Vous êtes sur la page 1sur 28

Cours Biblique

L’autorité
spirituelle

Collège biblique Kédès – usage interne


Collège Biblique Kédès – L’autorité spirituelle

Sommaire
Leçon 1 – Qu’est-ce que l’autorité ? .......................................................................................................... 3
Leçon 2 – L’autorité et la soumission........................................................................................................ 7
Leçon 3 – L’autorité de Jésus ................................................................................................................... 13
Leçon 4 – L’autorité du nom de Jésus..................................................................................................... 15
Leçon 5 – L’autorité pour lier et délier.................................................................................................... 19
Leçon 6 – Révélation sur l’autorité .......................................................................................................... 23
Leçon 7 – Revêtir l’armure de Dieu ........................................................................................................ 25
Leçon 8 – L’autorité de la confession ..................................................................................................... 27

-2-
Collège Biblique Kédès – L’autorité spirituelle

Leçon 1 – Qu’est-ce que l’autorité ?


Introduction : « Le diable ne veut pas que les Chrétiens connaissent leur autorité. Il veut continuer
à nous vaincre à n’importe quel moment. C’est pour cela qu’il va tout faire pour empêcher les
Chrétiens d’apprendre quelle est leur autorité. Il va se battre sur ce point plus que tout autre point.
Il sait que si nous apprenons la vérité, nous le dominerons et nous jouirons de l’autorité qui est
légalement la nôtre. » Kenneth Hagin, « L’autorité du croyant »

Nous devons apprendre quelle autorité nous a été donnée, comment la recevoir et l’utiliser.

I. Ce qu’est l’autorité et comment la recevoir

A- Définition de l’autorité donnée par Dieu aux croyants.

1. L’autorité est une délégation de puissance. C’est le droit de commander et de


faire obéir

2. La valeur de l’autorité repose sur la puissance qui est derrière cette autorité

3. La puissance de Dieu en nous rend notre autorité extrêmement efficace

B- Dieu a donné à l’homme la domination et l’autorité depuis le commencement.

1. L’homme a été créé pour dominer et régner sur le diable et ses œuvres. L’homme
a été créé sous Dieu, mais au-dessus du diable

2. L’homme n’a pas été créé pour vivre sous la peur ou la dépression

3. L’homme n’a pas été créé pour être dominé par les circonstances

4. Dieu nous a créé pour recevoir sa vie et pour déverser sa vie sur la terre

C- Sept manières d’avoir l’autorité et de régner dans la vie.

1. Prenez la décision de régner. Vous êtes né de nouveau avec une nouvelle nature,
alors vivez selon cette nouvelle nature. Job 22 : 28 ; Romains 6 : 14 ; Philippiens
4 : 13

-3-
Collège Biblique Kédès – L’autorité spirituelle

2. Confessez votre autorité. Romains 10 : 8-10 ; Marc 11 : 23-24

3. Réalisez que « …celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde »
1 Jean 4 : 4

4. Oubliez les échecs du passé. 1 Jean 1 : 9 ; Romains 8 : 1

5. Soyez prêt pour le combat. Ephésiens 6 : 10-12

6. Pardonnez et renoncez au mensonge. Ephésiens 4 : 25-27

7. Louez Dieu par la foi. Romains 4 : 17-22 ; Hébreux 13 : 15

D- Dieu le Père a toute autorité.

1. Dieu a parlé, et la chose s’est produite. Jean 1 : 1-3 ; Genèse 1 : 1, 3, 6, 20, 24, 26

2. Lorsque Dieu parle avec son autorité, les circonstances changent

II. Dieu a créé l’homme pour qu’il exerce l’autorité divine sur la terre

A- Adam a reçu l’ordre de dominer la terre et de l’assujettir. Genèse 1 : 28.

1. Nous avons reçu la domination sur les œuvres de Dieu. Psaume 8 : 4-9

2. En tant que croyant né de nouveau, la seule chose qui nous empêche d’avoir de
l’autorité est d’autoriser le diable à nous séduire ou à nous mentir

B- Dans le jardin d’Eden, Adam a autorisé Satan à lui voler son autorité.

1. Adam a laissé le diable lui mentir au sujet du fruit interdit. Genèse 2 : 16-17

2. Adam et Eve ont commis une « haute trahison » envers Dieu

3. Adam et Eve se sont rebellés contre l’ordre de Dieu et ont obéi à la proposition
du diable. Genèse 3 : 17-19

a. Adam a autorisé son corps et son âme à contrôler son esprit

-4-
Collège Biblique Kédès – L’autorité spirituelle

b. Adam et Eve sont devenus esclaves du péché. Romains 6 : 16 ; 2 Pierre


2 : 19b

c. Le résultat est qu’Adam a cédé au diable l’autorité que Dieu lui avait
donnée. Luc 4 : 6b

d. La nature de péché d’Adam s’est transmise de génération en génération,


en privant chaque génération de son autorité et de sa relation avec Dieu.
Romains 5 : 17a

C- Jésus a rendu son autorité à l’homme en mourant sur la croix et en ramenant les clés
au royaume. Matthieu 28 : 18 ; Apocalypse 1 : 18

1. Jésus vous a donné les clés pour que vous puissiez ouvrir les trésors célestes.
Matthieu 16 : 19

2. Vous pouvez aussi décadenasser ceux qui sont enfermés

3. Vous pouvez fermer à clé la porte aux activités de Satan dans votre vie

III. A cause du péché d’Adam, l’homme n’exerce pas son autorité

A- L’humanité a perdu sa conscience envers Dieu. 1 Timothée 1 : 19

B- Dieu a créé une nouvelle race de personnes, « nées de nouveau ». Romains 8 : 29

C- Pour savoir qui nous sommes en Christ, nous devons nous identifier à Jésus.
Romains 5 : 19b ; 1 Corinthiens 15 : 49

D- Nous devons savoir par la foi que nous sommes morts avec lui, que nous avons été
ensevelis avec lui, que nous avons été ressuscités avec lui, que nous sommes assis
avec lui dans les lieux célestes et que nous sommes glorifiés avec lui.

