Vous êtes sur la page 1sur 139

Platon.

Ion
Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France
Platon (0427?-0348? av. J.-C.). Platon. Ion. 1903.

1/ Les contenus accessibles sur le site Gallica sont pour la plupart des reproductions numériques d'oeuvres tombées dans le domaine public provenant des collections de la
BnF.Leur réutilisation s'inscrit dans le cadre de la loi n°78-753 du 17 juillet 1978 :
*La réutilisation non commerciale de ces contenus est libre et gratuite dans le respect de la législation en vigueur et notamment du maintien de la mention de source.
*La réutilisation commerciale de ces contenus est payante et fait l'objet d'une licence. Est entendue par réutilisation commerciale la revente de contenus sous forme de produits
élaborés ou de fourniture de service.

Cliquer ici pour accéder aux tarifs et à la licence

2/ Les contenus de Gallica sont la propriété de la BnF au sens de l'article L.2112-1 du code général de la propriété des personnes publiques.

3/ Quelques contenus sont soumis à un régime de réutilisation particulier. Il s'agit :

*des reproductions de documents protégés par un droit d'auteur appartenant à un tiers. Ces documents ne peuvent être réutilisés, sauf dans le cadre de la copie privée, sans
l'autorisation préalable du titulaire des droits.
*des reproductions de documents conservés dans les bibliothèques ou autres institutions partenaires. Ceux-ci sont signalés par la mention Source gallica.BnF.fr / Bibliothèque
municipale de ... (ou autre partenaire). L'utilisateur est invité à s'informer auprès de ces bibliothèques de leurs conditions de réutilisation.

4/ Gallica constitue une base de données, dont la BnF est le producteur, protégée au sens des articles L341-1 et suivants du code de la propriété intellectuelle.

5/ Les présentes conditions d'utilisation des contenus de Gallica sont régies par la loi française. En cas de réutilisation prévue dans un autre pays, il appartient à chaque utilisateur
de vérifier la conformité de son projet avec le droit de ce pays.

6/ L'utilisateur s'engage à respecter les présentes conditions d'utilisation ainsi que la législation en vigueur, notamment en matière de propriété intellectuelle. En cas de non
respect de ces dispositions, il est notamment passible d'une amende prévue par la loi du 17 juillet 1978.

7/ Pour obtenir un document de Gallica en haute définition, contacter reutilisation@bnf.fr.


LES
r

AUTEURS GRECS

D'APRÈS
EXPLIQUÉS UNEMETHODE
NOUVELLE

PAR DEUX TRADUCTIONS FRANÇAISES


JUXTALINÉAIRE
L'ÇRII.HIfRUi.ET PRÉSENTANT A MOT
LEMOT FRANÇAIS
ENREGARDDESMOTS
GRECS
CORRESPONDANTS
L'AUTRE-
CORRECTE
ETPRÉCÉDÉE
DUTEXTE
GREC
avec des arguments et des notes
PAR UNE SOCIÉTÉ DE PROFESSEURS
ETD'HELLÉNISTES

PLATON

ION
LITTÉRALEMENT
EXPLIQUÉ
TRADUIT
ENFRANÇAIS
ETANNOTÉ
PARM.LOUIS
HERTZ

---
PARIS -
LIBRAIRIE HACHETTE ET G"
79, BOULEVARD 79
SAINT-GERMAIN,
LES

AUTEURS GRECS

EXPLIQUÉS
D'APHÈS
UNE NOUVELLE
MÉTHODE

PAR DEUX TRADUCTIONSFRANÇAISES


Ce dialogue a été expliqué littéralementet traduit en français
par M.LouisMERTZj professeurau collègede Meaux.

48934.— Imprimerie 9, ruedeFleurus,à Paris.


LAHURE,
LES

AUTEURS GRECS

D'APRÈS
EXPLIQUÉS NOUVELLE
UNEMETHODE

PAR DEUX TRADUCTIONS FRANÇAISES


L'i E ETJUXTALINÉAIRE
PRESENTANTLEMOT A MOT
FRANÇAIS
1 -.Ç E>REGARD DESMOTS GRECSCORRESPONDANTS
CORRECTE ET PRÉCÉDÉEDUTEXTE GREC
J..--|L'AUT«5
avec des arguments et des notes
- PAR UNE SOCIÉTÉ DE PROFESSEURS
ETD'HELLÉNISTES

PLATON

ION

PARIS
LIBRAIRIE HACHETTE ET Cie
79, BOULEVARD 79
SAINT-GERMAIN,
1903
AVIS
RELATIF
ALATRADUCTION
JUXTALINÉAIRr

On a réuni par des traits les mots français qui traduisent un


seulmot grec.
Ona imprimé en italique les mots qu'il était nécessaired'ajouter
pour rendre intelligible la traduction littérale, et qui n'ont pas
leur équivalentdans le grec.
Enfin,les mots placésentre parenthèses,dansle français,doivent
être considéréscommeune secondeexplication,plus intelligibleque
la version littérale.
ARGUMENT ANALYTIQUE

DE L'ION

Le dialoguede )Ion contient à la fois une attaque de Platon


contre la poésieau nomde la science,et une critiquedes rapsodes
vaniteuxet naïfs. On peut considérercet ouvrage comme un de
ceux qui préparent et qui expliquent l'apologiede Socratc. En
effet, Socrate, devant ses juges, constate d'une part qu'il ne sait
rien et que sa seule scienceest de savoir qu'il ne sait rien, et
d'autre part il expose qu'il a trouvé autour de lui une foule de
gens qui prétendaientsavoir quelque chose : politiques,poètes,
artisans, rapsodes.Maisle philosopheleur a montré facilement
qu'ils s'abusent sur leur science, et qu'en réalité ils ne savent
rien.
C'est ainsi que le rapsode, habile déclamaieurdes vers d'Ho-
mère, ou d'Hésiode,oud'Archiloquc.s'imagine connaître à fond
ces auteurs, et même posséderles arts dont ils parlent. Socrate
montrera à l'unde ces vaniteuxcomédiens,à Ion, qu'il se trompe
et qu'il ne connaît pas Homère,mais qu'en déclamantcet auteur
il obéit à une inspirationdivine.
Définirla science, qui est toujours la science de l'universel
(TO 5).OV),la distinguer de la poésie, indiquerpar une sorte de
mythe quelle est la nature de l'iuspirationpoétique,tel est le but
que se propose l'auteur de l'Ion.
Jamais peut-être Platonne s'est montré plus poète qu'en défi-
nissantla poésiepour la condamner,et en mêmetemps, de tous
ses dialogues,Ionest peut-êtrele pluscomique.Voiciune analyse
succinctequi fera connaîtrel'ouvragechapitrepar chapitre.
ION. 1
2 ARGUMENT ANALYTIQUE.
1 SocraterencontreIon qui arrive à Athinesaprès avoir rem-
porté le prit de déclamationau concoursd'Épidaure. Socrate le
féliciteet enviele sort des rapsodesqui ont toujours le double
avantage d'être en beau costumeet de comprendreles meilleurs
poètes.
II. Ion. gonflé de vanité, prétend connaître à fond l'œuvre
d'IIomère.Connaît-ild'autres poètes? lui demandeSocrate.Non.
Commentpeut-il donc le préféreraux autres poètes, qui traitent
les mêmessujetsque lui?
111.Pour distinguer celui qui sait les mathématiquesde celui
qui ne les sait pas, celuiqui est maladede celui qui ne l'est pas,
il faut être ou mathématicienou médecin.Donc,si le rapsodeIon
est habilesur Homère,il doit l'être aussisur les autres poètes.
IV.Ion, étonné, demandepourquoiil ne comprendqu'Homère
et ne s'intéresse qu'à ce poète. C'est qu'il ne le connaît pas en
vertu de l'art et de la science,qui seuls permettentde toutjuger
universellement.Socrateprend des exemplesdans la peinture;la
sculptureet enfindans la poésie. Ionaffirmecependantqu'il sait
très bien parler sur Homère.
V. Ce n'est pas en vertu d'un art maisd'une puissancedivine
semblableà celle de l'aimant. LaMuseest cet aimant. Toutbon
poète obéit à une inspiration. Il ne peut créer que sous cette
influence.Encoren'est-ilcapablede composerque dans le genre
vers lequel la Musele poussj. AinsiTynuichosde Cbalcisn'a pu
composerque son péan. Les poètes ne sont que les interprètes
des dieux.
VI.De même,rapsodeset comédiensnesontque les interprètes
des poètes.Ils sont saisis par une sorte de délire et doiventà
leur tour créer chezles spectateursl'étatd'àme que les poètesont
crié chez eux.
VII.Ainsi le spectateur,le rapsode et le poète sont les trois
anneauxde la chaîne au moyen desquelsle dieu tire à lui les
âmes. A chacun des premiers anneaux : les poètes : la Muse
suspendceux qu'elle choisit.Ion a été suspenduà Homère et ne
peut comprendreque ce pojte .C'est en vertu d'une inspiration
divineet non d'un art qu'il fait valoir ce poète par sa décla-
mation.
ARGUMENT ANALYTIQUE. :i
VIII.MaisIon ne se sent pas inspiréquandil parle sur Homère.
Pourle convaincre,Socratelui demanded'abords'il connaît tOUl'\
les arts qui sont conlenusdans les œuvres du poète. Non, car
cesarts sontdifférents.
IX.Chacundes artisans en particulierjugera mieux que tous
les autresdes passagesd'Homèreoù il est question de l'art qu'il
pratique.Ainsile devinjugera,mieux que tout autre artisan des
passagesoù il est questionde prophétie.
X. Sur quoi le rapsodepeut-ilporter un jugement dans cette
œuvred'Homère?Sur tout répondIon. Cependantil est forcéde
fairequelquesconcessions.
XI. Maisil affirmeet maintientqu'il est aussi bon général que
bon rapsode et qu'il doit à Homère une science militaire
achevée.
XII.a Pourquoit'es-tudoncfait rapsodeet non général ? répond
Socrate.— C'est que les Athéniensn'auraientpas voulude moiB;
dit Ion. Socrate lui montre que celle réponse n'est qu'un faux-
fuyant.Sa sciencede rapsode lui vienl d'une inspirationdivine.
Ion acceptele titre d'hommedivinsans voiravec quelle ironiece
litre lui est décerné.
I. SOCRATE. Bonjour,illustre Ion.D'oùnous arrives-tumain.
tenant"?Ne serait-cepas de chez toi, d'Éphcse?
ION.Du tout, Socrate,mais bien d'Epidaure.desjeux en l'hon-
neur d'Esculape.
SOCRATE. LesÉpidauriens organisent-ilsen l'honneurde leur
dieu un concoursmêmepour les rapsodes?
ION,Oui certes;et pour tous les autres arts.
SOCHATE, Eh quoi! As-tu concouru, dis-moi? ELavec que!
succès
1
PLATON

ION

PERSONNAGES DU DIALOGUE
SOCRATE,
ION.

1. SOCRATE.
Je souhaiteIon
serrjouir (se porterbien).
D'où
es-tu venu-icipour-nous
maintenant ?
Est-ce de la maison (de chez toi),
d'Ephèse"?
ION.
Nullemenl,
ô SocraLe,
mais d'Épidaure [d'Eseulape).
desjeux Asclépiens(en l'honniur
SUCHATE.
Est-ce que
les Épidauriens
l'ont en l'honneurdudieu
aussi
un concoursde rapsodes?
ION.
Assurémentoui,
et même des autres arts-des-Muses.
SOCRATE.
Quoi donc? [que chose
concourais(concourus)-tuen-quel-
pour nous?
6

10N. Les premiers prix ont été pour nous. Socrate.


SOCHATE.
A la bonne heure! Allons, tâchons de remporter
encore le prix aux Panathénées.
ION.C'est ce qui arrivera, si les dieux y consentent.
SOCRATE.Souventenvéritéj'ai envié votre professionà vous,

rapsodes, mon cher Ion. La double obligation où vous éLes


d'ahord de parer votre corps pour qu'il soit toujours digne de
votre art et pour que vous paraissiez aussi beaux que possible,

puis d'être versés dans l'étude de beaucoup d'excellents poètes


et en particulier d'Homère,le meilleur et le plus divin de tous,
et d'en connaitreà fond la pensée non moins que les vers, m'a
los. 7
et comment(avecquel succès)
as-tu concouruen quelque-chose ?
ION.
Nousavons remporté
les premières
des récompenses,
ô Sociale.
SOCIUTE.
Tu dis bien (tant mieux)
Allonsdonc,
faisons en-sorte-que
noussoyons-vainqueur
aussidansles Panathénées.
ION.
Elibien!
cela sera (il en sera ainsi)
si le dieu veut.
SOCHATE.
Età propos
souventen-vérité
j'ai envié
vous,les rapsodes,
ô Ion,
à causede votre art:
eneffet,le fait que \ous
en même temps d'une-part
ôles-ornés
pourle corps
en-sorte-quece corps être (soit)
toujoursdigne
de l'art de-vous
et que vous paraissiez
les-plus-beauxpussible,
en-même-tempsd'autre-part,
le fait qu'il vous est nécessaire
de passele temps
et dans beaucoupd'autres
bonspoêles
et naturellementsurtout
dans Homère,
le meilleur
et le plus-divin
despoètes
et de savoir-à-fond
la penséedecelui-là,
8

paru choseenviable.Car on ne saurait rire rapsodeà moinsde


comprendrece que dit le poète. Le rapsode doit être l'interprète
de la pensée du poète pour les auditeurs. (Jr. bien réussir dans
cette tâche sans comprendre le sens du poète est impossible.
Tousces privilègesméritenl donc qu'on les envie.
Il. ION.Tu dis vrai; Socrate. Pour moi. du moins; c'est cette
partie de mon art qui-m'a donné le plus de peine, et je crois
parler le mieuxdu mondesur Homère,si bien que ni Mélrodore
de Lanipsaque.ni Stcsimbrolcde Thasos.ni Glaucon,ni jamais
aucun homme encore n'a su dire autant de belles pensées sur
Homèreque moi.
SOCRATE. Tant mieux,Ion; car il est évident que lu ne refu
seras pas de me montrerton talent.
ION. Y
non-pas seulement les vers (ses
c'est choseenviable. [rers),
Un rapsodeen effet
jamais ne serait (n'existerait)
s'il ne comprenait
les chosesdites
par le poète.
Il faut en effet
le rapsode
être interprète
de la pensée
du poète
pour ceux-qui-écoutenl
or faire bien
cela
ne connaissantpas (sans connaître)
ce que dit (veut dire)
le poète
est impossible.
Tout cela donc
eut digne (vaut la peine)
d'êtreenvié.
ION.
Tu dis vrai,
ô Socrale;
pour moi du moins
cette partie de mon art
m'a donné le plus grand travail,
et je crois parier [monde)
le mieuxdes hommes (le mieux du
sur Homère,
vu-queni
Métrodorede Lampsaque
ni Slésimbrolede Tliasos
ni Glaucon
ni aucun autre
de ceux ayant-exislé
jamais-jusqu'ici
n'a eu à-dire (n'a pu dire)
sur Homère
des pensées
aussi nombreuseset belles
que moi.
SOCRATE.
Tu dis unebonnechose(tantmieux)!
10

ION.Oui.je crois qu'il faut l'ntcndre:Socrate,commeje fais


valoir les vers d'Homère;aussi je crois mériter des Iloniérides
qu'ils m'accorllentune couronned'or.
SOCRATE. Oui, je m'occuperai une autre fois de t'entendre,
Maismaintenantréponds-moià cette seule question. Tonliabilelé
ne s'étend-elle qu'à Ilomère ou bien encore à Hésiode et à
Archiloque?
ION.Point du tout, mais au seul Homère : c'est suffisant, me
semble-t-il.
SOCRATE. Est-ildes points sur lesquelsHomère et Hésiode
parlent de même?
ION.Oui,je crois, et même beaucoup.
SOCRATE. Pour tous ces points-là,pourrais-tumieux expliquer
ce que dit Homèreou ce que dit Hésiode?
ION. 11
ô Ion;
car il est évident
que tu ne me refuseras pas
de medonner-une-audilion.
ION.
Et à-propos [tendre).
il est bon d'enlendre (il faut en-
ô Socrate:
commej'ai bien orné
Homère;
Qn-sorte-queje crois
être digne
d'être couronné
d'une couronned'or
par les Homérides,
SOCRATE.
Et à propos
je-me ferai du temps (je m'occu-
une-autre-fois [peraide)
pourt'entendre:
mais maintenant
réllonds
autant (et pas plus);
est-ce que tu es habile
seulementsur Homère
ou bien aussi sur Hésiode
et Archiloque ?
ION.
Nullement.
maisseulement
sur Homère :
car il mesemble
être suffisant(quecela suffit).
SOCIIATE.
Et y-a-t-ilun sujet
surlequel
Homèreet Hésiode
disent-tous-deuxlesmêmes choses?
ION.
Je crois pour-moi
que même il y en a beaucoup.
SOCRATE. -
Est-ceque donc
tu expliquerais mieux
ce que dit Homère
12

ION.J'expliqueraiségalementbien ce qu'ils disent, Socrate,au


moinssur les points où ils tiennent le même langage.
SOCRATE. ELpour ceuxoù ils ne parlent pas de même?Ainsi
Homèreet Hésiodeparlent tous deuxde l'art divinatoire?
ION.Assurément.
SOCRATE. Eh bien! les points où ces deux poètes s'accordent
sur l'art divinatoire,est-ce toi qui les expliqueraisle
ou différent
mieux, ou un bon devin?
ION.Un bon devin.
SOCRATE. Si tu étais devin, n'est-ilpas vrai que, du moment
où tu serais capable d'expliquer les points où ils s'accordejit.Lu
saurais aussi commenterceux où ils diffèrent?
ION.C'est évident,
ION. la
sur cessujets
ou bien ce quedit Hésiode?
ION. [(égalementbien)
J'expliquerais de-la-même-façon
au-nioinssur les-sujets,
(') Socrate,
sur lesquels
ils disentles mêmeschoses.
SOCRATE.
Et quoi, (que ferais-tu)
pour les sujets sur lesquels
ils ne disentpas les mêmeschoses?
Par-exemple
Ilomèreainsi qu'Hésiode
dit quelquechose
sur l'art-de-la-divination.
ION.
Assurément.
SOCRATE.
Quoidonc?
Toutes-les-chosesque-
ces deuxpoètes
disenttousdeux semblablement
et toutescelles que
ils disent d'une-façon-différenle
sur l'art-de-la-divination,
est-ce que toi
Lules expliqueraismieux
ou quelqu'un des bons
devins?
ION. [mieux que moi).
Un des devins (les expliquerait
SOCRATE.
Maissi toi
tu étais devin,
si vraimenttu élais capable
de donner-des-explications[façon)
sur-les-chosesdiles de- la-mènie-
ne saurais-tu pas aussi
donnerdes explications
sur les chosesdites
différemment?
ION.
Il est évidentque oui.
14

SOCRATE. Pourquoi donc ton habileté ne s'étend-elle quà


Homèreet non à Hésiode;ni auxautres poètes? Homèretraite-t-il
d'autressujets que tous les autres poètes? N'est-ce pas sur la
guerre qu'il a discourule plus souventet sur lesassembléesdes
hommes bons ou mauvais, particuliers ou artisans, et sur les
conversationsdes dieux entre eux ou bien avecles hommes,sur
les changementsqui se produisent dans le ciel ou chez Hadès,
ou sur les généalogiesdes dieux et des héros? Ne sont-cepas là
les sujets ordinaires sur lesquels Homèrecomposeses poésies?
ION.Tu.as raison, Socrate.
III. SOCRATE. ! les autres poètes ne traitent-ils pas
Eh quoi
les mêmes sujets?
ION.Oui; mais,Socrate,ils ne composentpas commellomère.
ION. 15
SOCRATE.
Pourquoidonc
es-tu habile
sur Homèred'une part,
et nonsur Hésiode.
ni sur les autres poètes?
Ou-bien-est-cequ'Homère
parle sur certains autres sujets
que ceux- précisément-sur-lesquels
tous les autres poètes parlent
n'a-t il pas discouru
la plupart(du temps)
sur la guerre
et sur les conversations
des hommes
bons et mauvais
et bourgeoiset ouvriers
les uns avec les autres,
et sur les dieux
conversant
les uns avec les autres
et avec les hommes [nière--,
connue ils conversent (à leur ma-
et n'a-l-il pas discouru sur
les modificationscélestes
et sur celles
dans la maisond'Hadès (lesenfers),
et n'a-t-il jias raconté les nais-
et des dieux [sanee.*
et des héros?
Ne sont-ce pas là les sujets
sur lesquels
Homèrea composé
sa poésie?
ION.
Tu dis vrai,
ô Socrate.
SOCRATE.
Eh quoi!
les autres poètes,
n'ont ils pas composé
sur ces mêmes sujets?
ION.
Oui,
mais, ô Socrate,
J(i

SOCRATE. Eli quoi! font-ilsplus mal?


ION.Oui, et mêmede beaucoup
SOCRATE.Et Homèrefait mieux:1
ION.Mieux! Ah oui, par Zeus !
SOCRATE.N'est-ilpas vrai, Ion, chère tête, quand plusieurs
personnesparlent sur les nombres, et quand l'uned'ellesen parle
très bien, que quelqu'un reconnaîtra,n'est-ce pas, celle qui en
parle bien?
ION.Oui, certes.
SOCRATE. Sera-ce le même que celui qui reconnaîtracelles
qui parlent mal, ou un autre?
ION.Le même assurément.
SOCRATE. N'est-cepas celuiqui connaîtl'art de l'arithmétique?
ION.Oui.
SOCRATE. Eh quoi! Lorsquebeaucoupparlent sur les aliments
sains pour savoir quels ils sont, et que l'un d'euxen parle excct-
ION. 17
ils n'ont pas composé
de la même façonqu'Homère.
SOCRATE.
Quoi donc?
ont-ils composéplus mal?
ION.
Oui, certes, beaucoupplus mal.
SOCRATE-
Et Homère
a composémieux?
ION.
Mieux,
certes, par Zeus.
SOCRATE.
N'est-il-pas-vrai-quc,
ô chère tête Ion,
lorsque beaucoupparlant
sur le-nombre (sur l'arithmétique)
un quelqu'un (un quelconque)
parle très bien,
quelqu'un connaîtra naturellement
le parlant bien?
ION.
Je l'affirme.(Oui.)
SOCRATE.
Sera-ce donc le même,
qui connaîtra [mal)
les parlant mal (ceux qui parlent
ou-bien un autre?
ION.
Ce sera le même naturellement.
SOCRATE.
Celui-làn'est-il pas
celui qui possède
l'art de l'arithmétique?
ION.
Oui.
SOCRATE.
Eli quoi!
quand beaucoupd'hommes parlant
sur les aliments sains,
pour savoir quels ils sont,
un quelqu'un(un quelconque)
parle très bien,
est-ce quelque autre d'une-part
ION. 2
18

lemment,y aura-t-il deux personnespour reconnaîtrecelui qui


parle bien et celui qui parle mal, ou bien sera-ce la même?
ION.Évidemmentce sera la même.
SOCRATE. Quelleest-elle? Quel est son nom?
ION.C'est le médecin.
SOCRATE. Concluonsdonc que le même hommereconnaîtra,
quand beaucoup parleront sur le même sujet, celui qui parle
bien et celui qui parle mal, ou que s'il ne reconnaît pas celui
qui parle mal, évidemmentil ne reconnaîtra pas non plus celui
qui parle bien, au moinssur les mêmes sujets.
ION.D'accord.
SOCRATE. Doncle mêmehommeest capablede les juger l'un
et l'autre?
ION.Oui.
SOCRATE. Nedis-tu pas qu'Homèreet les autres poètes,parmi
lesquelssont Hésiodeet Archiloque:parlent sur lesmêmessujets;
ION. lit
connaîtra
au sujet du parlant très bien
qu'il parle très bien,
et-un-autred'autre-part [plus mal
saura-t-il au sujet du parlant
qu'ilparle plus mal,
ou sera-ce le même?
ION.
Évidemmentcertes,
ce sera le même.
SOCRATE.
Quel est cet homme? [nom?)
Quel nom est à lui? (Quelest son
ION.
Le médecin.
SOCRATE.
Disonsdonc
en résumé,
que-le même homme
connaîtratoujours,[hommesparlent)
beaucoup parlant (quandplusieurs
sur les mêmes sujets,
et celuiqui
parle bien
et celui qui parle mal;
ou-biens'il ne reconnaît pas
celui parlant mal,
il est évident que
il ne reconnaîtra pas non plus
celui qui parle bien,
du-moinssur le même sujet.
ION.
Il en est ainsi.
SOCRÀTE.
Doncle même homme
devienthabile
sur l'un et l'autre? (celui qui parle
ION. [bienet celuiqui parle mal).
Oui.
SOCRATE.
Or toi tu dis
et Homère
et les autres poètes,
parmi lesquels est (sont)
et Hésiode.
20

sans doute, mais qu'ils ne sont pas égaux, que l'un est vraiment
bunet les autres inférieurs
?
ION.Oui.et j'ai raison.
SOCRATEDonc, si tu connaisceux qui en parlent bien, tu
pourras reconnaîtreceux qui en parlent mal.
ION.Il me semble, au moins.
SOCRATE. Ainsi, mon cher, en disant qu'Ion est également
habile sur Homèreet sur les autres poètes;nous ne nous trom-
perons pas, puisquetoi-mêmetu conviensqu'un même homme
est capable de juger tous ceux qui parlent sur les mêmessujets
et que presquetous les poètescomposentsur les mêmeschoses.
IV. ION. Quelle est donc la raison, Socrate, pour que moi,
quand on parle sur un autre poète quelconque,je ne fasse pas
JUX. 21
et Archiloque
parler
assurémentsur lesmêmessujets,
mais non de-la-même-façon,
mais l'un d'une part
bienassurément,
et-les-autresd'autre-part
plus-mal?
ION.
Etje disdeschosesvraies(la-vérité).
SOCRATE.
Donc,
si-vraimenttu reconnais
le parlant bien,
tu pourrais-reconnaîtreaussi
de-ceuxparlant plus-mal
qu'ilsparlent plus-mal.
ION.
Il me sembleau-moins.
SOCRATE.
Donc,mon bon,
disant Ion
être habile
également
et sur Homère
et sur les autres
poètes
nous ne nous-tromperonspas,
puisqueen-vérité
toi-mêmetu avoues
le même hommedevoir-être
un-jugesuffisantde-tous
ceux qui parlent
sur les mêmessujets,
et les poètes
presque tous
composersurles mêmes sujets.
IV.ION.
Quelest donc enfin
le motif,
ô Socrate,
pour-lequelmoi,
quand quelqu'un d'une part
converse
sur un autre poète,
22

attention,que je sois incapablede dire quoi que ce soit qui en


vaille la peine, et que je reste absolumentengourdi,tandis qu'à
peine a-t-on parlé d'Homère,aussitôtje m'éveille,j'ouvre l'œil et
suis plein de mon sujet?
SOCRATE. Cen'est pas bien difficileà deviner,mon ami; il est
évident pour n'importe qui que tu es incapable de parler sur
Homèreen vertu d'un art et d'une science ; car si un art te don-
nait cette faculté, tu serais capablede parler aussi sur tous les
autres poètes. Car il existe, n'est-ce pas, un art de la poésieen
général. N'est-il pas vrai?
ION.Oui.
SOCRATE. Ainsi,lorsqu'ona embrasséune autre sciencequelle
qu'elle soit dans son ensemble, on peut faire le même genre
ION. T.i
je ne prele pas
l'esprit (l'attention)
et je suis incapable
d'apporter-àta conversation
quoi-que-ce-soit
dignede discours(digned'être dit),
maisje-suis-négligent
absolument,
maislorsque
quelqu'unparle
d'Homère,
aussitôt
jeslIi. éyeillé
et je prête
l'esprit (l'attention)
et j'ai-en-abondancc
ce-qu'ilfaut que-je-dise?
SOCIUTE.
delà du moins
n'est pas difficile
à conjecturer,
ô monami.
niais il est évident pour-chaeun
quetu es incapable
de parler sur Homère
par arl et par science
car si Lu-étaiscapable
deparlerparart,
tu serais capable
de-parleraussi
sur tous
les autres poètes,
caril v a
en-quelquefaçonun art poétique
en général.
Ou-bienn'en est-ilpas ainsi?
ION.
Oui.
SOCRÀTE.
N'est-ilpas vrai que
quand quelqu'un embrasse
un autre art aussi
quel-qu'il-soitdans-son-ensemble,
le même genre
d'examen
24

d'examensur toutesles sciences.Le sensde mes paroles,veux-tu


l'apprendrede moi, Ion?
ION.Oui.par Zeus,Socrate,je le veux: car j'ai plaisir à vous
entendre,vousles sages.
SOCUATE. Je voudraisque tu dises la vérité, Ion; mais vous
êtespeut-êtredes sages,vous, les rapsodeset les acteurs,et ceux
dontvous chantez les poésies;mais moi je ne dis rien que de
simple commeun ignorant.Car, par exemple,pour ce queje te
demandais,regardecombienc'est chose facile, communeet dont
tout hommeest capable,que de reconnaîtrece que je te disais,
que l'examenest toujours le même chaque fois qu'onembrasse
unesciencedans son ensemble.Examinonsce point.Le dessinest
une sciencegénérale?
ION. 2b
est
sur tous les arts?
As-tu-besoinen-quolque-manière
d'apprendredemoi,
ôIon,
commentje dis cela?
ION.
Oui,par Zeus,
ô Socrate,
pour moi je le désire:
car je me réjouis
entendant-parler
vous les sages
SOCRATE.
Je voudrais
toi dire vrai (que tu disesla vérilé),
ôIon;
mais d'une part
vous êtes peut-être sages
vous les rapsodes
et comédiens
et ceux-dontvous
chantezles poèmes.
maismoije •
ne fais rien d'autre
quede-dire des choses-simples.
commeil est naturel
pour un homme ignorant.
Car par-exemple
sur le sujet sur lequel
je t'ai-interrogétout à l'heure,
examine
commec'est chose commune
et propre-à-unignorant
et au-pouvoir-detout homme
de reconnaîtrece-queje disais-
que l'examenest le-même,
quand quelqu'un embrasse
un art dans son ensemble.
Embrassonsen-effetce sujet
par-notrediscours;
il y a
un art de-la-peinture
en-général?
16

ION.Oui.
SOCRATE- N'cxistc-t-ilpas ci n'a-t-il pas existé beaucoupde
bonset de mauvaisdessinateurs ?
ION.Assurément.
SOCRATE. As-tu doncvu déjà un hommehabile à démontrer
les qualités et les fautes de dessincommisespar Polygnote,fils
d'Aglaophon,et incapabled'en faire autant pour les autres des-
? Unhommequi, lorsqu'onétudielesœuvresdesautres
sinateurs
peintres, reste engourdi)embarrassé,et ne sait que dire,et qui,
lorsqu'il lui faut donnerson avis sur Polygnoteousur un peintre
quelconque,se réveille,ouvrel'œil et est plein de son sujet?
Q,ION.Non, par Zeus; non certes.
ION. 27
ION.
Oui.
SOCRATE.
N'est-il pas vrai que aussi
des peintres nombreux
bonsel mauvais
et existentmaintenant
etont existé?
ION.
Assurément.
SOCRATE.
As-tu donc vu
déjà quelqu'un,
qui
d'une part au sujet de Polygnole
le fils d'Aglaopbon
est capable
de montrer
ce qu'il peint bien
et ce qu'il ne peint pas bien,
maisqui au-sujet
des autres peintres
est incapablede le faire? [part
et toutes-les-fois-quequelqu'und'une
explique
les œuvres
des autres peintres,
est-négligent
et esl-dans-l'embarras
et n'apas [liun,
de-quoi contribuer-à-la-conversa-
mais lorsqu'il faut
donnerson avis
sur Polygnote
ou un autre
celui que tu veux (quelconque)
des peintres
un seul,
est réveillé
et prête
l'esprit (l'attention)
eta en abondance
de quoi parler?
ION.
Non,par Zeus,
28

