Vous êtes sur la page 1sur 1

FICHE 3

THÉORIES ET PRATIQUES DE L’ENSEIGNEMENT DE LA PHONÉTIQUE


1. Méthodes naturelles et méthodologie directe
L'apprenant acquiert intuitivement et par imitation (comme les enfants acquièrent la langue maternelle).
Activités et tâches pour développer la faculté d'imitation chez les apprenants : jeu théâtral, traits saillants de la
parole d'autrui, traits suprasegmentaux, accents étrangers et régionaux, exercices d'écoute et répétition.

2. La phonétique et la linguistique structurale


L'apprenant pratique un entraînement auditif et articulatoire, afin de distinguer les sons de la langue étrangère et
les sons de la langue maternelle.
Activités et tâches : transcription phonétique ; entraînement auditif: dictées ; entraînement articulatoire: exercices
des organes de la parole, production orale avec un rythme et une intonation correctes.

3. Le béhaviorisme et l'analyse contrastive


L'importance des habitudes et des automatismes dans la prononciation de l'apprenant
Activités et tâches: Exercices d'identification, discrimination et répétition dans le laboratoire de langues.
Appliquer le conditionnement phonétique et le work-out phonétique avec des techniques comme l'échauffement.
L'analyse contrastive entre les deux systèmes sonores des langues: analyse des erreurs et interférences.

4. La méthode verbo-tonale
Activités et tâches: Exercices de correction de la prononciation dans des contextes facilitants et prononciation
nuancée.

5. Sensibilisations, échauffements et relaxation


Le développement de la conscience corporelle, de la respiration et des images gestuelles pour stimuler et favoriser
les rythmes, les accents et les mélodies dans la prononciation.
L'importance de la relaxation et du bien-être, dans un environnement agréable et confortable: réduction de
I'anxiété, élimination des blocages psychologiques, construction de la confiance.
Activités et tâches: Conscience de la respiration: inspiration et expiration; sensations et visualisations; interactions
entre le corps et la voix: l'échauffement vocal: connaissance et perception de sa propre voix, de la justesse, de la
couleur et de la discrimination auditive (Échauffement vocal : action de préparer sa voix par des exercices avant
de commencer à chanter).
Introduction des techniques de relaxation; exercices de respiration; utilisation de la musique; pratique de la
chanson; association de la parole avec les autres sens et avec des images mentales.

6. Techniques vocales théâtrales


L'application d'exercices vocaux et de l'élocution utilisés par les acteurs au théâtre pour l'amélioration de la
prononciation.
Activités et tâches : Conscience corporelle du souffle; contrôler sa respiration; jeux expressifs d'intonation et
accentuation; grimaces et exagération articulatoire; utilisation de vire langues; confiance dans sa propre voix:
parler clairement dans des situations comme entouré de bruit; parler en riant, pleurant, chantant.

7. Apprentissage / Enseignement de la prononciation, NTIC et Internet


L'enseignement de la prononciation assisté par ordinateur, computer-assisted prononciation teaching (CAPT).
L'application des outils TIC et web: systèmes et technologies de visualisation, de synthèse et de reconnaissance
vocale (automatic speech recognition, ASR); logiciels et personnages virtuels (têtes parlantes); tutorat et
accompagnement à distance sur le web.
Activités et tâches: Ressources audiovisuelles en situations réelles de communication.
Outils et tâches pour la compréhension et la production orale des apprenants de FLE
Correction de la prononciation en communication et collaboration dans des environnements virtuels
(plateformes d'enseignement, réseaux sociaux, weblogs).