Vous êtes sur la page 1sur 48

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON

----------- -----------
Paix - Travail - Patrie Peace - Work - Fatherland

SODECOTON

APPEL D'OFFRES NATIONAL OUVERT N° 01/17/AONO/SDCC/CIPM


PORTANT SUR LA MISE EN PLACE D’UNE PLATEFORME EN LIGNE POUR LA CONSULTATION
ET LA RECEPTION DES OFFRES DE DIVERS FOURNISSEURS A LA SODECOTON

FINANCEMENT SODECOTON

DOSSIER D'APPEL D'OFFRES

1
SOMMAIRE

PIECE N° 0 : AVIS D'APPEL D'OFFRES

PIECE N° 1 : REGLEMENT GENERAL DE L’APPEL D’OFFRES

Pièce n°2 :Règlement Général de l'Appel d'Offres (RGAO) ........................................................

Pièce n°3 :Règlement Particulier de l’Appel d’Offres (RPAO) .....................................................

Pièce n°4 :Cahier des Clauses Administratives Particulières (CCAP) .......................................

Pièce n°5 :Termes de Référence (TDR)..........................................................................................

Pièce n°6 :Proposition technique, tableaux types .........................................................................

Pièce n°7 :Proposition financière tableaux types ..........................................................................

Pièce n°8 :Modèle de marché ...........................................................................................................

Pièce n°9 :Modèles des pièces à utiliser par le Soumissionnaire ...............................................

Pièce n°10 :Justificatifs des études préalables ..............................................................................

Pièce n°11 :Liste des établissements bancaires et organismes financiers ainsi que des

assureurs autorisés à émettre des cautions et des contrats d’assurance dans le cadre des

Marchés Publics ..................................................................................................................................

1. Introduction
2. Eclaircissements, modifications apportés au DAO et recours ;
3. Etablissement des propositions : Proposition technique, Proposition financière ;
4. Soumission, réception et ouverture des propositions ;
5. Evaluation des propositions

Généralités : Evaluation des Propositions techniques, Ouverture et évaluation des Propositions


financières et recours

6. Négociations
7. Attribution du Contrat
8. Publication des résultats d’attribution et recours
9. Confidentialité
10. Signature du marché
11. Cautionnement définitif

2
PIECE N° 2 : REGLEMENT PARTICULIER DE L'APPEL D'OFFRES

1. Objet de l’Appel d’Offres


2. Conditions de participation
3. Consultation et retrait du Dossier d’Appel d’Offres
4. Modification du Dossier d’Appel d’Offres
5. Pièces constituant le Dossier d’Appel d’Offres
6. Présentation générale des offres
7. Validité de la soumission
8. Evaluation des offres
9. Attribution du Marché

PIECE N° 3 : CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

1. Consistance de la prestation

PIECE N° 4 : CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

A. GENERALITES
1. Objet du Marché
2. Description de la prestation
3. Procédure de passation du Marché
4. Textes généraux applicables au Marché
5. Pièces constitutives du Marché
7. Réception

B. CLAUSES FINANCIERES
8. Montant du Marché
9. Cautionnement
10. Pénalités de retard
11. Inobservation des clauses techniques
12. Régime fiscal
13. Modalités de paiement
14. Timbre et enregistrement du marché

C. DISPOSITIONS DIVERSES
15. Cas de force majeure
16. Résiliation du Marché
17. Litiges
18. Validité et entrée en vigueur du Marché

PIECE N° 4: TERMES DE REFERENCE


1. Contexte et justification
2. Objectif de la prestation
3. Résultats attendus
4. Méthodologie
5. Organisation du travail
6. Durée de la prestation
7. Qualification des consultants

3
PIECE N° 5: Modèle lettre de soumission de l’offre technique, tableaux types
5A. Lettre de soumission de la Proposition Technique
5B. Références du Candidat
5C. Observations et suggestions du Candidat sur les termes de référence et sur les données,
services et installations devant être fournis par l’Autorité Contractante
5D. Descriptif de la méthodologie et du plan de travail proposés pour accomplir la mission
5E. Composition de l’équipe et responsabilités de ses membres
5F. Modèle de Curriculum Vitae (CV) pour le personnel spécialisé proposé
5G. Calendrier du personnel spécialisé
5H. Calendrier des activités (programme de travail)

PIECE N° 6: Modèle de lettre de soumission de l’offre financière, tableaux types


Récapitulatif des tableaux types
6. A. Lettre de soumission de la proposition financière pour les marchés à paiement par prix
forfaitaires
6. B. Etat récapitulatif des coûts
6. C. Ventilation des coûts par activité
6. D. Coût Unitaire du Personnel Clef
6. E. Coût Unitaire du Personnel d’Exécution
6. F. Ventilation de la rémunération par activité
6. G. Frais remboursables par activité
6. H. Frais divers pour les marchés à paiement par prix unitaires pour les marchés à
paiement par prix unitaires
6. I. Cadre du Bordereau des prix unitaires
6. J. Cadre du détail estimatif

ANNEXES
Modèle de caution de soumission
Modèle de caution d’avance de démarrage

N.B : Sous peine de rejet des offres, l’utilisation des modèles s’impose à tous les candidats.

4
PIECE N° 0 : AVIS D’APPEL D’OFFRES

APPEL D'OFFRES NATIONAL OUVERT EN PROCEDURE D’URGENCE N° 01/17/AONO/SDCC/CIPM POUR LA


MISE EN PLACE D’UNE PLATEFORME EN LIGNE POUR LA CONSULTATION ET LA RECEPTION DES OFFRES DE
DIVERS FOURNISSEURS A LA SODECOTON

1) Objet de l’appel d’offres

La Direction Générale de la SODECOTON lance un Appel d’Offres National Ouvert pour le recrutement d’un
concepteur chargé de la mise en place d’une plateforme en ligne pour la consultation et la réception des
offres de divers fournisseurs à la SODECOTON.

2) Missions

a) La mise en place des fonctionnalités de base du système


- Module de gestion des fournisseurs ;
- Module d’envoi des demandes de prix ;
- Module de saisie des réponses ;
- Module de dépouillement des résultats ;

b) Déploiement et mise en service


- Licence ;
- Formation ;
- Mise en service ;
3. Participation
Le présent appel d’offres est ouvert à tout prestataire exerçant dans le domaine de développement des
applications Web.

4. Financement et budget prévisionnel


Le financement sera assuré par les budgets SODECOTON des exercices 2016, 2017 et 2018 pour le montant
prévisionnel 15 000 000 de francs CFA toutes taxes comprise.

5. Consultation et acquisition du dossier d’appel d’offres


Le Dossier d’Appel d’Offres peut être consulté et retiré dès publication du présent avis à la Direction
Générale de la SODECOTON à Garoua B.P. 302 Tél.222-27-10-80, E-mail : sodecoton@sodecoton.cm, fax :
222-27-20-68, à la Délégation de la SODECOTON à Yaoundé B.P. 304 Tél. 222-20-19-72 ou à la
Représentation de la SODECOTON à Douala B.P. 1699 Tél.233-42-46-03contre versement en espèces
d’une somme de 10 000 fcfa non remboursable sur le compte n° 335 988 ouvert auprès des 12 agences
BICEC ci-après au nom de “ Compte Spécial CAS ARMP “. Il s’agit des agences de : Yaoundé Agence
Centrale, Douala Bonandjo, Buéa, Ebolowa, Dschang, Ngaoundéré, Maroua, Limbé, Bafoussam, Bamenda,
Garoua, et Bertoua. Le soumissionnaire devra s’y rendre muni d’une copie ou photocopie de l’avis d’appel
d’offres

Lors du retrait du dossier, le soumissionnaire devra remettre une copie de son reçu de versement portant
bien son nom, le nom du Maître d’Ouvrage et le numéro de l’appel d’offres.

5
6. Remise des offres
Les soumissions présentées sous forme reliée, rédigées en Français ou en Anglais, établies en quatre
exemplaires dont l’original et trois copies marqués comme tels devront parvenir au plus tard le 24 janvier
2017 à 10 heures, au Secrétariat de la Direction Générale de la SODECOTON à Garoua.

Les plis renfermant les soumissions seront contenus dans une enveloppe extérieure anonyme portant la
mention suivante :
APPEL D'OFFRES NATIONAL OUVERT EN PROCEDURE D’URGENCE N° 01/17/AONO/SDCC/CIPM
PORTANT SUR LA MISE EN PLACE D’UNE PLATEFORME EN LIGNE POUR LA CONSULTATION ET LA
RECEPTION DES OFFRES DE DIVERS FOURNISSEURS A LA SODECOTON

« A N'OUVRIR QU'EN SEANCE DE DEPOUILLEMENT »

7. Recevabilité des offres


Chaque soumissionnaire devra joindre à ses pièces administratives une caution bancaire de soumission
d’un montant de 300 000 FCFA établie par une banque figurant sur la liste des établissements bancaires ou
organismes financiers de premier rang agréés par le Ministère des Finances pour émettre les cautions dans
le cadre des marchés publics. La liste de ces banques est en annexe au présent DAO.
L’absence de l’exemplaire original de la caution de soumission ou l’insuffisance du montant de celle-ci
entraînera le rejet pur et simple de l’offre lors du dépouillement sans aucun recours.

8. Ouverture des plis


L’ouverture des plis sera effectuée par la Commission de Passation des Marchés de la SODECOTON à
Garoua. Elle sera faite en deux phases :

- le 24 janvier 2017 2016 au plus tard à 11 heures pour l’ouverture des enveloppes des offres
administratives et techniques ;

- La date de l’ouverture des offres financières sera fixée à l’issue de l’analyse technique. Ne seront pris en
compte que les offres des soumissionnaires qui auront obtenu une note au moins égale à 75 points sur
100.

Seuls les soumissionnaires qui le désirent peuvent assister à cette séance d’ouverture ou s’y faire
représenter par une personne dûment mandatée et ayant une parfaite connaissance du dossier. Un seul
représentant par soumissionnaire sera admis en salle à partir de 10 heures

9. Critères d’évaluation
Pour la comparaison définitive des offres, les critères ci-après seront pris en compte :

- Critères éliminatoires
Sous peine de rejet du dossier, les pièces administratives et la caution de soumission devront être
impérativement produites en originaux. L’insuffisance du montant de la caution ou l’absence de
l’exemplaire original entraînera également le rejet pur et simple de l’offre lors du dépouillement sans
aucun recours.

- Critères essentiels

Critère N° 1 Approche méthodologique 5 points


Critère N° 2 Conformité de la solution au cahier des charges 60 points
Critère N° 3 Qualité du support technique de l’hébergeur 5 points
Critère N° 4 Formation des utilisateurs 5 points
Critère N° 5 Référence du soumissionnaire 5 points

6
Critère N° 6 Référence de la solution 5 points
Critère N° 7 Qualification et référence des experts 5 points
Critère N° 8 Délai d’exécution et chronogramme 5 points
Critère N° 9 Service Après-vente 5 points
Total 100 points

Seuls les candidats qui auront totalisé à l’issue de l’évaluation une note au moins égale à 75 points sur 100
seront retenus.

