Vous êtes sur la page 1sur 3

Correction du DNB

Physique-Chimie
Pondichéry 2017
Question 1

Voici la liste des énergies renouvelables présentées dans l’image :

 Energie de biomasse provenant de la décomposition de matières organiques


 Energie éolienne provenant du vent
 Energie géothermique provenant de la chaleur du manteau terrestre
 Energie hydraulique provenant de l’écoulement de l’eau
 Energie solaire provenant de l’exposition aux rayons solaires

Question 2

Energie Energie
Vent
cinétique électrique
Alternateur

Energie Energie
thermique thermique

Question 3

3.a.

Rappel : Energie cinétique

L’énergie cinétique, noté Ec, exprimée en joules (J), d’un système en mouvement est égale à :
1
𝐸𝑐 = × 𝑚 × 𝑣2
2
Avec :

 La masse du sauteur en kilogrammes, noté m.


 La vitesse du sauteur en mètres par seconde (m.s-1), noté v.

Remarque : Plus la vitesse du système est élevée, plus l’énergie cinétique est élevée.
1
Si la vitesse est égale à 3 m.s-1, on a : 𝐸𝑐1 = 2 × 1 × 32

Donc : 𝐸𝑐1 = 4,5 𝐽


1
Si la vitesse est égale à 9 m.s-1, on a : 𝐸𝑐2 = 2 × 1 × 92

Donc : 𝐸𝑐2 = 40,5 𝐽

1
On remarque que :
𝐸𝑐2 40,5
=
𝐸𝑐1 4,5
𝐸𝑐2
=9
𝐸𝑐1
L’énergie cinétique est donc multipliée par 9.

3.b.

Rappel : Un calcul de pourcentage est un produit en croix puisque le calcul de pourcentage est une
situation de proportionnalité.

On a :

Energie 17530 10510


Pourcentage 100 x

En appliquant le produit en croix :


10510 × 100
𝑥=
17530
D’où :

𝑥 ≈ 59,95
Le physicien allemand Albert Betz a donc raison d’affirmer que 60% seulement de l’énergie cinétique
du vent est transformée en énergie mécanique au niveau des pales.

Question 4

Rappel : Tout changement d’unité ou de système métrique obéit à une situation de proportionnalité.

Il faut d’abord convertir la consommation française annuelle en MW.h.

On a :

GW.h 1 478200
MW.h 1000 x

Donc :
478200 × 1000
𝑥=
1
D’où :

𝑥 = 478 200 000 𝑀𝑊. ℎ

2
La relation reliant la surface minimale nécessaire à l’installation d’une éolienne et la production
électrique d’une éolienne vérifie une situation de proportionnalité.

On a :

Surface 24 x
Production 4030 478200000

Donc :
478200000 × 24
𝑥=
4030
D’où :

𝑥 ≈ 2 847 841 ℎ𝑎
Le parc éolien devrait donc occuper une surface de 2 847 841 ha.

4.b.

Voici deux arguments soutenant que l’énergie éolienne ne doit pas être le seul choix pour répondre
aux besoins croissants en électricité :

 40% de l’énergie est perdu lors de la conversion d’énergie réalisée par les pales de l’éolienne
 Si toute la consommation électrique annuelle devait être satisfaite par une énergie électrique
produite par des éoliennes, il faudrait couvrir un département entier d’éoliennes ! Si les
besoins continuent de croître, faudra-t-il couvrir plusieurs départements ?