Vous êtes sur la page 1sur 2

Chimie organique I

~~~~~~~~~~~~~~~~
MÉTHODOLOGIE D'ÉTUDE

L'apprentissage de la chimie organique comprend plusieurs étapes:

• l'acquisition du vocabulaire particulier à cette discipline et de la façon de


nommer les molécules,
• la connaissance des forces moléculaires,
• la compréhension des théories mettant en jeu ces mêmes forces: les
mécanismes réactionnels
• les applications de ce savoir à l'identification, la synthèse de molécules ou
l'exploitation des propriétés physiques des molécules.

La première phase consiste à apprendre le langage pertinent à la chimie organique:


les DÉFINITIONS, c'est à dire les termes particuliers à cette science (conformation,
électronégatif, nucléophilique... ). Vient ensuite la façon de nommer les molécules
organiques: la NOMENCLATURE (2,4-diméthyl-3-chlorocyclohexane) puis de les
dessiner (en 2 ou 3 dimensions). Il n'est pas possible de poursuivre l'étude de la
chimie organique si ces notions ne sont pas bien assimilées au départ. En pratique,
les cours de chimie organique suivis antérieurement (au niveau CEGEP) doivent
avoir couvert une grande partie de ces notions élémentaires. Dans le cadre du cours
CHI-1301, ces notions de bases ne seront que rapidement revues, mais elles devront
quand même être bien assimilées pour une bonne compréhension ultérieure de la
matière.

La phase suivante est l'acquisition de la connaissance et la compréhension des


théories pertinentes à la constitution des molécules organiques, leurs propriétés,
leurs identifications et leurs synthèses. Pour ce faire, la connaissance profonde des
réactions en jeux est primordiale: substitution, addition, élimination,
réarrangement... Il ne suffit pas d'apprendre par coeur la liste des réactions
possibles, cela ne permet pas d'appliquer celles-ci à d'autres systèmes moléculaires,
dans d'autres conditions. Il faut bien comprendre les forces en jeux dans les
MÉCANISMES RÉACTIONNELS pour être à même de déduire et de comprendre
ce qui se passe autant dans les réacteurs industriels que dans les cellules vivantes.
Les concepts de base sous-tendant chacunes des réactions doivent être compris pour
réussir le cours. C'est primordial pour devenir chimiste ou biochimiste.

Chaque chapitre comporte donc une partie de définitions, de nomenclature, des


réactions nouvelles, des méthodes physiques de caractérisation des molécules et des
explications scientifiques pour les phénomènes observés. Ce sont ces explications
scientifiques, la THÉORIE, qui sont difficiles à circonscrire, à analyser, à
comprendre, à assimiler de la part des étudiants. Elles sont souvent noyées au
travers de nombreuses autres informations moins pertinentes, mais quand même
importantes pour une compréhension globale de la chimie organique. Il faut être
capable de discerner ce qui doit être appris et compris de la somme des autres
informations qui ne sont données que pour fournir un contexte aux sujets sous
études. Habituellement ce qui est expliqué dans le cours magistral concerne ce qui
doit être compris et appris.

Durant le cours magistral, la matière est surtout exposée et expliquée. C'est lors des
séances d'exercices que les applications des notions théoriques seront surtout
abordées.

Comment aborder l'étude de la chimie organique?

A) Prendre connaissance du chapitre avant le cours.

B) Identifier pendant le cours ce qui est important de comprendre et


d'apprendre.

C) Lire (relire) attentivement le chapitre au moins une fois en entier.

D) Repérer les termes nouveaux et leur signification.

E) A partir des résumés à la fin des chapitres, étudier ce qui doit être compris
et appris.

F) Résoudre les problèmes à la fin des chapitres.

G) Participer aux séances d'exercices après le cours pour afin de compléter la


compréhension du chapitre.

Le cours de chimie organique peut sembler très fastidieux et très lourd de notions
nouvelles. C'est probablement vrai pour les étudiants qui n'ont pas ou peu de
connaissances de bases antérieures ou qui tentent de tout mémoriser. Cependant, le
cours devient plus abordable si l'on se concentre sur la compréhension. La chimie
organique est tellement vaste qu'il n'est pas possible pour personne de tout savoir
par coeur. Seul une compréhension profonde des phénomènes peut permettre
d'intervenir dans les très nombreuses réactions que ce soit lors de la synthèse de
produits nouveaux (médicaments, polymères...) ou la compréhension de la vie dans
les cellules (métabolisme, biochimie moléculaire...).

-----++++O++++-----