Vous êtes sur la page 1sur 6

226 ARTICLE TECHNIQUE Dispersions de pigments / Colour dispersions

Dispersions de pigments / Colour dispersions


Du maquillage « haute intensité » grâce
aux dispersions de pigments
 

Afin de satisfaire les besoins des consommateurs modernes, les formulateurs


sont mis au défi de produire des produits de maquillage encore plus intenses en
couleurs. Les dispersions de couleurs de Kobo offrent une solution aux besoins
des formulateurs avec des pigments pré-broyés pour un développement intégral
de la couleur dans des fluides cosmétiques. Ces dispersions contiennent des
pigments qui sont traités en surface et peuvent être facilement ajoutés aux
formules à des concentrations plus élevées que les pigments secs classiques.
  Introduction de plusieurs lancements produits. La couleur changement de couleurs plus transparents,
  dans la catégorie des produits « haute inten- renforcent ou ajoutent des changements de
En matière de couleur, le terme « haute inten- sité » provient de pigments classiques qui tonalité au produit final. Ce concept s’étend
sité » est employé par l’industrie cosmétique sont finement broyés, de préférence traités des produits pour les lèvres jusqu’à ceux pour
depuis une dizaine d’années. Elle a été l’objet en surface. De plus, l’ajout de pigments à ef- les ongles, y compris les ombres à paupières,

Di d’un regain d’attention récemment au travers fets spéciaux, principalement les pigments à les mascaras et tous les autres produits de

Colour dispersions
for high intensity cosmetics
Formulators are challenged to produce cosmetic products that have a higher
intensity of colour in order to fulfill the modern needs of consumers. Kobo colour
dispersions provide a solution to formulators’ requirements by pre-grinding
pigments to full colour development in cosmetic grade liquids. These dispersions
contain pigments that are surface-treated and can be added to formulas at higher
concentrations than conventional dry pigments.

   Introduction Also, the addition of special effect pigments, colour technology. Generally, they are re-
primarily those with colour travel and trans- ferring to the pigments in the product and
With respect to colour, the term “high in- parency reinforce and add tonal changes to use descriptive terms such as saturation, vi-
tensity” has been in existence within the the end product. This concept extends from brant, long lasting, and multi-dimensional as
cosmetic industry for about ten years. lip to nail products, eyeshadows, mascaras a way of promoting them. Some of these
More focus has been placed on it recently and all decorative cosmetics, even into per- pigments are newer materials to the indus-
with more product introductions. The high sonal and skin care. try, such as borosilicate flakes or synthetic
intensity cosmetic category derives colour Cosmetic advertisements use the phrase, mica, containing multi-layers that promote
from conventional pigments that are finely “high intensity”, to best describe their pro- colour travel. The interference colours from
ground preferably with surface treatments. ducts as incorporating a new and vivid these pigments are extremely chromatic,

