Vous êtes sur la page 1sur 40

DIMANCHE 15 - LUNDI 16 SEPTEMBRE 2019

75E ANNÉE– NO 23228


2,80 € – FRANCE MÉTROPOLITAINE
WWW.LEMONDE.FR –
FONDATEUR : HUBERT BEUVE-MÉRY
DIRECTEUR : JÉRÔME FENOGLIO

L’ÉPOQUE – SUPPLÉMENT LES DÉGÂTS DU « NAME AND SHAME » : DU GOUDRON ET DES TWEET

Le pouvoir d’achat, priorité du budget 2020


▶ Le projet de loi de finan- ▶ Le texte intègre les ▶ Compte tenu de ces me- ▶ La suppression de la taxe ▶ Les ministères de la
ces 2020, qui sera présenté 17 milliards d’euros annon- sures et du ralentissement d’habitation pour 80 % santé et de l’écologie
le 27 septembre en conseil cés par le chef de l’Etat, de la croissance, le déficit des Français oblige cepen- perdent des postes, mais
des ministres, s’efforce de acte la baisse d’impôt sur des finances publiques dant l’Etat à compenser voient leurs enveloppes
désamorcer la crise sociale le revenu et la réindexa- devrait s’établir à 2,2 % le manque à gagner des budgétaires revalorisées
après une année tendue tion des petites retraites du produit intérieur brut collectivités territoriales PAG E 10

RN
Les profils HONGKONG LE PEUPLE CONTRE LA POLICE
▶ Les forces de l’ordre, autrefois respectées, cristallisent désormais la haine des manifestants
Fraude fiscale
Patrick Balkany
équivoques PAG E 2
incarcéré
des assistants Le maire de Levallois-Per-

parlementaires ret (Hauts-de-Seine) a été


condamné à quatre ans de
prison et dix ans d’inéligi-
L’équipe du Rassemble- bilité, vendredi 13 septem-
ment national à Bruxelles, bre, pour une « fraude fis-
poursuivie pour des cale massive », et aussitôt
emplois fictifs, comprend écroué, après le premier
de nouveaux visages, volet de son procès. Son
proches de l’ultradroite épouse a été condamnée
PAGE 9 à trois ans de détention
PAG E 7

Internet Police
Iliad sanctionné Un rapport
sur les marchés à charge après
Le cours de l’action de la
maison mère de Free,
la mort de Steve
en baisse de plus de 34 %
depuis le début de l’année, L’inspection générale de
est tombé le 10 septembre l’administration souligne
à son plus bas niveau de- « le manque de discerne-
puis 2011. Près de 130 000 ment » du commissaire
abonnés mobiles ont de Nantes après la mort
Le 8 septembre, dans le centre-ville de Steve Maia Caniço
quitté l’opérateur en 2019 de Hongkong, . VINCENT YU / AP
PAG E 8
PAGE 12

Bahamas Opéra La soprano Pretty Yende Géopolitique


Le Burkina Faso,
Après l’ouragan, illumine « La Traviata »
% % #$% '

! $ '   


à l’heure chinoise,
un silence s’éloigne de Taïwan
       
   
 ! 

de fin du monde PAGE S 16 À 19

Les habitants des îles Afrique du Sud


dévastées par Dorian, La lutte entre fac-
toujours sous le choc, dé- tions au sein de
blaient les décombres et
recherchent les 1 300 dis- l’ANC fragilise l’Etat
parus, alors qu’une PAGE 3
autre tempête approche
PAGE 6
Armements
Difficile accord
Municipales franco-allemand
sur les exportations
Anne Hildago PAGE 4

en déjeuner
de campagne 1
ÉD I TO RI AL
La soprano sud-africaine à l’Opéra Garnier, à Paris. CHARLES DUPRAT (     %
La maire socialiste de
Paris multiplie les gestes simon stone livre une version campe un amoureux au timbre L’IMPOSSIBLE  " %#'$
et doit déjeuner diman-
che avec ses partisans,
2.0 enthousiasmante du grand
opéra de Verdi, à l’Opéra Garnier,
solaire, et Michele Mariotti, à la
tête de la phalange symphonique
UNITÉ
mais ne devrait se décla- avec une remarquable prise de
rôle de la soprano sud-africaine
de l’Opéra de Paris offre une pas-
sionnante vision du chef-d’œuvre
DE LA GAUCHE
rer qu’à la fin de l’année Pretty Yende, à la voix lumineuse. du maître italien. PAGE 30
PAGE 11 A ses côtés, Benjamin Bernheim PAG E 20
Algérie 220 DA, Allemagne 3,50 €, Andorre 3,20 €, Autriche 3,50 €, Belgique 3,00 €, Cameroun 2 300 F CFA, Canada 5,50 $ Can, Chypre 3,20 €, Côte d'Ivoire 2 300 F CFA, Danemark 35 KRD, Espagne 3,30 €, Gabon 2 300 F CFA, Grande-Bretagne 2,90 £, Grèce 3,40 €, Guadeloupe-Martinique 3,20 €, Guyane 3,40 €,
Hongrie 1 190 HUF, Irlande 3,30 €, Italie 3,30 €, Liban 6 500 LBP, Luxembourg 3,00 €, Malte 3,20 €, Maroc 20 DH, Pays-Bas 3,50 €, Portugal cont. 3,30 €, La Réunion 3,20 €, Sénégal 2 300 F CFA, Suisse 4,20 CHF, TOM Avion 500 XPF, Tunisie 3,80 DT, Afrique CFA autres 2 300 F CFA
2|
INTERNATIONAL
0123
DIMANCHE 15 - LUNDI 16 SEPTEMBRE 2019

Dans le métro de Hongkong,


le 2 septembre. JAE C. HONG/AP

A Hongkong, le peuple contre la police


Autrefois adulées, les forces de l’ordre cristallisent désormais la haine des manifestants en raison des violences

REPORTAGE Les réseaux sociaux et les mé-


dias locaux abondent de vidéos
Cette haine basique à l’encon-
tre des manifestants, partagée
Le 12 juin, en moins d’une
heure, le quartier d’Admiralty est
Des enfants de d’être traitée de « black cop »
(mauvais flic), un autre affirmant

L
hongkong - correspondance
documentant des abus flagrants, y d’après lui par près de 80 % de la sens dessus dessous. Outre les policiers ont été qu’il refusait de « servir le diable ».
e torchon brûle entre les compris sur des passants, des se- force, n’a aucun fondement idéo- gaz lacrymogènes et les gaz poi- En revanche, un policier qui
Hongkongais et leur po- couristes, des journalistes, ou des logique. « Ils ne sont pas particu- vre, la police sort les redoutables
humiliés à l’école, avait pointé son revolver sur les
lice. La colère des habi- adolescents. « En ce moment, ils lièrement prochinois, pas du tout bean bags (« sacs à pois »). Facteur des briques ont manifestants a été qualifié de « hé-
tants de la région admi- sont complètement fous, constate même. Ils sont généralement peu aggravant : les policiers ne por- ros » par les médias chinois, pour
nistrative spéciale se cristallise un ancien policier de 34 ans, qui a politisés, parce qu’assez peu ins- tent pas leur badge d’identifica-
été lancées dans la maîtrise dont il fit preuve en ne
désormais sur les forces de l’or- quitté la police pendant le « mou- truits. Ils voient surtout ces mani- tion, une anomalie que le minis- les logements tirant pas. Il a été invité à partici-
dre – au moins autant que sur le vement des parapluies » – trois festants comme des bons à rien tre de la sécurité, John Lee, justi- per au grand défilé du 1er octobre, à
gouvernement, qui a attendu mois d’occupation de grandes ar- qui sèment la pagaille, qui détrui- fiera ensuite par un « manque de
de fonction Pékin, pour le 70e anniversaire de
trois mois de la pire crise qu’ait tères de la troisième place finan- sent la réputation de Hongkong place sur les uniformes ». la République populaire de Chine.
connue la cité depuis son retour cière mondiale en 2014, pour ré- et les obligent à faire des heures « Un nouveau degré d’indigna-
dans le giron chinois, pour enter- clamer l’élection des dirigeants supplémentaires », ajoute-t-il. tion est franchi le 21 juillet », estime dit la référence et le modèle de Dédiaboliser la police
rer un projet de loi permettant politiques au suffrage universel. le député du Parti démocratique, toutes les polices du continent. « Objectivement, la police a réussi
les extraditions, notamment Ils ne contrôlent plus leurs émo- Policiers sans badge Lam Cheuk-ting, avec l’attaque de Elle revenait pourtant de loin. Jus- à maintenir l’ordre à Hongkong.
vers la Chine. Les manifestants tions ni leurs armes. On nous ap- Avec deux oncles et un cousin manifestants par une horde de qu’au milieu des années 1970, la La ville a continué de fonctionner
exigent à présent une commis- prend très clairement à éviter la dans les rangs, il est d’une vraie voyous en tee-shirt blanc, liés aux police de Hongkong était notoire- à 99 % pendant tout l’été, à l’excep-
sion d’enquête indépendante sur tête avec les matraques, car cela « famille de policiers ». Il rappelle triades locales, dans la station de ment corrompue. Elle doit sa mé- tion du blocus de l’aéroport pen-
les violences policières, que le peut tuer. Mais on dirait qu’ils font qu’un emploi de policier est con- métro de Yuen Long. La police tamorphose au gouverneur bri- dant quarante-huit heures, et de
gouvernement refuse. tout ce qu’ils peuvent pour blesser voité à Hongkong, car il offre un tarde à intervenir et rechigne à ef- tannique Murray MacLehose stations de métro momentané-
Face aux agents, des protesta- le suspect. La manière dont je les ai salaire relativement élevé, ainsi fectuer la moindre arrestation, (1971-1982), grand réformateur, ment fermées. Avec plus de
taires que la presse ne qualifie vus jeter un suspect au sol après lui que des avantages en matière de sous des prétextes douteux. qui, en 1974, mit en place la com- 30 000 hommes, la police a large-
plus de « pacifiques » : les élé- avoir lié les mains dans le dos, en lui logement ou de retraite. « Même ceux parmi les Hongkon- mission indépendante anticor- ment de quoi maîtriser la situa-
ments les plus radicaux érigent cassant même les poignets, c’est to- « 12.6, 21.7, 31.8. Tout le monde gais qui jusqu’alors n’avaient pas ruption (ICAC), saluée à l’époque tion », temporise, confiant, un an-
des barricades, lancent des cock- talement contraire à ce que l’on ap- connaît ces dates. Ce sont celles d’opinion sur l’attitude de la police comme un retentissant succès. cien haut gradé de la police de
tails Molotov, allument des feux prend. Leur comportement est une des trois pires actions commises ont constaté qu’il y avait un pro- Aujourd’hui, il n’y a plus que Pé- Hongkong, à la retraite depuis
et résistent aux charges à coups insulte à leur serment. » Lui était par la police contre les Hongkon- blème », estime le député, lui- kin, le gouvernement de Hon- peu. Il admet que les bavures, lar-
de barres métalliques. Plusieurs déjà alarmé par la mentalité qui gais », s’offusque Andy Se, mani- même blessé dans ces affronte- gkong et le ministre de la sécurité, gement exposées par les médias,
stations de métro ont été partiel- commençait à régner chez ses col- festant de 28 ans, à nouveau dans ments, qui lui valurent dix-huit John Lee, lui-même ancien poli- sont inacceptables, mais il les ex-
lement vandalisées. lègues. « Ils sont convaincus que la rue, en ce dimanche 8 septem- points de suture à la bouche. cier, pour faire l’éloge de cette plique par le rôle-clé que joue la
leurs dérives ne seront jamais pu- bre, pour dire et redire que « rien Le 31 août, l’opération a lieu force. Ailleurs, c’est la haine, y police dans cette crise, faute de
« Une insulte à leur serment » nies. Pékin et le gouvernement ne n’est réglé » et que « la police doit dans une autre station de métro, compris dans les quartiers tradi- solution politique acceptable. « Le
L’hostilité est telle qu’un font que les encourager », dit-il. répondre de ses abus ». Prince Edward. Les policiers sont tionnellement « bleus », progou- gouvernement n’a compté que sur
déploiement de routine d’une pe- notamment filmés matraquant vernement. Les agents et leurs fa- la police pour gérer cette crise. Ce
tite unité peut suffire à des protestataires au sol. Les ma- milles s’en disent victimes. La n’est pas normal, mais cela expli-
déclencher, sinon des heurts, au Le militant Joshua Wong en appelle nifestants portent de plus en plus presse s’est fait l’écho d’incidents que qu’il ne puisse à aucun prix
moins une cascade d’insultes à souvent des cache-œil ou de faux lors desquels des enfants de poli- s’en désolidariser. »
l’égard des policiers : « Assas- à Donald Trump bandages à la tête, par solidarité ciers ont été humiliés à l’école, Un groupe de quelques centai-
sins », « parasites », « triades » Au premier jour d’une visite aux Etats-Unis, le militant prodémo- avec les blessés. des briques ont été lancées dans nes de membres des familles de
(mafieux), « chiens » et autres cratie hongkongais Joshua Wong a appelé, vendredi 13 septem- Le divorce entre les Hongkon- les logements de fonction des fa- policiers, « Police Relatives Con-
injures épicées dont le cantonais bre, Donald Trump à inclure une clause sur les droits humains gais et leur police est d’autant milles. Des manifestants ont éga- nection », a déjà défilé deux fois
regorge. Lors des face-à-face avec dans ses négociations commerciales avec la Chine. Il a également plus douloureux que cette der- lement interrompu des mariages dans l’espoir de dédiaboliser la po-
les manifestants, les policiers se appelé le Congrès américain à adopter un projet de loi en attente nière a longtemps été adulée. de policiers avec des rites funérai- lice, dans un esprit de réconcilia-
voient également adresser des sur les « droits humains et la démocratie à Hongkong ». M. Wong « Dans les années 1990, les poli- res et les coordonnées personnel- tion. Il souhaite que les torts soient
slogans comme : « Les hommes doit se rendre mardi à Washington pour y rencontrer le sénateur ciers étaient nos héros. On les res- les de 1 600 agents ont été mises reconnus des deux côtés, avec des
bien ne deviennent pas policiers ». républicain Marco Rubio, très critique de Pékin, et être entendu pectait, les jeunes les vénéraient en ligne. Fin août, un policier de slogans comme « La police n’est
De leur côté, les policiers traitent par une commission du Congrès. Aucun rendez-vous avec l’admi- pour leur bravoure », rappelle un 45 ans qui rentrait chez lui a été pas l’ennemie des Hongkongais ». Il
ouvertement les protestataires nistration Trump n’a été évoqué. En début de semaine, l’étudiant avocat engagé dans l’assistance poignardé par trois hommes est pour le moment dénigré tant
de « cafards », malgré plusieurs était à Berlin, où il a rencontré le chef de la diplomatie allemande, aux personnes arrêtées. C’est masqués. Certains agents ont dé- par les syndicats de police que par
rappels à l’ordre de leurs Heiko Maas. Cette rencontre a suscité l’ire de Pékin, qui a convo- alors qu’elle gagna son appella- missionné, l’une disant publique- les manifestants. p
supérieurs hiérarchiques. qué l’ambassadeur d’Allemagne en Chine pour protester. tion « Asia’s finest », autrement ment qu’elle ne supportait plus florence de changy
0123
DIMANCHE 15 - LUNDI 16 SEPTEMBRE 2019 international | 3

Afrique du Sud :
le vide s’installe
à la tête de l’Etat
Le président Ramaphosa est otage
des luttes de clans au sein de l’ANC,
le parti autrefois tout-puissant

johannesburg - correspondant les responsables de ses différents

I
organes. Mais dans chacune de
l est revenu, au mois de ces instances, alors qu’il est arrivé
juillet, à l’ambassadeur de au pouvoir en février 2018, il n’est
Chine en Afrique du Sud de pas parvenu à se tailler une majo-
dire crûment les choses. Lin rité nette, et doit donc composer
Songtian, qui a été auparavant res- avec les fidèles de Jacob Zuma.
ponsable des affaires africaines au A la tête de ces derniers, le secré-
ministère des affaires étrangères, à taire général de l’ANC, Ace Magas-
Pékin, donnant une inhabituelle hule, est la figure la plus visible,
interview à l’agence Reuters, avait avec son adjointe, Jessie Duarte.
déclaré : « [Le président sud-afri- Mais leurs alliés sont présents à
cain] Cyril Ramaphosa est la der- tous les niveaux de l’Etat, unis,
nière chance de ce pays. » Ce fai- pour beaucoup, par la peur de
sant, il n’exprimait pas son en- voir leurs détournements de l’ère Pose d’affiches en faveur du président sud-africain, Cyril Ramaphosa, en mars, à Soweto, près de Johannesburg. SIPHIWE SIBEKO/REUTERS
thousiasme pour l’actuel chef de Zuma finir devant la justice. Le
l’Etat, mais signalait les craintes camp des pro-Ramaphosa, à l’in- visagée, à titre d’hypothèse. Une l’ANC se lient avec des membres d’être assurée par des Blancs (8 % tate que 9,8 millions d’électeurs
suscitées par la possibilité que ce verse, semble vaciller. Certains de source impliquée dans un des plus du parti d’opposition de Julius de la population). Ebrahim Fakir, potentiels, dont 6 millions âgés
dernier puisse ne pas accomplir ses piliers, comme Paul Masha- gros dossiers de la présidence, le Malema, les Combattants pour la directeur de recherche au think de moins de 30 ans, ne sont pas
son mandat jusqu’au bout, vaincu tile, le trésorier général, ou le vice- sauvetage de la compagnie natio- liberté économique (EFF), et irri- tank Auwal Socio-Economic Re- inscrits sur les listes électorales. Et
par une faction du pouvoir fidèle à président, David Mabuza, sem- nale d’électricité Eskom, s’en dé- guent leurs alliés d’informations. search Institute, analyse : « Cyril que si « 17,4 millions de votes ont
l’ex-président Jacob Zuma. blent désormais attendre la suite. sole : « Les décisions pour mettre un Finalement, c’est aussi une idée Ramapahosa est coincé entre l’aile été comptabilisés lors du scrutin,
Ce risque est pris au sérieux par Dans le cas d’une destitution or- terme à la corruption ne sont pas de l’ANC qui vacille. Il apparaît populiste et la nécessité de mener 9,3 millions ne se sont pas expri-
de multiples sources proches du ganisée au sein des instances de appliquées. Il faudrait mettre fin au qu’après un quart de siècle d’exer- des réformes difficiles. Mais ce qui més. Donc au total environ 19 mil-
pouvoir, dans les milieux d’affai- l’ANC, ce dernier serait appelé à pillage et couper au moins un tiers cice du pouvoir le parti de Nelson est plus grave, c’est que ses ennemis lions de personnes ne se sont pas
res comme au sein de l’élite poli- remplacer le président. dans les effectifs gonflés pendant Mandela voit se déliter les mythes n’arrêtent pas de susciter des mi- exprimées, notamment parce
tique d’Afrique du Sud. Le constat l’ère Zuma, mais personne ne peut qui le constituaient, à commencer crocrises qui l’absorbent complète- qu’elles ne font pas confiance aux
est simple : au cœur de ce pou- Réformes paralysées imposer sa volonté. On continue à par sa vocation d’œuvrer efficace- ment. Il se crée un vide au sommet partis pour relayer leurs aspira-
voir, la bataille des factions fait Rien n’est encore perdu, mais le dériver. » L’endettement d’Eskom, ment pour l’amélioration des de l’Etat. » Un avocat très au fait tions ou leurs intérêts. »
rage, et elle est en train de fragili- risque est manifeste. Pour arriver à transformée au cours des deux conditions de vie de la vaste majo- des arcanes du pouvoir parle Cette masse de plus en plus im-
ser les institutions sud-africai- la tête de l’Afrique du Sud, Cyril Ra- mandats de Jacob Zuma en vache à rité des Noirs. Dans 65,5 % des en- d’« ambiance de guerre civile » au portante se tourne déjà vers
nes. A terme, elle menace aussi de maphosa avait remporté d’un che- lait, atteint 440 milliards de rands treprises, la direction continue sommet, et estime que « la faction d’autres formes de revendica-
préparer le terrain pour une mise veu la majorité au congrès électif (30 milliards d’euros). Les coupu- pro-Ramaphosa, comme l’ANC, est tion, dont certaines passent par
en minorité du chef de l’Etat au de l’ANC, en décembre 2017. Avec res d’électricité des derniers mois menacée de fragmentation ». la violence. L’Afrique du Sud,
sein des instances dirigeantes de une avance de 179 voix seulement ont contribué en grande partie à pourtant, n’est pas condamnée à
son propre parti. (sur 4 708) contre les partisans de faire entrer l’Afrique du Sud en ré-
Après un quart de Abstention massive une inexorable dégradation. Une
Cyril Ramaphosa, qui a consti- celui qui était alors le président, Ja- cession au premier trimestre. siècle d’exercice Ce climat s’accompagne d’une dé- société civile forte et une partie
tué une faction autour de lui, pou- cob Zuma. Depuis, le statu quo gri- De plus, un tabou a été brisé, ce- saffection qui n’est pas encore ap- des institutions continuent de
vait compter sur la moitié du gnote son autorité et sa légitimité. lui de la loyauté des membres de
du pouvoir, parue pour ce qu’elle est : un dan- résister à la corruption. « Ce qui
« top 6 », le groupe des principaux Cette situation a un premier ef- l’ANC à leur organisation. « Ce qui le parti de Nelson ger pour la démocratie. Le polito- tient tout, encore, c’est le secteur
dirigeants de l’ANC, et sur près de fet : paralyser l’application des ré- est unique dans cette crise, c’est logue Victor Magnani, qui tra- judiciaire, met en garde M. Fakir.
la moitié des 200 membres du formes, dans un pays dont les fon- que les alliances se font au-delà de
Mandela voit vaille sur l’Afrique australe à Mais si les nominations de juges
Conseil national exécutif (NEC, le damentaux économiques se sont l’appartenance aux partis », note se déliter les l’Institut français des relations in- pro-Zuma sont faites de façon à
« comité central » du parti), ou en- dégradés – la perspective d’une Ralph Mathegka, analyste politi- ternationales, a épluché les chif- compromettre l’indépendance de
core du Comité national de travail mise sous tutelle du Fonds moné- que qui dirige le cabinet Clear
mythes qui le fres des élections générales sud- la justice, c’est fini. » p
(NWC), une structure réunissant taire international a même été en- Content. Des responsables de constituaient africaines du mois de mai. Il cons- jean-philippe rémy

Le groupe français Louvre Hotels s’apprête à ouvrir


PORTRAIT DE PHILANTHROPE

 
  
deux hôtels à Damas en dépit du conflit

.' $  %0+ ,

La société devient la seule entité occidentale à travailler dans ce secteur en Syrie,   



et affirme respecter les directives internationales concernant le régime  
 

8 #7.8 388)0.8 .)88.; 80>?.; 8 ,6. .4
 37>? ? 77
beyrouth - correspondant les menaces de sanctions, euro- sure que le contrat qu’elle a con- ,)880. 5>)  0>?7; ,6>.)?78  , #8;70.0-) . +>..; . -),,
Selon

L
péennes et américaines, pesant clu « respecte strictement le droit 'B 0>8 0>
 7 7B)7 , . #77 >. #0>7-.)8 7;).
a société Louvre Hotels les autorités sur tout entrepreneur en rela- international et toutes les directi- ; , 80>?.)7 6A ?0)7 7> >. > ).8;)-, 8 733,.; , 07->,
Group n’a pas froid aux tion avec des personnalités et des ves internationales concernant la  7),,;( ?7).  % 1% + )0")0*0$ *,. ,* ,,0++  ,%$ %$0+
yeux. Cette filiale française
locales, en 2018, entreprises liées au régime Syrie ». 0,, "%$.#', )0* " ,. ,%0, 1%.+ .% . &4
du géant chinois Jin Jiang Inter- la Syrie a accueilli avaient fait fuir les grands noms Sa décision d’ouvrir deux nou- % * .%0!%0+, '$, )0 " +,. 0+ . %$ . "*&.""+  . $. , ,.0+,
national, numéro deux mondial de l’hôtellerie. velles enseignes à Damas, cita- ' ,, %$$ $., . .+, 0# $,( *,. " + ,%$ '%0+ " )0"" ! # ,0 , .%0+$
de l’hôtellerie, vient de signer un
1,8 million Starwood Hotels avait ainsi delle d’un régime ostracisé pour 1+, , %# $, '+, # %+# . %$  $.+ "  + , 0  . )0")0,
contrat de gestion de deux éta- de « visiteurs » rompu ses liens avec les deux ses violations des droits de $$, 3 ( & . 2/< ), 7 ? >, >7>, , -75> 07
blissements à Damas, capitale établissements de Damas et Alep l’homme commises à échelle in- 5>) ?).7 ,6>. 8 ,78 -0.)>@ > -7'4 ;; ?.;>7 
d’un pays encore en guerre, lar-
étrangers qui utilisent la marque Sheraton, dustrielle, n’en reste pas moins 0. 07; 88 0.?);)0.8  %  '+# + + ,, *0$ $.+'+ , *,. ,%$
gement en ruine et sous sanc- de peur de se retrouver dans le un pari périlleux, aussi bien pour '+,%$$"( . !* . %)0 ' + " #'+ , $+ " '%0+ ", #. +,  ..
tions internationales. collimateur du Trésor américain. son image que pour sa rentabi- " + ,%01$. 2+, ' + , $, , $,  '"&# )0 + 1 ,, $. ", "%$,
La compagnie hôtelière fondée vue au printemps 2020, sous le Ce fut aussi le cas de la chaîne lité. A rebours de la stabilisation ,0+ " . ,( % " '%0+)0% " %+# . %$  #, %"" %+ .0+, .%0!%0+, .
par la famille Taittinger en 1976 nom de Royal Tulip Semiramis, américaine Four Seasons, dont le promise par le pouvoir syrien, 0$ '+ %+ . &4
et à la tête d’un portefeuille de un cinq-étoiles, et Golden Tulip nom ornait depuis 2005 le fron- qui a reconquis ces dernières an- . 2//9 , -)7 
A0. ,>) 370308  37.7 ,8 7.8  ,60, 8
1 500 hôtels, comprenant aussi Mazzeh, un quatre-étoiles. ton du plus opulent des palaces nées l’essentiel du territoire acca- 7;8 >,).)78 ;  ,6'1;,,7) 6>,,A ,078 . 7788-.; +>)))74
bien des marques low cost, Ce faisant, Louvre Hotels de Damas et qui a brusquement paré par la rébellion, l’économie ? , 0-3,));  >, 0>8 ), 3; 6-, ; , ,)> 73;)8
comme Première Classe, que Group devient le premier opéra- plié bagage en juin. du pays ne cesse de sombrer, .8;);>; >, 0>8 . =CC= 0..*; ;78 ?); >. 8>8 5>) . 8 -.;)7
luxueuses, comme Royal Tulip, teur hôtelier occidental à s’éta- avec notamment l’effondrement +-)84
6 .8;);>; >, 0>8 8; >+0>76'>) , 8>, 0, 37)? 83),)8
opérera désormais le Semiramis blir en Syrie depuis 2011, date du Régime ostracisé de la livre syrienne. .8 , -.#-.; 8 7;8 >,).)78  ,6'1;,,7) ;  , 78;>7;)0.
et le Hayat, deux confortables début de la révolte contre le ré- La mise sous sanctions par les Selon les autorités locales,  .!)7  , 70..)88.  ,6;;4
60, >),, 3,>8  /CC
adresses de la capitale syrienne. gime de Bachar Al-Assad. Selon Etats-Unis, quelques jours plus en 2018, la Syrie a accueilli ;>).;8  "" .;)0.,);8 .8 8 07-;)0.8 6@,,.4
Révélée mercredi 11 septembre The Syria Report, la compagnie, tôt, de Samer Foz, l’oligarque sy- 1,8 million de « visiteurs » étran- )8 77 ,)880. .6.;. 38 . 78;7 ,4 + -. ), 7 .
par le magazine économique en dont le siège est à Paris, sera rien qui avait racheté en 2018 gers. Un terme fourre-tout, qui =C2" ? 80. .?> ),,8 , 
         
ligne The Syria Report, cette in- même la seule entité occidentale l’hôtel à son propriétaire initial, englobe aussi bien les touristes    7);  , 0.;)0.  7.4 % , %$, $%0, '+#..$.
formation a été confirmée au à travailler dans ce domaine le milliardaire saoudien Al-Walid que les hommes d’affaires, ou les *.$+ "  #'0, '%0+ 0 "" + , /4// 44 "1,  '"0, * 0
Monde par la direction de Louvre dans le pays. Ben Talal, est la raison de ce dé- Libanais venant se faire soigner à #$.+ " $%#+  %0+,, '%0+ ", .0 $.,  1%+ ,,((( & 7  
Hotels Group. Le contrat a été si- La dégradation du soulève- part précipité. La direction de bas prix. En 2010, à la veille de la 30>78>)?7 >. ?0;)0.  70..7 8 ,;;78  .0,88  >. !,)7 5>)
gné avec la société privée Nazha ment initial en une atroce guerre Louvre Hotels Group est-elle seu- descente aux enfers de la Syrie, à ;); ).+>8;-.; -37)84
Investments Group, chargée de civile, qui a fait entre 300 000 et lement consciente d’avancer en l’époque où le tourisme était flo- Fondation de France
la rénovation des deux établisse- 500 000 morts et fait perdre au terrain miné ? Dans un commu- rissant, le nombre de visiteurs La Fondation de toutes les causes
ments, fermés depuis plusieurs pays les trois quarts de son pro- niqué lapidaire transmis au était évalué à 8,5 millions. p www.fondationdefrance.org
années. Leur réouverture est pré- duit intérieur brut (PIB), comme Monde, la société hôtelière as- benjamin barthe
4 | international 0123
DIMANCHE 15 - LUNDI 16 SEPTEMBRE 2019

Défections en série dans le parti d’Erdogan


L’ex-premier ministre turc Ahmet Davutoglu a quitté l’AKP, qui perd son ciment depuis l’échec des municipales

istanbul - correspondante l’homme n’avait plus que sa page Poussé à bout, l’ancien compa-
Selon un récent La direction du parti ne semble
LE PROFIL

A
Facebook pour se faire entendre. gnon de route de M. Erdogan n’a pas avoir pris toute la mesure de
ffaibli par sa déroute En avril, il y avait posté son « ma- pas hésité à sortir le linge sale de la sondage, 60 % cette désaffection. « Eradiquer les
aux municipales, les nifeste », un texte critique dans le- famille islamo-conservatrice. Le traîtres » est le maître mot de
mauvais résultats éco- quel il fustigeait « la mauvaise gou- 23 août, lors d’une réunion avec
des Turcs M. Erdogan, qui semble par
nomiques et l’autorita- vernance » des autorités ainsi que ses partisans, il a porté de graves se disent ailleurs à court d’idées sur la fa-
risme grandissant de son chef, le « la politique arrogante » menée accusations contre ses anciens çon dont il faut s’y prendre pour
président Recep Tayyip Erdogan, le par le parti. Il y déplorait le fait que pairs du gouvernement, accusés à
opposés au redresser l’image ternie du parti.
Parti de la justice et du développe- désormais « un petit groupe mots couverts d’avoir comman- système d’hyper- Un éventuel remaniement mi-
ment (AKP, islamo-conservateur), oriente l’AKP », une allusion au ca- dité les attentats perpétrés à Suruç nistériel, évoqué à l’envi par les
se retrouve brusquement con- ractère dynastique du régime, de- en juillet et à Ankara en octo-
présidence médias progouvernementaux,
fronté à une vague de démissions puis la montée en puissance de Be- bre 2015 (143 morts au total) contre tarde à venir.
qui mettent à mal son hégémonie. rat Albayrak, le gendre de M. Erdo- des militants de la gauche laïque et Ahmet Davutoglu
Vendredi 13 septembre, Ahmet gan, époux de sa fille aînée Esra, prokurde. « Si le dossier de la ter- par ses anciens lieutenants. En Piètres résultats économiques Né en 1959, docteur en sciences
Davutoglu, un ex-premier minis- qui, nommé ministre de l’écono- reur est ouvert un jour, certains ne juillet, Ali Babacan, un pilier du Accueilli avec enthousiasme par politiques, Ahmet Davutoglu
tre (2014-2016), qui est aussi l’un mie et des finances, est devenu in- pourront plus sortir dans la rue ni parti, a rendu son tablier lui aussi. de larges pans de la société civile est un universitaire, et l’auteur
des plus vieux compagnons de contournable. regarder la population en face, je Allié à l’ancien président Abdullah lors de son arrivée au pouvoir d’un livre à succès définissant
route de M. Erdogan, a claqué la Lors de sa conférence à Ankara, vous le dis franchement », avait-il Gül, cet ancien ministre de l’éco- en 2002, l’AKP n’est plus que une doctrine « néo-ottomane »,
porte. « Je démissionne du parti au à l’issue de laquelle il a refusé les accusé, semant le trouble parmi nomie, très populaire dans les mi- l’ombre de lui-même. Contesté s’appuyant bien moins sur
sein duquel j’ai servi avec honneur questions des journalistes pré- les familles des victimes. lieux d’affaires, travaille actuelle- pour ses piètres résultats écono- l’Occident pour renforcer les
et auquel j’ai consacré beaucoup sents, Ahmet Davutoglu a dit ment à la création de sa propre for- miques, sa politique aventuriste liens de la Turquie avec les pays
d’efforts pendant des années », a- combien, en publiant son mani- L’AKP, « entreprise familiale » mation. Pour l’AKP, en mauvaise en Syrie ou son mépris de l’Etat musulmans. Conseiller de
t-il expliqué lors d’une conférence feste, il avait espéré provoquer un Vendredi, peu après l’annonce de posture depuis sa déroute aux de droit, M. Erdogan, son chef, a Recep Tayyip Erdogan de 2003
organisée à Ankara, la capitale. sursaut de lucidité au sein du la démission d’Ahmet Davutoglu, municipales, l’avènement d’un ou perdu de son aura. à 2009, il occupe ensuite durant
L’ex-premier ministre a ainsi parti, en vain. « Nous n’avons reçu Ibrahim Turhan, un ancien gou- de plusieurs partis rivaux est une Selon un récent sondage de cinq ans le poste de ministre
coupé court à la procédure d’ex- aucune réponse. Au lieu de cela, verneur adjoint de la Banque cen- sérieuse menace. l’institut Metropoll, 60 % des des affaires étrangères, puis
clusion engagée début septembre nous avons été accusés de trahison trale de Turquie, a déclaré qu’il Le désaveu envers l’AKP est ap- Turcs interrogés se disent oppo- celui de chef de gouvernement
contre lui et contre trois anciens et d’animosité », a-t-il déploré. quittait l’AKP, qualifié par lui paru dans les urnes lorsque, pour sés au système d’hyper-prési- (2014-2016), au moment
députés – Ayhan Sefer Ustun, Sel- d’« entreprise familiale ». la première fois en vingt-cinq ans, dence taillé tout spécialement où l’homme fort de la Turquie
cuk Ozdag et Abdullah Basci – par D’autres démissions pourraient le parti a perdu plusieurs grandes pour M. Erdogan, qui cumule dé- est élu président, après
le comité exécutif de l’AKP, présidé suivre. Selon Fatma Yavuz, une ex- villes aux municipales du 31 mars. sormais tous les pouvoirs – prési- trois mandats successifs
par M. Erdogan. Il a annoncé la « Si le dossier responsable de l’AKP à Istanbul qui Ankara, Istanbul mais aussi Mer- dent, chef du gouvernement, de premier ministre.
création prochaine de sa forma- a récemment quitté le parti elle sin, Adana, Antalya, des villes à chef du parti, commandant en
tion politique, rivale de l’AKP.
de la terreur est aussi, 800 000 membres ont fort potentiel économique sur la chef des armées, maître de la poli-
Cet ancien professeur d’univer- ouvert un jour, rendu leur carte depuis 2018. La côte méditerranéenne, ont été ra- tique monétaire – tandis que le
sité, d’ordinaire plutôt servile, est moitié des démissionnaires sont vies par l’opposition. Les islamo- rôle du Parlement est devenu in-
devenu très critique de la politique
certains ne partis ces derniers mois, la défaite conservateurs restent dominants signifiant. « Ce système ne fait pas
menée par son ancien patron. pourront plus aux municipales du 31 mars ayant dans les campagnes et les villes partie de l’ADN de la Turquie »,
Tenu à l’écart des instances diri- accéléré l’hémorragie. moyennes mais la classe confie le nouveau maire d’Is-
geantes de l’AKP depuis son évic-
sortir dans la rue » L’AKP a perdu son ciment. Désa- moyenne, urbaine, active et édu- tanbul, Ekrem Imamoglu. p
tion du gouvernement en 2016, AHMET DAVUTOGLU voué, M. Erdogan se retrouve lâché quée, leur a tourné le dos. marie jégo

Fragile entente entre Merkel et Macron sur les épineuses exportations d’armes
L’accord, passé entre les deux dirigeants lors du G7, laisse les acteurs français de la défense sceptiques tant les relations sont difficiles

L es sujets de défense, plus


que jamais, empoisonnent
la relation franco-alle-
mande. Depuis le début de l’an-
née, Paris et Berlin tentaient de re-
d’Aix-la-Chapelle du 22 janvier et
censé relancer la coopération
stratégique, semble bien fragile.
Côté français, les acteurs concer-
nés dans les milieux de défense,
royaume. Il reste à savoir, dans le
détail, si l’accord du G7 pourrait
apaiser ce différend. La France a
plusieurs contrats en cours avec
l’Arabie saoudite ; des livraisons
d’euros, avec des enjeux techno-
logiques considérables. Les par-
tenaires (rejoints par l’Espagne)
se sont entendus pour que la
France en assure le leadership,
servateurs (CDU-CSU) et les so-
ciaux-démocrates (SPD). Ebranlé
par des défaites électorales à ré-
pétition, le SPD a durci ses posi-
tions, faisant du pacifisme un de
2026. » La commission de la dé-
fense du Bundestag a de fait indi-
qué à ses homologues français
qu’elle souhaiterait voter par
tranches, chaque trimestre, sur
définir leur entente en matière industriels et élus, sont plus que ont été retardées, notamment autour de Dassault, Thales et Sa- ses derniers marqueurs identitai- les crédits alloués au SCAF : cela
d’exportations d’armement. Les sceptiques sur une amélioration celle de blindés dont les boîtes de fran, entreprises associées à Air- res. Tandis qu’Angela Merkel, sou- revient à fragiliser grandement le
puissantes industries des deux des relations. Les critiques envers vitesses étaient allemandes – el- bus. L’autre grand programme cieuse de ménager les sociaux- programme.
pays se livrent une concurrence fé- le partenaire allemand ont été in- les ont dû être remplacées par des est celui du futur char lourd de démocrates, a régulièrement ar- Le PDG de l’avionneur Dassault,
roce, et le vieil accord bilatéral de habituellement franches lors de la boîtes américaines. combat (MGCS), lancé, lui, sous bitré en leur faveur sur ces sujets. Eric Trappier, a rappelé « l’enthou-
1971 (dit « Debré-Schmidt »), con- 17e université d’été de la défense, « Les Allemands sont parfaite- conduite allemande. Sur les Elle a notamment décidé, en siasme » qui avait présidé au lan-
clu pour ne pas se gêner sur les un rendez-vous traditionnel du ment hypocrites, accusait ven- deux dossiers, les discussions in- mars, de prolonger de neuf mois cement politique du SCAF par
marchés étrangers, n’est plus res- secteur, qui s’est tenu jeudi 12 et dredi une source proche du dos- dustrielles sont rudes. le moratoire sur les ventes d’ar- l’Elysée et la chancellerie, en
pecté, l’Allemagne bloquant des vendredi 13 septembre, à Bourges. sier. Le consortium saoudien Depuis la formation de la der- mes à l’Arabie saoudite. juillet 2017, et l’importance de
ventes de matériels de guerre fran- chargé d’acheter les armes du pays nière grande coalition de l’accord intergouvernemental
çais au prétexte qu’ils contiennent « Hypocrisie » allemande a désormais un PDG allemand, et Mme Merkel, en mars 2018, la Le poids de l’aile gauche du SPD qui a permis de lancer de premiè-
des composants allemands. « Je ne crois pas du tout à l’effica- les industriels allemands conti- question des exportations de ma- Le sujet de l’armement reste déli- res études, pour 65 millions
Selon les informations du cité d’un tel accord », a réagi un re- nuent de vendre dans le Golfe, con- tériel militaire n’a cessé d’empoi- cat dans le contexte de la campa- d’euros. Mais il a aussi fait part de
Monde, Angela Merkel et Emma- présentant des industriels de l’ar- tournant les interdictions politi- sonner les relations entre les con- gne interne pour la présidence du ses inquiétudes, pressant les
nuel Macron ont cosigné, lors du mement terrestre, « car tout sera ques en passant par des filiales et SPD. Parmi les quinze candidats deux Etats d’agir. « La volonté de
G7, un document de bonnes prati- bloqué au Bundestag ». « Les Alle- des joint-ventures, basés en Afri- en lice, près de la moitié appar- lancer un programme incombe
ques, censé résoudre le problème. mands nous font des difficultés que du Sud ou ailleurs. » tient à l’aile gauche du parti. Et toujours au politique. Il faut désor-
Le texte n’a pas encore été dévoilé. sur tout, absolument tout, même Les exportations sont jugées
« Les Allemands dans cette période de fortes tur- mais dépasser le stade de la pre-
Il prévoit que, au-dessous d’une pour des pièces anodines comme vitales pour les industriels de dé- nous font bulences politiques, Mme Merkel mière étude. » En dépit de la con-
part de 20 % de composants alle- des joints en caoutchouc », a con- fense, et ces incertitudes pèsent doit veiller à provoquer le moins vergence d’approche des exécu-
mands dans un équipement fran- fié un industriel. sur les deux grands projets com-
des difficultés possible ces alliés. tifs, « la position des interlocuteurs
çais (Paris voulait moins), Berlin Le sujet est à vif depuis l’assassi- muns dans le domaine militaire. sur tout, même « Nous allons avoir des temps allemands pourrait entraîner un
s’engage à ne pas gêner son parte- nat du journaliste saoudien Jamal D’abord le système de combat très difficiles, a ainsi déclaré, à échec du SCAF et du MGCS », a
naire s’il veut exporter. Cet accord Khashoggi, en octobre 2018, et aérien du futur (SCAF) que les
pour des joints Bourges, Dirk Hoke, le PDG d’Air- alerté le sénateur (LR) Cédric Per-
politique dresse en outre une liste l’annonce d’une suspension des deux pays veulent réaliser en- en caoutchouc », bus. Il faudra convaincre les dépu- rin, rapporteur du dossier. p
de pays clients vers lesquels il n’y ventes d’armes allemandes à semble, et qui devrait naître aux tés allemands de mettre plusieurs nathalie guibert
aurait pas d’entrave. Mais ce petit Riyad, Paris se voyant reprocher alentours de 2040. Le projet pèse
confie un milliards pour réaliser un démons- avec thomas wieder
pas, prévu dans le cadre du traité de continuer à commercer avec le plusieurs dizaines de milliards industriel trateur [prototype] du SCAF d’ici à (berlin, correspondant)

QUESTIONS POLITIQUES
ALI BADDOU, CARINE BÉCARD, FRANÇOISE FRESSOZ ET JEFF WITTENBERG
EN DIRECT SUR FRANCE INTER ET SUR FRANCEINFO (TV CANAL 27)
DIMANCHE 15 SEPTEMBRE À 12H
        
 

ADRIEN QUATENNENS
DÉPUTÉ DU NORD, COORDINATEUR DE LA FRANCE INSOUMISE

RÉAGISSEZ SUR TWITTER #QUESTIONSPOL   


0123
DIMANCHE 15 - LUNDI 16 SEPTEMBRE 2019 international | 5

En Pologne, des collectivités anti-LGBT


VE NE ZU E L A
Juan Guaido accusé
de « liens » avec
des narcotrafiquants
colombiens
Des régions ultraconservatrices adoptent des textes contre ce qu’elles qualifient d’« idéologie » Le procureur général du Ve-
nezuela a annoncé, vendredi
13 septembre, l’ouverture
d’une enquête contre le chef
REPORTAGE Mer Baltique LITUANIE
RUSSIE
d’égalité des droits émanant des
organisations de défense des ho-
mise en place d’une « éducation
sexuelle en accord avec les recom-
n’ayant aucune conséquence lé-
gale – inquiète les défenseurs des
de l’opposition Juan Guaido
pour des « liens » avec un gang

C’
swidnik (pologne) - envoyé spécial
mosexuels, M. Brzozka voit « une mandations de l’Organisation droits civiques. Le Médiateur de la colombien. Le procureur a
est l’un des princi- POLOGNE entreprise politique imprégnée mondiale de la santé [OMS] » et République, Adam Bodnar, pose montré des clichés sur les-
paux axes de la cam- d’une idéologie néomarxiste men- l’emploi dans chaque école d’un la question de la constitutionna- quels M. Guaido pose avec
pagne du pouvoir ul- Varsovie songère, ayant pour objectif le « surveillant » chargé de veiller à lité de ces textes. Mais dans un deux hommes appartenant à
BIÉL.
traconservateur de Lodz changement du droit et donc des la non-discrimination en matière contexte où le tribunal constitu- une bande de « narcotrafi-
Droit et justice (PiS) en vue du ALL. Lublin mœurs en Pologne ». Un phéno- d’orientation sexuelle. tionnel, la plus haute instance ju- quants et paramilitaires » co-
scrutin législatif du 13 octobre, mène qui serait aussi contraire Sur ces deux points, la déclara- ridique du pays, est étroitement lombiens. Selon le ministère
comme lors des européennes de Cracovie Swidnik aux « valeurs catholiques » du pays. tion du powiat de Swidnik indique contrôlé par le pouvoir, il est peu de l’intérieur, les photos ont
mai : l’offensive anti-LGBT lancée RÉP. TCHÈQUE
Le conseiller défend son initia- que les autorités « feront tout pour probable que ces collectivités été prises en février, lorsque
par la droite polonaise agite les tive de toute homophobie : « La empêcher l’entrée dans les écoles de soient inquiétées. M. Guaido est passé en Co-
collectivités territoriales. Depuis le SLOVAQUIE UKR. dignité de chaque individu est fonctionnaires du politiquement lombie superviser l’envoi
début de l’année, une trentaine AUTRICHE pour nous très importante, mais correct » et de « dépravateurs inté- « Initiatives imposées d’en haut » d’aide humanitaire vers le Ve-
d’entre elles – régions, départe- HONGRIE nous considérons que la sexualité ressés par la sexualisation précoce A Lublin, la conseillère régionale nezuela, une opération qui a
200 km
ments, communes –, essentielle- doit rester dans la sphère privée et des enfants polonais, selon les soi- Bozena Lisowska, candidate de la échoué. Interdit de sortie du
ment situées dans les régions très intime. L’homosexualité n’est pas disant standards de l’OMS ». Coalition civique (centre droit) territoire après s’être pro-
conservatrices du sud-est du pays, pénalisée en Pologne et ne l’a ja- Un texte similaire a été adopté aux élections législatives, a été clamé président par intérim,
ont adopté des déclarations visant d’imprimer des tracts d’une orga- mais été. Ce que nous n’acceptons un mois plus tard par le conseil ré- parmi les huit conseillers (sur 33) à le 23 janvier, il était passé par
à « endiguer l’idéologie LGBT » dans nisation de défense des person- pas, c’est l’exhibition et l’affirma- gional de la voïvodie de Lublin. Le voter contre le texte. « La mise de une zone boisée en évitant les
leurs territoires. nes LGBT, avant d’être relaxé par tion ostentatoire de son orienta- voïévode, Przemyslaw Czarnek, cette déclaration à l’ordre du jour postes-frontières. « Cette al-
Les conseillers du powiat (sorte un arrêt du tribunal constitution- tion sexuelle dans l’espace public. » par ailleurs candidat du PiS aux lé- du conseil au dernier moment, à la liance criminelle est un sacré
de canton) de Swidnik, ville indus- nel. Le ministre de la justice, Zbi- Un des éléments déclencheurs de gislatives, a suscité une vive polé- surprise générale, sans aucune con- scandale », s’est offusqué le
trielle de 40 000 habitants en ban- gniew Ziobro, s’était réjoui de cet la déclaration avait été, en octo- mique en décernant des « diplô- sultation, indique que contraire- président Nicolas Maduro.
lieue de Lublin, à 200 kilomètres arrêt, en déclarant que les Polo- bre 2018, la première « marche de mes de reconnaissance » aux neuf ment à ce que prétendent les L’opposant affirme qu’il ne
au sud-est de Varsovie, ont été les nais vivent « enfin dans un pays li- l’égalité » dans la ville de Lublin, collectivités locales de la région auteurs de ces initiatives, elles ne connaissait pas l’identité des
précurseurs du mouvement. C’est bre, où la liberté de conscience est équivalent polonais des gays pri- qui ont adopté des déclarations si- viennent pas d’une demande popu- deux hommes. – (AFP.)
là qu’a été adoptée, le 26 mars, à respectée ». C’est donc au nom de des occidentales, qui avait été milaires, apportant ainsi le sceau laire spontanée, mais sont impo-
une écrasante majorité (quinze la liberté que se met en place, pe- émaillée de violences de la part de officiel de l’Etat à ces initiatives. sées d’en haut. » B RÉ SI L
voix pour, deux contre, une abs- tit à petit, en Pologne, le droit à la hooligans nationalistes. Cette sécession idéologique Pour Mme Lisowska, le principal Onze morts dans
tention), la première déclaration discrimination. L’autre élément déclencheur a symbolique – ces déclarations danger de ces déclarations est l’incendie d’un hôpital
du pays visant à rendre le powiat été la signature en février par le qu’elles peuvent être interprétées à Rio de Janeiro
« libre de l’idéologie LGBT » contre « Valeurs catholiques » maire libéral de Varsovie, Rafal Tr- comme « un consentement impli- L’hôpital Badim, dans le nord
« les radicaux qui visent à instaurer « L’idée principale derrière cette dé- zaskowski, d’une « charte LGBT + » cite à la violence », à l’heure où de de Rio de Janeiro, a été dé-
une révolution culturelle en Polo- claration est la défense de la liberté, afin que la municipalité prenne Dans le collimateur : plus en plus de « marches de vasté, jeudi 12 septembre, par
gne, et qui attaquent la liberté d’ex- souligne ainsi d’emblée Radoslaw une série de mesures contre les l’égalité », en Pologne, sont la ci- un incendie qui a fait au
pression, l’innocence des enfants, Brzozka, conseiller du powiat de discriminations, notamment
la mise en place ble de contre-manifestants viru- moins onze morts. Le direc-
l’autorité de la famille et de l’école Swidnik et initiateur du texte. C’est dans les écoles, dans un pays où d’une « éducation lents. Selon elle, cette affaire teur de l’établissement a pré-
ainsi que la liberté d’entreprendre », la liberté des citoyens de ne pas se les collectivités locales possèdent donne également une idée de « la cisé que des recherches se
selon le préambule du texte. faire imposer des modèles de so- des prérogatives importantes en
sexuelle en accord forme que pourrait prendre, à poursuivaient « pour retrou-
Ce dernier aspect fait référence ciété dont ils ne veulent pas, et la li- matière d’éducation. Deux points avec les terme, la Pologne, si le PiS se main- ver un patient porté disparu ».
au cas d’un imprimeur de la ville berté des parents d’éduquer leurs de cette charte se sont immédia- tient au pouvoir à l’issue des élec- Les personnes décédées se
de Lodz, qui avait été condamné à enfants en accord avec leurs convic- tement retrouvés dans le collima-
recommandations tions législatives ». p trouvaient dans l’unité de
trois reprises pour avoir refusé tions. » Dans la revendication teur de la droite polonaise : la de l’OMS » jakub iwaniuk soins intensifs. – (AFP.)
6 | planète 0123
DIMANCHE 15 - LUNDI 16 SEPTEMBRE 2019

