Vous êtes sur la page 1sur 15

Moyens de production. Agrément capabilité n° E41.36.422.

R /A
_______________________________________
du processus de mesure dureté de Norme
fermeture des ouvrants _______________________________________

Statut Exécutoire

Objet La présente norme définit la procédure d'agrément capabilité à appliquer à tout


processus destiné à évaluer la dureté de fermeture des ouvrants des véhicules du
groupe RENAULT, en mesurant le temps de passage de ces ouvrants devant un
chronomètre (Moyen de mesure appelé : "FLIPPER LIGHT").
Par analogie, cette méthode peut s'appliquer à d'autres principes de mesure de dureté
de fermeture des ouvrants ainsi qu'à d'autres pièces automobile possédant une fonction
d'ouverture et de fermeture.

Champ d'application Groupe Renault

Emetteur
-
0619 -

Confidentialité Non confidentiel

Approuvé par Fonction Signature Date d'application

06/1995

© RENAULT 1998 Origine : PEGI - Renault Page : 1 / 15


E41.36.422.R /A

Historique des versions


Version Mise à jour Objet des principales modifications Rédacteur
A 06/1995 Création

Remplace

Mise à disposition Service 60250 - Documentation des Biens d'Equipement - TRC RUC 1 90
Fax : 01 34 95 81 79 Tél. : 01 34 95 82 10
BAL : NORMINFO E.mail : norminfo.moyens@renault.com

Documents cités Réglementation :


ISO/CEI :
Européen :
NF :
CNOMO : E41.36.110.N.
Renault :
Autres doc internes :
Autres doc externes :

Codification ICS : 03.120.30 ; 17.100 ; 43.040.60

Classe E41

Mots-clés e4136110n, Aptitude, Capabilité, Carrosserie, Contrôle, CMC, Performance, Porte, Véhicule

Langue Français

(1) Ont collaboré à la rédaction du document

Site Service Nom Site Service Nom

© RENAULT 1998 Origine : PEGI - Renault Page : 2 / 15


E41.36.422.R /A

Sommaire
Page

Avant-propos .............................................................................................................3

1 Objet et domaine d'application ................................................................................4

2 Généralités.................................................................................................................4

3 Définitions..................................................................................................................5

4 Méthodologie .............................................................................................................6
4.1 Précautions à prendre .................................................................................................6
4.2 Evaluation de la reproductibilité des mesurages sur véhicule (IR) ..............................7
4.3 Evaluation de l'incertitude associée au principe de mesure (Ip)..................................9

5 Calcul du coefficient d'aptitude du processus de mesure ....................................9


5.1 Calcul de l'incertitude globale du processus de mesure .............................................9
5.2 Calcul du coefficient d'aptitude du processus de mesure ...........................................9
6 Agrément capabilité du processus de mesure .....................................................10

7 Liste des documents de référence ........................................................................10


Annexe 1 : Constat de vérification..........................................................................................11
Annexe 2 : Exemple de calcul .................................................................................................13
Annexe 3 : Fiche d’agrément capabilité .................................................................................14

Avant-propos
A la date de la publication de ce document, il n'existe pas de norme française ou internationale traitant du
même objet.
Cette norme a été élaborée à partir de la méthodologie pour l'agrément capabilité des moyens de contrôle
spécifiques développée dans la norme CNOMO E41.36.110.N.
Cependant la valeur métrologique de dureté de fermeture des ouvrants des véhicules étant difficilement
estimable, l'agrément capabilité du processus de mesure porte sur :
 l'évaluation de l'incertitude de reproductibilité des mesurages sur véhicule,
 l'incertitude associée au principe de mesure.

© RENAULT 1998 Origine : PEGI - Renault Page : 3 / 15


E41.36.422.R /A

1 Objet et domaine d'application


La présente norme définit la procédure d'agrément capabilité à appliquer à tout processus destiné à
évaluer la dureté de fermeture des ouvrants des véhicules du groupe RENAULT, en mesurant le temps
de passage de ces ouvrants devant un chronomètre (Moyen de mesure appelé : "FLIPPER LIGHT").
Par analogie, cette méthode peut s'appliquer à d'autres principes de mesure de dureté de fermeture des
ouvrants ainsi qu'à d'autres pièces automobile possédant une fonction d'ouverture et de fermeture.

