Vous êtes sur la page 1sur 5

Grammaire contrastive (3)

Les marqueurs de cas


Il y a 4 marqueurs de cas que l’on retrouve dans un très grand nombre de langues : a) la position ; b) la préposition ; c) la postposition ; d) la flexion.
a) Le marqueur de position est complexe car il combine la position de sujet ou objet et un marqueur prépositionnel.
En français, si la relation casuelle est réalisée par un nominal substantival marqué comme sujet ou comme objet de la phrase, le marqueur est la
préposition zéro et la non permutabilité des constituants nominaux sujets ou objets :
1) Pierre lisait un livre par jour. * Un livre par jour lisait Pierre. * Lisait Pierre un livre par jour.
2) Pierre a acheté une voiture. * Une voiture a acheté Pierre. * Pierre une voiture a acheté.
Il existe aussi des syntagmes sans préposition qui ne sont pas des sujets ou des objets de la phrase. Il s’agit principalement de certains circonstants de lieu
ou de temps :
3) Le docteur fait ses visites le matin. Le matin, le docteur fait ses visites.
4) Il habite la campagne. Il habite à la campagne.
En roumain, le rapport contracté par la position d’objet et le relateur sont différents, car cette position connaît la combinaison avec le marqueur
prépositionnel pe :
5) Nu văzuse pe nimeni. Il n'avait vu personne. Ii văzuse pe amândoi… Il les avait vus tous les deux. ….Am auzit că îi omoară pe prizonieri… J'ai
entendu qu'il était en train de tuer les prisonniers.
Pour la position de sujet, en roumain le sujet peut être implicite, tandis qu’en français il est nécessairement présent dans la phrase :
6) Pierre nu s-a dus astăzi la şcoală. Nu s-a dus pentru că a răcit. Pierre n’est pas allé aujourd’hui à l’école. Il n’y est pas allé parce qu’il a pris
froid.
7) Pluteau pe o mare galbenă verzuie > Ils ont flotté sur une mer jaune-vert.
b) Le marqueur préposition – les exemples suivants font ressortir la diversité des équivalences prépositionnelles :
PE → SUR
Se aruncase pe canapea. …Il s'est laissé tomber sur le canapé…/ Pe dealurile acelea sunt vii şi câmpuri… Sur ces collines, il y a des vignes et des
champs….
PE → À
A desenat ceva pe tablă… Il a dessiné quelque chose au tableau.
PE → DANS
A auzit pe cealaltă stradă claxonul unei ambulanţe > Il a entendu le son d'une ambulance dans l'autre rue.
PE → PAR
A aşezat toate lucrurile pe jos. Il a tout mis par terre. / Pe geamul unei case se aruncau afară pături. Sur les fenêtres d'une maison ont été jetés hors des
couvertures.
PE → zéro
Felix nu l-a văzut pe Marcel decât cu mulţi ani în urmă. Félix n'a pas beaucoup vu Marcel plus qu'il y a plusieurs années.
DE PE → ? A coborât în viteză de pe acoperiş. Il est rapidement descendu du toit.
c) Le marqueur de postposition se manifeste sous la forme Prép + N ou N + Prép : Durant trois jours = Trois jours durant.
d) La flexion est définie comme un procédé morphologique qui consiste à ajouter aux racines des désinences qui expriment les fonctions syntaxiques. Le
nom français ne connaît aucune modification causée par la flexion. La flexion nominale est rendue à l’aide des prépositions. Par contre, le nom roumain
connaît une flexion casuelle qui consiste en une variation intrinsèque de la forme du nom.
8) In penumbra coloanelor, studenţii fumau fără să dea nicio atenţie profesorilor… Dans la pénombre des colonnes, les étudiants fumaient sans faire
attention aux professeurs.
9) Stâlpii grosolani dădeau holului un air de palat… Les piliers rocheux donnaient à la salle un air de palais.
10) Doctorul i-a ordonat lui moş Costache să ia pastilele. Le médecin a ordonné au major Costache de prendre les médicaments.
Il existe en roumain des prépositions et des locutions prépositionnelles (formées le plus souvent d’une préposition et d’un nom) qui introduisent un nom
au génitif (împotriva, contra, asupra, înaintea, în faţa, etc) ou au datif (graţie, datorită, mulţumită, etc.) cette combinaison est réduite en français au seul
marqueur prépositionnel (prép. simple ou locution prépositionnelle) :
11) Lupta împotriva drogurilor este greu de dus. > La lutte contre la drogue est difficile à prendre.
12) Se simţea sfios în faţa acestui om de care nu-şi aducea aminte. > Il se sentait timide devant l'homme dont il ne se souvenait pas.
Prép simple en roumain → locution prépositionnelle en français : deasupra – au-dessus de ; dedesubstul – au-dessous de
13) Puneţi lampa deasupra biroului. > Placez la lampe sur votre bureau.
En conséquence, les possibilités de transcodage sont les suivantes :
I) position → position (transcodage direct) : Maşina urca cu greu dealul. La voiture monte la colline.
II) position → préposition (transcodage indirect) : Si-a schimbat locul > Il a changé de place.
III) position → flexion (objet direct → objet indirect) : Această imprudenţă era să îl coste viaţa. > Cette imprudence devait lui coûter la vie.
IV) préposition → position (transcodage indirect) : A luat-o la fugă. > Il s'est enfui.
V) préposition → préposition (transcodage direct) : A intrat în camera lui. > Il entra dans sa chambre.
VI) flexion → position (transcodage indirect) : Era speriat, parcă nu şi-ar fi crezut ochilor. > Il avait peur, comme s'il n'avait pas cru ses yeux.
VII) flexion → préposition (transcodage indirect) : A dat bomboane copiilor. … Elle a donné des bonbons aux enfants.
Exerciţii
1) Comparez les marqueurs casuels des textes suivants :

