Vous êtes sur la page 1sur 8

https://www.shiatsu-therapeutique.

org

Sommaire des points Porte


■ Poumon : P2
■ Estomac : E21, E22, E24
■ Rate-Pancréas : RP11, RP12
■ Cœur : C7
■ Vessie : V12, V37, V47, V51, V63
■ Rein : R21
■ Maître du Cœur : MC4
■ Triple Réchauffeur : TR2, TR21
■ Vésicule Biliaire : VB25
■ Foie : F13, F14
■ Vaisseau Conception : VC5
■ Vaisseau Gouverneur : VG4 et VG15

Les ​points « Porte »​ sont réputés pour ​ouvrir ou fermer la circulation énergétique entre
l’intérieur et l’extérieur du corps​. En termes chinois on parle de gestion des ​entrées et sorties de
l’énergie​. Penser uniquement à la circulation énergétique selon le schéma longitudinal des méridiens
c’est oublier un peu vite qu’elle va dans les 8 directions : vers le haut et le bas, la droite et la gauche,
le devant et le derrière, vers l’intérieur et la surface. Mais le Qi s’arrête-t-il à la surface ? Non, loin s’en
faut. L’énergie interne est reliée à la nature et poursuit donc tout naturellement son chemin vers tout
ce qui l’entoure. De son côté l’énergie de notre environnement pénètre en retour dans le corps.
Songez aux effets d’un bain de soleil ou d’une promenade en forêt et vous comprendrez facilement
que la nature a constamment un effet sur notre corps. Le rôle des points « Porte » est de permettre
cet échange entre intérieur et extérieur, reliant ainsi l’individu au monde.

Fonctionnement d’un point Porte

Le rôle d’une porte c’est de s’ouvrir et de se fermer, ​au bon moment​. C’est-à-dire qu’elle doit s’ouvrir
quand vous souhaitez rentrer chez vous et se fermer quand vous partez. Il en va de même pour le
corps énergétique. Lorsque l’énergie qui vous entoure est agréable et résonne favorablement avec la
vôtre, il faut que les points « Porte » s’ouvrent pour recevoir cette énergie. Lorsque l’environnement
est désagréable, voire carrément nocif, mieux vaut que les points « Porte » se ferment pour éviter des
effets délétères. Il suffit de prendre deux minutes pour imaginer ce qu’est l’énergie autour d’une
décharge à ciel ouvert, d’une usine chiDu fait de leur rôle d’ouverture/fermeture avec l’extérieur, les
points « Porte » sont également très sensibles aux agressions climatiques, notamment lorsqu’ils
dysfonctionnent. Les Chinois les renforcent pour prévenir les agressions mique, d’une zone de
conflits ou même d’une atmosphère familiale viciée pour comprendre ce que représente une énergie
nocive pour notre corps et notre psyché. D’ailleurs, lorsque ce type d’énergie entre dans le corps, on
constate souvent des frissons, un corps qui se referme (bras croisés) et la personne dit ne pas se
sentir bien, ce qui montre que nous sommes parfaitement sensibles aux influences qui nous sont
néfastes.

En revanche, si la porte reste fermée quand vous voulez rentrer chez vous, et qu’elle refuse de
s’ouvrir au moment de partir, c’est pour le moins embêtant. Et si elle s’ouvre encore quand vous êtes
déjà rentré à la maison, c’est aussi préoccupant car tout le monde va pouvoir visiter votre intérieur.
Bref, dans tous les cas où la porte ne répond à la demande, il vous faudra appeler un serrurier. Pour
le corps énergétique, si les points « Porte » refusent de s’ouvrir quand vous pourriez recevoir une
énergie positive et nourrissante, vous ratez une occasion de vous faire du bien. C’est l’inverse lorsque
vous laissez rentrer de l’énergie négative dans une situation qui ne vous est pas favorable ;
celarisque d’engendrer toutes sortes de déséquilibres. Le serrurier s’appelle alors « shiatsushi » ou «
acupuncteur », et dans les deux cas son travail sera de rétablir le bon fonctionnement de
l’ouverture/fermeture de ces points.

