Vous êtes sur la page 1sur 3

Mathématiques

LICENCE
MATHÉMATIQUES À
DISTANCE (LICENCE 3)

Lieu de la formation
U.F.R. Sciences Objectifs
— Former des étudiants, ayant un niveau de L2 de mathématiques ou équivalent, à
un niveau L3 de mathématiques.
Contact — Préparer les étudiants à intégrer différents masters dans les domaines des mathé-
Mylène MILDANGE matiques, de l’ingénierie, de la finance, de l’enseignement,...
mylene.mildange@univ-angers.fr — Préparer les étudiants à passer des concours ou entrer dans le monde du travail.
Tél. : 02 41 73 50 65
Direction de la formation continue
— Développer chez les étudiants l’esprit logique et les capacités de raisonnement
formationcontinue@univ-angers.fr utiles dans de nombreuses activités.
Tél. : 02 44 68 86 84 — Apporter une culture scientifique.

Responsable Poursuite d’étude


de la formation
Lionel BAYLE
— Master de mathématiques fondamentales, de mathématiques appliquées, en
lionel.bayle@univ-angers.fr
Tél: 02 41 73 54 82 ingénierie, en finance, en enseignement.
— Écoles d’ingénieur.

Adresse web
www.univ-angers.fr/sciences
Public visé
— Étudiants de L2 de mathématiques ou de niveau équivalent (classes préparatoires,
universités étrangères).
— Étudiants ayant acquis un M1 ou un M2 dans des disciplines où il y a un enseigne-
ment des mathamatiques important (physique, informatique, finance,...).
— Salariés ayant besoin d’une formation en mathématiques dans le cadre de leurs
activités.
— Personnes ayant besoin d’une remise à niveau en mathématiques.
— Professeurs certifiés voulant réactiver leurs connaissances en vue de préparer
l’agrégation.

Conditions d’accès
— De plein droit pour les titulaires d’une L2 de mathématiques ou d’un ancien diplôme
équivalent (deug A, Sciences de la Matière, MIAS, MASS,...).
— Par validation d’études pour les titulaires d’un diplôme étranger de niveau équiva-
lent ou supérieur à la L2 de mathématiques (d’une université, d’une école,...).
— Par validation d’études pour les titulaires d’un dipôme français de niveau équiva-
lent ou supérieur à une L2 de mathématiques (de classes préparatoires scientifiques,
d’écoles d’ingénieurs, dipômes universitaires contenant un enseignement de mathé-
matiques au moins équivalent à celui de la L2 de mathamatiques,...).
— Par Validation des Acquis de l’expérience (VAE).
— Par Validation d’Acquis Professionnels (VAP).

Programme
La formation représente 550 heures d’enseignement sur support numérique
réparties entre des contenus de cours et des activités pédagogiques (cours et TD
en pdf interactif, devoirs corrigés, forums, QCM, vidéos, regroupements présentiels
facultatifs).