SOCRATE. Eh quoi1 Dansla sculplure as-tu déjà vu quelqu'un


habile à expliquer les qualités de Dédale, fils de Métion, ou
d'Épéus, fils de Panopce, ou de Théodore le Samienou d'un
autre statuaire quelconque,et qui, devant les œuvres des autres
sculpteurs, reste embarrassé et engourdi sans savoir que dire?
ION.Non, par Zeus. je n'ai pas vu non plus un tel homme.
SOCRATE. Eh bien donc. à ce que je crois, ni dans l'art de
jouer de la flûte, ni dans l'art de jouer de la cithare, ni dans
l'art de chanter en s'accompagnantde la cithare, tu n'as jamais
vu un homme qui fût habile à s'expliquersur Olymposou sur
Thamyras, ou sur Orphée,ou sur Phémios, le rapsoded'Ithaque,
et qui sur Ion d'Éphèse reste embarrassé et ne peut dire quels
sont les défauts et les qualités de ce rapsode.
ION. 29
non cerles.
SOCRATE.
Ehquoi!
dans la sculpture
as-tu déjà vu quelqu'un,
qui au sujet d'une part
de Dédale,fils de Métion,
ou d'Épéus fils de Panopée
ou de Théodorele Samien
ou d'un autre
sculpteurunique
est capable
d'expliquer
ce qu'il a bien fait,
mais qui au sujet des œuvres
des autres sculpteurs
est embarrassé
et est négligent,
ne sachant pas
quoi dire?
ION.
Non,par Zeus, [(un tel homme).
je n'ai pas vu non-plus cet homme
SOCRATE.
Maiscertes,
à ce que je pense du moins,
ni dans l'art-de-la-flûte,certes,
ni dans l'art-de-la-ci
lliare [thare
ni dans l'art du chant-et-de-la-ci-
jamais jusqu'ici
tu n'as vuun homme,
qui au sujet d'Olymposd'une part
est capable
de donner des explications,
ou bien au sujet d'Orphée
ou bien au sujet de Phémios
le rapsoded Ithaque,
mais qui au sujet d'Ion
l'Éphésien
est dans l'embarras
et ne sait pas
contribuerà la conversation,
pour dire et ce qu'il déclamebien
et ce qu'il ne déclamepas bien.
30

ION.Je ne puis te contrediresur ce point, Socrate; mais j'ai


conscienceque je parle le mieuxdu mondesur Homère,que je
suis plein de ce sujet, que tous disent que je parle bien de lui,
mais non des autres. Voisdonc quelle peut en être la cause.
V, SOCRATE. Je la vois, Ion, et je vais t'expliquerquelle elle
est, à mon avis. Il existe, en effet,chez toi une faculté de bien
parler sur Homère,qui n'est pas un art, au sens où je le disais
à l'instant, mais une puissance divine qui te meut et qui res-
sembleà celle de la pierre nomméepar Euripidepierre Magné-
tique et par d'autres pierre d'Héraclée.Cette pierre, non seule-
ment attire les anneauxde fer eux-mêmes,mais encore leur
communiquede la force, si bien qu'ils ont la même puissance
ION. 31
ION.
Je ne puis
te contredire
àce sujet,
ô Socrate:
mais j'ai conscienceen moi-même
de ceci,
que sur Homère [monde)
je parle le mieuxdes hommes (du
et j'ai-en-abondancede quoi parler
et tous les autres [parlebien):
disentmoibien parler(disentqueje
mais il n'en est pas ainsi
au sujet des autres.
Cependantexamine [cause).
quoi est cela (quellepeut en être la
SOCHATE.
Et je le vois,
ô Ion,
et je vais certes
devant-montrerà toi (te montrer)
ce que ceci
me sembleêtre.
Car le fait de bien parler
sur Homère
est chez toi,
n'étant pas d'une part un art,
c'est-à-dire ce-queje disais tout-à-
mais une puissancedivine, [l'heure
qui te meut,
commecelle qui est dans la pierre
qu'Euripided'une part
a appelépierre-de-Magnésie,
et la fouled'autre part
pierre d'Héraclée.
Et en effet
cette pierre
non seulementattire
les anneauxde fer
eux-mêmes,
mais encore
communiquesa puissance
aux anneaux, [peuvent)
en sorteeux pouvoir(de façonqu'ils
fairecette mêmechose
32

que la pierre, celle d'attirer d'autres anneaux; en sorte que par-


foisdes anneauxde fer en très longues cliaines sont suspendus
les uns aux autres;mais leur force à tous dépend de cette
pierre. Ainsila Musecrée elle-mêmedes inspirés et, par l'inter-
médiairede ces inspirés; une fouled'enthousiastesse rattachent
à elle. Car tous les bons poètesépiquesdisent tous leurs beaux
poèmesnonen vertu d'un art, mais parce qu'ils sont inspiréset
possédés,et il en est de même pour les bons poètes lyriques.
Tels les corybantesdansentlorsqu'ilsn'ont plus leur raison, tels
les poètes lyriques,lorsqu'ils n'ont plus leur raison, créent ces
belles mélodies; mais, lorsqu'ils se sont embarquésdans l'har-
monie et la cadence,ils se déchaînentet sont possédés.Telles
les bacchantespuisentaux fleuvesle miel et le lait quand elles
ION. 33
que fait la pierre,
c'est-à-direattirerd'autres anneaux,
en sorte queparfois
une file très longue
d'anneauxde fer
est suspendue(sont suspendus)
les-uns à-la-suitedes-autres ;
or la puissance
pour tous ces anneaux
se rattacheà (dépendde)
cette pierre.
Demêmeaussi
la Museelle-même
crée des inspirés,
et unefile
d'autres inspirés
est suspendueà elle [inspires.
par-l'intermédiaire-de ces JJrentiers
Cartous les poètes -
de poésie-épique
les bons poètes
disent
tous ces
beaux poèmes
non en vertu d'un art
mais étant inspirés
et possédés,
et les poètes-lyriques
les bons
de-la-même-manicre que
les étant-corybantes
sont-agilés
n'étant pas raisonnables.
de-mêmeaussi
les poètes lyriquesfont
ces beaux chants-lyriques
n'étant pas dans-leui-bon-sens,
mais lorsque
ils entrent
dans la musique
et dans la cadence,
et ils sont-animés-d'un-lransporl-
el possédés, [bachique
de mêmeque les bacchantes
puisent (croientpuiser)
Io*. 3
34

sont possédées,mais ne le peuvent plus quand elles ont leur


raison; tels les poètes lyriques,dont l'âme fait ce qu'ils nous
disent eux-mêmes.Car ils nous disent, n'est-ce pas, les poètes,
qu'à des fontainesde miel dans les jardins et les vergers des
Musesils cueillent leurs mélodies pour nous les apporter, sem-
blables aux abeilles, ailés comme elles; ils ont raison, car le
poèteest choselégère, ailée et sainte, et il est incapablede créer
avantd'être inspiré et transporté et avant que son esprit ait cessé
de lui appartenir; tant qu'il ne possèdepas cette inspiration, tout
homme est incapable d'être poète et de chanter. Ainsi donc,
commeils ne composentpas en vertu d'un art, quand ils disent
beaucoupde belles choses sur les sujetsqu'ils traitent, comme
toi sur Homère,mais, en vertu d'un don divin,chacunn'est capa-
ION. 35
aux fleuves
du miel et du lait [dées de délire),
possédées (quand elles sont possé-
mais étant-dans-leur-bon-sens
non (ne le croient plus),
l'âme aussi
des poèteslyriques
fait ceci
qu'ils disent eux-mêmes.
Car les poètes
disent, n'est-cepas,
à nous (nousdisent, n'est-ce pas)
que cueillant
leurs chants
à des fontainesde-miel,
de jardins
et vergersdes Muses
ils nous les apportent
commeles abeilles,
eux-aussi
volant de-la-même-façon ;
et ils disentdes choses vraies;
car le poète est
chose légère
et ailée
et sainte,
et il n'est pas capable
de composer
avant que
il ne soit inspiré
et horsde lui
et que son esprit
ne soit plus
en lui;
tant qu'il a
ce bien,
tout homme
est incapablede composer
et de prophétiser.
Commene créantdonc pas (comme
par art [ilsne créentdoncpas)
disant beaucoup de belles choses
[(quandils disent)
sur les affaires humaines,
de même que toi
36

ble de bien composerque dans le genre vers lequella Musel'a


poussé,l'un dans les dithyramhes,l'autre dans les éloges,l'autre
dans les hyporcbèmes,l'autre dans la poésieépique,l'autre dans
les ïambes; dans les autres genres chacund'eux ne vaut rien. Ils
parlent, en effet, non en vertu d'un art mais d'une puissance
divine; car s'ils étaient capablesde bien parler en vertud'un art,
ne fût-ce que sur un sujet, ils feraientde même sur tous les
autres à la fois.Et le but de la divinité,en enlevantla raison à
ces chanteurs et à ces prophètesdivinset en se servant d'eux
commede serviteurs,c'est quenous, leursauditeurs,noussachions
bien que ce ne sont pas eux les auteurs d'œuvressi belles, eux
qui sont privés de raison, mais que c'est la divinitéelle-même
leur auteur et que par leur organe elle se fait entendreà nous.
La meilleure preuvepour notre raisonnement,c'est Tjanichosde
ION. 37.
sur Homère,
mais par un partage divin,
chacunest capable-
de bien faire
celaseulà quoi
la Muse
l'a poussé.
l'un des dithyrambes,
l'autre des chants-de-festins.
l'autre des hyporchèmes;
l'autredes épopées,
l'autre des ïambes;
mais pour le reste
chacund'eux
est mauvais.
Car ils ne disent pas
ces poésiespar art;
mais par une puissancedivine,
cars'ils savaient
bien parler par art
sur uneseulechose,
ils sauraient aussi bien parler
sur toutesles autres:
pour ce motif
le dieu enlevant
la raisonde ceux-ci
s'en sert
commede serviteurs
ainsi que des prophètes
et des devins inspirés-par-les-dieux,
alin que nous
les écoutants
nous sachionsque
ce ne sont pas eux
lesdisantces poésies
dignesà ce pointdebeaucoupdeprix
[(sidignes de prix),
eux chez-lesquelsla raison
n'est plus présente,
mais que le dieu lui-même
est le parlant (est celui qui parle),
et que par leur intermédiaire
il nousparle.
Orla plus grandepreuve
pour notre raisonnement
38

Chalcis,qui n'a jamais fait un poèmedigne d'être cité, mais qui


composale péan chanté par tous, le plus beau presquede tous
les chants, une vraie trouvailledes Muses,comme il le dit lui-
même. Cet exemplesurtout me sembleavoir servià la divinité
pour nous montrer, sans nous laisser de doute, que ces beaux
poèmesn'ont pas un caractèrehumainet ne sont pas l'œuvredes
hommes,mais qu'ils ont un caractèredivin et sont l'œuvredes
dieux,et que les poètes ne sont que les interprètes des dieux,
quand ils sont possédés,quelleque soit la divinitéqui possède
chacund'eux. Pour fairecette démonstration,le dieu a inspiréà
desseinau plus mauvaisdes poètesla meilleuredes poésies.Ne
te semble-t-ilpas, Ion, que je dis la vérité?
ION.Oui,par Zeus,je le crois,car tu atteinspourainsidiremon
âme avec tes discours,Socrate,et il me semblequ'un don de la
ION. 39
c'est Tynnichosde Chalcis,
qui n'a jamais fait
aucun autre poème
dont quelqu'un
jugeât-bonde parler,
mais qui a fait le péan
que tous chantent,
peu s'en faut [riques.
le plus beau de tous les chants-Iy-
absolument,
comme il le dit lui-même,
une trouvailledes Muses.
Car le dieu en-vérité
mesemble
nous avoir-montré
dans cet exemple surtout, [doute,
afin-quenous-ne-soyons-pas-dans-le-
que ces beaux
poèmes [humain)
ne sont pas humains(d'uncaractère
ni des hommes,
mais divins (d'un caractère divin)
et l'œuvredesdieux,
et queles poètes
ne sont rien d'autre
que des interprètesdes dieux,
étant possédés(quand ils sont pos-
quelque soit celuiparlequel[sédés)
chacund'eux est possédé.
Le dieu
voulantmontrer cela
a chanté le plus beauchant
à dessein
par le poète le plus commun ;
ne te semblé-jepas
dire des choses vraies, ô ton?
ION.
Si, par Zeus,
à moi du moins;
car tu touchesen-quelque-façon
à mon âme
par tes discours,
ô Socrate,
et lesbons poètes
me semblent
40

divinitépermet aux poètesde nousinterprétercesouvragesqu'ils


tiennentdes dieux.
VI. SOCRATE. vous pas àvotretourlesœuvresdes
N'interprétez
poètes,vous, les rapsodes
?
ION.Tu as égalementraison.
SOCRATE. N'êtes-vousdoncpas des interprètesd'interprètes?
ION.Absolument,certes.
SOCRATE. Eli bien donc, dis-moiceci,Ion, et ne me cacherien
de ce que je te demanderai. Lorsquetu déclameshabilement
l'épopéeet que tu frappesau plus haut point les spectateurs,soit
quand tu chantes Ulyssequi bondit sur le seuil, apparaît aux
prétendantset verse toutesses flèchesdevantses pieds,ou Achille
s'élançantà la poursuited'Hector,ou l'undes passagestouchants
qui concernentAndromaque;Hécube ou Priam,as-tudoncalorsta
raison, ou bien es-tu hors de toi-mêmeet ton âme ne croit-elle
pas, dans son enthousiasme,assister aux événementsdont tu
ION. 41
nous interpréterces poésies
par un partage divin
venu des dieux.
VI. SOCRATE.
N'est-il-pas-vrai-que
vousà-votre-tour
les rapsodes [poètes?
vous interprétez les œuvres des
ION.
Tu dis cela aussi
vrai.
SOCRATE.
N'est-il-pas-vrai-quevous devenez
des interprètes d'interprètes?
ION.
Absolumentcertes.
SOCHATE,
Attentiondonc!
dis-moiceci.
ôIon,
etne me cache pas
ce que je vais te demander ;
lorsque tu déclamesbien
des poésiesépiques
et que tu frappesle plus
les spectateurs.
ou bien lorsque tu chantes
Ulyssebondissant
sur le seuil de son palais.
devenantvisible (apparaissant)
aux prétendants
et versantses flèches
devant ses pieds,
ou-bienAchilles'élançant
contreHector,
ou bien aussi (quand tu chantes)
des passagespitoyables
au sujetd'Andromaque
ou à propos d'Hécube
ou à proposde Priam.
alors est-ceque
tu es dans-ton-bon-sens,
ou bien deviens-tuhors de toi
et ton âme
étant-possédée-par-un-dieu
croit-elleêtre
42

parles, qu'ils se passent à Ithaque ou à Troie ou bien n'importe


en quel endroit?
ION.Commeil est clair,l'exempleque tu m'as donné, Socrate !
Je te répondraisans te rien cacher. Quandje déclameun passage
qui excite la pitié, mes yeux se remplissentde larmes; quand
c'est un passage effrayantou terrible, la peur fait dresser mes
cheveuxtout droitssur ma tête et mon cœur palpite.
SOCRATE. Quoidonc ! Dirons-nous,Ion,qu'il a sa raison,l'homme
qui, paré d'un vêlementmagnifiqueet de couronnes d'or, pleure
au milieu des sacrificeset des fêtes, sans avoir rien perdu de sa
parure, ou prend peur au milieu de plus de vingt mille hommes
ses amis, bien que personne ne le dépouille, ni ne lui fasse
du mal?
ION.Non,par Zeus, il n'en est rien, Socrate,à vrai dire.
ION. 43
auprès des choses
dont tu parles,
étant soit dans Ilhaque
soit à Troie
soit de-quelque-façon-que
les vers aussi soient? (quelque soit
ION. [lelieude l'action.)
Commetu m'as dit,
ô Socrale,
cette preuve (cet exemple)
claire;
je neparlerai pas
en me cachant de toi.
Moieneffet
toutes-les-fois-que je dis [pitié),
un passage pitoyable(qui excite la
mes yeux
se remplissentde larmes;
et lorsqueje dis [crainte,
un passage qui-excite-l'effroi,ou la
mescheveux t
,-
se tiennentdroits -
de peur
et moncœur bondit.
SOCHATE.
Quoi donc!
faut-il que-nous-disions,ô Ion,
cet homme, [dans son bon sens)
être dans son bon sens (qu'il est
qui paré
d'un vêtementvarié (brodé)
et de couronnesd'or
pleure
dans les sacrificeset les fêtes,
n'ayantrien perdu deces ornements,
ou qui a peur
se tenant debout
au milieu de plus de vingt mille
hommes,
personnene le dépouillant
et ne lui faisant-du-mal?
ION.
Non,par Zeus,
pasdutout,
ô Socrate,
Vi

SOCRATE. Sais-tu donc que vous créez les mêmes émotions


chez la plupart des spectateurs?
ION.Je le saisfort bien. car je les vois d'en haut, de mon tré-
teau, qui pleurent,jettent des regardsterribles, et répondentpar
leur effroià mes paroles.Il faut mêmequeje fassebien attention
à ce qu'ils éprouvent,car, si je les fais pleurer,je serai content
de l'argent queje recevrai,au lieu que si je les fais rire, je serai
malheureuxet privéd'argent.
VII. Sais-tudonc que le spectateurest le dernierdes anneaux
qui, commeje le disais, reçoiventleur force les uns des autres
grâce à la pierre d'Héraclée?L'anneaudu milieu c'est toi, le
rapsodeet l'acteur, et le premieranneau,c'est le poète lui-même.
La divinitépar tousces intermédiairestire l'âmedes hommesoù
elle le veut en faisant dépendreleur puissanceles unsdesautres.
ION. 4b
pour que.du moins le vrai
être dit (soit dit).
SOCRATE.
Sais-tudonc que
vouscréez
ces mêmesémotions
aussi chez la plupart
des spectateurs?
ION.
Je le sais même fort bien:
car je vois-en-bas
eux chaque fois
d'en haut de la tribune
et pleurant [desregardsterribles)
et regardantterriblement (et jetant
et vivementagités
par mes paroles.
Car il fautmoi
donnermon attentionà eux
même fortement;
vu-que si d'une part je rends
eux pleurant (si jeles fais pleurer).
je rirai moi-même
recevant de l'argent, [rire),
si je les rends riant (si je les fais
je pleurerai moi-même
perdant mon argent.
VII.SOCRATE.
Sais-tu donc que
ce spectateur
est le dernier
des anneaux
que je disais
recevoirleur puissance
les uns des autres [raclée?
sous-l'influence-de la pierre d'iic-
Vanneaudu milieu
c'est toi le rapsode
et le comédien,
et le premieranneau
c'est le poète lui-même
;
et le dieu
par-l'intermédiaire-detous ceux-ci
lire l'âme
des hommes
46

Commesi elle était rattachée à cette pierre, se forme une très


longue chaînede choreutes,de maîtres, de sous-maîtresattachés
obliquementaux anneaux suspendus directementà la Muse. Et
1un des poètesest attaché à une Musc,l'autre à une autre; nous
disons qu'ils sont possédés, mais c'est la même chose, car ils
sont tenus. Aux premiers anneaux,qui sont les poètes, d'autres
à leur tour sont attirés et enthousiasmésles uns par Orphée, les
autres par Musée; mais la plupart sont possédéset tenus par
Homère.Tu es l'un d'entre eux, Ion, et Homèrete possède; aussi
lorsqu'on chante les œuvres d'un autre poète, tu dors et tu
manques d'idées, mais vient-on à faire entendre le nom d'une
ION. 47
là où ille veut
faisant-dépendre
leur puissance
les uns des autres.
Et de-même-que
à cette pierre
une file très-nombreuse
est attachée [de-chœur
faite, de choreutes et de maitres-
et de sous-maîtres.
rattachés
obliquement
aux anneaux
suspendusdirectement
à la Muse.
Et l'un des poètes
est rattaché
à une Muse,
et l'autre à uneautre Muse; [cemot)
or nous appelonscela (nousrendons
(par: il est possédé)
TtaTÉyeTai ;
c'est chose semblable ;
caril est attaché;
et de ces
premiersanneaux,
les poètes,
d'autres hommes à-leur-tour
sontattachés
à un autre
et sont-animés-d'un-traasport-divin,
les uns se rattachant à Orphée
et les autres à Musée;
mais la plupart
sont possédéspar Homère
et sont attachés à lui.
Desquelstu esl'un,
ô Ion,
et tu es possédé
par Homère [d'une-part
et toutes-les-fois-que quelqu'un
chante
les vers d'un autre poète,
tu dors
et tu manques
de quoi parler,
'i8

poésie de cet auteur, aussitôt tu te l'éveilles,ton âme s'agite, et


tu es plein de ton sujet. Car ce n'est pas en vertu d'un art ni
d'une science que tu parles, commetu le fais sur Homère,mais
d'une possessionet d'undon divins.Les coryhantesne perçoivent
finementque le chant du dieu qui les possède,et pour accom-
pagner ce chant ils ont une foulede gestes et de paroles, tandis
qu'ils ne se soucient pas des autres chants. Il en est de même
pour toi, Ion. Quandon fait mentiond'IIomère,tu es pleind'idées;
tu en manquespour les autres poètes. Telle est la raisondu fait
sur lequel tu m'interrogeais,à savoir que tu parles avec abon-
dance sur Homèreet non sur les.autres poètes; c'est que tu es
ION. 49
mais lorsque
quelqu'un fait-entendreun chant
de ce poète,
aussitôttu es-éveillé
et ton âme
est agitée
et tu as en abondance
dequoiparler;
car tu ne dis pas
sur Homère,
ce que tu dis
par art ou science,
mais par un partage divin
et par une possessiondivine;
de mêmeque
les étant-corybanles
sentent avec finesse
cette chanson
seule (le chant des corybailles),
qui est
du dieu
par lequel
ils sont possédés,
et pour accompagnerce
chant-lyrique
ils ont en abondance
et des poses
et desparoles,
mais ils ne se soucientpas
des autres;
de même toi,
ôIon,
quandquelqu'unparle
sur Homère,
tu as-des-ressources pourparler,
mais au sujet des autres
tu manques-de-paroles,
or la raison
de ce
que tu me demandes,
à savoir pour quoi
tu as-des-ressourcespour parler
sur Homèred'une part,
mais non pas
sur les autres,
ION. 4
r>0

habile à louer Homèrenon par art. mais grâce à un don de la


divinité.
VIII. ION.Tu as raison, Socrate.Je seraisétonné pourtantque
tu parlassesassez bien pour me persuade r que je suis possédéet
dans le délire quandje loue Homère.Je crois que mêmeà toi je
ne paraîtrais pas être dans cet étal, si tu m'entendaisparler sur
Homère.
SOCHATE. Oui,je consens à t'entendre,mais non avant que tu
m'aies répondu à cette question ci. Parmi les sujets dont parle
Homère,quel est celui sur lequel lu parles bien? Car naturelle-
mentce n'est pas sur tous.
ION. Apprends,Socrate, qu'il n'en est aucun sur lequelje ne
parle pas bien.
SOCRATE. Il n'en est pas ainsi cependantmême pourles sujets
que tu ne connais pas et dont parle Homère.
ION. [JI
est que
tu es un panégyristehabile
d'Homère
non par art
mais par un partage divin.
ION.
Toi d'une part
tu parles bien (tu as raison).
ô Socrate ;
je serais-étonnécependant
si tu parlais assez bien
pour me persuader
que moi
je loueHomère
possédé(quandje suis possédé)
et transporté-de-détire(et quandje
Or je le pense, [suis horsde moi).
je paraîtraispossédéet hors de moi
pas mêmeà toi,
si tu entendais
moiparlant(si tum'entendaisparler)
sur Homère.
SOCRATE.
Et à propos
je veuxassurémentt'entendre,
non cependant
avant que
tu me répondesà-ceci :
des sujetssur lesquelsHomèreparle
quel est celui sur lequel v
tu parles bien? [bien
car naturellementtu ne parles pas
sur tous absolument.
ION.
Sache-lebien,
ô Socrate,
Homère ne parle sur aucun sujet
sur lequelje ne dis pas bien ce que
SOCRATE. [dit Homère.
Ce n'est pas naturellement
aussi sur ces sujets,
que tu le trouves
ne connaissantpas.
et qu'Homèretraite.
5-:

ION.Et quelssont-ilsces sujets dont parle Homèreet quejpne


connaispas?
SOCRATE. Homèrene dit-il pas souventbien des chosessur les
arts aussi? Par exemplesur celui du cocher. Si les vers me
revenaientà l'esprit,je te les diraistout au long.
ION.Maisje te les dirai bien, car je les sais, moi.
SOCRATE. Dis-moidoncce que dit IVestorà Antiloqueson fils,
quand il lui conseillede prendre bien garde au tournant dans les
courses de chevauxen l'honneurde Patrocle.
ION. « Penche-toi,dit-il, toi même, dans le char bien poli, un
peu à la gauchedes deux chevaux; puis pique le chevaldedroite
en l'excitant par tes cris, et rends-luiles rênes. Une fois à la
borne, presse le chevalde gauche,afin que le moyeu de la roue
ION. M
ION.
Et ces sujets
quelssont-ils,
qu'Ilomère traite,
et que moi je ne connais pas?
SOCRATE.
Homère
ne parle-t-ilpas cependant
sur les arts aussi
eu beaucoupd'endroitset beaucoup?
(etne dit-ilpas beaucoupde choses?)
Par exemple
sur l'art-du-cocher—
si je me ressouviens
des vers,
je te les dirai-tout-au-Iong.
ION.
Maisje te les dirai bien;
car moi je les sais-par-cœur.
SOCBATE.
Dis-moidonc
ce que dit
Nestorà Antiloque
sonfils,
en lui conseillantde prendre-garde
au tournant
dans la course-de-chevaux
celle en-l'honneur-dePatrocle.
ION.
Penche-toi,
dit-il,
toi-mêmc
dans le char bien poli
un-peu
à la gauche des deux chevaux :
cependantpique
le cheval de droite
l'ayant excité-par-des-cris,
et rends-lui
les rênes avec tes mains.
Que le chevalde gauche
soit poussé certes
une fois à la borne, -
afin que certes
le moyeu
n4

bien travailléete paraisse arriver au sommetde la pierre, mais


évite d'y toucher. »
SOCRATE.Assez. Qui saurait le mieux, Ion, si Homère se
trompe ou nondans ces vers, un médecinou un cocher?
ION.Un cochernaturellement.
SOCRATE. Est-ceparce qu'il connaîtson art ou pour uneautre
raison?
ION.Non,c'est parce qu'il connaît son art.
SOCRATE. N'a-t-ildonc pas été accordéà chacundes arts par
la divinitéd'être capable de connaîtreun genre de travail ? Car
sans doute ce que l'art du pilote nousfait connaître, nous ne le
connaîtronspas aussi par l'art du médecin.
ION.Noncertes.
SOCRATE. Ni non plus ce que nous apprend la médecinepar
l'architecture.
ION.Noncertes.
ION. , :>û
de la roue bien faite
se montre
arriver (arrivant)à l'extrémité,
mais prends garde
de heurter la pierre.
SOCRATE.
Suffit (assez).
Eh bien! ces paroles,
ô Ion,
lequel-des-deuxsaurait
mieux
si Homère
les dit avec-raison
ounon,
un médecin
ou un cocher?
ION.
Uncochernaturellement.
SOCRATE.
Est-ceparceque
il possèdecet art
ou pour quelque autre motif?
ION.
Nonpas,
mais parce qu'il possède cet art
SOCRATE.
N'est-ilpas vrai que
il aété donné
parla divinité
à chacundesarts
d'être capable
de connaîtreun travail? [doute
Car nous ne connaîtrons pas sans
aussi par la médecine
ce que nousconnaissons
par l'art-du-pilote.
ION.
Noncertes.
SOCHATE.
Nous ne connaîtrons pas non plus
par l'art du charpentieraussi
les chosesque nous connaissons
par la médecine.
ION.
Noncertes.
56

SOCRATE. N'est-ildonc pas vrai que de mêmeaussi pour tous


les arts, ce que l'un nous apprendà connaître,nous ne le connaî-
trons pas au moyen d'un autre? — Mais réponds-moid'abordà
: Es-tu d'avis que les arts sont distinctsles uns
cette question-ci
des autres?
ION.Oui.
SOCRATE. Ne fais-tu donc pas comme moi? Je prends pour
principe de la distinctionque, lorsquune sciencea tels objets,
une autre, tels autres, j'appelle l'une de ces sciencesd'un nom
et l'autre d'un autre?
ION.Oui.
SOCRATE. Si par hasard il existaitune sciencepour un certain
nombre d'objets semblables,pourquoi dirions-nousque les arts
qui en dépendentsont différents,alors qu'il nousdonneraientles
uns et les autres les mêmesconnaissances?Ainsi,par exemple,
je sais que j'ai ici cinq doigts, et tu as à ce sujet le même
savoir que moi; si je te demandais si c'est par le même art,
ION. Si
SOCRATÉ.
N'est-il-pas-vraide même aussi que
à propos de tous les arts,
ce que nous connaissons
par un art,
nous ne le connaîtronspas
par un autre?
mais réponds-moi
à cette question-ci
avant de répondre Úcelle-là:
aflirmes-tuêtre (qu'ily a)
un art d'une part,
un autre d'autre part?
ION.
Oui.
SOCRATE.
Est-ceque commemoi,
conjecturant,
quand la scienced'une part
est (porte)sur certains objets,
et quand elle porte sur certains
alors j'appelle [autresobjets
l'un des objets
un art
et l'autre un autre art,
tu fais de même toi aussi?
ION.
Oui.
SOCRATE.
Car si sans doute
une scienceportait
sur les mêmes objets,
pourquoidirions-nous [part.
un art de cette science être d'une
un autre être d'autre part,
quand précisément
il serait-possiblede connaître
les mêmes objets au moyen de ces
ainsi par exemple [deuxarts?
moi je sais [miens)
que ces doigts que tu vois (les
sont cinq,
et toi commemoi,
tu sais les mêmes choses
sur ce sujet;
58

c'est-à-direpar l'arithmétique,ou par un autre, que nousavons


le même savoir toi et moi, ou par un art différent, lu dirais,
n'est-ce pas, que c'est par le mêmeart.
ION.Oui.
SOCRATE. Réponds-moimaintenantà la question que j'allais
te poser tout à l'heure. Es-tu d'avis pour tous les arts qu'il est
nécessaire de connaîtrepar un même art les mêmes objets, et
par un autre art des objets différentsdu premier, et que, s'ils
sont différents, ils doiventnécessairement connaîtredes objets
différents?
ION.Tel est mon avis, Socrate.
IX. SOCRATE. Ainsi celui qui ne possédera pas un art sera
incapablede bien connaîtrece qui est dit ou fait par cet art?
ION.Tu as raison.
SOCRATE. Pour savoirsi, dans les vers que tu as cités,Homère
ION. -a9
et si moi
je te demandais
si nous connaissons
les mêmeschoses
toi et moi
par le même art,
oupar unautre,
tu dirais naturellement
que c'est par le même art.
ION.
Oui.
SOCRATE.
Dis maintenant,
choseque certes
tout-à-l'heurej'étais-sur-le-point
de te demander,
si
à propos de tous les arts
il te semblede même
être nécessaire(qu'il est nécessaire)
de connaîtreles mêmes choses
par le même art,
et par un autre art
non les mêmes choses,
mais que s'il est différent
il est nécessaire [férenles.
de connaîtrepar lui des chosesdif-
ION.
Il me semble qu'il en est ainsi,
ô Socrate.
SOCHATE,
N'est-ildoncpas vrai que quiconque
ne possède pas
un art
ne sera pas capable
de bien connaître
les chosesdites
ou faites
danscet art?
ION.
Tu dis des-choses-vraies.
SOCRATE.
Est-ceque donc
au sujet des vers
que tu as dits,
(50

a raison ou tort, est-cetoi qui t'y connaîtrasle mieuxou bienun


cocher?
ION.Un cocher.
SOCRATE. C'est que tu es rapsode,n'est-cepas, et non cocher?
ION. Oui.
SOCRATE. Et l'art du rapsodeest différentde celuidu cocher?
ION.Oui.
SOCRATE. Si donc il est différent,la science dont il traite
porte elle aussi sur d'autres objets? ,
ION.Oui.
SOCRATE. Eh quoi! Lorsqu'Homèredit qu'à Machaonblessé
Hécamède,la concubinede Nestor,donneà boireune potion. Et
il parle à peu près ainsi:
« Sur du vin de Pramne, dit-il, râpe un fromage de chèvre
avec une râpe d'airain, et placeauprès un oignoncommeassai-
sonnementpour pousser à boire. ),
Appartient-ilà l'art du médecinou à celui du rapsode de bien
distinguer si Homèrea raisonou tort de parler ainsi?
ION. 61
toi ouun cocher
saura mieux
si Homère
parle bien (a raison)
ou non?
ION.
l'n cocher.
SOCRATE.
Car tues sans doute
rapsode,
et nonpas cocher.
ION.
Oui.
SOCRATE.
Et l'art du-rapsode
est différent
decelui-du-cocher?
ION.
Oui.
SOCRATE.
Si donc il est différent,
la scienceaussi est (porte)
sur d'autres objets.
ION.
Oui.
SOCRATE.
Ehquoi!
quand Homèredit
qu Hécamède
la concubinede Nestor
donneà boire
à Machaon
percé-d'imtrait ?
et il-parle à-peu-prèsainsi:
Racle
du fromagede chèvre,
dit-il,
avec une râpe d'airain
sur du vin de Pramne;
et place auprès
un oignon [(pourpousser à boire);
commeassaisonnementà la boisson
est-ce qu'il appartient
àla médecine
ou à l'art du rapsode
f>2

ION.A l'art du médecin.


