Vous êtes sur la page 1sur 100

LE MAGAZINE LIFESTYLE RUNNING N°259

COURIR
VERS LA RENTRÉE !
DAVE MACKEY
DESIREE LINDEN
INTERVIEWS

PLANS D’ENTRAÎNEMENT
POUR LES COURSES OBJECTIFS :
> LE MARATHON DE LA ROCHELLE
> MARSEILLE CASSIS
> LES TEMPLIERS
> LA SAINTÉLYON

COURIR AU BUREAU MAGAZINE


L’ENTREPRISE, LIEU RÊVÉ QUEL AVENIR POUR
POUR COURIR ? LE 100KM ?

DÉCOUVERTE PORTRAIT
LE SWIMRUN GUILLAUME
ET SI VOUS NE FAISIEZ PAS CALMETTES
QUE COURIR ?
EN IMAGES
AVEC FRANÇOIS
D’HAENE DANS
LE COLORADO
SANTÉ

COMMENT PRÉSERVER AOUT - SEPT - OCTOBRE 2019


France METRO : 6,90 € - BEL/LUX : 7,30 € DOM : 8,20 € - CH : 11 FS

L 16550 - 259 - F: 6,90 € - RD


VOS PIEDS
DE NOUVELLES SENSATIONS !
PLUS DE CONFORT, PLUS D’EFFICACITÉ !

JUSQU’À

DE

LE 1ER JOUR

ACCÉLÉREZ DIMINUEZ AMÉLIOREZ


VOTRE RÉCUPÉRATION LE RISQUE DE BLESSURES VOS PERFORMANCES !

100 UTILISé PAR PLUS DE 20 ANS


FRANçAIS 10 000 DE RECHERCHE SCIENTIFIQUE
ATHLèTES DE HAUT-NIVEAU
4 ÉTUDES CLINIQUES
5 BREVETS INTERNATIONAUX
WWW.BVSPORT.COM
BEFORE

©CYRILLE QUINTARD
’été tire presque à sa fin qu’il nous faut
bientôt sortir des plages ou des
montagnes pour retrouver l’ambiance du
bureau et des parcours routiniers. On s’est
promis beaucoup de choses en courant la
garrigue ou en grimpant les monts, qu’on
dormirait plus, qu’on mangerait mieux, qu’on
ferait du yoga ou de la méditation. Qu’on
prendrait le temps, de la famille, des amis, de
s’entraîner, de lire, de vivre, quoi. Et on en a prévu
des courses, des objectifs, des défis qu’on va
relever, cette fois, c’est sûr. Des challenges que
chacun peut connaître, des courses comme
celles que nous vous présentons dans ce numéro,
marathons, trails ou autres. Vous trouverez, une
fois n’est pas coutume, dans ce VO2 RUN des
plans d’entraînements, car vous êtes nombreux à
nous le demander. Si vous appréciez de plus en
plus l’ouverture d’esprit et le large spectre
d’activité autour de la course à pied que nous
couvrons, nous savons que vous attendez aussi
de nos experts qu’ils vous guident vers vos
objectifs, ce que nous faisons ici avec quatre
courses emblématiques.

Mais ce numéro vous fera aussi voyager vers


d’autres paysages, d’autres défis, ceux de nos
héros rencontrés pour vous qui aiment tant à
partager leurs émotions et leurs expériences, tel
Desiree Linden la marathonienne, Dave Mackey,
qui n’a plus qu’une jambe mais un esprit plus
riche que jamais, ou encore beaucoup d’autres
coureurs de bitume, de piste et de sentiers qui

ÉDITO
illustrent ce numero. Tous ont à cœur de
partager leur passion, la course à pied, qui, plus
que jamais, pour eux comme pour nous est un
credo, un mode de vie.

VO2 RUN Directeur de la publication : Impression : Rotimpress – Distribution : MLP


Le magazine Lifestyle Course à pied Joël Doux - jdoux@outdoor-editions.fr. Commission paritaire 1017K89271 - n°ISSN : 1284-9634
N° 259 / Août - Septembre - Octobre 2019 Comité de rédaction : Joël Doux, Luc Beurnaux Service abonnement : 05 65 81 54 86 — contact@bopress.fr
Editeur Outdoor Editions, 1 rue des Rivieres Rédaction : Luc Beurnaux — luc.beurnaux@vo2.fr Service Publicité : 04 72 19 87 97
69009 Lyon - Tel 04 72 19 87 97 Journaliste attaché à la rédaction : Bruno Poirier. Christine Mathieu — cmathieu@outdoor-editions.fr
www.outdoor-editions.fr Ont collaboré à ce numéro : Quentin Guillon, Gaël Couturier,
Baptiste Chassagne, Gilles Reboisson, YM Quémener Manon Fighiera — communication@outdoor-editions.fr
Couv : © Jordi Saragossa / Scott Sports Rédacteur-graphiste : Toma Micoud / Sandro Giambillaro Réglage et réassort : KapMedia-kubenka@kapmedia.net

VO2 RUN —p. 3
SOMMAIRE
©Greg Alric

8 36 40 52

BEFORE PORTRAIT INTERVIEW SERIES MAGAZINE


Vite Dit, L’espoir, Books, Coureur Guillaume Dave Mackey Quel avenir pour le
Mythique, ….
Calmettes La vie sur une jambe 100km ?
Tête chercheuse
Desiree Linden
20 Petite leçon de résistance

EVENTS
L’actu en images

DOSSIER /57
COLORADO
DREAMING
CHAMPIONNATS
COUREZ VERS LA RENTRÉE !
DE FRANCE PORTFOLIO LES COURSES OBJECTIFS COURIR AU BUREAU
D’ATHLÉTISME Ce que la DE LA RENTREE L’entreprise, lieu rêvé
2019 légende ne dit Plans d’entraînement pour : pour courir ?
pas du... coureur
en vacances > Le marathon de La Rochelle
DECOUVERTE
> Marseille Cassis
30 LE SWIMRUN
> Les Templiers
Et si vous ne faisiez
GEAR > La SaintéLyon pas que courir ?
Shopping
Le dernier Matos pour 92
prendre soin de ses pieds.

La révolution des semelles SANTÉ


carbone. Les secrets pour préserver vos pieds
VO2 RUN —p. 6
DANS LES COULISSES DE LA CONCEPTION
D’UNE CHAUSSURE DE RUNNING
Des premiers coups de crayon à leur arrivée en magasins DECATHLON en juillet 2019,
24 mois se sont écoulés pour mettre au point les nouvelles Kiprun KSLIGHT et KDLIGHT.
Partez à la découverte des secrets de leur conception...

KSLIGHT ET KDLIGHT, LA LÉGÈRETÉ AU Plusieurs séries de prototypes sont réalisées UNE TENUE DE ROUTE
SERVICE DE LA PERFORMANCE ! jusqu’au prototype final validé à l’issue de À TOUTE ÉPREUVE !
différentes phases de tests en laboratoire et
A partir des remontées des coureurs et des sur le terrain. Résultat : la Kiprun KSLIGHT
études en Recherche & Développement, est 12% plus légère que la Kiprun LONG
Pierre-Emmanuel et Caroline, les chefs de
produit définissent le brief de la nouvelle SEULE LA VÉRITÉ
gamme des chaussures Kiprun qui sortira DU TERRAIN COMPTE
24 mois plus tard en magasins : avoir des
Pour que nos chaussures répondent
chaussures plus légères, sans compromis
aux exigences les plus fortes, elles sont
sur la durabilité tout en améliorant les
testées très rapidement en entraînements
autres caractéristiques qui ont déjà fait
et sur des courses jusqu’au marathon.
le succès des Kiprun LONG et Kiprun FAST,
La KSLIGHT a par exemple été testée sur
était l’objectif principal de l’équipe.
plusieurs marathons par des ambassadeurs
à travers le monde avant sa mise en rayon
dans les magasins Décathlon. On a pu
notamment l’apercevoir en avant première
sur les marathons de Boston, d’Athènes,
d’Amsterdam, d’Oslo… avec même quelques
records personnels battus !
Une fois les chaussures validées, la
production peut être lancée dans les usines
partenaires avant d’arriver dans les 1500
magasins DECATHLON et se retrouver aux
KIPRUN KSLIGHT
pieds des coureurs et coureuses dans le
monde entier. KIPRUN KSLIGHT

POURQUOI AVOIR DES CHAUSSURES Comme la sécurité du coureur est aussi


PLUS LÉGÈRES ? une priorité, l’adhérence de la KSLIGHT est
Les études en Recherche & Développement améliorée de plus de 40% pour garantir une
ont démontré qu’un produit plus léger parfaite tenue de route.
permet d’améliorer la performance en course En effet, notre semelle a été pensée comme
grâce à une meilleure économie d’énergie. un pneu de voiture pour courir efficacement
En effet, un gain de 100g par chaussure sans perte de contrôle même lorsqu’il pleut.
permet de gagner 2’30’’ sur marathon.
La nouvelle géométrie de la semelle alliée à
UNE CONCEPTION MADE IN FRANCE un nouveau caoutchouc assure aux KIPRUN
KSLIGHT et KDLIGHT une excellente adhérence
A partir du brief des chefs de produit, sur sol humide, même en vitesse de pointe.
Nicolas, le designer des chaussures Kiprun
fait les premiers dessins au centre de KIPRUN KSLIGHT : Amorti - Stabilité - Légèreté
conception de Kalenji à Lille. En collaboration KIPRUN KDLIGHT : Amorti - Dynamisme - Légèreté
avec des ingénieurs experts du centre de 90€, disponibles en plusieurs coloris, en homme
développement chaussures DECATHLON, et en femme.
Stéphane, l’ingénieur “maison” sélectionne
les composants les plus adaptés et les
Parce qu’il est essentiel d’essayer
meilleurs techniques d’assemblage.
sa chaussure avant de l’adopter,
UNE CONCEPTION
Après des simulations numériques pour vérifier vous pouvez la tester gratuitement
TESTÉE ET APPROUVÉE
le comportement de la chaussure en course, pendant 7 jours.
un premier prototype “grandeur nature” est 15 000 km de tests Plus d’informations sur
réalisé dans nos ateliers pour valider le design : https://www.decathlon.fr/test-produit.html
22 semi-marathons
la semelle est imprimée avec une imprimante
3D et assemblée avec la tige. 13 marathons
BEFORE

VITE DIT
APPLI
Placr
PLACR (prononcer "placeur") est une nouvelle appli
de running qui suggère, en temps réel et selon la
géolocalisation de chaque utilisateur, des parcours
running réalisés et partagés par d’autres coureurs.
Simple et intuitive, Placr permet à chaque utilisateur
de trouver instantanément les meilleurs parcours au
plus proche de sa position. En partant courir, le coureur
va créer un parcours qui se trouvera ensuite dans une
bibliothèque de circuits. Il pourra alors décrire sa sortie
et y mettre des photos. Lorsqu’un utilisateur viendra
dans la même région, l’application va le géo-localiser et
ce parcours lui sera proposé parmi d'autres. En fonction
de ce qu’il souhaite faire, il pourra classer et filtrer la MARATHON
distance ou la durée. Appli 100% Gratuite.
Salomon partenaire
de Nice-Cannes
SALOMON, la célèbre marque française d’outdoor,

PREMIERE réaffirme son engagement dans le road running


en devenant partenaire d’un des plus importants
Un trail en Ethiopie marathons de France, Nice-Cannes. L’objectif est
clairement affiché : devenir un acteur incontournable
de la course sur route. « La vocation de Salomon est
La première édition du TREG SIMIEN TRAIL va
d’étendre notre leadership au-delà du trail pour devenir
se dérouler du 15 au 25 novembre prochain sur
un spécialiste de la course en général, et d’offrir à tous
la terre des coureurs à pied, l'Ethiopie, et plus
les coureurs l’opportunité de vivre des expériences et
particulièrement au Nord Est du pays, dans le
des émotions uniques, quel que soit le terrain ou leurs
Simien National Park classé au Patrimoine Mondial
objectifs » déclare Veronique Remy, Directeur Marketing
de l'Unesco. L’épreuve est un trail de montagne
Salomon France. « De par son parcours fabuleux et sa
en 6 étapes, de 15km à 35km chacune, qui se
localisation géographique si unique, le Marathon Nice-
dérouleront entre 2200m et 4430m d'altitude. Et
Cannes permet aux coureurs sur route de se dépasser
pour corser le tout, la navigation se fera avec un GPS fourni par l'organisation et contenant
tout en profitant d’une vue magique sur la Méditerranée
toutes les informations pour guider les concurrents. Le volet touristique sera bien présent
et les Montagnes ». Salomon devient partenaire de
aussi avec une journée complète à Lalibela, autre site classé au Patrimoine Mondial de
l’évènement pour une durée de 3 ans, et ce dès la
l'Unesco et ses célèbres églises enterrées, puis une journée à Addis Abeba, la capitale du pays.
prochaine édition prévue le 3 novembre prochain.
Infos : www.le-treg.com/simien 

CONCEPT STORE
Distance ouvre à Paris
Le 6 juin dernier, DISTANCE a ouvert sa première boutique parisienne dans le Marais, au 14 rue
des Filles du Calvaire (75003). Installé à Lyon depuis un an, DISTANCE propose une approche
culturelle, esthétique et expérientielle de la course à pied pour moderniser et casser les codes de
l'un des sports les plus universels. L’assortiment de produits disponible chez DISTANCE a pour
objectif de répondre aux demandes de tous les types de coureurs en leur apportant un maximum
d’esthétisme, de technicité et d’inspiration. Au-delà des meilleurs basiques pour pratiquer la
course, l’équipe DISTANCE proposera les collaborations les plus rares, des séries très limitées de
produits portant le label de la boutique et des accessoires pour vivre sa passion au quotidien. Le
concept DISTANCE ne se limite donc pas à un simple point de vente mais se veut être un véritable
lieu de connexion entre les coureurs et la culture running. A découvrir sans plus attendre !

VO2 RUN —p. 8
Cet été, venez tester GRATUITEMENT
les Kiprun KSLIGHT & KDLIGHT
sur votre spot préféré de running

DATES ET INFOS PROCHAINEMENT SUR DECATHLON.FR (RUBRIQUE RUNNING ROUTE)


BEFORE

TENDANCE
1er Sneakers Summit
L’association Son Of Sneakers organise le Sneakers

NUIT BLANCHE Summit, le premier sommet inspirationnel de la culture


sneakers, les 16 et 17 novembre 2019 au Paris Event
Traverser Paris en courant Center (dans le XIXeme). Cette première édition mettra
en lumière « les sneakers de la rue au grand écran »
et ce qui a permis à la basket de passer de produit de
Manifestation artistique annuelle dédiée à la création contemporaine, Nuit Blanche est
consommation à objet populaire, avant de devenir
organisée, depuis 2002, par la Ville de Paris, chaque premier samedi du mois d’octobre. Le
iconique à travers l'histoire du cinéma et de la télévision.
temps d’une nuit, la création contemporaine sous toutes ses formes est mise à l’honneur dans
On s’intéressera ici à la place des sneakers dans le
la ville, sur l’espace public, dans des établissements culturels, des monuments prestigieux,
domaine cinématographique, en rendant hommage aux
méconnus ou inaccessibles habituellement. Pour cette édition 2019, le thème choisit est Le
acteurs, réalisateurs, personnages de fiction, qui ont
Mouvement. En collaboration avec Adidas, La Nuit Blanche proposera ainsi deux courses
permis à la basket de devenir cet objet culte.
de 10km non chronométrées, qui proposeront aux runners de déambuler au cœur des plus
Infos : https ://sonofsneakers.fr/
prestigieuses institutions culturelles comme le Théâtre du Châtelet, le Théâtre national de
Chaillot, mais aussi les galeries du Louvre ou les collections d’art moderne et contemporain
du Centre Pompidou… Le départ sera donné à 22 heures Place de La Concorde le 5 octobre, où
sont attendues 10 000 personnes.
Infos : www.nuitblanche.paris

LA PARISIENNE
Honneur aux Dames
Connue pour sa course de running
exclusivement réservée aux femmes, La
Parisienne offre un parcours idyllique à
ses coureuses. Les joggeuses en herbe, ou
sportives accomplies, sont attendues le
dimanche 8 septembre dès 9h30 (départ
handisport) au Pont de Iéna pour prendre le
départ d’un parcours carte postale de 7 km
au cœur de Paris. Champ de Mars, bords de
Seine, Tour Eiffel, place de la Concorde…
Et bien d’autres monuments emblématiques CONTRAT
jalonnent ce parcours exceptionnel ! Poussée
par l’idée de faire bouger toutes les femmes, de tous les âges et de tous les niveaux sportifs, Amdouni avec Asics
La Parisienne ouvre cette année un départ spécial pour les marcheuses. Elles effectueront le
même parcours que les coureuses en partant à 11h30 (horaire sous réserve de modification Le champion d’Europe du 10 000m Morhad Amdouni
par l’organisateur). En marge de la course du dimanche, La Parisienne organise également un s’est associé à Asics pour ces prochaines saisons, et ses
cours géant de yoga mixte, le samedi matin, sur les prestigieuses pelouses du Champ de Mars ! prochaines échéances. L'athlète ne s'en cache pas : il a
2000 personnes, femmes et hommes, sont attendues pour une matinée sous le signe de la pour ambition de poursuivre sa carrière sur marathon
« zennitude » ! La Parisienne, c’est aussi un salon gratuit de 3 jours autour de la femme, du sport, et battre son record personnel (2h09''14 à Paris en
et du bien-être. Au programme : concerts, artistes de rues, massages, cours de fitness gratuits avril dernier). Pour cela, ASICS mettra à disposition de
avec des master trainers, rencontres avec des professionnels… Ambiance incroyable garantie ! l'athlète l'ensemble de ses connaissances et innovations
Infos- inscriptions : www.la-parisienne.net technologiques afin de lui permettre de réaliser ses
objectifs : briller aux Jeux Olympiques de Tokyo et lors
des championnats d'Europe de Paris l'été prochain.
Ensemble, ils travailleront également au développement
de nouveaux produits running.

VO2 RUN —p. 10
Malte.
Au-delà des mots.

Le 1er mars 2020


Vivez l’expérience du marathon à Malte
Réservez votre séjour avec les tour-opérateurs officiels du Marathon de Malte.

15€ inscrits à l’édition 2019


de réduction pour les

voyage-malte.fr
BEFORE

L’ESPOIR
ARTHUR GERVAIS
Par Quentin Guillon - Photo La Voix du Nord

Arthur Gervais a commencé la course à pied par passion,


avant tout. Dès la 6e, où il remporte les cross du collège,
ce qui l’incite à prendre part aux compétitions UGSEL. En
parallèle, il joue au foot mais une blessure l’éloigne des
terrains en seconde. Il se lance alors dans le triathlon : un
mois et demi après, il devient champion de France de cross
Ugsel. Licence en club, entraînements réguliers, nouveaux
objectifs, le voilà lancé…Il s’immisce sur le devant de la scène
en 2017, année où il double aux France cadets le 2 000 m
steeple (argent) avant de remporter le titre le lendemain
sur 3 000 m, malgré une bonne fête avec les copains pour
fêter sa médaille du steeple ! Il obtient à l’automne 2018
sa première sélection internationale aux championnats
d’Europe de cross (24e). Bis repetita cet hiver aux Mondiaux
à Aarhus au Danemark (60e). Cet été, il claque un très
prometteur 3’42’11’’ à Lokeren en Belgique, près de la
frontière où il vit. Ses rêves ? Paris 2024, l’Ironman d’Hawaii
et escalader l’Everest !

TON ATHLÈTE PRÉFÉRÉ(E) ? CE QUE TU AIMES DANS TA RÉGION ?


J’adore Mike Centrowitz, le champion J’habite à Lille : j’adore la ville. Il y
olympique en titre du 1 500 m. Je m’en a pleins de petits endroits pour se
inspire beaucoup, notamment de sa poser et se balader. Les gens sont très
façon de courir. Je trouve que l’on a à chaleureux et agréables.
peu près les mêmes qualités.
TA COURSE PRÉFÉRÉE ?
LE CADEAU DE NOËL QUI T'A Les meetings belges sont géniaux :
PARTICULIÈREMENT PLU ? je coche tous les ans Oordegem et
Une montre GPS Garmin : je m’entraîne Lokeren. L’ambiance, la piste et le
EN BREF mieux avec tous mes chronos au
centième près.
niveau sont tops. Les conditions pour
battre des records sont optimales.
Arthur Gervais
Club : Villeneuve D’Ascq Fretin LE MORCEAU DE MUSIQUE QUI TE L'ENTRAÎNEMENT QUE TU ADORES ?
Athlétisme MOTIVE ? J’adore les spé 1500m sur la piste avec
19 ans, né le 28 février 2000. Mon rituel est d’écouter « Eyes of the le soleil ! Les sensations sont tops. Je
Junior tiger » le matin d’une compétition. Je n’aime pas trop les fartleks quand il fait
Entraîneur : Olivier Rock. me mets dans le bain ! froid et sombre l’hiver.

Records : TON ÉMISSION TÉLÉ PRÉFÉRÉE ? L'ENDROIT OÙ TU AIMERAIS VIVRE ?


800 m : 1’51’49 Je ne la regarde pas énormément. De J’aimerais rester dans le Nord de la
1 500 m : 3’42’’11 temps en temps Stade 2. Je suis plus sur France. Mais j’adorerais voyager un peu
3 000 m : 8’29’’62 (cadets) Netflix ! partout en stage : Kenya, États Unis…
L'OBJET DONT TU NE POURRAIS PAS TE
Palmarès : QUI SUIS-TU SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX PASSER ?
Champion de France junior de (ATHLÈTES, STARS, POLITIQUES ETC.) ? Ma montre Garmin ! Je suis un obsédé
1 500 m (2019) Mon fil Instagram, ce ne sont que des des chronos !
Champion de France junior de abonnements athlé ! Je suis tous les
800 m indoor (2019) athlètes de l’équipe de France, mes LE DERNIER LIVRE QUE TU AS LU ?
Champion de France cadet du amis, et des étrangers contre qui Latitude zéro de Mike Horn.
3 000 m (2017) j’ai pu courir lors de mes différentes
Trois sélections sélections.
internationales jeunes.

VO2 RUN —p. 12
che
Diman

Tél. +33 (0)5 46 44 42 19


La Rochelle
info@marathondelarochelle.com
marathondelarochelle.com
BEFORE

BOOKS

Objectif Marathon :
Ma victoire contre se fixer un chrono,
Trail l’anorexie s’entraîner, gérer sa course.
PAR JEAN-PHILIPPE LEFIEF MARINE NORET PAR JEAN CLAUDE VOLLMER
Trail, s’adresse à tous. Plus jeune, elle n’était pas comme toutes les filles de Que vous souhaitiez vous aligner sur votre premier marathon
Aucune exclusivité. Aucun son âge : elle était anorexique. Son apparence et son ou que vous en ayez déjà plusieurs à votre actif et que
élitisme. L’essence même de poids l’obsédaient au point de la mettre en danger et de votre objectif soit maintenant de faire descendre le chrono,
la course à pied, partager. passer plusieurs mois à l’hôpital. Comment s’en est-elle ce livre répondra à toutes les questions que vous vous
Un moment, un dossard, un sortie ? Quels sont les pièges de la dysmorphophobie posez. Étape par étape, il aborde l'ensemble des thématiques
encouragement, des conseils. dans lesquels elle est tombée ? Comment réagir face qui mènent vers la réussite d'une telle épreuve. Les auteurs,
Trail se veut didactique, clair à l’indifférence des médecins et à l’incompréhension accompagnant au quotidien les meilleurs athlètes français
et complet. De l’alimentation à des proches ? Quel a été ce déclic qui lui a permis de se (dont Hassan Chahdi), vous livrent leurs secrets. Comment
la gestuelle, de l’entrainement réinventer à travers le sport, au point de devenir une se fixer un objectif adapté ? Comment construire et accorder
physique à la préparation triathlète accomplie ? son plan d'entraînement à son quotidien ? Comment éviter
mentale, du matériel au déroulé Après une vidéo-confession marquante vue par près les blessures, récupérer de manière optimale et s'alimenter
de la course. Tout pour débuter, de 700 000 personnes, Marine raconte dans ce livre les de manière appropriée ? Quelle préparation mentale mettre
se perfectionner et se présenter, étapes qui l’ont menée de la maladie jusqu’à la guérison. en place ? Des experts, entraîneur, médecin, nutritionnistes,
à l’aube avec son dossard, au Un témoignage positif, vrai message d’espoir, auquel kinésithérapeute, sophrologue, préparateur physique
départ d’une course, serein. chacun peut s’identifier. Elle est ce pont entre la maladie et sport scientists répondent précisément à l'ensemble
L’auteur a parcouru plus d’une et l’épanouissement. Ce témoignage exceptionnel, de ces problématiques. Inclus : 2 posters détachables
centaines de trails, et a fini auquel prennent part la mère et le frère de Marine, détaillant 12 plans d'entraînement en fonction de votre profil
notamment 3 UTMB. permet de mettre en lumière un sujet tabou qu’il et de votre objectif. 
224 pages faut enfin aborder. Avec pudeur, mais guidée par un Préface de Hassan Chahdi
29,90€  vrai souci d’authenticité, Marine nous fait revivre son Éditions du chemin des crêtes
Editions Paulsen parcours, de sa période la plus noire à aujourd’hui. 336 pages, 24€ disponible sur www.chemindescretes.fr
230 pages
19,50 euros
Editions Amphora

VO2 RUN —p. 14 VO2 RUN —p. 14


NOUVELLE COLLECTION !

LES PETITS GUIDES


DU TRAIL RUNNING
Par Pascal Balducci et Anthony Berthou

*Pour la France métropolitaine. Pour les autres pays/Dom-Tom : +12 euros par
Oui, je commande _ _ _ exemplaire(s) du Livre : LES 100 NOTIONS CLÉS DE L’ENTRAÎNEMENT & DE LA PÉCIALE
OFFRE S
0E
NUTRITION EN TRAIL au prix unitaire de 18 euros
Oui, je commande _ _ _ exemplaire(s) du Livre : LES 12 SÉANCES CLÉS DU TRAIL au prix unitaire de 18 euros
DE FRAIS !*
IS
o Mr o Mme o Mlle Je joins mon règlement :
D’ENVO
Nom.................................................................................. o Par chèque (à l’ordre de Outdoor Editions)
o Par carte bancaire
Prénom .............................................................................
livres commandés.

Adresse ............................................................................
.......................................................................................... Validité : mois année
.......................................................................................... Retournez votre carte et saisissez les 3 derniers chiffres de l’espace
.......................................................................................... signature :
..........................................................................................
..........................................................................................
259
O 2 ##257

Code Postal ......................................................................


VVO2

Ville...................................................................................
Tel .....................................................................................
Signature :
E-mail ...............................................................................