2 Généralités
L'agrément capabilité permet de :
 s'assurer pratiquement que le matériel et le processus permettent d'effectuer l'opération pour
laquelle ils ont été conçus (aptitude fonctionnelle),
 vérifier que l'incertitude de mesure est compatible avec l'intervalle de tolérance de la dureté de
fermeture des ouvrants,
 de vérifier également que les consignes d'utilisation et d'étalonnage sont opérationnelles.
L'agrément capabilité du processus de mesure est propre à :
 un ou plusieurs types de véhicule,
 un ou plusieurs types d'ouvrant (porte avant, porte arrière, coffre, hayon, etc.),
 une procédure de contrôle spécifique,
 une étendue d'erreur tolérée (exemple : étendue de classe de cotation),
 un ou plusieurs opérateurs.
Tout changement de l'un de ces paramètres nécessite pour valider le processus de mesure d'effectuer un
nouvel agrément de capabilité.
Le principe retenu pour évaluer la capabilité du processus de mesure porte sur les deux évaluations
d'incertitude suivantes :
 L'incertitude de reproductibilité sur véhicule
Elle est nécessaire pour prendre en compte la variabilité due à l'opérateur, à la procédure de mesure, à
l'environnement et à l'ouvrant qui sont les facteurs les plus dispersifs dans l'évaluation de l'incertitude de
mesure de la dureté de fermeture des ouvrants.
 L'incertitude associée au principe de mesure
Elle est calculée pour chacun des processus lors de son agrément capabilité. Elle est intégrée dans le
calcul de l'incertitude globale du fait que :
 le moyen ne mesure pas directement dans l'unité de la caractéristique à mesurer,
 la formule de conversion dépend de plusieurs variables.

© RENAULT 1998 Origine : PEGI - Renault Page : 4 / 15


E41.36.422.R /A

3 Définitions
Dureté de fermeture
C'est la puissance minimale délivrée par un opérateur pour fermer un ouvrant. Elle est caractérisée par un
indice de puissance exprimé en watt (W).
Principe de mesure
Pour évaluer la dureté de fermeture d'un ouvrant, le moyen de mesure mesure le temps de passage de
l'ouvrant à l'aide d'une cible située sur celui ci.
Ce temps est ensuite converti en utilisant les abaques de transformation qui se déduisent de la relation
suivante :

1  I e2  e
IP =  * +D  *
2 t2
L  2r  t

Avec :
lP : indice de puissance en Watt
I : inertie de l'ouvrant en kgm2
r : rayon de l'axe charnières par rapport à la cible située sur l'ouvrant en mètre
e : distance entre les 2 fronts montants de la cible (tops) en mètre
t : temps de passage mesuré par le chronomètre en seconde
D : énergie "statique" sur les 100 premiers millimètres de fermeture en Joule (J)
L : distance entre la position de la cellule du FLIPPER correspondant au cran parking intermédiaire et
le lieu de la mesure du temps de passage de l'ouvrant exprimée en mètre

Intervalle de tolérance de la caractéristique (Etendue d'erreur tolérée)

IT = Ls - Li

Avec : Ls : limite supérieure de la tolérance


Li : limite inférieure de la tolérance
Note : Si le processus de mesure est utilisé pour classifier la caractéristique mesurée (classe de cotation
par exemple), il faut prendre comme intervalle de tolérance l'intervalle de classe le plus utilisé ou celui qui
engendre le plus d'action.
Abaque
Table de correspondance élaborée par type d'ouvrant et permettant de transcrire la mesure du temps de
passage de l'ouvrant, en dureté de fermeture exprimée en indice de puissance (lP).
Vérification du moyen de mesure
La vérification du moyen de mesure s'effectue sur la variable " t " à l'aide d'un pendule étalon pouvant
simuler différents temps de passage de fermeture d'un ouvrant suivant la méthodologie de transmission
du signal employée sur site.

© RENAULT 1998 Origine : PEGI - Renault Page : 5 / 15


E41.36.422.R /A

Les valeurs émises par le pendule étalon résultent de la formule physique suivante :

1
T.e  1  2
t=  
2πR  2 ( 1 − cos A ) 
Avec
A : angle de lâché (paramètre de réglage)
R : longueur entre l'axe d'articulation et la cible du pendule
T : période du pendule

L'application de la loi de propagation des incertitudes à cette relation fournit la valeur de l'incertitude sur t.
L'incertitude d'étalonnage du moyen de mesure doit être au maximum égale à cette incertitude afin de
garantir la validité de l'évaluation.
Les résultats d'étalonnage doivent figurer dans un constat de vérification (Voir exemple : annexe 1).
Reproductibilité des mesurages sur véhicule
Etroitesse de l'accord entre les résultats des mesurages du même ouvrant. Dans ce cas, les mesurages
individuels sont effectués en utilisant des opérateurs différents, pour prendre en compte le facteur
opérateur.
Incertitude associée au principe de mesure
Incertitude liée à la conversion du temps de passage mesuré de l'ouvrant en indice de puissance
correspondant, lu dans un abaque.
Calcul du coefficient d'aptitude du processus de mesure
Le coefficient d'aptitude du processus de mesure est le rapport qui caractérise son aptitude à mesurer la
dureté de fermeture des ouvrants avec l'exactitude demandée.

