Vous êtes sur la page 1sur 3

L’ANALYSE D’UNE DECISION DE JUSTICE

Objectifs :

- Mettre en évidence, sans les commenter, les différents éléments d’une décision de justice.
- Apprécier les motifs d’une décision et ses conséquences à partir de questions.

Le jour de l’examen :

- Soit il est demandé à l’élève d’analyser la décision : l’élève doit appliquer la méthode de
lecture d’une décision et donc connaître les critères de la grille d’analyse.
- Soit, hypothèse la plus probable, il est demandé à l’élève de répondre à des questions
précises. Ces questions portent sur certains des critères d’analyse et peuvent également
conduire les élèves à apprécier une décision.

Pré requis :
- Les cours sur l’organisation judiciaire et la jurisprudence, source de droit
- La terminologie juridique :
. saisine du tribunal – agir en justice – intenter une action en justice
. parties au litige – qualité des parties
. litige – conflit
. demandeur (demanderesse) et défendeur (défenderesse) – appelant (e) et intimé (e)
. procédure – interjeter appel – former un pourvoi en cassation
. prétention
. motif
. moyen
. dispositif – obtenir gain de cause ou être débouté – arrêt infirmatif ou confirmatif – arrêt de
cassation ou de rejet
. décision – jugement – arrêt

GRILLE D’ANALYSE D’UNE DECISION DE JUSTICE


1. EXPOSE DU LITIGE

Identifier les parties = Le litige oppose qui à qui ? (identité des parties)

Préciser la qualité des parties si elle est en relation avec le


litige (exemple : qualité d’employeur ou de salarié pour un
litige relatif à un contrat de travail).

Résumer les faits =Quels évènements ont conduit les parties à saisir la
justice ?

Eliminer les détails pour ne retenir que les éléments


essentiels.

Adopter l’ordre chronologique en partant du début de


l’affaire pour arriver à la saisine de la justice (le procès ne
fait par partie des faits).

2. OBJET DU LITIGE

Relever les prétentions des = Qui demande quoi ?


parties

3. DEROULEMENT DE LA PROCEDURE

Identifier dans l’ordre = Quelle juridiction a rendu la décision à analyser ?


chronologique les différentes = Des juridictions sont-elles intervenues antérieurement
juridictions saisies et préciser
pour chacune : Pour connaître le dispositif des juridictions antérieures, il faut
- le demandeur (ou l’appelant), souvent procéder par déduction. Par exemple :
- le défendeur (ou l’intimé),
- la décision prise ou dispositif - la C.A. dont l’arrêt est cassé avait adopté une solution
sauf pour la décision à analyser. différente de celle que retient la Cour de cassation (et
inversement si le pourvoi est rejeté),

- la C.A. dont l’arrêt est infirmatif a adopté une solution


différente de celle des premiers juges (et inversement
lorsque son arrêt est confirmatif).

4. ENONCE DU PROBLEME JURIDIQUE ( le « cœur » de l’analyse)

Identifier la question juridique = Quelle est la question de droit soulevée par le


à laquelle le juge doit répondre litige ?
pour résoudre le litige
Si le problème n’est pas énoncé dans la décision, il se déduit
de ses différents éléments ; il faut parfois attendre l’analyse
des moyens et motifs pour l’identifier.
La formulation du problème doit prendre la forme d’une
phrase interrogative, être précise et donnée en termes
juridiques.

5. MOYENS DES PARTIES

Enumérer les arguments = Quels arguments sont avancés par chacune des
avancés par les parties à l’appui parties pour défendre sa position ?
de leurs prétentions.
Si les moyens ne sont pas énoncés dans la décision, ils
peuvent être déduits des motifs de la décision dont l’objet
est de répondre aux moyens.

6. MOTIFS DE LA DECISION

Exposer les arguments qui = Quels sont les arguments de fait et de droit qui
justifient la décision des juges et justifient la décision ? Quel a été le raisonnement des
répondent au problème juridique juges ?
posé.
Il ne s’agit pas de recopier la décision mais de reformuler le
raisonnement des juges.

Attention. Si l’arrêt à analyser est de la Cour de cassation, il


ne faut pas confondre les motifs de la Cour de cassation
(= motifs à analyser) et ceux de la cour d’appel.

7. DISPOSITIF DE LA DECISION

Indiquer la décision prise et = Quelle est la décision de la juridiction ? Quelles en


ses conséquences juridiques. sont les conséquences juridiques ?

Décision =
- en première instance, le demandeur a été débouté ou a
obtenu gain de cause,
- en appel, le jugement a été infirmé ou confirmé, l’appelant
a obtenu gain de cause ou a été débouté,
- en cassation : la Cour a rendu un arrêt de rejet (rejette le
pourvoi) ou de cassation (casse la décision antérieure)

Conséquences = préciser concrètement la solution (il


obtiendra des indemnités de licenciement, le contrat est
nul…)