Vous êtes sur la page 1sur 40

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE

SECRETARIAT GENERAL

PROGRAMME NATIONAL DE LUTTE CONTRE LE VIH/Sida (PNLS)

PROTOCOLE D’ETUDE

Impact de l’Approche Centrée sur la Famille (ACF) sur l’accès et la


rétention dans les soins pédiatriques du VIH en RDC :
Expérience de l’HPKLL à Kinshasa et Heal Africa à Goma

Investigateur principal: Dr Faustin KITETELE


Co-Investigateur principal: Dr Eulalie VINDU
Co-Investigateurs: - Dr Franck FWAMBA PNLS
- Dr Theodore ASSANI PNLS
- Mme Susie Villeneuve UNICEF/DRC
- Mme Amandine
Inna Renee Bollinger UNICEF/BR
- Dr Dick CHAMLA UNICEF/HQ
- Dr Freddy SALUMU UNICEF/DRC
- Dr Denise KAMABU UNICEF/DRC
- Dr Jackie KIAMENGA PNLS

Juillet 2016

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 1


TABLE DES MATIERES

1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION..........................................................................................3
2. OBJECTIFS................................................................... Error: Reference source not found
Objectif général...........................................................Error: Reference source not found
Objectifs spécifiques................................................... Error: Reference source not found
3. MATERIEL ET METHODES............................................Error: Reference source not found
Type et période d’étude...................................................................................................5
Selection des sites............................................................................................................5
Population d’étude......................................................Error: Reference source not found
Echantillonnage................................................................................................................7
Collecte des données.................................................. Error: Reference source not found
Assurance qualité, traitement et analyse des donnéesError: Reference source not found
Plan de collecte des données.......................................Error: Reference source not found
Traitement et anlyse des données.................................................................................10
4. ASPECTS ETHIQUES ET REGLEMENTAIRES........................................................................11
5. PLAN D’UTILISATION ET DE DIFFUSION DES RESULTATS..................................................11
6. EQUIPE DE L’ETUDE...........................................................................................................11
7. PLAN DE TRAVAIL..............................................................................................................13
8. BUDGET DE L’ETUDE.........................................................................................................15
9. PLAN DE GESTION.............................................................................................................16
10. BIBLIOGRAPHIE.................................................................................................................17
11. ANNEXES...........................................................................................................................18

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 2


I. CONTEXTE GÉNÉRAL ET JUSTIFICATION

L’infection à VIH demeure un problème majeur de santé public au niveau mondial. Selon
l’ONUSIDA, on estime à 36,9 millions le nombre des personnes vivant avec le VIH/sida (PVVIH) dont
25,8 millions (70%) se retrouvent en Afrique subsaharienne. Si, d’une manière générale, les
tendances ont rapporté une certaine baisse en ce qui concerne les nouvelles infections et la
mortalité liée au VIH/Sida de près de 40% entre 2005 et 2013, il faut noter par contre que sur 2
millions de nouvelles infections et 1,2 million de décès, l’Afrique subsaharienne reste la région la
plus touchée avec respectivement 1,4 million (70%) de nouvelles infections et 790 000 (66%) de
décès.

Par ailleurs, si l’Afrique subsaharienne porte la plus grande partie de l’épidémie mondiale du VIH,
l’Afrique Centrale et de l’Ouest est la région qui comprend le nombre le plus élevé de nouvelles
infections du VIH chez l’enfant dans le monde, tout en ayant la plus faible proportion d'enfants
exposés et de femmes enceintes testés pour le VIH et le plus faible taux d'adhésion aux ARV
pédiatriques. Dans cette région, 60 % des femmes enceintes séropositives n'ont pas accès au
traitement de prévention du VIH et seulement 10 % des enfants nés de mères séropositives sont
dépistés pour le VIH contre 49 % en Afrique de l’Est et Australe.
Le VIH/Sida et ses Infections Opportunistes constituent une cause majeure de décès dans cette
région.

La couverture pédiatrique est limitée dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire. Sur
3,2 millions d’enfants vivant avec le VIH/Sida, seul un quart a accès au traitement. Les adolescents
(âgés entre 10 et 19 ans) sont le seul groupe d’âge où les décès liés au Sida sont en augmentation.

La République Démocratique du Congo (RDC) a une population estimée à 70 millions dont environ
18, 5% d’enfants de moins de 5 ans. La séroprévalence du VIH est estimée à 1,2% au sein de la
population générale et à 1,6% chez les femmes enceintes. Malgré ces prévalences basses, la RDC
est le pays d’Afrique Centrale avec le plus grand nombre absolu de personnes vivant avec le VIH
D’une manière générale, on note une évolution dans la prise en charge des enfants sous ARV qui
est passée de 6238 en 2011 à 8508 en 2014 ; le système de santé de la RDC ayant mis un accent
particulier sur le diagnostic précoce des enfants nés sous régime PTME. Cependant la couverture
en PTME reste faible puisqu’elle ne couvre que 23,8% des maternités concernées. Sur les 26 000
femmes enceintes que compte le pays, seulement 47% ont eu accès au traitement préventif.
En 2014, sur les 101.324 PVVIH mis sous ARV, 92.801 (91%) étaient adultes et 9% des enfants âgés
de 0 à 14 ans. Si un total de 26.093 enfants âgés entre 0 – 14 ans étaient éligibles au traitement
ARV sur 61.215 enfants séropositifs, seuls 8508 enfants (soit 13,9%) ont pu bénéficier du
traitement ARV.

Ainsi, de nombreux enfants échappent au dépistage et au traitement. Or, sans interventions


précoces, environ 35% d’enfants VIH+ nés des mères séropositives mourront avant leur premier
anniversaire et 80% mourront avant leur cinquième anniversaire. Cette prévalence ne tient pas

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 3


compte des autres voies d’exposition des enfants au VIH : il existe peu d’informations sur les
enfants exposés par les produits sanguins ou victimes d’agression sexuelle.

Par ailleurs, une récente étude menée sur les voies d’accès des enfants exposés/infectés par le VIH
dans un service de prise en charge réalisée à l’hôpital pédiatrique de Kalembelembe de Kinshasa, a
montré que l’âge du diagnostic et d’initiation du traitement se situait entre 5 - 14 ans dans 52,9%
des cas, excepté pour la PTME. Plus de la moitié des enquêtés étaient au stade clinique 3 de
l’OMS à l’initiation du traitement. Dans les familles ayant une personne vivant avec le VIH, près de
65% des enfants n’étaient pas dépistés pour le VIH.

Les enquêtes à partir de cas index sont rares ou sont peu standardisées dans les contextes de
ressources limitées, particulièrement en RD Congo, empêchant ainsi une évaluation de son impact
sur l’accès au dépistage et au traitement des enfants exposés et infectés par le VIH.
Contrairement aux approches qui ciblent uniquement les individus (femmes enceintes
habituellement et orphelins et enfants vulnérables), l’ACF s’intéresse aux autres membres de la
famille tant pour le dépistage que pour la mise en place d’un environnement favorable
au bien-être de l'enfant et des membres de la famille vivant avec le VIH.

L’Approche Centrée sur la Famille (ACF) consiste à fournir le soutien nécessaire aux personnes
vivant avec le VIH pour les accompagner dans l'observance du traitement et la rétention dans les
soins. Etant donné que la transmission du VIH s’opère essentiellement au sein de la famille en
Afrique Sub-Saharienne, cette approche vise à identifier un nombre important de personnes vivant
avec le VIH, notamment d’enfants, pour leur permettre d’avoir rapidement accès au traitement.
L’ACF a un fort potentiel pour atteindre de nombreux enfants et adolescents vivant avec le VIH par
le biais de cas index qui entreraient en contact avec des services relatifs au VIH ou d’Infections
Opportunistes du VIH. L’approche permet aussi de lier les aspects psycho-sociaux de la famille à
l’observance du traitement et la rétention dans les services de santé. Cependant peu de
documentation existe en ce sens, particulièrement sur l’impact de l’ACF sur les soins pédiatriques
du VIH.

Cette étude est mise en œuvre dans le but de promouvoir et de documenter les moyens efficaces
de dépistage et de la prise en charge des enfants infectés par le VIH. Le dépistage sera documenté
par le biais des cas index (adultes et enfants) dans deux structures de la RD Congo offrant des soins
VIH. L’accompagnant optimal pour le maintien des enfants dans les services de prise en charge sera
analysé au travers des éléments psychologiques, sociaux et économiques auxquels sont confrontés
les enfants qui se retrouvent dans ces services.

Hypothèse de recherche

Les directives actuellement en vigueur sur La prise en charge du VIH chez l’enfant (diagnostic et
traitement) permettent le dépistage à partir d’un cas index, et encouragent leur mise sous
traitement, la rétention dans les structures de soins et le suivi des données. Cependant, les
stratégies mises en place pour le dépistage, initiation du traitement et rétention dans les
services pédiatriques du VIH ne sont pas nécessairement connues ni harmonisées en RDC.

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 4


Par la présente, l’affirmation soutient que l’Approche Centrée sur la famille est essentielle pour
une prise en charge optimale des soins pédiatriques du VIH en raison de sa prise en compte de
facteurs sociaux comme éléments à intégrer dans les soins médicaux, notamment pour ce qui est
de l’annonce du diagnostic à l’enfant ; et que les directives sur le VIH pédiatrique et les guides de
diagnostic ne sont pas actualisés, ce qui ne permet pas le dépistage systématique par le biais de
cas index, la prise en charge effective du VIH pédiatrique, ni la rétention des enfants vivant avec
le VIH dans les services de prise en charge.

II. OBJECTIFS :

● Objectif général :
Contribuer à l’amélioration du dépistage du VIH chez l’enfant, de sa prise en charge
médicale et de son maintien dans les services de santé.

