Vous êtes sur la page 1sur 1

La présente convention est valable pour les années de scolarisation relatives au diplôme

préparé. L’université se réserve le droit de résiliation en cas de sanction disciplinaire (suite


au non-respect du règlement intérieur).

Lors de l’inscription ou réinscription pour l’année universitaire à venir, l’étudiant peut


demander la résiliation de la convention avant le 31 octobre pour toute raison jugée valable
par l’institution (maladie grave, inscription dans une grande école Etatique, échec au BAC).
Dans ce cas, seuls les frais de scolarité peuvent être restitués.

En cas d’abandon de la scolarité au cours de l’année universitaire en cours (après le 31


octobre), l’étudiant et les parents ne peuvent en aucun cas bénéficier d’une restitution, ni
totale ni partielle, des frais de scolarité ni des frais d’inscription.

Pour toute résiliation au terme de l’année universitaire, l’étudiant(e) s’engage à en informer


l’université par lettre adressée à son président, au plus tard le 15 juin de l’année
universitaire relative à son départ.

Dans ce cas, et dans tous les cas, un étudiant sortant qui a demandé une résiliation par écrit
après le 31 octobre d’une année académique, reste redevable de l’intégralité des frais de
scolarité annuels (de l’année en question), et ce même en cas de suspension ou d’exclusion
pour des raisons académiques, disciplinaires ou financières.

En cas de non-respect de cette clause, l’étudiant ne pourra prétendre à aucun diplôme,


attestation, bulletin, ou relevé, que ce soit pour l'année universitaire en cours ou pour les
années précédentes.