Vous êtes sur la page 1sur 33

Rapport du stage effectué du 17 Juin au 16 Juillet 2019

[1]
Identification du stagiaire :

Nom : Sahoulim
Prénom : Mohamed
Date de naissance : 29/09/2000
Niveau : 2éme année
Adresse : 27, Lot Taakhi Témara
Téléphone : 06.70.18.91.91
Spécialité : Architecture

Identification de l’entreprise :

Raison sociale : société réalisation de travaux de BTP


Nom du tuteur : Mohcine Ayouch
Téléphone : 05.37.71.67.56
Adresse : 16 rue El Foustouq, Hay Riyad – Rabat
Horaire du stage : matin 9h/13h – après midi 14h/17h

[2]
Remerciements

Avant tout développement sur cette expérience professionnelle, il apparait


opportun de commencer ce rapport de stage par des remerciements, à ceux
qui m’ont beaucoup appris au cours de ce stage, et même à ceux qui ont eu la
gentillesse de faire de ce stage un moment très profitable.
Aussi ,je remercie Monsieur Sadiqi, le Chef chantier et mon maitre de stage qui
m’a formé et accompagné tout au long de cette expérience professionnelle
avec beaucoup de patience et pédagogie.

Introduction

Du 1 au 31 Décembre, j’ai effectué un stage au sein de l’entreprise


MOUSSADAK BOUCHTA (EMB) dans un chantier à rabat. Au cours de ce stage,
j’ai eu l’occasion d’être associé à ce domaine et d’acquérir de nouvelles
connaissances et compétences. Celle-ci me seront fort précieuses pour la
réalisation de mes projets à venir. Ainsi le temps, l’attention, l’intérêt que vous
avez bien voulu me témoigner n’ont pas été perdus.
Avec toute ma connaissance, je vous prie d’agréer Monsieur, l’expression de
mes salutations distinguées.

[3]
Les connaissances appris

Les hommes du chantier :

Le chef chantier : Le chef ou la cheffe de chantier organise et suit la réalisation


de tout ou partie d’un chantier de construction de bâtiment.
Le responsable sécurité des chantiers prévient les risques d’accidents : c’est lui
qui analyse les risques d’accidents professionnels, les risques liés à la Coactivité
sur un chantier.

Pointeur de chantier : sous l’autorité du chef de chantier, il est chargé entre


autres de la gestion des documents de chantier, Entrées et sorties des
matériels, Bon de sortie matériel, Bordereau de livraison, Fiche de pointage du
personnel et Bon de réception matériel.

Le conducteur de grue à tour : le conducteur surplombe le chantier de


construction et approvisionne en matériaux les différentes équipes, situées
d’un endroit à l’autre du terrain

Chef d’équipe BTP : Dans le BTP , le chef d’équipe et sous la responsabilité du


chef de chantier. Sa mission est d’encadrer une équipe : sa responsabilité est
donc à la fois technique et managériale. C’est lui qui prépare le chantier et
veille à ce que son équipe tienne les délais.

NB : Il y a aussi autres intervenants comme : les maçons, les forgerons, les


ouvriers, qualifiés, etc. …

[4]
Le plan de pose comporte les éléments suivants :
- Hauteur (ou épaisseur) du plancher ;
- Sens des poutrelles ;
- Numéros de poutrelles associés aux portées des poutrelles;
- Ferraillage de chaque poutrelle, à savoir :
● Hauteur de la poutrelle ;
● Diamètre acier supérieur;
● Diamètre aciers de base ;
● Nombre, longueurs et diamètres des aciers de renfort ;
● Renforcement(s) aux efforts tranchants. - Diamètres, longueurs et formes
(façonnage) des chapeaux ; - Nombre d’étais et distances d’étaiement.

[5]
Tableau des poteaux :
Il représente les dimensions des
poteaux à utiliser pour chaque étage

Tableaux des semelles :


Y sont spécifiés les dimensions, diamètres
d'acier, forme et disposition des semelles.

[6]
PH – RDC.

PH 1er étage.

[7]
PH – MEZZANINE.

Plan Niveau 0.

[8]
PH – RDJ.

Plan de situation.

PH – MEZZANINE JOINT F.