SOCRATE. Eh quoi, lorsqueHomèredit:
a La déessearriva au fond de la mer semblableau morceau
de plombqui, précipitédans la corne d'un bœufvivantau grand
air. va porter le deuil parmi les poissonsmangeurs de chair
crue. »
Déclarerons-nous qu'il appartientà l'art du pêcheurou à celui
du rapsodede juger ce qu'il dit là et s'il a raisonou tort?
ION.Il est évident,Socrate,que c'est à l'art du pêcheur.
SOCRATE. Voisdonc, si lu m'interrogeaisà ton tour pour me
demander: « Eh bien, Socrate.puisquelu trouvesdans Homère
les passages qu'il convientà chacunde ces différentsarts de
juger, allons, trouve-moipour le devin et son art quels sontles
ION. 03
deLien reconnaître
si Homère
dit ces chosesexactement
ou non?
ION.
A la médecine.
SOCRATE.
Eh quoi!
quand Homèredit:
Celle-ci(Iris)
arriva au fond
semblableà une balle-de-plomb,
qui impétueuse
va
dansla corne
d'un bœuf champêtre
apportantle malheur
parmi les poissons
mangeurs-de-chair- crue:
faut-il que nous disions
qu'il est de l'art-dé-la-pèche(qu'il
plutôtque [appartientà)
à l'ari-du-rapsode
de juger
ceschosesqu'il dit
et s'il lesdit
soit bien (avecraison)
ou non?
ION.
Il est évidentcertes,
ôSocrate, [pêche.
que cela appartient à l'art-de-la-
SOCRATE.
Examinedonc
si toi m'interrogeant
tu me demandais :
Eh bien, puisque,
ô Socrate,
tu trouves
ce qu'il convient
à chacun
de ces arts
de juger,
va
trouve-moi
G4

passages pour lesquels il peut juger s'ils sont bien ou mal


faits. » Voisdonc avec quelle facilitéet quelle véritéje te répon-
drai. CarsouventHomèreparle de cet art dans l'Odysséeaussi,
par exempledans le passage où Théoclymène,le devin descen-
dant de Mélampus,dit aux prétendants:
« Malheureux,quel est ce mal dont vous souflrez? La nuit
enveloppeet vos têtes et vos visages et vosmembresinférieurs;
un gémissementéclate, et vos joues sont couvertesde larmes.
Plein est le vestibule, et pleine est la cour de fantômes qui
marchent vers l'Érèbeau sein de l'obscurité.Le soleila disparu
du ciel, partout s'est étenduun brouillardfuneste.»
Souventaussi il en parle dans l'Iliade, par exemple dans le
combatprès des murs. Car il dit aussi en cet endroit:
ION. 65
quelssont [devin
et les passages qui concernent le
et l'art divinatoire
pour-lesquelsil convient
lui
être capable
de distinguer,
s'ilsont été bien faits
oumal —
examinecommemoi
je te répondrai
facilement
et des chosesvraies.
Car en beaucoupd'endroits
il en parle
dans l'Odysséeaussi,
commeentreautres
leschosesque dit
le devin
descendant des-fils-de-Mélampus,
Théoclymène
aux prétendants :
Malheureux!
quel est donc ce mal
dont voussouffrez ?
Et les têtes
et les visages
et les membresen bas (inférieurs)
de vous d'une part
sont entourésd'obscurité,
et un gémissement
a-éclaté
et vos joues
sont-couvertes-de-larmes;
et le vestibuleest plein,
et la cour est pleine
de fantômes
allant vers l'Érèbe
sousles ténèbres ;
et le soleil
a disparuduciel,
et un funeste brouillard
a fondusur vous-
en beaucoup-d'endroits aussi
dans l'Iliadeil parle de ce sujet,
ION. 5
(if.

« Un présage se présenta à eux au momentoù ils s'élançaicnt


pour franchir le fossé. C'étaitunaigle au vol élevé, il repoussaiL
l'armée vers la gauche, et portait dans ses serres un dragon san-
glant et monstrueuxencore vivantet palpitant.(lui n'oubliaitpas
la lutte. Car il morditl'oiseau qui le tenaità la poitrine,près de la
gorge en se recourbanten arrière, et l'autre le jeta à terre loin
de lui à cause de sa douleur violente,et il le précipitaau milieu
de la foule, tandis que lui-même,poussant un cri. suivit les
soufflesdu vent. »
Je déclareraiqu'il appartient au devind'examineret de juger
ces passages et d'autres semblables.
ION. Et tu auras bien raison. SacraLe.
Toi aussi, assurément, Ion, tu as raison. Va
X. SOCRATE.
ION. 07
commeentre-autres
dans le combat-prés-des-murs;
car il dit
aussi là
un oiseauen effetet un présage
survintà eux [raille,
faisant-efforl-pourpasser la mu-
un aigle au vol élevé,
écartantle peuple du fusse
sur la gauche,
portant dans ses serres
un dragon(serpent)
monstre (monstrueux)
vivant,
encure palpitant;
et il ne renonçapas encore
à la joie-decombatlre(à la bataille).
Car il blessa [tenait
celui mêmele tenant (celui qui le
à la poitrine
auprès de la gorge
s'étant recourbéeu arrière.
et l'autre (l'aigle)
le jela loin de lui
à terre
souffrantde douleurs-violentes,
il le rejeta
au milieude la mêlée :
et lui-mêmeayanl-poussé-un-cri
se mit-à-suivre(suivil)
les soufflesdu vent;
je dirai
convenir(qu'ilconvient)au devin
et d'examiner
et de juger
ces passages
et les autres semblables.
ION.
Toi disant (et tu diras)
des chosesvraies certes,
ô Socrate.
X. SOCRATE,
Et toi certes,
Il Ion. [disest vrai)
tu dis ces choses vraies(ce que lu
68

donc, et fais pour moi ce que j'ai fait pour toi. J'ai extraitet de
l'Odysséeet de l'Iliadece qui concernele devin,le médecinet le
pêcheur.Fais de même pour moi. Extrais,puisquetu as pratique
plus que moi les poèmesd'Homère,ce qui appartient au rap-
sode, Ion, et à l'art du rapsode,ce que le rapsodedoit examiner
et juger plus que tout autre homme.
ION.Pour moi. Socrate, je déclare que c'est Homère tout
entier.
SOCRATE. Tout entier, Ion, ce n'est pas toi qui parles ainsi.
Es-tu oublieux à ce point ? Pourtant il ne conviendraitguère
qu'un rapsodefùt oublieux.
ION.Et qu'est-cedonc que j'oublie?
SOCR\TE.Nete souvient-ilpas que tu déclaraisl'art du rap-
sode différentde celui du cocher?
ION. M
Va donc
et de même que moi
je t'ai cité(extrait)
et de l'Odyssée
et del'Iliade
ce qui appartient au devin
et ce-quiappartient au médecin
et ce-qui appartient au pêcheur,
de même toi aussi
cite-moi,
puisqu'aussi
tu as plus d'expérienceque moi
des poèmes d'Homère.
ce-quiappartient
au rapsode.
ô Ion.
età l'art
du rapsode
ce qu'il convient
et d'examincr
et de juger
plus qu'à tous les autres
hommes.
ION.
Moij'affirme:
ô Socrate, [tient aurapsode),
tout (que tout dans Homère appar-
SOCRATE.
Cen'est pas toi (qui dix)
tout (quetoutappartient au rapsode),
ô Ion;
ou bien est-ceque
tu es à-ce-pointoublieux?
cependant
il ne conviendraitpas certes
un rapsode
être oublieux.
ION.
Et qu'est-ce donc
que j'oublie?
SOCRATE.
Ne le souviens-tupas
que tu as dit
l'art du rapsode
être différentde celui du cocher?
70

ION.Oui.
SOCRATE. Ne convenais-tudoncpas que,puisqu'ilest différent,
l'objet qu'il doit connaîtreest différent?
ION.Oui.
SOCRATE. Eh bien! l'art du rapsodene pourra pas tout con-
naître d'après ton raisonnement,pas plus que le rapsode.
ION.Exceptons,si tu veux, ces quelquessujets-là,Socrate.
SOCRATE. Ces quelquessujets-là,dis-tu?Mais ce sont presque,
tous les arts. Quelssujets connaitra le rapsode puisqu'il ne les
embrasserapas tous?
ION.Il connaîtra, je crois, le langage qui convient à un
hommeet à une femme,à un esclaveet à un hommelibre, à un
sujet et à un chef.
SOCRATE. Le langage qui convient à un chef, sur la mer,
n'est-cepas, quand son bateau est battu par la tempête, le rap-
sode le connaîtra-t-ilmieux que le pilote?
ION. 71
ION.
Je m'en souviens..
SOCRATE.
N'est-ilpas vrai que
tu convenais
qu'étantdifférent [différentes?)
connaître(il connaissait des choses
ION.
Oui.
SOCRATE.
L'art du rapsode donc
ne connaîtra pas
tout absolument
d'après ton raisonnement,
ni le rapsode.
ION.
Il connaîtra tout exceptépeut-être
les chosesde ce genre.
ù Socrate.
SOCRATE.
En disant les choses de-ce-genre
lu veux-dire
exceptépresque
les objets des autres arts;
mais quelsobjets connaîtra-t-ildonc
puisque [(l'art du rapsode),
il ne connaîtra pas tout ?
ION.
Je pensepourmoi (qu'il connaîtra)
ce qu'il convient à un homme
dedire [femnif
et quelles choses conviennentà une
et quelles à un esclave
et quelles à unhomme libre,
et quelles à un homnie-qu'on-com-
et quellesà unchef. [mande
SOCRATE.
Est-ceque le rapsode
connaîtramieux
que le pilote,
dis-tu (d'après toi), [laine
quelles chosesil convientà un capi-
dedire
lebateauétant-battu-par-la-tempête?
72

ION.Non,ce sera le pilote, en ce cas au moins.


SOCRATE. Mais le langage qu'il convientde tenir à un ma-
lade sera-t-ilmieuxconnu du rapsodeque du médecin?
ION.Non plus.
SOCRATE. Eh bien, c'est le langagequi convientà un esclave
dont tu parles?
ION.Oui.
SOCRATE. Tu parles du langage qui convient par exempleà
un esclave bouvier cherchant à calmer ses génisses qui s'em-
portent. C'est le rapsodequi le connaîtraet non le bouvier?
ION.Non pas certes.
SOCRATE. Eh bien, c'est le langage d'une fileusesur le travail
des laines?
ION.Non.
SOCRATE. Alors il connaîtra le langage du général pour
exhorter ses soldats?
ION. 73
ION.
Non.
maisle pilote
connaîtra mieux ceci du-moins,
SOCRATE.
Maisest-ce que le rapsode
connaîtramieux
que le médecin
quelles choses il convient
de direà un malade?
ION. [non plus.
Il ne connaîtra pas mieux cela
SOCRATE.
Maisil connaîtra mieux
les choses qu'il convientde dire à
veux-Lu-dire? [un esclave,
ION.
Oui.
SOCRATE.
Par exemple
c'est le rapsodequi connaîtra,
et non le bouvier,
dis-tu.
ce qu'il convient
à un esclavebouvier
de dire
en cherchant-à-calmerses bêtes
quand ses génissess'irritent?
ION.
Noncertes.
SOCRATE.
Maisle rapsode cunnaîtra [dire
quelles choses sont convenablesà
pour une femme
qui-travailie-la-laine
sur letravail deslaines?
ION.
Non.
SOCRATE.
Maisle rapsode connaîtra
quelles chosesil convient
à un hommegénéral
de dire
exhortantses soldats?
7

ION.Oui, voilàles sujets que connaitrale rapsode.


XI. SOCRATE.Eh quoi! L'art du rapsode est-il celui du
général?
ION.En tous cas je saurais, moi, le langagequi convientà un
général.
SOCHATE. C'est peut-être que lu es un habile homme de
guerre, Ion. En effet si tu étais à la fois écuyer et joueur de
cithare, tu connaîtraisles chevauxbien ou mal montés. Mais si
je te demandais : « En vertu de quel art, Ion, reconnais-tules
chevauxbien montés ? Est-ceen tant que cavalierou en tant que
cithariste?Que répondrais-tu?
ION.Que c'est en qualité de cavalier.
SOCRATE. Doncsi tu reconnaissaisaussi ceux qui jouent bien
de la cithare, tu conviendraisque, si tu les reconnais,c'est on
qualité de citharisteet non de cavalier.
ION.Oui.
ION. Tr»
ION.
Oui, le rapsode
connaîtrales chosesde-ce-genre.
XI. SOCRATE.
Eh quoi!
l'art du rapsode
est-il celui du général?
ION.
Je connaîlraisau moins pour moi
quelleschosesil convient
un généraldire (qu'ungénéral dise).
SOCRATE.
Tu es en-effetpeut-être [Ion.
aussi un habile-homme-de-guerre.
Et en effetsi tu te trouvais
étant à la foisécuyer
et joueur-de-cilhare,
tu reconnaîtrais
les chevauxdomptés
bienet mal.
Maissi moi
je te demandais :
par quel art donc,
ô Ion,
reconnais-tu
les chevaux
bien et mal domptés?
est-re en-tant-quetu es cavalier
ou en-tant-quejoueur-Je-cithare?
que me répondrais-tu?
ION.
Je répondrais pour moi (que c'est)
en-tant-quecavalier.
SOCRATE.
Donc
si lu reconnaissaisaussi
les jouant bien-de-la-cithare,
tu conviendrais
les reconnaître(quetu les reconnais)
en tant que
tu es joueur-de-citliare,
et non pas
en tant que cavalier.
TON.
Oui.
76

SOCRATE. Eh bien! Puisque lu connais l'art militaire, le con-


nais-tu en qualité de bon général ou en qualité de bon rapsode?
ION.A mon avis c'est absolumentla mêmechose.
SOCRATE. En quel sens dis-tu que c'est la même chose?
Dis-tuque l'art du rapsodeet l'art du général sont différentsou
bien qu'ils ne font qu'un?
ION.Un,à mon avis.
SOCRATE. Quiconqueest un bon rapsode se trouve donc être
par là mêmeun bon général?
ION.Absolument,Socrate.
SOCRATE. Ainsidonc quiconqueest bon général est aussi par
là même un bon rapsode.
ION.La réciproquene me semblepas vraie.
SOCRATE. Maisil te semble que quiconqueest bon rapsodeest
aussi bon général.
ION. 77
SOCRATE.
Or puisque [rai,
tu connais ce-qui-concerne-le-géné-
est-ceque tu le connais [guerre
en-tant-quetu-eshahile-homme-de-
ou-bienen-tant-quetu es
bon rapsode ?
ION.
11me semble [aucunedifférence).
ètre différenten rien (qu'il n'y a
SOCRATE.
Commentdis-tu (peux-tudire)
être différenten rien (qu'il n'y a au-
Dis-tu(veux-tu-dire)[cunedifférence)?
que l'art du rapsode
et l'art du général
être (sont)un seul art
ou deux?
ION.
Ln seul
à ce qu'il me semble.
SOCRATE.
Celuidonc qui est
bon rapsode,
celui-làse trouveétant
aussi bon général?
ION.
Tout à fait, ô Socrate.
SOCRATE.
Doncaussi
celui qui se trouveétant
bon général
est aussi
bon rapsode.
ION.
Cela en retour (cette réciproque)
ne me parait pas vraie.
SOCRATE.
Maiscela d'une part
te semblevrai,
que quiconque
est bon rapsode,
être (est) aussi
bon général?
78

ION.Absolument.
SOCRATE. N'es-tupas le meilleurdes rapsodes ¡.¡:t.ccs?
ION.Oui et de beaucoup,Socrate.
SOCRATE. N'es-tupas aussi le meilleur des généraux grecs,

Ion ?
ION.Ne l'oublie pas, Socrate; et mêmec'est d'Homèreque je
tiens cette science.
XII. SOCRATE. Commentdonc,au nom des Dieux,Ion, étant à
la fois le meilleur des Grecs et commegénéral et comme rapr
sode, parcours-tula Grèce commerapsode et n'es-tu pas géné
ral? Penses-tupar hasard qus les Grecs ont grandement besoin
d'un rapsode couronné d'une couronned'or et nullement d'un
général?
ION.C'est que notre cité, Socrate,est gouvernéepar vos ma-
gistrats et vos générauxet n'a pas besoinde général, tandis que
ION. ''>
ION.
Assurément.
SOCRATE.
N'est-il-pas-vrai-que
tu es
le meilleur rapsode
des Hellènes?
ION.
Assurément.
0 Socrate.
SOCRATE.
Esl-ce-quetu es aussi
le meilleur général
des Hellènes,à Ion?
ION.
Saclie-lebien (oui, certainement),
ô Socrate;
et ayant appris de plus
cettescience
des œuvresd'Homère.
XII.SOCRATE.
Et pourquoidonc,
au nomdes dieux,
ôIon,
étantle meilleur
des Hellènes
pour ces deux j'undiulls,
et commegénéral
et commerapsode;
joues-tule rôle de rapsode
pour les Hellènes
allant de tous côtés.
et n'es-tu pas général?
ou bien te semble-t-il
grand besoind'une part être
aux Grecs
d'un rapsode couronné
d'une couronned'or.
maisaucunbesoin
d'un général?
ION.
Notrevilleeneffet.
ô Socrate,
est gouvernée
et commandée
par vous
80

la vôtre ou celle des Lacédémoniensne me prendrait pas pour


général; car vous croyezvoussuffire à vous seuls.
SOCRATE. 0 mon cher Ion, ne connais-tupas Apollodorede
Cyzique?
ION.Quelest cet homme?
SOCRATE. Celui que les Athéniensont souvent choisi pour
leur général, bien qu'étranger.AjoutePhanosthèned'Androsainsi
qu'Héraclidede Clazomène,que cette ville, bien qu'ils fussent
étrangers, a élevés à la charge de générauxet aux autres magis-
tratures, lorsqu'ils curent montré leur valeur. Et Ion d'Ephèse
ne sera pas choisi comme général, ne sera pas honoré par
Athènes s'il paraît avoir de la valeur? Eh quoi! N'ètes-vouspas
Athéniens de toute antiquité, vous les Éphésiens? Éphèse le
cède-t-clleà aucune cité?Maisen vérité, Ion, si tu as raison de
ION., 81
et n'a besoin en-rien
d'un général,
et la vôtre
et celledes Lacédémoniens
ne me choisiraientpas
commegénéral;
car vous pensez
êtresuffisantsvous-mêmes(quevous
[voussuffisezà vous-mêmes).
SOCRATE.
0 excellentIon,
ne connais-tupas
Apollodore
de Cyzique?
ION.
Quel est cet homme?
SOCRATE.
Celuique les Athéniens
ont choisi souvent
commeleur général [ger);
étant étranger (bien qu'il fût étran-
et Phanosthène
d'Andros
et Héraclide
de Clazomène
que cette ville (Athènes) [raux
emploieet pour les postes-de-géné-
etles autres fonctions-publiques,
étant étrangers (bien qu'ils soient
[étrangers),
ayantmontré(parcequ'ilsontmontré)
qu'ils sont
dignesde valeur;
Ne choisira-t-elledonc pas
commegénéral
et n'honorera-t-ellepas
Ion d'Ephèse,
s'il paraît être
digne de valeur?
Eh quoi1
n'êtes-vouspas Athéniens
vous les Êphégiens
dès l'origine,
et Éphèse
est-elleinférieure
ION. 6
82

prétendreque lu es capable de louer Homèreen vertu d'un art


et d'une science,tu me frustres,toi qui.après m'avoirpromis de
savoir beaucoupde belles chosessur Homèreet avoir prétendu
me donner une preuve do ton savoir, me trompes en ne me
donnant pas à beaucoup près cette preuve. Car tu ne consens
même pas à me dire le sujet sur lequeltu es hauile,malgrémon
insistance, mais comme un vrai Prolée, tu prends toutes les
formesen te retournantdans tous les sens,jusqu'à ce qu'enfin,
pour m'échapper, tu te révèles général, afin d'éviter de me
montrer que tu es habile dans la science d'Homère.Si tu es un
hommede métier, dans le sens oit je le disais tout à l'heure, el
que tu me trompes, après m'avoir promis de me donner un
échantillonde Lesconnaissancessur Homère,tu me frustres. Si;
au contraire,tu n'es pas un hommede métier, et que, possédé
par Homèreen vertu d'un don divin, tu dises, sans rien savoir,
iu: 83
à aucune ville?
Maiseu effettoi;
ôIon,
si tu dis des chosesvraies
à savoirque tu es capable
de louer Homère
par art et par science.
tu me frustres,
toi qui m'ayant-fait-des-promesses
en-disant-quetu sais
beaucoupde belleschoses
sur Homère,
et en prétendantle montrer
me trompes
et qui manquesde beaucoup
de le montrer,
toi qui précisément
ne veuxmême pas dire
quellessont ces matières,
sur lesquellestu es habile,
moile demandant-avec-insistancc
depuislongtemps,
mais absolument
commeProtée [toutesles formes)
tu deviensde-toutes-sortes(tuprends
le tournant
en hautet en bas,
jusqu'à ce que finissant(à la fin)
m'ayantéchappé [ral,
tu aies apparu-sous-formede géné-
ifin que tu ne montrespas
que tu es habile
dans la scienced'Homère.
Si doncétant
iiomme-de-métier,
;e queje disais tout-à-l'heure,
lyant promisde montrer-ton-sauoér
sur Homère
u me trompes,
u es injuste.
Et si tu n'es pas
lommede métier,
nais possédé
lu fait d'Homère
l'ayant aucune-connaissance
st,

beaucoupde belles chosessur ce poète,commej'en ai dit sur


toi, tu ne me frustres pas. Choisisdonc! Veux-tuêtre considéré
par nous commeun tricheur ou commeun hommedivin?
ION.Ce sont là choses bien différentes,Socrate, Car il est
beaucoupplus beau de passerpour un hommedivin.
SOCRATE. Eh bien, nous le l'accordons,ce titre plus beau.
Ion, d'être par une inspirationdivineet non en vertu d'un me
tier, le panégyristed'Homère.
ION. 85
tu dis beaucoupde belleschoses >
sur ce poète, ,?
commej'en ai dit .:;
sur toi,
tu ne me frustresen rien.
Choisisdonc
si tu veux
être regardé par nous
être(commeétant)un hommeinjuste
ou divin.
ION.
Il y a beaucoupde différence,
ô Sociale;
en effetle fait d'être-regardé-comme
un hommedivin
est beaucoupplus-beau.
SOCHATE.
Eh bien!
ce titre^plus-beau
t'appartient
cheznous (à notre avis),
ô Ion,
à savoir d'êtreun panégyristedivin
sur Homère
.ât-nftBtDas un homme-de-mélicr.
iï.oL/L
Librairie HACHETTE et G% 79, boul. St-Germain, à Paris.

A.
BAILLY
PROFESSEUH
DELINSTITUT,
(:tm))ESW)\nANT HUXORAHtH d'OULÉA.NS
AULYCÉE

DICTIONNAIRE

GREC-FRANCAIS >
Rédigé avec le concours de M. E. EGGER

A L'USAGE DES ÉLÈYES DES LYCÉES ET COLLÈGES


ClXTEXAN
T
le vocabulaire complet de la langue grecque classique.
les indications grammaticales usuelles;
la quantité, le sens, justifié par d'abondantes références, avec
renvois au texte, et par de nombreux exemples traduits:
l'étymologie;les noms propres placés à leur ordre alphabétique
une liste des racines, etc., etc.

Troisième édition revue et corrigée

GRAND
UNVOLUME IN-8 DE 2200 PAGES,CARTONNAGE
TOILE
PRIX
: 15 FRANCS

ABRÉGÉ

DU DICTIONNAIRE GREC-FRANCAIS
avecles nomspropresplacésà leur ordre alphabétique
Un volume grand in-8°, cartonrage toile. 7 fr. 50
Librairie HACHETTE et Gie, 79, boul. St-Germain. à Paris.
DICTIONNAIRES
LATIN-FRANCAIS ET FRANCAIS-LATIN
De L. QVICnKRAI
NOUVELLES ÉDITIONS,ENTIÈREMENT REFON DUES
Par M. CHATELAIN
Chargéde coursà là Facultédeslettresde Paris.
toile.Chaquevolume
2 volumesgrandin-8,cartonnage 9 fr. 53
LEXIQUES
LATIN-FRANÇAIS ET FRANCAIS-LATIN
Extraits des Dictionnaires de M. QUICHERAT
Par M. SOMMER
Nouvelleséditionsrefondues
par M. CHATELAIN
toile.Chaquevolume
2 volumesin-8,cartonnage 3 fr. 75

DICTIONNAIRE GREC-FRANÇAIS
Par lU, C. ALEXAUDKE
SUIVID'UN
VOCABULAIRE GREC-FRANÇAIS
DES NOMS PROPRES DE LA LANGUE GRECQUE
Par A. PILLON
toile
1 volumegrandin-8,cartonnage 15 fr.
ABRÉGÉ DU
DICTIONNAIRE GREC-FRANÇAIS
Par M. C. ALEXANDRE
toile
1 volumegrandin-8,cartonnage 7 fr. 50

DICTIONNAIRE FRANÇAIS-GREC
ParMM. ALEXANDRE,PLANCHEet DEFAUCONPRET
tùile.
1volumegrandin-8,cartonnage , , .,. 15 fr.

NOUVEAU DICTIONNAIRE FRANÇAIS-GREC


Par M. OZANEAUX
1 volumein-8,cartonnage toile • 15fr

LEXIQUE GREC-FRANÇAIS
A L'USAGEDES CLASSESÉLÉMENTAIRES
Par M. SOMMER
toile
3volumeinr8,cartonnage 6 fi.

LEXIQUE FRANÇAIS-GREC
A L'USAGEDES CLASSESÉLÉMENTAIRES
Par M. DUBNER
1 volumein-8,cartonnage
toile. , , û fr.
Librairie HACHETTE et Cie, 79, boul. St-Germain, à Paris.

ALFRED CROISET J. PETITJEAN


dela Facultédeslettresde Paris Professeur agrégéan lycéeCondorcet
Doyen

GRAMMAIRE GRECQUE
A l'usage des classes de Grammaire et de Lettres
4e édition. Un volume in-16, cartonnage toile. , 3 fr. »

ABRÉGÉ DE GRAMMAIRE GRECQUE


A l'usage des classes de Grammaire
5e édition. Un volume in-16, cartonnage toile. , , 2 fr. 50

PREMIÈRES LEÇONS
DE

GRAMMAIRE GRECQUE
RÉDIGÉES
CONFORMÉMENT AUPROGRAMME DU-8 JANVIER
1890
A l'usage de la Classe de Cinquième
3" édition. Un volume in-16, cartonnage toile. 1 l'r. 50

J. PETITJEAN
agrégéau lycéeCondorcet 1 Professeur
Professeur agrégéau lycéeCharlemagnc
V. GLACHANT
EXERCICES D'APPLICATION
SLRLES
PREMIÈRES LEÇONS DE GRAMMAIRE GRECQUE
2e édition. Un volume in-16, carlonnage toile. 2 fr. »

EXERCICES D'APPLICATION
SUR

L'ABRÉGÉ DE GRAMMAIRE GRECQUE


édition. Un volume in-16. cartonnage toile. 2 fr. 80
Librairie HACHETTE et Cie, 79, boul. St-Germain. à Paris

MICHEL BRÉAL LÉONCE PERSON


l'rofesseurauCollège
deFrance Ancien
professeurauLycéeGondorcet
GRAMMAIRE LATINE
ÉLÉMENTAIRE
1 vol.in-16, cartonnage toile 2fr.

GRAMMAIRE LATINE
COURS ÉLÉMENTAIRE ET MOYEN
1 vol. in-16, cartonnage toile. 2 fr. 50
EXERCICES

GRAMMAIRE LATINE ÉLÉMENTAIRE


DE MM. BRÉAL ET PERSON
PAR M. PRESSARD
Professeur honoraireau LycéeLouis-le-Grand
: Exercices
I" partie sur lesdéclinaisons, et lesmotsinvariables.
lesconjugaisons Thèmes
et versions
surleséléments de la syntaxe,avecdes listesdemots.1 volume in-16,
r,ar!onnagetni!e. 2fr. 50
2*partie
: Exercicessur la syntaxeet récapitulation
avecun vucabulaire,
1 vol.in-16,
cari ni. n.'ipe toile 1 fr. 50
MICHEL BRÉAL ANATOLE BAILLY
Piofesseur de France
auCollège Professeur
honoraireauLycéed'Orléans
LEÇONS DE MOTS

LES MOTS LATINS


GROUPÉS D'APRÈSLE SENSET L'ÉTYMOLOGIE
f'nurxélémentaire, à l'usagedelaclassedeSixième. 10"édit.1vol.in-16,cart 1fr.25
Cours intermédiaire,à l'usagedesclassesde Cinquième et Quflrième, 11"édit.
vol.in-)f' 2 'r. 50
t'.nuvK
supérieur.
Ilict.ionnnii
e étymologique latin.5"élit. !vol.in-8,cartonné7 fr. 50

EXEHCICES DE TRADUCTION ET D'APPLICATION


{Thèmeset versions)
SUR LES MOTS LATINS
DE MM. BRÉAL ET BAILLY
PAR M. L. PERSON
Coursélémentaire,
i vol.in-16,carionnp. 1fr. b
is:i.i. —i'Ai;i^, iMri:iM::i:11: i. \III I;I:
',1 l'III'111! lr:ini». V
NOTICE

DE

LIVRES CLASSIQUES

A L'USAGE

DE L'ENSEIGNEMENTSECONDAIRE
ETDE
L'ENSEIGNEMENT
SUPÉRIEUR

-————————
<ME

PARIS
LIBRAIRIE HACHETTE ET Gie
79, BOULEVARD 79
SAINT-GERMAIN,

1902
TABLE DES MATIERES

Pages.
1° Pédagogie. 3
2° Programmeset Manuelspour divers examens 3
3° Étude de la langue française. 4
4° Histoire; Chronologie: Mythologie 8
5° Géographie. ]0
6° Philosophie; Droit; Économiepolitir¡nc. 12
7° Scienceset Arts.
§1. Arithmétiqueet applications diverses 14
§ 2. Géométrie; Arpentage; Dessin. 15
§ 3. Algèbre; Géométrieanalytique;Géométrie
descriptive; Trigono-
métrie. 15
§4. Mécanique. 15
S 5. Cosmograplde. 15
S 6. Physique, Chimie. - 16
§7. Histoirenaturelle. 16
8° Étude de la langue latine. - 17
9° Étude de la langue grecque ancienne 20
10°Étude des langues vivantes.
Langue allemande. 24
Langueanglaise. 27
Langiieitalienne. 30
Langueespagnole. 30

On adressera franco aux personnes qui en feront la demande


:
Le cataloguedes livres d'éducationet d'enseignement;
Le cataloguedes livres de littérature générale et de connaissancesutiles;
Le cataloguedes livresreliés pour les distributionsde prix;
Le cataloguedes livres à l'usage des bibliothèquespopulaires;
Le cataloguedes livres pour étrennes;
Le cataloguedes publicationset matériel à l'usage des écoles maternelles
et des écolesprimaires;
Le cataloguedes livres espagnols.
NOTICE

DE LIVRES CLASSIQUES
A L'USAGE DE L'ENSEIGNEMENT
SECONDAIRE
SUPÉRIEUR
ET DE L'ENSEIGNEMENT

r PÉDAGOGIE
Bréal (Michel),inspecteur généralde l'in- Fouillée (A.),membre del'Institut.L'en-
structionpublique.Quelquesmots sur seignementau point de vue national.
l'instructionpubliqueenFrance.1 vol. 1vol.in-16,broché. 3fr. 50
in-16,broché. 3fr. 50 Gréard (O.), vice-recteur del'Académie de
—De l'enseignement des langues an- Paris.Educationet instruction.3 vol.
cienne*.1vol.in-16, broché. 2fr. —in-16,brochés :
— De des langues vi- —Enseignement secondaire.2 vol. 7fr.
l'enseignement
vantes.1vol. in-16,broché. 2 fr. Enseignement supérieur. 1 vol.3fr.50
— Causeries sur Vorthographe Chaqueouvrage se vendséparément.
française. Jouvency (le P.). Dela manièred'ap-
1vol.in-16,broché. 1fr. et d'enseigner,trad.H. Ferté,
— Essai de sémantique,Sciencedpssi- prendre in-16,
broché. 1fr.
gnifications.
1vol.in-8,br. 7fr. 50 —L'élèvede rhétoriqueau collègeLouis-
Compayré. Histoirecritique des duc- le-Grand, trad.H.Ferté,in-16,br. 1 fr.
trinesdel'éducationen Francedepuis Martin. L'éducation du caractère.1 vol.
lexvr siècle.2 vol.in-16,brochés.7 fr. in-16,broché. 3fr. 50
— Etudessur l'enseignement-et sur l'édu- Michel (H.).Notessur l'enseignement
cation.1vol.in-16, b roché. 3fr. 50 secondaire. 1vol.in-16. 3fr. 50
— L'évolution intellectuelleet moralede Rochard (D'Jules).L'éducationdenos
l'enfant.1vol.in-8,br. 5 fr. filles.1vol. in-16,broché. 3fr. 50

2° PROGRAMMES ET MANUELS POUR DIVERS EXAMENS


Livret scolaire àl'usagede l'enseigne- SECONDE PARTIE
mentsecondaireclassique, cart. 60c.
in-4°, PREMIÈRBSÉRIE
Livret scolaire à l'usagede l'enseigne- Philosophie,parM.R.Thamin.i v. 2fr.
mentsecondaire moderne, in-4°
,cart.60c.
Ceslivretsexistentsoitpourles lycées Histoirecontemporaine1789-1889, par
et collèges,soit pour les établisse- G.Ducoudray,1vol. 2fr.
mentslibres. Élémentsde Physiqueet de Chimie,
Mémento du baccalauréat de l'en- notationatomiquepar M.Banet-Rivot,
seignement secondaire.Editioncon- aulycée
professeur l v. 2fr.
Saint-Louis,
formeauxprogrammes de 1890.10vol.
formatpetitin-16,cartonnés DEUXIÈME SÉRIE
PREMIÈRE PARTIE Mathématiques, par MM.Bos,Bezodis,
Pichotet Mascart,agrégésdel'Univer-
Littérature,par M. AlbertLe Roy. sité.1vol. 5fr.
1 vol. 5 fr. Physique et Chimie,notationatomique
Histoire,parM.G.Ducoudray. tv. 2fr. par M.Banet-Rivet, 1 vol. 3 fr. 54)
Géographie,par MM.Schraderet Elémentsde philosophiescientifique et
Gallouédec.
1vol. 2 fr. morale.Histoirecontemporaine, par
Partie scientifique,par MM.Boset MM.B. Worms et G. Ducoudray.
Barré.1vol.petitin-16,cart. 2 fr. 1vol. 2fr.
4 ÉTUDEDELA LANGUE FRANÇAISE
Plan d'études et programmes de Programme de l'examen du bacca-
l'enseignement secondaire dansles lauréat de l'enseignement secon-
lyrée,etcolleges, in-16. 1fr.2j daire moderne. Bruch,in-16. 30c.
Brochure
Plan d'études et programmes de Programme des conditions d'admis-
l'enseignement secondaire des sion à l'Ecole spéciale militaire
jeunes filles, arrêtésle 27juillet1897. de Saint-Cyr. Brochure
in-16. 30 c.
Brochure in-16. 1 fr.
Programme des examens du nou- Programme pour l'admission à
veau baccalauréat. Br.in-16.40c. l'Ecole polytechnique. In-i6. 30c.
Programme des examens du bac- Programme des conditions d'ad-
calauréat de l'enseignement se- mission à l'Ecole navale. Brochure
condaire classique. Br.in-16. 30c. in-16. 30c.

