Vous êtes sur la page 1sur 26

AVANT PROPOS

Dans le cadre de couronner ma formation académique et mes connaissances


techniques acquises au sien de la faculté de science économique et social de
l'université HASSAN I, il était indispensable de réaliser un stage dans une entreprise.

C'est dans cette optique, j'ai intégré la direction administrative et financière de la


société RADEEC, une entreprise qui opère dans le secteur public, en vue d'y
effectuer un stage d'un mois, allant de 22/06/2009 au 21/07/2009, dont l'objectif
principale est de concrétiser la formation théorique acquise mais surtout d'apprendre
les techniques nécessaires pour s'intégrer facilement dans le marché du travail. Il
s'agit d'une première expérience professionnelle.

Un stage en milieu de travail est une occasion privilégiée de se familiariser avec les
méthodes utilisées en milieu professionnel. Ainsi un stage est une occasion qui
permettre de :

ü Mettre en oeuvre toutes les connaissances acquises pendant la formation.

ü connaitre l'environnement juridique, économique et social de l'entreprise

ü Acquérir l'expérience professionnelle.

ü Tester ma capacité dans le monde du travail.

ü Savoir comment communiquer avec les responsables et les visiteurs.

ü La découverte du monde de travail par les stagiaires ;

ü La confrontation des méthodes techniques enseignées avec la pratique ;

ü L'adaptation à la vie professionnelle ;

Ce stage que j'ai effectué à la régie autonome de distribution de l'Eau et d'Electricité


de la Chaouia m'a permis d'utiliser mes connaissances acquises au cours de ma
formation et comment réaliser des travaux avec précision et rapidité, tout cela a
permis à mon encadrant de m'intégrer dans différentes activités avec confiance.

Au cours de ce stage, 'ai réalisé un ensemble de tâches et d'activités, qui a complété


ma formation et enrichit ma théorie professionnelle.
DEDICACE
Je dédie mon travail à :

Mon père et ma mère :

« Qui ont sacrifié de tout cher pour que je puisse poursuivre mes études ».

Mes frères :

« Pour leur soutien et leur aide permanent ».

Mes professeurs :

« Pour leur encouragement et qui n'ont épargné aucun cher ou précieux pour mon
bien ».

Mes amis (es) :

« Pour leur soutien moral ».

Toute ma promotion :

« Pour sa fidélité, sa gentillesse et sa serviabilité ».

A tous les membres de l'établissement R.A.D.E.E.C chacun en son nom.

REMERCIMENT
Avant de commencer à rédiger mon rapport, je tiens à adresser mes sincères
remerciements aux personnes qui m'ont permis de mener à bien mon travail par
leurs sincères collaborations.

Je saisie cette occasion pour remercie Mr DRISS BENSRIGH notre professeur qui
nous encadre à Mes Professeurs, qui par leurs conseils judicieux et leur suivi
permanent du travail, ont su m'éclairer sur l'itinéraire à suivre pour arriver à bout de
ce travail.

J'adresse mes sincère remercient à Mer le Directeur de la R.A.D.E.E.C JAMAL BEN


FADDOUL qui m'a autorisé d'effectuer mon stage au sein de la Régie.

Je tiens également à communiquer mes plus vives salutations et remerciements à


tout les personnels du service comptable et financier, service eau et assainissement
où j'ai effectué mon stage pour leur soutien permanent tout au long de mon stage,
ainsi que Mr NAZIH ET ELHAJ ELBAHRI pour sa contribution précieuse à
l'achèvement de mon stage.

Je n'oublie pas de remercier chaleureusement mes Parents et mes frères et mes


amis pour leur soutien.

Je tiens mes chaleureux remerciements, aux soldats de fond, et à tous ceux qui ont
contribué de près ou de loin à l'achèvement de ce travail, à leur tête mes parents et
mes amis.

Partie I :

Historique de la RADEEC

A- LA CREATION DE LA RADEEC

La RADEEC est un établissement semi-public à caractère industriel et commercial,


doté de la personnalité civil et de l'autonomie financier. Elle a été crée en 1976 par
arrêté du ministre de l'intérieur n° du 10-029-1976.

Depuis sa création la régie ne gère que la distribution de l'eau potable à l'intérieur


des périmètres urbain et ruraux de la province de Settat, mais en octobre 1998, la
commune urbaine de Settat a décidé de transférer la gestion du réseau
d'assainissement liquide de la ville Settat à la RADEEC. La gestion de ce service est
commencée en 3/12/1998 par la régie

B - FICHE THECHNIQUE :

Raison sociale : R.A.D.E.E.C

Forme juridique : Etablissement public à caractère


industriel et commercial

Date de création : 29/10/1976


Activités : Distribution d'eau potable & Assainissement liquide

Siège : BD Mohamed V, Quartier administrative, BP: 3, Settat.