● Objectifs spécifiques :
- Décrire les caractéristiques sociodémographiques des patients de moins de 19 ans exposés
et/ou infectés par le VIH durant la période de l’étude.
- Identifier les portes d’entrée des enfants exposés et/ou infectés par le VIH dans les services
de prise en charge ;
- Identifier les cas index autour desquels se retrouvent les personnes vivant avec le VIH,
particulièrement les enfants exposés et/ou infectés par le VIH qui sont pris en charge;
- Décrire et analyser l’efficacité des mécanismes d’accompagnement pour l’observance et la
rétention dans les soins qui sont mis en place pour les enfants et adolescents vivant avec le
VIH ;
- Formuler les recommandations nécessaires pour l’amélioration et l’intensification de
l’approche centrée sur la famille en soutien aux soins pédiatriques du VIH.

III. MATÉRIELS ET MÉTHODES


● Type et période d’étude :

Il s’agit d’une étude qui aura deux volets :

- Un volet transversal descriptif portant sur la revue des dossiers des enfants exposés et
infectés par le VIH/Sida, leurs fratrie, parents et autres membres de famille dépistés et/ou
enrôlés dans la prise en charge entre le 1èr janvier 2008 et le 31 décembre 2015.

- Un volet longitudinal qui est une étude d’intervention portant sur le suivi, d’une cohorte
composée de la fratrie, parents et autres membres de la famille, après un dépistage actif à
partir d’un cas index nouvellement enrôlé et suivi pour le VIH/Sida dans les 6 mois suivant
PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 5
le début de l’étude. Ce volet n’est autre que la mise en œuvre documentée de l’Approche
Centrée sur la Famille (ACF).

 Volet transversal descriptif :

o Population d’étude :

- critères d’inclusion : - Etre suivi en qualité d’enfant exposé et/ou infecté par le VIH, dans
les sites ciblés, entre le 01/01/2006 et le 31/12/2015.
- Etre âgé entre 6 semaines et 19 ans révolu lors de l’enrôlement à
la prise en charge;
- Etre dépisté et/ou enrôlé dans la prise en charge, à partir du cas
index ci-haut définit, durant la période retenue;
- Avoir une sérologie VIH ou une PCR-DNA positive documentée;
- Avoir une exposition au VIH documentée;
- Disposer d’un dossier médical complet.

- critères d’exclusion : - Dossiers incomplets.

o Seront joints à la population d’étude, après consentement éclairé, les prestataires des
soins et certains parents ou tuteurs afin de recueillir quelques informations
complémentaires nécessaires.
Seront éventuellement inclus, dans la mesure du possible, certaines données de certains
sites qui appliquent le dépistage familial du VIH.

o Echantillonnage :

Ce premier volet va procéder à un échantillonnage raisonné et a déterminé la taille minimum de


l’échantillon d’étude à 800 participants au moins en tenant compte de la plus grande variance,
étant donné que les informations sur l’Approche Centrée sur la Famille ne sont pas connues dans le
contexte de la République Démocratique du Congo.

 Volet longitudinal :

Population d’étude :

o Les enfants exposés/infectés par le VIH, leurs fratrie, parents et autres membres de famille
nouvellement dépistés et/ou enrôlés dans la prise en charge à partir du cas index durant les
6 mois suivant le début de l’étude.

- critères d’inclusion : - Etre nouvellement enrôlé et suivi dans les sites ciblés pendant les 6
mois suivant le début de l’étude, en qualité d’enfant eexposé et/ou
infecté par le VIH ;
- Etre de la fratrie, parents ou membre de famille nouvellement
dépisté et enrôlé à partir du cas index ci-haut décrit;

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 6


- Avoir une sérologie VIH ou une PCR-DNA positive documentée;
- Avoir une exposition au VIH documentée.

- critères d’exclusion : - Informations incomplètes.

o Seront joints à la population d’étude, après consentement éclairé, les prestataires des
soins et parents ou tuteurs afin de recueillir certaines informations complémentaires
nécessaires.

o Echantillonnage :

Au vu du nombre des patients dépistés et du nombre des patients enrôlés dans les sites, ce
deuxième volet va procéder à un échantillonnage non exhaustif. Toute PVVIH enrôlée dans le site,
durant la période de l’étude, et remplissant les critères d’inclusion sera admise dans l’étude.

● Sélection des sites de l’étude : 2 sites retenus


L’étude va procéder à un choix raisonné, en ce qui concerne les provinces et les structures selon
leur contexte (nombre d’enfants suivis, la tenue des dossiers, les activités de prise en charge
réalisées,…), tout en tenant compte des sensibilités des différents milieux physiques et sociaux du
pays.

Ainsi, la ville - province de Kinshasa et la province du Nord - Kivu avec respectivement, l’Hôpital
Pédiatrique de Kalembelembe (HPKLL) de Kinshasa et l’hôpital Heal Africa (HHA) de Goma ont été
retenus à cause de leur expérience de longue date dans la prise en charge des maladies de l’enfant,
de l’existence en son sein de compétences techniques et du nombre élevé des enfants suivis :

1. L’Hôpital Pédiatrique de Kalembelembe (HPKLL) de Kinshasa :


Opérationnel depuis 1948, est le seul hôpital exclusivement pédiatrique du pays et reçoit
une moyenne de 1500 nouveaux cas par mois. Il compte plusieurs services dont l’Unité des
maladies infectieuses (UMI).
L’UMI de l’HPKLL est le premier service de prise en charge du VIH chez l’enfant en RDC.
Cette unité prend en charge les enfants exposés et infectés par le VIH depuis 2002 et avait
opté pour l’approche de prise en charge familiale du VIH depuis 2006. Les patients suivis à
l’UMI viennent pratiquement de toutes les communes de la capitale, voire des provinces et
de certains pays voisins. A ce jour, elle compte près de 1500 patients actifs sous ARV.
En plus du VIH, l’unité s’occupe du dépistage et de la prise en charge de la tuberculose chez
les enfants, ainsi que de la prise en charge des cas de violences sexuelles chez les enfants et
adolescents.

2. L’Hôpital Heal Africa de Goma au Nord - Kivu :

Opérationnel depuis 1995 avec 4 départements : pédiatrie, gynécologie, chirurgie et


médecine interne. La pédiatrie était tenue par les médecins généralistes jusque 2005.Le

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 7


département de pédiatrie qui reçoit en moyenne……nouveaux cas. Le département de
pédiatrie a sous sa responsabilité quelques projets incluant la clinique de prise en charge
des enfants vivants avec le VIH nommément CAP (Children Aid Program).
La clinique CAP a vu le jour en mai 2006 et donc il totalise 10 ans bientôt. C’est une clinique
d’excellence pour la prise en charge pédiatrique du VIH/SIDA au niveau de la province du
Nord Kivu. Il vient en deuxième position après Kalembelembe par rapport au nombre
d’enfants suivi.
Cette clinique prend en charge les enfants exposés et infectés par le VIH depuis 2006 et a
intégré progressivement l’approche de prise en charge de la cellule familiale du VIH depuis
2012. Elle a une cohorte de 661 patients actifs. Les patients viennent de toute la ville de
Goma et de ses environs. Sans oublier certains cas de référence des autres provinces
comme le sud Kivu et les Maniema.
Elle a intégré la prise en charge de la tuberculose et sollicite le dépistage auprès de la
coordination provincial de lutte contre la tuberculose.

● Collecte des données :

 Organisation des membres des équipes sur terrain et supervision


L’enquête sur terrain sera coordonnée par l’investigateur principal et le Co-investigateur
principal, appuyés par leurs assistants. Le site de Goma recevra de temps à autres l’appui de
l’investigateur principal. Les investigateurs auront pour rôle, non seulement de superviser les
activités de collecte, mais aussi de surmonter quelques défis inhérents au travail de terrain et
de proposer les solutions immédiates aux problèmes rencontrés.

 Sélection et formation des enquêteurs


Pour le volet transversal, la sélection va privilégier des enquêteurs qui ont pour profil :
professionnel de santé ayant au moins un diplômé d’état ou niveau A2 avec une expérience
aux enquêtes qualitatives et quantitatives.
Par contre, pour le volet longitudinal, la sélection va privilégier des enquêteurs ayant une
expérience avérée dans la prise en charge du VIH.

La formation des enquêteurs, qui tiendra compte de leurs niveaux d’instruction et de leur
expérience sera assurée à Kinshasa et à Goma, respectivement par l’investigateur principal
et le Co-investigateur principal et leurs assistants. Cette formation comprendra une partie
théorique et une partie pratique qui permettra d’évaluer la maîtrise des canevas de collecte
des données.

Lors de la formation, un pré-test des outils de collecte sera organisé. L’évaluation du pré-test
des outils permettra d’évaluer la capacité de l’équipe de collecte, mais aussi de revoir et
finaliser une dernière fois les outils avant l’impression finale .

Le masque de saisie, mis au point par le Data Manager sera également pré-testé à cet effet.

 Technique de collecte des données

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 8


 Pour le volet transversal : les données seront collectées principalement par revue
documentaire de dossiers médico-sanitaires des patients. Les informations requises seront
extraites à l’aide d’un questionnaire préétabli et pré-testé, au besoin complété, par des
interviews, auprès de l’équipe soignante ou encore auprès des parents par l’équipe
soignante.

Pour le volet transversal, l’équipe de collecte sera composée de 4 enquêteurs (2 par sites) et
travailleront directement sous la supervision de l’investigateur ou du co-investigateur
principal ou de leurs assistants.
La durée de collecte des données sera de deux mois.

 Pour le volet longitudinal : A l’aide d’un questionnaire et d’un plan pré-élaboré, les
données seront collectées à temps réel lors du dépistage et de l’enrôlement des patients ou
encore auprès des prestataires au travers les interviews, examens cliniques, examens
paracliniques,...