[9]
Au cours de ce stage, j’ai eu l’opportunité de découvrir comment réaliser un projet
et connaitre les bonnes pratiques pour le faire.
17 juin 2019 :
• vérification de la verticalité d'un mur •Réalisation des doubles clôtures avec brique
à l’aide d’un appareil de mesure. (Joint C) de 6T au niveau du rez-de-chaussée. (Joint E)

Coffrage a bêton (Joint C) :


Le coffrage est une enceinte provisoire, un
moule, destinée à maintenir en place un
matériau de construction le temps que celui-ci
devienne autoportant, soit par prise, séchage,
soit par d'autres contraintes physiques.

[10]
Ferraillage (Joint C) :
Mise en place du ferraillage Ensemble des
armatures en fer dans le béton armé. Les
ferraillages jouent, lors de la mise en place du
béton, le rôle de très gros éléments
indéformables.

18 Juin 2019 :

Coffrage et ferraillage des marches (Joint C) :


• On réalise des trous dans la dalle de béton
afin de pouvoir fixer des fers à béton qu'il va
ensuite tordre, ce sera le point de départ du
ferraillage de l'escalier
• il faut bien sûr ajuster les fers à béton pour
qu'ils épousent la forme mais en même temps
qu'ils ne soient ni collé au sol ni trop en l'air
pour qu'ils soient juste au bon endroit dans le
béton
• faire le coffrage des marche avec des
morceaux de bastaings et de chevrons.

[11]
Coulage du bétons (Joint C) :
- Le béton est un matériau de construction
composé d'un mélange de granulats, de sable,
et d'eau aggloméré par un liant hydraulique
- Le béton est livrée par camion. Le livreur a son
camion grue comme ca il peut le mettre
directement sur place.
- Intéressant, car il fait gagner beaucoup de
temps sur chantier.
19 juin 2019 :

Réalisation des escaliers 2 (Joint C).


Coffrage et ferraillage des marches 2 (Joint C).

Coffrage métallique pour poteaux (Joint B)


Coffrage des poteaux avec des panneaux rondes
métallique :
Le coffrage métallique est un coffrage réalisé en métal.
Comparativement à un coffrage en bois, il est :
 Réutilisable à souhait : les éléments coffrant sont
identiques avant et après coulage ;
 Très résistant : le métal ne se déforme pas ;
Toutefois, le coffrage métallique est plus cher..

[12]
20 Juin 2019 :

Coffrage métallique pour voile (Joint B). Décoffrage pour les marches des
escaliers 2 (Joint B).

Réalisation de l’acrotère (Joint D)


coffrage acrotère en utilisant du contreplaqué
et du madriers Planche épaisse généralement
façonnée dans un bois dur comme le chêne,
utilisée pour les gros travaux de menuiserie et
de construction.

[13]
Grue : Engin de chantier permettant de déplacer de lourds objets. Exemple : les
panneaux métalliques pour le coffrage.

21 Juin 2019 :

Mise en place des hourdis après la pose des


poutrelles (Joint B) :
• Les poutrelles : désigne un élément porteur d'un
plancher béton. Elle est constituée de béton
enrobant une ou plusieurs armatures : torons pour
les poutrelles précontraintes ou aciers passifs pour
les autres poutrelles.
on commencera la préparation du plancher à
poutrelles en disposant les différentes poutrelles, à
hauteur du mur. On utilisera pour cela une grue si
nécessaire, ou l’on travaillera à plusieurs pour
positionner les poutrelles. Toutes les poutrelles
doivent être logées.
• Les hourdis : hourdis est une épaisseur de bois, de
polystyrène ou de béton utilisée dans la fabrication
de plancher, afin d'isoler la construction.
• Il ne faut pas marcher sur les hourdis pour
parvenir un risque de chute.
Utilisation d’un Échafaudage métallique (Joint C) :
Échafaudage métallique est une construction
provisoire servant de moyen d’accès et/ou de poste
de travail en hauteur (ex. : travaux de montage en
hauteur, travaux de maçonnerie …).
[14]
22 JUIN 2019 :

Utilisation des dalles alvéolées (Joint C) :


les dalles alvéolées sont utilisées pour la réalisation de
planchers de grandes portées destinés aux
établissements accueillant du public, bureaux,
bâtiments industriels, tertiaires, scolaires, hôpitaux,
parkings, ...

• Elle est livrée par camion. Le livreur a son


camion grue, il peut la mettre directement
sur place.
• Très utilisé en construction neuve, car fait
gagner beaucoup de temps ! Elles sont
également pratiques lorsqu’on à de grandes
portées.
• Intéressant, car il fait gagner beaucoup de
temps sur chantier.