E-mail : radeec@maroconline.com

Effectifs : 169 dont 20 cadres, 35 agents de maîtrise, 114 agents d'exécution.

Capital : 39310 Millions de Dirhams.

C - L'organisme actuel de la RADEEC

Partie II

Présentation
De La

R.A.D.E.E.C

A - SECRETARIAT DE DIRECTION :

Au sein de la RADEEC, le secrétariat joue le rôle d'intermédiaire entre le directeur,


les services, les cellules et les bureaux, il est chargé de :

Ø L'accueil des abonnés en cas d'urgence

Ø L'envoi et la réception des fax

Ø L'affectation du courrier « arrivée »au bureau d'ordre

Ø L'organisation d'un agenda pour les réunions et les audiences

Ø Le classement des documents suivants : fax départ et arrivée, facture,


lettre « personnelles », les articles de journaux.

Ce service soumet à l'attention du directeur tout le courrier qui doit être signé ou
commenté.

B - SERVICE RESSOURCES HUMAINES :

Ce bureau a pour mission de mettre à la disposition de la régie les moyens humains


nécessaire .elle doit concilier l'efficacité de la régie et les aspirations du personnel
.on peut cependant dégager 4 principaux domaines de la fonction :

Ø Gestion administrative du personnel

Ø Gestion de la rémunération du personnel

Ø Gestion des affaires juridiques et assurances

Ø Gestion de la formation et recyclage

Ø Relations avec les organismes sociaux (CCR, CMSS, COS, CNSS)

L'effectif de la régie au 31 décembre 2005 est de 148 agents répartis par catégorie
professionnelle comme suit :

Cadre et hors cadre 23


Maîtrise 29
Exécution 96
Taux d'encadrement s'élève à 15% alors que celui de la qualification atteint 20%

La répartition de l'effectif de la régie par ancienneté est présentée dans le tableau et


le graphe ci-dessous :

Ancienneté cadre maîtrise exécution Total pourcentage


1-10 9 4 18 31 20.95
11-20 4 11 54 70 47.30
21-30 10 13 20 43 29.05
+30 ans 1 3 4 2.70
Total 23 29 96 148 100.00

C - SERVICE INFORMATIQUE ET
COMMUNICATION

Les principales tâches assurées par le service informatique à la RADEEC peuvent se


résumer comme suit :

Ø Etude et développement des applications de gestion dans le but d'améliorer la


qualité et le délai de réalisation des tâches dans différents services de la régie.

Ø Administration du réseau informatique local afin d'assurer la sécurité et la


confidentialité des données partagées entre différents utilisateurs du système
informatique de la RADEEC.

Ø Editions périodiques de masse à savoir la facturation dans les deux secteurs eau
et assainissement, les bulletins de paie, les fiches de compte.

Ø Formation et initiation des utilisateurs pour faciliter la manipulation de l'outil


informatique à la régie

Ø Installation, configuration de toute sorte de support informatique au sein de la


RADEEC

I- LES OUTILS LOGICIELS ET SYSTEME

Les différents operating system et logiciels utilisés par le service informatique sont
les suivants :
1) Les systèmes d'exploitation :

v Novell netware4.10 (réseau)

v Windows 2000 SERVR (réseau)

v Windows 2003 SERVR (réseau)

v Windows 95/98/XP

v MS DOS 6.22

2) La bureautique :

v Microsoft power point

v Microsoft EXCEL

v Microsoft WORD

3) Système de gestion des bases de données :

v DBASE 6

v ORACLE

v MICROSOFT ACCESS

D - GESTION DES AFFAIRES JURIDIQUES :

Le service juridique fait partie des services administratifs de la RADEEC, il est


chargé de tenir les documents et textes de la RADEEC notamment :

v Le statut du personnel

v Le règlement intérieur de la RADEEC

v Les circulaires

v Les cahiers de charges eau et assainissement

Le responsable du service juridique assiste aux réunions des évaluations des


terrains, bornages des parcelles, .... Il se préoccupe de toutes les opérations d'ordre
administratif concernant l'expropriation des terrains.

LES PRINCIPAUX DOSSIERS JURIDIQUES :


Solde du service juridique, arrêté au 30/04/2009, est de 5927129.90dh.

Dossiers litigieux, le solde au 30/04/2009, s'élève à 293214.63dh.

Chèques rejetés, le solde au30/04/2009, est de 16635.00dh.

Dossiers assurances relatifs aux accidents de travail de la RADEEC, AU 30/04/2009,


est de 7629.63dh.

Solde du bureau contentieux au 30/04/2009 est de 644688.61dh.