- Critère financier 100 points


L’offre financière toutes taxes comprises sera prise en considération de la manière suivante : K = Po/Pn x
100 où Po est l’offre le moins-disant, Pn l’offre du soumissionnaire et K la note attribuée au dit
soumissionnaire.

10. Mode d’attribution


A l’issue de l’analyse technique chaque soumissionnaire obtiendra une note technique Nt. Les
soumissionnaires retenus à l’issue de l’analyse technique recevront en outre une note financière Nf à l’issue
de l’analyse financière. Pour la détermination de la note globale Ng de chaque soumissionnaire retenu, les
notes techniques et les notes financières seront pondérées de 60 % et 40 % respectivement, soit Ng = Nt x
60 % + Nf x 40 %.

Le marché sera attribué au soumissionnaire dont la proposition technique et financière aura été reconnue
la mieux-disante à l’issue de ce processus.

11. Durée de validité des offres


Il est précisé aux soumissionnaires qu’ils resteront engagés par leurs offres pendant une durée de trois
mois à compter de la date limite fixée pour la remise des soumissions.

12. Renseignements complémentaires


Pour tout renseignement complémentaire, s’adresser au Secrétariat de la Direction Générale de la
SODECOTON Tél. 222 27 10 80, Email : sodecoton@sodecoton.cm, à la Délégation SODECOTON Yaoundé
B.P. 304, Tél/Fax. 222 20 19 72 et à la Représentation SODECOTON de Douala B.P. 1699, Tél. et Fax. 33 42
46 03.

Garoua, le 03 janvier 2017

LE DIRECTEUR GENERAL

7
PUBLIC NATIONAL INVITATION TO TENDER IN EMERGENCY PROCEDURE
N° 01/17/AONO/SDCC/CIPM FOR THE INSTALLATION OF A PLATFORM ONLINE FOR THE CONSULTATION
AND THE RECEPTION OF THE OFFERS OF VARIOUS FOURNISSEURS
AT SODECOTON

1. Object of the invitation to tender

the general manager of sodecoton launch a public national invitation to tender in emergency procedure for
the installation of a platform online for the consultation and the reception of the offers of various suppliers
at SODECOTON.

2. Mission
• The installation of the basic features of the system

- Module of management of the suppliers;

- Module of sending of the requests for price;

- Means of acquisition of the answers;

- Module of examination of the results;

• Deployment and commissioned

- Licence ;

- Formation ;

- Commissioning.

3. Participation
The participation to this tender is opened to any person receiving benefits exerting in the field of
development of the Web applications.

4. Financing and provisional budget


This operation will be financed by SODECOTON budget of 2016 financial year. The provisional budget is 15
million CFAF all taxes included.

5. Acquisition of the tender


The Tender Documents can be consulted and withdrawn during working hours at the General Direction of
SODECOTON in Garoua Po.Box 302 Tel. : 222-27-10-80, Fax : 222-27-20-68, E-mail :
sodecoton@sodecoton.cm, at the Delegation of SODECOTON in Yaounde Po Box 304 Tel. : 222-20-19-72 or
at the Representation of SODECOTON in Douala B.P. 1699 Tel. 233-42-46-03, after payment in cash of a
non-refundable sum of 10 000 fcfa on the account n° 335 988 open near any 12 agencies of BICEC
hereafter on the name of "Special account CASE ARMP" : Yaounde Central Agency, Douala Bonandjo, Buea,
Ebolowa, Dschang, Ngaoundéré, Maroua, Limbé, Bafoussam, Bamenda, Garoua, and Bertoua. During the
withdrawal of the file, the tenderer will give a copy of the receipt of payment.

6. Submission of tenders
The tenders, presented in form connected and written in French or English, established in six copies
including one original marked as such will have to arrive at latest on January 24th 2016, at 10 am, at the
General Direction of SODECOTON in Garoua.

8
The folds containing the tenders will be contained in an anonymous outer jacket bearing the following:

PUBLIC NATIONAL INVITATION TO TENDER IN EMERGENCY PROCEDURE


N° 01/17/AONO/SDCC/CIPM FOR THE INSTALLATION OF A PLATFORM ONLINE FOR THE CONSULTATION
AND THE RECEPTION OF THE OFFERS OF VARIOUS FOURNISSEURS
AT SODECOTON

“TO BE OPENED ONLY DURING THE BID-OPENING SESSION."

7. Admissibility of bids
Each tenderer will join to his administrative parts a bid bond delivered by a first rate-bank approved by the
Minister in Charge of Finances of Cameroun whose amount is fixed at 300 000 FCFA. Under pain of being
rejected without any recourse, the administrative parts and the bid bonds will have to be imperatively
produced in originals copies dating not older than three months old.

The insufficiency of the amount of the guarantee will also involve the elimination of the tenders during the
opening without any prior notice or appeal.

8. Opening of the folds

The opening of the folds will be carried out by the commission of Making of the Markets of the
SODECOTON with Garoua. It will be made in two phases:

- On January 24th 2017 au later with 11 o’clock for the opening of the envelopes of the administrative and
technical offers;

- The date of the opening of the financial offers will be scheduled at the conclusion of the technical
analysis. Will be taken into account only the offers of the tenderers who will have obtained a note at least
equal to 75 points out of 100.

Only the tenderers who wish it can attend this meeting of opening or there be made represent by a duly
elected person and having a perfect knowledge of the file. Only one representative by tenderer will be
allowed in room as from 10 a.m.

9. Criteria of evaluation
For the final comparison of the offers, the criteria hereafter will be taken into account:

- Eliminatory criteria

Under penalty of rejection of the file, the administrative parts and the bid bond will have to be imperatively
produced in originals. The insufficiency of the amount of the guarantee or the absence of the original
specimen will also involve the pure and simple rejection offer during the examination without any
recourse.

- Essentials criteria

Criterion N° 1 Methodological approach 5 points


Criterion N° 2 Conformity of the solution to the specifications 60 points
Criterion N° 3 Quality of the customer support of the shelterer 5 points
Criterion N° 4 Training of the users 5 points
Criterion N° 5 Reference of the tenderer 5 points
Criterion N° 6 Reference of the solution 5 points

9
Criterion N° 7 Qualification and reference of the experts 5 points
Criterion N° 8 Chronogram and completion period 5 points
Criterion N° 9 After-sales service 5 points
Total 100 points

Only the candidates who will have added up at the conclusion of the evaluation a note at least equal to 75
points out of 100 will be selected.

- Financial criteria 100 points

The financial offer all inclusive of tax will be taken into account in the following way: K = Po/Pn X 100 where
Po is the offer with the lowest offer, Pn the offer of the tenderer and K the note allotted to the known as
tenderer.

10. Allotment
An Nt note will be allowed to tenders at the end of the technical evaluation and a Nf note at the end of the
financial evaluation.
To determine global note Ng of qualified tenders, technical note and financial note will be regulated at 80
% and 20 % respectively, Ng = Nt x 80 % + Nf x 20 %.

The contract will be awarded to the bidder who has the best mark.

11. Validity of the tenders


It is specified with the tenderers that they will remain committed by their offers throughout one three
month as from the deadline fixed for the handing-over of the tenders.

12. Further information


Complementary technical information may be obtained during working hours at the General Direction of
SODECOTON in Garoua Po.Box 302 Tel. : 222-27-10-80, Fax : 222-27-20-68, E-mail :
sodecoton@sodecoton.cm.

Garoua, The January 03rd 2017

THE GENERAL MENAGER

10
PIECE N° 1 : REGLEMENT GENERAL DE D’APPEL D’OFFRES

1. Introduction

1.1. Le Maître d’Ouvrage sélectionne un Prestataire parmi les candidats dont les noms figurent sur
la Lettre d’invitation, conformément à la méthode de sélection spécifiée dans le Règlement
Particulier de l’Appel d’Offres (RPAO).

1.2. Les Candidats sont invités à soumettre un dossier administratif, une proposition technique et
une proposition financière pour la prestation des services nécessaires à la mission désignée dans
les Termes de Référence. La proposition servira de base aux négociations du contrat et, à terme,
au contrat signé avec le Candidat retenu.

1.3. La mission sera accomplie conformément au calendrier indiqué dans les Termes de Référence.
Lorsque la mission comporte plusieurs phases, la performance du Prestataire durant une phase
donnée devra donner satisfaction au Maître d’Ouvrage avant que la phase suivante ne débute.

1.4. Les Candidats doivent s’informer des conditions locales et en tenir compte dans
l’établissement de leur proposition. Pour obtenir des informations de première main sur la mission
et les conditions locales, il est recommandé aux Candidats, avant de soumettre une proposition,
d’assister à la conférence préparatoire aux propositions, si le RPAO en prévoit une. Mais participer
à ce genre de réunion n’est pas obligatoire. Les représentants des Candidats doivent contacter les
responsables mentionnés dans le RPAO pour organiser une visite ou obtenir des renseignements
complémentaires sur la conférence préparatoire. Les Candidats doivent faire en sorte que ces
responsables soient avisés de leur visite en temps voulu pour pouvoir prendre les dispositions
appropriées.

1.5. Le Maître d’Ouvrage fournit les intrants spécifiés dans les Termes de Référence, aide le
Prestataire à obtenir les licences et permis nécessaires à la prestation des services, et fournit les
données et rapports afférents aux projets pertinents.

1.6. Veuillez noter que :


i. Les coûts de l’établissement de la proposition et de la négociation du contrat, y compris de la
visite au maître d’ouvrage, ne sont pas considérés comme des coûts directs de la mission et ne
sont donc pas remboursables ; et que
ii. Le Maître d’Ouvrage n’est nullement tenu d’accepter l’une quelconque des propositions qui
auront été soumises.

1.7. Les Prestataires fournissent des conseils professionnels objectifs et impartiaux ; en toutes
circonstances ils défendent avant tout les intérêts du Maître d’Ouvrage, sans faire entrer en ligne
de compte l’éventualité d’une mission ultérieure, et qu’ils évitent scrupuleusement toute
possibilité de conflit avec d’autres activités ou avec les intérêts de leur société.
Les prestataires ne doivent pas être engagés pour des missions qui seraient incompatibles avec
leurs obligations présentes ou passées envers d’autres Maîtres d’Ouvrages, ou qui risqueraient de
les mettre dans l’impossibilité d’exécuter leur tâche au mieux des intérêts du Maître d’Ouvrage.

1.7.1. Sans préjudice du caractère général de cette règle, les Prestataires ne sont pas engagés dans
les circonstances stipulées ci-après :

11
a. Aucune entreprise engagée par le Maître d’Ouvrage pour fournir des biens ou réaliser des
prestations pour un projet, ni aucune entreprise qui lui est affiliée, n’est admise à fournir des
services de conseil pour le même projet. De la même manière, aucun bureau d’études engagé
pour fournir des services de conseil en vue de la préparation ou de l’exécution d’un projet, ni
aucune entreprise qui lui est affiliée, n’est admis ultérieurement à fournir des biens, réaliser des
prestations, ou assurer des services liés à sa mission initiale pour le même projet (à moins qu’il ne
s’agisse d’une continuation de cette mission);
b. Ni les prestataires ni aucune des entreprises qui leur sont affiliées ne peuvent être engagés
pour une mission qui, par sa nature, risque de s’avérer incompatible avec une autre de leurs
missions.

