs intégrant un modem ADSL)

Figure 127: Page "Diagnostics" (avec l'ADSL)

6.7.1 Journal des événements


La page du Journal des événements affiche toutes les informations enregistrées dans le fichier "events.txt".
Dans cette page, les données enregistrées sont présentées dans l'ordre chronologique inverse (les plus récentes en haut, les plus anciennes en
bas) dans des pages contenant un nombre fixe d'événements. Ces événements sont affichés dans différentes couleurs afin de différencier les
Erreurs, Avertissements et Traces.

Navigation

Avertissement

Trace

Erreur

Figure 128: Page Journal d'événements

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 177


Guide général de référence Utilisation de l'interface Web de l'eWON

Vous pouvez configurer les infos affichées sur cette page en utilisant les champs d'entrées "Classe d'événements", "Importance" et "Par page".

Figure 129: Configuration du Journal des événements

Classe d'événement Vous permet de filtrer les événements par catégories (ou les afficher TOUS)

Vous permet de filtrer les événements par importance. Vous visualisez le


Importance niveau choisi et le(s) niveau(x) supérieur(s). Donc, si vous sélectionnez
Avertissement, vous verrez les Avertissements et les Erreurs.

Définit le nombre d'événements que vous souhaitez afficher sur chaque


Par Page
page.

Table 141: Paramètres du Journal des événements

Choisissez les événements que vous désirez visualiser et validez avec le lien suivant: .

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 178


Guide général de référence Utilisation de l'interface Web de l'eWON

6.7.2 Etat
Grâce à la page d'Etat, vous aurez accès à toutes les variables internes (compteurs) représentant l'état actuel de votre eWON. Ces compteurs
sont organisés en trois catégories principales: Compteurs système, Compteurs serveur d'E/S et Info système.

Figure 130: Sélection de la page d'Etat

Dans la première colonne, vous pouvez voir un symbole ou représentant le niveau d'erreur ou d'avertissement de la catégorie.
Cliquez sur la catégorie dont vous désirez voir les compteurs et informations.
Tous ces compteurs sont repris dans le fichier estat.htm de la page "Transfert de fichiers".

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 179


Guide général de référence Utilisation de l'interface Web de l'eWON

6.7.2.1 Information mémoire

Figure 131: Page d'information mémoire

6.7.2.2 NAT & Transfert IP

Figure 132: page NAT & Transfert IP

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 180


Guide général de référence Utilisation de l'interface Web de l'eWON

6.7.2.3 VCom

Figure 133: page VCOM

6.7.2.4 Statut

Figure 134: page de Statut

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 181


Guide général de référence Utilisation de l'interface Web de l'eWON

6.7.2.5 Info

Figure 135: page d'Info

6.7.3 Actions programmées


Le pages de diagnostic des Actions programmées vous montrent l'état des actions sortantes comme les envois d'emails, la lecture/écriture de
fichiers FTP, la synchro NTP, les Traps SNMP.

Figure 136: Page des Actions programmées


Le Code du statut peut prendre les valeurs suivantes:

valeurs du code du Statut

0 Terminé avec succès

-1 En cours

Terminé en erreur. La valeur correspond au code de


l'erreur.
>0
Reportez vous à la colonne Texte du Status pour une
description textuelle.

L'eWON conserve la liste contenant le statut des 20 dernières actions programmées.


Vous trouverez les mêmes informations dans le fichier sstat.htm.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 182


Guide général de référence Utilisation de l'interface Web de l'eWON

Pour rafraîchir la page, utilisez le lien Mise à jour .

6.7.4 Enregistrement temps réel


La page de diagnostic des Enregistrements temps réel indique les informations de Debug provenant des sources VCom, Energie, Sérielle et
VPN.
Ces enregistrements sont des tâches qui nécessitent beaucoup de temps et ne sont donc pas actifs par défaut. Cela ralentit en
effet les performances globales de l'eWON.
Utilisez- les uniquement durant la procédure de débogage !

Figure 137: Page de l'Enregistrement temps réel


Vous pouvez sélectionner la source des informations à afficher et le nombre d'événements par page grâce aux champs de configuration.

Figure 138: Paramètres de la page Enregistrement temps réel


Ces informations sont enregistrées en mémoire RAM, elles sont donc effacées lors de la réinitialisation de l'eWON.

6.7.4.1 Activer le mode debug du VCOM

Figure 139: Activer le debug du VCOM

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 183


Guide général de référence Utilisation de l'interface Web de l'eWON

6.7.4.2 Activer le mode debug du serveur d'E/S Energie

Figure 140: Activer le debug du serveur d'E/S Energie

6.7.4.3 Activer le mode debug du serveur Sérielle


Il est possible d'activer le mode debug sur chaque port série de l'eWON (port(s) COM et modem).
La syntaxe à respecter est: SerDebX:Y X est le numéro du port série et Y représente la valeur du mode debug.

modèle de l'eWON Numéro du port série ( X )

1 : Port série 1
2 : Modem
eWON4002
3 : Port série 2
4 : Port série 3

eWON MPI 1 : Modem

1 : Port série 1
Autres types d'eWONs
2 : Modem

Table 142: Débogage du serveur Serielle: le port série est disponible

Valeur du mode debug


Description
(Y)

0 Aucun débogage

1 Valeurs Hex Tx & Rx

2 Valeurs Hex et Ascii Tx & Rx

Valeurs Hex et Ascii Tx & Rx


3 mais les temporisations Rx ne sont pas enregistrées
(nécessaire lors d'un débogage du modem)

Table 143: Activer le mode debug du serveur Sérielle

Pour activer le mode debug du port série 1, vous devez envoyer par FTP un fichier "config.txt" contenant seulement:

:
:System
SerDeb1:1

Ou bien, vous pouvez utiliser un petit script Basic:

Setsys SYS,"load"
Setsys SYS,"SerDeb1",1
Setsys SYS,"save"
cfgsave : REM to debug also after reboot

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 184


Guide général de référence Utilisation de l'interface Web de l'eWON

Etant donné que le mode debug du serveur Sérielle utilise les ressources (CPU and memory) de l'eWON, n'oubliez pas de le désactiver lorsque
vous n'en avez plus besoin.
Mettez 0 (zéro) à côté de SerDebX pour le désactiver.

Le tampon utilisé pour stocker des données en temps réel est limité à 1000 caractères. Par conséquent, si un flux de données RX ou TX dépasse
450 caractères, un message d'erreur apparaîtra à la place de ce flux.
Exemple: SER-Rx: Trop long pour être affiché (800)
Si le mode Debug est >1 alors, les valeurs ascii ne sont enregistrées que s'il y a suffisamment d'espace. Donc, même si le debug ascii est
demandé il ne sera pas ajouté aux données Hex s'il n'y a pas assez d'espace.

6.7.4.4 Activer le mode debug du VPN

Figure 141: Activer le débogage du VPN


Le niveau de diagnostic du VPN peut être soit paramétré sur 3 niveaux, soit désactivé.

6.7.5 Enregistrement ADSL


Si votre ADSL ne fonctionne pas, cela signifie qu'il y a peut-être des erreurs de configuration. Dans ce cas, veuillez vérifier la nature du problème
dans la page Enregistrement ADSL, ces données sont extraites directement du modem. Cette page peut fournir des informations concernant une
configuration incorrecte des paramètres VPI/VCI ou encore signaler un nom d'utilisateur et mot de passe inexacts.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 185


Guide général de référence Collecter les fichiers de l'eWON

7 Collecter les fichiers de l'eWON

7.1 Liste des fichiers de l'eWON


Le système de fichiers flash de l'eWON contient les fichiers suivants (Lect. : Lecture, Écrit. : Écriture). Des informations détaillées sur les formats
de fichiers sont disponibles dans les Notes Techniques que vous pouvez télécharger sur le site Internet de l'eWON (Support/Documentation/
Technical notes sur http://www.ewon.biz) :
• TN02: eWON files format (formats de fichiers de l'eWON)
• TN03: ircAll.bin format (format du fichier ircAll.bin)
• TN12: format du fichier var_lst.txt

Nom de fichier Type Description

Événements qui se sont produits dans l'eWON (tels que les connexions des utilisateurs, les déconnexions,
Events.htm Lect.
les erreurs) - format html

sstat.htm Lect. Les actions programmées en cours pour la session actuelle - format html

estat.htm Lect. État actuel de l'eWON - format html

rt_alm.txt Lect. Liste des alarmes en temps réel

Lect./
inst_val.txt Valeurs instantanées des Tags définis dans l'eWON - format texte
Écrit.

Lect./
inst_val.bin Valeurs instantanées des Tags définis dans l'eWON - format binaire
Écrit.

Événements qui se sont produits dans l'eWON (tels que les connexions des utilisateurs, les déconnexions,
events.txt Lect.
les erreurs) - format texte

hst_alm.txt Lect. Liste de l'historique des alarmes - format texte

Lect./
var_lst.txt Liste de tous les Tags de l'eWON qui sont enregistrés - format texte
Écrit.

Lect./
var_lst.csv Liste de tous les Tags de l'eWON qui sont enregistrés - format csv
Écrit.

Lect./
program.bas Le code source du programme Basic de l'eWON
Écrit.

ewonfwr.edf Écrit. Firmware de l'eWON

dump.ppp Lect. Fichier des enregistrements PPP (peut être analysé par un logiciel prenant en charge le format .ppp)

Lect./
config.bin Configuration de l'eWON - format binaire
Écrit.

config.txt Lect. Configuration des communications de l'eWON - format texte

comcfg.txt Lect. Configuration des communications de l'eWON - format texte

ircall.bin Lect. Les valeurs binaires de tous les Tags qui sont définis dans l'eWON

Fichier des enregistrements incrémentaux


irc_XXXXX.txt Lect.
un fichier icr_XXXXX.txt pour chacun des Tags repris dans le fichier var_lst.txt

remote.bas Écrit. Section de l'exécution d'un seul coup ( single shot execution) (taille maximale= 3000 bytes)

Archive contenant tous les fichiers nécessaires pour la sauvegarde (back-up) de l'eWON.
Lect./ les fichiers config.txt, comcfg.txt, program.bas et le répertoire /usr (et ses sous-répertoires)
backup.tar
Écrit.
Lorsque l'archive est écrit, l'eWON est d'abord vidé avant d'appliquer les tous les fichiers.

Archive contenant tous les fichiers nécessaires pour la sauvegarde (back-up) de l'eWON.
Lect./ les fichiers config.txt, comcfg.txt, program.bas et le répertoire /usr (et ses sous-répertoires)
data.tar
Écrit.
Lorsque l'archive est écrit, l'eWON est n'est pas vidé avant d'appliquer les tous les fichiers.

Table 144: liste des fichiers de l'eWON

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 186


Guide général de référence Collecter les fichiers de l'eWON

• Les fichiers ewonfwr.edf et config.bin sont des fichiers binaires et ne peuvent être modifiés par les utilisateurs. Le fichier config.bin
est en Lecture/Écriture afin de permettre aux utilisateurs de "cloner" une configuration d'un eWON vers un autre.
• Le fichier program.bas est en Lecture/Écriture, ce qui permet de créer votre script en local avec votre éditeur de texte et de le charger
dans l'eWON.
• Le fichier Remote.bas ne peut être lu. Quand un fichier portant le nom remote.bas est copié dans le répertoire source de l'eWON, il est
exécuté une seule fois (taille max: 3000 bytes) Cette fonctionnalité permet d'effectuer des actions ponctuelles de manière
automatique.
• Les fichiers suivants sont cachés aux utilisateurs n’ayant pas les droits de configuration (Modification de la configuration) :
• program.bas
• ewonfwr.edf
• config.bin
• config.txt
• En cours de session FTP, tous les fichiers sont en lecture seule, sauf pour les utilisateurs possédant le droit "Modification de la
configuration".