Le tableau suivant exprime le pourcentage de chaque dossier :

DOSSIERS POURCENTAGES
Dossiers contentieux 10.88%
Dossiers assurances 0.13%
Clients douteux 4.95%
Chèques et effets rejetés 84.04%

E- DIVISION TECHNIQUE EAU ET


ASSAINISSEMENT :

Parmi les socles de la pyramide RADEEC émerge le service eau et assainissement


qui supporte de grandes tâches tel que la qualité d'intervention lors des réclamations
et le suivi du rendement du réseau eau , en réduisant ainsi les pertes en matière des
achats d'eaux revendues.

I- BUREAU D'ETUDES :

Le bureau d'étude s'acquitte les taches suivantes :

Ø Etude préliminaire des lotissements

Ø Préparation des dossiers d'exécution de projet

Ø Etablissement des éléments quantitatifs de devis avant valorisation

Ce bureau se divise en deux sections

1) Section d'études générales :

Cette section a pour une mission principale, l'étude préliminaire de projet, ces études
permettent principalement de dégager les éléments nécessaires pour établissement
de devis relatif à l'alimentation d'eau potable des projets étudie, à savoir :

v le calcul de besoin

v Le dimensionnement de réseau

Une fois les études préliminaires achevées et le devis règle, un numéro de travail est
attribué pour constituer le dossier d'exécution du lotissement et commencer ces
travaux de topographie et de piquetage.

2) section programmation :

Cette section a pour attribution principale l'établissement des mètres pour l'AEP :

§ Des branchements individuels.

§ Des administrations.

§ Des immeubles.

§ Etc.

II- BUREAU DE TRAVAUX :

Le bureau travaux assure le suivi des différents travaux effectués par la régie à
savoir :

Equipement de lotissements, les travaux de maillage et de renforcement

Les extensions et les branchements es différents calibres

La procédures de travail au sein de ce bureau se présente comme suit

Bureau étude

Dossier d'exécution

Bureau équipement

Section travaux neufs

Vérification du nivellement du piquetage et obstacles

Suivi des chantiers


Bureau Etude

Plan de recollement pour la mise à jour du réseau

Bureau Exploitation

((Cession)) du réseau après sa mise en service

III- BUREAU EXPLOITATION

Le bureau exploitation est chargé les taches suivantes :

Ø Assurer la continuité du service de l'ensemble du réseau

Ø Entretien préventif (détention de fuites, vérification de vannes , dégagement des


bouches à clés ...)

Ø Entretien curatif (dépannage, manoeuvre des vannes...)

Ø Le suivi de la qualité d'eau par des prélèvements réguliers

Ø Le suivi des niveaux des réservoirs et du programme des pompes

IV- BUREAU COMPTEUR :

Le bureau compteur a pour attributions :

Ø Les poses de compteurs relatives aux nouveaux branchements

Ø Les poses de compteurs relatives aux nouveaux contrats d'abonnement.

Ø La substitution des compteurs réclamés défaillants.

Ø La dépose des compteurs suite à la réception des bons de résiliation provenant du


service commercial.

F - SERVICES MOYENS GENERAUX :

Le service moyens généraux a pour fonction de procurer a la régie dans les meilleur
conditions de qualités, de coût, de délais et de sécurité, les matières et les
fournitures composantes et outillages et équipements dont la Régie a besoin pour
ses activités.

La mission essentielle de ce bureau est de fournir à la Régie le matériel et de la


fourniture indispensable au bon fonctionnement du service.

L'acquisition de la fourniture et matériel s'effectue par simple bon de commande


lorsque la valeur ne dépasse pas 100.000 DH. Dans le cas contraire l'établissement
du marché approuvé est obligatoire.

Pour les travaux on procède au lancement des appels d'offre avant qu'ils soient
exécutés. A cet égard on distingue trois types d'appels d'offres :

Ø Appels d'offre ouvert ou restreint.

Ø Appel d'offre avec présélection.

Ø Marché sur concours.

La disposition en permanence des matériels et des fournitures, dans les bonnes


conditions exige du bureau approvisionnement à :

Ø Connaître les marchés et les sources d'approvisionnement pour toutes les


catégories d'achats.

Ø Collaborer à la définition et spécification des produits à acheter.

Ø Chercher et sélectionner les fournisseurs et négocier avec eux.

Ø Programmer et passer les commandes d'achats à temps.

Ø Suivre les livraisons de commandes.

Ø Gérer les stocks

La gestion de stocks consiste en :

Ø La réception du matériel

Ø Le stockage du matériel

Ø La mise à disposition aux équipes utilisatrices

Ø Mouvement du matériel

Chaque matériel est pourvu de sa propre fiche (fiche de mouvements de stock) et


port un numéro de nomenclature. Tous les mouvement de stocks (réception, sortie et
rentrée) se font par le biais des bons de mouvement de magasin. On distingue trois
types de bon de mouvement de magasin :

1) bon de réception : qui représente une entrée approvisionnement (alimentation de


stock pour ne pas atteindre le stock critique) pour le matériel couramment utilisé.