Mise à jour |Janv. 2018- Impression service reprographie UA

2 boulevard Lavoisier | 49045 ANGERS cedex 01


Tél.: 02 41 73 53 53
Programme

Semestre 5 :
Module 1 : Topologie Module 3 : Calcul différentiel Module 5 : Algèbre et Anglais
Prérequis : Prérequis : Algèbre:
Notion de continuité dans R. Les suites. Dérivation des fonctions réelles d’une va- Prérequis :
Programme : riable réelle. Etude locale des courbes pa- Connaissances de L2 sur les notions d’es-
Notions de base de topologie métrique ramétrées dans R2. Rudiments d’algèbre pace vectoriel, déterminant, réduction des
(ouvert, fermé, frontière, distance, linéaire et bilinénaire. endomorphismes, d’algèbre bilinéaire,
norme). Suites et continuité dans les Programme : d’espace euclidien et hermitien.
espaces métriques. Espaces topologiques Notion de différentielle (dimension finie). Programme :
généraux (notion d’homéomorphisme, to- Interprétation géométrique. Matrice ja- Algèbre linéaire, formes linéaires, dualité,
pologie induite, topologie produit). Etude cobienne. Différentielle d’une application déterminant.
de la connexité, compacité et complétude. composée. Fonctions de classe C1 et déri- Réduction des endomorphismes, trigonali-
Convexité. vées partielles. Théorème de la moyenne. sation, diagonalisation, réductions de Jor-
Objectif : Inégalité des accroissements finis et ap- dan et de Dunford, étude des invariants de
Etudier les principales notions de topo- plications. Théorème d’inversion locale. similitude.
logie utilisées dans les autres unités de Théorème des fonctions implicites. Formes bilinéaires et quadratiques. Or-
valeurs et nécessaires pour préparer le Application à l’étude locale des courbes thogonalité (méthodes de Gauss et de
CAPES ou l’agrégation de mathématiques, et des surfaces. Courbes paramétrées Gram-Schmidt). Réduction des endomor-
ou suivre des cours de Master. (branches infinies, étude locale, repère de phismes symétriques. Groupe orthogonal.
Frénet). Différentielles d’ordre supérieur. Etude des espaces euclidiens. Endomor-
Module 2 : Intégration Formule de Schwarz. Formule de Taylor. phismes symétriques, groupe orthogonal.
Prérequis : Points critiques et extremums des applica- Produits mixte et vectoriel.
Les techniques de base du calcul intégral tions numériques. Extremums relatifs. Objectif :
(intégration par parties, changements de Objectif : Etudier les notions liées à l’algèbre li-
variables élémentaires, intégration des Se familiariser avec les bases du néaire, bilinéaire et aux espaces euclidiens
fractions rationnelles). calcul différentiel et atteindre une bonne et hermitiens à un niveau permettant
Programme : compréhension du théorème des fonctions de résoudre les problèmes de CAPES ou
Révisions sur l’intégrale de Riemann (dé- implicites. Ces notions font partie des fon- d’agrégation.
finition, propriétés, calculs de primitives, dements nécessaires à toute spécialisa- Anglais:
continuité et dérivabilité des intégrales tion en mathématiques (préparation au Pré-requis:
dépendant d’un paramètre). Clans, tribus CAPES, à l’agrégation ou master de ma- Le niveau minimum attendu est celui du
et mesures. Mesure de Lebesgue. Fonc- thématiques pures ou appliquées). bac.
tions mesurables. Construction de l’inté- Programme :
grale. Fonctions intégrables. Théorèmes Module 4 : Groupes Anglais général. Vocabulaire, grammaire
de la convergence monotone. Lemme de Prérequis : et fonctions de langue.
Fatou. Théorème de la convergence do- Les rudiments sur les entiers, les Objectifs:
minée. Liens entre l’intégrale de Riemann congruences, les matrices, les permuta- Remise à plat des connaissances de base
et l’intégrale de Lebesgue. Continuité et tions, la notion de relation et les groupes. en grammaire et vocabulaire:
dérivabilité des intégrales dépendant d’un Programme : Pronouns, Questions, numbers & quantita-
paramètre. Tribu produit et mesure pro- Groupes, sous-groupes, générateurs, tives, ED, have+EN, comparatives, modals
duit. Théorèmes de Fubini (sans preuve). classes, théorème de Lagrange, sous- Etude systématique de quelques fonctions
Théorème de changement de variables. groupes normaux. Homomorphismes de de langue:
Complétude des espaces Lp. groupes. Isomorphismes classiques, ordre Greeting, Repetition - Clarification, Coun-
Objectifs : d’un élément. Groupe du dièdre, généra- ting, Habits & past events, Recent actions
A l’issue de ce cours, l’étudiant devrait teurs et relations. Produit direct. & simple narratives, Making comparisons,
être capable de : Groupes symétriques et alternés. Classifi- Purpose, cause & result, Offers, orders,
- Donner quelques raisons de l’introduction cation des groupes abéliens d’ordres finis. ability, Probability and hypothesis.
de l’intégrale de Lebesgue. Groupes de matrices et d’homographies.
- Comparer l’intégrale de Riemann et l’in- Action de groupes, orbites, stabilisateurs
tégrale de Lebesgue. et sous-groupe d’inertie. Classes de conju-
- Définir et expliquer la notion d’intégrale gaisons. Groupes en géométrie. Théo-
d’une fonction mesurable positive par rap- rèmes de Sylow (sans la preuve).
port une mesure. Objectif :
- Utiliser correctement le théorème de Maîtriser les notions d’ordre d’un élément,
convergence monotone et le théorème de d’orbite et de sous-groupe. Atteindre un
convergence dominée. certain niveau de familiarité avec la notion
- Utiliser correctement les conditions de de quotient et les isomorphismes clas-
continuité et de dérivabilité d’une intégrale siques, surtout pour les groupes cycliques
dépendant d’un paramètre. et abéliens d’ordres finis. Pouvoir travailler
- Utiliser correctement, et à travers beau- avec des exemples de groupes utilisant
coup d’exemples, les théorèmes de Tonelli générateurs et relations, surtout avec le
et Fubini. groupe du dièdre. Connaître un certain
nombre d’exemples. Comprendre les théo-
rème de Sylow.