7.2 Format des fichiers


Les fichiers sont composés de champs séparés par des points-virgules (;), de manière à pouvoir être ouverts et modifiés par un tableur tel
qu'Excel™. La première ligne contient les noms des colonnes, et les lignes suivantes contiennent les valeurs correspondant aux différentes
colonnes.

Voici par exemple le contenu du fichier rt_alm.txt :

"TagId";"AlarmTime";"TagName";"AlStatus";"AlType";"StatusTime";"UserAck";"Description"
1;"9/07/04 13:19:12";"Niveau réservoir A";"ALM";"LOW";"9/07/04 13:19:12";"";"Niveau mazout dans réservoir
A"

7.2.1 Config.txt : Caractère séparateur (NLSeparator)


Fonctionnalité spécifique au firmware 5

Pour des raisons techniques, le caractère utilisé (LF car 0x0A) pour séparer des paramètres est remplacé par ¶.

Les champs où le caractère ¶ peut être utilisé dans le fichier config.txt sont: IOServerData#, Information of eWON, Description of Tag.

Les champs où le caractère ¶ peut être utilisé dans le fichier comcfg.txt sont: VPNSecretKey, VPNSecretCert, VPNCACert

Grâce au firmware 5, les paramètres suivants sont disponibles:


IOSrvData0:MinInterval:10¶MaxInterval:268435455¶ReverseCount:0

¶ possède le code ASCII code 182 (0xB6)


La fin de la ligne sera toujours: CR+LF (0x0D 0x0A).

Grâce au firmware 4, les paramètres suivants sont disponibles:


IOSrvData0:MinInterval:10 se termine par LF 0x0A
MaxInterval:MinInterval:10 se termine par LF 0x0A
ReverseCount:0 se termine par CR+LF 0x0D 0x0A

Dans la version 5 du firmware, vous pouvez forcer l'utilisation de ‘LF’ ou ‘¶’ grâce au paramètre SéparateurNL (dans le fichier config.txt).

0 (par défaut) : utilisez ‘¶’ (0xB6) comme séparateur dans le champ


IOServerData# (serveur d'E/S).
Séparateur NL
1 : utilisez ‘LF’ (0x0A) comme séparateur dans le champ
IOServerData# (pour une compatibilité avec le firmware 4).

Remarque: Si la configuration est effacée ou si l'eWON est formaté, le séparateurNL retourne à 0.

Remarque: Lorsque vous déposer un fichier config.txt dans l'eWON (firmware 5) par FTP, il traitera correctement les 2 types de
séparateurs.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 187


Guide général de référence Collecter les fichiers de l'eWON

7.3 Transfert FTP


FTP signifie File Transfer Protocol, c'est un protocole de transfert de fichiers communément utilisé sur Internet.

7.3.1 Outils logiciels FTP


De nombreux logiciels FTP sont disponibles sur le marché. Un logiciel très
professionnel : SMART FTP peut être téléchargé (en version d'évaluation) depuis Adresse IP 10.0.0.53
le site Web de l'eWON http://www.ewon.biz/ (/Support/Resource Links). Cet outil Nom d'utilisateur adm
vous permet de réaliser facilement des transferts de fichiers, par simple "glisser/ Mot de passe adm
coller". Vous trouverez dans le guide de l'utilisateur de ce logiciel la procédure à Port 21 (port FTP par défaut)
suivre pour configurer la connexion à l'eWON.
Anonyme doit être décoché (puisque vous vous
Les paramètres nécessaires pour ouvrir une connexion TCP/IP sur l'eWON connectez avec les informations d'utilisateur listées
lorsqu'il sort d'usine sont : ci-dessus)

7.3.2 Session FTP


Vous pouvez également collecter des fichiers dans l'eWON par le biais d'une session FTP ordinaire, à l'aide des commandes FTP standard. Le
principal intérêt de cette méthode est d'automatiser les transferts de fichiers par un script FTP.

7.3.3 Récupérer les fichiers via le site Web de l'eWON


L'une des pages Web du site de l'eWON s'appelle Transfert de fichiers. Cette page se présente sous forme d'un tableau contenant une liste
d'hyperliens. Ces hyperliens peuvent être utilisés pour télécharger directement les fichiers de l'eWON depuis son site Web.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 188


Guide général de référence Descripteurs de Blocs d'exportation

8 Descripteurs de blocs d'exportation (Export Block Descriptors)

Les blocs sont utilisés pour exporter les données de l'eWON.


Le bloc d'exportation peut être défini dans les cas suivants :
• Joindre des données de l'eWON à un email
• Inclure des données de l'eWON dans le contenu d'un email
• Effectuer un PUT FTP depuis des données de l'eWON vers un serveur FTP
• Effectuer un GET FTP (depuis un client FTP) de données présentes sur le serveur FTP de l'eWON
• Inclure des données FTP dans une page Web utilisateur d'un eWON.
• Accéder à des données en Basic avec OPEN "exp:....."
Dans chacun des cas décrits ci-dessus, on utilise un Descripteur de Bloc d'Exportation (Export Block Descriptor : EBD) pour décrire les données
à exporter.

8.1 Descripteur de Blocs d'exportation


Un Descripteur de Bloc d'Exportation est une chaîne de caractères qui décrit les données à exporter en respectant une syntaxe précise.
La fonction type d'un Descripteur de Blocs d'Exportation sera de répondre aux questions suivantes :
• Quelles sont les données de l'eWON à exporter (Journal des événements, enregistrements historiques, etc.) ?
• Comment formatter les données à exporter (binaire, text, HTML, table ou graphique) ?
• De quelle heure ?
• Jusqu'à quelle heure ?
• Quel Tag est-il concerné ?
•…?
Cette liste N'EST PAS exhaustive, et ces informations ne sont pas requises pour tous les types de données à exporter, mais elle a pour objectif
de donner une idée de ce qui est décrit dans un Descripteur de Blocs d'Exportation.
Exemple de Descripteur de Blocs d'Exportation :

$dtHL $ftT $st_m10 $et_0 $tnMyTag $fnData.csv


La syntaxe d'exportation est composée d'une séquence de champs suivis de leur valeur. Un champ est un identifiant de 3 caractères
commençant par le signe dollar ($) et suivi de deux lettres en minuscules (attention : sensible aux majuscules/minuscules).
• La première lettre du paramètre de la valeur suit immédiatement la seconde lettre du champ.
• Le paramètre est reconnu jusqu'au premier espace trouvé ou jusqu'à ce qu'un $ ou un [ soit détecté.
• Le paramètre peut aussi être placé entre guillemets (""). Dans ce cas, la valeur du paramètre est la valeur entre les guillemets.
Les champs suivants sont définis :

Champs Description

$dt Type des données

$ft Format d'exportation

$st Heure de début

$et Heure de fin

$tn Nom du Tag

$ut Dernière heure de modification

$ct Type de compression

$fl Filtre de groupe

$fn Nom du fichier

Table 145: présentation des champs des Descripteurs de Blocs d'Exportation

RG-001-0-EN ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 189


Guide général de référence Descripteurs de Blocs d'exportation

8.2 Définition de la syntaxe des champs d'exportation


La syntaxe pour les différents champs est définie dans les chapitres suivants.

8.2.1 $dt [Type de donnée]


Le champ $dt définit les données à exporter de l'eWON. Il est composé de deux lettres majuscules qui peuvent prendre les valeurs suivantes :

Paramètre de Binaire
Description Graphe Texte Html
$dt (Binary)

AH Historique d'alarme T* H
AR Alarme en temps réel T* H

CF Fichier de configuration B* T

ES Fichier estat T H
EV Fichier des événements T* H

FW Firmware B*

HL Enregistrement historique B* G T H

HT Tableau de l'historique T* H

IV Valeurs instantanées B* T

PG Programme T*

PP Fichier dump PPP B

RL Enregistrement en temps réel B* G T H

SC Fichier de configuration des communications T H

SE Expression de script B* T H

SS État des actions programmées T* H

SV Variable système T

TL Liste des Tags T* H

UF Fichier créé par l'utilisateur B* T H

RE Sauvegarde en temps réel* T*

TR Éléments du fichier TAR B*

Table 146: description des paramètres de $dt

(*) L'astérisque présente dans le tableau précédent montre la valeur par défaut du $ft (format export). Par exemple, pour le type de donnée HL
(Historical Logging), le format d'exportation par défaut est de type B (Binary) si vous ne spécifiez pas de $ft dans votre Descripteurs de Blocs
d'Exportation (utiliser [$dtHL] équivaut à [$dtHL $ftB]).

8.2.2 $ft [Format]


Le champ $ft définit le format de la donnée exportée. Les formats suivants sont disponibles :

Paramètre de $ft Description du format

B Binaire (Binary)

G Graphe
T Texte

H Tableau HTML

Table 147: Description des paramètres de $ft

• Binaire : les données sont envoyées au format binaire brut, non modifié par le module d'exportation.
• Graphe : on utilise les données pour produire une image au format PNG (Portable Network Graphic) qui représente un graphe des
valeurs (tendance historique ou graphe en temps réel).
• Texte : les données sont formatées sous forme de fichier CSV, ce qui signifie que chaque enregistrement est représenté avec chaque
champ sur une ligne séparée par un point-virgule (;). Les champs de type chaîne sont écrits entre guillemets ("), et chaque ligne est
terminée par la séquence CRLF (0x0D, 0x0A).

RG-001-0-EN ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 190


Guide général de référence Descripteurs de Blocs d'exportation

• Html : contrairement au format texte, les données sont placées dans un simple tableau HTML. Ce format est utile pour insérer des
données dans les pages Web créées par l'utilisateur.

8.2.3 $st [Heure de début] et $et [Heure de fin]


Ces deux champs sont utilisés pour limiter l'intervalle de temps d'une opération d'exportation. $st et $et permettent de définir les marqueurs
temporels de début et de fin. Le format des paramètres est identique pour les deux champs. Il existe trois formats différents pour les paramètres
$st et $et :
• Temps relatif
• Temps absolu
• Depuis le dernier $ut (voir le chapitre “$ut [Mise à jour de l'heure]” on page 192).

8.2.3.1 $st, $et en temps relatif


Syntaxe :
$st_([s]|[m]|[h]|[d])100 _ = back

(h,m,s,d = Hour (heure), min (minutes), sec (secondes), day (jour). 100 est la quantité)
Ceci représente le temps relatif par rapport au moment présent, exprimé en jours, heures, minutes ou secondes. Si aucune lettre n'est spécifiée,
l'unité par défaut est la minute.
Exemples :

$st_m10 10 minutes dans le passé

$et_0 0 minutes dans le passé (= maintenant)

$st_d2 2 jours dans le passé

Table 148: exemples $st en temps relatif

8.2.3.2 $st, $et en temps absolu


Syntaxe :
$stDDMMYYYY[[_HHMMSS][[_mmm][[_I][[_T]]]]]

Où :

DDMMYYYY Signifie Day (Jour), Month (Mois), Year (Année), 8 caractères. Ce paramètre est requis.

Signifie Hour (Heure), Minute (Minute), Second (Seconde), 6 caractères. Ce paramètre est optionnel (0 est
HHMMSS
utilisé par défaut)

Signifie millisecondes (000 à 999) 3 caractères. Ce paramètre est facultatif, mais s'il est présent, HHMMSS
MMM
devra également être spécifié.

Signifie compteur entre les secondes. Cette valeur est présente lorsque l'on reçoit une fichier historique de
l'eWON. Ce paramètre peut être spécifié en requête d'exportation pour permettre un positionnement précis
I
dans le fichier historique. Ce paramètre est facultatif mais s'il est présent, HHMMSS et mmm devront
également être spécifiés.

Signifie identifiant du Tag. Tout comme dans le cas de I, ce paramètre est utilisé pour se positionner
T précisément dans le fichier historique. Ce paramètre est facultatif mais s'il est présent, HHMMSS, mmm et I
devront également être spécifiés.