2) Bon de sortie : qui représente une sortie approvisionnement (réclamation d'un


matériel par service donnée). Il est établi pour chaque livraison du matériel à l'équipe
utilisatrice, il comporte :

Service demandeur - date - imputation - désignation - code d'article - quantités


livrées

3) Bon de récupération : qui représente la récupération par le magasin du matériel


utilisé ou non par le service technique.

Réception du matériel :

A la réception du matériel

Ø Vérification état et quantité

Ø Aviser le service demandeur pour contrôle qualitatif.

Ø Si le matériel conforme, ils pris en charge par le service de gestion de stock.

Ø Etablissement d'un avis de réception (bordereau de réception) en trois


exemplaires visés par le chef magasinier.

Ø Transmission du bordereau de réception en deux exemplaires aux services


approvisionnement et comptabilité matière.

Ø Co charge du matériel sur fiche de stocks.

I- BUREAU TECHNIQUE :

Le bureau technique s'acquitte des taches suivantes :

Ø L'entretien des divers bâtiments et immobilisations de la Régie,

Ø Le suivi et l'entretien du parc Auto,

Ø Le suivi des stations de pompage et de surpression.

G - SERVICE COMMERCIAL

L'activité commerciale de la RADEEC a connu une amélioration certaine au cours de


l'exercice 2005 ceci étant du en premier lieu à l'augmentation du tarif proportionnel et
à l'importance des prestations facturées au tiers.

C'est le service miroir de la régie puisqu `il reflète la nature des relations avec les
clients. La satisfaction du client est le principal objectif de ce service qui n'hésite pas
à lui fournir toutes les renseignements nécessaires ainsi répondre à toute sorte de
demande le concernant, on peut distinguer 3 principales demandes.
I- DEMANDE DE BRANCHEMENT :

Cette demande est faite par le client ayant en sa possession un lot avec autorisation
de construction et qui veut faire un branchement d'eau et d'assainissement.

Pour répondre à sa demande il doit être muni des pièces suivantes :

v contrat d'achat

v plan de maison

v autorisation de construction

v CIN

Une fois présentes l'agent commercial remplit la demande de branchement sur le


réseau de distribution eau et assainissement qui sera signé par l'abonné ensuite livré
à la sous caisse qui détermine les frais de branchement à payer par l'abonné

Chaque demande de branchement doit être enregistré au bureau d'ordre avant d'être
transmise au service eau pour établir un devis de branchement

II- DEMANDE DE COMPTEURS SUPPLEMENTAIRES :

III- DEMANDE D'ABONNEMENT :

L'abonnement est un contrat en vertu duquel la régie s'engage à fournir l'eau potable
à l'abonné qui s'engage de sa part à régler les factures de consommation on
distingue trois types d'abonnement :

v Abonnement \u224· usage domestique

Dans ce cas l'abonné doit préciser l'acte de propriété et l'autorisation du propriétaire


en cas de location ainsi que la CIN et le règlement des frais de la police
d'abonnement

v Abonnement administratif

L'abonnement des administrations suit la même procédure que celle d'usage


domestique mais sans frais d'abonnement.

v Abonnement provisoire

Il souscrit pour une durée limitée ne dépassant pas 9 mois ; ils sont généralement
demandés par des chantiers.

IV- RESILIATION :

La résiliation consiste à l'annulation du contrat reliant l'abonné avec la régie, et qui


peut avoir plusieurs origines.
Ø l'abonné : dans ce cas il demande la résiliation du client en présentant sa CIN, la
police d'abonnement et la dernière quittance en cours d'encaissement pour que
l'encaisseur vérifie le paiement ,puis on procède à l'élaboration d'une quittance et
après coupure d'eau dans un délai de 15 jours.

Ø Le non paiement : on procède à cette résiliation en cas de non paiement des


quittances et après coupure d'eau dans un délai de 15 jours

Ø Défaut de raccordement : c'est le bureau chargé des poses des compteurs qui
n'ont pas été posé par défaut de raccordement dans un délai de 3 mois à compter de
la date de signature du contrat d'abonnement

Une fois l'agent concerné reçoit la fiche de résiliation il établit un relevé de compte
sur lequel il fait la différence entre le montant calculé et la provision payée au début
de l'abonnement, si l'abonné est débiteur, il doit régler la dette à la régie si c'est le
contraire la régie lui verse la différence

V- LA FACTURATION :

La déclaration et préparation du résultat de la facture se feront à la clôture du mois


(n-1) afin de connaître le nombre de mètres cubes consommés par chaque abonné.

Pour cela on procède à une lecture des compteurs qu'on appelle « relevé d'index »

Les montants relatifs à l'eau et l'assainissement sont édités sur la même facture et
dont le montant dû du service assainissement est calculé sur 20% du cubage d'eau
consommé.

H- SERVICE ADMINISTRATIF ET FINANCIER

Le service administratif et financier à pour tâche l'enregistrement comptable de


toutes les opérations effectuées par la régie.

