Vous êtes sur la page 1sur 18

Comment réduire l'empreinte écologique

du tourisme méditerranéen

Olivier Neuckens
Document de travail
18 Aout 2019

Logo du site et projet

Introduction générale
1) Description du projet
2) Le Jeu-concours
2.1) L’adhésion au jeu-concours pour les touristes
2.2) Utilisation de FACEBOOK
2.3) Générer une motivation pour les « pro » (RHRL) ?
MOTIVER LES PROFESSIONNELS DU TOURISME
L’ARGUMENTAIRE COMMERCIAL
3) Le contexte
3.1) Le tourisme met en danger l’environnement marin et littoral
3.2) Principe du projet i-LITTORAL
4) La communication
4.1) Quels médias pour l’insertion du lien vers le site i-LITTORAL ?
4.2) Les Newsletters
4.3) Utilisation de l’e-mail marketing

5) Création ou utilisation des connaissances


5.1) Un contenu adapté à chacun
5.2) Comment développer de manière collaborative les connaissances ?

6) Les ressources humaines et financières


6.1) Les ressources humaines nécessaires
6.2) Le Modèle économique (Business Plan)

Introduction générale

Une innovation sous forme de jeu-concours dans le tourisme durable


Domaines d'application : le littoral français ou une aire plus restreinte
Sensibiliser avant et après les séjours au sein du e-tourisme, ça c'est nouveau !

Le projet nommé i-Littoral est une innovation dans le domaine du tourisme durable
se présentant sous la forme d'un jeu concours source de motivation. Ce dernier
s’appuie sur des informations environnementales du littoral et de la mer
Méditerranée. Il doit fonctionner avec un site internet à créer (option n°1) ou qui
existe déjà (option n°2) relatif à la connaissance, la sensibilisation et aux bons
comportements en milieu marin et littoral de la Région SUD et Occitanie (en France)
pour leur protection et valorisation. Le périmètre d'action peut être initialement plus
faible (TPM :Toulon Provence Méditerranée, Aire d'influence du Parc National de Port
Cros, une commune comme Hyères ou Toulon etc...).

Une grande place sera faite aux photos et vidéos, les vecteurs les plus prisés de la
diffusion de l'information.
Retour au sommaire
Le choix initial (option 1) est de créer un nouveau site web avec WordPress : le site i-
Littoral
Il permettra de sensibiliser en ligne les touristes avant, pendant et après leurs
vacances grâce au potentiel du web marketing (un formulaire à remplir avec la
plateforme Mailchimp en particulier et l’utilisation de FACEBOOK) pour un impact
positif au moins décuplé voire plus.
Si le projet très modulable s’appuie plus tard sur un site de sensibilisation déjà
existant, il ne serait pas illusoire de multiplier le nombre de lecteurs par dix et de
toucher des touristes qui ne l'avaient pas été encore.

Les sites internet comme ceux de la Région SUD: « Ecogeste » ou « Inf’eau Mer » .
Retour au sommaire

Une innovation sous forme de jeu-concours dans le tourisme durable


Domaines d'application : le littoral français ou une aire plus restreinte
Sensibiliser avant et après les séjours au sein du e-tourisme, ça c'est nouveau !

1)Description projet

Pour organiser ses séjours, les sites utilisés ne parlent jamais de


l'environnement !

Et cela est dangereux pour la pérennité et l'intégrité de l'environnement

Des voyages et vacances mis en place à distance grâce à internet c’est l’e-tourisme.
Les tour-operators classiques perdent beaucoup de clients et la tendance est au
développement de ce type de projet (e-tourisme) . Mais ce sont des sites web de
loisirs entre autres qui ne parlent pas de l’Environnement, de son importance pour le
bien être de tous et de sa fragilité. Donc un environnement menacé par le tourisme
qui dégrade s’il est fait sans conscience. Voici ici une solution inédite qui pourrait
réduire cet impact, l'empreinte écologique en fait et de favoriser une économie saine,
éthique et respectueuse du volet environnemental mais aussi culturel.
Retour au sommaire

Pour organiser ses séjours, les sites utilisés ne parlent jamais de l'environnement !
Et cela est dangereux pour la pérennité et l'intégrité de l'environnement littoral et marin

