Vous êtes sur la page 1sur 3

Université Mentouri Constantine 2ieme année master électrotechnique

Faculté des Sciences de l’Ingénieur Module : construction des machines


Département d’Electrotechnique

TP N° 2 : Réalisation des schémas de bobinage des Machines à CC

But du TP :

Le but de ce TP est l’initiation et la familiarisation avec les techniques de bobinage des


machines à courant continu.
Ce TP permet également de :

- Distinguer un enroulement à simple couche d'un enroulement à deux couches.


- Réaliser les schémas de bobinage pour les enroulements multiples.

Rappel :

- Les enroulements à deux couches : chaque encoche comporte deux faisceaux


identiques (de même section et en même nombre) qui sont disposés l’un au-dessus de
l’autre (haut/bas).
- On attribu un numéro impaire au faisceau superieur et un numéro pair au faisceau
inferieur.
- L’entrée de chaque bobine est un faisceau impaire et la sortie un faiseau pair.

1 3 5 7 9 11 13 15 17 19 21 23 25 27 29 31

2 4 6 8 10 12 14 16 18 20 22 24 26 28 30 32

Figure (1) Encoches à deux faisceaux

Enroulement double (m=2) : signifie que l’induit de la machine à courant continu est constitué
de deux enroulements séparés. Le premier commence au faisceau N°1, le second au faisceau
N°3.

Enroulement triple (m=3) : signifie que l’induit de la machine à courant continu est constitué
de trois enroulements séparés. Le premier commence au faisceau N°1, le second commence
au faisceau N°3, le dernier au faisceau N°5.

Questions :

On demande pour chaque exemple cidessous de :


- Calculer les principaux paramétres de l’enroulement : le pas polaire, le pas au
collecteur, le pas avant et le pas arriére .
- Remplir le tableau de bobinage.
- Tracer le schéma de bobinage et en déduire la position des balais.

1
Exemple 1 (Enroulement imbriqué simple à deux couches):
Moteur à 4 pôles, 12 bobines, enroulement a deux couches progressive imbriqué, simple.

Exemple 2 (Enroulement imbriqué simple à deux couches):


Moteur à 4 pôles, 16 encoches, enroulement à deux couches, progressif, imbriqué, simple

Exemple 3 (Enroulement imbriqué double à deux couches):


Moteur à 6 pôles, 18 encoches, enroulement à deux couches, progressif, imbriqué, double.

Exemple 4 (Enroulement ondulé à deux couches):


moteur à 4 pôles, 17 encoches, 17 lames au collecteur progressif ondulé, simple.

2
3

Vous aimerez peut-être aussi