Vous êtes sur la page 1sur 2

4.

4 Les « amibes » comme moteur de croissance

4.4.3. Un langage unique entre les amibes


Nous l’avons vu, toutes les amibes sont mues par le même désir de développement. Pour ce faire, elles
partagent le même outil d’analyse qui permet à chaque leader et chaque membre des amibes de
déterminer les actions qu’ils doit prendre : il s’agit de la comptabilité interne, exprimée en création de
valeur, par heure. Exprimée en euros, cette unité focalise les amibes sur la création de valeurs et sur
leur contribution au chiffre d’affaires de l’organisation dans son ensemble. Il est donc aisé de
déterminer que l’ambition de création de valeur de l’une est nocive pour une autre quand la création
de valeur globale de la communauté baisse. Elles doivent trouver ensemble l’équilibre juste qui permet
à la communauté de grandir.

Cet outil permet à la fois d’approfondir la vision locale de sa propre amibe, et de garder à l’esprit une
vue d’ensemble sur la santé de l’entreprise. C’est le lien direct entre le travail quotidien de chacun et
le résultat consolidé présenté dans le bilan de l’entreprise.

La communication entre les amibes est donc continue et quotidienne. C’est ce qui leur permet de
s’adapter immédiatement aux variations du marché et d’anticiper les nouvelles tendances pour
évoluer. En d’autres mots, la communication intense est la clé de l’agilité de l’organisation. Le point de
départ étant toujours le client, le marché, chaque variation, souvent vers le bas, provoque une
négociation entre toutes les amibes concernées pour ventiler sur chacune d’elle cette variation. Ainsi,
elles sont solidaires pour trouver des idées originales, ou à affiner les analyses de leurs coûts de
production, pour continuer d’être rentable tout en offrant le meilleur prix. Il émane des efforts
consentis par toutes les cellules un sens des responsabilités et un esprit de corps plus important. En
effet, elles agissent ensemble pour atteindre un objectif commun.

Inamori propose une structure d’organisation qui soutient sa croissance fondée sur le division
cellulaire en petites entités autonomes. Ceci lui permet de se développer en cultivant son agilité tout
en réduisant les risques d’échec. Les caractéristiques de chaque cellule, de chaque amibe, sont les
suivantes : D’abord, elles sont autonomes et il n’existe pas de liens hiérarchiques entre elles. Ensuite,
elles sont régies par trois principes :

- le périmètre de leur activité est clairement défini et elles tiennent un bilan et un compte de
résultat ;
- leur activité offre une latitude de discrétion suffisante pour susciter la curiosité et la créativité
pour se développer ;
- leur développement ne peut pas nuire au développement des autres amibes.
Enfin, la troisième caractéristique est leur partage d’une méthode de travail unique et une
communication fondée sur la fréquence. Ces trois caractéristiques définissent clairement l’objet de
l’activité, son espace et ses méthodes. Ces caractéristiques permettent d’articuler clairement et sans
ambiguïté les responsabilités et les obligations de l’organisation et des employés.
Fondamentalement, quels sont les facteurs qui poussent toutes les cellules à agir de manière altruiste
? Quel est le ciment qui leur permet de se diriger vers un même objectif commun ?

Nous pensons qu’il y a deux éléments cruciaux. Le premier est l’expression claire et précise des
objectifs et des attentes et obligations de l’organisation et des employés. Quand chaque employé a
une compréhension sans ambiguïté de la destination, des objectifs à remplir, il peut déterminer
comment y parvenir.

Le deuxième élément qui catalyse les efforts de toutes et tous vers un objectif unique est le sens de la
mission, en d’autres mots, les valeurs, ou la raison d’être de l’entreprise. Cet esprit de corps nait à
travers une communication authentique entre tous les employés. Pour être efficace, cette
communication doit être consciemment structurée, entretenue et animée au sein de l’organisation.

Dans le modèle d’Inamori, le sens de la mission de l’entreprise est de se développer pour offrir un
contexte propice à l’épanouissement matériel et intellectuel de chacun. Les valeurs sur lesquels il
propose à chacun de fonder ses choix de gestion repose sur une question qui permet de relativiser, de
prendre de la hauteur : Est-ce juste en tant qu’être humain ? Il en résulte une grande loyauté à la
communauté et une grande énergie qui permet à chacun de développer le meilleur de soi-même et de
contribuer à l’accomplissement de la mission de l’entreprise.

Centres d'intérêt liés