Renvoyez le bon de commande ci-dessus et votre réglement à : Trails Endurance Mag - 1, rue des Rivières 69009 LYON

http://boutique.outdoor-editions.fr
BEFORE

COUREUR
VO2 RUN —p. 16
MYTHIQUE
BEFORE

Joan Benoit
Joan Benoit fut l’une des pionnières du marathon féminin.
Première femme championne olympique sur la distance en
1984 à Los Angeles, elle n’a depuis jamais cessé de courir.
Aujourd’hui, elle continue d’inspirer de très nombreuses
personnes outre-Atlantique.

Par Quentin Guillon – Photos : archives

L
ittle Joanie est devenue Joan Benoit Samuelson. faire la même chose que moi. Arrivés à la mi-course, des premiers Mondiaux l’année précédente et invain-
Ce 15 avril 2019, à 61 ans, Joan Benoit Samuelson l’un des commissaires nous a dit que si nous voulions cue sur la distance ; la Portugaise Rosa Mota, première
a foulé les routes du marathon de Boston, rejoindre la ligne d’arrivée, nous devions attendre le championne d’Europe du marathon en 1982 ; la
maillot vintage de Bowdoin College sur ses dernier coureur avant que la voiture balai nous y Norvégienne Ingrid Kristiansen, détentrice du meilleur
frêles épaules, l’université au sein de laquelle elle conduise. Nous nous sommes dit que nous irions plus chrono de la saison (2h24’26’’) et qui s’emparera des
avait étudié il y a quelques décennies. Quarante ans vite en courant ! C’est ce que nous avons fait. Mais records du Monde des 5 000, 10 000 m et marathon
auparavant, le 17 avril 1979, elle s’adjugeait son pre- mon vrai premier marathon, c’était à Boston en 1979 ». en 1985. Au bout de 5 km, Joan Benoit s’échappe. Il
mier succès international, en 2h35’15’’ (retranchant fait très chaud. « Personne ne m’a rejointe, à ce mo-
par la même huit minutes au record de la course), ment-là. Cela ne m’a pas dérangée » explique l’Amé-
ceint du même maillot et d’une casquette, portée à ricaine. « La chaleur me faisait très peur. J’étais effrayée
l’envers, des Red Sox, la fameuse équipe de baseball DES JO EN SOLO à l’idée d’exploser par la suite » glisse de son côté
de la ville. Cette année, elle a souhaité célébrer cet Grete Waitz. Personne ne reverra l’Américaine. « Si
anniversaire en courant l’épreuve en moins de 3h15’, Une découverte pour celle qui avait débuté la course j’ai perdu aujourd’hui, je ne peux qu’être heureuse.
soit quarante minutes de plus qu’en 1979, comme si à pied afin d’entamer sa rééducation après une grosse Joannie était simplement trop forte pour moi » salua
elle avait « perdu » une minute tous les ans. Tel un clin chute en ski. « Je n’avais jamais vu de course  (sur alors Grete Waitz.
d’œil, elle a donc porté la tenue qu’elle avait enfilée route) » se souvient la native de Cape Elizabeth (Maine,
le jour de son premier succès, et que des millions de Etat au Nord-Est des Etats-Unis). « Je n’avais jamais
téléspectateurs avaient découverte à la télévision le vu de marathon. J’avais jusqu’alors simplement dis-
lendemain de son exploit, fêté dignement. « Je me sens puté une petite course locale le jour de la Patriots’ UN TOURNANT POUR LE FOND FÉMININ
bénie de simplement pouvoir courir ici, quarante ans Day ( jour férié fêté le 3e week-end d’avril ans le
après, sans même parler de courir un marathon » Massachusettsn dans le Wisconsin et dans le Maine). Et pourtant, quelques mois avant, Joan Benoit avait
souligna t-elle. Résultat ? 3h04’00’’, après un premier C’était vraiment inédit ». subi une arthroscopie qui aurait bien pu lui faire
semi en 1h29’55’’. « Les gens qui voyaient mon maillot Quatre ans après être arrivée sur le devant de la scène manquer le grand raout. Le 25 avril, elle passe sur le
m’ont incroyablement encouragée. Et même les autres. à Boston, elle y fracassait le record du Monde, en 1983 : billard. 17 jours plus tard, elle remporte les sélections
C’était dingue. Même les fans qui n’étaient pas là il 2h22’43’’, plus de deux minutes de mieux que le pré- olympiques américaines.
y a quarante ans me criaient : "Go Bowdoin” ». cédent record, réalisé par la Norvégienne Grete Waitz Lorsque la ligne d’arrivée approche, le 5 août 1984,
C’est que Joan Benoit a construit sa notoriété, depuis. en 1982 à Londres. En 1981, Joan Benoit s’était fait elle voit une grande affiche sur un mur. C’est elle qui
En 2019, elle disputait son énième marathon. Il y a opérer des deux tendons d’Achille. y figure, en train de franchir la ligne d’arrivée, en
40 ans, c’était tout juste son premier. Enfin, 1984, Jeux Olympiques de Los Angeles. C’est la pre- vainqueur, du marathon de Boston l’année précédente.
presque. « J’avais en réalité réalisé la distance à mière fois qu’une course féminine de plus de 1 500 Cette affiche l’avait inspirée durant sa convalescence.
Bermuda en janvier. Je l’avais fait comme un entraî- mètres se dispute aux Jeux Olympiques. Malgré le « C’est la première chose à laquelle j’avais pensé
nement et je devais m’arrêter au semi-marathon. boycott de certains pays, le niveau est très relevé. La lorsque mon genou a commencé à me faire mal. Qu’en
J’étais avec d’autres coureurs qui avaient prévu de Norvégienne Grete Waitz, championne du Monde lors est-il de l’affiche ? Ils m’y ont mis sans raison. Je ne >>>

VO2 RUN —p. 17
BEFORE

Victoire à Boston en 1983

>>> pourrais pas être là ! » féminin, alors en marge, tend à être de plus en plus Benoit Samuelson) ne s’arrêtera jamais de courir. Elle
Elle y parvint, pourtant. Dans le tunnel du Coliseum populaire » écrit le journaliste Roger Robinson. « Il va améliorera pléthore de records dans les catégories
de Los Angeles, où 77 083 spectateurs s’apprêtent à devenir une vraie culture ». vétérans. Elle aura toujours ce souci de tester ses
l’acclamer, elle pense, lucide, à l’impact de son succès propres limites, comme lorsqu’elle s’alignera aux
tout proche. « Les bruits étaient étouffés. Je pouvais sélections olympiques américaine en 2008, pour les
entendre le son de ma propre foulée. “Une fois que tu Jeux de Pékin. A 50 ans, elle finira en 2h49’08’’, nou-
vas quitter ce tunnel, ta vie va changer pour « ELLE RESPIRE LA PASSION » veau record américain des plus de 50 ans. Autre
toujours”. » exemple ? 2h47’50’’ (43e) le 10 octobre 2010 à Chicago,
Les 77 083 spectateurs l’acclament…avant de se dresser Joan Benoit avait décidé de mettre au point sa stra- à 52 ans. « La plus grande leçon qu’elle nous ait donnée,
d’effroi pour l’Américano-Suisse Gabriela Andersen- tégie…deux mois avant la course. « Je contrôlais tout. c’est la passion qu’elle met dans tout ce qu’elle entre-
Schiess, qui arrivera à l’agonie. D’aucuns oseront dire J’ai vraiment été à l’aise toute la course. Je ne forçais prend » a souligné Deena Kastor, qui avait amélioré
que le marathon ne sied pas à la gent féminine. Les pas mon allure, c’était naturel. Je ne sais pas comment en 2003 le record US de Joan Benoit de cinq secondes,
femmes étaient autorisées à y prendre part depuis le dire sans paraître arrogante, mais c’était une le portant à 2h21’21’’. « Que Joan voyage, jardine,
très peu de temps. Le marathon de New York a offi- course très facile. Je suis vraiment surprise de ne pas court, grimpe des sommets, déguste un verre de
ciellement accepté les femmes en 1970 ; Boston en avoir été “challengée” » dit-elle à l’issue de la course. Chardonay, elle respire la passion dans tout ce qu’elle
1972 – quatre ans après que Kathrin Switzer se soit Le journaliste du New York Times lui demande alors fait, dans chaque mot qu’elle prononce ».
glissée « illégalement » dans un peloton masculin. Le d’où lui vient son appétence pour la compétition. « Je
circuit mondial Avon, courses exclusivement féminines, ne sais pas », répondit-elle. « Je me pose souvent cette
a permis aux marathoniennes de courir à Los Angeles, question mais je n’ai pas trouvé de réponse. Je prends
en Bolivie, au Brésil, à Hong Kong, en Italie, au Japon, juste les objectifs les uns après les autres ». « MAMAN, MAMAN ! »
au Mexique, en Nouvelle-Zélande, au Pérou, etc. Entre
1970 et 1984, le record du Monde a été battu 17 fois, Sans doute l’amour de la course à pied, tout simple- Joan a aussi pris un immense plaisir à courir le ma-
de 3h02’53’’ à 2h22’43’’. Los Angeles 1984, c’est la ment, pour celle qui est issue d’une famille de sportifs. rathon de Boston en 2014 avec sa fille, Abby (elle a
première fois, répétons-le, que des femmes s’alignent Car si la suite de sa carrière sera ponctuée par de aussi un fils, Anders). Un moment marqué par l’émo-
un marathon olympique. « C’est le moment où le fond nombreuses blessures, Joan Benoit (devenue Joan tion. « C’est magnifique de pouvoir partager une

VO2 RUN —p. 18
BEFORE

De retour à Boston en 2019, pour un marathon bouclé en 3h04.

passion similaire pour le sport avec son enfant ». A aussi de « tranquillité. Si vous voulez me trouver,
l’automne 2018, Joan et sa fille disputent le marathon chercher un champ de bleuets dans le Maine le week-
de Chicago. « Nous ne nous sommes pas vues le matin
de la course. Je l’ai rattrapée à 100 mètres de la ligne.
end prochain ! »
40 ans après, dans la foulée de Boston 2019, il est
JOAN BENOIT
Je ne savais pas que je l’avais dépassée. J’ai simple-
ment entendu sa voix : "Maman, maman ! " Je me suis
aussi question de mariage : « Le 35e anniversaire de
mon mariage coïncide avec le marathon de Berlin.
SAMUELSON
retournée et j’ai vu qu’elle était là. Nous avons donc Mais je ne pense pas que j’aurais une forme aussi • Né le 16 mai 1957 (62 ans)
fini ensemble, mais elle a fait un meilleur temps que bonne que celle que j’avais à Boston cette année ». Palmarès :
moi car elle s’était élancée de plus loin sur la ligne Cela reste à voir ! • Vainqueure des Jeux Olympiques sur
de départ. Mais c’était émouvant ». marathon en 1984
Joan s’investit aussi dans la communauté running Sources : • Vainqueure du marathon de Boston (1979,
locale. Elle court un 5 km ici, un semi là. Elle va parler https ://www.runnersworld.com/races-places/a20804735/ 1981, 1983)
aux garçons et filles des clubs alentours, dans l’Etat the-legacy-of-joan-benoit-samuelsons-olympic-marathon-win/ • Vainqueure du marathon de Chicago (1985)
du Maine où elle vit toujours (à Freeport, où un com- https ://www.runnersworld.com/runners-stories/a20798002/ • Record personnel : 2h21’21’’ (Chicago, 1985)
plexe sportif dans un collège porte son nom). Elle rw-hero-of-running-joan-benoit-samuelson/
participe, aussi, à l’organisation du 10 kilomètres https ://www.nytimes.com/2008/04/13/sports/othersports/13be-
Beach to Beacon, un évènement international qu’elle noit.html
a fondé à Cape Elizabeth : la course reverse 30 000 https ://www.nytimes.com/1984/08/06/sports/first-women-s-
dollars à des ONG qui travaillent avec les enfants. olympic-marathon-to-benoit.html
« J’avais l’habitude d’organiser ma journée autour https ://www.boston.com/sports/boston-marathon/2019/04/10/
de mes entraînements. Maintenant, j’organise mes joan-benoit-samuelson-boston-marathon-interview
activités running dans ma journée » dit-elle
joliment.
La suite ? Après son succès à Boston il y a 40 ans, elle
évoquait son futur mariage, très proche. Elle parlait

VO2 RUN —p. 19
EVENTS

COLORADO DREAMING
L’ultra Trailer François d’Haene devait s’aligner courant
juillet sur le Hardrock 100, un 100 miles dessiné dans les
montagnes du Colorado. L’épreuve a été finalement
annulée, en raison des trop fortes chutes de neige du
printemps. Le coureur français a néanmoins maintenu
son voyage à Silverton, donnant rendez-vous à ses amis
américains pour « s’amuser » sur le parcours. En
compagnie notamment de Jim Walmsley, Jason Schlarb,
Tim Freriks, Dakota Jones ou encore Joe Grant, D’Haene
a évolué entre 3000m et 4000m. Histoire de prendre ses
marques pour l’édition 2020 de la Hardrock !

Photos : Djamil Coury

VO2 RUN —p. 20
EVENTS

VO2 RUN —p. 21
EVENTS

VO2 RUN —p. 22
EVENTS

VO2 RUN —p. 23
EVENTS

VO2 RUN —p. 24
EVENTS

VO2 RUN —p. 25
EVENTS

Liv Westphal a conservé sans heurt son titre


de championne de France du 5000 m. Sous des
trombes d'eau, elle l'a emporté en 15'55''58,
devant les espoirs Mathilde Sénéchal (AJ
Blois-Onzain), 16'10''99, et Leila Hadji (Pays de
Fontainebleau Athlé).

FRANCE
ATHLE
2019
Les Championnats de France d’athlétisme
ont soufflé le chaud et le froid sur le Stade
Henri Lux, à Saint-Etienne. Entre averses
orageuses et grand soleil la dernière
journée, les trois jours de compétitions
ont vu quelques performances
remarquables.

Photos : KMSP

VO2 RUN —p. 26
EVENTS

Sur 3000m Steeple, alors que Yoann Kowal (Dordogne Athlé) a mené toute la course
et semblait s'être détaché irrémédiablement, Djilali Bedrani (SA Toulouse UC) est
revenu de l’arrière pour coiffer le champion d'Europe 2014 sur la dernière rivière. Le
Toulousain s'est alors imposé en 8'34''00, devant Kowal en 8'36''91.

VO2 RUN —p. 27
EVENTS

Sur 800m, la victoire est


revenue au « patron » Pierre-
Ambroise Bosse, en 1'48''82.
Le champion du monde du Lille
Métropole Athlétisme s'est
d'abord placé en dernière
position, avant d'attaquer dans
la ligne droite opposée, à 300
m de l'arrivée. Il l'a emporté au
terme d’une course tactique,
et ce malgré la résistance
de l’épatant Gabriel Tual (US
Talence), chronométré en
1'49''13.

Avec quatre athlètes sous les 13’’, le 100 m haies a retrouvé une densité qui n’avait plus été vue depuis 2012 à Angers, où
cinq Françaises étaient descendues sous la barrière symbolique. Au premier rang d’entre elles, Laura Valette (Nantes
Métropole Athlétisme). La médaillée de bronze des Europe espoirs a explosé son record personnel de sept centièmes
pour l’emporter en 12’’87 (+1,8m/s). Avec Fanny Quenot (12’’96) du Lyon Athlétisme et Coralie Compte (12’’98) de l’US
Talence qui descendent pour la première fois de leur carrière sous les 13’’, et Solenn Compper quatrième en 12’’99,
Laura Valette a dû s’employer.

VO2 RUN —p. 28
EVENTS

Chez les hommes, sur 110m haies, le meilleur performeur français de l’été William Belocian (13’’28) a assumé son
statut. Autoritaire dès les premiers obstacles, il a survolé la course avec sa fluidité habituelle pour s’imposer en
13’’14, loin devant Pascal Martinot-Lagarde (13’’41) de l’ES Montgeron et Ludovic Payen (13’’42) du Bordeaux Athlé.

Sur le Sprint, Mouhamadou Fall s’est révélé en profitant des méformes ou des
forfaits des leaders habituels sur 100m et 200m, Jimmy Vicaut et Christophe
Lemaître. Le sprinter de l'EFCVO a connu un vendredi faste, avec un nouveau
record personnel en 10''12, gâché par un faux-départ en finale. L’ancien
footballeur a parfaitement inversé la tendance le dimanche, en dominant le 200
m en 20''34 (+1,8 m/s), résistant aux coups de boutoir de Meba-Mickael Zeze, 2e.

VO2 RUN —p. 29
GEAR

SHOPPING C’EST LE PIED !


Les bons produits pour ménager vos pieds

1/ SIDAS 3/ AKILEINE 5/ AKILEINE 7/ SALOMON


FOOTCARE KIT CRÈME NOK GALET DE BAIN RX SLIDE 4.0
Un format pocket et poids plume pour La crème NOK assouplit, hydrate la Ce galet rafraîchit et délasse Après un entraînement intensif, vous
ce kit de survie des pieds. Composé peau et la protège des frottements. instantanément les pieds. Sa formule recherchez une chaussure qui donne
d'une crème anti-frottements, d'un gel Elle prévient la formation d’ampoules. et son effervescence stimulent la voûte l’impression de marcher sur un nuage.
de récupération, de pansements La peau est renforcée, hydratée et plus plantaire, rafraichissent et tonifient le La RX SLIDE 4.0 offre précisément
haute-technologie, de capuchons résistante. Peut s’utiliser sur toutes les pied pour une action défatigante très cette sensation grâce à son intercalaire
d'orteils en gel pour prévenir les zones soumises aux frottements. rapide et durable. ultra-amortissant et à sa tige en mesh
ongles noirs et de tubes pour orteils en Prix public : 9 euros Prix public : 9€50 respirant agréables à porter pieds nus
gel pour soulager les douleurs : c'est www.asepta.com/ www.asepta.com/ ou avec des chaussettes. Confort
l'indispensable du randonneur, du instantané garanti.
traileur ou du runner ! Prix public : 60€
Prix public : 24€95 4/ AKILEINE 6/ LA CHAUSSETTE www.salomon.com/fr-fr/running
www.sidas.com/fr/
SPRAY ASSAINISSANT DE FRANCE
DÉO-CHAUSSURES SIERRA 8/ BLACKROLL
Ce spray permet de désodoriser Plus légère qu’une enveloppe timbrée,
2/ EPITACT MINI
efficacement les chaussures sujettes cette chaussette polyvalente de
PACK PROTECTIONS aux odeurs désagréables, même dans running et/ou de trail running est la L'outil de récupération léger et en
PLANTAIRES les cas les plus marqués, tout en plus légère du marché avec moins de format mini est idéal pour les
Elles intègrent un gel de seulement apportant un véritable effet de 20g sur la balance ! La Sierra propose automassages de relâchement les
1,7mm d’épaisseur spécialement fraîcheur. La chaussure est ainsi cette année une tige légèrement plus tensions (pieds et bras).
développé pour limiter les frottements assainie et sa durée de vie s’en voit haute pour protéger la malléole des Particulièrement adapté pour
et absorber les frictions sans créer prolongée. Ce spray évite également le frottements. Elle conserve ses l'utilisation au quotidien : pour un
d’instabilité sous l’avant-pied. Elles développement microbien. propriétés respirantes, thermorégu- court massage occasionnel des
préviennent ainsi tout risque Prix public : 11€ lantes et antibactériennes grâce au avant-bras, de la plante des pieds ou
d’échauffements, brûlures, ampoules www.asepta.com/ Meryl et au Deocell.  de la nuque, qui prévient ou traite les
ou callosités et présentent une Prix : 19 euros tensions, peut être particulièrement
excellente tenue grâce aux picots et au bénéfique.
maillage silicone de la bretelle. Prix public : 31€90
Prix public : 34€95 https ://blackroll.fr/
www.epitact.com

VO2 RUN —p. 30
GEAR

VO2 RUN —p. 31
GEAR

1/ BROOKS 2/ MERRELL 3/ NEW BALANCE 4/ COMPRESSPORT


GLYCERIN 17 MTL ASTRUM  HIERRO BOA FULL SOCKS DETOX
Pour les coureurs à la recherche de Véritables pneus d'hiver pour vos La Hiero est le premier modèle New RECOVERY BLACK
douceur extrême et d’un amorti pieds, ces chaussures de course Balance dédié au trail, et également la Ces chaussettes Full Socks Detox
ultime, alliés à une tige épousant robustes sont prêtes à affronter les première chaussure de trail équipée de combinent confort et compression
parfaitement la forme du pied. Le sentiers par temps très froid. La tige et deux disques Boa. Le haut de la tige est dans un seul objectif : faciliter et
résultat est une chaussure de running l'assise plantaire réfléchissent la constitué de panneaux qui enve- accélérer la récupération, des pieds
qui offre un confort de course optimal. chaleur de votre pied, et le bracelet loppent la cheville façon guêtre. Les aux mollets, après des efforts
Le chausson intérieur moelleux en extensible empêche la neige et la deux disques latéraux indépendants extrêmes. Les chaussettes stimulent le
stretch enveloppe votre pied et gadoue de se frayer un chemin par le Boa L6 et les lacets souples Boa TX4 retour veineux pour que le sang ne
accompagne chacun de vos mouve- haut de la chaussure. Inspirés des procurent un maintien fiable et stagne pas dans vos pieds et vos
ments. La nouvelle tige en mesh, pneus à neige, le composé de totalement personnalisable qui mollets. Les muscles se régénèrent
conçue avec la technologie 3D Fit caoutchouc et le relief assurent votre s’adapte aux différentes morphologies mieux et plus rapidement. Vous évitez
Print, rend le chaussant d’autant plus stabilité dans des conditions de pied des coureurs. La Hiero a une les jambes enflées et les douleurs
agréable. Les zones de pression IDEAL hivernales. tige en mesh, un pare-pierre, une musculaires. Bien ventilées, elles
répartissent l’impact au sol pour Prix public : 160€ construction de type chausson, une assurent une aération optimale pour
assurer une course des plus fluides. www.merrell.com semelle intermédiaire en mousse et plus de fraîcheur et un confort
Poids : 261 g (modèle féminin présenté) une semelle extérieure Vibram® maximal.
Drop : 10 mm Megagrip. Disponible pour homme Prix public : 50€
Prix : NC seulement (tailles 40 à 48). www.compressport.com/‎
Poids 385 g (en 42) – Drop 8 mm
Prix 170 €

VO2 RUN —p. 32
GEAR

5/ ASICS 6/ VIBRAM 7/ TINGERLAAT 8/ THUASNE


FUJITRABRUCO PRO FIVEFINGERS V-TREK BAUME SECOURS CHAUSSETTES DE
Chaussure créée en collaboration avec Chaussure idéale pour les incondition- Accros d’endurance, trailers et runners RÉCUP ‘ UP
Benoît Girondel et Sylvaine Cussot nels du trekking qui aiment la en quête de performance, Tingerlaat Spécialiste du maintien et de la
- pour des traileurs confirmés. Ses sensation du contact avec le terrain en innove en vous proposant un baume compression médicale, Thuasne met
caractéristiques principales : légèreté, toute sécurité, garantie par une spécialement conçu pour vous. Sa son expertise et son exigence au
protection (rock protection plate sous semelle Vibram en composé de texture non grasse et tout confort, service des sportifs avec cette paire de
la semelle et pare-pierre à l'avant de la gomme Vibram MEGAGRIP qui offre renforcera notamment vos pieds, et les chaussettes UP’ à utiliser après l’effort.
chaussure) et accroche (ASICS GRIP) une adhérence maximum aussi bien réparent durablement. La garantie Quels que soient le niveau et la
pour adhérer sur des surfaces humides sur terrain sec que mouillé. Son d’une peau saine sans faille pour aller répétition des séances, elles parti-
et boueuses. épaisseur de seulement 4 mm permet toujours plus vite. cipent à l’amélioration de la
Prix public : 140€  une réelle perception du terrain. La Prix : 21,00 € récupération musculaire tout en étant
www.asics.com semelle intermédiaire en polyuréthane www.tingerlaat.com confortables.
offre un excellent amorti pour tous les Prix : 49,95 €
mouvements. La tige est réalisée à Infos : https ://fr.thuasne.com/fr
partir d’un mélange de laine et de
matériel technique qui optimise la
thermorégulation, élimine les odeurs
et améliore la durée dans le temps
Poids : 185g
Prix : 129 euros
www.vibram.com

VO2 RUN —p. 33
GEAR

RUNNING

L’INVASION
DES PLAQUES CARBONE
Après Nike et sa Vapor Fly, c’est au tour
de Hoka One One de proposer un modèle
avec une plaque carbone intégrée à la
semelle, la Carbon X. Qu’est-ce que cela
vaut réellement, en dehors des 180 euros à
débourser pour s’offrir la nouvelle Carbon
X ? Le directeur du design de chez Hoka One
One, Matthew Head (PhD), un ancien de
Reebok et Inov-8, nous répond en exclusivité. 

Par Gaël Couturier

DE QUOI ON PARLE ?
Face à la sensationnelle histoire – marketing - du Breaking 2 d'Eliud Kipchoge et
le lancement de la série des Nike Vaporfly, c'est Hoka One One qui prend l'offensive,
reléguant donc Adidas à jouer les rôles d'observateurs alors que la marque alle-
mande, vu ses moyens, était logiquement attendue sur ce sujet. La nouvelle Carbon
X avec plaque de carbone à l'intérieur, comme la Nike Vaporfly, fait le bonheur des
athlètes élites Hoka, coureurs et triathlètes, à commencer par l'étonnant Jim
Walmsley, récent recordman du monde du 50 miles (4h50'08'' le 4 mai dernier près
de Sacramento, Californie). Walmsley, c'est l'athlète phare et tout azimut de la
marque franco-californienne, lancée par trois anciens de Salomon, Nicolas Mermoud,
Jean-Luc Diard et Christophe Aubonnet. S'il a personnifié la Carbon X à son lan-
cement, on retrouve aujourd'hui la chaussure aux pieds de nombreux triathlètes.
On l’a vu partout notamment lors du dernier Ironman France à Nice. Malgré son
prix de vente à 180 euros, ce modèle s'adresse au plus grand nombre.

VO2 RUN —p. 34
GEAR

L'INTERVIEW DU
DESIGNER DE HOKA ONE
ONE
Est-ce que Hoka One One a copié Nike et
ses Zoom Vaporfly 4% ?
Matthew Head : Non, car la plaque carbone sur notre
chaussure s'étend sur toute la longueur de la semelle, ce qui n'est pas le
cas chez Nike. L'effet voulu ici, c'est le mix entre le rocker de la chaussure et
la plaque carbone. Le déroulement de la foulée est bien accompagné, et beau-
coup plus doux.
 