Aux Bahamas, un silence de fin du monde


Les habitants des îles dévastées par Dorian déblaient les décombres, alors qu’une autre tempête menace

REPORTAGE
iles d’abaco et de grand Grand Bahama Îles Abacos
bahama (bahamas) - Marsh Harbour

N
envoyée spéciale Great Abaco

ÉTATS-UNIS
Freeport
i la pluie qui noie le pa-
re-brise et la route ni le Nassau
vent qui chahute la
voiture ne semblent
pouvoir entamer sa détermina- Île Andros
tion. Pied au plancher, Curtis Coo- BAHAMAS
per fonce au milieu de la route qui
traverse l’île bahamienne de Great
Abaco pour préserver les pneus de CUBA
sa voiture des clous, des tessons de
bouteille, des plaques de tôle chif-
fonnées, des poteaux électriques
et des câbles semés sur le bas-côté
par l’ouragan Dorian. elle aussi, lentement du cauche-
Ce patron d’une entreprise de mar. A Freetown, sa ville princi-
travaux, âgé de 58 ans, n’a qu’une pale, l’électricité est revenue de-
hâte : recoller les morceaux de sa puis quelques jours, mais l’eau ne
vie, suspendue depuis le passage vaut toujours que pour la chasse
dévastateur de la tempête de caté- des toilettes. A l’aéroport, des fa-
gorie 5 sur son île et celle, voisine, milles tentent d’envoyer leurs en-
de Grand Bahama, les 1er et 2 sep- fants à Nassau. Les écoles n’ont pu
tembre, qui a fait 52 morts selon le rouvrir comme prévu, le 2 sep-
dernier bilan, et 1 300 disparus, tembre, après les congés d’été.
que les autorités cherchent tou-
jours à localiser. Et la trentaine de Odeur de moisi
kilomètres à parcourir sous un A Back-a-Town, un quartier de la
violent orage pour rallier Treasure ville, les rideaux des maisons où
Cay, où il s’est établi en 1982, ne s’entassent des piles de linge et de
sont qu’une péripétie comparée vêtements à l’odeur de moisi por-
au chaos qui règne alentour. tent la trace de l’eau montée à
Dans son sillage, Curtis Cooper près d’1,80 mètre. Et les photos de
laisse le spectacle apocalyptique remise des diplômes des enfants
des rues de Marsh Harbour, ville A Freetown, sur l’île de Grand Bahama, après le passage de l’ouragan Dorian, le mercredi 11 septembre. LEILA MACOR/AFP qui ornent les murs gondolent.
principale des îles Abacos dé- Vers l’est, dans les villages de pê-
truite à 90 %. Il les a parcourues, cheurs, la situation est nettement
incrédule, au ralenti, à la recher- Treasure Cay s’était remise du sieurs fois pour la convaincre de de Marsh Harbour. Le 11 septem- plus précaire. Si de l’eau en bou-
che d’un hypothétique point de
Sur les villas, passage de Floyd en neuf mois, partir, elle a rétorqué : « Revenez bre, le corps d’une femme en- teille et des vivres ont été bien dis-
ravitaillement en essence. Dans des rectangles mais M. Cooper estime qu’il fau- plutôt avec des bras pour nous ceinte y a été retrouvé. tribuées en quantité par les orga-
les rayons du supermarché dra bien davantage pour venir à aider à déblayer ! » Il faut gravir Sandbanks abritait de son côté nisations humanitaires, certains
ouvert à tous les vents et exhalant
orange indiquent bout du nettoyage préalable à la une échelle pour mesurer le cal- plusieurs centaines d’Haïtiens chemins restent difficilement
une odeur de pourriture, il a vu qu’aucun reconstruction. « Ça va m’appor- vaire que Mme Hull, ses amis, deux travaillant presque tous à la main- praticables. Près du village de
des gens se servir en conserves, ter beaucoup de travail dont je ne voisines et les enfants de âgés de 3, tenance des maisons, des jardins, High Rock, des cuves du dépôt pé-
bouteilles, cannettes et autres
corps n’a été peux me réjouir », dit-il. Il réfléchit 6 et 7 ans de l’une d’elles ont vécu de la marina ou du golf de trolier de la compagnie norvé-
denrées de première nécessité retrouvé dans tout haut à la manière d’amélio- dans un appartement du premier Treasure Cay. Il bruisse dans les gienne Equinor, endommagées
non périssables. rer la résistance des construc- étage de l’ensemble de six loge- restes de ce quartier fait de bric et par l’ouragan, fuient, s’insinuant
les décombres tions. « Il faudra utiliser du par- ments dont elle est propriétaire. de broc la rumeur que le gouver- dans la terre et menaçant la
« Toujours sous le choc » paing plutôt que du bois et suréle- Dans la baignoire de deux mètres nement bahamien pourrait pren- nappe souterraine.
Marsh Harbour, troisième ville de ver les habitations de plusieurs di- carrés flottent toujours les dre prétexte des conséquences sa- « Les Bahamas sont peut-être un
l’archipel, semble avoir été déser- avec lui dans l’avion privé qu’ils zaines de centimètres, estime-t-il, oreillers trempés sur lesquels les nitaires de l’ouragan pour raser ce paradis, mais pas pour tout le
tée. Seuls l’aéroport – où les vols avaient envoyé pour venir le cher- mais ça ne concerne que les futu- petits se sont blottis les uns contre qu’il en reste. C’est pourquoi Gi- monde », observe Christian Lam-
commerciaux ont repris –, la cli- cher », explique-t-il. Son épouse, res maisons car personne ici ne ra- les autres, dix-sept heures durant, nette et Augustin, 50 et 73 ans, y pin, secrétaire général du Secours
nique et le bâtiment de l’adminis- « toujours sous le choc », est restée sera jamais sa maison, même très tandis que les adultes se relayaient sont revenus immédiatement populaire français, qui sillonne
tration fédérale dont la cour sert aux Etats-Unis. Il a retrouvé les abîmée, pour en rebâtir une. » pour s’asseoir sur le lavabo et le ré- après s’être abrités de l’ouragan l’île. Le militant humanitaire re-
de centre opérationnel à l’unité placards et les tiroirs de sa mai- En quelques jours, Treasure Cay, servoir de la chasse d’eau des toi- dans l’église baptiste haïtienne grette que le compteur des dons à
d’évaluation et de coordination son sans toit ouverts, et au moins dont la plage de fin sable blanc est lettes. « Au plus fort de l’ouragan, toute proche. Dans les décombres son association soit bloqué à
pour les catastrophes des Nations un ordinateur et deux télés lui classée parmi les dix plus belles on a chanté les hymnes nationaux de leur maison de fortune souf- 25 000 euros, plus de dix jours
unies (Undac) sont alimentés en ont été dérobés, un fait surpre- au monde par le National Geogra- bahamien, canadien et américain flée par Dorian, ils repêchent tout après l’ouragan. « Il en faudrait dix
Wi-Fi et électricité depuis que la nant dans un endroit où presque phic, est devenu une presqu’île et on a bu quelques rasades de ce qui est encore utilisable pour le fois plus pour être à la hauteur des
centrale électrique locale a été ré- tout le monde s’appelle par son fantôme. « Certains sont partis vodka pour se donner du courage », stocker dans la tente autoporta- besoins ici », estime-t-il. Avec le
duite à néant. Et si le sud de l’île, prénom. En matière d’ouragan, la vers des îles voisines avant l’oura- confesse Mme Hull. ble de 16 m² que John Diska et Clé- renfort de Max Bordey et de Sara-
touché dans une moindre me- pire référence de Curtis Cooper gan, encouragés par les autorités à ment Bieber, de l’association gre- Victoria Martinez, des associa-
sure, devrait en bénéficier à nou- était, jusqu’ici, Floyd, arrivé en cause de la magnitude annoncée, Douche à l’eau de pluie nobloise SOS Attitude, spécialisée tions, guadeloupéenne, Soleil d’or,
veau d’ici quelques jours, il en va septembre 1999. « J’y avais tout au d’autres ont été évacués juste Cette ex-Miss Bahamas a fait le dans les abris d’urgence, les ont et saint-martinoise, Madtwoz Fa-
tout autrement pour le nord de plus laissé quelques shingles », ces après », indique Curtis Cooper. vœu de « conserver le sens de l’hu- aidés à monter sur place quelques mily, M. Lampin distribue des sys-
l’île et Treasure Cay. feuilles de feutre asphalté et ren- Quant aux résidents secondaires, mour et… une hygiène acceptable, jours plus tôt. « Même si tout est tèmes de filtrage d’eau adaptables
Curtis Cooper redécouvre son forcée de fibres de verre qui re- la plupart avaient déserté comme même privée d’eau ». Chaque soir, cassé ici, ils y sont chez eux et cette sur de simples poubelles et des
village après une escapade de couvrent les toits, se souvient-il. à leur habitude, fin août, pour es- Rhonda Hull, Carrie Lowe et tente qui peut loger jusqu’à seize dispositifs solaires multifonctions
quatre jours chez ses enfants, ins- Cette fois, et c’est inédit, trente quiver la saison des ouragans. Jimmy Darville se ménagent une personnes, est équipée de mousti- qui font à la fois radio FM, lampe
tallés en Floride. « Juste après centimètres d’eau de l’océan ont Sur les murs des villas, souvent parenthèse de bien-être. Après quaires, et leur permet de s’abriter frontale, lampe de poche et char-
l’ouragan, un voisin qui travaille pénétré chez lui. « J’habite pour- équipées de pontons, des rectan- avoir balayé, frotté et nettoyé du soleil comme de la pluie tout en geur de téléphone… « Quand on n’a
ici pour des résidents secondaires tant à près d’un kilomètre de la gles orange tracés à la peinture in- toute la journée les appartements veillant sur ce qui leur reste », ex- plus de chez soi, l’éclairage pour le
américains nous a embarqués plage », souffle-t-il. diquent qu’aucun corps n’a été re- que Mme Hull comptait vendre plique M. Diska. A deux pas, de soir, l’accès aux informations et la
trouvé dans les décombres. Il rè- pour assurer sa retraite avant que jeunes voisins d’Augustin et Gi- possibilité de communiquer, ça
gne dans les petites rues un si- l’ouragan ne les saccage, le trio nette préfèrent rebâtir leur logis change tout », explique Sara-Victo-
lence de fin du monde. Les toits ne s’offre une douche à l’eau de pluie avec du contreplaqué, des plan- ria Marinez, 20 ans, qui a fait coup
sont plus qu’un souvenir, des pans recueillie dans des bacs en plasti- ches, un marteau et des clous ra- sur coup la douloureuse expé-
de murs entiers semblent avoir été que. Les trois amis sortent et ren- massés au bord de la route. rience des ouragans Irma et Maria,
soufflés par une explosion. Un ap- trent le mobilier, au gré des aver- A l’église baptiste, l’intendant, en septembre 2017, sur son île de

 
 partement au premier étage n’a
plus pour ameublement qu’une
ses, pour en accélérer le séchage.
Wisler Germain, un Haïtien de
Charles Ilfrenort, veille encore sur
une cinquantaine de ses ouailles
Saint-Martin.
Sur Grand Bahama, les habitants

  
cuvette de toilettes avec vue sur la 44 ans, leur prête main-forte pour qui lavent du linge dans des seaux de villages comme High Rock, Peli-
mer. Les piscines sont remplies garder les lieux éventrés. Il vit à ou se reposent allongées sur des can Point et McLean’s Town ont en
© Radio France/Ch. Abramowitz

d’une eau boueuse, le revêtement quelques kilomètres de là, à Sand- chaises. Il jure que dimanche, effet besoin d’un peu de réconfort.
et les grillages des courts de tennis banks, une version miniature de pour l’office, tout sera nettoyé et Des caveaux de leurs cimetières,

   sont en lambeaux… The Mudd et Pigeon Peas. Ces bi- rangé. Certains fidèles, assure-t-il, ils ont vu ressurgir les cercueils
  
  Un signe de vie apparaît sou- donvilles peuplés de milliers sont déjà revenus de Nassau, où avec la poussée de l’eau durant
dain. Accrochés sur des cintres à la d’Haïtiens, dont nombre sont ils avaient été évacués avec des l’ouragan, et leurs voitures barbo-
branche d’un arbre penché, trois sans papiers, jouxtent l’aéroport enfants ou des parents âgés pour tent désormais dans l’océan tandis
peignoirs immaculés dignes d’un être temporairement relogés que leurs bateaux ont littérale-
   hôtel de luxe se balancent dans le chez des proches ou dans des cen- ment volé à l’intérieur des terres.
   vent. Ils appartiennent à Rhonda tres d’accueil. « La promiscuité Et le grand nettoyage récemment
 Hull, Carrie Lowe et Jimmy Dar- Treasure Cay, crée des tensions et, loin de chez entrepris à Abaco comme à Grand
ville, un trio de quinquagénaires eux, les gens ne sont pas à l’aise », Bahama risque de se révéler aussi
  que Dorian n’est pas parvenu à
dont la plage est explique M. Ilfrenort. D’autres rê- dérisoire qu’inutile. La tempête
  chasser. Avocate bahamienne, l’une des dix plus vent tout de même d’ailleurs, tropicale Humberto, qui s’appro-
Rhonda Hull, qui a grandi sur l’île, comme cette jeune femme qui chait dans la nuit de vendredi à sa-
ne décolère pas contre ceux qui
belles au monde confie : « Je cherche un petit boulot medi du nord-ouest de l’archipel,
ont « quitté le navire en pleine tem- selon le « National et dès que j’ai gagné 200 dollars tient en effet la population des Ba-
pête ». A ses trois enfants qui vi- (180 euros), je prends mon billet hamas en haleine. Elle pourrait, se-
    
  vent sur le continent nord-améri-
Geographic », est d’avion pour aller chez mon oncle lon les prévisions du National
!
  cain et l’ont suppliée de les rejoin- devenu une et ma tante en Floride. » Hurricane Center américain, se
dre, elle a répondu qu’elle préférait A quelques encablures à l’est muer en un nouvel ouragan dans
 « participer à la reconstruction de
presqu’île d’Abaco – environ 15 000 habitants les prochains jours. p
[son] pays ». A la police, venue plu- fantôme –, l’île de Grand Bahama émerge, patricia jolly
FRANCE | 7
0123
DIMANCHE 15 - LUNDI 16 SEPTEMBRE 2019

Patrick Balkany incarcéré pour fraude fiscale


Le maire de Levallois et sa femme ont été condamnés à quatre et trois ans de prison ferme et dix ans d’inéligibilité

P
atrick et Isabelle Balkany
sont arrivés main dans la
main dans la salle
d’audience, vendredi
13 septembre, en début d’après-
midi. Moins d’une demi-heure
plus tard, le maire Les Républi-
cains (LR) de Levallois-Perret
(Hauts-de-Seine) en est reparti
seul, par la porte du fond, encadré
par deux policiers qui ont eu la dé-
licatesse de ne pas lui passer les
menottes, avant d’être conduit à la
prison de la Santé, à Paris, où il a
été incarcéré dans le quartier pour
personnes vulnérables.
Le prévenu de 71 ans a été déclaré
coupable de fraude fiscale par la
32e chambre du tribunal correc-
tionnel de Paris, et condamné à
quatre ans de prison ferme « eu
égard à son rôle prépondérant
dans la mise en œuvre de cette
fraude fiscale massive afin de léser
les intérêts d’une République fran-
çaise dont il se disait pourtant le fi-
dèle serviteur », selon le jugement
dont le président Benjamin Blan-
chet a donné lecture sans quitter le
ton neutre et peu sonore qui avait
été le sien pendant les débats.
La décision, rendue dans une
salle comble, a été assortie de la dé-
livrance d’un mandat de dépôt,
c’est-à-dire l’incarcération immé-
diate du condamné, que le tribu-
nal a justifiée par le fait qu’il n’était
pas exclu que ce dernier soit « in-
cité à se soustraire, autrement que
par l’exercice des voies de recours lé-
galement prévues, à l’application
de la sanction pénale prononcée ».
La crainte qu’il ne prenne la fuite. Isabelle et Patrick Balkany, dans l’ascenseur les menant à la salle d’audience du tribunal correctionnel de Paris, le 13 septembre. JULIEN MUGUET POUR « LE MONDE »
Cette peine correspond aux ré-
quisitions prises par le Parquet
national financier (PNF) lors du en liberté, sur laquelle la cour d’ap- l’autorité publique », a estimé le de prendre la fuite. Je pense qu’on Isabelle Balkany assure l’intérim à Levallois
procès pour fraude fiscale qui pel de Paris a deux mois pour se juge, décidé à apporter « une ré- s’est payé Balkany aujourd’hui. Ce « C’est Mme Balkany qui prendra l’intérim », a indiqué vendredi
avait eu lieu du 13 au 17 mai. Un se- prononcer. ponse pénale particulièrement que nous attendons, c’est que Balk- 13 septembre un proche du couple, qui explique que ce choix est
cond procès, pour blanchiment « Le tribunal ne peut que consta- ferme et dissuasive » en raison du any soit jugé, et c’est singulière- en ligne avec le droit applicable. L’article 2122-17 du code géné-
de fraude fiscale et corruption, ter que M. et Mme Balkany ont in- statut d’élus des Balkany, retenu ment différent. » ral des collectivités territoriales précise qu’« en cas d’absence, de
s’était déroulé dans la foulée, du tentionnellement dissimulé à l’ad- comme une circonstance aggra- « Lorsqu’on commet une faute, il suspension, de révocation ou de tout autre empêchement, le maire
20 mai au 19 juin. Dans cette pro- ministration fiscale la majeure vante : « Ces infractions ont non faut l’assumer. Nous avons tou- est provisoirement remplacé, dans la plénitude de ses fonctions,
cédure, le jugement sera rendu le partie de leurs revenus dans l’uni- seulement gravement porté at- jours assumé. Encore faut-il que la par un adjoint, dans l’ordre des nominations ». Du fait de l’appel
18 octobre. que dessein de réduire frauduleu- teinte à l’ordre public économique, sanction soit proportionnée à la immédiatement interjeté par les avocats du couple, « la peine
Isabelle Balkany, elle, a été con- sement et substantiellement le mais également aggravé la déchi- faute », a déclaré Isabelle Balkany d’inéligibilité ne sera pas effective, et Isabelle Balkany pourra exer-
damnée à trois ans de prison montant de la contribution publi- rure désormais ancienne du pacte sur BFM-TV. Son avocat, Me Pierre- cer en toute tranquillité », explique Philippe Bluteau, avocat spé-
ferme – un de plus que ce qu’avait que qu’ils devaient acquitter », a républicain, et ce quand bien même Olivier Sur, a quant à lui déploré cialisé dans le droit des collectivités.
requis le PNF. Le tribunal a estimé expliqué Benjamin Blanchet, dont nul argent public n’a formellement « une décision pour les médias »,
que « le niveau de sa responsabilité la prise de parole n’a pas excédé été détourné. » prise par une justice qui « a voulu
pénale ne se situait pas exacte- un quart d’heure. une image très forte, et [qui] l’a
ment au même degré que celle de Il est notamment reproché au « Nous avons toujours assumé » eue ». Une décision « contestable et décision qu’il a qualifiée de « logi- En 2018, l’ancien ministre du bud-
son époux », mais qu’une telle couple d’avoir déposé sciemment A l’issue de l’audience, Me Eric Du- éminemment paradoxale » d’une que », « juste », « normale », « à la get Jérôme Cahuzac avait été con-
peine était « nécessaire », la préve- des déclarations d’impôt séparées, pond-Moretti a dénoncé la « leçon juridiction « qui constate elle- mesure de ce dossier » : « Les faits damné à deux ans ferme, mais
nue de 71 ans n’ayant pas « refusé d’avoir sous-évalué la valeur de sa de morale publique » d’un juge qui même qu’elle n’est pas en mesure de justifient l’importance de la sanc- avait bénéficié d’un aménage-
ou mis un terme à une situation résidence principale à Giverny « pense incarner la République et juger quel est le montant de l’impôt tion. » ment de peine – le bracelet électro-
dont elle n’ignorait rien du carac- (Eure), et dissimulé au fisc la pro- rétablir les comptes publics ». éventuellement éludé, et rappelle Le cas Balkany est exceptionnel : nique plutôt que la prison. Le polé-
tère attentatoire au principe cons- priété de luxueuses résidences se- L’avocat du maire de Levallois-Per- qu’il n’y a pas eu un euro d’argent ce n’est pas la première fois qu’une miste Dieudonné M’Bala M’Bala,
titutionnel de l’égalité des citoyens condaires à Saint-Martin (Antilles ret s’est vivement ému du mandat public détourné ». fraude fiscale entraîne une peine condamné à deux ans ferme en
devant l’impôt ». françaises) et à Marrakech (Maroc) de dépôt, « une humiliation totale- De son côté, Me Xavier Nor- de prison ferme, mais une telle juillet, demeure libre en attendant
« en ayant recours à une kyrielle de ment inutile et insupportable » : mand-Bodard, avocat de la Direc- sanction donne rarement lieu à son rendez-vous avec un juge d’ap-
M. Balkany stoïque sociétés extraterritoriales à même « Personne ne peut dire sérieuse- tion générale des finances publi- une incarcération, comme le dé- plication des peines. p
Il n’a pas été délivré de mandat de de leur garantir l’anonymat inhé- ment que M. Balkany aurait tenté ques, a sobrement accueilli une montrent quelques cas récents. henri seckel
dépôt contre la première adjointe rent à l’impunité fiscale ».
au maire de Levallois, compte tenu Le président du tribunal a repris
de son état de santé, « incompati-
ble avec une mesure de détention ».
les estimations de l’administra-
tion fiscale, selon laquelle 4,3 mil-
L’élu encourt sept ans de prison ferme dans le deuxième procès
Mme Balkany, hospitalisée après lions d’euros d’impôt sur le revenu
avoir ingéré une grande quantité (2,97 millions) et d’impôt de soli- patrick balkany sera-t-il libre, le mois Dix ans d’inéligibilité contre son client, et villa avec sa femme, a nié en être le proprié-
de médicaments à quelques jours darité sur la fortune (1,36 million) prochain, pour son retour au tribunal de Pa- la confiscation des biens immobiliers ap- taire, et a affirmé, dans une défense plus
de l’ouverture du procès auquel ont ainsi été éludés par les Balkany ris ? L’appel interjeté vendredi 13 septembre, partenant à la famille ont aussi été réclamés qu’audacieuse, qu’elle appartenait à M. Al
elle n’avait donc pas assisté, a entre 2009 et 2015. « Et ce n’est dans la foulée de sa condamnation à quatre par le PNF, qui a par ailleurs requis quatre Jaber. Rappelant qu’il n’avait pas mis les
quitté le tribunal libre, après avoir qu’une toute petite partie de leur ans de prison ferme, aura pour consé- ans avec sursis et 500 000 euros d’amende pieds au Maroc depuis vingt ans, ce dernier
enlacé son mari resté stoïque face œuvre fiscale qui vous est sou- quence la tenue d’un second « procès Balk- contre Isabelle Balkany, jugée pour « blan- avait à son tour nié en être le propriétaire,
à la déflagration, et pleuré dans les mise », prescription oblige, avaient any » pour « fraude fiscale » dans plusieurs chiment de fraude fiscale » et non pour mais aussi l’avoir achetée, et s’était défaussé
bras de leur fils Alexandre. souligné les procureurs du PNF mois, mais il n’entraîne pas automatique- « corruption », contrairement à son époux. sur son ancien bras droit, qui aurait traité
Dix ans d’inéligibilité, alors dans leur réquisitoire. ment sa libération d’ici là. avec M. Balkany dans son dos. Le PNF n’a
qu’arrivent les municipales de Les époux n’ont pas nié avoir Si la cour d’appel de Paris, qui a deux mois Nébuleux montage financier pas cru à cette version non plus, et a requis
mars 2020 où ils ont l’intention commis « des fautes » sur le plan pour le faire, n’a pas encore statué sur la de- « La sanction doit être à la hauteur de la plus quatre ans de prison dont deux avec sursis
d’être candidat à leur propre suc- fiscal, mais contestent le montant mande de mise en liberté déposée vendredi grave des atteintes à la probité publique : la contre M. Al Jaber, accusé d’avoir « sciem-
cession, ont par ailleurs été pro- de la fraude reprochée, lequel doit par les avocats de M. Balkany – ou si elle l’a corruption », avait affirmé le procureur ment corrompu un élu de la République ».
noncés à l’encontre des élus, qui être défini précisément. « Il n’ap- rejetée –, alors le maire de Levallois se pré- Serge Roques dans un réquisitoire musclé, Dans cette procédure sont aussi jugés
ont tous deux fait appel. La dé- partiendra qu’au juge de l’impôt de sentera détenu dans le box, le 18 octobre, évoquant « une blessure à la démocratie » deux proches de Patrick Balkany, Jean-
fense de Patrick Balkany a d’ores et se prononcer définitivement sur pour écouter le jugement du second procès face à laquelle « aucune complaisance n’est Pierre Aubry et Arnaud Claude, accusés
déjà déposé une demande de mise l’exactitude de ces chiffres », a con- qui le concernait au printemps. possible ». L’accusation estime que l’ancien d’avoir joué un rôle majeur dans le nébu-
venu Benjamin Blanchet, qui ne L’affaire est cette fois plus complexe député a « fait un commerce de son activité leux montage financier entourant la villa
voit qu’une explication à l’écart qu’une fraude fiscale : la 32e chambre cor- d’élu ». En cause : la villa Dar Gyucy, à Marra- de Marrakech, pour permettre à Patrick
entre l’évaluation des Balkany, et rectionnelle devra se prononcer sur les kech (Maroc). Le PNF s’est attaché à démon- Balkany de ne pas y apparaître. Deux ans
Il n’a pas été celle du fisc : « La volonté résolue faits de blanchiment de fraude fiscale, cor- trer que cette luxueuse demeure (dont le ferme ont été requis contre eux. Enfin,
ayant mû les époux Balkany de dis- ruption et blanchiment de corruption, qui nom évoque une contraction de « Gyula » et contre Alexandre Balkany, le fils accusé
délivré de simuler méthodiquement à l’admi- l’ont occupée du 20 mai au 19 juin. Patrick « Lucie », deux des petits-enfants du couple) d’avoir signé des baux de location fictifs
mandat de dépôt nistration fiscale l’étendue réelle de Balkany risque gros : le Parquet national fi- avait été en partie payée à M. Balkany par un de la villa, afin de masquer que ses pa-
leur patrimoine. » nancier (PNF) a requis sept ans de prison promoteur saoudien nommé Mohamed Al rents en étaient les propriétaires, le par-
contre Isabelle « De tels faits sont d’autant plus ferme (avec mandat de dépôt). « On va voir Jaber, en échange de délais de paiement fa- quet a réclamé 100 000 euros d’amende,
Balkany, compte intolérables au corps social qu’ils ce que l’on nous prépare pour le 18 octobre » : vorables dans un gigantesque marché im- estimant qu’il avait été « entraîné dans
ont été commis par des personnes à la sortie d’audience, vendredi, Me Du- mobilier qu’il avait obtenu à Levallois. cette aventure par ses parents et avait agi
tenu de son état choisies par le suffrage universel pond-Moretti ne faisait pas franchement Patrick Balkany, dont l’enquête a démon- par piété filiale ». p
de santé pour incarner l’intérêt général et preuve d’optimisme. tré qu’il était l’occupant quasi exclusif de la h. se.
8 | france 0123
DIMANCHE 15 - LUNDI 16 SEPTEMBRE 2019

Mort de Steve Maia Caniço: Imbroglio autour de la


suspension d’un policier
le rapport qui charge le commissaire après une interpellation
L’Inspection générale de l’administration pointe le « manque de Le directeur général de la police nationale
a démenti la mise à pied d’un agent qui avait
discernement » lors de l’intervention des forces de l’ordre à Nantes frappé un employé municipal à Sevran

N L’
ul ne peut dire à ce la sécurité publique par intérim, Les enquêteurs ont notamment
stade et avec certitude
Le commissaire Thierry Palermo, qui dirigeait les écouté le trafic radio ce soir-là et affaire de la vidéo de Se- Sur une vidéo,
comment Steve Maia Chassaing va être opérations depuis la salle de com- ont noté « une certaine confusion vran (Seine-Saint-Denis),
on voit le policier
Caniço est mort ! » La mandement, est épargné. Le rap- dans l’analyse de la situation et une sur laquelle on voit un po-
phrase, lancée en préambule par
muté à un poste port souligne, pourtant, ses dé- montée en charge très dépendante licier frapper un employé munici- assener des
Christophe Castaner, sonne n’ayant aucun lien faillances dans la remontée d’in- du déroulement des faits, sans pal lors d’une interpellation mer-
coups de poing
comme un avertissement face à formation : ni la préfecture ni la réelle démarche d’anticipation ». credi 11 septembre, prend une
toute forme de conclusion hâtive.
avec le maintien mairie n’ont été mises au courant L’ensemble de ces éléments con- tournure politique, sur fond de à un homme
Le ministre de l’intérieur était par- de l’ordre de la situation au cours de la nuit. duit l’IGA à formuler dix recom- guerre larvée entre grands patrons
qui répond en
ticulièrement attendu, vendredi Une ignorance des faits qui mandations, parmi lesquelles de police. La préfecture de police
13 septembre, alors qu’il rendait sauve le préfet de Loire-Atlantique, l’amélioration de la transmission de Paris avait indiqué dans un position défensive
publiques les conclusions du rap- partie par des jets de projectiles et Claude d’Harcourt. « L’autorité pré- des informations entre les diffé- communiqué, jeudi 12 septembre,
port de l’Inspection générale de se trouvaient donc en position de fectorale n’a pas eu, dans la nuit du rents services (police, secours, que le fonctionnaire impliqué
l’administration (IGA) sur l’organi- légitime défense. « La mission ob- 21 juin, la possibilité de prendre la mairie, préfecture…) et la sécurisa- avait été suspendu : « Afin d’établir de poing tandis que l’autre ré-
sation de la Fête de la musique sur serve en premier lieu que la situa- mesure des événements et de don- tion des abords de la Loire pour de les circonstances exactes de cette pond, en position défensive. Il est
le quai Wilson à Nantes, le 21 juin, tion aurait été totalement diffé- ner des directives au directeur dé- pareils événements. Christophe interpellation, le préfet de police finalement immobilisé par un tir
et sur la gestion par la police des rente si le neuvième sound system partemental de la sécurité publique Castaner a, par ailleurs, ajouté que Didier Lallement a demandé la sai- de pistolet à impulsion électrique,
incidents survenus cette nuit-là, avait coupé le son comme les huit par intérim », explique le rapport. les interventions policières noc- sine administrative de l’Inspection avant d’être interpellé. Placé en
durant laquelle le jeune homme autres. La cause première des vio- Idem pour la mairie de Nantes, qui turnes dans des lieux dangereux générale de la police nationale garde à vue mercredi soir, il a été
de 24 ans s’est noyé dans la Loire. lences de la nuit est bien celle-là. » n’a pas été prévenue par les forces devraient désormais avoir l’aval de [IGPN] et ordonné la suspension transféré à l’hôpital, avant d’être fi-
Pas question, cette fois-ci, de mé- Ils estiment, en revanche, que le de police des chutes dans la Loire. l’autorité préfectorale. immédiate du fonctionnaire de po- nalement libéré. Le parquet de Bo-
langer les différentes enquêtes : la chef du dispositif policier a « man- Pour les proches de Steve Maia lice. » Que nenni, a rétorqué le di- bigny a par ailleurs ouvert une en-
promptitude avec laquelle le pre- qué de discernement » pour mener Absence de coordination Caniço, il s’agit d’un premier pas. recteur général de la police natio- quête pour « violences par per-
mier ministre, Edouard Philippe, sa riposte. De nombreuses person- Ce n’est cependant pas un blanc- Selon Cécile de Oliveira, avocate de nale, Eric Morvan, qui a fait savoir sonne dépositaire de l’autorité pu-
avait mis hors de cause les forces nes, au sein même des rangs de la seing pour ces deux institutions. la famille, ils notent, avec un peu vendredi que son cas était tou- blique » et l’IGPN a été saisie.
de l’ordre, en juillet, sitôt le corps police, s’étaient émues de l’usage L’IGA estime qu’elles se sont con- de soulagement, que sont recon- jours à l’étude. Le policier est ac- En ne validant pas la suspension
de Steve Maia Caniço découvert, le de gaz lacrymogènes, de grenades centrées sur le risque terroriste et nus « le caractère offensif des opé- tuellement en arrêt maladie. du fonctionnaire, le directeur gé-
tout sur la base d’un rapport in- de désencerclement et de lanceurs n’ont pas accordé une attention rations de police avec un usage de Un imbroglio administratif qui néral de la police nationale, lui, en-
complet de l’Inspection générale de balles de défense (LBD) au bord suffisante aux autres problémati- la force sans sommation » et la no- cache en réalité une lutte de pou- voie un message à sa base et no-
de la police nationale (IGPN), avait de l’eau, provoquant la chute ques, notamment la sécurisation tion « de mouvement de panique voir entre les deux grandes entités tamment aux syndicats de police.
provoqué une vive polémique. d’une dizaine de personnes. des abords de la Loire. de la foule » ayant entraîné la chute policières que sont la préfecture Car si, du côté de la préfecture de
Castaner a sobrement présenté les Pour avoir des éléments de com- « Nous pointons des dysfonction- de fêtards dans la Loire. de police de Paris (qui a autorité police, on précise bien que la sus-
préconisations de l’IGA et attri- paraison, les enquêteurs de l’IGA nements, des manques dans la pré- « On ne peut évidemment pas se sur la capitale et la petite cou- pension était « une mesure à titre
buer les responsabilités de cha- se sont notamment intéressés à paration de la fête, de la part de la satisfaire de ce seul rapport de ronne) et la direction générale de conservatoire et en aucun cas une
cun, le tout sans empiéter sur l’en- une intervention similaire, au ville de Nantes et de la préfecture de l’IGA, note-t-elle. Mais au moins je la police nationale (qui gère le sanction », elle a provoqué un vif
quête judiciaire en cours. même endroit, lors de la Fête de la Loire-Atlantique », a insisté Jacques constate qu’il y a un recul par rap- reste du pays mais a, technique- émoi chez les gardiens de la paix.
La lecture des 66 pages du rap- musique en 2017. Les fonctionnai- Schneider, l’un des enquêteurs de port à la version de l’enquête admi- ment, sous ses ordres l’ensemble Les policiers du secteur se sont ras-
port de l’IGA laisse peu de place à res avaient choisi à l’époque d’ef- l’IGA, à l’issue de la présentation nistrative de l’IGPN dévoilée le des fonctionnaires, y compris pa- semblés jeudi devant le commis-
l’interprétation : c’est le commis- fectuer un repli tactique. Castaner du ministre de l’intérieur. 30 juillet. Cette fois, il n’est plus risiens). Le préfet de police de Paris sariat d’Aulnay-sous-Bois, la ville
saire divisionnaire présent sur les a donc annoncé que le commis- Les secours ont également souf- question de couvrir la police. La ré- ne peut en effet ordonner la sus- voisine, aux cris de « pas de police,
lieux, Grégoire Chassaing, qui fait saire Chassaing n’exercerait plus fert d’une absence de coordina- daction de ce document est beau- pension d’un agent, il doit en faire pas de justice ».
office de principal mis en cause. dans l’immédiat ses fonctions et tion durant la nuit. En témoigne la coup plus sérieuse. » Pour les pro- la demande, et seuls le directeur Unité SGP Police-FO, majoritaire
Pour parvenir à cette conclusion, qu’il serait muté à un poste difficulté à répertorier les person- ches de Steve, l’enjeu reste de prou- général de la police nationale et le au sein du ministère de l’intérieur,
les enquêteurs ont retracé l’en- n’ayant aucun lien avec le main- nes ayant chuté dans le fleuve, un ver le lien de causalité entre l’inter- ministre de l’intérieur sont habili- avait appelé à une opération
chaînement des événements. tien de l’ordre, « sans préjuger des chiffre qui a longtemps été fluc- vention des forces de l’ordre et la tés à se prononcer. Habituelle- « commissariat mort » dans le dé-
Selon eux, les policiers, qui suites judiciaires » de cette affaire. tuant. L’IGA estime aujourd’hui mort du jeune homme, qui, à ce ment, les demandes du préfet de partement vendredi, déplorant
s’étaient rendus sur les lieux pour Le fonctionnaire de police est le que douze participants à la fête jour, n’est pas établi. p police aboutissent automatique- que le policier ait appris sa sus-
faire cesser la musique émanant seul à faire l’objet d’une sanction sont tombés à l’eau depuis le quai nicolas chapuis ment à une décision positive, pension sur Twitter. « Il s’agit, une
des installations sonores dispo- directe. Son supérieur hiérarchi- Wilson, dont quatre avant l’inter- et yan gauchard mais pas cette fois-ci. fois encore, d’une décision scanda-
sées sur le quai, ont bien été pris à que, le directeur départemental de vention de la police et un après. (nantes, correspondant) leuse et qui démontre l’absence de
Opération « commissariat mort » soutien de l’administration à
La décision initiale du préfet de po- l’égard de ses fonctionnaires », a
lice avait pour vocation de faire re- expliqué le syndicat.
tomber la pression à Sevran, en in- Les relations entre les fonction-

En commission, les articles du texte diquant que cette affaire serait


traitée en toute impartialité. La vi-
déo de l’altercation a en effet sus-
naires et leur hiérarchie sont ac-
tuellement très tendues. Les syn-
dicats de l’ensemble des corps de

concernant la PMA modifiés à la marge


cité l’indignation sur les réseaux la police nationale ont appelé à
sociaux. Selon la préfecture, il « une marche de la colère », le 2 oc-
s’agissait d’une « interpellation tobre, pour alerter sur la vague de
d’un individu pour outrage », qui 49 suicides depuis le début de l’an-
Des amendements visant à autoriser la PMA post-mortem ont été rejetés de justesse s’est déroulée à 18 h 25, mercredi
11 septembre.
née et dénoncer les conditions de
travail. Une façon également d’ac-
Sur les images, on voit un poli- croître la pression sur les autorités

D
cier discuter avec un jeune en période de réforme des retrai-
ans la nuit du vendredi 13 père », ceux de la majorité ont glo- l’examen d’amendements sur la donné lieu à des passes d’armes homme. Soudain, le fonctionnaire tes et de préparation d’une nou-
au samedi 14 septembre, balement opposé la défense de PMA post-mortem. Cette disposi- entre la droite et la majorité, sans tente de plaquer les jambes de son velle loi de programmation de la
les députés membres de l’égalité des droits pour toutes les tion, consistant pour une femme entraîner de modification subs- interlocuteur qui le repousse. sécurité intérieure. p
la commission spéciale chargée de femmes. Un front qui s’est fissuré devenue veuve à recourir aux ga- tantielle du texte. Très attendu, L’agent assène ensuite des coups n. ch.
la révision de la loi de bioéthique lors des échanges concernant l’ex- mètes de son conjoint décédé, ne l’article sur l’établissement de la fi-
ont achevé un véritable marathon tension de la PMA aux femmes figure pas dans le texte du gouver- liation des enfants des couples de
législatif démarré mardi avec les non mariées, laissant apparaître nement qui y est opposé, pointant femmes ayant bénéficié d’une
trois ministres concernées (santé, des divergences au sein de La Ré- les risques pour la construction de PMA avec tiers donneur, réécrit
justice, recherche) : 2 000 amende- publique en marche (LRM). l’enfant ainsi que la possibilité de par le gouvernement à la veille du JUST IC E PAUVR E TÉ
ments portant sur les 32 articles pressions familiales sur la veuve. début des travaux d’examen du Deux policiers jugés Revenu universel
du projet de loi. Les clivages politiques bousculés A la différence de Jean-Louis Tou- texte, a été adopté au terme pour l’agression de deux d’activité : consultation
Celui-ci brasse des sujets nom- Les antagonismes se sont aussi ex- raine, député LRM et rapporteur d’échanges nourris entre la majo- étudiants lancée le 3 octobre
breux et complexes, de l’encadre- primés lors des discussions autour des deux premiers articles du rité et les députés LR. Le spectre de Des peines de prison avec Une consultation citoyenne
ment des dons et greffes d’organes d’une mesure controversée ins- texte, qui a soutenu un amende- la gestation pour autrui (GPA), sursis ont été requises, ven- en vue de l’instauration d’un
à l’ouverture d’un accès aux origi- crite dans le texte : l’autoconserva- ment en sa faveur. « Comment in- agité à plusieurs reprises par la dredi, à l’encontre de deux revenu universel d’activité,
nes pour les adultes nés de dons. tion des ovocytes, c’est-à-dire la terdire cette pratique au moment droite, a resurgi à cette occasion. policiers jugés à Lyon pour promesse d’Emmanuel
Mais c’est sans surprise son article possibilité pour les femmes de les où nous ouvrons la PMA aux fem- A l’inverse, dans un rare moment des violences commises sur Macron pour lutter contre
premier, qui prévoit l’ouverture de faire prélever et congeler en vue mes seules ? », ont argué ses parti- de concorde, les membres de la deux étudiants et qualifiées la pauvreté, débutera le
la procréation médicalement as- d’une grossesse ultérieure. Un sans, au nom de la cohérence, en commission sont tombés d’accord de « gratuites » par le parquet. 3 octobre, a annoncé vendredi
sistée (PMA) aux couples de les- amendement a été adopté à 1 imaginant le cas d’une veuve con- sur la nécessité de travailler à la ré- Les faits remontent à la nuit 13 septembre la ministre des
biennes et aux femmes non ma- heure du matin jeudi, contre l’avis trainte de recourir à un don d’un daction d’un amendement trans- du 21 au 22 février. Deux amis solidarités et de la santé Agnès
riées, qui a suscité les échanges les du gouvernement, mais avec le tiers si elle souhaitait poursuivre partisan concernant la lutte contre d’une vingtaine d’années Buzyn, lors de la conférence
plus vifs. Plus de 400 amende- soutien de plusieurs députés LRM. son projet de PMA. « L’idée de fabri- l’infertilité, qui sera présenté lors rentrent d’une soirée arrosée des acteurs de la pauvreté.
ments avaient été déposés sur ce Il prévoit d’ouvrir aux centres pri- quer un enfant orphelin me met de l’examen du projet de loi en dans le centre de Lyon quand « Elle reposera sur une consul-
seul article, qui a été modifié à la vés autorisés cette activité de con- mal à l’aise », leur a opposé parmi séance publique, à partir du ils sont frôlés par une voiture tation en ligne, mais aussi sur
marge : l’évaluation psychologi- servation, réservée initialement d’autres Pierre Dharréville, député 24 septembre. Mais cette unani- de police : l’un d’eux proteste des ateliers citoyens, avec un
que complémentaire pour les fem- aux établissements publics ou pri- communiste. Plus virulent, Pa- mité n’augure pas de la tonalité de vive voix. Les policiers jury citoyen. » Cette consulta-
mes seules et couples de lesbien- vés à but non lucratif, faisant trick Hetzel (LR) a dénoncé une des discussions futures. En témoi- affirment avoir été insultés. tion s’achèvera en janvier.
nes, initialement prévue, a été craindre à certains les dérives opération effectuée alors qu’« on gne la réponse faite par Annie Ge- S’ensuit une intervention Une première réunion avec le
abandonnée, et le principe de non- d’une « marchandisation ». sait déjà que l’enfant à naître naît nevard (LR) à Guillaume Chiche au cours de laquelle les étu- public aura lieu début octobre
discrimination en fonction de A maintes reprises, les clivages d’un mort ». Tandis que son collè- (LRM) qui insistait sur l’impor- diants reçoivent des coups, en Gironde, a indiqué le
l’orientation sexuelle, destiné aux politiques traditionnels ont été gue Xavier Breton déplorait l’« ef- tance d’un débat apaisé : « Heureu- selon l’accusation. cabinet de la secrétaire d’Etat,
équipes médicales chargées d’éva- bousculés à l’aune de cette ques- fet domino » de l’article 1 ouvrant sement qu’on a un débat apaisé A la barre, les deux fonction- Christelle Dubos. « Cette con-
luer les dossiers dans les centres tion opportunément posée par la la PMA aux femmes seules. parce qu’on est des gens civilisés. naires, âgés de 33 ans, évo- sultation réunira physique-
de fertilité, a été ajouté. ministre Frédérique Vidal : « Tout D’autres aspects, touchant aux Mais ne confondez pas la forme et quent des gestes « involontai- ment les bénéficiaires des mi-
Aux députés Les Républicains ce qui est scientifiquement possible finalités des tests génétiques ou le fond. Nos idées sont clairement res » de leur part, en réponse nima sociaux pour recueillir
(LR) vent debout contre « l’institu- est-il éthiquement souhaitable ? » aux recherches sur les cellules antagonistes aux vôtres. » p à une attitude agressive. Ju- leur avis et travailler avec eux »,
tionnalisation de l’absence de Ce fut le cas, par exemple, lors de souches embryonnaires, ont solène cordier gement le 14 octobre. – (AFP.) a-t-elle précisé. – (AFP.)
0123
DIMANCHE 15 - LUNDI 16 SEPTEMBRE 2019 france | 9

Les profils
équivoques
des assistants
du RN à Bruxelles
Soupçons d’emplois fictifs,
« quenelle »… Enquête sur l’équipe
de l’ex-FN au Parlement européen