Utilisation des points Porte

de la pluie, du froid, de la chaleur, mais tout particulièrement contre le Vent externe dont ils redoutent
toujours les effets. Il y’a donc un bénéfice immédiat à stimuler les points « Porte », surtout pendant
les intersaisons

Les points « Porte » sont non seulement des lieux d’échanges entre l’énergie interne d’un méridien et
l’énergie externe de l’environnement, mais ils nous parlent également de relationnel et de
communication. C’est particulièrement parlant lorsque le point « Porte du cœur/esprit », le fameux
Shenmen​ (ou ​Shinmon​ en japonais) est bloqué. L’énergie bloquée à cet endroit ne permet plus à
l’esprit d’appréhender correctement (c’est-à-dire, de penser clairement) son environnement et donc
d’interagir avec lui d’une manière correcte (c’est-à-dire, avec propos et au bon moment). L’échange
(d’une manière générale) permet le relationnel avec les autres, ce qui inclus d’autres notions comme
l’observation, la bonne distance, l’interprétation correcte et bien d’autres éléments de notre
psychologie. Pour bien comprendre cela, il faut savoir que les points Men (en Chinois) ou Mon (en
japonais) s’écrivent 門. Ce caractère représente une porte, un passage, avec deux battants sur les
côtés, un peu à la façon d’une porte de saloon dans un bon vieux film de western. Ce caractère sert
de clé de base pour construire de nombreux mots très significatifs, comme 閃 (shǎn, homme qui
passe brièvement la tête par la porte pour observer ; épier) ou encore 間 ( jiān, soleil qui regarde par
la porte ; intervalle ; espace). C’est exactement cette sensation que l’on retrouve lorsque l’on traite
cette famille de points : on redonne de l’espace pour que l’être puisse observer et échanger, même
brièvement, avec son environnement, ou lui permettre de retrouver une distance avec ses problèmes.

Remettre un individu en relation avec son environnement est fort utile lorsque ce dernier s’est coupé
du monde ou de sa famille. De nombreuses raisons peuvent mener à ça : la dépression, la drogue,
les crises d’adolescence non entendues, les traumas familiaux et/ou personnels, le travail qui prend
toute la place dans la vie, les tensions émotionnelles, le travail en milieu difficile ou avec beaucoup de
stress, etc. Par expérience clinique, ces points sont à utiliser pour « débloquer » un individu d’une
situation dans laquelle il est coincé, ce qui ne se fait pas toujours sans secousses émotionnelles.
Mieux vaut traiter les points « Porte » reliés aux méridiens qui sont atteints. Le traitement des 22
points « Porte » en une seule séance revient à forcer le passage à grands coups de pieds. Les effets
secondaires d’un tel traitement ont toujours été, de mon expérience, très rudes à vivre pour la
personne, mais salvateurs. Mieux vaut avoir une bonne raison pour les utiliser tous ensemble et
prévenir le patient de ce qu’est l’effet Menken (réactions post-traitement) et avoir son accord avant de
se lancer dans une telle séance. Une utilisation partielle de ces points semble plus indiquée.

Répartition des points Porte

Tous les méridiens possèdent des points « Porte » à l’exception de deux d’entre eux : le Gros Intestin
et l’Intestin Grêle. En effet, ces deux organes sont considérés comme étant déjà des portes qui
s’ouvrent vers l’extérieur (via l’anus) et donc ne nécessitent pas d’autres ouvertures, fussent-elles
énergétiques. Cela signifie également que les deux intestins sont directement sensibles à ce qui se
passe à l’extérieur. C’est le cas lorsqu’une situation nous « prend aux tripes » ou lorsque l’on prend
un coup de froid sur le ventre. Dans ces deux cas le symptôme apparaît immédiatement, sans passer
par différentes étapes comme c’est généralement le cas​[i]​.