Est-ce qu'on peut imaginer que le succès de la Carbon X va vous pousser
LE POINT DE VUE
à insérer des plaques de carbone dans tous vos modèles hauts de gamme
maintenant, en route comme en trail ?
DU DESIGNER
Matthew Head : Oui, on va s'intéresser de plus en plus à ce type de matériaux
composite si ça fait sens pour les coureurs auxquels se destinent ces modèles
CONCURRENT
haut de gamme. Chez Hoka, on a toujours cherché à résoudre des problèmes et
on continuera à innover. Wouter Hoogkamer est le chercheur de la
University of Colorado de Boulder qui a travaillé sur
Quelle est la durée de vie d'une telle semelle avec plaque de carbone ? la Nike Vaporfly. C'est lui qui a validé l'effet de la
Matthew Head : La fibre de carbone est connue pour son excellent rapport plaque de carbone dans la semelle. Nous l'avons
poids / puissance. Mais c'est aussi un matériau qui résiste particulièrement bien interrogé sur la Carbon X, qu'il n'a pas lui-même
dans le temps. La chaussure conservera bien toutes ses propriétés de semelle encore essayé. Voici son avis : « Je ne sais si la plaque
pendant sa durée de vie. de carbone de l'une et l'autre sont les mêmes en
terme de rigidité mais aussi de simple géométrie. Il
À quelle type de foulée et à quel type de coureur se destinent ces ne faut en effet pas oublier que c'est aussi la mousse
Carbon X ?
et la forme si particulière de la semelle de la
Matthew Head : Chez Hoka, on s'est toujours intéressé au plus grand nombre.
Vaporfly qui contribue à l'économie d'énergie que
Quelqu'un qui part faire une sortie d'entraînement le dimanche matin de chez
lui peut profiter des mêmes bénéfices que nos coureurs Elite qui sont en com- nous avons constaté pendant nos recherches. Quant
pétition ce jour-là. Un athlète élite peut courir plus vite sur les longues distances à savoir si une chaussure avec plaque de carbone
avec la Carbon X, c'est vrai, mais un amateur dont la vitesse est moins élevée peut bénéficier à tout le monde, je dirai oui. Il existe
peut tout autant bénéficier du confort et des propriétés exceptionnelles de ce pas d'études qui disent que les coureurs plus lents
modèle. ou qui attaquent le sol par le talon bénéficieraient
moins de ce genre de semelle. Une université
américaine en Utah a fait des recherches sur une
chaussure de la marque Saucony dans laquelle il y
Pas la peine en effet de courir à 15 km/h pour sentir clairement la diffé- avait une plaque de carbone dans la semelle. Et puis
rence. On l'a testé pour vous. Le mix plaque en fibre de carbone / rocker
une étude canadienne, de Calgary portait il y a 10
accentué du shape de la chaussure joue son rôle à fond : la Carbon X vous
ans déjà sur un modèle Adidas. Ajoutons aussi
pousse vers l'avant et vous fait rebondir. Littéralement. C'est agréable, c'est
hyper-dynamique, et c'est beaucoup moins fatigant sur les distances à Brooks qui travaille avec sa marathonienne Desiree
rallonge. Linden pour développer la chaussure prototype
qu'elle portait lors de sa victoire au marathon de
180€ c'est cher, peut-être trop cher, mais si vous en avez les moyens alors Boston en 2018. C'est donc quelque chose qu'il faut
ça vaut clairement le coup. D'autant que pour une fois, le moule sur lequel s'habituer à voir de plus en plus, sauf si des
a été réalisée la tige Hoka One One est plus large qu'à l'accoutumée. Le instances officielles interdisent ce type de semelle
mesh est aussi léger qu'une pointe de piste et également très respirant, ce pour une raison x ou y… ». 
qui ne gâche rien.

VO2 RUN —p. 35
PORTRAIT

GUILLAUME CALMETTES

LA TÊTE
chercheuse
VO2 RUN —p. 36
PORTRAIT

Né à Pau, ce Français vit en Californie comme un poisson dans


l'eau. Chercheur en biologie pour la prestigieuse fac Américaine
UCLA depuis 9 ans, membre du team Salomon USA, Guillaume
Calmettes, 1m75, à peine 35 ans, vit toute l'année sous le soleil de
Santa Monica. Reconnu partout sur les réseaux sociaux pour son
sourire ravageur et ses honorables performances dans la
mythique épreuve de course aventure que personne, ou presque,
ne termine jamais, The Barkley Marathons, Guillaume est le
phénomène français qui séduit aujourd'hui la communauté de
l'ultra running outre-Atlantique. Nous l'avons rencontré chez lui,
lors d'une pause café prolongée, à quelques pas de sa fac, dans le
quartier de Westwood, à Los Angeles.
Par Gaël Couturier. Photos : Collection pesonnelle

C
ela fait maintenant 9 ans que Guillaume son université qu'il allait quitter son poste de chercheur.
Calmettes vit à Los Angeles, à Santa Monica « Je fais beaucoup de travail administratif pour trouver
pour être précis, une banlieue chic au Nord- des financements ici et là mais plus vraiment de la
Ouest de la ville, tout à côté d'autres suburbs recherche telle que j'aime le faire » nous a-t-il encore
non moins agréables comme Pacific Palisades ou encore confié avant d'ajouter : « Je vais essayer de rester ici
Beverly Hills. Venu pour un séjour de recherche post mais si je devais revenir en France, j'aimerais sans
doctoral d'un an, Guillaume a chaque année réussi à doute être du côté de Grenoble. Bon, après, je ne connais
renouveler son visa. Le process n'est pas simple, nous ni l'Australie ni le Japon, et ces pays m'attirent… ».
a-t-il expliqué, mais le jeu en vaut la chandelle. Car Bref, notre homme a bel et bien une âme de
non seulement Guillaume est visiblement très bon dans voyageur.
ce qu'il fait et donc très apprécié par les directeurs de
UCLA, où il a son propre laboratoire ainsi qu'un budget
pour recruter d'autres chercheurs, mais vivre dans la
deuxième plus grosse mégapole du pays lui convient LE MARATHON DE LOS ANGELES : PREMIERS
bien : « Los Angeles est une ville cosmopolite. J'y ren-
contre souvent des Français qui ont le mal du pays, le PROBLÈMES, PREMIERS DÉPASSEMENTS
saucisson leur manque, tout ça…Mais pas moi. Ici les DE SOI.
Américains sont détendus, il fait beau toute l'année
et je suis à 5 km de la plage et à 5 km des trails. C'est
plutôt sympa ». À l'heure où nous rédigeons ce texte, Contrairement à ce que l'on peut imaginer, la « car-
Guillaume a toutefois annoncé aux responsables de rière » de coureur à pied de Guillaume Calmettes n'a >>>

VO2 RUN —p. 37
PORTRAIT

C'EST POUR ROMPRE


LA MONOTONIE DE SA
VIE D'UNIVERSITAIRE
QU'IL SE LANCE
SÉRIEUSEMENT DANS
LA COURSE À PIED.

>>> jamais été toute tracée. Après des études universitaires 3h. « Il faut dire que je dévorais tout ce que je trouvais
classiques en STAPS, le jeune homme se destine d'abord sur le net. Je tombe même par hasard sur une vidéo
à devenir professeur d'éducation physique. Mais de l'UTMB, c'était en 2011, et je n'en crois pas mes yeux.
comme il est plutôt doué dans les études, il pousse Il y a des mecs qui font ça ? Je suis fasciné. Je découvre
jusqu'à la thèse, soutenue en 2010 à Bordeaux et dont aussi un blog, celui de Billy Yang, un passionné de
le sujet était, tenez-vous bien : « Analyse intégrative trail running devenu depuis cinéaste et qui habite
de l'adaptation de l'énergétique cardiaque à l'hypoxie en réalité juste à côté de chez moi à Santa Monica.
chronique »*. Ouf. En arrivant sur ce sol américain de Billy décrit dans le détail toutes ses sorties autour
la côte Ouest un peu par hasard - il aurait aussi très de Los Angeles ». Comme il n'a pas de voiture, Guillaume
bien pu obtenir une bourse pour aller dans un tout Calmettes, désormais complètement addict au trail
autre pays, ou un tout autre état de l'Amérique - running, se lance sur les parcours de son pote Billy
Guillaume se retrouve tout seul, au moins pendant Yang, en ajoutant 5-10 km à aller au départ de chez
ses deux premières années ; sa copine étant restée en lui et 5-10 km au retour pour revenir se doucher avant
France. Pour rompre la monotonie de sa vie d'univer- d'aller travailler. « Aux USA c'est pas comme en Asie,
sitaire appliqué, Guillaume se lance alors sans vraie la semaine, il n'y a personne sur les trails donc je me
préparation sur le marathon de Los Angeles. « J'étais régalais » précise-t-il.
tout seul à LA, je ne connaissais personne, il me man- Guillaume court désormais 150 km par semaine, sans
quait un truc. J'ai vu une pub pour ce marathon et je forcer. On est en 2014. Vient son premier ultra : Angeles
me suis dis, allez, challenge ! Je faisais 10 km par Crest 100 (170 km). C'est sa première vraie longue
semaine. Autant dire que j'étais au top ! ». distance et comme à son habitude : « Je pars comme
Évidemment la course ne se passe ça très bien. « Je une balle » raconte-t-il en riant. Notre Français est en
finis en 3h45' mais les 15 derniers km étaient très tête de la course, du moins jusqu'au km 100. Mais là :
difficiles, mémorables même ». C'est le déclic. Le ma- problème. Il craque. Il n'en peut plus. Il marche les 30
rathon lui pose des problèmes ? En bon chercheur derniers kilomètres. La bête de course qu'il est devenu
qu'il est, Guillaume va s'atteler à les résoudre. Il n'en fait son auto-critique, son auto-analyse. Il est face à difficile, traître même. Guillaume finit…second. Afin
faut en effet pas plus pour le convaincre qu'il peut des problèmes. Très bien. Il doit maintenant trouver de ne pas rester sur un échec, il revient une dernière
désormais appliquer ses méthodes de recherches des solutions. Guillaume termine quand même dans fois sur cette fameuse Angeles Crest. On est en 2016
universitaires à la course à pied et ainsi mordre l'ultra le top 10, mais reste insatisfait. Il revient donc sur et Guillaume Calmettes remporte la course. C'est
running « way of life » à pleines dents. Car avec cet l'édition suivante : « Ce qui m'intéressait désormais l'époque ou Salomon USA le repère et le fait rentrer
échec relatif, Guillaume Calmettes se transforme en c'était le long et uniquement le long. Parce que sur dans la team, d'abord comme simple ambassadeur.
tête chercheuse que rien ni personne ne pourra ar- les longues distances, tu es toujours face à plein de « À cette époque, je ne fais plus de ''petites'' courses.
rêter, pas même le fantasque Gary Cantrell problèmes que tu dois absolument arriver à résoudre Ça ne m'amuse plus parce qu'à l'entraînement, mon
a.k.a. Lazarus ''Laz'' Lake, entre autre organisateur pendant la course même, sans quoi tu ne peux tout kilométrage est déjà chaque fois plus long ». Deux
de The Barkley Marathon. simplement pas la finir ». À force d'accumuler les UTMB, un top 100 et quelques autres courses presti-
entraînements, les épreuves longues aussi, Guillaume gieuses plus tard, type HURT 100 à Hawaii où il termine
apprend, s'aguerrit. Il est toujours plus expérimenté, 7ème puis 2ème l'année d'après, Guillaume Calmettes
plus déterminé à effacer tous les problèmes qui se re-découvre la course qui n'a pas fini de l'obséder :
IL EST DÉSHYDRATÉ. SON URINE EST ROUGE mettent sur son chemin. The Barkley Marathons.
Lors de sa deuxième tentative d'Angeles Crest, il est
SANG. C'EST UN PROBLÈME. IL Y A UNE malheureusement mis hors course par les médecins.
SOLUTION. Très déshydraté, son urine est presque aussi rouge
que son sang. C'est un nouveau problème. Certains BARKLEY.
auraient pris peur, abandonné cette satanée distance
« Je me suis immédiatement mis à lire des livres sur du 100 miles pour de bon. Mais pas Guillaume. Non. LA COURSE QUI LE FAIT BEAUCOUP RIRE.
les théories de l'entraînement. Ça m'a rappelé mes L'homme est têtu, plus qu'obstiné. Il s'amuse en réalité
années STAPS, sauf que cette fois, je devais les appli- beaucoup et trouve chaque fois des solutions à tous « Au départ, la Barkley, j'en entends parler comme ça, il
quer à moi-même » témoigne-t-il alors. L'année d'après, ces nouveaux problèmes qui surviennent. C'est exci- y a 5 ou 6 ans, mais c'est une époque où je ne fais pas
Guillaume court à nouveau ce même marathon de tant. Il participe pour la première fois à un autre 100 encore des trucs de malades. J'étais de toute façon face
LA. Résultat : 3h15. Rebelote un an après : moins de miles réputé dans la région, Chimera. C'est une course à des tas de problèmes que je n'arrivais pas à régler sur

VO2 RUN —p. 38 (*) Ses recherches portent sur les problématiques liées à l'infarctus du myocarde.
PORTRAIT

LE BIG 4
DE GUILLAUME
Voici les épreuves de trail running préférées
de Guillaume Calmettes, à proximité de Los
Angeles.

Baldy Marathons
La course à lieu autour du Mount Baldy dans
les montagnes San Gabriel, comté de San
Bernardino. Même principe que la Barkley
Marathons, avec des tampons à se faire
appliquer sur la peau, au lieu de pages de
livres à déchirer. Pour sa première participa-
tion en mai dernier, Guillaume était, avec un
autre français, dans son troisième tour et les
deux seuls participants restant. Mais les
conditions météo quasi-hivernales avec
beaucoup de chute de neige ont contraint les
organisateurs à arrêter la course. « Il y avait
une partie où, si tu descendais, tu ne pouvais
plus remonter qu'avec des piolets » nous a ainsi
raconté Guillaume.
Infos : https ://baldymarathons.myfreesites.
net/
Guillaume dans les montagnes du Colorado.
Chimera 100 miles
Son premier 100 miles. Il termine second. La
course a lieu fin novembre. « C'est une course
les 100 miles classiques ». Un des talents de l'organisateur, savoir comment on fait pour être sélectionné à la difficile à gérer car ça commence seulement à
Laz, c'est de savoir toucher le cœur des plus joueurs Barkley ?  J'entends alors parler de ce Big Backyard monter en deuxième partie. Il faut donc
d'entre-nous, ceux qui par exemple sont extrêmement Ultra, last man standing qui offre donc un golden absolument en garder sous le pied ! ».
séduits par le simple fait que l'inscription à cette course ticket au seul et unique vainqueur ». On est en 2017 et Infos : www.oldgoatraces.com/races/
soit en elle-même une énigme. « Quand même, ce qui Guillaume ne tient plus en place : il s'y inscrit. « La seule chimera-100/
m'intéressait dans la Barkley, c'est ce processus d'ins- chose qui me motivait c'était le golden ticket ». Au bout
cription qui est un peu secret : tu ne sais même pas com- de 58h, Harvey Lewis, un Américain pourtant spécia- Angeles Crest 100 miles
ment t'inscrire ! » confirme ainsi notre homme. Et puis, il liste des 24h, et entre autre vainqueur de la Badwater Guillaume l'a fait trois fois (2014, 2015, 2016).
y a aussi ceux qui trouvent drôle de courir 6 km en cercle en 2014, finit par lâcher prise sur notre pitbull français. « C'est une course comme la Western States
dans un jardin en moins d'une heure autant de fois que Guillaume Calmettes est le last man standing cette 100 où il fait très chaud. Le risque, c'est la
possible jusqu'à ce que mort s'en suive, ou qu'il ne reste année là. Il a ainsi résolu son problème : il a son entrée déshydratation. Il faut donc bien utiliser la
plus qu'un seul homme, ou femme. C'est le Big Backyard garantie pour The Barkley Marathons qui aura lieu glace qui est disponible à chaque ravitaille-
Ultra, last man standing à Bell Buckle dans le Tennessee, quelques mois plus tard, version 2018 donc. ment : en mettre dans sa casquette, dans ses
le fief de Gary Cantrell Lazarus Lake et de son chien « Big ». La suite de la vie du coureur d'ultra Guillaume Calmettes gourdes, partout ! ».
Sur cet event, dont le dernier coureur ''survivant'' à être reste à écrire car, on l'a compris, dans ce domaine, il Infos : www.ac100.com/
encore debout se voit offrir un golden ticket, une place lui restera toujours des problèmes à résoudre. Après
garantie, à sa fameuse The Barkley Marathons. Le Big deux tours de terminés en 2018 et une « fun run », c'est Kodiak Ultra Marathon 100 miles
Backyard Ultra, last man standing est en octobre chaque à dire trois tours achevés, en 2019, Guillaume possède Guillaume l'a fait deux fois (2015, 2016 où il
année depuis 2012. Avis aux amateurs. le meilleur résultat français jamais réalisé sur The finit respectivement 2ème et 3ème). Situé à
En 2016, Guillaume trouve le moyen de s'inscrire à la Barkley Marathons. Cette course aventure, comme il Big Bear Lake, à 2000 mètres d'altitude, la
Barkley mais il n'est pas sélectionné. « J'étais même pas la définit lui-même, est sa nouvelle passion, sa nouvelle course a lieu mi-Août. « C'est très, très beau. Le
dans la liste d'attente ! Ça m'a évidemment beaucoup obsession pour laquelle il n'a pas encore trouvé la seul conseil que je peux donner c'est de lever
énervé parce que, voilà, j'avais un nouveau problème. solution finale. Sera-t-il finisher en mars prochain ? les yeux et admirer le paysage ».
Mon problème ce n'était plus de savoir comment on Espérons que non. Le voir progresser petit à petit est Infos : www.kodiak100.com/
s'inscrit à la Barkley, ça j'avais trouvé, mais c'était de bien trop amusant !

VO2 RUN —p. 39
THE INTERVIEW SERIES

VO2 RUN —p. 40
THE INTERVIEW SERIES

DAVE
MACKEY
Monstre Comeback

Ceux qui ne connaissent pas encore Dave Mackey vont


découvrir une « machine », d’une résilience exceptionnelle.
Dave est un ex-coureur élite qui n'a rien perdu de sa superbe,
malgré sa jambe en moins….

Recueilli par Gaël Couturier – Photos : Matt Trappe, Howie Stern

VO2 RUN —p. 41
THE INTERVIEW SERIES

A
vant son accident (voire encadré), Mackey a
été champion des USA sur 50 km, 50 miles
et 100 km mais il a aussi longtemps été le
recordman du rim-to-rim-to-rim (R2R2R) dans le
Grand Canyon en 6h59'57'' avant d'être détrôné par
"IL N'Y A PAS TANT
la star actuelle de l'ultra-running américain, Jim
Walmsley, celui qui vient de re-battre le record de DE CHOSES QUE ÇA
la fameuse Western States® 100-Mile Endurance Run
le 29 juin dernier (en 14h09'28''). Ancien athlète
sponsorisé par Hoka One One (il court désormais
VO2run : Cette Leadville 100 arrive vite. À l'heure
où l’on se parle, c'est votre prochain objectif.
QUI ONT CHANGÉ
pour Altra), c'est le 23 mai 2015 au matin, près de
chez lui, à Boulder, que sa vie bascule. Lors d'une
banale sortie de trail running, Dave Mackey fait une
Dites-nous pourquoi cette course vous tient tant
à cœur, et pourquoi elle est tellement célèbre
aux USA d'une manière générale ?
FINALEMENT. J'AI
chute très grave. Sa jambe se brise en plusieurs
morceaux. Après des heures de secours, 13 opérations
Dave Mackey : La course existe quand même depuis
36 ans. Elle est plus vieille que la Hardrock Hundred
TOUJOURS UNE
et plus de trois mois d'hôpital en continu, sa jambe
gauche est amputée. Commence alors un long par-
cours du combattant : comment continuer à vivre
Mile Endurance Run et presque aussi vieille que la
Western States® 100-Mile Endurance Run. Mais elle
fait aussi partie de ce qu'on appelle le « Grand Slam
BELLE VIE."
le trail running malgré ce handicap ? Comment of Ultrarunning », avec 4-5 des courses les plus im-
conserver la belle motivation et cette générosité qui portantes du pays. Je vis à peine à deux heures de
le caractérise ? Nous nous sommes entretenus avec Leadville. Elle se déroule dans ma communauté. J'ai
Dave Mackey. Nous avons découvert un homme fait beaucoup de courses de distances inférieures à
simple, doux mais dur au mal aussi. Un bel exemple 100 miles (170 km, ndlr) mais j'ai quand même par-
à suivre pour ceux qui doutent ou sont à un moment ticipé à quelques 100 miles réputés, comme cette
donné touchés par la maladie, un accident qui change WS100 par exemple, où je fais 4 en 2012, 8 en 2011,
le cours de la vie. À l'heure où vous lirez ces lignes, et surtout 2 en 2004 (il arrive une bonne heure après
Dave Mackey aura participé une fois de plus à sa Scott Jurek mais aussi presque une heure avant Hal 2/3 de dénivelé en moins qu'à la Hardrock, pour la
course préférée, la Race Across The Sky 100-mile Koerner, ndlr). même distance. Et puis même si Leadville se court
run comme disent les habitués, autrement dit la aussi en altitude, ça monte quand même beaucoup
Leadville 100 miles, une course de montagne du VO2run : Mais c'est plus dur que la Hardrock ou moins haut, et les sentiers sont moins techniques.
Colorado, tout près de chez lui, qu'il a déjà fini l'an- pas ? Leadville a plus de coureurs par contre. C'est une
née dernière, en 24h55'15'', sur une jambe donc, mais Dave Mackey : Non non, la Hardrock est plus dure, toute autre dimension que la Hardrock. Et puis
aussi en 2014, sur deux jambes, avec un temps de beaucoup plus dure. La Hardrock représente un Leadville 100 tourne autour de la ville de Leadville
19h10'45'' et en arrivant 5ème. Respect. Gros,gros sommet dans les 100 miles américains. Leadville est alors que la Hardrock 100 passe de petites villes en
respect. plus roulant, beaucoup plus accessible. Il y a environs petites villes après le départ à Silverton.

VO2 RUN —p. 42
THE INTERVIEW SERIES

VO2run : Je me suis rendu compte que les médias les médias spécialisés ne parlent plus trop de moi. VO2run : Ah bon ?
de votre pays ne parlaient plus tellement de Mais bon. Et après ? J'en ai franchement rien à faire... Dave Mackey : C'est Bear Peak et c'est juste en face
vous aujourd'hui. C'est logique d'une certaine de ma maison. Je le regarde tous les jours.
manière parce que vos performances ne sont VO2run : Et les gens ? Le public et les autres
bien entendu plus aussi bonnes qu'avant. En participants sur vos courses, vous ressentez VO2run : Vous voyez le sommet, la montagne,
revanche, on se rend compte sur les courses, et davantage leur chaleur aujourd'hui ? mais je voulais parler de l'endroit précis où c'est
cela se voit très bien dans le film “Leadman, the Dave Mackey : Oui. Vraiment. Cette année, à Leadville, arrivé, les quelques mètres carrés où s'est pro-
Dave Mackey story” dont on parlera tout à l'heure, j'ai dû avoir 90% de soutiens et d'encouragements duit votre accident ?
que les gens vous aiment, qu'ils vous encouragent, en plus que l'année où j'ai fait deuxième à Western Dave Mackey : J'y suis aussi souvent retourné. Bien
que vous les inspirez. Vous êtes d'accord avec States 100. Les gens viennent beaucoup plus vers sûr, les premières fois, ce n'était pas facile. J'ai sou-
cette description ? moi spontanément. Ça nous a rapproché, ils se sentent vent pleuré. Quand vous revenez sur le lieu d'un
Dave Mackey : Je me moque pas mal d'être dans les davantage proches et concernés que par une victoire drame ou d'un accident pour la première fois, vous
médias ou pas. Je suis moi-même, je continue à être au sens classique. êtes forcément fragilisé émotionnellement.
moi-même, je fais mes trucs, mes courses, je vis ma
vie, avec ma famille, mes amis. Quand on frôle la VO2run : Quand on s'intéresse de près à ce qui VO2run : C'est justement ce que je vous demande.
mort comme je l'ai fait, je crois qu'on apprend à s'est vraiment passé pendant votre accident, la Car heureusement tout le monde ne passe pas
apprécier davantage la vie. Mon comeback dans ce chute et l'enchaînement des faits qui se sont dé- par ce genre de moment difficile. Et donc on ne
sport a démarré trois ans après, l'année dernière. roulés, on peut dire que vous n'avez pas eu de sait pas ce que ça fait.
En 2018, j'ai fini Bandera 50 km, Jemez Mountain, chance : le rocher sur lequel vous posez le pied Dave Mackey : Au début, c'était difficile. Mais au-
un autre 50 km, le 50 miles de Leadville qui s'appelle n'avait jusque-là jamais bougé, vous tombez d'as- jourd'hui j'y remonte sans arrêt, ce sommet fait à
Silver Rush, le Moosalamoo Utra 36 miles et puis sez haut et, en plus de ça, il vous re-tombe dessus. nouveau partie de mon entraînement. Je passe sou-
Leadville 100, la course dont on parlait. Avant ça, Vous êtes retourné à l'endroit précis où c'est arrivé vent juste à côté de cet endroit précis, je vois la pierre
depuis mon accident, je n'avais plus rien fait. Ma ? Et qu'est-ce que vous avez ressenti ? qui m'est tombé dessus. Elle n'a pas bougée. Elle est
dernière course, c'était le Marathon Des Sables début Dave Mackey : Ah mais j'y retourne tout le temps ! encore là. Je revois l'endroit où j'ai posé le pied, là
avril où j'ai fini 12ème, quelques semaines à peine D'ailleurs au moment où je vous parle, je suis en train où je suis tombé et là où les secours sont venus me
avant ma chute. Donc, oui, je suis d'accord avec vous : de le regarder. chercher. Le plus étonnant aujourd'hui c'est de savoir >>>