1.7.2. Comme indiqué à l’alinéa (a) de la clause 1.7.1 ci-dessus, des Prestataires peuvent être
engagés pour assurer des activités en aval lorsqu’il est essentiel d’assurer une certaine continuité,
auquel cas le RPAO doit faire état de cette possibilité et les critères utilisés dans la sélection du
prestataire doivent prendre en compte la probabilité d’une reconduction. Il appartiendra
exclusivement au Maître d’Ouvrage de décider de faire exécuter ou non des activités en aval et,
dans l’affirmative, de déterminer quel Prestataire sera engagé à cette fin.

1.8. Le Maître d’Ouvrage exige des soumissionnaires et de ses cocontractants, qu’ils respectent les
règles d’éthique professionnelle les plus strictes durant la passation et l’exécution de ces marchés.
En vertu de ce principe, le Maître d’Ouvrage :
a. Définit aux fins de cette clause, les expressions ci-dessous de la façon suivante:

i. Est coupable de “corruption” quiconque offre, donne, sollicite ou accepte un quelconque


avantage en vue d’influencer l’action d’un agent public au cours de l’attribution ou de l’exécution
d’un marché ;
ii. Se livre à des “manœuvres frauduleuses” quiconque déforme ou dénature des faits afin
d’influencer l’attribution ou l’exécution d’un marché ;
iii. “Pratiques collusoires” désignent toute forme d’entente entre deux ou plusieurs
soumissionnaires (que le Maître d’Ouvrage en ait connaissance ou non) visant à maintenir
artificiellement les prix des offres à des niveaux ne correspondant pas à ceux qui résulteraient du
jeu de la concurrence ;
iv. “Pratiques coercitives” désignent toute forme d’atteinte aux personnes ou à leurs biens ou de
menaces à leur encontre afin d’influencer leur action au cours de l’attribution ou de l’exécution
d’un marché.
b. Rejettera une proposition d’attribution si elle détermine que l’attributaire proposé est,
directement ou par l’intermédiaire d’un agent, coupable de corruption ou s’est livré à des
manœuvres frauduleuses, des pratiques collusoires ou coercitives pour l’attribution de ce marché.

1.9. Les candidats communiquent les renseignements sur les commissions et primes
éventuellement réglées ou devant être réglées à des agents en rapport avec la présente
proposition, et l’exécution du contrat s’il est attribué au candidat, comme demandé sur le
formulaire de proposition financière (lettre de soumission).

1.10. Les candidats ne doivent pas avoir été déclarés exclus par le Maître d’Ouvrage de toutes
attributions de contrats pour corruption ou manœuvres frauduleuses.

12
2.1. Les Candidats ont jusqu’à une date limite précisée dans le RPAO pour demander des
éclaircissements sur l’un quelconque des documents du DAO. Toute demande d’éclaircissement
doit être formulée par écrit, et expédiée par courrier, télécopie, ou courrier électronique à
l’adresse du Maître d’Ouvrage figurant sur le RPAO. Le maître d’ouvrage donne sa réponse par
courrier, télécopie ou courrier électronique à tous les candidats destinataires de la lettre
d’invitation et envoie des copies de la réponse (en y joignant une explication de la demande
d’éclaircissement, sans en identifier l’origine) à tous ceux d’entre eux qui entendent soumettre
des propositions.

2.2. A tout moment avant la soumission des propositions, le Maître d’Ouvrage peut, pour
n’importe quelle raison, soit de sa propre initiative, soit en réponse à une demande
d’éclaircissement d’un candidat invité à soumissionner, modifier l’un des documents du DAO au
moyen d’un additif. Tout additif est publié par écrit sous la forme d’un addendum. Les addenda
sont communiqués par courrier, télécopie ou courrier électronique à tous les candidats sollicités,
et ont force obligatoire pour eux. Le Maître d’Ouvrage peut, à sa convenance, reporter la date
limite de remise des propositions.

2.3. Entre la publication de l’Avis d’Appel d’Offres y compris la phase de pré-qualification des
candidats, et l’ouverture des plis, tout soumissionnaire qui s’estime lésé dans la procédure de
passation des marchés publics peut introduire une requête auprès du Maître d’Ouvrage.

2.4. Le recours doit être adressé au Maître d’Ouvrage ou au Maître d’Ouvrage Délégué avec copies
à l’organisme chargé de la régulation des marchés publics et au Président de la Commission.
Il doit parvenir au Maître d’Ouvrage ou au Maître d’Ouvrage Délégué au plus tard quatorze (14)
jours avant la date d’ouverture des offres.

2.5. Le Maître d’Ouvrage ou le Maître d’Ouvrage Délégué dispose de cinq (05) jours pour réagir.
La copie de la réaction est transmise à l’organisme chargé de la régulation des marchés publics.

3. Eclaircissements, modifications apportés au DAO et recours

3.1. Les candidats sont tenus de soumettre une proposition rédigée dans la (les) langue(s)
spécifiée(s) dans le RPAO.

Proposition technique

3.2. Lors de l’établissement de la Proposition technique, les Candidats sont censés examiner les
documents constituant le présent Dossier de Consultation en détail. L’insuffisance patente des
renseignements fournis peut entraîner le rejet d’une proposition.
En établissant la Proposition technique, les Candidats doivent prêter particulièrement attention
aux considérations suivantes :

i. Le Candidat qui estime ne pas posséder toutes les compétences nécessaires à la mission peut se
les procurer en s’associant avec un ou plusieurs Candidat(s) individuel (s) et/ou d’autres Candidats
sous forme de co-entreprise ou de sous-traitance, en tant que de besoin. Les Candidats ne
peuvent s’associer avec les autres Candidats sollicités en vue de cette mission qu’avec
l’approbation du Maître d’Ouvrage, comme indiqué dans le RPAO. Les candidats sont encouragés
à rechercher la participation de candidats nationaux en concluant des actes de coentreprise (actes
notariés) avec eux ou en leur sous-traitant une partie de la mission ;

13
ii. Pour les missions reposant sur le temps de travail, l’estimation du temps de travail du personnel
est fournie dans le RPAO. Cependant, la proposition doit se fonder sur l’estimation du temps de
travail du personnel qui est faite par le Candidat ;

iii. Il est souhaitable que le personnel spécialisé proposé soit composé en majorité de salariés
permanents du Candidat ou entretienne avec lui, de longue date une relation de travail stable ;

iv. Le personnel spécialisé proposé doit posséder au minimum l’expérience indiquée dans le RPAO,
qu’il aura de préférence acquise dans des conditions de travail analogues à celles du pays où doit
se dérouler la mission ;

v. Il ne peut être proposé un choix de personnel spécialisé, et il n’est autorisé de soumettre qu’un
curriculum vitae (CV) par poste.

3.3. Les rapports que doivent produire les Candidats dans le cadre de la présente mission doivent
être rédigés dans la (les) langue(s) stipulée(s) dans le RPAO. Il est souhaitable que le personnel du
Candidat ait une bonne connaissance pratique des langues française et anglaise ;

3.4. La Proposition technique fournit les informations suivantes à l’aide des Tableaux joints (Pièce
4) :

i. Une brève description du Candidat et un aperçu de son expérience récente dans le cadre de
missions similaires (Tableau 4B). Pour chacune d’entre elles, ce résumé doit notamment indiquer
les caractéristiques du personnel proposé, la durée de la mission, le montant du contrat et la part
prise par le candidat ;

ii. Toutes les observations ou suggestions éventuelles sur les Termes de référence et les données,
services et installations devant être fournis par le Maître d’Ouvrage (Tableau 4C) ;

iii. Un descriptif de la méthodologie et du plan de travail proposés pour accomplir la mission


(Tableau 4D) ;

iv. La composition de l’équipe proposée, par spécialité, ainsi que les tâches qui sont confiées à
chacun de ses membres et leur calendrier (Tableau 4E) ;

v. Des curricula vitæ récemment signés par le personnel spécialisé proposé et le représentant du
Candidat habilité à soumettre la proposition (Tableau 4F). Parmi les informations clés doivent
figurer, pour chacun, le nombre d’années d’expérience du Candidat et l’étendue des
responsabilités exercées dans le cadre de diverses missions au cours des dix (10) dernières années
;

vi. Les estimations des apports de personnel (cadres et personnel d’appui, temps) nécessaire à
l’accomplissement de la mission, justifiées par des diagrammes à barres indiquant le temps de
travail prévu pour chaque cadre de l’équipe (Tableaux 4E et 4G) ;

vii. Une description détaillée de la méthode, de la dotation en personnel et du suivi envisagé pour
la formation, si le RPAO spécifie que celle-ci constitue un élément majeur de la mission ;

14
viii. Toute autre information demandée dans le RPAO.

3.5 La proposition technique ne doit comporter aucune information financière.

Proposition financière

3.6. La proposition financière doit être établie au moyen des Tableaux types (Pièce 5). Elle
énumère tous les coûts afférents à la mission. Si besoin est, toutes les charges peuvent être
ventilées par activité.

3.7. La proposition financière doit présenter séparément les impôts, droits (y compris cotisations
de sécurité sociale), taxes et autres charges fiscales applicables en vertu de la législation en
vigueur sur les candidats, les sous-traitants et leur personnel (autre que les ressortissants ou
résidents permanents du Cameroun), sauf indication contraire dans le RPAO.

3.8. Les candidats libelleront les prix de leurs services dans la (les) monnaie(s) spécifiée(s) dans le
RPAO.

3.9. Les commissions et primes, éventuellement réglées ou devant être réglées par les Candidats
en rapport avec la mission, sont précisées dans la lettre de soumission de la Proposition financière
(Section 5.A).

3.10. Le RPAO indique combien de temps les propositions doivent demeurer valides à compter de
la date de soumission. Pendant cette période, les candidats doivent garder à disposition le
personnel spécialisé proposé pour la mission. Le Maître d’Ouvrage fait tout son possible pour
mener à bien les négociations dans ces délais. Si celui-ci souhaite prolonger la durée de validité
des propositions, les Candidats qui n’y consentent pas sont en droit de refuser une telle
prolongation.

4. Soumission, réception et ouverture des propositions

4.1. L’original de la proposition doit être rédigé à l’encre indélébile. Il ne doit comporter aucun
ajout entre les lignes ou surcharge sur le texte même, si ce n’est pour corriger les éventuelles
erreurs du candidat lui-même, toute correction de ce type devant alors être paraphée par le (les)
signataire(s) des propositions.

4.2. Un représentant habilité du candidat doit parapher toutes les pages de la proposition. Son
habilitation est confirmée par une procuration écrite jointe aux propositions.

