Vous êtes sur la page 1sur 19

Forum du Prix National de l’Administration

Electronique
**Neuvième édition**
Rabat - 12 Novembre 2015

L'e-gouvernance : vers une administration transparente et


participative
Médias sociaux et e-gouvernance
Cas du Maroc

Marouane HARMACH
Consultant – Directeur associé du cabinet Consultor
mail : mharmach@consulor.ma
Twitter : @sniper_ma
Web : www.consultor.ma
Blog : www.sniper.ma
Sommaire
• Contexte :
– Environnement digital marocain
– Changement des comportements du public
• Médias sociaux au Maroc
• Ministère et établissements publics dans les médias sociaux
• Eléments pour la mise en place d’une stratégie digitale
– La vision
– La cible
– Les ressources
– Les freins
– La trajectoire (méthodologie)
Contexte : environnement digital marocain
• Téléphonie mobile : 93% des individus de 12 à 65 ans
• Smartphones : 33% de la population précitée, soit un total de 7,4
millions de terminaux (chiffres ont doublé en une année)
• Equipement des ménages en ordinateur et/ou tablette :
– 47% soit 3,2 millions de ménages
– 39% des ménages sont donc multi-équipés et possèdent en moyenne 1,4
ordinateurs
– les tablettes représentent 9% du parc d’ordinateurs
• Le taux de pénétration d’Internet dans les ménages : 50%
• Individus de 5 à 74 ans connectés au moins une fois à Internet
au cours de l’année : 56% soit environ 16,3 millions de
marocains
Médias sociaux au Maroc

• Monde : 1,55 milliard d'utilisateurs


• Maroc : 11 millions d’utilisateurs
• Penetration of population : 32 %
• Penetration of online population : 68 %

5
Médias sociaux

• Média des leaders d’opinion : blogueurs, journalistes,


influenceurs,…
• Média élitiste et moyennement répandu

6
Médias sociaux au Maroc

• Monde : 300 millions d’utilisateurs


• Maroc : 180.000 (estimation)
• Penetration of population : 0,52%
• Penetration of online population : 1,1%

7
Médias sociaux

• 1er réseau social professionnel mondial


• 300 millions utilisateurs dans le monde,
• + 1 millions utilisateurs au Maroc

8
Médias sociaux

• 1er réseau social professionnel francophone


• 65 millions utilisateurs dans le monde,
• + 1 millions utilisateurs au Maroc

9
Mais encore….

10
Contexte : Changement des comportements du public

• Médias sociaux deviennent la première source d’information et de


divertissement (plusieurs études concordantes) :
– Youtube a dépassé les TV conventionnelles aux USA
– Les performances des sites d’infos en ligne qui dépassent partout dans le
monde la presse papier,
– Le multitasking (regarder la télé + naviguer sur sa tablettes, smartphone ou
PC) est en croissance exponentielle :
– La délinéarisation de l’acte de regarder la TV : le public veut regarder quand il
veut et non forcément quand l’émission est diffusée
– Public constamment exposé aux informations ce qui demande plus de
réactivité, de la crédibilité et de la proximité -> TV 2.0 ou TV sociale
Ministères et établissements publics dans les médias
sociaux
• La présence des ministères et les établissements publics dans les
médias sociaux reste assez timide

• Certains organismes ont fait le premier pas : Finances, Bank al


Maghrib, Douanes, HCP, MICIEN, MFPMA,.. Par la création de
comptes twitter ou de pages facebook

• Le nombre d’interactions et la popularité restent très limitées

• Globalement, ces organismes n’ont pas mis en ouevre de véritables


stratégies de communication digitale
Elements pour une stratègie digitale

LA VISION LA TRAJECTOIRE
De quelle manière y
Où veut-on aller ?
parvenir ? (méthodologie)
(stratégie)

Stratégie
digitale
LES RESSOURCES LA CIBLE

Avec quels moyens Pour quels objectifs


humains, techniques quantifiables et
et financiers ? planifiés?
Les ressources
• Capitalisation sur les ressources humaines et techniques
disponibles et mobiliser les ressources externes dont le projet a
besoin
• Création d’une rédaction web dédié dont les modalités de
fonctionnement et de synergie avec les rédactions actuelles sont à
définir
• Certaines activités peuvent être externalisées selon les arbitrages
qui seront effectuées en fonction des critères de valeur ajoutée, de
cœur de métier de 2M ou des critères économiques
• Ce projet est un projet d’entreprise : toutes les entités sont
concernées et seront impliquées : rédactions, SI, technique,
programmes, 2Minteractive,…
La trajectoire
• Ce chantier sera mené en mode projet : désignation d’un
comité de pilotage et d’un groupe de travail
• Une gestion de changement et des formations des équipes
sont prévues pour accompagner les équipes pour mener à
bien ce chantier et de le pérenniser
• Chantier à identifier :
– Refonte du site web sur les plans ergonomique, éditorial, technologique,..
– La présence dans les médias sociaux : Facebook et Twitter, Instagram ,…,
– La télévision web qui sera un média à part entière avec mise en ligne de
contenus adaptés, programmation live, suppléments, émissions spéciales,…
– Contenus nouveaux : Gaming, jeux-concours en ligne,…
– Les app mobiles
2M-Digital : La trajectoire (les freins)
La trajectoire (méthodologie)
• Le projet devra se dérouler en deux phases majeures :
• Phase 1 : Cadrage et description détaillée de la cible
– Préciser les besoins et l’alignement du projet avec la stratégie
globale de l’institution,
– Description de la cible en mobilisant à la fois les acteurs internes
et le benchmarking national et international pour étudier les
expériences similaires,
– Identifier les sous-projets sur les plans : livrables, planning,
budgets, dispositif de travail et de pilotage.
– Réalisation des cahiers des charges détaillés des spécifications
fonctionnelles et techniques pour les chantiers à caractère
technique
La trajectoire (méthodologie)
• Phase 2 : Réalisation des sous-projets identifiés
• Le moyen idéal de réalisation de l’ensemble des actions
est la mise en place d’une PMO (project management
Office) qui sera chargé de la gestion des sous-projets, de
la coordination des équipes et des prestataires et de la
tenue d’un planning consolidé.
• Ce PMO aura aussi comme mission l’assistance à la
maîtrise d’ouvrage par le suivi du processus de choix des
prestataires, de réception des travaux effectués par les
prestataires et la conformité aux spécifications
techniques,..
19