2)Le Jeu-concours

• Un jeu-concours pour motiver les touristes à lire le site i-littoral


• La récupération des e-mails lors du jeu concours

C’est le fondement du projet car il lui permet de devenir plus motivant pour les cibles.
Il est simple de réaliser ce type de montage et cela permet aux participants de gagner
des lots attractifs preuve de leur lecture du site web « i-littoral » à créer .
PM : Ou trouver les lots ? associer des sponsors publicitaires et entreprises eco-
compatibles avec la démarche du projet
Retour au sommaire
Pour ce faire, on crée un site promu par les réseaux sociaux (Facebook Twitter,
youtube et Instagram) a minima qui explique le jeu concours et on récupère en même
temps les adresses e-mails des internautes s’étant inscrits sur une page d’atterrissage
grâce à un logiciel comme Mailchimp (pour une sensibilisation qui peut se poursuivre
après les vacances voire avant les prochaines )

2.1) L’adhésion au jeu-concours pour les touristes

• Pour obtenir des inscrits passer par une campagne facebook et/ ou de
promotion du site i-littoral sur les sites touristiques
• La deuxième option est la plus gourmande en temps
• Prévoir une aide pour les acteurs professionnels à l'insertion du lien
• Le rôle de l'envoi des newsletters et des jeux concours successifs

Elle se fait de deux manières possibles:


Retour au sommaire
1) en suivant le lien et logo du site i-Littoral sur les sites partenaires
( réservation, hébergement, restauration, loisirs= « RHRL »…) et en remplissant
le formulaire intégré très simple créé...
(e-mail et prénom avec mailchimp par exemple, logiciel puissant reconnu et
générateur automatique de messages conditionnels) tout en suivant les
recommandations du RGPD.

2) ou par la publicité payante réalisée sur Facebook et dirigée vers le site i-Littoral et
son formulaire (intégré au sein de la page d’atterrissage en page d'accueil entre
autres).
///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
Retour au sommaire
1) La sensibilisation se fera dès l’insertion du lien et logo à créer sur le site de l’acteur
touristique (cf RHRL)
2) Le recrutement des joueurs se fera aussi par facebook (filtrage par résidents de
vacances par exemple ou campings etc… ) cf page » facebook «

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Les structures volontaires de la filière touristique (RHRL) auront désormais un rôle


dans le développement du tourisme durable et la sensibilisation à l’environnement
pour les différents types de touristes:
• en local (à l’échelle d’une commune ou d’un ensemble de communes )

• ou au niveau d’une aire plus large (un territoire plus grand comme la globalité
d'une aire protégée comme Port Cros ou Cerbère Banyuls) ou celle d'une
communauté de communes (cc du Golfe de St Tropez, aire de Toulon Provence
Méditerranée : TPM)
• Voire la façade méditerranéenne française en totalité

Retour au sommaire
Il sera opportun de prévoir une aide aux acteurs professionnels pour l’insertion du
logo et du lien pour les acteurs du tourisme.
Ce travail sera le plus gourmand en temps et investissement mais très puissant par la
génération de liens retour dont Google est très friand (le même système utilisé par
wikipédia souvent le premier choix sur Google)
//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
L’envoi des newsletters permet de :
• faire la promotion d’une structure adhérente (association ou entreprise

de loisir, hébergement, restauration -RHRL- etc…) si elle fait une action


au moins dans le domaine du développement durable (cf Responsabilité
sociétale des entreprises= RSE en particulier)
• lister des liens vers d’éventuels nouveaux articles du site web

Retour au sommaire
Permettre des jeux concours successifs pour mieux impliquer les inscrits et
promouvoir le tourisme « éclairé »
• Publier des textes d’annonceurs ce qui constituera une source de

financement des partenaires (RHRL)


• Catégoriser le public pour un meilleur ciblage futur (création de

personae = « cibles différenciées » ) et des messages adaptés (avec survey


Monkey pour un sondage) etc...

2.2) Utilisation de FACEBOOK

• Exemple d’une audience Facebook sur 130 000 personnes

• Autre exemple (190 000 personnes touchées entre hyères et toulon)


Retour au sommaire

2.3) Générer une motivation pour les « pro » (RHRL) ?