Vu l'importance de ce service il est subdivisé en trois cellules :

I- LA CELLULE COMPTABILITE GENERALE :

Cette cellule a pour mission l'enregistrement et l'analyse et l'analyse comptable de


toutes les opérations de la régie (entrée/sortie) au jour le jour.

En utilisant dans ces enregistrement des journaux auxiliaires : journal achat, journal
vente, journal de banque, journal d'opérations diverses etc...., ensuite on reporte ces
enregistrements dans la grand livre auxiliaire.

Après l'établissement des journaux auxiliaires, l'agent comptable doit saisir ces
comptes mouvementés sur un logiciel comptable appelé FAIRCOMPT conçu pour la
tenue de la comptabilité générale, analytique ainsi que budgétaire.
II- LA CELLULE COMPTABILITE TRAVAUX :

Elle s'occupe à donner un numéro de travail pour chaque devis destiné au service
technique et de vérifier les calculs du dit devis.

Une fois que le travail est terminé, ce bureau établi le bulletin de terminaison du
travail, pour procéder à une comparaison entre les devis réglés par l'abonné d'une
part et les bons de sortie du magasin de la régie d'autre part.

Ensuite, on procède à l'élaboration de la facture finale tout en la détaillant sur les


comptes comptables de la RADEEC.

III- LA CAISSE PRINCIPALE :

La caisse a pour mission de totaliser et de centraliser les recettes du réseau de


distribution d'eau potable de la ville de SETTAT et les réseaux des centres. Ce
bureau a une relation directe avec le guichet et plus précisément le sous -caissier qui
verse les montants encaissés chaque fin de journée accompagnés des bordereaux
de recettes appropriés à chaque opération et les reçus de paiement.

La caisse a également des relations avec les encaisseurs qui sont considérés
comme les clients de la RADEEC .En effet, ils sont redevables des montants de
toutes les quittances qui sont à leur disposition

Le versement s'effectue à l'aide d'un carnet de versement et un bordereau de


recettes des encaisseurs .enfin, le responsable de la caisse procède à l'écriture
comptable de chaque opération.

IV- LA CELLULE COMPTABILITE ANALYTIQUE ET BUDGETAIRE :

La comptabilité analytique est une technique de comptabilisation des charges et des


produits dans le but de calculer et maîtriser les coûts de revient des produits ou des
services réalisés par l'entreprise.

Par opposition à la comptabilité générale qui constate les charges et les produits par
nature, la comptabilité analytique les enregistrements par destination.

La comptabilité analytique a pour objet :

· de faire apparaître les éléments pouvant contribuer à la détermination du prix de


vente des produits, ou au contrôle de leur rentabilité et de fournir en cas de besoin
des éléments justificatifs de facturation d'objets, de produits ou de service.

· De permettre l'examen des conditions internes de l'exploitation par : l'analyse des


charges d'exploitation et d'observation de leur évolution, la comparaison de ces
charges à des prévisions ou à des normes préétablies et l'analyse des écarts et la
recherche de leurs causes.

· De fournir à l'entreprise les bases d'évaluation de certains élément de son actif


(immobilisations ou travaux faits par l'entreprise pour elle -même), stocks, encours,
etc.

Partie III : Activités

De la

R.A.D.E.E.C

A : PLAN QUINQUENNAL 2006-2010 :

Pour accompagner le développement de la ville de Settat et les centre gérés par la


RADEEC et garantir une desserte convenable en l'eau et assainissement des clients.

La RADEEC a programmé la réalisation des projets d'eau potable durant la période


quinquennale 2006-2010 dont le montant global s'élève à 113924250 dh.

En ce qui concerne le secteur d'assainissement liquide, la RADEEC a prévu la


réalisation de projets dont le montent global s'élève à 194241780 dh relatifs à la
période quinquennal 2006-2010.

I- SECTEUR EAU POTABLE :

Le programme d'investissement projet par la RADEEC permettra essentiellement


l'extension du réseau de distribution d'eau potable pour suivre le développement
urbanistique de centres et de pallier aux défaillances actuelles du réseau ( manque
de pression ) et améliorer son fonctionnement , à savoir :

Ø Réhabilitation des conduites vétustes, notamment celles en fonte grise et des


anciennes conduites en amiante de ciment, dont l'age dépasse 40 ans.

Ø Renforcement de la capacité de stockage pour assurer une autonomie suffisante


et éviter les perturbations de l'alimentation de l'eau potable en période de pointe et
en cas de coupures prolongées de la production.

Ø Extension et perfectionnement des équipements hydromécaniques des


branchements abonnés en acier galvanisé et en plomb.

Ø Equipement des cellules de cartographie numérique et mise à jour de plans,


notamment l'acquisition de matériel informatique adéquat.

Ø Amélioration du contrôle de la qualité de l'eau.