5° ÉTUDE DE LA LANGUE FRANÇAISE


Albert (Paul), ancienprofesseur au Col- Brachet (A.)et Dussouchet, professeur
lège de France.desLa•Poésie,étudessur au lycéeHenriIV : Coursdegrammaire
ie chefs-d'œuvre poètesde tous les française, conforme au programme de
tempsetde tous les pays.1 vol. in-16, l'enseignement secondaire (division A ),et
broché. 3Ir. 50 à l'arrêtédu 26février1901concernant la
—LaProse,études sur les chefs-d'œuvre simplification de l'orthographe. 12 vol.
desprosateurs de tous les tempset de in-16,cartonnage toile:
touslespays.1vol.in-16,br. 3fr.50 Courspréparatoire.
—La littératurefrançaise,desorigines à Grammaire et exercices. 1 vol. 1 fr.
la findu XVI"siècle.
1vol. in-16,b r.3
fr.50 Corrigé
desexercices. 1vol. 2fr.
—La littératurefrançaiseau xvii*siè- Coursélémentaire,
cle.1 vol.in-16,broché. 3fr.50 Grammaireet exercices. 1 vol. 1 fr. 20
—La littératurefrancaiseau xviii*siè-
cle.1 vol.in-16,broclié. 3 fr. 50 Corrigédesexercices.
1vol. 2fr. 50
—La littératurefrançaiseau xix*siècle. Exercicescomplémentaires. 1vol. 1 fr.
7fr. Corrigé d esexerc.complém. 1 vol.2 fr.
2vol.jn-16,brochés.
— Variétés.1 vol.in-16,broché.3fr. 50 Cours moyen.
1vol.
Grammaire. 1 fr. 20
Barrau. Méthodede composition e t de Exercices. 1 vol. 1fr.
style, ousuivie
principes de l'art d'écrireen Corrigé des exerciceset exercices
d'un choixdemodèles. complém. aveccorr. 1vol. 2 fr. 75
1français,
vol.in-16,cartonné. 2fr.75 Courssupérieur.
Berthet (J.), professeur au lycéeCon- Grammaire, 1 vol. m 2 fr. 50
dorcet: La compositionfrançaise à Exercices, 1 vol.. 1 fr. D0
l'examende Saint-Cyr. 1 vol. in-16, Corrigé desexercices et exercices com-
broché. 2fr. plém.aveccorrigés. 1vol. 2 fr. 75
Bigot. Lectureschoisies de français - Coursde grammairefrançaise, con-
moderne.1vol.in-16,cart.toile.1 fr. 50 formeau-programme de l'enseignement
Brachet (Auguste), lauréatde l'Académie secondaire (division B), et à l'arrêtémi-
française. Nouvellegrammairefran- nistérieldu 26février1901,sur la sim-
caise, fondéesur l'histoiredela langue. plification dela syntaxe. 5 vol.,cart.toile:
1 vol.in-16,cartonné. 1 fr.50 Grammairefrançaiseabrégée,théorie
- Exercicessur la nouvellegrammaire et exercices,
-1vol. 1fr.80
française,par M.Dussouchet, agrégéde Livredu maître, théorie,exercices et
grammaire :l'élève.1v. corrigés.1vol. 3 fr.
Livrede cart. 1 fr. 50. Grammairefrançaise complète,
in-16, théo-
— Petite grammaire française.1 vol. rie, exercices, ° et prosodie.
élymologie
in-16,cartonné. 80 c 1vol. 2 fr.
— Exercicessurla petitegrammaire fran Exercicessur la grammairefrançaise
çaise,par M.Dussouchet : complété.
1vol. 1fr.30
Livredel'élève.1 vol.in-16,cart.80c. Livredumaître.1vol. 3fr.
ÉTUDEDE LA LANGUE FRANÇAISE b
Cahen (A.),professeur de rhétoriqueau Chrestomalhie du Moyenâge (Pariset
lycée Louis-le-Grand: Morceaux Lanfilois). 3fr.
desautiurs franfais, proseet vers,pu-choisis 1 Corneille : LeCid (Petit de Julleville).
bliésconformes auxprogrammes del'ensei- Prix : 1fr.
gnement secondaire (divisionA),avecdes — Cinna(PetitdeJulleville). 1fr.
noticeset desnotes,7 vol. in-16,cart. —Horace-Petitde Julleville). 1 fr.
toile: — Nicomède (PetitdeJulleville). 1fr.
ClassedeHuitième.Lectures courantes, — LeMenteur (Petit 0;;Julleville).1fr.
il*-série,1vol. i fr. 50 — Polyeucte (PetitdeJulleville). 1fr.
Classede Septième.Lecturescourantes, — Scènes choisies (Petit d eJttileville). 1fr.
2' série, 1 vol. 2 fr. — Théâtrechoisi(PetitdeJulleville). 3fr.
ClassedeSixième.1 vol. 2 fr. Diderot : Extraits(Texte). 2fr.
ClassedeCinquième. 1vol. 2 fr.50 Extraits des chroniqueurs(Paris et
Classede Quatrième.1 vol. 3fr. Jeanroy). 2fr.50
classesde Troisième,Secondeet Rhé- Extraits des historiensdu xix*sÜcl.
torique.2 vol.: fr. (Jullian). 3fr. 50
Prose,1 vol. 4 Extraitsdesmoralistes d esxvn*,xviii*et
Poésie.1 vol. 3 fr.50 xix* siècles (Thamin).2 fr 50
— Morceaux choisis desauteurs français Fénelon : Fables ( A. Regnier). 7s c.
classiqueset contemporains, avec des - Lettreà l'Académie (Cahen). 1 *?. 50
nnticeset desnotespubliésà l'usagede — Sermonpour la fêtede l'Epifnani.
l'enseignement secondaire(divisionB), (G.Merlet). 60c.
1ercycle. Classes
de6e,5e,4eet3ec.t. 4fr. - Télémaqne ( Chassang). 1fr.80
Chassang, ancieninspecteurgénéral de Florian : Fables(Geruzez). 7J c.
l'instruction publique.Modèles decompo- Joinville:Histoirede saint Louis(Ma-
sitionfrançaise,empruntés auxécrivains talis de Wailly). 2 fr
'à des classes
classiques, l'usage au baccalauréat. supé- La Bruyère : Caractères (G. Servoiset
rieureset des aspirants Rébelliau). 2fr.50
1vol.in-16,cart. 2fr. LaFontaille:Fables(Thirion).i fr.60
Classiquesfrançais. Nouvelle collection Lamartine : Morceaux choisis., 2 (t.
format petitin-16,publiée avecdesnotices, Molière:L'Avare(Lanson). 1fr.
des argumentsanalytiques et desnotes, — LeMisanthrope (Lavigne). 1fr.
parles auteursdontlesnomssontindi- — LeTartufe(Lavigne). 1fr.
quésentreparenthèses. —LesFemmes savantes (Lanson). 1fr
Boileau:Œuvrespoétiques (Brunetière). —LesPrécieuses ridicules(Lanson). 1fr.
Prix
: t fr. 50 — Scèneschoisies(Thirion). 1 fr. 50
— Poésies,Extraitsdesœuvresen prose —Théâtrechoisi(Thirion). 3fr.
(Brunetière). 2 fr. Montaigne: Principauxchapitres et
— L'artpoétique (Brunetière). 30c. Extraits(Jeanroy). 2fr. 50
— LeLutrin(Brunetière). 30c. Montesquieu : Grandeuret décadence
— LesÉpitres(Brunetière). 60c. desRomains(Jullian). 1 fr. 80
Bossuet —
; Sermonschoisis(Rébelliau). Extraitsde l'Espritdes Loiset des
Prix
: 3fr. œuvres diverses (Jullian). 2fr.
—Delaconnaissance deDieu(DeLens). — LivreI" del'EspritdesLois(Jullian).
Prix: 1fr. 60 Prix
: 25c.
— Oraisons funèbres (Rébelliau).2 fr. 50 Pascal: Provinciales 1,IV, XIII etEx-
Buffon : Morceauxchoisis(E.Dupré). —traits(Brunetière). 1fr.50
Prix: 1fr.50 Opuscules et Pensées(Brunschwicg).
Discours surle style. 30c. Prix
: 3fr.50
ChansondeRoland.Extraits(G.Pâris.). Portraitset récits extraits des prosa-
Prix: 1fr.50 teursdu XVI" siècle(Huguet). 2 fr. 50
Chateaubriand ; Extraits(Brunetière). Racine : Andromaque (Lanson). 1fr.
Prix: 1fr.50 — Athalie(Lanson). 1fr.
Chefs-d'œuvre poétiques deMarot,Ron- - Britannicus(Lanson). 1fr.
sard,etc.(Lemercier). 2fr. — Esther(Lanson). 1fr.
Choixdelettresduxvu.siècle(Lanson). — Iphigénie (Lanson). 1fr.
Prix: 2fr.50 — LesPlaideurs (Lanson). 1fr.
Choixde lettresduXVIIIe siècle (Lanson). — Mithridate (Lanson). 1fr.
Prix 2fr.50 - Théâtre choisi(Lanson) 3fr.
6 ETUDEDÉ LA LANGUE FRANÇAlSÈ
Récitsextraitsdesprosateursetpoètes Labbé, ancien professeur aucollège Rollia,
duMoyen âge (G.Paris). 1fr.50 Morceauxchoisisdes classiquesfran-
Rousseau:Extraitsen prose(Brunel). çais(prose et vers),3vol.in-16,cart.:
Prix: 2fr. Coursélémentaire. 1vol. 1fr.
Cours moyen. i vol. 1fr.50
- Lettre -sur les spectacles(BruneI). Cours supérieur. 1vol. î fr.50
Prix: 1fr. 50 Lafaye.Dictionnaire dessynonymes dela
Scènes,récits et portraits extraits languefrançaise.7' édition,suivied'un
des écrivainsfrançais des XVIIeet supplément. 1vol.gr.in-8,broché. 23fr.
XVIII'siucles(Brunei). 2 fr. Lesuscartonnage enpercaline gaufrée
2 fr.76 c.;la demi-reliure
sepayeen
choisies *fr.80. encliagrin,
Séviané : Lettres (Ad.Regnier).
Prix: 1fr.80 Lanson,mai;redeconférences àlaFaculté
Théâtreclassique(Ad.Regnier). 3 fr. Hi s lettresdeParis Conseilssur l'art
Voltaire : CharlesXII fr. d'écrire.Principesde composition et de
(Waddington). 2 style à l'usagedesélèvesdes lycéeset
- Siècle de LouisXIV (Bourgeois). collèges et descandidats aubaccalauréat.
Prix: 2fr.75 4*édit.1 vol.in-16, cart.t oile. 2fr.50
— Extraitsenprose(Brunel). 2 fr. —Etudespratiquesdecomposition fran-
çaise, sujetspréparés et commentés pour
- Choix deletlres(Brunei). 2fr.25 servirde complément auxConseilssur
VoirAuteursfrançaisdePhilosophie, page12. l'art d'écrire.3"édit.1 vol.in-16,car-
Classiques françaip, formatin-16.Edi- —tonnage toile. 2fr.
tionsannotéespar les auteursdont les Histoirede la littérature française;
nomssontindiquésentreparenthèses. depuisses originesjusqu'ànos jours,
6"édit.1vol. i n-16, broché. 4fr.
Bossuet : Discours surl'histoireuniver- Cartonné toile. 4fr.50
selle(Olleris). 2 fr. 50 Lehugeur (A.).La chansonde Roland,
Fénelon:Dialogues desmorts(B. Jul- traduiteen versmodernes, avecle texte
lien). 1fr.60 ancien.1vol.in-16,brochli. 3fr. 50
Massillon:Carême 1 fr. 25 Littré. Dictionnaire d e la languefran-
(Colincamp). çaise,contenant la nomenclature la plus
Rousseau( J.-B. ) : Œuvreslyriques étendue, la prononciation et lesdifficultés
(Geruzez). 1fr.50 grammaticales, la signification desmots
choisi avec de nombreux exemples et les syno-
VoltaireThéàtre (Geruzez). nymes,l'histoiredesmotsdepuisles pre-
Prix: 2fr.50 miers temps de lalanguefrançaise jusqu'au
Delon. Lagrammairefrançaised'après xvi*siècle,et l'étymologie comparéeet
l'histoire.1 volumein-16,cartonnage augmentée d'un Supplément. 5 vol.gr.
toile. 3fr. in-4à3colonnes, brochés. 112 fr.
Demogeot,agrégéde la Facultédeslet- Littré Lareliure endemi- chagrin sepayeensus24fr.
tresde Paris.Histoirede la littérature et Beaujean, ancieninspecttur de
francaisedepuissesorigines l'Académie
jusqu'ànos nairede deParis.AbrégéduDiction-
jours.1 vol.in-16,broché. 4fr. la languefrançaisedeLiUré,
—Textesclassiquesdelalittératurefran- contenant tojis les motsqui setrouvent
dans le dictionnaire de l'Académie fran-
faise, extraitsdesgrandsécrivains fran- çaise,plus un grandnombrede néolo-
çais,avecnotices, appréciations etnotes; gismeset determesde scienceet d'art;
recueilservantdecomplément à l'Histoire 10'édit. entièrement refondue et conforme,
dela littératurefrancaise. Nouvelle é di- pour l'orthographe, à la dernière édition
tion, revueet augmentée. 2 vol. in-16, du dictionnaire del'Académie
cartonnés. 6fr. 1vol.grandin-8,broché. française. 13fr.
I. Moyenâge,xvretxvn*siècles.3fr. Cartonné toile. 14fr.50,
II.XVIII*
etxix* siècles. 3fr. - Relié endemi-chagrin. 17fr.
Petitdictionnaireuniversel, ouAbrégé
Filon (A.).Nouvellesnarrationsfran- dudictionnaire de la languefrançaise de
çaises,avecdes arguments, à l'usagedes Littré,avec une partie mythologique,
candidatsau baccalauréat. In-16,broché. historique, biographique et géographique,
Prix: 3fr.50 fonduealphabétiquement avecla partie
ÉTUDEDELALANGUE FRANÇAISE 7
française; 10*édition.1vol.grandin-16, Pellissier (suite).Sujetset modèlesde
cartonné. 2fr.50 compositionfrançaise, à l'usagedes
Marais. Recueilde compositions fran- classes élémentaires. i vol. in-16,cart.
caiscs.Lettres,retécits,discours,disser- —Prix : 1fr. 50
tations, sujets développements, à Principes de rhétorique française.
l'usagedescandidatsau baccalauréat et 1vol.in-16,cartonné. 2-fr.50
à l'écolede Saint-Cyr. 1 volumein-16, —Sujetsetmodèlesdecomposition fran-
broché. 1fr.50 caise,àl'usagedesclassessupérieures ot
Merlet, ancienprofesseur derhétorique au ces candidatsau baccalauréat. 1 vol.
lycée Louis-le-Grand.Etudeslittéraires in-16, cart. 2fr.50
sur lesclassiquesfrançaisdesclasses — Lesgrandesleconade l'antiquitéclas-
supérieures et dubaccalauréat,revucs, sique(Tableaudesoriginesdela civili-
continuées et misesaucourantdesder- sation gréco-romaine),avec extraits.
niersprogrammes par M.E. Lintilhac,—1 vol.in-16,broché. 4 fr.
maîtrede conférences à la Facultédes Lesgrandesleçon,de l'antiquitéchré-
lettresdeParis. 2vol.in-16, brochés. 8 fr. tienne.(Tableau- des origines d elacivili-
— Racine.—Molière.
I. Ci-rneille. —La sationmoderne.) 1 y. in-16,broché.5 fr.
Fontaine. —Boileau.1vol. 4 fr. Petitjean (J.), professeur agrégé au lycée

Il. Chansonde Roland. Villebar- Condorcet.Tableaud'analyselogique
douin.— Joinville. - Froissart.- (français, latinet grec),in-16,br. 80 c.
Commynes. — - -
Marot. Ronsard. Pressard, professeur honoraireau lycée
— — Ré-
J. du Bellay. D'Aubigné. M. — Louis-le-Grand. Lectures littéraires et

gnier. —Montaigne. - Pascal. morales, à l'usagedesclassesélémen-
Bossuet. -
Fénelon. La Bruyère. taires. 1 vol.petitin-16,cartonné.1fr.25
—Montesquieu.— BufTon. —Voltaire:Quicherat (L.).Petittraitédeversifica-
— Diderot. — J.-J.Rousseau. — Let- tion
tresduxvii*etduXVIIIe siècle.—Cha- Quinet française.In-16,cartonné. 1 fr.
teaubriand. — Lamartine.— Victor (Edgar). Pageschoisies,à l'usage
Hugo.—Michelet. 1vol. 4 fr. des
tonné.
lycéeset collèges.1 vol.in-16,car-
2fr.
Morceaux choisis des grands écri- Sommer. Petit dictionnairedes rimes
vains français du XVI*siècle, ac- 1fr.80
compagnés d'unegram uaire etd'undic- —françaises. In-18,cart.
tionnairede la languednXVI" siècle,par Petitdictionnairedessynonymes fran-
1fr.88
M.Auguste Brachet,7' édit.,i vol.in-16 - çais.1vol.in-18, cart.
Manuelde style, ou précepteset exer-
cartonné. 3fr. 50 cices surl'art de et d'écrire en
composer
Orateurs politiques de la France français.1 vol.gr.in-18,broché.1 fr.5o
des origines à nos jours (Les). VoirMéthode uniformepour l 'enseignement des
Choixde discoursprononcésdansles langues,pages 19et23.
Assemblées politiquesfrançaises, recueil-Soulice (Th.).Petit dictionnairede la
liset annoiéspar MM.Clial,rier et Pel- languefrançaise.In-18,cart. 1 fr. 50
lisson.2 vol.in-16,brochés. S fr. Soulice et Sardou. Petit dictionnaire
Desoriginesà 1830,parM.Chabrier, raisonnédesdifficultés et exceptions de
1 vol. 4 fr. la languefrançaise.In-18, cart. 2fr.
De 1830à nosjours,parM. Pellisson.Tridon-Péronneau. Recueilde compo-
1 vol. 4 fr. sitionsfrançaises.1 vol.in-16,br. 2fr.
Pellissier, ancienprofesseur à Ste-Barbe.— NouveauRecueildecompositions fran-
Morceaux choisisdes classiquesfran- caises.1vol.in-16,br. 1fr.50
çais, en proseet envers.Recueils com- —'Questions de littératureet d'histoire.
posésà l'usagedesclassesde grammaire 1vol.in-16,br. 1fr.
et d'humanités. 6vol.in-16,carLunnés : Vapereau, inspecteurgénéralhonoraire
ClassedeSixième, 1 vol. 1 fr. del'instruction publique. Esquisse d'his-
ClassedeCinquième, 1vol. 1fr. toiredela littératurefrancaise.2*édi-
ClassedeQuatrième, 1vol. i fr. tion.1 vol.in-16,cart.toile: 1 fr. 50
ClassedeTroisième, 1vol. 2 fr. — Élémentsd'histoirede la littérature
ClassedeSeconde, 1vol. 2fr. française.2 vol.in-16,cartonnage toile.
Classede Rhétorique, 1vol. 2 fr. Tome I" : Desoriginesau règnede
— Premiersprincipesdestyleetdecom- LouisXIII.1 vol. 3fr.50
position.(Abrégé dela rhétoriquefran- TomeII: RègnesdeLouisXIIIet de
çaise.)1vol.in-16,cartonné. i fr. 50 LouisXIV.1 vol. 3fr. 50
8 HISTOIRE, MYTHOLOGIE
CHRONOLOGIE,

V HISTOIRE, CHRONOLOGIE, MYTHOLOGIE


Berthelot (A.) maîtrede conférences à - Coursd'histoire,rédigéconformément
l'EcoledesHautes-Etudes. Lesgrandes au programme du15juin1891, à l'usage
scènesde l'histoiregrecque,morceaux de l'enseignement secondaire m oderne.
choisisdesauteurs anciensst modernes. 6 vol.in-16,avecdescarteset des gra-
1vol.in-16 avec figures,cartonnage vures,cartonnés:
toile. 2fr.50 Histoirede l'AncienOrientet de la
Bouillet. Dictionnaire universeld'his- Grèce, classedeSixième. 1vol.2fr.50
toireetde géographie.Editionenlièle- Histoireromaine,classedeCinquième.
mentrefondue, parM.Gourraigne, profes- l vcl. 2fr. 50
seuragrégéd'hisloireet de géographie. Histoirede l'Europeet de la France
32* édition,avecun supplément (1901), jusqu'en l'no, classede Quatrième.
1vol.gr.in-8,br. 21fr. 1vol. 2fr. 50
Lareliureendemi-chagrin,
plats entoile,
se Histoire de l'Europeet de la France
payee nsus,4 fr. de l'no à 1610,classede Troisième.
Ducoudray, ancienélèvedel'EcoleNor- Histoire 1vol. 2fr. 50
malesupérieure, professeur agrégéd'his- de l'Europe et de la France
toire.NouveauCoursd'histoire,rédigé de 1610à 1789,classede Seconde.
1vol. 2fr. 50
conformémentaux programmes officiels
du
31mai 1902.9 vol.in-16, avecgravures Abrégéd'Ilistoirecontemporaine, de
et cartes,cartonnage toile: 1789à 1889, classesde Première et de
Mathématiques élémentaires. 1vol.
Histoire sommaire de l'Antiquité. in-16,cartonné. 3fr.
Classe deSixième A,B.1 vol. 3fr. - Histoire contemporaine,de 1789à
Histoiresommairedu Moyen âgeetdu 1900, classede Philosophie. 23,édition,
commencement des Tempsmodernes revueet complétée. 1 vol.in-16,car-
(395-1453),Classede Cinquième A, B. tonnage toile. 6fr.
1vol. » »
Duruy (G.),professeurà l'Écolepoly-
HistoiredesTempsmodernes(1453-1789) technique. Biographies d'hommes céte-
Classede Quatrième A,B.1vol. » » 6re«,rédigéesconformémentau programma
Histoirede l'Epoquecontemporaine officiel, à l'usagedelaclassePréparatoire.
(1789-1889).Classe d eTroisième A, B. 1vol. in-16, avec gravures, cart. 1 fr.
1 vol. » » —Histoiresommaire dela France,depuis
conforme au pro-
Histoireet Civilisationde l'ancien gramme l'originejusqu'à 1610,
de 1902,pour
la classed eHuitième.
Orientet de la Grèce.ClassedeSe- 1 vol. in-16,aveccarteset graures.
condeA,B.1vol. » » cartonné. 1fr. 25
Histoireet Civilisation romaineset du —Histoiresommaire de laFrance,depuis
Moyen âgejusqu'auXesiècle. Classe 1610jusqu'à 1815,conforme au pro-
dePremiere A,B.1vol. » » gramme de 1902, pourlaclasse deSeptième.
1 vol. in-16,aveccarteset gravures,
Histoireet Civilisation du Moyenâge cartonné. 1fr. 25
etdes Tempsmodernes siè-
(XIe-XVIIe Les deuxpartiesréuniesen un seul
cles) Classede SecondeA, B,C, D. vol.cartonné. 2fr.50
1vol. 3fr. 50 Duruy (V.),Coursd'histoire,nouvelle
Histoireet Civilisation des Tempsmo- édition, refondue, sousla directionde
dernes(1715-1815). Classede Première M. E. Lavisse, professeur à laFaculté des
A,B,C,D.1 vol. »» lettresdeParis.6vol.in-16, avecgravures
et cartes,cartonnage toile
:
Histoireet Civilisationcontemporaine Histoirede l'Orient, par M. Moret.
(1815-1900).Classesde Philosophie A, 1vol. 3fr.
B, C, D et de Mathématiques A, B, Histoiregrecque,parM.Haussoullier.
C, D. 1 vol. - »» 1vol. 3fr.50
HISTulHt,ChnUNOLOGIE, MYTHOLOGIE 9
Histoireromaine,par M. Parmentier. Histoire ancienne des peuples de
1Toi. 4fr. l'Orient,parM.Masppro. 6fr.
Histoirede l'Europeet de la France Histoiregrecque,parM.Daruy. 4fr.
jusqu'en1270,par M.Parmcnlier. Histoireromaine,parM.Duruy.4fr.
1vol. 4fr.50 Histoiredumoyenâge,parM.Duruy. 4fr.
Histoirede l'Europeet de la France, Histoiredes tempsmodernes,de1453
de1270à 1610, parM.Mariéjol.l v. 5 fr. jusqu'à1789,parM.Duruy. 4fr.
Histoirede l'Europeet de la France, Histoirede France,parM.Duruy.2vo-
de 1610à 1789,par M.Lacour-Gayet. lumes. 8fr.
1vol. 5fr. Histoire d'Angleterre, parM.Fleury. 4fr.
— Petitcoursd'histoireuniverselle. Nou- Histoire d'Italie,parM.Zeller. 5 fr.
velleéditionavecdescarteset des gra- Histoire de Russie, par1\1. Rambaud. 6 fr.-
vures.Format in-l6,cartonné : Histoire de l'Autriche-Hongrie, par
Petitehistoireancienne. M.Louis
1fr. Histoirede Léger. 5fr.
Petitehistoiregrecque. t fr. l'Empireottoman,parM.
Petitehistoireromaine. delaJonquière.
t fr. Histoire 6 fr.
Petitehistoiredu moyenage. 1fr. dela littératuregrecque,par
Petitehistoiremoderne. M.Pierron.
1 fr. Histoire 4fr.
PetitehistoiredeFrance. 1fr. de la littératureromaine,par
Petitehistoiregénérale. M.Pierron.
1fr. Histoire 4fr.
-—Petitehistoiresaint.fn-18, cart.goc. dela littérature(française, par
Histoiredes Grecs,depuisles temps Histoire M.Demogeot. 4fr.
les plus reculésjusqu'àla réduction deslittératuresétrangères,par
delaGrèceenprovince M.Demogeot.
romaine.2 vol. Histoire 2 vol.. 8fr.
in-8,b rochés. 12fr. dela littératureanglaise,par
— IlistoiredesRomains,depuisles temp! M.Augustin Filon. 6fr.
les plusreculés jusqu'àDioclétien. 7 vol. Histoirede la littératureitalienne,par
in-8,brochés. M.Etienne.
52fr. 50 Histoire 4 fr.
Extraits des Historiens du XIX*siè- dela physiqueet dela chimie,
cle (Chateaubriand- Guizot—Thiers HistoireparNI.Ilceter. 4fr.
—Mignet—Michelet — Tocqueville- dela botanique,dela minéra-
Quinet—Duruy—Renan—Taine— Histoire logieetdelagéologie, parM.Hœfer.4 fr.
Fustelde Coulanges), publiésavecune dela zoologie, parMIlœfer.
. 4 fr.
introduction, desnotices etdesnotes,par Histoire del'astronomie,par M. Ilœfer,
M.Camille Jullian, professeuràla Faculté Prix: des mathéme 4fr.
deslettresdeBordeaux. 1vol.pet.in-16, Histoire
M.Hœfer.
iques, par
cart. 3fr. 50 4Ir.
Fougères,professeur àlaFaculté deslettres Dictionnaire historique desinstitutions,
de Paris.La vieprivéeet publiquedes mœurset coutumesde la France,
GrecsetdesRomains.Albumcontenant parM.Chéruel. 2vol. 12fr.
885gravures d'aprèslesmonuments. 1vol. Joran, professeur d'histoire aucollègeSta-
grand in-4,cart.toile. Lacité 15fr. nislas.Programmedéveloppé d'histoire
Fustel de Coulanges. antique. destempsmoderneset d'histoirelitté-
1vol.in-16,broché. 3fr.50 raire,àl'usagedescandidats à l'écolespé-
Gasquet, directeurde l'Enseignement pri- cialemilit.deSt-Cyr. 1v.in-16,cart. 4fr. 50
maire.Précisdesinstitutionspolitiques Jullian (C.),professeur à la Faculté des
et socialesdel'ancienne France.2 vol. lettres de Bordeaux.Gallia. Tableau
in-16,br. Petit cours de 8fr. sommaire dela Gaulesousla domination
Géruzez. mythologie; romaine. 1vol. i n-16,cart.t oile. 3fr.
nouv.
tonné.édit. avec48grav.In-16,car Ouvrage
1fr. 2b Lalanne couronné parl'Académie
Dictionnaire
française.
histori-
Histoire universelle, publiéeparune (Ludovic).
sociétéde professeurs etdesavants; sous que dela France.1vol.gr. in 8,br.21fr.
ladirection deM. V. Duruy. Formatin-16. Lecartonnage se payeensus2fr.75.
l.a Terreet l'homme,parM.Maury.6fr. La Villede Mirmont (II. de),professeur
Chronologie universelle, parM.Dreyss. à la Facultédeslettresde Bordeaux.
2vel. 12fr. Mythologie élémentaire desGrecsetdes
Histoiregénémlr,parM. Duruy.4fr. Romains,précédée d'unprécis desmytho-
llistoire sainte d'aprèslaBible, par logiesorientales. 1vol.in-16avec45 tig.
M.Duruy. 8fr. d'aprésl'antique, cart.toile. 1fr. 50
10 GEOGRAPHIE
Lavisse,professeur à laFacultédeslettres Malet (A.),professeur d'histoirenu lycée
deParis.Histoirede France,depuisles Voltaire.Cours completd'histoire,à
origines jusqu'àla Revolution, 8 volumes l'usagedes lycée;et descollèges, rédigé
petitin-4. conformément auxprogrammes ofliciolsdu
Paraitpar fasciculesde 96pnges depuis 31mai 1 902.7vol.in-16 avecg ravures et
octobre 1900.Chaquefascicule,1fr. 50 cartes,cartonnés :
En1"eta*
ventelestomes 1. 2"p. Il, 2"p. III, L'Antiquité, a vec la collaboration de
p. IV,1"et2*p. Chaquedemi M. CharlesMaquet,professeurde
vol.6fr.—Chaquevol.broché.12fr. Sixième a u lycée Voltaire. Classede
Lectures historiques, rédigéesconfor- Sixième Aet B.1" partie: l'Orient.
mément auprogramme du28janvier1890 1vol. 1fr.
à l'usagedeslyceeset collèges, 6v. in-t6 Le
avecgravures, cart.toile. Moyenâgeet le commencement des
Histoireancienne(Egypte, Assyrie),par Tempsmodernes(395-1453). Classe
» »
ALG. Maspero, membrede l'Instilut. deCinquième AetB. 1vol.
1vol. 5fr. LesTempsmodernes (1453-1789). Classe
Histoiregrecque(Vieprivéeetviepu- deQuatrième AetB.1 vol. »»
bliquedesGrecs), par M.P. Guiraud, —Classe L'Epoquecontemporaine (1789-1880).
maîtrede conférences à l'Ecolenor- deTroisième AetB. 1 vol. » »
malesupérieure.
1vol. 5fr. Histoire moderne (1498-17 15). Classede
Histoireromaine(Vieprivéeetviepu- SecondeA,B, C,D .
1 vol. »»
bliquedesRomains), parM. Guiraud, Dixhuitième siècle: Révolution et
1vol. 5fr. Empire(1715-1815). Classe
de Première
Histoiredu moyenâge,par M.Ch.-V, A,B,C,D.1 vol. »»
Langlois,maîtredeconférences à la Dix-neuvième siecle( 1815-1900). Classes
FacultédeslettresdeParis.2°édition de Philosophie A,B,C, D, et deMa-
refondue. 1vol. 5fr. thématiquesA,B,C,D.1vol. »»
Histoiredu moyenâgeetdestempsmo- membre de l'Institut. H istoire
M.
dernes,par Maricjol, professeur à la Maspero,
Faculté del'Orient.1vol.in-16,illust.de48grav.
deslettresdeLyon.1vol. 5fr. etde6cartesen
Histoiredestemps modernes,par M. L a- couleurs, cart.
t oile.
2 fr.5 0
cour-Gayet, professeurau lycéeSaint- Van den Berg. Petitehistoireancienne
Louis.1vol. 5 fr. des peuplesdel'Orient.1vol.petitin-16,
Luchaire, professeur à la Facultédes aveccartesetgrayures, cart.toile.3 fr. 50
lettresdeParis.Manuel des Institutions—PetitehistoiredesGrecs.1 vol. petit
francaises(Période desCapétiens directs). in-16,avec19 cartes et 85 gravures,
1 vol! in-8, broché. 15 fr. cartonné
toile. 4fr.50