COMMENT MOTIVER LES PROFESSIONNELS DU TOURISME À ADHÉRER À UNE TELLE


DÉMARCHE ?
En plus du site i-littoral qui sera construit , un deuxième site Internet très simple(pour
« les Partenaires » =RHRL) expliquant la démarche avec la liste des professionnels
(logo et lien ) ayant adhéré à cette dernière, sera créé.
Cela permettra de promouvoir les liens des sites web des acteurs professionnels
ayant participé sans générer de soupçons de la part de google grâce à cette
triangulation.
Retour au sommaire
Et chaque structure peut présenter ses propres actions dans ce site sur le thème du
tourisme durable et obtenir une récompense honorifique.
(pm : à déterminer et chercher les labels existants)

Toute structure est sollicitée pour son adhésion à cette démarche par rencontre
directe ou par téléphone ou fait la demande elle-même. Les structures visées en
premier sont les entreprises et associations de loisirs littoraux et marins.
Ainsi des campagnes de publicité (Facebook , Instagram etc…) ou presse où les acteurs
viennent ensuite d’eux même est également très intéressante (c’est le domaine de
l’inbound marketing, une sous branche du web-marketing). On peut penser à des
contacts avec la presse locale. Ce dernier point est très important aussi (communiqués
et dossiers de presse).
Retour au sommaire
Le projet devra être porté par une structure de haut niveau médiatique pour réussir
(le plan bleu ??, le Parc National de Port Cros, la Région SUD ou l'Occitanie, le
Département du Var, Une Commune d'importance comme Hyères ou Toulon)

SINON L’ARGUMENTAIRE COMMERCIAL PEUT S’APPUYER SUR LES ÉLÉMENTS


SUIVANTS :
• le site internet et son lien inséré donne de la valeur ajoutée à votre site et une
vocation élargie vers le respect de l’environnement
Retour au sommaire
• vous participez à votre propre survie ! À la pérennité et l'intégrité de votre
territoire
Retour au sommaire
• Le trafic de votre site est augmenté par un lien et logo retour qui seront placés
sur un site tiers (pour parer le déclassement partiel par google)

• vous choisissez ce que vous voulez montrer sur le site choisi ou construit (i-
littoral)

• Les adresses collectées sur le site choisi ou i-littoral vous seront utiles pour la
promotion ultérieure de votre site à travers les newsletters et les mails réguliers
dès qu’un changement a lieu sur le site (ajout d’un article, post sur un réseau
social)
Retour au sommaire

Un jeu-concours pour motiver les touristes à lire le site i-littoral


La récupération des e-mails lors du jeu concours

Pour obtenir des inscrits passer par une campagne facebook et/ ou de promotion
du site i-littoral sur les sites touristiques
La deuxième option est la plus gourmande en temps
Prévoir une aide à l'insertion du lien pour les acteurs professionnels
Le rôle de l'envoi des newsletters et des jeux concours successifs

Motiver les pro à entrer dans le système grâce à un site tiers de promotion
Dans ce site chaque structure fait sa propre publicité et peut mener des actions
susceptibles d'être mises en valeur
Comment contacter les structures ? Porte à porte, téléphone, campagnes de
presse
Nécessité d'un organisme « supporter » de haut niveau médiatique
Exemple d'argumentaire commercial
3) Le contexte
« Depuis 1992, la volonté de multiples acteurs territoriaux s’appuie sur la
bonne synergie avec l’Agenda 21 et marque le souhait d’intégrer aux projets locaux,
toutes les composantes du développement durable » (Odyssea).
Retour au sommaire
Cette stratégie notamment en écotourisme part du constat que les sites web «
spécialisés » traitant de l’environnement, de la biodiversité entre autres, sont visités
par des publics avertis mais que ces informations sont très rarement intégrées aux
sites web relatifs au tourisme, (la principale industrie du littoral) et ne permettent
pas une bonne sensibilisation des différents autres grands publics. »
Retour au sommaire
« Aujourd’hui, le constat est clair : deux « types de personnes » cohabitent mais sans
stratégie de communication adaptée aux non amateurs. » c'est à dire les touristes
qui n'ont aucune connaissance de leur environnement et qui sont attirés par le trio
classique : soleil, mer et plage uniquement.