23 JUIN 2019 :JOUR DE REPOS POUR LES OUVRIERS


24 JUIN 2019

Coffrage du plancher (Joint B) :


Il devienne comme un matériau de
construction le temps que celui-ci
devienne autoportant, soit par prise,
séchage (béton, pisé), soit par d'autres
contraintes physiques (pierres, dans le cas
d'une voûte).

[15]
Coffrage du plancher au niveau Coffrage pour voile (sous sol)
de l’ascenseur. (Joint B)

La pose des poutrelles (Joint C) :


on commencera la préparation du plancher à
poutrelles en disposant les différentes
poutrelles, à hauteur du mur. On utilisera pour
cela une grue si nécessaire, ou l’on travaillera à
plusieurs pour positionner les poutrelles.
Toutes les poutrelles doivent être logées.

25 JUIN 2019 :

Coffrage au niveau de l’acrotère (Joint Finition au niveau du rez-de-chaussée (Joint


D). E).

[16]
La pose des hourdis (Joint C et B) : une fois les poutrelles
en place, on peut répartir les hourdis entre chaque
poutrelle, de manière à couvrir toute la surface du
plancher béton. Il ne faut pas marcher sur les hourdis, car
ça risque de chuter. On place ensuite le treillis
métallique.

Ferraillage (Joint C et B) :
Le ferraillage d’une dalle est tout simplement une
armature métallique placée à l’intérieur d’une dalle.
Pour le réaliser, on dispose un treillis en fer avant de
couler le béton.
Le ferraillage permet donc de réaliser un béton
armé.
Mais avant cela, il est impératif de réaliser le plan de
ferraillage d’une dalle, et de bien vérifier que la dalle
pourra résister aux forces qui lui seront opposées.

26 JUIN 2019 :

Réalisation du ferraillage au niveau du Vérification du ferraillage pour qu’il soit


balcon (Joint C). conforme au plan afin de couler le béton
(Joint C et B).

[17]
Coffrage et ferraillage des marches (escalier 3)
(Joint B)
• On réalise des trous dans la dalle de béton afin
de pouvoir fixer des fers à béton qu'il va ensuite
tordre, ce sera le point de départ du ferraillage
de l'escalier
• il faut bien sur ajuster les fers à béton pour
qu'ils épousent la forme mais en même temps
qu'ils ne soient ni collé au sol ni trop en l'air pour
qu'ils soient juste au bon endroit dans le béton
• faire le coffrage des marche avec des morceaux
de bastaings et de chevrons.

27 JUIN 2019 :

Vérification de l’emplacement des murs suivant


le plan fait par l’architecte.

Coffrage du Bandeau à larmier (Joint D) :


Sur l'acrotère peut se fixer un larmier, élément
de protection et d’étanchéité de la partie
supérieure. Le larmier joue le rôle de dispositif
empêchant les eaux de ruissellement et de
rejaillissement de s’introduire derrière les
relevés d’étanchéité. Elle est un élément
essentiel à la pérennité des toitures-terrasses et
des façades.

[18]
Coffrage des ouvertures de ventilation (Joint
D).

28 JUIN 2019 :

Couler le béton (Joint C et B) : une fois le plancher


préparé et le treillis mis en place, il reste à couler le
béton. On utilisera généralement une épaisseur de 5
centimètres environ. On préférera couler la dalle en
une fois, sous les conditions climatiques idéales. On
laissera sécher le béton pendant plusieurs semaines
avant de poser la moindre charge.

Coffrage de l’acrotère en utilisant des


panneaux métalliques. (Joint F)

[19]
29 JUIN 2019 :

Coulage du béton jour 2 (Joint C et B):


Utilisation d’une bétonnière pour avoir du
béton frais. Ensuite, on utilise une règle à
maçon pour aplanir le béton. Le béton sera sec
après 48 heures. On attend une dizaine de jours
avant de faire les premiers travaux ou le
revêtement de la dalle.

Coffrage des poteaux avec des panneaux rondes


métallique (Joint C).
Le coffrage métallique est un coffrage réalisé en métal.
Comparativement à un coffrage en bois, il est :
• Réutilisable à souhait : les éléments coffrant sont
identiques avant et après coulage ;
• Très résistant : le métal ne se déforme pas ;
Toutefois, le coffrage métallique est plus cher.