VO2 RUN —p. 43
THE INTERVIEW SERIES

"CE QUI
M'INTÉRESSE
C'EST DE
CONTINUER
À FAIRE
PARTIE DE LA
COMMUNAUTÉ "

que j'ai survécu à cette chute. Je suis quand même sa joie de vivre et un positivisme à toute épreuve. qui vous tombe entre les mains, aussi difficile soit-
tombé de 18 mètres. Par chance, la pierre n'est tom- Mon père est décédé il y a quelques années mais elle elle. Vis à vis de la société, les gens en général, je
bée que sur ma jambe. Elle aurait tout aussi bien pu reste indépendante. C'est une vraie force de la suis un handicapé. Moi, je ne me vois pas comme ça.
m'écraser la tête et nous ne serions pas là tous les nature. Mes enfants, être au contact de leur grand-mère qui
deux pour en parler. Avec le recul, je suis heureux est aveugle et de leur père à qui il manque une jambe,
de n'avoir pas été plus amoché. J'aurai pu finir en VO2run : Comme son fils quoi. On peut faire un je crois, j'espère, qu'ils apprennent quelque chose,
fauteuil roulant, être paraplégique à vie. C'est juste parallèle entre son handicap, sa motivation à qu'ils ont au moins conscience de la chance qui est
ma jambe qui a pris. Je m'en suis quand même très continuer à vivre comme si de rien n'était, et la leur et qu'ils chérissent la vie, et la santé.
bien tiré. À chaque fois que je repasse devant cet votre histoire personnelle. Question résilience,
endroit, je pense à ma vie, ma famille, j'apprécie un vous êtes bien le digne fils de votre mère. Vous VO2run : Vous êtes connu pour vos records. Je
petit plus ce que j'ai, ce que je n'ai pas perdu ce jour- allez bientôt avoir 50 ans. Est-ce qu'avec le recul, vais en citer quelques-uns : Wlado 100 km, Miwok
là. J'essaie de rester positif vous voyez, de voir le vous pouvez dire qu'il y a du positif dans votre 100 km, Bandera 100 km, Fire Trails 50 mile,
verre à moitié plein, et non l'inverse. Parce que je histoire, votre accident. Moab Red Hot 50 km, Headlands 50 km, Way Too
n'ai pas eu le choix de toute façon. J'ai une femme Dave Mackey : Oui bien sûr ! Vous savez si ça m'était Cool 50 km, Zane Grey Highline Trail 50 mile...
magnifique, deux enfants terribles, un job que j'aime, arrivé plus jeune je crois que je ne l'aurais pas bien Faire tomber des records, des records d'un autre
je cours, je fais du VTT, et je m'aligne au départ de vécu. Je serais même peut-être tombé dans la dé- genre peut-être, c'est encore quelque chose qui
grosses courses qui me plaisent. Il n'y a pas tant de pression ? Finalement, regardez-moi, c'est ce que je vous motive aujourd'hui ?
choses que ça qui ont changé finalement. J'ai toujours vous disais tout à l'heure : je fais exactement les Dave Mackey : Dans un coin de ma tête je reste
une belle vie. mêmes choses qu'il y a à peine 10 ans. Si ça m'était compétitif mais ce n'est plus pourquoi je fais les
arrivé quand j'avais 25 ans, je n'aurai tout simplement choses aujourd'hui. Je fais ces courses pour les finir,
VO2run : Pour qu'on essaie de mieux comprendre pas eu la même vie. Je ne faisais même pas de trail pas pour les gagner comme je le faisais avant. C'est
d'où vous vient cette extraordinaire résilience, running à cet âge-là. Depuis, j'ai beaucoup couru, fini ça. Ça ne me gêne pas. Je m'en fous. Ce qui m'in-
pouvez-vous nous en dire plus sur votre enfance, j'ai gagné pas mal de courses, j'ai eu un beau parcours téresse c'est de continuer à faire partie de la com-
sur vos parents aussi ? sportif, familial, professionnel... Cet accident m'est munauté. C'est ça qui compte encore pour moi.
Dave Mackey : Mon père était dans la pub et il aimait arrivé quand j'avais 44 ans. C'est OK. J'avais déjà très
l'outdoor. On habitait dans Maine, côte Est, au Nord bien vécu. Je ne me plains pas. Je peux très bien faire VO2run : Parfois, quand vous discutez avec cer-
des USA, pas très loin du Canada, et j'ai été à l'uni- avec. C'est juste un nouveau challenge. Un de plus. tains amputés, ils vous disent qu'ils s'y atten-
versité dans le New Hamphsire et la Nouvelle Je le prends comme ça. Ma vie continue. Je n'ai pas daient, que dans leur vie, ils l'avaient toujours
Angleterre. Ce sont des paysages de forêts et de lacs. le choix. plus ou moins pressenti. Vous comprenez qu'on
Mon père m'emmenait chasser, pêcher, camper aussi puisse penser comme ça ?
parfois. Mais on ne faisait pas de course à pied. Et VO2run : Avec votre femme Ellen, vous avez deux Dave Mackey : Il y a une chanson de Bruce Cockburn,
je n'allais pas en montagne non plus. enfants, Ava et Connor. Qu'est-ce que vous leur un chanteur canadien que j'aime bien et qui à un
transmettez à propos de cet événements trau- moment dit ceci : « Je n'ai jamais eu confiance dans
VO2run : Et votre mère ? matisant ? mon corps ». Je n'avais jamais vraiment prêté atten-
Dave Mackey : Ma mère n'était pas attirée par l'out- Dave Mackey : Vous devriez leur poser la question tion aux paroles jusqu'à mon accident. Mais après
door mais ça ne l'a pas empêché de développer une directement ! Quand on pose ce genre de question coup, j'ai repensé à certaines choses, à des moments
forte endurance. Ma mère est aujourd'hui aveugle, à un enfant, on ne sait jamais ce qu'il va répondre. où j'ai failli glisser, où j'ai glissé mais pas chuté. Ce
à cause d'une maladie dégénérative de la cornée. Ça pourrait nous surprendre ! Je vais vous dire : je que vous racontez, ça me fait penser que si j'avais
Elle n'a donc pas toujours été aveugle. Elle m'a trans- crois qu'ils ont appris la persévérance, tout comme mieux su interpréter certains signaux, mon accident
mise ses qualités du cœur, mais aussi sa persévérance, le fait de faire du mieux possible avec la situation ne me serait peut-être pas arrivé.

VO2 RUN —p. 44
THE INTERVIEW SERIES

TÉMOIGNAGES L'ACCIDENT
Le récit de l'accident écrit par notre ami journaliste américain Brian Metzler a été le plus clair
« Dave était l'un des meilleurs coureurs de tous et aussi le plus détaillé. L'éditeur podiumrunner.com et son rédacteur en chef Jonathan
Beverly nous ont autorisé à le publier.
d'ultra trail américain pendant plus d'une
dizaine d'années avant son accident de « Ce samedi 23 mai 2015 au matin, celui qui a été élu trois fois meilleur ultrarunner de l'année aux USA
2015. Nous l'avions élu ''North American avait prévu un enchaînement de quelques sommets qui composent les environs de sa ville de Boulder,
dans le Colorado. Les températures n'étaient pas très élevées, environs 4°C et la pluie qui avait inondé
Ultra Runner'' de l'année 2011 et il avait ces montagnes ces jours derniers menaçait de revenir. Après s'être élancé sur les sentiers propres, Dave
également fini second en 2004. Il a a attaqué les montées. Il passe d'abord par le Shadow Canyon avant d'attaquer son premier sommet, à
2600 mètres : le South Boulder Peak. C'est le plus haut sommet des environs de Boulder. De là, Dave
marqué les esprits car il a établi des redescend par une ligne de crête, avant de remonter sur un deuxième sommet, Bear Peak (2578 m). Il
records sur quelques courses iconiques envisage alors un troisième sommet, Green Mountain (2484 m) mais c'est dans la descente de Bear Peak
ici, comme la Miwok 100, Waldo 100 km, que le drame survient, peu après 8h30 du matin. Dave est en train de courir quand il pose le pied sur
un gros cailloux rendu instable par l'eau de pluie qui s'est accumulé en-dessous. Le sol se dérobe alors
la Zane Grey 50 mile ou encore la Quad soudainement sous ses pieds et, même s'il essaie de se raccrocher à un autre rocher, celui-ci se décroche
Dipsea, pour ne citer qu'elles. Mais je également et Dave ne peut contrôler sa chute. En l'espace de quelques secondes, il fait une chute de 18
m et tombe sur un amas de pierres et de petits arbustes. Au sol, alors qu'il est immobilisé par une double
crois que, et c'est plus important, il a fracture tibia et péroné de sa jambe gauche, le rocher qu'il a malencontreusement décroché lui tombe
toujours été un formidable ambassadeur dessus. Ce dernier a été évalué sur place à près de 130kg par les sauveteurs. Le rocher broie immédiatement
pour ce sport. C'est un garçon humble, ce qui lui reste de jambe. Heureusement pour lui, à cette heure matinale, l'endroit n'est pas si isolé et
ses cris sont tout de suite entendus. En l'espace de quelques minutes, des randonneurs arrivent. Ils
presque effacé et même gracieux quand donnent l'alerte. Avec une branche solide, ils soulèvent la pierre et libèrent ce qui lui reste de jambe.
il courrait. Il a toujours un mot gentil, un Une heure et demi s'écoule avant que les secours professionnels n'arrivent. Beaucoup de ceux qui ont
participé à cette évacuation - elle a duré cinq heures et demi car la météo et l'étendue de ses blessures
mot d'encouragement pour les autres ont en effet nécessité une attention toute particulière - ont par la suite vanté le calme dont a su faire
coureurs, qu'ils soient parmi les plus preuve Dave Mackey malgré l'extrême douleur qu’il devait ressentir. Quelques jours plus tard, Dave
rapides ou non. Son comeback après son Mackey racontera à ses proches que la pierre qui a cédé sous ses pas sur ce chemin qu'il connaissait
par cœur n'avait jusqu'à présent jamais bougé d'un centimètre. Un an et demi après l'accident, le 1er
accident et son opération en a inspiré novembre 2016, après avoir tout essayé, les médecins américains décident d'amputer sa jambe qui ne
plus d'un. Même sur une seule jambe et à guérit pas. Son histoire sur YouTube est racontée dans un très bon film produit par Altra, son actuel
sponsor :
près de 50 ans, il arrive encore à battre https://youtu.be/D5zti8iBbRI
75% des autres coureurs des courses
sur lesquelles il s'aligne. C'est juste un
type extraordinaire, un être humain
comme on aimerait en voir plus. Moi j'ai
de la chance, car c'est un ami ».
John Medinger, ancien éditeur du
magazine Ultra Running aux USA.

« Quand je pense à Dave Mackey, je


pense à quelqu'un de bien dans sa tête.
Non seulement c'est un type bien, un
père de famille, un mari, quelqu'un qui a
job à temps plein, mais c'est aussi un VO2run : Quel serait votre conseil pour tous documenter cette expérience avec un film pour-
les coureurs du monde qui parfois, malheu- rait m'aider.
formidable athlète, un battant, un reusement se blessent ?
survivant, et bien plus encore. Quoi qu'on Dave Mackey : Ce qui compte à mon avis c'est VO2run : À la fin du film, votre maman a cette
puisse dire de lui, ce que j'admire et de prendre le temps, de donner le temps au temps, très belle phrase, pleine d'espoir. Elle dit : «
et de se rappeler que, peu importe quelle est je crois que mon fils va continuer à montrer
respecte le plus chez lui c'est son l'étendue de votre blessure, ça aurait pu être pire. aux autres qu'ils peuvent tous avancer, même
inconditionnel amour de son prochain. Je pense qu'il faut toujours avoir ça à l'esprit. Ça si c'est difficile, qu'ils doivent faire le mieux
permet de relativiser. possible avec ce qu'ils ont reçu de la vie ».
Dave est vraiment l'un des types les plus C'est un bon résumé de vous, de votre vie
formidables que je connaisse. Il ferait VO2run : À propos du film qu'on peut voir sur depuis votre accident non ?
n'importe quoi pour vous. C'est le genre YouTube et qui s'appelle “Leadman, the Dave Dave Mackey : Je suis absolument d'accord avec
Mackey story”, vous avez été difficile à elle. C'est aussi ma façon de voir les choses. Faire
de gars qu'on a tous envie d'avoir comme convaincre ? C'est une expérience qui vous du mieux possible avec ce que la vie nous donne.
copain ». a peut-être servi de catharsis, et qui peut C'est très important. De toute façon vous n'avez
aussi donner espoir à d'autres non ? jamais le choix. Alors pourquoi ne pas positiver
Meghan M. Hicks, directrice Dave Mackey : J'ai toujours cru au projet. Ils ont ? Ce n'est pas facile. Mais ce n'est pas impossible
éditoriale d'iRunFar.com. démarré très tôt en fait, sans forcément savoir non plus.
où ça allait. Mais j'ai toujours pensé que

VO2 RUN —p. 45
THE INTERVIEW SERIES

VO2 RUN —p. 46
THE INTERVIEW SERIES

DESIREE
LINDEN
Petite leçon de résistance
1m55 pour à peine 44 kg. Desiree Linden n'en est pas moins,
à 36 ans, l'une des marathoniennes américaines les plus
têtues et les plus performantes de ces dernières années,
en témoigne sa victoire incroyable au marathon de Boston
2018 sous un déluge digne de l'arche de Noé. Aux côtés de
Shalane Flanagan (première victoire féminine Américaine
au marathon de New-York depuis 40 ans en 2017), Desiree
Linden est donc l'autre chef de file à surveiller du contingent
de l'oncle Sam. D'autant qu'elle est réputée pour avoir la peau
dure, et la tête bien faite. Entretien exclusif et conseils de
guerre pour tout affronter cet automne.

Propos recueillis par Gaël Couturier – Photos : Nils Ericson, Brooks, John Hancock, JOsh Cox.

VO2 RUN —p. 47
THE INTERVIEW SERIES

VO2run : Nous nous sommes entretenus avec


Yuki Kawauchi dernièrement, le coureur japo-
nais qui a surpris tout le monde et gagné Boston
Malheureusement pour mes adversaires, je crois
qu'elles sont beaucoup à se laisser généralement
atteindre psychologiquement par ce type de mau-
"LA DIFFICULTÉ ?
2018, la même année que vous. Yuki nous a
confirmé qu'il n'avait pas été du tout dérangé
par la météo exécrable que vous avez eu à subir
vaises conditions météorologiques. Je ne sais pas
trop pourquoi, mais ce n'est certainement pas mon JE VOIS ÇA COMME
QUELQUE CHOSE
cas. Ce jour-là, moi j'ai accueilli avec plaisir ces
cette année-là. Il nous a aussi avoué sans trem- conditions de course. Je me suis réjouie, vraiment
bler que, finalement, c'est ce qui lui a permis de réjouie. C'était une bonne chose. Alors forcément
s'imposer. Les autres étaient terrifiés, trempés,
déstabilisés. Lui, il s'est au contraire appuyé sur
ça pour s'imposer. Qu'en pensez-vous ? Ça serait
quand je me suis rendu sur la ligne de départ, j'avais
déjà pris l'ascendant sur la plupart d'entre elles. Je
peux le dire aujourd'hui. J'avais un avantage et per-
SUR LEQUEL
un peu étrange qu'une fille qui a grandi à Chula
Vista en Californie du Sud à San Diego, et qui est
sonne ne le soupçonnait. C'est vrai que j'ai grandi
sous le soleil, puis fait mes études en Arizona, où il
M'APPUYER"
ensuite parti faire ses études en Arizona, prenne fait à peu près beau toute l'année. Mais j'ai ensuite
du plaisir à courir sous la pluie et dans le froid… rapidement déménagé dans le Michigan, depuis 2005
Desiree Linden : Et bien, en fait, je suis d'accord en fait. Ça compense drôlement ! J'ai donc vécu sous
avec lui. Plus les conditions météo sont mauvaises, quasiment tous les climats qu'offrent les États-Unis.
plus j'ai mes chances. En fait, je suis comme tout le Et aujourd'hui je suis donc prête à tout : chaleur,
monde, je n'aime pas particulièrement la pluie ou pluie, froid. La preuve…
le froid mais je ne me laisse pas facilement impres-
sionner par les conditions météo non plus. Disons VO2run : En Europe, comme sur la côte Ouest
que ça ne m'atteint pas. Ça ne m'a jamais atteint. américaine d'ailleurs, les coureurs recherchent

VO2 RUN —p. 48
THE INTERVIEW SERIES

À QUELQUES SECONDES PRÈS


Linden est connu pour être passé tout près de quelques belles victoires. Si près….

• En 2010 au marathon de Chicago, Desiree Linden termine 2ème à 2'40'' de la


gagnante du jour l'Étiopienne Atsede Baysa (2h26'20'' contre 2h23'40'')
• En 2011 à Boston, elle passe la ligne 2 secondes après la kenyane Caroline Kilel
(2h22'38'' contre 2h22'36'').
• En 2012 au marathon qualificatif pour les JO de Londres (Olympic Trials), elle est
17 secondes derrière la gagnante Shalane Flanagan (2h25'55'' contre 2h25'38'').
• En 2016, encore dans ces Olympic Trials Américaines pour les JO de Rio, Desire
Linden est seconde à 34 secondes derrière sa compatriote Amy Cragg (2h28'54''
contre 2h28'20'').

des marathons d'automne pour de meilleures l'entraînement et que, peut-être, vous y avez aussi pouvez vous y entraîner, où que vous viviez. Une fois
températures et des chronos plus accessibles. rencontré des difficultés, à cause de la météo pour- que vous maîtrisez les codes de la distance, vous
Seulement, parfois, la météo n'est pas cette alliée quoi pas. Mais le plus important c'est de se souvenir pouvez aller à New-York, pour la compétition cette
qu'ils espéraient et leur complique plus la tâche de ça : si vous vous êtes correctement entraîné, si fois. C'est un endroit fou. Il faut s'être vraiment pré-
qu'autre chose. Comment avez-vous approché vous avez fait le job comme ont dit, alors vous êtes paré car le parcours est difficile. Ce que j'aime à New
l'épreuve du marathon de Boston 2018 quand prêt à tout. C'était mon état d'esprit ce jour-là et on York, comme à Boston d'ailleurs, c'est justement ce
vous avec compris qu'il allait faire un temps à peut dire que ça a plutôt bien fonctionné. petit plus en terme de difficulté. C'est un peu comme
ne pas mettre un chien dehors avec des rafales le mauvais temps. Dans les deux cas, je vois ça comme
à 40 km/h, de la pluie et des températures autour VO2run : New-York, Chicago et Boston sont les quelque chose sur lequel m'appuyer. C'est une force,
des 0°C, voire plus bas ? trois marathons Américains les plus populaires un avantage, et pas une difficulté supplémentaire.
Desiree Linden : En fait c'est plus simple qu'on ne pour nous autres Français. Chicago est plat et Vous comprenez ? Il faut arriver à retourner la situa-
le croit. Si vous êtes là, sur la ligne de départ, pour donc rapide mais ce n'est pas le cas ni de New- tion en votre faveur. C'est très mental finalement.
la compétition, il faut vous rappeler que nous sommes York ni de Boston. Vous avez participé à Boston
tous logés à la même enseigne. La météo de ce jour- 7 fois (2007, 2011, 2014, 2015, 2017, 2018 et 2019), VO2run : Revenons sur NYC 2018 car vous et vos
là à Boston a touché tout le monde. Et nous n'y à New-York deux fois (2014, 2018) et à Chicago compatriotes aviez été impressionnantes. Bien
pouvions rien. Personne n'avait une influence sur deux fois aussi (2008, 2010). Entre New-York et sûr c'est la Kenyane Mary Keitany qui s'impose,
elle. Nous n'avions pas d'autre choix que de faire Chicago, quelle est la course que vous préférez avec 3' d'avance sur sa plus proche poursuivante
avec. Vous êtes là pour faire un chrono, vous tester, et quels conseils pouvez-vous donner ? et en 2h22'48''. C'était d'ailleurs sa 4ème victoire
repousser vos limites, d'accord, mais il ne faut pas Desiree Linden : Je crois que Chicago est le meilleur New-Yorkaise. Elle est suivie de près par sa com-
pour autant avoir peur d'ajuster vos objectifs. Il faut des deux pour apprendre à courir sur la distance du patriote Vivian Cheruiyot mais derrière c'est
aussi se souvenir que vous avez mis des mois à vous marathon. Si vous êtes débutant, c'est là qu'il faut une incroyable caravane d'américaines sur la
préparer, que vous avez souvent souffert à aller. Le parcours n'a rien de très spécial donc vous ligne d'arrivée. Shalane Flanagan, Molly Huddle, >>>

VO2 RUN —p. 49
THE INTERVIEW SERIES

NOUS AVONS
CULTIVÉ LA
PATIENCE, ET
L'ENGAGEMENT, LA
DÉTERMINATION.

>>> vous, et Allie Kieffer. On peut dire que le mara- difficulté qui la rend si paradoxalement désirable prochain. Il paraît que les standards de qualifi-
thon américain féminin se porte très bien. À aux yeux des coureurs du monde entier ? cation n'ont jamais été aussi difficiles. C'est vrai ?
quoi c'est dû, à votre avis ? Qu'est-ce qui fait que Desiree Linden : Je crois que c'est bien plus son his- Desiree Linden : Oui. C'est compliqué. Et vrai. Je
vous avez cette génération dorée ? Nous aime- toire, vous savez. C'était la 124ème édition cette année ! crois en effet que ça n'aura jamais été aussi dur.
rions bien avoir la même chose en France… Elle a été créée pour reproduire le premier marathon
Desiree Linden : C'est vrai qu'on y a vu les résultats olympique de 1896 à Athènes (gagné par le Grec Louis VO2run : C'est tout ? Vous n'êtes pas très bavarde
de beaucoup d'efforts, année après année. Ça a fini Spyridon, ndlr) et c'est ce qui plaît aux amateurs de sur ce sujet. On a lu dans la presse américaine
par payer. Je crois avant tout que nous avons des tous les pays. Bien sûr que faire et finir Boston vous qu'après avoir gagné Boston vous voudriez ga-
coureuses qui sont déterminés à rester plus longtemps donne le droit de vous la raconter un peu dans les gner un autre World Major d'une part, et d'autre
qu'avant sur cette distance. Elles commencent plus dîner en ville, mais je crois que c'est surtout la légende part être qualifiée pour une 3ème olympiade.
tôt, elles en sortent plus tard. Nous avons cultivé la de la course, ce mythe, qui continue de séduire. Ce qu'aucune autre américaine n'a jamais fait.
patience, et l'engagement, la détermination. C'est Ça vous ennuie d'en parler ou vous préférez
comme ça qu'on créé des performances et des bons VO2run : Quelle est pour vous la meilleure stra- éviter parce que c'est trop tôt ? La sélection en
résultats sur marathon. On a aussi la chance d'avoir tégie à adopter sur un marathon en compétition, équipe américaine ne sera pas simple et vous
des marques américaines qui s'intéressent clairement et quelle est la pire que vous ayez jamais eu à le savez. Vous avez des concurrentes sérieuses,
à ce sport, à cette distance. Brooks, mon sponsor, est affronter ? d'autant que l'ex-kenyane Sally Kipyego qui a
un de ces exemples. C'est une des marques qui investit Desiree Linden : Je pense que le principe du « ne- gagné une médaille d'argent sur 10 000 au JO
sur le long terme dans ses athlètes et dans leurs dé- gative split » est encore aujourd'hui la meilleure de Londres, et a fini 2e du dernier marathon de
veloppements. Ils ont compris que le marathon est ambition à avoir sur une distance comme le marathon. NYC, est depuis peu naturalisée américaine.
une discipline dure, où il y a des hauts et des bas et Il vaut mieux essayer de partir plus lentement sur Allez-vous participer à ces qualifications ? Qu'en
que c'est la persévérance et la constance qui paient. le premier semi et accélérer sur le second. À mon espérez-vous exactement ?
avis c'est clairement ce qu'il y a de mieux à faire. Le Desiree Linden : Ça m'intéresse, oui bien sûr, mais
VO2run : Le marathon de Boston, votre première pire ? Pour moi comme pour les autres, c'est de n'avoir c'est encore trop loin. Je ne me projette jamais plus
et unique victoire sur la distance, est quand pas un plan nutritionnel de course suffisamment loin que la saison en cours. C'est ma façon de fonc-
même un sacré morceau. La météo est loin d'être solide. Ce genre d'absence est une erreur grave qui tionner. C'est ma stratégie. En ce moment je me
facile à gérer chaque année, il faut s'y qualifier, peut, qui va, vous coûter votre course. Sur une dis- prépare pour mes courses de la rentrée justement,
sans parler du fait que le parcours est loin d'être tance comme le marathon, ça ne pardonne pas. donc j'avoue que je n'ai pas encore pensé à ce qui
plat, on pense notamment à cette côte mythique pourrait éventuellement se passer en 2020.
qui arrive au 32ème km et qui porte bien son VO2run : Le prochain marathon olympique c'est
nom : Heartbreak Hill. Pourquoi c'est une course Tokyo, dans 6-7 mois. La course de qualification VO2run : Bon, OK, on n'insiste pas. On sait qu'un
si populaire selon vous ? Est-ce justement sa pour les Américains aura lieu le 29 février site américain, LetsRun.com pour ne pas les

VO2 RUN —p. 50
THE INTERVIEW SERIES

citer, a déjà établi ses pronostics pour Tokyo et


que vous ne faîtes pas partie de leur choix pour
aller représenter votre pays en marathon. Ça
ne doit pas être simple. Passons. Votre mari,
Ryan, que vous avez rencontré au sein du groupe
Hansons-Brooks dans le Michigan est pour vous
un soutien indispensable. C'est lui aussi un très
bon coureur de marathon (2h26'21'' à Chicago
2010) et un triathlète sur la distance Ironman.
Vous avez même déclaré qu'il était « l'homme le
plus attentionné au monde quand il s'agit de
vous supporter sur une course ». Mais qu'est-ce
qu'il fait de si extraordinaire ? Qu'est-ce qu'il a
de si génial ? Vous savez tout le monde ne sait
pas être un supporter ou une supportrice idéale ?
Desiree Linden : Ah ah, je crois qu'il fait ça depuis
sufisamment longtemps pour savoir ce qui fonctionne
et ne fonctionne pas avec moi. Parfois, il suffit sim-
plement d'être à l'écoute de mes problèmes, de ce
qui s'est passé pendant mes courses, pendant mes
entraînements. Et puis parfois, c'est aussi savoir se
taire, savoir qu'il n'y a rien de très particulier à dire,
ni dans un sens, ni dans un autre. Il n'essaie pas d'en
faire trop. Il sait me laisser digérer seule, trouver
mes solutions toute seule. Il est là, présent, il écoute.
C'est déjà beaucoup de savoir écouter vous savez….