2015 - Guide des ingrédients cosmétiques Expression Cosmétique

XXX-XXX A-Z - EC Guide AZ 2015.indd 226 03/12/15 17:20


Colour dispersions  / Dispersions de pigments TECHNICAL ARTICLE 227

maquillage, sans oublier le domaine du soin. Depuis des années déjà, de nombreux environnant. Cela permet au fournisseur de
Les revendications cosmétiques utilisent fabricants de cosmétiques proposent à créer des dispersions de pigments concen-
l’expression « haute intensité », pour décrire l’industrie, des couleurs finem ent broyées trées allant jusqu’à 75% dans de nombreux
au mieux les produits intégrant une nouvelle au travers d’une grande variété de bases cas.
technologie dédiée aux couleurs vives. En gé- cosmétiques, telles que les huiles naturelles, Le formulateur peut tirer parti de cette tech-
néral, elles font référence aux pigments conte- les esters, les silicones, les hydrocarbures, nologie pour augmenter la quantité de pig-
nus dans le produit et utilisent des termes de- l’eau ou les polyols(1). ments présents dans le produit cosmétique
scriptifs, tels que saturation, brillance, longue Ces dispersions de pigments permettent final, que ce soit un rouge à lèvres, un fard
durée et multidimensionnel dans le but de les au formulateur de créer de nouveaux sys- à joues, ou un produit de maquillage pour
promouvoir. Certains de ces pigments sont de tèmes capables d’intégrer des concentra- les yeux. Les améliorations apportées à la
nouveaux matériaux pour l’industrie, tels que tions de pigments plus importantes. Ces technologie du traitement de surface et aux
les borosilicates ou le mica synthétique multi- dispersions contiennent généralement des procédés de dispersions, ainsi que les pig-
couches qui favorise le changement de cou- pigments traités en surface. Les traitements ments ayant un niveau de qualité plus élevé,
leurs. Les couleurs interférentielles provenant de surfaces, tels que l’isopropyl titanium ont permis ces avancées.
de ces pigments sont extrêmement chroma- triisostearate (ITT) entre autres, diminuent Dans de nombreux cas, les dispersions
tiques, avec une plus grande transparence, l’absorption d’huile ou d’eau et améliorent de couleurs contiennent des particules de
brillance et clarté provenant du substrat et de la compatibilité des pigments dans le milieu petite taille qui peuvent être entièrement
la conception multi-couches.
 
  Les dispersions de pigments
 
Les tout derniers pigments à changement
de couleurs jouent un rôle important dans
la catégorie des cosmétiques « haute inten-
sité ». Toutefois, la véritable base des produ-
its de maquillage continue à être l’évolution
et le raffinement permanents des pigments
organiques et inorganiques traditionnels.
Di
with higher transparency, sparkle and
clarity due to the substrate and multi-layer
design.

  Colour dispersions

The newer colour travel pigments are an


important part of the high intensity category.
However, the real foundation for the decora-
tive colour products continues to be the conti-
nuing evolution and refinement of traditional FIGURE 1 :
organic and inorganic pigments. For many VALEURS CHROMATIQUES DES DISPERSIONS DE COULEURS.
CHROMA VALUES OF COLOUR DISPERSIONS.
years a number of cosmetic manufacturers
have been providing the industry with finely
ground colours in a wide variety of cosmetic
bases, such as natural oils, esters, silicones, cases. The cosmetic formulator takes advan- By adding dispersants, surface treatments,
hydrocarbons, and water or polyols(1). tage of this technology and can increase and stabilizers the internal and competing
These pigment dispersions allow the formu- the amount of pigments present in the final forces of the system are reduced. Stability
lator to create new systems that can incorpo- product whether it be a lipstick, blusher, is improved(2).
rate higher concentrations of colour. These or an eye make-up product. Refinements
dispersions usually contain pigments that made in surface treatment technology and   Defining high intensity 
are surface-treated. The surface-treatments, dispersion process capabilities as well as
such as isopropyl titanium triisostearate (ITT) pigments with a higher degree of quality Chroma is the intensity of the colour and cor-
or others, diminish oil or water absorption has made this possible. responds to the distance from the colourless
and improve the compatibility of the pig- Colour dispersions contain small size (grey) center of the color circle towards the
ments within the surrounding medium. This particles which are fully dispersed by pre- intensely coloured outer edge. C* - the chro-
allows the supplier to create concentrated mixing and fine grinding for several hours ma coordinate is the perpendicular distance
dispersions of pigments up to 75% in many in many cases. from the lightness axis (more distance being

The global information on cosmetics & fragrances Guide of cosmetic ingredients - 2015