Utilisation d’un Échafaudage


métallique. (Joint B)
Échafaudage métallique est une
construction provisoire servant de
moyen d’accès et/ou de poste de travail
en hauteur (ex. : travaux de montage en
hauteur, travaux de maçonnerie, de
façade, de toiture, de peinture, de
nettoyage, …).

30 JUIN 2019 :JOUR DE REPOS POUR LES OUVRIERS

[20]
01 JUIN 2019 :

Coffrage de l’acrotère (Joint D). Coffrage pour voile. (Sous-sol)

Complétage du ferraillage des marches (Joint C ).


La paillasse étant coffrée, les armatures sont posées et
constituent le ferraillage de l'escalier.
Lorsque l'ensemble des armatures sont posées, le
coffrage des contremarches est effectué.

[21]
02 JUILLET 2019 :

Complétage du coffrage de l'acrotère


(Joint D et F)
L'acrotère est un relief constitué par un
muret situé en bordure de la toiture, dans
le prolongement de ses murs de façade.
Généralement en béton, ce petit muret
d’un minimum de 15 centimètres de
hauteur, permet de coller une étanchéité à
chaud côté extérieur et possède des
passages pour l’évacuation des eaux de
pluie.

Décoffrage des poteaux en Mise en place des hourdis après la pose des
béton (Joint C) poutrelles (Joint B et C)
• Les poutrelles : désigne un élément porteur d'un
Les poutrelles permettent de tenir plancher béton. Elle est constituée de béton
les hourdis et de répartir les enrobant une ou plusieurs armatures : torons pour
charges sur les appuis extrêmes. les poutrelles précontraintes ou aciers passifs pour
En ce qui concerne les poutrelles les autres poutrelles.
en béton ce sont des éléments • Les hourdis : hourdis est une épaisseur de bois, de
préfabriqués qu’il suffira donc de polystyrène ou de béton utilisée dans la fabrication
simplement commander de plancher, afin d'isoler la construction

[22]
Coffrage pour voile ( ascenseur )

03 JUILLET 2019 :

Chainages (Joint C et B) :
Ils ceinturent les mures (façades, pignons et refends) et sont continus. Ils sont
conçus pour absorber des efforts de traction (comme une chaine), ils sont situés :
-Au niveau des planchers de chaque étage.
-Au couronnement de mur.
Les chaînages verticaux sont ensuite reliés aux chaînages horizontaux à l'aide
d'équerres ou de boucles en forme de « U » dédiés à cette utilisation, dans le but
de renforcer au maximum la stabilité du bâtiment.

[23]
La pose des hourdis (Joint B) : une fois
les poutrelles en place, on peut répartir
les hourdis entre chaque poutrelle, de
manière à couvrir toute la surface du
plancher béton. Il ne faut pas marcher
sur les hourdis, car ça risque de chuter.
On place ensuite le treillis métallique.

04 JUILLET 2019 :

Contreplaque utiliser pour le coffrage


Coffrage de l’acrotère (Joint D et
F) : De l’acrotère.
La confection d’un muret d’acrotère
doit être normalement prévue dès
l’avant-projet de construction afin
que celui-ci soit élevé en même
temps que les façades qu’il
prolonge verticalement.

[24]
Pose des hourdis (Joint B et C).

Hauteur(cm) Longueur(cm) Largeur(cm)


8 52 20
12 52 20
16 52 20
20 52 20
25 52 20
30 52 20

05 JUILLET 2019 :
Le chainage au niveau des murs (Joint B et C) :
Les chaînages verticaux ont pour but de maintenir
la solidité et la verticalité des murs porteurs d'une
construction. Alors qu'ils ne devaient auparavant
être réalisés que dans la hauteur du dernier étage,
ils doivent désormais être réalisés sur toute la
hauteur du bâtiment afin de garantir une solidité
optimale.
Méthode :
Les chaînages verticaux sont ensuite reliés aux
chaînages horizontaux à l'aide d'équerres ou de
boucles en forme de « U » dédiés à cette utilisation,
dans le but de renforcer au maximum la stabilité du
bâtiment.

[25]
Mise en place du briques creuse en rez-de-
chaussée. (Joint E)
Les briques creuses classiques sont fabriquées
en terre cuite dans 99% des cas, et présentent
une épaisseur de 20 cm. Avec de telles briques,
on va construire des murs aussi bien intérieurs
qu'en extérieur, porteurs ou non.

