Vous êtes sur la page 1sur 7

Séries Numériques.

Exercices 2015-2016.

Niveau 1.
Séries télescopiques.
 1n 1

1. Etudier la nature de la série ∑  e − e  .
 n +1 

 

xn
2. Pour : x ∈ ]-1,+1[, et : n ∈ *, on pose : u n = .
(1 − x n ).(1 − x n +1 )
a. Montrer que (1 − x).u n peut se mettre sous la forme du terme général d’une série télescopique.
b. En déduire que la série ∑u
n ≥0
n converge et préciser sa somme.

 1 
3. A l’aide d’une série télescopique, montrer la convergence et calculer la somme de la série ∑ ln1 − n2 

.

Séries à termes positifs ou de signe constant.


4. Utilisation d’équivalents et de développements limités.
Préciser la nature des séries suivantes en indiquant à partir de quel terme sont définies ces séries.
n ch(n)  n² + n + 1    1 n 
• ∑ 2 , • ∑ , • ∑ ln , • ∑ e − 1 +   .
n +1 ch(2.n)  n² + n − 1    n  

5. Etudier la convergence des séries suivantes :


n! 1
• ∑ n².e − n , • ∑ , • ∑ n. .
ln(n).e 2.n n
n

n!.e n α
6. On pose : u n = .n , où : α ∈ , et : v n = ln(u n +1 ) − ln(u n ) .
nn
a. A l’aide d’un développement limité, étudier la nature de la série ∑v n selon la valeur de α.
b. En déduire, pour une valeur de α bien choisie, un équivalent de n! en +∞ (avec une constante dont on
ne cherchera pas la valeur) soit le début de la formule de Stirling.

7. Soient ∑u n et ∑v n , deux séries à termes réels strictement positifs convergentes.


Montrer à l’aide de majorations que les séries dont les termes généraux sont donnés ci-dessous sont
encore convergentes :
u n .vn
• max(u n , v n ) , • u n .vn , • .
u n + vn

un
8. Soit ∑u n une série de réels positifs, et : ∀ n ∈ , v n =
1 + un
.

a. Montrer que si ∑u n converge, alors ∑v n converge aussi.


b. Montrer qu’on peut exprimer un à l’aide de vn pour tout n, et en déduire que la réciproque de l’implication
précédente.

Séries de signe quelconque, sommes de séries.


9. Quelle est la nature d’une série dont le terme général est la somme des termes généraux d’une série
absolument convergente et d’une série semi-convergente ?

Chapitre 02 : Séries numériques – Exercices. -1-


+∞
1 π2
10. On admet que : ∑
n =1 n
2
=
6
.

Montrer la convergence des séries suivantes, puis à l’aide de somme partielles, calculer leur somme.
1
• ∑ (2.n + 1)
n ≥0
2
,

+∞
(−1) n
• ∑
n =1 n
2
.

+∞
1
11. On admet que : ∑ n! = e .
n =0
Montrer la convergence des séries suivantes, puis en transformant le terme général, calculer leur somme.

• ∑ n! ,
n3 − n
• ∑ .
n!

12. A l’aide de séries géométriques, étudier la convergence et la somme éventuelle des séries suivantes :
 n.π  n
n
• ∑ 2 2 . sin  .x , x ∈ ,
 4 
• ∑ x 2n +1 , x ∈ .

13. Pour : n ∈ , on pose : u n = sin(π .(2 + 3 ) n ) .


a. Montrer à l’aide du binôme de Newton que : ∀ n ∈ , [ (2 + 3 ) n + ( 2 − 3 ) n ] est un entier pair.
b. En déduire que la série ∑u n converge.

14. Déterminer a et b pour que ∑ (ln(n) + a. ln(n + 1) + b. ln(n + 2)) converge et sommer alors la série.
Produit infini.
15. Soit (un) une suite réelle telle que : ∀ n ∈ , un > 0.
N
On pose : ∀ N ∈ , PN = ∏u
n=0
n .

a. Montrer que : ((PN) converge vers une limite non nulle) ⇔ ( ∑ ln(u
n≥0
n ) converge).

b. Que dire si (PN) tend vers 0 ?

Séries alternées et autour des séries alternées.