5° GÉOGRAPHIE
Cortambert, Coursdegéographie, com- PETITSATLASFORMAT IN-8*
prenant laet descriptionphysique et
la géographiehistorique A.Atlasélémentaire
politique, contrées degéographie mo-
desdiverses duglobe.1 vol.in- derne(10cartesécrites). 2fr.50
16.cart. 4fr.25 B.Le même,avec8 cartesmuettes(18
- Petit cours de géographie moderne. cartes), cartonné. 3fr.50
1vol.in-16,cartonné. 1fr.50 mo-
C.Atlasuniverselde géographie
Joanne (P.).Géographies départemen- derne(17cartes écrites),
cart. 5fr.
talesde la Franceetdel'Algérie. 88v.
in-16,
cart. Atlasdegeographie ancienne(19cartes
La description de chaquedépartement, écrites),cartonné. 5fr.
accompagnée d'unecarteetdegravures, Atlas de géographiedu moyenâge
et suivied'undictionnaire
alphabétique
1fr. (10cartesécrites),
cart. 3fr.50
descommunes, sevendséparément.
LedépartementdelaSeine. 1fr.50 Atlasde géographiesacrée(8 cartea
L'AIgérie,
1vol. 1fr.50 carlonné..
écrites), 2fr.
Meissas etMichelot.Atlasetcartes. Chacune séparément.35c.
descartesécrites
GÉOGRAPHIE 11
GRANDS ATLAS FORMAT IN-FOLIO. TomeIX. 1 vol. 30 fr.
A.Allas élémentaire (8cariesécrites).6fr. TomeX.1L'Afrique septentrionale,1"
B .Le même,avec8 cariesmuettes(16 Tome partie. vol. 20 fr.
cartonné.
cartes), 11fr. 50 XI. L'Afriqueseptentrionale, 2'
Chaque carteséparément. 1fr. partie.1vol. 3ufr.
Tome Xll.L'Afrique méridionale.1 vo-
GRANDES CARTESMURALES. lume. 25fr.
Chaque cartemuraleest accompagnée d'un TomeXIII.L'Afriqueoccidentale. 1vo.-
questionnaire qui est donnégratuitement lume. 30fr.
au7acquéreurs dela carteà laquelle il se TomeXIV. Océanset terres océani-
réfère,Chaque questionnaire se renden ques.[ vol. 30fr.
outreséparément 30c. 1v. 20 fr.
Lescartesen16feuilles Tome XV. Amérique
ont1m.80dehau- TomeXVI.Etats-Unis. boréale.
teursur2m.30delargeur. Celles 1vol.
en20feuil- TomeXVII.Indes occidentales. 25 fr.
lesont1m.80dehauteur sur i m.80de 1 vo-
largeur. lume, 30 fr.
Lecollage surtoile,avecgorgeet rouleau, se TomeXVIII.L'Amérique du Sud, Ré-
25fr.
payeen12 sus:1° pourlescartesen 16 gions a ndines.1 vol.
feuilles.fr.; 2*pourlescartesen20fewl- TomeXIX. L'Amazonieet la Plata.
les,14fr. 1vol. 3nfr.
Géographie ancienne. TableauxstatistiquesdetouslesÉtats
Empireromainécrit.16feuilles.10fr. compares.1890à1893. 1 vol.grand
Géographie moderne. in-8,broché. 3fr.
Europeécrite.16feuilles. 9fr. Reclus (Eliséeet Onésime).L'Afrique
France, Belgiqueet Suisse écrites. australe. 1vol.petitin-4* a vec 25car-
16feuilles. 9 fr. tes ennoir et 2 carteseucouleurs,
Mappemonde écrite.20feuilles. 12fr. broché. 10fr.
Mappemonde muette.20feuilles.10fr. -
—Nouvelles grandescartesmuralesindi- L'Empire du Milieu,la Chine.1 vol.
quantle reliefdu terrain,tiréesencou- en petitin-4"ave- 25cartesennoiret3cartes
leursur 12feuillesjésusmesurant 2 mè- couleurs, broché. 12fr.
trèsdehautsur2 mètres10delarge. la terreà
Lecollage surtoile,avecgorgeet reuieau, se Reclus (Onésime).
vold'oiseau.
Géographie:
2vol.in-16,brochés.10fr.
payeensus.11fr Lemême ouvrage, gr.in-8,ill., br. 12fr.
Europemuetteouécrite. 15fr. LaFranceet sescolonies.2 vol.grand
Francemuetteouécrite. 15 fr. in-8ill.
—Petitescartesmurales(Toirla Notice Tome 1 ".En France.1vol.br. 8 fr.
deslivresélémentaires). Tome I I. Nos Colonies. 1vol.br. 8 fr.
—Géographie ancienne.In-16. 2fr. 56 — Le
—Petitegéographie ancienne.In-18.1fr. plus beau royaumesousle ciel,
— Géographie sacrée.In-18,cart. 1fr. 25 notrebelleFrance.1 vol.petitin-4*,
Reclus (Elisée): Nouvellegéographie broché. 12fr.
universelle.19vol.grandin-8,avicde Schrader, directeur destravauxcartogra-
nombreuses carteset gravures,brochés. phiquesà la librairieHachetteet CI*.
Prix. 535fr. Atlasdegéographie historique.55cartes
TomeI". L'Europeméridionale(Grèce, doublesen couleurs,avectexteau dos.
Turquie, Roumanie, Serbie,Italie,
Espa- 1vol.in-folio, relié. 35 fr.
gne,et Portugal). 1vol. 30 fr. —Atlas de poche,contenant51cartes
TomeII.La France.1vol. 30 fr. encouleurs, in-16, cart.toile.3 fr.50
TomeIII. L'Ettropecentrale(Suisse,
Austro-Hongrie,Allemagne). 1v. 30fr. Schrader et Gallouédec, professeur
TomeIV.L'Europe duNord-Ouesl (Bel- d'histoire aulycéeCharlemagne, membre
gique,Hollande et liesBritanniques). duConseilsupérieur del'Instruction pu-
1vol. Nouveaucoursde Géographie
30 fr. blique.conformément,
TomeV.L'Europe Scandinave et russe. rédigé aux programmes
1 volume. 30fr. officiels du31mai1902. 6vol.in16avec
cartesennoiret en cou-
TomeVI. L'Asierusse.1vol. 30fr. de nombreuses
TomeVII.L'Asie orientale.1vol.30fr. leurset unIndexdetouslesnomscités.
TomeVIII.L'Indeet l'Indo-Chine. Géographie g énérale, Amérique, Aus-
1vol. 30fr. tralasie.ClassedeSixième. 1vol.3 fr.
12 PHILOSOPHIE. DKOIT,ÉCONOMIE POLITIQUE
Géographie de l'Asie,de l'insulindeet Schrader et Gallouédec(suite).
de l'A(l'ique. Classede Cinquième. Petit allas de géographie,contenant
1vol. » ). 65 cartesen couleurs, 32pagesin-4°
Géographiede l'Europe. Classe de cartonné. 3fr. 50
Quatrième. 1vol. » » Schrader et Prudent. Grandescaries
Géographiede la France et de ses murales.Cescartessont imprimées en
Colonies.ClassedeTroisième.1 vol.3fr. couleurset mesurent1 mètre 60 sur
Géographiegénérale. Classede Se- 1mètre90.Envente :
du Sud écrite;— France
conde.1vol. » » Amérique
Géographiede la France. Classede politique écrite;- Francephysique.
Première. 1vol. 3fr.50 Chaque carteeufeuilles, 9fr.;collée surloile
avec 15fr.; colléesurtoileavec
oeillets,
Schrader et Gallouédec (suite). gorgeet rouleau,lofr.
Cours de géographie rédigéconfor-Schrader, Prudenc et Anthoine.
mément auxprogrammes del'Enseigne- Atlasde
mentsecondaire de1890,7vol.in-16,aYecin-f* géographe moderne,64cartes
denombreuses cartesennoiretencou- imprimées "il couleurset accom-
leurset unIndexdesnomscités,cart.: pagnées d'untextegéographique, statis-
du Monde et du tique et ethnographique, ,,¡.d'un grand
Géographiegénérale nombrede cartesde déiaii,figures,dia-
bassinde la Méditerranée (classe de grammes, etc.,relié. 25 fr.
Sixièmeclassique).1vol. 2fr.50 —Atlasà l'usagede l'enseignement s<*-
Géographie élémentairede la France condaire(programme de1902).l'extraits
etdesescolonies(classisdeCinquième de l'Atlasde géographie, in-foliocart.
classique etdeSixième moderne). 1 ,o- Géographie générale, A mérique et Aus-
lume. 3fr. tralasie.Classede Sixième, 18cartes.
Géographie générale: l'Europe,l'Amé- Prix. 7fr.50
rique (classede Cinquième moderne). Géographiede l'Asie, de l'Insulinde
1vol. 3fr.50 et de l'Afrique.ClassedeCinquième.
Géographiede l'Amérique(classede 14 cartes.. 6 fr.
Quatrième classique).
1vol. 3fr.50 Géographie del'Europe, fiasse deQua-
Géographiede l'Afrique,de l'Asieet trième, 18cartes. 7fr. 59
del'Océanie deTroisième
(classes clas- Géographiede la France et de ccs
sique et de Quatrième moderne).1vo- Colonies.Classede Troisième, 11car-
lume. 3fr.50 tes. 5 fr.
de l'Europe (classesde Géographie générale. ClassedeSeconds,
Géographie
Seconde classique et deTroisième mo- 42cartes. 1Cfr.
derne).
1vol. 3fr.50 Géographiede la France.Classede
Géographiede la France et de ses Première, Il cartes. 5 fr.
colonies(classesde Rhétorique clas- —Atlasà de
sique et de Seconde moderne). 1 vo- l'usage l'enseignement se-
lume. condaire(programme
3fr.50 l'Atlas de1900).Extraits de
—Coursgénéralde géographie. 1vol. d egéographie, in-folio, cartonnes:
Classe de Quatrième (16 cartes). 7 (r.
in-16,
cart. 6fr. ClassedeTroisième (19cartes).Yf..M
— Petit cours de géographie.1 vol. Classede Seconde (18cartes). 7fr.M
in-16,aveccartesetgray., cart. 2 fr. ClassedeRhétorique (11cartes). Sïr.
6° PHILOSOPHIE, DROIT, ÉCONOMIE POLITIQUE
AUTEURS FRANÇAIS dephilosophio
professeur aulycée
: Dela connaissance
Bossuet deDieuet pentier,
Louis-le-Grand.
1vol.pet.in-16,br.1fr.50
de soi-même;Métaphysique, ouTraité Descartes: Discoursde la Méthode;
avecuneintro- premièreméditation.Nouvelleédition
descauses.Editionpubliée
ductionetdesnotesparM.deLens,ancien annotéepar M. Charpentier..
inspecteurde l'Académie. 1 vol. petit classique,
1vol. petitin-16,
cari. ï fr.56
in-16,
cart. 1fr. 60 —Lesprincipesdela pUMoeofi'àic, livra
ï.
Condillac.Traitédessensations,livre1. Nouvelle édition,snnofcèeparte Jrn(':m'
Nouvelleédition,annotéepar M.Char- auteur.1 vol.petitin-16,hr, t fc.M
PHILOSOPHIE, DROIT,ÉCONOMIE POLITIQUE 13
Extraits des Moralistes des Séneque (suite).Œuvrescomplètes, tr?,d.
XVIII'et XIX*siècles, publiésavec en français, ° avecdes notes,par M.J.
uneintroduction, desnotices etdesnotes, Baillard.2vol.in-16,brochés. 7fr.
parM.H. Tliamin, XVII
recteurdel'Académie
de Rennes.1 vol. 2 fr. 50 AUTEURS GRECS
Fénelon : Traitéde l'existence deDieu, Aristote: Moraleà livre3
précédé d'unEssaisurFénelonparM.Vil- VIIIet X.Texte Nicomaque,
lerr.ain,avecdesnotespar M.Danton. grec,annoté parM.Ilan-
1vol.in-16,broché. 1fr.60 nequin, professeur aulycéedeLyon.Cha-
Leibniz : Extraits de la Théodicée, pu- que livre,1 vol.petitin-t6,cart. 1fr.50
blieset annotéspar M. P. Janet, de LeFr. mêmeouvrage,traduction française de
l'Institut.t vol.petitin-16,cart.2fr. 50 Thurot,avecuneintroduction et
- Nouveauxessais sur l'entendement desnotes,par Ch. Thurot.1 vol.petit
humain, avant-propos et livreI, publié in-t6, broché. 75c.
d'aprèsles meilleurs manuscrits,avec Epictéte : Manuel.Textegrec,publié
desnotes,parM.P. Lachelier, professeur avecdes noteset un vocabulaire, par
de philosophie au lycéeJanson-de-Sailly.M.Thurot. 1vol.petitin-16, cart. 1 fr.
1vol.petitin-t6,cart. 1fr.75 Lemêmeouvrage,traduction française,
- Lamonadologie, publiéed'aprèslesma- parM.Fr. Thurot,sansle textegrec.
nuscritsde la bibliothèque de Hanovre, 1 vol.petitin-16,broché. 1fr.
avecnotes,parlemême.Pet.in-16, c. 1fr. Platon: Gorgias,textegrecannoté par
1fr.50
Malebraache : Dela recherchede la M. Sommer. 1vol.in-16,cart.
vérité,livreII,annotéparM.R.Thamin. LeM.même ouvrage,trad. franç.par
Thurot, sansle texte.1vol. petit
1vol.petitin-16,cart. 1fr.50
1fr. 60
Pascal: Opusculesphilosophiques in-16,broché.
pu- — Phédon,
bliéspar M. Adam,recteurdel'Acadé- textegrecannotépar M.Cou-
mie d eDijon. 1vol.petit in-16,cart.1fr.50 vreur. 1vol.petitin-16,cart. 1fr.50
- Penséeset Opuscules,publiés par Lemêmeouvrage,trad. franç.par M.
M. Brunschwicg, professeur au lycée — Thurot,avec letexte,1vol.in-16.1fr.60
Condorcet. 1vol.pet.in-16 cart. 3fr.50 République, 6*livre.Textegrec,annoté
parM.Aubé. 1vol.petitin-16, cart. 1fr.50
AUTEURS LATINS Lemêmeouvrage,traductionfrancaise,
Cicéron: DenaturaDeorum, parM.Aubé.1 v. petitin-16,br. l fr.
livre II. —République,7e
Textelatin,annotépar M. Thiaucourt, livre.Textegrec,annoté
professeur àlaFacultéd es lettres d e par M.Aubé. P etit
Nancy. Lemêmeouvrage,traduction in-16, c art. 1fr. 50
i vol.petitin-16,cart. 1fr.50 française,
Lemêmeouvrage,trad.franç.deJ.-V. — parM.Aubé. 1vol.p.in-16,br.1fr. 50
S'livre,Textegrec,annoté
Le Clerc,sansle texte.1vol. petit République,
in-16,br. 1fr. parM. Aubé.Petitin-16, cart. 1fr.50
—De Officiis,libritrès.Textelatin,annoté Lemême M. ouvrage,
Aubé. 1
traduction
vol. f rancaise,
br. 1fr.
par M.H.Marchand. 1 v.in-16,cart. t fr. par petitin-t6,
Lemêmeouvrage,traduction franç.par Xénophon : Mémorables, livreI. Texte
M. Sommer, sansle texte.i vol.in-16, grec,annoté parM.Lebègue.
cartonné.
1 vol.petit
1 fr.
broché. 1fr.50 —in-16,
Entretiens mémorables deSocrate, trad.
— Extraits desœuvresmoralesetphi-
losophiques, textelatinannotépar M. franç.parM.Sommer, le texte.i vol.
sans
E. Thomas. 1vol.pet.in-16, cart. 2 fr. petitin-16, br. 1fr.75
Lucrèce : Dénaturarerum,livreV.Texte
latin,annotépar MM.Benoistet Lan- OUVRAGES DIVERS
toine.1 vol.petitin-16,cart. 90c. Adam, recteurde l'Académie de Nancy
— Dela nature, traduction f rançaise, par Etudessur les principaux philoso-
M.Patin.1vol.in-16, broché.3fr.50 phes. 1 vol.i n-16, broché. 4fr.
Sénéque : Lettresà Lucilius(les seize Bouillier, membredel'Institut.Duplai-
premières).Texte latin, annoté par sir et dela douleur. 1vol.in-16.3 fr. 50
M.Aubé,ancienprofesseur dephilosophie-Lavraieconscience. i v.in-16, br. 3f.50
au lycéeCondorcet. 1 vol. petit in-i6, —Etudesfamilièresdepsychologie et de
cartonné. 75c. morale.2 vol.in-16,brochés. 7 fr.
Lemêmeouvrage,traductionfrançaise Chaque volume sevendséparément.
parM.Baillard,sansle texte,l vol. —Questions de moralepratique..1 vol.
in-16,broché. 1fr. in-16, broché. 3fr.50
14 SCIENCES ET ARTS
Caro, ancien professeurà la Faculté tique.18'édition,refondue. 1 vol. in-16,
1
des lettresde Paris. L'idée de Dieu broché. 5fr.
et sesnouveaux critiques.1 vol. in-16, Lalande. Lecturessur la philosophie
broché.. 3fr.50 dessciences,in-16,cart.toile. 3 fr. 50
— Lematérialismeetlascience.1volumeLevasseur (E.),del'Institut. Précisd'éco-
in-t6, broché. 3fr.50 nomiepolitique.1 vol.in-16cart. 2 fr.
— Etudesmoralessur le tempsprésent. Pontsevrez, professeur de moraledans
2vol. in-t6,brochés. 7fr. lesécolesprimaires supérieures delaville
— Problèmesdemorale sociale.1 vol. deParis.Notionsmorales,l'Individu, la
in-16, broché. 3fr. 50 Famille, l 'Etat, l'Humanité, rédigé con-
— Philosophieet philosophes.1 volume formément auxprogrammes officielsdu
in-16. 3fr. 50 31mai1902.1vol.in-16cartonné.» »
Carrau, ancienmaîtredeconférences à la Rabier (E.),directeurde l'enseignement
FacultédeslettresdeParis.Etudesur la secondaire. Leçons dephilosophie. 2 vol.
théoriedel'évolution. In-16,br. 3fr.50 in-8,br.
Delacourtie, avocatà la Courd'appel. Tome1".couronné Psychologie. In-8. 7 fr. 50
Droitusuel. Nouvelleéditionmi^eau Ouvrage parlvol.
'Institut.
courantdela législationet conforme Tomefi. Logique.1
aux Ravaisson. 5 fr.
programmes du 31mai1902.Classede xix°siècle.Laphilosophie enFranceau
Troisième B.1vol.in-16cart. 2fr. Simon 1 vol.in-8,broché. 7 fr. 50
Fouillée, membre de l'Institut.
L'idée mo- (Jules).Lareligion n aturelle. 1vol.
dernedu droitenAllemagne, enAngle- —in-16, broché. 3 fr. 50
Ledevoir.1vol. in-16,br. 3 fr. 50
terreetenFrance'.1v. in-16,br. 3fr.50 Taine.Les
—La sciencesociale contemporaine. siècleenFrance. philosophes classiquesduxix*
1 vol.in-16,broché. 3fr. 50 In-16, br. 3 fr. 50
— La philosophiede Platon.4volumes— Del'intelligence. 2 vol.in-16,br. 7 fr.
de
Tridon-Péronneau.
14fr. tionsphilosophiques. Recueil disserta-
in-16,brochés. 1 v. in-16, br.4fr.
Franck, membrede l'Institut.Diction- —Nouveaurecueildedissertationsphi-
naire dessciencesphilosophiques. 1fort losophiques. 1 vol.in-16,broché. 2 fr.
vol. g randin-8,b roché. 35fr. Worms (R.),agrégédephilosophie,docteur
Lecartonnage se payeen susSfr.7B. es lettres.Précis dephilosophie, rédigé
- Essaisdecritiquephilosophique. ivol. conformément aux programmes officiels
in-16,broché. 3fr.50 pour la classedephilosophie, d'après les
Jacques, Jules Simon et Saisset. Leçonsde philosophiede M. Rabier.
Manueldephilosophie.1vol.in-8.8fr. 1vol.in-16,br. 4 fr.
Joly, professeur à la Facultédeslettresde - Eléments dephilosophie scientifique et
Paris.Psychologie comparée: l'homme dephilosophie morale, à l'usagedescan-
et l'animal.1 vol. in-16,br. 3fr.50 didatsauxBaccalauréats classique etmo-
— Psychologie desgrandshommes.1vol. derne.1 vol.in-t6,br. 1 fr.50
in-16, broché. 3fr. 50 —Lamorale deSpinoza. 1 v.in-16. 3fr.50
— Le socialismechrétien.1 vol.in-t6, Ouvrage couronné par l'Institut.
broché. 3fr. 50 Zeller. Laphilosophie desGrecs,traduite
Jouffroy (Th.).Coursde droit naturel. del'allemand, parM.E.Boutroux, maître
2 vol.in-16,brochés. 7fr. deconférences à l'Ecolenormalesupé-
—Mélangesphilosophiques.1 volume rieure,et parsescollaborateurs :
in-16, broché. 3fr.50 Tomes let II.Laphilosophie desGrecs
— Nouveauxmélangesphilosophiques. avantsocrate,parM.Boutroux. 2vol.
1vol.in-16,br. 3fr.50 in-8,br. (T.I" épuisé.) T. II. 10fr.
Jourdain (C.).Notionsdephilosophie, TomeIII. Socrateet les socratiques,
comprenant desnotionsd'économie poli- parM.Belot.1 vol.in-8,br. 10fr.
T SCIENCES ET ARTS
S 1. Arithmétique et applications diverses.
Bertrand (Joseph).Traité d'arithméti- métique,rédigéconformément auxpro-
que.1 vol.in-8,broché. 4 fr. grammes du31mai1902,avecde
officiels
Bourlet (Carlo),docteurès sciences,
pro- nombreuxexercices.
3vol.in-16,cart.:
fesseurdemathématiques aulycée Peiit Cours d'arithmétique,
spéciales à Tusagé
Saint-Louis.Cours completd'arith- deHuitiemâ
desClassesPréparatoires,
SCIENCES ET ARTS 15
etde Septième, avecdenombreux exer- Dupuis (suite).Tablesde logarithmes à
cices.1 vol.in-i6,cartonné. » » quatre décimales.1v.petitin-16,c. 75c.•
Coursabrégéd'arithmétique, à l'usage Hoefer.Histoire des mathématiques. 1v.
desclassesde Sixièmeet Cinquième in-16,broché.
A Mondietet 4fr.
et U,et des classesdeTroisième A et Thabourin. Coursélémen-
deQuatrième B,avecdenombreux exer- taired'arithmétique. 1v.in-8,br.3fr.50
cices.1vol.in-16cart. 2fr. 50 Pichot, censeurhonorairedu lycéeCon-
Courscompletd'arithmétique, à l'usage dorcet. Arithmétique, àl'usagedesclasses
desclassessupérieures, avecde nom- de Septième, Sixième etCinquieme. In-16,
breuxexercices. 1vol.in-16, cart. » » —cart. 2 fr. 50
à l'usagedes
Bouvart etRatinel. Nouvelles Arithmétique
tablesde classes élémentaire,
à division d elettres.
1vol. i n-16,
cart. 2fr.
logarithmes cinq décimales, — Élémentsd'arithmétique à l'usagede
à
centésimale,l'usage des candidats a ux la classed e élémentaires.
et
EcolesPolytechniqueSaint-Cyr. 1vol. mathématiques
2fr. i vol.in-8,broché. 3 fr.
in-16oblong cart.toile. Sonnet. Dictionnairedes mathémati-
Cahen (Eug.),professeurau lycée Condor- ques appliquées. 1 vol. grand in-8,
cet.Coursd'arithmétique l'usageà des broché. 30fr.
candidatsau baccalauréat. 1 TOI.in-16, Lecartonnage sepayeensus2 fr.75.
cart. 2fr. Tombeck. Traitéd'arithmétique. 1 vol.
Degranges(Edmond). Arithmétique com- in-8,broché. 4fr.
mercialeetpratique.In-8,broché. 5fr. Vintéjoux, professeur honoraire a u lycée
— La tenuedes livres.In-8,broché. 5 fr. Saint-Louis.Elémentsd'arithmétique,
Dupuis. Tablesde logarithmesà10 sept de geométrieet d'algèbre,5*édition.
decimales. 1vol.gr.i n-8, cart.toile. fr. 1vol.in-16 cart.toile. 2fr. 50
—Tablesdelogarithmes à cinqdécimales.— Corrigédesexercices etproblèmes, par
i vol.grandin-t8,cart.toile. 2fr. 50 G.Manuel. 1vol.in-16cart.toile. 2fr.
§ 2. Géométrie; Arpentage; Dessin.
Bécourt, professeur aulycéeSt-Louis,et Onvendséparément :
Pillet, inspecteur de l'enseignement du Dessinet géométrie des figuresplanes.
dessin.Le dessintechnique,courspro- 23planches. 3fr.50
fessionnel de dessingéométrique. 60ca- Dessinetgéométrie dessolides.12plan-
hiersin-4*oblong,chaquecahier. 1 fr. ches. i fr.75
En vente22cahiers. Constructionsgéométriqueset lavis.
—Exercicesgraduésdedessintopogra- Bourlet 15planches. 2fr.25
à descandidats à l'Ecole (Carlo). Coursélémentairede
phique l'usage à l'usagedesclasserde Qna-
de Saint-Cyr, albumoblongde 15 plan- géométrie,trièmeet deTroisième A,desclassesde
cheset texte,aveccarnetde pnpierqua- Cinquième, Quatrième et Troisième 15,et
drillé.(Voir§3,ci-dessous.) 4 fr. desclassesde Seconde et de Première A
Bos,anc.inspecteur d'Académie. GéométrieBriot etPi.1vol.in-16, avec figures,cart. » x
élémentaire,à l'usagede l'enseignementplans, et Vacquant. Arpentage, levédes
secondaire. 1vol.in-16,cart. 2fr. nivellement. i vol.in-16,avecdes
—figureset desplanches, broché. 3fr.
Bos et Rebiére.Elémentsdegéométrie, Élémentsde géométrie:Application.
à l'usagede la classede mathématiques ln-8,avecfigures. 3fr.50
élémentaires. 1vol.in-8,broché. 7 fr. Sonnet. Géométrie théoriqueet pratique.
2 vol.in-8,texteet planches, br. 6 fr.
Bougueret, professeur de dessinau lycée Tombeck. Traitéde géométrieélémen-
Saint-Louis. Coursdedessinet notions taire. 1vol.in-8,broché. 5fr.
degéométrie, à l'usagedesclasses élémen-—Précisdelevédesplans,d'arpentageet
tairesdedessin. 50planches in-4. 7 fr.50 de nivellement. In-8,broché. 1fr.50
§ 3. Algèbre; Géométrieanalytique; Géométrie descriptive;
Trigonométrie.
Bécourt. Choixd'épuresde géométrie' desélèvesdela classedemathématiques
descriptiveet degéométrie colée,à l'usage élémentaires. In-4,cartonné. 6fr.
descandidatsà l'Ecolede Saint-Cyr,à Bécourt et A. Morel, professeur à l'É-
l'Ecolenavale,àl'Institutagronomique et coleLavoir. Choixd'Epuresde géo-
16 SCIENCES ET ARTS
, metrie descriptiveàl'usagedes candidats 2'partie, à l'usàgedesclassesdeMathé-
aux Ecolespolytechnique, normaleel matiques spécialeset descandidats aux
centraleetauxEcolesdes Mineset des Écoles normale supérieure, polytechni-
l'ontset Chaussées, et desElèvesde la que et centrale.1 vol.in-8de texteet
classede Mathématiques spéciales.ivol. 1vol.in-8deplanches, brochés.10fr.
in-4°
cart. 7fr. Launay, professeur hon.au lycéeSaint-
Bertrand (Joseph), membredel'Institut. Louis. Eléments d'algèbre, à l'usagedes
classesdelettres.1 vol.in-16,avecfig.,
Traitéd'algèbre : 3fr.
1" partie, à l'usagedes classesde Ma- —cartonnage toile.
Compléments d'algèbrea l 'usage d escan-
thématiques élémentaires. In-8,br. 5 fr. didatsauxdifférentes écolesdu gouver-
2*partie,à l'usagedesclasses deMathé- nement. 1vol.in-8,br. 7fr.50
matiquesspéciales. 1vol.in-8,br.5fr. Pichot. Algèbreélémentaire,à l'usage
Bos. Élémentsd'algèbre,à l'usagedela desclassesdelettres.7' édition, revue par
classedeMathématiques élémentaires et M.Ducatel,professeur au lycée Condor-
descandidats aubaccalauréat. 1vol.in-8, cet.1vol.in-16,cart. 3fr.
broché. 7fr. - Elémentsde trigonométrie rectiligne,
Bourlet (Carlo).Coursélémentaire d'al- à l'usage de la classede Mathématiques
gèbre, à l'usagedela classedeTroisième élémentaires. Nouvelle éditionrevuepar
Aet desclasses deQuatrième etTroisième M.Ducatel. 1vol.in-8,broché. 3fr.50
D.1 vol.in-10,avec figures, cari. » » Pichot et de Batz de Trenquelléon.
Briot et Vacquant. Élémentsde géo- Géométrie descriptive, à l'usagedescan-
métriedescriptive, à l'usagedesclasses didatsau baccalauréat. 1vol. in-8,avec
de Mathématiques élémentaires et des —figures,broché. 3 fr.
candidatsau baccalauréat.!vol. in-8, 1vol. Complément de géométriedescriptive.
avecfigures, broché. in-8,avecfigures,
3fr.50 Sonnet.Premierséléments broché. 3fr.50
Dessenon. Élémentsdegéométrieana- decalculin-
lytique,2' édition,à l'usagedescandidatsSonnet finitésimal.5'édit.l vol.in-8,br. 6 fr.-
auxEcolesnavaleetcentraleet desélèves métrieet Frontera. Elémentsde géo-
conformément
depremière annéedelaclassedeMathéma- au dernier analytique, rédigés
1vol.
tiquesspéciales. in-8, avec figures, l'Ecolenormale programme d 'admission à
7fr..50 supérieure. In-8, b r. 8fr.
broché. Tombeck.Traitéélémentaire d'algèbre,
Kjæs. Traité élémentairede géométrie à l'usagedesclassesde Mathématiques
descriptive: élémentaires. 1vol.in-8,broché. 4fr.
1" partie,à l'usagedesclassesdeMathé-- Cours detrigonométrie rectilignc, 1vol.
matiquesélémentaires et descandidats in-8,broché. 2fr.50
aubaccalauréat. 1vol.in-8detexteet - Traitéélémentaire de géométriedes-
1vol.in-8 deplanches, brochés. 7fr. criptive.1 vol.in-8,broché. 2fr.50
- § 4. Mécanique.
Collignon,inspecteur del'Écoledesponts MondietetThabourin : Coursélémen-
etchaussées. Traitédemécanique. 5vol. tairedemécanique, avecdesénoncés et
in-8,avecfigures, brochés. 37fr.50 des problèmes, à l'usagede la classede
1"partie,Cinématique. 1vol. 7fr.50 Mathématiques élémentaires. 2 vol.in-8,
2*partie,Statique. 1vol. 7fr.50 avecfigures, brochés:
3*partie,Dynamique. Liv.1àIV. 7 fr.50 1er f ascicule.
Statique.1 vol. 2 fr. 50
V partie,Dyna-mique. Livres1 à IV. 2' fascicule. Cinématique. 1v. 2fr.50
1volume. 7fr.50 Traité des Mécanismes. 1v.in-8br.,3fr.
5*partie,Complémenu. 1 vol. 7 fr. 50 Traité des Moteurs.1vol.in-8 br. 6 fr.
Maneuvrier, docteur è ssciences. Traité —Problèmes élémentaires demécanique.
de mécaniquerationnelleet appliquée. 1vol.in-S,broché. 5fr.
1vol.in-16,cart. 4fr. Pichot et de Batz de Trenquelléon.
Mascart, professeur auCollège deFrance. Eléments de mécanique, à l'usagede!a
Elémentsdo mécanique,rédigéscon- classede Mathématiques élémentaires.
formément au programme de l'enseigne- 1vol.in-8,avecfigures, broché.3 fr.58
mentscientifique dansles lycées.In-8, Tombeck.Notionsde mécanique,, à l'u-
broché. 3fr. sagedesélèves deslycées. 1vol.in-8.2 fr.
ET ARTS
SCIENCES 17