-5-
Collège Biblique Kédès – L’autorité spirituelle

IV. Cinq domaines sur lesquels nous avons autorité

A- Romains 6 : 14 « Car le péché n’aura point de pouvoir sur vous… »

B- 1 Pierre 2 : 24 « …lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris »

C- 2 Corinthiens 10 : 4-5 « Nous renversons les raisonnements… »

D- 2 Timothée 1 : 7 « car Dieu ne nous a pas donné un esprit de crainte… » (Darby)

E- 1 Corinthiens 14 : 33 « Car Dieu n’est point un Dieu de confusion… » (Martin)

-6-
Collège Biblique Kédès – L’autorité spirituelle

Leçon 2 – L’autorité et la soumission


I. L’autorité commence par la soumission

A- Jésus a remis l’autorité à ses serviteurs. Marc 13 : 34

B- Pour avoir de l’autorité, il d’abord faut savoir se soumettre. Jacques 4 : 7

C- Le centenier connaissait l’autorité parce qu’il était sous une autorité. Luc 7 : 2-10

II. L’autorité est un combat universel

A- Dieu a choisi que sa volonté soit manifestée au monde par l’Eglise. La seule façon de
manifester la volonté de Dieu est d’être soumis à l’autorité.

B- Autorité directe ou autorité déléguée ?

1. Dieu seul a toute autorité. Son autorité est appelée autorité directe

2. Pour que sa volonté soit accomplie, Dieu a délégué son autorité aux hommes,
c’est-à-dire que Dieu a donné à l’homme le droit de prendre des décisions et de
dominer la terre pour faire appliquer la volonté de Dieu

3. Deux exemples d’expressions de l’autorité :

a. L’autorité directe. Actes 9 : 3-6. A sa mort, Etienne a produit la grâce


pour que Jésus puisse parler à Paul, et Paul s’est soumis à cette autorité

b. L’autorité déléguée. Actes 9 : 10-12, 19. Pour que sa volonté soit


accomplie, Dieu a délégué son autorité à Ananias en lui parlant. Paul a
accepté cette autorité déléguée et s’est soumis à la volonté de Dieu au
travers de l’action d’Ananias

c. Il y a une seule autorité, et deux expressions de cette autorité. Parce que


Paul, lorsqu’il a rencontré Jésus, s’est soumis à son autorité directe, il n’a
eu aucun problème à se soumettre à son autorité déléguée

-7-
Collège Biblique Kédès – L’autorité spirituelle

C- Un principe majeur lié à la soumission : avant de pouvoir se soumettre à l’autorité


déléguée, il faut avoir rencontré l’autorité directe.

1. A notre nouvelle naissance, le Saint-Esprit nous révèle Jésus. C’est la découverte


de l’autorité directe. Notre réponse est identique à celle de Paul : « Seigneur, que
veux-tu que je fasse ? »

2. Ensuite Dieu nous place dans un corps sous une autorité déléguée. Paul ne se
serait jamais soumis à Ananias s’il n’avait pas rencontré Jésus

3. Chaque jour, en nous engageant et en nous soumettant à l’autorité directe de


Dieu, nous pouvons nous soumettre et marcher dans l’autorité déléguée que
Dieu a placée sur notre vie

III. La rébellion est le côté obscur de l’autorité

A- Satan est l’instigateur de toute forme de rébellion.

1. Esaïe 14 : 12-15

2. Le principe de la rébellion repose sur le mensonge du « Je ferai », plutôt que de


désirer que la volonté de Dieu s’accomplisse

B- La rébellion est le péché de s’opposer à l’autorité de Dieu.

1. Ce n’est pas parce qu’on est rebelle que l’on commet des choses immorales.
Exemple avec le roi Saül et les Amalécites

a. 1 Samuel 15 : 3 « Va maintenant, frappe Amalek, et dévouez par interdit tout ce


qui lui appartient ; tu ne l’épargneras point…. »

b. 1 Samuel 15 : 9 « Mais Saül et le peuple épargnèrent Agag…et ils dévouèrent


seulement tout ce qui était méprisable et chétif. »

c. 1 Samuel 15 : 22-23 « …Voici, l’obéissance vaut mieux que les sacrifices…23


Car la désobéissance est aussi coupable que la divination… »

d. Saül n’a pas commis d’acte immoral, mais il n’a pas été obéissant

2. Nous ne sommes pas appelés au sacrifie ou à la souffrance, mais nous sommes


appelés à l’obéissance

-8-
Collège Biblique Kédès – L’autorité spirituelle

3. Saül a essayé de remplacer l’obéissance par le sacrifice en agissant par lui-même


plutôt que de soumettre sa volonté à la volonté de Dieu

C- Il est malheureusement possible de vivre extérieurement pour Dieu, mais de vivre


intérieurement pour le diable, via une rébellion dans le cœur : Judas, Ananias et Saphira.

