Vous êtes sur la page 1sur 2

See

discussions, stats, and author profiles for this publication at: https://www.researchgate.net/publication/281551494

Caractérisation des métaux lourds dans les sols


de la mine abandonnée de Zaida (Haute
Moulouya, Maroc)

Conference Paper · January 2014

CITATIONS READS

0 121

1 author:

B. Baghdad
Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II
47 PUBLICATIONS 61 CITATIONS

SEE PROFILE

Some of the authors of this publication are also working on these related projects:

Degradation of rangelands in the Middle Atlas View project

geoheritage in Morocco View project

All content following this page was uploaded by B. Baghdad on 07 September 2015.

The user has requested enhancement of the downloaded file.


Caractérisation des métaux lourds dans les sols de
la mine abandonnée de Zaida (Haute Moulouya,
Maroc)
M. Laghlimi1, B. Baghdad2, R. Moussadek3, H. El Hadi1, A.Bouabdli4, S. Bouaziz5
1 - Département de Géologie, Faculté des Sciences Ben Msik, B.P. 7955, Casablanca, Maroc.
2 - Département des Ressources Naturelles et Environnement, Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II, B.P. 6202, Madinat El Irfane, 10101 Rabat, Maroc.
3- Institut National des la Recherche Agronomique, BP 6356, Rabat, Maroc
4-Département de Géologie, Faculté des Sciences, Université Ibn Tofail, 1074Kénitra, Maroc.
5-Université de Sfax, Ecole Nationale d’Ingénieurs de Sfax/ Département de Génie Géologique, BP 1173 – 3038 Sfax, Tunisie

Poster ID : 125
Contact: laghlimi.meriem@gmail.com

Résumé Résultats
L’ancien site minier de Zaida, situé à 30 Km au NW de Midelt dans la Haute Moulouya, constituait l’un des
Tableau 1: Paramètres physico-chimiques
principaux gisements de plomb exploité entre 1972 et 1985. Cette exploitation a généré d’importantes
quantités de déchets stockées sous forme de digues. Le but de ce travail est de déterminer la variation
CE CACO3- MO P K+
spatiale et les niveaux de contamination des sols situés aux alentours des digues par les éléments pH
μS/cm. total% % mg/kg mg/kg
traces métalliques (ETM). Quarante deux échantillons ont été prélevés sur une profondeur de 20 cm.
Minimum 7,00 0,10 0,55 0,30 2,14 146,00
L’évaluation de la contamination par les éléments traces Cu, Zn, Cr, Co, Cd, Ni et Pb montre que les sols
de la commune de Zaida présentent en général des teneurs faibles à moyennes par rapport aux teneurs Moyenne 8,16 0,31 39,04 1,26 19,37 299,62
normales des sols non contaminés, sauf ceux à proximité des haldes et du centre minier où les teneurs
enregistrées sont relativement élevées par rapport aux valeurs des sols non contaminés tirées de la Maximum 8,60 1,43 77,95 2,66 197,10 732,04
littérature et sont fortement enrichis en éléments métalliques. Ils présentent un risque potentiel de
transfert aux cultures et par conséquent à l’homme. Tableau 2: Eléments Traces Métalliques (mg/kg)
Mots clé : Sols, haldes, éléments traces métalliques, contamination, Zaida Cd Co Cr Cu Ni Zn Pb
0,03 0.38 0.01 0.11 0,03 0,13 0,36
Introduction Minimum
Moyenne 0,99 5,42 47,35 15,31 13,12 48,50 94,49
Maximum 3,00 20,40 777,20 77,2 48,90 206 830,95
Les activités d’extraction minière constituent une source d’impacts environnementaux potentiels pour [1] 0,35 - - 30 - 90 35
l’ensemble des ressources naturelles. La contamination par les éléments traces métalliques constitue [2] - - 5-80 - 20-300 2-200
l’un des risques environnementaux les plus éminents au niveau de ces sites. Au niveau de l’ancien
centre minier de Zaida au Maroc, différents travaux (Baghdad B., 2008; El Hachimi M.L. et al., 2006) ont [3] 0,05 -0,45 2 à 23 10 à 90 2 à 20 2 à 60 10 à 100 9 à 50
mis en évidence la présence de teneurs élevés en éléments traces métalliques dans les différentes
composantes de l’environnement aux alentours du site y compris les sols. Le présent travail de [4] 0,2 - 1 10 70 - 100 20 - 30 50 50 10 - 30
recherche a pour objectif la détermination des niveaux de contamination des sols par les ETM autour
des rejets miniers ainsi que la variation spatiale de cette contamination. [1] Normes (Bowen, 1979)
[2] Fleming et Parle, 1977 ; Alloway, 1990)
[3] Baize (1979) Sols ordinaires
[4] Alloway (1990)