§ 5. Cosmographie.
Barrieu, professeurhonoraireau lycéede Plechot(suite).Cosmographie
élémentaire,
l'crisruenx. * deCosmographie,
Dixleçons àl'usagedelaclassedeRhétorique,
1 VIII.
2fr. in-16,avec147ifg.,cart.toile. 2fr.50
in-16,
cart.
Plchot.Traitéélémentaire decosmogra-
phie, à l'usagedela classedeMathéma-Tombeck.Courtdecosmographie, i vol.
tiquesélémentaires. i vol. in-8, avec
207figureset2 planches,broché. 6 fr. in-8,avecfigures,broché. 3 fr. 50

§ 6. Physique; Chimie.
Angot, ancienprofesseur de physiqueau sciences physiques. 1fortvol.in-16,avec
lycéeCondorcet.Traité de physique 1025 fig.,broché. 8l'r.
élémentaire, à l'usagedesclassesdeMa- Cartonné toile. 8fr. 50
thématiquesélémentaires et des candi- Ganot (suite).Cours de physiquepure-
datsà l'Ecolepolytechnique. 1 vol.in-8, mentexpérimentaleet sans mathema-
broché. 8 fr. tiques;9'édition(1887),refondueet rédigée
Cartonnétoile. 9 fr. à nouveau,par M. Maneuvrier. 1 vol.
Banet-Rivet, professeur au lycéeMiche- in-16, avec569fig.,broché. 6 fr.
let.Coursde physique,à l'usagedes Cartonné toile. 6fr. 50
candidatsà l'Ecolede Saint-Cyr. 1 vol. Gay, professeurde physiqueau lycée
in-16,avecfig.,broché. 5 fr. Louis-le-Grand ; Lecturesscientifiques
— Problèmes dephysiqueelde chimie,à (physique, chimie). 1 fortvol.in-16,avec
l'usagedes candidatsauxdiversbacca- fig.,cartonnage toile. 5fr.
lauréats.1vol.in-16,broché. 3 fr. Gossin, proviseur honoraire du lycéede
Chassagny,professeur aulycéeJanson-de- Lyon.Coursde physique,4*édition,à
Sailly. l'usagede laclassedePhilosophie. 1vol.
— Coursdephysique,à l'usagedesclasses in-16,avecfigures,cart.toile. 4 fr.
dePremière et dePhilosophie, et descan- Joly \A.).Coursdechimie,rédigéconfor-
didatsau baccalauréat et auxEcolesdu —mément auxprogrammes officiels de1890:
gouvernement. 2"édition,rédigéeconfor- Coursélémentairedechimie,notation
mémentaux programmesofficielsdu atomique, à l'usagedescandidats auxBac-
31mai1902.1vol.in-16,avecunepréface calauréatsclassiqueet moderneet aux
deM.Appell,membredel'Acalémie des Ecolesdu gouvernement. 3 vol. in 16,
sciences,professeurà la Sorbonne, et 789 brochés :
figures,broché. 7 fr. 50 Chimie générale. - Métalloïdes, 4*édit.
Cartonné toile. 8fr. revueparM. Lespieau, chargé decon-
—Manwl théoriqueet pratique d'élec- férencesà l'Ecolenormalesupérieure.
tdcité,conforme auxprogrammes 1vol.in-16,broché.
officiels Métauxet 5fr.
derenseignement secondaire, avec276fig. chimieorganique,4* édit.
dansletexte.t vol.in-16,cart.toile..4fr. revueparM.Lespieau. i vol. 5fr.
— Précisdephys ique,rédigéconformément Manipulations chimiques.2*édition.
auxprogrammes officielsdu31mai1902, Le1volume in-16,broché. 2fr. 50
à l'usagedesclassesde 4*et de 3' B. cartonnage toiledechaque vol. sepaie
Premiercycle.1 vol.in-16,avecfigures,— ensus. 50c.
cartonnage toile. » » Elémentsdechimie,notation a tomique,
chefdes conformes aux programmes delaclasse d e
Dupont (A.) et Freundler, duBaccalauréat et
travauxpratiquesdu laboratoire d'ensei- Philosophie, classique
gnementde la chimieappliquéeà la delaclasse deTroisième moderne, Védit.
Facultédessciencesde Paris : Manuel —1vol. in-16,avecfigures, cart.toile. 3fr.
Précisdechimie,notationatomique, à
ovératoirede chimieorganique.1 vol. l'usage de l'enseignement secondaire des
JO-soavecfigures,cart.toile. 10fr. écolesnormales
jeunes f illes,
des primaires,
Ganot. Traitéélémentairedephysique; desécolesd'agriculture et de lenseigne-
21"édit.,refondue etcomplétée par M.Ma- mentprimaire supérieur. 5*édition, revue
neuvrier,docteur è s sciences,agrégédes et corrigée. 1vol.in-16,cart.toile. 3l'r.
18 ÉTUDEDELA LANGUE LATINE
Onvendséparément, broc-hé 1 fortvol. in-16,arecde nombreuse
1erpartie:JlIélallnïrfes,
1voL b r. 3fr.50 figures, broché.
2"partie: Métauxet chimieorganique. NouveauxElémentsdechimie,à l'usage
1vol.broché. 1fr.50 descandidats au baccalauréatlr*partie.
et
Joly Lespieau. Nouveau Coursde 1vol. in-16, avecfig.,cart.toile.
chimie,rédigéde conformément aux pro- houveauPrécisdechimie,à
grammes officielsl'Enseignement secon- classesde l'usagedes
dairedu31mai1902: Quatrième A et deTroisième
NouveauCoursélémentairedechimie, B. 1 vol.in-16, avecfig.,cart.toile.
à l'usagedescandidats au baccalauréat Nouvellesmanipulationsde chimie.
2' partie.Philosophie-Mathématiques.1vol.in-16broché.
§ 7. Histoire naturelle.
Gervais. Élémentsde zoologie,compre- à l'usagede laclasse de Sixième. 1 vol.,
nantl'anatomie, la physiologie, laclassi- cart.toile. 3fr;
ficationet l'histoirenaturelledes ani- Perrier (suite).Anatomieet physiologie
maux;4*édit.1v. in-8,avec604figures animales,àl'usagedelaclassedePhiloso-
et 3 planches,broché. 9 fr. phieA.B,et deMathématiques A,B. »»
Leclerc du Sablon, professeur à laFa- Retterer, agrégéà la Faculté
cultédessciencesdeToulouse. Lectures de Médecine professeur
de Paris: Anatomieet
scientifiques s ur l'histoirenaturelle. animales,àl'usagede l'ensei-
1 vol.in-16,cartonnage toile. 5 fr. physiologie
gnement secondaire.Classesde Philo-
Mangin, professeur lycée au Louis-le- sophie et dePremière.1vol.in-16,avec
Grand.Coursélémentaire debotanique, fig.,cart.toile. 6 fr.
àl'usagede la classede Cinquième. 1vol.
in-16, avec446fig.,cart.toile. 3 fr. 50 Seignette,professeur au lycéeCondorcet :
—Anatomieet physiologievégétales,à Notionspréliminairesde géologie,cl.
l'usagedela classede Philosophie A,B, 78 de4' A et de 5' B. 1 vol.in-16,avec
et deMathématiques A,'B, 1 vol. in-16, lig.,cartonnage toile. 1 fr. 50
avec cart.toile.
fig., » Il — Conférences de géologie, classedeSe-
— Elémentsd'hygiène,à l'usagede la condeA,B, C,D.1 vol.aveGl77 figures
classedePhilosophie. 1 vol.in-i6 avecgra- etunecarteencouleur,cart.toile.1fr.50
vures,cartonnage toile. 3 fr. —Leçons depaléontologieavimale, cl. de
Perrier, professeur au Muséum d'histoire Philosophie et deMathématiques A, B.
naturelle deParis.Elémentsdezoologie, 1 lOI.avec70 fig.. cart.toile. 1 fr.

8° ÉTUDE DE LA LANGUE LATINE


Anthologie des poètes latins (à l'ex- Cicéron: Brutus. 4fr.
clusiondes ouvragescomprisdansles - Catilinaires(lesquatre). 2fr.
programmes) (Silius, Stace, Ausone, - Des
l ois,livreI. 1fr. 50
Claudien, — Perse,Juvénal,Martial, - Des devoirs. 6 fr.
— Catulle,Tibulle,Properce,Ovide), - Dialogue sur l'amitié. - i fr. 25
publiéeetannotéepardes
M.A. Waltz,pro- - Dialogue surla vieillesse. 1fr. 25
fesseurà la Faculté lettresde Bor- - Discours pour l a loi Manilia. 1fr. 50
deaux.1 vol.petitin--16,cart. 2 fr. - Discours pour L igarius. 75c.
Auteurslatinà (les)expliqués d'après — DiscourspourMarcellus. 75 c.
une méthode nouvelle par deux — Discours surlesstatues. 3fr.
traductions françaises, l'unelittérale — Discours surlessupplices. 3fr.
et juxtalinéaire,présentantlemotà mot - Seconde philippique. 2fr.
françaisenregarddesmots latinscorres- - Plaidoyer pour Archias. 90c.
pondants;l'autrecorrecteedteprécédéedu Cicéron: Plaidoyer pourM ilon. 1fr.50
textelatin;parunesociété professeurs- Plaidoyer pour Muréna. 2 fr. 50
etdelatinistes.Formatin-16,broché: - Songede Scipion. 75 c.
Cettecollection
comprend lesprincipauxau- Cornélius
danslesclasses.
teursqu'onexplique Nepos. 5 fr.
César: GuerredesGaules,2vol. 9 fr. Epitome historœgræcæ. 3 fr. 50
Chaquevolumesevendséparément. Heuzet: Histoireschoisiesdesécrivains
- Guerrecivile,livre1. 2 fr. 25 profanes.2vol. 6fr.
1. ÉTUDEDELA LANGUE LATINE 19
Horace : Artpoétique. 75c. Chassang, ancieninspecteur généralde
— Epitres. 2 fr. l'instructionpublique. Modèles decom-
—Odes et Épodes. 2vol. 4fr.50 positionlatine,avecdesarguments, des
Leslivres1etII Odes. 2fr. notesetdespréceptes surchaquegenrede
LeslivresIII et IVdesOdeset les composition. 1-vol.in-16,cart. 2 fr.
Epodes. 2fr.50 ChateIain, chargé de cours à la
- Satires. 2fr. Facultédes lettres de Paris. Lexique
Justin : Histoires philippiques.2v. 12fr. latin-français,rédigéconformément au
Chaque volume séparément. 6fr décretdu19juin1880, à l'usagedescan-
Lhomond : Abrégé del'histoirosainte.3fr. didatsau baccalauréat; nouvelle édition.
- Sur leshommes illustresdela villede 1vol.in-16, cart. 6fr.
Rome. 4fr.50 Classiques latins; nouvelle collection,
Lucrèce : Morceaux choisisdeM Poyard. formatpetitin-16,publiéeavecdes no-
Prix. 3fr.50 tices,desarguments analytiques et des
Ot,ide: Choixdesmétamorphoses. 6fr. notesenfrançais.
Phèdre: Fables. 2fr. Anthologie despoèteslalins(Waltz). 2fr.
Plaute : L'Autulaire. 1fr.75 César:Commentaires (Benoist, Dosson et
Quinte-Curce : Histoired'Alexandre le Legeay).1vol. 2 fr. 50
Grand.2vol. 12fr. Cicéron : Extraitsdesdiscours(F. Ra-
Chaque volume sevendséparément.6fr. gon). 2 fr. 50
Salluste : Catilina. 1fr.50 —Morceaux choisistirésdestraitésde
- Jugurtha. vie 2fr.50 —rhétorique (E.Thomas). 2 fr. 50
Séncque : De la heureuse. 1fr. 50 Extraitsdesœuvresmorales et philo-
Tacite: Annales. 4vol. 18fr. - sophiques (E.Thomas). 2 fr.
Chaque volume sevendséparément Choixdelettres(V.Cucheval).2 fr.
-—Germanie (la). 1 fr. 50 —Deamicitia (E.Charles). 75 c.
Histoires. Livres1et Il. 5fr. —Definibusbonorum et malorum,libri
- Vied'Agricola. 1fr. 75 —1etIl (E.Charles). 1fr. 50
Térence: Adelphes. 2fr. — Lelegibus, livre1 (Lucien Lévy).75c.
- Adrienne. 2fr. 50 — Dénatura Deorum(Thiaucourt). 1 fr.50
Tite-Live. LivresXXI et XXII. 5fr. — Derepublica (E. Charles). 1 fr. 50
— LivresXXIII,XXIV et XXV. 7 fr. 50 —De signis(E. Thomas). 1 fr. 50
: Bucoliques
Virgile (les). 1fr. — Ditsenectute (E.Charles). 75c.
-- Enéide
Géorgiques (les). 2 fr Desuppliciis (E.Thomas). i fr. 50
: 4volumes. 16fr. — In M.Aitoniumoratiophilippica se-
Chaque volume séparément. 4fr. —cunda(Gautrelle). 1fr.
Chaque livreséparément. 1 fr.50 In Catilinamorationes(Noël). 75c.
Bloume.Unepremièreannéede latin; — Orator(C.Aubert). 1 fr.
8*édition.1vol.in-16,cartonné. 2 fr. — ProArchiapoeta(E.Thomas).60c.
Bréal, professeur auCollègedeFrance,et -—Pro legeManilia(Noël). 60c.
• Peraon (Léonce), ancienprofesseur au — Pro Ligario(Noël). 30c.
lycéeCondorcet. Grammairelatineélé- — ProMarcello (Noël). 30c.
mentaire.1v. in-16,cart.toile. 2 fr. — ProMilone (Monet). 90c.
- Grammaire latine,coursélémentaire et — ProMurena (Noël). 75c.
moyen. 1volumein-16,cartonnage toile. Somnium Scipionis(V. Cucheval). 30c.
Prix. 2fr. 50 Cornélius Nepos ( Monginot). 90c.
- Exercices. VoyezPressard. Élégiaques romains(Waltz). 1 fr. 80
Bréal et Bailly, professeur honoraire au Epitomehistorix grœcæ (JulienGi-
lycéed'Orléans. Leçonsdemots : lesmots rard). 1fr. 50
latinsgroupésd'aprèsle senset l'étymo- Heuzet: Selectae e profanisscriptoribus
logie: historise.
Editionsimplifié,(Leconte).
Cours élémentaire,à l'usagede la Prix. 1 fr. 80
classedeSixième. In-16cart. 1 fr. 2b Horace:Deartepoetica ( M.A lbert).60c.
Exercicessur le Coursélémentaire. Jouvency : Appendix dediiset heroibus
Voyez Person. (Edeline). 70c.
Cours intermédiaire,à l'usagedes Lhomond : Devirisillustribus urbisRo-
classesde Cinquième et de Quatrième. ui*(L.Duval). 1 fr. 40
1vol.in-16, cartonné. 2fr. 50 — Epitome historiae sacrae(Pressard).75c.
Courssupérieur.Dictionnaire étymo- Lucrèce.Dererumnaturaliber1(Benoist
ÏORiÇuetaihk. 4vol.in-8,cart. 5 fr. fctLantoine). 90c.
20 ÉTUDEDELALANGUE LATINE
Lucrèce (suite),Dererumnatura,liberV Amm ien Marcellinet fragments dédis
(Benoist et Lantoine). 90c. cours originaux p ubliéset annotéspar
— Morceaux choisis(Poyard). 1 fr. 50 M.P. Guiraud,professeur à la Faculté
Narrations (Riemaun et Uri). 2 fr. 50 deslettresdeParis.1vol.iu-16,carton-
Ovide: Morceaux choisisdes métamor- nage tuile. 2fr. 50
phoses(Armengaud). 1fr.80 Éditions à l'usage des professeurs.
Pèresdel'Egliselatine : Morceaux choi- Texteslatinspubliésd'aprèsles travaux
sis(Nourrissen). 1fr. 25 lesplusrécentsdela philologie, avecdes
Phèdre; Fables(Havet). 1 fr. 80 commentaires critiques etexplicatifs, des
Plaute: L'aululaire (Benoist). 80c. introductions etdesnotices. Formatgrand
- Morceauxchoisis(Benoist). 2fr in-8, broché.Envente :
Plinele Jeune : Choixdelettres(Waltz) Cicéron:Discours pour le poèteArchias,
Prix
: 1fr. 80 par M. E mile T homas, professeur àlaFa-
Quinte-Curee (Dosson 2 fr. 25
et Pichon). cultédeslettresdeLille.1vol.2 fr.50
Quintilien : De institutioneoratoria —Desuppliciis, par M.E.Thomas. 1vol.
(Dosson). 1fr. 50 Prix: 4 fr.
Salluste(Lallier). 1fr. 80 —Designis,parM.E.Thomas, 1vol.4 fr.
Sénèque: Devitabeata(Delaunay). 75 c. —Divinatioin Q.Caecilium, par M.E.
- LettresàLucilius, I àXVI(Aubé). 75c. Thomas; 1 vol. 2 fr. 50
- Extraits (P.Thomas). l fr. 80 —Verrines.Divinatioin Q.Caecilium et
Tacite:Annales(Jacob). 2 fr. 50 actionis secundae, LibriIVet V,Desiguiset
Annales, liv. I,II etIII (Jacob), 1 fr.50 De suppliciis, parM.E.Thomas. 1vol.8fr.
- Dialogue desOrateurs(Goelzer). 1 fr. - Brutus,par M.J. Martha,maitrede
- Germanie (La)(Gcelzer). 1fr. conférences à l'Ecolenormalesupé-
- Hist.,livresI etll(Gcelzer). 1 fr. 80 rieure.1 vol. 6 fr.
- Vied'Agricola(Jacob). 75c. CornéliusNepos, par M.Munginot, pro-
Térence: Adelphes (Psichari). 80c. fesseurau lycéeCondorcet. 1 vol.6 fr.
Thedlrelatin (Ramain). 2 fr. 50 Horace:L'Artpoétique, parM. M.Albert,
Tite-Live (Riemann et Benoist). prof. aulycéeCondurcet. 1vol.2 fr. 50
LivresXXIet XXII.1 vol. 2 fr. Lucrèce : Delanaturedeschoses, liv. V,
LivresXXIII, XXIVetXXV.1y.2fr.50 parMM,Benoist etLantoine. 1vol. 4fr.
LivresXXVIà XXX.1vol. 3fr. » Salluste: Guerrede Jugurtha,par-
Virgile(Benoistet Duvau). 2 fr. 25 M.Lallier,ancienprofesseur à la Fa-
Classiques latins, formatin-16.Edi- cultédeslettresdeParis.1vol. 4 fr.
tionspubliées avecdesnotes en français, - Catilina,par M.Antoine.1vol. 6fr.
parlesauteursdontles-nomssontindi- Tacite: Annales,parM.Jacob,professeur
entre parenthèses.
qués Deofliciis au lycée L ouis-le-Grand. 2 vol. 15fr.
Cicero: (H.Marchand). 1 fr. — Dialogue desorateurs,parM. Gçelzer,
- Deoratore (Bétolaud).1 fr.
— 50 maître deconférences à la Facultédes
Tusculanarum quaestionum libri V lettres deParis.1 vol. 4 fr.
(Jourdain). 1fr. 50 Virgile,parM.Benoist. 3 vol.:
Horatius:Opera(Sommer). 2 fr. et Géorgiques.1 vol.7fr.50
Justinus: Historiés philippicas Bucoliques
(Pesson- Enéide;3*tirage.2vol. 15fr.
neaux). 1fr. 50 Chaque volume séparément 7fr 50
Pline VAncien : Morceaux extraitsde Gow(D'J.), principal du collège d eNot-
l'Histoirenaturelle(Chassang). 1fr.50 tingham,et S. Reinach : Minerva,
PlineleJeune : Panégyrique deTrajan introduction à l'étude des classiques sco-
(Bétolaud). de lettresmorales 75c. lairesgrecsetlatins.Ouvrage adapté aux
Sénèque : Choix à besoinsdes écoles françaises. 2' édit.
Lucilius(Sommer). - 1fr. 25 1vol. i n-16, cartonnage toile. 3 fr.
Voirci-dessus latins col-
Classiques (nouvelle Havet (L.),prof.de philologie latineau
format
lection, petitin-10).
Comte (Ch.),professeur agrégéau lycée Collègede France. Abrégédegra/nvmnire
Carnot.Exerciceslatinsà l'usagedes latine, à l'usagedesclasses degrammaire.
commencants. vol.in-16,cart.toile.
Recueildeversionset de —1Exercices. 1 fr. 50
thèmesécritsouorauxsur l'Abrégéde Voyez Comte.
Grammaire latinedeM.L.HAVET, avecun Le Roy. Sujets et développemeiits de
vocabulaire.1v.in-16,cart.toile. 2fr.50 compositions données danslesFacultés
Contiones latinae. Discourstirés de de1860à 1873,avec desobservations de
César, Salluste, Tite-Live,Tacite, M.Dübner. 2'édit. 1vol.in-8,br. 4 fr.
ÉTUDEDELALANGUE LATINE 21
Lhomond.Elémentsde la grammaire la syntaxe,avecdeslistes de mots.
latine.1 vol.in-16,cartonne. 80c. 1vol.iil-16, cartonnage toile. 2fr.50
Marais. Recueil d e versions l atines dic- 2' partie: Exercices surla syntaxe et
les 1874 exercices généraux avec u nvocabulaire.
téesdans Facultés,depuis jus- 1 vol.in-16, cartonnage toile. 2fr.50
qu'en1881,ptextesourl'examen du baccalauréatQuicherat (L.).Dictionnairefrançais-
ès sciences; et traductions.2vol. latin.Nouvelleédit. refondue parM. Cha-
in-8.brochés. 6fr. telain.Grandin-8,cartonnage toile.9 fr. 50
Chaque volume séparément. 3rr. — Thesaurus poelicus linguœ latinæ.
Merlet. Etudes littéraires sur les grands 1vol. g rand in-8,carton, toile. 8fr. 50
classiqueslmeilleures
atins, avecdesextraits e in- —Nouvelle latine. 1 vol.in-16,
t pruntés a ux traductions. 1 vol. prosodie
broché. 4fr. cartonné. i fr.
[ in-16, uniforme —Traitéde versificationlatine. 1 vol.
Méthode pour l'enseigne- in-t6,cartonné. 3fr.
ment des langues, par E. Sommer.Quicherat et Daveluy. Dictionnaire
Abrégéde grammairelatine.t In-16, fr. 25 latin-français.
cartonné. ment r efondue Nouvelle
M. éditionentière-
Chatelain. Grand
Exercicessur l'Abrégéde grammaire in-8,cartonnage par
latine.1 vol.in-16,cartonné. 1fr.25 Sommer. Lexique toile. 9fr. 50
Corrigédesditsexercices. In-t6.1 fr.50 francais-latin, à
Coursdeversionslatinesextraites l'usagedes classesélémentaires,
dure- dudictionnaire extrait
cueildeJacobs.1"et 2'parties.2 vol. cherat fiançais-latin d eM. Q ui-
cartonnés. vol. 1fr. ; nouvelle édition revue et complé-
in-16, Chaque tée par M. Chatelain. 1 vol. in-8,car-
Noël. Dictionnairefrancais-latin;nou- tonnage toile. 3fr.75
voileéditionrevuepar M. Pessonneaux,—Lexique latin-français, à l'usagedes
au
professeur toile.lycée H enriI V. 1 vol. grand classasélémentaires, extraitdu Diction-
in-8, c artonnage 8 fr. nairelatin-français de MM. et
\—Dictionnairelatin-français ; nouvelle Q uicherat
Pessonneaux. t Daveluy ; nouvelle éditionrevueet com-
éditionrevueparM. vol. plétéeparM.Chatelairr. 1 vol. in-8, car-
grandin-8,cartonnage toile. 8fr. tonnage toile. 3fr. 75
—Gradus ad Parnassum,nouv.édit., revue VoirMéthode uniforme pourl'enseignement
par M.de Parnajon, au
profess. lycée H en- des langues,page 23.
ri IV.t vol.gr.in-8,cart.toile. 8fr. Thurot et Chatelain. Prosodielatine.
Patin. Étudessur la poésielatine.2vol. 1vol.in-16, cart. 1fr.25
in-16,brochés. 7fr. Traductions françaises des chefs-
ÏPetitjean (J.),professeur agrégéaulycée d'œuvre de la littérature latine,
f Condorcet. Tableaud'analyselogique sansle textelatin.In-16,br.Chaquevo-
(français,latin etgrec), in-16,br. 80c. lume 3fr. 50
Person (Léonce),ancienprofesseurau Lenomdestraducteurs est indiquéentre
lycée Condorcet : Exercicesde traduc- parenthefes.
tionet d'application (thèmes et versions) JuvénaletPerse(E.Despois), 1vol.
surlesmotslatinsdeMM,liréalet Bailly. Lucrèce(Patin),1 vol.
Coursélémentaire. 1vol.in-t6,cart.1fr. Plaute(E. Sommer), 2 vol.
Pichon (R.),professeur au lycéeCondor- Sénèque(J. Baillard),2 vol.
j cet. Histoirede la littératurelatine, Tacite(J.-L.Burnouf), 1 vol.
desorigines à lafinduv*siècleaprès Jésus- Tite-Live (Gaucher), 4 vol.
Christ. 1vol.in-16, br.5fr. Cart.t. 5fr.50 Virgile(Cabaret-Dupaty), 1vol.
Pierron. Histoirede la littératurero- Tridon-Péronneau.Coursde Versions
maine.1vol.in-16,broché. 4fr. latines,125textesprécédés denoticessur
Pressard, professeur honoraireau lycée les auteurs, et de notesgrammaticales,
et littéraires,à fus.)
Louis-le-Grand : Premières de historiques ge rie3
latin.t TOI. in-16, cartonné. fr.50 candidats
lecons aubaccalauréat.
1 vol.in-16,broché.
Texteslatins.
2 fr.
B- Exerciceslatins, thèmes,Tersions, Traduction 1v.in-16,
questionnaires et exercices orauxsur la Uri Recueil française. br. 1fr.50
Grammairelatineélémentaire deMM. Bréal à (J.). deversions latines,dictées
et Person.2 vol.- la Sorbonneet dansles facultésdes
1" partie : Exercices surlesdéclinaisons,départements pourles examensdu bac-
lesconjugaisons etlesmotsinvariables. calauréatèslettres, de 1893 à 1898. 2vol.
Thèmes etversions surIcsélémeuls de in-16 ; texteset traductions,br. 3 fr.
22 ÉTUDEDE LA LANGUE ANCIENNE
GRECQUE

9° ÉTUDE DE LA LANGUE GRECQUE ANCIENNE


Alexandre (C.).Dictionnaire grec-fran- Euripide(suite);Iphigénieà Aulis. 3 fcj
suivid'unVocabulaire
çais,des grec-fran- —Médée. 3fr.
çais noms propres de la langue Grégoirede Nazianze(S.): Eloge funè=_
A. Pillon.1 vol.grandin-8, —
grecque,partoile. bredeCésaire. 1 fr..
cartonnage 15fr. Homélie surlesMacchabées.90c~.
- Abrégédu dictionnairegrec-francais, Grégoirede Nysse(S.): Contrelesusu-
par le même auteur.1 vol. grand n-8, —riers. funèbre
ifr. 75c.
cartonnage toile. 7 50 Eloge desaintMélèce.75
Alexandre,Planche etDefauconpret. Hérodote: Morceaux choisis. 7 fr. -
Dxctionna/ire français-grec. 1 vol. gr. Homère : Iliade.6 volumes. 20fr1
iii-8,cartonnage toile. 15fr. Chaque volume séparément. 3fr.60
Auteurs grecs (les)expliques d'après — Chaque chantséparément. 1fr.
une méthode nouvelle, par deux Odyssce. 6vol. 24fr.J
traductions françaises, l'unelitté- Chaque volume séparément. 4fr.---
raleet juxtalinéaire,présentantle mot Chaque chantséparément. 1fr.:
àmotfrançaisen regarddesmotsgrecs — Isocrate
: Archidamus. 1fr. 501
correspondants, l'autrecorrecteet précé- — Conseils à Démonique. 75~LA
déedutextegrec,avecdessommaires et — Eloged'Evagoras. 1fr.1
desnotesenfrançais,par unesociétéde Panégyrique d'Athènes. 2 fr. 54J
professeurs etd'hellénistes.Formatin-16. Luc(S.) Evangile. 3fr. 1
Cettecollection comprend les au- Lucien