II- SECTEUR ASSAINISSENT

1) Ville de Settat :

Le projet d'assainissement liquide de la ville de Settat retenu, a pour objectif de :

Ø pallier aux défaillances actuelles du réseau.

Ø Raccorder les zones en cours d'urbanisation.

Ø Limiter les problèmes liés aux inondations.

Ø Traitement des eaux usées.

2) Centres de deroua, sidi rahal - plage et soualem - sahel :

Les travaux de la tranche urgente dégagés par les études du plan directeur

D'assainissement liquide il permettra la réalisation des prestations suivantes :

Ø La réalisation des réseaux primaires et secondaires d'assainissement en système


séparatif, y compris connexion des lotissements existants actuellement branchés sur
des fosses septiques individuelles.

Ø Stations de traitement des eaux, par lagunage naturel.

Ø Réalisation des ouvrages de collecte et d'évacuation des eaux pluviales.

Ø Réhabilitation du réseau vétuste.

B : FOURNISSEUR SDE LA RADEEC

· Office Nationale de l'Eau Potable (ONEB) : pour alimenter partiellement la ville de


Settat et totalement les centre de sidi aidi, oulad mrah, oulad said, tlat loulad et oulad
abbou.

· Société des Eaux de Oum Rabia (SEOR) : pour alimenter les centres de soualem et
sidi rahal.

· Lyonnaise des Eau de Casablanca (LYDEC) : pour alimenter le centre de deroua.

C : PARTENAIRES FINANCIER de la RADEEC

· Banque Marocain de Commerce et Industrie (BMCI).

· La trésorerie générale de royaume.


· Crédit Agricole.

D - ACTIVITÉ DE LA REGIE :

La RADEEC est chargé d'assurer deux types de services :

· La distribution de l'eau potable.

· Le service d'assainissement liquide.

I- LA DISTRIBUTION DE L'EAU POTABLE :

La régie est chargée la distribution de l'eau potable dans les centres suivants :

· Ville de Settat

· Centre tlet louled

· Centre d'oulad m'rah

· Centre d'oulad abbou

· Centre soualem - sahel

· Centre sidi rahal - plage

· Centre deroua

· Centre guisser

· Centre ras el ain

· Centre oulade said

· Centre sidi el aidi

1) La production de la RADEEC en 2005

La régie possède des ressources propres (AIN NEZZAGH, AIN SETTAT) et les
ressources fournies par l'ONEP, la qualité d'eau potable fournie est enregistrée par
des appareils de mesure placées à la sortie des ressources et l'entrée des ouvrages
de réception dont les indicateurs sont relevés au premier de chaque mois en
présence des représentants, des fournisseurs et de la RADEEC.

La production totale de l'eau potable durant l'année 2005 a connue une


augmentation de 2,97% par rapport à 2004.

Le tableau ci après présente l'évolution au cours de cinq dernières années de l'eau


amenée, de la production propre, des achats auprès de (ONEP, SEOR et de
LYDEC) de l'eau facturée et des pertes d'eau

2001 2002 2003 2004 2005


Eau amenée (m3) 8212601 7966313 8295919 8295612 8541850
eau produite (m3) 1886639 1784407 1695259 1607204 1295117
Eau achetée (m3) 6325962 6181906 6600660 6688408 7246733
Eau vendue (m3) 6598552 6454874 6715172 6742695 6769972
Eau perdue (m3) 1614049 1511439 1580747 1552917 1771878

2) Structure de consommation en 2005

1ére tranch 2éme tranc 3éme tranc 4éme tranc Industrie Préférentie Total
e he he he ls ls
Vente 2405795 1372422 428092 1166809 1175667 221187 676997
s en 2
m3

3) clients de la régie :

2001 2002 2003 2004 2005


Clients 29974 31874 34011 35708 36110

4) qualité de l'eau :

Les missions assurées en interne comprennent en particulier les autocontrôles


quotidiens des taux de chlore des eaux distribuées au niveau des entrées et sorties
des ouvrages de production et au niveau du réseau de distribution

Depuis nombreuses années, la régie confie le suivi des analyses des eaux qu'elle
distribue au laboratoire de Casablanca portant actuellement le nom de DARELMA
La RADEEC procède chaque année au nettoyage des réservoirs de stockage des
eaux.

5) L'économie de l'eau potable :

Témoin de l'efficacité des actions entreprises par la RADEEC pour l'économie de


l'eau le rendement de l'eau potable est maintenu à 80% en 2005.