ENQUÊTE trats et la rémunération des col-

A
laborateurs parlementaires de la
u lendemain de l’uni- quasi-totalité des députés RN en
versité d’été du Ras- tant que « tiers payant ». Ce vieil
semblement national ami de Marine Le Pen, à la tête du
(RN), prévue samedi 14 cabinet Amboise Audit, est om-
et dimanche 15 septembre à Fré- niprésent dans les affaires de Marine Le Pen, présidente du Rassemblement
jus (Var), les 23 élus frontistes l’ex-FN. national, au Parlement européen de Strasbourg,
s’installeront lundi dans l’hémi- En mars 2017, Le Monde révélait en janvier 2017. ELYXANDRO CEGARRA/PANORAMIC
cycle du Parlement européen les conclusions accablantes de
pour la première séance plénière l’enquête du Parlement européen
de l’automne. Cette délégation transmise à la justice française : droite la plus dure qui plane sur la Assistante accréditée de Jé- l’Opus Dei en France et, plus ré- de lobbying Arcturus, il a dé-
compte une poignée de nou- les documents contractuels four- délégation du parti. Si son ancien rôme Rivière depuis juillet, Isa- cemment, attachée de presse fendu pendant trois ans les inté-
veaux visages et de nombreuses nis par Nicolas Crochet y présen- assistant Guillaume Pradoura a belle Schneider est plus connue d’Eric Zemmour. Un parcours rêts de sociétés de l’agroalimen-
personnalités déjà connues de la tent des irrégularités, dont des in- été exclu du parti pour une photo dans les sphères du militantisme marqué à droite de la droite, qui taire, du vin, et même de la Fédé-
galaxie frontiste comme de la cohérences de tâches et de dates, antisémite (mais recyclé par l’ex- politique sous son nom ne la résume pas, selon elle : « J’ai ration européenne des con-
justice. accréditant la piste de l’emploi fic- trême droite allemande, alliée du d’épouse : Isabelle Muller. Dès aussi été déléguée d’un syndicat seillers fiscaux. « C’est mon
Depuis 2015, les juges financiers tif d’assistants qui travailleraient RN au Parlement européen), Ni- 1998, elle participe à l’organisa- patronal dans l’immobilier. » expérience des institutions euro-
soupçonnent l’ex-Front national en réalité pour le FN à Nanterre. colas Bay a rappelé à ses côtés Bas- tion de la pétition des maires an- Elle travaillera en binôme avec péennes qui a dû intéresser »,
(FN) d’avoir mis en place un « sys- Sans compter des interroga- tien Rondeau-Frimas. Ce militant ti-CUS (qui deviendra le PACS), Louis-Marie Bès de Berc, un fami- avance-t-il, regrettant la « vision
tème » qui lui aurait permis de sa- tions sur des mouvements finan- identitaire a notamment animé avant de devenir tour à tour vice- lier du Parlement. Avant de re- négative du lobbying en France ».
larier sur les fonds de Bruxelles ciers suspects opérés par Nicolas une conférence sur « L’islam à présidente de l’Association pour joindre l’équipe de Jérôme Ri- Une position atypique au sein du
des assistants parlementaires Crochet, dont 320 000 euros de l’assaut de l’Europe » en 2016 ou la promotion de la famille, un sa- vière, ce lobbyiste a porté dans parti lepéniste, toujours prompt
auprès de ses eurodéputés, alors virements de son compte profes- encore écrit, dans une tribune sur tellite de l’organisation catholi- les couloirs de Bruxelles la parole à dénoncer l’influence des lobbys
qu’ils travaillaient en réalité pour sionnel de tiers payant vers un Donald Trump, que « l’identité que Opus Dei, directrice de la d’Europe for Family, la déclinai- bruxellois. p
le parti en France. Marine Le Pen, compte personnel, censés « rem- anglo-saxonne protestante blan- communication de Philippe de son européenne de La Manif lucie soullier
mise en examen pour « détourne- bourser des frais » avancés « pour che des USA est en train de mourir, Villiers, communicante pour pour tous. Employé du cabinet et maxime vaudano
ment de fonds publics » – comme certains assistants ». S’il n’est pas et ceux qui la représentent com-
son père, Jean-Marie, vendredi 13 mis en examen dans cette affaire, mencent à peine à s’éveiller ».
septembre –, a toujours nié le ca- il est renvoyé en procès pour le fi- L’eurodéputée Joëlle Mélin, elle,
ractère fictif de ces emplois et dé- nancement illégal des campa- a conservé son collaborateur
noncé une instrumentalisation gnes frontistes de 2012. Ralph Horvath, déjà à ses côtés
politique. Au point de renouveler
sa confiance à plusieurs eurodé-
putés cités dans la procédure et
A la veille de la neuvième légis-
lature, les élus frontistes euro-
péens ont déjà recruté une tren-
lors de la précédente mandature.
Le jeune homme, fils d’un con-
seiller municipal RN à Saint-
  

   
réélus en mai. taine d’assistants parlementai- Etienne, s’était illustré en 2013 en
Parmi eux : Nicolas Bay, vice-
président du groupe parlemen-
taire de l’extrême droite euro-
res, selon les relevés du Monde
sur le site du Parlement. Si la plu-
part des collaborateurs suspectés
envoyant au site de Dieudonné
une photo de lui effectuant le
geste de la « quenelle » – devenu
" $'  &(**(! * &!#*#"%    

" (* !+


péenne Identité et démocratie, lors de la précédente législature symbole antisémite – devant un
mis en examen en juin 2018 pour ont été écartés, certains sont res- stand de légumes importés d’Is-
« abus de confiance » pour l’em- tés. Comme l’a révélé France Inter raël. « C’est de l’histoire ancienne,

+- '!(%
ploi présumé fictif d’un ancien début septembre, deux assis- une erreur de jeunesse », explique
assistant ; Jean-François Jalkh, tants mis en examen ont con- aujourd’hui Ralph Horvath, re-
qui n’a pas été mis en examen à servé leur poste à Bruxelles, aux vendiquant un « droit à l’oubli ».
ce jour, mais est soupçonné par le côtés de l’ancienne secrétaire   
Parlement d’avoir été salarié ficti-
vement auprès de l’eurodéputé
particulière de Jean-Marie Le Pen,
Annika Bruna : Timothée Hous-
Images de Pinochet
L’eurodéputée France Jamet, fille " !', %
" #+%
Jean-Marie Le Pen puis, une fois sin, actuel conseiller régional de du cofondateur du FN, s’est elle  
élu, d’avoir reproduit le schéma Normandie et ancien collabora- attaché les services de Laurent
avec ses propres collaborateurs. teur de Nicolas Bay, et Guillaume Latruwe. Réputé proche du grou-
M. Jalkh, président de la commis- L’Huillier, ancien collaborateur puscule antisémite l’Œuvre fran- 

sion des conflits du parti lepé- de Bruno Gollnisch. çaise, dissout en 2013, il est
niste, comparaîtra par ailleurs en
novembre dans l’affaire du finan-
Pour se défendre, les deux hom-
mes ont pu compter sur leur col-
l’auteur d’un mémoire de maî-
trise publié en 1996 sur Le Mouve- #+ ,'("*%   

" $$*%
cement illicite des campagnes de lègue Ghislain Dubois, un assis- ment Jeune Nation [ancêtre de
2012 à 2015 du FN, en tant que tré- tant parlementaire au profil aty- l’Œuvre française] à Paris et en ré-
sorier du micro-parti Jeanne. pique. Selon un document in- gion parisienne de 1949 au début
terne saisi par les enquêteurs, cet des années 1960. « 400 pages con-
  

 ,#'
« Cheville ouvrière de la riposte » avocat belge a été à partir de 2015 tenant de nombreuses archives,
Autre nom au cœur du dossier « la cheville ouvrière de la riposte » qu’il n’aurait pu obtenir sans avoir
des emplois présumés fictifs : Ca- des assistants FN contre les en- ses entrées dans le mouvement »,

&+'"%
therine Griset. La chef de cabinet quêtes du Parlement européen et se remémore un enseignant
et amie proche de Marine Le Pen de la justice française. l’ayant consulté. Laurent Latruwe
fut la première à être mise en A l’époque salarié comme colla- a aussi publié en 2010 une Histoire
examen pour « abus de con- borateur des eurodéputés Marie- des Waffen-SS albanais, avant de  
fiance » et « recel d’abus de con- Christine Boutonnet et Philippe devenir l’un des animateurs du
fiance », en 2017, en raison de son Loiseau, il rédigeait des lettres ty- site Nations Presse Info, canal des
emploi présumé fictif d’assis- pes pour aider les mis en cause à partisans de Marine Le Pen tra-
tante parlementaire auprès de la justifier la réalité de leur travail. Il vaillant à son accession à la tête
patronne du parti, alors députée assure ne plus s’occuper du dos- du FN face à Bruno Gollnisch.
européenne. sier, mais reste assistant parle- En novembre 2017, Jean-Raphaël
Voilà désormais Catherine Gri- mentaire à plein temps de Jean- Sandri (aujourd’hui collaborateur
set promue députée européenne, François Jalkh, tout en demeurant de Jean-François Jalkh) publiait
et dotée d’une rémunération de avocat à Liège. « C’est autorisé quant à lui sur Twitter un message
6 825 euros. Ce qui ne l’empêche d’avoir deux métiers ! », relève-t-il. transphobe toujours en ligne, re-
pas de conserver sa fonction de Outre l’ombre des emplois fic- grettant que le « transsexualisme »
chef de cabinet de Marine Le Pen tifs, c’est aussi celle de l’extrême ait été « retiré de la liste des mala-
– pour laquelle elle était aupara- dies mentales ». Libération a égale-
vant rémunérée par le RN, mais ment dévoilé en janvier 2018 un
qu’elle exerce désormais bénévo- profil Facebook caché imputé à
lement, selon la déclaration d’in-
Outre l’ombre M. Sandri, sur lequel étaient par-
   
 
     
 !

térêts qu’elle a déposée au Parle- des emplois tagés statuts de Dieudonné, bla-
ment européen. « Il y a des choses gues sur les nazis, références posi-
que je fais moins dans le cabinet,
fictifs, c’est aussi tives au franquisme, images de Pi-
comme le traitement des courriers, celle de l’extrême nochet et manifestations anti-
et cela ne m’empêche pas d’aller à IVG. Alors candidat du FN aux
Bruxelles », explique-t-elle.
droite la plus législatives partielles de Belfort, un film de ZABOU BREITMAN et ÉLÉA GOBBÉ-MÉVELLEC
Un chaînon-clé du dispositif dure qui plane Jean-Raphaël Sandri a nié être der-
européen du RN a été conservé : rière ce compte, qui fut toutefois
l’expert-comptable Nicolas Cro-
sur la délégation « nettoyé » le lendemain du jour
ACTUELLEMENT
chet continue de gérer les con- du parti des questions de Libération.
10 | france DIMANCHE 15 - LUNDI 16 SEPTEMBRE 2019
0123

Budget 2020 : « Le PLF fera


davantage
7 067 postes en moins à l’horizon 2022
ÉVOLUTION DES PLAFONDS D’ÉQUIVALENTS TEMPS PLEIN TRAVAILLÉS PAR MINISTÈRE

le choix social
participer MINISTÈRES 2019 2020 2022
ÉVOLUTION 2019-2020,
en ETP (et en %)
ÉVOLUTION 2019-2022,
en ETP (et en %)
les grandes
Intérieur + 1 301 + 4 256
entreprises » 289 223 290 524 293 479 (+ 0,4 %) (+ 1,5 %)

de l’exécutif
ÉMILIE CARIOU 87 069 88 252 90 954 + 1 183 + 3 885
Justice (+ 1,4 %) (+ 4,5 %)
députée LRM de la Meuse
279 149 279 601 280 256 + 452 + 1 107
Armées (+ 0,2 %) (+ 0,4 %)
péenne et du FMI. Arriver à 2,3 % ou
Présenté le 27 septembre, le PLF 10 203 10 367 10 486 + 164 + 283
2,4 % aurait fait désordre », nuance Services du premier ministre (+ 1,6 %) (+ 2,8 %)
un autre. Comme prévu en début
privilégie le pouvoir d’achat des de mandat, les dépenses publi-
ques auront baissé de 3 points de
Travail 62 941 63 045 61 970 + 104
(+ 0,2 %)
– 971
(– 1,5 %)

ménages sur la baisse du déficit PIB d’ici à 2022 et le taux de prélè-


vement obligatoire d’un point (il
Cohésion des territoires 825 871 835
+ 46
(+ 5,6 %)
+ 10
(+ 1,2 %)

est attendu à 44 % en 2020). L’ob- 5 675 + 35 + 92


5 710 5 767

U
Outre-mer (+ 0,6 %) (+ 1,6 %)
jectif de réduction de 5 points de la
n budget pour l’acte II Au sein de la majorité parlemen- dette publique n’est en revanche Enseignement supérieur,
257 785 257 785 257 785 0 0
du quinquennat. taire, qui s’apprête à examiner le plus d’actualité, même si cette der- recherche et innovation
Après un hiver placé texte au cours du marathon bud- nière devrait refluer à 98,7 % du –2 – 80
Sports 2 153 2 151 2 073
sous le signe des « gi- gétaire automnal, avant un vote PIB l’an prochain, contre 98,8 % at- (– 0,1 %) (– 3,7 %)
lets jaunes » et un printemps con- fin décembre, on assume cette co- tendus cette année. – 35 – 280
sacré au grand débat et aux an- loration post- « gilets jaunes » du Contrairement à ce qui avait été Culture 29 171 29 136 28 891 (– 0,1 %) (– 1 %)
nonces d’Emmanuel Macron pour PLF. « C’est un budget pour le pou- annoncé par l’exécutif, les mesu-
45 306 45 250 44 427 – 56 – 879
désamorcer la crise sociale, le pro- voir d’achat. Il faut savoir ce que res décidées pour éteindre l’in- Agriculture et alimentation (– 0,1 %) (– 1,9 %)
jet de loi de finances (PLF) 2020, l’on veut : on ne peut pas nous de- cendie social n’ont pas été entiè-
qui sera présenté vendredi 27 sep- mander d’être parfaits sur le déficit rement financées par des écono- – 332 – 533
Europe et affaires étrangères 20 128 19 796 19 595 (– 1,6 %) (– 2,6 %)
tembre en conseil des ministres, et de maintenir des services publics mies ou des recettes. La revue
reflétera les arbitrages d’une an- de proximité », souligne le député drastique des niches fiscales ne Economie et finances 17 550 17 187 16 687 – 363 – 863
(– 2,1 %) (– 4,9 %)
née qui a fait vaciller le mandat La République en marche (LRM) rapportera que la moitié de l’ob-
d’Emmanuel Macron. du Val-de-Marne Laurent Saint- jectif espéré (moins de 700 mil- 17 792 17 396 16 712 – 396 – 1 080
Solidarités et santé (– 2,2 %) (– 6,1 %)
Le texte porte la trace des Martin. « Le PLF sera plutôt tourné lions d’euros). Les autres pistes
17 milliards d’euros de mesures vers les classes moyennes et popu- d’économies immédiates – ré- – 1 242 – 1 322
Education nationale 1 027 391 1 026 149 1 026 069
annoncées par le chef de l’Etat laires, et fera davantage participer forme des retraites, baisse du (– 0,1 %) (– 0,1 %)
entre décembre et avril. Il actera les grandes entreprises », complète nombre de fonctionnaires d’Etat
Action et comptes publics 124 696 123 013 118 965 – 1 683 – 5 731
la baisse de 5 milliards d’euros de Emilie Cariou (LRM, Meuse). –, jugées trop sensibles politique- (– 1,3 %) (– 4,6 %)
l’impôt sur le revenu au 1er janvier Les grands groupes (au-delà de ment, ont été abandonnées. Au
Transition écologique – 1 769 – 4 961
prochain et la réindexation sur 250 millions d’euros de chiffre total, les dépenses publiques gon- 100 050 98 281 95 089 (– 1,8 %) (– 5 %)
et solidaire
l’inflation des petites retraites, d’affaires) verront en effet leur im- fleront de 0,7 % en volume (hors
qui s’ajouteront à la poursuite pôt sur les sociétés baisser moins inflation) en 2020, soit quelque SOURCE : LETTRES PLAFONDS DATÉES DU 26 JUILLET 2019 INFOGRAPHIE : LE MONDE
des mesures d’urgence annon- que prévu en 2020, à 31 % contre 25 milliards d’euros. « Mais sur
cées fin 2018 (revalorisation de la 28 % pour les PME – même si l’ob- l’ensemble du quinquennat, elles
prime d’activité, défiscalisation jectif de descendre à 25 % pour progresseront deux fois moins vite oublier la bonne surprise du prélè- concède qu’il s’agissait avant tout dit d’impôt transition énergéti-
des heures supplémentaires). Le tous en 2022 est maintenu. Les en- que sous le quinquennat précé- vement à la source de l’impôt sur de ne pas alimenter les frustra- que (CITE) en prime, recentrées
dernier tiers de la taxe d’habita- treprises seront également visées dent », fait valoir Bercy. le revenu, qui devrait rapporter tions chez les Français. sur les ménages modestes, seront
tion (TH) sera supprimé pour par la suppression d’avantages fis- près de 1 milliard d’euros de plus Peu de surprises sont à attendre scrutées de près.
80 % des Français. caux spécifiques (gazole non rou- Alignement des planètes que ce qui était prévu, et l’accord des débats budgétaires, mais le En revanche, peu de chances que
Le PLF comportera aussi un im- tier, déduction forfaitaire spécifi- Les « technos » de Bercy bénéfi- fiscal trouvé avec Google pour sol- millésime 2020 devrait être l’oc- le crédit d’impôt recherche (CIR),
portant volet de réforme de la fis- que, niche mécénat). cient d’un alignement inespéré der l’ensemble de ses contentieux casion pour le rapporteur général, symbole à l’efficacité contestée de
calité locale, rendue nécessaire « La ligne est désormais moins li- des planètes : les taux d’intérêt his- avec le fisc (1 milliard de recettes). le député LRM Joël Giraud, de s’at- la politique industrielle française,
par la disparition programmée de bérale, plus sociale », lâche un toriquement bas généreront des Au gouvernement, on se refuse taquer aux « trous noirs fiscaux », soit raboté. Il sera, comme prévu,
la TH pour les 20 % des Français poids lourd de la commission des économies de l’ordre de 3 milliards pour autant à parler de virage so- une soixantaine de niches dont uniquement retouché, avec effet
les plus aisés entre 2021 et 2023. finances de l’Assemblée. « Le déficit d’euros cette année et 5 milliards cial, assurant que ce troisième on ne sait ni à qui elles bénéficient en 2021, en abaissant le « forfait de
Un chamboule-tout fiscal qui n’est plus un sujet cette année, mais l’an prochain, et la résilience de budget s’inscrit dans la ligne des ni combien elles coûtent. Côté fis- fonctionnement », qui s’ajoute à
oblige à trouver des ressources il nous faut rester vigilant, notam- l’économie augure de solides ren- précédents, puisqu’il fait en sorte calité environnementale, les mo- l’assiette éligible au CIR. p
pour compenser le manque à ga- ment vis-à-vis de l’Union euro- trées fiscales en fin d’année. Sans que « le travail paye ». En privé, on dalités de transformation du cré- audrey tonnelier
gner des collectivités. « Sur la fis-
calité locale, les débats risquent
d’être tendus », concède une
source gouvernementale.
La santé et l’écologie, principales cibles des suppressions de postes
« Le déficit n’est plus un sujet » c’est l’une des dernières pièces du 2022 pour les urgences. « Sur le ministère des comptes publics, « bon élève » de la ministre se verront aussi augmentés de
Compte tenu de toutes ces mesu- puzzle budgétaire, et non des moindres. de la santé, les hôpitaux sont en dehors du réduction d’effectifs demandée par l’exé- 164 postes (+ 1,6 %).
res, mais aussi d’un ralentisse- Alors que le projet de loi de finances (PLF) champ, ils relèvent de la Sécurité sociale et cutif dans le cadre de la réforme de l’Etat, Quant à l’éducation nationale, ses effec-
ment de la croissance l’an pro- pour 2020 doit être présenté le 27 sep- de l’Ondam [objectif national des dépen- verra le nombre de ses fonctionnaires tifs seront stables (− 0,1 %) l’an prochain,
chain (+ 1,3 % attendu contre + tembre en conseil des ministres, les mi- ses d’assurance-maladie] qui sera en baisser de 1,3 % l’an prochain, soit 1 683 de même que ceux des armées (+ 0,2 %) et
1,4 % au printemps dernier), Bercy nistères se sont vu transmettre leur hausse cette année. Quant à l’écologie, ce postes. D’ici à 2022, la décrue pourrait at- du travail (+ 104 postes, + 0,2 %) en tenant
a transmis, vendredi, au Haut Con- feuille de route en termes d’effectifs pour n’est pas un service public mais une politi- teindre 4,6 %, soit 5 731 postes – début sep- compte de ses opérateurs (Pôle emploi
seil des finances publiques, pour l’an prochain. Selon un article du Parisien que publique. Ce qui compte ce n’est pas tembre, Gérald Darmanin avait annoncé par exemple verra ses effectifs augmen-
avis, une prévision de déficit de confirmé par nos informations, les deux tant le niveau d’emploi que le budget, et ce- aux syndicats une baisse totale des effec- ter). Ce dernier devrait en revanche per-
2,2 % du produit intérieur brut plus fortes baisses (en équivalents temps lui-ci augmente de 600 millions d’euros tifs d’environ 5 800 emplois. La décrue dre 971 postes (− 1,5 %) d’ici à 2022.
(PIB) l’an prochain. Soit un alour- plein) concerneront le ministère des soli- l’an prochain », répond-on à Bercy. devrait atteindre 2,1 % (− 363 postes) au Au total, 2020 devrait voir la suppres-
dissement de 0,1 point de PIB (un darités et de la santé et celui de la transi- ministère de l’économie et des finances, sion de 2 593 postes de fonctionnaires
peu plus de 2 milliards d’euros) par tion écologique et solidaire. L’armée et l’éducation en hausse le portefeuille de Bruno Le Maire, marqué d’Etat, après respectivement 1 600 et
rapport aux dernières prévisions Pour le premier, la baisse atteindra 2,2 % En raisonnant en crédits accordés, les par la réforme du réseau des chambres de 4 100 sur les deux premières années du
du gouvernement, fin juin. (− 396 postes) l’an prochain et 6,1 % enveloppes dévolues à ces deux minis- commerce et d’industrie. La baisse est quinquennat. D’ici à 2022, les coupes de-
C’est moins que les 3,1 % de défi- (− 1 080 postes) d’ici à 2022 (chiffre indica- tères doivent au contraire gonfler l’an prévue à 4,9 % (− 863 postes) d’ici à la fin vraient atteindre 7 067 postes, soit un to-
cit attendus cette année, mais uni- tif qui devra être validé dans les budgets prochain. La santé devrait connaître du quinquennat. Le quai d’Orsay connaî- tal de près de 13 000 postes sur le quin-
quement parce que le budget 2019 suivants). Quant au second, il perdra 1,8 % une hausse de son budget de 820 mil- tra un recul de 1,6 % (− 332 postes). quennat. Un chiffre inférieur à l’objectif
est marqué par la double compta- d’effectifs (− 1 769 postes) en 2020 et 5 % lions d’euros en 2022, soit la troisième Du côté des ministères qui verront leur de 15 000 fixé par le gouvernement après
bilisation du crédit d’impôt pour (− 4 961 postes) d’ici trois ans. Ces coupes plus forte après les armées et l’éduca- nombre d’agents augmenter en 2020, on avoir renoncé aux 50 000 suppressions
la compétitivité et l’emploi (CICE) claires peuvent surprendre, compte tenu tion nationale. La transition écologi- trouve la cohésion des territoires avec dans son programme par Emmanuel
en baisse de cotisation cette an- de l’attention officiellement portée par le que, elle, arrive à la cinquième place des une hausse de 46 postes (+ 5,6 % d’effec- Macron. Les économies générées pour-
née. Hors CICE, le déficit s’établirait gouvernement à l’« urgence écologique », ministères les mieux dotés (+ 640 mil- tifs), ou la justice, autre priorité affichée raient aller jusqu’à « de 75 à 100 millions
cette année autour de 2,2 % à 2,3 % et après l’annonce par Agnès Buzyn d’un lions d’euros, soit une hausse de 2 %). de l’exécutif (+ 1,4 %, soit 1 183 postes, et + d’euros en 2020 », selon Le Parisien. p
du PIB, proche de celui de 2020. plan doté de 754 millions d’euros d’ici à Sans surprise, le ministère de l’action et 4,5 % d’ici à 2022). Les services du premier a. t.

L’économie française menacée par la sinistrose européenne


Le Brexit comme les mauvais indicateurs en Allemagne et en Italie affaiblissent les légers signes de relance dans l’Hexagone

M iracle ou mirage ? Alors


que la conjoncture
mondiale s’assombrit,
l’économie tricolore, elle, reprend
des couleurs. D’après une note pu-
ment. L’exécutif ne bénéficie pas,
cette année, de l’élan sur lequel il a
pu compter en début de mandat.
Malgré la bonne orientation des
indicateurs, le produit intérieur
0,1 % au deuxième trimestre et ne
progresserait que de 0,5 % en 2019,
d’après les prévisionnistes.

« On ne vit pas sur une île »


pour le moment, plutôt préservée
des remous alentour. « Mais on ne
vit pas sur une île et on se rend bien
compte que la demande adressée à
la France, qui dépend de la
vestir. Une requête essentielle-
ment adressée à Berlin mais, pour
le moment, exclue par le gouver-
nement allemand. Pas question
de se lancer dans une politique de
ont pour le moment été essentiel-
lement épargnés. « On observe des
petits signaux de reprise du côté de
la consommation. La dépense des
ménages devrait finir par rebon-
bliée par l’Insee le 10 septembre, brut (PIB) devrait mollement os- La situation est encore plus mau- consommation et de l’investisse- relance. « Le troisième budget de ce dir », entraînant avec elle l’activité,
près de 161 600 nouveaux em- ciller entre 1,2 % et 1,4 % en 2019. vaise en Italie : la croissance s’an- ment de nos partenaires, est en gouvernement sera solide et sans estime Hélène Baudchon, écono-
plois ont vu le jour entre janvier et Une performance modeste, si on nonce nulle pour cette année, la train de s’affaisser, remarque Ma- nouvelles dettes », a assuré le miste chez BNP Paribas.
juin dans l’Hexagone. Dans le la compare au 2,4 % de 2017. Commission européenne et le thieu Plane, économiste à l’Obser- 10 septembre le ministre des fi- Les entreprises bénéficient,
même temps, la courbe de la con- Mais ce sera pire ailleurs. Car si Fonds monétaire international ci- vatoire français des conjonctures nances, Olaf Scholz. elles, de trésoreries regonflées par
fiance des ménages s’est redres- l’économie française ne fait pas blant à peine 0,1 % de progression économiques. On observe un dé- Heureusement pour la France, le doublement exceptionnel du
sée, l’investissement est resté dy- d’étincelles, la conjoncture outre- de l’activité. Et le halo d’incertitu- crochage rapide. » « les ménages n’ont pas encore crédit d’impôt pour la compétiti-
namique, les créations d’entrepri- Rhin donne, elle, de sérieux signes des s’épaissit encore à l’approche C’est pour freiner le mouve- mangé leur pain blanc », souligne vité et l’emploi (CICE) cette année.
ses s’envolent. Même le bâtiment, de sinistrose. Plombé par les mau- du Brexit, lequel menace d’affec- ment et redynamiser l’activité Mathieu Plane. Les gains de pou- Elles ont également un accès faci-
qui donnait des signes de calage, vais résultats de ses constructeurs ter lourdement des Etats comme européenne que Bruno Le Maire, voir d’achat liés aux mesures an- lité au crédit, grâce à la politique
est reparti pendant l’été. automobiles et par le ralentisse- les Pays-Bas ou la Belgique. a de nouveau incité, vendredi noncées en décembre 2018 par de taux bas de la Banque centrale
De quoi aider le gouvernement ment du commerce mondial, le Moins exposée parce que moins 13 septembre, les pays qui dispo- Emmanuel Macron en réponse au européenne. p
à boucler son budget ? Pas vrai- PIB allemand a accusé un recul de exportatrice, la France apparaît, sent de marges budgétaires à in- mouvement des « gilets jaunes » élise barthet
0123
DIMANCHE 15 - LUNDI 16 SEPTEMBRE 2019 france | 11

A Paris, Anne Hidalgo ajuste sa machine électorale


La maire socialiste prépare sa réélection, même si elle ne devrait pas se déclarer candidate avant la fin 2019

O
fficiellement, elle est Deux livres permettront aussi
maire à temps plein, à l’équipe municipale de se met-
surtout pas une can- tre en avant. D’abord, Le Lieu des
didate en campagne. possibles, l’ouvrage qu’Anne Hi-
C’est donc en simple citoyenne dalgo a peaufiné durant l’été avec
amie qu’Anne Hidalgo a prévu de sa « plume », Antoine Leiris –
déjeuner dimanche 15 septembre l’auteur de Vous n’aurez pas ma
avec ses partisans réunis au sein haine (Fayard, 2016) écrit après la
de l’association Paris en com- mort de son épouse, lors de l’at-
mun. Mais à six mois jour pour tentat au Bataclan, en 2015. Sa pa-
jour du premier tour des élections rution, le 25 septembre aux édi-
municipales, personne n’est tions de l’Observatoire (144 p.,
dupe. Même si elle ne l’affiche 14 euros), sera l’occasion d’au
pas, la maire de Paris fera tout moins une interview, et de quel-
pour être réélue en mars 2020. ques signatures dans des librai-
Deux livres à paraître, un micro- ries. Puis le premier adjoint, Em-
parti sur les rails, une liste de can- manuel Grégoire, prendra la re-
didats presque bouclée, des mili- lève début 2020, avec lui aussi un
tants prêts à entamer le porte-à- essai politique sur Paris.
porte : l’édile socialiste procède Dans l’ombre, la maire et ses
actuellement aux derniers ajuste- proches préparent surtout la
ments de sa machine électorale. suite. « Projet, candidats, allian-
Avec beaucoup d’espoir. Il y a un ces, il faut que les choses soient
an, la démission fracassante du largement prêtes pour le jour où
premier adjoint Bruno Julliard elle entrera en campagne », expli-
marquait l’apogée d’une crise ma- que Rémi Féraud, le président du
jeure, après le fiasco de Vélib’, l’ar- groupe socialiste au Conseil de
rêt brutal d’Autolib’et une violente Paris.
polémique sur la fermeture des
voies sur berge aux automobiles. Ouverture à la « société civile »
A présent, le souvenir de ces dif- Côté projet, c’est Jean-Louis Mis-
ficultés s’éloigne. Et les chances sika, adjoint à l’urbanisme et pré-
d’Anne Hidalgo remontent au gré sident de Paris en commun, qui
des déchirements au sein des est à la manœuvre. Avec l’ambi-
deux partis qui semblaient les tion d’aller plus loin en matière
plus à même de la déloger de l’Hô- d’écologie, devenue le principal
tel de Ville, Les Républicains et marqueur politique de la maire.
surtout La République en marche. Première étape : la publication,
« L’affrontement entre Benjamin mercredi, par le think tank pro- Anne Hidalgo, lors de l’inauguration d’une piste cyclable, à Paris, le 4 septembre. STEPHANE DE SAKUTIN/AFP
Griveaux et Cédric Villani, nous re- gressiste Terra Nova, d’une note
gardons ce feuilleton avec gour- détaillée de Jean-Louis Missika, as- Ces prochaines semaines, Paris près. Dans le 12e, Catherine Barat- Le dernier chantier est celui des
mandise », confie un des adjoints sortie d’une série de propositions en commun prévoit aussi de for-
« Projet, ti-Elbaz arrête la politique. C’est le alliances. « Face à l’atomisation
de l’édile socialiste. concrètes pour les six ans à venir. mer ses militants pour les lancer à candidats, bras droit d’Anne Hidalgo, Emma- des candidatures à droite et chez
Anne Hidalgo ne devrait pas se Boîte à idées, Paris en commun l’assaut de Paris. « Il y aura des réu- nuel Grégoire, élu de l’arrondisse- Macron, il faut qu’Anne montre au
déclarer candidate avant novem- servira également de structure ju- nions d’appartement, des balades
alliances, il faut ment, qui prendra la relève. Sa cours de l’automne qu’elle rassem-
bre ou décembre. Plutôt que de ridique pour la campagne. Depuis urbaines, du porte-à-porte », pré- que les choses mission : tout faire pour conser- ble la gauche », dit Rémi Féraud.
plonger dans la mêlée, elle veut avril, l’association se double d’un cise Jean-Louis Missika. L’agence ver cet arrondissement-clé, un Au premier tour, les écologistes
profiter le plus longtemps possi- micro-parti, présidé par Emma- eXplain (ex-Liegey, Muller, Pons),
soient prêtes des plus disputés de Paris. d’EELV auront leur propre candi-
ble de son statut de maire. Etre nuel Grégoire et agréé par la Com- qui a déjà travaillé notamment pour le jour Situation différente dans le 20e, dat, David Belliard. Néanmoins,
celle qui ne lâche pas de petites mission nationale des comptes pour Emmanuel Macron, a été où les socialistes se préparent l’édile socialiste espère bien que
phrases, mais agit. Et dont les pro- de campagne et des finance- choisie pour cibler précisément
où elle entrera cette fois-ci à ne pas réinvestir Fré- certains de ses adjoints écologis-
jets se concrétisent : le Théâtre du ments politiques. Il a déjà com- les électeurs les plus à même de en campagne » dérique Calandra, accusée de tes, comme Célia Blauel ou Chris-
Châtelet a rouvert vendredi après mencé à recueillir des dons. basculer. n’avoir pas su tenir son équipe et tophe Najdovski, s’engageront
RÉMI FÉRAUD
deux ans de travaux, le Bouquet de L’équipe table sur le budget maxi- Quant à la liste des candidats, d’avoir trop flirté avec les macro- d’emblée à ses côtés. Elle mise
président du groupe
tulipes de Jeff Koons sera inauguré mal autorisé, 2,4 millions d’euros. elle est bien avancée. Les dix mai- nistes. Pour la remplacer, Anne aussi sur le soutien des radicaux
socialiste du Conseil de Paris
le 4 octobre, la rénovation des pla- Un local de campagne est sur le res d’arrondissement de gauche Hidalgo s’oriente vers une figure de gauche, des fidèles de Benoît
ces de la Bastille et de la Madeleine point d’être choisi, et quelques vont en principe tous repartir en du monde associatif et de la lutte Hamon et des communistes.
sera bientôt achevée, etc. permanents recrutés. campagne, à deux exceptions contre la pauvreté, Eric Pliez, le Depuis 1995, socialistes et com-
président du Samusocial de Paris. munistes ont toujours fait al-
En mai, il avait déjà été candidat liance dès le premier tour. Ce de-
« Transformer le périphérique en six ans, c’est jouable » aux élections européennes sur la
liste de Benoît Hamon.
vrait être à nouveau le cas
en 2020, d’autant que le PCF est
Dans le même souci d’ouverture affaibli par son mauvais score aux
que fera anne hidalgo si elle est réélue Dès 2020, il estime possible d’abaisser la Le plan local d’urbanisme devrait aussi à la « société civile », l’ancienne européennes (3 % à Paris). Ian
en 2020 ? Dans une note de 60 pages rédi- vitesse maximum et de réserver une voie être modifié. Dans les zones trop denses, la journaliste Audrey Pulvar, ex-pré- Brossat, chef de file des commu-
gée pour le think tank progressiste Terra aux véhicules propres, au covoiturage et Mairie pourrait ainsi préempter certains sidente de la fondation de Nicolas nistes parisiens et adjoint au loge-
Nova, son adjoint à l’urbanisme et respon- aux transports en commun. Une autre immeubles vétustes et les remplacer par Hulot, devrait être en deuxième ment, n’entend cependant pas si-
sable du futur projet, Jean-Louis Missika, serait en partie plantée, consacrée aux vé- des espaces verts. Aujourd’hui, les préemp- position sur la liste d’Ariel Weil, gner sans négocier. Des places sur
donne un premier aperçu. Après avoir été los et aux « circulations douces ». Des feux tions ne servent qu’à installer des loge- l’actuel maire du 4e, dans le nou- les listes, évidemment. Mais aussi
la championne de la lutte contre les voitu- et des passages piétons seraient installés ments sociaux. Et pour que le mouvement veau secteur regroupant les qua- un programme précis.
res, l’édile socialiste entend répondre de avant 2024. Au total, les voitures classiques touche aussi les espaces privés, les copro- tre premiers arrondissements. Il souhaite que la Mairie orga-
façon encore plus forte à « l’urgence clima- auraient deux fois moins de place. Le nom- priétaires pourraient être incités à enlever nise en juillet 2020 un grand réfé-
tique », sa priorité affichée. Au risque bre d’arbres jouxtant le périphérique, lui, le bitume des cours d’immeubles et à y Atomisation des candidatures rendum pour sonder les habi-
d’énerver ceux qui jugent qu’elle devrait passerait de 10 000 à 20 000, pour en faire planter des végétaux, grâce à des subven- Anne Hidalgo elle-même n’a pas tants sur l’idée de bloquer les
améliorer la vie quotidienne avant de sau- un « couloir vert ». tions. Jean-Louis Missika suggère par définitivement choisi l’arrondis- loyers, d’interdire Airbnb dans le
ver la planète… ailleurs de réfléchir à de nouveaux modes sement dans lequel elle se présen- centre de Paris et de limiter stric-
Parmi les chantiers majeurs, celui du pé- De nouveaux modes de décision de décision sur ce type de sujets. Pourquoi tera. A priori le 11e, l’un des arron- tement l’acquisition de résiden-
riphérique. Pas question de supprimer cet Le prochain mandat pourrait d’ailleurs être ne pas créer des comités d’immeuble, de dissements les plus à gauche de la ces secondaires. Trois mesures
anneau sans cesse embouteillé, contraire- largement consacré à planter des arbres, rue, de quartier, associant privé et public capitale. Elle prendrait la aujourd’hui juridiquement im-
ment à ce que propose un autre candidat à des arbustes et des pelouses, notamment pour gérer les « biens communs » comme deuxième place sur la liste du possibles à prendre par la Ville.
la Mairie de Paris, Gaspard Gantzer. En re- pour rendre la ville plus vivable en cas de l’air, l’eau, les espaces publics ? maire François Vauglin. C’est la « Si les Parisiens votent massive-
vanche, la note suggère d’agir sans tarder canicule… et éviter que tout le monde ne Les opposants à Hidalgo, qui, comme les solution jugée la plus sûre pour ment pour, cela créera un rapport
pour en faire un boulevard urbain presque s’équipe de climatiseurs énergivores. Jean- journalistes Airy Routier et Nadia Le Brun qu’il n’y ait aucun risque qu’elle de force avec l’Etat pour faire bou-
comme les autres, et atténuer ainsi la cou- Louis Missika préconise d’étendre les jar- dans Sainte Anne ! (Albin Michel, 256 p., soit éliminée dès le premier tour. ger les choses », argumente Ian
pure avec les communes voisines. « Trans- dins publics existants, de végétaliser les 19,90 €), pensent que « Paris est tombée aux Reste à trouver une façon de justi- Brossat. Anne Hidalgo acceptera-
former le périphérique en six ans, c’est joua- rues voisines et de créer un réseau reliant mains d’une bande d’illuminés qui en fait un fier officiellement ce noma- t-elle ce projet ? Le PCF, pour sa
ble », plaide Jean-Louis Missika, qui préside tous les espaces verts. Objectif : faire en terrain d’expérimentations pour ses théories disme, alors qu’elle était jusqu’à part, décidera en novembre s’il
Paris en commun, l’association montée sorte que tous les habitants vivent à moins fumeuses », vont encore voir rouge. p présent élue du 15e, l’arrondisse- participe à des listes communes. p
pour la future campagne d’Anne Hidalgo. de 200 mètres de cette « trame verte ». de. c. ment où elle réside. denis cosnard

  
      
  & "# %
%"   "    
& 
 &   /3 .3
         #"' % #&"
      
 --'*++222("0#!$%) %-"1!""(%#+1$#$-*+
 #  #" #&' !&  % '   
%
  

  &%
 " &%    
" !   "'&  % " # %&" &   "
%" 
12 |
ÉCONOMIE & ENTREPRISE
0123
DIMANCHE 15 - LUNDI 16 SEPTEMBRE 2019

Iliad sérieusement chahuté sur les marchés


Le cours de l’action de la maison mère de Free, qui perd des abonnés, a reculé de plus de 34 % depuis janvier

C’
est une rentrée
mouvementée pour
Iliad. Mis en diffi-
culté par des pertes
ininterrompues d’abonnés de-
puis plus d’un an et demi, la mai-
son mère de Free (dont le fonda-
teur, Xavier Niel, est actionnaire
du Monde à titre individuel) tente
laborieusement de remonter la
pente. Après un premier wagon
de mesures en juin 2018, le
groupe a démarré au printemps
un vaste plan de relance baptisé
« Odyssée 2024 », dont les effets
commencent timidement à por-
ter leurs fruits en France.
L’épopée d’Iliad peine cepen-
dant à convaincre les marchés
boursiers. Le cours de l’action – en
baisse de plus de 34 % depuis le
début de l’année – est tombé cette
semaine à son plus bas niveau de-
puis 2011, à 74,20 euros, mardi
10 septembre.
Alors que ses rivaux, Orange,
SFR et Bouygues Telecom, enre-
gistrent tous une hausse de leurs
abonnés ces six derniers mois,
l’hémorragie se poursuit chez
Free. Depuis le début de l’année,
31 000 clients box et 127 000
abonnés mobile ont quitté les
rangs de l’opérateur dans l’Hexa-
gone pour rejoindre la concur-
rence. Une situation inédite pour
le groupe de télécommunications
depuis le lancement tonitruant
de Free Mobile en 2012.
« Ils perdent certes des abonnés
en France mais ils sont néanmoins
en croissance. La sanction des pour enrayer la crise. Sur le mo- 2 euros, dont la valeur ajoutée est sant Orange, SFR et Bouygues Te- était attendu. Nous savons que le
marchés a été sévère. Elle s’expli- bile, l’opérateur, qui avait fait, il y a très faible », précisait Thomas lecom. « Plus de 50 % de ces nou-
L’incursion lancement en Italie demande du
que en partie par la déception des sept ans, une entrée fracassante Reynaud, directeur général d’Il- veaux abonnés à la fibre sont de du groupe temps, mais il faut donner de la vi-
investisseurs : Free a pendant sur le marché en cassant les prix iad, lors de la présentation des ré- nouveaux abonnés Free. Il y a en- sibilité aux actionnaires », expli-
longtemps été le premier de la avec une offre à 2 euros, cherche sultats du groupe le 3 septembre. core beaucoup de chantiers à réali-
sur le marché que M. Iatrides.
classe, celui qui garantissait systé- désormais à monter en gamme Concrètement, Free vend moins ser mais une dynamique très posi- de la téléphonie L’opérateur n’a pas su assez an-
matiquement de très bonnes per- pour augmenter ses revenus. d’abonnements, mais gagne plus tive est en train de s’installer », ticiper l’appétence de ses abon-
formances comparé aux autres Pour cela, il a remanié en pro- d’argent par abonné. La part des soulignait M. Reynaud. Le bilan
mobile en Italie, nés italiens pour les données mo-
acteurs du secteur », tempère fondeur son éventail d’offres clients ayant souscrit à un forfait sur la Delta, sa box Internet haut il y a un peu plus biles, qu’ils ont consommées
Alexandre Iatrides chez Oddo. commerciales et a levé le pied sur 4G illimité, plus rentable pour de gamme censée relancer les bien au-delà de ses prévisions.
Malgré une baisse des recrute- les offres dégriffées. Résultat : le l’entreprise, est ainsi passée de ventes, reste quant à lui plus in-
d’un an, pèse Cette erreur de calcul a fait grim-
ments, le groupe tire son épingle revenu moyen par abonné sur le 58 % fin 2018 à 60 % en juin, Iliad certain. sur ses comptes per en flèche la facture des frais
du jeu en France, où il affiche au mobile, un indicateur très scruté ambitionnant de la faire monter à d’itinérance que la société paye
premier semestre un chiffre d’af- du marché, a grimpé de 12 % en un 80 % d’ici 2024. Augmenter la rentabilité pour l’utilisation du réseau de
faires en hausse de 1,5 %, à 2,4 mil- an, passant de 9 à 10,1 euros. « Les Le pari n’est pas encore gagné. Comment expliquer alors la dé- an, a sérieusement plombé les l’opérateur Wind Tre, en atten-
liards d’euros. Un léger rebond at- pertes d’abonnés se sont essentiel- L’opérateur va devoir convaincre gringolade du cours de l’entre- comptes du groupe au premier dant de déployer massivement
tribué aux mesures mises en place lement concentrées sur l’offre à les nombreux abonnés à son of- prise en Bourse ? « De façon géné- semestre malgré le succès com- son propre réseau mobile.
fre temporaire à 8,99 euros par rale, la situation en France n’est mercial dans le pays (4 millions Iliad a déjà commencé à planter
mois de rester chez lui à l’issue de pas inquiétante, ils vont se redres- d’abonnés et près de 5 % de parts des pylônes dans le pays mais

34,04 %
la période promotionnelle, lors- ser car malgré de moins bonnes de marché). Le résultat net du l’opération nécessite non seule-
que leur forfait basculera à performances ces derniers trimes- groupe a ainsi chuté de près de ment du temps mais surtout
19,99 euros. tres, leur business in fine est sain. 61 % en un an à 91 millions d’importants capitaux alors que
Sur le fixe, Free compte sur la Ce sont surtout les pertes en Italie d’euros. « Les pertes de l’entreprise l’entreprise doit faire face en
forte accélération du déploie- qui préoccupent », note Stéphane en Italie ont été importantes. De- France aux coûteux déploie-
C’est la chute du cours de l’action d’Iliad en Bourse depuis le ment de son réseau fibre, ces der- Beyazian chez MainFirst. puis son arrivée sur le marché, Free ments de la fibre et de la 4G, et
1er janvier 2019. Le mardi 10 septembre, il est brièvement tombé à niers mois, pour attirer de nou- L’incursion d’Iliad sur le marché a dépensé, en incluant l’achat des aux prochaines enchères pour les
74,20 euros. Le titre de la maison mère de Free n’avait pas connu un veaux fidèles. Entre avril et juin, il de la téléphonie mobile au-delà fréquences, environ 2,5 milliards fréquences 5G. p
tel plus bas depuis 2011. a gagné 172 000 abonnés, surpas- des Alpes, il y a un peu plus d’un d’euros. C’est bien plus que ce qui zeliha chaffin

Les Pays-Bas prêts à changer le traitement fiscal des multinationales


Le gouvernement du libéral Mark Rutte présente mardi son projet de taxation des bénéfices de grands groupes jusqu’ici non imposés

bruxelles - correspondant diquaient que le groupe anglo- Des médias avaient révélé, à l’été des 64 paradis fiscaux, derrière étrangers des avantages qu’ils oc- ser ce texte. M. Snels est soutenu

Q
néerlandais, établi à La Haye, ne 2018, que de grandes sociétés les îles Vierges, les Bermudes et troient aux multinationales per- par le parti social-démocrate et la
uatrièmes au classe- payait pas d’impôts alors qu’il y comme Shell mais aussi le groupe les îles Caïman. Devant la Suisse, mettent à ces dernières d’éluder gauche radicale.
ment mondial des para- réalisait d’importants bénéfices – d’électronique Philips, le chimiste le Luxembourg et l’Irlande. annuellement de 5 à 10 milliards Ces députés d’opposition se
dis fiscaux pour les gran- 1,3 milliard d’euros en 2017. AkzoNobel et le géant de l’alimen- Pour répondre aux critiques – d’impôts. montrent généralement pru-
des entreprises, dotés Sur la base de documents inter- taire et des cosmétiques Unilever et aux menaces – de Bruxelles, le Certaines des dispositions léga- dents, attendant des précisions
d’un gouvernement raillé pour nes du ministère des finances, on avait fait pression pour obtenir la gouvernement Rutte avait pro- les actuellement en vigueur sur le taux réel de l’impôt qui
être celui « des multinationales », apprenait que Shell pouvait cu- suppression de la taxe de 15 % en mis des mesures plus strictes en viennent à échéance au 1er jan- sera imposé aux plus grandes so-
les Pays-Bas ont décidé de corriger muler les pertes de ses filiales et vigueur jusque-là. matière d’accords fiscaux et de vier 2020. Seront-elles abrogées ? ciétés. Actuellement, les entre-
leur image. Le gouvernement de les déduire, tout comme ses in- lutte contre l’évasion. En faisant Les résultats d’une enquête lan- prises néerlandaises sont impo-
coalition dirigé par le très libéral vestissements à l’étranger, de ses Répondre aux critiques observer cependant qu’il s’agis- cée par Menno Snel, le secrétaire sées à hauteur de 19 % si leurs bé-
Mark Rutte a prévu d’annoncer bénéfices aux Pays-Bas. Ses im- Cela commençait à faire beau- sait, pour le pays, de prévenir des d’Etat aux finances, ne devraient néfices n’excèdent pas
mardi 17 septembre, à l’occasion pôts avaient, du coup, été réduits coup pour un pays qui est, par délocalisations et sauver l’em- être connus que dans le courant 200 000 euros, de 25 % maxi-
de la rentrée parlementaire, jour- quasiment à néant au cours de la ailleurs, dans le viseur de la Com- ploi. En parallèle, le premier mi- de 2020. Et la réforme de l’impôt mum au-delà de ce seuil.
née de festivités nationales mar- dernière décennie. La mesure mission européenne pour les mil- nistre indiquait, en octobre 2018, sur les bénéfices des multinatio- Soucieux de corriger son image
quées par le discours du trône, un avait des allures de véritable se- liers de rescrits fiscaux qu’il a ac- que le projet de suppression de nales qu’entend introduire et de gagner en popularité, le
projet qui vise à taxer les bénéfi- cret d’Etat, avec une administra- cordés à des entreprises pour les l’impôt sur les dividendes serait M. Rutte n’interviendra, elle, gouvernement Rutte entend, par
ces de grands groupes qui échap- tion tenue de respecter un si- attirer sur son territoire. Le cas abandonné. qu’en 2021. ailleurs, alléger l’impôt sur les di-
paient jusqu’ici à l’impôt, même lence absolu. d’Ikea, qui a organisé, via les Pays- Selon OxfamNovib, les facilités De quoi laisser beaucoup de videndes des épargnants, aug-
si leur siège principal est établi Auparavant, M. Rutte avait déjà Bas, des transferts de bénéfices offertes par l’administration questions ouvertes, même si le menter le pouvoir d’achat et le
dans le royaume. été mis sur la sellette pour avoir vers des lieux où ils ne sont pas néerlandaise aux multinationa- député écologiste Bart Snels, à salaire minimum. Avec, à la clé,
Ce sont des révélations sur le défendu un projet de suppression imposés est devenu emblémati- les en termes de déductions de l’origine d’une proposition de loi un message aux grandes socié-
traitement plus que favorable ré- de l’impôt sur les dividendes que que et justifie, selon le réseau in- pertes, prêts, investissements, sur le sort fiscal à réserver aux tés : plus elles augmenteront le
servé au géant pétrolier et gazier les sociétés versent à leurs action- ternational Tax Justice et l’ONG etc., couplées au fait que les Pays- multinationales, juge « magnifi- smic, moins leurs impôts grim-
Shell qui ont mis le feu aux pou- naires. Une mesure qui aurait per- OxfamNovib, la quatrième place Bas ne préviennent générale- que » l’annonce, par le gouverne- peront… p
dres, en novembre 2018. Elles in- mis à Shell d’épargner 7 milliards. du pays au classement mondial ment pas les services fiscaux ment, de son intention d’endos- jean-pierre stroobants
0123
DIMANCHE 15 - LUNDI 16 SEPTEMBRE 2019 économie & entreprise | 13