16. Etudier la convergence de :
(−1) n (−1) n 1 (−1) n
• ∑ n + (−1) n , • ∑ n
. cos  ,
n
• ∑ n + (−1) n
. n +1
.

Vrai-faux.
17. Quelles affirmations parmi les suivantes sont vraies ?
• ( ∑ u n converge) ⇒ ( u n2 converge).
•( ∑u n diverge) ⇒ ( ∑u 2
n diverge).
• ( ∑u n converge, ∀ n ∈ , un ≥ 0) ⇒ ( ∑u 2
n converge).
un
• ( ∑u n convergente, et : ∀ n ≥ 0, un ≠ -1) ⇒ ( ∑1+ u convergente).
n

Chapitre 02 : Séries numériques – Exercices. -2-


Autour de la série harmonique.
1 1
18. On pose, pour : n ∈ * : u n = + ... + .
n +1 2.n
Montrer la convergence de (un) et déterminer sa limite.

19. a. Rappeler la valeur de (12 + 2 2 + ... + n 2 ) , pour : n ∈ *.


1
b. Montrer la convergence de la série ∑ 2 .
n ≥1 1 + 2 + ... + n
2 2

c. A l’aide d’une décomposition en éléments simples, en déduire sa somme.

Niveau 2.
Séries à termes positifs ou de signe constant.
20. Etudier la convergence des séries suivantes :
 n 

 a 1 1
 1
• ∑  n + 1  , • ∑ ( n + 1) a
− ( n b
+ 1) b
 , (a,b) ∈
+ 2
*, • ∑ (ln(n)) ln( n )
.
 

N
21. Pour : x ∈ , et : N ∈ , on note : S N = ∑ n.x n .
n =1
a. Trouver une condition nécessaire pour que (SN) converge.
b. A l’aide de (1 − x).S N , calculer SN.
c. En déduire que (SN) converge et préciser sa limite.

22. Soit (an) une suite positive, et (un) la suite définie par :
• u0 > 0,
an
• ∀ n ∈ , u n +1 = u n + .
un
a. Montrer que la suite (un) est bien définie, et croissante.
c. Montrer que si (un) converge, sa limite est strictement positive puis que la série ∑a n converge.
d. Réciproquement, montrer que si ∑a n converge, la suite (un) est convergente.

23. Soient ∑u n et ∑α n des séries à termes strictement positifs, telles que :


u n+1 α n+1
∃ n0 ∈ , ∀ n ≥ n0, ≤ .
un αn
a. Montrer que : u n = O+ ∞ (α n ) .
b. Que peut-on en déduire entre la convergence de ∑u n et celle de ∑α n ?

Séries de signe quelconque, somme de séries convergentes.


24. Soit : P ∈ [X].
On pose : ∀ n ∈ : u n = n 2 + 1 − P ( n) .
a. Montrer que pour que (un) tende vers 0, il faut que P soit de degré 2.
Montrer de plus que le coefficient dominant de P ne peut être que 1 puis qu’alors, (un) est bien définie
au moins à partir d’un certain rang.
b. Déterminer P pour que la série de terme général un converge.

n! n  x
n ∏
25. Pour : x ∈ +
*, et : n ≥ 1, on pose : u n = . ln1 +  .
x k =1  k 
a. Etudier la série de terme général [ln(un+1) – ln(un)] et en déduire que (un) converge en précisant sa limite.
  1 
b. Montrer que : ∃ α ∈ , ∑  ln(u n +1 ) − ln(u n ) − α . ln1 +

  converge (on précisera la valeur de α).
n  
n ≥1 

Chapitre 02 : Séries numériques – Exercices. -3-


c. Pour cette valeur, montrer que : ∃ A ∈ , u n ~ A.n α .
+∞

d. Etudier la convergence la série ∑ un .


n ≥1

  x  π
26. En utilisant la relation transformant cos(2.α), étudier la série ∑ ln cos 2  , pour : x < , et donner sa
n 
 2
somme.

2.n − 1
27. Montrer la convergence de la série ∑ n.(n² − 1) , et à l’aide d’une décomposition en éléments simples,
calculer sa somme.

N
28. Soit ∑ z n une série complexe convergente, et : ∀ N ∈ *, S N = ∑ z n . n =1
N N
z Sn S
a. Montrer que : ∀ N ∈ *, ∑ n = ∑ + N .
n =1 n n =1 n.( n + 1) N +1
z
b. En déduire que la série ∑ n converge.
n ≥1 n

Produit infini.
N
 (−1) n 
29. Pour : N ≥ 2, on pose : PN = ∏ 1 +  .
n=2  n 
a. Justifier que : ∀ N ≥ 2, PN > 0, puis à l’aide du logarithme, montrer que (PN) tend vers 0.
C
b. En utilisant un équivalent lié à la série harmonique, montrer que : ∃ C ∈ *, PN ~ .
+∞ N
N
30. Pour (un) une suite à termes positifs, on pose : ∀ N ∈ , PN = ∏ (1 + u n ) .
n=0

Montrer l’équivalence : ((PN) converge) ⇔ ( ∑u


n ≥0
n converge).