Il serait utile de définir un mode de communication mieux adapté pour les touristes. Il
pourra assurer la contrepartie environnementale à toutes les offres des opérateurs
territoriaux (Transports – Destinations – professionnels du tourisme =RHRL, et de
l’écosystème associé…), pour un tourisme durable
C’est une stratégie qui garantit de mieux toucher les publics qui ne vont pas sur des
sites web « bleus » quand ils cherchent des informations et des offres touristiques.
Retour au sommaire
Entre autres, cela passe aussi par la mise en place de conventions avec des structures
gestionnaires de politique environnementale (Conservatoire du Littoral, communes,
parcs et réserves marines, autres acteurs territoriaux) pour améliorer l’image et la
portée du projet ici présenté.
3.1) Le tourisme mal contrôlé met en danger l’environnement marin et
littoral
Ainsi en plus des associations et entreprises de sensibilisation à l’environnement, ce
système permettra à toute personne préparant son séjour par voie digitale (choix de
la destination, transport, hébergement, loisirs etc..) d’être informé d’éléments de

nature environnementale pour mieux protéger le lieu d’accueil et davantage en


profiter par une découverte personnelle attractive !
Retour au sommaire
Sa motivation de départ est le jeu-concours !
Car le tourisme mal informé est soumis à une baisse de sa valeur du fait même de la
dégradation des sites d’accueil. En Méditerranée, première destination mondiale, on
prévoit 500 millions de touristes dès 2030 contre 375 millions actuellement.
Tous les sites web du process touristique peuvent servir de support à l’exposition
d’informations environnementales par le biais d’un lien hypertexte à coller dans les
sites et renvoyant vers le site à créer i-littoral.
Les acteurs de la filière touristique ne parlent pas, dans la quasi unanimité, (99,8 %
des cas) d’éléments vulgarisés et accessibles à tous. Que ce soit dans le domaine du
tourisme durable ou de l’environnement relatif aux destinations choisies par les
touristes.
Même les Offices de tourisme en lien avec les touristes locaux ne le font pas (étude
personnelle). Idem des solutions pratiques qu’on ne peut trouver que sur des sites
bien spécialisés et peu nombreux comme celui d’écogestes par exemple.

3.2) Principe du projet i-LITTORAL Retour au sommaire

Grâce à Internet, l'objectif est de toucher les publics non sensibilisés AVANT, pendant,
et APRES leur séjour sur le littoral (ou même sur le proche arrière-pays). Ainsi que les
autochtones ou résidents non permanents grâce à un jeu-concours simple à mettre
en place (je connais bien ce type de projet pour en avoir créé plusieurs lors de mon
travail d pour la commune de Cavalaire sur Mer: il faut Facebook, Youtube à minima,
un budget, des lots de récompense et de motivation, et un argumentaire de type
commercial)
Un lien web vers i-Littoral (reprenant de nombreuses thématiques mer et littoral, cf
carte mentale en annexe) inséré dans les sites web appartenant à de nombreux
acteurs en particulier générateurs de loisirs mais aussi de l’hébergement et du choix
de la destination.
Retour au sommaire
Cela permettra une sensibilisation pré séjour, une information pendant le séjour
avec des liens vers des structures de sensibilisation de l'environnement littoral puis
une pédagogie post séjour ainsi qu’une fidélisation pour ceux qui voudront
revenir, le tout sous forme d’un site Internet-blog bien promu (i-Littoral) et de
newsletters régulières.
Retour au sommaire
Il existe de nombreuses idées à développer et un fort potentiel ! En terme de gestion
et protection des espaces naturels, de pédagogie et de sensibilisation pour les
touristes mais susceptibles d’être segmentés selon leur comportement entre autres,
pour en particulier permettre de réduire l’empreinte écologique des visiteurs et de
remplir les ailes de saison. Voire favoriser un tourisme hivernal du Soleil et de la
connaissance des territoires littoraux.
.
Le lien du site (i-LITTORAL) ou autres sera placé dans le maximum de sites de la
filière touristique locale ou plus étendue (d’une commune à un ensemble de
communes voire un département ou une Région: Une commune du Parc National de
Port Cros, plusieurs communes, idem pour TPM etc…). La mise en place d'un contrat
sera nécessaire car une rétribution financière sera mise en place.
Retour au sommaire
L’idée présentée ici est innovante (recherche de nombreux backlinks= « liens en
retour » garants d’un bon positionnement naturel) et détient un réel potentiel à
protéger et valoriser l’environnement mer et littoral.
Pour inciter les futurs voyageurs à lire tout ou partie du site et à laisser leurs
coordonnées, il sera utile d’organiser un jeu concours avec des lots à gagner. Pour
participer il suffira de répondre à quelques questions assez simples via un
questionnaire en ligne (cf Google sheets). C’est l’aspect le plus important du projet !