4.3. Pour chaque proposition, les candidats doivent préparer le nombre d’exemplaires indiqué
dans le RPAO. Chaque Proposition technique et financière doit porter la mention “ ORIGINAL ” ou
“ COPIE”, selon le cas. En cas de différence entre les exemplaires des propositions, c’est l’original
qui fait foi.

4.4. Les candidats doivent placer l’original et toutes les copies des pièces administratives
énumérées dans le RPAO, dans une enveloppe portant la mention “DOSSIER ADMINISTRATIF”,
l’original et toutes les copies de la proposition technique dans une enveloppe portant clairement
la mention “ PROPOSITION TECHNIQUE ”, et l’original et toutes les copies de la Proposition

15
financière, dans une enveloppe scellée portant clairement la mention “ PROPOSITION FINANCIERE
” et l’avertissement “ NE PAS OUVRIR EN MEME TEMPS QUE LA PROPOSITION TECHNIQUE”. Les
Candidats placent ensuite ces trois enveloppes dans une même enveloppe cachetée, laquelle
porte l’adresse du lieu de dépôt des soumissions et les renseignements indiqués dans le RPAO,
ainsi que la mention “ À N’OUVRIR QU’EN SEANCE DE DEPOUILLEMENT”.

4.5. La Caution de Soumission peut être saisie :

a. Si le Soumissionnaire retire son offre durant la période de validité ;


b. Si, dans les vingt (20) jours suivant la notification du marché, l’attributaire du Marché ne
parvient pas :
i. A signer le marché, ou
ii. A fournir le cautionnement définitif requis.

4.6. Le dossier administratif, la proposition technique et la Proposition financière dûment établis


doivent être remis à l’adresse indiquée au plus tard à la date et à l’heure figurant dans le RPAO.
Toute proposition reçue après l’heure limite de soumission des propositions est retournée à
l’expéditeur sans avoir été ouverte.

4.7. Dès que l’heure limite de remise des propositions est passée, les dossiers administratif et
technique sont ouverts par la Commission de Passation des Marchés. La Proposition financière
reste cachetée et est confiée au Président de la Commission de Passation des Marchés
compétente qui la conserve jusqu’à la séance d’ouverture des propositions financières.

5- Evaluation des Propositions

Généralités

5.1. Les soumissionnaires ne contacteront pas les membres de la Commission des marchés et de la
Sous-commission pour des questions ayant trait à leurs offres, entre l’ouverture des plis et
l’attribution du marché.

5.2. Toute tentative faite par un soumissionnaire pour influencer les propositions de la
Commission des Marchés, relatives à l’évaluation et la comparaison des offres ou les décisions du
Maître d’Ouvrage en vue de l’attribution d’un marché, pourra entraîner le rejet de son offre.

Evaluation des Propositions techniques

5.3. La Sous-commission d’analyse mise en place par la Commission de Passation des Marchés
évalue les propositions techniques sur la base de leur conformité aux termes de référence, à l’aide
des critères d’évaluation, des sous-critères (en règle générale, pas plus de trois par critère) et du
système de points spécifiés dans le RPAO. Chaque proposition conforme se voit attribuer un score
technique (St). Une proposition est rejetée à ce stade si elle ne satisfait pas à des aspects
importants des termes de référence, ou n’atteint pas le score technique minimum spécifié dans le
RPAO.

5.4. A l’issue de l’évaluation de la qualité technique, le Maître d’Ouvrage ou le Maître d’Ouvrage


Délégué avise les candidats dont les propositions n’ont pas obtenu la note de qualité minimum,
que leurs offres n’ont pas été retenues ; leurs propositions financières leur seront donc restituées

16
sur demande, sans avoir été ouvertes à l’issue du processus de sélection. Le Maître d’Ouvrage ou
le Maître d’Ouvrage Délégué, dans le même temps, avise les Candidats qui ont obtenu la note de
qualification minimum, et leur indique la date, l’heure et le lieu d’ouverture des propositions
financières. Cette notification peut être adressée par courrier recommandé, télécopie ou courrier
électronique.

Ouverture et évaluation des propositions financières et recours

5.6. Les propositions financières sont ouvertes par la Commission de Passation des Marchés, en
présence des représentants des Candidats qui désirent y assister. Le nom du candidat et les prix
proposés sont lus à haute voix et consignés par écrit lors de l’ouverture des Propositions
financières. Le Maître d’Ouvrage dresse un procès-verbal de la séance.

5.7. A la fin de chaque séance d’ouverture des plis, le Président de la Commission met
immédiatement à la disposition du point focal désigné par l’ARMP, une copie paraphée des offres
des soumissionnaires

5.8. En cas de recours, il doit être adressé à l’autorité chargée des marchés publics avec copies à
l’organisme chargé de la régulation des Marchés Publics et au Maître d’Ouvrage ou au Maître
d’ouvrage Délégué.
Il doit parvenir dans un délai maximum de trois (03) jours ouvrables après l’ouverture des plis,
sous la forme d’une lettre à laquelle est obligatoirement joint un feuillet de la fiche de recours
dûment signée par le requérant et, éventuellement, par le Président de la Commission de
Passation des marchés.
L’Observateur Indépendant annexe à son rapport, le feuillet qui lui a été remis, assorti des
commentaires ou des observations y afférents.

5.9. La Sous-commission d’analyse établit si les Propositions financières sont complètes (c’est à-
dire si tous les éléments de la Proposition technique correspondante ont été chiffrés ; corrige
toute erreur de calcul, et convertit les prix exprimés en diverses monnaies en francs CFA. Les cours
de vente officiels utilisés à cet effet, fournis par la BEAC, sont ceux en vigueur à la date limite de
dépôt des propositions.
L’évaluation est faite sans tenir compte des impôts, droits, taxes et autres charges fiscales tels que
définis au paragraphe 3.7.

5.10. En cas de sélection qualité - coût, la proposition financière conforme la moins-disante (Fm)
reçoit un score financier (Sf) de 100 points. Les scores financiers (Sf) des autres Propositions
financières sont calculés comme indiqué dans le RPAO. Les propositions sont classées en fonction
de leurs Scores technique (St) et financier (Sf) combinés après introduction de pondérations (T
étant le poids attribué à la Proposition technique et P le poids accordé à la Proposition financière ;
T + P étant égal à 100, comme indiqué dans le RPAO. Le Candidat ayant obtenu le score technique
et financier combiné le plus élevé est invité à des négociations.

5.11. En cas de sélection dans le cadre d’un budget déterminé, la Sous-commission d’analyse
retient le Consultant ayant remis la Proposition technique la mieux classée dans les limites du
budget (« prix évalué »). Les propositions dépassant ce budget sont rejetées. En cas de sélection
au moindre coût, le client ou Maître d’Ouvrage retient la proposition la moins-disante (« prix
évalué ») parmi celles qui ont obtenu le score technique minimum requis. Dans les deux cas, le
Consultant sélectionné est invité à des négociations.

17
6. Négociations
6.1. Les négociations auront lieu à l’adresse indiquée dans le RPAO, entre le Maître d’Ouvrage et le
candidat dont la proposition est retenue, l’objectif étant de parvenir à un accord sur tous les
points et de signer un contrat.
En aucun cas des négociations ne peuvent être conduites avec plus d’un candidat à la fois. Ces
négociations, qui ne doivent pas porter sur les prix unitaires, sont sanctionnées par un procès-
verbal signé par les deux parties.

6.2. Les négociations comportent une discussion de la Proposition technique, de la méthodologie


proposée (plan de travail), de la dotation en personnel et de toute suggestion faite par le Candidat
pour améliorer les Termes de référence.
Le Maître d’Ouvrage et le candidat mettent ensuite au point les termes de référence finals, la
dotation en personnel, et les diagrammes à barres indiquant les activités, le personnel utilisé, et le
temps passé sur le terrain et au siège, le temps de travail en mois, les aspects logistiques et les
conditions d’établissement des rapports. Le plan de travail et les termes de référence finals qui
ont été convenus sont ensuite intégrés à la « description des services », qui fait partie du contrat.
Il faut veiller tout particulièrement à obtenir du candidat retenu le maximum qu’il puisse offrir
dans les limites du budget disponible, et à définir clairement les intrants que le Maître d’Ouvrage
doit fournir pour assurer la bonne exécution de la mission.

6.3. Les négociations financières visent notamment à préciser (le cas échéant) les obligations
fiscales du Candidat en République du Cameroun, et la manière dont elles sont prises en compte
dans le contrat ; elles intègrent aussi les modifications techniques convenues au coût des services.
Sauf circonstances exceptionnelles, les négociations financières ne portent ni sur les taux de
rémunération du personnel (pas de décomposition de ces taux), ni sur d’autres taux unitaires quel
que soit le mode de sélection.

6.4. Ayant fondé son choix du Candidat, entre autres, sur une évaluation du personnel spécialisé
proposé, le Maître d’Ouvrage entend négocier le contrat sur la base des experts dont le nom
figure dans la proposition. Préalablement à la négociation du contrat, le Maître d’Ouvrage exige
l’assurance que ces experts soient effectivement disponibles. Elle ne prend en considération
aucun remplacement de ce personnel durant les négociations, à moins que les deux parties ne
conviennent que ce remplacement a été rendu inévitable par un trop grand retard du processus
de sélection, ou que ces remplacements sont indispensables à la réalisation des objectifs de la
mission. Si tel n’est pas le cas, et s’il est établi que le Candidat a proposé une personne clé sans
s’être assuré de sa disponibilité, la société peut être disqualifiée.

6.5. Les négociations s’achèvent par un examen du projet de contrat. En conclusion des
négociations, le Maître d’Ouvrage et le candidat paraphent le contrat convenu. Si les négociations
échouent, le Maître d’Ouvrage invite le Candidat dont la proposition a été classée en deuxième
position à des négociations.

7. Attribution du contrat

7.1 Le contrat est signé une fois les négociations menées à bien. Le Maître d’Ouvrage attribue et
publie les résultats.

18
7.2 Le candidat est censé commencer sa mission à la date et au lieu spécifié dans le RPAO.

8. Publication des résultats d’attribution et recours


8.1. Le Maître d’Ouvrage communique à tout soumissionnaire ou administration concernée, sur
requête à lui adressée dans un délai maximal de cinq (5) jours après la publication des résultats
d’attribution, le rapport de l’observateur indépendant ainsi que le procès-verbal de la séance
d’attribution du marché y relatif auquel est annexé le rapport d’analyse des offres.

8.2. Le Maître d’Ouvrage est tenu de communiquer les motifs de rejet des offres des
soumissionnaires concernés qui en font la demande.

8.3. Après la publication du résultat de l’attribution, les offres non retirées dans un délai maximal
de quinze (15) jours seront détruites, sans qu’il y ait lieu à réclamation, à l’exception de
l’exemplaire destiné à l’organisme chargé de la régulation des Marchés Publics.

8.4. En cas de recours tel que prévu par le Code des marchés publics, il doit être adressé à
l’autorité chargée des Marchés Publics avec copies à l’organisme chargé de la régulation des
Marchés Publics et au Maître d’Ouvrage ou au Maître d’ouvrage Délégué et au Président de la
Commission.
Il doit intervenir dans un délai maximum de cinq (05) jours ouvrables après la publication des
Résultats.