Il est à noter également que certains méridiens possèdent de nombreux points « Porte » tandis que
d’autres n’en ont qu’un. On en trouve trois sur l’Estomac (qui est donc sensible à son environnement)
et jusqu’à cinq sur la Vessie, ce grand méridien qui communique très efficacement vers les organes
(via les points de Transport Shu du dos), le haut et le bas du corps, le physiologique et la psyché (via
ses deux branches séparées dans le dos). Le méridien de la Vessie est donc un méridien de la
communication par excellence, puisqu’il ressent également son environnement.

On remarquera également l’importance des points « Porte » dans le circuit des 12 méridiens, puisque
le Poumon 2 (Porte de nuages) marque (à un point près) le départ de la grande circulation du Qi dans
une journée de 24h, qui finit à Foie 13 (Porte de l’abri ou des fortifications) et Foie 14 (Porte de
l’époque ou du cycle), les deux derniers points du circuit. En d’autres termes, on peut considérer que
le début et la fin de la circulation des 12 méridiens se font grâce à des échanges entre le Qi interne et
le Qi de notre environnement, reliant ainsi l’être humain à une vaste circulation qui dépasse son
propre corps.

P2 : Porte des nuages (Yunmen)

Infos​ : Point de l’apex pulmonaire, où le Kong Qi (énergie de l’air) se mélange au Gu Qi (énergie des
aliments).

Effets​ : régularise le Qi du Poumon, chasse la tristesse, favorise la circulation dans le méridien, traite
l’engourdissement du bras.

E21 : Porte de la barre ou des barrières (Liangmen)


Infos​ : Il s’agit de la barre stomacale, donc d’un blocage dû aux aliments (le mot Liang vient de
Liangshi qui signifie aliments) qui ferment le passage. Il disperse les stagnations de céréales,
légumineuses et fruits.

Effets​ : régularise l’énergie de l’Estomac, libère les plénitudes, élimine le ​Tan​, traite les spasmes du
pylore, facilite la descente des aliments, du Qi, de l’Humidité et des mucosités.

E22 : Porte de l’obstruction ou du toit de la grange (Guanmen)


Infos​ : Guan représente une barre en bois qui ferme une porte, c’est donc bien le sens d’obstruction
qui prédomine ici, alors que la porte doit permettre le libre accès.

Effets ​: traite le vide de l’Estomac et de la Rate, harmonise le Yangming (E-GI), traite l’œdème car «
les Reins sont la porte de l’Estomac. »

E24 : Porte de de la chair glissante ou de la Terre (Huaroumen)

Infos​ : possède aussi le nom de Huayoumen, soit Porte du pylore lisse. Ce point se rapporte à
l’Intestin Grêle dont la consistance est flasque et l’aspect lisse ou glissant. Ce point est la zone de
passage entre l’Estomac et l’Intestin Grêle. Il est à 2 cun de travers de Shuifen dont le rôle est la
séparation du pur et de l’impur. De par sa fonction, sa relation à la digestion et la chair, il est
considéré comme étant la porte de l’élément Terre. Il disperse les stagnation de viande et de graisse.
Effets​ : Ouvre le pylore, régularise l’Estomac, purge le Gros Intestin et traite la folie

RP11 : Porte des tamis (Jimen)

Infos​ : dans la jambe, chaque articulation est potentiellement une barrière, une zone qui sert à
bloquer la progression des maladies (cf : la théorie de l’écoulement des 5 points Shu antiques). Ce
point est donc le dernier avant la hanche et l’accès aux organes. Il sert donc de filtre.

Effets​ : renforce la Rate, élimine l’humidité, traite les ganglions de l’aine

RP12 : Porte des battements ou de l’assaut (Chongmen)

Infos​ : son nom lui vient des battements perceptibles de l’artère fémorale. Son nom Porte de l’Assaut
indique qu’il ouvre le passage du Qi vers le haut du corps. Un autre nom encore est « Porte du
carrefour » car il appartient à la fois au Yin Wei Mai (Vaisseau de liaison Yin) et au Jue Yin (Maître du
Cœur-Foie).