Les résultats des analyses montrent que:


- L’ensemble des sols sont alcalins avec des pH oscillant entre 7 et 8,6.
Materiel et Méthodes - Les sols sont pauvre en matière organique avec la valeur maximale enregistrée ne
dépassant pas 2,7 %.
- Les sols présentent des teneurs élevées en ETM par rapport aux moyennes normales
Un nombre total de 42 échantillons de sols a été étudié. Le prélèvement des échantillons a été fait sur une dans la croûte terrestre supérieure.
épaisseur de 20 cm, au niveau des sols qui entourent les rejets miniers ainsi qu’en s’éloignant des digues - Le degré de contamination de sols par les ETM varient en fonction de la proximité des
dans les différentes directions. Les sols ont été échantillonnés à l’aide d’une pelle en plastique, et mis digues et de la direction.
dans des sacs en plastiques propres et conservés à température ambiante. - Les sols situés autour des déchets miniers présentent les teneurs les plus élevées, suivis
des sols du Nord-Est et du Sud-Ouest de la zone de stockage des rejets miniers.
Les analyses des éléments traces métalliques (Pb, Co, Zn, Cu, Cd, Cr et Ni) ont étés effectués par ICP-AES
(Inductive Coupled Plasma - Atomic Emission Spectroscopy). Une partie des analyses a eu lieu au Centre
national des études scientifiques et techniques de l’énergie nucléaire (CNESTEN) et l’autre partie au Centre
National de Recherche Scientifique et Technique à Rabat au Maroc .
En plus de l’analyse des ETM, les paramètres physico-chimiques de ces échantillons ont été aussi
conclusion
déterminé au niveau de l’Institut National de Recherche Agronomique de Rabat (INRA). L’évaluation de la contamination des sols par les éléments traces Cu, Zn, Cr, Co, Cd, Ni
et Pb dans la commune de Zaida, montre que les sols situés à proximité des rejets
miniers présentent des teneurs relativement élevés par rapport aux teneurs normales des
sols non contaminés.

En s’éloignant des digues, on constate que les teneurs en ETM sont faibles sauf pour les
sols situés au NE et au SW des digues qui eux aussi présentent des valeurs relativement
élevés par rapport aux teneurs normales des sols non contaminés. Vu que les directions
prédominante du vents sont le NE et le SW, l’enrichissement de ces sols par les éléments
métalliques peut être attribué au transport de particules de sables miniers par le vent.

Références
− Alloway, B.J.,1990. Heavy metals in soils. 2nd Edition. Blackie and Son Ltd, Glasgow,
25-34.
− Baghdad, B., 2008. Etude des impacts environnementaux et socio-économiques de la
mine de plomb abandonnée de Zaida (Haute Moulouya, Maroc). Habilitation
Universitaire, Université Ibn Tofail, Kénitra, 171p.
− Baize, D. ,1997. Teneurs totales en éléments traces métalliques dans les sols (France).
Références et stratégies d’interprétation, INRA Editions, Paris, 1997.
− Bowen H.J.M. (1979). Environmental Chemistry of elements.Academic Press, New
York, pp. 49-62.
− El Hachimi M.L., Bouabdli A., Fekhaoui M., El Abidi A., Baghdad B. & Saidi N., 2006.
Évaluation des nuisances d’une mine abandonnée sur l’environnement : Mine à ciel
ouvert de Zaida (Maroc). In: 1st
− Fleming, G. and Parle, P.,1977. Heavy metals in soils, herbage and vegetables from an
industrialised area west of Dublin city. Irish Journal of Agricultural Research 16, 35-
Figure 1: Situation de la zone d’étude et des points échantillonnés
48.

ICIME 2014 International Conference in Integrated Management of Environment


View publication stats
http://www.icime.net

Vous aimerez peut-être aussi