VO2run : Vous avez dû vous aussi être touchée


par la terrible histoire de Gabriele “Gabe”
Grunewald, une athlète élite Américaine de la
piste, morte d'un cancer à 32 ans il y a quelques
semaines alors qu'elle pensait être tiré d'affaire
et pouvoir revenir à très bon niveau. Sa mort a
ému tout le petit monde du running aux USA. BOSTON 2018.
Vous connaissiez Gabe personnellement ?
Desiree Linden : Évidemment. J'avais bien entendu
rencontré Gabe. Nous avions été ensemble à quelques
COMMENT VAINCRE À TOUT PRIX ?
événements promotionnels ici et là. Son histoire est Avril 2018. C'est la 122ème édition du marathon de Boston, très officiellement le plus vieux
pour le moins amère. Elle s'est hissée en formidable du monde. La course est en effet née en 1897. C'est aujourd'hui l'un des plus fameux World
messager de cette cause, la lutte contre le cancer, Major. Desiree Linden en a longtemps rêvé. En 2007 pour son premier marathon elle finit
et elle nous a montré à tous qu'on pouvait, qu'on 19ème. En 2011, elle est battu pour deux secondes par la Kenyanne Caroline Kilel mais inscrit
devait, garder espoir, et continuer à vivre, à aimer, quand même son nom au record de l'épreuve pour une Américaine. En 2014, elle retombe
à être reconnaissant de nos chances d'être en vie et dans les limbes du classement en finissant 10ème mais est juste derrière Shalane Flanagan.
en pleine santé. Je n'ai pas forcément les mots vous L'année d'après, en 2015, elle est encore l'Américaine la plus rapide de la course et termine
savez. C'est terrible. Ce que je retiens de tout cela 4ème. En 2017, même chose : 4ème. Et puis en 2018, après avoir fait un break sur la saison des
c'est que la vie est fragile, qu'il faut l'apprécier chaque marathons d'automne 2017, elle gagne enfin la course de sa vie dans des conditions dantesques,
jour qui passe, et surtout vivre pleinement. rappelant que rien n'est jamais écrit dans un marathon. Après un départ difficile, sous la pluie
et dans le froid, avec des rafales à plus de 40 km/h, c'est les mains gelées et les muscles durcis,
VO2run : Et votre chien, Boston, votre jeune il fait à peine 0°C ce matin-là, que Desiree Linden décide, plutôt que d'abandonner, de courir
Golden Retriever, comment il va ? Ça doit pas pour une de ses compatriotes qui a l'air plus en forme. C'est Shalane Flanagan, qui gagnera
toujours être facile pour lui d'être dans une d'ailleurs le marathon de New-York quelques mois plus tard. Desiree la protège du vent, elle
famille de gens qui sont capables de courir si protègera ensuite Molly Huddle, attend Flanagan quelques secondes quand elle passe aux
vite si longtemps, si ? toilettes…avant de se sentir de mieux en mieux, revenir au contact du groupe de tête, les
Desiree Linden : Mais détrompez-vous ! Boston va dépasser et s'imposer très largement avec 4 minutes d'avance sur sa première poursuivante.
très bien ! C'est encore un jeune chien qui est plein Une histoire incroyable, dans des conditions de folie furieuse. Shalane Flanagan déclarera
d'énergie. Il a deux ans et travaille encore son endu- même peu de temps après à la télé américaine sur ABC qu'elle n'avait encore jamais couru
rance. On augmente son kilométrage petit à petit et dans des conditions si difficiles. C'est la perf ' de sa vie pour Desiree, d'autant que cette
il arrive aujourd'hui à tenir 6-7 km non-stop. Ce qui rocambolesque victoire n'était pas arrivé à Boston depuis 33 ans pour une Américaine. La
n'est plus le cas de son grand frère, Atlas qui ne peut dernière en date, c'était Lisa Rainsberger en 1985. Aujourd'hui, Desiree Linden qui s'entraînait
malheureusement plus faire que 3-4 km max. Les depuis 2005 au sein du Hansons-Brooks Distance Project des frères Kevin and Keith Hanson,
jours où je me détends et pars courir sans objectif, vient de s'en séparer. Elle a un nouveau coach, Walt Drenth, son mentor à l'université et qui
doucement, je les emmène tous les deux avec moi coache les coureurs de la Michigan State University, et vit à Charlevoix, une petite ville
et nous sommes très contents tous les trois. Tous les tranquille du Michigan justement.
quatre, pardon… (Rires).

VO2 RUN —p. 51
MAG'

Le double champion du Monde Japonais Hideaki


Yamauchi s'est imposé sur les 100km du Projet Carbon
X, organisés par Hoka One One.

VO2 RUN —p. 52
MAG'

100
LE RENOUVEAU DU

KILOMÈTRES ?
L’Américain Jim Walmsley, aussi à
l’aise sur les chemins de trail que sur la
route, s’est attaqué au record du Monde
du 100 kilomètres le 4 mai dernier.
L’occasion de remettre sur le devant
de la scène une discipline jusqu’alors
seulement très prisée par les Japonais ?

Par Quentin Guillon - Photos : Hoka One One

L
e 100 kilomètres est tenaillé par les coureurs au long de l’année. En France ? La première épreuve
nippons. Quatre Japonais figurent parmi les fut organisée à Millau, en 1972. Elle existe toujours dans
dix meilleurs performeurs mondiaux tous temps un calendrier qui compte une dizaine d’organisations,
sur la distance ; classement dominé par Nao la plupart confidentielles à l’exception de celles de
Kazami, auteur d’un 6h09’14’’ le 24 juin 2018 sur le Belvès ou de Millau, davantage connues dans le milieu.
parcours du lac Saroma. Il avait alors effacé des tablettes Des épreuves qui se raréfient alors que le 100 bornes
le Britannique Don Ritchie, qui avait réalisé 6h10’20’’, fut populaire, tel que les succès des manifestations
mais sur la piste, lui. Côté féminin, Tomoe Abe, elle d’Amiens, de Migennes ou de Cléder l’ont prouvé.
aussi Japonaise, détient le record du Monde (6h33’11’’ ; « Cette distance peut vous paraître improbable, ici,
son record sur marathon est de 2h26’) depuis 19 ans. aux Etats-Unis. Mais au Japon, elle n'est pas rare,
Si le marathon est devenu populaire depuis quelques loin de là. Il y a de nombreuses courses de ce format
décennies, si l’ultra trail le devient de plus en plus, ce organisées chaque saison. D'ailleurs, il y en avait une
n’est pas le cas du 100 kilomètres, qui reste cantonné la semaine dernière », souriait Jim Walmsley la veille
dans la sphère des (hyper) spécialistes. Notamment de sa tentative en conférence de presse. Quant aux
japonais, qui proposent une pléiade de 100 bornes tout championnats du Monde, ils sont organisés depuis >>>

VO2 RUN —p. 53
MAG'

>>> 1987 (quatre ans après l’apparition des Mondiaux sur


piste), et sont organisés dans un anonymat tout relatif.
Les prize money sont dérisoires comparés à ce qu’il
se fait sur les plus grands marathons de la planète,
ce qui n’aide à pas développer une épreuve où l’at-
mosphère entre les athlètes est souvent très
conviviale.

« UN 100 KILOMÈTRES…


À VÉLO OU EN VOITURE ? »
« Quand on dit que l’on fait du 100 kilomètres, j’entends
souvent en réponse : à vélo ou en voiture ? », sourit
Jérôme Bellanca, meilleur Français depuis plusieurs
années. La discipline nécessite un investissement
certain. Jean-François Pontier, manageur du hors stade
auprès de la Fédération, explique : « Il faut être solide.
La difficulté de passer du marathon au 100 kilomètres,
c’est la destruction musculaire. Les coureurs de 100
bornes ne sont pas aussi légers que l’image que l’on
se fait du marathonien de haut niveau. Il faut être
capable de résister pendant plus de six heures à l’ac-
cumulation des chocs. » Dans l’Hexagone, le 100 kilo-
mètres est une caste à elle seule au sein de l’équipe de
France. A vrai dire, c’est souvent un moyen de revêtir
le maillot bleu blanc rouge, et la moyenne d’âge y est
souvent élevée, ce qui peut être expliqué par deux
choses : 1) on ne prend pas l’habitude de courir un
cent bornes à 20 ans, il faut avoir enquillé des bornes
ou avoir un passif dans un autre sport ; 2) on y monte

Dans l'Hexagone,
le 100km reste
une caste.

souvent après avoir écumé les autres distances.


Le 100 kilomètres est donc revenu sur le devant de la
scène en mai dernier, dans la foulée de Jim Walmsey,
tête d’affiche du trail. A 29 ans, l’Américain a grandi
sur la piste, pendant ses années universitaires. 13’52’’
sur 5 000 m, 29’08’’ sur 10 000 m, 8’41’’ sur steeple,
il a porté son record sur semi-marathon à 1h04’00’’
en février dernier, ce qui lui a permis de se qualifier
pour les Trials américains sur le marathon. Le but ?
Glaner sa place dans l’équipe américaine pour les
Jeux Olympiques de Toyko en 2020.
Jim Walmsley s'est attaqué au record du monde du Entre la piste et son défi olympique, le coureur com-
100km lors du projet Carbon X. l'Américain a échoué
plet qui s’entraîne à Flagstaff (Arizona) a souvent
dans sa tentative, réalisant "seulement" un nouveau
record du monde du 50 miles. brillé sur trail, où il a allumé la mèche sur l’UTMB
(2017, 2018) ou la Diagonale des Fous (2017) : à chaque
fois, il a payé son audace et ses départs (beaucoup)

VO2 RUN —p. 54
MAG'

En France le 100km est popularisé à l'occasion des 100km de Millau.

trop rapides. Parfois, le résultat fut époustouflant du bonhomme. Le lendemain, l’atmosphère est étrange finir en 6h55’– il devait franchir la ligne d’arrivée pour
comme en 2018 où il mit une énorme claque au record sur la ligne de départ, comme tracée au milieu de que le record soit homologué. Le double champion
de la Western States 100, récidivant sur l’édition 2019. nulle part. Seuls des journalistes et les employés du Monde Japonais Hideaki Yamauchi s’est imposé,
Bref, son pedigree a permis de mettre la lumière sur d’Hoka One One sont présents pour suivre la grosse en 6h19’54’’, atteint lui aussi par la chaleur. Des jour-
cette tentative, réalisée le 4 mai dernier entre Folsom vingtaine de coureurs qui s’élancent. Sitôt après le nalistes lui demandèrent par la suite : « Jim Walmsley
et Sacramento (Californie), à quelques encablures de départ, les barrières sont enlevées fissa. Les habitants avait-il les moyens de battre le record ? » Le double
San Francisco la mythique. Le secret a été bien gardé de Folsom n’auront même pas eu l’heure de savoir ce champion du monde répondit, après une pause : « Oui.
par Hoka One One, l’équipementier de Walmsley qui qu’il se tramait. Après 30 kilomètres sagement calé Mais aujourd'hui il faisait trop chaud ». « Battre un
a accompagné le projet. « Ce type de challenge est une dans les pas de ses trois lièvres attitrés et pile sur les record aussi solide que celui du 100km ne permet pas
première pour nous. Nous ne voulions pas nous mettre allures pour courir en 6 heures, Jim dégoupilla. La de se fixer un objectif intermédiaire. J'ai fait une
la pression en annonçant partout que nos athlètes démesure, comme ces Américains qui servent deux erreur en accélérant au 20e mile. Mais ce n'est pas
visaient un record du monde » explique Lee Cox, burgers en un. Il plaça une franche accélération entre une déception : je suis content d'être allé chercher la
vice-président et directeur marketing de la marque. les 30e et 50e kilomètre pour rejoindre et déposer marque sur 50 miles et j'aurai d'autres occasions de
Un choix qui aussi, surtout, a permis à l'évènement Tyler Andrews, son coéquipier parti sur des bases m'attaquer à celui du 100 kilomètres », souligna
« P rojet carbon X » d’affoler les réseaux sociaux ath- infernales et qui abandonnera. A mi-parcours : 2h57’28’’. Walmsley près de la ligne d’arrivée, où la majorité du
létiques : 72 heures avant le départ de cette course au Bases 5h55 ! Après les 30 premiers kilomètres, les public était composé des employés de la firme amé-
record, les athlètes phares de l'enseigne y ont annoncé coureurs devaient effectuer une boucle de 10 kilo- ricaine et de journalistes, en sus de quelques dizaines
la teneur de ce projet original, en même temps qu’ils mètres à parcourir sept fois, boucle sur laquelle il de spectateurs venus spécialement pour l’occasion.
donnaient un sérieux coup de projecteur à cette dis- fallait se coltiner pas mal de petits « coups de cul ». Preuve que, malgré les moyens déployés par Hoka
tance singulière. Couplé à la chaleur - près de 30 degrés dès 9 heures One One, le 100 kilomètres n’attire pas les foules
du matin –soit après seulement trois heures de course outre-mesure. La clé pour amorcer un vrai renouveau ?
- les conditions n’étaient pas idoines. Très étrange, Peut-être, sans doute, que d’autres athlètes de renom
alors que la marque américaine avait toute latitude (tels que le marathonien Eliud Kipchoge, l’utra traileur
« UNE DISTANCE QUI N’EST PAS RARE AU JAPON » pour placer ses athlètes dans les toutes meilleures Kilian Jornet) accompagnent Walmsley dans le futur…
conditions –ce qu’avait réalisé, au demeurant, Nike Quant à Jim, peut-être faudra-t-il, à l’instar de ces
C’était la deuxième fois que Jim Walmsley s’attaquait dans le délirant projet « Breaking 2 » qui visait, par panneaux disséminés au fil des routes californiennes :
à la distance, quatre ans après avoir épinglé un dossard l’intermédiaire d’Eliud Kipchoge, à passer la barrière « Dénoncez et appelez ce numéro si vous voyez un
lors des championnats du Monde de Winschoten. Il des deux heures sur marathon. conducteur saoul », l’arrêter en pleine course pour
avait parcouru les 50 premiers kilomètres en 3h05’20 lui rappeler d’être patient…
(avec trois minutes d’avance sur le reste du peloton,
dans les temps du record du Monde) avant d’exploser « J’AURAI D’AUTRES OCCASIONS »
par la suite (28e en 7h05’19’’). Comme le marathon,
peut-être encore plus que le marathon, le 100 km est Toujours est-il qu’il faut croire que l’Américain ne
une discipline de la patience. « Prudence ». C’est ce parvient pas à respecter les schémas de course fixés
qu’avait répondu Jim Walmsley lors de la conférence en amont. Il résista par la suite pour améliorer le
de presse le 3 mai quand on lui avait demandé le record du Monde du 50 miles (80,5 km), détenu par
mantra qui comptait l’accompagner durant la course. Bruce Fordyce –vainqueur à neuf reprises du Comrades
L’assistance en avait souri, à l’aune des antécédents Marathon- en 4h50’51’’ (1) avant de s’écrouler pour

VO2 RUN —p. 55
ABONNEZ-VOUS
Offre découverte !
4n° + le Book VO2 RUN 2020

35E B OO K 2 02 0
HOR
SERI S

20E
LES CONSEILS
POUR DÉBUTER E
ET #4
PROGRESSER
> LES 10 CONSEILS POUR DÉ
BUTER
> S’ÉVALUER POUR MIEUX SE
CONNAÎTRE
> CHOISIR UN OBJECTIF AD
APTÉ
> 10KM, LE PASSAGE OBLIGÉ
> CONSERVER LE PLAISIR DE
COURIR
> VAINCRE LES TROUBLES DIG
ESTIFS
> S’ALIMENTER EN COUR AN
T
> MON PREMIER TR AIL EN 201
9
seulement ! > RÉUSSIR UN ULTRA TR AIL

JE SOUHAITE M’ABONNER 1 AN À VO2 RUN


JE CHOISIS L’OFFRE DÉCOUVERTE GUIDE DU
Je recevrai 4 numéros vo2 RUN + le book Vo2 RUN 2020
au tarif promotionnel de 20€ au lieu de 35€
Belgique, Suisse et Dom Tom : 29 €.

Nom
Prénom
R U N N I N G 2 02 0
LE CALENDRIER
D
€ - CH : 11 FS JANVIER 2020

COURSES DEEL’T OUTES LE S


- RD
BEL/LUX : 7,30 € DOM : 8,20

L 16816 - 3 H - F: 6,90 €

Adresse ANNÉE
MARATHONS, 10KM, CROS S,
TR AIL S, COURSE NATURE
France METRO : 6,90 € -

Code Postal Ville


visuel non contract
Tel uel
E-mail

JE JOINS MON RÉGLEMENT :


Par chèque (à l’ordre de Outdoor Editions)
Par carte bancaire ABONNEZ VOUS AUSSI SUR :
H T T P : // B O U T I Q U E .O U T D O O R - E D I T I O N S. F R
Validité : mois : année :
Retournez votre carte et saisissez
les trois derniers chiffres de l’espace signature :

RENVOYEZ CE BULLETIN À :
VO2-259

VO2 RUN - SERVICE


Signature : CLIENTS, 12350 PRIVEZAC
TÉL. : 05 65 81 54 86
WWW.VO2.FR
>COUREZ
VERS LA
RENTRÉE !
58 66 82
PORTFOLIO ENTRAINEMENT MAGAZINE
CE QUE LA 4 courses à faire à la COURIR AU
LÉGENDE NE DIT rentrée BUREAU
PAS... DU COUREUR Le grand boom du
EN VACANCES Plans d’entraînement
pour : Sport en entreprise.
Marseille-Cassis
Marathon de La
Rochelle
Grande Course des
Templiers
La Saintélyon

86
DÉCOUVERTE :
LE SWIMRUN
POUR CASSER LA ROUTINE !
VO2 RUN —p. 57
DOSSIER

Le Portfolio

Ce que la légende
ne dit pas…
DU COUREUR EN
VACANCES

Paraît-il qu’une image vaut mille mots. Que


l’image permet de voir ce que la légende ne
dit pas… Pas de confusion, c’est pas nous, mais
Confucius qui l’a dit.
Le coureur à pied sait-il prendre congés de sa passion de la course à pied ? Rien n’est
moins sûr. Quelle que soit la saison, il trouve prétexte à aligner les kilomètres. D’autant
plus en saison estivale, à l’heure des congés payés et des grands chasés croisés…
Séquence cartes postales…

VO2 RUN —p. 58
COUREZ VERS LA RENTRÉE

PHOTO : CYRILLE QUINTARD

Il est accro’, Paul…

Anne-Lise Rousset et Adrien Séguret en footing au-dessus d’Athènes.

PHOTO : CYRILLE QUINTARD

Deux ablettes qui


s’échappent du filet…

Anne-Lise Rousset et Adrien Séguret en footing au bord de la mer Egée.

VO2 RUN —p. 59
DOSSIER

PHOTO : IAN PARKER

Virage serré sur l’autoroute


des vacances

Coureurs engagés sur la Badwater

VO2 RUN —p. 60
COUREZ VERS LA RENTRÉE

PHOTO : DOM DAHER

C’est hyper-ventilé par là,


baisse la clim’…

Une concurrente engagée sur le Red Bull 400, sur le tremplin de Courchevel

PHOTO : ROGER MORISSEAU

Sous les pavés, la plage.

Cet été, j’ai découvert


le SwimRun !

Concurrent du Cami de Cavalls, le tour de Minorque en courant. Tetyana Vernihor, vainqueure des Foulées du Gois 2019.

VO2 RUN —p. 61
DOSSIER

PHOTO : KELVIN TRAUTMANN

Ils l’avaient bien indiqué


par là, le prochain ravito,
pourtant…

Mina Gulli traverse 7 déserts pour récolter des fonds pour la Protection de l’eau.

PHOTO :JORDI SARAGOSSA

Nan, je veux pas


retourner à l’école !

Le jeune italien Davide Magnini, vainqueur du Martahon du Mont Blanc

VO2 RUN —p. 62
COUREZ VERS LA RENTRÉE

PHOTO : FRANCK ODDOUX

Chasse au trésor
au centré aéré

Un concurrent du X-Trail Tahiti

PHOTO : ALEXIS BERG

Appart’ avec vue


sur mer

Au sommet de la TransVulcania

VO2 RUN —p. 63
DOSSIER

PHOTO : LIONEL MONTICO

« Auprès de mon arbre,


je vivais heureux »

Une vue vertigineuse sur le Trail des Passerelles de Monteynard

PHOTO : FRANCK ODDOUX

Super Héros, un job à plein temps

Bingo, j’ai trouvé


la sortie !

Un coureur déguisé en Superman lors du Marathon d’Auckland Un concurrent du X-Trail Tahiti dans une forêt de bambous

VO2 RUN —p. 64
COUREZ VERS LA RENTRÉE

PHOTO : PIERRE MANGEZ

Un duo sur le SwimRun d’Engadin (SUI)

VO2 RUN —p. 65
4
DOSSIER

PLANS
D’ENTRAÎNEMENT

POUR LA
COURSES
RENTRÉE
Vous voilà rentré de congés, frais, reposé, et régénéré. Il est déjà
temps de remettre le pied à l’étrier, et de vous fixer un objectif
automnal, voire hivernal. Voici quatre courses phares du
calendrier hexagonal que nous vous proposons de préparer, en
fonction de vos affinités. Les « routiers » pourront envisager le
Marathon de La Rochelle ou Marseille-Cassis, les trailers se voient
proposer un plan d’entraînement pour Les Templiers et la
SaintéLyon.

Par La rédaction

VO2 RUN —p. 66
COUREZ VERS LA RENTRÉE

©Laurent Gayte

VO2 RUN —p. 67
DOSSIER

L
1 Marathon de
La Rochelle

24 novembre 2019
_

e Marathon de La Rochelle est un « monument » du mara-


thon hexagonal. En novembre prochain, l’épreuve créée
par Serge Vigot en 1991 – et qui porte désormais son nom
depuis sa disparition en 2005 – est l’un des plus courus
en France. Les statistiques officielles de 2018 le donnent comme le
2e marathon français en terme de finishers. Avec 6088 finishers
l’an dernier (et 11 000 participants au cumul des différentes courses
du dimanche), il s’est placé derrière Paris – intouchable en terme
de participation – et devant tous les autres marathons importants
de province avec qui il est en concurrence (Nice-Cannes, Médoc,
etc.). L’épreuve dispose il est vrai d’un cadre très accueillant, et
d’un parcours tracé pour faire la part belle aux passages en centre
ville et permettre aux accompagnants et 30 000 spectateurs de
voir plusieurs fois leur coureur durant leur effort. Les concurrents
viennent de toute la France (91 départements représentés en 2018),
et du monde entier (30 nationalités en 2018) pour découvrir ce
parcours plat et réputé rapide, propice à l’établissement de records
persos. Comble du confort, deux départs simultanés sont proposés
au concurrents, à proximité du Vieux Port. Créé en 2001, ce double
départ permet de franchir la ligne plus rapidement et sans piéti-
nement. Les seniors et V1 hommes s’élancent ainsi depuis le quai
Maubec, tandis que les V2-V3-V4 hommes et les féminines font de
même, à 9 heures, depuis le quai Louis Durand. Les deux pelotons
se rejoignent ensuite après 610 m de course. Le parcours dessine
ensuite une forme de huit, et propose deux boucles différentes,
pour un maximum de visibilité pour les spectateurs, avec un passage

REPÈRES dans l’hyper centre historique. Nouveauté cette année, un passage


sur le quai Valin, pour une arrivée splendide jugée au pied des
Deux Tours, au pied des remparts de la ville.
• Première édition : 1991
• Record hommes : 2h07 :13 par John Komen
©YM Quémener

• Record femmes : 2h36 :04 par Ture Chatu


• Epreuves : marathon, duo, 10km
• Infos : www.marathondelarochelle.com

VO2 RUN —p. 68
COUREZ VERS LA RENTRÉE

Plan OBJECTIF 8 SEMAINES


d’entrainement 4 HEURES 3 SÉANCES/SEMAINE
Type de séance Où faire Séance Temps de Vitesses Récupération Entre les séries
la séance passage
Semaine 1 Jour 1 Endurance parc Endurance 45 min 5 :33/6 :00 min/km
Jour 2 Endurance parc Endurance 1H 5 :33/6 :00 min/km
Jour 3 Puissance aérobie parc 10 min de 30/30 4 :25/4 :31 min/km 30" footing
Semaine 2 Jour 1 Endurance parc Endurance 1H 5 :33/6 :00 min/km
Jour 2 Seuil aérobie piste 3 séries de 1500 m 7'55 5 :08/5 :19 min/km 50 m marche et 300 m footing
Jour 3 Endurance parc Endurance 1H15 5 :33/6 :00 min/km
Semaine 3 Jour 1 Endurance parc Endurance 1H 5 :33/6 :00 min/km
Jour 2 Seuil aérobie route 3 séries de 2000 m 10'30 5 :08/5 :19 min/km 50 m marche et 250 m footing
Jour 3 Endurance parc Endurance 1H15 5 :33/6 :00 min/km
Semaine 4 Jour 1 Endurance parc Endurance 1H30 5 :33/6 :00 min/km
Jour 2 Seuil aérobie route 2 séries de 3 fois 1500 m 7'50 5 :08/5 :19 min/km 50 m marche et 150 m footing 1' marche et 1' footing
Jour 3 Puissance aérobie piste 2x10 diagonales de stade de football 34 secondes 4 :10/4 :21 min/km 50 m footing 1' marche et 2' footing
Semaine 5 Jour 1 Endurance parc Endurance 1H15 5 :33/6 :00 min/km
Jour 2 Seuil aérobie route 2 séries de 2 fois 2000 m 10'23 5 :08/5 :19 min/km 50 m marche et 200 m footing 1' marche et 2' footing

Fréquence Running
Jour 3 Endurance parc Endurance 1H30 5 :33/6 :00 min/km
Semaine 6 Jour 1 Puissance aérobie parc 30/30 pendant 2x10min 4 :10/4 :21 min/km 30" footing 1' marche et 2' footing
Jour 2 Seuil aérobie route 2 séries de 3 fois 2000 m 10'20 5 :08/5 :19 min/km 50 m marche et 150 m footing 1' marche et 1' footing

Proposé par
Jour 3 Endurance parc Endurance 1H30 5 :33/6 :00 min/km
Semaine 7 Jour 1 Puissance aérobie piste 3x10 diagonales de stade de football 31 secondes 3 :49/4 :07 min/km 50 m footing 1' marche et 1'30 footing
Jour 2 Seuil aérobie route 3 séries de 3000 m 15'26 5 :08/5 :19 min/km 50 m marche et 150 m footing
Jour 3 Endurance parc Endurance 1H15 5 :33/6 :00 min/km
Semaine 8 Jour 1 Footing parc Footing 45' 6 :11/6 :44 min/km
Jour 2 Footing parc Footing 30' 6 :11/6 :44 min/km
Jour 3 Marathon la Rochelle route 42.195km 5 :08/5 :41 min/km

©Janssen

VO2 RUN —p. 69
DOSSIER

©Maindru photo.com
Plan OBJECTIF 8 SEMAINES
d’entrainement 3 HEURES 4 SÉANCES/SEMAINE
Type de séance Où faire Séance Temps de Vitesses Récupération Entre les séries
la séance passage
Semaine 1 Jour 1 Endurance parc Endurance 45 min 4 :37/5 :00 min/km
Jour 2 Endurance parc Endurance 1H 4 :37/5 :00 min/km
Jour 3 Puissance aérobie parc 10 séries de 30/30 3 :32/3 :36 min/km 30" footing
Jour 4 Sortie longue parc Endurance 1H15 4 :37/5 :00 min/km
Semaine 2 Jour 1 Vitesse maximum aérobie piste 8 séries de 300 m 1'06'' 3 :32/3 :41 min/km 50 m marche + 50 m footing
Jour 2 Endurance parc Endurance 1H 4 :37/5 :00 min/km
Jour 3 Seuil aérobie piste 3 séries de 1500 m 6'25'' 4 :10/4 :19 min/km 50 m marche et 300 m footing
Jour 4 Sortie longue parc Endurance 1H30 4 :37/5 :00 min/km
Semaine 3 Jour 1 Vitesse maximum aérobie piste 6 séries de 400 m 1'27'' 3 :32/3 :41 min/km 50 m marche + 50 m footing
Jour 2 Endurance parc Endurance 1H15 4 :37/5 :00 min/km
Jour 3 Seuil aérobie route 2 séries de 2 fois 1500 m 6'23'' 4 :10/4 :19 min/km 50 m marche et 200 m footing 1' marche et 2' footing
Jour 4 Sortie longue parc Endurance 1H45 4 :37/5 :00 min/km
Semaine 4 Jour 1 Seuil anaérobie route 2 séries de 4 fois 600 m 2'22'' 3 :49/4 :03 min/km 50 m marche et 150 m footing 1'30 marche et 1'30 footing
Jour 2 Seuil aérobie route 3 séries de 2000 m 8'29'' 4 :10/4 :19 min/km 50 m marche et 250 m footing
Jour 3 Endurance parc Endurance 1H 4 :37/5 :00 min/km
Jour 4 Endurance parc Endurance 1H15 4 :37/5 :00 min/km
Semaine 5 Jour 1 Vitesse maximum aérobie piste 2 séries de 4 fois 400 m 1'21'' 3 :19/3 :29 min/km 50 m marche + 50 m footing 1' marche et 2' footing
Jour 2 Endurance parc Endurance 1H15 4 :37/5 :00 min/km
Jour 3 Seuil aérobie route 2 séries de 3 fois 1500 m 6'19'' 4 :10/4 :19 min/km 50 m marche et 150 m footing 1' marche et 1' footing
Jour 4 Sortie longue parc Endurance 1H45 4 :37/5 :00 min/km
Semaine 6 Jour 1 Seuil aérobie route 3 séries de 3000 m 12'37'' 4 :10/4 :19 min/km 50 m marche et 150 m footing
Fréquence Running

