Vous êtes sur la page 1sur 2

Centre Universitaire de Naàma CUN

Département des Sciences de la Technologie


3ème Année ST
Matière : Installations frigorifiques

Corrigé du TD N° 03

Exercice N° 01
1. Un cycle de Carnot est un cycle réversible constitué de deux portions d'adiabatiques et de
deux portions d'isothermes de températures égales aux températures des sources.
2. Cf figure 1 ci-dessous. Le cycle est parcouru dans les deux diagrammes dans le sens

trigonométrique. Ceci implique que l'intégrale est positive (égale à l'aire du

cycle dans ), et l'intégrale est négative (égale à l'opposé de l'aire du cycle


dans ). On remarque que le système reçoit effectivement le travail sur un cycle.
3. On a toujours et .
Si on considère le cas d'un fonctionnement en réfrigérateur, la source froide est le volume
maintenu à la température basse en cédant la quantité de chaleur au
système, et la source chaude est le local contenant le réfrigérateur et à la
température .
Si on considère le cas d'un fonctionnement en pompe à chaleur, la source froide est par
exemple l'extérieur d'une habitation à la température (extérieure) (thermostat),
et la source chaude est l'habitation maintenue à une température de confort de en
recevant la quantité de chaleur du système.
4. L'efficacité d'une machine thermique est définie comme le rapport entre le transfert utile
suivant la vocation de la machine et le transfert d'énergie dépensé pour la faire fonctionner.
Les efficacités et sont donc définies par

Or, sur un cycle, le bilan énergétique s'écrit : ,


soit . Les efficacités s'écrivent donc

5. Dans le cas de transformations réversibles, la variation d'entropie du système (fermé)

s'écrit . Puisque l'on considère un cycle et que l'entropie est une fonction

1
d'état, on écrit sur le cycle , soit . En reportant l'expression du
rapport des quantités de chaleur dans l'expression des efficacités, on obtient :

Ainsi, l'efficacité de la machine varie à l'inverse de la différence des températures entre les
sources chaude et froide. D'où l'intérêt, dans le cas de l'utilisation en pompe à chaleur pour le
chauffage d'une habitation, de l'utilisation d'une source géothermique à température moyenne
et constante. L'efficacité en mode pompe à chaleur est plus élevée que dans le mode
réfrigérateur.

Numériquement, , et .