Vous êtes sur la page 1sur 4

1

Fiche d’accompagnement pédagogique


La phrase

Identifier
une phrase
æ PLACE DE L’ÉPISODE DANS LA SÉRIE æ OBJECTIFS VISÉS
PAR LE FILM D’ANIMATION
Premier épisode d’une série de trois épisodes.
Épisode 2 : Les marques de ponctuation • Montrer comment reconnaître la phrase simple par son
Épisode 3 : La phrase non verbale sens et sa forme : majuscule, point.
• Découvrir qu’une suite de mots qui a un sens est une
phrase.
æ PLACE DE L’APPRENTISSAGE • Reconnaître les phrases dans des situations différentes
(textes narratifs, recettes…).
DANS LES PROGRAMMES
• Repérer les marques de ponctuation (?, ., !…).
Identifier les principaux constituants d’une phrase simple en
relation avec sa cohérence sémantique (de quoi on parle, ce
qu’on en dit). æ MOTS-CLÉS

Le sens, la majuscule, la ponctuation, le point, le verbe


æ POINTS DE BLOCAGE conjugué.

Confusion entre lignes et phrases. Non reconnaissance des


verbes conjugués. Représentation mentale de la phrase à æ ÉLÉMENTS STRUCTURANTS
ses seules marques scripturales : majuscule, point. Difficulté
à accepter qu’une phrase imaginaire ait un sens : Les Une phrase veut dire quelque chose, elle doit avoir un sens.
hérissons volent dans le ciel. Les mots doivent être placés dans un certain ordre.
Une phrase commence par une majuscule et finit par un
point. Une phrase « étrange », « imaginaire » est une phrase
car elle respecte les critères énoncés.
FE20

Fiche d’accompagnement pédagogique


æ 
PHASE DE DÉCOUVERTE 2
Séquençage Analyse Propositions
et descriptif des étapes de pistes
de l’animation de l’animation d’activités
Début de séquence, des mots en Analogie avec un jeu de construction/ Écrire les mots de la séquence sur la
désordre : déconstruction connu des enfants : face d’une des boîtes (pour faire des
Briques avec des mots qui sont le chamboule-tout. briques) et manipuler ces mots en se
disposées comme le jeu du mettant à la place du furet.
« chamboule-tout » sur une table.
Un furet dort dessous. Même chose avec une autre série
« Mais tous ces mots, ça ne veut rien Un constat : cela n’a pas de sens. de mots.
dire ! »

Essais du furet pour remettre les La phrase est une construction avec
cubes sur la table : des mots qu’on peut agencer, bouger,
« Désolé monsieur Furet, on t’a permuter.
réveillé ! On veut faire une phrase ! Tu
peux remettre les briques s’il te plaît ! »
Le furet remet des briques : « sieste », L’objectif exprimé est de faire
« aime ». une phrase.
« Ça ne veut toujours rien dire. » Essais successifs infructueux… Lire des phrases ou des non phrases :
« Attends ! monsieur Furet n’a pas repérer celles qui ont du sens en
encore mis tous les cubes ! » montrant son ardoise. D’un côté de
sieste aime la Premier élément de synthèse suggéré l’ardoise on écrit oui, de l’autre non.
sieste la aime en creux :
aime furet le Une phrase veut dire quelque chose,
elle doit avoir un sens.