9. Confidentialité
Aucun renseignement concernant l’évaluation des propositions et les recommandations
d’attribution ne doit être communiqué aux Candidats ayant soumis une proposition ou à toute
autre personne n’ayant pas qualité pour participer à la procédure de sélection, tant que
l’attribution du contrat n’a pas été notifiée au Candidat gagnant.

10. Signature du marché


10.1. Après publication des résultats, le projet de marché souscrit par l’attributaire est soumis à la
Commission de Passation des Marchés et le cas échéant, à la Commission Spécialisée de Contrôle
des Marchés compétente pour adoption.

10.2. Le Maître d’Ouvrage ou le Maître d’Ouvrage Délégué dispose d’un délai de sept (07) jours
pour la signature du marché, à compter de la date de réception du projet de marché adopté par la
Commission des Marchés compétente et souscrit par l’attributaire.

10.3. Le marché doit être notifié à son titulaire dans les cinq (5) jours qui suivent la date de sa
signature.

11. Cautionnement définitif


11.1. Dans les vingt-(20) jours suivant la notification du marché par le Maître d’Ouvrage, le
prestataire fournira au Maître d’Ouvrage un Cautionnement définitif, sous la forme stipulée dans
le RPAO, conformément au modèle fourni dans le Dossier d’Appel d’Offres.

11.2. Le cautionnement dont le taux varie entre 2 et 5% du montant du marché, peut être
remplacé par la garantie d’une caution d’un établissement bancaire agréé conformément aux

19
textes en vigueur, et émise au profit du Maître d’Ouvrage ou par une caution personnelle et
solidaire.

11.3. Les petites et moyennes entreprises (PME) à capitaux et dirigeants nationaux peuvent
produire à la place du cautionnement, soit une hypothèque légale, soit une caution d’un
établissement bancaire ou d’un organisme financier agréé de premier rang conformément aux
textes en vigueur.

11.4. L’absence de production du cautionnement définitif dans les délais prescrits est susceptible
de donner lieu à la résiliation du marché dans les conditions prévues dans le CCAG.

20
PIECE N° 2 : REGLEMENT PARTICULIER DE L’APPEL D’OFFRES (RPAO)

ARTICLE 1 : OBJET DE L'APPEL D'OFFRES

Le présent appel d’offres porte sur le recrutement d’un concepteur chargé de la mise en place d’une
plateforme en ligne pour la consultation et la réception des offres de divers fournisseurs à la SODECOTON.

ARTICLE 2 : CONDITIONS DE PARTICIPATION


Le présent appel d’offres est ouvert à tout prestataire exerçant dans le domaine de développement des
applications Web.

ARTICLE 3 : CONSULTATION ET RETRAIT DU DAO

Le présent dossier peut être consulté auprès des bureaux SODECOTON suivants :

- Direction Générale de la SODECOTON à Garoua B.P. 302 Tél.: 222-27-10-80, E-mail :


sodecoton@sodecoton.cm, fax : 222-27-20-68,
- Délégation de la SODECOTON à Yaoundé B.P. 304 Tél./fax : 222-20-19-72
- Représentation de la SODECOTON à Douala B.P. 1699 Tél. : 233-42-46-03.

Le dossier peut être retiré aux adresses ci-dessus indiquées moyennant remise d’une copie du
reçu de versement en espèces de la somme de 10 000 Francs CFA non remboursable auprès de
l’une des douze agences BICEC dans lesquelles le Compte Spécial CAS ARMP est Ouvert. Les
soumissionnaires devront se faire enregistrer en laissant leur adresse complète (boîte postale,
télécopie, télex, téléphone, etc.)

Pour toute demande d'éclaircissements sur le dossier d'appel d'offres, les soumissionnaires
pourront s'adresser aux différentes structures de la SODECOTON ci-dessus indiquées.

ARTICLE 4 : MODIFICATION DU DOSSIER D'APPEL D'OFFRES

Le Maître d’Ouvrage peut, à tout moment avant la date limite de dépôt des soumissions et pour
tout motif que ce soit, à son initiative ou en réponse à une demande d'éclaircissements formulée
par un candidat, modifier par additif le dossier d'appel d'offres. La modification sera notifiée par
correspondance directe à tous les candidats qui auront retiré les documents d'appel d'offres, ou
par voie de communiqué de presse.

Pour permettre aux candidats de prendre en considération d’éventuelles modifications dans la


préparation de leurs offres, le Maître d’Ouvrage peut reculer la date limite de dépôt des
soumissions.

ARTICLE 5 : PIECES CONSTITUANT LE DOSSIER D'APPEL D'OFFRES

Le présent dossier d'appel d'offres comprend les documents suivants :

Le présent dossier d'appel d'offres comprend les documents suivants :


Pièce n° 0 - L'Avis d'Appel d'Offres (AAO)
21
1 - Le Règlement Général de l’Appel d’Offres (RGAO)
2 - Le Règlement Particulier de l'Appel d'Offres (RPAO)
3 - Le Cahier des Clauses Administratives Particulières (CCAP)
4 - Le Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP)
5 - Le Cadre du Bordereau des Prix Unitaires (CBPU)
6 - Le Cadre du Détail Estimatif (CDE)
7 - Le Cadre du Sous-détail des Prix (CSDP)
8 - Le Modèle de Présentation de l’Offre (MPO)
9 - Le Modèle de Soumission (MS)
10 - Le Modèle de Caution de Soumission (MCS)
11 - Le Modèle de Caution de bonne exécution (MCBE)

ARTICLE 6 : PRESENTATION GENERALE DES OFFRES

Les offres présentées sous forme reliée devront être établies en quatre (4) exemplaires, un
original et trois copies marqués comme tels, et rédigées en français ou en anglais. Elles devront
être chiffrées par le soumissionnaire en Francs CFA toutes taxes comprises. Les soumissionnaires
devront présenter et calculer les prix unitaires et les prix globaux de leurs offres.

Les plis renfermant les soumissions seront contenus dans une enveloppe extérieure anonyme
portant la mention suivante :

APPEL D'OFFRES NATIONAL OUVERT N° 01/17/AONO/SDCC/CIPM PORTANT


SUR LA MISE EN PLACE D’UN SYSTEME DE GESTION DES APPELS D’OFFRES ET DEMANDES DE
PRIX AINSI QUE LA RECEPTION DES OFFRES DES DIVERS FOURNISSEURS A LA SODECOTON
A N'OUVRIR QU'EN SEANCE DE DEPOUILLEMENT

L'enveloppe extérieure devra contenir trois (3) enveloppes cachetées :

- La première enveloppe “A” qui portera la mention “Pièces administratives” contiendra les
documents ci-après :

a) Le modèle de présentation de l’offre (engagement du soumissionnaire) (voir modèle joint).

b) Une attestation de non-faillite établie par la Chambre de Commerce, d’Industrie, des Mines et
de l’Artisanat ou le Tribunal compétent du lieu de résidence du soumissionnaire et datant de
moins de trois mois.

c) Une attestation de domiciliation bancaire du soumissionnaire, délivrée par une banque agréée
par le Ministre en Charge des Finances du Cameroun.

d) Une caution bancaire de soumission, délivrée par la banque citée au point c), d’un montant de
300 000 FCFA.
L’absence de l’exemplaire original de la caution de soumission ou l’insuffisance du montant de
la caution entraînera le rejet pur et simple de l’offre lors du dépouillement sans aucun recours.

e) Le reçu de paiement des frais d'achat du dossier de consultation, tel que fixé dans l'avis d'appel
d'offres.

22
f) Une attestation signée du Directeur Général de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale ou
d’un Chef de Centre ou d’Agence de Prévoyance Sociale datant de moins de trois mois et
certifiant que le soumissionnaire a satisfait à ses obligations vis-à-vis de ladite Caisse.

g) Une attestation signée du Directeur des Impôts ou du Chef de Centre Provincial des Impôts
certifiant que le soumissionnaire a effectué les déclarations réglementaires et payé ses impôts
pour l'exercice en cours, datant de moins de trois mois (certificat d’imposition et attestation de
non-redevance).

h) Une attestation de non-exclusion temporaire ou définitive des Marchés Publics, datant de


moins de trois mois, délivrée par l’Agence de Régulation des Marchés Publics du Cameroun
(ARMP).

i) Une attestation de non redevance ;


j) Registre du Commerce ;
k) Patente en cours de validité ;
l) Carte de contribuable.

- La deuxième enveloppe “B” qui portera la mention “Spécifications techniques” contiendra les
documents ci-après :

1. une note de présentation du cabinet ;


2. la méthodologie et contenu proposés pour l’assistance;
3. le CV du représentant légal (Directeur Général ou Gérant) de l’entreprise ou de la société
4. la présentation de l’équipe qui assistera le représentant légal dans la réalisation de cette
mission ;
5. La justification de l’expérience de l’entreprise ou de la société dans des prestations similaires,
une expérience avec des sociétés du même secteur ou de la même taille que la SODECOTON
serait un atout ;
6. Le Cahier des Clauses Administratives Particulières (CCAP) (projet de marché).
7. Une attestation de capacité financière d’un montant de 5 millions de Fcfa émise par une
banque agréée.

- La troisième enveloppe “ C” qui portera la mention “Offre de prix” contiendra les documents ci-
après :

a)La soumission proprement dite suivant modèle joint.

b) Le détail des prix proposés dans les conditions du présent appel d'offres.

Il est également précisé que la SODECOTON assurera directement chaque fois que nécessaire le
transport des experts par voie aérienne entre Douala ou Yaoundé et Garoua, ainsi que leurs
déplacements par voie terrestre et leur hébergement (chambres d’hôtel ou campements
SODECOTON, restauration non comprise).

Les offres devront parvenir au plus tard le 24 janvier 2016 à 10 heures, à la Direction Générale de
la SODECOTON à Garoua sous pli fermé. Passé le délai indiqué, aucun pli ne sera plus accepté.
Aucune offre régulièrement déposée ne peut être ni modifiée ni retirée.

23
ARTICLE 7 : VALIDITE DE LA SOUMISSION

Le soumissionnaire reste engagé par son offre pendant trois mois à compter de la date limite fixée
pour la remise des soumissions.

ARTICLE 8 : EVALUATION DES OFFRES

8.1 Ouverture des plis

L’ouverture des plis sera effectuée par la Commission de Passation des Marchés de la SODECOTON
dans la salle de réunion de la Direction Générale de la société à Garoua. Elle sera faite en deux
phases :
- le 24 janvier 2016 à 11 heures au plus tard pour l’ouverture des enveloppes des offres
administratives et techniques ;

- La date de l’ouverture des offres financières sera fixée à l’issue de l’analyse technique. Ne seront
pris en compte que les offres des soumissionnaires qui auront obtenu une note au moins égale à
75 points sur 100.