La régie est appliqué l'ensemble des techniques pour économiser l'eau potable, on
retrouvant :

v Acquisition des moyens de détection des fuites

v Entretien et suivi du réseau d'eau potable

v L'application de la politique de tranche cette politique décompose la consommation


à quatre tranches comme dans le tableau suivant :

Tranche Volume Tarif Eau Tarif

En m 3 En m 3 Assainissement En

m3
1 ère 0-8 2. 63 0. 65

2 éme 8 - 20 6. 86 1. 43

3 éme 20 - 40 7. 53 2. 73

4 éme +40 7. 58 2. 73

6) faits marquants 2005 :

Le programme d'investissement réalisé par la RADEEC a permis principalement la


réalisation des projets suivants :

ü Renforcement du réseau primaire d'eau potable de la ville de SETTAT

ü Renforcement du réseau primaire d'eau potable du centre sidi RAHAL.

ü Réalisation d'une station de suppression a OULED M'RAG

ü Renouvellement des équipements électriques des stations de pompage

ü Travaux de viabilisation du lotissement KEILLEZ (3éme tranche)

II- LE SERVICE D'ASSAINISSEMENT LIQUIDE :

le service d'assainissement liquide a pour objet d'assurer le service public relatif à la


collecte, au transport et à l'épuration et rejet des eaux usées et pluviales dans les
conditions précisées par le cahier de charge. Dans la ville de Settat, la RADEEC
assure les services suivants :

ü L'entretien du réseau d'assainissement, des stations, relevage, de pompage et


d'épuration d'eaux usées.

ü L'étude et la réalisation des travaux de renouvellement et extension de tous les


ouvrages et toutes les canalisations et les installations du service ainsi que
l'acquisition des terrains et servitude nécessaire.

ü Réalisation des branchements particuliers.

ü L'organisation et la gestion sur le plan technique, administratif, comptable et


commercial du service assainissement.

1) les moyens de l'exploitation

Moyens Véhicule hydro Aspiratrice Moto pompes Pick Camion


d'exploitation cureuses vide cave up benne
Nombre 8 2 1 2 1 1

2) Eau facturée et usagers :

Ø les ventes

1ére 2éme 3éme ADM, CL, et Industriels et Total


tranche tranche tranche ORG publics bains maures
Eau 2070422 1170123 703349 956613 1208672 6109179
facturée
m3

Ø LES CLIENTS

Les clients : nombre d'abonnés assainissement

1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005


CLIENTS 19188 19773 20576 21390 22507 29506 31663

3) Qualité du service :

Depuis la date de la prise en charge du réseau d'assainissement liquide de la ville de


SETTAT en décembre 1998, la RADEEC a procédé à une large compagne de
diagnostic et de curage du réseau d'assainissement liquide et à lancé en 2000 les
études d'avant projet détaillé et établissement des dossiers d'appel d'offre.

4) Faits marquants 2005 propre à la ville SETTAT :

v Travaux d'extension et de renforcement du réseau d'assainissement de la ville de


SETTAT.

v Travaux de réhabilitation du réseau d'assainissement à la ville de SETTAT

v Travaux de déplacement du réseau d'assainissement

v Réalisation d'un dalot pour la zone universitaire de SETTAT

E - Organisation DE LA REGIE

I- LES ORGANES DE GESTION

3) Le conseil d'administration :

Il est composé de huit membres élus (municipalité de SETTAT et communes de la


province) et de quatre administrateurs représentant l'administration centrale
notamment le ministre de l'intérieur, le ministre de l'agriculture et de la pêche
maritime.

4) Le comité de direction :

Le comité de direction est chargé dans l'intervalle de réunions du conseil


administratif, de suivre la gestion de la régie et éventuellement de régler les

Questions pour lesquels il a reçu délégation du conseil d'administration, il comprend


les membres suivants

v Président du syndicat intercommunal de la RADEEC

v Président du conseil municipal de la ville de SETTAT

Assiste également aux séances à titre consultatif :

l'ingénieur municipal ou provincial

le contrôleur financier de la régie

le directeur de la régie

Le directeur de la RADEEC assure sous l'autorité et le contrôle du conseil


d'administration et du comité de direction le fonctionnement de la régie.
II- REUNION DES ORGANES :

Chaque fin mois, une réunion se tient entre le directeur, les chefs de services, les
chefs de bureaux et les chefs de zones afin d'étudier les points suivants :

Suivi des indicateurs de performance de la régie ;

Situation de l'alimentation d'eau potable à Settat et centres ;

Examen du rapport mensuel préparé par l'audit interne ;

Ø Les recettes et dépenses de la régie ;

Ø Les réalisations budgétaires par rapport aux prévisions ;

Ø Le suivi et recouvrement des arriérés de la régie ;

Ø L'avancement des chantiers et travaux encours ;

Ø L'examen des problèmes de gestion ou d'exploitation.

Partie IV : les missions effectuées

A- SERVICE DE LA FISCALITÉ :

I- EFFECTUE UN ETAT DE RAPPROCHEMENTS :

Après la réception de relevé de compte des partenaires financiers (BCI ou Crédit


agricole), on fait une comparaison entre le relevé de compte et le journal bancaire de
la régie. Cette tache permit de connaître :

v Les chèques encaissés en cas d'émission des chèques par la régie pour
l'encaissement.

v Les chèques décaissés en cas que la régie paie les fournisseurs, l'immobilisation,...

v Les nouveaux virements qui sont effectués soient par les clients de la régie ou par
la régie elle-même.