2 boulevard Lavoisier | 49045 ANGERS cedex 01


Tél.: 02 41 73 53 53
Programme

Semestre 6 :
Module 6 : Analyse complexe Module 8 : Anneaux Module 10 : Equations différentielles
Prérequis : Prérequis : et Anglais.
Différentiabilité et dérivabilité partielle. Familiarité avec les anneaux classiques Z Equations différentielles:
Séries entières. Rudiments de topologie. et k[t]. Prérequis :
Théorie élémentaire de l’intégration en la Programme : De bonnes bases en algèbre linéaire en di-
variable réelle. Anneaux commutatifs, intègres, corps, mension finie, y compris la réduction d’en-
Programme : corps de fractions, notion de caractéris- domorphismes. Propriétés générales des
Définition d’une fonction holomorphe, tique, sous-anneaux, homomorphisme espaces vectoriels normés en dimension
conditions de Cauchy en coordonnées car- d’anneaux. finie. Connaissances requises en calcul dif-
tésiennes et polaires. Exemples d’anneaux classiques : Z, Z/nZ, férentiel et intégral.
Séries entières, fonctions analytiques, A[X], Z[i], anneaux d’endomorphismes et Programme :
principes des zéros isolés et du prolonge- de séries formelles et de Laurent. Solutions maximales et globales. Courbe
ment analytique. Les fonctions classiques: Idéaux et leurs propriétés, idéaux pre- intégrale. Trajectoire ou orbite. Champ de
exponentielle, les fonctions trigonomé- miers et maximaux, anneaux quotients, vecteurs et champ de directions. Equa-
triques et hyperboliques complexes, loga- principaux et noethériens. tions à variables séparables. Equations
rithme et déterminations du logarithme. Propriétés arithmétiques des anneaux : di- homogènes. Equations classiques: Ber-
Intégration le long d’un chemin, primitives visibilité, inversibilité, éléments associés, noulli, Riccati. Equations différentielles de
des fonctions complexes (CNS d’existence factorisation, pgcd, ppcm, éléments pre- la forme x’ = f(t,x). Problème de Cauchy.
d’une primitive), primitives des fonctions miers et irréductibles. Groupe des unités Théorèmes d’existence et d’unicité des so-
holomorphes (théorème de Goursat sur d’un anneau. Anneaux factoriels et eucli- lutions: théorème de Cauchy-Peano-Arzela
un ouvert étoilé, existence locale d’une diens. (admis), théorème de Cauchy-Lipschitz.
primitive). Propriétés des anneaux classiques. Equations différentielles linéaires à coef-
Formule de Cauchy sur un disque, for- Objectif : ficients constants ou variables. Système
mules de la moyenne, analyticité des fonc- En se centrant sur des exemples concrets fondamental de solutions. Résolvante.
tions holomorphes, théorèmes de Liouville, (Z, k[x], k[x,y] et leurs quotients) intro- Wronskien. Méthodes de résolution expli-
de Moréra, du maximum. Notion d’indice. duire les concepts usuels liés aux anneaux cite. Dépendance des solutions par rapport
Homotopie, invariance de l’intégrale par et montrer leur pertinence pour résoudre aux paramètres et aux conditions initiales.
homotopie, simple connexité, formule de divers problèmes d’arithmétique. Lemme de Grönwall. Méthodes numé-
Cauchy (y compris aux ordres supérieurs riques à un pas.
à 1) pour un lacet d’un ouvert simplement Module 9 : Géométrie Objectif :
connexe. Prérequis : Etudier les principales notions nécessaires
Les différents types de singularités, théo- Une bonne connaissance du langage de pour préparer le CAPES de mathématiques.
rème de Weierstrass (l’image d’un voi- la géométrie plane vue au lycée (droites, Fournir les fondements nécessaires pour la