D- Chaque jour, nous devons choisir de résister au diable.

1. En renouvelant nos pensées, nous pouvons apprendre à discerner et à résister à


ce « Je ferai » de Satan et à nous conformer à la volonté parfaite de Dieu

2. Matthieu 6 : 13. Jésus a enseigné à ses disciples à prier

a. « ne nous induis pas en tentation » Délivre-nous de pécher contre toi

b. « mais délivre-nous du malin ». Délivre-nous du « Je ferai » de Satan

E- La rébellion commence toujours dans le cœur.

1. Les pensées inspirées par les démons sont le point de départ de la rébellion

a. 2 Corinthiens 10 : 4-6 « …nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de


Christ… »

b. Soit nous rendons nos pensées captives, soit nous sommes captifs de nos
pensées

2. Les raisonnements qui vont à l’encontre de la foi sont la suite dans la rébellion

a. Raisonner à l’encontre de la foi provoque des paroles d’incrédulité


(péché contre la puissance de Dieu) et des paroles de rébellion (péché
contre l’autorité de Dieu)

b. Le raisonnement favorise la rébellion et annule la foi, mais la


compréhension de l’autorité favorise la foi

3. Les paroles sont l’accomplissement de la rébellion

a. Les gens vont entendre vos paroles, qui sont le reflet de votre cœur.
Matthieu 12 : 34-36

-9-
Collège Biblique Kédès – L’autorité spirituelle

b. Le fait d’écouter un message sur l’autorité n’a aucune utilité tant qu’il
n’est pas réellement compris.

c. Lorsque vous avez une révélation de votre autorité, vos paroles changent

d. Lorsque vous vous soumettez à l’autorité, vous devenez très sensible aux
paroles que vous prononcez

e. 2 Corinthiens 10 : 4-6 « …nous amenons toute pensée captive à…Christ… »

IV. Comprendre l’obéissance

A- 1 Samuel 24 : 1-11. Avoir un cœur comme David.

1. David n’a pas voulu se rebeller pour monter sur le trône, alors que c’était son
droit et qu’il avait été oint pour être roi

2. A cause de sa rébellion, Saül a été rejeté, et il voulait tuer David

3. David a honoré l’autorité délégué de Dieu

a. David avait un cœur selon Dieu

b. Saül était encore le roi de David, son commandant et son beau-père

c. David a résisté deux fois à la tentation de la rébellion pour entrer dans


ce pour quoi il avait été oint. 1 Samuel 24 : 4-6 et 1 Samuel 26 : 7-12

d. David a choisi de renoncer à lui-même plutôt que de se rebeller

e. Si David avait accédé au trône en se rebellant, il aurait été un autre Saül

f. Le Seigneur est notre juge. Parfois, même lorsque nous sommes dans
notre droit, le Seigneur a de plus grandes œuvres à accomplir

g. Si David était devenu roi immédiatement, nous n’aurions peut-être pas


reçu tant de Psaumes

4. 1 Samuel 24 : 6 « Après cela le cœur lui battit, parce qu’il avait coupé le pan du manteau de
Saül »

a. Le simple fait de prononcer une parole injuste fait-il battre notre cœur ?

- 10 -
Collège Biblique Kédès – L’autorité spirituelle

b. Nous devrions avoir la réputation de ne pas permettre aux gens de parler


contre l’autorité en notre présence

c. David a respecté Saül bien que celui-ci soit complètement dans l’erreur

d. Pour avoir une position d’autorité, nous devons avoir le plus grand
respect pour ceux qui sont dans une position d’autorité, et croire que
Dieu va écarter ceux qu’il avait choisi et qui sont sortis du droit chemin

e. Chaque croyant est soumis à l’onction d’un ministère. L’autorité réside


dans le choix et l’appel de Dieu. Une fois que vous être convaincu que
quelqu’un a été appelé par Dieu, ne soyez pas prompt à vous rebeller

f. Avant d’être nous-même placé dans une position d’autorité, nous devons
avoir été jugé fidèle, loyal et soumis à l’autorité

V. Jésus est notre exemple parfait de soumission à l’autorité

A- Philippiens 2 : 7. Jésus a pris la forme d’un serviteur, un esclave volontaire.

1. Jésus en tant que serviteur : Luc 22 : 24-27 ; Jean 13 : 4-17

2. Jésus a enseigné au sujet des serviteurs : Matthieu 20 : 24-28

B- En venant sur terre, Jésus devait démontrer une soumission parfaite.

1. Dieu le Père représente l’autorité et Dieu le Fils représente l’obéissance

2. Il en est de même entre Christ et l’Eglise

3. Il en est de même avec toute autorité déléguée

C- Les clés de la soumission à l’autorité d’après Philippiens 2.

1. Philippiens 2 : 5 « Qu’il y ait en vous cette pensée qui a été aussi dans Jésus » (Darby)

2. Philippiens 2 : 7 « mais s’est dépouillé lui-même… »

3. Philippiens 2 : 7 « …il a pris la condition du serviteur » (Semeur)

- 11 -
Collège Biblique Kédès – L’autorité spirituelle

4. Philippiens 2 : 8 « …il s’est humilié lui-même… »

5. Philippiens 2 : 8 « … se rendant obéissant jusqu’à la mort… »

6. Va-t-on agir en tant que serviteur lorsqu’on est traité par les autres comme un
serviteur ? L’autorité ne peut être donnée qu’à ceux qui ont une compréhension
de la soumission et qui ont un cœur de serviteur

VI. Petit guide biblique de la soumission

A- Quatre vérités pour accomplir notre part dans le royaume de Dieu.