Pour le volet longitudinal, l’équipe de collecte sera composée de 6 enquêteurs (3 par sites)
et travailleront directement sous la supervision de l’investigateur ou du co-investigateur
principal ou de leurs assistants. Ici, les enquêteurs seront des prestataires expérimentés
dans le VIH car ils auront à réaliser le DCIP, le suivi clinique, le suivi à domicile, la
divulgation, l’évaluation du statut socio-économique du patient,… Ils implémenteront avec
documentation l’approche centrée sur la famille (ACF).
La durée de collecte des données sera de Six mois.

Une fois, les questionnaires de collecte d’information remplis, les enquêteurs vont les
transmettre à l’investigateur ou co-investigateur principal ou à leurs assistants pour
vérification et validation des données avant de les expédier au Data Manager.

Les informations à extraire concernent :


- Les caractéristiques sociodémographiques (âge, sexe, province, site, habitation,…)
- Les données cliniques (Stade clinique OMS, porte d’entrée à la prise en charge,…)
- Les données paracliniques (Sérologie VIH, PCR-DNA, CD4, Charge Virale,…)
- Les antécédents
- Traitement (durée, adhérence,…)
- L’évolution (Divulgation,…)

Liste des variables à considérer :


- Caractéristique sociodémographique du cas index infecté par le VIH
- Porte d’entrée du cas index dans le service de prise en charge VIH;
- Fratrie dépistée à partir de l’enfant-cas index;
- Parents dépistés à partir de l’enfant-cas index;
- Autres membres de famille dépistés à partir de l’enfant-cas index;
- Partenaires dépistés à partir de l’adulte-cas index;
- Enfants dépistés à partir de l’adulte-cas index;
- Membres des familles dépistés à partir de l’adulte-cas index ;
- Lien du membre de la famille avec le cas index;
- Enfants dépistés par le biais de la communauté;

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 9


- Adultes dépistés par le biais de la communauté;
- Profil clinique des patients ;
- Evolution des patients ;
- Adhérence au traitement ;
- Adhérence au Rendez-vous ;
- Divulgation du statut sérologique aux enfants ;
- Appartenance/participation au Groupe d’Auto-Support (GAS) ;
- Evolution des CD4 ;
- Appréciation de la Charge Virale ;
- Rapportage des données sur la prise en charge du VIH chez l’enfant ;

Liste des indicateurs :


- Nombre d’enfants exposés par le VIH suivis ;
- Nombre d'enfants infectés par le VIH suivis ;
- Nombre total d’enfants dans la fratrie;
- Nombre total d'enfants (fratrie) testés pour le VIH à partir de l’enfant-cas index ;
- Nombre total d’enfants de la fratrie dépisté positif pour le VIH;
- Nombre total d’enfants de la fratrie dépisté positif pour le VIH et enrôlé au traitement ;
- Nombre des parents vivants au moment de l’enrôlement de l’enfant-cas index;
- Nombre total des parents testés pour le VIH à partir de l’enfant-cas index;
- Nombre total des parents dépisté positif pour le VIH à partir de l’enfant-cas index;
- Nombre total des parents dépisté positif pour le VIH et enrôlé au traitement;
- Nombre des membres de la famille testés pour le VIH à partir de l’enfant-cas index;
- Nombre total des membres de la famille dépisté positif pour le VIH;
- Nombre total des membres de la famille dépisté positif et enrôlé au traitement;
- Nombre d’enfants testés pour le VIH à partir d’un parent-cas index;
- Nombre total d’enfants dépisté positif pour le VIH à partir d’un parent cas index;
- Nombre total d’enfants dépisté positif pour le VIH et enrôlé au traitement;
- Nombre des partenaires testés pour le VIH à partir d’un partenaire-cas index;
- Nombre des partenaires dépisté positif pour le VIH à partir d’un partenaire-cas index;
- Nombre des partenaires dépisté positif pour le VIH et enrôlé au traitement;
- Nombre des membres de la famille testés pour le VIH partir d’un adulte- cas index;
- Nombre des membres de la famille dépisté positif pour le VIH à partir d’un adulte-cas
index ;
- Nombre des membres de la famille dépisté positif pour le VIH et enrôlé au traitement ;
- Nombre total d’enfants dépistés par le biais de la communauté;
- Nombre total d’enfants dépisté positif pour le VIH par le biais de la communauté;
- Nombre total d’enfants dépisté positif par le biais de la communauté et enrôlé au
traitement ;
- Nombre total d'enfants qui connaissent leur statut sérologique (divulgués) ;
- Nombre d’enfants divulgués adhérent au traitement ;
- Nombre d’enfants divulgués adhérent au rendez-vous (fréquence) ;
- Nombre d'enfants divulgués participant à des réunions des Groupes d’Auto-Support ;
- Nombre d’enfants participant à des réunions de Groupe d’Auto-Support (GAS);
- Nombre d'enfants sous traitement de deuxième ligne ;

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 10


- Nombre d’enfants sous TAR1, non divulgués, en échec de traitement
- Nombre d’enfants sous TAR1, divulgués, en échec de traitement
- Nombre d’enfants divulgués en échec de traitement de TAR2
- Nombre d’enfants sous TAR de deuxième ligne orphelin de père/mère ou de deux parents.
- Nombre d’enfants non scolarisé, sous TAR de deuxième ligne
- Nombre d’enfants perdu de vue endéans 12 mois après le début du TAR ;
- Nombre d'enfants décédés endéans 12 mois après le début du TAR (taux de survie) ;
- Nombre d'enfants ayant présenté au moins une infection opportuniste une année avant
l’enquête ;

● Assurance qualité, traitement et analyse des données

Après la collecte des données par les enquêteurs, les investigateurs et leurs assistants veilleront à
ce que chaque questionnaire soit complètement et correctement rempli. Si les incohérences
étaient observées, le questionnaire devra être renvoyé à l’enquêteur concerné afin de compléter
ou corriger les informations manquantes ou aberrantes.

A la fin de la période des collectes, les investigateurs et leurs assistants devront vérifier de
nouveau, tous les questionnaires avant de les centraliser et les acheminer aux Data Manager pour
l’encodage, saisie et traitement.

Le traitement des données collectées sera assuré à l’aide de l’outil informatique. Le masque de
saisie sera préalablement conçu avec le logiciel EPI info, version 3.5.4.
La saisie des données se fera simultanément dans les 2 sites et les deux Data Managers seront
constamment en contact pour s’assurer de l’uniformité de la saisie et d’encodage afin d’éviter un
désagrément lors de la mise en commun de deux bases des données. Ils assureront,
régulièrement, le contrôle qualité ou le nettoyage de la base des données avec Feed Back à
l’investigateur principal.

La base des données de HHA de Goma sera envoyée à Kinshasa par internet. Le Data Manager de
Kinshasa, rassemblera les deux bases des données en une seule. Il le remettra ensuite à
l’investigateur principal pour le contrôle de qualité des données avant analyse.

Les données seront analysées à l’aide du logiciel Epi Info version 3.5.4 ou Epi data version 3.1.
Les mesures de tendances centrales (moyenne, médiane, mode) et de dispersion (les extrêmes,
l’écart-type, l’espace interquartile) seront utilisées pour les variables quantitatives.
Les fréquences relatives sous des pourcentages seront déterminées pour les variables
catégorielles.
Le test de Khi-carré sera utilisé pour étudier les associations entre les variables catégorielles et le
calcul de coefficient de corrélation de Pearson pour les variables quantitatives.
Les proportions seront comparées en utilisant le test de Khi-carré, ou dans le cas échéant le test
exact de Fisher.
Les données seront présentées sous forme de tableaux, figures et graphiques.
Toutes les analyses statistiques seront menées au seuil de signification α=0,05.

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 11


NB : Le contrôle de la qualité des données collectées se fera chaque jour sur le site et lors de la
réunion de l’équipe de recherche.

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 12


CHRONOGRAMME DES ACTIVITES DE L’ETUDE

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 13


Le tableau ci-dessous reprend les différentes taches, la durée de réalisation ainsi que les
responsables.

Nbre
N° Taches de Responsables
jours
1 Elaboration du protocole + outils de collecte 7 Investigateur Principal (IP)
Révision du protocole et FB des parties
2 7 IP
prenantes
Soumission pour approbation du Comité
3 14 IP
National d’Ethique (CNES) et défense
4 Recrutement des enquêteurs 7 IP/Co-IP + Assistants techniques (AT)
5 Formation des enquêteurs 7 IP/Co-IP + AT
6 Pré-test du questionnaire 7 IP/Co-IP +AT
7 Collecte des données (volet transversal) 60 Enquêteurs, IP/Co-IP/AT
Collecte des données (volet longitudinal ou
8 150 Enquêteurs, IP/Co-IP/AT
ACF)
Supervision de collecte des données pour
8 IP/Co-IP +AT
les 2 provinces
9 Codification et saisie des données Data Manager et IP/Co-IP
Mise en commun de la base des données et
Data Manager et IP
Nettoyage
10 Analyse des données IP/Co-IP et Data Manager
11 Elaboration du rapport + Abstract IP/Co-IP
12 Diffusion des résultats IP/Co-IP

- L’Investigateur principal (IP) basé à Kinshasa :


Responsable scientifique de l’étude et est chargé de la coordination de toutes les activités et
de toutes les phases inhérentes à l’étude.

- Le Co-investigateur principal (Co-IP) basé à Goma :


Co-responsable de l’étude, appuie l’investigateur principal dans ses différentes tâches et est
chargé de la coordination des activités de l’étude à Heal Africa (Goma) et de faire rapport à
l’investigateur principal basé à Kinshasa.

- Les assistants techniques (AT) :


Assistent l’investigateur et le Co-investigateur principal dans leurs taches respectives.
Assurent le bon déroulement de l’étude sur terrain.