XXX-XXX A-Z - EC Guide AZ 2015.indd 227 03/12/15 17:20


228 ARTICLE TECHNIQUE Dispersions de pigments / Colour dispersions

dispersées par un pré-mélange et un broy- à la périphérie. Une couleur avec une valeur de aux produits plus clairs. Pour les rouges,
age fin de plusieurs heures. chroma d’environ 70 ou plus est considérée l’accroissement du « chaud » correspond à
L’ajout de dispersants, de traitements de comme vraiment très intense(3). une diminution de la luminosité et une satura-
surface, et de stabilisants, permet de réduire La saturation ou la chromaticité correspon- tion croissante. Sur l’échelle chromatique, les
les forces internes en opposition au sein du dent à la « pureté » d’une couleur. Cela permet femmes ont une préférence pour les rouges
système. La stabilité s’en trouve améliorée(2). de mesurer jusqu’à quel point une couleur est tirant sur le bleu alors que les hommes sont
chromatique plutôt qu’achromatique. Si du plus attirés par les rouges qui ont une teinte
  Définition de la haute intensité noir ou du blanc sont ajoutés à une couleur, plus jaune(4).
  elle aura alors moins de saturation ou de
La chromaticité ou (chroma), est l’intensité chroma. En d’autres termes, plus une couleur   Optimiser les produits « haute 
chromatique, elle correspond à la distance s’éloigne du lumineux ou du sombre, plus elle intensité »
allant du centre incolore (gris) du cercle de est saturée.  
couleurs, vers le bord extérieur de couleur in- La perception de chaleur est également liée • Le chroma
tense. C* - les coordonnées de chromaticité à la luminosité et à la saturation d’une cou- La sélection des couleurs et la formulation
correspondent à la distance perpendiculaire à leur. Les rouges sont considérés comme de pigments organiques et inorganiques
l’axe de luminance (une distance plus grande plus chauds que les bleus. Dans le domaine est l’un des principaux facteurs permettant
correspondant à plus de chroma). La chro- de la psychologie des couleurs, les couleurs l’optimisation des produits  « haute intensité ».
maticité dans le système chromatique L*c*h* plus chaudes correspondent à des produits De nombreuses dispersions de pigments
varie de 0 à 100, où 0 est au centre et 100 est plus sombres et les couleurs plus froides «  haute intensité  » sont disponibles dans
le portefeuille produits de Kobo. Certaines
DISPERSIONS PIGMENTAIRES DE KOBO ET LEURS DIFFÉRENTS TRAITEMENTS DE SURFACE. d’entre elles sont des dispersions concentrées
KOBO’S COLOUR DISPERSIONS AND THE DIFFERENT SURFACE TREATMENTS. de couleurs D&C (Drug and Cosmetics ou ap-
Basic or primary ingredients of colour dispersions tested prouvées pour les médicaments et cosmé-
Dispersion Codes Surface treatment: ITT (Isopropyl Titanium Triisostearate) tiques), ou des oxydes métalliques dispersés
INBP50Y5A Yellow 5 Lake and Isononyl Isononanoate and ITT dans de l’huile de ricin (CO) ou dans isono-
CO35Y5A Yellow 5 Lake and Ricinus Communis Castor Seed Oil and ITT nyl isononanoate (INBP). Ces dispersions
INBP50R6B Red 6 Lake and Isononyl Isononanoate and ITT spécifiques sont beaucoup utilisées dans les

Di CO30R6B
INBP45R7C
CO20R7C
Red 6 Lake and Ricinus Communis Castor Seed Oil and ITT
Red 7 Lake and Isononyl Isononanoate and ITT
Red 7 Lake and Ricinus Communis Castor Seed Oil and ITT
rouges à lèvres (Tableau 1).

