Vous êtes sur la page 1sur 11

ÉCOLE POLYTEC HNIQUE

FÉDÉRALE DE LAUSANNE

Mécanique des
structures et solides IV
Chargé de cours : Samuel Vurpillot
Assistant : Nizar Bel Hadj Ali

1.1
Les lignes d’influence (Rappel)
z Charges mobiles : Ponts, Ponts roulants, etc.

z Effet statique évolue avec la position de la charge.


! Intéressant : Etude de la variation d’un effet en fonction
de la position de la charge;
Effets étudiés : une réaction d’appui, une sollicitation,
une déformation, etc.
1.2
Les lignes d’influence
Définition : Une ligne d’influence est une courbe qui donne
la valeur d’un effet à une position fixe pour toute position
de la charge.

Exemple :
La ligne d’influence du moment de flexion au point C est
la courbe qui donne la valeur de Mc en fonction de la
position x de la charge.

1.3
Les lignes d’influence – cas isostatiques
Application du théorème des déplacements virtuels
L’application de ce théorème permet d’obtenir facilement
l’allure de la ligne d’influence d’un effort interne ou d’une
réaction d’appui.
Systèmes isostatiques : On peut aussi obtenir les valeurs
numériques de l’effet étudié.
Exemple : essayons de déterminer la ligne d’influence de la
réaction verticale en A.

1.4
Les lignes d’influence – cas isostatiques
ƒ Faisons une coupure simple au niveau de l’appui A,
cette coupure extériorise la force de réaction RA ;
ƒ Imposons au droit de l’appui A un déplacement vertical
virtuel vA ;

ƒ En appliquant le théorème des déplacements virtuels :

RA .vA − P. y = 0 P
.
RA =
y
v
A
1.5
Les lignes d’influence – cas isostatiques

On constate que :
ƒ Pour une charge unitaire : P = 1;
ƒ Et pour un déplacement virtuel unitaire : vA = 1;

On trouve la ligne d’influence suivante :

1.6
Les lignes d’influence – cas hyperstatiques

ƒ Allure des lignes d’influence : information qualitative ;

ƒ Cette information permet d’appliquer le chargement


pour obtenir l’effet maximal recherché ;

ƒ La structure est ensuite analysée sur ordinateur pour les


cas de chargements critiques.

Structure hyperstatique : mode opératoire identique au


cas isostatique mais en considérant le système
fondamental;

1.7
Les lignes d’influence – cas hyperstatiques

s,tot

Exemple : Ligne d’influence du moment de flexion Ms

P
Moment dans la section S : M = M s,0 + ∑M s,i .Xi

Ligne d’influence du moment dans la section S :


η =η + M .n
m m,0 ∑ s,i Xi
1.8
Les lignes d’influence – cas hyperstatiques
Exemple : Ligne d’influence du moment à mi-travée Ms

Faisons une coupure au droit de l’encastrement en A :

η = η + M .n
m m,0 s,1 Xi
1.9
Les lignes d’influence – cas hyperstatiques
ƒ La ligne d’influence du moment Ms dans le système
fondamental :

ƒ La ligne d’influence de l’inconnue X1 :

1.10