1. Tous ceux qui sont nés de nouveau sont sous l’autorité de Jésus le Roi

2. Certains sont appelés et oints pour diriger et nourrir les autres

3. Certains sont appelés à suivre et à agir

4. Aucune position n’est plus haute ou meilleure car c’est qui Dieu place chacun
dans son propre corps. 1 Corinthiens 12 : 18

B- A qui et à quoi devons-nous nous soumettre ?

1. Ephésiens 5 : 21 « vous soumettant les uns aux autres… »

2. Hébreux 13 : 17 « Obéissez à vos conducteurs… »

3. Ephésiens 6 : 1 « Enfants, obéissez à vos parents, selon le Seigneur… »

4. 1 Pierre 2 : 13-18 « Soyez soumis…à toute autorité établie parmi les hommes… »

5. 1 Pierre 5 : 5 « …soyez soumis aux anciens »

6. Ephésiens 5 : 22 « Femmes, soyez soumises à vos maris… »

7. 1 Corinthiens 9 : 27 « …je traite durement mon corps et je le tiens assujetti… »

C- L’obéissance à Dieu est toujours prioritaire. Nous devons obéir à l’autorité déléguée
par Dieu tant que cette autorité se soumet elle-même à l’autorité directe de Dieu.

- 12 -
Collège Biblique Kédès – L’autorité spirituelle

Leçon 3 – L’autorité de Jésus


I. L’autorité de Jésus et comment il l’a reçue

A- L’humanité a perdu son autorité à cause du péché d’Adam.

1. A cause de sa grâce et de sa miséricorde, Dieu ne pouvait nous laisser mourir


dans le péché

2. Dieu désirait restaurer une relation et une intimité avec lui

3. Dieu désirait restaurer notre autorité dans le monde et sur le diable

B- Dieu a envoyé son fils pour reprendre l’autorité au diable. Romains 5 : 17

C- Jésus est né d’une vierge, par l’action du Saint-Esprit.

1. Genèse 3 : 15. L’accomplissement de la promesse d’écraser la tête du serpent

2. La venue de Jésus est surnaturelle. Luc 1 : 26-41

3. Lorsque Jésus est né, les anges ont proclamé l’arrivée du sauveur. Luc 2 : 10

D- Le début du ministère de Jésus. Matthieu 3 : 16-17 ; Jean 1 : 32-34

1. A 30 ans, lorsque Jésus a été baptisé, le Saint-Esprit est descendu sur lui

2. « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection »

3. Jésus a usé de son autorité après avoir été baptisé dans l’Esprit. Luc 4 : 18-19

E- La tentation de Jésus. Luc 4 : 1-14 ; Matthieu 4 : 1-11

1. Le Saint-Esprit a conduit Jésus dans le désert où il a été tenté

- 13 -
Collège Biblique Kédès – L’autorité spirituelle

2. Après 40 jours sans manger, le diable a pensé que Jésus était faible, mais Jésus a
pris 3 fois autorité sur lui, et l’a vaincu par sa parole

3. Satan peut citer les Ecritures, et il cherche à tromper. 2 Corinthiens 11 : 10-15

F- Durant son ministère, Jésus a exercé son autorité en combattant le diable. 1 Jean 3 : 8

1. Jésus a utilisé son autorité pour enseigner. Matthieu 7 : 29

2. Jésus a utilisé son autorité pour chasser les démons. Marc 1 : 27

3. Jésus a parlé avec autorité pour ressusciter Lazare. Jean 11 : 42-43

4. Jésus a parlé avec autorité pour guérir le fils de l’officier. Jean 4 : 46-53

5. Jésus a parlé avec autorité pour chasser l’esprit d’infirmité. Luc 13 : 11-13

G- Jésus a entretenu son autorité par la communion et la prière avec son Père.

1. Jésus ne s’est jamais permis de pécher, même pas une seule fois. 2 Corinthiens
5 : 21 ; 1 Pierre 2 : 22 ; 1 Jean 3 : 5 ; Ephésiens 5 : 8-13 ; 1 Jean 1 : 5-7

2. Jésus a pris du temps à part pour prier. Matthieu 14 : 23

3. Jésus n’a fait que ce qu’il voyait son Père faire. Jean 5 : 19 ; Jean, 5 : 30 ; Jean 6 :
38 ; Jean 8 : 28 ; Jean 12 : 49 ; Jean 14 : 10

H- Jésus n’avait aucun doute quant à la volonté de Dieu de guérir, de libérer, de bénir…

II. La soumission de Jésus à Gethsémané. Matthieu 26 : 39

A- Jésus a commencé à prier en cherchant la volonté de Dieu, et à éviter de boire la coupe.

B- Dès que Jésus a reçu que la volonté de Dieu était la coupe, il a accepté de la boire.

C- La croix est la plus grande expression de l’obéissance dans la Bible. Note : Il ne nous
est pas demandé de choisir la persécution, mais de choisir la volonté de Dieu.