- Data Manager :
Elabore le masque de saisie de l’étude, coordonne la saisie des données collectées, assure le
contrôle qualité des données et participe à l’analyse des données.

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 14


- Les enquêteurs :
 Pour le volet transversal, les enquêteurs auront pour taches d’extraire les informations
requises se trouvant dans les dossiers des patients et en cas de besoin interviewer les
parents ou les prestataires de soins pour des éclaircissements ou autres précisions.
 Pour le volet longitudinal, les enquêteurs auront pour tâches de collecter les informations
à temps réels lors du dépistage, enrôlement et visites de suivi des patients durant toute la
période de l’étude.

IV. ASPECTS ÉTHIQUES ET RÉGLEMENTAIRES

- Le présent protocole sera soumis au Comité National d’éthique de la Santé (CNES) pour
approbation.
- La collecte des données sera obligatoirement précédée de l’obtention de l’approbation du
Comité d’Ethique National de la Santé (CNES) et de l’autorisation de la hiérarchie de deux
hôpitaux concernés.
- Etant donné que le volet transversal de l’étude sera en grande partie basée sur une revue
documentaire de dossiers de patients, il ne présentera aucun danger direct pour les
participants.
- Pour le volet longitudinal de l’étude, même si la collecte des données se fera à temps réel,
le dépistage, l’enrôlement et le suivi des patients se dérouleront selon les normes édictées
par le PNLS. Ce deuxième volet de l’étude, également, ne présentera aucun danger direct
pour les participants.
- Pour préserver l’anonymat des participants, assurer le principe de non malfaisance et
pratiqué l’équité et la justice sociale, les noms, adresses ou toutes autres informations qui
risqueraient de révéler l’identité des participants ne seront pas collectés. Les noms seront
remplacés par des codes d’identités (chiffre séquentiel), sans initial du nom. Seule l’équipe
de recherche aura accès aux dossiers et sera tenue au secret professionnel. Après
remplissage, les fiches de collecte des données seront remises à l’investigateur ou au Co-
investigateur principal qui les gardera en sécurité sous clef jusqu’à la fin de l’étude.

La formation des enquêteurs tiendra aussi compte des aspects éthiques afin de protéger les
participants à l’étude. Ils seront tous astreints au secret professionnel et à la confidentialité. Un
consentement éclairé de parents ou tuteurs de patients et la demande de l’assentiment de patient
ne seront demandés qu’en cas de complément d’informations auprès de patients en cas de
manque de données.

Cette étude ne présente pas de bénéfices directs pour les participants qui seront inclus, mais
permettra par contre de fournir une documentation suffisante pour mieux comprendre l’approche
centrée sur la famille (ACF) afin de mettre en place des stratégies efficaces et innovantes, tenant
compte de notre contexte, pouvant intensifier et généraliser cette intervention.

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 15


V. PLAN D’UTILISATION ET DE DIFFUSION DES RESULTATS

Les résultats de cette étude seront présentés auprès de différentes parties prenantes dans la lutte
contre le VIH/SIDA en RD Congo et publiées afin de montrer la pertinence du problème ainsi
étudié.

VI. EQUIPE DE L’ÉTUDE

- Investigateur principal: Dr Faustin KITETELE

- Co-Investigateur principal: Dr Eulalie VINDU

- Co-Investigateurs: - Dr Franck FWAMBA PNLS


- Dr Théodore ASSANI PNLS
- Mme Susie Villeneuve UNICEF/DRC
- Mme Amandine I R Bollinger UNICEF/BR
- Dr Dick CHAMLA UNICEF/HQ
- Dr Freddy SALUMU UNICEF/DRC
- Denise KAMABU UNICEF/DRC
- Dr Jackie KIAMENGA PNLS

- Assistants techniques : - Dr Patricia LELO


- Dr Marthe IDUMBO

- Autres Membres de l’équipe de l’étude :

• 2 Médecins Directeurs : - Dr Cathy AKELE Méd. Directeur de l’HPKLL


- Dr Luc Malemo Kalisya Méd. Directeur de Heal Africa

• 2 Informaticiens : Mr Clevert AKILI : analyste statisticien à l’HPKLL


Mr BAHATI MACHUMU : analyste statisticien à l’HHA

• 2 agents de saisie
• 14 Enquêteurs (7 à Kinshasa et 7 à Goma).

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 16


VIII. BUDGET DE L’ETUDE

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 17


IX. BIBLIOGRAPHIE

1. Evaluation des voies d’accès des enfants exposés et infectés par le VIH dans un service de prise
en charge : cas des patients suivis à l’Hôpital Pédiatrique de Kinshasa, PNLS2016.
2. Guide de prise en charge de l’infection à VIH chez l’enfant en RDC, PNLS/RDC, Aout 2010.
3. RDC, Enquête Démographique et de Santé (EDS_RDC), 2013 – 2014.
4. Rapport épidémiologique de surveillance du VIH/Sida chez les femmes enceintes fréquentant
les services de CPN. PN LS, 2013.
5. Plan d’élimination de la transmission du VIH de la mère à l’enfant et des maintiens des mères
en vie : 2012 – 2017, PNMLS 2012.
6. Newell ML, Brahmbhatt H, Ghys PD. Child mortality and HIV infection in Africa: a review. AIDS
2004 Jun; 18 suppl 2:s27-34.
7. Newell ML, Coovadia H, Cortina BM, Rollins N, Gaillard P, Dabis F. Mortality of infected and
uninfected infants born to HIV-infected mothers in Africa: a pooled analysis. Lancet 2004 oct 2-
8; 364(9441):1236-43.
8. Vaz P, Elanga N, Fassinou P, Msellati P, Nicolas J, Blanche S. HIV-1 infection in children in Africa
countries. Med Trop (Mars). 2003;63(4-5):465-72.
9. RDC. Enquête par grappes à indicateurs multiples MICS-2010, Rapport final, Mai 2011.
10. Recommendations for investigating contacts of persons with infectious tuberculosis in low- and
middle-income countries, WHO 2012

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 18


ANNEXES : IFS

PROTOCOLE D’ETUDE SUR L’APPROCHE CENTREE SUR LA FAMILLE


Cas des enfants suivis à L’Hôpital pédiatrique de kalembelembe et Heal Africa

Informations sur la formation sanitaire (en 1 seul exemplaire)

I. Identification

Nom de la structure :………….………………………….………………………………………………………………………………..


Province :…………………………………………………………………………………………………………………………………………..
Appartenance : □ Publique □ Confessionnelle □ Privée □ Autre (à préciser)………….………..…
Début des activités VIH : ………….
Nombre total de PVVIH déjà suivis au 31 mai 2016 : ………………
Nombre total de PVVIH actives au 31 mai 2016 :…………………….

II. Capacité institutionnelle

N° Questions et filtres Réponses et code Code


………………………………………………………………………..
……………………....…………………………………………….
……………………………………………………………………….
Quels sont les services disponibles ……………………………………………………………………….
Q01 dans votre hôpital ? ……………………………………………………………………..

Le nombre Total des patients reçus


Q02 dans votre formation sanitaire en
2015
Q03 Le nombre total des patients
hospitalisés dans votre formation
sanitaire en 2015
Q04 Lits : …………………… .
Quel est le nombre de : Médecins ;………………………
Infirmiers : …………………….
Nutritionnistes :……………………..
Biologistes ou TL :……………………..
Autres : …………….……..
Q05 le nombre des prestataires formés Médecins : …………………… . ……..
dans le dépistage (DCIP/CDV) et Infirmiers : ……………………. ……..
prise en charge du VIH dans votre Nutritionnistes :…………………….. ……..
hôpital ? Biologistes ou TL :…………………….. ……..
Autres : …………….……..
Q06 Combien des prestataires Médecins :………/………
pratiquent-ils le DCIP dans votre Infirmiers :………/…..…
hôpital ? Nutritionnistes :…..…/..…..
Biologistes ou TL :……………/……..
Autres : ……………/……..
Q07 Combien de DCIP/CDV aviez-vous Entre 1 - 50 1
réalisé dans votre hôpital en 2015 ? Entre 51 – 100 2
>100 3
Non applicable
Q08 Combien d’enfants ont été référé
par le biais de la communauté
pour un dépistage du VIH ?
Q09 Combien de tests étaient-ils 1 - 20 1

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 19


positifs (référés et non référés)? 21 – 50 2
> 50 3
Non applicable
Q10 Parmi les positifs, combien <10 1
d’enfants ont été pris en charge 11 – 20 2
dans votre hôpital >20 3
Non applicable
Q11 Combien d’enfants ont été référé
par le biais de la communauté ………………………………….
pour la prise en charge du VIH ?
Q12 Combien étaient décédés (référés 6 mois après le début des ARV :………………
et non référés) ? 9 mois après le début des ARV :………………
12 mois après le début des ARV :………………
Q13 A partir de l’enfant, aviez-vous Oui 1
proposé le test VIH aux autres Non 2
membres de la famille ?
Q14 Combien d’adolescents sont suivis
dans votre hôpital ? ………………………………………………..
Q15 Combien d’adolescents
connaissent-ils leur statut ………………………………………………..
sérologique ?
Q16 Combien d’enfants et adolescents
sont-ils dans le processus de ……………………………………………….
divulgation ?
Q17 Combien d’enfants et adolescents
ont-ils été divulgués durant les 12 ……………………………………………….
derniers mois ?
Q19 Combien d’enfants et adolescents
divulgués durant les 12 derniers ……………………………………………….
mois sont perdus de vue ?
Q20 Combien d’enfants et adolescents
perdus de vue ont été récupérés
durant les 12 derniers mois?
Q21 Motif de déperdition avancé Fatigué de prendre les médicaments 1
Ne croit pas qu’il est infecté 2
Guérison miracle (église,…) 3
Stigmatisation 4
Préfère mourir 5
Autres :……………………………………………………6
NA 7
Q22 Combien d’enfants et adolescents
divulgués durant les 12 derniers ………………………………………………
mois sont décédés ?
Q23 Organisez-vous les réunions de GAS Non 1
ou groupe de parole des adultes et Oui 2
parents des enfants suivis ?
Q24 Dans ces réunions des adultes Adulte de sexe féminin 1
et/ou parents, qui sont Adulte de sexe masculin 2
majoritaires ? Pas de prédominance 3
Q25 En général, pour les enfants
orphelins de deux parents, un Non 1
responsable répond toujours à Oui 2
l’appel ?
Q26 Durant les 12 derniers mois, Quelle Une fois le mois 1
est la fréquence de réunion de GAS 2 ou 3 fois le mois 2
ou groupe de parole des enfants et Une fois le trimestre 3
adolescents? Rarement 4
Q27 Est-ce que tous les enfants et
adolescents que vous prenez en Non 1
charge participent-ils aux réunions Oui 2
de GAS/groupe de parole ?