Les éleveurs face au changement climatique


Au Salon de l’élevage, les paysans sont partagés entre nécessité de s’adapter et exaspération face aux critiques

D
e l’aveu même du pré- éleveur ovin bio et membre du di-
sident de la chambre rectoire de Bretagne viande bio
d’agriculture de Bre- (BVB), un collectif 100 % biologi-
tagne, le sujet est de que d’éleveurs, bouchers et trans-
nature à échauffer les esprits des formateurs. Comme la plupart
éleveurs. Le Salon international des 500 éleveurs de BVB, dont une
de l’élevage, le Space, qui s’est large majorité d’éleveurs bovins,
tenu du mardi 10 au vendredi il doit produire lui-même au
13 septembre à Rennes, a choisi moins 80 % de la nourriture con-
de mettre l’accent sur le change- sommée par ses animaux et vend
ment climatique pour son édi- sa production localement.
tion 2019. « Nous avons choisi ce « Nous n’élevons que les animaux
thème pour faciliter la prise de que nos terres peuvent nourrir et
conscience parmi les éleveurs, dont nous pouvons traiter les dé-
souligne André Sergent. Il s’agit jections », explique-t-il, réduisant
surtout de montrer que, certes, ainsi les coûts environnemen-
l’élevage émet des gaz à effet de taux et économiques de fabrica-
serre, mais qu’il peut aussi contri- Au Salon tion d’aliments, de transport, et
buer à leur diminution. » international de stockage des déjections. Les
En la matière, les injonctions de l’élevage, cheptels sont plus petits, les ren-
faites aux éleveurs sont de plus le Space, dements inférieurs d’au moins
en plus pressantes. Selon l’Orga- qui s’est tenu 30 % à ceux de l’agriculture con-
nisation des Nations unies pour du 10 au ventionnelle, et la nécessité de
l’alimentation et l’agriculture 13 septembre main-d’œuvre sur les fermes est
(FAO), l’élevage est responsable à Rennes. plus importante, mais le collectif
de 14,5 % des émissions mondia- SEBASTIEN SALOM- assure que les résultats des ex-
les de gaz à effet de serre liées à GOMIS/AFP ploitations sont équivalents tant
l’activité humaine, notamment les coûts financiers sont réduits.
du méthane et du protoxyde Thomas Raiffé, qui n’a rien contre
d’azote. Il est aussi à l’origine de la l’idée de manger moins de viande,
majeure partie des émissions est convaincu que l’élevage aura
d’ammoniac en France. un rôle à jouer dans le monde de
Un rapport du Groupe d’experts demain. « On a besoin d’une agri-
intergouvernemental sur l’évolu- culture durable pour valoriser les
tion du climat (GIEC), publié terres, absorber du carbone, et
en août, a pointé la viande, et nourrir les gens avec des produits
en particulier la viande de rumi- beaucoup d’autres, un couple de neaux, qui possède une exploita- Parmi ces solutions, qui ont de qualité », assure-t-il.
nant, comme « l’aliment avec le producteurs de viande à la tête tion de 90 vaches laitières en Ile-
« Le l’avantage d’être à la fois plus éco- Une telle conversion suppose
plus d’effet sur l’environnement ». d’un cheptel de 400 bovins en et-Vilaine et participe à « l’espace réchauffement, logiques et bénéfiques économi- malgré tout, pour les éleveurs
Face à ces conclusions, plusieurs Bretagne. pour demain » du Space, où sont quement pour les éleveurs, on re- conventionnels qui restent am-
études appellent à une réduc- mises en communs les solutions
il est chaque jour trouve l’efficacité thermique plement majoritaires, une impor-
tion de la consommation de Pourvoyeurs et victimes écologiques des éleveurs. un peu plus dans des bâtiments, l’introduction de tante baisse de production et un
viande de 80 % à 90 % dans les Si la pression croissante ressentie Acculées à des transformations cultures plus résistantes ou plus changement d’habitudes profes-
pays développés. par les éleveurs favorise les posi- urgentes et jugées trop lentes, les
nos champs, riches pour les sols, la valorisa- sionnelles vieilles de plusieurs
Dans les allées du Space, rares tions défensives, il n’en reste pas fédérations d’éleveurs profitent même en tion des fumiers, ou encore le dé- décennies qui en inquiètent plus
sont les éleveurs qui ignorent ces moins que le réchauffement cli- du Salon pour montrer qu’elles veloppement des prairies et l’im- d’un quant à la soutenabilité éco-
constats. Rares sont aussi ceux matique est entré de force dans les s’attellent au problème, à la fois
Bretagne » plantation de haies pour absor- nomique du modèle. Encore plus
qui ont envie qu’on les leur rap- préoccupations de ceux qui sont pour répondre aux préoccupa- FRÉDÉRIC SIMONNEAUX ber du CO2. à l’heure où les éleveurs redou-
pelle. Dans ce Salon de 16 hecta- autant pourvoyeurs que victimes tions de la société et aux nouvelles éleveur Force est cependant de consta- tent l’arrivée sur le marché fran-
res, il est facile d’éviter les quel- des gaz à effet de serre. Récoltes contraintes qui s’imposent à leurs ter que ces adaptations ne remet- çais et européen de produits car-
ques lieux d’échanges consacrés anticipées, animaux souffrant de membres. La filière bovine, qui re- tent pas en cause le modèle d’éle- nés importés, moins soumis aux
au climat. « On a fait des efforts de- la chaleur, sécheresses qui obli- présente à elle seule 60,4 % des à chaque éleveur plusieurs outils vage industriel et productiviste normes environnementales et
puis trente ans, on est moins mau- gent à puiser dans les stocks de émissions de gaz à effet de serre parmi lesquels il choisit les plus dénoncé comme intrinsèque- bon marché. De là à dire qu’une
vais que d’autres pays, et on est fourrages d’hiver pour nourrir les agricoles françaises, a par exemple adaptés à son exploitation et à sa ment néfaste pour l’environne- partie de l’effort écologique qui
sans cesse incriminés comme si animaux l’été et créent des problè- lancé, en 2015, le programme façon de travailler », explique Ma- ment, et encore omniprésent au leur est demandé repose aussi sur
nous étions seuls responsables des mes d’approvisionnement en « Ferme laitière bas carbone » pour rie-Thérèse Bonneau, éleveuse Space. On trouve toutefois dans une volonté et une cohérence po-
catastrophes climatiques, alors eau… « Le réchauffement climati- réduire de 20 % les émissions de vendéenne chargée du pro- les allées certains éleveurs qui ont litiques, il n’y a qu’un pas que de
que le consommateur apprécie de que, il est chaque jour un peu plus l’élevage laitier d’ici à 2025. « Nous gramme. Le « Life beef carbon » a préféré un changement de mo- nombreux éleveurs du Space ont
manger de la viande à des prix dans nos champs, même en Breta- faisons des diagnostics carbone une ambition similaire pour la dèle aux ajustements du système déjà franchi. p
abordables ! », s’emporte, comme gne », résume Frédéric Simon- dans chaque ferme pour proposer production de viande bovine. conventionnel. Thomas Raiffé est éléa pommiers

Le chemin de croix des agriculteurs bio CORRESPONDANCE

pour obtenir leurs aides


A la suite de l’article « Quand Daniel Kretinsky voulait in-
vestir dans EDF », publié, le 4 septembre sur « Lemonde.fr »,
nous avons reçu de M. Kretinsky, industriel tchèque
et actionnaire indirect du « Monde », le courrier suivant :
Les retards de versement mettent en péril les exploitations qui changent de modèle « Dans votre édition du 4 septembre, vous publiez un ar-
ticle intitulé “Quand Daniel Kretinsky voulait investir

U
dans EDF,” dans lequel vous écrivez que j’ai menti au pôle
n véritable parcours du déjà connu un burn-out en 2015, pour m’aider et mon frère a réglé recours, avec l’aide d’un avocat, d’indépendance en dissimulant les relations que j’aurais
combattant. C’est ce que au moment de la crise laitière, les factures de certains fournis- contre l’Etat, sur les conseils de la dans le monde politique français. J’apprécie tout à fait les
vivent nombre d’agri- alors qu’elle livrait son lait à Lacta- seurs », témoigne Mme Delahaye. Confédération paysanne. « Nous qualités de journaliste du signataire de l’article. Et je res-
culteurs bio en France. Depuis lis et qu’elle n’arrivait plus à faire Finalement, fin août, elle a touché ne sommes pas procéduriers. Cela pecte absolument sa liberté d’interprétation. Toutefois, il
trois ans, ils se battent pour obte- face aux échéances bancaires et à 8 000 euros au titre des aides nous semble ubuesque d’être obligé me semble que cette fois-ci l’interprétation est un peu
nir le versement des aides. celles des fournisseurs. « J’ai la bio de 2016. Et début septembre, de prendre un avocat pour nous dé- tendancieuse ou, pour être moins polémique, au moins
Même si les situations se régula- chance d’avoir une famille qui me son dû pour 2017. fendre. Mais la ferme était exsan- incorrecte. Dans une lettre adressée au pôle d’indépen-
risent progressivement, cet épi- soutient », dit-elle. En 2016, elle dé- Le cas de Mme Delahaye n’est pas gue », témoigne Mme Pénin, qui dance, j’avais écrit précisément : “Je ne suis pas du tout lié
sode laisse des traces. cide de convertir à l’agriculture isolé. Loin s’en faut. Le Groupe- élève 65 vaches limousines sur au système politique français et à ses représentants. Tout
« Nous faisons partie des biologique son exploitation de ment d’agriculture biologique 150 hectares. Elle ajoute : « Au-delà simplement, je n’ai pas le plaisir de les connaître du tout
oubliés », déclare Nathalie Dela- 120 hectares, dont 85 hectares de d’Ile-de-France recensait encore, des problèmes de trésorerie, cela (sauf M. Edouard Philippe, que j’ai rencontré une fois
haye, éleveuse dans le Val-d’Oise. prairie, et ses 60 vaches laitières. fin juillet, huit dossiers en attente veut dire que l’on ne nous reconnaît avant qu’il n’ait pris ses responsabilités actuelles – en plus
« Je n’étais pas sûre de tenir jusqu’à Le temps d’obtenir l’agrément, les de paiement des aides 2016 et une pas et qu’il y a une forme d’hypocri- je suis sûr qu’il ne se souvient pas de cette réunion).” Pour
la fin de l’année. Les banques ne rendements baissent et les coûts quarantaine pour celles de 2017. Et sie du gouvernement, qui parle de résumer : je n’ai pas de conflit d’intérêts en France. Le
voulaient plus suivre. J’ai alerté en de production montent. Les aides le problème est commun à tout le son plan Ambition bio et encou- point, clair, me semble-t-il, était de dire que je ne suis pas
envoyant des courriers à Valérie Pé- à la conversion doivent soutenir territoire. Gwenaël Le Berre, pro- rage les jeunes à s’installer en bio. » impliqué dans la politique française et n’ai aucun désir
cresse, la présidente de la région Ile- l’agriculteur durant cette période. priétaire de la ferme de Kerdroual, L’Etat a fixé dans la loi alimenta- ni intérêt à y intervenir. J’ai parlé explicitement de “sys-
de-France, à Christiane Lambert, à Gourlizon, dans le Finistère, at- tion un objectif de 15 % de surfaces tème politique”. Je le maintiens absolument. Il m’est ar-
présidente de la FNSEA, au prési- « Une forme d’hypocrisie » tend toujours le paiement de près agricoles cultivées en bio en 2022. rivé, bien sûr, de rencontrer sur les questions d’énergie
dent de la chambre d’agriculture Mme Delahaye devait toucher de 50 000 euros, montant des Alors que le cap des 7,5 % a été fran- des hommes politiques dont c’est le sujet, en France et
d’Ile-de-France… Je n’ai eu aucune 9 000 euros en 2016, 14 000 euros aides cumulées sur trois ans de- chi en 2018. Mais la mise en place partout en Europe. Mais je dis et répète que je ne connais
réponse. Silence radio. Seul le dé- en 2017 et autant en 2018. Mais les puis sa conversion à un élevage de la nouvelle PAC, en 2015, qui a aucun homme politique français de premier rang, décisif
puté du Val-d’Oise Antoine Savi- mois passent et les calendriers de bio de race à viande angus. Il a, en instauré une gestion conjointe des et actif dans le combat politique actuel. Je ne connais ni
gnat [LR] a réagi et est venu sur la paiement sont sans cesse décalés. effet, fait le choix d’abandonner subsides entre l’Etat et la région, a ne fréquente le “système” politique français avec ce que
ferme », raconte-t-elle. Et pourtant, Du problème de logiciel au renvoi l’élevage laitier conventionnel. complexifié les versements. Une cela suppose de relations suivies avec des décideurs de
comme elle le souligne, il n’y a que de balle entre l’Etat et la région, le Une nouvelle date, fixée au 15 oc- situation qui concerne également premier plan ou d’intérêts croisés. Je ne suis lié à aucun
six éleveurs dans le Val-d’Oise et temps s’écoule et les échéances tobre, vient de lui être donnée. les aides dites MAEC (mesures leader politique français et n’ai donc aucun conflit d’inté-
elle est la seule en bio. Sachant que financières se font pressantes. A Aigurande, dans l’Indre, Véro- agroenvironnementales et clima- rêts potentiel. Je regrette, si ma formule vous paraissait
son lait approvisionne une petite D’autant que, cette année, la ferme nique Pénin vient de recevoir, en tiques). Reste à savoir comment la ambiguë, que vous ne m’ayez pas posé la question. Si
entreprise des Yvelines, i-Grec, qui subit sa deuxième année consécu- deux versements de 16 000 euros, future PAC, en cours de négocia- vous m’aviez interrogé sur les rencontres que vous évo-
fabrique des yaourts bio pour les tive de sécheresse. « Dès juin, j’ai dû le 7 puis le 22 août, les aides au titre tion à Bruxelles, prendra en quez, je vous aurais répondu en complète transparence
cantines scolaires de la région. taper dans mes stocks de fourrage de 2017 et de 2018 qu’elle attendait compte ce virage de l’agriculture bien sûr. Je ne mens pas. Je n’ai rien à cacher. Et je main-
Une période très éprouvante pour l’hiver. Mes parents ont dû depuis deux ans. Un déblocage qui vers le bio et l’agroécologie. p tiens que je n’ai aucune relation avec le système politi-
pour cette agricultrice qui avait casser leur plan d’épargne retraite intervient alors qu’elle avait fait un laurence girard que français ni aucun conflit d’intérêts. »
14 | économie & entreprise 0123
DIMANCHE 15 - LUNDI 16 SEPTEMBRE 2019

MATIÈRES PREMIÈRES
PAR LAURENCE GIRARD Pékin et Washington tentent
Sucre : gare à l’effet
domino
de réduire leurs tensions
La Chine et les Etats-Unis ont multiplié les gestes de bonne volonté,
Le jus de betteraves, au ras des
pâquerettes. Normal pour une
de poursuivre l’aventure même
si la betterave a perdu son statut
alors que les négociations commerciales doivent reprendre en octobre
racine, direz-vous. Depuis juin, de rente. Avec la fin des quotas
le cours du sucre subit un nou- sucriers en Europe, le filet de sé-
veau coup de mou. Au point de curité du prix minimum garanti pékin - correspondant tions. Un changement qui vise à Chine, contraignant le pays à

A
frôler la barre des 11 cents de s’est effiloché. Déjà cette année, « faciliter les investissements Ces gestes prendre diverses mesures. Etant
dollar la livre et de s’approcher les surfaces plantées en bettera- défaut d’une véritable étrangers sur le marché national suffiront-ils donné l’importance du porc dans
d’un de ses plus bas niveaux de- ves ont perdu quelques rangs, trêve dans la guerre des valeurs mobilières et appro- l’alimentation des Chinois, le su-
puis 2008. Le sucre fond et avec passant de 480 000 à 450 000 commerciale qui les fondir et élargir l’ouverture du à apaiser jet est politiquement et sociale-
lui les espoirs d’un retour rapide hectares. oppose depuis dix- marché financier chinois », selon durablement les ment extrêmement sensible. La
à meilleure fortune. huit mois, la Chine et les Etats- l’Administration nationale du Chine est donc disposée à effec-
Les fabricants de poudre blan- Ils scrutent l’horizon Unis ont, ces derniers jours, mul- contrôle des changes (SAFE). La tensions entre la tuer des achats aux Etats-Unis
che broient du noir. Et les plan- L’allemand SüdZucker, qui pos- tiplié les gestes de bonne volonté, suppression du plafond de Chine et les Etats- malgré un tarif douanier de 72 %.
teurs ? La canicule et la séche- sède Saint-Louis Sucre, et la coo- sur fond de ralentissement éco- 300 milliards de dollars n’aura Ces gestes suffiront-ils à apaiser
resse estivale leur ont donné des pérative Cristal Union ont déjà nomique. Alors que les négocia- pas d’effet immédiat. Fin août, les Unis ? Rien n’est durablement les tensions entre la
sueurs froides. Mais la betterave annoncé la mise à l’arrêt de qua- tions doivent reprendre en octo- investissements étrangers sur les moins sûr Chine et les Etats-Unis ? Même si
est une dure à cuire. Dans les zo- tre usines en France en 2020. bre, Donald Trump a indiqué marchés financiers chinois cor- un accord, partiel ou provisoire,
nes qui ont bénéficié d’ondées Comme la coopérative Tereos, ils jeudi 12 septembre qu’il n’excluait respondaient à un peu plus du entre les deux pays est évoqué,
comme le Nord, le Pas-de-Calais tentent de passer le cap de la pas de signer un accord commer- tiers de cette limite. la République populaire de Chine, rien n’est moins sûr. Les problè-
ou l’Alsace, la racine poursuit sa tempête alors que leurs comptes cial provisoire avec la Chine, tout Cette annonce symbolique, faite nous sommes convenus, en signe mes de fond demeurent. Mer-
croissance. ont viré au rouge. Tous ont les en affirmant qu’un accord global le mardi 10 septembre, ne devait de bonne volonté, de reporter du 1er credi 11 septembre, Christopher
Les premiers arrachages sont yeux rivés sur le cours du sucre restait sa priorité. rien au hasard. Au même mo- au 15 octobre la hausse des droits Ashley Ford, un des principaux
attendus mi-septembre et la et scrutent l’horizon et distin- « Si on doit arriver à un accord, al- ment, le premier ministre chinois de douane sur les biens équiva- responsables du Département
Confédération générale des plan- guent des signes d’amélioration. lons-y. J’entends beaucoup d’ana- Li Keqiang indiquait à une déléga- lents à 250 milliards de dollars d’Etat américain, est revenu, lors
teurs (CGB) estime, aujourd’hui, Alors que le niveau de produc- lystes parler d’un accord provi- tion d’hommes d’affaires améri- (25 % à 30 %) ». d’une conférence, sur l’utilisation
le rendement de la betterave en tion baisse en Europe, en Inde et soire, ce qui veut dire qu’on s’accor- cains que les deux pays parta- Alors que les fermiers améri- que la Chine faisait de ses géants
France à 83,5 tonnes à l’hectare. en Thaïlande, au gré des aléas cli- derait sur certaines parties, les plus geaient « de larges intérêts com- cains sont particulièrement tou- technologiques et sur les dangers
Soit en deçà de la moyenne des matiques, et que le Brésil joue la faciles pour commencer », a dé- muns », selon la presse chinoise. chés par la guerre commerciale, que Huawei posait à l’administra-
cinq dernières années, mais légè- carte de l’éthanol, le marché du claré M. Trump. Et vendredi Le lendemain, Pékin faisait un l’agence Reuters a révélé, ven- tion américaine.
rement mieux qu’en 2018. Les sucre devrait redevenir défici- 13 septembre, Pékin annonçait deuxième geste en annonçant dredi 13 septembre, que des entre- Sa conclusion est tout sauf opti-
performances sont toutefois très taire en 2019-2020. exempter certains produits agri- l’annulation de surtaxes doua- prises privées chinoises avaient miste : « A moins que le Parti com-
diverses d’une région à l’autre. Les spéculateurs, qui ont fait coles importés des Etats-Unis, no- nières sur 16 catégories de pro- acheté la veille plus de 600 000 muniste chinois change fonda-
Dans l’Aisne, l’Oise et surtout en couler le cours du sucre, jaugent, tamment le porc et le soja, des duits importés des Etats-Unis. tonnes de soja américain qui de- mentalement de stratégie pour le
Auvergne, les racines assoiffées eux, l’embonpoint des stocks. En surtaxes douanières que la Chine vraient être expédiées durant le développement économique, le
sont plus chétives. Au total, la particulier en Inde. Le sous-con- s’apprête à appliquer. Porc et soja dernier trimestre. Ces importa- développement militaire et le con-
production attendue est de tinent pèse lourd dans la balance Avant ces déclarations, la Chine D’une durée d’un an, ces exemp- tions sont les plus importantes trôle de sa population civile (…), il
38 millions de tonnes. sucrière mondiale. De même que avait annoncé, mardi 10 septem- tions, auxquelles il faut désor- effectuées par des entreprises pri- est difficile de voir comment la
Tout l’enjeu pour les planteurs le Brésil. La dévaluation du réal bre, supprimer le plafond de mais ajouter celles sur le porc et le vées chinoises depuis juin. Chine peut changer sa stratégie
est de savoir à quel prix sera ven- face au dollar favorise ses expor- 300 milliards de dollars (270 mil- soja, seront effectives à partir du Le Département américain de d’utilisation des entreprises do-
due leur racine. L’exercice est dé- tations. Pour l’heure, le sucre, en- liards d’euros) cumulés imposé 17 septembre : elles vont des pes- l’agriculture (USDA) a annoncé mestiques pour parvenir à attein-
licat pour les sucriers. Il leur faut glué dans ses stocks, ne fait plus aux investisseurs étrangers sur ticides aux lubrifiants, en pas- que la Chine avait acheté dre ses objectifs nationaux. C’est la
convaincre les 26 000 planteurs recette… p les marchés d’actions et d’obliga- sant par certains produits phar- 10 878 tonnes de viande de porc perspective fondamentale derrière
maceutiques et la nourriture américaine au cours de la se- les risques à la sécurité nationale
pour poissons. maine dernière, soit le maximum posés par des entreprises comme
Message reçu. Mercredi 11 sep- en une seule semaine depuis mai. Huawei. » En clair, c’est le modèle
tembre, le président américain En raison de l’épidémie de peste même du développement écono-
Donald Trump a annoncé sur porcine africaine, une maladie mique chinois que les Etats-Unis
   
       Twitter qu’« à la demande du vice- mortelle du porc qui a réduit d’un remettent en question. Et là-des-

 
   
     
premier ministre de la Chine, Liu tiers le cheptel chinois depuis son sus, rien n’indique que Pékin soit

          
He, et en raison de la célébration, le arrivée dans le pays il y a plus d’un prêt à la moindre concession. p

         
1er octobre, du 70e anniversaire de an, les prix du porc flambent en frédéric lemaître
    

  
F IN ANCE
Zizanie à la BCE, après
     
: .5 : ., *+:43(84 8)4
Le London Stock
Exchange rejette l’offre de
(+:+)4 )(;34 ()):4834 9? 
)(
(3- &#)) (44- 80 les annonces de Mario Draghi la Bourse de Hongkong
La Bourse de Londres a rejeté,
</38(4 #38:(80

D
vendredi 13 septembre, l’offre
*@"7=5*244"02=270)"5&7 eux canines aiguisées de vampire sortent de la bouche de rachat à 32 milliards de li-

  
       #.5 B: $B B: '( ?( de Mario Draghi, qui est habillé d’une grande cape vres (36 milliards d’euros) de


  
       noire à revers rouge. En dessous du photomontage, le sa rivale de Hongkong mais
   

    

 titre de Bild claque : « Le comte Draghila siphonne nos comptes celle-ci veut défendre sa pro-
   
  
  
             
en banques. » Le tabloïd allemand ne faisait pas dans la nuance, position directement auprès
vendredi 13 septembre, après que le président de la Banque cen- des actionnaires. « Le conseil
   trale européenne (BCE) eut annoncé, la veille, la baisse du taux d’administration voit des pro-
   
 
$  2 %   de dépôt à – 0,5 % et la reprise du programme d’achat de titres blèmes fondamentaux sur cer-
de dette à partir de novembre. tains aspects clé de cette pro-
  
L’inquiétude des Allemands face à ces « taux de punition » position conditionnelle : la
 

   
 '   toujours plus négatifs n’est pas nouvelle. Les attaques publi- stratégie, la faisabilité (…) et la

      -:3 )(+8) (+83+8(-+)6 ques et virulentes de deux membres du conseil des gouver- valorisation. Par conséquent, il
 %"# '&( &  &' # B: B9 '' (? >B 4-(84 7"*"7*208 44=8 neurs de la BCE qui ont suivi vendredi la réunion de l’institu- (la) rejette à l’unanimité et (…)
     /"@.#8;A,!"8  .2@"7;A"0!7" tion sont en revanche beaucoup plus étonnantes. ne voit aucun mérite dans la
5  La première est venue de Klaas Knot, le président de la Banque poursuite » de discussions, a
 3(40 </83(84  3(4(+
        :3+(4& 3+8)4 * 4=  centrale néerlandaise, qui a publié un communiqué officiel ne dit le London Stock Exchange
  "  & "%"&# #)   4/()(48  3(4  ) )-8(-+ retenant pas les coups. Les mesures annoncées par M. Draghi dans un communiqué. Ce der-
✶ -3)(+4 8 3-+>4 sont « disproportionnées par rapport à la conjoncture économi- nier a dit rester « engagé »
*:) )-+#: :3 
✶ 3(48)  -&
"= 2/",0 70"525- que actuelle et il y a de bonnes raisons de douter de leur effica- dans son projet de rachat de
#.  B:5B15>>5135:$ cité ». En langage de banquier central, Refinitiv, fournisseur de don-
✶ -3() 8 ;-(34 +0
c’est particulièrement violent. nées financières. – (AFP.)
La seconde attaque est venue de
✶  )+ 8 -:):34
  LES BANQUIERS Jens Weidmann, le président de la P H AR M ACI E
✶ -3+4 8 1:4
CENTRAUX ALLEMAND Bundesbank, dans un entretien à Bild. La famille Sackler
✶ (+8:34 8 (44:4 +0  
  Selon lui, M. Draghi a « dépassé les accusée de transférer

+:43(84 8 48*/4
ET NÉERLANDAIS bornes ». « Avec la décision d’acheter de l’argent en Suisse
  encore plus d’emprunts d’Etat, il sera La famille américaine Sackler,
 CRITIQUENT encore plus difficile pour la BCE de sor- dont le groupe Purdue
  %   VIOLEMMENT tir de cette politique. Plus elle dure et Pharma est au cœur de la
 %  ' % &
!&%  %# plus les effets secondaires et les risques crise américaine des opiacés,
% #%%# "%&%# # %&%#  "  /27284=7,-270)"5&7 LE PRÉSIDENT (…) pour la stabilité financière aug- essaie de dissimuler l’étendue
% % mentent », a-t-il déploré. de sa fortune, en transférant
DE L’INSTITUTION Sur le fond, ces critiques ne sont pas notamment 1 milliard de dol-
      
 ;

nouvelles mais leur ton est féroce. En lars (902 millions d’euros) en
8)(3 )- 8 5?,*9
;-):* ' 9>'5BBB ' Allemagne, les banques menacent désormais de pratiquer des Suisse, a affirmé, vendredi
+   ; 
taux négatifs sur les épargnants, ce qui provoque un tollé. 13 septembre, la procureure
++++++++++++++ M. Draghi avait tenté de minimiser les dissensions, jeudi, pré- de l’Etat de New York, Letitia
+(+40 4(-+4 3#+83(40 "6! 0 5!.*9
cisant que le conseil des gouverneurs n’avait pas eu besoin de James. Plusieurs Etats, dont
3())+840 (334 /3(:440 &3* ' 353?B5BBB '
recourir à un vote formel pour prendre ses décisions. Il avait New York, le Massachusetts,
38(-+  83+4 -3*8(-+ 55   
aussi rétorqué qu’il était désormais temps que les gouverne- le Connecticut, la Pennsylva-
3/38(-+40 &84 ;+840 :/3 ! 0 .!5,"*9
ments prennent le relais de son action, utilisant la relance bud- nie ou la Caroline du Nord,
RUBRIQUE BONNES AFFAIRES &+#4 4)8(-++ /3 ) #:( :< ;-):*4 ' ?5>9'5BBB '
gétaire, ce qui rendrait son intervention moins nécessaire. s’opposent à un projet d’ac-
  
POUR VENDRE, VOULEZ-VOUS ++++++++++++++      Mais ce sont justement les gouvernements des pays d’où vien- cord à l’amiable trouvé mer-
LE BON PLAN OU LE MEILLEUR ?   0)." ! !"8 =.,"08 :/)<  &3* .,"*9 nent les critiques, l’Allemagne et les Pays-Bas, qui refusent pour credi afin d’éviter aux Sackler
( 7@" !" . *@88#" !60=,0 /3 (8 88 ' >511B5BBB ' l’instant de desserrer les cordons de la Bourse. p un vaste procès prévu dans
marie-cecile.bernard@mpublicite.fr - 01 57 28 29 94
#.  B3 (9 9B $> :3 B35('5((5((5(' éric albert (londres, correspondance) l’Ohio fin octobre. – (AFP.)
0123
DIMANCHE 15 - LUNDI 16 SEPTEMBRE 2019 économie & entreprise | 15

A Londres,
le 16 novembre 2015.
PAUL HACKETT/REUTERS

PORTRAIT

Q
londres - correspondance
uand Carolyn
Fairbairn, la di-
rectrice de la
Confederation
of British In-
dustry (CBI), le
patronat bri-
tannique, a été décorée par la
reine en juillet, les réactions ont
été d’une rare virulence. « Une ta-
che sur notre démocratie », s’est
emportée Priti Patel, alors simple
députée pro-Brexit, et désormais
ministre de l’intérieur. « C’est
complètement inapproprié, conti-
nue-t-elle, elle est récompensée
alors qu’elle a mené une campa-
gne régressive contre notre pays. »
Jacob Rees-Mogg, lui aussi alors
simple député, aujourd’hui mi-
nistre des relations avec le Parle-
ment, y est allé d’une saillie tout
en ironie glaciale : « La CBI a dit ce
qui lui était demandé pour soute-
nir la politique du gouvernement
[de Theresa May] et elle est cons-
ciencieusement récompensée. Je la
félicite. L’obéissance marche. »
Assise très droite sur sa chaise,
Carolyn Fairbairn montre à peine
un signe d’agacement quand on
lui rappelle ces remarques. Elle a
l’habitude. Depuis trois ans et
demi, elle est devenue l’une des
cibles favorites des partisans du
Brexit, qui l’accusent d’être anti-
patriotique et de mener « le projet 1960 1995 1997 2015
de la peur » contre la sortie de Naissance Travaille auprès Rejoint la BBC Devient la direc-
l’Union européenne (UE). à Londres de John Major, et lance la TNT trice de la Confe-
La patronne des patrons britan- le premier minis- deration of British

PLEIN CADRE
nique reconnaît juste éviter de re- tre britannique Industry
garder les commentaires la con-
cernant sur les réseaux sociaux.

Carolyn Fairbairn,
« Ça peut être très intimidant, par-
ticulièrement pour les femmes. Je d’ITV, la première chaîne privée
préfère ne pas les lire. On a tous du Royaume-Uni. Avant de pren-
une limite à ce qu’on peut encais- dre la direction du CBI, elle en-
ser. J’écoute les critiques, mais chaîne les postes dans des con-

en première ligne
quand il s’agit de simples insultes, seils d’administration de grandes
je ne veux pas les entendre. » entreprises (Lloyds Bank, Ca-
Un simple coup d’œil à son fil pita…) et de structures parapubli-
Twitter explique aisément ce be- ques (Autorité de la concurrence,
soin de se protéger. Carolyn Fair- régulateur financier…).

contre le « no deal »
bairn y est accusée d’être « anti- « J’avais les outils nécessaires à
Britannique, de la 5e colonne, sa- mon poste – j’avais travaillé dans
pant ce pays », « traître », « payée les médias, à Downing Street… –
par l’UE » (c’est faux, la CBI reçoit mais rien ne vous prépare vrai-
0,6 % de son budget de l’Union ment au tumulte de la vie publi-
européenne, pour organiser des que. » Quand la pression est trop
sondages auprès des entrepri-
ses)… A son bureau situé au cœur Parce qu’elle porte la voix des entreprises du Royaume-Uni forte, elle a son arme secrète : la
télévision. « Quand mon cerveau
de la City, elle reçoit parfois des
lettres de menaces. contre une sortie de l’Union européenne sans accord, ne fonctionne plus, que je ne peux
plus penser au Brexit, je regarde

« ON EN A ASSEZ DES EXPERTS » la directrice de la Confederation of British Industry, une série. Il y en a qui vont courir,
moi c’est ma façon de décompres-
Femme de dossiers évitant les en-
volées lyriques, toujours précise, le patronat britannique, essuie de virulentes critiques ser. » Elle vient de finir la
deuxième saison de l’excellent
la directrice du CBI, 58 ans, a fini Killing Eve et termine actuelle-
par incarner malgré elle « les éli- ment La Servante écarlate, inspi-
tes » contre « le peuple ». Avec rée du livre de l’écrivaine Marga-
Mark Carney, le gouverneur de la ret Atwood. Elle a même vu l’inté-
banque d’Angleterre, elle est deve- tour express du pays, rencontrant n’est pas un saut de la falaise, ce Uni, selon la Banque d’Angleterre. « J’avais toujours été numéro deux gralité de Game of Thrones. Avec
nue l’une des principales enne- plus de trois cents entreprises en qui donne l’impression d’une li- Ensuite parce que les partisans du dans mes emplois précédents. Pour ses batailles d’anthologie, ses tra-
mies des brexiters, qui préfèrent une semaine, afin de mieux sen- berté en apesanteur. C’est un ma- maintien dans l’UE ont décidé de moi, ça a été un grand change- hisons et son histoire alambi-
manier des arguments chargés tir l’ambiance. « Le message était récage.” » Enlisement garanti. faire de l’économie leur cheval de ment. Je me rappelle avoir été un quée, c’est certainement une ex-
d’émotion. « On en a assez des ex- clair : quitter l’UE sans accord En prenant ses fonctions bataille. Dans un pays fondamen- jour à “Newsnight” [journal du soir cellente préparation au Brexit (et
perts », avait lancé pendant la cam- aurait de profondes conséquences en 2015, Carolyn Fairbairn n’avait talement eurosceptique, les argu- de la BBC] en me demandant com- avec seulement 73 épisodes qui
pagne du référendum Michael négatives. » Elle rappelle les coûts pas prévu de se retrouver sur la li- ments autour de l’identité euro- ment j’étais arrivé là. » s’étirent sur soixante-dix heures,
Gove, aujourd’hui ministre chargé inévitables d’un « no deal » : l’im- gne de front politique. Au pays de péenne ou des bienfaits pour la c’est beaucoup plus court).
des préparatifs du « no deal ». position du jour au lendemain de Margaret Thatcher et de Tony paix étaient jugés irrecevables, UNE CARRIÈRE DANS LES MÉDIAS Carolyn Fairbairn le reconnaît
« Fuck business », avait résumé à droits de douanes, la nécessité Blair, voilà longtemps que le pa- voire contre-productifs. Il ne res- Avant d’être lobbyiste, Carolyn cependant dans un sourire : ce
l’été 2018 Boris Johnson, avant de pour les entreprises de s’adapter à tronat n’est plus guère contro- tait que l’économie à faire valoir. Fairbairn a eu un parcours qu’elle a vu de plus fascinant à la
devenir premier ministre. de nouvelles régulations pour les- versé, menant tranquillement Plus ou moins malgré elle, Caro- brillant de première de la classe : télévision récemment étaient les
Face aux invectives, mois après quelles elles ne sont pas prêtes, le son jeu de lobbying. A l’époque, lyn Fairbairn s’est retrouvée en mention très bien en économie à débats parlementaires sur le
mois, année après année, Carolyn risque de voir la frontière engor- ses objectifs affichés étaient de première ligne, d’autant que les l’université de Cambridge, école Brexit. Elle se rassure, en remar-
Fairbairn répète encore et tou- gée, mettant à mal les chaînes lo- travailler à des entreprises plus entreprises n’ont guère envie de de commerce de l’Institut euro- quant que ses arguments écono-
jours qu’il faut respecter le résultat gistiques… « En Ecosse, j’ai rencon- ouvertes et tolérantes, ou encore monter au front sur un sujet qui péen d’administration des affai- miques, qu’elle ressasse depuis
du référendum de 2016 mais lutter tré une entreprise qui vend des de se concentrer sur la transition divise autant. « J’ai souvent de- res (Insead), premier emploi à la trois ans, sont régulièrement re-
contre le Brexit sans accord. « Sou- produits en cuir. Le droit de écologique. mandé à mes membres de faire en- Banque mondiale, dont un long pris par les députés. Moins rassu-
vent, des gens me disent qu’ils n’en douane qui lui sera imposé en cas Le référendum sur le Brexit a tendre leur voix de façon plus séjour à Bangkok, en Thaïlande, rant, elle confirme que les mem-
peuvent plus de parler de ça, qu’ils de “no deal” est de 6,5 %. Sa marge tout changé. D’abord parce que claire, reconnaît-elle. Mais je sais puis un recrutement au cabinet bres du CBI sont divisés sur ce
ont envie de passer à autre chose. Je bénéficiaire est de 3 %. Quatre l’enjeu est immense : un « no à quel point il est difficile de par- McKinsey pour lequel elle passe qu’ils veulent. « Ils sont unis con-
leur réponds qu’on ne peut pas se le cents emplois sont en jeu. » deal » coûterait 5 % de produit in- ler. » Un jour, le patron d’une deux ans à Paris… Elle parle un tre le “no deal”, et c’est pour ça que
permettre, ni imaginer qu’une Surtout, la sortie sans accord ne térieur brut (PIB) au Royaume- grande chaîne de sandwicheries français très correct et a possédé je suis très confiante sur ce sujet.
“coupure nette” va résoudre les réglerait rien. Immédiatement, lui a expliqué simplement le pro- avec son mari jusqu’en 2017 un En revanche, nous avons été moins
choses. C’est la mauvaise réponse. » Londres et Bruxelles devraient re- blème : « La moitié de mes clients hôtel de luxe près d’Avignon. directifs sur le genre d’accord que
Alarmisme inutile, dont l’accu- lancer des discussions sur un pos- ont voté “Remain” [le maintien Dans les années 1990, elle re- nous souhaitons. » La CBI a décidé,
sent ses critiques ? Elle répond sible accord futur, qui risque d’ap- dans l’UE], l’autre moitié “Leave” joint pendant quelques années après de longues discussions in-
qu’elle ne fait que refléter l’opi- porter des mois ou des années
La directrice [le camp pro-Brexit]. Je sais que le l’unité de préparation des politi- ternes, de soutenir le maintien
nion des 190 000 entreprises d’incertitudes. « Le débat intermi- du CBI a fini par “no deal” est mauvais pour mon ques économiques de John Major, dans l’union douanière euro-
qu’elle représente par le biais de nable sur les droits de douane, les entreprise mais j’ai besoin de toi, alors premier ministre. Elle bas- péenne. Comme le Parlement,
140 associations sectorielles, qui frontières et la régulation conti-
incarner malgré Carolyn, pour parler à ma place. » cule ensuite dans les médias. A la comme l’ensemble des Britanni-
emploient 7 millions de person- nuerait mais serait encore plus elle « les élites » La directrice de la CBI admet BBC, elle lance l’équivalent de la ques, les entreprises savent ce
nes à travers le Royaume-Uni. toxique, sur fond de mauvaise vo- qu’elle n’était pas tout à fait prête à télévision numérique terrestre qu’elles ne veulent pas, mais tou-
Fin août, après de courtes va- lonté politique. Un membre de la
contre recevoir une telle salve de coups (TNT), presque trois ans avant la jours pas ce qu’elles veulent. p
cances, elle s’est lancée dans un CBI m’a dit un jour : “un no deal « le peuple » en arrivant à son poste en 2015. France, puis rejoint la direction éric albert
16 |
GÉOPOLITIQUE
0123
DIMANCHE 15 - LUNDI 16 SEPTEMBRE 2019

brice pedroletti
et joan tilouine (ouagadougou,

L
envoyé spécial)

e dernier don de Taïwan au


Burkina Faso n’est jamais arrivé à
destination. Le conteneur, chargé
d’équipements destinés aux for-
ces de gendarmerie, a été renvoyé
vers Haïti, un allié de Taipei. A
Ouagadougou, les diplomates taïwanais ont
eu deux jours pour quitter le territoire, vic-
times du gambit géopolitique du pouvoir
burkinabé qui, ce jeudi 24 mai 2018, a an-
noncé la fin officielle de vingt-quatre ans de
relations diplomatiques avec Taïwan, au pro-
fit de la République populaire de Chine.
L’adieu est glacial, brutal, sans protocole.
L’« ami » taïwanais, insiste aujourd’hui le mi-
nistre des affaires étrangères et de la coopéra-
tion burkinabé, Alpha Barry, est devenu « un
boulet ». Le temps où Taïwan pratiquait la di-
plomatie du chéquier, dans les années 1990,
est révolu. L’île, qui se targuait de mettre en
place pour ses alliés une assistance au déve-
loppement conforme aux critères de l’OCDE et
aux visées démocratiques, ne fait plus le poids
face aux opérations de séduction de la Chine.
« Malgré ce qu’affirmaient les Taïwanais, leur
apport économique était dérisoire », martèle
Alpha Barry. Dans le salon de sa résidence mi-
nistérielle s’entassent désormais des brochu-
res de véhicules militaires chinois tapageurs.
« On ne pouvait plus être l’un des deux pays
d’Afrique à reconnaître Taipei, poursuit-il. Tous
les projets de coopération avec Taïwan sont
repris par Pékin. » Avec le Burkina, Taïwan a
perdu son dernier partenaire crédible en Afri-
que. Ne lui reste plus que l’Eswatini (ex-Swazi-
land), dirigé par le fantasque roi Mswati III.
« Le gouvernement du Burkina Faso reconnaît
qu’il n’y a qu’une seule Chine dans le monde (…)
et que Taïwan fait partie de [son] territoire », in-
diquait le communiqué sur le rétablissement
des relations diplomatiques avec la Chine daté
du 26 mai 2018. Les diplomates taïwanais sont
partis ; sur l’île, l’ambassadrice du Burkina Faso
est rappelée sur-le-champ. Dans le centre-ville
de Ouagadougou, le drapeau rouge est hissé
par Karim Démé. Ce commerçant de 56 ans,
qui a prospéré dans l’import-export avant de
créer sa société de BTP, est l’un des principaux
acteurs de l’ombre d’une relation sino-burki-
nabée longtemps quasi clandestine. « Depuis
2011, raconte ce fervent admirateur de la Chine,

Burkina Faso
où étudient ses deux enfants, des émissaires
chinois venaient d’Abidjan tous les trois mois.
On se retrouvait dans des endroits discrets, à
l’abri des espions de Taïwan, pour discuter de la
stratégie d’un rétablissement diplomatique. »
Ce businessman raffiné gère toutes les de-
mandes de visa pour la Chine, en lien étroit

L’heure chinoise
avec l’ambassade chinoise à Abidjan, depuis
une vingtaine d’années : opérateurs écono-
miques, ministres, diplomates… Tous pas-
sent par ce « consul » informel. Les quelque
400 Chinois résidant sur place recourent
aussi à ses services, du paiement des impôts
au rapatriement des corps. Efficace, Karim
Démé n’a jamais oublié sa mission : replacer
Ouagadougou dans le giron chinois.
A coups d’investissements, de dons, de « soft power »,
« ON VA LES ÉCOUTER »
Avant de renouer, Pékin a multiplié les émis- Pékin a privé Taïwan de son dernier grand allié
saires africains et occidentaux auprès du pou-
voir burkinabé. Au début des années 2000, diplomatique africain et conforte ainsi sa position
c’est le richissime homme d’affaires camerou-
nais Yves Michel Fotso qui débarque en avion en Afrique de l’Ouest, dans l’ancien pré carré français
privé pour tenter de convaincre, en vain, le
président Blaise Compaoré. Le Burkina avait
une fois rompu avec Taipei, en 1973, deux ans
après que Taïwan avait quitté les Nations Chine, qui, elle, ne se montre pas pressée. Et décollent. Ils ont décuplé depuis la brouille de tion de 5 400 km de fibre optique au Burkina
unies, à la suite de l’entrée de la Chine. pour cause. L’heure est à la « trêve diploma- EN 2016, 1994 pour atteindre 28 millions de dollars Faso, marquant le début d’une nouvelle of-
En 1994, le « beau Blaise » renoua avec le parte-
naire répudié. « Le Burkina souffrait des effets
tique » entre Pékin et son ex-ennemi, le
Kouomintang (KMT, Parti nationaliste chi-
LE CHINOIS HUAWEI (25,5 millions d’euros) annuels en 2016, soit
vingt fois plus qu’avec Taïwan. Produits, com-
fensive de Pékin, coordonnée sur place par
ses fidèles alliés, pour contrer Taipei sur le
des programmes d’ajustement structurel, se nois), revenu au pouvoir, en 2008, à Taipei. Le OBTIENT merçants et hommes d’affaires chinois ont dé- terrain. « Un Chinois s’en va, un autre arrive. Et
souvient le diplomate et ancien président de chef de l’Etat chinois, Xi Jinping, accepte ferlé sur Ouagadougou. « Taïwan a pratiqué la diplomatie “miam-miam” continue », no-
l’Assemblée nationale Mélégué Traoré. Les be- même de rencontrer son homologue taïwa- UN CONTRAT une assistance de type traditionnelle, centrée tait, en 2018, l’éditorialiste Charles Guibo
soins de financement étaient aussi grands que nais, Ma Ying-jeou, lors d’un sommet histori- sur l’éducation, la santé. Et la défense, un peu, dans « Les élucubrations de Toégui », publiées
pressants. Le Niger, qui avait renoué en 1993 que, en novembre 2015, à Singapour. Pékin
D’INSTALLATION mais il a délaissé les relations d’affaires et com- dans le quotidien L’Observateur Paalga. « Avec
avec Taïwan, avait bénéficié de 15 milliards de reste à l’écart des alliés de Taïwan – même de DE 5 400 KM merciales. La Chine s’est engouffrée dans la brè- Pékin, il y a plus de miam-miam à gagner
francs CFA, lui permettant de régler les arriérés la Gambie, qui rompt avec Taipei en 2013 et che », souligne le sinologue Jean-Pierre Cabes- qu’avec Taipei », soulignait-il avec lucidité.
des salaires de ses fonctionnaires. » que la Chine fera patienter trois ans… DE FIBRE OPTIQUE tan, spécialiste des relations Chine-Afrique. A Taipei, le pouvoir change de mains en jan-
La réconciliation est actée. Pékin, mis à la Elu président en 2015, Roch Marc Christian Reconnaissant envers Pékin, à qui il doit sa vier 2016, quand le camp indépendantiste ra-
porte, interrompt ses projets. Ses relations Kaboré est lui aussi favorable à un revirement
AU BURKINA FASO, fortune, Nasser Basma se mue en un facilita- fle la mise aux législatives et à la présiden-
avec le Burkina ne se résument plus qu’à quel- diplomatique du Burkina en faveur de Pékin. MARQUANT teur entre Ouagadougou et les émissaires chi- tielle. Avec l’arrivée de la nouvelle présidente,
ques commerçants aventureux et au Forum « On va les écouter », dit-il à son ami Nasser nois menés par Qian Lixia. Diplomate éprou- Tsai Ing-wen, Pékin multiplie les gestes hos-
d’amitié sino-burkinabé, fondé, en 2000, par Basma, qui lui transmet des messages chinois LE DÉBUT D’UNE vée, celle-ci est chargée d’affaires à l’ambas- tiles. La chasse à la récupération des alliés de
Karim Démé avec l’actuel chef de file de l’oppo- appelant au rapprochement. Issu d’une sade de Chine en Côte d’Ivoire. Des rencontres Taïwan est rouverte : après la Gambie, en
sition, Zéphirin Diabré, alors directeur général grande famille de commerçants libanais ins- NOUVELLE confidentielles se tiennent dans la somp- mars 2016, viendront le Panama, Sao Tomé-
adjoint du programme des Nations unies pour
le développement. Il admet aujourd’hui avoir
tallés en Afrique depuis plus d’un siècle,
M. Basma a grandi au Liberia puis au Liban
OFFENSIVE DE PÉKIN tueuse villa de Nasser Basma, sise dans un
quartier huppé de la capitale burkinabée. « En
et-Principe, la République dominicaine. Et le
Burkina Faso, qui tombe comme un fruit mûr.
« utilisé cette position pour accélérer le rappro- avant de s’installer à Ouagadougou, en 1995. Il plus des discussions secrètes menées ici, on a La Chine triomphe : pour la première fois,
chement entre la Chine et [s]on pays ». est aujourd’hui le puissant PDG de la société continué le lobbying en marge des sommets de tous les chefs d’Etat africains (sauf celui de
Après vingt-sept ans de règne, le 31 octo- Megamonde, qui commercialise, depuis deux l’Union africaine, de la Cédéao [Communauté l’Eswatini) sont rassemblés à Pékin lors du
bre 2014, Blaise Compaoré quitte le pouvoir décennies, produits électroménagers et mo- économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest], 7e sommet du Forum sur la coopération sino-
sous la pression d’une vague d’opposition tos chinoises dont raffolent les Burkinabés. et à Abidjan », précise Karim Démé. africaine (FCSA), en septembre 2018.
populaire. Le président de transition, Michel Car, malgré l’absence de relations diplomati- En 2016, le géant des télécommunications Pourtant, durant les années de tourmente
Kafando, est ouvert à l’idée de renouer avec la ques, les échanges commerciaux avec la Chine chinois Huawei obtient un contrat d’installa- politique au Burkina, Taïwan s’était efforcé
0123
DIMANCHE 15 - LUNDI 16 SEPTEMBRE 2019 géopolitique | 17