Séries alternées et autour de la série alternée.


1
31. Etudier la convergence de la série ∑ (−1) n n
. n . sin   .
n

(−1) n .8 n
32. Montrer que la série ∑
n ≥0 (2.n)!
converge et que sa somme est un réel négatif.

Autour de la série harmonique.


n
1
33. Pour : n ≥ 1, on pose : S N = ∑ .
k =1 k+ k
a. Donner un équivalent simple de Sn en +∞.
b. Montrer qu’il existe : C ∈ , S n = ln(n) + C + ε (n) , où (ε(n)) tend vers 0 en +∞.

Niveau 3.
Séries à termes positifs ou de signe constant.
nb
 a
34. Nature de la série de terme général : e a.n ²
.1 −  , où a et b sont des réels.
 n

Chapitre 02 : Séries numériques – Exercices. -4-


35. Etudier la convergence des séries suivantes :
  1  π   1   n 1 
• ∑ arctan 1 + a  −  , a > 0, • ∑  cos   − .
  n  4   n   e 

∑   n  , et calculer sa somme.
n +1 −
36. Montrer la convergence de la série
n ≥1 n

37. Règle de Cauchy.


 1n 
Soit ∑ u n une série à termes strictement positifs, telle que : ∃ L ∈ [0,+∞),  u n  tend vers L en +∞.
 
 
a. Montrer que si : L < 1, alors la série converge.
b. Montrer que si : L > 1, alors la série diverge.
n ln( n )
c. Appliquer cette règle à la série : ∑ (ln(n))
n≥2
n
.

38. Soit (un) une suite de réels positifs et (bn) une suite strictement décroissante de réels de limite nulle.
 n
u 
a. Montrer que si ∑ u n converge, alors ∑  (bn − bn +1 ).∑ k  converge et que leurs sommes sont égales.
n ≥1 n ≥1  k =1 bk 
+∞ +∞
 1 n

b. En déduire que si ∑ u n converge, alors : ∑u n = ∑  .∑ k .u k  .
n =1  n.( n + 1) k =1
n ≥1 n =1 
c. Déduire de même de la question a que si (un) est une suite strictement décroissante de limite nulle et si
+∞ +∞

∑u
n ≥1
n converge, alors : ∑u
n =1
n = ∑ n.(u n − u n +1 ) .
n =1
d. A l’aide de la question c, retrouver la divergence de la série harmonique.

Séries de signe quelconque, somme de séries convergentes.


(2.n)!
39. Pour : n ∈ , on pose : u n = .
2 2.n.n!2
a. En étudiant la série de terme général (ln(u n ) − ln(u n +1 )) , montrer que (un) tend vers 0.
b. En étudiant la série de terme général (ln((n + 1).u n +1 ) − ln(n.u n )) , montrer que (n.un) tend vers +∞.
N
un
On pose : ∀ n ∈ , v n = , et : ∀ N ∈ , V N = ∑ v n .
n +1 n =0

c. Montrer que : ∀ n ∈ , ( 2.n + 4).v n +1 = ( 2n + 1).v n .


d. En déduire, en sommant les égalités précédentes, une expression de VN à l’aide de N et de uN+1.
+∞
un
e. En déduire que (VN) converge puis donner la somme de la série ∑ n +1.
n =0

1 + n + 1 − 2. n
40. Montrer que la série de terme général converge et préciser sa somme.
2 n +1

41. Soit : α ∈ +
*, (a,b) ∈ – , et (un) définie par :
• u0 = α,
n−a
• ∀ n ∈ , u n +1 = .u n .
n−b
a. En posant : v n = n β .u n , et en étudiant (pour n assez grand) la série de terme général (ln(v n +1 ) − ln(v n )) ,
montrer qu’il existe une valeur de β que l’on précisera pour laquelle cette série converge.

Chapitre 02 : Séries numériques – Exercices. -5-


A
b. En déduire : ∃ (A,β) ∈ *× , u n ~ .
+∞ n β

c. Indiquer pour quelles valeurs de a et de b la série ∑u


n ≥0
n converge, et en revenant à des sommes
+∞
b +1
partielles, montrer que : ∑u
n =0
n =
b +1− a
.α .

Séries alternées, et autour des séries alternées.