- 14 -
Collège Biblique Kédès – L’autorité spirituelle

Leçon 4 – L’autorité du nom de Jésus


I. L’autorité et la puissance du nom de Jésus

A- Le nom de Jésus contient la puissance et l’autorité. Philippiens 2 : 9-11

B- Jésus a reçu son nom :

1. Par son obéissance. Philippiens 2 : 8 « …se rendant obéissant jusqu’à la mort… »

2. Par héritage. Hébreux 1 : 4 « …il a hérité d’un nom plus excellent… »

3. En le conquérant. Ephésiens 1 :17-21

C- Esaïe 9 : 6 appelle Jésus : « Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix »

D- Dans le Nouveau Testament, Jésus est appelé :

1. Matthieu 1 : 21 « …tu lui donneras le nom de Jésus… »

2. Matthieu 1 : 23 « … on lui donnera le nom d’Emmanuel… »

3. Matthieu 14 : 33 « …Tu es véritablement le Fils de Dieu »

4. Luc 2 : 11 « …il vous est né un Sauveur… »

5. Jean 1 : 14 « Et la parole a été faite chair… »

6. Jean 1 : 29 « …Voici l’Agneau de Dieu… »

7. Jean 1 : 38 « …Ils lui répondirent : Rabbi ce qui signifie Maître… »

8. Jean 3 : 2 « …tu es un docteur venu de Dieu… »

9. Jean 4 : 42 « …celui-ci est véritablement le Christ… » (Martin)

- 15 -
Collège Biblique Kédès – L’autorité spirituelle

E- Jésus s’appelle lui-même :

1. Jean 10 : 9 « Je suis la porte… »

2. Jean 10 : 11 « Je suis le bon berger… »

3. Jean 12 : 46 « Je suis venu comme une lumière dans le monde… »

4. Jean 15 : 5 « Je suis le cep… »

5. Apocalypse 22 : 13 « Je suis l’alpha et l’oméga… »

F- Pour un croyant, le nom de Jésus est tout-suffisant

1. Nous avons reçu un droit légal d’utiliser le nom de Jésus (tout comme un agent
de police a le droit légal d’utiliser le nom de la loi)

2. Nous pouvons utiliser le nom de Jésus

a. Dans la prière. Jean 16 : 23-24

b. Pour chasser les démons. Marc 16 : 17

c. Pour guérir les malades. Marc 16 : 18

II. L’autorité et la puissance de la parole de Dieu

A- Hébreux 4 : 12 « Car la parole de Dieu est vivante et efficace… »

1. Jean 1 : 1, 14 « …la Parole était Dieu…Et la parole a été faite chair… »

2. Ephésiens 5 : 25-26 « …afin de la sanctifier par la parole… »

3. Matthieu 4 : 4 « L’homme…vivra…de toute parole qui sort de la bouche de Dieu »

4. 1 Corinthiens 3 : 2 « …de la nourriture solide… »

5. 1 Pierre 2 : 2 « …lait spirituel et pur… »

6. 2 Timothée 3 : 16 « Toute Ecriture est inspirée de Dieu… »

- 16 -
Collège Biblique Kédès – L’autorité spirituelle

B- Les promesses de Dieu sur sa parole.

1. 1 Pierre 1 : 23-25 « …une semence incorruptible… »

2. Esaïe 55 : 11 « …ma parole…ne retourne point à moi sans effet… »

3. Jérémie 1 : 12 « …je veille sur ma parole, pour l’exécuter »

4. Luc 21 : 33 « …mes paroles ne passeront point »

5. Ezéchiel 12 : 25 « …Je prononcerai une parole et je l’accomplirai… »

III. Le sang de Jésus nous donne puissance et autorité

A- Le sang de Jésus a ôté le péché du monde. Matthieu 26 : 28

1. Nous avons été rachetés par le sang de Jésus. 1 Pierre 1 : 18-19

2. Nous avons une libre entrée dans le sanctuaire. Hébreux 10 : 19

3. Le sang de l’agneau a été répandu pour nous. Exode 12 : 7, 13

B- Le sang de Jésus nous donne une meilleure alliance. Psaume 91 : 5-7

IV. Agissons en fonction de ce que nous connaissons

A- Satan veut nous empêcher de connaitre la vérité au sujet de notre autorité en Christ.

1. Si nous découvrons et agissons selon notre autorité, Satan n’a plus de prise

2. Nous sommes bénis de toutes les bénédictions (dont l’autorité). Ephésiens 1 : 3

3. Nous devons savoir ce qui nous appartient. Osée 4 : 6 ; Jean 8 : 32

B- Connaitre la vérité n’est pas suffisant, il faut agir d’après cette vérité. Jacques 1 : 22

- 17 -
Collège Biblique Kédès – L’autorité spirituelle

C- Nous avons de l’assurance si nous savons que nous sommes justes aux yeux de Dieu.