IT
CMC =
2Ig

Il tient compte de l'ensemble des erreurs de mesurage dues au principe de mesure, au moyen de
mesure, à l'étalonnage du moyen, à la procédure d'utilisation, à l'ouvrant à mesurer, à l'opérateur et à
l'environnement de mesurage.

4 Méthodologie

4.1 Précautions à prendre


Vérifier que :
 les clauses de bon fonctionnement et d'exactitude de mesure annoncées par le constructeur
des moyens couvrent l'étendue des conditions d'utilisation du moyen dans le processus ainsi
que les caractéristiques produit concernées,
 la résolution du moyen de mesure est inférieure à IT/10,
 toutes les consignes de réglage sont correctement appliquées,

© RENAULT 1998 Origine : PEGI - Renault Page : 6 / 15


E41.36.422.R /A

 les consignes d'utilisation du moyen de mesure sont bien adaptées aux types d'ouvrant
concernés telles que :
 positionnement de la cible sur l'ouvrant mesuré,
 distance et orientation du faisceau par rapport à la cible,
 la vérification du moyen de mesure a été effectuée avec sa cible suivant la périodicité
déterminée et que les résultats sont conformes aux prescriptions.

4.2 Evaluation de la reproductibilité des mesurages sur véhicule (IR)


La reproductibilité des mesurages est égale à : ± IR = ± 2sR, sR étant l'écart-type expérimental des
mesurages sur véhicule.
Les opérations suivantes permettent d'estimer l'écart-type expérimental sR :
 Prendre au minimum cinq ouvrants représentatifs des types d'ouvrants concernés par
l'agrément capabilité (ouvrant lourd, ouvrant léger, hayon...).
Les valeurs de dureté de fermeture de ces ouvrants doivent être représentatives des valeurs
obtenues en production. Les gâches des ouvrants peuvent être déréglées afin d'imposer les
valeurs de dureté de fermeture souhaitées.
Les ouvrants sélectionnés peuvent appartenir à des véhicules différents.

 Définir les opérateurs qui effectuent les mesurages pour l'évaluation de la reproductibilité. Ces
opérateurs sont ceux qui utilisent ou sont susceptibles d'utiliser le moyen de mesure considéré.

 L'opérateur n°1 met en place le moyen de mesure sur l'ouvrant n°1 suivant les consignes
d'utilisation. Il applique la procédure de mesure de la dureté de fermeture de cet ouvrant. La
recherche par dichotomie doit se faire suivant les pratiques d'usage de chaque opérateur.
Note : Si la dureté de fermeture de l'ouvrant évolue d'une manière significative (décalage de
justesse et non pas dérive lente), la valeur est à exclure.

 L'opérateur n°1 met en place le moyen de mesure sur l'ouvrant n°2, et répète les opérations
précédentes. L'opérateur effectue ainsi le mesurage des cinq ouvrants sélectionnés.

 L'opérateur n°2 effectue les mesurages des mêmes ouvrants suivant la même chronologie.
Ceci, jusqu'à ce que chaque ouvrant ait été mesuré au moins cinq fois.
Note : Prendre en référence les consignes d'utilisation et les suivre en explorant toutes les
variabilités possibles (positionnement de la cible et du FLIPPER, de l'opérateur lorsqu'il ferme
l'ouvrant...).

© RENAULT 1998 Origine : PEGI - Renault Page : 7 / 15


E41.36.422.R /A

Les tableaux d'essais ci-dessous formalisent les séquences des mesurages de reproductibilité en fonction
du nombre d'opérateur.
1 Opérateur 2 Opérateurs
Ouvrant ouvrant
Opérateur Mesurage 1 2 i 4 p Opérateur Mesurage 1 2 i 4 p
N° N°
1 1 y11 yii yii yii yp1 1 1 y11 yii yii yii yp1
1 2 yii yii yii yii yii 2 2 yii yii yii yii yii
1 j y1i yii yii yii yii 1 j y1i yii yii yii yii
1 4 yii yii yii yii yii 2 4 yii yii yii yii yii
1 m Y1m yij yij yij ypm 1 m Y1m yij yij yij ypm

3 Opérateurs 4 Opérateurs
Ouvrant ouvrant
Opérateur Mesurage 1 2 i 4 p Opérateur Mesurage 1 2 i 4 p
N° N°
1 1 y11 yii yii yii yp1 1 1 y11 yij yij yij yp1
2 2 yij yij yij yij yij 2 2 yij yij yij yij yij
3 j y1j yij yij yij yij 3 j ylj yij yij yij yij
1 4 y1j ylj ylj ylj ylj 4 4 y1j yij yij yij yij
2 m Y1m yij yij yij ypm 1 m Y1m yij yij yij ypm