sinage d’une singularité essentielle est triangles, cercles, translations, homothé- poursuite d’étude en Master professionnel
dense), théorème de Picard (sans dé- ties, théorèmes de Thalès et Pythagore) ou recherche en mathématiques, ainsi que
monstration), séries et développements de Notions de trigonométrie: interprétation pour la préparation à l’agrégation de ma-
Laurent, résidus, théorèmes de Rouché, de des fonctions usuelles, formules clas- thématiques.
l’image ouverte. Calculs d’intégrales par la siques, formule de Moivre. Interprétation Anglais:
méthode des résidus. géométrique du produit scalaire. Programme:
Objectif : Programme : Anglais général. Introduction à l’anglais
Etudier les propriétés élémentaires des Structure d’espace affine, cas de Rn. Bary- scientifique. Anglais pratique (introduction
fonctions holomorphes nécessaires pour centres, espace vectoriel des points pon- à la présentation orale et écrite).
suivre un cours d’analyse complexe niveau dérés (ou points massiques) Objectifs:
Master, présenter l’agrégation de mathé- Applications affines classiques. Groupe af- Remise à plat des connaissances de base
matiques ou comprendre certains phéno- fine et sous-groupes. Définition et proprié- en grammaire et vocabulaire:
mènes physiques. tés affines des coniques. Conditional - Linkwords - Prepositions &
Géométrie euclidienne, isométries, simili- phrasal verbs - Infinitives & gerunds - Re-
Module 7 : Probabilités tudes. Groupe stabilisant une figure (poly- latives - Passive -
Prérequis : gone, cube, pavage...) Etude systématique de quelques fonctions
Probabilités et variables aléatoires dis- Définition(s) et propriétés euclidiennes des de langue:
crètes (y compris la loi de Bernouilli, bino- coniques et quadriques. Paramétrisations Description - Size, colours, shapes - Re-
miale, de Poisson), indépendance, probabi- polaire et rationnelle des coniques. ported speech - Hypothesis - Graphs- Sta-
lités conditionnelles, espérance et variance Objectif : tistics & data - Needs & wants - Oral and
(sans notion d’espace probabilisé). A l’issue de ce cours dont l’orientation gé- written presentations.
Eléments de base de la théorie de mesure nérale est celle du programme du CAPES,
de Lebesgue et l’intégrale de Lebesgue. un étudiant devrait:
Programme : - pouvoir donner une présentation claire
Espaces probabilisés et tribus. Variables et de ce qu’est un espace affine,
vecteurs aléatoires, discrets et continus, - ne plus confondre les propriétés affines
ainsi que leurs paramètres (moments, et les propriétés métriques des objets,
covariance). Lois classiques continues de
probabilité. Fonctions caractéristiques.
- connaître les principales transformations À noter
géométriques du plan et les groupes as-
Convergence des suites de variables aléa- sociés,
toires. Loi des grands nombres, théorème Cette formation est aussi ouverte en
- relier les différentes présentations des
central limite. coniques, connaître et reconnaître les dif- formation continue.
Objectif : férentes quadriques euclidiennes,
Savoir modéliser les expériences aléa- - savoir expliciter leurs éléments de sy-
toires à l’aide du langage développé dans métrie.
le programme. Fournir les fondements
nécessaires pour la poursuite d’études en
Master professionnel ou recherche, pour la
préparation du CAPES et de l’agrégation
de mathématiques ou pour comprendre
les applications des probabilités.

2 boulevard Lavoisier | 49045 ANGERS cedex 01


Tél.: 02 41 73 53 53