Effets​ : régularise et renforce le Qi du Réchauffeur moyen, améliore la circulation entre haut et bas
du corps, rafraîchit la chaleur/humidité, régule les fonctions du Qi, traite les ​Shan

C7 : Porte de l’Esprit ou du Cœur (Shenmen)

Infos​ : Point Shu-rivière du Cœur, Point Source du Cœur, Point Terre des 5 Shu antique du Cœur,
Point Fils (Terre) du Cœur (Feu)

Dans le ​Suwen​ il est aussi nommé « palais de la radiance lumineuse ». Shen peut avoir deux sens :
esprit lié à la pensée ou vitalité qui se rattache au Yang. Grand point de traitement de la tête quand
celle-ci est trop pleine de pensées et dans tous les troubles psycho-émotionnels en général.

Effets​ : tonifie le Qi du Cœur, calme l’Esprit, tonifie le Sang qui calme le Shen, disperse le feu du
Cœur, ouvre les orifices, favoris le sommeil, traite l’épilepsie, arrête les pertes séminales, atténue les
pertes de la mémoire, traite les règles perturbées par les émotions.

V12 : Porte du Vent (Fengmen)

Infos​ : également point de croisement avec le Vaisseau Gouverneur. Porte également le nom de «
Palais de la chaleur » pour son action contre la Chaleur. Son emplacement géographique le rend
sensible au Vent, qui va toucher particulièrement les Poumons (il est juste au-dessus de V13, le point
Shu du dos du Poumon) et fragiliser le Taiyang (Vessie-IG).

Effets​ : libère la superficie, chasse le Vent, le Froid, l’Humidité et la Chaleur, élimine l’invasion du
Vent Externe pour les problèmes de nez et de gorge

V37 : Porte de la puissance ou de la mobilité (Yinmen)

Infos​ : aussi connu sous les noms de « Porte pourpre » et « Porte de l’abondance », ce point
renforce la puissance du dos. Il mobilise tout le corps en tous sens, comme un danseur. Son
caractère Yin signifie « danseur qui brandit des armes dans une danse rituelle », d’où son action sur
la mobilité.
Effets​ : renforce le dos (muscles et tendons),

V47 : Porte du Hun ou porte de l’âme éthérée (Hunmen)

Infos​ : Le Hun est lié au Yang originel. Il permet au Shen de l’homme d’entrer en résonnance avec le
Shen de l’Univers. Ce point est donc un grand point de communication entre l’Univers et l’Homme.

Effets​ : régularise le Foie, traite la poitrine et les flancs, active l’imagination, la création, la
communication, permet de s’ouvrir au monde et d’échanger son dynamisme vital, son enthousiasme
et ses sentiments avec autrui, réactive les pulsions de vie.

V51 : Porte des membranes ou de la graisse du Cœur (Huangmen)

Infos​ : ce point touchent au diaphragme, aux membranes, plus particulièrement aux membranes
graisseuses de l’abdomen, les fascias… Ces tissus sont reliés énergétiquement au Triple
Réchauffeur. Il est dit à son propos dans le ​Nei Jing​ que « dans l’intérieur du corps [le TR] englobe
tous les viscères ; c’est la « grande entraille » de la cavité thoraco-abdominale ».

Effets​ : régule l’Estomac et le Gros Intestin, fait descendre et dissout l’accumulation de nourriture,
dissout les boules, traite la sensation de « mal au cœur ».

V63 : Porte précieuse ou porte de l’or (Jinmen)

Infos​ : Point Crevasse ou d’accumulation (Xi). Point de départ du Yang Wei Mai. Ce point porte
également d’autres noms comme le « Pont du défilé » et la « passe en pont », qui tous deux indiquent
que ce point permet de passer et d’enjamber pour accéder directement à une autre rive. S’il est «
précieux » ou en « or », c’est parce qu’il est le point de départ de Yang Wei Mai (Vaisseau de liaison
Yang et traite l’épilepsie. C’est donc une porte précieuse qui donne accès à l’esprit.

Effets​ : disperse la Chaleur, ouvre les orifices, calme le Shen, traite l’épilepsie et les convulsions, la
cystite et la douleur abdominale.