5 Opérateurs
Ouvrant
Opérateur Mesurage 1 2 i 4 p

1 1 y11 yij yij yij yp1
2 2 yij yij yij yij yij
3 j y1j yij yij yij yij
4 4 ylj yij yij yij yij
5 m Y1m yij yij yij ypm

Notations
p : nombre d'ouvrants (minimum cinq)
i : indice de l'ouvrant (de 1 à p)
m : nombre de mesures d'un ouvrant sur le moyen de contrôle (minimum cinq)
j : indice du mesurage (de 1 à m)
yij : valeur relevée sur le moyen de mesure sur l'ouvrant n°1 lors du mesurage n°j
sR : écart type expérimental de reproductibilité des mesurages sur le véhicule

Calculs
Calcul de sRi

 m  m 
∑( ) ∑( )
1  1  
sRi = yij 2 −  yij 2  
m −1  j = l m = 
 j l 
Calcul de IR
p
∑ sRi2
i=l
IR = 2 sR avec sR =
p

© RENAULT 1998 Origine : PEGI - Renault Page : 8 / 15


E41.36.422.R /A

4.3 Evaluation de l'incertitude associée au principe de mesure (Ip)


L'incertitude associée au principe de mesure est égale à ± Ip = ± 2sp, sp étant l'écart-type expérimental.

p
∑ sp i2
i=l
sp =
5

L'application de la loi de propagation des incertitudes à la relation mathématique définissant l'indice de


puissance lP, permet d'écrire pour l'ouvrant i :

 Z 2r 2 t 2 D  dD 
spi =  i i i  i + Z dIi + 2Z dri + de i (2Z + 1) + dt i (2Z + 1)  IP
  Di i i i i i
Ie i 2
 Ii ri ei ti 
 

(
Avec Z i = Iiei2 / Ii ei2 + 2ri2 t i2 Di )
L'incertitude associée au principe de mesure tient compte des paramètres des abaques liés aux ouvrants
mesurés lors de la reproductibilité (D, I, e, t ) et à leurs écart-types expérimentaux estimés sur chacun de
ces paramètres (dD, dl, de, dt ).

5 Calcul du coefficient d'aptitude du processus de mesure

5.1 Calcul de l'incertitude globale du processus de mesure

Ig = 2 sR 2 + sp 2

5.2 Calcul du coefficient d'aptitude du processus de mesure

IT
CMC =
2Ig

© RENAULT 1998 Origine : PEGI - Renault Page : 9 / 15


E41.36.422.R /A

6 Agrément capabilité du processus de mesure


Sauf spécifications particulières, le processus de mesure est accepté si :

Résolution du moyen ≤ IT/ 10


IR ≤ IT/ 8
CMC ≥2

Cet agrément est applicable pour la délivrance de l'accord technique pour livraison et pour la délivrance
de l'accord technique de fin de mise en route. Il est également applicable pour l'accord technique de mise
en production si la capabilité n'était pas conforme lors de l'accord technique de fin de mise en route.
Nota : L'annexe 2 de la présente norme donne un exemple de calcul de capabilité et l'annexe 3,
présentée sous forme de reproductible, permet de reporter les valeurs de mesure ou de contrôle et les
calculs effectués lors de l'agrément capabilité.

7 Liste des documents de référence


Document cité
Norme CNOMO
E41.36.110.N : Moyens de production. Agrément capabilité des moyens de mesure. Moyen de contrôle
spécifique.

© RENAULT 1998 Origine : PEGI - Renault Page : 10 / 15


E41.36.422.R /A Annexe 1 Informative

Annexe 1 : Constat de vérification

Cette annexe est constituée d’un reproductible (1 page) qui constitue le support des résultats détalonnage
du moyen de mesure faisant l’objet de l’agrément capabilité.

© RENAULT 1998 Origine : PEGI - Renault Page : 11 / 15


E41.36.422.R /A Annexe 1 Informative

Constat de vérification pour moyens de mesure


de dureté des ouvrants

© RENAULT 1998 Origine : PEGI - Renault Page : 12 / 15


E41.36.422.R /A Annexe 2 Informative

Annexe 2 : Exemple de calcul

© RENAULT 1998 Origine : PEGI - Renault Page : 13 / 15


E41.36.422.R /A Annexe 3 Informative

Annexe 3 : Fiche d’agrément capabilité

Cette annexe est constituée d’un reproductible (1 page) qui constitue le support pouvant être utilisé pour
indiquer les différentes valeurs obtenues lors de l’agrément capabilité du processus de mesure.

© RENAULT 1998 Origine : PEGI - Renault Page : 14 / 15


E41.36.422.R /A Annexe 3 Informative

© RENAULT 1998 Origine : PEGI - Renault Page : 15 / 15

Vous aimerez peut-être aussi