Vous êtes sur la page 1sur 1

Qu'est-ce qu'un fonds de commerce ?

Si aucun texte de loi, ni réglementation particulière dans le Code du Commerce ne définit


formellement la notion de fonds de commerce, dans la pratique et selon la jurisprudence un
fonds de commerce est « l’ensemble d'éléments corporels et incorporels affectés à
l'exploitation d'une activité commerciale ou industrielle. Ces éléments sont souvent
inséparables et constituent la valeur du fonds ».

Cette définition distingue donc, d'un côté ce qui relève des éléments corporels et de l'autre ce
qui relève des éléments incorporels. Quelles différences ?

 Les éléments corporels sont les éléments concrets et tangibles comme le mobilier
commercial, les agencements de la boutique, l'outillage, les véhicules, etc, nécessaires à
l'exploitation du commerce au quotidien ;
 Les éléments incorporels sont les éléments intangibles comme la clientèle, le droit au
bail, le nom commercial, les brevets, les marques, les licences...

A noter : lors d'une cession d'un fonds de commerce, le stock de marchandises n'entre pas
dans la valeur du fonds de commerce. Il est évalué séparément et fait l'objet d'un règlement
séparé. Ne sont également pas transmis à l'acheteur du fonds :

 les créances et dettes ;


 les contrats (sauf ceux obligatoirement transmissibles comme les contrats de travail, les
contrats d'assurance, etc.) ;
 les documents comptables (l'acheteur doit pouvoir consulter les 3 derniers exercices
comptables pendant 3 ans) ;
 les immeubles ;
 le droit de terrasse d'un restaurant ou d'un débit de boissons (l'autorisation d'occupation du
domaine public est délivrée à titre personnel au précédent exploitant : une nouvelle
autorisation doit être demandée par l'acheteur du fonds).