Vous êtes sur la page 1sur 9

LE NOËL DES LUTINS

Scène 1

La salle des lutins emballeurs de cadeaux. Table longue avec un cadeau à moitié emballé. Rouleaux qui
traînent. Un lutin dort, trois jouent aux cartes, deux regardent la télé, deux jouent sur une console ; un
lutin grognon boude dans un coin, un lutin schtroumf lit une BD. Un lutin farceur fait éclater un sac en
papier près du dormeur, ce qui réveille celui-ci en sursaut.
D’un gros carton sur le côté de la scène sort la tête d’un journaliste.

JOURNALISTE Ici Radio Pôle Nord, la radio qui ne perd pas le nord, en reportage chez le Père
Noël. Nous sommes dans l’atelier des lutins emballeurs de cadeaux. Noël n’est pas loin, mais il semble
que ça tourne un peu au ralenti, chez nos amis lutins. (Il se cache)

GUETTEUR (entrant) Ohé ! Quelqu’un peut me remplacer ? J’en ai assez de faire le guet.

LUTIN JOUEUR 1 N’oublie pas que tu as perdu à la belote, et que le gage c’était un tour de
garde.

GUETTEUR Oui, mais moi j’m’ennuie...

LUTIN JOUEUR 2 Un gage c’est un gage ! Allez zou ! (Le guetteur repart en maugréant)

Coup de sifflet. Tout le monde s’affole, reprend sa place autour de la table de travail.

GUETTEUR Euh... désolé, c’est une fausse alerte... J’ai cru voir le Grand Lutin...

Tout le monde le rabroue, le hue, le traite de lutin à foie jaune, de moule à gaufres, de sapajou.

LUTIN GROGNON (désignant le dormeur) Et ça n’a même pas éveillé cet imbécile !

Tous reprennent leurs jeux et activités diverses. Nouveau coup de sifflet. Protestations.

GUETTEUR (entrant en trombe) C’est fois c’est vrai, les gars, voilà le Grand Lutin !

Tous se mettent enfin en mouvement, mais dans l’affolement ils prennent des places un peu n’importe
comment. Le Grand Lutin entre.
Scène 2

GRAND LUTIN C’est quoi ce bazar ! C’est comme ça que vous travaillez ! Qu’est-ce qu’il fait à
dormir celui-là !

LUTIN FARCEUR C’est pas faute d’avoir essayé de le réveiller !

GRAND LUTIN La paix ! Il va falloir vous secouer mes lascars, car j’ai une très mauvaise
nouvelle à vous annoncer. Le Père Noël est malade, très malade !

LUTIN GROGNON C’est une blague ! Il est jamais malade, le Père Noël ! Plus il fait froid, plus il
est en bonne santé !

LUTIN SCHTROUMFJamais un rhume ! Jamais une grippe !

GRAND LUTIN Et le réchauffement climatique, vous avez entendu parler ? La banquise qui
fond, les glaciers qui reculent. Vous croyez que c’est bon pour les ours blancs et pour le Père Noël ?

LUTIN NINTENDO Tu veux nous faire marcher, ça prend pas !

GRAND LUTIN Je me doutais bien de votre réaction, bande de mules, aussi j’ai demandé au
docteur de venir. Docteur ! (Le Docteur entre)

Scène 3

GRAND LUTIN Doc, les lutins ne me croient pas !

DOCTEUR Par la bave du crapaud, qu’est-ce qu’ils ne croient pas, ces merlans frits ?

GRAND LUTIN Ils disent que c’est impossible que le Père Noël soit malade.

DOCTEUR Impossible... impossible... Par le fiel du chacal, il n’est rien d’impossible en ce bas
monde ! Le Père Noël est malade, eh oui, mais pas d’un rhume, ni d’une vulgaire grippe, en réalité le
Père Noël fait une dépression !

LES LUTINS Une dépression !


DOCTEUR Oui, une dépression ! Et carabinée ! Par la morve du fennec, il n’a plus goût à rien, il
reste au lit toute la journée, il n’ouvre même plus les lettres des enfants. La catastrophe, quoi !

GRAND LUTIN Et il refuse de prendre les pilules du docteur. Noël est dans quelques jours,
vous voyez ce qu’il nous reste à faire...