Jour 2 Endurance parc Endurance 1H30 4 :37/5 :00 min/km


Jour 3 Puissance aérobie parc 30/30 pendant 3x10 min 3 :06/3 :19 min/km 30" footing 1' marche et 1'30 footing
Jour 4 Sortie longue route Endurance 2H 4 :37/5 :00 min/km
Proposé par

Semaine 7 Jour 1 Seuil aérobie route 5 séries de 2000 m 8'22'' 4 :10/4 :19 min/km 50 m marche et 150 m footing
Jour 2 Endurance parc Endurance 1H30 4 :37/5 :00 min/km
Jour 3 Vitesse maximum aérobie piste 2 séries de 3 fois 500 m 1'40'' 3 :19/3 :29 min/km 50 m marche + 50 m footing 1' marche et 2' footing
Jour 4 Endurance parc Endurance 1H15 4 :37/5 :00 min/km
Semaine 8 Jour 1 Vitesse maximum aérobie piste 8 séries de 300 m 1'04'' 3 :32/3 :41 min/km 50 m marche + 50 m footing
Jour 2 Footing parc Footing 30' 5 :13/5 :40 min/km
Jour 3 Marathon la Rochelle route 42.195km 4 :10/4 :19 min/km

VO2 RUN —p. 70
COUREZ VERS LA RENTRÉE

2
Marseille-Cassis

C
27 octobre 2019
_

haque dernier dimanche d’octobre, une


horde de 20 000 coureurs envahit la rade
de Marseille, direction Cassis, via le col de
la Gineste. Le 27octobre prochain, Marseille-
Cassis fêtera sa 40e édition. Une véritable institution,
qui prend son élan à l’ombre du splendide stade
Vélodrome, boulevard du Prado. Derrière le plateau
Elite international qui assure le spectacle en tête de
course, des milliers de coureurs amateurs, qui viennent
s’époumoner sur les 20km d’un parcours mythique,
empruntant le fameux col de La Gineste, aux environs
de la mi-course, avant de redescendre « à fond les
ballons » sur le petit port de Cassis, qui voit en quelques
heures sa population tripler. Une fête avant tout
conviviale, festive et populaire, où de nombreux
coureurs viennent fêter leur fin de saison, dans une
ambiance d’été indien toujours appréciable. De 18 à
80 ans, l’épreuve est prisée de tous, et offre une balade
très prisée dans la garrigue méridionale. Comme sur
les grands marathons populaires, plusieurs meneurs
d’allure porteront une oriflamme dans le dos, pour
emmener les participants sur le temps référence de
leur choix (de 1h30 à 2h15). Tout au long du parcours,
près de 700 bénévoles, issus essentiellement de la Sco
Marguerite, le club omnisport historique de la ville
de Marseille, guideront, ravitailleront et encourage-
ront les forçats de la route jusqu’à la ligne d’arrivée.
©Maindru photo.com

VO2 RUN —p. 71
DOSSIER

REPÈRES
• 40ème édition
• 27 octobre
• Distance : 20 Km/327 m D+
• Web : www.marseille-cassis.com

VO2 RUN —p. 72
COUREZ VERS LA RENTRÉE

©Laurent Gayte
Plan OBJECTIF 8 SEMAINES
d’entrainement 2H-2H15 3 SÉANCES/SEMAINE
Type de séance Où faire Descriptif séance %FCM Vitesses Récupération Entre les séries Détail
la séance
Semaine 1 Jour 1 Endurance parc Endurance 45 min 6 :00/6 :27 min/km
Jour 2 Puissance aérobie parc 10 min de 30/30 4 :50/4 :58 min/km 30" footing
Jour 3 Endurance parc Endurance 1H 6 :00/6 :27 min/km
3 courses de 8' avec 1'30 de
Semaine 2 Jour 1 Trail aérobie parc 3 séries de 8 min trail 80-87%FCM 1'30'' active en trot récupération active en descente
ou montée en marchant selon le
terrain.
Grimper rapidement 6 fois 1 côte
Vitesse maximum 6 côtes moyennes de 92- de 45" avec 1'15 de récupération
Jour 2 aérobie parc 45 secondes 100%FCM 1'15'' trot en descente footing en descente. Choisissez
une côte de difficulté moyenne
(6 à 10 %)
Jour 3 Endurance parc Endurance 1H 6 :00/6 :27 min/km
Semaine 3 Jour 1 Endurance parc Endurance 45 min 6 :00/6 :27 min/km

Jour 2 Vitesse maximum roulant 6 séries de 2 minutes 90-95%FCM 1' trot ou marche si 6 courses de 2' avec 1' de
aérobie montée en côte récupération active.
Jour 3 Endurance parc Endurance 1H15 6 :00/6 :27 min/km
Monter et descendre
successivement une côte de
Semaine 4 Jour 1 Navettes parc 5 navettes de 2 min 80-85%FCM 1' rapide une fois sur difficulté moyenne (6 à 10 %)
en côte deux pendant 10 minutes. Effectuer 5
navettes aller-retour avec 1 min
en montée et 1 min en descente.

2' descente en trot 3 courses de 12 min avec 2 min


Jour 2 Trail aérobie parc 2 séries de 12 min trail 80-87%FCM ou grimper en de récupération active en
marchant descente ou montée en marchant
selon le terrain.
Jour 3 Endurance parc Endurance 1H30 6 :00/6 :27 min/km
Semaine 5 Jour 1 Endurance parc Endurance 45 min 6 :00/6 :27 min/km

Jour 2 Puissance aérobie parc 30/30 pendant 4 :35/4 :48 min/km 30" footing 1' marche et 2' footing
2x10min
Marche active en montée et
Jour 3 Rando-course parc Rando-course 1h30 à 65-70%FCM course sur les replats et
2h descentes. Possibilité
d'utilisation de bâtons.
Semaine 6 Jour 1 Endurance parc Endurance 45 min 6 :00/6 :27 min/km
Monter et descendre
successivement une côte de
Jour 2 Navettes parc 10 navettes de 2 min 80-85%FCM 1' rapide une fois sur difficulté moyenne (6 à 10 %)
en côte deux pendant 20 minutes. Effectuer 10
navettes aller-retour avec 1 min
en montée et 1 min en descente.
Jour 3 Endurance parc Endurance 1H15 6 :00/6 :27 min/km
Fréquence Running

3 courses de 8' avec 1'30 de


Semaine 7 Jour 1 Trail aérobie parc 3 séries de 8 min trail 80-87%FCM 1'30'' active en trot récupération active en descente
ou montée en marchant selon le
terrain.
Proposé par

Grimper rapidement 10 fois 1 côte


Vitesse maximum 10 côtes moyennes de 92- 45 secondes footing de 30" avec 45" de récupération
Jour 2 aérobie parc 30 secondes 100%FCM en descente footing en descente. Choisissez
une côte de difficulté moyenne (6
à 10 %)
Jour 3 Endurance parc Endurance 1H 6 :00/6 :27 min/km
Semaine 8 Jour 1 Endurance parc Endurance 45 min 6 :00/6 :27 min/km
©Celine Domas

Jour 2 Puissance aérobie roulant 10 séries de 45/45 4 :50/4 :58 min/km 45 secondes en trot
Jour 3 Compétition route 20K Marseille-Cassis 6 :07/6 :08 min/km

VO2 RUN —p. 73
3
DOSSIER

La SaintéLyon

_
30 novembre 2019

L
a Saintélyon conserve au fil des éditions sa spécificité hybride :
mi-course sur route, mi-trail. Pour sa 66e édition, l’épreuve va
rependre un format plus traditionnel avec 76 km et 2100m D+
(et aussi 2450m D-), après une année 2018 qui avait vu le tracé
dépasser les 80km. La première qualité à développer sur cette épreuve
est la capacité aérobie, c’est-à-dire la capacité à réaliser un effort de 6h
pour les premiers à 13h pour les derniers des 6000 partants individuels.
Dans cette optique, il est conseillé de croiser les disciplines. Course,
marche, vélo sur route et chemins, roller, ski-roues et même natation.
C’est environ 80% de l’entraînement qu’il faut réaliser à intensité basse
et régulière afin de favoriser les adaptations physiologiques à l’effort en
endurance. Un travail qualitatif est également conseillé, à plat comme en
montée/descente, et des séances consacrées au développement de la vi-
tesse maximale aérobie et des intensités spécifiques devront être prévues.
A ce travail de course ou de disciplines croisées en continu, il faut ajouter
l’importance du renforcement musculaire, la carrosserie au service du
moteur. Un seul adage à retenir : un muscle plus fort est un muscle plus
endurant. Apparemment facile avec ses 50 % de route et son dénivelé
raisonnable, le parcours de la Saintélyon ne manque pourtant pas de
pièges. Il est possible de courir quasiment partout, ce qui est physique-
ment et mentalement difficile par rapport à un trail montagneux permet-
tant de varier le travail musculaire et articulaire. De plus, les 8 km de
route du départ et les terribles descentes à mi-parcours sont source de
mauvaise gestion. Méfiez-vous de ces descentes à fort pourcentage sur la
route car elles sont destructrices, le travail musculaire en excentrique
étant pro-inflammatoire. Il faudra les aborder avec technique et souplesse,

REPÈRES en évitant de taper et de subir la pente. Enfin, même si le parcours paraît


techniquement facile pour un traileur aguerri, il se court de nuit, donc
avec une visibilité réduite et une proprioception contrariée. Et si le mau-
• 66e édition vais temps s’en mêle, tout va se compliquer. Mais c’est ce qui fait aussi la
• 30 novembre magie de la Doyenne de l’Ultra !
©Gilles Reboisson

• 76km/2100m D+
• Infos : www.saintelyon.com

VO2 RUN —p. 74
COUREZ VERS LA RENTRÉE

©Gilles Reboisson
Plan
d’entrainement
Voici deux plans
d’entraînement sur
8 semaines pour
8 SEMAINES
arriver dans les P O U R S P É C I A L I ST E S D E L A RO U T E 3 SÉANCES/SEMAINE
meilleures
conditions à la Semaine 1 Semaine 2 Semaine 3 Semaine 4 Semaine 5 Semaine 6 Semaine 7 Semaine 8
Saintélyon, à raison VMA asc + travail
descente dans côte
de 3 séances par Côtes – Puissance PMA sur tout terrain ~25% Séance technique/
(plat, montée, vitesse
semaine. Il sera très 25 min trot descente) 25 mn échauffement Footing
Capacité aérobie. + éducatifs
avantageusement + gainage 25 mn échauffement + 6 x 50m D+ REPOS récupération 45 mn 30 mn échauffement +
Endurance
1h15 footing facile + en côte ~20%, + éducatifs à 100% PMA, ou activité croisée 10mn d’éducatifs + 10
complété par du Jour 1 avec quelques bosses faire 12 x 20s à ~120% + 2-3 accélérations retour descente trot, (marche, home (ou idéal vélo 1h) x 80m en accélération
PMA (donc assez + 6 x 50m D- rapide,
+ 10 x 1’30/1’ (1mn30 retour trainer, natation …) progressive, retour 35 mn très facile
renforcement et de Intensité : 60 à 70 % intense), retour trot accéléré, 1’ trot) montée marche Intensité : 50 à 60 % trot et marche
l’entraînement lent + 10 mn récup active + 10 mnactive.
récup active
VMA si plat.
Séance technique, pas
croisé. Le premier + 10 min récup Intensité ~100% PMA de repères d’intensité.
Intensité en côte :
plan s’adresse à des 100% PMA
coureurs de route Intensité - PMA
Seuil/PMA terrain Séance intensité
de type 25 mn échauffement Seuil en terrain trail spécifique sur
progressif + éducatifs End Fondamentale vallonné terrain trail
marathonien, le + 3 lignes droites 20 km facile Endurance Fond. Entr croisé
deuxième aux + en terrain trail 25 mn échauffement + 6’ +mn
25 échauffement +
5’ + 4’ + 3’ + 2’ + 1’, 25 mn échauffement
Jour 2 (40s2x(8x40s/30s) (5 km plat – 10 km 5 x 6min avec 2’ récupération 45mn footing facile Sortie vélo 50/60 km, + éducatifs 30’ footing très facile
traileurs de rapide, 30s trot), vallonnés – 5km plat) récup + 10 mn récup 2mn/2mn/2mn/1’30/1mn+
2 min trot entre active Intensité : 60 à 70 %
ou VTT ~2h,
en fréquence
+ accélérations + 3 lignes droites
10mn récup active
montagne, peu les 2 séries Intensité : 60 à 70 % VMA si plat. (80-90 tours/min) 2x 5 km (au GPS) de
+ 10mn récupération PMA Intensité : 85 à 95 % Intensité  : 90 à 105 % 70 à 80% PMA, récup
habitués à la course active PMA PMA 5mn trot entre les 2.
+ 10 mn récup active
en continu. Intensité ~100% PMA
VMA asc
20 mn échauffement +
Rando-course
Sortie longue 25 km (alternance TRAIL éducatifs + 2-3
Sortie longue Entr croisé avec dénivelé > marche PREPARATION accélérations + 2
(end fond + force) 1000m et course) 4 à 5h sur 25 à 30 km pyramides en côte Entr croisé
2h à intensité basse un parcours (1000 à 1500m d+) (30s/1mn/1mn30/2mn SAINTELYON
Jour 3 (60-70%) en terrain Sortie vélo Intensité : 60 à 70 % similaire à la /1mn30/1mn/30s) Sortie vélo en 81 km
trail avec 600 à 800m 70 à 80 km, ou VTT PMA, sauf les Saintélyon Se concentrer sur la 1mn/30s), retour trot souplesse, 2h à 3h.
d+ 2h15 à 2h30 descentes à intensité gestion de l’intensité en bas, 3mn trot entre
élevée Intensité : 55 à 70 % de l’effort, la plus les séries,
PMA. régulière possible + 10 mn récup active
Intensité 90% à 110%
PMA

VMA = vitesse maximale tenue 4 à 6mn. PMA = puissance développée à VMA

VO2 RUN —p. 75
DOSSIER

Plan
d’entrainement 8 SEMAINES
P O U R S P É C I A L I ST E S D U T R A I L 3 SÉANCES/SEMAINE
Semaine 1 Semaine 2 Semaine 3 Semaine 4 Semaine 5 Semaine 6 Semaine 7 Semaine 8
VMA asc
PMA (terrain + travail descente
Côtes – Puissance vallonné) dans côte ~25% Séance technique/
Capacité aérobie. vitesse
25 min trot + éducatifs 25 mn échauffement 25 mn échauffement Footing 30 mn échauffement
1h15 footing facile + gainage + éducatifs + 6 x 50m D+ à 100% REPOS récupération 35-40 + 10mn d’éducatifs
avec faible dénivelé + en côte ~10%, + 2-3 accélérations PMA, ou activité croisée mn + 10 x 80m en Endurance
Jour 1 faire 12 x 20s + 10 x 1’30/1’ (1mn30 retour descente trot, (marche, home (ou idéal vélo 1h) accélération
Intensité : 60 à 70 % à ~120% PMA accéléré, 1’ trot) + 6 x 50m D- rapide, trainer, natation …) progressive, retour 35 mn très facile
VMA si plat. (donc assez intense), + 10 mn récup active retour montée Intensité : 50 à 60 % trot et marche
retour trot lent marche active. VMA si plat.
+ 10 min récup Intensité ~100% PMA + 10 mn récup active Séance technique, pas
de repères d’intensité.
Intensité en côte :
100% PMA
Intensité - VMA
Seuil/VMA à plat Séance intensité
25 mn échauffement End Fondamentale Seuil spécifique sur
progressif 20 km facile 25 mn échauffement Endurance Fond. Entr croisé terrain trail
+ éducatifs 25 mn échauffement + 6’ + 5’ + 4’ + 3’ + 2’
+ 3 lignes droites (5 km vallonné + 5 x 6 min avec 2’ + 1’, récupération 45mn footing facile Sortie vélo 50/60 km, 25 mn échauffement 30’ footing très facile
Jour 2 + en terrain trail – 10 km plat récup + 10 mn récup 2mn/2mn/2mn/ ou VTT ~2h, en + éducatifs + 3 lignes droites
12 x 500m/100m – 5km vallonné) active 1’30/1mn+ 10mn récup Intensité : 60 à 70 % fréquence (80-90 + accélérations
trot active VMA si plat. tours/min) 2x 5 km (au GPS) de
+ 10mn récupération Intensité : 60 à 70 % Intensité : 85 à 95 % Intensité : 90 à 105 % 70 à 80% PMA, récup
active PMA VMA VMA 5mn trot entre les 2.
Intensité 500m ~95 à + 10 mn récup active
100% VMA
VMA asc
Course préparation 20 mn échauffement
Trail faible dénivelé + éducatifs
Sortie longue Enchaînement : 25 à 30 km + 2-3 accélérations
Entr croisé Sortie longue 25 km 50 km vélo Ou course sur route + 2 pyramides en côte
2h à intensité (end fond + force) avec dénivelé faible en pré fatigue (ou chemins) de type (30s/1mn/1mn30/2mn Entr croisé
Jour 3 basse (60-70%) : ~500m + 1h30 de course semi-marathon, et /1mn30/1mn/30s) SAINTELYON
1 h en terrain trail Sortie vélo Intensité : 60 à 70 % à plat sur route jusqu’à 30 km. 1mn/30s), retour trot Sortie vélo en
avec 300-400m d+, 70 à 80 km, PMA. en bas, 3mn trot entre souplesse, 2h à 3h.
puis 1h à plat sans ou VTT 2h15 à 2h30 Intensité course : Se concentrer sur la les séries,
modifier l’intensité 70-75 % VMA. gestion de l’intensité + 10 mn récup active
de l’effort, la plus
régulière possible Intensité 90% à 110%
PMA
VMA = vitesse maximale tenue 4 à 6mn. PMA = puissance développée à VMA

©Gilles Reboisson

VO2 RUN —p. 76
PROGRAMME
2ème semestre 2019 / 1er semestre 2020
Toute notre programmation est consultable et téléchargeable sur

Notre catalogue est adressé sur demande

2ÈME SEMESTRE 2019 1ER SEMESTRE 2020


BERLIN ( 29 Septembre) DUBAÏ ( 24 janvier )
BUDAPEST ( 29 septembre ) MALTE ( 1er mars )
QUEBEC ( 13 octobre ) ROME ( 29 mars )
VENISE ( 27 octobre ) VIENNE ( 19 avril )
LAUSANNE ( 27 octobre ) PRAGUE ( 3 mai )
ATHENES ( 10 novembre ) GENEVE ( 10 mai )
PALERME ( 17 novembre ) COPENHAGUE ( 17 mai )
FLORENCE ( 24 novembre ) SOLEIL DE MINUIT ( 20 juin )

NOROESTE ARGENTINA TRAIL ( du 5 au 17 novembre )


TRANSMARTINIQUE ( 7 et 8 décembre )

VASALOPPET (Suède)
BIRKEBEINERRENNET (Norvège)
TRANSJURASSIENNE (France)

Tour du Mont Blanc – Oisans/Ecrins – Queyras

terrederunning.com

A partir
de: 670€
tout compris
(420€ hors vol) au
départ de Nice, Marseille,
Lyon et Paris

Vivez
une nouvelle
expérience à travers:
Dunes & Chott
24 au 27/28 Octobre
Informations & Inscription:

www.defisduchott.com
DOSSIER

4
Les Templiers

L
20 octobre 2019
_

a grande course des Templiers est considérée


comme l’un des grands rendez-vous nationaux
à ne pas rater. Présent avec d’autres dès les
premières heures du trail en France, l’épreuve
va fêter cette année sa 25e édition. Une édition 2019 qui
affiche complet depuis longtemps, puisque les 2700
dossards mis à disposition sur cette course ont trouvé
preneur en trois semaines. Sur cette épreuve, on observe
beaucoup de courbes de fréquences cardiaques démar-
rant très haut (> 85% FC Réserve) et finissant très bas
(<40% FCR). La magie des Templiers, le départ nocturne,
la foule des coureurs et des supporters…tout concourt
à se sentir des ailes et à partir sur un rythme trop élevé.
Une première heure bien gérée (autour des 70% de FCR)
est souvent la clé d’une course réussie. Alors attention
à ne pas trop s’emballer et à rester concentré sur ses
propres paramètres. Le plaisir en sera décuplé sur ce
parcours de 78km et 3600mD+ qui traverse la Larzac
et le Causse Noir, en des sites devenus emblématiques
au fil des ans. La Bosse de Carbassas, Peyreleau, l’ermi-
tage St Michel, le Roque Ste Marguerite, la vallée de la
Dourbie, le Cade, ou la Grotte du Hibou sont autant de
spots qui vous feront entrer dans la légende !
©Greg Alric

VO2 RUN —p. 78
COUREZ VERS LA RENTRÉE

©Greg Alric

REPÈRES
• 25e édition
• 78km/3600m D+
• Millau
• Infos : www.festivaldestempliers.com

VO2 RUN —p. 79
DOSSIER

©Cyrille Quintard
Les Templiers
Plan
d’entrainement
Semaine 1 Semaine 2 Semaine 3 Semaine 4 Semaine 5 Semaine 6 Semaine 7 Semaine 8

Côtes/descentes
Matin : 1 h à jeun 25mn échauffement +
éducatifs
VMA Soir : VMA asc + 10 x 100m en côtes 30’
30’ echft (5 à 10%), + 10 lignes droites, ou
Jour 1 + 2 x (8 x 1’ 40s) 2 séries de 10 x 45s en récup retour trot, 1h30 vélo 45’ facile 45’ course relax 1h EF + PPG 45’ + lignes droites
à VMA, récup 3’ côtes, récup 45s trot + 3mn trot + PPG + lignes droites ou 1h30 vélo facile
+ 15’ facile et 3mn entre les séries + 10 x 100m descente,
+ 15’ relax retour trot,
+ 15mn facile
Intensité : 120% PMA

Jour 2 45mn EF sur terrain 1h EF sur terrain 1h sur terrain vallonné Repos 1 h EF + PPG Repos 2h vélo Repos
vallonné + PPG vallonné + PPG + PPG

VMA - côtes 25mn échauffement +


End Active 30’ echft éducatifs
30’ Echft Seuil sur terrain trail, + éducatifs + en côte raide
+ 2x20 mn 30’ Echft + 4 x 8’ 20’ Echft + 15 x 30” + 10 x 150 m montée à 10 x 2mn intensité 30’ + éducatifs +
Jour 3 (récup 3 à 4’ course récup 3’ course + 10’ Repos gainage 30” aux sensations PMA, Sortie vélo 2h30 course, lignes droites faciles
lente) avec D+ et D- relax. + 10’ relax récup descente retour très rapide
+ 10’ relax 30 à 40s en bas,
+ 10mn facile + 15mn facile

Jour 4 Sortie vélo 2h30 Sortie vélo 3h 1 h vallonnée 45’ + PPG Repos 1h30 avec Fartlek 1h EF Repos
avec Fartlek + lignes droites

Matin : 1 h à jeun en Seuil


1 h30 vallonnée avec endurance active 30’ + éducatifs + 30’ Echft + 12’ 10’ 8’ 6’ ½ h course 30’ + lignes droites, la
Jour 5 Fartlek + PPG +/- vélo le soir Sortie vélo 4h Repos lignes droites avec 3’ récup. + 15’ + 3h vélo veille de la course
facile + ½ h course

Sortie longue 2h
avec 1000 m D+ Sortie longue 1h Sortie Rando-trail 1h15 facile Trail Sortie longue
Jour 6 et D- minimum, course EF de 4h avec avec un peu de préparation (~35 2h30 vélo Repos Templiers
à basse intensité, en + 2h vélo enchaînés alternance marche de dénivelé km) + 2h30 course
se lâchant dans toutes + 45mn course EF et course enchaînés
les descentes.

VO2 RUN —p. 80
A
u travers de réc
avant tout à porter
its et de conseils,
Cécile Bertin ch
erche Cecile

A
un regard réaliste et
PETIT GUIDE DU
qui font rêver de très pratique sur ces Bertin

MARATHON
PETIT GUIDE DU
courses
u travers de récitsartir de sonet
nombreux coureu
rs Cecile
dép sende
s deconseils,
l’humour qui aCécile Bertin
am ateu cherche
rs. San

MARATHON
s jamais se

A
fait sa réputation dan Bertin
PETIT GUIDE DU
fermé des courses ext s le petit monde Cecile
avant tout à porter u un regard
travers de réaliste
rêmrécits
es, elleetet
prode très
uve pratique
conseils, Cécile sur ces
Bertin courses
cherche

MARATHON
préparé et un niveau ava nt tou te chose qu’avec un Bertin

X
en spounrt mo saccourses
bien

TRES ULTRAS SABLONNEU


avant tout à porter regard
deste,réaliste
on peutetbea très pratique sur ces
qui font rêverd’allerde
chenombreux
rcher en soi les resscoureurs amateurs. ucoSans
up si l’onjamaisa le courag see
ources insocoureurs
Que ce qui
soit
font rêver de nombreux upçonnéesamateurs.
qui y som
Sans jamais se «Les dunes de Me
départir de son sensdépartir
de l’humour pou r qui a
traverse fait sa réputation dans le petit
me monde
ille nt.