Le vice-premier ministre chinois,


Hu Chunhua, et Paul Kaba Thiéba, alors
premier ministre burkinabé, inaugurent
l’ambassade de Chine à Ouagadougou,
le 12 juillet 2018.
XIAO JIUYANG/XINHUA/NEWS PICTURES

pour ces acteurs interlopes, disposés à nouer s’assurer du soutien burkinabé dans sa con-
des pactes corruptifs et à user de la menace quête des instances internationales. Lors de
pour préserver leurs intérêts. sa première visite à Ouagadougou, le 4 jan-
Le chef de l’Etat burkinabé les utilise et les vier 2019, le ministre des affaires étrangères
protège, quitte à prendre le risque de freiner la chinois s’est ainsi empressé d’évoquer la can-
coopération militaire : les Chinois préfèrent didature du vice-ministre de l’agriculture, Qu
les relations avec les officiels, plus rassurantes. Dongyu, à la direction générale de l’Organisa-
M. Kaboré se rend régulièrement dans la villa tion des Nations unies pour l’agriculture et
huppée de son « ami », l’autre intermédiaire, l’alimentation (FAO). « Kaboré s’est engagé à
qu’il protège et favorise, fermant les yeux sur soutenir le candidat chinois, avant de se ravi-
les pratiques obscures de ce dernier. Se profile ser et de donner instruction de voter pour la
ainsi l’autre visage d’un président présenté candidate française, à la demande de Paris »,
par ses partenaires occidentaux comme une assure une source burkinabée. Le 23 juin, à
icône de la démocratie. Ses fréquentations ina- Rome, la candidate de la France et de l’Union
vouables sont un sujet tabou. européenne a pourtant dû s’incliner, avec
D’autres changements inquiètent la société 71 votes contre 108 pour le candidat chinois.
civile, qui s’est battue pour la démocratie Une fois rétablies ses relations avec le
contre le régime de Blaise Compaoré, puis Burkina, l’un des gestes forts de la Chine a été
contre les auteurs de la tentative de coup d’Etat de mettre la main à la poche pour le G5 Sahel,
de septembre 2015. Il y a ainsi ces nombreuses en allouant, début 2019, 40 millions d’euros à
caméras de vidéosurveillance ultrasophisti- cette force conjointe formée par le Mali, la
quées qui parsèment désormais le centre-ville Mauritanie, le Niger, le Tchad et le Burkina
de la capitale, après le traumatisme causé par Faso pour lutter contre le djihadisme. Taïwan,
les attaques djihadistes qui avaient visé simul- contrarié, soupçonne Paris d’avoir donné son
tanément, le 2 mars 2018, l’état-major général accord, sinon d’avoir fait preuve d’indulgence
des armées et l’ambassade de France. Leur ins- concernant ce changement d’allié diplomati-
tallation est la conséquence d’un accord passé que au Burkina. « On sentait la France réticente
avec Huawei, lors de la visite d’Etat du prési- à notre égard, alors que nous étions très soute-
dent Kaboré à Pékin, visant à mettre en place « LA CHINE nus sur place par le Japon et les Etats-Unis », ex-
une safe city (« ville sûre »). D’autres ont déjà plique une source diplomatique taïwanaise,
été installées dans une quarantaine de pays : N’A PAS LA MÊME anciennement installée à Ouagadougou.
Angola, Pakistan, Venezuela, Russie… Et aussi
à Valenciennes, en France. La simple évocation
CONCEPTION Après la réunion du G5 Sahel, en fé-
vrier 2018, à Bruxelles, Alpha Barry avait évo-
de ces caméras met dans l’embarras le pouvoir QUE NOUS qué le malaise autour de la table ronde des
burkinabé, qui préfère parler de « smart Bur- pays donateurs : « Le délégué chinois a été
kina ». C’est plus chic et cela permet de faire DE LA DÉMOCRATIE clair : pas de financement pour le G5 Sahel, à
croire à un début de projet de « ville intelli- cause du Burkina Faso. Cette situation était in-
gente » ultraconnectée, voire futuriste.
ET CHERCHE DÉJÀ confortable, pour nous et pour nos voisins. »
« Huawei nous a accordé un prêt conces- À INFLUER SUR Selon les mots d’un conseiller de M. Kaboré,
sionnel d’environ 82 millions de dollars pour « le G5 est une création de la France, qui n’a pas
ce projet qui est en phase de test. L’idée, c’est NOS LIBERTÉS ET les moyens de le financer. Donc les Chinois
de tirer profit de la fibre optique de Huawei et sont les bienvenus ». Puis Taipei a cédé sa place
de la relier aux caméras, pour mieux sécuriser
SUR NOTRE ESPACE à Pékin… En 2019, le Burkina Faso, de plus en
la ville », précise Alpha Barry. Ce dernier a POLITIQUE » plus ciblé par des attaques, assure la prési-
toutefois exigé, fin 2018, le retrait d’une ca- dence du G5 Sahel, dont la force de 5 000
méra discrètement installée face au siège de MOUSBILA SANKARA hommes peine à contenir la menace djiha-
son ministère et de la résidence de l’ambas- militant, ancien camarade diste. « Le rôle que joue le G5 Sahel s’intensifie.
sadeur de France, qui lui avait fait part de de Thomas Sankara L’aide de la communauté internationale a
son étonnement. La surveillance de ces sites augmenté, et notre soutien va aussi augmen-
stratégiques a de quoi intriguer. « Les camé- ter », promet désormais le diplomate Xu Fei.
ras, c’est pour lutter contre la criminalité, ba-
laie froidement Ousseini Compaoré, minis- SOIRÉES EN COL MAO
tre de la sécurité. Je peux vous assurer que Tandis que le pouvoir burkinabé découvre
nous respectons les libertés individuelles. » les vertus du multilatéralisme, sa défiance
Or, pour l’instant, aucune disposition juridi- mal dissimulée à l’égard de l’ancienne puis-
que n’accompagne ce dispositif opaque sur le- sance coloniale s’exprime plus vertement,
quel nul n’a communiqué. Ce qui laisse crain- notamment en matière économique. C’est
d’accompagner la difficile transition, restant les deux Chines en Afrique : après l’hôpital de dre une exportation par la Chine de sa gestion ainsi qu’en 2018, dans le dos de la France, qui
à l’écoute de tous les protagonistes. La vic- l’Amitié de Koudougou, l’hôpital universi- des foules et de son modèle de contrôle politi- paraît l’agacer, le ministre des transports a
toire aux élections démocratiques de 2015 de taire de Tengandogo, construit en 2010, était que, dont semble s’accommoder le pouvoir pris langue avec des entreprises publiques
Roch Marc Christian Kaboré apparaissait devenu la réalisation la plus emblématique burkinabé. « La Chine n’a pas la même concep- chinoises désireuses de rafler à un consor-
d’ailleurs comme « une bonne nouvelle pour de Taïwan au Burkina. « En deux ans, tout tion que nous de la démocratie et cherche déjà tium français le marché de la construction
Taïwan », écrivait Jean-Pierre Cabestan dans fonctionnait », se félicite un interlocuteur à influer sur nos libertés et sur notre espace po- du futur aéroport international de Donsin,
la revue South African Journal of International taïwanais. Quant au nouvel hôpital chinois, le litique », déplore le vieux militant Mousbila en périphérie de Ouagadougou. « Les Chinois
Affairs, en 2017. Le candidat perdant, Zéphirin chantier n’a toujours pas démarré, en raison Sankara, qui fut emprisonné quatre ans par le ont de l’intérêt pour tout, et nous sommes
Diabré, n’était-il pas le poulain de Pékin – qui d’une polémique sur le choix du site, dans la régime Compaoré. « La vision et la méthode chi- saturés de propositions, mais on ne veut pas
aurait même financé sa campagne, ce qu’il forêt classée de Kua. noises en matière de droits de l’homme me sem- se précipiter », nuance Stéphane Ouédraogo,
dément – ? « Triste ironie, pressentait le sino- A Ouagadougou, le mariage avec la Chine blent dangereuses et contraires aux aspirations conseiller économique du président Kaboré.
logue, les risques d’une rupture diplomatique est suivi d’une invasion de soft power bon d’un peuple qui a lutté pour ses droits », ajoute Parmi les projets prioritaires figurent l’auto-
sont plus élevés à présent que [le Burkina Faso marché. Dans les journaux, les articles de pro- cet ancien camarade de Thomas Sankara, route reliant Ouagadougou à Abidjan, via
et Taïwan] partagent des valeurs démocrati- pagande livrés clés en main par Pékin vantent président assassiné le 15 octobre 1987. Bobo Dioulasso, au coût approximatif d’un
ques communes qu’à l’époque de Compaoré – sa « superpuissance », et des rubriques spécifi- C’est aussi l’avis de Zéphirin Diabré, diri- milliard de dollars, la ligne de chemin de fer
quand le [pays] évoluait sous un régime semi- ques, telles que « Allo Pékin, ici Ouaga » ou geant de l’opposition et ami déçu de la entre la capitale burkinabée et le port ghanéen
autoritaire et personnel. » « Les échos de la Chine », fleurissent. La chaîne Chine. Cet ancien artisan du rapprochement de Tema, ainsi que celle reliant Kaya à la mine
L’assistance taïwanaise est reconduite selon de télévision publique programme des docu- avec Pékin ne supporte pas de voir un parti de manganèse de Tambao, située dans une
le système de commission mixte bisannuelle, mentaires mal traduits à la gloire de la Chine. unique, le Parti communiste chinois (PCC), zone sous contrôle de groupes armés, mais
qui budgétise 47 millions de dollars pour 2016- Pékin affiche le mythe de sa grandeur mise au former, soutenir et structurer le parti prési- convoitée par des opérateurs chinois – qui
2018. Le ministre des affaires étrangères, service d’un pays « frère » revenu dans le droit dentiel burkinabé, le Mouvement du peuple lorgnent aussi les gisements d’or, la première
Alpha Barry, réclame 23 millions de dollars chemin. Les grandes artères de la capitale pour le progrès (MPP), à l’approche de l’élec- source de revenus du pays. En juin, l’agence de
supplémentaires, qui lui sont refusés. Taïwan, sont panachées de panneaux exhibant les vi- tion présidentielle d’octobre 2020. « C’est un presse Bloomberg évoquait ainsi l’éventualité
explique l’un de ses diplomates, tient à ce que sages radieux de Xi Jinping et de Roch Marc problème qu’une puissance étrangère s’im- d’un rachat, par la société aurifère China Na-
la procédure soit respectée. En juin 2017, Taipei Christian Kaboré, qui effectue sa première misce dans le jeu politique et ne traite qu’avec tional Gold, d’une partie ou de la totalité des
offre cependant un cadeau qui fait grande im- visite d’Etat à Pékin le 30 août 2018. le pouvoir en place, dit-il. Cela risque de peser parts de la société canadienne Iamgold, qui
pression à Ouagadougou : deux hélicoptères sur la démocratie burkinabée et de fausser le exploite la plus grande mine d’or du Burkina
de manœuvre Huey UH-1H d’occasion, sous li- LES INFRÉQUENTABLES AMIS DU PRÉSIDENT jeu politique. » Faso. « Tous les grands projets devraient dé-
cence américaine. C’est un événement. Le chef Aucun de ses prédécesseurs ne s’y était De son côté, Pékin se défend de toute ingé- marrer en 2020 », dit un conseiller stratégique
d’état-major de l’armée de terre taïwanaise a rendu depuis vingt-huit ans. Lors de son dis- rence. « C’est normal que les partis au pouvoir du président. Soit après la réélection supposée
fait le voyage ; il est accueilli par le président cours d’inauguration au FCSA, Xi Jinping lui coopèrent. On partage notre expérience avec le de Roch Marc Christian Kaboré.
Kaboré. Un diplomate de l’ambassade améri- rend hommage sous les applaudissements. MPP, c’est du gagnant-gagnant », explique Xu En attendant, l’ambassade de Chine a convié
caine assiste à la cérémonie. Les Etats-Unis re- Le président burkinabé a droit à tous les hon- Fei, conseiller politique à l’ambassade de le gotha de « Ouaga » à célébrer le premier
fuseront toutefois de délivrer les autorisa- neurs. Sa délégation est reçue en grande Chine au Burkina Faso, une enceinte qui ren- anniversaire du rétablissement des relations
tions nécessaires pour l’armement de ces ap- pompe dans les tours pékinoises du centre ferme une dizaine de villas, dans le quartier diplomatiques. Le 26 mai, dans les salons de
pareils qu’avaient demandées les autorités de recherche et développement de Huawei cossu de Ouaga 2000, en face de la résidence l’Hôtel Laico, construit par la Libye de
burkinabées à Taïwan. et du conglomérat militaro-industriel Poly de Nasser Basma. Et d’ajouter : « On a aussi des Mouammar Kadhafi, des conseillers du pré-
Pourtant, fin 2017-début 2018, les Taïwanais Group. De l’armement supplémentaire (fu- échanges avec d’autres partis politiques, bien sident Kaboré avaient revêtu pour l’occasion
perçoivent un flottement chez leurs interlo- sils d’assaut et chars de combat) pour la lutte sûr. Avec le renforcement de la coopération leurs plus beaux costumes à col Mao. Alpha
cuteurs : « Six mois avant la nouvelle commis- contre le djihadisme est évoqué, ainsi que du sino-burkinabée, ces échanges vont également Barry y a rendu un hommage appuyé à
sion mixte, l’ambassadeur a voulu savoir si le matériel de déminage pour la police, qui ne se renforcer dans l’avenir. » Ce que dément Pékin. Toujours discret, l’influent commer-
pays avait un projet important à nous soumet- compte pourtant pas de démineurs. l’opposition. Un intermédiaire entre la Chine çant Karim Démé savourait sa victoire. Tout
tre. Les Burkinabés sont restés vagues. Ils ont Le président Kaboré impose sur des contrats et le Burkina Faso livre une autre analyse : « Le comme l’ex-premier ministre Paul Kaba
évoqué le projet d’un centre hospitalier univer- d’armement deux de ses « amis » comme in- but de Pékin, c’est d’investir dans la campagne Thiéba, il a décliné le poste d’ambassadeur
sitaire (CHU) près de Bobo Dioulasso, mais termédiaires avec Poly Group. Qu’importe et de contribuer à la réélection de Roch Marc du Burkina Faso à Pékin. Mais il a accepté,
tout restait à préparer », raconte un diplomate leur réputation douteuse et leurs méthodes Christian Kaboré, en échange de la signature avec Nasser Basma, autre artisan de cette
anciennement chargé de l’Afrique à Taïwan. n’excluant pas l’intimidation. L’un d’eux, le de contrats pour des grands projets. » Parmi les spectaculaire opération diplomatique, de
Cet hôpital va en fait devenir le projet-phare franco-italien « Bob » Alzon, pense même caciques du MPP, le parti-Etat autoritaire recevoir le Prix de l’amitié sino-burkinabée.
de Pékin. Alors que Taïwan prévoit un prêt, la impressionner en se présentant comme un chinois est devenu un modèle à adapter aux Officialisant ainsi leur rôle déterminant dans
Chine va accepter de le financer sous la forme ancien mercenaire proche du Français dé- réalités locales pour se maintenir au pouvoir. ces retrouvailles entre la seconde puissance
d’un don de 91 millions d’euros. Une revan- funt Bob Denard. La nouvelle relation Chine- Pour Pékin, ces investissements, modestes à économique mondiale et le quatorzième
che dans la « diplomatie des hôpitaux » entre Burkina Faso est une opportunité inespérée l’échelle de son empire, lui permettent de pays le plus pauvre de la planète. p
18 | géopolitique 0123
DIMANCHE 15 - LUNDI 16 SEPTEMBRE 2019

L’Afrique, un continent dans la toile de Pékin


Sécurité, diplomatie, économie… la Chine met tout en œuvre pour étendre son influence

Pékin est, depuis 2009,


le premier partenaire
commercial du continent
CHINE
Alger africain rs
d olla
Rabat TUNISIE de
ds
l liar
mi
99
Le Caire lars
MAROC do l
de
rds
ALGÉRIE LIBYE illia
,6 m
Sahara ÉGYPTE 104
occidental 3 290

MAURITANIE
Nouakchott MALI ÉRYTHRÉE
NIGER
CAP-VERT
SÉNÉGAL TCHAD Khartoum
Dakar BURKINA Asmara
FASO SOUDAN
Bamako 11 412
Kano ÉTHIOPIE DJIBOUTI
GUINÉE- GUINÉE TOGO Kaduna
NIGERIA Djibouti
BISSAU BÉNIN
Conakry CÔTE GHANA 4 242 Addis-Abeba
Abuja
D'IVOIRE SOUDAN
SIERRA CAMEROUN RÉPUBLIQUE
LEONE DU SUD
Calabar 5 224 CENTRAFRICAINE
Juba
LIBERIA Accra Yaoundé
Abidjan SOMALIE
GUINÉE ÉQ. OUGANDA KENYA
GABON Kisangani 9 258
La pénétration chinoise en Afrique... Kampala
RÉPUBLIQUE Kigali
SAO TOMÉ- DU CONGO RÉPUBLIQUE RWANDA Nairobi SEYCHELLES
Montant des prêts chinois octroyés pour financer ET-PRINCIPE 5 438 BURUNDI
DÉMOCRATIQUE Bujumbura
XX des projets d’infrastructure clés en main, DU CONGO
en millions de dollars, entre 2010 et 2017 Kigoma Dar es-Salaam
Principaux projets développés avec participation chinoise
(réalisé/en construction) Luanda TANZANIE
6 084
Luau COMORES
Centrale électrique Centrale à énergie ZAMBIE
conventionnelle renouvelable Lobito 4
MALAWI
Port Base militaire
ANGOLA MOZAMBIQUE
Ligne ferroviaire Oléoduc/gazoduc 37 704 Lusaka
Harare
Fibre optique Installation d’infrastructure
Internet dans le pays NAMIBIE
Autres projets ZIMBABWE
MADAGASCAR MAURICE
Zone économique spéciale fondée par le ministère du BOTSWANA
commerce chinois, où opèrent des entreprises d’Etat IE
Investissement ou participation chinoise dans le secteur minier OM
ON

Maputo
Autre projet avec participation chinoise (bâtiments gouvernementaux,
ÉC

ESWATINI (SWAZILAND)
AFRIQUE ALGÉRIE
sièges d’organisations internationales etc.)
DU SUD LESOTHO 61 491
3 557
... étape stratégique des « nouvelles routes de la soie »
Route de la soie maritime, projet lancé par Pékin en 2013 NIGERIA ÉTHIOPIE
Pays ayant signé des accords avec Pékin dans le cadre 10 193 11 412
des « nouvelles routes de la soie »
Echanges commerciaux, en millions de dollars en 2018
ANGOLA
Exportation Chine-Afrique Importation Chine-Afrique 25 567 ZAMBIE
8 780

WE
IE PO
AT Le Caire
T
M

OF
LO

«S
DIP

BURKINA
TÉ Plus de 200 000 ressortissants chinois
RI
FASO SOUDAN travaillent actuellement en Afrique : des salariés
2018 DU SUD
CU

Sahara de compagnies chinoises opérant sur


2011 LIBYE

occidental Lagos le continent et des travailleurs détachés auprès


GAMBIE Nairobi
2013 de compagnies africaines.
Darfour DJIBOUTI Travailleurs chinois présents dans le pays
SAO TOMÉ- MALI (fin 2017)
ET-PRINCIPE
2016 SOUDAN
DU SUD
Johannesburg
RDC
ESWATINI
(SWAZILAND)

Depuis l’ouverture du premier Institut Confucius, à Nairobi,


en 2005, cinquante-trois autres ont vu le jour en Afrique,
Depuis 1949, Pékin promeut la politique de la « Chine
pour diffuser la langue et la culture chinoises.
unique », refusant toute relation diplomatique ou
Le développement se poursuit aussi sur le front des médias,
commerciale avec les pays qui reconnaissent
avec des programmes de formation de professionnels
la souveraineté de Taïwan. En 2017, la Chine a choisi l’Afrique pour ouvrir sa première africains en Chine. Infographie Le Monde :
Pays ayant reconnu la Chine de Pékin... base militaire à l’étranger. Plus de 2 000 casques bleus Francesca Fattori et Riccardo Pravettoni
Institut Confucius
... avant 1971, date d’entrée du pays aux Nations chinois sont déployés sur le continent. Des compagnies
Carte réalisée avec l'aide de Xavier Auregan, maître
unies, provoquant le départ de Taïwan de sécurité privées sont aussi chargées de la protection Principaux pays où est implanté StarTime, groupe privé de conférences à l'Université catholique de Lille
des intérêts et ressortissants chinois. chinois, principal opérateur de télévision numérique
... après 1971 en Afrique subsaharienne, lancé en 2007 au Rwanda Sources : Xavier Auregan, CASSINI, « Chine-Afrique :
Base militaire chinoise ambivalences, présence et activité », Diploweb ; site et
Derniers pays à avoir basculé dans le camp chinois Siège et bureaux de CGTN Africa, filiale africaine publications de Thierry Pairault, séminaire « Présences
Pays où la Chine exporte ses armes
Dernier pays resté dans le camp taïwanais de la télévision d’Etat chinoise, ouverts depuis 2012 chinoises en Afrique » (EHESS) ; Merics, Mercator
Contingent chinois dans le cadre des missions Institute for China Studies ; Johns Hopkins University,
de maintien de la paix de l’ONU SAIS China-Africa Research Initiative ; Nations unies ;
Council on Foreign Relations ; IFRI ; McKinsey ;
Pays où sont présentes des compagnies Wang Linggui, China-Africa Cooperation under the Belt
de sécurité privées chinoises and Road Initiative ; Policy Center for the New South ;
Business Insider, Financial Times,
Evacuation de ressortissants chinois par Pékin Jeune Afrique, Bloomberg, Le Monde
0123
DIMANCHE 15 - LUNDI 16 SEPTEMBRE 2019 géopolitique | 19

Jean-Jacques
Gabas
«Le vote des Etats
africains pour
la Chine à la FAO
est un signal
adressé à la
communauté
internationale» « Ancient Archive Specimen-
Relic » et « Ancient Archive
Specimen-Rearrangement »
(2019), de Ni Youyu. Deux
œuvres de l’exposition « The

Selon l’économiste, le durcissement du régime de Pékin, Last Sunset », qui présente


actuellement plusieurs séries

qui a pris, en juin, la tête de l’Organisation des Nations unies de l’artiste à la galerie Perrotin
de Shanghaï.

pour l’alimentation et l’agriculture, est risqué pour l’Afrique Ni Youyu est né au Jiangxi, en
Chine, en 1984. Diplômé
en 2007 de l’Académie des

J
beaux-arts et spécialisé en
peinture traditionnelle
ean-Jacques Gabas est chercheur au ainsi que d’Interpol de 2016 à 2018. Pékin Afrique – les prix seront perturbés et les den- chinoise, il vit et travaille L’objectif visé – et c’est peut-être la question
Centre de coopération internationale cherche aussi à développer son soft power en rées raréfiées, avec un impact sur son bilan comme plasticien et curateur qui se pose pour l’avenir – est l’intensifica-
en recherche agronomique pour le Afrique avec une rhétorique de « coopération céréalier interne. Elle cherche donc aussi à à Shanghaï. Il expose tion de la production avec des semences sé-
développement (Cirad), maître de différente » sur le thème : « Nous, on fait de la stabiliser la production alimentaire du conti- régulièrement en Chine, aux lectionnées en Chine, des insecticides, des
conférences à Sciences Po Paris et pré- coopération Sud-Sud, sans condition, en tant nent. Les produits agricoles qu’elle importe Etats-Unis et en Europe. Il pesticides, des engrais et du matériel agricole
sident d’honneur du Groupement que pays en développement qui s’est montré depuis l’Afrique sont l’hévéa, le manioc pour appartient à une génération chinois, grâce à l’intermédiaire d’une entre-
pour l’étude de la mondialisation et capable de sortir de la pauvreté. » les emballages agroalimentaires et, selon les de jeunes artistes chinois prise chinoise présente dans le pays. Cette
du développement (Gemdev). Il a enquêté années, l’arachide, le coton et le bois bruts. résolus à s’engager pour la stratégie, toujours en place, consiste aussi à
sur les politiques agricoles de la Chine en Les Etats africains sont-ils sensibles Des vignobles en Afrique du Sud sont aussi protection de leur patrimoine. faciliter l’implantation d’autres entreprises
Afrique et visité les fermes expérimentales à cette rhétorique ? rachetés pour une exportation vers la Chine. Dans son travail, et pour sa chinoises qui pourront alors trouver des
chinoises sur ce continent. Par leur vote en faveur de la Chine, beau- Tout cela représente cependant des volu- série « Ancient Archive marchés pour leurs intrants agricoles.
coup ont adressé un signal à la communauté mes assez faibles, en tout cas bien inférieurs Specimen », l’artiste Pékin a cependant réalisé que cela ne fonc-
Le Chinois Qu Dongyu a été élu, en juin, internationale, sanctionnant ainsi l’histoire aux exportations africaines de produits agri- rassemble des gravures tionnait pas très bien. Car si vous produisez
à la tête de l’Organisation des Nations de leurs relations avec les pays de l’OCDE coles vers l’Europe ou à celles de produits mi- anciennes qu’il colore, 8 tonnes de riz à l’hectare sur une zone d’expé-
unies pour l’alimentation et l’agriculture [Organisation de coopération et de déve- niers ou pétroliers vers la Chine. Quant aux découpe et colle sur des rimentation, encore faut-il que ce résultat soit
(FAO). Quels moyens la Chine a-t-elle loppement économiques], qu’ils estiment exportations de produits animaliers, tels que toiles. Il les peint ensuite en reproductible auprès des paysans. Or il n’est
déployés pour obtenir ce poste ? asymétriques. la peau des ânes du Kenya ou de Tanzanie, les combinant divers matériaux : pas aisé de transmettre le savoir-faire, de le
La Chine a usé de toute son influence en De fait, les financements de l’agriculture écailles de pangolin, les défenses d’éléphant, acrylique, peinture à l’huile, vulgariser, sans compter les contraintes pro-
promettant l’annulation de dettes, le paie- par l’OCDE ont en fait été très faibles au avant que ce commerce ne soit interdit, les laque, pastels… L’ensemble pres à chaque exploitation. Les experts chi-
ment de contributions d’Etats au budget de cours des trente dernières années. Ils n’ont informations manquent. A ce jour, il faut re- du processus apparaît alors nois ne parlent souvent que le chinois. Nous
la FAO, etc. La Chine serait même allée jusqu’à cessé de diminuer, jusqu’à la crise alimen- lativiser : les entreprises chinoises sont là, comme une installation avons mené plusieurs évaluations de ces mo-
vérifier les votes des Etats en sa faveur. Ce- taire de 2008. Ce n’était pas l’agriculture qui profitant d’opportunités de marchés et d’in- virtuelle plate. dèles avec des collègues d’université en Chine
pendant, s’il est vrai que, depuis 2018, ses ca- était au cœur des politiques de coopération, vestissements, mais sans stratégie affichée COURTESY NI YOUYU AND PERROTIN et les résultats étaient plutôt mitigés. Les mi-
dres sont arrivés à la FAO en grand nombre, mais les programmes d’ajustement structu- de « nourrir la Chine ». nistères du commerce et de l’agriculture chi-
celui-ci reste faible au regard de la puissance rel, puis la lutte contre la pauvreté, puis la nois ont paru réceptifs à ces critiques et réflé-
chinoise et si on le compare à la présence question du développement durable, etc. Le L’accaparement de terres agricoles par la chissaient à des changements. Or, depuis 2017,
d’autres pays. financement de l’agriculture, par les pays de Chine est-il une réalité ? les experts occidentaux n’arrivent plus à tra-
l’OCDE comme par les Etats africains, ne Concernant les acquisitions foncières chi- vailler avec eux ! Aujourd’hui, j’ignore donc si
Que penser des discours du nouveau chef croît que très lentement depuis le début de noises, les statistiques fiables indiquent que cette stratégie va se poursuivre. L’évolution de
de la FAO au sujet de l’Afrique ? la décennie 2010. la Chine est loin d’être le premier investis- la politique intérieure chinoise, avec un Parti
A ce stade, il est difficile de se faire une idée Quand vous discutez de la stratégie chi- seur : elle est au 8e ou au 9e rang. Qu’il s’agisse communiste chinois de plus en plus fort, n’est
sur ses orientations. Il est question de favori- noise avec les ministères de l’agriculture en de terres agricoles, de mines, de forêts ou de pas sans risque. Pékin peut s’enfermer dans
ser le secteur agroalimentaire, le secteur Afrique, ils disent : « Arrêtez avec vos conseils production d’hévéa, les plus gros investis- une stratégie de soutien de ses entreprises en
privé et la commercialisation des produits à et vos craintes. Qu’avez-vous financé depuis seurs restent les pays de l’OCDE (Etats-Unis, Afrique, avec un processus d’intensification
l’international, avec l’exemple cité du géant trente ans ? Bien peu, eu égard aux besoins. » Royaume-Uni, France), les nationaux ou de la production dangereux.
chinois de la vente sur Internet Alibaba. Mais Ils n’ont pas complètement tort. Cela a encore des Etats du Golfe comme l’Arabie
rien de très précis. poussé les responsables africains à diversi- saoudite. On constate aussi que, lorsque les Quel en est le danger ?
fier leurs sources de financement, ce qui en Chinois achètent des terres et que cela provo- En 2019, nombre de travaux sur le dévelop-
Quel est l’objectif poursuivi par Pékin soi est plutôt une opportunité. Nul ne que un conflit foncier ou une opposition de pement de l’agriculture et la ruralité en Afri-
en prenant la tête de la FAO ? possède à lui seul la solution et les ressour- la population, ils se retirent ou changent la que insistent sur l’arrivée massive, d’ici vingt
La Chine, deuxième économie mondiale, ces financières pour régler les questions de nature de leur exploitation. Au Bénin, ils ans, de jeunes sur le marché du travail. Ce
suit la logique de n’importe quelle grande sécurité alimentaire. avaient ainsi envisagé d’acquérir 1 000 ou défi ne peut être réglé en termes d’intensifi-
puissance : étendre ses zones d’influence et Reste que les Etats africains ne sont pas 2 000 hectares pour cultiver du manioc ; ils cation de la production, d’agrobusiness. Au
participer au multilatéralisme. La France a clairs sur ce qu’ils veulent comme politique se sont aperçus que ce projet posait des pro- contraire, il faut créer des emplois en zones
parfois brigué la direction générale de agricole et alimentaire : agroécologie, agro- blèmes et ont alors mis en place un système rurales et privilégier les thématiques d’agro-
l’Unesco ou la tête du Fonds monétaire inter- business, agriculture familiale, pastoralisme, contractuel avec les paysans. Les Chinois écologie. Or, la Chine, malgré ses discours, ne
national ; les Etats-Unis estiment que la élevage intensif… C’est l’anarchie. accapareurs de terres, c’est un mythe. collabore avec aucun bailleur de fonds tradi-
Banque mondiale doit être dirigée par un tionnel. Que fera-t-elle à la FAO, qui est un
Américain. La Chine, elle, a pris la tête de l’Or- La Chine compte-t-elle développer ses im- Quelle est la politique de la Chine lieu de production de savoir et de référentiels
ganisation pour le développement industriel, portations de produits agricoles ? en Afrique ? et qui joue sur place un rôle important ? C’est
de l’Union internationale des télécommuni- Non. Depuis le début des années 2000, Depuis le début des années 2000, la base l’incertitude. A la suite de mes observations
cations, de l’Organisation de l’aviation civile Pékin est certes le premier partenaire com- de la stratégie chinoise en Afrique repose des acteurs sur le terrain, je suis inquiet.
internationale, au sein des Nations unies, mercial de l’Afrique au sud du Sahara, mais la sur la réalisation de centres de démonstra- Il se peut que Qu Dongyu soit plus enclin à
part de l’agriculture dans les exportations tion agricole, censés transférer des techno- suivre les ordres de Pékin qu’à construire du
africaines vers la Chine ne représente quant logies et du savoir-faire adaptés, selon les multilatéralisme. Et là, il y a un risque. Le
à elle que 2 à 3 % du volume des échanges – Chinois, aux besoins de l’Afrique. On en nombre de Chinois va augmenter au sein de
presque rien. Ses investissements dans les compte à peu près un par pays. Ils sont en la FAO et des délégations nationales dans les
périmètres rizicoles ou sucriers sont desti- général petits, de 8 à 10 hectares, certains pays africains. Ils pourront faire avancer leurs
nés aux marchés régionaux africains. sont plus grands, comme en Côte d’Ivoire ou idées. Il ne faut pas sous-estimer ces postes,
La Chine compte par ailleurs 1,4 milliard de au Mozambique. Entre 15 et 20 techniciens ni les surestimer. Il y aura aussi des contre-
bouches à nourrir, ce qui la rend très dépen- chinois y sont essentiellement chargés de forces. Il faut donc espérer que les Chinois
dante de ses importations alimentaires. Elle mettre au point des variétés rizicoles irri- jouent le multilatéralisme. L’Afrique aura
sait qu’en cas de crise économique mon- guées et du maraîchage. A l’exception des alors une chance. p
diale – notamment une crise alimentaire en chauffeurs, le personnel est chinois. propos recueillis par brice pedroletti
20 |
CULTURE
0123
DIMANCHE 15 - LUNDI 16 SEPTEMBRE 2019

« La Traviata »,
une (émot)icône
à l’Opéra Garnier
Simon Stone livre une version 2.0
enthousiasmante du chef-d’œuvre
verdien. La soprano Pretty Yende
y triomphe dans le rôle-titre

Pretty Yende a été acclamée


pour son interprétation
de Violetta. CHARLES DUPRAT

SCÈNE la jeune femme rejoindra Paris et Seul être qui vaille dans ce
La récidive de pour que la jeune femme prenne intensité, mais aussi autorité,

Q
sa copine Flora après avoir rompu monde factice où battent les vraiment ses marques – une noblesse et émotion pour le Ger-
uoi, encore une Tra- avec Alfredo. De même, la ronde cœurs d’émojis rouges : Alfredo, son cancer est ouverture à l’amour nocturne (E mont de Ludovic Tézier, désor-
viata ? La question de photos qui accompagne l’ou- dont l’amour s’avérera pourtant strano !) dans les poubelles de la mais passé dans l’histoire du rôle.
agitait les méloma- verture, passant d’une liesse fê- monnayable au même titre que la
annoncée par boîte de nuit, poursuivie avec A la tête de la phalange sympho-
nes, agacés. L’Opéra tarde à des clichés plus sombres maladie avec laquelle la jeune courriel, tandis l’aube de l’espoir (Ah ! fors’è lui) de- nique de l’Opéra de Paris, le maes-
de Paris ne s’était-il où le sourire de façade a disparu, femme fait le buzz. Ce monde de- vant la statue de Jeanne d’Arc place tro Michele Mariotti offre une
pas déjà aventuré à présenter, en à s’avère-t-elle plus envahissante, venu inhumain, les amants tente-
que les pop-up des Pyramides, à Paris, avant le passionnante version, très riche-
peine plus de deux décennies, alors que la malheureuse agonise ront de le fuir, néoruraux que Si- d’une mutuelle feint renoncement du jour ment contrastée. Le drame est
trois versions du chef-d’œuvre en revivant le film de son passé. mon Stone croque non sans hu- qu’exalte l’appel à la jouissance, dans la fosse, si incroyablement
verdien : Jonathan Miller (1997), mour : l’Alfredo de Benjamin
la harcèlent humoristiquement stigmatisé prise à partie que l’orchestre sem-
Christoph Marthaler (2007) et Un monde dématérialisé Bernheim vendangeant, pieds par la commande d’un kebab. ble une foule de followers lançant
Benoît Jacquot (2014) ? Mais la ré- Car la Traviata gagne sa vie en nus, son « De’miei bollenti spi- messages, commentaires et émo-
ponse de Simon Stone, qui signe monnayant ses charmes numéri- riti » dans une cuve en bois, la Vio- Comme si l’argent était l’arme de D’une sincérité absolue ticônes, sans oublier quelques sel-
des débuts percutants au Palais ques, dont témoigne le foisonne- letta de Pretty Yende, en bottes de destruction ultime. Mais Pretty Yende a littéralement fies bienvenus, comme ces te-
Garnier, clôt le débat. Au point ment d’images qui s’affichent sur caoutchouc, s’essayant à traire Costumes, lumières et vidéos explosé. La voix est belle, fruitée, nues de cor sorties de l’ombre
que l’on se demande pourquoi le mur unique d’une tournette une vache. magnifient la direction d’acteurs lumineuse, la ligne pleine et inci- pour mieux éclairer le mystère de
personne n’avait encore pensé à (malheureusement bruyante) au La raison morale ne pouvant de Simon Stone. Ces derniers sont, sive, d’une expressivité qui en- l’amour. p
cette Violetta 2.0, « it-girl » et jet- centre de la scène. Les lieux, fêtes évidemment plus être invoquée, sur le plateau, exceptionnels. Sor- thousiasme et émeut. A 34 ans, la marie-aude roux
setteuse, un temps égérie de l’in- nocturnes et nuits blanches s’en- c’est au nom d’un mariage prin- tie des limbes qui l’ont progressi- cantatrice livre une Traviata ado-
dustrie du luxe avant de sombrer chaîneront dans un zapping, hâti- cier de sa fille avec un héritier vement absorbée au centre d’un lescente, d’une sincérité absolue, La Traviata, de Giuseppe Verdi.
dans l’anonymat, parfaitement vement feuilletés. Au-delà des no- saoudien soucieux du scandale cube enfumé – à moins que ce ne jusque dans le poignant et subtil Mise en scène Simon Stone.
en phase avec notre XXIe siècle. tifications de réseaux sociaux qui que le père d’Alfredo demandera à soit précisément l’image d’une « Addio del passato », adieu à Avec Pretty Yende, Benjamin
Certes, certains procédés peu- peuvent prêter à sourire, la cruelle Violetta de sacrifier son amour, crémation virtuelle –, Pretty l’amour et à la jeunesse chanté Bernheim, Ludovic Tézier.
vent apparaître un brin systéma- dématérialisation qui nous en- trahison que le jeune homme dé- Yende est revenue au proscenium sur le souffle. A ses côtés, l’Alfredo Orchestre et chœurs de l’Opéra de
tiques : si les SMS entre Alfredo et toure est palpable : l’impécunio- couvrira sur Instagram. A ce jeu dans sa chemise d’hôpital bleue. superlatif de Benjamin Bernheim Paris, direction Michele Mariotti.
Violetta dans le premier duo sité de la jeune femme que poin- de la contemporanéité, seul l’ar- La soprano sud-africaine s’est lon- campe un amoureux joueur et Jusqu’au 16 octobre au Palais
d’amour (autour de l’« uberbi- tent relevés de compte à décou- gent maintient curieusement ses guement inclinée sous les accla- tendre, ardent et juvénile, dont le Garnier, Paris 8e. De 10 € à 210 €.
sou » échangé contre la voiture vert et relances bancaires (CIC), la droits : gagné grâce à une applica- mations qui saluent à la fois sa re- timbre solaire et chatoyant sait se Retransmission sur Medici TV
commandée au sortir de la boîte récidive de son cancer, annoncée tion de black jack sur tablette, il se marquable prise de rôle et sa parer d’ombres ou de rougeoie- et en direct le 24 septembre
de nuit) apportent à leur rencon- par courriel, tandis que les pop-up matérialisera dans une liasse de beauté rayonnante (on dirait la ments, les aigus de pleine voix à 19 h 30 dans les cinémas UGC,
tre une fraîcheur adolescente, ils d’une mutuelle médicale (Huma- billets rageurs dont Alfredo souf- petite sœur de Naomi Campbell). atteignant une puissance qui CGR et quelques indépendants
s’avèrent superfétatoires lorsque nis !) harcèlent la malheureuse. flettera publiquement la Traviata. Il a certes fallu un premier acte cloue l’auditeur au fauteuil. Egale en France et dans le monde.

Abdulmonam Eassa, de la Syrie aux « gilets jaunes »


A 24 ans, le photographe expose ses images de la Ghouta en guerre au festival de photojournalisme de Perpignan

PHOTO lycée. Mais je me faisais insulter


aux checkpoints par les soldats du
pilonnée par les bombes. Une si-
tuation qui va durer cinq ans, ré-
lieu du repas, car une bombe avait
explosé, et je rentrais couvert de
fuyant l’avancée des forces sy-
riennes : « Je préférais mourir sous
mencer. Je n’ai jamais eu aussi
froid de ma vie. » Enfin, il passe et
perpignan - envoyée spéciale

A
gouvernement, traiter de terro- gulièrement dénoncée par l’ONU. poussière et de sang. Mais c’était les bombes que me faire prendre, gagne la France, où il est accueilli
bdulmonam Eassa avait riste. J’ai fini par rester chez moi. » « Les premiers mois ont été les plus mon choix. » car, en tant que journaliste, j’aurais à la Maison des journalistes – il a
15 ans quand la guerre en Il faut dire que la Ghouta orien- difficiles, raconte Abdulmonam Les journalistes étrangers fini en prison. Et rien n’est pire en obtenu son statut de réfugié en
Syrie, en 2011, a brusque- tale, région fertile et rurale pro- Eassa. Les gens n’étaient pas pré- n’ayant pas accès à la Ghouta, Syrie. » Une bombe, devant lui, tue février.
ment interrompu le cours de sa che de Damas, est depuis long- parés. Nous avons fabriqué du Abdulmonam Eassa contacte une femme qui fuit avec son en- Sa nouvelle vie n’a rien de fa-
vie. Elle l’a fait vieillir d’un seul temps un lieu de résistance face pain avec des céréales pour les l’Agence France-Presse en 2015. fant. Sur son téléphone, il montre cile : il faut apprendre le français,
coup, signant la fin de sa vie ordi- au pouvoir central. La révolution animaux. » « J’ai dû gagner leur confiance, le bambin, blessé. « Là, je n’étais trouver un logement, du travail. Il
naire d’adolescent en même de 2011 y trouve un vif écho, les montrer que je pouvais être un plus photographe, plus journa- a pour lui sa passion, la photogra-
temps que le début d’une autre manifestations se multiplient, « Laisser mes opinions de côté » journaliste objectif, laisser mes liste. Il n’y avait personne, c’était le phie. Et son ami d’enfance
voie, le photojournalisme. Au fes- accueillies par une féroce répres- Pour répondre aux horreurs qu’il opinions de côté. » Sa vie devient chaos. Je l’ai pris dans mes bras, et Sameer, exilé comme lui. Au prin-
tival Visa pour l’image, le lauréat sion. « Je comprenais les gens qui voit chaque jour – le régime lance une étrange routine : « se lever, j’ai foncé jusqu’à l’hôpital. Il a sur- temps, tous deux ont couvert la
du prix Visa d’or humanitaire ex- voulaient plus d’égalité, de jus- des attaques chimiques au gaz trouver de la nourriture, trouver vécu, mais il n’a plus de mère… » crise des « gilets jaunes », un peu
pose ses images saisies presque tice… mais les massacres ont été sarin et au chlore dans la de l’eau, aller à la guerre ». Une pé- Après la chute de la Ghouta, effarés par la violence. « Mon ami
en bas de chez lui : les bombarde- terribles. La femme de mon oncle, Ghouta –, le jeune homme décide riode qui lui a laissé une philoso- Abdulmonam Eassa rejoint Idlib, a entendu un manifestant crier :
ments et les cadavres, mais aussi son frère et sa petite fille ont été de témoigner comme « journa- phie : « Un jour à la fois. Si j’ai à au Nord, où un ami l’accueille. “C’est la guerre !” On s’est regardés,
les jeux d’enfants ou les repas en tués à un checkpoint. Ils allaient liste citoyen » avec d’autres Sy- manger pour aujourd’hui, je peux « J’ai dormi 24 heures non-stop. Et et on s’est dit : Non, ce n’est pas ça
famille dans les ruines. A juste dans leur ferme. » riens, en recensant les morts, en donner le reste, car, demain, qui j’ai été réveillé… par une attaque la guerre. » p
Perpignan, le jeune homme, qui En réponse aux attaques de l’Ar- photographiant les attaques aé- sait si je serai vivant ? » aérienne. C’était trop. J’ai décidé claire guillot
fait plus que ses 24 ans, raconte mée syrienne libre, basée dans la riennes et en diffusant le tout sur L’offensive finale contre la de partir. » Neuf fois de suite, il va
son parcours avec retenue, entre Ghouta, le gouvernement syrien Internet. « J’ai emprunté un appa- Ghouta, début 2018, est un enfer : tenter de traverser la montagne, Festival Visa pour l’image.
deux cigarettes. assiège la région en 2013, enfer- reil, je me suis formé en regardant « Il y a eu trente-deux jours de bom- marchant des heures pour re- Expositions gratuites dans
« Je faisais l’aller-retour, chaque mant près de 400 000 personnes des vidéos, en lisant des livres… » bardements non-stop. A la fin, joindre la Turquie : « Les forces de divers lieux de la ville
week-end, entre ma ville de dans une prison à ciel ouvert, Sa mère, au début, n’est pas du dans la rue, je ne reconnaissais plus sécurité turques nous attra- jusqu’au 15 septembre.
Hamouria et Damas, où j’étais au sans nourriture ni médicaments, tout d’accord. « Je partais au mi- rien. » Il passe de ville en ville, paient, et il fallait tout recom- Visapourlimage.com
0123
DIMANCHE 15 - LUNDI 16 SEPTEMBRE 2019 culture | 21

Dialogue
à quatre voix
avec Anna
Karénine
A travers Tolstoï, Tiago Rodrigues
livre un hommage émouvant à la
littérature et écrit sa propre fiction

THÉÂTRE L’autre est ancré à Anvers, en Bel-

L
gique, aujourd’hui.
a robe est rouge, satinée, On comprendra vite que la
à traîne et à volants. Une femme du couple portugais est
robe d’héroïne du la mère de l’homme du couple
XIXe siècle, romantique belge. Leurs histoires se répon-
et tragique, qui pourrait être celle dent. Dans la Lisbonne d’avant la
de la Traviata, mais serait ici celle « révolution des œillets », elle
de l’Anna Karénine, de Tolstoï. quitte son mari, parce qu’elle est
L’actrice qui la porte, Jolente De tombée amoureuse d’un photo- L’un des deux couples de « The Way She Dies ». FILIPE FERREIRA
Keersmaeker, la laisse largement graphe belge. Pour pouvoir
admirer, avant de sortir de ce cos- parler avec lui, elle apprend le
tume et de se retrouver en petite français en lisant Anna Karénine et Frank Vercruyssen. Des corps son temps, Madame Bovary. Les quittent leur mari ? L’une est une des sentiments humains et à sa
robe noire et godillots d’aujour- dans la langue de Molière. Le éruptifs et électriques comme des mises en abyme sont si nombreu- guerrière d’aujourd’hui, qui peut transmission, qui se joue au ni-
d’hui. C’est le début de The Way livre de Tolstoï est le viatique de fauves pour le couple anversois, ses, si finement superposées, vivre sa vie amoureuse libre- veau le plus intime. p
She Dies, qui, en compagnie de son existence. tout en sensualité aérienne pour qu’il serait vain de défaire entière- ment, sans qu’elle tourne au tra- fabienne darge
Milo Rau à Nanterre, ouvre la Une génération plus tard, on celui de Lisbonne, malgré la désu- ment le délicat feuilletage réalisé gique. Pour l’autre, on devine que
programmation théâtrale du Fes- retrouve son fils, seul dans son nion. Et des voix qui font enten- par Tiago Rodrigues. ce fut sans doute plus compliqué. The Way She Dies,
tival d’automne au Théâtre de la appartement d’Anvers, le livre à dre un bruissement de langues et Qu’essaie-t-on de dire quand on Qu’est-ce qui a changé d’une épo- de Tiago Rodrigues, avec
Bastille, à Paris. la main, essayant de comprendre d’accents. Chacun des deux cou- parle d’un livre ou d’une œuvre que à l’autre, quels sont les ori- le tg STAN. Festival d’automne,
Tout le spectacle que signe ce qui lui arrive. Sa compagne est ples joue dans sa langue, et les d’art à la personne qu’on aime, à peaux d’un autre temps que l’on Théâtre de la Bastille,
l’auteur et metteur en scène por- dans un train qui file à travers la deux jouent en français, alternati- ses enfants ou… à ses lecteurs ? traîne encore avec soi ? 76, rue de la Roquette, Paris 11e.
tugais Tiago Rodrigues en com- Belgique, pour rejoindre un vement. L’amour est un langage Que transmet-on, y compris mal- En emboîtant ainsi des person- Jusqu’au 6 octobre, du mercredi
pagnie de ses amis flamands du autre homme. Et lui est là, le livre commun, le désamour se signe gré soi, à travers le regard, forcé- nages de fiction hantés par au samedi à 20 heures, dimanche
tg STAN est à cette image, en d’in- à la main, se demandant ce que quand on ne comprend plus la ment singulier, porté sur les d’autres personnages de fiction, à 17 heures. De 17 € à 27 €.
cessants et imperceptibles allers- l’histoire de la passion irrépressi- langue de l’autre. œuvres en question ? Sont-elles Tiago Rodrigues livre un hom- En français, néerlandais
retours entre réel et fiction, entre ble et tragique d’Anna Karé- Point n’est besoin à de tels ac- des Bovary ou des Karénine, ces mage émouvant à la littérature, à et portugais surtitrés.
passé et présent, entre le fait de nine pour le jeune comte teurs d’un décor spectaculaire. deux femmes qui trompent et son rôle essentiel de bibliothèque Puis en tournée.
jouer l’histoire d’Anna et de la dé- Vronski lui dit de son histoire fa- Quelques signes bien choisis suf-
jouer, entre désir d’identification miliale. Le rôle que ce petit pavé fisent. A l’image de ce mur peint
et envie folle de vivre sa vie. Tiago de « 490 grammes et 1 021 pages » dans deux tons de bleu, qui ren-
Rodrigues ne signe pas une adap- joue dans sa propre vie. voie à une conversation entre
tation, même lointaine, du ro- époux où se joue le conflit entre la
man-fleuve de Tolstoï. Il pousse L’amour, un langage commun banalité d’une vie de famille en-
encore un peu plus loin la démar- « Les familles heureuses se ressem- gluée dans le quotidien et les rêves
che entreprise avec Antoine et blent toutes ; les familles malheu- fous d’une vie romanesque, quitte
Cléopâtre et Bovary, pour écrire reuses sont malheureuses cha- à en souffrir. A l’image, aussi, de ce
sa propre fiction. cune à leur façon », écrit Tolstoï au double fauteuil en quinconce que
Le processus de décantation est tout début de son livre. La phrase l’on appelle justement une « con-
ici plus subtil, plus détourné, qui court, comme une énigme à ré- versation », seul élément de mobi-
offre l’histoire de personnages soudre, tout au long de ce specta- lier présent sur la scène.
dont la vie est traversée par la cle qui tisse avec une grâce et une Le terme va bien à Tiago
lecture du chef-d’œuvre de l’écri- finesse sans pareilles de multi- Rodrigues et ses camarades : con-
vain russe, et la manière dont le ples variations sur l’amour, la versation entre deux équipes
roman influe sur leur rapport à passion, le couple, la trahison, la théâtrales, entre différentes lan-
l’amour, à la liberté et à la mort. transmission et la disparition. gues, différentes époques, con-
Sur le plateau presque nu du Et tout cela se lit sur les corps, versation avec un chef-d’œuvre
Théâtre de la Bastille, on décou- s’entend dans les voix de quatre qui appartient à tous. Et dialogue,
vre donc deux couples. L’un, acteurs magnifiques, les Portu- encore, avec un autre texte ma-
portugais, semble vivre à Lis- gais Isabel Abreu et Pedro Gil, et jeur mettant en son centre une
bonne, dans les années 1970. les Belges Jolente De Keersmaeker femme adultère défiant les lois de