Table 149: paramètres de $st

Lorsque tous les Tags sont demandés, ils sont exportés dans leur ordre chronologique. Pour la même valeur temporelle, il peut y avoir deux
valeurs pour un Tag. Pour se repositionner correctement dans le fichier, il est nécessaire de donner le dernier Tag extrait dans un précédent
rapport.

Exemples :

$st01102004_120000 1er oct 2004 à 12h AM


$st01102004_120000_010 1er oct 2004 à 12h AM + 10 msec

Table 150: exemples $st en temps absolu

8.2.3.3 $st, $et avec Last time (la dernière fois)


En ajoutant la commande $ut dans un descripteur de blocs, vous pouvez demander à l'eWON de mémoriser l'heure du dernier point exporté.
Cette heure pourra être utilisée pour la prochaine exportation.

RG-001-0-EN ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 191


Guide général de référence Descripteurs de Blocs d'exportation

Ce temps est remis à 0 lorsque l'eWON redémarre.


Syntaxe :
$stL
L est le paramètre temporel qui signifie "la dernière fois"(Last Time).

8.2.4 $ut [Mise à jour de l'heure]


Ce champ ne possède pas de paramètres, il demande à l'eWON de sauvegarder le temps afin de pouvoir l'utiliser lors d'une exportation
ultérieure.

Exemple :

$stL$et_0$ut

Cette séquence spécifie une plage de temps s'étendant depuis l'heure de la dernière exportation jusqu'à l'heure actuelle ET demande de modifier
la valeur "La dernière fois" à la fin de l'exportation.
La valeur "Last time" est sauvée pour chaque Tag si un Tag est spécifié lors de l'exportation. Une valeur globale peut être conservée si tous les
Tags sont spécifiés lors d'une exportation.

8.2.5 $tn [Nom du Tag]


Ce champ est utilisé pour spécifier le nom du Tag. Il est requis pour les commandes de graphes. Le paramètre spécifié est le nom du Tag.
Lorsqu'un champ $tn peut être spécifié lors d'une exportation et qu'il est omis, la commande est effectuée sur TOUS les Tags.
Exemple :

$tnMonTag

MonTag est le nom du Tag.

8.2.6 $ct [format de compression]


Ce champ est requis lors de l'envoi d'un fichier depuis l'eWON vers un serveur FTP, ou en tant que fichier joint à un email.
Le format de compression est gzip (http://www.gzip.org). L'unique argument à ajouter après le champ "$ct" est "G".
Exemple :
Putftp "test2.txt.gz","[$dtUF $ctG $uf/test.txt]"
Ou
SENDMAIL "destinator@provider.net", "", "Subject", "Mail body &[$dtUF $ctG
$uf/usr/test.txt $fntest2,txt.gz]"

Remarque :
Si vous fournissez uniquement l'extension ".gz" au fichier de destination (et non pas ".txt.gz" par exemple), le fichier de destination
sera correctement exporté. Mais dans ce cas, vous devrez entrer manuellement son extension lors de sa décompression (".txt" dans
l'exemple ci-dessus).
Vous pourrez ensuite utiliser un utilitaire tel que Winrar* pour extraire le fichier. Celui-ci sera extrait dans un répertoire appelé
"test2.txt".

*Une version de démonstration est téléchargeable gratuitement à l'adresse suivante : http://www.rarlab.com/download.htm.

8.2.7 $se [Expression de script]


Ce champ est requis seulement pour les exportations $dtSE. Le paramètre $se spécifie le script à exécuter. Habituellement, le paramètre $se est
inséré entre guillemets ("), car si un "$" est trouvé dans l'expression, il est considéré comme la fin des paramètres.
Exemple :

$dtSE $se"A$"

(Exporte le contenu de A$)

RG-001-0-EN ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 192


Guide général de référence Descripteurs de Blocs d'exportation

8.3 Description des types de données et syntaxe du champ


Le type de données définit ce qui est exporté de l'eWON. Il est défini par le champ $dt suivi de deux lettres majuscules. Le champ $dt est
obligatoire pour chaque Descripteur de Blocs d'Exportation et le champ $ft sera également présent afin de définir le format de sortie des données
(bien qu'un format par défaut soit défini pour chaque type de données).
Pour chaque type de données, un ensemble de champs supplémentaires doit être fourni (certains sont obligatoires, d'autres facultatifs)

Remarque :
Si vous spécifiez un champ inutilisé (ni obligatoire ni optionnel), alors celui-ci sera ignoré.
Cette section décrit la syntaxe pour chacun des types de données avec leurs fonctionnalités spécifiques.

8.3.1 $dtHL [Enregistrement historique]

8.3.1.1 Contenu de l'exportation


La sauvegarde historique exporte les données du système de fichiers pour un ou pour tous les champs. Le format peut être TEXTE, Tableau
HTML ou BINAIRE. Le format GRAPHE est aussi disponible si un seul Tag est spécifié.
Une plage de temps peut également être définie pour cette exportation.

8.3.1.2 Exemple détaillé

$dtHL $ftT $st_h4 $et_m0 $tnA1

$dtHL Type de données : enregistrement historique

$ftT Le format requis pour le fichier de destination est CSV

$st_h4 L'heure de démarrage est "4 heures avant l'heure actuelle"

$et_0 L'heure de fin est l'heure actuelle - 0 minute Ù MAINTENANT

$tnA1 Le Tag dont l'historique sera exporté

Table 151: $dtHL - exemple détaillé

8.3.1.3 Champs Utilisés

Champs Valeur si non spécifié

Obligatoire

$dt

Optionnel

$ft Binaire (Binary)

$st 1/01/70

$et 31/12/2030

$tn Tous

$ut Aucune sauvegarde de l'heure

$fn Descripteur de Blocs d'exportation

$ct Type de compression

Table 152: $dt - champs utilisés

8.3.1.4 Paramètres et champs spéciaux


$st $et
Si la "dernière heure (last time)" est spécifié ($stL ou $etL), une variable "last time" est enregistrée pour chaque champ, plus un "last time" pour
tous les Tags. Si vous précisez un Tag donnée, sa "dernière heure" sera utilisée. Si un Tag spécifique n'est pas requis, tous les Tags (avec
l'enregistrement historique activé) sont exportés, et une autre valeur de "last time" est mémorisée.
Si le format de sortie est "graphe" (G) : $et_0 devrait être utilisé au lieu de la valeur par défaut, sinon le graphe s'étendra jusqu'au 31/12/2030. La
valeur par défaut peut être conservée pour les exportations au format binaire ou texte.

RG-001-0-EN ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 193


Guide général de référence Descripteurs de Blocs d'exportation

$ft

Valeurs autorisées

Binaire (Binary) Texte HTML Graphe

Table 153: [$dtHL] $ft - valeurs autorisées

Le format Graphe est autorisé uniquement si un Tag a été spécifié.


Le format Texte produira un fichier CSV en sortie. Le séparateur est le point-virgule (;) afin d'éviter toute confusion avec le séparateur décimal. Si
tous les Tags sont exportés, ils le seront dans l'ordre chronologique dans le fichier.
$ut
Si seulement un Tag est spécifié, l'heure du dernier point sera mémorisé. Tous les Tags peuvent être sortis individuellement et le "last time"
mémorisé pour CHAQUE Tag. Une autre variable est mémorisée si $ut est requis pour tous les Tags.
$tn
Si ce Tag n'est pas spécifié, tous les Tags seront sélectionnés pour l'exportation. Sinon, seul le Tag spécifié sera sélectionné.

RG-001-0-EN ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 194


Guide général de référence Descripteurs de Blocs d'exportation

8.3.2 $dtHT [Tableau de l'historique]

8.3.2.1 Contenu de l'exportation


Le tableau de l'historique est la représentation du IRCALL.BIN (sauvegarde incrémentielle).
Ce tableau fournit les différents point sauvegrdés. Les colonnes concernent les Tags et les rangées concernent l'heure d'enregistrement.
Cette fonctionnalité est également accessible dans la zone VUE (voir “Historical table” on page 156).

8.3.2.2 Exemple détaillé

$dtHT $ftT $st_h4 $et_m0 $tnAB $in10

$dtHT Type de données : enregistrement historique

$ftT Le format requis pour le fichier de destination est CSV


$st_h4 L'heure de démarrage est "4 heures avant l'heure actuelle"

$et_0 L'heure de fin est l'heure actuelle - 0 minute Ù MAINTENANT

$flAB Filtre uniquement les valeur instantanée groupe A et B.

$in10 Intervalle fixé à 10 secondes

Table 154: $dtHT - exemple détaillé

8.3.2.3 Champs utilisés

Champs Valeur si non spécifié

Obligatoire

$dt

Optionnel

$ft Texte

$st 1/01/70

$et 31/12/2030

$fl Tous les Tags sont affichés

$in intervalle du fichier ircall.bin

Table 155: $dt - champs utilisés

8.3.2.4 Paramètres et champs spéciaux


$ft

Valeurs autorisées

Texte HTML

Table 156: [$dtHT] $ft - valeurs autorisées

Le format Texte produira un fichier CSV en sortie. Le séparateur est le point-virgule (;) afin d'éviter toute confusion avec le séparateur décimal.

$fl (filtre)
Le filtre peut être utilisé comme une valeur "Instant" ($dtIV), avec une option supplémentaire 'X'
Le $fl peut être une chaîne A,B,C,D,X.
Exemple: ACX ou BDAX ou X
Si aucun filtre n'est spécifié, alors tous les Tags (dont l'enregistrement de l'historique est activé) seront exportés.
Si le filtre reprend “X”,alors des Tags qui n'ont pas l'enregistrement de l'historique activé seront également inclus; ceci afin de pouvoir extraire des
Tags sur lesquels l'enregistrement a été désactivé mais qui avaient été enregistrés auparavant dans le fichier.
Si le filtre inclut A, B, C, ou D, seuls les Tags appartenant à ces groupes seront exportés.

$in (intervalle)
La définition de l'intervalle du Tableau de l'historique se fait selon 2 standards:
• Intervalle défini dans le fichier historique
• Intervalle fixe

RG-001-0-EN ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 195


Guide général de référence Descripteurs de Blocs d'exportation

Pour un intervalle fixel, le paramètre $in doit être utilisé. L'intervalle est défini en secondes.
Exemple: $in10 pour exporter une valeur toutes les 10 secondes

Si $in n'est pas spécifié, l'heure de l'exportation est définie par l'heure du fichier d'enregistrement.
Exemple :
Imaginons que 2 Tags sont enregistrés selon les données suivantes (pour plus de clarté, la date a été volontairement omise):
Heure Tag Valeur
10:01:00 Tag1 1
10:10:00 Tag1 1,5
10:10:00 Tag2 1
10:11:00 Tag1 2
10:12:00 Tag1 3
10:21:00 Tag2 2
10:30:00 Tag1 4

Si l'intervalle fixe n'est pas requis, l'exportation suivante sera produite:


Heure Tag1 Tag2
1 10:01:00 1 Indef
2 10:10:00 1,5 1
3 10:11:00 2 1
4 10:12:00 3 1
5 10:21:00 3 2
6 10:30:00 4 2

Remarques :
Sur la ligne1, Tag2 est Indef, car aucune valeur n'est disponible dans le fichier de sauvegarde.
Sur la ligne 2, Tag1 et Tag2 sont mis à jour sur cette même ligne, bien qu'il ait 2 enregistrements dans le fichier de sauvegarde, seule la première
ligne est produite.
Donc, lorsqu'aucun intervalle n'est spécifié, une ligne apparaîtra pour chaque valeur enregistrée. Ceci est n'est pas vrai si plusieurs Tags
changent en même temps.