Seuls les soumissionnaires qui le désirent peuvent assister à cette séance d’ouverture ou s’y faire
représenter par une personne dûment mandatée et ayant une parfaite connaissance du dossier.
Un seul représentant par soumissionnaire sera admis en salle à partir de 10 heures

8.2 Eclaircissements concernant l'offre

Pour une meilleure compréhension des offres, la CIPM a toute latitude de demander des
éclaircissements aux soumissionnaires. La demande d'éclaircissements et la réponse se feront par
écrit. Aucun changement de prix de l'offre ne sera demandé, proposé ou autorisé.

8.3 Examen préliminaire

La CIPM examinera les offres pour déterminer si elles sont complètes, si les garanties exigées ont
été fournies, si les documents ont été correctement signés, si elles contiennent des erreurs de
calcul et si les soumissions sont d'une façon générale en bon ordre. S'il y a contradiction entre le
montant en chiffres et le montant en lettres, le montant en chiffres prévaudra.
Si le cocontractant n'accepte pas la correction des erreurs, son offre sera rejetée. Toute offre
jugée non conforme sera rejetée d’office et aucune correction ultérieure ne sera acceptée.

8.4 Evaluation et comparaison des offres

La CIPM évaluera et comparera les offres dont elle aura au préalable déterminé qu’elles
répondent de façon substantielle aux conditions du présent appel d’offres. Cette évaluation
exclura et ne tiendra pas compte de toute clause de variation des prix insérée dans la soumission.

8.5. Critères d’évaluation

Critères d’évaluation
Pour la comparaison définitive des offres, les critères ci-après seront pris en compte :

24
- Critères éliminatoires
Sous peine de rejet du dossier, les pièces administratives et la caution de soumission devront être
impérativement produites en originaux. L’insuffisance du montant de la caution ou l’absence de
l’exemplaire original entraînera également le rejet pur et simple de l’offre lors du dépouillement
sans aucun recours.

8.5-a- Conformité du dossier administratif

Sous peine de rejet du dossier, les pièces administratives et la caution de soumission devront être
impérativement produites en originaux. L’insuffisance du montant de la caution ou l’absence de
l’exemplaire original entraînera également le rejet pur et simple de l’offre lors du dépouillement
sans aucun recours.

Pièces administratives Oui ou Non


Engagement du soumissionnaire
Attestation de non-faillite
Attestation de domiciliation bancaire
Caution bancaire en original
Attestation de non-exclusion des marchés publics
quittance d’achat dossier
Attestation CNPS certifiée, en cours de validité *
Attestation de non-redevance, en cours de validité *
Registre du commerce certifié, en cours de validité *
Attestation et plan de localisation signés par les services compétents des impôts
datant de moins de trois mois *
(*) : Ne concerne que les entreprises installées au Cameroun. Les entreprises étrangères ne
produiront pas ces documents.

- Critères essentiels

Grille d’analyse
Critère Libelle Note Maximale Note Obtenue
Critère N° 1 Approche méthodologique 5
Critère N° 2 Conformité de la solution au cahier des charges 60
Critère N° 3 Qualité du support technique de l’hébergeur 5
Critère N° 4 Formation des utilisateurs 5
Critère N° 5 Référence du soumissionnaire 5
Critère N° 6 Référence de la solution 5
Critère N° 7 Qualification et référence des experts 5
Critère N° 8 Délai d’exécution et chronogramme 5
Critère N° 9 Service Après-vente 5
Total 100
Elements de notation du critère N° 2
- Spécificité technique
Rubrique Note maximale Note obtenue

Architecture Web et Module 7

25
Utilisation d’une base de données oracle 4

Gestion des accès concurrents 3

Temps de réponses de l’application 2

Sécurité et reprise après incident 3

Sécurité - limitation des incidents 3

Sauvegarde et archivage des données 2

Historique des opérations 2

Historique des accès 2

Fonctionnement dans un cloud hybride 2

Accès sécurisé à l’application 5

Total 35

Gestion des offres fournisseurs

Rubrique Note maximale Note obtenue

Intégration dans le système existant 5

Gestion des fournisseurs 5

Gestion des demandes des prix 5

Gestion des réponses 5

Gestion des dépouillements 5

Total 25

Seuls les candidats qui auront totalisé à l’issue de l’évaluation une note au moins égale à 75 points
sur 100 seront retenus.

- Critère financier 100 points


L’offre financière toutes taxes comprises sera prise en considération de la manière suivante : K =
Po/Pn x 100 où Po est l’offre le moins-disant, Pn l’offre du soumissionnaire et K la note attribuée
au dit soumissionnaire.

ARTICLE 9 : ATTRIBUTION DU MARCHE

9.1 Mode d'attribution


A l’issue de l’analyse technique chaque soumissionnaire obtiendra une note technique Nt. Les
soumissionnaires retenus à l’issue de l’analyse technique recevront en outre une note financière
Nf à l’issue de l’analyse financière. Pour la détermination de la note globale Ng de chaque

26
soumissionnaire retenu, les notes techniques et les notes financières seront pondérées de 60 % et
40 % respectivement, soit Ng = Nt x 60 % + Nf x 40 %. Le marché sera attribué au soumissionnaire
dont la proposition technique et financière aura été reconnue le moins disant à l’issue de ce
processus.

La notification de l’attribution du marché se fera par voie de communiqué de presse ou par tout
autre moyen. Le Maître d’Ouvrage se réserve le droit d’annuler le présent appel d’offres avant
attribution sans qu’il y ait lieu à réclamation.

9.2 Libération de la caution de soumission


A la publication du résultat de l’appel d’offres, les soumissionnaires non retenus sont invités à
retirer leurs soumissions dans un délai de quinze (15) jours sous peine de destruction. Ils pourront
par ailleurs récupérer leur caution de soumission sur demande écrite adressée au Maître
d’Ouvrage à Garoua. En tout état de cause, la publication du résultat de l’appel d’offres tiendra
lieu de main levée des cautions.

9.3 Edition et diffusion du marché

Dix (10) exemplaires du marché seront édités et diffusés par le Maître d’Ouvrage.

27
PIECE N° 3 - CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP) PROJET DE
MARCHE

CHAPITRE A - GENERALITES

ARTICLE 1 : OBJET DU MARCHE

Appel d’Offres National Ouvert pour la mise en place d’un système de gestion des appels d’offres
et demandes de prix ainsi que la réception des offres des divers fournisseurs a la SODECOTON.

ARTICLE 2 : DESCRIPTION DETAILLEE DE LA PRESTATION

La description détaillée de la prestation est indiquée dans le cahier des Clauses Techniques
Particulières

ARTICLE 3 : PROCEDURE DE PASSATION DU MARCHE

Le présent marché est passé après appel d'offres National Ouvert en procédure d’urgence.

ARTICLE 4 : TEXTES GENERAUX APPLICABLES AU PRESENT MARCHE

Le présent Marché est soumis :

1. La Loi N° 2016/018 du 14 décembre 2015 portant loi de finances de la République du


Cameroun pour l'exercice 2017 ;
2. La loi N° 2013/017 du 16 décembre 2013 portant loi de finances de la République du
Cameroun pour l'exercice 2014, fixant les nouvelles modalités d’application du régime
fiscal et douanier des marchés publics ;
3. Le décret N° 2004/275 du 24 septembre 2004 portant Code des Marchés Publics et sa
circulaire N° 004/CAB/PM du 30 Novembre 2005 relative à l’application du Code des
Marchés Publics;
4. Le décret n°2012/074 du 08 mars 2012 portant création, organisation et fonctionnement
des commissions de Passation des Marchés Publics ;
5. Le décret n°2012/075 du 08 mars 2012 portant organisation du Ministère des Marchés
publics ;
6. Le décret n°2012/076 du 08 mars 2012 modifiant et complétant certaines dispositions du
décret n°2001/048 du 23 février 2001 portant création, organisation et fonctionnement de
l’ARMP ;
7. Le décret n°2013/271 du 05 Août 2013 modifiant et complétant certaines dispositions du
décret n°2012/074 du 08 mars 2012 portant création, organisation et fonctionnement des
Commissions de Passation des Marchés Publics ;
8. La Circulaire N0 003/CAB/PM du 18 Avril 2008 relative au respect des règles régissant la
passation, l’exécution et le contrôle des marchés publics ;

28
9. La circulaire n°002 /CAB/PM du 31 janvier 2011 portant amélioration de la performance du
système des marchés publics ;
10. La circulaire n° 003/CAB/PM du 31 janvier 2011 portant sur les modalités de gestion des
changements des conditions économiques des marchés publics ;
11. La circulaire n°001/CAB/PR du 19 juin 2012 relative à la passation et au Contrôle de
l’exécution des Marchés Publics ;
12. La circulaire N° 001/C/MINFI du 28 décembre 2016 Portant Instructions Relatives à
l’Exécution des lois de Finances, au Suivi et au Contrôle de l’Exécution du Budget de l’Etat,
des Etablissements Publics Administratifs, des Collectivités Territoriales Décentralisées et
des autres Organismes Subventionnés pour l’Exercice 2017 ;
13. N°004/LC/MINMAP/CAB portant modalités de délivrance du visa préalable à la signature
de certains marchés publics.
14. Les textes régissant les corps de métiers ;
15. Les normes en vigueur;
16. D’autres textes spécifiques au domaine concerné par le marché.

ARTICLE 5 : PIECES CONSTITUTIVES DU MARCHE

Les pièces constitutives du marché sont par ordre de priorité les suivantes :

- Le Cahier des Clauses Administratives Particulières (CCAP)


- Le Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP)
- Les Bordereaux des Prix
- L’engagement du soumissionnaire
- L’offre du soumissionnaire dans toutes les dispositions non contraires aux Cahiers des Clauses
Techniques et des Clauses Administratives ci-dessus cités.

ARTICLE 6 : LIEU D’EXECUTION

La mission se déroulera à Garoua ou partout où besoin sera exprimé par la Maître d’Ouvrage. La
réponse à toute sollicitation du Maître d’Ouvrage devra intervenir sous huitaine au plus tard.

CHAPITRE B - CLAUSES FINANCIERES

ARTICLE 7 : MONTANT DU MARCHE

Le montant du présent marché est de …………………. F/CFA. Il est ferme et est établi toutes taxes
comprises.

ARTICLE 8 : INOBSERVATION DES CLAUSES DU CONTRAT

La non observation de l’une des clauses du contrat entrainera sa mise en cause.

ARTICLE 9 : REGIME FISCAL ET DOUANIER

29
Le marché est soumis à tous les impôts et taxes en vigueur dans la République du Cameroun,
conformément aux dispositions de la loi N° 2016/018 du 14 décembre 2016 portant loi de finances de la
République du Cameroun pour l'exercice 2017.

ARTICLE 10 : MODALITES DE PAIEMENT

Le règlement de la prestation sera effectué par le Maître d’Ouvrage et tiendra compte de toutes
les retenues à la source en vigueur selon les contraintes fiscales au moment du paiement.

Les paiements seront effectués en Francs CFA sur le compte n° (RIB Complet) ouvert auprès de la
banque ___________ au nom de _________________.