4) La communication Retour au sommaire

Le logo et lien de i-littoral ou d'un autre site choisi sera exposé sur le maximum de
sites touristiques de la filière ( structures de sport et de loisir, choix destination,
hébergements, transports etc…). Pour chaque catégorie de structure, une étude
viendra mettre en évidence la meilleure stratégie possible à utiliser.

Des partenariats seront initiés avec des organismes et structures diverses


4.1) Quels médias pour l’insertion du lien vers le site i-LITTORAL ?
Retour au sommaire

• Pages & Articles de blog surtout la page d’accueil


• Commentaires de blogs
• Dans les publications des réseaux sociaux et chatbots (robots conversationnels)
au sein de messenger, what’s app etc..
• Newsletters et sur les supports de l'e-mail Marketing
Des sites web touristiques et des sites web d’environnement disjoints
2 catégories de personnes dont une n'ayant aucune connaissance ou presque de
l'environnement des séjours de vacances
Toucher cette catégorie en insérant un lien vers le site i-littoral au sein des sites de la
filière touristique
Des conventions avec des structures ayant une politique environnementale pour
augmenter la portée du projet (conservatoire du Littoral, parcs marins comme Port
Cros ou celui des Calanques de Marseille ou celui de Corse etc ...)

Le tourisme mal contrôlé est un danger sérieux pour l'environnement marin et littoral
Informer avec un jeu concours pour faire face aux 500 millions de touristes
méditerranéens prévus pour 2030
Tous les sites web du process touristique peuvent servir de support
On peut commencer par les sites des offices de tourisme

Le projet i-littoral permet deux éléments novateurs : une sensibilisation avant et


après le séjour de vacances ;
pendant un système existe déjà : celui des associations « bleues » et des campagnes
in situ comme écogestes et info Mer ou des initiatives comme « Méditerranée Mer
Vivante »

La génération de nombreux liens en retour est importante pour le référencement


naturel du site i-littoral (backlinks)
réel potentiel à protéger et valoriser l'environnement mer et Littoral
Grâce à un élément majeur : un site web et un jeu-concours, l'aspect le plus
important du projet

AUTRES MOYENS DE COMMUNIQUER


• Créer une synergie avec la marque « Esprit parc national » et les actions de
Toulon Provence Méditerranée (TPM) entre autres dans le Var.
• Fascicules papier (recyclé)
• éventuellement une formation de volontaires ayant des connaissances en
biologie et écologie marine et côtiè re à l’image de l’initiative de « cybelle
Méditerranée » jouant le rôle d’ambassadeurs de la démarche en porte à porte
(prévoir une rémunération) et lors de foires et manifestations liées au
tourismeetc…
Retour au sommaire

4.2) Les Newsletters

Réaliser un formulaire électronique ( Google sheets) pour collecter au moins les e-


mails des prospects préparant un voyage. Sur le site « i-littoral ». L’information et la
sensibilisation doivent suivre le futur touriste chez lui, hors de son lieu de vacances.
Régulièrement, il faudra récupérer les e-mails des nouvelles personnes s’étant
inscrites ou désinscrites, nettoyer la base de données. Et au préalable trouver « un
hameçon » en pdf pour augmenter le nombre d’inscriptions. (déjà trouvé oK)
Retour au sommaire
Exemple d' « hameçons » pour les touristes :
• un recueil naturaliste sur les espèces marines et terrestres en PDF (déjà fait :
OK)
• la réduction sur des produits touristiques,
• l’invitation à des événements MICE, des promotions etc…

4.3) Utilisation de l’e-mail marketing

Grâce à l’e-mail marketing, envoyer régulièrement des newsletters ou lettres


d’informations aux abonnés avec des articles ou vidéos.
Les e-mails sont collectés via le site i-littoral. L’envoi d’e-mails se fait en période de
basse saison ou sur les ailes de la saison estivale voire en hiver, pour améliorer la
venue des touristes ou les fidéliser.
Les chatbots de plus en plus nombreux peuvent avoir les mêmes rôles et fonctions
que les e-mails avec un taux d'ouverture et de lecture de 90% contre 20 à 30 % pour
l’e-mail marketing. Retour au sommaire

Plusieurs média sont disponibles pour faire apparaître le lien du site i-littoral
L'information et la sensibilisation doivent précéder et suivre le touriste chez lui,
loin de son lieu de vacances.