Les difficultés qu’on éprouve à identifier toutes les circonstances qui ont pu Greutăţile întâmpinate în identificarea tuturor împrejurărilor care ar fi
influer sur la genèse d’un changement linguistique ne sauraient détourner influenţat asupra genezei unei schimbări lingvistice nu trebuie să
les chercheurs d’une analyse explicative : il convient simplement de îndepărteze pe cercetători de la o analiză explicativă. Se cere doar să dăm
toujours donner la priorité à cet aspect de la causalité des phénomènes qui mereu prioritate acestui aspect al cauzalităţii fenomenelor care nu lasă să
ne fait intervenir que la langue en cause et le cadre permanent, psychique et intervină decât limba în cauză si cadrul permanent, psihic sau fiziologic, al
physiologique, de toute économie linguistique ; loi du moindre effort, oricărei economii lingvistice : legea minimului efort, nevoia de comunicare
besoin de communiquer et de s’exprimer, conformation et fonctionnement şi de exprimare, conformaţia şi funcţionarea organelor. In al doilea rând,
des organes. En second lieu, interviendront les faits d’interférences d’un vor interveni faptele de interferenţă a unui uzaj sau a unui idiom aspura
usage ou d’un idiome sur un autre. Sans faire jamais fi des données altuia. Fără a dispreţui datele istorice de orice fel, diacronistul nu va apela
historiques de tous ordres, le diachroniste ne les fera intervenir qu’en la ele decât în ultimă instanţă, după ce a epuizat toate resursele explicative
dernier lieu, après avoir épuisé toutes les ressources explicatives que lui pe care i le oferă examinarea evoluţiei proprii a structurii şi studierea
offre l’examen de l’évolution propre de la structure et l’étude des effets de efectelor interferenţei. (trad. P. Miclău)
l’interférence. (A. Martinet)

2) Comparez les marqueurs prépositionnels des textes suivants :

Prin aburii care se ridicau în văzduh molatic, pe apa cenuşie a fluviului, se Les barques, lourdes comme des tortues, qui se traînaient d’une rive à
desprindeau bărcile încărcate, greoaie ca nişte broaşte ţestoase, târându-se l’autre, apparaissaient à travers les vapeurs qui s’élevaient lentement dans
de la un mal la altul. Femeile, cu feţe ascunse în broboade colorate, veneau les airs, sur l’eau grisâtre du fleuve. Des femmes, le visage dissimulé sous
grăbite la piaţa cu legume, lapte şi păsări adunate din satele răspândite în des fichus de couleur, venaient en hâte apporter au marché les légumes, le
Deltă. Un lanţ de lotci, fragile ca nişte coji de nucă, se legănau priponite la lait, les volailles des villages disséminés dans le delta. Une chaîne de
mal. (J. Bart) barques fragiles comme des coquilles de noix se balançaient attachées à la
rive. (trad. C. Botez)