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 20


Q28 Si NON, pourquoi ? Ressources insuffisantes pour les inviter tous 1
Refus de certains parents 2
Certains ne trouvent pas d’intérêt 3
Souvent à l’improviste 4
Nombre des participants limité 5
NA 6
Q29 Qui prend en charge les frais de Les parents 1
transport des participants à la La structure 2
réunion ? Le partenaire d’appui 3
Les prestataires des soins 4
NA 5
Q30 Combien de temps durent les Une heure 1
réunions des enfants et Ados 2 à 3 heures 2
(prendre l’heure d’arrivée et de 3 à 4 heures 3
départ et non le déroulement) ? Plus de 4 heures 4
Q31 Prévoit-on une collation pour les Non 1
enfants/ados durant ces réunions ? Oui 2
Q32 Combien des visites à domicile Aucune visite 1
aviez vous organisé durant les 12 Moins de 10 visites 2
derniers mois ? 10 à 50 visites 3
Plus de 50 visites 4
Q33 Aviez-vous suffisamment des
ressources (humaines et Non 1
financières) pour assurer les visites Oui 2
à domicile ?
Q34 Si ressources insuffisantes, que Expectative 1
faites-vous pour les patients qui ne Counselling quand ils décident de venir 2
répondent pas ou qui ne sont pas Appel téléphonique si possibilité 3
adhérent au rendez-vous ? Ils quittent la file active 4
Autres :……………………………………………………5
NA 6
Durant les 12 derniers mois aviez- Non 1
vous connu une rupture en Oui 2
Q35 médicaments et autres intrants ?
Q36 Cotrimoxazole 1
Médicaments contre les IO 2
Si OUI, lesquels ? ARV 3
Tests rapides de dépistage 4
Kit DBS 5
Autres :………………………………………………..6
NA 7
Q37 Que faites-vous en cas de rupture Expectative en attendant le ravitaillement 1
de stock en médicaments et autres Prescriptions pour que les patients achètent 2
intrants ? Transférons/referons dans un autre centre 3
Autres…………………………………………………………..4
NA 5
Q38 Assurez-vous un appui nutritionnel Non 1
aux enfants et ados malnutris ? Oui 2
Q39 Si NON, pourquoi ? ………………………………………………………………………..
………………………………………………………………………..
Q40 Si OUI, il est fait de quoi ? ……………………………………………………………………….
………………………………………………………………………

MERCI

Fiche remplie le : ____ / ____ / 2016, Par (Code enquêteur) :…………… ; Parafe :……………………………

Contrôlé et validé, le ____ / ____ / 2016, Par :………………………………….. ; Parafe :……………………………

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 21


ANNEXES : A/ES

PROTOCOLE D’ETUDE SUR L’APPROCHE CENTREE SUR LA FAMILLE


(Volet A/Enfant suivi)

QUESTIONNAIRE D’ENQUETE POUR PATIENT N°………

SECTION I: IDENTIFICATION & CARACTERISTIQUES SOCIODEMOGRAPHIQUES

N° Questions et filtres Réponses et code Code


Q101 Numéro du dossier
Q102 Date de l’enrôlement
Q103 Age à l’enrôlement (ans)
Q104 Intervalle d’âge à l’enrôlement 0 – 1,5 an 1
1,5 – 5 ans 2
>5 ans 3
Q105 Sexe Masculin 1
Féminin 2
Q106 Niveau scolaire Conforme avec l’âge 1
Retard scolaire 2
Non scolarisé faute de moyens 3
Non scolarisé suite à la maladie 4
Non scolarisé (sans raison) 5
NA 6
Q107 Habitation (milieu) Urbain 1
Urbano-rurale 2
Rurale 3
NA (préciser :………………..……….)4
Province Kinshasa 1
Q108 Nord Kivu 2
Q109 Orphelin de 2 parents 1
Statut de l’enfant par rapport aux Orphelin de père 2
parents Orphelin de mère 3
Les 2 parents en vie 4
Inconnu 5
Q110 Père biologique 1
Mère biologique 2
Tuteur de l’enfant Grand parent 3
Oncle/Tante 4
Frère/Sœur 5
Autre :………………………………….6
NA 7
Q111 Etudiant 1
Fonctionnaire de l’Etat 2
Profession du tuteur Employé du secteur Privé 3
Commerçant/affairé 4
Petite activité privée 5
Chômeur 6
Autre :……………………………..7

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 22


SECTION II : DONNEES CLINIQUES (Suivi et évolution)

N° Questions et filtres Réponses et code Code


Q201 Statut VIH de l’enfant à Infecté 1
l’enrôlement Exposé 2
Non précisé 3
Q202 Le stade clinique de l’OMS à Stade I 1
l’enrôlement de l’enfant Stade II 2
dans la PEC Stade III 3
Stade IV 4
NA 5
Q203 Le stade clinique actuel Stade I 1
Stade II 2
Stade III 3
Stade IV 4
Q204 Infections Opportunistes dans Oui 1
les 12 derniers mois Non 2
Q205 Prophylaxie au cotrimoxazole Oui 1
Non 2
Q206 Si enfants sous ARV, qu’elle 1 – 2 ans 1
est la durée du TARV au jour 3- 5 ans 2
de l’enquête ?  5 ans 3
NA 4
Q207 Respect au rendez-vous Oui 1
Non 2
Par le comptage des comprimés 1
Q208 Evaluation de l’adhérence au Par le témoignage du patient 2
traitement (considérer le plus Par le témoignage du tuteur 3
plausible) Aucune évaluation faite 4
NA 5
Bonne 1
Q209 Adhérence au Traitement Mauvaise 2
Médiocre 3
NA 4
Q210 Sous traitement dans le même site 1
Issus du traitement à ce jour Perdu de vue récupéré 2
Perdu de vue 3
Transféré 4
Voyage 5
DCD 6
Désactivé (séro nég à 18 mois) 7
Q211 Taux du dernier CD4 avant le …………………………..c/µl
traitement ARV NA
Q212 Taux du dernier CD4 réalisée …………………………..c/µl
sous TAR NA
Dernière Charge Virale …………… % ou ……………………………Copies/ml
Q213 réalisée sous TAR NA
Q214 Ligne thérapeutique ARV 1ère ligne 1
2ème ligne 2
NA 3

SECTION III : EXPLORATION DE L’ACF

N° Questions et filtres Réponses et code Code


Q300 Enfant comme première Oui 1
personne identifiée VIH+ ou Non 2

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 23


exposé dans la famille (cas
index)
PTME 1
Provenance ou porte d’entrée Tuberculose 2
Q301 de l’enfant dans le service de Nutrition 3
prise en charge Hospitalisation 4
CDV/DCIP de routine 5
Parents connus VIH+ 6
Transfusions sanguines 7
Autres HGR (transfert ou RFR) 8
Violences sexuelles 9
Communauté 10
Autres (préciser)…………….…………………….11
Séroconcordant VIH positif 1
Q302 Le statut sérologique VIH de Séroconcordant VIH négatif 2
deux parents Sérodiscordant (père VIH+) 3
Sérodiscordant (mère VIH+) 4
Mère VIH+ et père inconnu 5
Père VIH+ et Mère inconnu 6
Inconnu 7
Q303 Le partage de la Oui 1
confidentialité du statut Non 2
sérologique entre les 2 parents Père/Mère DCD avant découverte du VIH 3
Inconnu 4
Q304 Nombre de membres de la 0 1 2 3 4 5 6
famille dépisté pour le VIH à 7 8 9 10 11 12
partir du cas index
Q305 Nombre de membres de la 0 1 2 3 4 5 6
famille dépisté positif pour le 7 8 9 10 11 12
VIH
Partenaire 1
Père 2
Q306 Si oui, quel est le lien entre les Mère 3
membres de famille dépistés Fils 4
positif avec le cas index Filles 5
Frère 6
Soeur 7
Oncle/Tante 8
Autres (préciser) :……………………………………. 9
NA 10
Q307 Quels sont les PID des ………………………………………………………………
membres de famille dépisté ……………………………………………………………..
positif et enrôlé au traitement
Q308 Divulgation du statut Processus de divulgation non en cours 1
sérologique processus de divulgation en cours 2
Divulgué 3
Q309 Stade clinique à la divulgation? 1 2 3 4
Q310 A quel âge, l’enfant ou l’ado
a-t_il été divulgué ? ………………………..ans
Selon les normes (processus) 1
Q311 Comment la divulgation a-t- Suite à une mauvaise adhérence 2
elle été faite ? De manière accidentelle 3
Après échec de traitement de 1ere ligne 4
Sous l’effet de la colère 5
NA 6
Parent (père, mère) 1
Prestataires 2
Q312 Qui avait divulgué à Pair éducateur 3
l’enfant/ados ? Parent et prestataire 4
Prestataire et pair éducateur 5
Découverte fortuite 6

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 24


Autres (à préciser) :………………………………..7
NA 8
Révolte + arrêt des ARV 1
Q314 Comment été le suivi immédiat Révolte avec prise des ARV 2
post divulgation ? Révolte avec prise des ARV 3
Acceptation douloureuse sans arrêter ARV 4
Acceptation favorisée par les pairs 5
Idée de suicide 6
NA 7
Fond de révolte avec reprise des ARV 1
Q315 Comment a été le suivi à Acceptation avec le concours des pairs 2
court et moyen terme post Acceptation avec le concours des parents 3
divulgation ? Acceptation avec Mauvaise adhérence 4
Déprimé de temps à autres 5
Plus envie de vivre 6
Autres RX :………………………………………………..7
NA 8
Q316 Participation aux réunions de Régulièrement 1
Groupe d’Auto-Support (GAS) Irrégulièrement 2
Jamais 3
Refus volontaire 4
Q317 Si non participation au GAS, dites pourquoi ?