On peut utiliser un « hameçon » pour inciter les internautes à laisser leurs


coordonnées. Un formulaire avec Mailchimp sera utile. (« espèces marines
courantes de la mer Méditerranée »)

5) Création ou utilisation des connaissances


5.1) Un contenu adapté à chacun Retour au sommaire
Ces dernières doivent être importantes et avoir un rapport avec les activités des
différents types de touristes. Parler des laisses de mer à ceux qui sont sur les plages,
de posidonie et de biodiversité à ceux qui font du PMT (palmes masque-tuba), de
mouillage écologique aux plaisanciers etc… ….
Les initiatives tout en un :
Mer vivante du Lions club de Nice (Pr Alexandre Meinesz)
Ecogestes
réseau Mer, les associations
etc..
Retour au sommaire
5.2) Comment développer de manière collaborative les connaissances ?
Créer une arborescence logique avec « freemind » (logiciel de cartes mentales open
source) de l’information environnementale mer et littoral. (cf chapitre précédant)
Le contenu global sera l’œuvre de quelques professionnels …
ou ouvrir l’écriture à des rédacteurs volontaires dont les articles devront être
validés….
…par un Petit Comité de lecture et d’appréciation, d’orientation, de validation à mettre

en place.

Mais il ne faudra pas oublier le transfert privilégié de connaissances par les vidéos et
les images.
Retour au sommaire
Le site restera ainsi évolutif et toujours en mouvement pour attirer l’attention des
lecteurs. Il pourra subir une démarche SEO (optimisation pour google) pour
améliorer le référencement naturel.
La meilleure solution est peut-être de co-rédiger des articles avec des gens de l’Art
spécialisés chacun dans un domaine spécifique.

Créer une carte mentale des connaissances et la soumettre à quelques experts


Créer un contenu adapté aux différents types de touristes
Co-rédaction de contenus courts et concis avec des personnes de l'Art / priorité aux
vidéos
Ne pas oublier les vidéos existantes et images
De nouveaux articles au fur et à mesure de l'évolution des connaissances

6) Les ressources humaines et financières


Des compétences nécessaires selon l’ampleur et l'efficacité qu’on veut donner au
projet:
• création de site internet : pages et articles
• design
• « community manager »
• référencement naturel et payant google, facebook et instagram
• gestion de projets complexes
• relations presse
• recherche de lots et de sponsors,
• recherche d'un organisme de soutien très médiatisé

Retour au sommaire

6.1) Les ressources humaines nécessaires


• Un spécialiste en référencement naturel et sponsorisé (SEO + SEA : Social

engine adverstising) qui sera aussi un community manager (Social Media


Optimisation)===> pour mettre en valeur le site et la démarche à travers
le site web choisi ou celui (i-littoral) à créer
• un web designer pour un bon « look and feel » lors de la construction du

site internet pour renforcer la démarche SEO (emploi ponctuel dans le


temps) Retour au sommaire
• un chef de projet aussi webmaster, capable de créer un site internet et

blog, de démarcher les professionnels et créer une arborescence de


données thématiques et de rédiger des articles, de gérer les newsletters

6.2) Le Modèle économique (Business Plan)


• Financement institutionnel (Communes, organismes territoriaux, Agence

de l’eau, Région SUD, département, Conservatoire du Littoral, espaces


protégés etc..)
• Recherche de sponsors privés (EDF, TOTAL etc..) pour une levée de fonds

• Publicité payante sur le site du projet i-LITTORAL

• Publicité payante dans les newsletters pour toute structure dans le

domaine de la mer et de l’avant pays (prévoir un hameçon pdf : OK)


Retour au sommaire