INBP50R27U Red 27 Lake and Isononyl Isononanoate and ITT


INBP50R28U Red 28 Lake and Isononyl Isononanoate and ITT
INBP50R33A Red 33 Lake and Isononyl Isononanoate and ITT nanoate (INBP). These particular dispersions
INBP40B1A Blue 1 Lake and Isononyl Isononanoate and ITT are widely used in lipstick products (Table 1).
INBP75ER Iron Oxides and Isononyl Isononanoate and ITT We measured the colour of 17 of these
COP40TRR Iron Oxides and Ricinus Communis Castor Seed Oil and ITT concentrated dispersions using a Datacolor
COP40TRY Iron Oxides and Ricinus Communis Castor Seed Oil and ITT
Microflash D200. We then “normalized”
INBP55EY Iron Oxides and Ricinus Communis Castor Seed Oil and ITT
the dispersions so that each contained the
INBP75EBR Iron Oxides and Isononyl Isononanoate and ITT
same concentration of pigments via dilution
INBP70U Titanium Dioxide and Isononyl Isononanoate and ITT
and again took colour measurements. This
INBP75EB Iron Oxides and Isononyl Isononanoate and ITT
provided us with a more fair assessment
more chroma). The chroma in the L*c*h* reds, increasing warmth corresponds with of how each pigment when viewed at the
colour system varies from 0 to about 100 decreasing brightness and increasing satu- same strength impacts high intensity.
where 0 is at the center and 100 is at the ration. On the colour scale, women have As shown in the graph measuring chroma
periphery. A colour with a chroma value of a preference for reds that are bluish while values it is clear that many of the organic co-
about 70 or more would be dramatically men are drawn to reds that have a more lours show a higher degree of colour purity
intense(3). yellow hue(4). than inorganics. Black iron oxide and tita-
Saturation or chroma is the “purity” of a nium dioxide had chroma values near zero.
colour. It is the extent to which it is chromatic   Optimizing high intensity  The addition of titanium dioxide or black
rather than achromatic. If black or white is products  iron oxide to a product formulated for high
added to a colour, it then has less saturation intensity will diminish the effect (Figure1).
or chroma. In other words, the farther a co- • Chroma Red #6, Red #7, Red #27, and Red #28
lour moves away from lightness or darkness, Colour selection and formulation of orga- have high chroma values. Especially, Red
the more saturated it becomes. nic and inorganic pigments is one of the #6 in castor oil, which makes it perfect for
Perception of temperature is also related primary factors in optimizing high intensity high intensity lipsticks or blushers. Yellow #5
to the brightness and saturation of colour. products. A number of high intensity co- has a high chroma value, but its concentra-
Reds are rated as warmer than blues. In lour dispersions are available from Kobo tion in lipsticks is low or not present at all in
the realm of colour psychology, warmer Products. Some of these are concentrated many shades. Red and yellow oxides can
colours are linked to darker products and dispersions of D&C colours or metal oxides contribute to high intensity depending upon
cooler colours to those that are whiter. For in castor oil (CO) and also in isononyl isono- the grade used. Red #33 and Blue #1 have