: Dialogues des morts. 2 fr. 25j
teursqu'onexplique danslesclasses.
principaux Lesonge,ou le coq. 1 fr. 5(9
Aristophane: Plutus. —
2fr.25 —Dela manière d'écrirel'histoire.2 fr.
—Morceaux choisisdeM.Poyard. 6 fr. Extraits. 3 fr. 51
Aristote: Moraleà Nicomaque, livre Pèresgrecs(choixdediscourstirésdes).
VIII.1vol. 1 fr. 50 Prix: 7 fr. 50
—Morale à Nicomaque, liv.X. 1fr.50 Pindare : Isthmiques (les). 2 fr. 51
—Poétique. 2fr. 50 — Néméennes (les). 3 fr.
Babrius: Fables. 4fr. Pindare: Olympiques (les). 3 fr. 51
Basile(S.): De la lecturedes auteurs —Pythiques(les). 3 fr. 50
profanes. 1 fr.25 Platon: Alcibiade (leter). 2 fr. 50
— C.ontre les usuriers. 75c. -—ApologiedeSocrate. 2fr.
— Observe-toi toi-même. 90c. — Criton. 1 fr.2
Chrysostome(S. Jean) : Homélie en — Gorgias.
60 c. —Ion.
6fr.
»fr. Jt
faveurd'Eutrope.
- Homéliesur le retour de l'évêque Menexène. 1 fr. 50
Flavien. 1 fr. — Phédon. 5frj
Démosthène : Discourscontrela loide — — République, livreVI. 2 fr. 50
Leptine. 3 fr. 50 République, livreVlH. 2 fr. 50
— Discourspour Ctésiphon .ou sur la Plutarque : Delalecture despoètes,3fr.
couronne. 3 fr. 50 —Surl'éducation desenfants. 2fr.,
— Haranguesur les prévarications —Vied'Alexandre.
de — 3f
l'ambassade. 6fr. Vied'Aristide. 2 fr.
— LestroisOlynthiennes. 1 fr. 50 — ViedeCésar. 2f
— LesquatrePhilippiques. 2fr. — Viede Cicéron. 3fr.
Denys d'Halicarnasse : Premièra lettre — ViedeDémosthène. 2 fr. X]
à Ammée. —ViedeMarius.
1 fr. 25 — 3fr.
Eschine: Discours contreCtésiphon. 4fr. —ViedePériclès. 3fr,
Eschyle: Prométhée enchaîné. 3fr. —Viede Pompée. 5fr
— Sept(les)contreThèbes. 1 fr. 25 ViedeSolon. 3fr.
— Morceaux choisisdeM.Weil. 5 fr. — ViedeSylla. 3fr.
Esope: Choixdefables. 1 fr. 25 — ViedeThémistocle. 2 fr.
Euripide : Alceste. 2 fr. Sophocle: Ajax. 2fr.5
- Electre. 3 fr. - Anligone. 2 fr.2
- Hécube. 2 fr. - Electre. 3f
- Hippolyte. S fr. 50 —Œdipeà Colone. 2f
ÉTUDEDÉLA LANGUE GRECQUE ANCIENNE 23
Sophocle (suite): Œdiperoi. 2fr.50 ( fr. 50 Eschyle: Prométhée enchainé(Weil). 1 1fr.fr.
- Philoctète. Esope : Choix defables(Allègre).
- Trachiniennes (les). 2 fr. 50 Euripide:— Théâtre(Weil).— Alceste;— —
Théocrite:Œuvrescomplètes.7fr. 50 Electre; Hécube; Hippolyte;
Thucydide : GuerreduPéloponèse : Iphigénie à Aulis; — Iphigenieen
Livre1. 6fr. Tauride; —Médée.Chaque tragédie. 1fr.
Livre Il. 5fr. Extraits des orateurs attiques(Bo-
- Morceaux choisisdeM.Croiset.5 Cr. din). 2fr. 50
Xénophon: Anabase (les7lir.),
2 v. 12fr. Hérodote:Morceauchoisis(Tournier).
Chaque livreseparement. 2fr. 1vol. 2fr.
- ApologiedeSocrate. 60C. Homère: Iliade (A.Pierron). 3fr.50
-- Cyropédie, livre1. 1fr.25 Leschants 1,2,6, 9,10,18, îî et 24seven-
, — livreIl. i fr.25 dentséparément, chacun 25c.
- Économique. 3fr.50 - Odyssée (A.Pierron). 3 fr.50
- Entretiens mémorables deSocrate (les Leschants1,î,6, fi, 22et 23se vendent
quatrelivres). 7fr.50 séparément, chacun 25c.
ExtraitsdesMémorables. 2fr.50 Lucien : Delamanièred'écrirel'histoire
- ExtraitsdelaCyropédie. 1fr.25 (Llhugeur). 75c.
- Morceaux choisisdeM.de Parnajon. Dialogues desmorts(Tournier et Des-
Prii : 7 fr. 50 rousseaux). 1fr.50
Bailly (A.),correspondant de l'Institut, — Morceaux choisisdes Dialogues des
professeur honoraire au lycéed'Orléans : morts,desdieux,etc.(Tournier et Des-
Dictionnaire grec-rrancais, rédigéavec —rousseaux). Timon d'Athènes. 2 fr.
leconcours deM.E. Egger,à l'usagedes Extraits : Le
Lycées et desCollèges, contenant levoca- songe, etc. (V.Glachant). 1fr. 80
rbulairecompletde la languegrecque — Lesonge, oule coq(Desrousseaux). lfr.
classique; l'étymologie; lesnomspropres Platon:Criton(Ch.Waddington). 50c.
placésà leur ordrealphabétique; une —Extraits
- (Dalmeyda).2 fr. 50
listedesracines,etc.3*édition.1 vol. Ion (Mertz). 75c.
grand in-8de2200pages,cart.toile. 15fr. - Menexène (Luchaire). 75c.
- Abrégédu Dictionnairegrec-fran- Phédon ( Couvreur). 1fr.50
7fr.50 - République, livreVI (Aubé).1fr.50
fais.1vol.in-s-,
VoirBréal c art.toile.
et Bailly. (Aubé).1fr.50
BréaletBailly - République,
: lesmots - République, livreVII
: Leçonsdemots - livreVIII(Aubé). t fr. 50
, grecsgroupésd'aprèslesenset l'étymo- Morceaux choisis(Poyardj. 2fr.
logie.1 vol. in-16,cart. 1fr.50 Plutarque :Vie deCicéron (Graux). i fr.50
Voy.Person : Exerc.detrad.et d'applic. - ViedeDémosthène (Graux). 1fr.
Classiques grecs, nouvellecollection, — ViedePériclès (Jacob). 1 fr. 50
formatpetitin-16,publiéeavecdesno- — Extraitssuivisdes vies parallèles
tices,des arguments analytiques et des (Bessières).
— Morceauxchoisisdes biographies
2fr.
notesenfrançais.
Aristophane:Morceaux choisis(Bodin). (Talbot). 2 vol.:
Prix: 2fr.50 1*LesGrecs. 1vol. 2fr.
Aristote : Moraleà Nicomaque, livre 20LesRomains. 1vol. 2fr.
VIII(Lucien Lévy). 1fr. —Morceaux choisisdesœuvresmorales
- Morale à Nicomaque, livreX(Ilanne- (V. B étolaud).1vol. 2fr.
quin). 1fr.50 Sophocle : Théâtre(Tournier). Ajax; —
- Poétique (Egger). 1fr. Antigone; - Electre- Œdipe à— Co-
Babrius : Fables(Desrousseaux). 1fr. 50 — —
lone; Œdiperoi; Philoctète; les
Démosthène : Discoursde la couronne Trachiniennes. Chaque tragédie. 1fr.
(Weil, membre del'Institut). 1fr.25 Lemême t héâtre, sans notes. 2 fr.
— LestroisOlynthiennes (Weil). 60c. —Morceaux choisis ( Tournier). 2 fr.
— LesquatrePhilippiques (Weil). 1fr. Thucydide : Morceaux choisis(A.Cioi-
— SeptPhilippiques (H.Weil). 1fr.50 set). 2fr.
Denysd'Halicamasse: Première lettreà Xénophon:Anabase 7 livres(Couvreur).
Ammée (Weil). 60c. Prix: 3fr.
Elien: Morceaux (J. Luchaire) 1fr. 10 —Morceaux choisis(deParnajon).2fr.
Epiclète:Manuel (Thurot). 1fr. —Economique (Graux et Jacoh).1 fr.50
Eschyle : Morceaux choisis(Weil). 1 fr.60 — Extraits de la Cyropédie(Petit-
- Les Perses (Weil). 1 Cr. jean). 1fr.50
21 ETUDEDELALANGUE GRECQUE ANCIENNÈ
Xénophon (suite): Ext. desMémorablesconformément auprogramme dela
(Jacob).
— Mémorables, 1fr.50 Cinquième.1vol.in-16,cart.toile. 1 fr.
livreI (Lebègue). <fr. Croisetde
(A.)fitPetitjean (suite). classe
Abrê0 (É
Classiques grecs, formatin-16.Édi- grammairegrecque, in-16,c.t. 2fnM
tionspubliées avecdesnotesen français.—Grammaire grecque àl'usage desclasse
Aristophane : Plutus (Ducasau). 1fr. degrammaire et de lettres.1 vol.in-ll|
Basile(S.): Discourssur la lecturedes eart.toile. 3t)
auteursprofanes (Sommer). 50 c. - Exercices d'application, voir Petitjean
—Homéliesur le précepte : Observe-toi et Glachant. -
toi-même (Sommer). 30c. Denys d'Halicarnasse. Jugementsici
Chrysostome (S. Jean) : Discourssur Lysias,texteet traduction
l'évêque Flavien(Sommer). 40c. bliésavecun commentaire françaiseM
critique el
—Homélieen faveurd'Eutrope(Som- explicatif par MM.Desrousseaux; direc
mer). 30 c. teuradjointà l'EcoledesHautesEtudes
Démoslhène : Discourscontrela loi de et Egger,professeur agrégé au collèg
Leptine(Stiévenart). 90 c. Stanislas. 1vol.in-8,broché. 4fr.
Eschyle: SeptcontreThèbes(les)(Ma- Dùbner. Lexiquefrançais-grec,à l'ug
terne). 1 fr. sagedesclasses élémentaires. 1 vol. in-8,
Grégoire(S.) deNazianze : Homélie sur
lesMacchabées (Sommer). 40c. —cartonnage Lhomond
toile.
g rec,ou premiers éléments
6fui
ée
Hérodote : Livre 1 (Sommer). 1 fr. 50 la grammaire grecque. 1 volumein-a.
lsocratc;Archidamus (Leprévost).50c. cartonné. 1fr.50
— Eloged'Evagoras (Sommer). 50 c. —Exercicesou versionset thèmessu
—Panégyrique d'Athènes(Sommer). 80c. les premiersélémentsde la grammai
Lucien.Nigrinus(C.Leprévost).40c. grecque,précédés d'untraitéélémentai
—Songe(le)ouleCoq(deSinner).50c. d'accentuation. 1vol.in-8,cart. 2fr.
Pèresgrecs : Choixde discours(Som-— Corrigé desExercices. In-8, br. 1 fr.
mer). 1fr. 75 Éditions à l'usage des professeurs
Pindare: Isthmiques (les)(Fix et Som- Textesgrecs,publiésd'aprèslestravau
mer). 60c. lesplusrécentsdelaphilologie, avec des
- Néméennes (les) 90 c. commentaires et explicatifs el.
— Olympiques (les) 1fr.50 critiques br.Enventa;
—Pythiques (les) (id.). 1fr.50 desnotices. Format gr. in-8,
fid.). Démosthène : Les harangues, par M. H -
Platon:Alcibiade (lepremier). 65 c. Weil, membre d e l'Institut; 2eeditiou
—Alcibiade (lesecond) (Mablin). 50c.
—Apologie deSocrate(Talbot). 60c. 1vol. — Les plaidoyers
8fr
M.HJ
— Gorgias (Sommer). 1fr.50 politiques, par
Plutarque : De la lecturedes Weil. 2
poètes Euripide:Septtragédies,vol.. 16 fr*
(Ch.Aubert). 75c. parM.II.Weilg
—Del'éducat.des enfants(C.Bailly). c. 2*édition.1vol. 12frj
60 Homère: L'Iliade, p ar M.A. Pierron;
- Vie d'Alexandre (Bétolaud). 1 fr. 3"édit.
2 vol. 16 fr.
—Vied'Aristide (Talbot). 1 fr. —
—ViedeCésar(Materne). 1fr. L'Odyssée, parM.A.Pierron ; 2*édiL
—Viede Pompée (Druou). 1fr. 2vol. 16Cr.'
—ViedeSolon(Deltour). 1fr. Sophocle :deTragédies, parM.
conférences T ouroier,
à l'Ecole1:')1:
—ViedeThémistocle (Sommer). 1fr. maître
Théocrite: Idylleschoisies(t. Renier). Thucydide maiesupérieure; 2eédit.1vol.12fr-j
Prix: 1fr.25 : Guerre duPéloponèse. Lin
GuerreduPéloponèse : vres1et If, par M. Alfred Croiset
Thucydide: doyen d elaFaculté d eslettres-deParis.
LivreI (Legouëz). 1fr.60 1 vol. in-8, broché.. 8-fr.3
LivreIl (Sommer). 1 fr.60 Grirard : Elude
Xénophon Anabase,
:livre livreIIà VII. (J.),membre del'Institut
Chaque séparément. 76c. sur i éloquence attique(Lysias, Ilypérida
- Cyropédie, livre1(Huret). 75c. Démostbène) ; 3"édit.,in-16,br. 3 fr. 5
d'Ho-j
-—Cyropédie, livreIl (Huret).de 75c. — Le sentiment religieux en Grèce,
Entretiensmémorables Socrate mèreà Eschyle,3°édit. br. 3fr.501
in-16,
(Sommer). 2fr. Ouvragecouronné parl'Acadéinie françaiseJ
Croiset (A.) et Petitjean, professeur—Etudes sur lapoésiegrecqué(Epichar
—Théocrit
agregéau lycéeCondorcet. Premières me — Pindare—Sophocle
leçonsde grammairegrecque,rédigées —Apollonius), in-16,broché.
3fr. Sa
ÉTUDEDESLANGUES VIVANTES • 25
: Essaisur Thucydide,Pierron. IIistoiredela littératuregrec-
Girard (J.)(suite)
in-16,
br. couronné l'Académie, 3fr.50 que. 1 vol. in-16, broché. 4fr.
Ouvrage par françaife. Planche. Dictionnaire grec-(I'ançai:J.,
Menry(V.),chargéde coursà laFaculté refonduentièrement par Vendel-Ileyl et
deslettresdeParis. P récisde grammaire A. Pillon.Nouvelle é dition augmentée
du
comparée grec et du latin.1 vol. d'unvocabulaire des nomspropres,par
in-8,broché. 7fr.50 A.Pillon.1vol.grand in-8,cart. 5fr.
Merlet Eludes littérairessur lesgrands Quicherat oupremiers
classiquesgrecs,avecdesextraitsem- exercices (L.).Chrestornathie
auxmeilleures traductions. 1 vol. detraductiongrecque,avecun
pruntés 4fr. lexique. Grandin-18,cart.. 1 fr. 25
in-16,broché.
Méthodeuniformepour l'enseigne- Sommer.Lexique grec-français, àl'usage
ment des langues, par E.Sommer: desclasses élément. I vol.in-8,cart. 6 fr.
Abrégéde grammairegrecque.In-16, VoirMéthode uniforme pages 19et95..
cartonné. 1fr. 50 Tournier, zacien m aitred e confér.àl'Ecole
Exercicessur l'Abrégéde grammaire normale s upérieure. Clef du vocabulaire
grecque. 1vol.in-16, cart. 1fr.50 grec. 1 vol. in-16, c artonné. 2 fr. 50
Cours de versions grecques, e xtraites
duRecueil deJacobb. Wpartie.1 vol. —cartonné.
Coursde Thèmesgrecs.1 vol.in-16
1fr. 50
in-16,cartonné. 1fr.
CO/figé. 1vol.in-16,broché. 1 fr. 25 — Corrigédu Coursde Thèmesgrecs.
Coursdethèmesgrecs.In-16. 1fr. 50 lvol.in-16 cart. 1fr. 50
Courscomplet de grammairegrecque.Tournier et Riemann, Premiersélé-
1vol.in-8, cartonné. 3fr. mentsde grammairegrecque.1 vol.
Exercicessur leCouiscomplet degram- in-8,cartonné. 1 fr. 50
mairegrecque. In-8,c art. 3 fr.
Corrigédesdits. In-8,cart. 3fr.50 Traductions françaises des chefs-
d'œuvrede la littérature grecque
V.p.19pour lalangue laline
Ozaneaux.Nouveaudictionnaire fran- sansle textegrec.In-16,broché. Chaque
çais-grec. 1vol.in-8,cart.toile. 15fr. volume. 3fr. 50
Patin. Etudessur lestragiquesgrecs,ou Lenomdestraducteurs estindiquéentre
examen critiqued'Eschyle, deSophocle et parenthèses.
d'Euripide,4vol.in-15, br. 14fr. Anthologie grecque,2 vol.
Person (Léonce),ancienprofesseurau Aristophane (C.Poyard), 1vol.
lycée Condorcet
: Exercices d e traduc- Diodore d e Sicile (F. Hœfer),4vol.
tionet d'application surlesmotsgrecs, Eschyle(Ad.Bouillet), 1 vol.
deMM.Bréal etBailly,groupés d'aprèsla Euripide (Hinstin), 2vol.
formeetlesens.1vol.in-16, cart. 1 fr. 50. Hérodote ( P. Giguet), 1vol.
VoyezBréal et Bailly. Homère ( P. 1 vol.
Petitjean (J.),professeur au
agrégé lycée Lucien(E.Talbot), Giguet),
Condorcet. Tableaud'analyselogique Plutarque.Viesdeshommes 2 vol.
(français,latinetgrec)in-16,Lr. 80c. illustres
Petitjean etV.Glachant,professeur au (E.Talbot), 4 vol.
Exercices — Œuvres morales (Bétolaud), 5 vol.
lycéeCharlemagne : d'applica- Sophocle (Bellaguet), 1 vol.
tionsurlesPremières leçonsdegrammaire Thucydide
grecque de MM.Croisetet Petitjean. (E. Bétant),1vol.
1 vol.in-16,cartonnétoile. 2fr. Xénophon (E.Talbot), 2vol.
— Exercicessur l'abrégéde Grammaire Vernier (Em.),professeur à laFacultédps
grecquedeMM. Croiset et Petitjean. 1vol. lettresdeBesancon. Petit traitéde mé-
in-16cart. toile. 2fr.80 triquegrecque.et latine. 1vol. in-16,
7oirCroiset
et Petitjean. cartonnage toile. 3 fr.
10° ÉTUDE DES LANGUES VIVANTES
1° LANGUEALLEMANDE
Auerbach.Choixderécitsvillageois de Lemêmeouvrage,traductionfrançaise,
la Forêt-Noire. Texteallemand,publié par M.Lang,sansle texte.1 vol.pe-
etannotéparM.B. Lévy,ancieninspecteur tit in-16,
broché. 3fr. 50
généralde l'instruction
publique;1 vol. Bacharach. Grammaire'allemande,à
petitin-16,cartonné. - 2fr.50 l'usage desclasses In-16.If.75
supérieures.
26 ÉTUDE" DESLANGUES VIVANTES
Bacharach (suite): Coursdethèmesalle- Bossert etBeck(suite): Lectures élémen-
mands, accompagnés de vocabulaires.tairesallemandes, à l'usagedesclasses
In-l6. cart. 3fr.25 élémentaires. 1v.in-16,cart. toile. 1fr.50
Le
Benedix. procès, c omédie. Texte alle- Lemêmeouvrage,sansvocab. 1 v. 1fr.50
mand,annotépar M. Lange,chargede Lectures - pratiques allemandes. 1"degré.
conférences à la Facultédes lettresde Morceaux choisiset leconsdechoses,avec
Paris.1vol.petitin-16,cart. 60c. desnoteset unvocabulaire, 7*édit.1vol.
Le même ouvrage, traduction française in-16,
cart. t oile, avecgravures.1fr.50
de Mme Boullenot avecle texte.1 vol. Lemême ouvrage, sansvocabulaire. 1fr.50
in-16,broché. 75c. — Lecturespratiquesallemandes. 2*degré.
Lemêmeouvrage,traduction j uxtali- Lecturesgéographiques, historiques e t'
néaire,par M.Lange.In-16br. 1fr. 50 scientifiques accompagnées de poésies et.
L'entêtement. Texte allemand, annoté suiviesd'unchoixdecontesavecunvoca-
parM.Lange.Petitin-16,cart. 60-c. bulaire,5*édit.1v.in-16,c. t. 2fr. 50
Lemêmeouvrage, traduction française par Braeunig et Dax. Premiers
M.Lange.1 vol.in-lfi,broché. 75 c. pratiques delangueallemande, conforj
Lemême ouvrage, traduct.juxtalinéaire, mesaux programmes officiels de190'2, à
par M.Lange. 1vol. i n-16, br. 1fr.50 des
l'usage commençants. in-16, 1 exercices
vol.
- Scèneschoisiesdu Théâtrede famille, cartonné. 1fr.50
texteallemand,publiéavecune intro-
duction,des noticeset des notes,par gue allemande, conformes auxpl'ogram
~M.Feuillié,professeur aulycéeJanson- mesofficiels de l'usage d esclassa
de-Sailly.
1 vol.petitin-16, cart. 1 fr. 50 élémentaires. 1902,
1vol. à c art. 1fr.
Lemêmeouvrage,traduction française-—Deuxièmes in-16,
Exercices
2 fr. mande p ratiques
exercices p de langue
ratiques d alle
eloît-
parM. Feuillié.
1vol.pet.in-16, br. :
del'instruction Cl.deSeptième.
Bossert,inspecteur général 1v. in-16, c. 1fr.50
publique. Traité élémentaire dela forma- Cl.deGrammaire. 1v.in-l9,c. 1fr.75.
tiondes motsallemands.1 vol.in-16, Campe.
cartonnage toile. 1fr.50 mand.1Le vol jeune
Robinson.Texteallel
in-16,cartonné. 2 fr.50
—Histoireabrégéedela littératurealle-
mandedepuislesorigines jusqu'en1870,Chamisso. Pierre Schlemihl. Textealle-
avecun choixde morceaux traduits,des mand, annotéparM.KoPiI, professeur au
noticesetdesanalyses. 1vol.in-16,cart. lycée Louis-le-Grand. Petitin-16,c. 1fr.
toile. 4 fr. Lemêmeouvrage,traduction française
1fr.
— Histoirede la littératureallemande 1vol.petitin-16,broché.
depuislesorigines jusqu'ànosjours.1fort Chasleset Eguemann, Lesmotset les
de la langueallemande.1vol.
vol.in-16de1100 pages,broché. 5fr. genres 2fr. 50
Cartonné toile. 5 fr.50 in-8, cartonné.
VoirEguemann,
Bossert et Beck. Lepremierlivred'alle- Choix defableset de contes en alle-
mand,règles, listesdemotsetexercices. recueilliset publiésavecune
1vol.in-16,ill.,cart.toile. 1fr.20 mand, des noticeset des notes,
—Le deuxièmelivred'allemand.1 vol. introduction, M. Mathis, au de
in-16, cart. toile. 2 fr. par p rofesseur lycée
—Grammaireélémentaire de la langue Contes Toulouse. 1vol.petitin-16, carl. 1fr. 50
1
allemande; in-IG,v. cart. t oile.
1 fr.50 et morceaux choisis de
—Exercices sur la grammaire élémentaire Schmid , Krummacher, Liebes-
de la langueallemande,en 2 parties. kind, Lichtwer, Hebel,Herder et
2 vol.in-i6,cartonnage toile: Campe. Texteallemand,annotépar
1" partie.1vol. 1fr.50 M.Scherdlin, ancienprofesseur aulycée
î*partie.1vol. i fr.50 Charlemagne. Petit in-16, cart. 1fr. 50
— Lesmotsallemandsgroupésd'aprèsle Contes populaires tirés de Grimm,
sens.1vol.in-16,cart.toile. 1fr.50 Musaeus,Andersen etdesFeuillesde
—Exercicessur lesmotsallemands grou- palmierpar Herder et Liebeskind.
annotéparM.Scherdlin.
pés d 'après
lesens. 1v.in-16, cart. 1fr.50 texteallemand,
—Lesmotsallemandsgroupésd'après 1 vol. petit in-16, cart. 2 fr. 50
l'étymologie. 1vol.in-16, cart.toile. 4fr. Desfeuilles.Abrégéde grammairealle-
— Lecturesenfantinesallemandes,à mande. In-16, cartonné. 1fr.50
l'usagedes classespréparatoires. 1 vol — Exercicessur l'Abrégé de grammaire
in-16avecgrav., cart. toile. 1 fr. —allemande.In-16, cart. 1fr.50
Lemêmeouvrage,sansvocab.1v. 1fr. Corrigédesexercices. In-16,br. 2 fr.
ÉTUbEDESLANGUES VIVANTES 27
Eguemann. Le premierlivre desmots, Hauff. Lichtenstein, parties1 et Il. Texte
des racineset desgenresenallemand. allemand publiéet annotéparM.Muller,
1vol.in-18,cartonné. 75c. professeur au collègeRollin. 1 vol.petit
bb VoirChasles et Eguemann. —in-16,
cartonné.
Lichtenstein, traduction
2fr.50
françaisepar
Eichhoff.Morceaux c hoisisen proselet M.deSuckau. 1vol.in-16,br. 1fr.
en versdes classiques allemands. 2 vol. Hebel
in-16,cart.: : Conteschoisis (SchatzkastIein)
1"vol.: Cours de Troisième. 1fr.50 Texte allemand, publié avecuneintroduc-
II*vol.: Cours deSeconde. 2fr.50 tion,unenotice, desnotes,parM.Feuil-
lié,professeur au lycéeJanson-de-Sailly.
feuillié, Muller etSchürr. Deulsches 1vol. petitin-16,cartonné. 1fr.50
Lesebuch, choix de lectures allemandes Lemêmeouvrage,trad.française, sansle
conforme aux programmes officielsdu texte,parM. Feuillié. 1 v.p.in-16,
b.1 fr.50
31mai1902.1v. in-16,cart.toile. 1fr.20 VoirConteset morceauxchoisis.
Goethe. Gœtzde Berlichinaen.Texte Heinhold. Petit dictionnaire(rancais-
allemand, annotépar M.Lichtenberger, allemandet allemand-français. toile.
i"vol.
4fr.
professeur à la Facultédes lettresde in-16,cartonnage Précisdegrammairecom-
Paris; à l'usagedes professeurs. 1 vol. Henry (V.).
grand in-8, broché. 10 fr. parée de l'anglais etde l'allemandrap-
- CampagnedeFrance.Texteallemand, portés à leurcommune origineet rappro-
annotépar M. Lévy.1 vol. petitin-16, chés deslanguesclassiques.
broché.
1vol.in-8,
7fr.50
cartonné. 1fr.50 Herder.Idées sur la philosophie
Lemêmeouvrage,traductionfrançaise, toire de l'humanité.Texte de l'his-
M.Porchat,sansle texte.1 vol. édition allemand;
K petitin-16, broché. 2fr. complète. In-16,cart. 4fr. 50
-LparFaust, t" partie. Texte allemand, Hoffmann : Letonnelierde Nuremberg
annotéparM.Büchner, professeuràlaFa- (Meister Martin).Texteallemand, annoté
deslettres de Caen.In-16,cart.2fr. parM.Baüer. Petitin-16,cart. 2fr.
Le mêmeouvrage,traductionfrançaise, Le mêmeouvrage,traductionfrançaise
tr parM.Porchat,sansle texteallemand. parM.Malvoisin. Petitin-16,br. 1fr.
m 1vol.petitin-16,broché. 2fr. Jehl,professeurau lycée deLyon:Chansons
Hermannet Dorothée.
ICUlté Texteallemand allemandes,texte, musiqueet illus-
annotépar M.Lévy.In-16,cart. 1fr. trations. 1vol.in-16,cart. 1fr.50
—//ermarmc/Doro//iéc, trad.française, par Journal allemand (Le).DeutscheZei-
M.Lévy,avecletexteetdesnotes.1vol. tung fur die FranzôsischeJugend.
kin-16. br. 1fr.50 Journalallemandpour lesjeunesFran-
mêmeouvrage,traductionjuxtali- çais.Cejournalparaitle premieret le
Le
P- néaire,parM.Lévy.In-16,br. 3 fr. 50 troisième samedide chaquemois,à l'ex-
Iphigénieen Tauride.Texteallemand, ception desmoisd'aoûtet deseptembre.
annoté parM.Lévy. Petit in-16, c.1fr. 50 - Abonnement : 6 fr. paran.
Lemêmeouvrage,traduction française,Kleine Zeitung (Die). Petit journalalle-
par M.notes.
Lévy, a vecle texteallemand mandpour lesenfants, rédigéparMM.Sig-
et des 1 vol.in-16,broché.2 fr. waltet Bauer. 1901-2. 1vol.cart.3fr. 50
Le mêmeouvrage,traductionjuxtali- Abonnement année 1 902-1903:1an. 3fr. 50
néaire, par M.Lang.In-16,br. 3fr.50 Kleist: MichaélKohlhaas.Textealle-
- Le Tasse,Texteallemand, annotépar mand,annotépar M.Koch.1 vol.petit
M.Lévy. 1vol.petitin-16,cart. 1fr.80 in-16, cartonné. 1fr.
Lemêmeouvrage,traduction f rançaise Le même ouvrage, traduit en francais
M.
par Porchat, sans letexteallemand. par M" Ida Becker, avecle texte alle-
1vol.in-16,broché. 2fr. mand. 1vol.in-16,br. 2fr.50
Le mêmeouvrage,traductionjuxtali- Lemême trad.juxtalinéaire par
néaire, par M . Lang. In-16. br.3 fr. 50 ouvrage,
- Morceauxchoisis.Texteallemand, an- M"IdaBecker. t vol.in-16,br. 4fr.
notépar M.Lévy.Petitin-16,cart. 3 fr. Koch, professeur au lycéeSaint-Louis :
Cours primaire d'allemand.1 vol.
Goethe et Schiller : Poésieslyriques. —in-16,cartonné. 2 fr.
allemand publié avecunenoticelit- La classeen allemand,nouveaux dia-
I téraireet desnotesparM.H. Lichten- logues. Petitin-16, cartonné. 1fr.25
fI berger, professeur à la Facultédes lettres — Leaciquefrançais-allemand,rédigé
deNancy.1vol. petitin-16, c. 2fr.50 conformément au décret du 19juin1880,
Texte
28 ÉTUDEDESLANGUES VIVANTES
à l'usagedes candidatsau baccalauréat. III.Sujetsdeconversation, à l'usage4m
1vol.in-16,cartonnage toile. 4fr. courssupérieurs. 1vol. 3V
Reconnu conforme à la noteofficielle du Traductionfrançaise,parM.Schnifl
Î9janvier 1891. 1vol.in-lG,broché. 3fr.51
Koch(suiLe). Lexiqueallemand-français,Lévy (B.)(suite).Recueil
contenantun grandnombrede termes mandes,avecnotesen delettres*llé francais. 1 ttt
nouveaux et l'indicationde la nouvelle in-16, cartonné. 2tai
orthographe allemande. 1vol.in-lG,cart. Lemême ouvrage, reproduit enécriture
toile. 6fr. autographiques. 1vol.iD-8,cart.3 fr.III
rCotzehuë.Lapetitevilleallemande, sui- Martin (A.),professeur d'allemand aulycii
vied'extraitsdeMisanthropie et Repen- Janson-de-Sailly, etLeray. professeur au
tir, et del'Epigramme.Texteallemand, courscomplémentaire de Reines : Mt*-
annotéparM.bailly, professeur aulycée tismeset proverbesdela conversation
Condorcet. 1vol.petitin-16, cart. 1fr.50 allemande, classés d'après le plandesm#K
Lemêmeouvrage,traductionfrançaise allemands de MM.BossertetHeck.. 1vul
- par M.Dssfeuîlles, avecle textealle- in-i8:cart.toile. 1Tr. E J
mand. 1vol.in-16,broché. 2fr. —Exercices sur lesidiotismeset lespr»-
Lemêmeouvrage,trad.juxtalinéaire par verbesde la conversationallemande.
M.Desfeuilles. 1vol. in-16,br. 3 fr.50 1vol. in-16, cart.,t oile. i fr 51
Lectures géographiques. Textesex- Niebuhr. Histoirestiréesdestempshé.
traitsdesécrivains allemands, par M.Kuhff, roïquesde la Grèce.Texteallemand
avecexercices et cartes.In-tG,cart. 3 fr. annoté,par M.Koch.1 vol.petitin-ti,
Le Roy.Recueil deversionsallemandes. cartonné. 1fr.51
Textes et traductions. 2vol.in-16. 2fr. Lemêmeouvrage,traductionfrançaise
Lessing.Fables,annotées parM.Boutte- par M™ Koch,avecle texteallemand
ville.1vol.in-IG, cartonné. 1fr. 1 vol.in-16,broché. 1 ftv79
Lemêmeouvrage,trad.juxtalinéaire, Lemêmeouvrage,traduction juxtali-
parM. B outteville.
In-16, br. 1fr.50 néaire, parM" Koch. I n-16. 2fr.se
- Dramaturgiede Hambourg.Extraits Petit Journal allemand. VoirlUcilie
annotésparM.Cottler.i vol.petitin-16, Zeitung.
cartonné. 1 fr.50 Riquiez, professeur agrégé d'allemand III
Lemêmeouvrage,traductionfrançaise, lycéeLouis-le-Grand. Manuelde gram-
par M.Desfeuilles, avecle texteenre- maire allemande.Résumédes princi-
gard. 1vol.in-16, broché. 3fr. pales difficultésgrammaticales ensei-
Le mêmeouvrage,trad.juxtalinéaire, gnéespar des exemples.1 voL in-16,
par MD. esfeuilles.
1v.in-16,br. 7fr.50 cartonné. 1 -fr.5*
- Lettressur la littératuremoderneet —Coursdethèmesallemands.1vol.in-16,
lettresarchiolqgiques. Extraitsannotés cartonné. 1 fr. 5*
par M.Cottler.1 vol. petitin-16,car- Rod (Ed.)Morceauxchoisisdeslittéra-
tonné, 2 fr. turesétrangères.1 vol.in-16,br. 6 ft.
— Laocoon.Texteallemand,annotépar Scherdlin, ancien professeur aulycéeChar-
M. L évy. 1vol.petitin-16,cartonné.2 fr. lemagne.Coursde thèmesallemands,
Lemêmeouvrage,trad.fr. parM.Cour- à l'usagedescandidatsau baccalauréa
tin,sansle texte.1 vol. p etiti n-16,
br.2fr. età l'ÉcoleSaint-Cyr. In-16, cart. 3fr.
—Minnade Barnheim.Texteallemand,— Traductionallemandedu Coursde
parM.Lévy. Petitin-16, c art. 1fr.50 —thèmes.In-16,broché. STr.fil
Le mêmeouvrage,traductionfrançaise Cours élémentairede thèmesalle-
parM.Lang. 1 vol. p etiti n-16,
br.2fr. mands,à l'usagedes classesde 91, e8*
Lévy (B.),ancieninspecteurgénéralde et 7"avecdesélémentsdegrammairet
l'Instruction publique unlexique.
: Exercicesdecon- - Lectures 1 vol.in-16,cart. 2rr.
versationallemande. 3 vol.in-16,cart. enfantines, à l'usagedesclasses
I.Exercicessur lespartiesdu discours, Préparatoires. In-16, cartonné. 1fr.25
àl'usagedescoursélémentaires. 1 vo- - Morceaux choisisd'auteursallemands,
lume. i fr.25 enproseet envers,publiés avecdesnotes
Traductionfrançaise,par M.Hildt. et un vocabulaire; in-16, cart.;
1vol.in-16,broché. i fr.50 ClassedeHuitième. 1vol. 75c.
II. Sujetsdeconversation, à l'usage des ClassedeSeptième. 1vol. 75c.
coursmoyens. 1vol. 1fr.75 ClassedeSixième. 1vol. 1fr.
Traductionfrançaise,parM.Schmitt. ClassedeCinquième. 1vol. 1fr.
l vol.in-16,broché. 2fr. ClassedeQuatrième. 1vol. -1fr.
ÉTUDEDESLANGUES VIVANTES 29
ClassedeTroisième. 1vol. 1fr.50 — Oncleetneveu,comédie. Texteallemand,
ClassedeSeconde. 1 vol. 1 fr.50 annotépar M.Briois.1 vol.petitin-16.
Schiller. Histoire de la guerre de cartonné. 1 fr.
Trenteans. Texteallemandannotépar Le mêmeouvrage,traductionfrançaise,
MM.Schmidtet Leclaire.1 vol. petit sansletexte.1 vol.petitin-16,br.1fr.
in-16,cartonné. 2 fr. 50 — Wallenstein.Texteallemand,annoté
Le mêmeouvrage,traductionfrançaise parM.Cottler.Petitin-16,cart. 2 fr.50
deM.Ad.Regnier,sansle textealle- Lemêmeouvrage,traduction française,
mand.1vol.petitin-16,br. 3 fr.50 parM.Ad.Regnier, sansletexte.1 vol.
— Histoirede la révoltequi détachales petitin-16,broché. 3 fr.
Pays-Basdela dominationespagnole.Schiller et Goethe. Extraits de leur
Texteallemand,annotépar M. Lange. correspondance. Texteallemand, annoté
1 vol.petitin-16,cart. 2fr.50 parM.B. Lévy.Petitin-16,cart. 3 fr.
Lemêmeouvrage,traductionfrançaise, Lemêmeouvrage,trad.franç.,parM.B.
par M. Ad. Regnier,sans le texte. — Lévy.1vol.petitin-16,br. 3fr. 50
1 vol.in-16,broché. 3 fr. Poésieslyriques,texteallemand publié
— Jeanned'Arc. Texteallemand, annoté et annotéparM.Lichtenberger, maître
parMBailly.l
. vol. p etit
r n-16,cart.2fr.50 de conférences à laFacultédeslettresde
Lemêmeouvrage,traductionfrançaise, Nancy.1vol.petitin-16,cart. 2 fr. 50
par M.Ad.Regnier, sansle texte,1 v. Schmid. Lesoeufsde Pâques,Texteal-
petit in-16, br. 2fr. lemand,annotéparM.Scherdlin. 1 vol.
- GuillaumeTell,drame.Texteallemand, petitin-16,cart. t fr.25
annotépar M. Th. Fix. 1 vol. in-t6 — Cent petits contes.Texteallemand,
cartonné. 1fr.50 annotéparM.Scherdlin. 1vol.petitin-16,
Lemêmeouvrage,traductionfrançaise cartonné. 1 fr. 50
avecle texteen regard,par M.Fix. Lemêmeouvrage,trad.juxtalinéaire,
1 vol.in-16,broché. 2fr. 50 par M.Scherdlin. 1v.in-16.br. 2 fr.
Lamêmeouvrage,traduction j uxtali- Sigwalt, professeur agrégé d'allemand au
tléaire,parM.Fix.1v. in-t6,br. 5 fr. lycéeMicholet.,Morceaux choisis deprose
- LafiancéedeMessine.Texteallemand, et de vers des principaux chefs-d'œuvre
publiéavecdes notespar M.Scherdlin. de la littératureallemande. 1vol. » »
1vol.petitin-16,cartonné. 1 fr. 50 Stoeffler (R.),professeur d'allemand au
- Lemêmeouvrage,traduction française lycéedeNantes: Grammaireallemande
parM.Ad. Regnier, avecle texte.1 vol. en allemand.1vol. in-16,cartonnnage
in-l6, broché. 2 fr. toile. 1 fr. 50
Le mêmeouvrage,traduction juxtali- - Exercicesde conversationallemande
néaire,parM.Schnaufer.1 vol.in-t6, (Deutsche Sprechübungen), Vocabulaire,
broché. 3 fr. 50 leçonsde choses,dialogues sur les Ta-
- Marie Stuart,tragédie.Texteallemand, bleauxmuraux encyclopédiques. 1vol.
annotépar M.Fix. In-16,cart. 1fr.50 in-16,cartonné. 1fr.50
Lemêmeouvrage,traductionfrançaiseSuckau.Dictionnaireallemand-français
avecle texteen regard,par M.Fix. et français-allemand, complètement re-
1vol.in-t6,broché. 4 fr. fonduetremanié par M.Th. Fix. 1 fort
Le mêmeouvrage,traductionjuxtali- vol.grandin-8,cartonnage toile. 15fr.
néaire,par M.Fix. 1 v. in-16,br.6 fr. LeDictionnaire allemand-français et le Dic-
—Morceaux choisis,publiés etannotés par tionnaire
français-allemandse vendent cha-
M.Lévy. i vol.petitin-16,cartonné. 3 fr. cunséparément,cart.toile. 8 fr
2° LANGUEANGLAISE
Aikin et Barbauld : Soiréesau logis Baume (P.). Correspondance g énérale
at
(Evenings home). Extraitspubliésavec anglaiseet française.1 vol.in-16,car-
des noticeset desnotes, par M.Tron- tonnage toile. 3fr. 50
au
chet,professeur lycéede Lyon.1vol. Beljame (A.), professeur à h
petit in-16,cartonné. adjoint
1fr. 50 Facultédeslettresde Paris. Première
Battier et Legrand, agrégésde l'Uni- année d'anglais.1vol.in-i6,cart.1 fr.
versité.Lexique
conformément aufrançais-anglais,
décretdu 19juinrédigé
1880,
—Deuxième année d'anglais.1vol.in-16,
à l'usagedes candidats au baccalauréat.—cart.
FirstEnglishreader,
i fr. 25
1vol. i n-16,
cart. t oile. 4fr. à l'usagedelaclasse
Reconnu conforme à la noteofficielle du 1vol.in-16,cart.toile.1fr.
Préparatoire.
29janvier1881. Le même ouvrage,sans vocab.1fr.
30 ÉTUDEDESLANGUES VIVANTES
Beljame (A.),SecondEnglish reader. Dickens(suite).NicolasNickleby. Texte
Classe deHuitième. 1vol.in-16,cartonné anglais.In-16,cartonnage toile. 2fr.50
toile. 1fr.25 Lemêmeouvrage,trad. franç.2 vol.
Lemême ouvrage, sansvncab. 1fr.25 in-16,
br. 2fr.
— Third English reader. Classede —UncontedeNoël(AChristmas carol's).
Septième. 1vol.in-16,cart. toile.1 fr.50 Texte et
anglais,publié annotépar
Lemême ouvrage, sansvocal). 1fr.50
— Fourth English reader. Classede 1vol. M. Fiévet,professeur au lycéeHenriIV.
— petitin-16,cart. 1fr. 50
Sixième. 1vol.in-16,cart.toile. 1fr.50 deNoël,trad.franç.,
Contes in-16. 1 fr.
1fr.50 Edgeworth (Miss). Conteschoisis,anno-
—Lemême ouvrage, sansvocab.
Exercicesoraux de langueanglaise. tés parM.Motheré, professeur au lycée
1vol. i n-16, cartonné. 1fr.50 Charlemagne. 1 vol.
— Courspratiquede prononciationan- — Forester.Texteanglais,annoté parpetitin-16,cart. 2 fr.
glaise. 1 vol.in-8,cartonné. 2 fr. M.A.Beljame, Petit cart.1 fr. 50
— Chansonsanglaises(Englishsongs). Le mêmeouvrage,tin-16, raduction f rançaise
1 vol.avec musique et gravures,in-16, — deM.Beljame.Petit in-16,br.1fr. 50
cart. 1fr.50 OldPoz, texteannotéparM.A.Beljame.
Bellows (J.). Dictionnairede poche 1vol.petitin-16,cart. 40c.
anglais-français et français-anglais,Eichhoff.Morceauxchoisisen proseet
éditionrevueparM.Beljame, 1vol.in-32, en versdes classiquesanglais.3 vol.
relié. 13fr.50 in-16,cartonnés :
Bossert et Beljame. Lesmotsanglais 1"vol.: Cours deTroisième. 1fr.50
groupésd'aprèsle sens. 1 vol. in-16, 2*vol.: Cours deSeconde. 2fr. 50
cartonnage toile. 1fr.50 3*vol.: Cours deRhétorique. 3fr.
V.Soult. Éliot (G.).SilasMarner.Texteanglais,
Byron. ChildeHarold.Texteanglais, annotépar M. Malfroy,professeur au
annotépar M.EmileChasles, inspecteur lycéeLakanal.Petit in-16, cart. 2 fr. 50
généralde l'instruction publique.1 vol. Lemêmeouvrage,trad.française. 1vol.
petitin-16,cartonné. 2fr. in-16,broché. 1fr.
Lemêmeouvrage,traduction deM.Bel- — AdamBede,texteanglais,1vol.in-16,
let,avec le texte.In-16,broché. 3fr. cartonné. 3fr.
Le mêmeouvrage,traduction juxtali- Lemêmeouvrage,trad.franç.2 2fr. vol.
néaire,parM.Bellet.1vol.in-16,6fr. in-16,
br.
Chacun destroispremiers chants.1fr.50 Filon (Augustin). Histoirede la littéra-
Lequatrième chant. 1fr. 50 tureanglaise. 1vol.in-16,br. 6fr.
Choix de contes anglais publiéet an- Fleming. Abrégédegrammaire anglaise.
notéparM.Beaujeu, professeur au lycée 1vol.in-16,cartonné. 1fr. 25
Condorcet. 1vol.petitin-16,cart.1fr. 50 - Exercices.In-16,cart. 1 fr. 25
Lemêmeouvrage,traduction française.- Courscomplet degrammaireanglaise.
1vol.petitin-16, br. 1fr.50 1vol.in-8, cartonné. 3fr.
Cook(lecapitaine). Voyages, Texteanglais.—Exercices parM.Aug.Beljame. In-8.de3fr.
Extraitsannotés parM.Angellier. 1 vol. Foe (Danielde).Vieet aventures Ro-
petitin-16. cartonné. 2fr. binsanCrusoé.Texteanglais,annotépar
Corner (Miss).Histoire d'Angleterre. M.A.Beljame. Petitin-16,cart.1 fr. 50
Texteanglais;éditioncomplète. In-16, Franklinannoté
(B.) Autobiographie. Texte
cartonnage toile. 3fr. 50 anglais, p arM.Fiévet.1vol.petit
—Abrégé del'Histoired'Angleterre. Texte in-16,cartonné. 1fr. 50
anglais. In-18, cartonnage toile. 2fr. Lemêmeouvrage,traduction française p.
— Histoire dela Grèce. Texteanglais;édit. M,Laboulaye, 1v. pet.in-16,br.1fr. 50
complète. In-16,cart.toile. 3fr.50 Goldsmith. Le vicairede Wakefield.
—Abrégédel'Histoiredela Grèce.Texte Texteanglais,annotéparM.A.
anglais. In-18,cartonnage toile. 2fr. 1vol.petitin-16,cartonné. Beljame.
1fr. 50
Corsin, professeurd'anglaisau lycéede Le mêmeouvrage,traduction française,
1fr.
Nantes.Grammaireanglaiseen an- — seule.1vol.in-16,broché.
glais (English granimar). 1vol.in-16, Le voyageur;le villageabandonné.
cartonné. 1fr.50 Texteanglais,annotépar M. Motheré.
Dickens. DavidCopperfield. Textean- 1 vol.petitin-16,cartonné. 75c.
glais.In-16,cartonnage toile. 2fr.50 Lemêmeouvrage,traduction française
Le mêmeouvrage,trad.franç.2 vol. de M.Legrand,avecle texte.1 vol.
in-16, br. 2fr. in-16,
broché. 75c.
ÉTUDEDESL.YN'G UiîS VIVANTES 31
Le mêmeouvrage,traduction juxtali- Milton. Paradis perdu, livresi et n.
néaire,parM.Legrand.In-16.1 fr. 50 Texteanglais,annotéparM.A.Beljame.
Geldsmith(suite).Essaischoisis.Texte 1vol.petitin-16,cartonné. 90c.
anglais,annotéparM.MacEnery. Petit Lemêmeouvrage,traductionjuælali-
iu-16,
cart. 1 fr. 50 néaire,parM.Legrand.In-16.2 fr.50
GousseauetKoch.Laclasseenanglais. Morel,professeur aulycéeLouis-le-Grand.
Nouveaux dialogues.1 vol. petitin-16, Coursde thèmesanglais,à l'usagedes
cartonné. 1 fr. 25 classessupérieures et des candidatsau
Gray. Choixde poésies.Texteanglais, baccalauréat. 1vol.in-16, cart/ 2fr. 50
annotéparM.Legouis,maîtredeconfé- Nugent. Dictionnairedepochefrançais-
rencesà la FacultédeslettresdeLyon. anglaiset anglais-franç* ais. 1 vol.in-32,
1 vol.petitin-16, cartonné. 1 fr. 50 cart.
toile. - 3fr.50
Henry (V.). Précisde grammaire com- Pope. Essaisur la T exte
de l'anglais
parée à leur et de l'allemand rap- annotéparM.Motheré. critique. anglais
commune et
origine rap- Lemêmeouvrage,traduction Petitin-16. 7 5c.
portés des française,
prochés languesclassiques. 1 vol. parM.Motheré, avecletexte. In-16.1fr.
in-8,broché. 7fr.50 Lemême ouvrage, traduction juxtali-
Irving (Washington). Le livre d'esquisses néaire, M.Motheré. In-16. t fr.50
(The sketch book). E xtraits par
publiéspar Ragon. Correspondance
M.Fiévet,professeur aulycéeHenriIV. commerciale
1 vol.petitin-16,cartonné. 2 fr. françaiseet anglaise.i vol.in-16, car-
3fr. 50
— La vie et les voyagesde Christophe tonnage toile.
Colomb. Texteanglais,éditionabrégéeShakespeare. Coriolan.Texteanglais,
par M.E. Chasles,inspecteurgénéral. annotépar M. Fleming.t vol. in-16,
1 vol.petitin-16,cartonné. 2 fr. cartonné. 2fr.
Journal anglais (Le). The English Lemêmeouvrage,trad. française, avec
aperiodicalfor Frenchyouth. le texte,par M.Fleming.1vol. in-16,
JournalanglaispourlesjeunesFrancais. broché.
juurnal, 4fr.
Cejournalparait le second etle quatrième Lemêmeouvrage,traductionjuxtali-
samedide chaquemois, à l'exception néaire.1vol.in-16,broché. 6fr.
d'aoûtet de sept.— Abonn:6fr.paran. — JulesCésar.Texteanglais,annoté .par
Korts (U.): Commercial terms.Vocabu- M.Fleming.Petitin-16,cart. 1 fr.25
laireanglais-français et français-anglais.Lemêmeouvrage,traduction parM .Mon-
1vol.in-16,cartonnage toile. 2 fr. tégut,avecl e texte.In-t6. 1fr.50
Le Roy. Recueildeversionsanglaises. Lemêmeouvrage,traductionjuxtali-
Textes ettraductions.2 vol.in-16, br. 2fr. — néaire,parM.Legrand. In-16.2 fr. 50
Longfellow.Evangéline et poèmeschoi- Henri VIII. Texteanglais,annotépar
sis. Texte anglais,publiéet annotépar M.Morel.Petitin-16,cartonné.1 fr. 25
M.Malfroy. 1vol.in-16,cart. toile. 3 fr. Lemêmeouvrage,traductionfrançaise
Macaulay.Morceaux choisisdesEssais. par M.Montégut. In-16,br. 1 fr. 50
Texteanglais,annotéparM.A.Beljame. Lemêmeouvrage,traduction juxtali-
1 vol.petitin-16,cart. 2fr. 50 néaire, par M.Morel. In-16, br. 3 fr.
—Morceaux choisisdel'histoired'Angle-— Macbeth,Texteanglais, annoté par
terre.Texteanglais,annotéparM.Battier. M.Morel.1vol.petitin-16,cart.1 fr. 80
1vol.petitin-16,cart. 2 fr. 50 Lemême ouvrage, trad.f ranc, deM. M n
o t é-
Mac Enery, professeur au lycéeCon- gut,avecle texte.
1 v. in-16,br. 1fr.50
dorcet.L'anglaismisà la portéedetout Le mêmeouvrage,trad.juxtalinéaire,
le monde.1vol.in-16,cartonné. 2fr. par M.Angellier. 1v.in-16,br.2fr. 50
Meadmore, professeuragrégéau lycée Othello. — Texte angl., a nnotépar M.Morel.
Condorcet:Lesidiotismeset les pro- 1 vol.petitin-16, cart. 1fr.80
verbesde la conversationanglaise, Lemêmeouvrage,traductionfrançaise
groupés d'après le plandesmotsanglais par M.Montégut, avecle texte.1*vol.
deMM.Bossertet Beljame. 1 vol.in-16, in-16,broché. 1 fr. 50
- cartonnage toile. 1fr. 50 Le mêmeouvrage,traduction juxtali-
Exercicessur lesidiotismesetlespro- néaire, p arM. L egrand. 1vol.in-163fr.