06 JUILLET 2019 :

Mise en place du ferraillage au niveau Décoffrage de l’acrotère (Joint D et E).


du balcon (Joint C)

Pour une dalle en béton porteuse, nous


mettons également en place un treillis
métallique. Ce ferraillage se dispose sur des
cales. Il ne doit pas se trouver en contact avec
le sol. Il confère une solidité plus importante à
l’ouvrage.

[26]
07 JUILLET 2019 : JOUR DE REPOS POUR LES OUVRIERS
08 JUILLET 2019 :

Ferraillage de la dalle de toit

Utilisation d’un échafaudage métallique Décoffrage au niveau de ( Joint D)


+ coffrage du plancher (Joint C et B)

Décoffrage des poteaux (Joint C et B)


Une fois la hauteur désirée atteinte, il faudra
attendre au moins 3 jours pour que le béton ait
bien pris. A noter que ces 3 jours sont une
durée minimale, dans notre cas on a pris une
durée de 4 jours.

09 JUILLET 2019 :

Coffrage des ouvertures de ventilation (Joint E).

[27]
Coffrage du plancher (Joint C et B). Coffrage des escaliers (Joint C).

Coffrage de l’acrotère (Joint E et F). Finition au niveau du rez-de-chaussée (Joint D).

Coffrage des ouvertures de ventilation (Joint F).

[28]
10 JUILLET 2019 :

Coffrage du Bandeau à larmier (Joint E et F) :


Sur l'acrotère peut se fixer un larmier, élément de
protection et d’étanchéité de la partie supérieure.
Le larmier joue le rôle de dispositif empêchant les
eaux de ruissellement et de rejaillissement de
s’introduire derrière les relevés d’étanchéité. Elle
est un élément essentiel à la pérennité des
toitures-terrasses et des façades.

Chainages au niveau du (Joint C et B) Mise en place des hourdis (Joint C et B).


11 JUILLET 2019 :

Coffrage des marches. (Joint C). Utilisation des dalles alvéolées pour les grandes
Dalles ( Joint C ).

[29]
12 JUILLET 2019 :

Décoffrage de l’acrotère (Joint E) Mise en place des hourdis au niveau du (Joint B)

Décoffrage au niveau du dallage (Joint F) :


Décoffrage est une opération qui consiste à ôter
les coffrages utilisés lors du coulage d'un béton.

13 JUILLET 2019 :

Ferraillage du balcon ( Joint C et B). Ferraillage du dalle (Joint C et B ) .

[30]
14 JUILLET 2019 : JOUR DE REPOS POUR LES OUVRIERS.
15 JUILLET 2019 :

Coulage du béton pour l’acrotère (Joint E). Décoffrage de l’acrotère (Joint E).

Coulage du béton au niveau du (Joint B)


Le séchage de la dalle de béton
Après le coulage du béton, nous patientons 24
heures avant de retirer le coffrage
précédemment mis en place. Ensuite, nous
laissons l’ouvrage du béton sécher durant
quelques semaines. Cela permet de disposer
d’une dalle en béton solide et résistante. Après
cette période, nous continuons avec les autres
travaux de construction.

Ferraillage des escaliers afin de coffrer les marches


(Joint C).

[31]
16 JUILLET 2019 :

Coulage du béton (Joint C) :


Le coulage du béton Généralement, il s’effectue
concomitamment avec la préparation du béton. Un
agent gère la bétonnière pour produire du béton. Une
seconde personne s’occupe de son transport jusqu’à
l’ouvrage à l’aide d’une brouette. Le reste de l’équipe
répand le béton déversé sur la surface. Le travail
s’effectue donc à la chaine pour permettre le coulage
du béton en une seule fois. Nous veillons à ce que le
béton atteigne la hauteur du coffrage. Nous nous
servons d’une règle de maçon pour égaliser la hauteur
sur toute la surface.

Mise en place des goudrons.


Création d’une légère pente pour
empêcher une stagnation des eaux de
pluie (Joint D).

Coffrage des marches (Joint C). Complétage du coffrage de l’acrotère Bloc F.

[32]
Conclusion : Enfin, je remercie l’ensemble des employés de l’entreprise
MOUSSADAK BOUCHTA pour les conseils qu’ils ont pu me prodiguer au cours
d’un mois, J’ai pu m’intéresser et avoir l’envie de persévérer dans ce domaine
pour lequel vous m’avez donné le plus grand respect. J’avais possédé une
expérience du terrain qui m’a donné des pistes pour m’améliorer, Merci
beaucoup !

[33]