MERCI

Fiche remplie le : ____ / ____ / 2016, Par (Code enquêteur) :…………… ; Parafe :……………………………

Contrôlé et validé, le ____ / ____ / 2016, Par :………………………………….. ; Parafe :……………………………

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 25


A/AS

PROTOCOLE D’ETUDE SUR L’APPROCHE CENTREE SUR LA FAMILLE


(Volet A/Adulte suivi)

QUESTIONNAIRE D’ENQUETE POUR ADULTE N°………

SECTION I: IDENTIFICATION & CARACTERISTIQUES SOCIODEMOGRAPHIQUES


N° Questions et filtres Réponses et code Code
Q101 N° du dossier de l’enquêté
Q102 Date de l’enrôlement ou année
Q103 Age à l’enrôlement (ans)
Q104 Age actuel actuel de l’enquêté (ans)
Primaire 1
Q105 Niveau d’étude Secondaire 2
Universitaire 3
NA 4
Q106 Profession (actuelle ou dernière …………………………….
profession exercée)
Célibataire 1
Q107 Statut marital de l’enquêté? Marié(e) 2
Union libre 3
Veuf(ve) 4
Veuf(ve) remarié(e) 5
Divorcé(e) 6
Urbain 1
Q108 Habitation (milieu) Urbano-rurale 2
Rurale 3
NA (préciser :………………..……….) 4
Q109 Province Kinshasa 1
Nord Kivu 2

SECTION II : DONNEES CLINIQUES (Suivi et évolution)

N° Questions et filtres Réponses et code Code


Q201 Le stade clinique de l’OMS à Stade I 1
l’enrôlement dans la PEC Stade II 2
Stade III 3
Stade IV 4
NA 5
Q202 Le stade clinique actuel Stade I 1
Stade II 2
Stade III 3
Stade IV 4
Q203 Infections Opportunistes dans Oui 1
les 12 derniers mois Non 2
Q204 Prophylaxie au cotrimoxazole Oui 1
Non 2
Q205 Qu’elle est la durée du TARV 1 – 2 ans 1
au jour de l’enquête ? 3- 5 ans 2
 5 ans 3

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 26


NA 4
Q206 Respect au rendez-vous Oui 1
Non 2
Q207 Par le comptage des comprimés 1
Evaluation de l’adhérence au Par le témoignage du patient 2
traitement Par le témoignage du tuteur 3
Aucune évaluation faite 4
NA 5
Bonne 1
Q208 Adhérence au Traitement Mauvaise 2
Médiocre 3
NA 4
Sous traitement dans le même site 1
Q209 Issus du traitement à ce jour Perdu de vue récupéré 2
Perdu de vue 3
Transféré 4
Voyage 5
DCD 6
Désactivé (séro nég à 18 mois) 7
Q210 Taux du dernier CD4 avant le
traitement ARV …………………………..c/µl
Q211 Taux du dernier CD4 réalisée
sous TAR …………………………..c/µl
Q212 Dernière Charge Virale
réalisée sous TAR …………… % ou ……………………………Copies/ml

SECTION III : EXPLORATION DE L’ACF


N° Questions et filtres Réponses et code Code
Q300 Adulte comme première Oui 1
personne identifiée VIH+ ou Non 2
exposé dans la famille (cas
index)
PTME 1
Provenance ou porte d’entrée Tuberculose 2
Q301 dans le service de prise en Nutrition 3
charge Hospitalisation 4
CDV/DCIP de routine 5
Enfants connus VIH+ 6
Transfusions sanguines 7
Autres HGR (transfert ou RFR) 8
Violences sexuelles 9
Communauté 10
Autres (préciser)…………….…………………….11
Oui 1
Q302 Statut sérologique du Non 2
partenaire ? Décédé avant 3
Non applicable 4
Séroconcordant positif 1
Q303 Type de couple, si connu ? Séroconcordant négatif 2
Sérodiscordant avec partenaire VIH- 3
Sérodiscordant avec partenaire VIH+ 4
Sérologie du partenaire inconnue 5
Non applicable 6
Q304 Le partage de la Oui 1
confidentialité du statut Non 2
sérologique entre les 2 Inconnu 3
partenaires NA 4
Q305 Combien d’enfants répertoriés 0 1 2 3 4 5 >5
dans la famille ?

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 27


Combien d’enfants dépistés 0 1 2 3 4 5 >5
Q306 pour le VIH dans la famille ?
Q307 Combien d’enfants dépistés 0 1 2 3 4 5 >5
positif pour le VIH dans la
famille ?
Q308 Combien d’enfants dépistés 0 1 2 3 4 5 >5
VIH+ enrôlés dans la prise en
charge ?
Q309 Si enfants enrôlés (Age de ……………………
l’enfant le plus âgé concerné
par le VIH)
Q310 N° du dossier de
l’enfant/enfants (si enrôlés)
Q311 Père 1
Lien avec l’enfant Mère 2
Grand frère/Gde sœur 3
Tante 4
Oncle 5
Autres (à préciser) :...…….. …………6
Q312 Membres de famille dépisté ? Oui 1
Non 2
NA 3
Q313 Partenaire 1
Père 2
Si oui, quel est le lien entre les Mère 3
membres de famille dépistés Fils 4
positif avec le cas index Filles 5
Frère 6
Soeur 7
Oncle/Tante 8
Autres (préciser) :……………………………………. 9
NA 10
Q314 Quels sont les PID des ………………………………………………………………
membres de famille dépisté ……………………………………………………………..
positif et enrôlé au traitement

MERCI
Fiche remplie le : ____ / ____ / 2016, Par (Code enquêteur) :…………… ; Parafe :……………………………

Contrôlé et validé, le ____ / ____ / 2016, Par :………………………………….. ; Parafe :……………………………

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 28


BE/CI

PROTOCOLE D’ETUDE SUR L’APPROCHE CENTREE SUR LA FAMILLE


(Volet B/Cas Index)

QUESTIONNAIRE D’ENQUETE POUR CAS INDEX N°………

Première visite CI/ enrôlement N°………..

SECTION I: IDENTIFICATION & CARACTERISTIQUES SOCIODEMOGRAPHIQUES


N° Questions et filtres Réponses et code Code
Q101 Numéro du dossier
Q102 Date du dépistage ou année
Date d’enrôlement
Q103 Sexe Masculin 1
Féminin 2
Q104 Age actuel (ans)
Q105 0 – 1,5 an 1
Intervalle d’âge à l’enrôlement 1,5 – 4 ans 2
5 – 14 ans 3
15 – 19 ans 4
20 ans et plus 5
Q106 Taille (cm)
Q107 Poids (Kg)
Q108 P/T(%) pour enfants et ados
P/ T2 pour adulte
Surpoids 1
Bon état nutritionnel 2
Q109 Etat nutritionnel Malnutrition Aigue légère (MAL) 3
Malnutrition Aigue Modérée (MAM) 3
Malnutrition Aigue sévère (MAS) 3
Non applicable 6
Kinshasa 1
Q110 Province Nord Kivu 2
Urbain 1
Q111 Milieu de résidence Urbano-rural 2
Rural 3
Chez les parents/parcelle familiale 1
Q112 Habitation Dans la belle famille 2
Chez un parenté 3
Chez un ami 4
Dans une maison d’adoption 5
Chez soi même (propriétaire) 6
Locataire 7
Dans la rue 8
Non applicable 9
Pieds avec 1 distance < 5 km 1
Q113 Moyens de transport pour arriver à Pieds avec 1 distance > 5 km 2
l’hôpital Bus/Taxi (1 course) 3
Bus/Taxi (2 courses) 4
Voiture privée 5
Non applicable 6
1 seul repas 1

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 29


Q114 Nombre de repas pris par jour (en 2 repas 2
famille) 3 repas 3
4 repas 4
Non applicable 5
Célibataire 1
Marié 2
Q115 Etat civil Marié + autre partenaire 3
Divorcé 4
Union libre 5
Veuf/veuve 6
Autres (à préciser) :……………………. 7
Non applicable 8
Aucune 1
Q116 Niveau d’instruction Primaire 2
Secondaire 3
Universitaire 4
Non applicable 5
Conforme avec l’âge 1
Q117 Status d’instrustion Retard scolaire 2
Arrêt faute de moyens 3
Arrêt suite à la maladie 4
Non scolarisé 5
NA 6
Elève 1
Etudiant 2
Fonctionnaire de l’état 3
Employé (secteur privé) 4
Q118 Activité professionnelle Libéral 5
Commerçant 6
Ménagère 7
Chômeur 8
Non applicable 9