Le Jeu de paume va désormais


parier sur la jeunesse
Le nouveau directeur, Quentin Bajac, lancera sa programmation
en février 2021 avec un panorama d’artistes émergents

PHOTOGRAPHIE retrait : il lance son programme allemande de l’après-guerre, qui

J
avec un festival consacré à la jeune aura droit à une grande rétrospec-
eudi 12 septembre, le nou- création et confié à un commis- tive. Enfin, Quentin Bajac pui-
veau directeur du Jeu de saire invité, intitulé provisoire- sera dans les collections du
paume, Quentin Bajac, a an- ment Nouvelles Perspectives. La MoMA un ensemble de photo-
noncé son futur programme manifestation, appelée à se répé- graphies modernes ayant appar-
pour le centre d’art consacré à ter, présentera un panorama de la tenu au collectionneur Thomas
la photographie, à Paris. Mais il jeune création en matière d’image Walther, acheté par le musée new-
devra attendre avant de le mettre (photographie, vidéo, installa- yorkais en 2001, qui comprend
en œuvre : de juin 2020 à fé- tions). Une idée que Quentin Bajac tous les grands noms de la photo-
vrier 2021, le lieu sera en travaux a rapportée de ses années au graphie de l’entre-deux-guerres,
pour améliorer surtout des espa- MoMA, où il s’est occupé de déve- en Europe comme aux Etats-Unis.
ces non accessibles au public – les lopper l’événement New Photo- Bien avant que le sujet ne de-
combles, le sous-sol ou les lieux graphy, biennale consacrée aux vienne prégnant dans les médias,
de stockage. D’ici là, il poursuivra artistes émergents. « Cela rempla- la précédente directrice, Marta
le programme prévu par sa pré- cera les petites expositions satelli- Gili, avait discrètement mis l’ac-
décesseure, Marta Gili, à l’excep- tes de jeunes artistes qui étaient cent sur les femmes, qui repré-
tion d’une exposition prévue à montrées au Jeu de paume », expli- sentaient dans sa programma-
partir d’octobre sur le photogra- que le directeur. tion près de 45 % des artistes pré-
phe américain Peter Hujar, figure L’exposition suivante répond, sentés – un chiffre exceptionnel
de la scène new-yorkaise des an- comme celle sur Peter Hujar, à pour les institutions françaises
nées 1970 et 1980. « une envie de faire découvrir des et étrangères. Quentin Bajac a af-
Pour sa reprise en main con- artistes méconnus en France » : firmé vouloir « rester vigilant »
crète, au printemps 2021, le direc- c’est Michael Schmidt (1945-2014), sur ce point. p
teur a décidé de se mettre en figure centrale de la photographie claire guillot
22 | culture 0123
DIMANCHE 15 - LUNDI 16 SEPTEMBRE 2019

Philippe Pascal, héraut post-punk


B EE T HOVE N

A L B U M S
Complete Piano Sonatas
Igor Levit (piano).
Igor Levit a fait ses débuts au disque
en 2013 avec les cinq dernières sonates de

Le chanteur de Marquis de Sade et de Marc Seberg est mort jeudi, à 63 ans Beethoven, enregistrant d’emblée parmi
les plus grandes œuvres jamais compo-
sées pour l’instrument. Deux ans plus
tard, la parution des monumentales
Variations Diabelli, accompagnées des
DISPARITION Variations Goldberg de Bach et de celles, presque inconnues,

S É L E C T I O N
de Frederic Rzewski, sur El pueblo unido jamas sera vencido
hanteur emblématique (« Le peuple uni jamais ne sera vaincu »), achevèrent d’attirer
de Marquis de Sade, l’attention sur ce pianiste de fort tempérament au talent
groupe pionnier du singulier. Le Germano-Russe de 32 ans livre désormais (trop
post-punk français, tôt ?) l’intégrale des 32 sonates. Neuf disques enregistrés à
avant de devenir celui de Marc Hanovre, Neumarkt et Berlin, dont la somme, grevée de parti
Seberg, Philippe Pascal est mort pris extrêmes et disparates, apparaît nettement moins aboutie
jeudi 12 septembre, à l’âge de que la première moisson beethovénienne, étonnante de
63 ans, à Rennes, la ville dont il maturité et de cohérence. A jeu phénoménal égal, la musique
avait étrenné la tradition rock. passe trop souvent son chemin. p marie-aude roux
« Philippe [Pascal] a très forte- 9 CD Sony Classical.
ment marqué la scène rock fran-
çaise, mais aussi tous les gens qui LE S PERCUSSIO NS D E ST RA SBO U RG
l’ont côtoyé, par sa singularité, son Rains
charisme, sa grande beauté, son in- Instruments innombrables, modes de

L A
tensité d’écorché vif », réagit pour jeu illimités, accessoires en cascade, tout
Le Monde son ami Etienne Daho, concourt à faire de la pièce pour percus-
se rappelant qu’en fan transi il sions le temple d’un culte infini voué au
avait organisé, en décembre 1978, corps sonore. Que les grands prêtres de
à Rennes, un concert de Marquis cette liturgie planétaire aient grandi
de Sade et des Stinky Toys. sous un même ciel (ici, celui du Japon)
Comme Daho, enfant d’Oran, ne garantit pas une communauté de
Philippe Pascal était né en pratiques. Pour conjurer une possible dispersion de l’écoute,
Algérie, le 17 mai 1956 à Sidi Bel les Percussions de Strasbourg ont donc réuni des œuvres qui
Abbès. Fils d’un père qui était ins- En 2018. se réfèrent toutes, directement ou non, à la pluie. Stylisée,
tituteur, mais également musi- FRED TANNEAU/AFP pour ne pas dire divinisée, dans l’atmosphérique Regentanz de
cien de jazz, le jeune passionné de Toshio Hosokawa comme dans l’hypnotique Rain Tree de Töru
blues étudie à l’université de Ren- Takemitsu. Pluie de notes magnifiquement distillées par la
nes. En Bretagne, son intérêt pour formation strasbourgeoise, mais aussi pluie de coups, assénés
les arts et la littérature se double
d’une fascination pour la musi-
En 1978, l’album Dantzig Twist
(1978) est l’une des premières ma-
Philippe Pascal fonde Marc Se-
berg – « le groupe pour lequel j’ai eu LES DATES avec un grand sens du rituel dans Sange de Malika Kishino et
Hiérophonie V de Yoshihisa Taïra. p pierre gervasoni
que du Velvet Underground, de nifestations de l’influence de la le plus de tendresse », confiait-il –, 1 CD Percussions de Strasbourg/Outhere Music.
Lou Reed, David Bowie ou du rock new wave britannique et améri- rejoint, entre autres, par la clavié-
allemand (Neu !, Can) et la révéla- caine sur la scène rock française. riste Pascale Le Berre. D’un roman- FRA NC IS LU N G
tion d’une nouvelle vague (Televi- Cheveux courts, habillés de costu- tisme moins sombre, influencé 17 MAI 1956 A Dream Is U
sion, Pere Ubu) contrariant l’es- mes sombres, les musiciens de par les visions épiques de Simple Naissance à Sidi Bel Abbès Ancien membre du groupe rock de
thétique post-hippie de l’époque. Marquis de Sade osent une éner- Minds (auxquels il emprunte le (Algérie) Manchester Wu Lyf, qui s’est séparé
D’abord chanteur au sein de gie anguleuse, transcendée par les producteur John Leckie), ce quin- en 2012, le bassiste, guitariste et chanteur
Pentathal Lethally, le brun téné-
breux est sollicité par des musi-
textes, principalement en anglais,
le chant et la gestuelle expression-
tette connaît un succès avec les al-
bums Le Chant des terres (1985) et 1978 Thomas David Francis McClung propose
un premier album solo sous le nom de
ciens dont le groupe, Marquis de niste d’un Philippe Pascal sem- Lumières & Trahisons (1987), avant « Air Tight Cell », premier Francis Lung. A Dream Is U débute par
Sade, formé depuis l’été 1977, qui blant échappés d’un tableau sa séparation après un quatrième 45-tours de Marquis de Sade I Wanna Live in My Dreams, à l’orchestra-
cherche un vocaliste. Avec le gui- d’Egon Schiele. « Il bougeait album (Le Bout des nerfs, 1990). tion fournie, évident clin d’œil aux
tariste Frank Darcel, Philippe Pas-
cal va incarner le noyau créatif de
comme possédé par un feu incan-
descent », se souvient Etienne
Rythmée ensuite par de longues
coupures, la carrière musicale de 1983 productions de Phil Spector et à son mur de son. Puis, l’on passe
par les Beatles et les cordes de la période psyché (Comedown,
cette formation dont le premier Daho. Une présence très proche Philippe Pascal connaîtra des re- Premier album du groupe Unnecessary Love), les harmonies vocales des Beach Boys (Up
45-tours, Air Tight Cell, connaît de celle de Ian Curtis de Joy Divi- tours épisodiques : les duos Marc Seberg & Down, la fin de The Lie) et, surtout, dès le deuxième thème,
une sortie confidentielle en sion, dont le premier album (Unk- Philippe-Pascale, puis Pascal, for- 2 Real, la manière enjouée, teintée de rêverie de Todd Rundgren
juin 1978. « Rennes était une four-
milière. On travaillait en toute li-
nown Pleasures) sortira un an
après celui des Rennais.
més avec sa compagne Pascale Le
Berre ; le projet Philippe Pascal’s 2017 à ses débuts, que cela soit avec son groupe Nazz, à la fin des an-
nées 1960, ou ses albums en solo du début des années 1970.
berté, sans entraves, sans la pres- Blue Train Choir, renouant, Reformation de Marquis de Sade Autant d’imposantes références que Francis Lung approche ta-
sion des maisons de disque. Tout « Jeunes gens modernes » en 2002, avec sa passion du blues. lentueusement dans cet ensemble stylistiquement évocateur de
était permis et accepté. L’époque
était épatante », se souvenait Phi-
Philippe Pascal essaiera d’ailleurs
(sans succès) d’imposer Martin
Le 16 septembre 2017, à l’initia-
tive du plasticien rennais Patrice 12 SEPTEMBRE 2019 l’âge d’or pop avec guitares scintillantes, arrangements fins de
cordes, ornements de claviers. p sylvain siclier
lippe Pascal dans Ouest-France. Hannett, producteur du groupe Poch, pour célébrer le 40e anniver- Mort à Rennes 1 CD Memphis Industries/Bertus.
Parmi les activistes de cette ef- de Manchester, pour la réalisation saire du groupe, Marquis de Sade
fervescence, le disquaire Hervé du deuxième opus de Marquis de donne un inattendu concert de re- P IXI ES
Bordier, avec son association Sade, Rue de Siam (1981), finale- formation, à Rennes. Le moment Beneath the Eyrie
Terrapin, détient un rôle-clé, en ment produit par Steve Nye est immortalisé dans un CD-DVD Dès leurs débuts, dans la seconde moitié
tant que premier producteur et (Bryan Ferry, Frank Zappa…). (16-09-17), et l’engouement suscité bons, assure Etienne Daho, mais des années 1980, leur nom même
manageur du groupe (il sera aussi Moins hermétique que le précé- par ce retour entraîne une tournée Philippe me disait aussi : “Je veux entraînait les Pixies (les « elfes », les « lu-
celui d’Etienne Daho), et comme dent, mais gorgé du même feu dé- qui passera par des festivals tout arrêter, c’est trop dur.” » Un tins ») à la lisière du fantastique. Un uni-
cofondateur des Transmusicales létère, ce disque exacerbera les comme Les Vieilles Charrues, à Ca- temps évoqué, un troisième al- vers insolite amplifié par l’originalité dé-
de Rennes, festival dont Marquis tensions parmi ces « jeunes gens rhaix (Finistère), avant de se ter- bum de Marquis de Sade était-il terminante de leur alchimie musicale –
de Sade sera tête d’affiche de la modernes » (Actuel dixit) qui se sé- miner, à Paris, le 22 février 2019. au-dessus de ses forces ? p définie par le fameux « Loud, quiet, loud »
première édition, en 1979. pareront peu après. « Je ne les avais jamais vus aussi stéphane davet (« bruyant, silencieux, bruyant »), du
nom d’un documentaire tourné sur eux (2006). De retour pour
une seconde vie en 2004, onze ans après sa séparation, le qua-
tuor continue de cultiver son rapport à l’étrange dans Beneath
the Eyrie, troisième album depuis la reformation. Histoires et

Les « Ballades » solos, mais personnages d’inspiration quasi gothique cavalent au rythme
de rockabilly maléfique (St. Nazaire), de cabaret lugubre (This Is
My Fate), de BO de western spaghetti (Silver Bullet, On Gra-

pas solitaires, d’Ahmad Jamal


veyard Hill) ou de surf music hantée (Los Surfers Muertos), gui-
dés par un Black Francis pastichant volontiers le Nick Cave des
Murder Ballads. Moins envoûtantes qu’à l’époque des indépas-
sables Surfer Rosa (1988) ou Doolittle (1989), ces chansons bien
tournées et leurs éternels jeux de dynamique instrumentale
Le légendaire pianiste de Pittsburgh, né en 1930, livre un exceptionnel album savent divertir. p s.d.
1 CD Infectious/BMG.
Lire aussi sur Lemonde.fr « Animated Violence Mild » de Blanck Mass
et « Da Hora » de Vitto Meirelles.
MUSIQUE tions personnelles et standards de depuis 1933. Le piano-bar, il con- auxquels s’ajoutent, évidemment,

L
répertoire. Ces airs qu’il apprenait naît. Payer le loyer et nourrir la fa- Art Tatum, Erroll Garner, ses men-
es mille surdoués du piano adolescent à Pittsburgh se faufi- mille, avant que vienne le succès, tors. Jamais vraiment seul : « Je
commencent aujourd’hui lant by night dans le club où jouait il sait ce que c’est. suis comme Horace Silver… Vous
par des albums en solo. A (en solo) l’immense Art Tatum. Ballades est son premier album n’avez jamais entendu Horace GASTON DA M AG
G A L E R I E

Pittsburgh, Pennsylvanie, Ahmad en solo par choix. Outre le pur Silver en solo, n’est-ce pas ? » (Jazz Galerie Maïa Muller
Jamal pratique l’instrument dès Tout un orchestre en tête plaisir du jeu, du toucher, des ac- Magazine, septembre 2019). Gaston Damag, qui est né aux Philippines en 1964 et vit
1933, à 3 ans : Liszt, Chopin, Mozart Chipées entre deux séances de cords véridiques et la science de Par hasard, nous, oui : une nuit en France depuis plus de trente ans, développe avec une
et la « grande musique améri- Marseille, son précédent album l’harmonie, Ballades révèle l’es- de juin 1978 au Village Vanguard. cohérence inflexible son travail sur les usages des arts dits
caine ». Ballades, le dernier-né de gravé en 2017, les pièces de Balla- prit d’un thème (What’s New), l’es- Max Gordon avait laissé les clefs « primitifs » dans les sociétés occidentales. Il emporte les
son abondante discographie, est des signent un retour à soi. Il com- sence d’un morceau mille fois du club new-yorkais à Horace Sil- bululs (statues des divinités de la culture du riz) dans des
son premier album en (presque) pose Because I Love You, ne man- écouté (Poinciana) et le goût pro- ver (1928-2014), autre inventeur aventures picturales où elles se réduisent à des signes de
solo. Trois pièces sont interprétées quant pas de reprendre son thème fus d’un pianiste d’orchestre qui d’orchestre, quasi oublié à l’épo- plus en plus minces, sont dévorées par l’ombre ou une
en duo avec James Cammack, le fétiche, Poinciana, millésimé peut être si sobre, si incisif, dans que. Jours de gloire ou de disette, couleur jaune trop intense ou font de curieuses rencontres,
bassiste de son quartet. Exception 1958, ou Marseille, justement. cet élan qu’il transmet au groupe. des artistes comme Horace Silver dont celle du Lièvre de Dürer. Les contours se perdent, les
à la règle d’un pianiste qui se vit Land of Dreams (Eddie Car il n’est pas n’importe quel ou Ahmad Jamal n’en démordent volumes se cassent. Sur l’une des toiles, sur la nuée rose
comme « musicien d’orchestre » ? Heywood Jr.), I Should Care musicien d’orchestre. Il a inventé jamais. Ahmad Jamal, le plus vif layette qui est en train de dévorer la figure de bois, un mot
Mais tous ses disques, toutes ses (Sammy Cahn) : il a sous les doigts une forme. Une façon de suggérer des avant-gardistes pour grand est écrit : « fugitive ». Tout fuit, tout se trouble et Damag
prestations sont exceptionnels. des milliers de chansons, inter- sans diriger, d’animer sans impo- public, la coqueluche du festival refuse au regard la possibilité de s’arrêter un moment sur
Le plus juvénile des historiques prétations comprises. Foison- ser, qui révèle en solo on ne sait de Marciac, est loin d’avoir dit ses une zone stable et simple. Ce qui est l’exacte matérialisation
de la « grande musique améri- nants autant qu’intimes, ses so- quel secret. derniers mots. En solo, en quar- visuelle d’un monde où, en effet, tout se mêle, se confond et
caine » navigue entre absences et los disent (presque) tout de lui : Seul, et tout un orchestre en tête. tet ou même en sifflotant, à ja- circule si vite que la mémoire ne retient plus que des bribes
triomphes, passé et futur, solo et espace, dynamique, mobilité, ils Il convoque le big band fantôme mais le même. Simple histoire de incertaines. p philippe dagen
groupe. Jamais il ne regarde en ar- pensent « orchestration ». Le face- de tous les musiciens de Pitts- ballades… p « Love Me Tender », Galerie Maïa Muller, 19, rue Chapon, Paris 3e.
rière. Ballades alterne composi- à-face, il le pratique tous les jours burgh, de ses partenaires illustres francis marmande Jusqu’au 5 octobre, du mercredi au samedi, de 11 heures à 19 heures.
0123
DIMANCHE 15 - LUNDI 16 SEPTEMBRE 2019 culture | 23

A Deauville,
l’Amérique
abandonne
ses héroïnes
Le festival a mis en avant
des portraits de femmes en lutte
contre les carcans de la société

CINÉMA sentés lors du festival. Sur qua-


torze films en compétition (dont

A
deauville (calvados)
six sont signés par des réalisatri-
Deauville, les faits ont ces), dix ont en effet mis en scène
pris le pas sur les des héroïnes, et en particulier
intentions. La 45e édi- des héroïnes qui tentent de se li-
tion du Festival du bérer des carcans paternel, fami-
cinéma américain, dont les festi- lial, social, raciste.
vités s’achèveront dimanche « Ce qui surgit dans cette 45e édi-
15 septembre, fut sans conteste tion, ce sont des actes de création Haley Bennett dans « Swallow », de Carlo Mirabella-Davis. KATELIN ARIZMENDI/SWALLOW THE MOVIE LLC.
féminine. Marqué par la présence qui portent enfin l’empreinte de ce
de nombreuses comédiennes, que les femmes subissent, ce à
réalisatrices, scénaristes, produc- quoi elles ont à faire face, ce contre
trices, le festival avait choisi cette quoi elles doivent lutter, souligne gées par des parents souvent plus tion et à la violence, ces adoles- relle entre les époques qui tient
année d’attribuer des prix spé- le directeur du festival, Bruno mal en point qu’elles. centes ont imposé deux beaux et
« J’ai voulu lieu de propos.
ciaux à quatre actrices : Kristen Barde. Dans cette compétition, Mickey Peck (Camila Morrone), émouvants portraits en devenir, montrer « J’ai voulu montrer par la mise
Stewart (à l’affiche de Seberg, de seuls deux films racontent des his- l’héroïne lumineuse de Mickey qui ont marqué la compétition. en scène le retour du machisme et
Benedict Andrews), Geena Davis toires de mecs [The Lighthouse, de and the Bear, d’Annabelle Attana- Il en fut d’autres, adultes cette
le retour du patriarcat des années 1950
(venue présenter le documen- Robert Eggers, sur deux gardiens sio, et Kris (Amber Havard), la fois, qui ont semblé pousser plus du machisme et dans l’Amérique d’aujourd’hui,
taire This Changes Everything, de de phare sur une île reculée de jeune fille butée de Bull, d’Annie avant, creuser plus profond, les explique Carlo Mirabella-Davis
Tom Donahue), Sienna Miller Nouvelle-Angleterre, et The Silverstein, sont de celles-là. La marques de la souffrance et de
du patriarcat des qui revendique la portée fémi-
(dans American Woman, de Jake Climb, de Michael Angelo Covino, première porte à bout de bras un l’isolement des femmes, face à années 1950 » niste de son long-métrage. En
Scott, projeté à Deauville) et sur les tourments d’une amitié père devenu dépendant des opia- l’oppression qui les contraint ou tant que réalisateur, il semble im-
CARLO MIRABELLA-DAVIS,
Sophie Turner (l’héroïne de la masculine]. Il semble que #metoo cés et de l’alcool depuis la mort de parfois les enferme. Cet empri- possible de ne pas s’engager sur ce
réalisateur
série Game of Thrones). Le festival a provoqué une prise de cons- sa femme. Alors qu’elle rêve de sonnement, le jeune réalisateur terrain et, au fond, ne pas être in-
avait comme présidente du jury cience en même temps qu’une quitter le Montana pour la Côte Alistair Banks Griffin l’a mis en fluencé par l’Amérique de Trump
pour les films en compétition réflexion artistique. » ouest afin de poursuivre ses étu- scène de manière radicale dans qui fonctionne comme un pays
Catherine Deneuve, et pour celui des, la jeune fille devra s’extraire The Wolf Hour qui, durant toute qui raconte l’histoire de Hunter avec, à sa tête, une sorte de beau-
de la révélation, Anna Mouglalis. Adolescentes abandonnées de l’emprise paternelle pour réali- la durée du film, met en scène (interprétée par la troublante père abusif, raciste et sexiste. J’ai le
Marqueur important, cette pré- Ce thème s’est, en tout cas, large- ser ses propres désirs. une femme, June Leigh (Naomi Haley Bennett), femme au foyer sentiment que la maison dans la-
sence des femmes à Deauville a ment exprimé, à travers le regard La seconde, privée de sa mère Watts), retranchée dans son ap- en apparence heureuse, jusqu’au quelle vit Hunter, dans mon film,
permis à la plupart d’entre elles d’une bonne dizaine de jeunes ci- qui séjourne dans une prison du partement situé dans le Bronx, à jour où elle apprend qu’elle est est celle dans laquelle les Améri-
de rappeler le combat qu’il restait néastes indépendants, dont la Texas, ne sait comment exprimer New York, où un inconnu par- enceinte. La jeune femme cains sont enfermés par les soins
à mener contre les discrimina- majorité d’entre eux présentaient sa colère. C’est un acte de vanda- vient encore à la harceler à tra- développe alors un trouble com- d’un président qui les empêche
tions et les inégalités dont elles à Deauville leur premier long-mé- lisme auquel elle s’est livrée qui la vers son Interphone. Un récit où pulsif du comportement alimen- d’en sortir. » Les films en compéti-
sont victimes dans le cinéma et trage. Des cinéastes qui ont choisi conduira à se construire et à trou- le danger réel se superpose au taire (maladie de Pica). Son mari tion, à Deauville, précisons-le,
ailleurs. Cette parole, libérée et de faire évoluer leurs personna- ver sa voie dans un monde délire paranoïaque et, en se con- et sa belle-famille décident de ont montré des héroïnes qui, tou-
assénée depuis le mouvement ges féminins dans une Amérique d’hommes, le rodéo. Filmées fondant, finit par troubler notre l’interner. tes, parvenaient à s’échapper. p
#metoo, n’était pas nouvelle. Elle ravagée par la pauvreté, le ra- avec une acuité sous haute ten- propre perception. Si le film se déroule dans le dé- véronique cauhapé
a cependant eu une portée parti- cisme et la perte des repères. Avec sion, tant le scénario et la caméra Carlo Mirabella-Davis s’est, cor d’une maison proprette des
culièrement puissante dans au premier plan, des adolescentes s’attachent à décrire, dans les quant à lui, inspiré de l’histoire années 1950, il inscrit ses person- 45e Festival du cinéma
l’écho que lui ont renvoyé, avec livrées à elles-mêmes, abandon- moindres soubresauts, un lien de sa grand-mère pour son nages dans une réalité contem- américain de Deauville.
force et constance, les films pré- nées par les institutions, négli- affectif qui se heurte à la frustra- premier long-métrage, Swallow, poraine, établissant une passe- Jusqu’au dimanche 15 septembre.

A Toronto, toutes les nuances du cinéma


Cameron Bailey, le nouveau codirecteur du TIFF, le festival canadien du film,
assume une programmation cosmopolite et sensible aux questions de genre

FESTIVAL s’est tourné vers la critique de mu- Nouvelle Vague et les activistes Le nouveau patron du TIFF as- L’HÔTEL
toronto (canada)
sique et de films. Bailey a notam- noirs, ce Seberg, de Benedict An- sume une programmation irré-
DU LIBRE-
B
ment écrit sur la réalisatrice cana- drews, reste un thriller captivant. prochable politiquement, sur les
ienvenue sur la planète fes- dienne et africaine Jennifer Hodge Enfin, il faut voir Scarlett questions multiculturelles mais
tivalière féministe, multi-
culturelle, inclusive, pour
employer un mot dans l’air du
temps. Le Festival international du
de Silva (1951-1989). Il répète sou-
vent que « la culture au Canada
s’est faite par les migrants ».
Le nouveau maître de cérémo-
Johansson en résistante alle-
mande déjantée, dans le film sans
doute le plus commenté de cette
édition, Jojo Rabbit, du Néo-
aussi de genre. La tempête de l’af-
faire Weinstein a soufflé plus fort
ici que dans d’autres festivals.
Dans un entretien au quotidien
ÉCHANGE
film de Toronto, le TIFF, a toujours nie, issu des minorités, noir, a pré- Zélandais Taika Waititi, une satire en ligne La Presse, Cameron
défendu une image égalitaire et senté les œuvres les plus symboli- féroce du régime nazi, dans la- Bailey reconnaît que les films
cosmopolite depuis sa création, ques de cette édition : beaucoup quelle le réalisateur interprète lui- émanant de cinéastes empêtrés
en 1976. Cette identité s’est affir- de super-héroïnes, actrices ou même un Adolf Hitler pathétique dans des polémiques de harcèle-
mée davantage, lors de cette réalisatrices étaient à l’affiche. (en France le 20 janvier 2020). ment ou d’agression sexuelle
44e édition – qui s’achève le 15 sep- Eva Green dans le rôle d’une as- n’ont pas leur place au TIFF. « Les
tembre –, avec l’arrivée du nou- tronaute, et mère, se prépare à Le sort des migrants festivals de cinéma reflètent l’envi-
veau codirecteur, Cameron Bailey, partir en mission sur Mars dans D’autres femmes puissantes, ronnement culturel dans lequel ils
lequel élabore la programmation Proxima, d’Alice Winocour. Très mais plus anonymes, irriguaient ont lieu. Cela a probablement tou-
du TIFF tandis que Joana Vicente émue, la réalisatrice française a les sections du festival, telle jours été le cas, mais certaines
assure la direction générale. souligné que le cinéma montre Vitalina Varela, du film du même idées, certaines discussions avan-              
Si le festival est non compétitif, trop peu de super-héroïnes qui nom de Pedro Costa (Léopard d’or cent peut-être un peu plus rapide-      
  
les films sélectionnés sont éligi- soient aussi mères. Proxima est à Locarno), une Cap-Verdienne de ment dans certaines parties du 
     
bles, entre autres, au People’s autant un film sur la préparation 55 ans qui arrive à Lisbonne, trop monde. Chaque festival doit trou-
Choice Award (« le choix du pu- physique au centre spatial de Co- tard, pour rejoindre son mari déjà ver son identité », explique-t-il.
blic »), décerné, en 2018, à Green logne qu’un « mélo » sur le déchi- mort. Un vrai choc esthétique. Cela n’empêche pas le TIFF de
Book, de Peter Farrelly, préfigu- rement d’une femme, dont le mé- Sur la question des réfugiés, la piocher dans les films de Cannes, DISPONIBLE EN DVD
rant sa victoire aux Oscars. tier hors du commun l’éloigne de section TIFF Docs a invité la réali- Venise et Locarno. Peu importe Dans les points de vente habituels
C’est « l’an I de Cameron Bailey », sa petite fille. satrice Hind Meddeb à présenter l’exclusivité : Cameron Bailey sur boutique-comedie-française.fr
titraient les journaux locaux, à Dans un autre genre, celui du le documentaire Paris Stalingrad préfère organiser le grand et sur boutique.ina.fr
l’ouverture du festival. Quelques biopic, Kristen Stewart est sidé- (coréalisé avec Thim Naccache), alignement des planètes festiva-
éléments biographiques situent rante dans la peau de Jean Seberg à lequel dévoile une partie peu con- lières, et faire briller de tous leurs
bien la cinéphilie de cet homme la fin des années 1960, lorsque l’ac- nue de la capitale française, du feux « les plus beaux films de
qui officie au TIFF depuis 2012 trice fut traquée par les services de moins des touristes : soit le sort l’année ». p et

comme directeur artistique. Né à renseignement américains pour des migrants sans cesse délogés clarisse fabre
Londres, de parents originaires de son engagement auprès des Black par la police dans le quartier de
la Barbade, il a grandi au Canada. Panthers. En dépit d’une esthéti- Stalingrad. Dans ce film, seule la 44e Festival international Photographie : © Brigitte Enguérand
Puis, l’étudiant en littérature à que léchée rendant peu crédible la pugnacité de quelques militantes du film de Toronto.
l’université de l’Ontario, à London, rencontre entre l’égérie de la leur permet de garder espoir. Jusqu’au dimanche 15 septembre.
24 | télévision DIMANCHE 15 - LUNDI 16 SEPTEMBRE 2019
0123

Instantané d’une catastrophe pétrolière VOS


SOIRÉES
TÉLÉ
Peter Berg décrit avec un brio terrifiant l’accident survenu sur la plate-forme Deepwater Horizon, en 2010

W9 l’état de délabrement de la plate-


LUNDI 16 - 21 H 05 forme. La première partie de DIMANCHE 15 SEPTEMBRE
FILM Deepwater ressemble ainsi à un

L
documentaire d’entreprise sub- TF1
es films catastrophe sont verti par un écologiste parfaite- 21.05 Passengers
passés de mode. Le temps ment au fait des pratiques de la Film de Morten Tyldum. Avec Jennifer
où les spectateurs étaient compagnie pétrolière. Comme il Lawrence (EU, 2016, 140 min).
prêts à trembler par mil- est en plus égayé par la présence France 2
lions pour un avion gros-porteur de stars manifestement convain- 21.05 Le Petit Locataire
(Airport), un navire de croisière cues de faire œuvre utile, on arrive Film de Nadège Loiseau.
(L’Aventure du Poséidon) ou un sans encombre à l’heure fatidique. Avec Karin Viard, Philippe Rebbot
gratte-ciel en flammes (La Tour in- C’est là que la supériorité des dé- (Fr., 2016, 105 min).
fernale), à condition qu’ils fussent cors réels sur les images numéri- France 3
fictifs et emplis de stars, est passé ques se manifeste dans toute sa 21.00 Commissaire Montalbano
depuis bientôt quarante ans. gloire. Deepwater renoue avec la Série. Avec Luca Zingaretti,
Les catastrophes, elles, n’ont pas tradition des films catastrophe Cesare Boci (It., 2018).
renoncé, attendant leur heure avec un brio terrifiant. Alors qu’ils Canal+
pour retrouver le chemin des n’occupent qu’une petite fraction 21.00 Football
écrans. Celui-ci passe par la pandé- du film, ces instants infernaux Monaco-Marseille
mie de films « inspirés de faits semblent s’étirer. On en retient, 5e journée de Ligue 1. En direct.
réels ». Quoi de plus réel qu’une Mike Williams entre autres, ces plans qui mon- France 5
éruption, un séisme, une tem- (Mark Wahlberg). trent un oiseau couvert de pétrole 20.50 Sur les toits de Rome
pête ? Encore fallait-il surmonter SUMMIT ENTERTAINMENT se fracassant sur les hublots d’un Documentaire de Morad
l’obstacle du budget. On lira navire venu à la rescousse. Aït-Habbouche (Fr., 2018, 55 min).
ailleurs pourquoi et comment le Cette catastrophe-là, celle que Arte
producteur Lorenzo di Bonaven- joue Mark Wahlberg, a été filmée 20.55 Le Bateau
tura a mobilisé les ressources né- gique exemplaire. Cette apoca- son emploi d’élection d’ouvrier la certitude que leur technologie pour ébahir, mais elle est racontée Film de Wolfgang Petersen. Avec
cessaires à la recréation de la ca- lypse instantanée fait un excel- américain (Contrebande, Ted). On ne faillira jamais, et que, en cas de avec assez d’intégrité pour que Jürgen Prochnow (All., 1981, 200 min).
tastrophe qui détruisit, dans le lent thriller. C’est aussi un reflet verra aussi Andrea Fleytas (Gina pépin, ils seront plus malins et l’on soit forcé de revenir à la vraie M6
golfe du Mexique, le 20 avril 2010, terrifiant de la folie humaine. Rodriguez), pilote de cette plate- plus forts que les éléments. L’in- catastrophe, celle qui a tué onze 21.05 Capital
la plate-forme pétrolière Deepwa- Pour commencer par ce que forme mobile, se préparer à l’em- carnation de cette hubris in- travailleurs de la plate-forme, dé- Magazine présenté par
ter Horizon. Deepwater offre de plus conven- barquement. combe ici à John Malkovich, qui truit les fonds marins et les côtes, Julien Courbet.
Le scepticisme que pouvait ins- tionnel, on prendra le petit déjeu- tient le rôle de Don Vidrine, le ca- et à l’inextinguible cupidité qui
pirer l’entreprise – dû, entre ner dans la famille de Mike Un enchaînement de décisions dre de British Petroleum qui pré- est à son origine. p
autres, à la volonté affichée du Williams (Mark Wahlberg), qui Ce que montre Peter Berg, c’est féra se passer de quelques vérifica- thomas sotinel LU NDI 16 S EPTEM BR E
producteur de ne pas évoquer les s’apprête à laisser femme (Kate l’insensée témérité de ces hu- tions supplémentaires plutôt que TF1
conséquences de l’accident sur Hudson) et enfant pour embar- mains qui vont faire des trous au de retarder un autre chantier. Deepwater, de Peter Berg. 21.05 Colombine
l’environnement – se dissipe au quer sur Deepwater Horizon, où il fond de la mer dans des réservoirs Le scénario détaille l’enchaîne- Avec Mark Wahlberg, Kurt Russell, Téléfilm de Dominique Baron. Avec
fil d’un récit d’une clarté pédago- est ingénieur. Wahlberg retrouve gigantesques prêts à éclater, avec ment de ces décisions, mais aussi Kate Hudson (EU, 2016, 1 h 47). Corinne Masiero (Fr., 2019, 2 x 60 min).
France 2
21.05 The Bay
Série. Avec Morven Christie (RU, 2019).
France 3

Mystérieuse disparition sur la côte du Lancashire 21.05 Dialogue


avec mon jardinier
Film de Jean Becker. Avec Jean-
Plutôt bien interprétée et ficelée, cette série policière britannique met en scène une inspectrice au caractère affirmé Pierre Darroussin, Daniel Auteuil,
Fanny Cottençon (Fr., 2007, 105 min).
Canal+
21.00 Years and Years
FRANCE 2 ter), flanquée du lieutenant Med rus. Or, très vite, l’enquêtrice dé- série lui ont valu, au Royaume- ment) ; mais il y manque ce petit Série. Avec Emma Thompson,
LUNDI 16 - 21 H 05 Kharim, qu’elle devra former à couvre qu’elle est d’une certaine Uni, d’être qualifiée de « Broad- « supplément d’âme » qui avait Anne Reid (RU, 2019).
SÉRIE contrecœur. Quand on sait que les manière liée à cette famille, et bel church du Nord » – en référence à permis aux deux enquêteurs de France 5

L
premières heures de recherche et bien impliquée, à titre extra- l’excellente série Broadchurch, Broadchurch d’irradier en appor- 20.50 Sept morts
e titre, The Bay, renvoie à la après une disparition peuvent se professionnel, dans l’enquête. Ce avec Olivia Colman et David Ten- tant, au travers de leur relation sur ordonnance
baie de la station balnéaire révéler vitales, avoir un « bleu » qu’elle cache à sa hiérarchie, cer- nant, diffusée sur France 2 entre tempétueuse, un très sensible vi- Film de Jacques Rouffio. Avec Michel
de Morecambe, dans le dans les pattes n’est guère du goût taine que tout cela n’obère en rien 2014 et 2017. Une approximation brato à la série. Pour autant, le suc- Piccoli, Gérard Depardieu, Jane
nord-ouest de l’Angleterre, où se de cette femme au caractère sa capacité de mener son travail qui, à nos yeux, relève presque du cès de The Bay au Royaume-Uni Birkin (Fr.-All.-Esp., 1975, 110 min).
déroule cette série policière bri- trempé, mère divorcée de deux en toute impartialité. délit d’usurpation d’identité. lui a valu d’être renouvelée pour Arte
tannique. Point de départ : la dis- adolescents et bourreau de travail. Certes, des éléments de décor et une deuxième saison. p 20.50 Il était une fois le Bronx
parition d’ados jumeaux, Holly et Tous deux se voient confier le « Broadchurch du Nord » de structure de Broadchurch se re- martine delahaye Film de et avec Robert De Niro. Avec
Dylan Meredith. D’où une en- rôle d’agents de liaison auprès de Plage et nuages, disparition d’en- trouvent dans The Bay ; certes, Chazz Palminteri (EU, 1993, 115 min.)
quête que l’on suivra dans les pas la famille des disparus, les Mere- fants, policière bougonne mais l’intrigue s’avère bien ficelée et The Bay, série créée par Daragh M6
de la capitaine Lisa Armstrong dith, tant pour les accompagner dévouée à son métier, rôle pivot prenante ; certes, l’interprétation Carville et Richard Clark. 21.05 L’amour est dans le pré
(Morven Christie, qui interprète au quotidien que pour apprendre d’un père… Les bases du scénario se montre impeccable (celle des Avec Morven Christie, Jonas Télé-réalité présentée par
Amanda Hopkins dans Grantches- à « connaître » les jeunes dispa- et l’ambiance balnéaire de cette parents des disparus, notam- Armstrong (RU, 2019, 6 × 45 min). Karine Le Marchand.

0123 est édité par la Société éditrice


SUDOKU
HORIZONTALEMENT du « Monde » SA. Durée de la société : 99 ans à
compter du 15 décembre 2000.
I. Respectueux du passé, ignorant du Capital social : 124.610.348,70 ¤.
GRILLE N° 19 - 216
PAR PHILIPPE DUPUIS
futur. II. Difficile de passer plus près.
Toujours bonne à recevoir. III. Maté-
N°19-216 Actionnaire principal : Le Monde Libre (SCS).
Rédaction 80, boulevard Auguste-Blanqui,
75707 Paris Cedex 13 Tél. : 01-57-28-20-00
rielles ou morales, elles font des dé- 1 6 9 3 8 4 5 2 7
Abonnements par téléphone : de France 3289
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gâts. Sur la ligne. IV. Donnée pour un 2 3 5 9 7 1 6 8 4 (Service 0,30 ¤/min + prix appel) ; de l’étranger :
4 7 8 6 2 5 9 3 1 (33) 1-76-26-32-89 ; par courrier électronique :
temps. Entre les mains du vigneron.
I 2 1 5 2 3 7 1 9 4 6 8 abojournalpapier@lemonde.fr.
V. Descend des monts Cantabriques. 8 4 1 5 3 6 7 9 2 Tarif 1 an : France métropolitaine : 399 ¤
II Relevai de quelques grains. VI. Patron 2 3 7 6 9 7 8 4 2 3 1 5 Courrier des lecteurs
blog : http://mediateur.blog.lemonde.fr/ ;
en région. Ouvrent le score. Renvoie 7 5 6 2 9 8 1 4 3
Par courrier électronique :
III un peu plus loin dans Le Monde. 5 9
3
8
1
4
2
1
4
5
6
3
7
2
8
7
5
6
9 courrier-des-lecteurs@lemonde.fr
VII. Symbole royal. Prince arabe. L’aî- Médiateur : mediateur@lemonde.fr
IV né de la famille Noé. VIII. Belle prin-
8 5 Expert Internet : site d’information : www.lemonde.fr ;
Finances : http://finance.lemonde.fr ;
cesse irlandaise. En peine. Personnel. Complétez toute la
V 1 7 4 8 9
grille avec des chiffres
Emploi : www.talents.fr/
IX. Vieux bâtiment. Blonde et amère. Immobilier : http://immo.lemonde.fr
allant de 1 à 9. Documentation : http ://archives.lemonde.fr
VI Pour une bonne tenue. X. Devrait 3 1 9 5 Chaque chiffre ne doit Collection : Le Monde sur CD-ROM :
faire plus attention à ce qu’il mange. être utilisé qu’une CEDROM-SNI 01-44-82-66-40
VII 4 2 5 6 seule fois par ligne, Le Monde sur microfilms : 03-88-04-28-60
VERTICALEMENT

VIII 1. Crée le mouvement en tournant. 5 6 8 1 9 2 par colonne et par


carré de neuf cases.
La reproduction de tout article est interdite
sans l’accord de l’administration. Commission
2. Faire table rase. 3. Vendangeuse en Réalisé par Yan Georget (https://about.me/yangeorget) paritaire des publications et agences de presse
n° 0722 C 81975 ISSN 0395-2037
IX automne. Venu d’Orient pour notre
repos. 4. Sa clairette fait des bulles.
X
Introduit la licence. 5. Prête sa tête au
dieu Thot. Lâchas tout. 6. Dans les po-   Présidente :
ches des ados. Fait toujours pleurer. Laurence Bonicalzi Bridier
 
PRINTED IN FRANCE

  
SOLUTION DE LA GRILLE N° 19 - 215 7. Plume roumaine d’expression 80, bd Auguste-Blanqui,

 
française. Piégé. 8. Affiche sa tris- 75707 PARIS CEDEX 13
HORIZONTALEMENT I. Commentateur. II. Abouter. Hure. III. Stuc. Pilet. Tél : 01-57-28-39-00
tesse. 9. Prise d’air sur la monture.

    
Fax : 01-57-28-39-26
IV. Culottées. Av. V. Arès. Urgence. VI. Darien. As. Hr. VII. Etat. Ebl (blé). Affluent du Rhin en Alsace. 10. Néga- 
   
 
 L’Imprimerie, 79 rue de Roissy,
Fès. VIII. Ui. Es. Aidera. IX. Soi. Pantalon. X. Encrassement. 93290 Tremblay-en-France
tion. Dangereusement nourris. " Toulouse (Occitane Imprimerie)
VERTICALEMENT 1. Cascadeuse. 2. Obturation. 3. Moulera. IC. 4. Mucosi- Personnel. 11. Acte royal. Héracles  
"     "   

! Montpellier (« Midi Libre »)


 

débarrassa sa contrée d’un lion.        Origine du papier : France. Taux de fibres recyclées : 100 %.
té. 5. Et. Spa. 6. Neptune. As. 7. Trier. Bans. 8. Légalité. 9. Thèses. Dam. Ce journal est imprimé sur un papier UPM issu de forêts gérées
12. Avec désinvolture et sans       durablement, porteur de l’Ecolabel européen sous le N°FI/37/001.
10. Eut. Fêlé. 11. Ur. Achéron. 12. Renversant.
violence. !
  