ARTICLE 11 : TIMBRE ET ENREGISTREMENT DU MARCHÉ

Sept (7) exemplaires originaux du marché seront timbrés et enregistrés par les soins et aux frais du
cocontractant dans les délais et conditions du Code Général des Impôts du Cameroun.

CHAPITRE C - DISPOSITIONS DIVERSES

ARTICLE 12 : CAS DE FORCE MAJEURE

En cas de force majeure, le cocontractant ne pourra voir sa responsabilité dégagée que s'il a averti
par écrit le Maître d’Ouvrage de son intention d'invoquer cette force majeure et ce avant la fin du
vingtième jour qui a succédé à l'événement. En tout état de cause, il appartient au Maître
d’Ouvrage d’apprécier cette force majeure et les preuves fournies.

ARTICLE 13 : RESILIATION DU MARCHE

Le présent marché peut être résilié dans les conditions et formes prévues par la réglementation en
vigueur au Cameroun.

ARTICLE 14 : LITIGES

Tout litige survenant entre les parties contractantes fera l'objet d'une tentative de conciliation par
entente directe. En cas de désaccord, le litige sera porté devant les tribunaux compétents de
Garoua.

ARTICLE 15 : VALIDITE ET ENTREE EN VIGUEUR DU MARCHE

Le présent marché ne deviendra valide qu’après sa signature par le Directeur Général de la


SODECOTON et entrera en vigueur dès sa notification au prestataire.

30
Page __ et dernière du marché n° 01/17/M/SDCC/CIPM passé après appel d'offres National Ouvert
en procédure d’urgence avec __________________ pour _______________________, pour un
montant de …………………………. Francs CFA toutes taxes comprises.

Lu et accepté, Signé,

Le Cocontractant Le Directeur Général


de la SODECOTON

31
PIECE N° 4 : TERMES DE REFERENCE (TDR)

TERMES DE RÉFÉRENCE

I. Contexte et justification

La SODECOTON dispose d’un système de gestion des approvisionnements et commandes


développé dans un environnement ORACLE permettant à l’entreprise de gérer les demandes des
prix des articles à commander auprès des différents fournisseurs.
Un module de gestion des propositions des commandes (PC) est utilisé dans les différentes
directions opérationnelles pour l’établissement des demandes d’achat (DA) suivant leurs besoins
en consommable ou articles stockés.
Le fichier Fournisseurs géré également dans le système, étant reparti par domaine de
compétence, les demandes de prix généré au niveau des services des commandes et achats sont
associées aux domaines de compétence et envoyé électroniquement aux fournisseurs suivant leur
appartenance aux différentes catégories.
Ce système permet également la saisie des réponses et la génération des états comparatifs
des offres fournisseurs. Un bon de commande est généré à la fin du processus après attribution
de la commande à un fournisseur précis.
Pour des besoins de suivi administratif et fiscal, les fournisseurs SODECOTON doivent
disposer d’un agrément fourni par la société en début d’exercice. Un ensemble de leurs
documents administratifs sont envoyés à la SODECOTON pour étude et attribution d’un agrément
pour les dossiers conformes.
Ainsi, dans l’optique de faciliter la gestion et le suivi des appels d’offres, la SODECOTON se
propose de mettre en place une plateforme en ligne de consultation et de réception des offres
fournisseurs. Cette plateforme devra s’intégrer dans l’environnement actuel et interagir avec le
système de gestion des approvisionnements utilisé à la SODECOTON.

II. résultats attendus


Cette assistance qui porte sur les :

1) Fonctionnalités de base du système à mettre en place

- Module de gestion des fournisseurs

32
Le système à mettre en place doit offrir un espace fournisseur pour :
- la consultation des demandes de prix envoyé par la SODECOTON
- La saisie des offres financières avec possibilité de générer des factures correspondantes
intégrant l’entête fournisseur
- L’envoi des documents administratifs pour les demandes d’agrément ;
- La possibilité au fournisseur de consulter l’agrément octroyé ;
- L’édition des statistiques des demandes reçus, des offres financières envoyés et les bons de
commandes établis.
Une synchronisation doit être faite avec le fichier Fournisseur (au moins 1000) utilisé dans le
système de gestion des approvisionnements de la SODECOTON.

- Module d’envoi des demandes de prix


La génération des demandes de prix suivant les domaines de compétences des fournisseurs est
effectuée dans le système de gestion des approvisionnements SODECOTON.
De ce fait, le nouveau système à mettre en place devra :
- récupérer automatiquement ces informations et envoyer aux fournisseurs les demandes
correspondantes.
- Une date de validité des demandes de prix est à prendre en compte dans la gestion des
demandes envoyées.
- Les demandes traitées ou expirées doivent être automatiquement clôturées
- une notification par mail et SMS est à prévoir pour la confirmation des envois.
- Prévoir également les états statistiques pour :
• de demandes envoyées par fournisseur,
• les demandes traitées et le nombre de réponses reçus
• Les demandes expirées sans réponses par période
• L’historique des envois par mail et SMS
• Etc.
- Module de saisie des réponses
Un espace d’enregistrement des offres fournisseurs est à prévoir suivant les demandes de prix
reçues.
Ainsi :
- L’enregistrement des réponses ne peut être possible que pour les demandes de prix non
clôturées.
- Les enregistrements des réponses ne sont possible que pour les fournisseurs agréés ;
- Une réponse enregistrer ne peut être accessible qu’à la date de dépouillement prévu
- Les réponses envoyés en retard doivent être rejeté automatiquement avec notification par
mail du motif du rejet ;
- Une facture devra être générée automatiquement après saisie des offres
- Le système doit prévoir également la génération d’un fichier contenant les différentes
offres financières des fournisseurs par demande de prix à interfacer automatiquement
avec le module de saisie des réponses du système de gestion des approvisionnements
utilisé à la SODECOTON
- De même Le système devra fournir à tout moment :
• Les statistiques des réponses par fournisseur
• Les statistiques des réponses par demande de prix

33
• Etc.
- Module de dépouillement des résultats
Dans l’optique de sécuriser les offres financières des fournisseurs, l’accès aux réponses par
demande de prix ne doit être possible qu’une fois la date de dépouillement arrivée.
Un état comparatif des différentes des offres fournisseurs par demande de prix devra être
généré automatiquement. Les prix devant être en toutes taxes comprises rendu Garoua.
2) Déploiement et mise en service
- Licence
Prévoir d’éventuelles extensions par rapport au schéma initial

- Formation
Une formation sur le système à mettre en place est à prévoir pour au mois 03
administrateurs.

- Mise en service

Le prestataire s’occupera de l’hébergement du système et sa disponibilité en temps réel.


L’option d’un déploiement sur le Cloud devra être envisagée.
Après déploiement du système, le prestataire assurera le service après-vente du produit livré.
Il effectuera les actions de maintenance qui s’imposent pour le bon fonctionnement et la
pérennité de l’application sur la base d’un contrat de maintenance à mettre en place.

III. Organisation du travail

L’organisation du travail dépendra de chaque type de prestation

De manière générale, la mission se déroulera à Garoua ou partout où le besoin fera exprimé par
le Maître d’Ouvrage.

La réponse à toute sollicitation du Maître d’Ouvrage devra intervenir sous huitaine au plus tard.

Toutefois, pour le cas particulier de prestation à caractère urgent, le délai de réponse devra être le
plus bref possible.

IV. Durée de la prestation

La durée de cette assistance est de ……………………………………………..

V. Qualification des prestataires

La participation au présent appel d’offres est ouverte aux sociétés/personnes compétentes en la


34
matière.

PIECE N° 5 : PROPOSITION TECHNIQUE, TABLEAUX TYPES.

4A. Lettre de soumission de la proposition technique

[Lieu, date]

À : [Nom et adresse de l’Autorité Contractante]

Madame/Monsieur,

Nous, soussignés, [titre à préciser], avons l’honneur, conformément à votre AONO N°01/17
du…..relatif au ……………………………………, de vous soumettre ci-joint, notre proposition technique
pour la prestation objet dudit AOIO.

Au cas où cette proposition retiendrait votre attention, nous sommes entièrement disposés, sur la
base du personnel proposé à entamer des négociations pour la meilleure conduite du projet.

Aussi, prenons-nous un ferme engagement pour le respect scrupuleux du contenu de ladite


proposition technique, sous réserve des modifications éventuelles qui résulteraient des
négociations du contrat.

Veuillez agréer, Madame/Monsieur…….., l’expression de nos salutations distinguées./-

Signature du représentant habilité : Nom et titre du signataire :


Nom du Candidat : Adresse :

35
4B. Références du Candidat

Services rendus pendant les cinq dernières années qui illustrent le mieux vos qualifications

À l’aide du formulaire ci-dessous, indiquez les renseignements demandés pour chaque mission
pertinente que votre société/organisme a obtenue par contrat, soit en tant que seule société, soit
comme l’un des principaux partenaires d’un groupement.

Nom de la Mission : Pays :

Lieu : Personnel spécialisé fourni par votre


société/organisme (profils) :

Nom du Client: Nombre d’employés ayant participé à la


Mission :

Adresse : Nombre de mois de travail ;


durée de la Mission :

Délai :

Date de démarrage : Date d’achèvement : Valeur approximative des services


(mois/année) (mois/année) (en francs CFA HT) :

Nom des prestataires associés/partenaires Nombre de mois de travail de spécialistes


éventuels : fournis par les prestataires associés :

Nom et fonctions des responsables (Directeur/Coordinateur du projet, Responsable de l’équipe) :

Descriptif du projet :

Description des services effectivement rendus par votre personnel :

Nom du candidat :

Produire justificatifs

36
4C. Observations et suggestions du consultant sur les termes de référence et sur les données,
services et installations devant être fournis par l’Autorité Contractante

Sur les termes de référence :

1.

2.

3.

4.

5.

Sur les données, services et installations devant être fournis par l’Autorité Contractante :

1.

2.

3.

4.

5.

37
4D. Descriptif de la méthodologie et du plan de travail proposés pour accomplir la mission

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

38
4F. Modèle de Curriculum Vitae (CV) du personnel spécialisé proposé

Poste : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
.......................................................
Nom du Candidat : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
..............................................
Nom de l’employé : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
..............................................
Profession : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
...................................................
Diplômes : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . .
....................................................
Date de naissance : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
............................................
Nombre d’années d’emploi par le Candidat : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
.......................
Nationalité : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
...................... .........
Affiliation à des associations/groupements professionnels : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
...............

....................................................................................
.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Attributions spécifiques : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..
..........................................

Principales qualifications :

[En une demi-page environ, donner un aperçu des aspects de la formation et de l’expérience de
l’employé les plus utiles
à ses attributions dans le cadre de la mission. Indiquer le niveau des responsabilités exercées par
lui/elle lors de missions antérieures, en en précisant la date et le lieu.]

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
......................................................

Formation :
[En un quart de page environ, résumer les études universitaires et autres études spécialisées de
l’employé, en indiquant les noms et adresses des écoles ou universités fréquentées, avec les dates
de fréquentation, ainsi que les diplômes obtenus.]