R21 : Porte du Pylore ou porte sombre (Youmen)

Infos​ : Point de croisement avec le Vaisseau Pénétrant (Chong Mai). Ce point possède une longue
liste de surnoms comme » Porte silencieuse, obscure, étroite, ténue, solitaire, profonde, subtile « …
Ces noms évoquent l’idée d’un passage difficile où « il faut mourir au petit moi pour renaître au grand
soi » (Bernard Bouheret). L’individu doit passer une étape dans son cheminement personnel. Son
ancien nom est » Porte supérieure » (shangmen).

Effets​ : régule l’Estomac, fait descendre le Qi et les reflux à contre-courant (Qi rebelle), calme les
douleurs, traite les seins, arrête les nausées et vomissements pendant la grossesse (mais pas
seulement), fait circuler le Qi dans la poitrine

MC4 : Porte de la crevasse ou porte aigue (Ximen)

Infos​ : Point Crevasse (Xi) du méridien Maître du Cœur. Autre nom : Porte fendue. En d’autres
termes il s’agit d’une porte d’accès aux problèmes en phase aigüe ou en cas de saignement (comme
tous les points Xi de type Yin).
Effets​ : Calme le Cœur et le Shen, régule le Sang et le Qi, élimine les stases, arrête le saignement,
lève les obstructions du méridien et calme la douleur.

TR2 : Porte des liquides (Yemen)

Infos​ : Connu aussi sous le nom de « Porte de l’aisselle » ou « Porte latérale ». Le caractère Ye est
celui de Jinye (Liquides organiques). C’est aussi le point Yin-Jaillissement du Triple Réchauffeur et le
point Eau du méridien.

Effets​ : disperse la Chaleur du Triple Réchauffeur, réveille le Shen, tonifie les tendons, supprime les
céphalées, agit sur les problèmes d’oreille, disperse la chaleur de la tête, lève les obstructions du
méridien (douleur du bras, rougeur et gonflement du dos de la main, contracture des doigts, douleur
du poignet). En acupuncture transfixante vers TR3, il permet de supprimer les douleurs de l’épaule
quand les autres méthodes ont échouées.

TR21 : Porte de l’oreille (Ermen)

Infos​ : Autres noms : « audition faible, devant l’oreille, creux osseux de l’œil, creux osseux de
l’arcade zygomatique ». De par son emplacement géographique, il influence l’audition en général, au
même titre que TR17, VB2 et IG19. Mais dans son rôle de point Porte, il s’occupe des entrées/sorties
au niveau de l’oreille, donc de la vibration énergétique de ce qui est dit et de ce qu’il entend.

Effets​ : ouvre les orifices, calmes les odontalgies, traite les écoulements purulents de l’oreille, les
acouphènes, la surdité avec céphalées, surdité, calme la rougeur et gonflement de l’oreille, utile dans
les raideurs du cou, des lèvres et la douleur des gencives.

VB25 : Porte de la capitale (Jingmen)

Infos​ : Autres noms : « point du Qi, point de résidence du Qi, Porte du thorax ». Egalement point Mu
(Bo) du Rein, point de départ du Dai Mai (Vaisseau Ceinture). Autrefois, Jing était associé au
caractère Gao qui signifie « pavillon surélevé » pour indiquer qu’il s’agit de la partie haute du corps,
donc du thorax. A noter qu’en chinois ​Jing​ au premier ton est homophone de Jing (quintessence
stockée par le Reins) et Jing (effroi, un sentiment lié au Rein).

Effets​ : réchauffe et tonifie le Yang du Rein, soulage la douleur des côtés et des lombes, traite les
problèmes de calculs, régule la Voie des eaux dans le Réchauffeur inférieur (problèmes urinaires),
régule la Rate et les intestins (borborygmes, diarrhées).