SECTION II : DONNEES CLINIQUES


N° Questions et filtres Réponses et code Code
Infecté 1
Q201 Statut VIH à l’enrôlement Exposé 2
Non précisé 3
Q202 Infections/Affections IO/AO) Oui 1
opportunistes présentes à Non 2
l’enrôlement
Q203 Laquelle ou lesquelles ? Cfr codification de l’OMS des IO en annexe
Q204 IO/AO dans les 12 derniers Oui 1
mois Non 2
Q205 Laquelle ou lesquelles ? Cfr codification de l’OMS des IO en annexe
Stade I 1
Q206 Le stade clinique de l’OMS à Stade II 2
l’enrôlement dans la PEC Stade III 3
Stade IV 4
Q207 Echantillon pour CD4 ou PCR Oui 1
prélevé Non 2
Q208 Prophylaxie au Cotrimoxazole Oui 1
Non 2
Q209 1 – 2 ans 1
Durée du traitement ARV (Si 3- 5 ans 2
enrôlé sous ARV)  5 ans 3
NA 4

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 30


SECTION III : DONNEES ACF

N° Questions et filtres Réponses et code Code


Q301 Nombre d’enfants dans la 0 1 2 3 4 5 6
famille 7 8 9 10 11 12
Q302 0 – 4 ans 1
Nombre d’enfants dans la 5 – 9 ans 2
famille par tranche d’âge 10 – 19 ans 3
20 ans et plus 4
Q303 0 1 2 3 4 5 6
Nombre de Garçons 7 8 9 10 11 12
Q304 0 1 2 3 4 5 6
Nombre de filles 7 8 9 10 11 12
Q305 0 1 2 3 4 5 6
Nombre d’enfants scolarisés 7 8 9 10 11 12
dans la famille
Q306 0 1 2 3 4 5 6
Nombre d’enfants de la famille 7 8 9 10 11 12
dépistés pour le VIH
Q307 0 1 2 3 4 5 6
Nombre d’enfants de la famille 7 8 9 10 11 12
dépistés positif pour le VIH
Q308 0 1 2 3 4 5 6
Nombre de Garçons VIH+ 7 8 9 10 11 12
Q309 0 1 2 3 4 5 6
Nombre de filles VIH+ 7 8 9 10 11 12
Si cas index est un enfant
Orphelin des 2 parents 1
a) Statut de l’enfant par Orphelin de père 2
rapport aux parents Orphelin de mère 3
Les 2 parents en vie 4
Inconnu 5
b) Dépistage des parents Oui 1
Non 2
Q310 Mère dépisté et père non dépisté 3
Père dépisté et Mère non dépisté 4
Non applicable 5
Séroconcordant VIH positif 1
Séroconcordant VIH négatif 2
Sérodiscordant (père VIH+) 3
c) Le statut sérologique VIH Sérodiscordant (mère VIH+) 4
de deux parents Mère VIH+ et père inconnu 5
Père VIH+ et Mère inconnu 6
Inconnu 7
Non applicable 8
Si cas index est un adulte
Oui 1
a) Partenaire (Mari, épouse, Non 2
co-épouse,…) vivant ? Non applicable 3
Oui 1
b) Partenaire dépisté pour le Non 2
VIH ? Inconnu 3
Non applicable 4
Infecté 1
Q311 c) Statut VIH du partenaire Non infecté 2
Inconnu 3
Non applicable 4

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 31


Oui 1
d) Le partage de la Non 2
confidentialité du statut Partenaire DCD avant découverte du VIH 3
sérologique entre les 2 Inconnu 4
partenaires Non applicable 5
PTME 1
Tuberculose 2
Nutrition 3
Provenance ou porte Hospitalisation 4
Q312 d’entrée du cas index dans le CDV/DCIP de routine 5
service de prise en charge Transfusions sanguines 6
Autres HGR (transfert ou RFR) 7
Violences sexuelles 8
Communauté 9
Autres (préciser)…………………………………….10
Nombre de membres de la 0 1 2 3 4 5 6
Q313 famille (autres que la fratrie 7 8 9 10 11 12
et parents) habitant dans la
même maison
Q314 Nombre de membres de la 0 1 2 3 4 5 6
famille (autres que la fratrie 7 8 9 10 11 12
et parents) de la famille avec
sérologie positive connue
Q315 Proposition du DCIP pour les
membres de la famille non
dépistés (parents, partenaire, Oui 1
fratrie et autres). Non 2
NB : si enfant cas index, Non applicable 3
proposer au parent ou tuteur
accompagnant)
Q316 Consentement éclairé du Oui 1
responsable Non 2
Non applicable 3
Père 1
Mère 2
Q317 Qualité du responsable Sœur/Frère 3
Oncle/tante 4
Cousins/cousines 5
Responsable adoptif 6
Responsable de l’orphelinat 7
Autres (à préciser :…………………….) 8
Non applicable 9
Accord pour le dépistage à domicile 1
Q318 Modalité de dépistage de Accord pour le dépistage à l’hôpital 2
membres de la famille non Promesse de dépistage 3
dépisté Refus de dépistage 4
Non applicable 5
Q319 Patient dépisté par le biais Oui 1
de la communauté Non 2

MERCI

Fiche remplie le : ____ / ____ / 2016, Par (Code enquêteur) :…………… ; Parafe :……………………………

Contrôlé et validé, le ____ / ____ / 2016, Par :………………………………….. ; Parafe :……………………………

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 32


BS/CI-MF

PROTOCOLE D’ETUDE SUR L’APPROCHE CENTREE SUR LA FAMILLE


(Volet B/cas index – Membre de famille)

QUESTIONNAIRE D’ENQUETE POUR CAS INDEX ou MEMBRE DE FAMILLE N°…………

Visite de suivi N°…………….

SECTION I: IDENTIFICATION

N° Questions et filtres Réponses et code Code


Q101 Numéro du dossier
Q102 Date d’enrôlement
Q103 Sexe Masculin 1
Féminin 2
Q104 Age actuel (ans)
Q105 Taille (cm)
Q106 Poids (Kg)
P/T(%) pour enfants et ados
Q107 P/ T2 pour adulte
Q108 Surpoids 1
Etat nutritionnel Bon état nutritionnel 2
Malnutrition Aigue légère (MAL) 3
Malnutrition Aigue Modérée (MAM) 3
Malnutrition Aigue sévère (MAS) 3
Non applicable 6

SECTION II : SUIVI CLINIQUE, PARACLINIQUE ET EVOLUTION

N° Questions et filtres Réponses et code Code


Q201 Nouvelles IO ou AO
(infections/affections Oui 1
opportunistes) actives lors de Non 2
la présente consultation
Q202 Laquelle ou lesquelles ? Cfr codification de l’OMS des IO/AO en
annexe
Q203 Nouvel épisode 1
IO/AO opportunistes en cours 2
Types Récidive 3
Non applicable 4
Q304 Stade I 1
Le stade clinique de l’OMS Stade II 2
Stade III 3
Stade IV 4

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 33


Q305 Bonne 1
Adhérence au Traitement ARV Mauvaise 2
(comptage des comprimés) Médiocre 3
NA 4
Q306 Taux du dernier CD4 avant le …………………………..c/µl
traitement ARV Non applicable NA
Q307 Taux du dernier CD4 réalisée …………………………..c/µl
sous TAR Non applicable NA
Q308 Dernière Charge Virale réalisée ……………log ou ………………………Copies/ml
sous TAR Non applicable NA
Q309 Divulgation du statut Processus de divulgation non en cous 1
sérologique Sous processus de divulgation 2
Divulgué 3
Non applicable 4
Parents 1
Q310 Si processus divulgation en Parents et prestataires 2
cours ou déjà divulgué, par Prestataires 3
qui ? Prestataires et pairs éducateurs 4
Pairs éducateurs 5
Non applicable 6
Q311 Oui 1
Acceptation du statut VIH Non 2
Oui, mais reste soucieux ou révolté 3
Autres (à préciser)………………………………..4
Non applicable 5
Q312 Régulièrement 1
Participation aux réunions de Irrégulièrement 2
Groupe d’Auto-Support (GAS) Jamais 3
Refus volontaire 4

MERCI

Fiche remplie le : ____ / ____ / 2016, Par (Code enquêteur) :…………… ; Parafe :……………………………

Contrôlé et validé, le ____ / ____ / 2016, Par :………………………………….. ; Parafe :……………………………

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 34


BE/MF
PROTOCOLE D’ETUDE SUR L’APPROCHE CENTREE SUR LA FAMILLE
(Volet B/Famille)

QUESTIONNAIRE D’ENQUETE POUR MEMBRE DE FAMILLE N°………

Première visite / enrôlement N°………..