DES SABLES
r des dés erts

SABLONNEUX
delason sens de l’humour qui sab
affronter a fait
lonsa
neu réputation
x, cail lou dans le petit monde des Sab les , «L
le
teu

SABLONNEUX
jungle, on trouve dan x ou gelés, pour
fermé des courses extrêmes,
fermé elle prouve avant stoute chose
cet ouvavant
rage un qu’avec unform sac unbien d’Atacama, les gla
de
et dedes
concourses
seils simextrêmes, elle prouve
ples mais très utiles
toute
ma chose
ximumqu’avecd’in sac bien
ations les steppes de Go
Sables

préparé et un niveau en sport modeste, lorson


qu’ il
peuts’agbeaucoup si l’ironcourage
ajou
le courage d’A
préparé et un niveau en sport
sa vie dans un modeste,
simple sac àon dospeut beaucoup it si
de l’o n
fair eatenle 8 rs mythiques sont d

DES SABLES
de
/ Marathon des

DES SABLES
. les
d’aller chercher en soi les ressources insoupçonnées qui y sommeillent. courses extrêmes.
d’aller chercher en soi les ressources insoupçonnées qui y sommeillent. m
et de retours d’ex
Que ce soit pour traverser des déserts sablonneux, caillouteux ou gelés, pour
vous ouvrira deco
@JOSUEFPHOTO

Que ce soit pour traverser


affronterdes déserts
la jungle, sablonneux,
on trouve caillouteux
dans cet ouvrage un maximum ou gelés, pour
d’informations no

ULTRAS
le champ des posetsi
affronter la jungle, on trouve
EUR dans cetmais
ouvrage unlorsqu’il
maximum s’agit ded’informations
& AUTRES ULTRAS SABL

ATHON DES SABLES & AU


etL’A
de conseils simples très utiles faire tenir 8 jours de

ULTRAS
UT vo
et de conseils simplesCévie
sa ciledans
Devmais
un simple sac à dos.
Bertrès
tin utiles lorsqu’il s’agit de faire tenir 8 jours de ONNEUX le

& AUTRES
« Lorsqu’on s’inscri enu e jou rna liste
t sur une course free -lance pou r
comme le Marath sa vie dans un simple sac à dos.
vivr e sa nou velle passion, le run en 2012 cinq ultras

& AUTRES ULTRAS SABLONNEUX


on des Sab ning dans les plus grands
signe pour des dun les, on pou
r Céc ile Ber tin n’ét dés erts, d’Atacama à

& AUTRES
es à per te de vue ait pas gag né Gobi, en passant
d’avance… Après par le Maroc et l’Eg
mais aussi pour viv une première vie ypte pour finir en
re la fam eus e dont le simple mo beauté de nouveau

& AUTRES ULTRAS SABLONNEUX


solitude du coureu t sport était en Antarctique.
r de fond... Ces ban
L’Ani,UTEUR
tout s’emballe suit

DES SABLES
Le bush australien
ultras sont avant tou
t des voyages à la un pari avec soi-mêm e à am azo nie nne vie
et la jungle
recherche de son mo Cécile Bertin
Et si j’allais faire le
e:« ndr ont
i profond, celui qui Devenue truc lefree-lance pour
journaliste en 2012 boucler en beauté
cinq ultras dans les plusr grands
vous permettra de plus dingue de ma ce tou
trouver la force de vivre sa nouvelle vie,passion,
et si le running déserts,
du mo nde des cou
d’A tacama à Gobi, enspassant
se dépass ers’inscrit rse
L’une
Air UTEUR
j’all

PETIT GUIDE DU MARATHON DES SABLES


Lorsqu’on sur ais courir le maratho
et de fra nch lacourse
ligne depour
New Cécile
n extrêmes. « A l’impos
sible finir en
d’arrivée
omme le »Marathon des Sables, on Yor k ? Bertin
». Ce fut
n’était pas gagné par le Maroc et l’Egypte pour
nul n’est tenu » pou
gne pour des dunes à perte de vue
cho Cécile Bertin
d’avance…
se faite aprAprès
ès 2 ansune et la
première vie beauté
être de
rrai
nouveau en Antarctique.
sa dev ise ma is c’es
t
madontchi neles’es
simple mot sport était cellLe bush australien et tla jungle
mais aussi pour vivre Devenue
la fameusejournaliste free-lance pour en 2012 cinq ultras edans l’exles
ploplus
rate urgrands

PETIT GUIDE DU M AR
t embal lée : 41 de
m abanni,
r a t h otout
n s ds’oemballe suite à Ern amazonienne Sir
viendront
nt celui de est Shackleton qu’e
olitude du coureur devivre fond...saCes
nouvelle passion, le, etrunning « déserts, d’Atacama à boucler
Gobi, en enlle passant

PETIT GUIDE DU MARATHON


l’Aunntarcti sienne : « Pa fera
urse pariqueavec soi-même
l’ult ra sous :tou r l’enduranc beauté ce tour
tes ses e nous
ltras sont avant tout despour
voyagesCécile
à la Bertinform n’était
Et es
si ave c pas
j’allais
une gagné
faire
pré le truc
dile ctio le
n par le con qué ron
Maroc ets l’Egypte
» … Nedu pour
monde
rien lâch er, ne en
finir
des courses
s, on
echerche de son moi profond,
d’avance…
désert. Seule français
celui qui Après uneplus dingue de vie
première mae vie,
pour le jam ais ren
à avoetirsison nom beauté de nouveau onc er mêmextrêmes.
een « Aa l’impossible
quaAntarctique.
nd on
du la liste pieds abimés ! les
vue
ous permettra de trouver la force de j’allaisdes « 4 dés
courir le erts
marathon
 », elle enchaîne nul n’est tenu » pourrait
dont le simple mot sport était
de New York ? ». Ce fut Le bush australien et la jungle être sa devise mais c’est
eeuse
dépasser et de franchir la ligne
’arrivée » banni, tout s’emballechose
suitefaite
à après 2 ans et la amazonienne celle de viendront
l’explorateur Sir
Ces www.out
un pari avec soi-même : « s’est emballée : 41 door-editions.frbouclerErnest
machine en beauté cequ’
Shackleton tour
elle fera
s à la m a r a t h o n s d o n t c e l u i d978-2
ISBN e -490329-06-9 sienne : « Par l’endurance nous
Et si j’allais faire le truc le
l’Antarctique, et l’ultra sous toutes ses
du monde des courses
conquérons » … Ne rien lâcher, ne
i qui plus dingue de ma vie,formeset si avec une prédilection pour le jamais extrêmes.
renoncer« même
A l’impossible
quand on a les Cecile Bertin
ce de j’allais courir le marathon
désert. Seule française à avoir son nom
22 euros nulabimés
pieds n’est! tenu » pourrait
tit Guide MDSplanch
igne e.indd Toutes les de New York ? ». Cedufut
pages
la liste des « 4 déserts », elle enchaîne être sa devise mais c’est
Couverture : www.4
chose faite après 2 ans et la celle de l’explorateur Sir deser

machine s’est emballée : 41 Ernest Shackleton qu’elle fera


www.outdoor-editions.fr

marathons dont celui de sienne : « Par l’endurance nous


ISBN 978-2-490329-06-9
Cecile Bertin
l’Antarctique, et l’ultra sous toutes ses conquérons » … Ne rien lâcher, ne Co
formes avec une prédilection pour le jamais renoncer même quand on a les
22 euros
désert. Seule française à avoir son nom pieds abimés !
du la liste des « 4 déserts », elle enchaîne
etit Guide MDSplanche.indd Toutes les pages

www.outdoor-editions.fr
ISBN 978-2-490329-06-9
Cecile Bertin

22 euros
Un risque à courir
De Jean-Marie de Dinechin

Un coureur est assassiné en pleine épreuve de course à pied.


Sur son corps, cinq amandes ont été déposée.

L’affaire est confiée au lieutenant Lavanier, passionné de trail-


running, que l’enquête va mener sur les plus belles épreuves
de la discipline. Les suspects sont nombreux, et le tueur ne
s’arrêtera pas là.

Humour, suspense, aventure…


Le premier roman policier qui se déroule dans le monde du
Trail-Running.

Disponibles en librairie et sur http://boutique.outdoor-editions.fr


DOSSIER

Le circuit B2Run propose une confrontation baskets aux pieds de centaines d'entreprises.

VO2 RUN —p. 82
COUREZ VERS LA RENTRÉE

REPRISE
ENTREPRISE
C'est parfois au bureau qu'on fait la
rencontre de la course à pied. Et ce de plus
en plus souvent. Olivier Gaillard est l'un de
ses coachs qui oeuvrent en entreprise. Il
nous livre ses conseils pour bien
appréhender l'activité dans ce cadre.

Par Quentin Guillon

V
ous avez « bullé » une bonne partie de
l’été ? Le réveil de la rentrée en septembre
approche et vous voulez vous remettre
à la course à pied ? Quoi de mieux que
de reprendre avec vos collègues ? Conseils
pratiques avec Olivier Gaillard, coach fédéral et
chargé de mission running au sein du comité dépar-
temental d’athlétisme Rhône-Alpes. Le coureur connaît
bien la problématique – il a œuvré auparavant au
sein d’Urban running, structure de coaching basée
à Paris. Il développe actuellement des prestations
pour les entreprises au sein du comité.

1) LE DG, LA SECRÉTAIRE ET LE COMPTABLE


EN SHORT
Pourquoi courir avec vos collègues ? Car la hiérarchie
de l’entreprise n’a, alors, plus cours. « Les barrières
se cassent » résume Olivier Gaillard. « Le midi, quand
tout le monde est en short pour faire la séance de
fractionné, le DG souffre avec la secrétaire, qui va
souffrir avec le comptable. Cela permet de réorganiser
les rapports hiérarchiques, de mieux se connaître,
de partager un moment toutes les semaines hors du
boulot. Souvent, les entreprises manquent de temps
©DR

pour le faire. Cela permet de créer une vraie


dynamique ». >>>

VO2 RUN —p. 83
DOSSIER

©DR
>>> A fortiori quand l’entreprise se lance sur le challenge Il alterne séances de renforcement, micro-séance à
d’une course. « Tout le monde va s’y retrouver ». Un
exemple : le challenge entreprises de Run In Lyon
pied (footings terminés par quelques lignes droites
accélérées) ou côtes pour favoriser le travail de foulée.
SE SERVIR DE
« cartonne », glisse Olivier Gaillard. L’an passé, 261
équipes y ont pris part. « Certaines équipes présen-
« C’est de la musculation naturelle ».
L’ENVIRONNEMENT POUR
taient jusqu’à cinquante employés ! Tout le monde se
retrouve après la course pour boire un coup.
S'ENTRAÎNER PERMET DE
3) CONTRAINTES DE TEMPS
S’entraîner entre midi et deux, dans votre entre-
SLALOMER ENTRE CES
2) REPRISE PROGRESSIVE prise…c’est du sport ! « Le soir, les gens préfèrent
rentrer chez eux » souligne le coach. « Il faut prendre
CONTRAINTES.
en compte le fait que le salarié doive se changer, faire
A la sortie de l’été, les niveaux entre les différents
la séance, se doucher, manger, avant de reprendre
coureurs sont souvent disparates. Olivier Gaillard, le
son activité ».
premier mois, propose donc des entraînements parfois
proches de la « réathlétisation ». Exemples ? « Beaucoup
Résultat ? La fenêtre pour s’entraîner varie entre 45 d’entraînement le reste de la semaine, et s’entraîner
de petits exercices de renforcement, comme du gainage,
minutes et 1 heure au maximum. « En tant qu’entraî- soit seul, soit en s’arrangeant avec d’autres
des petites montées talon, des exercices de chaise, neur, la question à se poser est comment être le plus collègues ».
etc.J’évite de proposer des multi-bonds, qui implique- efficace en un minimum de temps ? » Si vous êtes en
raient des contraintes trop importantes ». prépa marathon, vous pouvez aussi vous demander Olivier Gaillard poursuit. « J’avais des coureurs en
quel est votre intérêt. préparation semi ou marathon qui me racontaient
L’objectif ? « Bâtir un capital sur ce premier mois, leur séance du week-end lors de la séance hebdoma-
pour enchaîner ensuite sur des séances un peu plus Réponse de l’entraîneur. « Effectivement, je ne peux daire avec l’entreprise. On ajustait ensuite l’entraî-
élaborées, avec du fractionné, etc.Le gainage est pour pas leur faire faire 7 ou 8 fois 1 000 mètres sur la piste. nement, je leurs donnais des conseils, etc.Et une fois
moi très important pour se refaire une santé muscu- Mais il est tout à fait possible de caler 15x30/30, par par semaine, faire une séance de VMA ou de la PPG
laire et être capable, par la suite, d’encaisser les exemple. Ils peuvent s’entraîner une fois par semaine avec l’œil extérieur de l’entraîneur, c’est toujours
charges de travail ». avec le groupe de l’entreprise, et suivre leur plan intéressant ».

VO2 RUN —p. 84
COUREZ VERS LA RENTRÉE

4) LA CHAISE SUR UN ARBRE


Comment faire quand l’entreprise est en pleine ville ou, a contrario, sise
dans une zone industrielle sans âme ? « S’entraîner à l’extérieur de l’entre-
prise est tout de suite problématique en termes de contraintes de temps ».
S’il faut prendre la voiture pour rejoindre un bon spot, c’est autant de
temps d’entraînement qui diminue… « On se déplace parfois sur les lieux
de l’entreprise en amont pour repérer les alentours. Parfois, c’est bien
casse-tête de trouver des lieux pour s’entraîner ! » admet Olivier Gaillard.
« Il n’y a pas de stade, on est en pleine ville, je ne vais pas faire courir les
gens sur deux bouts de trottoir ! » Se servir de l’environnement permet, la
plupart du temps, de slalomer entre ces contraintes. Dans un petit square,
« tu vas inventer un petit circuit PPG » glisse le coach, qui emmène souvent
un peu de matériel avec lui (cordes à sauter, etc.). « Tu vas pouvoir faire de
la pliométrie sur un banc, des exercices de renforcement type chaise avec
un arbre, etc. ».

5) CONSEILS DE BASE
Si vous êtes tout nouveau dans la course à pied, n’oubliez pas quelques
premiers conseils essentiels. Allez pousser la porte de votre médecin pour
un test d’effort et un bilan médical –surtout si vous n’avez pas fait de sport
depuis quelques années, si vous avez un passif de surpoids ou de cigarette.
Veillez à vous procurer une bonne paire de runnings pour éviter les bles-
sures –les vendeurs des magasins spécialisés peuvent vous aiguillez en
fonction de vos besoins. Enfin, n’hésitez pas à alterner course et marche.
« L’idée est de trouver assez rapidement le plaisir en courant, et de ne pas
se mettre trop de contraintes de performance dès le début, car c‘est sou-
vent comme çà que l’on se décourage ».

QUAND LA FÉDÉRATION
INVESTIT L’ENTREPRISE
Le constat est connu : des millions de coureurs investissent
les rues, les zones piétonnes, les parcs de l’Hexagone, etc.
Mais la Fédération Française d’Athlétisme ne compte dans
ses rangs qu’un peu plus de 300 000 licenciés. Comment
faire pour en attirer davantage dans les clubs ? L’une des
solutions : aller les chercher dans les entreprises. Le comité
départemental Rhône-Alpes, à l’instar de quelques autres,
commence à travailler dans ce sens.
« Tous les entraîneurs diplômés de la Fédération ont
vocation à proposer via les clubs du coaching en entre-
prise » explique Olivier Gaillard. « L’objectif est d’aller
chercher les salariés des entreprises pour les sensibiliser à
tout ce que l’on fait. Les coaches athlé santé sont formés
pour, par exemple, encadrer des gens qui ne sont pas
forcément coureurs au départ. Nous proposons aussi de la
marche nordique, du renforcement musculaire ». Il vient de
mettre au point une plaquette à destination des entreprises.
« Mais c’est difficile de les démarcher directement, si tu ne
tombes pas sur quelqu’un sensible à ce que tu proposes. Il
est plus facile de passer par des pratiquants qui vont
porter le projet dans l’entreprise ».

VO2 RUN —p. 85
DOSSIER

VO2 RUN —p. 86
COUREZ VERS LA RENTRÉE

DÉCOUVERTE
PLONGEZ DANS LE

SWIMRUN !
Marre de courir ? La période de rentrée peut-être
l’occasion de voir autre chose, en attendant les grands
rendez-vous running du printemps. Le SwimRun est LE
sport tendance du moment. Il consiste en une alternance
de natation et de course à pied, répétée sur de multiples
sections, parfois très courtes. Le tout à effectuer le plus
souvent en duo. Alors, Chiche ?

Par la rédaction – Photos OtillO

VO2 RUN —p. 87
DOSSIER

Le SwimRun se court le plus souvent en duo, créant une raie émulation entre équipiers.

T
out a commencé en 2002, sur l’île de appelée Ötillö (littéralement « d’île en île » en Suédois) ou XL (long à très long). Ce qui nécessite d’enchaîner
Üto dans l’archipel de Stockholm en qui consistera à parcourir au total 75 km en traver- les deux sports sur de multiples sections, de longueurs
Suède, où quatre compères se sont sant 26 îles (10 km de natation et 65 km de course différentes, selon la nature du terrain. Tout l’équi-
demandés s’il était possible d’aller d’île à pied). Lors de la première édition, seulement 11 pement nécessaire doit être transporté en permanence
en île en nageant et courant jusqu’au équipes tentent l’aventure, et 2 finissent dans les par les concurrents : on court avec son équipement
nord de l’archipel. Le pari était lancé, et par équipe délais. Progressivement le niveau progresse, et de natation, et on nage avec son matériel de course
de deux, ils décident de partir de Üto dans le sud l’épreuve est devenue au fil des ans la course de à pied. Le format de binôme améliore la sécurité,
pour rejoindre Sandhamn dans le nord. Non sans référence du swimrun. mais aussi et surtout crée un véritable esprit
difficultés, la bande de copains arrive à Sandhamn d’équipe. La cohésion est un facteur essentiel de
après plus de 24h d’effort, complètement épuisés. succès. La notion d’entraide, bien sûr entre parte-
Les quatre copains prennent conscience de l’exploit naires mais aussi entre équipes, est essentielle à
qu’ils ont réalisé et l’idée de créer une épreuve LES RÈGLES ET L’ESPRIT l’esprit du swimrun. C’est d’ailleurs sans doute ce
empruntant leur parcours original mûrit peu à peu. qui fait son succès actuel, puisque la discipline pro-
C’est finalement en 2006, et après avoir rencontré Le swimrun consiste donc à se déplacer en alternant meut ce bel esprit d’équipe au cours d’un effort
les organisateurs Michael Lemmel et Mats Skott, course à pied et natation au gré de l’environnement, réalisé en commun, dans un environnement très
qu’ils décident de mettre en place une épreuve selon des distances allant du XS (très court), au L souvent splendide !

VO2 RUN —p. 88
COUREZ VERS LA RENTRÉE

Les chaussures
QUEL MATÉRIEL ?
Elles doivent être confortables même mouillées et
LA COHÉSION EST UN
Le matériel optimal sur ce type d’épreuve n’a sûre-
ment pas encore été trouvé et beaucoup de questions
avoir une accroche suffisante sur les surfaces humides
car les transitions sont souvent très glissantes. On
FACTEUR ESSENTIEL
viennent à l’esprit dès que l’on veut se lancer dans
l’aventure swimrun. Faut-il mieux utiliser une com-
évitera les chaussures d’entraînement un peu lourdes,
qui une fois mouillées seront encore plus lourdes. DE SUCCÈS. LA
binaison néoprène intégrale, un shorty manches
courtes ou manches longues ? Faut-il utiliser un
pull-buoy, des plaquettes, des palmes ? Quels sont
Les chaussures de trail légères sont logiquement les
plus populaires. Accessoirement, on peut percer des
trous dans la semelle pour faciliter le drainage en
NOTION D’ENTRAIDE,
les meilleurs types de chaussures, modèles trail ou
route ? Les premiers swimrunners ont dû expéri-
sortie de natation. ENTRE PARTENAIRES
menter différents matériels souvent « fabriqués
maison ». Désormais, les équipementiers développent
Le pull-buoy
MAIS AUSSI
des produits spécifiques, notamment en matière de
combinaison. Alterner course à pied et natation
impose de nombreuses contraintes quand on doit
Même avec une combinaison et surtout si elle est
coupée au niveau des genoux, le port de chaussures
pendant la natation a tendance à faire tomber les
ENTRE ÉQUIPES,
porter en permanence l’ensemble de son matériel.
L’équipement doit être léger, pas trop encombrant,
pieds au fond de l’eau, ce qui nuit gravement à l’hy-
drodynamisme. De plus, les chaussures réduisent
EST ESSENTIELLE
assurer une bonne thermorégulation dans l’eau et
dans l’air.
l’efficacité des battements de jambes. La solution
pour améliorer la flottaison des jambes est d’utiliser
À L’ESPRIT DU
La combinaison
en plus de la combinaison un pull-buoy. Une fois le
pull-buoy choisi (souvent le plus gros possible si
vous utilisez un shorty), il faut le transporter et
SWIMRUN.
A ce jour, la plupart des épreuves dans le monde ont éviter qu’il ne glisse sur la combinaison entre les
lieu dans des endroits où la température de l’eau est cuisses. Une solution la plus populaire est de percer
souvent inférieure à 21 °C donc à quelques rares un ou deux trous et de faire passer deux élastiques
exceptions, la combinaison néoprène est indispen- autour de la cuisse. Ensuite en course à pied, le pull-
sable. Elle contribue aussi à la sécurité en augmentant buoy restera sur le côté de la cuisse. Attention,
la flottabilité. Depuis peu, plusieurs marques pro- l’élévation excessive des jambes avec la combinaison
posent des combinaisons spécifiques pour le swimrun. et le pull-buoy peut provoquer une hyperlordose en
Elles sont caractérisées par une fermeture éclair natation et entraîner des douleurs lombaires chez
devant et derrière pour faciliter les transitions et certains. Il faudra donc bien s’habituer à cette po-
pouvoir courir plus librement avec la combi, et même sition à l’entraînement et faire des exercices d’as-
des petites poches intérieures pour y glisser un peu souplissement adaptés. Pour faire flotter encore un
de ravitaillement, un GPS. C’est le choix idéal mais peu plus les jambes, certains rajoutent aussi de la
le prix de ces combinaisons est élevé alors pour mousse ou des petits sacs rempli d’air sous par
débuter beaucoup de swimrunners vont utiliser une exemple des manchons de compression au niveau
combinaison de triathlon classique. L’idéal est de des jambes.
sacrifier une ancienne combinaison en la coupant
par exemple au niveau des genoux. On pourra aussi Les plaquettes
couper les manches au-dessus du coude si l’eau n’est
pas trop froide, sinon on pourra les conserver. La Puisqu’elles sont autorisées la plupart du temps,
principale limite à utiliser une combinaison de beaucoup de swimrunners les utilisent. Les plaquettes
triathlon est qu’il faudra l’ouvrir par l’arrière pour augmentent la surface d’appui et permettent d’avoir
les sessions en course à pied à partir d’une certaine une plus grande traction dans l’eau. Très efficaces,
distance pour éviter le coup de chaud. elles imposent cependant de plus grands efforts aux >>>

VO2 RUN —p. 89
DOSSIER

>>> épaules et peuvent provoquer des blessures (ex.


tendinites) au niveau des muscles de l’épaule. Pendant
l’épreuve, avec la fatigue qui s’accumule, il peut
devenir difficile d’utiliser efficacement les plaquettes
donc certains préfèrent ne pas les utiliser. Quoiqu’il
en soit, si vous comptez les utiliser en compétition,
augmentez très progressivement leur utilisation à
l’entraînement pendant votre préparation. Les pla-
quettes peuvent aussi servir de pense-bête pour
noter le parcours.

L’élastique de traction

Il est utilisé par certaines équipes pour aider un des


partenaires et augmenter la vitesse de l’équipe, et
ce en natation et en course à pied. Cette décision
doit être bien réfléchie. Il faudra veiller à ne pas L'occasion de découvrir des sites remarquables.
mettre le co-équipier qui est tracté en surrégime.
Le matériau devra être léger, légèrement élastique
pour absorber les à-coups et relié à la taille les deux détenir les clés pour répondre aux contraintes d’un
équipiers. Cela demande un ajustement optimal de
la longueur et de la pratique.
swimrun. Le principe central de ce type d’entraîne-
ment est le multi-enchaînement. Certaines séances
LE SWIMRUN, UN
doivent donc y être dédiées. Mais pratiquer le sximrun,
c’est aussi ss’adonner sans le vouloir, à l’entraînement ENTRAÎNEMENT
UN ENTRAÎNEMENT SPÉCIFIQUE ?
Le swimrun est tellement atypique (courir les pieds
croisé, ou cross-training, dont on connaît les bien-
faits, notamment en fin de saison, à l’heure de la
régénération et de la phase de récupération. Il peut
CROISÉ À LUI
mouillés en combinaison et nager avec des baskets)
qu’il faudra essayer de reproduire le plus souvent
être défini comme l’utilisation de la pratique d’une
discipline annexe pour impacter positivement l’état
TOUT SEUL.
possible ces conditions à l’entraînement pour être de forme et le niveau physique d’un athlète dans son
à l’aise le jour J. Les séances autour d’un plan d’eau sport de prédilection. Il s’agit donc de mixer plusieurs
ou au bord de la mer seront beaucoup plus ludiques activités, au sein d’un même cycle d’entraînement,
si vous les faites avec votre binôme. Elles seront dont les adaptations sont transférables afin d’en tirer
essentielles pour tester votre matériel et apprendre des effets bénéfiques. Le premier intérêt de l’entraî-
à gérer vos allures en fonction des capacités de cha- nement croisé est la prévention. Ce type de travail
cun. Et le pré-requis est quand même d’apprécier amène de la variété dans la pratique ce qui limite
l’élément liquide, ce qui n’est pas forcément le point significativement les notions de contraintes physiques,
fort des runners… de monotonie et de lassitude physique et mentale
En fonction de ses objectifs, un entraînement adapté réduisant par la même occasion les risques de
à son niveau, à ses points faibles et forts, doit être surentraînement.
mis en place. Il est important de se rapprocher des Le second intérêt réside dans les adaptations liées
conditions réelles et spécifiques du swimrun : l’usage à l’entraînement croisé, notamment concernant les
du matériel, la thermorégulation, la nutrition ou facteurs cardiovasculaires et musculaires nécessaires
encore la coopération avec son partenaire. à la performance. Son autre intérêt réside dans
L’entraînement en situation swimrun est indispen- l’amélioration de la motricité générale, qui participe
sable pour optimiser sa performance, se rassurer et à la fois à prévenir les blessures et à performer !

VO2 RUN —p. 90
COUREZ VERS LA RENTRÉE

12 octobre
QUELLES COURSES AU 3E TRIMESTRE ? Gravity Race Lac D’Annecy
• Court : 19,3 km
• NAT : 4 km
14 Septembre 28 septembre • CAP : 15,3 km

SwimRun Emeraude Events SwimRun Carcassonne • Long : 41,5km / 2200m D+.