F13 : Porte des fortifications ou de l’abri (Zhangmen)

Infos​ : Autres noms : point du coude, apaisement durable, creux osseux du flanc, côtes flottantes,
porte postérieure du fort, porte des manifestations. Autres fonctions : Point Mu (Bo) de la Rate, point
Hui-Réunion des organes (Zang), point d’intersection du Foie et de la VB. Le mot ​Zhang​ comporte
les sens de « complet, ordre, arrangement, règle, loi, modèle, exemple, distinction… », ce qui éclaire
sur ses effets. A savoir : F13 est toujours dispersé, jamais tonifié.

Effets​ : régule et renforce le Qi du Foie et de la Rate, disperse la stagnation du Foie, vivifie le Sang,
transforme le Tan, purifie la Chaleur, disperse l’Humidité, dissipe les accumulations et les indurations.
F14 : Porte terminale ou de l’époque (Qimen)

Infos​ : Egalement connu sous le nom de « Porte des cycles », il symbolise la fin d’un cycle de 24h,
soit de la circulation du Qi dans les 12 méridiens. Autres fonctions : Point Mu (Bo) du Foie, point de
croisement avec le Taiyin (Poumon-Rate) et le Yin Wei Mai (Vaisseau de liaison Yin), point Chu (de
sortie du méridien).

Effets​ : renforce la Rate, harmonise l’Estomac, élimine la stagnation du Qi du Foie, régule l’énergie,
vivifie le Sang, dissout le Tan.

VC5 : Porte de pierre (Shimen)

Infos​ : Point Mu (Bo) du Triple Réchauffeur. Le nom de « Porte de pierre » lui vient du fait que
lorsque le ventre d’une femme ne donne pas la vie, il est considéré par les chinois comme étant de
pierre car « sur la pierre rien ne pousse ». Ceci nous indique la relation du point avec les problèmes
de fertilité. Autres noms : « porte de la vitalité, porte des points, champ de cinabre, Jing révélé, force
propice ».

Effets​ : régule les règles, arrête les leucorrhées (écoulement non sanglant de l’appareil génital
féminin) et les aménorrhées, réchauffe les Reins, renforce le Yang, élimine l’humidité, traite les
dysuries et rétentions d’urines, favorise l’ouverture de la Voie des eaux (TR), traite l’œdème de
l’abdomen, les troubles de la fertilité, améliore l’appétit, soulage la diarrhée due à la nourriture non
digérée.

VG4 : Porte de la vie ou du destin (Mingmen)

Infos​ : Autre nom : porte du Mandat Céleste. Le sens du caractère Ming est « ordonner, commander,
décret du ciel, destinée, fortune, lot alloué, sort, vie »… Il s’agit donc du lot de vie alloué à chacun, ce
qui nous informe sur l’importance du point qui touche à l’énergie originelle (Yuan Qi), la force de vie.
Dans le ​Nan Jing (​classique des difficultés​)​ on trouve ​« Ming Men, c’est là où réside Jing/Shen, là où
se rattache l’énergie primordiale​ ». Attention : en raison de sa nature très Yang, ne pas chauffer en
cas de vide de Yin ou de Sang.

Effets​ : renforce le Yang des Reins (bon pour l’épuisement et le manque d’ambition), consolide le
Jing, arrêtes les leucorrhées, fortifie les lombes et les genoux, rend les menstruations harmonieuses,
traite le rachis, renforce la libido, traite l’énurésie et la diarrhée matinale,

VG15 : Porte muette ou du mutisme (Yamen)

Infos​ : Point de croisement avec le Yang Wei Mai (Vaisseau de liaison Yang), point Mer du Qi en
relation avec Danzhong (VC17, milieu de la poitrine). Son nom éclaire sur son rôle prépondérant dans
le traitement des troubles de la parole. Autres noms : « milieu de la nuque, enflure de la langue,
fatigue linguale, racine de la langue, langue en travers ». VG15 et VG16 sont très proches et
fonctionnent pratiquement comme une seule entité. Ils constituent une porte de régulation entre la
nuque et la tête (cerveau).

Effets​ : rafraîchit ou stimule le Qi, fait communiquer les orifices, favorise la parole, purifie la chaleur,
disperse le Vent, transforme le Tan, soulage les raideurs de la tête, traite le manque de clarté
intellectuelle.