Eutrophisation : PTot = 0.009 kg/tonne de papier

19 - 216 daté lundi 16 septembre.indd 1 04/09/19 14:53


0123
DIMANCHE 15 - LUNDI 16 SEPTEMBRE 2019 rencontre | 25

Alex Beaupain
« Devenir chanteur,
ça me semblait interdit »
JE NE SERAIS PAS ARRIVÉ LÀ SI… « Le Monde » interroge une personnalité
sur un moment décisif de son existence. Cette semaine,
le chanteur, qui sort un sixième album, parle de la mort
de son amour de jeunesse et du deuil qui l’a « libéré »

ENTRETIEN détenait les clés d’un coffre-fort, cela avait


quelque chose à voir avec les relations avec la

A
Banque de France. Peut-être était-il à la DGSE
presque 45 ans, Alex Beaupain sort le sans que je l’aie jamais su ?
4 octobre Pas plus le jour que la nuit,
son sixième album personnel, sombre Et votre mère ?
et fort, et repart en tournée. En parallèle, Elle était institutrice, dans des « classes de
l’auteur-compositeur-interprète écrit des musi- perfectionnement » réservées aux élèves en
ques de film et fait chanter des actrices. échec scolaire. En vingt-cinq ans de carrière,
seuls deux gamins passés par sa classe ont eu le
Je ne serais pas arrivé là si… bac ! Il fallait vraiment qu’elle ait la vocation.
La réponse est sordide, mais évidente : si mon Le 5 août,
amoureuse, Aude, n’était pas morte quand C’était une famille de gauche ? à Paris.
j’avais 26 ans. C’est l’événement fondateur. Mon père était syndiqué à la CGT et votait VINCENT DESAILLY
Nous étions ensemble depuis dix ans. C’était un communiste, ma mère plutôt socialiste.
premier amour, très fort, fusionnel. Un soir, C’était surtout une famille très ouverte à la
nous étions avec des amis en boîte de nuit, à Pa- culture. Une famille Télérama-France Inter. Il y très dubitatif devant mes études, m’a alors fait avant. Et, contrairement à ce que j’imaginais,
ris, et elle a eu un arrêt cardiaque. Mort subite. avait beaucoup de livres, de musique. Ma avouer que j’écrivais des chansons et m’a dit : je suis retombé amoureux.
On n’en connaît toujours pas la raison. C’était en mère était extrêmement créative. Elle dessi- « Alors, il faut que tu fasses un concert. » Ce
novembre 2000. Ce décès brutal a déclenché nait, peignait, écrivait des histoires, elle jouait tout premier concert a eu lieu le samedi sui- Une chanson du nouvel album est consa-
deux choses. En partant de cet événement, j’ai – assez mal – de quatre ou cinq instruments : vant dans notre appartement. Je n’avais que crée à la tuerie dans une boîte LGBT d’Or-
commencé à écrire de bonnes chansons, plus piano, guitare, accordéon, toute une série de trois titres, on était cinq dans la pièce, mais lando, en juin 2016. Avez-vous été victime
intéressantes, plus profondes. Et devant l’absur- flûtes à bec. Très jeunes, ma sœur, mon frère et c’est le moment de ma vie où j’ai eu le plus le d’homophobie ?
dité de cette disparition, je me suis dit : puis- moi avons donc fait du piano, de la chorale, trac. Grâce à Christophe, j’ai sauté le pas. J’ai Non, je suis toujours avec des artistes,
qu’on peut mourir du jour au lendemain, quel des bandes dessinées, monté de petits specta- écrit d’autres chansons, parfois sur des textes j’habite le 18e, être bisexuel dans un milieu
risque je prends à tenter de faire ce qui me plaît ? cles l’été dans la cour de l’immeuble… qu’il me donnait. Beaucoup étaient très mau- comme le mien n’est pas un problème. Rien à
vaises, mais quelques-unes ont émergé voir avec ceux qui vivent en banlieue, ou, pire,
Cette mort vous a-t-elle libéré ? Quelle était votre place dans cette famille ? comme Avant la haine ou La Bastille. Au fond, en Tchétchénie.
Oui. Face à un deuil, certains se replient, J’étais un peu un fifils à sa maman. Le sa- faute de m’être autorisé assez tôt à être chan-
d’autres se libèrent. Moi, cela m’a profondé- medi, elle m’emmenait au cinéma voir des teur, j’ai perdu quinze ans. Dans la chanson « Au départ », vous avez
ment libéré. Avant, j’étais un garçon assez vel- films dont elle avait envie, parfois assez exi- raconté les difficultés de la gauche au pou-
léitaire. J’avais fini par décider, trois ans plus geants pour un enfant ou un ado. Mon père, Quand le premier disque est-il arrivé ? voir. Quel regard portez-vous sur elle
tôt, d’essayer d’être chanteur. Mais la mort lui, était très drôle. Il me vannait en disant que En 2005. Après avoir écrit beaucoup de chan- aujourd’hui ?
d’Aude m’a rendu plus volontaire. D’autant je faisais « des vers de mirliton sur de la musique sons, surtout après la mort d’Aude, j’ai fini par Je suis social-démocrate. J’ai toujours voté
qu’elle croyait beaucoup en moi, beaucoup d’ascenseur ». signer avec le label Naïve (Garçon d’honneur). PS, sauf aux dernières européennes, où j’ai
trop par rapport au petit talent que j’avais à J’étais persuadé de casser la baraque, que les choisi Yannick Jadot. A 16 ans, j’adorais déjà
l’époque. Elle avait par exemple décidé que Avec bienveillance, tout de même ? journalistes et d’autres chanteurs allaient m’ap- Michel Rocard, j’étais vraiment tout le con-
c’est elle qui travaillerait, pour que je me con- Bien sûr ! A ma mort, j’ai retrouvé des dos- peler. Cela a été un échec commercial qui m’a traire d’un punk ! Aujourd’hui, j’en veux à Hol-
sacre aux chansons. Elle m’avait offert le piano siers dans lesquels mes parents avaient con- bien rabattu le caquet. Sans le film de Christo- lande : il a eu tous les pouvoirs, et puis voilà…
numérique sur lequel je joue encore. servé toutes les coupures de presse à mon su- phe Honoré, Les Chansons d’amour, tout se se- Comme dit Benjamin Biolay, mon équipe est
jet, ma mère avait recopié les paroles de mes rait arrêté là. Des chanteurs de 30 ans qui dispa- passée en Ligue 2, donc je ne regarde plus le
Son décès est-il devenu une source chansons… Ils étaient fiers. raissent, il y en a plein les poubelles. championnat.
d’inspiration ?
Je ne sais pas si j’ai fait son deuil, mais j’ai Vous avez entendu ce que vous avez dit ? Le succès de ce film a-t-il tout changé ? Dans votre nouvel album, vous évoquez
réussi à faire quelque chose de ce deuil. Quel- « A ma mort » ? ¶ Encore un « Je ne serais pas arrivé là si » ! Ce les attentats, les migrants, le climat, la fin
que chose de l’ordre de l’énergie, de la vie. Ah ! Ça y est, je m’y prépare inconsciemment. Pas plus le jour film a sauvé ma carrière. Après avoir pensé que du monde… Est-il déjà trop tard ?
Quelle chance de pouvoir ainsi élever des tom- Bonjour docteur ! que la nuit je m’étais totalement planté, le fait que mes Je le pense. Pour sortir de l’introspection, j’ai
beaux aux gens qu’on a aimés, et de continuer à Polydor, sortie chansons intégrées à ce film soient écoutées, voulu raconter davantage l’état du monde. Il
les faire vivre – même si je suis athée ! La mort Vous parlez d’une enfance heureuse, et le 4 octobre, appréciées, m’a rassuré. Avec juste un doute : suffit de lire les rapports du GIEC : les moyens
d’Aude a été assez exceptionnelle de ce point de pourtant, à 7 ans, vous êtes justement saisi CD, 14,99 euros, est-ce qu’elles plaisent quand elles sont inter- mis pour freiner le dérèglement climatique ne
vue : elle a suscité des livres de sa sœur, Isabelle par la peur de la mort… vinyle 19,99 euros. prétées par de bons acteurs, et sont insuppor- sont pas à la hauteur. Je ne vois pas comment
Monnin, le film de Christophe Honoré, mes Un jour d’été, j’ai réalisé ce que c’était, au-delà En tournée à partir tables quand je les chante, moi ? on peut empêcher, sinon la fin du monde, du
chansons… J’en ai peut-être abusé. Après deux du mot : on n’existe plus, il n’y a plus rien. Cela a du 5 octobre, en moins la fin d’un monde. Je ne pouvais pas
albums dans lesquels je parlais beaucoup d’elle, suscité une forme de panique qui ne m’a jamais concert à l’Olympia Peut-être y avait-il un peu de culpabilité, concevoir un album sans évoquer ce sujet, qui
de sa mort, je me suis quasiment interdit d’y re- vraiment quitté. Tous les soirs, pendant plus de le 20 novembre. aussi ? rend tout absurde. Pourquoi continuer à s’agi-
venir. Je n’y ai dérogé que dans mon avant-der- six mois, j’allais dans la chambre de mes pa- Bien sûr. Car, mine de rien, cette période très ter, sortir des disques, faire des concerts alors
nier album, Après moi le déluge, parce que rents leur dire : « J’ai peur de mourir. » J’ai vague- joyeuse reposait sur la mort de quelqu’un que tout va s’effondrer bientôt ? « Et pourtant
Julien Clerc m’avait écrit une musique particu- ment tenté de me raccrocher à la religion, mais qu’on aimait. Mais tout en s’inspirant de notre nous avançons » : ce sont les derniers mots de
lièrement jolie. J’ai pensé : « Si Aude savait que cette crise mystique n’a pas duré. Après, j’ai vu histoire, Christophe a réussi à faire en sorte l’album. Une fin extrêmement optimiste… et
j’écris un texte pour elle sur une musique de un épisode de La Petite Maison dans la prairie, que Les Chansons d’amour soient un vrai film extrêmement pessimiste. Car peut-être est-ce
Julien Clerc… » C’était comme réaliser un fan- où Mary Ingalls devient soudain aveugle, et avant d’être un hommage ou une thérapie. En- vers le mur que nous avançons.
tasme. L’occasion était trop belle. cela a dévié mon angoisse. Je répétais à mes pa- suite, il a fallu que je ne reste pas seulement
rents : « J’ai peur d’être aveugle. » Ils me répon- « le type qui a fait Les Chansons d’amour ». Et vous, avancez-vous ?
Mort, agonie, tombeau… Ces mots daient : « On préférerait que tu sois muet ! » J’essaie. Avec le recul, je pense que mon
reviennent dans votre nouvel album. Vous êtes notamment devenu celui qui dernier album était un peu une redite du
Vous n’arrivez pas à en sortir ? Et vous avez chanté… signe des musiques de film et fait chanter précédent, peut-être en moins bien. Cette
Je suis un garçon très vivant, je vous assure. Chanteur, c’était mon métier idéal depuis les autres, en particulier les actrices : fois-ci, j’ai changé de thèmes, j’ai signé huit
Je n’ai pas d’obsession morbide, même si l’âge de 7 ou 8 ans. Cependant, cela me semblait Adjani, Deneuve, Fabian… des dix musiques, et j’ai travaillé pendant plus
j’aime les cimetières, notamment celui de impossible, interdit. J’ai écrit à cet âge-là deux C’est arrivé par hasard, parce que j’ai écrit d’un an en ping-pong avec deux nouveaux
Montmartre, où je vais lire, écrire des chan- ou trois chansons, des poèmes, puis j’ai suivi des musiques pour les films de Christophe musiciens, Sage et Superpoze. A présent, je
sons. Mais j’ai un tempérament mélancolique. des études qui devaient m’amener ailleurs. Honoré. On m’a proposé d’autres collabora- prépare des concerts, c’est l’étape la plus
Et puis le monde ne va pas bien. Après le bac, j’ai quitté Besançon avec Aude, fait tions. Quand on m’offre de travailler avec Ad- joyeuse, la récompense ! Avoir son nom en let-
une prépa, puis Sciences Po. L’objectif était sur- jani, dont j’ai toujours été fan, comment refu- tres rouges sur la façade de l’Olympia… Même
En outre, vous avez perdu vos parents… tout de vivre ensemble, à Paris. ser, au regard de l’enfant que j’ai été ? Il y a si je chante parfois un peu faux, ça passe avec
Oui, ma mère en 2006, mon père en 2014. longtemps, j’ai même écrit deux chansons l’euphorie de la scène. Et j’ai quelques projets
J’ai enregistré une chanson sur eux dans mon Quel étudiant étiez-vous ? pour Sheila, qui n’en a pas voulu. pour la suite, notamment des musiques de
précédent album, Loin (2017). Mon frère et ma Un gros branleur. Peu présent, surtout le ma- film, une reprise de Brassens, peut-être un
sœur ont accepté de faire les chœurs. C’est tin. Du genre qui révise toute une année de Parlons d’amour. Après la mort d’Aude, spectacle de comédie musicale adapté d’un
étrange d’être orphelin à 40 ans. J’étais infini- cours en un jour et demi, avec beaucoup de vous êtes passé entre les bras de filles, mais film. A bientôt 45 ans, j’ai eu un parcours que
ment triste, mais je me suis rendu compte à café, et passe ric-rac. On faisait des fêtes. Au aussi de garçons. Il n’était plus possible de je n’aurais jamais pu imaginer. Alors je réalise
l’occasion de ces deuils assez précoces que sortir de Sciences Po, je me suis bien demandé tomber vraiment amoureux d’une autre ma chance, dans les deux sens de cette ex-
j’étais plus solide que je ne l’imaginais. Je leur ce que j’allais devenir. Rien ne me tentait. J’ai femme ? pression. p
avais pardonné avant leur mort ce que j’avais essayé deux fois d’entrer dans une école de ci- Peut-être y avait-il inconsciemment l’idée propos recueillis par
pu leur reprocher. néma, la Fémis, sans succès, puis entamé un qu’elle devait rester la seule. Je suis toujours denis cosnard
vague DEA, avec un mémoire à rédiger sur les amoureux d’elle, puisqu’on ne s’est jamais sé-
Quels parents étaient-ils ? circulaires administratives. parés ! Après sa mort, j’ai essayé plein de cho- Précision Dans l’entretien avec Alain Rey,
Mon père travaillait à la gare de Dijon, à une ses. Je ne suis pas très genré à cet endroit-là. Et paru dans « Le Monde » de dimanche 8
heure de train de Besançon, où nous On est loin de la chanson… puis son décès a redéfini mes priorités. Avant, et lundi 9 septembre, le nom
habitions. Je n’ai jamais compris ce qu’il C’est mon deuxième « Je ne serais pas arrivé l’essentiel était ma relation amoureuse. du journaliste de France Inter
faisait exactement. Il était très secret. Il là si ». Un de mes amis, Christophe Honoré, Aujourd’hui, mes amis et mon travail passent est Claude Villers et non Claude Miller.
26 |
IDÉES
0123
DIMANCHE 15 - LUNDI 16 SEPTEMBRE 2019

LES GUERRES DE TRUMP


Sanctions économiques contre quiconque commerce avec l’Iran, escalade des tarifs
douaniers contre la Chine et même les « alliés » européens… Les Etats-Unis font du commerce
une arme géopolitique, au mépris du multilatéralisme et de la croissance mondiale

Nicolas Goetzmann Washington se fâche


contre les excédents excessifs
A
l’avenir, aucune nation ne de- Donald Trump ne fait que prendre la suite de Barack 300 000 emplois détruits en France de que des 19 membres est menacée par la
vra considérer que son chemin 2001 à 2007, selon une étude de la Ban- divergence des intérêts économiques. Se-
vers la prospérité est simple-
Obama, qui dénonçait déjà l’inaction de Pékin et Berlin que de France de février 2018. Une situa- lon les chiffres de l’institut statistique al-
ment pavé de ses exportations face au déséquilibre des échanges, explique le financier tion d’autant plus difficile à admettre que lemand Destatis, 60 % des excédents
vers les Etats-Unis. » Contraire- Pékin a déployé tous les outils possibles commerciaux de Berlin se concentrent
ment aux apparences, Donald pour parvenir à ce résultat : manipula- sur trois pays : les Etats-Unis (48 milliards
Trump n’est pas l’auteur de ces mots qui tion du yuan, transfert ou vol de techno- d’euros), le Royaume-Uni (44 milliards),
ciblent les pratiques commerciales de L’excédent commercial n’est donc pas a explosé. La Chine exporte en masse, logies et de propriété intellectuelle, sub- et la France (40 milliards). Paradoxale-
Pékin et de Berlin. Ce sont ceux de Barack le produit de la bonne performance ex- mais empêche les importations de suivre ventions de l’Etat aux secteurs exporta- ment, le profil économique de la France
Obama, prononcés lors du G20 de Séoul, portatrice allemande – qui n’est pas con- le même mouvement. En produisant teurs, ou encore restriction des accès aux place Emmanuel Macron face à un di-
en novembre 2010. testée – mais le résultat d’une répression bien plus qu’elle ne consomme, la Chine entreprises étrangères, et ce, tout en bé- lemme. S’opposer aux Etats-Unis de Do-
Dix ans après, le diagnostic formulé par de la consommation, ce qui permet d’im- force les autres pays à s’ajuster, notam- néficiant du statut de « pays en dévelop- nald Trump, dont l’objectif, à terme, est
l’ancien président américain – rejeté alors porter moins, relativement à ce qui est ment par la hausse du chômage (« Excess pement » au sein de l’OMC. de forcer l’Allemagne et la zone euro à
par les membres du G20 – sert au- exporté dans les pays qui bénéficient German Savings, Not Thrift, Caused the C’est alors que Xi Jinping choisit de lan- corriger leurs excédents, ne sert pas l’in-
jourd’hui de fondement à la guerre com- d’une croissance plus forte de la consom- European Crisis », Michael Pettis, Carne- cer, le 19 mai 2015, le plan Made in térêt économique de Paris. Mais ne pas
merciale déclarée par Donald Trump. mation. Les autres membres de la zone gie Endowment for International Peace, China 2025, dont l’objectif assumé est de s’y opposer, c’est prendre le risque de
L’avertissement de 2010 sera resté lettre euro se sont chargés d’absorber les excé- mai 2013). limiter au maximum les importations. fracturer l’Union en jouant contre Berlin.
morte, et les machines à produire des ex- dents allemands entre 2000 et 2008 ; les Le résultat de la manœuvre est De nombreux investisseurs compren- Il n’existe qu’une seule issue raisonna-
cédents commerciaux que sont la Chine Etats-Unis ont pris le relais par la suite. aujourd’hui bien décrit par la littérature nent alors que l’espoir d’un véritable ac- ble au défi européen actuel : traiter les
et l’Allemagne – et désormais la zone euro économique : destruction de 3,4 millions cès au « plus grand marché du monde » causes du mal en soutenant des politi-
dans son ensemble – ont aggravé le pro- Les autres pays forcés de s’ajuster d’emplois aux Etats-Unis de 2001 à 2017 pourrait n’avoir été qu’une illusion. Quel- ques de croissance qui auront pour effet
blème plutôt que de le corriger. Les politiques d’austérité salariale et bud- (« The China Toll Deepens », Robert ques mois plus tard, Donald Trump était de corriger les excédents commerciaux
Les excédents allemands n’ont que peu gétaire menées dans l’Europe des an- E. Scott et Zane Mokhiber, Economic Po- élu à la Maison Blanche. sur les Etats-Unis et, surtout, de sortir
à voir avec la qualité incontestable de la nées 2010 et 2011 ont été les répliques, licy Institute, octobre 2018), et près de l’économie du continent de son anémie
production du pays. Ils sont en réalité le plus ou moins intenses, de ce modèle al- Concurrence déloyale structurelle. Christine Lagarde aura la ca-
résultat d’une politique économique de lemand. Résultat, la zone euro affiche un A l’exception logique de l’Allemagne, pacité, dès le 1er novembre, d’ajuster la
pression sur les salaires, qui réduit la part excédent commercial sur le reste du Etats-Unis et Europe ont souffert de la stratégie de politique monétaire de la
de la consommation dans le PIB alle- monde. Une stratégie économique qui concurrence déloyale menée par la zone euro à cet effet, tout comme le gou-
mand. De façon mécanique, elle accroît le peut se résumer à du « vol de croissance », Chine depuis son entrée dans l’OMC, vernement allemand devra augmenter
profit des entreprises, et donc leur taux puisqu’il s’agit de compter sur la crois- en 2001. Un front uni aurait dû s’imposer les salaires et réduire ses excédents bud-
d’épargne. Entre 2004 et 2008, un trans-
fert de richesse équivalant à près de
sance de la consommation des autres
pays – tout en réprimant la sienne – pour
L’EXCÉDENT depuis longtemps, ce que Pékin tente
d’éviter en cherchant à faire diverger les
gétaires. Et, si l’Europe veut éviter d’être
prise à son propre jeu en voyant la Chine
6 points de PIB est passé des consomma- financer son développement économi- COMMERCIAL N’EST intérêts européens et américains. Cela profiter d’une telle relance européenne,
teurs aux entreprises. que. Ce qui explique le mécontentement explique notamment pourquoi la Chine elle pourra utilement interroger la na-
Après la crise de 2008, l’Etat allemand a de Barack Obama en 2010. PAS LE PRODUIT DE LA a relevé ses tarifs douaniers sur les pro- ture véritable des pratiques commercia-
pris le relais en faisant de la consolida- Cette technique a été utilisée à un ni- duits américains tout en les réduisant les de Pékin. p
tion budgétaire un objectif prioritaire. veau industriel par la Chine dès son en-
BONNE PERFORMANCE sur les produits européens, dans le sec-
Ici encore, le taux d’épargne publique a trée au sein de l’Organisation mondiale EXPORTATRICE teur du luxe par exemple. Pourtant, ab-
été forcé à la hausse. Si Berlin baissait les du commerce (OMC), en décembre 2001. sorbant l’équivalent de 1 000 milliards de
impôts sur les ménages plutôt que de gé- Entre 2000 et 2010, le taux d’épargne na- ALLEMANDE dollars par an de biens et services chi-
nérer un excédent budgétaire, la con- tional est passé de 36 % du PIB – un ni- nois, un alignement des positions améri-
sommation serait alors favorisée, entraî- veau déjà exceptionnel – à plus de 50 % ! MAIS LE RÉSULTAT caines et européennes ne laisserait que Nicolas Goetzmann est
nant par là même une hausse des impor- Mécaniquement, la part de la consom- D’UNE RÉPRESSION peu d’options à Pékin. responsable de la recherche
tations et une réduction de l’excédent mation des ménages s’est écroulée sur la C’est qu’au sein même de la zone euro et de la stratégie macroéconomique
commercial. même période, et l’excédent commercial DE LA CONSOMMATION la question reste délicate. L’unité politi- à la Financière de la Cité

Elvire Fabry L’Europe préserver la charpente des règles du com-


merce international et défendre une mon-
dialisation à l’européenne avec davantage
de régulation, au moment où l’on a le plus
A son tour, par mesure de rétorsion, le
droit de douane moyen appliqué par Pé-
kin sur les importations américaines at-
teindra 26 % fin 2019, contre 8 % en jan-
cord de l’OMC sur les subventions et les
mesures compensatoires.
Il faut aussi activer rapidement le méca-
nisme européen de contrôle des investis-

peut encore peser besoin de ce multilatéralisme pour gérer


les nouveaux grands défis mondiaux
(changement climatique, encadrement du
numérique).
La Commission européenne a été ferme
vier 2018, tandis qu’il a baissé à 7 % pour le
reste du monde. Si, pour sa part, Pékin
épargne un tiers des importations de
biens américains pour préserver sa pro-
pre économie, le dommage est déjà mon-
sements étrangers pour mieux identifier
ces subventions. Mais il faudrait que ces
initiatives de la Commission européenne,
qui ciblent d’abord la Chine, soient soute-
nues par une plus forte cohésion des Etats
L’Union européenne, première puissance et rapide dans sa riposte aux offensives ta- dial. Avec l’allongement des chaînes de membres de l’UE à l’égard de Pékin. Tant
rifaires américaines, évitant une suren- production, les entreprises des pays tiers que chaque Etat membre privilégie la voie
commerciale mondiale, doit pousser Washington chère protectionniste. Si, après l’acier et sont également atteintes par les hausses bilatérale avec Pékin, en succombant à l’at-
et Pékin à revenir à la table du multilatéralisme, l’aluminium, Washington s’en prend aux tarifaires. Face au ralentissement de l’éco- tractivité de l’accès au marché chinois et
importations de voitures, les Européens nomie mondiale provoqué par cette insta- en pensant empocher des investissements
estime la politiste ont déjà préparé une nouvelle contre-me- bilité et au risque que ce combat de titans que le projet de « nouvelles routes de la
sure portant sur 35 milliards d’euros d’im- ne se solde que par de simples conces- soie » fait miroiter, les Européens ne pour-
portations de biens américains et qui reste sions bilatérales, les Européens n’ont ront pas peser de tout leur poids dans cette
conforme aux règles de l’OMC. Ils sont d’autre choix que de se montrer plus dé- guerre commerciale et utiliser le levier de

D
ans la guerre commerciale engagée prêts à engager une négociation bilatérale terminés. l’attractivité du marché européen, a for-
par Donald Trump, les Européens sur le secteur industriel, sans céder sur tiori lorsque les marchés américains et chi-
ont une marge de manœuvre l’ouverture du marché agricole, que ré- Renforcement des règles de l’OMC nois se referment.
étroite. Depuis deux ans, ils avan- clame Washington. Mais ces initiatives ris- Le ton vient d’être donné par la nouvelle Les chantiers sont nombreux. Parmi eux,
cent sur une ligne de crête entre Washing- quent de ne pas suffire pour éviter une présidente de la Commission européenne, il convient de promouvoir l’euro sur les
ton et Pékin. Le président américain fait de crise ouverte du multilatéralisme. Ursula von der Leyen : il faut doter l’UE marchés internationaux, y compris à tra-
la réduction de son déficit commercial La réponse de Pékin à la surenchère de d’un arsenal d’instruments plus offensifs, vers les négociations commerciales, pour
IL FAUDRAIT une affaire de sécurité nationale et se dé-
sengage des règles multilatérales. De son
Washington confirme sa capacité de rési-
lience et annonce un affrontement dura-
en commençant par l’application des sanc-
tions commerciales et la création d’un pro-
mieux contrer les pratiques américaines
d’extraterritorialité. Il faut aussi bâtir des
QUE LES INITIATIVES côté, la Chine, que Bruxelles qualifie désor- ble. Le pas qui vient d’être franchi dans cureur commercial pour y veiller. coalitions plurilatérales pour développer
mais de « rival systémique », pratique des l’escalade américaine est un seuil. Jus- Le renforcement des règles de l’OMC en- des règles commerciales internationales en
DE LA COMMISSION distorsions de concurrence en utilisant les qu’ici, les taxes sur les importations chi- cadrant les subventions est un objectif dé- matière de développement durable, à partir
trous de la raquette de l’Organisation noises concernaient essentiellement les cisif. La pression que l’UE peut exercer d’un train de mesures destinées à « verdir »
SOIENT SOUTENUES mondiale du commerce (OMC) pour sub- produits intermédiaires ou les pièces déta- pour amener la Chine à prendre des enga- le commerce européen. Une occasion, rare,
PAR UNE PLUS ventionner, massivement s’il le faut, ses chées. Le surcoût pouvait être absorbé par gements tangibles sur ce point contribue- de leadership européen à l’international. p
entreprises d’Etat. Pour l’Union euro- les entreprises sans être reporté sur le con- rait à amarrer les Etats-Unis à l’OMC. L’UE
FORTE COHÉSION péenne, il s’agit de contenir les assauts sommateur. Mais désormais, c’est l’en- peut prendre des initiatives unilatérales,
protectionnistes de Washington, mais semble des importations chinoises aux en adoptant l’instrument international
DES ÉTATS MEMBRES plus encore d’empêcher un retour au Far Etats-Unis qui est frappé à hauteur de près sur les marchés publics qui garantit plus
DE L’UE À L’ÉGARD West du commerce international. de 25 %, contre 3 % il y a deux ans. Avec un de réciprocité avec les pays tiers, et en fai-
L’Europe, première puissance commer- impact direct sur la consommation (vête- sant porter sur les entreprises étrangères Elvire Fabry est chercheuse senior
DE PÉKIN ciale mondiale, peut encore peser pour ments, jouets…). la charge de la preuve du respect de l’ac- à l’Institut Jacques Delors
0123
DIMANCHE 15 - LUNDI 16 SEPTEMBRE 2019 idées | 27

LA CHRONIQUE
DE DOMINIQUE MÉDA
Bernard Guillochon 2019. Les Etats-Unis, deuxième
puissance exportatrice, pour-
raient donc bien subir un choc
gies, ce qui est ressenti comme
une réelle menace. Car l’empire
du Milieu n’hésite pas à capter
négatif en retour. impunément les savoir-faire
Urgences : ne pas se
Le retour La situation actuelle rappelle a
priori celle des années 1930, mar-
quées par la récession et par le re-
pli protectionniste des écono-
étrangers et à placer lui-même de
nombreuses barrières à la con-
currence et aux échanges.
L’affrontement actuel entre tromper de diagnostic
du mercantilisme mies industrialisées de l’époque.
Mais la crise de 1929 trouve son
deux puissances qui visent cha-
cune l’hégémonie et utilisent la

L
origine dans l’effondrement du politique commerciale pour pré- e monde hospitalier est en ébulli-
système financier et monétaire, server ou conquérir une position tion. Au lendemain des annonces
et non pas dans un regain de pro- dominante nous ramène plutôt de la ministre de la santé, le collec-
Le regain de protectionnisme est la conséquence tectionnisme. Les hausses des quelques siècles en arrière, entre tif Inter Urgences, à l’origine cons- Dominique Méda
droits et les dévaluations moné- le début du XVIe siècle et 1815, lors- titué de personnels soignants paramédi- est professeure
de l’affrontement entre deux puissances, taires ne sont venues qu’ensuite, que les Etats protégeaient leurs caux, a réuni le 10 septembre son assem- de sociologie et
les Etats-Unis et la Chine, qui visent chacune avec la loi américaine Hawley- importations et développaient blée générale, à laquelle de nombreux directrice de l’Insti-
Smoot en 1930, suivies de répli- leurs industries d’exportation de médecins ont participé. Selon le collectif, tut de recherche
l’hégémonie, explique l’économiste ques dans les autres pays. Elles façon à obtenir un excédent com- 249 services d’urgences étaient en grève, interdisciplinaire
ont bien évidemment amplifié mercial, dont la contrepartie en soit la moitié des services d’urgences en sciences socia-
les effets de la crise, mais elles ne métaux précieux leur permettait publics. L’été et la rentrée ont également les (Dauphine/PSL)
l’ont pas précédée. d’entretenir une armée et d’as- vu la publication de plusieurs tribunes et

L
a décision de Donald ont pas pour autant gagné la seoir ainsi leur domination. reportages attirant l’attention sur la gra-
Trump, au printemps 2018, guerre. Car dans le contexte ac- Une protection offensive Cette politique, qualifiée plus vité et le caractère structurel de la crise. Deux ouvrages publiés
de rehausser les taux amé- tuel de très forte interdépen- Aujourd’hui, en revanche, la ré- tard de mercantiliste, revient récemment par des chercheurs en sciences sociales permettent
ricains sur l’acier et sur dance des systèmes productifs, surgence du protectionnisme aujourd’hui sur le devant de la de rendre compte des enjeux et d’envisager des solutions pour
l’aluminium puis de taxer un les hausses de coûts dues aux américain est antérieure au ra- scène. Pour un pays avancé bâtir l’hôpital – et le système de soins – du XXIe siècle.
grand nombre de produits im- nouvelles taxes vont affaiblir les lentissement de la croissance comme les Etats-Unis, l’hyper- Le premier, intitulé La Casse du siècle. A propos des réformes
portés de Chine a engendré une nombreuses entreprises améri- mondiale. De plus, et surtout, la mondialisation du XXIe siècle est de l’hôpital public (Raisons d’agir, 192 p., 8 euros), de Pierre-An-
véritable guerre commerciale. Ac- caines qui travaillent avec la surenchère protectionniste de responsable de leur déficit, de dré Juven, Frédéric Pierru et Fanny Vincent, met en évidence les
tuellement, plus des deux tiers Chine. Actuellement, 93 % des l’époque était circonscrite aux leur désindustrialisation et de la limites de la thèse répétée ad nauseam par un certain nombre
des importations américaines de- biens intermédiaires importés pays développés, parmi lesquels hausse des inégalités, ce qui justi- d’experts et de responsables administratifs et politiques selon
puis la Chine font l’objet d’une par les Etats-Unis depuis la Chine aucun n’avait clairement pris le fie pleinement un retour vers un laquelle « les difficultés de l’hôpital public ne viendraient pas
taxe de 21,5 % en moyenne, et, en sont taxés, ce qui va déstabiliser leadership sur les autres. La pro- contrôle étatique fort des rela- d’un manque de moyens financiers, matériels et humains, mais
représailles, la Chine érige des la chaîne de valeur mondiale tection était défensive – com- tions avec l’étranger et un aban- d’un problème d’organisation et d’efficience », comme le résu-
droits sur 56 % des importations dont ont bénéficié jusque-là les ment éviter la contagion de la don du multilatéralisme mis en ment les auteurs. La froide analyse des chiffres dit tout autre
chinoises depuis les Etats-Unis à deux pays. crise – et non offensive – com- place à partir de 1944. Puisque le chose : les capacités d’hospitalisation ont été drastiquement
un taux moyen équivalent, 21,8 % Cette guerre commerciale a ment affirmer sa prééminence libre-échange a fragilisé leur su- réduites depuis une décennie ; en vingt ans, le nombre de pas-
(« US-China Trade War : The Guns aussi des effets collatéraux sur en affaiblissant son principal prématie, il leur semble normal sages aux urgences a doublé, passant de 10 millions à 21 mil-
of August », Chad Bown, Peterson l’ensemble du commerce mon- concurrent. de revenir à des protections mas- lions ; entre 2005 et 2009, l’activité dans le secteur public hospi-
Institute for International Econo- dial : son volume a chuté de 2 % La position américaine actuelle sives pour la préserver. Face à talier a augmenté de 11 %, mais l’emploi de 4 % seulement.
mics, 26 août 2019). Le bras de fer au quatrième trimestre 2018, et est bien différente de celle des an- eux, la Chine a su habilement Conséquences : les soignants sont à bout ; les paramédicaux
entre les deux principales puis- de 0,5 % au premier trimestre nées 1930. Aujourd’hui première jouer de l’opportunité que lui of- finissent par adopter des dispositifs à la limite de la légalité, qui
sances devrait se poursuivre, Do- puissance mondiale, bénéficiant frait son entrée à l’Organisation allongent démesurément leur temps de travail (la journée de
nald Trump ayant annoncé vou- d’une bonne croissance et du mondiale du commerce (OMC) 12 heures, par exemple, étudiée par Fanny Vincent) en partie
loir taxer la totalité des importa- plein-emploi, les Etats-Unis pour- pour fonder sa croissance sur les pour échapper à la dégradation de celui-ci ; la maltraitance sup-
tions venant de Chine à partir du raient continuer d’accepter, exportations, avec l’appui de po- portée par les soignants rejaillit sur les patients eux-mêmes. Les
15 décembre 2019. comme ils l’ont fait depuis trente litiques publiques et de subven- conditions d’exercice du travail des personnels médicaux et
Pour l’instant, l’affrontement ans, un profond déficit commer- tions, et devenir ainsi le grand ri- paramédicaux de l’hôpital public se sont considérablement
semble tourner à l’avantage des cial, notamment vis-à-vis de la val de la puissance dominante. p dégradées depuis des années, comme le montrent les enquêtes
Etats-Unis, dont les nouvelles LA RÉSURGENCE DU Chine – déficit dont le finance- « Conditions de travail » du ministère du travail. Les personnels
barrières pèsent significative- ment repose sur l’émission de ti- de la fonction publique hospitalière sont ainsi presque 40 % à
ment sur la croissance chinoise,
PROTECTIONNISME tres qui trouvent jusqu’ici pre- déclarer « devoir faire trop vite, toujours ou souvent, une opéra-
qui repose beaucoup sur les ex- AMÉRICAIN neur. Mais pour Washington, ce tion qui demanderait davantage de soin », contre une moyenne
portations et subit un net recul : déficit n’est désormais plus ac- de 27 % pour l’ensemble des salariés.
le taux de croissance – 6,6 % EST ANTÉRIEURE AU ceptable, car révélateur de la capa- Bernard Guillochon est Comment en est-on arrivé là ? Deux réformes ont, selon les
en 2018 – devrait ne plus être que cité de la Chine, pays encore professeur émérite d’économie auteurs, été décisives : celle du financement, avec la fameuse tari-
de 6,2 % en 2019 et de 6 % RALENTISSEMENT émergent il y a seulement vingt à l’université Paris-Dauphine, fication à l’activité entrée en vigueur en 2004, et celle de la « gou-
en 2020, d’après le FMI. DE LA CROISSANCE ans, à mettre en cause son hégé- responsable du Cercle vernance », en 2009, qui a considérablement accru les pouvoirs
Si les Etats-Unis semblent avoir monie, notamment dans le géopolitique de la Fondation dévolus aux directions d’hôpitaux au détriment des médecins.
remporté une bataille, ils n’en MONDIALE champ des nouvelles technolo- Dauphine Mais l’essentiel est que ces deux réformes se sont inscrites dans
un contexte bien particulier, celui du « New Public Management »,
un courant de pensée qui abhorre les structures publiques et plus
encore la dépense publique et qui, dans le cas qui nous occupe, a
considéré le resserrement de la

Christian Schmidt La Chine a pu apprendre L’ACTIVITÉ DANS


LE SECTEUR PUBLIC
contrainte budgétaire comme une
occasion d’inciter les agents hospita-
liers à se réformer eux-mêmes. Les
ravages de cette doctrine – dénoncés

à décrypter les postures de Trump HOSPITALIER A


AUGMENTÉ DE 11 %,
MAIS L’EMPLOI DE
de longue date par les sociologues –
commencent à être reconnus.
Il est temps, car elle est parvenue à
détourner l’attention de la question
principale : la cohérence générale du
système de santé français, et notam-
L’économiste applique son Yin et Michael Hamilton, Journal of Ap- de même lorsqu’elle frappe les ventes et les 4 % SEULEMENT ment l’articulation entre les établis-
plied Business and Economics, n° 20/8, 2018). achats directs de différentes catégories de pro- sements de soins et la médecine de
la théorie des jeux Chaque pays dispose de deux stratégies : l’une, duits et certains services financiers. Selon plu- ville. La question des urgences ne peut être résolue sans que soit
à l’affrontement commercial agressive, consiste à augmenter ses tarifs sieurs évaluations, l’arrêt des achats de maté- traitée celle de la capacité de la médecine de ville ou du système
douaniers et à entraver sélectivement les ex- riel aéronautique et de soja aux Etats-Unis per- social et médico-social à accueillir la partie de la population qui se
sino-américain portations de son adversaire ; l’autre, passive, mettrait même à la Chine de retourner en sa rend directement à l’hôpital faute d’autres solutions.
revient à ne pas répliquer aux actions ou me- faveur cette asymétrie par rapport aux Etats- C’est là que le second ouvrage, Vers une médecine collabora-
naces de l’adversaire. Si les Etats-Unis et la Unis, dont on a vu qu’elle en était pourtant à tive. Politiques des maisons de santé pluri-professionnelles en

L
a guerre commerciale n’est certes pas Chine choisissent tous deux en même temps l’origine la victime (rapports du Peterson Insti- France (PUF, 240 p., 21 euros), de Nadège Vézinat, est particuliè-
une nouveauté, mais sa réapparition, une stratégie agressive, ils seront l’un et l’autre tute for International Economics 2017-2019). rement intéressant puisqu’il analyse les avancées et les résis-
sous l’impulsion de Donald Trump, pré- perdants, sans parler des conséquences exter- Cette approche de la guerre économique en- tances au développement de structures qui seraient suscepti-
sente plusieurs singularités. En premier nes sur l’ensemble du commerce mondial. tre les Etats-Unis et la Chine par la théorie des bles, sous réserve des adaptations nécessaires, d’accueillir une
lieu, les hausses de tarifs douaniers annoncées jeux reste toutefois encore assez rudimen- partie de cette population.
et souvent mises en application par les Etats- Vulnérabilité respective taire. Pour la compléter, on peut introduire un
Unis visent tantôt l’ensemble d’une catégorie Mais les données du jeu sont plus complexes raffinement qui consiste à intégrer dans les Vision renouvelée du service public
de produits importés (aluminium, acier, pro- pour deux raisons principales : d’abord, pour choix stratégiques de chaque joueur ses préfé- Une telle réforme, indispensable, ne suffira néanmoins à régler
duits manufacturés…), tantôt un pays parti- chacun des deux pays, l’impact final du choix rences sur les résultats attendus pour l’autre ni le problème des urgences ni – car il ne s’agit que de la partie
culier (la Chine) – les deux types de mesures de leur stratégie dépend de leur vulnérabilité joueur. Chacun choisit alors sa stratégie en immergée de l’iceberg – celui de l’hôpital. L’hôpital doit-il être un
n’étant pas exclusifs. En second lieu, le prési- respective. Ainsi, compte tenu du poids et de fonction de ses propres préférences, mais lieu de passage hyper-technicisé d’où les patients repartent le
dent américain utilise l’arme du commerce in- la structure des deux économies, il a été cal- aussi de ce qu’il peut anticiper des préférences plus vite possible, ou doit-il continuer d’assurer des fonctions
ternational à des fins strictement stratégiques, culé que la Chine était plus vulnérable que les de l’autre. Il peut ainsi viser à dissuader son d’accueil et de prise en charge, qui risquent sinon d’être captées
comme dans le cas des mesures frappant les Etats-Unis aux stratégies offensives de son ad- adversaire d’attaquer, ou de contre-attaquer. par des structures privées sélectionnant leurs clients par l’ar-
pays qui commercent avec l’Iran. Il est donc versaire. Il en résulte une asymétrie en faveur Cette nouvelle dimension introduit une in- gent ? Répondre à cette question nécessite sans doute de choisir
nécessaire de partir des postures stratégiques de ceux-ci, exploitée jusqu’à présent par Do- certitude que peut chercher à utiliser l’un des entre la désormais vieille doctrine du New Public Management
adoptées par les Etats-Unis au niveau mondial. nald Trump. Ensuite, il ne s’agit pas d’un jeu à joueurs à son avantage, comme en témoi- – qui voudrait que l’efficacité soit toujours du côté des structures
Qu’il s’agisse de commerce ou de sécurité, le un coup, mais plutôt d’un jeu dynamique à gnent, par exemple, les volte-face successives privées – et une vision renouvelée du service public, fondée sur
slogan « America First », qui résume l’objectif plusieurs séquences, dont les premières se de Trump vis-à-vis de son adversaire chinois. la prise de conscience du coût politique et social des inégalités et
du président Trump, se caractérise d’abord par sont déroulées entre 2017 et 2018, sous l’im- L’incertitude contribue en tout cas à expliquer sur la reconnaissance de l’utilité de la dépense publique.
le rejet de toute procédure multilatérale. Si pulsion de Trump, fort de l’asymétrie dont bé- les difficultés à interpréter la phase actuelle du La promotion d’une telle vision est actuellement renforcée par
l’on traduit en termes de théorie des jeux, néficiaient les Etats-Unis. conflit où, au terme du G7, les deux camps une convergence, assez rare pour être soulignée, entre les diffé-
Trump rompt avec l’approche « coalition- Or cette dimension temporelle change la na- semblent s’interroger, chacun à sa manière, rentes catégories de personnels soignants qui travaillent à l’hô-
nelle » pour celle de jeux non coopératifs. ture du jeu. Son déroulement transmet à cha- sur les intentions véritables de l’autre. p pital, les syndicats et les collectifs à l’origine des mobilisations.
Peu d’études ont été réalisées sur le sujet. que séquence des informations aux deux ad- Un tel mouvement mérite une réponse à la mesure de la crise :
L’une d’elles décrit la guerre commerciale en- versaires, qui sont susceptibles d’en faire un la remise en cause du discours selon lequel l’hôpital public fran-
tre les Etats-Unis et la Chine sous la forme d’un usage stratégique. La Chine a ainsi pu appren- çais serait trop cher (alors qu’il ne représente que 3,6 % du PIB
« chicken game » (« jeu de la poule mouillée »), dre à décrypter les postures de Trump à travers contre 4,1 % dans les autres grands pays européens) ; l’évaluation
un modèle appliqué en matière de rapports de les différentes séquences qui se sont succédé – organisée et contrôlée par les soignants eux-mêmes – des
force militaires et d’escalades stratégiques entre 2017 et 2018. Si son infériorité est patente Christian Schmidt, professeur d’économie moyens financiers et humains qui leur sont nécessaires pour
(« The Conundrum of US-China Trade Rela- tant que la guerre commerciale se joue sur le à l’université Paris-Dauphine, est président de réparer un système de santé auquel les Français sont viscérale-
tions Through Game Theory Modelling », Ja- relèvement des tarifs douaniers, il n’en va plus l’Association européenne de neuroéconomie ment attachés. p
28 | idées 0123
DIMANCHE 15 - LUNDI 16 SEPTEMBRE 2019

Dror Mishani
Israël doit être imaginé
L
es prochaines élections seront Dans le cadre de la campagne pour parti (prétendument libéral !) ont rejeté la
probablement les plus dépriman- proposition. Et c’est ce parti-là l’alter-
tes de l’histoire de l’Etat d’Israël. Ce
les élections législatives du 17 septembre, native à Nétanyahou ?
n’est pas un hasard si l’on s’attend où il lui semble qu’aucun projet Alors, pour qui voter ? Ou plutôt : com-
au taux de participation le plus bas ment voter dans le cadre d’une campagne
jamais observé. Pour ma part, je ne vote-
n’apporte de réel changement, l’écrivain électorale où il semble qu’aucun projet
rai pas, et ce pour la première fois de ma israélien s’interroge sur le sens du vote n’apporte de réel changement ? Certains
vie. Ce n’est pas par désespoir mais parce pensent que le vote juste, dans ces cir-
que je ne serai pas là le jour du scrutin. constances, est un « vote tactique » pour
Cela dit, serais-je prêt à tout pour être le candidat ou le parti qui semble « le
présent en Israël et voter, s’il y avait le moins pire », et qui pourrait conduire au
moindre espoir ? remplacement de Nétanyahou.
Benyamin Nétanyahou est l’unique su- fonds soupçons à l’égard de toutes les Israéliens propriétaires de leur apparte- A mon avis, lorsque le présent politique
jet de cette campagne électorale – restera- instances dirigeantes. ment font désormais partie des riches ; le n’offre pas d’espoir, il faut essayer de
t-il ou non premier ministre ? – et aucun Il est également possible qu’Israël ne shekel [la monnaie israélienne] est plus l’imaginer. Il faut regarder au-delà du pré-
parti n’a proposé de projet porteur d’es- veuille pas imaginer l’après-Nétanyahou fort que jamais ; il y a moins de victimes sent et imaginer un avenir politique qui
poir pour l’« après-Nétanyahou ». parce que la situation de nombreux Israé- du terrorisme qu’avant son avènement ; semble actuellement impossible.
Cet après-Nétanyahou est-il d’ailleurs liens n’est pas si mauvaise que cela. Après et, comparé à de nombreux dirigeants Pour le philosophe Herbert Marcuse, la
possible ? A l’approche des élections, il est tout, les tensions au sein de la société sur d’autres pays à travers le monde que nous littérature devient esthétiquement effi-
clair qu’il a lui-même du mal à imaginer lesquelles il a construit son pouvoir et qui voyons à la télévision, n’apparaît-il pas cace non pas lorsqu’elle décrit le monde
qu’il puisse les perdre et doive renoncer à lui servent de combustible politique comme le capitaine qu’il nous faut ? tel qu’il est, mais quand elle l’écrit tel qu’il
son siège de premier ministre. En l’enten- n’ont pas été créées par lui ; il s’est con- Le vrai problème est que les concurrents pourrait être, tel qu’il doit être. Peut-être
dant déclarer que les résultats vont être tenté de les accentuer ou de les intensi- qui se présentent comme une alternative est-ce ainsi que nous devrions voter : ni
falsifiés (mais par qui exactement ?) et in- fier. Et sa campagne anti-élitiste est un n’offrent pas davantage d’espoir. La plu- « tactiquement », ni pour « le moins
sinuer qu’il risque d’être victime d’un projet auquel de nombreux Israéliens part prônent une politique de haine pire », mais pour ce qui n’est pas encore
coup d’Etat fomenté par les médias, les peuvent s’identifier. comparable à la sienne – haine des Ara- possible, ce qui n’apparaît même pas à
grandes fortunes israéliennes et le pou- De plus, la situation matérielle de beau- bes, haine des ultraorthodoxes, haine de l’horizon, à l’heure actuelle, mais qui
voir judiciaire, il est permis de penser coup d’entre eux s’est améliorée ces der- Nétanyahou et de ses partisans –, et pourrait exister dans le futur.
qu’il aura du mal à reconnaître que sa dé- nières années : la crise économique mon- aucun n’apporte une nouvelle réflexion N’est-ce pas ce qu’évoque le mot « hori-
faite reflète un choix légitime de la popu- diale de 2008 n’a pas été aussi grave chez sur l’avenir de la société israélienne et sur zon » : ce que nous ne pouvons pas encore
lation, s’il est battu. nous qu’ailleurs ; la valeur de l’immobi- les moyens de résoudre ses problèmes, voir clairement ? Si l’on considère ce
lier a considérablement augmenté et les que ce soit à l’intérieur du pays ou avec qu’est Israël aujourd’hui, il n’est pas facile
Un véritable champ de bataille ses voisins. d’imaginer un pays jouissant d’une coha-
Mais les Israéliens semblent, eux aussi, bitation politique judéo-arabe, d’une vie
avoir des difficultés à concevoir leur vie Regarder au-delà du présent fondée sur la coopération et le respect
sans Nétanyahou, le premier ministre qui D’ailleurs, le moment le plus tragique de mutuels, un pays qui lutte contre le ra-
sera resté au pouvoir le plus longtemps cette campagne électorale, qui pourrait cisme, contre la haine et qui tente de rem-
dans l’histoire d’Israël, et ce depuis 2009. symboliser la perte d’espoir de la société placer le discours de haine par un dis-
L’une des raisons en est que la révolution israélienne, a été celui où Ayman Odeh, le cours de coexistence dans l’égalité et de
introduite par Nétanyahou dans le dis-
cours israélien est si profonde qu’à l’évi-
LORSQUE LE PRÉSENT chef de la Liste arabe unie (association de
trois partis arabes, dont le parti arabo-
solidarité politique.
Et pourtant, cet Israël doit être imaginé.
dence, même après lui, son influence POLITIQUE N’OFFRE juif, le Front démocratique pour la paix et Et nous devons agir politiquement, vo-
continuera de s’exercer longtemps, peut- l’égalité), a annoncé pour la première fois ter, comme si cet Israël était toujours
être même pour toujours, sur le pays : ce PAS D’ESPOIR, IL FAUT qu’il pourrait soutenir une coalition de possible. p
ne sera plus un « melting-pot », comme il centre-gauche dirigée par Benny Gantz, le
se définissait avant, mais un véritable
REGARDER AU-DELÀ chef du parti Bleu Blanc et rival principal
champ de bataille sur lequel les groupes ET IMAGINER UN de Nétanyahou. Bien qu’une telle adhé-
sociaux s’affronteront dans un conflit sion, historique (aucun parti arabe n’a ja-
continu. Ce ne sera pas davantage une AVENIR POLITIQUE mais fait partie du gouvernement), soit
société capable de s’unir facilement une condition quasi essentielle au rem-
autour de ses symboles nationaux – QUI SEMBLE placement de Nétanyahou et à l’instaura- Dror Mishani est écrivain et professeur
même l’armée ou la guerre ne sont plus ACTUELLEMENT tion d’un gouvernement non droitier en de littérature à l’université de Tel-Aviv.
capables de fédérer Israël comme avant –, Israël, Benny Gantz, ancien commandant Son prochain roman, « Une, deux, trois »,
mais une société qui nourrira de pro- IMPOSSIBLE de l’armée, et d’autres membres de son paraîtra en mars 2020 chez Gallimard

Matthieu Gatipon-Bachette et Sébastien Louis


Le coût social de l’homophobie dans les stades
Pour le président de l’association Couleurs gaies et l’historien, un travail de pédagogie doit être entrepris avec les supporteurs de football