Si un intervalle de 10 minutes a été demandé ($in600), alors le schéma suivant se produira:


Heure Tag1 Tag2
1 10:01:00 1 Indef
2 10:11:00 2 1
3 10:21:00 3 2

Remarques :
L'exportation commence à la première heure indiquée dans le fichier pour ensuite ajouter 10 minutes
Il n'y a aucune sauvegarde à 10:31 et au-delà. Donc, la dernière ligne est 10:21.

Si un intervalle de 10 minutes est requis et que l'heure de début est 10:00, alors ce qui suit se produira:
Heure Tag1 Tag2
1 10:00:00 Indef Indef
2 10:10:00 1,5 1
3 10:00:20 3 1
4 10:30:00 4 2

Remarques :
Sur la première ligne, aucune valeur n'est disponible pour Tag1 ou Tag2 avant 10:01:00 (pour Tag1) dans le fichier de sauvegarde, donc, les
valeurs sont Indef.

RG-001-0-EN ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 196


Guide général de référence Descripteurs de Blocs d'exportation

8.3.3 $dtRL [Enregistrement en temps réel]

8.3.3.1 Contenu de l'exportation


La sauvegarde historique exporte les données du système de fichiers pour UN Tag. Le format peut être TEXTE, Table HTML, BINAIRE ou
GRAPHE. Une plage de temps peut également être définie pour cette exportation.

8.3.3.2 Exemple détaillé


$dtRL $ftG $st_m10 $et_m0 $tnA1

$dtRL Type de données : enregistrement en temps réel

$ftG Le format requis pour le fichier de destination est GRAPHE


$st_m10 L'heure de démarrage est "10 heures avant l'heure actuelle"

L'heure de fin est l'heure actuelle - 0 minute Ù


$et_0
MAINTENANT

$tnA1 Le Tag dont l'enregistrement sera exporté

A1 Le nom du Tag

Table 157: $dtRL - exemple détaillé

8.3.3.3 Champs Utilisés

Champs Valeur si non spécifié

Obligatoire

$dt

$tn

Optionnel

$ft Binaire (Binary)

$st 1/01/70

$et 31/12/2030

$ut Aucune sauvegarde de l'heure

$fn Descripteur de Blocs d'exportation

$ct Type de compression

Table 158: $dtRL - champs utilisés

8.3.3.4 Paramètres et champs spéciaux


$st $et
Si le format de sortie est "graphe" (G) : $et_0 devrait être utilisé au lieu de la valeur par défaut. Sinon le graphe s'étendra jusqu'au 31/12/2030. La
valeur par défaut peut être conservée pour les exportations au format binaire ou texte.
$ft

Valeurs autorisées
Binaire
Texte HTML Graphe
(Binary)

Table 159: [$dtRL] $ft - valeurs autorisées

Le format Texte produira un fichier CSV en sortie. Le séparateur est le point-virgule (;) afin d'éviter toute confusion avec le séparateur décimal.
$tn
Un Tag DOIT être spécifié pour cette exportation (ceci ne fonctionne pas pour TOUS les Tags).

RG-001-0-EN ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 197


Guide général de référence Descripteurs de Blocs d'exportation

8.3.4 $dtAH [Historique de l'alarme]

8.3.4.1 Contenu de l'exportation


La sauvegarde historique exporte les données du système de fichiers pour UN ou pour TOUS les Tags. Le format peut être TEXTE ou HTML.
Une plage de temps peut également être définie pour cette exportation.

8.3.4.2 Exemple détaillé


$dtAH $ftH $st01012001

$dtAH Type de données : enregistrement de l'historique de l'alarme

Le format requis pour le fichier de destination est "Tableau


$ftH
HTML"

$st01102004 1er janvier 2001

$et non spécifié Î jusqu'à la fin du fichier

$tn non spécifié Î TOUS les Tags

Table 160: $dtAH - exemple détaillé

8.3.4.3 Champs utilisés

Champs Valeur si non spécifié

Obligatoire
$dt

Optionnel

$ft Texte
$st 1/01/70

$et 31/12/2030

$tn Tous
$ut Aucune sauvegarde de l'heure

$fn Descripteur de Blocs d'exportation

$ct Type de compression

Table 161: $dtAH - champs utilisés

8.3.4.4 Paramètres et champs spéciaux


$ft

Valeurs autorisées

Texte HTML

Table 162: [$dtAH] $ft - valeurs autorisées

Le format Texte produira un fichier CSV en sortie. Le séparateur est le point-virgule (;) afin d'éviter toute confusion avec le séparateur décimal. Si
tous les Tags sont exportés, ils le seront dans l'ordre chronologique dans le fichier.
Ligne de contenu du fichier de sortie :
"EventDate";"TagName";"Status";"UserAck";"Description"

$tn
Si ce Tag n'est pas spécifié, tous les Tags seront sélectionnés pour l'exportation. Sinon, seul le Tag spécifié sera sélectionné.

RG-001-0-EN ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 198


Guide général de référence Descripteurs de Blocs d'exportation

8.3.5 $dtAR [Alarme en temps réel]


8.3.5.1 Contenu de l'exportation
Le champ des alarmes en temps réel exporte les enregistrements en temps réel pour UN ou pour TOUS les Tags. Le format peut être TEXTE ou
HTML. Si seul UN Tag est spécifié, 1 ou 0 ligne sera ajoutée à la suite de la ligne d'en-tête (il n'est pas possible de définir une plage de temps
dans ce cas).
8.3.5.2 Exemple détaillé

$dtAR $ftT

$dtAR Type de données : enregistrement de l'alarme en temps réel

$ftT Le format requis pour le fichier de destination est CSV


$tn non spécifié Î TOUS les Tags

Table 163: $dtAR $ft - exemple détaillé

8.3.5.3 Champs utilisés

Champs Valeur si non spécifié

Obligatoire

$dt

Optionnel

$ft Texte

$tn Tous

$fn Descripteur de Blocs d'exportation

Table 164: $dtAR - champs utilisés

8.3.5.4 Paramètres et champs spéciaux


$ft

Valeurs autorisées
Texte HTML

Table 165: [$dtAR] $ft - valeurs autorisées

Le format Texte produira un fichier CSV en sortie. Le séparateur est le point-virgule (;) afin d'éviter toute confusion avec le séparateur décimal. Si
tous les Tags sont exportés, ils le seront dans l'ordre chronologique dans le fichier. Ligne de contenu du fichier de sortie :
"TagId";"AlarmTime";"TagName";"AlStatus";"AlType";"StatusTime";"UserAck";"Description"

$tn
Si ce Tag n'est pas spécifié, tous les Tags seront sélectionnés pour l'exportation. Sinon, seul le Tag spécifié sera sélectionné.

RG-001-0-EN ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 199


Guide général de référence Descripteurs de Blocs d'exportation

8.3.6 $dtEV [Journal des événements]

8.3.6.1 Contenu de l'exportation


Le fichier d'événements extrait les données du système de fichiers. Le format peut être TEXTE ou HTML.
Une plage de temps peut également être définie pour cette exportation.

8.3.6.2 Exemple détaillé

$dtEV $ftT $st_m30

$dtEV Type de données : journal des événements

$ftT Le format requis pour le fichier de destination est CSV


$st_m30 Les 30 dernières minutes

$et non spécifié Î jusqu'à maintenant

Table 166: $dtEV - exemple détaillé

Produira en sortie un fichier au format CSV contenant les événements des 30 dernières minutes.

8.3.6.3 Champs utilisés

Champs Valeur si non spécifié

Obligatoire

$dt

Optionnel

$ft Texte

$st 1/01/70

$et 31/12/2030 Ù MAINTENANT

$fn Descripteur de Blocs d'exportation

$ct Type de compression

Table 167: $dtEV - champs utilisés

8.3.6.4 Paramètres et champs spéciaux


$ft

Valeurs autorisées

Texte HTML

Table 168: [$dtEV] $ft - valeurs autorisées

Le format Texte produira un fichier CSV en sortie. Le séparateur est le point-virgule (;) afin d'éviter toute confusion avec le séparateur décimal.
Ligne de contenu du fichier de sortie :
"EventTimeInt";"EventTimeStr";"Event"

EventTimeInt Temps codé comme un entier (nombre de secondes depuis le 1/01/70)

EventTimeStr Date et temps au format texte

Table 169: Types de EventTime

RG-001-0-EN ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 200


Guide général de référence Descripteurs de Blocs d'exportation

8.3.7 $dtSS [État des actions programmées]

8.3.7.1 Contenu de l'exportation


Les actions programmées sont des actions qui sont exécutées d'une manière planifiée, par exemple : Put FTP, Send Mail, Send SMS.
Lorsqu'une de ces actions est demandée, elle ne se produit pas immédiatement, mais elle est mise en attente pour une exécution séquentielle.
Cette exportation permet de vérifier le contenu de cette pile ainsi que l'état de toutes les actions dans la file : "en cours", "exécuté (avec succès)"
et "exécuté (avec erreur)".

8.3.7.2 Exemple détaillé


$dtSS

8.3.7.3 Champs utilisés

Champs Valeur si non spécifié

Obligatoire
$dt

Optionnel

$ft Texte

$fn Descripteur de Blocs d'exportation

Table 170: $dtSS - champs utilisés

8.3.7.4 Paramètres et champs spéciaux


$ft

Valeurs autorisées

Texte HTML

Table 171: [$dtSS] $ft - valeurs autorisées

Le format Texte produira un fichier CSV en sortie. Le séparateur est le point-virgule (;) afin d'éviter toute confusion avec le séparateur décimal.
Ligne de contenu du fichier de sortie :
"ActionId","ActionType","StatusCode","StatusText","Start","End"

RG-001-0-EN ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 201


Guide général de référence Descripteurs de Blocs d'exportation

8.3.8 $dtSE [Expression de script]

8.3.8.1 Contenu de l'exportation


Cette exportation permet de retourner le contenu d'une expression de script. L'expression de script est une expression standard du Basic eWON
qui retourne une chaîne de caractères, un entier ou un réel. L'évaluation de l'expression aura toujours lieu entre deux exécutions de scripts, par
exemple entre deux exécutions de ONTIMER ou entre deux exécutions de la section cyclique.

8.3.8.2 Exemple détaillé

$dtSE $se"A$"

8.3.8.3 Champs utilisés

Champs Valeur si non spécifié

Obligatoire

$dt

$se

Optionnel

$ft Binaire (Binary)

$fn Descripteur de Blocs d'exportation

Table 172: $dtSE - champs utilisés

8.3.8.4 Paramètres et champs spéciaux


$ft

Valeurs autorisées

Binaire
Texte HTML
(Binary)

Table 173: [$dtSE] $ft - valeurs autorisées

Les formats binaire et texte signifient que le résultat est le contenu de l'expression de script elle-même.
La sortie HTML suppose que le contenu de l'expression de script est sous forme de données délimitées (chaînes entre guillemets (""), éléments
séparés par des points-virgules (;), et fins de lignes marquées par CRLF (0x0d, 0x0a)). Le résultat HTML est alors un tableau HTML contenant
les données.
$se
Définit l'expression script à exporter, habituellement elle est écrite entre guillemets (""), sinon le caractère $ est considéré comme séparateur.

RG-001-0-EN ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 202


Guide général de référence Descripteurs de Blocs d'exportation

8.3.9 $dtUF [Fichier utilisateur]

8.3.9.1 Contenu de l'exportation


L'exportation d'un fichier utilisateur fournit le contenu d'un fichier de la zone utilisateur (répertoire /usr ou sous- répertoire).

Lorsque le fichier est exporté, les balises <%#ParamSSI> et <%#TagSSI> sont remplacées par les valeurs réelles.

8.3.9.2 Exemple détaillé

$dtUF $fn/ufdir/uf1.txt

$dtUF Fichier créé par l'utilisateur

Exportera le fichier uf1.txt qui se trouve dans le répertoire /


$dtUF $fn/ufdir/uf1.txt
usr/ufdir.