1. Romains 5 : 17-21 « Si par l’offense d’un seul la mort a régné par lui seul, à plus forte
raison ceux qui reçoivent l’abondance de la grâce et du don de la justice régneront-ils dans la
vie par Jésus-Christ lui seul. 18 Ainsi donc, comme par une seule offense la condamnation a
atteint tous les hommes, de même par un seul acte de justice la justification qui donne la vie
s’étend à tous les hommes. 19 Car, comme par la désobéissance d’un seul homme beaucoup ont
été rendus pécheurs, de même par l’obéissance d’un seul beaucoup seront rendus justes. 20 Or,
la loi est intervenue pour que l’offense abondât, mais là où le péché a abondé, la grâce a
surabondé, 21 afin que, comme le péché a régné par la mort, ainsi la grâce régnât par la justice
pour la vie éternelle, par Jésus-Christ notre Seigneur. »

2. Ephésiens 3 : 10-12 « afin que les dominations et les autorités dans les lieux célestes
connaissent aujourd’hui par l’Eglise la sagesse infiniment variée de Dieu, 11 selon le dessein
éternel qu’il a mis à exécution par Jésus-Christ notre Seigneur, 12 en qui nous avons, par la
foi en lui, la liberté de nous approcher de Dieu avec confiance. »

3. Hébreux 10 : 22-23 « approchons-nous avec un cœur sincère, dans la plénitude de la foi, les
cœurs purifiés d’une mauvaise conscience, et le corps lavé d’une eau pure. 23 Retenons fermement
la profession de notre espérance, car celui qui a fait la promesse est fidèle. »

- 18 -
Collège Biblique Kédès – L’autorité spirituelle

Leçon 5 – L’autorité pour lier et délier


I. Jésus a donné l’autorité aux croyants pour lier et délier

A- Matthieu 16 :19. Cette autorité a d’abord été donnée à Pierre.

B- Matthieu 18 : 18. L’autorité a ensuite été donnée à tous les croyants.

II. L’autorité pour lier

A- Lier (G1210 = Deo) Lier, attacher, attacher avec des chaînes, mettre aux fers, mettre
sous obligation, de la loi, des devoirs (mariage), défendre, prohiber, déclarer illicite.

1. Dans le sens de mettre une laisse à un chien, ou une corde à un cheval sauvage

2. Utilisé également dans le sens de lier deux personnes dans le mariage

B- Lier est utilisé dans le combat spirituel, l’intercession, la délivrance. Matthieu 12 : 29

C- Nous avons l’autorité et la puissance de lier toutes les attaques et stratégies de Satan.

1. 1 Pierre 5 : 8 « …le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera »

2. Ephésiens 4 : 27 « et ne donnez pas accès au diable »

3. Jacques 4 : 7 « Soumettez-vous donc à Dieu ; résistez au diable, et il fuira loin de vous »

4. Marc 16 : 17 « …en mon nom, ils chasseront les démons… »

D- Les armes à utiliser pour lier les œuvres du diable

1. Le nom de Jésus. Marc 16 : 17

2. Le sang de Jésus. Apocalypse 12 : 11

- 19 -
Collège Biblique Kédès – L’autorité spirituelle

3. L’épée de l’Esprit qui est la parole de Dieu. Ephésiens 6 : 17

4. La louange. 2 Chroniques 20 : 21-22 ; Psaume 8 : 3

III. L’autorité pour délier

A- Délier (G3089 = Luo) Relâcher une personne (ou une chose) attachée ou liée, délier
des liens, rendre libre, annuler, renverser, défaire, priver d’autorité, déclarer illicite,
rompre, casser, démolir, détruire.

B- Délier annule toute la puissance de Satan.

C- Délier libère la vie de l’esprit et la liberté acquise par la rédemption.

D- Délier poursuit l’œuvre de Jésus lorsqu’il a libéré l’homme du péché, de la souffrance


et du diable.

1. Jésus a libéré l’homme de l’esclave du péché et de la mort. 1 Corinthiens 10 : 13

2. Jésus a délié une femme tenue par l’infirmité depuis 18 ans. Luc 13 : 16

IV. Jésus ne nous a pas donné autorité sur les humains, mais sur les
mauvais esprits qui contrôlent les humains

A- Nous avons reçu puissance et autorité contre toute la puissance de l’ennemi. Luc 10 : 19

B- Pour être efficace, il ne faut pas s’attaquer aux gens, mais aux esprits qui les tiennent.

C- Personne ne devrait être victime du diable, car Jésus a fait de nous des vainqueurs.

- 20 -
Collège Biblique Kédès – L’autorité spirituelle

V. Quelques exemples pour lier et délier dans le nom de Jésus

A- Dans une prière d’intercession.

1. Déliez quelqu’un de la puissance des ténèbres, et liez-le dans le royaume de Dieu

2. Déliez quelqu’un de la confusion, et liez-le dans la paix et la foi

3. Déliez quelqu’un de la maladie, et liez-le dans une parfaite santé divine

4. Déliez quelqu’un d’un esprit de pauvreté, et liez-le dans la provision de Dieu

5. Déliez quelqu’un du découragement, et liez-le dans la justice, la paix et la joie

B- Dans la prière personnelle.

1. Je dis « non » à la volonté de Satan de dérober, égorger et détruire. Je dis « oui »


à la volonté de Dieu de me donner la vie en abondance

2. Je me lie à la volonté de Dieu, à sa parole, à ses pensées, à ses plans pour ma vie

3. Je me délie de toutes les mauvaises pensées, addictions et mauvaises attitudes

VI. La foi pour exercer l’autorité

A- Tout ce que Dieu fait est fait par la foi. Hébreux 11 : 6

B- Tout ce que nous faisons dans le royaume agit par la foi, y compris l’autorité.

C- L’autorité transférée par Jésus.