2015 - Guide des ingrédients cosmétiques Expression Cosmétique

XXX-XXX A-Z - EC Guide AZ 2015.indd 228 03/12/15 17:20


Colour dispersions  / Dispersions de pigments TECHNICAL ARTICLE 229

Nous avons mesuré la couleur de 17 de ces absente dans de nombreuses teintes. Les • Les indices de réfraction
dispersions concentrées en utilisant un Data- oxydes rouges et jaunes peuvent contribuer Une des principales fonctions des liquides vé-
color Microflash D200. Nous avons ensuite « à l’obtention d’une intensité élevée en fonc- hicules dans un rouge à lèvres ou un produit
standardisé » les dispersions en les diluant tion de la qualité employée. Le Red #33 et le pour les lèvres est d’augmenter la proportion
afin que chacune contienne la même concen- Blue #1 ont des valeurs de chromaticité plus de lumière « colorée » réfléchie par rapport à
tration de pigments, puis nous avons à nou- faibles et ils pourront être utilisés pour obte- la lumière « blanche » diffusée. Des liquides
veau pris les mesures de couleur. Cela nous nir la teinte cible dans certaines formulations, tels que l’huile de ricin, y parviennent en en-
a permis d’avoir une évaluation plus juste de mais ne contribueront pas significativement veloppant complètement les particules pig-
la façon dont chaque pigment, lorsqu’il est à un effet haute intensité. Il est à noter que mentaires. Les milieux liquides utilisés pour
vu à une concentration identique, influence l’emploi de certains pigments, tels que Red ces produits ont tous des indices de réfrac-
l’intensité de la couleur. #33 et Red #36 D&C, est limité aux États-Unis tion (IR) très proches, d’environ 1,43 à 1,50.
Comme le montre le graphique avec la mesure ou dans l’UE, à 3% maximum dans les produ- Ceux-ci sont proches des indices de réfrac-
des valeurs de chroma, un grand nombre de its. De nombreux pigments D&C ne sont pas tion de certains colorants (1,50 à 1,54) et pr-
couleurs organiques ont de toute évidence un autorisés pour la zone des yeux(5). esque identiques aux indices de réfraction des
degré plus élevé de pureté chromatique que les
composés inorganiques. L’oxyde de fer noir et
le dioxyde de titane présentent des valeurs de
chroma proches de zéro. L’ajout de dioxyde de
titane ou d’oxyde de fer noir diminuera l’effet «
haute intensité » d'un produit (Figure 1).
Les pigments Red #6, Red #7, Red #27, et
Red #28 ont des valeurs de chromaticité
élevées. Particulièrement le Red #6 dans de
l’huile de ricin, ce qui rend son utilisation par-
faite pour les rouges à lèvres ou les fards à
joues haute intensité. Le Yellow #5 a une valeur
de chroma élevée, mais sa concentration dans
les rouges à lèvres est faible ou carrément
Di
lower chroma values and may be used to
obtain the target hue for some formulations,
but will not add significantly to the high in-
tensity effect. It should be mentioned that
some dye contents, such as D&C Red #33
and #36, are limited in the U.S. or EU to 3%
maximum in products. Many D&C pigments FIGURE 2 :
are not permitted in the eye area(5). RATIO DES CONTRASTES DES DISPERSIONS PIGMENTAIRES (TRANSPARENCE ET
OPACITÉ).
• Refractive Indices CONTRAST RATIOS FOR COLOUR DISPERSIONS (TRANSPARENCY & OPACITY).
One of the principal functions of the surroun-
ding media in a lipstick or lip product is to in-
crease the proportion of reflected “colored” the oil means the surrounding vehicle will • Transparency and opacity
light over scattered “white” light. Liquids, greatly reduce the proportion of light that is The hiding power of pigments increases
such as castor oil, do this by completely scattered at the vehicle/pigment boundary. with the following properties: refractive
surrounding the pigment particles. The liquid This increases the proportion of partially index, fineness (until optimal size is
media used for these products all have very absorbed (coloured) light, creating both a reached), depth of colour and in certain
similar refractive indices, about 1.43 - 1.50. somewhat darker colour and a more intense cases the topography and complexity of
These are close to the refractive indices of (higher chroma) colour. the pigment (7).
some dyes (1.50 - 1.54) and almost the The refractive index of castor oil is 1.477 The overall concentration and opacity of the
same as the refractive indices of laking – 1.481 and for isononyl isononanoate is pigments, especially those that deliver the
substrates used to make dyes into pigments. 1.43 - 1.44. The chroma values for all three high chroma value is important. By creating
For example, the RI ratio between castor lakes Red #6, Red #7, and Yellow #5 were an opaque film the chroma and colour value
oil (1.48) and aluminum hydroxide (1.57) higher in castor oil than in isononyl isonona- is preserved. Light does not pass through it
is close at a value of 0.94, not far from noate. The higher refractive index of castor as easily and is reflected back or absorbed
1.00. The refractive index of lake pigments oil provides slightly better colour saturation with less modification.
is largely determined by the base(6). This as it is closer in value to the refractive index We measured the contrast ratio which trans-
small difference between the pigment and of the pigments themselves. lates to opacity. Titanium dioxide was the

The global information on cosmetics & fragrances Guide of cosmetic ingredients - 2015