8.3.9.3 Champs Utilisés

Champs Valeur si non spécifié

Obligatoire

Doit toujours précéder "UF" : dtUF (signifie Type de données = Fichier


$dt
utilisateur)

$uf

Optionnel

$fn

$ft Binaire (Binary)

$ct sans compression

Table 174: $dtUF - champs utilisés

8.3.9.3.1 $uf [Fichier utilisateur]


Ce champ est le nom du fichier utilisateur que vous désirez exporter (nom source).
Le nom du fichier peut être précédé par le nom du sous-répertoire sous le répertoire /usr :

/monfichier.txt /usr/monrépertoire/
(monfichier.txt se trouve dans le répertoire / monfichier.txt
usr) (monfichier.txt se trouve dans le répertoire /
usr/monrépertoire)
Le premier "slash" (/) est
facultatif. Le premier "slash" (/) est
facultatif.

Il est également possible de définir le chemin complet :

"/usr/MonFichier.txt" /usr/monrépertoire/
(monfichier.txt se trouve dans le répertoire / monfichier.txt
usr) (monfichier.txt se trouve dans le répertoire /
usr/monrépertoire)
Le premier "slash" (/) est
facultatif. Le premier "slash" (/) est
facultatif.

Exemple :
Putftp "/test.txt","[$dtUF $uf/monfichier.txt]"

RG-001-0-EN ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 203


Guide général de référence Descripteurs de Blocs d'exportation

8.3.9.3.2 Nom de destination du fichier envoyé par FTP


Ce champ est utilisé pour spécifier un nom de fichier pour les données exportées. Ce nom de fichier est habituellement utilisé pour spécifier la
sortie des données, par exemple pour envoyer un fichier attaché à un email. Dans ce cas, le champ $fn attribue un nom de fichier à la pièce jointe
de l'email.
SENDMAIL "MailReceiver@YourMail.com", "", "Mail Subject", "&[$dtUF $uf/myfile.txt $fnNewName.txt]"

L'example ci-dessus va attaché à l'email un fichier nommé “NewName.txt” qui sera une copie du fichier “/usr/myfile.txt”.

Il y a aussi un usage spécial de $fn: quand un fichier utilisateur ($dtUF$fn) est exporté et que vous ne spécifiez pas le nom source ($uf); dans ce
cas, le paramètre $fn est utilisé comme nom de fichier source et destination.

Utilisation de $fn seul lors d'un envoi d'email:


SENDMAIL "MailReceiver@YourMail.com", "", "Mail Subject", "Mail text &[$dtUF$fnmyfile.txt]"
L'example ci-dessus va attaché un fichier avec son nom (et pas avec la syntaxe EBD comme nom).
note: faites attention que tous les caractères ‘/’ (slash) dans le paramètre $fn seront remplacé par des caractères ‘_’ (underscore).

Dans le cas d'un PUTFTP, le champ $fn n'a pas besoin d'être spécifié, car la commande PUTFTP gère le nom de fichier du fichier de destination
:
PUTFTP "MyFileWithANewName.txt", "[$dtUF $uf/myfile.txt]"

8.3.9.3.3 Paramètres et champs spéciaux


• $ftB "Type de fichier" binaire (par défaut). Les autres types de fichiers sont indisponibles (HTML, Texte or Graphe)
• $ctG "Compression Type" GZ.

RG-001-0-EN ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 204


Guide général de référence Descripteurs de Blocs d'exportation

8.3.10 $dtIV [Instant Values]

8.3.10.1 Valeur instantanée - informations générales


Valeur instantanée signifie la valeur des Tags à un moment donné. Le fichier de valeur instantanée contient pour chacun des Tags les
informations suivantes :

TagId ID du Tag
TagName Le nom du Tag (en mode texte)

Valeur Valeur actuelle du Tag

AlStatus État actuel de l'alarme du Tag


AlType Type de l'alarme actuelle

Table 175: $dtIV - informations contenues dans le fichier des valeurs instantanées

• Le fichier contenant les valeurs instantanées pour chacun des Tags est disponible dans deux formats (texte ou binaire). Vous pouvez
le télécharger directement depuis la racine du système de fichiers de l'eWON, ou vous pouvez l'adresser au moyen d'un Descripteur
de Blocs d'Exportation.
• Le fichier contient normalement les valeurs instantanées pour tous les Tags, mais il existe une fonctionnalité supplémentaire qui
permet de filtrer les Tags pour lesquels on souhaite obtenir les valeurs instantanées.
• Il existe à présent un nouveau champ de configuration dans la page de définition du Tag, situé dans la section "Visibilité du Tag".
• Il y a à cet endroit un groupe de 4 cases à cocher, chacune d'entre elles étant associée à un groupe nommé A, B, C ou D* (4 groupes).
• Chacun des Tags peut appartenir à un ou plusieurs groupe, ou à aucun des groupes.
• Ces groupes sont utilisés lors de la lecture des valeurs instantanées à l'aide d'un Descripteur de Blocs d'Exportation, dans ce cas un
champ supplémentaire est utilisé dans le descripteur de blocs. Cela permet de filtrer les valeurs instantanées pour les Tags
appartenant à un ou plusieurs groupes.
IMPORTANT :
Quelle que soit la définition d'appartenance de chacun des Tags à tel ou tel groupe, les fichiers inst_val.txt et inst_val.bin
retournent toujours les valeurs instantanées de LA TOTALITÉ des Tags (voir ci-dessous).
Ces groupes n'ont rien à voir avec l'appellation des topics (A, B, C) dans la configuration des serveurs d'E/S. Les groupes A, B, C,
D ne sont définis QUE dans le contexte des valeurs instantanées des Tags !
• Accès depuis la source du système de fichiers de l'eWON
Vous trouverez les deux fichiers suivants à la source du système de fichiers de l'eWON (accès par FTP ou par transfert de fichier) :

inst_val.txt Fichier de valeurs instantanées au format texte

inst_val.bin Fichier de valeurs instantanées au format binaire

8.3.10.2 valeurs des codes d'état d'alarme


Le tableau ci-dessous dresse la liste des différentes valeurs que le champ AlStatus peut avoir, en fonction de l'état de l'alarme et de l'action que
l'utilisateur a effectué sur celle-ci :

Valeur de l'état
État d'alarme Explications des états d'alarme
d'alarme

NONE 0 Le Tag n'est pas en état d'alarme

Le Tag est en état de pré-alerte. Attention : nous considérons qu'il n'y a pas
PREALLERTE 1
d'alarme si AlStatus value <= Alarm Pretrigger

ALM 2 Le Tag est en état d'alarme active


ACK 3 L'alarme du Tag a été acquittée

RTN 4 L'alarme du Tag retourne d'un état actif

Table 176: fichier inst_val.txt - code des valeurs d'état d'alarme

RG-001-0-EN ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 205


Guide général de référence Descripteurs de Blocs d'exportation

8.3.10.3 Valeurs des types d'alarmes


Le tableau ci-dessous dresse la liste des différentes valeurs que le champ AlType peut avoir, en fonction du type de seuil qui a été franchi par la
valeur du Tag, selon les paramètres définis dans la page de configuration du Tag :

Valeur du type
Type d'alarme Explications des types d'alarmes
d'alarme

La valeur du Tag est dans les limites au delà desquelles l'alarme est
NONE 0
déclenchée

La valeur du Tag est supérieure à la valeur entrée dans le champ Seuil de


HIGH 1
détection haut de la page de configuration du Tag

La valeur du Tag est inférieure à la valeur entrée dans le champ Seuil de


LOW 2
détection bas de la page de configuration du Tag

La valeur du Tag correspond à la valeur du champ Seuil d'alarme booléen


LEVEL 3
définie dans la page de configuration du Tag

La valeur du Tag est supérieure à la valeur entrée dans le champ Seuil de


HIGH_HIGH 4
détection haut de la page de configuration du Tag

La valeur du Tag est inférieure à la valeur entrée dans le champ Seuil de


LOW_LOW 5
détection bas de la page de configuration du Tag

Table 177: fichier inst_val.txt - valeurs des types d'alarmes

8.3.10.4 Écriture de valeurs instantanées dans l'eWON


Le fichier de valeurs instantanées peut également être transféré vers l'eWON. Le fichier doit être "écrit" par transfert FTP avec comme
destination la source du répertoire FTP de l'eWON.
Toutes les valeurs instantanées des Tags présentes dans le fichier "écrit" seront utilisées pour changer les Tags correspondants dans l'eWON.
Si un Tag n'est pas trouvé, il sera ignoré.
• Écriture au format binaire :
• Le format du fichier doit être parfaitement compatible avec la définition décrite dans les paragraphes suivants, et tous les Tags
sont identifiés par leur ID de Tag.
• Écriture au format texte :
• Il y a différentes possibilités d'adresser le Tag lors de l'écriture des valeurs instantanées au format texte :
• Si une colonne "TagName" est présente, les Tags seront alors accédés par leur nom (même si une colonne "TagId" est présente)
Exemple :
"TagId";"TagName";"Value";"AlStatus";"AlType"
1;"M1";10,000000;0;0
2;"M2";20,000000;0;0

Si la colonne "TagName" N'EST PAS présente, les Tags seront alors accédés par leur ID :
"TagId";"Value";"AlStatus";"AlType"
1;10,000000;0;0
2;20,000000;0;0

ATTENTION :
N'oubliez pas que l'ID du Tag n'est pas un indice, mais un nombre unique qui a été alloué au Tag lors de sa création. De plus, cet ID
ne sera jamais réutilisé tant que la configuration n'est pas effacée et qu'une nouvelle configuration est créée.

8.3.10.5 Format du fichier binaire


Le fichier débute par un en-tête qui peut être représenté par la structure suivante en Langage C :
struct InstantValueHeader
{
int Rev;
int RecSize; // Taille de l'enregistrement
int NbTag; // Nombre de Tags exportés
int RecFlag; // Réservé (doit être configuré à 0)
int Reserved2;
}

RG-001-0-EN ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 206


Guide général de référence Descripteurs de Blocs d'exportation

On trouve ensuite un numéro d'enregistrement pour chaque Tag (le numéro d'enregistrement peut être obtenu depuis l'en-tête (NbTag)) :

struct InstantValueRecord
{
int TagId;
float Value;
int AlStatus;
int AlType;
int Reserved;
}

ATTENTION :
Toutes les données de ces enregistrements sont stockées au format BigEndian
En attendant une implémentation future des informations présentes dans ce chapitre, nous vous invitons à la lecture de la
"Technical Note 03" pour plus d'informations à propos de la représentation des formats BigEndian et de réels de l'eWON (http://
www.ewon.biz /Support/Technical Notes).

8.3.10.6 Contenu de l'exportation


Le champ $dtIV exporte le contenu complet ou une partie du fichier de valeurs instantanées (au format texte ou binaire), en fonction des
paramètres éventuellement définis avec le Tag $fl.

8.3.10.6.1 Exemples détaillés

$dtIV $flAB Exportera tous les Tags appartenant au groupe A ou B.

$dtIV $flA Exportera tous les Tags appartenant au groupe A

$dtIV $fl N'exportera aucun Tag (sans utilité)

Exportera tous les Tags appartenant au groupe A ou B ou C ou D (mais n'exportera pas les Tags qui
$dtIV $flABCD
n'appartiennent à aucun groupe)

$dtIV Exportera tous les Tags sans tenir compte de leur appartenance à tel ou tel groupe

Table 178: $dtIV - exemples détaillés

8.3.10.6.2 Champs utilisés

Champs Valeur si non spécifié

Optionnel

$fl

$ft Texte

Table 179: $dtIV - champs utilisés

8.3.10.7 $fl [Groupe ou groupes]


Le champ $fl (pour filtre) doit être directement suivi par une liste de un ou plusieurs groupes A, B, C ou D (selon les cases qui ont été cochées
dans la page de configuration des Tags).
Il ne peut pas y avoir d'autres caractères pour le filtre et tous les noms de groupes doivent être en majuscules.
Exemple :

$dtIV $flAB

Exportera tous les Tags appartenant au groupe A ou B.