LUTIN FARCEUR Ecrire aux enfants qu’il n’y aura pas de cadeaux cette année !

LUTIN GROGNON Chercher un autre toubib, celui-là est complètement nul.

LUTIN DORMEUR Se mettre nous aussi au lit, et sans tarder.

GRAND LUTIN Bande de crétins ! Voulez-vous priver les petits enfants de Noël ?! Vous êtes
donc sans coeur et sans courage ! Non, nous allons relever le défi et faire le boulot du Père Noël !
Quand il sera guéri, il sera fier de nous ! Vive le Père Noël !

LUTINS (en choeur) Vive le Père Noël !

LUTIN JOUEUR 3 Bon, ok, on veut bien faire le boulot, mais en quoi ça consiste exactement ?

LUTIN JOUEUR 2 Nous, à part emballer... et encore...

GRAND LUTIN D’abord il faut dépouiller le courrier. (Il siffle et le lutin facteur arrive).

Scène 4

Le lutin facteur déverse une pleine caisse de lettres.

LUTIN NINTENDO Qu’est-ce qu’on fait de ça ?

GRAND LUTIN On ouvre, on lit, on prend des notes, on prépare les cadeaux demandés.

LUTIN GROGNON Trop compliqué, je démissionne.

GRAND LUTIN Restez ici ! Ou j’appelle le Grand Troll !

LUTIN GROGNON Oh non, pas le Grand Troll ! (Il revient)

DOCTEUR (au Grand Lutin) C’est quoi cette histoire de Grand Troll ?
GRAND LUTIN Le Grand Troll est un monstre horrible qui rôde dans la forêt, il adore dévorer
les petits lutins rebelles.

LUTIN SCHTROUMF (à part) Moi, j’y crois pas au Grand Troll.

LUTIN GUETTEUR Toi, de toute façon, tu fais jamais comme les autres. Je me demande bien d’où
tu viens, d’ailleurs...

GRAND LUTIN Bon, allez, tout le monde en position ! Sur ce, je vous laisse, j’ai une course à
faire. (Il sort avec le docteur) A tout à l’heure !

Scène 5

Les lutins sur une seule file. L’un ouvre l’enveloppe, l’autre sort la lettre, le troisième en lit un bout, le
quatrième un autre bout, etc : “Cher Père Noël, je m’appelle Léonie et j’habite à Saint-Denis de Jouhet,
cette année je voudrais une Barbie, une DS et un... elle écrit mal, je n’arrive pas à lire - évidemment cet
idiot ne sait pas lire - si, je sais lire, mais je ne lis que le lutin pas le français - une DS et un tutu de
danseuse. Je t’aime beaucoup, Père Noël et je te fais de gros bisous. PS : S’il te plaît, Père Noël, pas de
jeux éducatifs.

LUTIN JOUEUR 3 Barbie, DS, tutu de danseuse.

LUTINS (en choeur) Barbie, DS, tutu de danseuse.

LUTIN JOUEUR 2 Où on va trouver ça ?

LUTIN NINTENDO Y’a des usines en Chine qui font ça très bien, il paraît !

LUTIN NINTENDO 2 Y’a même des pays où ce sont les enfants qui les fabriquent, les jouets.

LUTIN GROGNON Pas question ! Les jouets, on va les faire nous-mêmes.

LUTIN GUETTEUR Avec quoi ?

LUTIN GROGNON Avec la machine à cadeaux, bourricot !

LUTIN JOUEUR 1 La machine à cadeaux, mais elle n’a pas fonctionné depuis 50 ans, au moins !

LUTIN GROGNON Elle a peut-être besoin d’un peu d’huile, mais y’a pas de raison qu’elle marche
pas, c’est moi qui l’ait conçue à l’époque.
LUTIN SCHTROUMF Ca ne me rassure pas vraiment, ce que tu dis là...

LUTIN FARCEUR Allez, trève de parlotes, on va la chercher cette machine !

LUTIN SCHTROUMF Si on s’en sert plus, c’est qu’il doit y avoir une bonne raison...

Scène 6

Trois lutins poussent devant eux la machine à cadeaux.

LUTIN GROGNON Voilà, il faut entrer le jouet demandé sur ce clavier. Donc, en premier,
BARBIE. C’est simple comme bonjour. Puis on appuie ici et là, et là, et là. Ca sort par là.