XXX-XXX A-Z - EC Guide AZ 2015.indd 229 03/12/15 17:20


230 ARTICLE TECHNIQUE Dispersions de pigments / Colour dispersions

supports sur lesquels sont adsorbés les colo- dans la mesure où il est plus proche en valeur de La plupart des oxydes de fer sont dans une four-
rants pour faire les pigments laque. l’indice de réfraction des pigments eux-mêmes. chette étroite de résultats (Figure 2).
Par exemple, le ratio IR entre l’huile de ricin   L’indice de réfraction plus élevé de l’huile de ricin
(1,48) et l’hydroxyde d’aluminium (1,57) est • La transparence et l’opacité fait que les trois lake, à savoir les Red #6 Red #7
proche d’une valeur de 0,94, donc approchant Le pouvoir couvrant des pigments augmente et le Yellow #5, sont un peu plus transparents
1,00. L’indice de réfraction des pigments laque avec les propriétés suivantes: l’indice de réfrac- que dans isononyle isononanoate. La valeur
est grandement déterminé par la base(6). Cette tion, la finesse (jusqu’à ce que la taille optimale d’indice de réfraction d’isononyle isononano-
petite différence entre le pigment et l’huile sig- soit atteinte), la profondeur de la couleur et dans ate est plus éloignée de celle des pigments,
nifie que le fluide véhicule permettra de réduire certains cas la topographie et la complexité du augmentant ainsi la diffusion de la lumière et
considérablement la proportion de lumière qui pigment(7). améliorant l’opacité.
est diffusée à la frontière véhicule/pigment. Cela La concentration globale et l’opacité des pig-
augmente la proportion de lumière (colorée) par- ments, en particulier ceux qui ont une valeur de   La formulation des produits de 
tiellement absorbée, créant à la fois une couleur chroma élevée a son importance. En créant un maquillage pour les lèvres
un peu plus sombre et plus intense (chroma plus film opaque la chromaticité et la valeur chroma-
élevé). tique sont préservées. La lumière ne traverse pas Le rouge à lèvres est probablement le meil-
L’indice de réfraction de l’huile de ricin est de aussi facilement et elle est réfléchie ou absorbée leur exemple dans la catégorie des produits
1,477 à 1,481 et celui d’isononyle isononanoate avec moins de modifications. « haute intensité », dans la mesure où toutes
est de 1,43 à 1,44. Les valeurs de chromaticité Nous avons mesuré le ratio de contraste qui les marques cosmétiques cherche à offrir au sein
pour les trois lake, à savoir les Red #6, Red #7 et traduit l’opacité. Le dioxyde de titane est le pig- de leur gammes, les nuances les plus brillantes
Yellow #5 sont plus élevées dans l’huile de ricin ment le plus opaque, lorsqu’il est mesuré en et les plus intenses. Dans la formulation de ces
que dans isononyle isononanoate. L’indice de utilisant un taux de contraste Noir J / Blanc J, produits pour les lèvres, que ce soit sous forme
réfraction plus élevé de l’huile de ricin offre une mais son utilisation dans des produits à haute de raisins ou d’applications liquides, l’utilisation
saturation des couleurs légèrement meilleure intensité réduira la chromaticité. Le Yellow #5 des pigments D&C et de certains oxydes de fer
est le pigment le plus transparent. Les valeurs sont à l’origine des teintes intenses proposées.
des pigments Red D&C et tous les oxydes de Pour les teintes les plus osées, on peut trou-
fer sont proches au sein de la gamme. Ils ap- ver une concentration de pigments D&C allant
portent un degré d’opacité plus élevé au produit, jusqu’à 10 à 15%, du poids sec, en plus d’autres

Di à l’exception du Red #27 qui est semi-opaque. pigments (Photo 1).