• NAT : 8,3km
Saint-Briac / Saint-Lunaire Lac de la Cavayère • CAP : 33,2km

Distance L : Distance S : Infos : www.gravity-race.com


• Distance totale : 55km • NAT : 1,7 Km (4 sections)
• NAT : 5,5km • CAP : 8,2 Km (5 sections)
• CAP : 19,5km • Total de sections : 9 18 octobre

Distance M : Distance M Ötillö Cannes


• Distance totale : 15km • NAT : 3,1 Km (6 sections)
• NAT : 3km • CAP : 17 Km (7 sections) Cannes (06)
• CAP : 12km • Total de sections : 13
• Etape Championnat du monde : 37,2 km
Infos : www.emeraude-events.com http ://www.triathlondecarca.com/swimrun/ • NAT : 8,7 km
• CAP : 28,5 km

21 Septembre 5 octobre • Sprint : 15,6 km


• NAT : 3,5 km
Ile de Ré SwimRun Crozon • CAP : 12,1 km

Distance L : • NAT : 4 Km (4 sections) • Expérience : 6,9 km


• Distance totale : 36km • CAP : 14 Km (4 sections) • NAT : 1,85 km
• NAT : 6 Km (11 sections) • Total de sections : 10 • CAP : 5,05 km
• CAP : 30 Km (13 sections)
• Total de sections : 24 https ://www.facebook.com/events/1197526773633205/ Infos : http ://www.swimruncannes.com

Distance S :
• Distance totale : 10km 27 octobre
• NAT : 2 Km (7 sections) Swimrun Bassin
• CAP : 8 Km (8 sections)
d'Arcachon SwimRun Côte d’Azur
• Total de sections : 15
Pilla sur mer Beaulieu-sur-Mer (06)
https ://www.iledere-swim-run.com/
• NAT : 2,5 Km (5 sections) • Distance M : 26 Km
• CAP : 13 Km (5 sections) • NAT : 5 Km (11 sections)
22 septembre • Total de sections : 10 • CAP : 21 Km (12 sections)
• Total de sections : 23
Jura SwimRun https ://swimrun-bassin-arcachon.fr/
• Distance S : 13,5 Km
Lac de Chalain • NAT : 2,5 Km (6 sections)
6 octobre • CAP : 11 Km (7 sections)
Pays des lacs • Total de sections : 13
• Distance totale : 13,5 km SwimRun La Grande Motte
• NAT : 1,5 Km (4 sections) Infos : http ://www.swimruncotedazur.fr/
• CAP : 12 Km (5 sections) La Grande Motte (34)
• Total de sections : 9
• Distance totale : 16,8 Km 17 novembre
Hérisson C • NAT : 3,6 Km (7 sections)
• Distance totale : 29 km • CAP : 13,2 Km (7 sections) SwimRun La Réunion
• NAT : 4 Km • Total de sections : 14
• CAP : 25Km Saint Leu (974)
Infos : http ://www.triathlongrandemotte.com
Hérisson L • Distance totale : 29,5 Km
• NAT : 5 Km (7 sections) • NAT : 5,5 Km (9 sections)
• CAP : 37 Km (8 sections) • CAP : 24 Km (10 sections)
• Total de sections : 15 • Total de sections : 19

http ://juraswimrun.e-monsite.com/ Infos : http ://www.swimrun-reunion.com/

VO2 RUN —p. 91
SANTÉ

VO2 RUN —p. 92
SANTÉ

SANTÉ
CHOYEZ

VOS PIEDS ! Courir un marathon vous change un homme, mais


également un pied. Analysons les cinq évolutions
majeures du pied au cours de l’effort mythique de
42,195 km, et voyons comment protéger ceux qui
vous mèneront loin, et comment les faire récupérer
de vos efforts.

Par Baptiste Chassagne - Photos : Josh Cox, Quentin Iglesis

«
 Si tu veux courir, cours un kilomètre.
Si tu veux changer ta vie, cours un
#1 : LA FOULÉE PERD EN AMPLITUDE MAIS GAGNE EN FRÉQUENCE
marathon… ». C’est ainsi qu’Emile
L’évolution la plus évidente, tant elle est expérimentée de façon parfois brutale par les marathoniens,
Zatopek, légende de l’athlétisme mon-
est la dégradation de la foulée. Marie Maligorne, responsable du centre de podologie Sidas, explique
dial, précurseur de l’entraînement
ce phénomène : « L’effort engendre une fatigue qui se traduit par une baisse du tonus musculaire.
fractionné et quadruple champion olympique,
La foulée se fait alors de plus en plus lourde, de moins en moins dynamique. La démarche devient
envisageait la distance mythique de 42,195 ki-
plus robotique, moins naturelle. Ton cerveau t’enjoint à courir, mais les jambes, elles, ne répondent
lomètres : comme l’opportunité de devenir une
plus. » Clément Scalliet, ostéopathe et kinésithérapeute du sport oeuvrant auprès de plusieurs ath-
meilleure version de soi-même en expérimentant
lètes de haut-niveau, poursuit : « L’amplitude de la foulée diminue mais en guise de compensation,
le dépassement de soi. Cependant, une fois le
la cadence augmente. Au début du marathon, le coureur va avoir tendance à privilégier le cycle-avant
dossard épinglé, au fil des kilomètres, ce n’est
qui permet à la fois d’absorber l’impact et de propulser le corps. Cependant, petit à petit, il va
pas seulement le court de votre vie qui change.
délaisser cette attaque médio-pied, bondissante mais énergivore, au profit d’une attaque talon,
N’en déplaise à Emile, au gré des bornes avalées,
plus économique mais également plus traumatisante aux niveaux osseux et musculaire. » La charge
c’est également votre pied, l’élément fondamental
de travail est alors transférée des orteils et de l’avant du pied vers la tête des métatarses, provoquant
de tous les coureurs, qui évolue. Ainsi, après un
une fragilité de ces derniers, qui deviennent alors sujets à un risque de fracture de fatigue. Le fameux
marathon, votre vie ne sera plus la même et
« Mur des 30 » ne fait donc pas seulement mal à la tête, il fait aussi mal aux pieds. >>>
votre pied non plus.

VO2 RUN —p. 93
SANTÉ

2 3
>>> #2 : L’AFFAISSEMENT #3 : UNE PRONATION PLUS PRONONCÉE
DE LA VOÛTE PLANTAIRE La fatigue ne provoque pas qu’une dégradation de la foulée. Elle accroit également son « type ». C’est à dire
le fait que vous soyez pronateur, usant davantage de la partie intérieure du pied, ou supinateur, vous portant
Une fois franchie la ligne d’arrivée, un mara-
plutôt sur la partie extérieure de celui-ci. Clément Scalliet témoigne : « Pour faire assez simple, 80% des
thonien sera plus grand par l’esprit mais plus
coureurs sont pronateurs et 20% supinateurs. Au fur et à mesure des kilomètres, la tendance de chacun va
petit par la taille. Deux éléments provoquent
se caractériser, s’amplifier. Ceci peut provoquer un hallux valgus pour ceux dont le pied porte trop vers
ce phénomène (provisoire, ne vous inquiétez
l’intérieur ou un quintus varus pour ceux dont le pied glisse vers l’extérieur. »
pas) : la contraction des muscles du dos avec
un ralentissement du flux sanguin entre les
disques vertébraux ; et surtout, un affaissement
de la voûte plantaire. Une étude réalisée par
deux chercheurs américains prouve que l’os
naviculaire, situé sur le haut du coup de pied,
s’affaisserait en moyenne de 5 mm après 42
km(*). « Un constat qui fait du marathon une
épreuve assez élitiste » affirme Marion
Delespierre, médecin du sport. Elle décrypte :
« Les coureurs de moins bon niveau sont encore
plus victimes des effets délétères de cet effort
sur le pied puisque leur corps est de fait moins
préparé et qu’ils passent plus de temps sur le
macadam. » Les chiffres sont en effet éloquents :
les baskets d’un champion heurteront 25 000
fois le bitume sur un marathon, contre le double
pour un runner de niveau intermédiaire.

#4 : L’ALLONGEMENT DU PIED


Marie Maligorne, experte en podologie confirme
un constat établi par tous les sportifs ayant déjà
parcouru de longues distances à la force de
leurs jambes : « Le pied s’allonge irrémédiable-
ment au cours d’un marathon, vous faisant
gagner d’une demie à une pointure entière entre
le départ et l’arrivée, soit 4 à 8 mm. La recom-
mandation selon laquelle il faut s’équiper d’une
chaussure un tout petit peu plus grande, avec
une marge en butée, est donc très pertinente. »
Marion Delespierre analyse ce phénomène :
« Pendant l’effort, le pied grossit puisqu’il est
favorisé par le système circulatoire sanguin.
L’afflux y est très important pour pouvoir l’ali-

5
menter en énergie, et ce constat peut se géné-
raliser à l’ensemble des muscles qui travaillent :
le coeur, les membres inférieurs… au détriment
du système digestif, souvent sous irrigué, oc-
#5 : UN PIED FORT DE PLUS EN PLUS DOMINANT
casionnant des troubles de l’estomac. » Pour
Chaque bipède est doté d’un pied fort et réciproquement d’un homologue un peu plus faible. Ce pied do-
finir un marathon, il faut donc en avoir dans le
minant est celui avec lequel vous tapez dans le ballon rond lorsque vous délaissez les baskets pour les
ventre mais aussi dans les pieds !
crampons ou celui avec lequel vous vous réceptionnez naturellement la descente d’une marche d’escalier.
Lors d’un marathon, la foulée passe par l’exercice d’une pression sur votre pied : c’est ce que l’on appelle la

4
pression plantaire. Celle-ci est légèrement plus importante sur votre pied dominant dans les premiers ki-
lomètres. Mais, petit à petit, au gré de la distance parcourue, la dynamique de la foulée est de plus en plus
déséquilibrée au sens où le pied fort travaille de plus en plus et son homologue de moins en moins. À l’ap-
proche de la ligne d’arrivée, la pression sur le pied fort est 2,5 fois plus importante que celle exercée sur le
pied faible.

VO2 RUN —p. 94
SANTÉ

#6 : L’AUGMENTATION
DE LA TEMPÉRATURE DU PIED
Finir un marathon à la sueur de son front certes, mais
également à la sueur de ses pieds. Extrêmement sol-
licités, ceux-ci travaillent énormément et transpirent.
Du fait de l’afflux sanguin, des frottements et parfois
des conditions climatiques, la température du pied
augmente très rapidement. Ces conditions chaudes
et humides, couplées à la fatigue ainsi qu’à un laçage
qui se desserre, constituent un environnement extrê-
mement propice à la création d’ampoules, avec no-
tamment des zones préférentielles sous les têtes
métatarsiennes ou l’arrière du talon.

#7 : ACCOMPAGNER L’ÉVOLUTION


DU PIED AVEC UNE SEMELLE
Au cours d’un marathon, le pied évolue, fatigué par
l’effort. Les conséquences peuvent être double :
l’abandon ou pire, des traumatismes post-courses
pouvant mener à des blessures plus graves. Pour
contrebalancer cela, l’utilisation d’une semelle ap-

7
parait ainsi comme une solution idéale.

Céline Vocanson, chef de projet R&D chez Sidas et


marathonienne, développe :

1/ « Tout d’abord, la semelle se compose d’une coque


au niveau du talon afin de maintenir, supporter
et épouser l’arche du pied. Cela permet de moins
solliciter les groupes musculaires et ainsi limiter
les risques de crampe et d’affaissement plantaire.
L’objectif est de conserver sa foulée naturelle le
plus longtemps possible ! »

2/ « Ensuite, la semelle fonctionne comme un siège


baquet au sens où, confortablement installé et
maintenu, le pied ne glissera pas d’avant en ar-
rière. Il s’agit ainsi d’éviter les échauffements et
les ampoules. »

3/ « Enfin, la semelle accompagne et optimise véri-


tablement le mouvement absorbo-propulsif à
l’oeuvre dans la foulée du coureur à pied. Ceci
grâce à un gel ou de l’EVA pour l’absorption au
niveau du talon et une matière plus dynamique à
>>>
l’avant-pied. »

VO2 RUN —p. 95
SANTÉ

Comment
protéger
son pied ?
>>> 28 os, 16 articulations, 107 ligaments, 27 muscles… tendon d’Achille sont les plus récurrentes. » L’objectif
Le pied est un chef-d’œuvre de la nature. Or, comme est alors de traiter la blessure, la soigner, mais sur-
tout chef d’oeuvre, il mérite un dispositif de sécurité tout analyser la cause de cette dernière pour faire
à la hauteur. Une nécessité d’autant plus absolue en sorte qu’elle demeure un lointain souvenir qui
lorsqu’il est mis à rude épreuve par l’effort trauma- jamais ne se reproduira.
tisant que constitue la course à pied. Il convient alors
de le protéger, en lui apportant confort, stabilité et Marion Delespierre identifie deux causes majeures
amorti. Pour prévenir les blessures, minimiser les qui poussent les arpenteurs de bitume à la consulter : Dès lors avérée l’absolue nécessité de prévenir pour
ondes de choc et profiter au maximum de l’instant « Le Running est un sport tendance, un phénomène éviter les blessures en course à pied, il convient
présent. Pourquoi et comment protéger son pied ? de société très accessible. Dans sa pratique mais d’énumérer les différents moyens d’appliquer ce
également quant à l’information qui gravite autour. principe de précaution. Pour le médecin lyonnais,
Si le sport est bon pour la santé, la course à pied Le coureur débutant se galvanise et devient très, la priorité réside dans la PPG (Préparation Physique
peut avoir un effet délétère sur le corps dès lors voire trop, autonome dans sa démarche. » Et c’est Générale) : « Préparer son corps à l’effort est primor-
qu’elle est pratiquée sans précaution. Attention ! bien là que surviennent les deux principaux risques dial. Cela passe par un travail de pied, le renforce-
Courir n’est pas dangereux, bien au contraire. de blessure : « Une augmentation trop soudaine de ment des muscles profonds des membres inférieurs,
Cependant, le risque de blessure est une réalité dont la charge d’entraînement et une transition brusque la sollicitation du moyen-fessier où nous sommes
80% des coureurs ont déjà fait l’amère expérience. vers un nouveau matériel pas nécessairement adap- tous en déficit… L’idée est de consolider tout l’axe
Pourquoi ? Notamment du fait qu’à chaque foulée, té. » Une observation qui laisse apparaître en filigrane « hanche-genou-cheville ». Pour se faire, le gainage,
à chaque appui, notre pied doit assumer 3,5 fois deux premiers conseils pour éviter l’inaptitude statique ou dynamique, est vraiment efficace. Je
notre poids. Difficile de trouver un interlocuteur plus physique : allonger le kilométrage de manière très préconise même parfois de privilégier un petit foo-
clairvoyant que Marion Delespierre quant à la di- progressive et se faire accompagner dans son choix ting de 20 minutes suivi d’une séance de PPG plutôt
mension paradoxale du running, une discipline située d’équipement, surtout au niveau des chaussures. Le qu’une sortie classique ! » Concernant les étirements ?
à mi-chemin entre le bien-être et les traumatismes. docteur conclut : « Le corps peut s’adapter à tout, « C’est comme la philo, il y a différentes écoles de
Jeune médecin du sport basé à Lyon, elle est égale- mais il faut lui laisser le temps, se montrer pensée. Pour ma part, je les recommande dynamiques,
ment une athlète de haut niveau, avec à son palmarès, patient ! » car à froid, c’est une source de lésions musculaires. »
des podiums significatifs sur des Trails à la renommée L’hydratation, l’alimentation et la gestion de l’en-
nationale, sinon internationale. La légende dit même En course à pied, la protection signifie donc se tenir traînement sont aussi d’autres facteurs prépondérants
qu’elle est allée prêter serment à Hippocrate en à l’abri du risque de blessure. En optimisant la gué- sur lesquels un accompagnement expert peut se
baskets. rison d’une pathologie déjà avérée tout d’abord, révéler très utile. Enfin, les trois interlocutrices se
mais surtout en permettant la prévention de celle-ci rejoignent sur l’importance du matériel et l’influence
« Il existe deux types de blessures liées à la course à en amont. Car l’adage bien célèbre dit vrai : mieux positive des semelles. La responsable produit de la
pied : celle dite traumatique, consécutive à une chute vaut prévenir que guérir ! Margaux Denantes, chef marque Sidas s’explique : « Pour nous, l’équation est
ou un faux mouvement, et celle générée par la fa- de produit chez Sidas, confirme : « On est vraiment assez simple. Protection = confort + amorti + stabi-
tigue, la sur-sollicitation ou un défaut postural. » dans une logique d’anticipation des nombreux mi- lité ! » Margaux Denantes poursuit : « Notre prétention
Et parmi ces blessures, certaines reviennent avec crotraumatismes que le corps emmagasine à chaque n’est pas de résoudre un problème ni de corriger une
plus de régularité que d’autres dans son cabinet : foulée. Notre but est de minimiser l’impact des ondes foulée mais d’apporter une solution de confort pour
« Les tendinopathies, du tendon d’Achille ou du de choc. Pour éviter la pathologie à court-terme et favoriser la prévention des blessures. » C’est dans
genou, représentent les pathologies les plus fré- pouvoir s’adonner à sa passion sur le long-terme, cette optique que fût développée la gamme Protect
quentes. Viennent ensuite les lésions musculaires, ne pas être obligé de ranger les baskets à 40 ans ! » chez SIDAS. Grâce à sa talonnière en forme de cuvette
puis les fractures de fatigue et aponévrosites plan- Au-delà du bénéfice purement physico-mécanique, qui, à l’image du baquet d’un fauteuil, va accueillir
taires, plus rares. » Un constat corroboré par Marie la protection génère également un bienfait psycho- et envelopper l’arrière du pied, la semelle amène
Maligorne, responsable du centre d’orthopédie Sidas : logique : « Se sentir en sécurité permet d’avoir plus confort et stabilité. L’amorti est lui assuré par des
« Après les ampoules, les échauffements et les héma- de confiance, d’être moins focalisé sur les obstacles gels au niveau du talon et des pads à l’avant du pied.
tomes sous les ongles, des traumatismes affectant du terrain et donc plus à l’écoute de ses sensations Un dispositif de protection à faire rougir Le Louvre
directement le pied, les douleurs du genou et du et de l’instant présent… » et La Joconde.

VO2 RUN —p. 96
SANTÉ

Optimiser la
récupération du pied
après une course
Voici quelques conseils et astuces pour
chouchouter et optimiser la récupération de
vos pieds après ces efforts exigeants que
représentent un marathon ou un trail.

Nous avons ordonné ces recommandations


en trois temps :
• Juste après avoir franchi la ligne d’arrivée, le dossard encore épinglé sur le T-shirt
• Dès lors que vous êtes rentré(e) chez vous, après une bonne douche
• Dans les jours qui suivent la course, les jambes encore lourdes de courbatures

EN FRANCHISSANT LA LIGNE D’ARRIVÉE :


1 / Traiter directement les ongles douloureux 2 / Avoir préparé consciencieusement son sac
et les ampoules d’après-course

Les ongles bleutés et les ampoules constituent des La récupération d’après-course passe par la prépa-
maux bien connus des coureurs. Si la plupart du ration de votre sac avant la course. En effet, il est
temps, ces désagréments demeurent bénins et dis- idéal pour vos pieds de quitter le confinement des
paraissent en quelques jours, ils peuvent parfois se chaussures pour retrouver directement l’air libre
révéler beaucoup plus ennuyeux. Marie Maligorne, grâce à des tongs ou sandales que vous serez ravi(e)
responsable du centre de podologie chez Sidas, re- d’enfiler à l’arrivée.
commande donc la précaution « en profitant de la
présence de professionnels de santé à l’arrivée pour 3 / Marcher, lentement mais sûrement
percer une ampoule ou évacuer un hématome dou-
loureux au niveau d’un ongle. » Elle sensibilise aussi Une fois convenablement chaussé(e), les pieds à l’air
sur le fait que « pratiquer l’automédication ensuite libre, Marion Delespierre, médecin du sport et trai-
présente un très fort risque d’infection, surtout leuse de haut niveau, préconise de « marcher, dou-
lorsque les pieds sont salis et fatigués par l’effort… ». cement mais sûrement ». Elle poursuit : « Marcher,
Pour échapper à ce petit détour désagréable en fin ne serait-ce qu’un peu, est beaucoup plus efficace
de course, Sidas a développé des solutions qui per- pour la récupération que de rester affalé(e) sur son
mettent de prévenir ces incommodités : une large canapé. En effet, cela favorise le retour veineux via
gamme de semelles adaptées à votre pratique tout un effet de pompe. Cela permet de drainer les lac-
d’abord, mais également des protections en Silitène tiques et d’irriguer convenablement les muscles au
ou des capuchons en gel pour les orteils. niveau des pieds. » >>>

VO2 RUN —p. 97
SANTÉ

>>> DÈS LORS QUE VOUS ÊTES RENTRÉ(E) CHEZ VOUS :

1 / Nettoyer son pied

La douche d’après-course candidate certainement au titre de moment le plus


agréable d’un week-end sportif. Presque un Graal. Veillez à en profiter pour
bien savonner, rincer et sécher vos pieds. Marion Delespierre ajoute : « Il ne faut
pas hésiter à passer la serviette-éponge entre vos doigts de pied car un pied
humide et fatigué constitue un environnement très propice à l’apparition de
mycoses. »

2 / Porter des chaussettes de contention

Une fois douché(e) et revigoré(e), après avoir laissé vos pieds sécher un temps
à l’air libre, vient cet instant réjouissant qui consiste à enfiler vos chaussettes
de contention. Clément Scalliet, kinésithérapeute du sport, insiste : « Des chaus-
settes plutôt que de simples manchons puisque celles-ci exercent une compression
efficace sur l’ensemble du membre inférieur, du moins du pied jusqu’au genou,
sans risque de garrot au niveau de la cheville. »

3 / Faire une sieste les jambes en l’air

Lors de la sieste salvatrice qui viendra certainement occuper l’après-midi consé-


cutif à votre course, il est intéressant de glisser un oreiller sous votre matelas PLUSIEURS JOURS APRÈS LA COURSE :
ou de vous endormir les jambes en l’air. Ceci toujours dans l’optique de favoriser
le retour veineux et donc d’optimiser la récupération en jouant sur l’effet de
gravité. 1 / Réhydrater son pied

4 / Alterner bain chaud et bain froid Après une course, le corps est nécessairement éreinté et déshydraté. « Un
état de déshydratation qui peut se répercuter au niveau du pied. Très
Clément Scalliet, lui-même coureur régulier sur des distances supérieures à 40 sec, celui-ci est alors sujet à des crevasses douloureuses » constate Marion
km en trail, partage l’une de ses astuces pour offrir à ses pieds une attention Delespierre, docteur du sport. Pour se prémunir de ce phénomène désa-
toute particulière : « Alterner un bain chaud et un autre froid est une solution gréable, elle milite pour « l’application d’une crème hydratante après la
infaillible pour chasser les toxines emmagasinées pendant l’effort ! » Pourquoi ? douche durant les quatre ou cinq jours qui font suite à la compétition. »
« Car cela permet de croiser les phénomènes de vasodilatation et vasoconstric-
tion. » Entendez par-là, contracter les vaisseaux sanguins par le froid puis les 2 / Faire un petit tour chez l’osthéo
détendre pour accélérer la circulation grâce au chaud.
Même si vos jambes sont encore fourbues par les courbatures, effectuer
5 / Étirer les membres inférieurs quelques pas supplémentaires jusqu’à qu’un cabinet d’ostéopathie peut
se révéler salutaire. Marie Maligorne corrobore : « Lors d’une compétition
Une fois reposé, s’il vous reste un semblant d’énergie, il sera pertinent de la longue et traumatisante, tu en viens à courir comme tu le peux et non
mettre à profit pour vous étirer. « Non pas les muscles intrinsèques du pied mais plus comme tu le veux. C’est à cet instant, à cause de la fatigue, par un
tous ceux de la loge antérieure et postérieure qui viennent s’y insérer. Les mol- phénomène de compensation, que l’athlète peut malencontreusement
lets notamment ! » conseille Marie Maligorne. adopter une mauvaise posture ou développer un blocage articulaire. »
Un petit check-up chez l’ostéopathe, à titre préventif, pour repartir à
6 / Masser la voûte plantaire avec une balle de golf l’entrainement dans de bonnes conditions, sera donc le bienvenu. Tout
comme une reprise progressive et en douceur !
Si les muscles intrinsèques du pied son très difficiles à étirer, il existe une tech-
nique redoutable d’efficacité pour les soulager spécifiquement. Clément Scalliet 3 / Optimiser la récupération de vos pieds mais également de vos
nous livre son secret : « Faire rouler une balle d’avant en arrière, de façon cir- chaussures
culaire, lorsque vous êtes assis(e), pendant cinq minutes sous chaque pied. » Il
prône d’ailleurs « l’usage d’une balle de golf plutôt qu’une balle de tennis car Enfin, si optimiser la récupération de vos pieds se révèle fondamentale,
plus petite et se déformant moins, ce qui autorise un massage transverse plus maximiser celle de vos chaussures l’est également. Le protocole à suivre :
profond de l’aponévrose plantaire et du tissu cellulo-graisseux. » ôter la semelle orthopédique ou de propreté, puis rincer l’ensemble à
l’eau claire, et surtout pas à la machine à laver. L’experte en podologie
continue : « La durée de vie d’une chaussure fluctue entre 1200 et 1500 km
parcourus. Ainsi, si la course se veut la finalité d’une longue période
d’entraînement, vous aurez tout intérêt à changer de paire de baskets
pour vous en procurer une autre qui vous accompagnera vers votre pro-
chain objectif. » Attention, changer ne veut pas nécessairement dire jeter !
À cet égard, certains acteurs proposent une collecte éco-solidaire des
souliers qui ont escorté vos exploits afin de leur offrir une seconde vie (voir
www.runcollect.fr).

VO2 RUN —p. 98
Live the
Sensation* beyondexpectations

best 45:23 min


Personal Dail
^^^^ My run at
ontig
ny-l
ès-M
etz

361EUROPE.COM MERCI – SPECIAL THANKS - À NOS AMBASSADEURS


@THEFITWANDERLUSTER ET @ENDUROMANCYRIL

*361° - UN DEGRÉ SUPPLÉMENTAIRE – VIVEZ UNE NOUVELLE SENSATION – DÉPASSEZ VOS PROPRES ATTENTES

361° EST DISPONIBLE CHEZ:


Amancy: SPORT 2000, Anthy sur léman: SPORT 2000 Beauvais: Foul&es Beauvais, Bordeaux: Foul&es Bordeaux, Cernay: TOP SPORT, Clermont Ferrand:
Running Conseil Clermont, Hyeres: Foul&es Hyeres, Langueux: Run Green, Les Rousses: Pass Monatgne GO SPORT Montagne, Louviers: Foul&es LOUVIERS,
Mandelieu la napoule: Foul&es Cannes, Megeve: Socquet sorts, Mérignac: Foul&es Merignac, Munster: La Godille, Nogent-sur-Oise: Foul&es Nogent, Paris:
Boutique Marathon, Paris: Trail And the City, Poitiers: Foul&es Poitiers, Pontarlier: Sport aventures, Saint Ambroix: SPORT 16, Sallanches: Le Talon d‘achille,
Serres-Castet: Foul&es Pau, Vannes: La passion de l‘effort, Villeurbanne: Run Alpes, Voglans: Run Alpes