1. Matthieu 28 : 18-19 « Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. Allez, … »

2. Actes 1 : 1-2 « …après avoir donné ses ordres…aux apôtres qu’il avait choisis »

- 21 -
Collège Biblique Kédès – L’autorité spirituelle

3. Marc 16 : 15 « Puis il leur dit : Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute
la création. »

4. Marc 16 : 17-20 « Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon
nom… »

5. « En mon nom » témoigne de l’autorité que Christ nous a donnée. Matthieu 7 :


22 ; Jean 14 : 13 ; Actes 3 : 6 ; Actes 4 : 7 ; Ephésiens 1 : 21 ; Philippiens 2 : 9

- 22 -
Collège Biblique Kédès – L’autorité spirituelle

Leçon 6 – Révélation sur l’autorité


I. Des révélations dans les prières de Paul pour les Ephésiens

A- La prière d’Ephésiens 1 : 15-23

1. Ephésiens 1 : 17 « …vous donne un esprit de sagesse… ». La sagesse est la


connaissance mise en pratique. Le Saint-Esprit nous montrera comment mettre
en pratique ce qu’il nous a enseigné. Il nous enseignera comment être sage dans
nos relations avec Dieu et avec les autres, comment gérer toute chose dans la vie

2. Ephésiens 1 : 17 « …vous donne un esprit de…révélation… ». La révélation est une


découverte, un dévoilement, une compréhension de ce que l’on voit

3. Ephésiens 1 : 17 « …dans sa connaissance… ». Une connaissance claire, basée sur


l’expérience de votre relation personnelle et vivante de Dieu

4. Ephésiens 1 : 18 « …qu’il illumine les yeux de votre cœur… ». Une capacité spirituelle
à voir au-delà de ce que les yeux voient. Avoir une vue divine des choses

5. Ephésiens 1 : 18 « …pour que vous sachiez… ». Une connaissance intuitive, donnée


surnaturellement par le Saint-Esprit

6. Ephésiens 1 : 18 « …quelle est l’espérance qui s’attache à son appel… ». Une confiance
absolue dans ce que Dieu montre au sujet de ses merveilleux plan dans notre vie

7. Ephésiens 1 : 18 « …quelle est la richesse de la gloire de son héritage qu’il réserve aux
saints… ». La richesse de tout ce que Dieu fait et a fait pour amener ceux qui sont
sauvés à une relation vivante, puissante, heureuse et éternelle avec lui.

8. Ephésiens 1 : 19 « …quelle est envers nous qui croyons l’infinie grandeur de sa


puissance… ». Puissance (G1411 Dunamis) : La puissance miraculeuse de Dieu

9. Ephésiens 1 : 19 « …se manifestant avec efficacité… ». Efficacité (G1753 Energeia) :


Efficacité, force, pouvoir, puissance

10. Ephésiens 1 : 19 « …par la vertu de sa force… ». Vertu (G2479 Ischus) : Capacité,


force, puissance ; Force (G2904 Kratos) : Force souveraine, pouvoir, puissance,
domination

11. Ephésiens 1 : 20 « Il l’a déployée en Christ… » Déployée (G1754 Energeo) : Etre


opérant, être à l’œuvre, agir puissamment ; L’énorme énergie à l’œuvre en Christ

- 23 -
Collège Biblique Kédès – L’autorité spirituelle

12. Ephésiens 1 : 20 « en le ressuscitant des morts, et en le faisant asseoir à sa droite dans les
lieux célestes ». Une personne de haut rang qui fait s’assoir une autre à sa droite lui
donne un honneur du même rang que lui-même. Matthieu 22 : 44 ; Matthieu 26 :
64 ; 1 Pierre 3 : 22

13. Ephésiens 1 : 21 « au-dessus de toute domination, de toute autorité, de toute puissance, de


toute dignité, et de tout nom qui se peut nommer, non seulement dans le siècle présent, mais
encore dans le siècle à venir » Dieu veut que nous sachions qu’il a placé Christ bien
au-dessus de tout pouvoir dans tout l’univers, pour toujours.

14. Ephésiens 1 : 22-23 « Il a tout mis sous ses pieds, et il l’a donné pour chef suprême à
l’Eglise, qui est son corps, la plénitude de celui qui remplit tout en tous » Tout ce qui est
nommé au verset 21 est sous les pieds de Jésus. Donc toutes ces forces sont
légalement sous les pieds de chaque croyant, puisque nous sommes son corps.
Colossiens 2 : 10, 15 ; 1 Pierre 3 : 22

B- La prière d’Ephésiens 2 : 1-10

1. Ephésiens 2 : 4-6 « …nous a rendus à la vie…nous a ressuscités…et nous a fait asseoir


dans les lieux célestes » Dans la pensée de Dieu, ce qu’il a fait à Christ, il nous l’a fait

2. Nous sommes légalement assis sur le même trône que Christ avec tous les
enfants de Dieu faisant partie de son corps.

3. Si nous saisissions cette réalité et agissions d’après cette révélation, l’Eglise serait
puissante, glorieuse, et remplie de l’autorité de Christ.

C- La prière d’Ephésiens 3 : 14-19

1. Ephésiens 3 : 16 « afin…d’être puissamment fortifiés par son Esprit dans l’homme


intérieur… »

2. Ephésiens 3 : 17a « en sorte que Christ habite dans vos cœurs par la foi… »

3. Ephésiens 3 : 17b-19 « afin qu’étant enracinés et fondés dans l’amour, 18 vous puissiez
comprendre avec tous les saints quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur,
19 et connaître l’amour de Christ, qui surpasse toute connaissance, en sorte que vous soyez
remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu. »

- 24 -
Collège Biblique Kédès – L’autorité spirituelle

Leçon 7 – Revêtir l’armure de Dieu


I. Pourquoi avons-nous besoin d’armes spirituelles ?

A- Ephésiens 6 : 10. Pour être fort dans le Seigneur.