SECTION I: IDENTIFICATION & CARACTERISTIQUES SOCIODEMOGRAPHIQUES


N° Questions et filtres Réponses et code Code
Q101 Numéro du dossier
Q102 Date du dépistage ou année
Date d’enrôlement
Q103 Sexe Masculin 1
Féminin 2
Q104 Age actuel (ans)
0 – 1,5 an 1
Q105 Intervalle d’âge à l’enrôlement 1,5 – 4 ans 2
5 – 14 ans 3
15 – 19 ans 4
20 ans et plus 5
Q106 Taille (cm)
Q107 Poids (Kg)
Q108 P/T(%) pour enfants et ados
P/ T2 pour adulte
Surpoids 1
Bon état nutritionnel 2
Q109 Etat nutritionnel Malnutrition Aigue légère (MAL) 3
Malnutrition Aigue Modérée (MAM) 3
Malnutrition Aigue sévère (MAS) 3
Non applicable 6
Célibataire 1
Marié 2
Q110 Etat civil Marié + autre partenaire 3
Divorcé 4
Union libre 5
Veuf/veuve 6
Autres (à préciser) :……………………. 7
Non applicable 8
Aucune 1
Q111 Niveau d’instruction Primaire 2
Secondaire 3
Universitaire 4
Non applicable 5
Elève 1
Etudiant 2
Fonctionnaire de l’état 3
Q112 Activité professionnelle Employé (secteur privé) 4
Libéral 5
Commerçant 6
Ménagère 7
Chômeur 8
Non applicable 9

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 35


SECTION II : DONNEES CLINIQUES

N° Questions et filtres Réponses et code Code


Infecté 1
Q201 Statut VIH à l’enrôlement Exposé 2
Non précisé 3
Q202 Infections/Affections IO/AO) Oui 1
opportunistes présentes à Non 2
l’enrôlement
Q203 Laquelle ou lesquelles ? Cfr codification de l’OMS des IO en annexe
Q204 IO/AO dans les 12 derniers Oui 1
mois Non 2
Q205 Laquelle ou lesquelles ? Cfr codification de l’OMS des IO en annexe
Stade I 1
Q206 Le stade clinique de l’OMS à Stade II 2
l’enrôlement dans la PEC Stade III 3
Stade IV 4
Q207 Echantillon pour CD4 ou PCR Oui 1
prélevé Non 2
Q208 Prophylaxie au Cotrimoxazole Oui 1
Non 2
Q209 Durée du traitement ARV (Si 1 – 2 ans 1
enrôlé sous ARV) 3- 5 ans 2
 5 ans 3
NA 4

SECTION III : DONNEES ACF

N° Questions et filtres Réponses et code Code


Q301 Père 1
Le lien avec le cas index Mère 2
Frère 3
Sœur 4
Oncle 5
Tante 6
Grands parents 7
Cousins / Cousines 8
Autres (préciser) :…………..……………………. 9
Si membre de la famille est un enfant
Q302 a) Situation scolaire de Scolarisé 1
l’enfant Non scolarisé 2
Non applicable 3
Enfant avec handicap 1
b) Autres situations Enfant de rue 2
Adolescente enceinte ou mère 3
Maltraitance ou négligence 4
Orphelin(e) 5
Non applicable 6
Séroconcordant VIH positif 1
c) Le statut sérologique VIH Séroconcordant VIH négatif 2
de deux parents Sérodiscordant (père VIH+) 3
(Seulement si l’enfant n’est Sérodiscordant (mère VIH+) 4
pas un frère/sœur direct du Mère VIH+ et père inconnu 5
cas index) Père VIH+ et Mère inconnu 6
Inconnu 7
Non applicable 8

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 36


Si membre de la famille est un adulte
Q303 Oui 1
a) Partenaire (Mari, épouse, Non 2
co-épouse,…) vivant ? Non applicable 3
Infecté 1
b) Statut VIH du partenaire Non infecté 2
Inconnu 3
Non applicable 4
c) Le partage de la Oui 1
confidentialité du statut Non 2
sérologique entre les 2 Partenaire DCD avant découverte du VIH 3
partenaires Inconnu 4
Non applicable 5
d) Nombre d’enfants
biologiques 0 1 2 3 4 5 6
(Seulement si l’adulte n’est 7 8 9 10 11 12
pas parent biologique du cas
index)
e) Combien d’enfants
biologiques sont dépistés 0 1 2 3 4 5 6
(Seulement si l’enfant n’est 7 8 9 10 11 12
pas un frère/sœur direct du
cas index)
f) Combien d’enfants
biologiques sont positifs
pour le VIH 0 1 2 3 4 5 6
(Seulement si l’enfant n’est 7 8 9 10 11 12
pas un frère/sœur direct du
cas index)
g) Si enrôlé, quel est le PID ? ……………………………………………………………………
h) Proposition du DCIP pour
les membres de la famille non Oui 1
dépistés ( partenaire, fratrie Non 2
et autres). Non applicable 3
i) Modalité de dépistage de Accord pour le dépistage à domicile 1
membres de la famille non Accord pour le dépistage à l’hôpital 2
dépisté Promesse de dépistage 3
Refus de dépistage 4
Non applicable 5

MERCI

Fiche remplie le : ____ / ____ / 2016, Par (Code enquêteur) :…………… ; Parafe :……………………………

Contrôlé et validé, le ____ / ____ / 2016, Par :………………………………….. ; Parafe :……………………………

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 37


FICHE DE SUIVI MENSUEL DES ACTIVITES ACF/volet B POUR CAS INDEX ET ASSIMILE

□ Cas Index N°……………………….. □ Membre de famille (assimilé cas index) : ………………


N° Questions et filtres Réponses et code CODE
Visite1 Visite2 Visite3 Visite4 Visite5 Visite6
Q101 Nombre des personnes 0 1 2 3 4 5 6
habitant la maison 7 8 9 10 11 12
Q102 Nombre d’adultes 0 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12
Q103 Nombre d’adultes 0 1 2 3 4 5 6
connaissant leur statut VIH 7 8 9 10 11 12
Q104 Nombre d’adultes habitant
la maison ayant accepté de 0 1 2 3 4 5 6
Venir à l’hôpital pour les 7 8 9 10 11 12
conseils
Q105 Nombre d’adultes habitant 0 1 2 3 4 5 6
la maison conseillés et 7 8 9 10 11 12
testés à l’hôpital
Q106 Nombre d’adultes dépisté à 0 1 2 3 4 5 6
domicile pour le VIH 7 8 9 10 11 12
Q107 Nombre d’adultes dépisté 0 1 2 3 4 5 6
positif pour le VIH 7 8 9 10 11 12
Q108 Nombre d’enfants habitant 0 1 2 3 4 5 6
la maison 7 8 9 10 11 12
Q109 Nombre d’enfants habitant
la maison amené pour le 0 1 2 3 4 5 6
dépistage du VIH 7 8 9 10 11 12
Q110 Nombre d’enfants dépisté à 0 1 2 3 4 5 6
domicile pour le VIH 7 8 9 10 11 12
Q111 Nombre d’enfants dépisté 0 1 2 3 4 5 6
positif pour le VIH 7 8 9 10 11 12
Q112 Grand Parent 1
Le lien entre le membre de Parent 2
la famille dépisté positif Frère 3
avec le cas index Soeur 4
Cousin / Cousine 5
Oncle/Tante 6

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 38


Neveu / Nièce 7
Autres (préciser) :…………………………………. 8
Non applicable 9
Q113 Proposition du Counseling Accord pour le counseling à domicile 1
et testing éventuel pour les Accord pour le counseling à l’hôpital 2
membres de la famille non Accord d’inviter les concernés 3
encore dépisté (au Accord pour le dépistage à domicile 3
responsable si le cas index Accord pour le dépistage à l’hôpital 4
est 1 enfant) Promesse de dépistage 5
Refus de dépistage 6

MERCI

Fiche remplie Par (Code enquêteur) :…………… ; Parafe :……………………………

Contrôlé et validé, le ____ / ____ / 2016, Par :………………………………….. ; Parafe :……………………………

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 39


CLASSIFICATION CLINIQUE DE L’OMS (PEDIATRIQUE)

Stade I Stade II
- Asymptomatique - Hépatosplénomégalie
- Adénopathies généralisées - Prurigo papulaire
- Dermatite séborrhéique
- Infections mycosiques unguéales
- Perlèche
- Erythème gingival linéaire (LGE)
- Infections disséminées à molluscum contagiosum (>5%
de la surface corporelle)
- Ulcérations buccales à répétition (2 épisodes ou plus en
12 mois)
- Parotidite chronique
- Zona à répétition (2 épisodes ou plus en 6 mois)
- Infections ORL à répétition : Sinusite ou otites moyennes
aigues : 2 épisodes ou plus en 6 mois)
Stade III Stade IV
- Retard staturo-pondéral et rapport Poids/Taille (P/T) bas - Malnutrition sévère persistante inexpliquée malgré les
malgré les suppléments nutritionnels
suppléments nutritionnels - Pneumopathie à Pneumocystis jirovecii (Carinii)
- Diarrhée persistante inexpliquée (> 14 jours) - Infections bactériennes sévères (empyème, pyomyosite,
- Fièvre persistante inexpliquée (> 1 mois) arthrite, ostéomyélite, méningite)> 2 épisodes/an
- Candidose buccale persistante (en dehors de la période - Infection herpétique chronique orolabiale ou cutanée (>1
néonatale) mois)
- Leucoplasie orale chevelue - Tuberculose extrapulmonaire
- Tuberculose pulmonaire - Sarcome de Kaposi
-Tuberculose ganglionnaire (axillaire, cervicale ou - Candidose oesophagienne
inguinale) - Rétinite à CMV
- Infections bactériennes (présumées) pulmonaires à - Toxoplasmose cérébrale
répétition - Méningite à cryptocoques
( 2 épisodes ou plus en 12 mois) - Encéphalopathie
- Parodontite ou /Gingivite aigue nécrotique ulcérante - Néphropathie liée au VIH
- Pneumonie interstitielle lymphoïde - Toute mycose endémique disséminée telle que
- Anémie inexpliquée (8 mg/dl), neutropénie (< cryptococcose extra pulmonaire, Histoplasmose,
1000/mm3) ou coccidiomycose, penicilliose
Thrombocytopénie (< 30.000/mm3) pendant > 1 mois - Cryptosporidiose ou Isosporose (avec diarrhée > 1 mois)
- Cardiomyopathie liée au VIH - Infection à CMV (début à un âge > 1 mois impliquant tout
- Néphropathie liée au VIH organe autre que le foie, la rate ou les ganglions
lymphatiques)
- Infection à mycobactérie atypique
- Candidose de la trachée, des bronches ou des poumons
- Septicémie récurrente à salmonella non typhi
- Lymphome cérébral ou non Hodgkinien à cellule B
- Leucoencéphalopathie multifocale et progressive
- Encéphalopathie à VIH

PROTOCOLE D’ETUDE_Approche Centreé e sur la Famille (ACF) _Juillet 2016 Page 40