Bruit inquiétant de rouages, d’engrenages, de filetages, d’essorages. Tout le monde attend à la sortie du
tuyau. Il en sort une barbiche.

LUTIN FARCEUR Et bien là voilà votre Barbie !

LUTIN SCHTROUMF Une barbiche ! (Ils rient et Grognon est furieux)

LUTIN GROGNON Vous allez voir que ça marche ! Je tape DS !

Nouveau bruit, encore plus inquiétant. Il sort une DS (en fait une voiture DS)

LUTIN JOUEUR 3 Evidemment, il y a 50 ans, la DS qui existait c’était celle-là ! (Tout le monde
rit de plus belle, et Grognon est de plus en plus furieux, il tape TUTU)

LUTIN SCHTROUMF Attention, les copains, le tutu va sortir ! (Un chien en peluche sort.)

LUTIN GROGNON Vraiment, je ne comprends pas !

LUTIN NINTENDO C’est une machine anglaise, elle nous a sorti un toutou ! Elle va être contente,
Léonie de Saint-Denis de Jouhet !

LUTINS (en choeur) Barbiche, DS, toutou de danseuse !

LUTIN GROGNON (s’énervant, donnant un grand coup dans la machine, qui se met à fumer, puis
qui crache les trois jouets demandés).

LUTINS (en choeur) Barbie, DS, tutu de danseuse !


LUTIN TELE 1 Il n’y a plus qu’à emballer !

LUTIN TELE 2 Et ça on sait faire !

Scène 7

Les lutins déroulent un grand rouleau de papier cadeau. Emballent les trois cadeaux. Ils forment une haie
compacte qui cache la vue de la table aux spectateurs.

LUTIN JOUEUR 1 Et voilà le boulot !

On voit quatre cadeaux emballés sur la longue table. Surprise de tous les lutins.

LUTIN SCHTROUMF Pourquoi quatre ? C’est quoi ce gros paquet ? (Le paquet se met à bouger, les
lutins ont peur et courent se cacher. Un bras sort, déchirant le papier, puis on voit apparaître le lutin
dormeur).

LUTIN DORMEUR Et ben quoi ?

LUTIN JOUEUR 2 Bon, c’est pas tout ça, mais comment on va faire pour livrer ?

LUTIN NINTENDO Il faut chercher les rennes !

LUTINS TELES On y va ! On sait où c’est !

LUTIN GROGNON Vous leur faites confiance, à ces intoxiqués de l’écran ?

LUTIN SCHTROUMF Toi, de toute façon, tu ne fais confiance à personne.

LUTIN GROGNON Oui, j’ai mes raisons.

Scène 8

Les lutins ramènent quatre reines qui rouspètent.

REINE 1 Mais laissez-nous, espèces de malotrus !


REINE 2 Il est hors de question qu’on tire un traîneau !

LUTIN GROGNON Qu’est-ce que je vous avais dit !

LUTIN SCHTROUMFLaissez tomber les gars, il y a méprise !

REINE On exige réparation !

REINE 4 On ne s’en ira pas avant d’avoir fait couper la tête à ces deux ruffians là !

LUTIN FARCEUR Vous me rappelez quelqu’un, vous !

Deux autres lutins reviennent avec des rênes.

LUTIN NINTENDO Les voilà, vos rênes !

LUTIN JOUEUR 2 Mais non, ce ne sont pas ces rênes là que l’on veut, ce sont les rennes, les
bestiaux avec des bois, avec quatre pattes et qui sentent mauvais.

REINE 4 Qu’on leur coupe la tête, à eux aussi !

Deux autres lutins reviennent avec les quatre rennes.

LUTIN JOUEUR 1 Ah enfin !

LUTIN GUETTEUR Ils ne sont pas commodes, celui-là m’a mordu !

RENNE 1 Pas question de travailler pour vous, on ne travaille qu’avec le Père Noël.

RENNE 2 Il y a des accords syndicaux, des conventions collectives ! Vous, on vous connaît pas !

RENNE 3 On va vous traîner aux prudhommes, et ça va vous coûter cher !

RENNE 4 Et puis d’abord on est en grève ! (Ils déploient une banderole : non au travail de nuit !)