42. Etudier la convergence de :
(−1) n
• ∑
n − ln(n)
, • ∑ sin(2.π . n² + (−1) n ) .

43. On note E l’ensemble des suites réelles (un) telles que : ∀ n ≥ 0, u n + 2 = (n + 1 = .u n +1 + u n .


a. Montrer que E est un -espace vectoriel.
En remarquant que tout élément de E est défini par ses deux premiers termes, donner une base de E.
b. On note (an) et (bn) les éléments de E tels que : a0 = 1, a1 = 0, b0 = 0, b1 = 1.
Montrer que ces deux suites sont croissantes à partir du rang 1 et tendent vers +∞.
c. On pose : ∀ n ∈ , wn = a n +1 .bn − a n .bn +1 .
Calculer wn pour tout entier n.
an
d. On définit : ∀ n ∈ *, cn = .
bn
A l’aide de la série ∑ (c
n ≥1
n +1 − c n ) , montrer que la suite (cn) converge vers un réel que l’on notera L.

e. En étudiant ( L − c n ) en déduire l’existence d’un unique réel α tel que (a n + α .bn ) converge vers 0.

 (−1) n 
44. Montrer la convergence et calculer la somme de la série ∑ 1 − n
ln  .
 

Vrai-faux.
45. Quelles affirmations parmi les suivantes sont vraies ?
an
a) ( ∑ a n convergente, et : ∀ n ∈ , an ≥ 0) ⇒ ( ∑ convergente).
n
b) ( ∑ u n convergente) ⇒ ( ∑ (−1) n .u n convergente).
3

Autour de la série harmonique.


a.(a + 1)...(a + n − 1)
46. Pour : a > 0, et : n ≥ 1, on pose : u n = .
n!
a. En étudiant ln(u n ) et suivant les valeurs de a, donner la nature et la limite éventuelle de la suite (un).
b. En utilisant au besoin la suite ln(n.u n ) , montrer que la série ∑u
n ≥1
n diverge.

n
47. Pour : n ∈ *, on pose : H n = ∑ , et : ∀ p ∈ , n p = min{n ∈ * , H n ≥ p}.
1
k =1 k
a. Justifier l’existence de np pour tout entier p (on précisera n0, n1, n2, n3).
b. Montrer que (np) tend vers +∞ quand p tend vers +∞.
c. A l’aide d’encadrements, montrer que : n p ~ e p −γ , où γ est la constante d’Euler.
+∞

Sommation par paquets.

Chapitre 02 : Séries numériques – Exercices. -6-


sin(ln(n))
48. On considère la série de terme général : u n = (−1) n . , pour : n ≥ 1.
n
a. A l’aide de sommes partielles, montrer que la convergence de la série est équivalente à celle de la série
∑ v n , avec : v n = (u 2.n + u 2.n+1 ) .
n ≥1
sin(ln(2.n))
b. Montrer que : ∀ n ≥ 1, v n = + wn .
2.n.(2.n + 1)
c. Montrer que la série ∑w
n ≥1
n converge, et en déduire la convergence de ∑v
n ≥1
n puis de ∑u
n ≥1
n .

49. On définit, à partir de la série harmonique, une nouvelle série de terme général an de la façon suivante :
on prend p termes positifs, puis q termes négatifs, puis à nouveau p termes positifs, et ainsi de suite…
1 1 1 1 1 1 1 1
Ainsi, pour : p = 3, q = 2, on aura : a1 = + + , a 2 = − − , a 3 = + + , etc…
1 3 5 2 4 7 9 11
Montrer que la série ∑a n converge et calculer sa somme.

jn
50. Pour : n ∈ , on pose : u n = , où j est la racine cubique de l’unité habituelle.
n
a. Montrer que la série de terme général (u 3.n + u 3.n +1 + u 3.n + 2 ) est convergente.
b. En déduire que la série ∑u n converge.

Transformation d’Abel.
51. Soient (un) et (vn) deux suites réelles ou complexes.
p
On note, pour : p ∈ *, σ p = ∑v
k =1
k .

p p −1
a. Montrer que : ∀ p ≥ 1, ∑ u k .vk = u p .σ p + ∑ (u k − u k +1 ).σ k .
k =1 k =1
b. On suppose de plus que ces suites sont telles que :
• (un) est réelle, décroissante de limite 0,
• la suite (σp) est une suite bornée.
Montrer que la série de terme général (u n .v n ) converge.
c. Etudier la convergence des séries :
cos(n) e i.n.θ
• ∑
n ≥2 n
• ∑
n ≥1 n
α
, avec : (α,θ) ∈ 2
.

Chapitre 02 : Séries numériques – Exercices. -7-

Vous aimerez peut-être aussi