  Formulating colour lip  dispersions, Kobo’s Applications Lab formu-


products lated a high intensity lipstick with long las-
PHOTO 1 : ting colour throughout the day. This formula
ROUGES À LÈVRES ACTUELLEMENT Lipstick is perhaps the best example of is shown below using a combination of Red
SUR LE MARCHÉ, GRANDES the high intensity category as cosmetic #7 and Yellow #5 dispersions in isononyl
SURFACES ET MARQUES PREMIUM. companies compete for the most brilliant isononanoate. The chroma value for this
CURRENTLY MARKETED LIPSTICKS - MASS and intense shades within their lines. In was 52. Other factors are also important
MARKET & PRESTIGE BRANDS. formulating these lip products, whether in as they influence the consumers’ overall per-
the form of sticks or liquid application, the ception of colour. If the product, whether it
use of D&C colours and some iron oxides be a lipstick or another item, is long-lasting
most opaque pigment as measured using a are responsible for the intense shades. In throughout the day this will further enhance
contrast ratio of Black Y/White Y, but using the boldest shades as much as a 10-15% the perception of intense colour (Table 2).
it in high intensity products will reduce chro- concentration of the D&C colours on a dry
ma. Yellow #5 was the most transparent pig- weight basis may be present, in addition to   Conclusion 
ment. The values of the red D&C pigments other pigments (Photo 1).
and all iron oxides were mixed within the We measured two dozen lipsticks on the Higher pigment loadings in products are
range. They will lend a higher degree of market to better understand the colour dif- possible due to concentrated dispersions
opacity to the product with the exception of ferences between those lipsticks that are and surface treatments for colours that
Red #27 which was semi-transparent. Most advertised or labeled as high intensity and are produced by cosmetic manufacturers.
of the iron oxides fell within a narrow range those that are not. The chroma readings va- These concentrated dispersions are avai-
(Figure 2). The higher refractive index of ried over a wide range. However, the most lable for most cosmetic pigments, both
castor oil made all three lakes Red #6, Red brilliant lipsticks had chroma measurements inorganic and organic, offering a wide
#7, and Yellow #5 slightly more transparent greater than 50. A few were as high as 65. range of colours.
than the same pigments in isononyl isono- It may still be possible to boost chroma for The dispersions are widely used for deco-
nanoate. Isononyl isononanoate is farther lipsticks beyond 65 by incorporating more rative cosmetics to optimize and control
away in value from the refractive index of of the Red #6 dispersions in castor oil which colour, and to create special effects and
the pigments themselves thereby increasing has the highest chroma >80. benefits for personal care and skin care pro-
light scattering and improving opacity. To demonstrate the use of these colour ducts. To achieve high intensity products,