Pièces Annexes :

- Copie certifiée conforme du diplôme le plus élevé et éventuellement une attestation de l’ordre
du corps de métier

39
- Attestation de disponibilité

....................................................................................
.........................................................

Expérience professionnelle :

[En deux pages environ, dresser la liste des emplois exercés par l’employé depuis la fin de ses
études par ordre chronologique inverse, en commençant par son poste actuel. Pour chacun,
indiquer les dates, nom de l’employeur, titre du poste occupé et lieu de travail. Pour les dix
dernières années, préciser en outre le type d’activité exercée et, le cas échéant, le nom de clients
susceptibles de fournir des références.]

....................................................................................
....................................................

Connaissances informatiques :

[Indiquer, le niveau de connaissance]

Langues :

[Indiquer, pour chacune, le niveau de connaissance : médiocre/moyen/ bon/excellent, en ce qui


concerne la langue lue/écrite/ parlée.]

........................... ................................... .....................


.............................................................

Attestation :

Je, soussigné, certifie, en toute conscience, que les renseignements ci-dessus rendent fidèlement
compte de ma situation, de mes qualifications et de mon expérience.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . Date : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
[Signature de l’employé et du représentant habilité du consultant]
Jour/mois/année

Nom de l’employé : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
...........................................

Nom du représentant habilité : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


.....................................

40
Rapports Date

1. Rapport initial

2. Rapports d’avancement
a. Premier rapport d’avancement
b. Deuxième rapport d’avancement
3. Projet de rapport final
4. Rapport final

41
PIECE N° 6 : PROPOSITION FINANCIERE, TABLEAUX TYPES

5.A. Lettre de soumission de la proposition financière

[Lieu, date]

À : [Monsieur Le Directeur Général de la SODECOTON]

Madame/Monsieur,

Nous, soussignés, avons l’honneur de vous proposer nos services, à titre de prestataire, pour [titre
des services] conformément à votre Avis d’Appel d’Offres National Ouvert n°39 [à indiquer] en
date du [date] et à notre Proposition (notre Propositions financière).

Vous trouverez ci-joint notre Proposition financière qui s’élève à [montant en lettres et en chiffres
ainsi que le(s) lot(s) et la clef de répartition francs CFA/devise, le cas échéant]. Ce montant net
d’impôts, de droits et de taxes, que nous avons estimé par ailleurs à [montant(s) en lettres et en
chiffres].

Notre Proposition financière a pour nous force obligatoire, sous réserve des modifications
résultant de la négociation du Contrat, jusqu’à l’expiration du délai de validité de la Proposition,
c’est-à-dire jusqu’au [date].

Nous savons que vous n’êtes tenue/tenu d’accepter aucune des propositions reçues. Veuillez
agréer, Madame/Monsieur, l’assurance de notre considération distinguée.

Signature du représentant habilité : Nom et titre du signataire :


Nom du Candidat : Adresse :

42
5.B. Etat récapitulatif des coûts

Coûts Monnaie(s)(7) Montant(s)

Sous-total

Impôts, droits, taxes, et autres charges fiscales

Montant total de la Proposition financière


5.C. Ventilation des coûts par activité

Activité no : Activité no : Description :

Composantes du prix Monnaie(s) Montant(s)

Rémunération

Frais divers

Sous-total

43
Prix unitaires
(en chiffres)
Désignation des tâches et prix unitaires en toutes
N° Prix Unité
lettres En devise, le
(F CFA HTVA)
cas échéant

5.J. Cadre du détail estimatif

Prix unitaires Prix total

N° Prix Désignation Unité Quantité En En


(F CFA dévises, le (F CFA dévises,
HTVA) cas HTVA) le cas
échéant échéant
ANNEXE 7 : MODELE DE CAUTION DE SOUMISSION

Attendu que ____________________ (ci-dessus désigné comme "le soumissionnaire"), a soumis son
offre en date du ___________ pour _____________
relatif à l’appel d'offres National Ouvert n° 01/17/AONO/SDCC/CIPM (ci-dessous désignée l’offre),
Nous _____________________________________ ayant notre siège à _____________________ (ci-
dessous désigné comme la banque)

Sommes tenus à l'égard de la SODECOTON que la banque s’engage à régler intégralement à ladite
SODECOTON la somme de __________________, s’obligeant elle-même, ses successeurs et
assignataires. Signé et authentifié par ladite banque le ______________ jour de ______________.

Les conditions de cette obligation sont les suivantes :

1. Si le soumissionnaire retire son offre pendant la période de validité spécifiée par lui sur sa
soumission, ou

2. Si le soumissionnaire, s’étant vu notifié l’acceptation de son offre par la SODECOTON pendant la


période de validité

- manque à signer ou refuse de signer le Marché alors qu’il est requis de le faire, ou

- manque à fournir ou refuse de fournir le cautionnement de bonne exécution ou le cautionnement


de garantie, comme prévu dans le Règlement Particulier de l’Appel d’offres.

Nous nous engageons à payer à la SODECOTON un montant allant jusqu’au maximum de la somme
stipulée ci-dessus, dès réception de sa première demande écrite, sans que la SODECOTON soit tenue
de justifier sa demande, étant entendu toutefois que, dans sa demande, la SODECOTON notera que
le montant qu’elle réclame lui est dû parce que l’une ou l’autre des conditions ci-dessus, ou toutes les
deux, sont remplies, et qu’elle spécifiera quelle ou quelles condition(s) a ou ont joué.

La présente caution demeurera valable jusqu’au trentième jour inclus au-delà de la fin du délai de
validité des offres. Toute demande de la SODECOTON tendant à la faire jouer devra parvenir à la
banque dans ce délai.

Signature et cachet des Garants

Date _______________________
Adresse ____________________

DAO 01/17 Page 2


ANNEXE 8 : MODELE DE CAUTION D’AVANCE DE DEMARRAGE

Attendu que ____________________ (ci-dessus désigné comme "le soumissionnaire"), a soumis son
offre en date du ___________ pour la fourniture au Maître d’Ouvrage de _______________ objet du
dossier d’appel d’offres n° 01/17/AONO/SDCC/CIPM (ci-dessous désignée l’offre)

Nous __________________________________________________________ ayant notre siège à


_________________________ (ci-dessous désigné comme la banque)

Déclarons par la présente garantir pour le compte de ________ au profit du Maître d’Ouvrage, le
paiement de la somme maximale de ________ correspondant à l’avance toutes taxes comprises du
marché n°________, somme payable dès réception de sa première demande écrite, sans qu’elle soit
tenue de justifier sa demande, étant entendu toutefois que, dans sa demande, le Maître d’Ouvrage
notera que le montant qu’elle réclame lui est dû parce que l’une ou l’autre des conditions ci-dessus,
ou toutes les deux, sont remplies, et qu’elle spécifiera quelle ou quelles condition(s) a ou ont joué.

La présente garantie entrera en vigueur et prendre effet dès réception de cette avance sur le compte
de ________________ ouvert auprès de la banque __________________, sous le
n°___________________________

La présente garantie est valable jusqu’à la réception définitive de la fourniture.

Signature et cachet des Garants

Date _______________________
Adresse ____________________

DAO 01/17 Page 3


Annexe n° 3 : Modèle de cautionnement définitif
Banque :
Référence de la Caution : N° ……………..................................………..

Adressée à [indiquer le Maître d’Ouvrage et son adresse ] Cameroun, ci-dessous désigné « le


Maître d’Ouvrage »

Attendu que …………….............................................................................……….. [nom et adresse du


fournisseur], ci-dessous désigné « le
Fournisseur », s’est engagé, en exécution du marché désigné « le marché », à réaliser
[indiquer la nature des fournitures ]

Attendu qu’il est stipulé dans le marché que le Fournisseur remettra au Maître d’Ouvrage un
cautionnement définitif, d’un montant égal à [indiquer le pourcentage compris entre 2 et 5 %] du
montant de la tranche du marché correspondant, comme garantie de l’exécution de ses obligations de
bonne fin conformément aux conditions du marché,

Attendu que nous avons convenu de donner au Fournisseur ce cautionnement,


Nous,
……………...........................................................................................................................................
.....................................……….. [nom et adresse de banque], représentée par
……………..........................................................................................................................………..
[noms des signataires],
ci-dessous désignée « la banque », nous engageons à payer au Maître d’Ouvrage, dans un délai
maximum de huit (08) semaines, sur simple demande écrite de celui-ci déclarant que le Fournisseur
n’a pas satisfait à ses engagements contractuels au titre du marché, sans pouvoir différer le paiement ni
soulever de contestation pour quelque motif que ce soit, toute somme jusqu’à concurrence de la
somme de ……………........................................... [en chiffres et en lettres].

Nous convenons qu’aucun changement ou additif ou aucune autre modification au marché ne


nous libérera d’une obligation quelconque nous incombant en vertu du présent cautionnement
définitif et nous dérogeons par la présente à la notification de toute modification, additif ou
changement.

Le présent cautionnement définitif prend effet à compter de a signature et dès notification d u


m a r c h é . La caution sera libérée dans un délai (indiquer le délai) à compter de la date de
réception provisoire des fournitures.

Après le délai susvisé, la caution devient sans objet et doit nous être automatiquement retournée
sans aucune forme de procédure.

Toute demande de paiement formulée par le Maître d’Ouvrage au titre de la présente garantie doit
être faite par lettre recommandée avec accusé de réception, parvenue à la banque pendant la
période de validité du présent engagement.

Le présent cautionnement définitif est soumis pour son interprétation et son exécution au droit
camerounais. Les tribunaux camerounais seront seuls compétents pour statuer sur tout ce qui
concerne le présent engagement et ses suites.

Signé et authentifié par la banque


…..........................……….., le
[signature de la banque]

DAO 01/17 Page 4


LISTE DES ETABLISSEMENTS BANCAIRES ET ORGANISMES FINANCIERS DE PREMIER RANG AGREES
PAR LE MINISTRE DES FINANCES, AINSI QUE DES ASSUREURS AUTORISES A EMETTRE LES CAUTIONS
ET LES CONTRATS D’ASSURANCES DANS LE CADRE DES MARCHES PUBLICS.

I- LES BANQUES

1- Afriland First Bank (First Bank)


2- Banque Atlantique
3- Banque Internationale du Cameroun pour l’Epargne et le Crédit (BICEC)
4- CitiBank N.A. Cameroun (CITI-C)
5- Commercial Bank of Cameroon (CBC)
6- Ecobank Cameroun (ECOBANK)
7- National Financial Credit Bank (NFC-BANK)
8- Société Commerciale de Banque au Cameroun (CA-SCB)
9- Société Générale des Banques au Cameroun (SGBC)
10- Standard Chartered Bank Cameroun (SCBC)
11- Union Bank of Cameroun (UBC)
12- United Bank of Africa (UBA)
13- BGFI

II- LES ASSURANCES

1- ACTIVA ASSURANCE
2- CHANAS ASSURANCE
3- ZENITHE INSURANCE

DAO 01/17 Page 5