Enfin, on peut dire que l'état de rapprochement n'est qu'une méthode de correction et
de concordance entre la banque et la régie.

II- CALCUL ET DECLARATION DE LA TVA DE MOIS JUILLET

La RADEEC fait une déclaration mensuelle parce que son chiffre d'affaires de
l'année est dépasse de l'année 1000000dh.

La régie applique le régime des encaissements : selon ce régime, la taxe facturée à


un client ne devient exigible au trésor qu'après son encaissement , ce-ci conforme
au article 10 stipule « le fait générateur de la taxe sur la valeur ajoutée est constitué
par l'encaissement total ou partiel du prix des marchandises, des travaux ou
services ».

1) Déclaration mensuelle de mois juillet suivant le régime d'encaissements :

- TVA facturées encaissées pendant le mois juillet

- TVA récupérables sur immobilisations décaissées pendant le mois juillet

- TVA récupérables sur charges décaissées pendant le mois juin

= TVA DUE À PAYER

La TVA doit payer avant la date limitée par le ministre de finances et d'impôts pour
éviter la pénalité de retarde de paiement.

I- DECLARATION DE L'IMPOT SUR LE REVENU (IR) :

Cette tache est commencée par la vérification du calcul de IR pour chaque salarié
parce que ce calcul est fait par le service du personnel qui établit les bulletins de
paie. Après la vérification, on collette la somme de IR due des salariés pour faire une
déclaration porte sur une fiche spéciale de l'IR.

B- SERVICE DE LA COMTABILITE GENERAL

a) Classification des factures et pièces justificatives

b) Vérification du calcul des différentes factures et devis

c) Enregistrement des différentes opérations, factures et devis effectué par la régie


dans le journal comptable.

d) Saisi du journal pour fournir aux autres services les informations nécessaires pour
effectuer leurs taches.

e) Etablissement de la journée qui décrit l'ensemble des recettes de chaque jour.

C - SERVICE DE COMPTABILITEANALYTIQUE :

3) Etablissement de fiche de travaux :

Cette tache est commencée par :


v Réception des devis du service de la comptabilité générale

v Codification des devis (travaux)

v Comptabilisation du montant, du nom, du prénom, d'adresse et du code

v Etablissement de la fiche de travaux : ce fiche a pour objet d'établir le bon de sortie


par le bureau technique

v Enregistrement de la date et du numéro de bon de sortie ce-ci a pour objet de


contrôler le magasin et la réalisation des travaux et faire inventaire physique de
stocks.

4) effectue un état de rapprochement :

C'est une comparaison entre les montants encaissés par l'encaisseur et celui
enregistrés, ce travail a pour objet de contrôler la caisse des et les encaisseurs.
Donc on peut constater 3 cas :

v Si le montant encaissé = le montant enregistré n'a aucun problème

v Si le montant encaissé est supérieur au le montant enregistré il faut enregistrer la


différence au crédit de la régie, c'est une dette sur la régie.

v Si le montant encaissé est inférieur au le montant enregistré il faut enregistrer la


différence au débit de la régie, c'est une dette sur la créance.

5) établissement de suivi budgétaire au 30/06/2009:

6) Chaque mois dégage des budgets (budget d'approvisionnement, budeget de


fourniture, budeget d'immobilisation,...) donc l'objet de cette tache est de suivre la
réalisation budgetaire de 2006 qui est déjà prévu .En calculant le montant de chaque
budget, le cumul avec les mois precédant et le pourcentage de réalisation.

Partie V : conclusion et
suggestions
Ce sont diverses remarques et observations que j'ai relevées durant la période de
mon stage.

Les critiques à faire tiennent de diverses contraintes de la gestion auxquelles la régie


est confrontée actuellement, elle-mêmes liée à la complexité de l'organisation.

On peut citer les remarques suivantes :


- Quelques responsabilités restent attachées exclusivement à certaines personnes.
L'absence de celles-ci peut perturber ou retarder le travail des autres membres. Ceci
est le cas pour . Ceci est contraire au principe de responsabilisation. Les
responsabilités doivent être déléguées de plus en plus.

CONCLUSION
Cette année, il nous a été possible de mettre en application nos acquis théoriques et
d'apprendre énormément au stage.

C'est un terrain propice pour nous permettre de développer nos qualités personnelles
et professionnelles ainsi que notre capacité.

Ce stage a été pour moi une expérience riche, dans la mesures ou il m'a permet de
confronter le monde du travail et m'a aider à dépasser le stade de l'enseignement
théorique et à m'engager dans un milieu professionnel pratique.