REINE 4 En grève ! Qu’on leur coupe la tête !

LUTIN SCHTROUMF Laisse tomber ! D’abord on n’a même pas de traîneau.

RENNE 1 Il est à la fourrière. Le Patron, pardon, le Père Noël, s’est garé sur un stationnement
interdit.
REINE 4 Qu’on lui coupe la tête !
LUTIN GROGNON Mais elle va pas la boucler celle-là !

Les lutins sont découragés. Ils s’assoient et se mettent la tête dans les mains.

Scène 9

LUTIN DORMEUR Eh ben alors, les copains, qu’est-ce qui se passe ?

LUTIN GUETTEUR On est fichus. Pas de renne, pas de traîneau. Léonie, elle aura rien dans son
petit soulier (il se met à pleurer bruyamment, tous viennent le consoler).

LUTIN DORMEUR Allons, il y a sûrement une solution. Une solution moderne, rapide, adaptée. Il
faut innover, messieurs, i-nno-ver !

LUTIN GROGNON Alors innove, gros fainéant ! Qu’est-ce que t’attends !

LUTIN DORMEUR Il faut que je redorme un petit peu alors, le sommeil porte conseil.

LUTIN FARCEUR (entrant sur scène avec des rollers) J’ai trouvé ! Rollers et sac à dos !

LUTINS Moderne, rapide, adapté ! (Sur une musique genre hip-hop, les lutins chaussent des
rollers, enfilent des sacs à dos et commencent à rouler sur le plateau, les reines dansent).

Scène 10

Entrée du Père Noël, avec le Docteur et le Grand Lutin.

LUTIN NINTENDO Père Noël ! On vous croyait au lit !

PERE NOEL (riant) Oh, mes petits lutins, je crois que je vous dois une explication.

LUTIN GROGNON Pas la peine, j’ai compris ! Vous n’êtes pas du tout dépressif, c’était juste une
combine pour nous faire bosser !

GRAND LUTIN Et c’est moi qui ait eu l’idée ! Il n’y avait pas moyen de vous faire embaucher,
alors...
PERE NOEL Allons, on ne s’énerve pas, c’était un pari aussi que j’avais fait avec le docteur. Il
affirmait que vous n’étiez pas capable de me remplacer, s’il le fallait. Moi, j’étais sûr de pouvoir vous
faire confiance. Et je vois que j’ai eu raison. Vous me devez une boîte de Cachou, doc ! (Le docteur la
lui donne) J’adore les Cachous, c’est mon péché mignon...

REINE 4 Qu’on lui coupe la tête !

PERE NOEL Qui c’est celle-là ?

DOCTEUR C’est la reine du Pays des Merveilles, je pense qu’elle s’est trompée d’histoire. Et je
crois bien que ce n’est pas la seule... (il regarde le Lutin Schtroumf).

LUTIN SCHTROUMF Quoi ? Qu’est-ce qu’il y a ? Alors, Père Noël, vous reprenez les choses
en main ? Dépouillement, fabrication, tournée.

LUTINS (en choeur) Dépouillement, fabrication, tournée !

LUTIN SCHTROUMF Oui, bon, ça va !

PERE NOEL Eh bien, voyez-vous, mes chers petits lutins, pendant que vous vous échiniez
j’ai pris goût au repos. Comme vous vous débrouillez très bien sans moi, j’ai donc décidé de prendre
une semaine de vacances aux Antilles, sur une de ces plages de sable blanc, dans ce pays merveilleux
qui ne connaît pas la neige ! A vous d’oeuvrer ! Dépouillement, fabrication, tournée !

Musique créole. Le Père Noël, sur un pas de danse, quitte la scène.

PERE NOEL Salut les lutins ! Je vous enverrai une carte postale ! Noir

JOURNALISTE Ici, Radio Pôle Nord, la radio qui ne perd pas le nord, en direct de l’atelier du
Père Noël. Nous venons d’apprendre une nouvelle extraordinaire : cette année, la tournée des cadeaux
sera... (La reine 4 vient de surgir à ses côtés) Madame...

REINE 4 Votre altesse, pas madame !

JOURNALISTE Votre altesse...

REINE 4 Qu’on lui coupe la tête ! Noir.

Ce texte est publié sous licence Creative Commons