2015 - Guide des ingrédients cosmétiques Expression Cosmétique

XXX-XXX A-Z - EC Guide AZ 2015.indd 230 03/12/15 17:20


Colour dispersions  / Dispersions de pigments TECHNICAL ARTICLE 231

Nous avons mesuré deux douzaines de a une tenue longue durée cela contribuera un dispersion des couleurs, en particulier de pig-
rouges à lèvres du marché afin de mieux peu plus à améliorer la perception de couleur ments lake, dans des liquides avec des indi-
comprendre les différences de couleur entre intense (Tableau 2). ces de réfraction qui sont proches de celui du
ces rouges à lèvres, revendiqués ou étiquetés pigment et du substrat atténuera la diffusion
comme ayant une intensité élevée, et ceux qui   Conclusions de lumière. La compréhension de la relation
ne le sont pas.   entre les indices de réfraction des pigments
Les valeurs de chromaticité relevées s’étalaient La formulation de maquillage « haute inten- et les liquides véhicules peut aider à améliorer
sur une large plage. Cependant, les rouges à sité » est possible par l'utilisation de disper- la chromaticité/saturation et la transparence/
lèvres les plus brillants avaient des mesures sions hautement concentrée en pigments opacité, le cas échéant(8).
de chroma supérieures à 50. Un petit nombre utilisant des traitements de surface. Ces Les mesures du ratio de contraste nous
atteignant même les 65. Il est toujours pos- dispersions concentrées conviennent pour permettent de mieux comprendre la relation
sible, de pousser la chromaticité des rouges la plupart des pigments cosmétiques, qu’ils entre transparence et opacité des lake D&C
à lèvres au-delà de 65 en incorporant encore soient organiques ou inorganiques, offrant par rapport aux pigments d’oxyde métal-
plus de dispersions de Red # 6 dans l’huile un large choix de couleurs. Ces dispersions liques. Les formulateurs peuvent optimiser
de ricin qui a le chroma le plus élevé (> 80). sont très utilisées dans le maquillage pour les produits à haute intensité en équilibrant
Pour montrer comment utiliser ces dispersions optimiser et contrôler la couleur, et pour ap- le chroma et la transparence ou l’opacité des
de couleurs, le Laboratoire d’Applications de porter des effets spéciaux et des bénéfices pigments lake et d’oxyde métallique. L’ajout
Kobo a formulé un rouge à lèvres « haute in- aux produits cosmétiques et de soins. Pour de pigments à changement de couleurs ayant
tensité », avec une couleur longue tenue (toute obtenir des produits «  haute intensité », tels un degré plus élevé de transparence et de
la journée). La formule qui est présentée ci- que les rouges à lèvres, l’utilisation de dis- clarté, peut renforcer l’effet global. ■
dessous, utilise une combinaison de Red # 7 persions de lake organique et d’oxyde de  
et de Yellow # 5 dispersés dans ‘isononyle fer permettent d’obtenir des résultats offrant Edward Bartholomey
Responsable scientifique senior
isononanoate. La valeur de chromaticité pour une couleur intense, particulièrement grâce à Principal Research Scientist
cette formule était de 52. D’autres facteurs ont l’utilisation de dispersions de Red #6, Red #7, KOBO PRODUCTS INC.
également leur importance dans la mesure où et de Red #28, utilisées à des concentrations
ils influencent la perception globale de la cou- plus élevés. Les mesures de la chromaticité
leur par les consommateurs. Si le produit, que pour les dispersions et les produits actuelle- References
ce soit un rouge à lèvres ou un autre produit, ment commercialisés en sont la preuve. La
1 - Giancola Giorgiana (May 2014) Overview of Colour
Dispersions in Cosmetics, Personal Care Magazine, pp.
Di
29-31
2 - Schlossman David, Shao Yun, (June 2004) Surface
Treatment and Dispersions of Inorganic UV Filters,
Chulalongkorn University Seminar, Thailand
3 - Christensen Ian, (2003) Developments in Colorants for
Plastics, Rapra Technology Limited, Volume 14, Number
1, pp.4
4 - Wright Benjamin, (June 1962) The Influence of Hue,
Lightness, and Saturation on Apparent Warmth and Weight,
American Journal of Psychology, Volume 75, pp 232-241
5 - Patton Temple C., (1973) Food, Drug & Cosmetic
Colors, Pigment Handbook - Properties and Economics,
John Wiley & Sons, Volume 1, pp. 953-976
6 - MacAvoy Bruce, (2008) The Secret of Glowing Color,
Handprint
7 - Merwin H.E., (1916) Optical Properties and Theories
of Color of Pigments and Paints, Colors of Pigments and
Paints, Papers From the Geophysical Laboratory,- Carnegie
Institution, Issues 252-290, pp. 8-9

TABLEAU / TABLE 2 : 8 - Feller Robert L., (1986) Appendices, Artists’ Pigments-
ROUGE À LÈVRES COULEUR INTENSE AVEC LES DISPERSIONS INBP ET KOBOGUARD® HRPC. A Handbook of their History and Characteristics, National
Gallery of Art, Volume 1
RICH COLOR LIPSTICK WITH INBP DISPERSIONS AND KOBOGUARD® HRPC.

such as lipsticks, the use of organic lake in liquids with refractive indices that are of transparency/opacity for D&C lakes re-
and iron oxide dispersions can achieve close to that of the pigment and substrate lative to metal oxide pigments. Formulators
results that are brilliant in colour, especially will minimize light scattering. Understan- can optimize high intensity products by ba-
through the use of Red #6, Red #7, and ding the relationship of the refractive indices lancing the chroma and transparency or
Red #28 dispersions used at higher levels of pigments and the surrounding media can opacity of coloured lake and metal oxide
within the formulation. Chroma measure- help to improve chroma/saturation and pigments. The addition of colour travel pig-
ments for dispersions and currently marke- transparency/opacity where needed(8). ments to the product, those with a higher
ted products support this. The measurements for the contrast ratio degree of transparency and clarity, can
Dispersing colours, especially lake pigments, helps us to better understand the relationship further enhance the overall effect. ■

The global information on cosmetics & fragrances Guide of cosmetic ingredients - 2015

XXX-XXX A-Z - EC Guide AZ 2015.indd 231 03/12/15 17:20