Fiche d’accompagnement pédagogique


æ 
PHASE DE MANIPULATION 3
Séquençage Analyse Propositions
et descriptif des étapes de pistes
de l’animation de l’animation d’activités
Succession de jeux avec les mots : Choix orienté vers un groupe sujet À partir de mots, mettre des phrases
« Essaye : le furet aime. » et un verbe. en ordre.
« Mais qu’est-ce qu’il aime le furet ? » Ajout de mots en réponse à une
Remise en ordre proposée : question pour préciser ce que le furet Relier des mots pour faire des phrases.
Le furet aime faire la sieste. aime et obtenir une phrase complète
à laquelle il manque les marqueurs de Écrire les points qui manquent.
début et de fin.
Entourer les lettres qui devraient être
« C’est une phrase et elle a un sens. » Deuxième élément de synthèse : des majuscules.
« Et non monsieur le furet. Attends ! Les mots doivent être placés dans
il manque quelque chose. » un certain ordre. Questions/réponses :
« Une phrase commence toujours par Jouer à se poser des questions et à
une majuscule… » Troisième élément de synthèse : répondre par des phrases complètes
« Et elle se termine par un point. » Une phrase commence par une et bien structurées.
majuscule et finit par un point.
Jeux/permutations :
Puis tout d’un coup la phrase change. Élargissement du propos :
La sieste aime le furet. Une phrase « étrange », « imaginaire »
est une phrase car elle respecte les
Le furet continue de jouer avec les critères énoncés.
cubes ; il fabrique les phrases :
J’aime faire la sieste. Rôle de la ponctuation pour produire
J’aime faire la sieste ! des effets sur la tonalité.
« C’est drôle de jouer avec les
mots ! Oui, oui, je crois que j’ai Glissement vers une phrase
compris. » exclamative.

Glissement vers une phrase Puis interrogative.


interrogative :
Aime-t-il faire la sieste ?
Les cubes forment la phrase.

PHASE DE STRUCTURATION
Séquençage Analyse Propositions
et descriptif des étapes de pistes
de l’animation de l’animation d’activités
Récapitulation : Synthèse récapitulative : Souligner les groupes de mots qui sont
« Une phrase est une suite de mots Compilation des remarques. des phrases.
qui a un sens. Elle raconte quelque Distinction écrit/oral.
chose. À l’écrit, elle commence par une Les marqueurs de l’écrit : la majuscule
majuscule et se termine par un point et le point.
qui n’est pas toujours le même. À l’oral, Les marqueurs de l’oral : l’intonation et
l’intonation et la pause aident à repérer la pause.
la phrase. » 
Fiche d’accompagnement pédagogique
æ 
 PHASE DE STRUCTURATION 4
Séquençage Analyse Propositions
et descriptif des étapes de pistes
de l’animation de l’animation d’activités
La majuscule devient rouge et une Importance du codage de couleur
flèche la pointe. Le point devient rouge pour créer un repère visuel et borner
aussi. l’énoncé qu’on appelle une phrase.

Jeux sur l’humeur de la phrase : Petites variations sur l’humeur de la


D’autres signes de ponctuation phrase à partir du choix des signes de
apparaissent : points de suspension, ponctuation.
d’exclamation, d’interrogation. Glissements du sens.
Les phrases sont affichées et dites Remettre des étiquettes dans l’ordre
selon la ponctuation choisie. pour construire une phrase (donc
Le furet aime faire la sieste. construire du sens) ; sur une étiquette
Il adore faire la sieste ! on aura écrit le groupe sujet, sur une
Aime-t-il faire la sieste ? autre le verbe, sur une autre le groupe
complément et sur une autre le point
« Ah, ah, ah ! et moi qui croyais que Connivence culturelle qui fait partie final (ou d’interrogation
le furet courait beaucoup ! » du patrimoine commun des comptines ou d’exclamation).
On voit le furet se rendormir sous la et chansons.
table.
Clin d’œil à la chanson :
« Il court il court le furet… et après il
dort… normal quoi ! »

Ouverture sur la suite avec une


nouvelle question :
« Dis donc Mathilde, tu sais comment Importance de poser un
ils s’appellent tous ces points ? » questionnement qui ouvre vers d’autres
À voix basse : questions : la connaissance de la
« Oui mais je te le dirai la prochaine langue est en construction.
fois, il ne faut surtout pas réveiller Cette construction nécessite des
monsieur Furet maintenant. » éclairages successifs et progressifs.

PHASE DE RÉINVESTISSEMENT/PROLONGEMENT
1. Compter les phrases dans un texte ; compter les lignes.
2. Un texte est proposé au kilomètre, sans points ; le recopier en ajoutant la ponctuation. Il pourra comporter des noms
propres…
3. Inventer une phrase pour « illustrer » un dessin.
4. Lire un texte court. Souligner chaque phrase d’une couleur.
5. Fabriquer un jeu de cartes pour faire des phrases (sur le modèle du « 1000 bornes » ; les feux de signalisation pouvant être
remplacés par une carte majuscule et différentes cartes « points »).

Fiche d’accompagnement pédagogique


æ