RG-001-0-EN ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 207


Guide général de référence Descripteurs de Blocs d'exportation

8.3.11 $dtSV

8.3.11.1 Contenu de l'exportation


$dtSV retourne la valeur d'une variable définie dans l'eWON.. Cette exportation est généralement utilisée lorsque l'utilisateur souhaite inclure
l'adresse IP en ligne de l'eWON dans un email en utilisant la syntaxe Basic sendmail. Le format de sortie peut uniquement être de type TEXTE.
Le format peut être TEXTE ou HTML.

8.3.11.2 Exemple détaillé

sendmail "user@user.be","","Ip","The eWON online IP'address is:


[$dtSV$seOnlineIpAddr]"

$dtSV Type de données variable système

$se Exportera une expression système

L'adresse IP en ligne actuelle de l'eWON (ex :


OnlineIpAddr
192.168.10.15)

Table 180: $dtSV - exemple détaillé

Permet d'inclure l'adresse IP en ligne de l'eWON dans le corps du message d'un email envoyé.

8.3.11.3 Champs Utilisés

Champs Valeur si non spécifié

Obligatoire
Expression système. Pour le moment, seule l'expression "OnlineIpAddress"
$se
est disponible

Table 181: $dtSV - champs utilisés

RG-001-0-EN ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 208


Guide général de référence Descripteurs de Blocs d'exportation

8.3.12 $dtPP

8.3.12.1 Contenu de l'exportation


$dtPP exporte le fichier dump.ppp (format binaire) : le fichier qui enregistre l'activité en ligne de l'eWON. Le format de sortie peut uniquement
être de type BINAIRE.

8.3.12.2 Exemple détaillé

sendmail "user@user.be","","eWON PPP dump","&[$dtPP$fndump.ppp]"

$dtPP Type de donnée journal d'activité PPP

$fn Attribuera le nom désiré au fichier

Table 182: $dtPP - exemple détaillé

Joindra le fichier d'activité PPP de l'eWON à un email envoyé sur alarme.

8.3.12.3 Champs Utilisés

Champs Valeur si non spécifié

Optionnel

$fn Nom du fichier

Table 183: $dtPP - champs utilisés

8.3.13 $dtES

8.3.13.1 Contenu de l'exportation


$dtES exporte le fichier estat.htm : le fichier qui liste l'état actuel des principales fonctions de l'eWON. Le format de ce fichier peut être TEXTE ou
HTML.

8.3.13.2 Exemple détaillé

sendmail "user@user.be","","eWON estat file","&[$dtES$ftH$fnestat.htm]"

$dtES Type de fichier de données estat

$ftH Exportera le fichier au format HTML

$fn Attribuera le nom désiré au fichier

Table 184: $dtES - exemple détaillé

Joindra le fichier estat.htm de l'eWON à un email envoyé sur alarme.

8.3.13.3 Champs utilisés

Champs Valeur si non spécifié

Optionnel

$ft Type de fichier


$fn Nom du fichier

Table 185: $dtES - champs utilisés

RG-001-0-EN ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 209


Guide général de référence Descripteurs de Blocs d'exportation

8.3.14 $dtSC

8.3.14.1 Contenu de l'exportation


$dtSC exporte le fichier de configuration des communications (comcfg.txt) : le fichier qui liste l'état actuel des principales fonctionnalités de
communication de l'eWON. Le format de ce fichier peut être TEXTE ou HTML.

8.3.14.2 Exemple détaillé

sendmail "user@user.be","","eWON COM config file","&[$dtSC$ftH$fncomcfg.htm]"

$dtSC Type de fichier de configuration des COMs

$ftH Exportera le fichier au format HTML


$fn Attribuera le nom désiré au fichier

Table 186: $dtSC - exemple détaillé

Joindra le fichier estat.htm de l'eWON à un email envoyé sur alarme.

8.3.14.3 Champs Utilisés

Champs Valeur si non spécifié

Optionnel

$ft Type de fichier

$fn Nom du fichier

Table 187: $dtES - champs utilisés

RG-001-0-EN ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 210


Guide général de référence Descripteurs de Blocs d'exportation

8.3.15 $dtRE [Diagnostic en temps réel]

8.3.15.1 Contenu de l'exportation


$dtRE exporte les données du Diagnostic en temps réel (equivalent à l'Enregistrement en temps réel, voir “Real Time Log” on page 166)
Le format peut être uniquement TEXTE

8.3.15.2 Exemple détaillé

sendmail "user@user.be","","eWON Real Time Log","&[$dtRE$ftH$fndiag.txt]"


Ce fichier (diag.txt), contenant le diagnostic en temps réel, sera donc joint à un email

$dtRE Type de données : Diagnostic en temps réel

$fn Attribuera le nom désiré au fichier

Table 188: $dtRE - exemple détaillé

8.3.15.3 Champs Utilisés

Champs Valeur si non spécifié

Optionnel

$ft Type de fichier (seul T est disponible)

$fn Nom du fichier

Table 189: $dtRE - champs utilisés

RG-001-0-EN ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 211


Guide général de référence Descripteurs de Blocs d'exportation

8.3.16 $dtTR [fichier TAR]

8.3.16.1 Contenu de l'exportation


$dtTR exporte les fichiers de l'eWON au format TAR..
Les données incluses dans le fichier TAR peuvent être définies sur une seule ligne, un répertoire ou un wildcard '*', et/ou une autre une
exportation de blocs.

8.3.16.2 Exemple détaillé

$dtTR $fnmytar.tar $td{/usr/*}


Déposez le répertoire /usr dans le fichier mytar.tar.

$dtTR Type de données: fichier TAR


$td Données : {/usr/*} le répertoire /usr complet

$fn mytar.tar

Table 190: $dtTR - exemple détaillé

8.3.16.3 Champs Utilisés

Champs Valeur si non spécifié

Obligatoire

$td Données

$fn Nom du fichier

Optionnel

$ft B

$ct

Table 191: $dtTR - champs utilisés

8.3.16.3.1 $fn [output filename]


$fn est utilisé pour définir le nom du fichier d'exportation..
exemple: $fnMyDataFile.tar générera un fichier TAR nommé "MyDataFile.tar".

8.3.16.3.2 $td [TAR data]


Les données sont séparées par une ',' (virgule).
Les éléments indiqués entre "{ }" (accolade).
$td {item1},{item2},...,{itemX}

Les éléments sont les suivants:


• Un fichier /usr (chemin complet vers le fichier)
• Un répertoire /usr (chemin complet vers le répertoire) suivi d'une *
• Descripteur de Blocs d'exportation

Si le chemin représente un répertoire suivi d'une *, alors toute l'arborescence sera exportée.

8.3.16.4 Format TAR et format eTAR modifiés


Le fichier TAR généré par l'eWON peut être:
- un fichier TAR standard, conforme au format USTAR (Uniform Standard Tape Archive)
- un fichier TAR modifié nommé eTAR.

Les fichiers TAR standards peuvent être ouverts par la plupart des programmes du type Winzip, WinRar.

Pour des raisons techniques, l'eWON génère un format eTAR lorsque le paquet contient des fichiers appartenant au répertoire source de
l'eWON.
Ce fichier eTAR est considérés comme corrompus par la plupart des programmes. Cependant, vous pourrez utiliser notre outil eTAR.exe afin de
formater ces fichiers en fichiers TAR valides;.

RG-001-0-EN ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 212


Guide général de référence Descripteurs de Blocs d'exportation

Vous trouverez le programme eTar.exe sur notre site Internet www.ewon.biz , à la page Download Software .

8.3.16.5 Exemples

$dtTR $fnmytar.tar $td{/usr/file1,txt}


Va générer un fichier TAR nommé "mytar.tar" contenant le fichier /usr/file1.txt

$dtTR $fnmytar.tar $td{/usr/MyFile1.txt},{/usr/MyFile2.txt}


Va générer un fichier TAR nommé "mytar.tar" contenant les fichiers /usr/MyFile1.txt and /usr/MyFile2.txt

$dtTR $fnmytar.tar $td{$dtCF $ftT $fnMyConfig.txt}


Va générer un fichier eTAR nommé "mytar.tar" contenant la configuration de l'eWON ("MyConfig.txt")

$dtTR $fnmytar.tar $td{/usr/file1,txt},{$dtCF $ftT $fnMyConfig.txt}


Va générer un fichier eTAR nommé "mytar.tar" contenant le fichier de la configuration de l'eWON ("MyConfig.txt") ainsi que le fichier /usr/file1.txt

$dtTR $fnmytar.tar $td{/usr/*}


Va générer un fichier TAR nommé "mytar.tar" contenant tout le répertoire /usr

$dtTR $fnmytar.tar.gz $ctG $td{/usr/*}


Va produire un fichier TAR compressé nommé "mytar.tar.gz" contenant tout le répertoire /usr.

$dtTR $fnmytar.tar $td{/usr/*},{$dtPG $fnprogram.bas},{$dtCF $ftT


$fnconfig.txt},{$dtSC $ftT $fncomcfg.txt}
Va générer un fichier eTAR nommé "mytar.tar" contenant
tout le répertoire /usr,
le fichier programme "program.bas",
le fichier de configuration "config.txt"
et la configuration des communications "comcfg.txt"

putftp "Test_TAR.tar","[$dtTR $td{/usr/Page1.shtm},{/usr/Page2.shtm}]"


Va déposer par FTP le fichier "Test_TAR.tar" contenant le fichiers Page1.shtm et Page2.shtm.
Attention: pour ce qui concerne le FTP, le nom du fichier est la premier parmèts de l'instruction PutFTP, le paramètre $fn n'est donc par requis
pour une commande TAR.

Remarque: il est interdit d'inclure un élément qui décrit lui-même un format TAR.
LE TAR N'EST PAS RECURSIF !
Exemple à éviter: $dtTR $td{ $TR ……….. }

8.3.17 Exportations supplémentaires disponibles

$dtTL Liste des Tags

$dtPG Programme

$dtCF Fichier de configuration

Table 192: exportations supplémentaires disponibles

Tous ces fichiers sont des composants de la configuration de l'eWON. Ce sont les mêmes fichiers que ceux auxquels on accède depuis le
serveur FTP de l'eWON.

RG-001-0-EN ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 213


Guide général de référence Mise à jour du firmware de l'eWON

9 Mise à jour du firmware de l'eWON

9.1 Introduction
Il existe 2 méthodes de mise à jour du firmware de l'eWON : utiliser eBuddy, l'utilitaire de configuration de l'eWON, ou transférer directement le
nouveau firmware sur l'eWON avec un client FTP.

9.2 Mettre à jour le firmware de l'eWON avec eBuddy


eBuddy permet la mise à jour des eWONs avec les dernières version du firmware disponibles sur le site Internet de l'eWON.
eBuddy télécharge les firmwares et les stocke dans un dossier local de la machine
Lorsque vous utilisez la fonction Mettre à jour le Firmware, eBuddy compare le firmware présent dans l'eWON aux dernières versions du
firmware et propose une mise à jour de votre eWON avec la version la plus récente.
Ce qui signifie que vous devez d'abord mettre à jour eBuddy avant de pouvoir mettre à jour le firmware de votre eWON (veuillez consulter
“eBuddy User Guide” téléchargeable sur notre site Internet http://support.ewon.biz).
Le second lien dans l'Assistant eBuddy est utile pour mettre à jour le firmware d'un des eWONs présents sur le réseau. Cliquez sur le lien pour
lancer l'Assistant:.

Sélectionnez un eWON, soit en insérant son numéro de série, soit en en choisissant un dans la fenêtre Sélectionnez un eWON; taper le login et
mot de passe pour l'eWON, et cliquez ensuite sur Suivant dans l' Assistant de mise à jour.