D
epuis plusieurs semaines, portunistes. Courage aux LGBT + Depuis plusieurs années, les ul- slogans au premier degré. Cepen- jouer. Dans le sport comme en considération pour faire ces-
les groupes de suppor- et nique la LFP ». Au stade Mi- tras des différents clubs français dant, une partie de ce vocabulaire ailleurs, c’est par l’éducation po- ser cette situation.
teurs ultra sont sur le de- chel-d’Ornano, lors du match ont l’impression d’être victimes peut être considérée comme dé- pulaire, la pédagogie et par la pro- Il faudra certainement encore
vant de la scène médiati- Caen-Le Havre du 30 août, des d’une répression excessive. Les gradante et participe à une cer- motion du respect que se résou- du temps pour voir des joueurs de
que. Le 16 août, lors de la rencon- groupes de supporteurs pour- sanctions se multiplient, avec par taine banalisation de l’homopho- dront ces tensions. La répression premier plan faire leur « coming
tre de Ligue 2 entre Nancy et tant rivaux exhibent un message exemple l’inflation, depuis 2011, bie. La plupart des supporteurs ne et les artifices de communication out », et ce n’est probablement pas
Le Mans, l’arbitre a interrompu le en deux parties. Le Malherbe des arrêtés préfectoraux ou mi- perçoivent pas le caractère discri- n’y suffiront pas : le Tweet d’indi- demain que nous aurons des
match suite à un chant des parti- Normandy Kop affiche : « LFP, mi- nistériels pour interdire ou limi- minatoire de ces insultes. Alors gnation d’une secrétaire d’Etat, le groupes de supporteurs ouverts à
sans du club lorrain. Une partie nistres : l’homophobie est un vrai ter les déplacements de suppor- comment lutter efficacement brassard arc-en-ciel d’un ou deux la cause LGBT. Ce qui est une certi-
des paroles est considérée sujet… » Le parcage havrais con- teurs. En outre, les autorités spor- contre les haines anti-LGBT dans capitaines de L1 et une table ronde tude, c’est que face aux discrimi-
comme homophobe et, pour la clut le message : «… et vous le ridi- tives pénalisent par des amendes les stades et faire évoluer le ne résoudront pas le manque de nations le match ne pourra être
première fois en France, une ren- culisez ! » ou des fermetures de tribune ces monde du football en évitant les moyens humains et financiers gagné qu’en équipe. p
contre de football professionnel Comment expliquer cette dia- collectifs, le plus souvent pour postures d’indignation facile, les des associations de lutte contre les
est provisoirement arrêtée suite à lectique conflictuelle entre les l’usage de fumigènes, instru- provocations à répétition et l’ins- haines anti-LGBT. Elles seules ne
ces rimes discriminatoires. Cette autorités et les groupes ultra ? ments interdits dans les stades trumentalisation politique de la pourront pas prendre en charge
décision, sans précédent, n’est pas Est-ce que ces collectifs sont mais symboles par excellence de lutte contre les discriminations ? cet effort indispensable.
un épiphénomène : dans les jours constitués de supporteurs homo- cette culture du supportérisme. Sortir de ce conflit ne peut se L’homophobie dans les stades a
qui suivent, d’autres matchs sont phobes, qui profiteraient des sta- faire qu’avec l’aide d’un arsenal ré- un coût non négligeable pour la Matthieu Gatipon-Bachette
suspendus, ce qui provoque la des pour diffuser des slogans dis- Folklore viriliste glementaire et de sanctions adap- société, qu’on ne saurait mettre est président de l’association
consternation des ultras. criminatoires contre les minori- Les stades de football, contraire- tées. On ne saurait se cantonner au seul « crédit » des supporteurs. Couleurs gaies-centre LGBTQI+
Rapidement, les différents tés sexuelles ? Ou, au contraire, ment à l’idée reçue, ne sont pas uniquement à ce volet répressif. La promotion d’une masculinité Lorraine Nord
groupes répondent aux autorités les supporteurs de football ne des zones de non-droit. Mais il y Imaginer que l’on fera disparaître toxique qui écarte de la pratique Sébastien Louis est docteur
à travers des banderoles aux constituent-ils pas une cible fa- règne parfois un folklore viriliste, l’homophobie par l’application sportive des milliers de person- en histoire contemporaine,
messages parfois licencieux, par- cile ? Pour répondre à ces ques- qui s’exprime sur un mode hyper- d’un mécanisme de sanctions est nes LGBT, la culture du vestiaire spécialiste du supportérisme
fois drôles et tantôt pertinents. tions, il faut remettre les faits bolique où la rhétorique des sup- un leurre : il est primordial qui relaie au banc de touche les radical. Il a notamment écrit
Ainsi est-il possible de lire lors de dans leur contexte et compren- porteurs fait appel à la sexualité, à d’amorcer une prise de cons- personnes qui s’écartent de la « Ultras, les autres protagonis-
la rencontre Lorient-Guingamp dre l’antagonisme entre les auto- une dimension guerrière, voire à cience de l’ensemble de la société, norme et la vision anachronique tes du football » (Mare et
du 31 août : « Instrumentalisation rités politiques et sportives et ces la mort symbolique de l’adver- et les groupes de supporteurs ont de certains dirigeants sportifs Martin, 2017) et est rédacteur
d’une lutte légitime par des op- collectifs de supporteurs. saire. Il ne faut pas interpréter ces bien évidemment leur rôle à sont autant d’éléments à prendre du blog « Côté tribunes »
0123
DIMANCHE 15 - LUNDI 16 SEPTEMBRE 2019 carnet | 29
=$ $>K7 #$ A>Q$>LA>" $L $>+>QL"
>%$ K7$6 TK$ <<AE$T" $L E$Q7QL6$>+>QL"   
 
LA> %EATL$" $L KK7(K$6E$Q7QL6$>+>QL"
Le Carnet H T2T$L6<7V7$K #$ A>Q$>LA>" $L +=7<<$L A=-# !#  52!1-2# =-F !# 0<>>5-A-52
   LA> .<L" $K;=E+ #$ KT>" $KQ57$K #AQ$TK $> 57LQA7K$ A>Q$=EAK7>$ 4A575==D7A-52
$L +=7<<$L #$ A>Q$>LA>" $Q A>>7$K" #A>>$K T>$ A>+%K$>$ LTK
     Vos grands événements A7QAT $Q <<AE$T" A>#%$ $> VK7< S[D)"
A>Q <$ 52K7> #$ +7K$ EKQ #T #%(L <JLLA7Q7A> @QAEAKKTEQ7A>
Naissances, mariages, #$ 0<+->A5-=# !#> !=7#DF 72=#> #%$K>$ T> K7X #$LQ7>%  #7LQ7>2T$K
+A>Q EKQ #T K$QATK  7$T #$
   anniversaires de naissance
5=-> 

QATL <$L #$TX >L
Avis de décès, remerciements : #2=- !#  <$ :$T#7 D? L$EQ$=K$ S[D?"  D) 5 R[" #$L ET<7Q7A>L L7$>Q7.IT$L
>%$   !# 
anniversaires de décès, #7K$Q$TK #$ K$5$K5$ T " $>QK$ T<QTK$< 2YEQ7$>" $Q #$L QKVTX T>7V$KL7Q7K$L
souvenirs DDD" AT<$VK# 7>Q675$<" K7L 0$H EEAKQ>Q T>$ K%/$X7A> EEKA+A>#7$
<$ ) :T7> S[D?" #>L L ITQK$6V7>2Q6
Colloques, conférences, séminaires, <$ ) L$EQ$=K$ S[D?" #7X65T7Q7(=$ >>%$H LTK <J%QQ #$ < AKKTEQ7A> #>L
tables-rondes, portes-ouvertes,  <J2$ #$ ITQK$6V7>2Q6QK$7Z$ >LH <$ =A>#$ AT #%V$<AEE>Q #$L
journées d’études, congrès, #> =!-> !# 0 +-05 EKAEAL7Q7A>L $> =Q7(K$ #$ A>>$
> T<Q$ #JQ7A> #$ 2K$L TK
nominations,  %K%=A>7$ K$<727$TL$ L$K <7$T <$ V$>#K$#7 S[ L$EQ$=K$" =#7=-># 0# 6? >#7A#1=# CH63  3 + BH 2ATV$K>>$ $Q #J%Q57IT$H
assemblées générales %<%K%$ <$ =K#7 DM L$EQ$=K$"   D) 5 R[" $> <J%2<7L$ EKAQ$LQ>Q$ T>7$
Soutenances de mémoire, thèses, D[ 5 R[" $> <J%2<7L$ 7>Q$6 $>>$6#$6 #T 7>Q6LEK7Q" 0" KT$ AIT%E7>$" DM >ATV$TX LT:$QL $L QKVTX %<727<$L 6 Q5(L$L"
Expositions, vernissages, 5>Q<" K7L DN$H K7L )$H $Q SM A>+%K$>7$KL #J$X$EQ7A> ! ATVK2$L FAT 5E7QK$L #JATVK2$LG"
signatures, lectures, =%=A7K$L #$ K$5$K5$ #$
communications diverses >$ =$LL$ TK <7$T <$ =$KK$#7 +=7<<$H=A>>7$KD2=7<HA= S >>%$ #$ LQ$K" K$VT$L $Q KQ7<$L
$
 6734 +&,&,4
D) L$EQ$=K$"  DN 5$TK$L" $> <J%2<7L$ L7$>Q7.IT$L 6 E$TV$>Q &QK$ K%#72%L
#$ K$>>$67>Q6$K=7> FB>$6 4 +-,-6%&4+4 $<E57>$
AT<ATL$H $> +K> 7L AT $>
Vous pouvez nous envoyer $Q6 A7K$G" LT7V7$ #$ <J7>5T=Q7A> T AKV7<<$TK" K7A> T<<$K6A<K#" >2<7L $Q #A7V$>Q VA7K %Q% ET<7%L
   vos annonces par mail : 7=$Q7(K$ #$ K$>>$6$T7<<A> 57> 5<AT<
K>T#" K> A7L$" KT>A $Q $>7L" AT K%<7L%L T ATKL #$L #$TX >>%$L
carnet@mpublicite.fr FB>$6$Q6 A7K$GH L$L $>+>QL"   .,4 %36&,, EK%%#>Q <
en précisant vos coordonnées $L E$Q7QL6$>+>QL -,6+.-3&, %=7 K2T$ K$=7L$ #$L EK7X" :TLITJ < #Q$

  
(nom, adresse, téléphone $Q V7L Q7$>Q <7$T #$ +7K$6EKQH Q L$L KK7(K$6E$Q7QL6$>+>QL" $Q $>6 T K7A> <7=7Q$ #$ #%EBQ #$L >#7#QTK$L
et votre éventuel numéro d’abonné   -,6&, +-3*&46 F$>QK$ <$ D$K :>V7$K S[DM
ou membre de la SDL) A>Q < QK7LQ$LL$ #$ +7K$ EKQ #T #%(L $Q <$ D0 AQAK$ S[D?GH
=$ Q5K7> ATKATX" #$ $KQK># $K2$<Y

  Réception de vos annonces : LA> %EATL$"
 +=7<<$"
  0746&-, ,&+* TK$>$
$ K(2<$=$>Q #T K7X $Q <$ #ALL7$K #$
  du lundi au vendredi : 5*#=  , $V7<<7KL" <7L$Q5 #$ A>Q$>Y"
    jusqu’à 16 heures $L =7L" >#7#QTK$ E$TV$>Q &QK$ A>LT<Q%L
K>7L A<, $Q Q%<%5K2%L LTK <$ L7Q$ #$
le samedi et les jours fériés LTKV$>T <$ D[ L$EQ$=K$ S[D?"
A>Q < #AT<$TK #$ +7K$ EKQ #T #%(L  <J2$ #$ ITQK$6V7>2Q6IT7>Z$ >LH  4 .%&*-4-.%4 6 * -7%&4+ <JLLA7Q7A> !
jusqu’à 12 h 30 A2$K6A< KA7Q
#$ WWWHLQAE6AKKTEQ7A>H+K
 %K%=A>7$ K$<727$TL$ L$K  , +-, 2&,&8&74 1
Pour toute information E#> -#==# 5=->  %<%K%$ <$ :$T#7 D? L$EQ$=K$" 75'< CLL$< $QKATV$Z %2<$=$>Q #V>Q2$
complémentaire Carnet :  D[ 5 R[" $> <J%2<7L$ 7>Q6 %KB=$"  2,3&,+,6 <7V7$K 57<<Y #J7>+AK=Q7A>L LTK <$L =7LL7A>L"
01 57 28 28 28 LTKV$>T <$ ) L$EQ$=K$ S[D?" KT$ #T 7$TQ$>>Q A<A>$< %<7LL7$K" K%<7LQ7A>L $Q =$=K$L +A>#Q$TKL
   LT7V7$ #$ <J7>5T=Q7A> T 7=$Q7(K$  7*673 6 -3+4 4;+-*&074
 <=KQ" #$ <JLLA7Q7A> LTK <$ L7Q$H
#$ $KK$ #$H $7>Z 7L=>>
 <J2$ #$ ITQK$6V7>2Q6QKA7L >LH
 2,&"+  * +-36& $L >#7#QL #$VKA>Q QK>L=$QQK$

 
 > #$K>7$K 5A==2$ <T7 L$K $Q V7L Q7$>Q <7$T #$ +7K$6EKQH 7$KK$6 $>K7 VA7<<AQ <$TKL QKVTX" T +AK=Q " 
K$>#T <$ =K#7 DM L$EQ$=K$"  7"- .%&*-4-.% $> $<KAY <J#K$LL$ %<$QKA>7IT$ LT7V>Q$ !
#$>7LH=T<<$K6+$T2AK>2$H+K
 D0 5 10" T K%=QAK7T= #T A>Q6   4,6&+,6 2:&463 EK7XLQAE6AKKTEQ7A>H+K

 <%K7$>" D[1" KT$ #T <V7K$" IT$L KK7T<Q
 >Q$KK$ F TQL6#$6$7>$GH  +=7<<$ #$  &3 .%&*-4-.%&07+,6 * -& Q$ <7=7Q$ #$ #%EBQ #$L >#7#QTK$L
# &)  &3 -, 6% 9&3 $
# -++ 7, -&47 473 7, !* $ A>7IT$ LQ7<<A =K#7 D0 AQAK$ S[D?"  =7>T7QH
 K%=Q7A> L$ Q7$>#K <$ =&=$ /,-+#0 
:ATK"  DN 5 D0"  < LT7Q$ #$ $Q  %&*-4-.%&  *2+&6& 57$KKY
$52=!  <J7==$>L$ QK7LQ$LL$ #J>>A>$K LA> ITAQ $Q $>675$< $L>7$K 

5A==2$H
#%(LH  ,4 * 66 27, ,6&07
$LQ KK7V% EK=7 >ATL <$ DD L$EQ$=K$
S[D?H =$ Q5K7> ATKATX" 75$< <Q5>7>A, >L$72>>Q #$ 7>%=" K$QK7Q% F
G"
R" KT$ ZK$ A5$" >$ %K%=A>7$ TK <7$T T =$=K$ #JLLA7Q7A>L" K$5$K5$
K%=QAK7T= #T 7=$Q7(K$ #T (K$6   07*074 83674 5K<$L %E7>
<T#$ $Q A>7IT$ %H ?SD[[ AT<A2>$67<<>ATKQH =%(>$L" EATK V$>#K$ L$L A<<$Q7A>L
   57L$" K7L S[$" <$ =$KK$#7 $Q K7 7Q
#$ =$T<$L" Q<$TX FE<TL #$ S[[G"
D) L$EQ$=K$ S[D?"  DD 5 R[H   4-*&67 5K7LQAE5$ $KK7> #A>Q QQ7$K" H <$$" 7$<AQL" <7VK$L"
=-#, $0&2# 
,
 7K7$T6LTK6ATKK$H K$>A<$H K7LH  2&*&4+ L$<A> $>675$< EAQ75$L" -5$L" $Q"
$Q D=-# 
 +=7<<$#$:=V$K2$K2=7<HA=
$ >>AT" V$ KQ5TK A5$>"
   <7LL$>Q  <$TK E$Q7Q$6.<<$
=-#00#
$>7L K$"
7$KK$ >QA7>$ K$"
 

<$X>#K$ 7LL>$K" K%#%K7 $K<>#H
EATK Q7A> K7QQ7V$ TK2$>Q$H

>V$>Q7K$ FD0[ E2$LG EK =7< !
L;AL;L#5K=A>Y2=7<HA=
< :A7$ #J>>A>$K < >7LL>$ #$ >>$ 5>$7#$K"
LA> E$Q7Q +K(K$ $L A>+%K$>$L A>Q <7$T %<H ! [N 1D D1 N0 ?MH
 
L$L $>+>QL" # 3363 *4 .,7*4
Q5$K7>$ K$" -7.3 * 6*.%-, 1" E<$ 7>Q6$K=7>6#$L6K%L"
7+%0 A<># AK2$Q" +.%3 * %&, 2-;3 K7L N$H  
<$TK A=E2>$ $Q A=E2>A>" .-73 *2-4 07 ( *7& -,, $>L$72>$=$>QL T [D 1R SN [0 NM
<$ R L$EQ$=K$ S[D?" %<>7$"
>(L" <$>Q7> $Q <A9L$" &3 6&3 *4 .&,-4 WWWH<$L=K#7L#$<E57<AHA=
L$L E$Q7QL6$>+>QL" 6 *4 3-7*+,64  6+-73/
T +AY$K #$ L$L EK$>QL" K>QZ K$"
0$525=# 
 LA> ATL7>" 7 *4 8&-,4 07& %73*,6 7 %-34  )# >->52 !#> A-2$#>
$Q =25->   : T<7> Y$K" 44&,,6 4 63-&4 +-64 * 46 -36 !# 0 -AA$=AD=# !$DA#=
K<A >2$<7>7" -73 4 8-&*4 ,-&34 0# B 5A5=#  3 + BH

 K=$<<$ <AK$" 7: -*-,,4 4 &!4
$Q L$L >A=K$TX TQK$L =7L" ,63  ,-&3  -+&, 3; -7 *4 3-+,4
ATQ$ L +=7<<$" *4 +&,4 4 ",64  .-*&/
7A>$< IT$=7>$Q" 27, 8& $>7L ATK$Q
EK%L7#$>Q" * 6&6 +-, -3 +-, 7   '63 6 3"73&6
$KV% 7#T<Q #$ <J
L<$" A>Q < 2K>#$ QK7LQ$LL$ #$ +7K$ EKQ ##A-2* !D #2A#2-=#
#$ < =AKQ #$ +-, 46 +-, 746  -7*")-8 75$< <Q5>7>A,
   #7K$Q$TK 2%>%K<  4+&,  638&* !D 1D>$# !# 0<-= #A !# 0<>7#
Q <J$>L$=<$ #$L %>%VA<$L  &663673 6 -.3 AK2>7L%
    #2.1-2  +-, &+,%  4&46 5K7LQ7>$ A#K72T$Z
#$ < =5A#A-52 -E-0# =-> #-2# -, +&& +-, +&,7&6 7= 0<$=5,0D !# =2#

    EKA+$LL$TK 2K%2% #$ E57<ALAE57$"  +  6* $> $<KAY
+ .3-* + %,4-,
A>Q < #AT<$TK #$ +7K$ EKQ #T #%(L"
 3-;&4 07 *2+-73  -7**0 ,4 * 6:6 !-12+# C3 >#7A#1=# CH63
LTKV$>T <$ DM AUQ S[D?"  <J
L<$6LTK6 <$ ? L$EQ$=K$ S[D?  AT<$V7$" (+&4 >$ .>7K7Q ! :JV7L QAKQH #$ D[ 5$TK$L  D) 5$TK$L"
2Q5$ AV;6 $5$V<<7$K
$K$7>"  <J2$ #$ ITQK$6V7>2Q6#ATZ$ #>L <J
L(K$" #>L L ITQK$6V7>2Q6 %KAEAKQ K7L 6 $ ATK2$QH
>L" #$  4 &43*4 $> $<KAY
A>Z7(=$ >>%$H 7 *4 6-&*4 4 36&3,6

072-, *4 *;   .*,6 4 -,64
1# -152# 
  !# <
  D 7=5*=11# 
AL K$=$K7$=$>QL VA>Q  QATQ$L +-,63 * *7, 6 * 4-*&* $K>#$QQ$ K7ATQH
>%$ 
  #%=A>LQKQ7A>L %K7$>>$L
$<<$L IT7 <JA>Q LL7LQ% V$ T> &3 *2-, 33%3 *4 -364 K$QK >Q <J57LQA7K$ #$ <JV7Q7A>"
EK%L7#$>Q$ 5A>AK7K$ 7>Q$>L$ #%VAT$=$>Q #>L <$L 3 3&,  -, $L A>+%K$>$L A>Q <7$T #$ <J>QK$6#$TX62T$KK$L
#$ < KAQ$Q7A> 7V7<$ #T $" #$K>7(K$L L$=7>$L #$ L V7$H , .76 8,&3 4-3+&4/ 4
5$V<7$K #$ < %27A> #J5A>>$TK" 7>%= $TK$2K#" TX >>%$L LA7X>Q$
A>L$7<<(K$ #T 0$ KKA>#7LL$=$>Q $ AKEL >T" <<A>2% LTK T>$ Q<$ SS KT$ EA<<7>7K$" K7L N$H  T> QK(L $T E<Q$T #$ VA<Q72$
#$ K7L #$ D?)R  S[[D" #$>7L#$>7L+K$H>$Q %K7$>>$ $Q #JEEK$7<L =7<7Q7K$L
E+K$$5$LLH+K #J5BE7Q< $> =%Q<" ATV$KQ #JT> #KE > LVA7K E<TL [D 1R SN [0 NM
:TLITJ =76%ET<$LH  Q&Q$ WWWH<$L=Q7>$$L#$<<7QQ$KQTK$HA=  T>$ #%=A>LQKQ7A> A=E<(Q$
%EATL$ #$ >Q5$L5>$7#$KY5AAH+K #$ < QKAT7<<$ #$ K>$
$>KT>>%$" T> E>L$=$>Q <>
2!=$,0D!# 05=#2A-2 LTK < Q$=E$ 2T5$" <$L Y$TX +$K=%LH IT7 EK%VA7Q T> L5AW 7>%#7Q EATK

  !# <
  8"9 H $K>K# #$ <$TKY"  =KIT$K <J>>7V$KL7K$ #T =TL%$H
5T7LL7$K T#7$>7$K A>>T LATL <$ >A= #$ $K>K# (5$ #$ 5$V$TX ATE%L $Q VA<%L
EK(L < ATK #$ LLQ7A> V<$QQ$" #>L < E7($ =AKQT7K$" #$L <K=$L" 77=#2!=# D2# 02*D#
2(5=1A-52> 7=A-;D#> 
     $Q <$ A>L$7< #JQQH $L $>+>QL $Q $TX6$>+>QL #$L V$KQ72$L $Q EKQATQ #$ < T%$H #2 5D=> !D >5-= 5D !D >1#!- 5QQEL!OOWWWH=TL$$7K$LE$H+KO
    7>L7 IT$ <$TKL +=7<<$L" $>$Z VATL 7>7Q7$K QT<7Q$LO=$$Q7>26$K7$>6#T6
$L AL(IT$L A>Q %Q% %<%K%$L <$  $ 2K A>" $T $Q K7<<>Q" IT$
   SD AUQ" $> <J%2<7L$ 7>Q6KQ7> #$ AT VATL E$K+$Q7A>>$K $> ! $>Q$>7K$6#T6=TL$$O
A>Q < QK7LQ$LL$ #J>>A>$K <$ #%(L :J7=$" <A7> #$ IT7 :$ 2K>#7L" T
<J
L<$6LTK6$K$7> FA>>$GH 57>A7L" KTLL$" AK%$>" :EA>7L"
#$ <$TK %EATL$" =(K$" 2K>#6=(K$ $Q
KK7(K$62K>#6=(K$" !5A#D= #2, 5D->  QTK" 57>#7" E$KL>" 5%K$T" 
  
>$ %K%=A>7$ K$<727$TL$ L$K N +%VK7$K D?N[" LW57<7" V7$Q>=7$>" Q7%Q7>*
AK2>7L%$ <$ SD L$EQ$=K$"  ? 5 R[" +$A=# #2 G-!!->+  =-> '
  
  


$> <J%2<7L$ 7>Q6Q7$>>$6#T6A>Q" 252 !#   ATKL ATV$KQL  QATL"
    

 
 QT%  QK$>Q$6L7X >L" T> L=$#7 =Q7>
E<$ 7>Q$6$>$V7(V$" K7L 0$H A==$ T:ATK#J5T7" <$ D1 L$EQ$=K$ NN[ $TKAL <J>>%$H
LTKV$>T #>L L ITQK$6V7>2Q6#7X6 $L +AK=Q7A>L $> K$" $ KA9= $Q$K
D??NH
7 /$TKL >7 ATKA>>$LH >$TV7(=$ >>%$" <$ D$K L$EQ$=K$ #$ < 7LA> #$ < T<QTK$ Y7##7L5
57>A7L $Q KTLL$
S[D?H -50# EK%L$>Q$
LA>Q %<727<$L T A=EQ$ 3 &4% F< <$G #J
# 7>;
A>+AK=%=$>Q  < VA<A>Q% #$ <
#%+T>Q$" #$L #A>L E$TV$>Q &QK$ $L AL(IT$L A>Q $T <7$T  = ==> #$ #7X6>$T+ >L =A> E$KLA>>$< #$ +AK=Q7A> FGH $> Y7##7L5 LTKQ7QK% +K> 7LH
#K$LL%L  <JLLA7Q7A> $ 35>Q7$K4" 7<<$A7L6 V<$QQ$" <$ N L$EQ$=K$H 8>%$" $LQ =AKQ$ <$ S[ VK7< #$K>7$K" $L 7>LK7EQ7A>L L$ Q$K=7>$>Q
S1" KT$ %>K#" M0[DS K7LH $<<$ V7Q #$ET7L QA> #%EKQ 7>LQ<<%  V$>#K$#7 S[ L$EQ$=K$ S[D?H D0 $Q SS L$EQ$=K$ S[D?"
LA> 5$V$Q T>$ E5AQA $> EAKQK7Q #$ ATK E<TL #J7>+AL !  DN 5$TK$L"
QA7" $<<$ QJ7=7Q A==$ T> .<L" VATL +AK=Q7A>HA>Q7>T$7><AH+K D? $Q SN L$EQ$=K$"
Y<V7$ $Q L< 7K=7>5" =-#   =$ =>IT$ZH
L .<<$ $Q LA> %EATX"  D? 5$TK$L"
>%$ 
 !# 
   JT2TLQ$ 5%QK$"
T<7$> $Q T#K$Y" $=$K7$=$>QL  $<<$L $Q $TX"
><A"
L$L E$Q7QL6$>+>QL" N" 7=ELL$ =7$K" K7L DD$H
LJ$LQ %Q$7>Q$ <$ ) L$EQ$=K$ S[D?" A>>TL AT 7>A>>TL >A=K$TX" IT7 N0" KT$ #$L K>#L AT<7>L"
    <J2$ #$ ITQK$6V7>2Q6QK$7Z$ >L" +A>Q V7VK$ <$ >A= #$ $>6 AT7L M0[DR K7LH
A>Q < 2K>#$ QK7LQ$LL$ #J>>A>$K <TL #J7>+AL !
   
T ATQ #JT>$ V7$ E<$7>$ $Q 2%>%K$TL$" #$ET7L V7>2Q QKA7L >LH
%QKA D1 $Q   WWWHY7##7L5W$HA=O#$K6Q7L56<6
 
  <$ #%(L" <$ N L$EQ$=K$ S[D?" #$ K75$ #J=ATK $Q #J$>22$=$>QLH
$>6 IT$L T#AT7>6TQ7$K" 7<7AQ5(IT$ K> A7L 7QQ$KK>#H Q<$6#$67#6.>;O
: D=-# 
 ATL <T7 #7KA>L T> #$K>7$K #7$T QA> =7H
>% <$ ? :T7> D?SR  YA>"
    >7$> %<(V$
<$ <T>#7 DN L$EQ$=K$" #$ DS 5 R[
 DR 5$TK$L" T K%=QAK7T= #T
7=$Q7(K$ #T (K$6 57L$" K7L S[$H
::2::22=7<HA=  # #   $    
 !# $   #    #$   $  # %-* )1-*
  #$ $      #$ $   $  #   $   #  )&# $%"%
#$ <J A<$ >AK=<$ LTE%K7$TK$"   #$    # - )%$$)
 
   =$=K$ #$ <J#%=7$
7>Q$K>Q7A><$
  #   $
  ! # !  #! )$%* %.%
  # #    # "'' )%-**) "0* "#) $% , %'(-$ )$! %$$*
1# 5>#AA# 
<L K$LQ$>Q #>L >AL CTKL" #>L ))) $$"%$- )%"$ %$$%, " )-)
    #J57LQA7K$ #$L L7$>$L"
A=%#7$>>$" >AL EK7(K$L $Q >AL LATV$>7KL #$   #   #   1".
-#$$
2K%2% #$ E57<ALAE57$"  #   $ $ "$ !#2$ ##$-"" ."")-
5IT$ 7>LQ>Q*
#AQ$TK $> 57LQA7K$ #$L L7$>$LH  #   $# " -))$ )*,$ **%" #"" -/*
$LQ =AKQ$ #>L L ITQK$6V7>2Q6   #$ $ $ %# $  $ ""* .$
%,
7>IT7(=$ >>%$H
1-#2    #$ $ $ $ -"$ )% %-),

 J7>5T=Q7A>  $T <7$T T D?MS6S[D1  #$     ! % ! #! #  ! ##$-" .$!%
7=$Q7(K$ EK7L7$> #$ 577L" <$ :$T#7  # $ %-0
   
 
DS L$EQ$=K$" #>L <J7>Q7=7Q% +=7<7<$H >$ %>%#7Q7A> TK <7$T  D1 5 R[" $Q LA> >$V$T"   #   $ ! "$ )
       $> <J%2<7L$ AQK$6=$ #JTQ$T7<"   # #!#$ $ $# 1".$ )$
#  %"* #$2
$Q V7L Q7$>Q <7$T #$ +7K$6EKQH K7L DN$" <T>#7 DN L$EQ$=K$ S[D?" 5$    "'$ '$
LT7V7$ #$ <J7>5T=Q7A>"  DN 5 D0" T D??N6S[D1"  #$ )$! %-
7<< KATLL$" 7=$Q7(K$ #T $>QK$"  K2$>Q$T7<H   #   ! !!$ ! $ ! $  $ #" %$,

=ELL$ $LLAKQ" QA=%L T A< #$L K7>L"  #        # )*,$ ,
?S S1[ <;A,H 7 4-78,&3 4 6+.4 %737:/ <$ D1 L$EQ$=K$ S[D1H !  !$ %   $ %-*  ')*$, *,$ )$% .')*$,
30 | 0123 0123
DIMANCHE 15 - LUNDI 16 SEPTEMBRE 2019

PLANÈTE | CHRONIQUE L’IMPOSSIBLE


par stéphane fou cart
UNITÉ
DE LA GAUCHE communistes ou même des sympathi- « personne, à gauche, ne peut gagner seul »,

La mort d’Astrid sants de la CGT.


La Fête de L’Humanité est aussi un baro-
mètre pour mesurer l’état des relations en-
en rappelant la dispersion mortifère des
européennes. Lors du scrutin du 26 mai, les
formations de gauche – LFI, PS, Génération.
tre les différentes formations de gauche, s de Benoît Hamon et PCF – ont totalisé
avec ceux qui rendent une visite de cour- 18,26 % des suffrages.

D
toisie, ceux qui viennent échanger des Une addition de forces lilliputiennes
e passage à Paris en
novembre 2013, le bio-
LE CEA ABANDONNE idées et ceux qui, comme La France insou-
mise (LFI) de Jean-Luc Mélenchon en 2018,
d’autant plus factice que plus personne ne
rêve de reconstituer la « gauche plurielle »
logiste, géographe et EN CATIMINI boudent. Pour le cru 2019, les augures de 1997 et que Jean-Luc Mélenchon joue
essayiste Jared Dia- n’étaient pas très favorables. Quatre mois « le peuple » et ne parle plus d’union de la
mond glissait au Monde, au dé- LE PROJET après les élections européennes qui avaient gauche. Si on rajoute le bon score d’EELV
tour d’une conversation sur la du- vu la gauche se fragmenter gravement et (13,47 %), on arrive à un ensemble de
rabilité de la civilisation thermo-
DE RÉACTEUR six mois avant la prochaine échéance des 31,73 %. Mais là aussi il s’agit d’un leurre,
EXPÉRIMENTAL

L
industrielle, cette évidence : élections municipales, il paraissait illusoire puisque Yannick Jadot ne se réclame plus
« Vous autres, en France, devez e fait mérite qu’on s’y arrête. Depuis de recoller les morceaux. de cette famille et rêve de sommets prési-
être tellement fiers de votre pro- DE QUATRIÈME vendredi 13 septembre, et jusqu’au Fabien Roussel, le secrétaire national du dentiels.
gramme électronucléaire ! » Il fal- dimanche 15 septembre, se déroule PCF qui a succédé, en novembre 2018, à Ces différentes forces se retrouvent certes
lut déployer une certaine énergie GÉNÉRATION au Parc de La Courneuve (Seine-Saint-De- Pierre Laurent, mis en minorité au congrès dans une opposition frontale à Emmanuel
pour convaincre l’auteur d’Effon- nis) la traditionnelle Fête de L’Humanité. Le d’Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), a pourtant Macron, quitte à déposer ensemble des mo-
drement (Gallimard, 2006) qu’en quotidien communiste a beau être au bord réussi un exploit. Dimanche, il va partici- tions de censure, et se veulent toutes écolo-
réalité le programme électronu- projet est cependant tout à fait ir- du dépôt de bilan et le Parti communiste, per à un débat à l’intitulé quelque peu uto- gistes. Elles militent, non sans peine, dans
cléaire français n’était pas une réaliste, si l’on tient compte des un an avant de célébrer son centenaire pique – « Re-faire Révolution » – avec Oli- un rassemblement qui inclut la droite pour
source consensuelle de fierté na- contraintes techniques, indus- en 2020, en quête de survie, la fête résiste à vier Faure, premier secrétaire du Parti so- organiser un référendum contre la privati-
tionale, mais plutôt un abcès de trielles et géopolitiques du tous les vents contraires. cialiste, Sandra Regol, porte-parole sation d’Aéroports de Paris. Mais aux muni-
fixation et, en somme, la mère de monde réel. Comment déployer Chaque année des dizaines de milliers de d’Europe Ecologie-Les Verts (EELV), ainsi cipales, LFI et EELV veulent aller seules au
toutes les discordes tricolores sur 115 réacteurs à neutrons rapides visiteurs – ils étaient 800 000 en 2018, un que Clémentine Autain et Adrien Quaten- combat, du moins au premier tour. Quant
la question environnementale. par an dans le monde, pendant record – arpentent les allées du parc et na- nens, deux députés qui portent des lignes au PCF, il aura tout intérêt à reconduire ses
A chaque grande décision politi- plus de trois décennies, quand la viguent d’un concert à un débat, pour par- divergentes au sein de LFI. alliances avec les socialistes, s’il veut sauver
que sur l’avenir énergétique de la construction d’un réacteur de ticiper à un événement à la fois culturel, Va-t-on assister aux prémices d’un nou- les quelques mairies qui lui restent. Le
France, chaque camp célèbre sa troisième génération de l’EPR de musical et politique. Pour le PCF, c’est une veau rassemblement de la gauche ? Ian constat est aujourd’hui sans appel : entre
victoire ou, au contraire, écrase Flamanville (Manche) aura pris à caisse de résonance qui lui permet de se Brossat, porte-parole du PCF, a affirmé à son aile sociale-démocrate et son aile radi-
ses larmes. Ces jours-ci, ce sont les elle seule quinze années (si toute- faire entendre bien au-delà des militants juste titre (Le Monde du 14 septembre), que cale, l’unité de la gauche est impossible. p
tenants de l’énergie nucléaire qui fois les travaux s’achèvent bel et
se lamentent. Fin août, Le Monde bien en 2022, soit dix ans après la
a révélé que le Commissariat à date initialement prévue) ?
l’énergie atomique (CEA) aban- La probabilité d’une forte mon-
donnait en catimini le projet de tée en puissance de la quatrième
réacteur expérimental de qua- génération de réacteurs nucléai-
trième génération Astrid, met- res était déjà très faible, la voici ré-
tant ainsi un point final à la re- duite à néant par la décision fran-
cherche sur le développement de çaise. Le nucléaire, qui ne repré-

  
réacteurs à neutrons rapides. sente aujourd’hui qu’un peu plus
Après Rapsodie (fermé de 2 % de la production énergéti-
en 1983), Superphénix (fermé que mondiale, ne sera jamais une
en 1997) et Phénix (fermé solution majeure de lutte contre
en 2010), ses trois prédécesseurs, le changement climatique.
Astrid incarnait un rêve de physi- La décision française d’aban-

 %
cien et d’énergéticien, celui de la donner Astrid n’en est pas moins
« fermeture du cycle du combus- critiquable à plusieurs égards. En
tible ». Les réacteurs à neutrons supprimant tout projet de réac-
rapides – ou surgénérateurs – teur de recherche de quatrième
sont non seulement capables de génération, la France bouche l’ho-
« brûler » l’uranium non fissile rizon de toute une filière, et la
(qui représente la plus grande rend de moins en moins attrac-
part de l’uranium naturel) mais tive pour les nouvelles généra-
aussi une part des déchets pro-
duits par les réacteurs nucléaires
tions de chercheurs et d’ingé-
nieurs. Or, qu’on soit favorable ou

&#    
actuellement en service. non au nucléaire, il est certain
Se passer de l’étape d’enrichisse- qu’en France le maintien de com-
ment de l’uranium et augmenter pétences techniques pointues et
d’un facteur 100 la quantité de l’entretien d’un tissu industriel
combustible utilisable pour la spécifique seront nécessaires au
production énergétique, tout en fonctionnement et à la sécurité
gérant le problème majeur lié à de toute la filière pendant de lon-
l’énergie nucléaire, celui des dé- gues décennies.     " 
chets : on comprend pourquoi le En outre, si l’atome a peu de "#"  " 
développement des réacteurs à chances de s’avérer déterminant,
+ "!)!       
neutrons rapides est une sorte à l’avenir, dans la lutte contre le
d’horizon pour toute la filière. réchauffement, force est aussi de
constater que son développe-   " #"  "
Solution irréaliste ment n’a pas eu que des inconvé- 
 #     
Il nourrit aussi les rêves de cer- nients. En 2013, les climatologues    
 $" $  #
tains climatologues, qui y voient Pushker Kharecha et James Han-
la panacée contre le réchauffe- sen publiaient dans la revue Envi-
 
 
ment. En décembre 2015, quatre ronmental Science & Technology ' *&  
chercheurs de renom, James Han- un calcul simple, suggérant
sen (NASA), Ken Caldeira (Carne- qu’entre 1971 et 2009 l’énergie     ""
gie Institution), Tom Wigley (uni- nucléaire avait permis l’écono-   $ # # 
versité d’Adélaïde) et Kerry Ema- mie d’environ 64 milliards de )& &)!    
nuel (Massachusetts Institute of tonnes de dioxyde de carbone au
Technology), avaient ainsi tenu niveau mondial. Un volume de    # "   
une conférence de presse en gaz à effet de serre qui aurait été
marge de la COP21, plaidant pour émis par la production d’une

 " # #

le déploiement, à marche forcée, quantité d’énergie équivalente     "" 
de cette technologie. « En tenant par un mix moyen charbon/gaz "*$ ' "!  !!+  
compte du développement des (sous l’hypothèse raisonnable
pays les plus pauvres ainsi que de que cette énergie n’aurait pas été  &    # "#"
l’augmentation de la demande due produite par des ressources re-     #   

à la démographie », expliquaient- nouvelables, alors non compétiti-
ils, il faudrait construire « 115 réac- ves). Soit près d’un an et demi  # "
teurs par an d’ici à 2050 pour dé- d’émissions de gaz à effet de serre & !.    
carboner entièrement la produc- au niveau mondial.
tion mondiale d’électricité ». Les deux chercheurs estimaient  " # "  # "
Les quatre climatologues don- de la même manière que l’atome #    
naient ainsi les conditions et les avait permis d’éviter quelque
ordres de grandeur nécessaires à 1,8 million de morts prématurées
 
"   " # 
faire de l’atome une réelle solu- dans le monde. C’est le nombre & &&,&     
tion contre le changement clima- total de décès qui auraient été sta-
tique. Séduisant en théorie, leur tistiquement provoqués, au cours  %
 " # 
de cette période, par les émis- & +&&*- 
 
sions polluantes (particules fines,
dioxyde de soufre, etc.) dues aux
FORCE EST combustibles fossiles, qui
DE CONSTATER QUE auraient produit le même vo-     
lume d’énergie. Pour la France,     
LE DÉVELOPPEMENT M. Kharecha précise que, « entre
1971 et 2009, l’énergie nucléaire a
DE L’ATOME N’A PAS permis d’éviter environ
EU QUE DES 290 000 morts prématurées ».
Cela n’aura pas permis d’éviter,      
    
  Grasset
INCONVÉNIENTS dix ans plus tard, celle d’Astrid. p

Tirage du Monde daté samedi 14 septembre : 198 618 exemplaires


3 PA R EN TOLO G I E
Le syndrome
Ronaldinho
Dans les yeux de votre enfant,
vous voilà doté de superpouvoirs.
Une hypertrophie du moi
qui peut vous pousser à vous
prendre pour le MBappé
du square d’à côté

6 L E S COU CO US
D U N UM ÉR I Q U E

C’est quoi
ton code ?
Ils squattent allègrement vos
abonnements Netflix et Spotify.
Le pire, c’est que c’est vous
qui leur avez donné accès
à vos comptes

9 U N A P ÉRO AV E C

Bigflo et Oli
Les deux frères n’ont pas le
temps de souffler. Un succès
qui ne se dément pas.
Rencontre avec les rappeurs
préférés des enfants
EN QU Ê TE

Lynchez
4

si vous voulez
Un dérapage verbal, une photo malvenue, un Tweet inconvenant et vous voilà cloué au pilori
sur les réseaux sociaux. Après l’humiliation publique, difficile de reprendre le cours de sa vie
ADRIA FRUITOS

DIMANCH E 1 5 - LUNDI 1 6 SE PT EM BR E 20 1 9 C A H I ER D U « MO N D E » N O 23 2 28 - N E P E U T ÊT R E V EN D U S É PAR ÉM E NT


0123
D IMA NCHE 15 - L UN D I 16 SE PT EM BRE 20 1 9 3
LE BLOC-NOTES
PARENTOLOGIE
L’éducation est une science (moyennement) exacte. Cette semaine, Nicolas Santolaria
se penche sur le syndrome de Ronaldinho : quand on se croit doté des superpouvoirs
que l’enfant projette sur vous, on finit par se prendre pour un dieu du stade

« Mon père, il est tellement fort »


PA R LE
À MO N F R È RE
LES ENFANTS FRANÇAIS ayant un grand
frère ont tendance à moins bien s’exprimer
que les autres et accusent un retard
d’environ deux mois dans l’acquisition
du langage, selon une étude conduite par
le CNRS publiée dans la revue Psychological
Science. En revanche, le fait d’avoir
une grande sœur n’a aucun impact sur
les performances linguistiques des cadets.

LA FERME
DU BREXIT

La possibilité d’une LE DERNIER

L
LASSE RUSSE
sortie de l’Union euro-
péenne sans accord MÉGOT e regard que l’enfant en bas âge pose sur le parent est géné- du nom de cette marque de prêt-à-porter mettant en scène des mères
du Royaume-Uni ne ralement empli d’une débordante bienveillance (avant que et des filles habillées de la même manière.
perturbe pas seulement Pour inciter passants ce même enfant se mette à vous trouver très con quelques Propulsée dans une néo-juvénilité par les œillades complices
la vie du Parlement et touristes à nettoyer années plus tard, mais ça, c’est une autre histoire). C’est ce de sa fille, la maman oublie soudain le fossé des ans, et devient un
britannique. Dans cer- les rues, la gérante de deux regard plein d’amour qui explique pourquoi un être hu- clone vestimentaire de sa descendante, donnant le sentiment qu’elle
tains zoos aussi, c’est le restaurants de Saint-Malo main lambda comme moi, qui n’a rien d’extraordinaire revit une nouvelle préadolescence. Il s’agit là d’une forme de jouvence
branle-bas de combat : (Ille-et-Vilaine) propose dans son approche de la parentalité, est susceptible de recevoir des re- par la garde-robe qui, vous vous en doutez, possède ses limites.
de peur de voir l’arrivée d’échanger un verre rempli marques du type : « T’es le meilleur papa du monde ! » Que vous ayez D’autant que cette révolution du vestiaire peut s’accompagner d’un
de nouveaux animaux de mégots de cigarettes omis de lui acheter ses fournitures de rentrée ou ayez oublié d’aller le mimétisme alimentaire aux effets dévastateurs. Totalement en roue
compliquée par le contre une crêpe au sucre. chercher à l’école n’y changera rien : l’enfant libre, la maman se met alors à s’enfiler des sun-
Brexit, les dirigeants du Dans un bar de Barcelone, vous trouvera, au pire, « super ». S’il n’est pas daes au caramel comme si c’était des tomates
Shepreth Wildlife Park
ont accéléré la venue
le premier à avoir eu
l’idée, le même verre
occupé à souligner votre génie éducatif, il
pourra aussi, à l’occasion, vous dépeindre Que vous ayez cerises ; car, c’est bien connu, quand on est super
jeune, on ne prend pas un gramme.
de nombreux spéci-
mens, parmi lesquels
de mégots donne droit
à une bière gratuite.
comme quelqu’un d’« hyper costaud ».
Alors que j’ai en réalité beaucoup de mal omis de lui Cette dynamique intérieure qui nous
conduit à nous voir différents de ce que l’on est
un loup à crinière,
un cochon de terre ou
à ouvrir un pot de confiture à la simple force du
poignet, je suis toujours associé à une sorte acheter ses peut aussi s’appliquer aux hommes quand,
oubliant les torrents de raclettes au beaufort qui
un calao de Decken. d’Hercule des temps modernes, l’équivalent
d’une créature mythologique capable de faire fournitures de ont coulé sous les ponts, ils arpentent fièrement
les trottoirs congestionnés dans leur maillot de
valser un tronc d’arbre d’une simple pichenette.
En termes de disproportion, c’est un peu rentrée ou ayez foot XXS floqué Mbappé. Mais, chez le papa, c’est
surtout par le syndrome du Ronaldinho d’aire
comme ces types qui, chantant comme des cas-
seroles, se retrouvent intronisés chevaliers des oublié d’aller de jeux que cette hypertrophie du moi parental
apparaît de la façon la plus criante. Je sais de

LE M OT DE L A SE MA IN E
arts et lettres. Et ce phénomène de mise sur un
piédestal ne concerne pas que moi. Nous som- le chercher quoi je parle, car j’en suis moi-même atteint.
Galvanisé par le regard de mes enfants, j’ai tou-
mes globalement perçus comme si extraordi-
à l’école n’y jours envie de les épater en retour. Au parc,

Hymne naires que, sans surprise, la première chose qui


rend les enfants de 7-11 ans heureux, d’après une
étude Harris Interactive datant de 2018, c’est de changera rien :
comme si nos années d’écart s’étaient miracu-
leusement envolées, je saute alors sur le ballon
et me mets à tenter des dribbles phénoménaux
n. masc. « passer du temps avec leurs parents » (68 % des
réponses, pour être précis). l’enfant vous et chaloupés, inspirés par l’ancien attaquant du
Barça. Mais « phénoménaux », ces dribbles ne le

Ce chant patriotique qui rend


Au rang de ses vertus, ce regard enfantin
plein d’admiration fonctionne incontestable- trouvera, au sont que dans ma tête. Car généralement, sous
le kiosque où nous jouons, j’ai toutes les peines

les cérémonies grandiloquentes


ment comme un dopant narcissique. Dans bien
des situations, il nous rend réellement plus fort, pire, « super » du monde à perforer les défenses adverses.
Malgré mes zigzags de supposé Brési-
nous galvanise, suscitant une attente que l’on lien, je finis le plus généralement par m’encas-
est aussi un instrument n’a pas envie de décevoir. Il nous permet de
ramener sans ascenseur des packs d’eau miné-
trer dans un tibia adverse comme le vétéran un
peu poussif que je suis. Pire : mon fils de 4 ans
diplomatique, qui peut tourner rale pour le biberon jusqu’au sixième étage, de
faire la queue depuis l’aube pour tenter d’inscrire son petit dernier à
me colle des petits ponts qui me laissent sur
place. L’écart entre l’image hypertrophiée du moi parental et la réalité
au gag, comme lors du match l’éveil musical, de se replonger sans frémir dans le subjonctif et la tri-
gonométrie, de transporter une poussette presque aussi lourde
apparaît alors tel qu’il est, large comme la faille de San Andreas. A force
d’humiliations vécues sur le terrain, je dois me rendre à l’évidence :
France-Albanie où l’hymne qu’un char Leclerc dans les escaliers du métro parce que l’œil de votre
progéniture fixé sur vous dit « vas-y, tu vas y arriver »… Chose rare, ce
mon jeu est aussi illusoirement aérien que celui d’un champion du
monde de 1998 rejouant, vingt ans plus tard et à grand-peine, un
andorran a été joué par erreur. regard conduit à déployer au quotidien une énergie presque surhu-
maine pour quelqu’un d’autre que soi.
simulacre de son sacre historique. Ce n’est qu’en regardant les autres
papas que j’arrive pleinement à accepter cette amère réalité. Déplace-
Ou à l’affront, comme quand les Mais il est si puissant, si inhabituel, si émotionnellement dés-
tabilisant qu’il fait courir certains risques à celui sur lequel il se pose :
ments patauds, jongles ratés, souffle court : les façons d’être de ces
Ronaldinho d’aire de jeux trahissent, en règle générale, le poids des
supporteurs de Hongkong ont le premier de ces risques est de se croire réellement détenteur des
superpouvoirs que l’enfant projette sur vous. Oubliant que cette
ans. S’ils sont aussi nuls, c’est que je dois l’être aussi, me dis-je alors, phi-
losophe. Seule consolation au cœur de cet océan de désublimation :
sifflé leur hymne, qui est aussi image de soi hyper positive est conditionnée par le rapport privilégié
à une altérité bienveillante, beaucoup de parents se mettent soudain à
cette semaine, j’ai réussi à ne pas me fouler la cheville.

celui de la Chine populaire penser qu’ils sont intrinsèquement « hyper forts », « super rapides »,
« vachement beaux ». Chez certaines mamans, cela se traduira parfois
par ce que l’on peut appeler le « syndrome Comptoir des Cotonniers »,