B- Ephésiens 6 : 11. Pour pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable.

II. Contre qui devons-nous utiliser ces armes ?

A- Ephésiens 6 : 12.

1. Contre les dominations

2. Contre les autorités

3. Contre les princes de ce monde de ténèbres

4. Contre les esprits méchants dans les lieux célestes

B- 2 Corinthiens 10 : 4-5 « Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles ; mais
elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses. 5 Nous renversons les
raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée
captive à l’obéissance de Christ. »

III. Les armes spirituelles. Ephésiens 6 : 10-18

A- La vérité pour ceinture à vos reins. La ceinture est utilisée pour resserrer fermement
l’armure contre le corps et pour porter une dague, une épée ou d’autres armes.

B- La cuirasse de la justice. (Cuirasse = G2382 Thorax) Formé de deux parties et


protégeant le corps depuis le cou jusqu’au ventre. Pour protéger le ventre et le dos.

- 25 -
Collège Biblique Kédès – L’autorité spirituelle

C- Les pieds chaussés par le zèle que donne l’Evangile de paix. Bottes en laiton pour
protéger l’avant de la jambe. Utilisé pour protéger les pieds des pierres et des épines.

D- Le bouclier de la foi. Pour protéger le corps des coups.

E- Le casque du salut. Pour protéger la tête

F- L’épée de l’Esprit qui est la parole de Dieu. (Epée = G3162 Machaira) Pour détruire
l’ennemi et l’amener à la soumission. (Parole = F4487 Rhema) Ce qui est prononcé par
la voix vivante de Dieu.

G- Toutes sortes de prières et de supplications par l’Esprit.

IV. Les armes offensives et défensives du combat spirituel

A- Les armes du combat spirituel

1. La vérité

2. La justice

3. L’Evangile de paix

4. La foi

5. Le salut

6. La parole de Dieu

7. Les prières

- 26 -
Collège Biblique Kédès – L’autorité spirituelle

Leçon 8 – L’autorité de la confession


I. Les paroles sont importantes. Jean 6 : 63 ; Matthieu 12 : 36-37

A- Genèse 1. Dieu a créé par des paroles qu’il a prononcées. Et nous sommes à son image.

1. Les paroles que nous prononçons nous contrôlent et nous dominent.


Proverbes 18 : 20-21

2. Les paroles contiennent la foi ou la crainte

3. Les paroles se reproduisent selon leur espèce. Matthieu 9 : 21 ; Job 1 : 5 ;


Job 3 : 25

B- Il y a de la puissance dans nos paroles et nous pouvons être aidés ou liés par nos paroles.
Proverbes 6 : 2

1. Par les paroles de notre bouche, nous libérons la capacité d’agir de Dieu

2. Lorsque nous croyons dans notre cœur et que nous confessons de notre bouche
ce que nous croyons, la foi est libérée. Marc 11 : 23-24

3. 2 Corinthiens 4 : 13 « Et comme nous avons le même esprit de foi qui est exprimé dans cette
parole de l'Ecriture : J'ai cru, c'est pourquoi j'ai parlé ! nous aussi nous croyons, et c'est pour
cela que nous parlons »

II. Pourquoi nous devrions dire ce que Dieu dit

A- Parce cela produit la foi. Romains 10 : 17-18

B- Parce que c’est une avenue pour recevoir de Dieu. Romains 10 : 8-10 ; Matthieu 4 : 4

C- Parce que c’est une épée pour combattre l’ennemi. Ephésiens 6 : 17

- 27 -
Collège Biblique Kédès – L’autorité spirituelle

III. Comment utiliser la parole de Dieu

A- En la méditant et en la mettant en pratique. Josué 1 : 8 ; Deutéronome 28 : 1-14

B- En la prononçant. Marc 11 : 23-24

IV. L’importance de se dire à soi-même la parole de Dieu

A- Vous êtes en votre propre présence plus qu’avec n’importe qui d’autre.

1. Vous entendez vos paroles bien plus que les paroles de n’importe qui d’autre

2. Vous croyez bien plus en ce que vous dites qu’en ce que les autres disent

B- Lorsque vous prononcez la parole que Dieu prononce, vous nourrissez votre homme
intérieur avec du pain de vie. Jean 6 : 48-51

C- Nous devons semer la parole dans nos cœurs. Marc 4 : 14

D- Ce n’est qu’avec l’aide de Dieu qu’on peut dompter la langue. Jacques 3 : 8

V. Prononcer la parole de Dieu

A- Ce que la parole de Dieu produit en nous.

1. Proverbes 16 : 24 « Les paroles agréables sont un rayon de miel, douces pour l'âme et
salutaires pour le corps. »

2. Proverbes 4 : 20-22 « Mon fils, sois attentif à mes paroles…Car c'est la vie…, c'est la
santé pour tout leur corps. »

3. Esaïe 50 : 4 « …soutenir par la parole celui qui est abattu »

4. Proverbes 15 : 4 « La langue douce est un arbre de vie… »

- 28 -