3) Traduisez les phrases suivantes en roumain et analysez du point de vue contrastif les marqueurs de cas :
1. Tout le monde était à la fois dans le couloir. Toată lumea a iesit pe hol imediat. position
2. Il ‘était déjà à l’entrée du salon quand il entendit la porte Era deja la intrarea în camera de zi când auzise Position
grincer. scârțâiele ușii.
3. Quelques minutes plus tard il suivait une allée qui Cateva minute mai tarziu, el mergea pe o alee la Préposition
aboutissait à une grille. capatul careia se afla o poarta.
4. Il se posta près de la porte d’entrée. Statea langa usa din fata. Flexion
5. Il n’avait rien entendu pendant la nuit. Nu intelesese nimic toata noaptea.
6. Elle alla jusqu’à la fenêtre et regarda dans la rue. Ea merse pana la fereastra si privea pe strada. Préposition
7. Le portrait était accroché au mur, derrière le fauteuil de Tabloul a fost agatat pe perete, deasupra fotoliului din Flexion
son bureau. biroul lui.
8. La maison tout entière était enveloppée du silence de la Toata camera a fost invaluita de linistea noptii. Position
nuit.
4) Traduisez les phrases suivantes en français et analysez du point de vue contrastif les marqueurs de cas :
1. Când a ieşit din clădire nu a zărit pe nimeni prin Lorsqu'il a quitté le bâtiment, il n'a vu personne à Position
apropiere. proximité.
2. A stat câteva clipe ascultând zgomotele familiare ale Il resta assis quelques instants à écouter les bruits Flexion
casei. familiers de la maison.
3. In dimineaţa acelei zile, curtea scolii era la fel de plină Le matin de ce jour la cour d'école était aussi Position
de zgomote ca de obicei. encombrée que d'habitude.
4. A plecat chiar în ziua aceea. Il est parti le jour même. Postposition
5. Adunaţi în jurul mesei, copiii jucau domino. Réunis autour de la table, les enfants jouaient aux Flexion
dominos.
6. Nu putea spune acest lucru nimănui. Il ne pouvait le dire à personne. Préposition
7. In faţa celorlalţi, se străduia să pară vesel. Devant les autres, il avait du mal à paraître joyeux. Position
8. Trebuie să comunicăm vestea familiei. Nous devons communiquer les nouvelles à la famille. Flexion
5) Etudiez les différentes transpositions des prépositions : LA, SPRE, DIN
1. A plecat la ora 7 şi nu s-a întors incă. Il est parti à 7 heures et n'est pas encore revenu. La : à
2. Nu am avut de gând să mă duc la cinema astăzi. Je n'allais pas aller au cinéma aujourd'hui. La : au
3. Văd că arde lumina la el în cameră. Je vois une lumière qui brille dans sa chambre. La : zéro
4. Cred că nu am destui bani la mine. Je pense que je n'ai pas assez d'argent au moi. La : au
5. Festivalul are loc o dată la doi ani. Le festival a lieu tous les deux ans. La : les
6. Se va întoarce la 20 septembrie în Bucureşti. Il reviendra le 20 septembre à Bucarest. La : à
7. S-a îndreptat repede spre ieşire. Il se dirigea rapidement vers la sortie. Spre : vers
8. Spre marea noastră mirare, nu a mai spus nimic despre À notre grand étonnement, il n'a rien dit à propos de Spre : à
aceste întâmplări. ces événements.
9. Cred ca totul a fost spre binele lui. Je pense qu'il était pour son propre bien. Spre : pour
10. A ieşit repede din cameră ca să nu dea ochii cu el. Il est allé rapidement de la pièce à ne pas lui faire face. Din : de la
11. Din copilărie îi plăcea să citească ore întregi. Dès son enfance, il aimait lire pendant des heures. Din : Dès
12. A făcut multe greşeli din zăpăceală. Il a commis de nombreuses erreurs par confusion. Din : par
13. Scrisoarea a trecut din mână în mână. La lettre est passée de main en main. Din : de
14. Cred că va trece pe la noi într-una din zilele acestea. Je pense qu'il viendra nous voir un de ces jours. Din : de
15. A greşit din neglijenţă. Il s'est trompé de négligence. Din : de
16. Când i-am spus despre ce e vorba, a dat din umeri. Quand je lui ai dit ce que c'était, elle a haussé les Din : les
épaules.

Vous aimerez peut-être aussi