verbes de la conversationanglaise. RichardIII.Texteanglais.In-18.1 fr.
1 vol.in-16,cart.toile. 1 fr. 50 Lemêmeouvrage,traductionfrançaise
— Jeux anglaispour lesécoles(English par M.Bellet.In-16,broché. 2 fr.
gamesfor the schoolroom). 1vol.in-16, Lemêmeouvrage,traduction J uxtaii-
cart. 1 fr. néaire,parM.Ddlel.In-16,br. 4 fr
32 ÉTUDEDF.PLANGUE- VIVANTES
Soult (Mlle) surlesmotsanglais Walter Scott. Extraitsdesconles(l'tt.
.Exercices
groupésd'aprèslesensdeMM.Bossert grand-père.Texipanglais annotépaa
el Ueljame.1 volumein-16,cartonnage M.Talandicr. Petitin-16,cart. 1fr. 5.L
toile. i fr. 50 —Morceaux choisisannotés parM.Ballier.
Stuart Mill. La Liberté.Texteanglais. 1vol.petitin-16,cartonné. 3 fr.
1vol.in-16,cartonné. 1 fr. 60 —Lespuritainsd'Ecosse(Oldmortality).
Tennyson. EnochAvden.Texteanglais, Texte anglais,in-16,cartonné. 2fr-
annotéparM.Al.Beljame.iv. petitin-16,
cart. 1fr. -L'antiquaire.Texteanglais.In-16,c.2fr.
Lemêmeouvrage,traductionfrançaise-—RobRoy. Texteanglais.In-16, c. 2 fr.
par le même.1 vol.in-18,br. 50c. Ivanhoë.Texteanglais.In-16,c. 2 fr
3° LANGUEITALIENNE
Dante. L'Enfer,1" chant.Texteitalien, Guichard (suite).Petitegrammaireita-
annotéparM.Melzi.Petitin-16. 75c. lienne. 1vol.in-16, cart.toile. 1fr, 50
Le mêmeouvrage,traductionjuxtali- Machiavel. Discourssur la première
néaire.1 vol.in-16,broché. i fr. décadedeTite-Live, Texteitalien,réduit
ancienrecteur
Étienne, de littérature d'Académie : à l'usagedes classes,et précéJéd'uug
Histoire la introduction
italienne,de- Yerret, en franç-ais,
par M.d"Tré-
professeur
puissesoriginesjusqu'ànosjours;2' édi- deBordeaux. à làFacultédeslettres
tion.1vol.in-16,broché. 1vol.in-i6,br. 2 fr. 59
4 fr. Morceaux choisisen
[Ouvragecouronné
parl'Académie française. proseet enversdes
d'italiena u de classiquesi taliens,p ubliésp Louis
arM.
Guichard, professeur lycée Ferri.1vol. petitin-16,c artonné.2 fr.
Grenoble. Les mots italiens groupés Paoli. Abrégéde grammaireitalienne.
le
d'après sens.1vol.in-16, cart.1 fr.50 1vol.in-16,cartonné. 1fr. 25
— Exercicessur lesmotsitaliens.1 vol. Rapelli. Exercicessur l'abrégéde la
cart.toile. i fr. 50 grammaire italienne. In-16, c. 1 fr. 25
4* LANGUEESPAGNOLE
Bustamante (Corona).Diccionario fran- Lanquineet Baro,professeurs auxEcoles
ces-espanol.
1vol.in-8,relié. 17fr. municipales supérieures
dela VilledeParis.
Calderon de la Barca. Le Lesm ots espagnols g roupésd'après le
magicien sens.1
vol.i n-16,
cart.toile. 1fr. 50
prodigieux. Texte espagnol,publiépar —Exercicessur lesmotsitaliensgroupes
M.Magnabal.
1v.petitin-16,cart. 1fr. d'aprèslesens.1vol.in-16,cart.1fr.60
Cervantès. Le captif, texte espagnolMendoza(Hurtado Morceauxchoisis
de).
extraitdeDonQuicholle, publiéavecdes dela guerredeGrenade.Texteespagnol,
notesparM.J. Merson. In-16,cart. 1 fr. publiéetannotépar M.Magnabal. 1 vol.
Lemêmeouvrage,traduction petit in-16, cartonné.-
française,Morceaux 90c.
avecletexteenregard,par M.J. Mer- des choisis en proseet en vers
son.In-16broché. 2fr. classiquesespagnols,publiéspar
MM.Hernandez et Le Roy.
* 1 vol.petit
Hernandez. Abrégédegrammaire espa- in-16,cartonné. 2fr.
vol.
gnole.1 in-16, c artonné. 1 fr. 25 Solis(Antonio Morceaux
de). choisisdela
- Exercices.In-16, cartonné. 1 fr. 25 conquêtedu Mexique.Texteespagnol,
—Courscomplet degrammaireespagnole. publiéparM.Magnabal. 1vol.p- etitin-16,
i vol.in-8,cartonné. 3fr. 50 cartonné. 1 fr. 80

—ImprimerieLaiiure,rue de Fl^jmrs,9, à Paris.—tO-1902


40117. - 20000
LIBRAIRIE HACHETTE ET G"
TRADUCTIONS JUXTALINÉAIRES
DESPRINCIPAUX AUTEURS CLASSIQUES GRECS
FORMAT IN-16 BROCHÉ
Cette collection
comprend lesprincipaux auteurs
qu'on explique danslesclasses
ARISTOPHANE : Plutus.. 2 fr. 25 : Archidamus 1lr.
— Morceaux choisisdeM.Poyard.6 fr. ISOCRATE — CO\lseil'ià DémoniYllc. 75al
ARISTOTE : Moraleà Nicoinaque, —Eto~cdEva~oras. 1M n
livre"III. , , 1 lr. 50 —Panégyrique d'Athènes.
— Morale à Nicomaque, livrex. 1 fr. 50 LUC(Saint) : Evangile 3
— Poétique 2 fr. 50 — LUCIEN: Dialogues desworl2 2 frJM fr. M
BASILE (Saint): De la lecturedes Le Songe oule Lor¡,
DeL,ininièi e d'écrÏl'f'
, , , 1fr. 50
1ïli-t"ire,2 fr,
auteursprofanes 1ir 25 —E\traiU 3 fr. 50
— Contrere"usuriers. 75c PÈRES GRECS
- Observe-toi toi même'.»0 l'. : Di.cjui 7fr. 50
CHRYSOSTOME (S.JEAN Homé -PINDARE : Isthmique,
Néniécnues i lesl.
(loi. 2fr. W
5IL.
lieenfaveurd'Eutrope. 6il 51
— Homélie surl'évèqueHavien.. 1lr. -- Ulympi,!u!'s (Ici) 5 lr.
DÉMOSTHÉNE : Discourscontrela PLATON Pythiques îles) ô fr. bO
lr. bil : Alcibiade (le 1"').. 2fr. 50
Joi de Leptine 5
Discours sur la couronne 5 fr. 50 -—Apologie Criton
de Sociale 2 fr.
1 lr. 25
—Haranguesur les prévarication* do Corgias
i ambassade. fi fr 6 Cr.
—LestroisOlvnthiennes1 fr. iil» Ion » u
—Les Menpxè!Je, 1fr.5ft
Pliilippiques. 2 IV. - Phédon. 5fr.
quatre
La1"Philippique séparémeiit. fiO c. — République, livre vi 2IV.5U
DENIS D'HALICARNASSE : Pre- - République, livrevm. 2 lr. bU
mièrelettreà Ammée. 1 fr. 25 PLUTARQUE : Lect. d es poètes. 350
ESCHINE : Disc.contreCtésiplion 4fr. —Surl'éducation desenfants. 2 fr.
ESCHYLE : Prométhée enchaîné. 3fr. -- Yied'Alexandre.. , , 5fr.
- LesSeptcontreThèbrs. 1 fr. 50 - Vied'Aristide 2 IV.
- Morceaux choisisde bl.. 5fr. ViedeCésar 2 l'r.
ÉSOPE : Choix de fables. 1 fr. 25 —Vie —Vie de Cicéron 5 lr.
de Démoslliène
- ViedeMarius. 2fr. bU
EURIPIDE : Alceste 2 fr. 3 fr.
—Electre 3 fr. - Viede Périclès.. , 3IV.
— Hécube. , 2fr. — Vie de Pompée 5 fr.
— Hippolytc 3fr. :.0 - Vie de Solon 3fr.
— Ipnigénie à Auhs. , 3 fr. — Viede Sylla 3 IV.
— Medée. 5fr. —Vie de Tliéuiistoclo l'r.
GRÉGOIREDENAZIANZE (Saint): SOPHOCLE
—Anligone
: Ajax,.
2 fr.
2 Cr.5U
25
Elogef unèbre d eCésaire. 1 fr. 25 — Electre 5 IV.
— Homélie surlesMacchabées..90c.
GRÉGOIREDE NYSSE (Saint) - (Edipeà Colone 2l'r.
: — Œdipe roi 1 fr. 50
Contrelesusuriers. , 75c. —Philoctèle
—ElogefunèbredeSaintMélèce.75c. - Ti-achiniennes 2 IV. 2fr. 50
50
HÉRODOTE: Morceaux choisis.7fr. 50 THÉOCRITE (les): -
: Œuvres. 7 fr. 50
HOMÈRE:Iliade,6volumes 20fr. THUCYDIDE : Guerredu Péloponèse,
Chantsi à iv.1vol., 3lr. 50 livre I., Gfr.
Chantsv à VIII. l»vol 3 fr. 50 —Guerredu Peloponèse. livren. 5 fr.
Chantslxà XII.1vol 3 fr. 50 — Morceaux chpisisdeM.Croiset.5fr.
ChantsXIII à xvi.1 vol 3fr. 50 XÉNOPHON:L'AnuLaaef.7Uvrus) ,jba~,e 7livi-c,) 12l'r.
lr.
Chantsxviià xx.1 vol. 3fr. 50 Chaque livre séparément.2 60 fr.
Chantsxxià xxiv.1 vol 5fr. 50 —Apologie deSoci-aLe c.
Chaque chantséparément. 1fr. —Cyropédie, livre i 1fr. 25
Odyssée. 6 vol. 2i fr. - — livre n 1 fr. 25
Chantsi à iv.1vol.., , , 4fr. - Exlrait,delaCyropédie. 1 fr. 25
Chantsvà vin.1vol. , 4 fr. - Economique, chapitres i àxi. 3fr. 50
ChantsIXà xn.1 vol. 4fr. - Entretiensmémorables (le Socrate
ChantsXIII àXVI. 1 vol 4 fr. (lesquatrelivi-es).- - - - 7 l'r.50
Chantsxvnà xx.1 vol 4 lr. Chaque livreséparément 2 fr.
Chantsxxià xxiv.1vol.4 fr. - Extraits desMémorables. 2l'r. 50
Les chantsi, n, VI,xi, xu, XXII et - Morceaux choisisde M.de
xxiuséparément. Chacun..1 fr. Parnajon 7 IV. 50
A LA MEMELIBRAIRIE ; Traductions juxtalinéairesdes principaux
auteurslatins,allemands, anqLais, qll'OD expliquedanslesclasses.
46092. —Imprimerie LAttunE, ruede Fleurus, 9, a Paris.— 7-1901-11000.
1° Pédagogie
2° Programmes et Manuels pour divers examens
3° Étude de la langue française
4° Histoire; Chronologie; Mythologie
5° Géographie
6° Philosophie; Droit; Économie politique
7° Sciences et Arts.
§ 1. Arithmétique et applications diverses
§ 2. Géométrie; Arpentage; Dessin
§ 3. Algèbre; Géométrie analytique; Géométrie descriptive; Trigonométrie
§ 4. Mécanique
§ 5. Cosmographie
§ 6. Physique, Chimie
§ 7. Histoire naturelle
8° Étude de la langue latine
9° Étude de la langue grecque ancienne
10° Étude des langues vivantes.
Langue allemande
Langue anglaise
Langue italienne
Langue espagnole