Vous êtes sur la page 1sur 2

L’articulation entre le management stratégique et le management opérationnel

Introduction :

Certaines entreprises ne développent qu’une seule activité (entreprise mono-activité), tandis que d’autres mettent en place des activités différentes (entreprises multi-activités). Dans ce dernier cas, l’entreprise définit sa stratégie à la fois au niveau global, mais aussi au niveau de chacune de ses activités (ou domaines d’activités stratégiques).

De ce fait, Il est possible d’identifier trois niveaux de stratégies organisationnelles qu’on peut les classés selon deux critères ; le premier concernant le management stratégique qui comporte la stratégie corporate et business et le deuxième concernant le management opérationnel qui comporte une stratégie fonctionnelle.

Donc, on est devant une problématique qui porte sur l’articulation entre le management stratégique et le management opérationnel, pour cela il s’agit donc de monter que les deux démarches précédentes sont complémentaires et exigent une cohérence parfaite pour garantir la réussite des plans stratégiques.

On traitera cette problématique en se basant sur trois axes principaux, dont le premier axe porte sur le management stratégiques et le deuxième axe porte sur le management opérationnel et enfin un troisième axe qui montre l’articulation entre les deux.

1- Le management stratégique :

Le management stratégique consiste à définir les grandes orientations de l’entreprise sur un horizon temporel de moyen et long terme, c'est la direction générale qui définit les principaux objectifs en tenant compte des caractéristiques propres de l'entreprise et de son environnement.

Ainsi, le management stratégique repose sur une étude interne de l'entreprise en relevant le potentiel financier, commercial, organisationnel, innovation/techniques. Ii repose également sur l'étude de l'environnement de l'entreprise (diagnostic externe), il se divise en microéconomie (marché, clients, fournisseurs, concurrents) et en macroéconomie (aspects socioculturels, résultats de la consommation, contraintes juridiques).

Les deux études internes et externes aboutissent à définir les forces et les faiblesses de 'entreprise et évaluer l'intensité concurrentielle sur le secteur. D'autre part, ce double diagnostic permet au management stratégique de prendre les décisions destinées à atteindre les objectifs retenus.

2- Le management opérationnel :

Le management opérationnel est la mie en œuvre des opérations définies par le management stratégique repose sur des actions qui constituent le cœur du management opérationnel.

Il s'agit donc de piloter l'entreprise afin d'atteindre des objectifs. Ainsi, les principaux acteurs du management opérationnel sont les responsables fonctionnels de la production, des ressources humaines, du marketing et de la finance.

Le management opérationnel repose donc sur 3 dimensions principales:

La dimension organisationnelle : il s'agit d'allouer/affecter de façon optimale les ressources. Il faut favoriser la flexibilité de l'entreprise et coordonner les actions.

La dimension technique: il s'agit de réduire les coûts, d'améliorer la qualité et maîtriser l'information.

La dimension humaine: il s'agit de motiver les salariés, gérer les relations humaines, les formations et prévenir les conflits.

3- L’articulation entre le management stratégique et le management opérationnel :

Les deux dimensions du management sont complémentaires. Ainsi d'une part le management opérationnel s'inscrit dans un cadre d'action défini par le management stratégique. Et d'autre part, le management stratégique est également influencé par le management opérationnel, par exemple, lorsque des informations ascendantes (des services vers la direction) sur la clientèle.

Dans les grandes entreprises, il est difficile d'articuler de façon efficace les deux types de management. En effet, les différents acteurs n'ont pas tous les mêmes intérêts, les mêmes informations et les mêmes contraintes.

Conclusion :

Une stratégie est donc une décision de long terme qui engage l’entreprise, qui est irréversible et qui s'apprécie a posteriori.

Le management stratégique et opérationnel ont une influence réciproque entre eux, ils sont complémentaires, mais il y’a des cas où on ne peut pas avoir une bonne articulation entre les deux types de management.