Choisissez la Langue et la Version du firmware et cliquez sur Suivant.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 214


Guide général de référence Mise à jour du firmware de l'eWON

Le nouveau firmware est téléchargé dans l'eWON sélectionné :

Cliquez sur Suivant lorsque l'installation est terminée, la boîte de dialogue suivante apparaît: NE?PAS éteindre l'eWON lors du redémarrage,
cela pourrait l'endommager.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 215


Guide général de référence Mise à jour du firmware de l'eWON

Cliquez sur le bouton Terminer lorsque la mise à jour est achevée et quitter l'Assistant.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 216


Guide général de référence Mise à jour du firmware de l'eWON

9.3 Mise à jour du firmware par un transfert FTP sur l'eWON


Le firmware de l'eWON peut être mise à jour par FTP.
Télécharger simplement le fichier du firmware de l'eWON (ewonfwr.edf) correspondant à votre modèle d'eWON à partir de notr sit (http://
www.ewon.biz), et déposer ce fichier dans votre eWON pas FTP.
Vous pouvez utiliser n'importe quel programme client FTP. Assurez-vous d'utiliser le mode binaire et non ASCII
Vous pouvez aisément mettre à jour le firmware de votre eWON, en utilisant l'outil SmartFTP disponible sur notre site Web http://www.ewon.biz.

Nous vous conseillons de suivre les étapes suivantes pour mettre à jour le firmware de votre eWON en utilisant SmartFTP :
• Lancez le programme SmartFTP.
• Entrez l'adresse IP de l'eWON dans le champ "URL", le nom d'utilisateur dans le champ "Login" et le mot de passe dans le champ
"Password".

Figure 142: Connexion à l'eWON avec SmartFTP


• Cliquez sur l'icône "Connect" dans la barre d'outils de SmartFTP afin de vous connecter à l'eWON avec les paramètres que vous avez
définis. Une nouvelle fenêtre s'affiche dans laquelle apparaissent tous les fichiers présents dans l'eWON.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 217


Guide général de référence Mise à jour du firmware de l'eWON

• Il vous suffit de faire "glisser" le nouveau firmware à transférer dans l'eWON (depuis votre disque dur ou depuis un autre répertoire
FTP) et de le "déposer" à la racine du système de fichiers de l'eWON (Ici la fenêtre de l'eWON s'appelle "10.0.120.11"). Un message de
confirmation s'affiche alors et vous demande quelle action vous souhaitez effectuer.

Figure 143: fenêtre de confirmation d'écrasement du firmware de l'eWON


• Cliquez sur le bouton Ecraser et attendez la fin de la progression du transfert (barre de progression bleue dans la partie inférieure
gauche de la fenêtre).

Figure 144: eWON transfert du firmware


• Cliquez ensuite sur l'icône "Déconnecter" pour terminer la connexion avec l'eWON, puis quittez le programme SmartFTP.
ATTENTION :
L'eWON démarre l'opération de réécriture de sa mémoire flash dès que vous avez cliqué sur l'icône "Déconnecter" (cette opération
dure environ une minute).
NE DÉBRANCHEZ JAMAIS le câble d'alimentation de l'eWON au cours de cette opération. Vous remarquerez que la diode STATUS
de l'eWON clignote à une cadence d'environ une seconde. Á la fin de ce clignotement, l'eWON va redémarrer. L'opération de
redémarrage peut être observée au travers de la diode de lien Ethernet de l'eWON, laquelle s'éteint et se rallume sans cesse.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 218


Guide général de référence Mise à jour du firmware de l'eWON

Surtout ne DÉBRANCHEZ PAS le câble d'alimentation de l'eWON avant d'avoir vérifié que vous avez accès à l'eWON au travers de
votre navigateur Internet ou au travers d'un accès FTP. Le fait de ne pas respecter cet impératif peut entraîner des dommages
irréversibles à l'eWON, et la seule solution serait alors un retour usine.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 219


Guide général de référence Mise à jour du firmware de l'eWON

9.4 Downgrade (mise à niveau inférieur) du firmware


9.4.1 Firmware précédent la version 5
Sur les versions inférieures à la 5.x, la procédure de downgrade est identique à la procédure de mise à jour (upgrade) :
- utilisez "ewonfwr.edf" du firmware source et copiez-le par FTP dans le répertoire source de l'eWON.

Remarque Après un downgrade, il est recommandé de complètement formater votre eWON.

9.4.2 Firmware version 5.x (et ultérieures)


A partir de la version 5.x (et ultérieures), le downgrade de l'eWON s'effectue comme suit:
- le fichier du firmware "ewonfwr.edf" doit être renommé comme suit: "dewonfwr.edf" (remarquez le ‘d’ au début du nom)
- copiez ce dewonfwr.edf par FTP dans la répertoire source de l'eWON.

Remarque: il faut renommer le fichier ewonfwr.edf uniquement pour effectuer un downgrade.

Les corrections logicielles ne sont pas considérés comme downgrade.

Exemples :
La version 5.0 est inférieure à 5.1
La version 5.0 S4 est inférieure à 5.0 S7 (corrections logicielles de la même version 5.0)
La version 4.3 est inférieure à 5.0

Le processus est légèrement différent: lorsque l'allumage séquentiel commence, le voyant clignotte d'abord rouge – vert – éteint continuellement,
ensuite la séquence normale (rouge) commence.
Cette première opération effacera complètement la mémoire.
Important : Le downgrade efface TOUTE la configuration de l'eWON (le fichier comcfg.txt également) !
L'adresse IP de l'eWON redevient 10.0.0.53 et le modem retrouve ses paramètres par défaut.

N'effectuez JAMAIS de downgrade de la version 5.x à distance!

Veillez donc à créer un fichier de sauvegarde (back-up) des fichiers configtxt, comcfg and /usr AVANT d'effectué le downgrade.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 220


Guide général de référence Mise à jour du firmware de l'eWON

9.5 Upgrade du Bootloader (upgrade à la version firmware >= 5.2)


Depuis la version firmware 5.2, le Bootloader de l'eWON doit être supérieur à 2.0
Chaque eWON produit avec un numéro de série supérieur ou égal à 0648-xxxx-xx possèdent un bootloader 2.0.

Les eWONs produit avant 0648-xxxx-xx doivent être exceptionnellement mis à jour. Le Bootloader 2.0 est requis pour une mise à jour du
firmware 5.2..
Pour ce faire, un fichier bootldr.bin doit être téléchargé par FTP dans l'eWON. Aucun redémarrage n'est nécessaire après l'upgrade du
bootloader.
Le fichier bootldr.bin est disponible sur notre site Internet http://support.ewon.biz dans la section ''Support - Download Firmware'.

La configuration de l'eWON n'est AUCUNEMENT affectée par cette mise à jour.

Important: Ne débranchez pas le câble d'alimentation lors d'une mise à jour du bootldr.

9.5.1 Message d'erreur


Si une version >=5.2 est téléchargée dans l'eWON, et que le bootloader n'a pas une version> 2.0, l'eWON générera un erreur et le firmware sera
refusé.
Un simple téléchargement du bootloader résolvera problème et vous permettra de télécharger la version >=5.2 du firmware.

Pour les versions <5,1 (5,0, 4,3, etc..), dans le Journal des événements (ou dans le fichier Events.txt) le message sera “riftp-Invalid EDF
revision”

Pour les versions >=5,1 (5,1, 5,1s1, 5,1s2) , dans le Journal des événements (ou le fichier Events.txt) le message sera
''Bootloader upgrade required”

9.5.2 Quelle version du bootloader possédez-vous.


La réponse se trouve dans le fichier estat.htm ou avec Export Bloc Descriptor $dtES.
SIFBootldrRev:00020003

Diagnostic/Etat/Info

Dans les exemples précédents, la version du Bootloader est 2.3.

Remarque: l'affichage de la version du bootloader est disponible depuis la version 5.2 du firmware.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 221


Guide général de référence Annexes

10 Annexes

10.1 Accès au Support Technique de l'eWON


Une demande de support technique peut être introduite depuis le site Web consacré à l'eWON (http://www.ewon.biz/). Il vous suffit de remplir le
formulaire de demande de support accessible via (/Support/Support request), ou d'envoyer la description de votre problème par email :
support@ewon.biz. Notre équipe de Support Technique vous apportera son aide afin de résoudre tout type de problème que vous pourriez
rencontrer lors de la configuration de votre eWON (bien que nous pensions que ce Guide de l'utilisateur répond à ces questions techniques de la
manière la plus exhaustive possible), ou lors de l'intégration de l'eWON dans votre réseau industriel, ou encore lorsque vous l'utilisez pour lire
des informations sur ce même réseau.

10.2 Configuration de l'eWON et stockage des fichiers


Ce chapitre a pour objectif d'expliquer de quelle façon le stockage des données est organisée dans l'eWON.

10.2.1 Système de fichiers flash


L'eWON utilise un système de fichiers flash qui utilise une zone de 8, 16, 32 Mbytes de mémoire flash.

Mémoire Flash types d'eWON

• eWON500
8 MB • eWONx001
• eWON4002

• eWONx005
16 MB • eWONx101
• eWON4102

• eWONx005CD
32 MB
• eWONx104

Table 193: Mémoire Flash vs type d'eWON

Les fichiers suivants sont sauvegardés dans le système de fichiers flash :

Fichier Type Taille maximale Description

Fichier de configuration :

Configuration • Configuration du système


• Configuration de la liste des pages
(à l'exception de la 256K • Configuration des serveurs d'Entrée/Sortie
configuration des • Configuration des Tags
communications) • Configuration des utilisateurs
Remarque : le contenu des pages de configuration des
communications n'est pas sauvegardé à cet endroit.

Programme 128K Programme de script Basic

1 à 3 MB Contenu du répertoire /usr et de ses sous-répertoires. La taille du


répertoire /usr 4 à 6 MB répertoire /usr peut être à présent définie par l'utilisateur (depuis la
14 à 16 MB version 4).

Fichier des événements C 128K Fichier des événements

Enregistrements de Fichier d'historique des alarmes


C 128K
l'historique des alarmes Nombre maximum d'historiques d'alarmes : 8192

0Enregistrements 16384, 73728 ou


C Fichier des enregistrements historiques
historiques 139264 points

Table 194: Système de fichier flash - type et taille de fichiers

Important :
Le type de fichier “C” désigne un fichier circulaire. Ce type de fichier possède deux tailles : la taille standard et la taille maximum.
Lorsque la taille maximale est atteinte, les 64k de données les plus anciennes sont effacées et de nouvelles données sont écrites.
Ceci signifie que la taille des données pour les fichiers circulaires est la taille normale, car la taille maximale n'est pas permanente.
Formater le système de fichiers flash signifie effacer toutes les données dans ces fichiers.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 222


Guide général de référence Annexes

10.2.2 Configuration non-volatile


Deux blocs de mémoire additionnels de la mémoire flash sont utilisés pour :
• La configuration non volatile des communications : ce bloc contient la configuration des "communications système".

• Valeurs rétentives.
Chaque fois qu'une valeur rétentive change, la modification est inscrite dans la fonction flash et s'élévera à 12 bytes .
Ce fichier est effacé lorsque le fichier flash est formaté.
La mémoire flash peut être effacée/écrite 100 000 fois
Dès qu'une valeur rétentive est écrite, elle est lue et contrôlée. En cas d'erreur, le message d'erreur “Write retentive failed”, code 20517
est généré, indiquant que la mémoire flash est probablement morte.

10.3 Trucs et astuces pour la connexion Internet


10.3.1 Trouver l'adresse IP d'un équipement
L'eWON assure la résolution DNS (Domain Name Server). Toutefois, il est parfois plus rapide d'accéder à Internet au travers son adresse IP.
Afin de trouver l'adresse qui correspond à un nom donné, vous pouvez utiliser la commande ping –a NodeName (adresse nom du noeud). Cette
commande vous retournera diverses informations dont l'adresse IP du NodeName que vous recherchez.

Exemple :
C:\>ping -a microsoft.com
Pinging microsoft.com [207.46.197.101] with 32 bytes of data:
Destination host unreachable.
Destination host unreachable.
Destination host unreachable.
Destination host unreachable.
Ping statistics for 207.46.197.101:
Packets: Sent = 4, Received = 0, Lost = 4 (100% loss),
Approximate round trip times in milli-seconds:
Minimum = 0ms, Maximum = 0ms, Moyenne = 0ms

L'adresse IP retournée pour microsoft.com est illustrée en italique pour le présent exemple.

10.4 Trouver l'adresse IP de votre PC


Sous Windows 95/98, la commande WINIPCFG (exécutée depuis la console DOS ou depuis le menu Démarrer/Exécuter) retourne les adresses
IP de tous les adaptateurs Ethernet et PPP détectés sur votre système. Si vous n'avez pas de connexion PPP en cours, l'adresse IP PPP
retournera "N/A".
La commande DOS WINIPCFG n'existe plus sur les systèmes Millennium, Windows NT, 2000 et XP.
Vous pouvez utiliser la commande IPCONFIG sur les systèmes plus récents. Cette commande, doit être exécutée depuis la console DOS, affiche
les adresses IP de tous les adaptateurs TCP/IP détectés.
Exemple :
C:\>ipconfig
Configuration IP Windows 2000
Connexion Ethernet et PPP
Suffixe de la connexion DNS :
Adresse IP . . . . . . . . . . . : 10.0.0.11
Masque de sous-réseau. . . . . . . . . . . : 255.255.255.0
Passerelle par défaut . . . . . . . . :

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 223


Guide général de référence Annexes

10.5 Réinitialisation de l'eWON


10.5.1 Introduction
Certaines situations peuvent vous amener à réinitialiser l'eWON.
L'eWON possède une mémoire non-volatile qui est utilisée pour stocker les configurations ainsi que les données collectées. Les informations
non-volatiles sont classées en deux groupes distincts :
• La configuration des communications
• Les autres données non-volatiles (système de fichiers, configuration des Tags, pages Web créées par l'utilisateur, etc...)

Le bouton de réinitialisation est situé entre les connecteurs SERIAL et LINE. Un très petit trou dans le boîtier de l'eWON permet de pousser sur
le bouton en utilisant par exemple un trombone.

Le bouton doit être pressé AVANT de reconnecter le câble d'alimentation de l'eWON. La pression sur le bouton doit être maintenue jusqu'à ce
que le niveau d'initialisation correct ait été atteint (voir ci-dessous) :

diode "USER"

Trou d'accès

Figure 145: eWON - trou d'accès au bouton de réinitialisation et diode "USER"

10.5.2 Séquence de réinitialisation


Il y a deux niveaux de réinitialisation :
• Le premier niveau (le plus fréquent) entraîne un formatage de l'eWON.
• Le second niveau rétablit l'eWON à un état de configuration "Tel qu'à la livraison". Ce niveau vous permet également d'effectuer
un autotest minutieux de l'eWON.

10.5.2.1 Réinitialisation de premier niveau


Lorsque l'eWON est remis sous tension avec le bouton de réinitialisation maintenu enfoncé, au bout de 4 secondes, la diode "USER" commence
à clignoter (rouge) à une cadence d'une fois par seconde. Vous pouvez relâcher le bouton dès que la diode commence à clignoter à cette
cadence. Le processus de formatage premier niveau a alors lieu. La durée du clignotement dure au maximum 15 secondes, donc vous disposez
de cette plage de temps pour relâcher le bouton ; assurez-vous bien de relâcher le bouton AVANT que les 15 secondes ne soient écoulées.

10.5.2.2 Réinitialisation de second niveau


Si le bouton de réinitialisation est maintenu enfoncé plus de 15 secondes après le début de la période de clignotement, la diode "USER" va alors
cesser de clignoter et sa lumière rouge va éclairer de manière continue. À ce moment, la procédure de remise en état de la configuration de
l'eWON "tel qu'à la livraison" est enregistrée, et les données de l'eWON sont effacées (y compris ses paramètres de communication, son adresse
IP, etc...), dès que le bouton de réinitialisation est relâché.
L'outil de configuration eBuddy est requis pour définir l'adresse IP de votre eWON.

Remarque :si vous souhaitez effectuer une réinitialisation de premier niveau, mais que vous avez laissé le bouton appuyé trop longtemps jusqu'à
ce que la diode s'allume en rouge de manière continue, la seule solution pour ne pas appliquer un formatage de second niveau est de garder le
bouton de réinitialisation appuyé tout en débranchant l'alimentation de l'eWON.

10.5.3 Diagnostics du second niveau de réinitialisation


L'eWON va également procéder à un autotest lors de la réinitialisation de second niveau. Á la fin de la réinitialisation, le résultat du test est lisible
au travers de la diode "USER". Si le test s'est déroulé avec succès, la séquence suivante sera visible sur la diode.
La diode clignotera pendant 200msec toutes les 1.5 secondes. La séquence continuera indéfiniment jusqu'à ce que l'eWON soit manuellement
éteint puis remis sous tension.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 224


Guide général de référence Annexes

Si une erreur est détectée pendant le test, c'est alors la séquence suivante qui sera visible sur la diode :

1 sec.

Séquence d'erreur pour le code 2

Cet exemple illustre le cas du code d'erreur 2. La séquence continuera indéfiniment jusqu'à ce que l'eWON soit manuellement éteint puis remis
sous tension.
La séquence débute par un bref clignotement de 200msec (qui indique le début de la séquence), puis elle clignote un nombre de fois N, chaque
clignotement durant une seconde. Puis le séquence est répétée, etc...
Le nombre de clignotements de 1 seconde est déterminé par le type d'erreur détectée :

Nombre de clignotements Signification de l'erreur

1 Erreur lors du test de la RAM

2 Erreur lors de l'effacement de la mémoire flash

3 Erreur lors de l'écriture dans la mémoire flash

4 Erreur de l'horloge en temps réel

5 L'identification flash a échoué

6 Le coprocesseur d'E/S ne répond pas

Table 195: signification des clignotements de la diode "USER"

10.5.4 Réinitialisation de niveau 2 sans demande de l'utilisateur


L'eWON peut effectuer une réinitialisation de niveau 2 dans le cas suivant :
• Le coprocesseur d'E/S ne répond pas lors du démarrage de l'eWON
Dans ce cas précis vous remarquerez la séquence de clignotement caractéristique d'une réinitialisation de niveau 2 alors que vous n'avez pas
initié une telle action.

10.5.5 Que faire en cas d'erreur ?


Si une erreur est détectée au cours de l'autotest, il faut relancer le test afin de confirmer le résultat. Si l'erreur lors du test persiste, vous devrez
alors contacter l'usine de production de l'eWON pour effectuer un retour et une réparation de l'appareil.

10.5.6 Remarque importante


Lorsque vous effectuez un autotest de niveau 2, il est important de laisser le test se dérouler jusqu'à son terme, car dans le cas contraire, la
mémoire flash pourrait contenir des données inattendues qui pourraient générer une erreur de l'eWON lors de son démarrage.
C'est la raison pour laquelle l'autotest doit toujours être effectué jusqu'à ce que la diode "USER" affiche le résultat du test.

En cas de problème vous pouvez relancer une réinitialisation de niveau 2 pour retourner à une situation normale.

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 225


Guide général de référence Annexes

10.6 Tableau de comparaison entre les différents types d'eWON

modèles d'eWON 500 2001 4001 2101 4101 2005CD 4005CD 2005 4005 4002 4102
optionnel

Modem

Modem

Modem

Modem

Modem

Modem

Modem

Modem

Modem

Modem
modem

batterie RTC (HTR:


X X X X X X X X X X X X X X X
horloge temps réel)
COM1 isolé X X X X X X X X X X
spécificités
hardware

8 DI + 2 DO
X X X
supplémentaires
2 ports série
X X X
supplémentaires
Port MPI En option (remplace le port série) Indisponible
Enregistrements
X X X X X X X X X X
historiques
viewON X X X X X X X X X X
spécificités

connexion PPP (entrée/


logiciel

X X X X X X X X X X
sortie)
Routage (IP forwarding
+ Routes statiques + X X X X X X X X X X X X X X
Proxy)
VPN X X X X X X X X X X X
Table 196: Fonctionnalités disponibles suivant le type d'eWON

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 226


Guide général de référence Annexes

10.7 Détection d'adresse IP dupliquée (Le voyant User clignote en rouge)


Depuis la version 4.3 du firmware, l'eWON effectue un contrôle sur le réseau IP afin d'éviter les adresses IP dupliquées.
L'eWON effectue ce test au démarrage afin de s'assurer que son adresse IP n'est pas en conflit avec celle d'un autre équipement sur le réseau.
Si l'eWON est configuré avec la même adresse IP qu'un autre équipement, il ne démarrera pas et le voyant User va clignoter sans
cesse avec la séquence suivante :

lumière rouge brève + pause + lumière rouge longue + pause

Résolution :
1) Isolez votre eWON de l'équipement générant le conflit
Le moyen le plus simple est de connecter directement l'eWON à votre PC au moyen d'un câble Ethernet croisé (donc sans hub)
2) Redémarrez l'eWON
3) Modifiez l'adresse IP de l'eWON (avec eBuddy, disponible sur http://www.ewon.biz Support/Download Software)
Lorsque l'eWON est bloqué, le test de l'adresse IP dupliquée est relancé toutes les 10 minutes. Si le conflit d'adresse est résolu,
l'eWON pourra démarrer normalement.

10.8 Matrice de compatibilité Rockwell


Ce document reprend la matrice de compatibilité entre l'eWON et les API de la famille Rockwell- Allen Bradley.

Version de Le nom du
Nom et Type de l'API EIP DF1 Commentaire
l'eWON serveur d'E/S

PLC5 x x Rev 5.1 DF1

SLC500 x x DF1

MicroLogix x x DF1

CompactLogix x x Rev 5.3 DF1 depuis Rev 5.3 ABLOGIX

ControlLogix x x Rev 5.3 DF1 depuis Rev 5.3 ABLOGIX

FlexLogix x x Rev 5.3 DF1 depuis Rev 5.3 ABLOGIX

Table 197: Matrice de compatibilité Rockwell

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 227


Guide général de référence Annexes

10.9 Comportement du voyant du modem GSM

Figure 146: Niveau du signal GSM


Par défaut, le voyant du modem s'allume (rouge) pendant que la connexion PPP est établie et s'éteint lorsque la connexion est terminée..
Si cette option est sélectionnée, le voyant du modem le niveau du signal se comportera comme suit:

Le voyant donne 2 informations:


• si le modem est connecté.
• le niveau de la réception du signal.

Le signal est représenté par une séquence de 8 secondes. Les 4 premières secondes témoignent du niveau du signal tandis que les 4 dernières
secondes affiche l'état de la connexion.

Niveau du signal: le niveau du signal est affiché 4 fois. Le voyant s'allume entre 100msec et 900msec selon le niveau du signal. Ensuite, il
clignote encore 3 fois.
État de la connexion: les 4 dernières secondes, le voyant est allumé si la connexion est établie (connexion PPP établie). Le voyant est éteint,
aucune connexion n'est en cours .

REM: le niveau du signal affiché est rudimentaire, pour plus de précisions sur le niveau du signal, rendez-vous à la page Configuration de
l'eWON

Connecté
Niveau du signal GSM
(bas)

Connecté
Niveau du signal GSM
(haut)

Déconnecté
Niveau du signal GSM
(haut)

Table 198: Affichage du niveau GSM (séquence)

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 228


Guide général de référence Annexes

RG-001-0-FR ver 1.9 eWON® - 12/05/2010 - ©eWON sa Page 229

Vous aimerez peut-être aussi