Vous êtes sur la page 1sur 34

Guide d’Initiation à la Santé au Naturel

© Ile Maurice- Brunet Isabelle

Guide d’Initiation à
La Santé Au Naturel
Volume 1

GAWELIK Katy et BRUNET Isabelle

© 2007 http://www.katisa-editions.com
Tous droits réservés pour tous pays

http://www.katisa-editions.com
Guide d’Initiation à la Santé au Naturel

Table des matières

Introduction........................................................................................... 3
..............................................................................................................4
Première Partie...................................................................................... 4
Bien dans son corps...............................................................................4
L’acupression : une méthode naturelle..................................................4
Le Amma Assis..................................................................................... 6
L’Aromathérapie : les bienfaits des huiles essentielles.........................9
La méthode pour être plus jeune de jour en jour.................................11
Pratiquez-vous la visualisation ?.........................................................13
Que la lumière soit !............................................................................15
« Régime Okinawa » : une alimentation saine mais pas seulement… 16
L’ananas : un remède magique............................................................18
La nouvelle plante miraculeuse !........................................................ 20
Deuxième Partie.................................................................................. 23
Bien dans sa maison............................................................................ 23
Vitaminez votre air !........................................................................... 23
Mettez du Feng Shui dans votre maison............................................. 25
Dépolluez vos intérieurs......................................................................27
Mettez de la couleur dans votre vie !.................................................. 29
Soyez zen même au jardin...................................................................31

http://www.katisa-editions.com
Guide d’Initiation à la Santé au Naturel

Introduction

Dans la jungle du tout « santé au naturel », il est parfois


difficile de s’y retrouver. On veut tout essayer à la fois.
Résultat rien ne marche correctement et on abandonne. Ce
guide a pour vocation de vous initier à la santé au naturel,
de vous faire découvrir quelques procédés.
Il vous permettra d’essayer une chose à la fois et de faire de
petites transformations, aussi bien dans votre corps que dans
votre maison, afin de vous sentir bien dans votre vie.
Petit à petit, vous intégrerez ces nouvelles habitudes de vie
et vous pourrez ensuite en ajouter d’autres. Nous vous y
aiderons dans les prochains volumes de cet ouvrage.

Vous pouvez diffuser gratuitement ce livre autour de vous, à


la seule condition de n’y apporter aucune modification, dans
la forme et dans le fond.

Bonne lecture !

http://www.katisa-editions.com
Guide d’Initiation à la Santé au Naturel

Première Partie
Bien dans son corps

L’acupression : une méthode naturelle

Il vous est certainement déjà arrivé de pratiquer


l’acupression sans vous en rendre compte. Par exemple, si
vous avez mal à la tête, vous avez tendance à vous frotter
les tempes.

L’acupression est proche de l’acupuncture mais se pratique


sans aiguilles : ce sont les mains, les doigts, les coudes, les
pieds qui interviennent pour stimuler les méridiens, le flux
énergique du corps (ou chi).
C’est une technique chinoise très ancienne. Elle a été
inventée car elle permettait de se soulager soi-même.

http://www.katisa-editions.com
Guide d’Initiation à la Santé au Naturel

L’acupression est le terme générique qui désigne un


ensemble de techniques :
- do-in : pour les débutants et à faire soi-même
- acu-yoga : ce sont les postures de yoga qui
permettent d’exercer les pressions sur des points précis du
corps
- hin shin jyutsu : technique japonaise qui se présente
sous forme d’effleurements plus que de massages
- shiatsu : « pression du doigt » en japonais.
Utilisation généralement du pouce pour appuyer plus
fermement sur les points d’acupression.
- shiatsu zen : y sont ajoutés des mouvements de yoga
pour ouvrir les méridiens (pratiqué par des professionnels la
pression étant beaucoup plus forte car exercée par tout le
poids du corps)
- shiatsu pied nu : la pression est exercée par les pieds
du praticien
- massage assis : le praticien utilise la main et les
coudes, dans une chorégraphie très précise. Cela se pratique
sur une chaise spéciale, habillé et assis.

Toutes les parties du corps peuvent être concernées (cela


dépend de la technique utilisée). Par exemple pour le Amma
assis (très en vogue actuellement), la séance de 15 minutes
se déroule en plusieurs étapes et concerne différentes parties
du corps sujettes aux plus fortes tensions : la tête, la nuque,
les bras, les mains, les épaules, le dos et les hanches.

L’acupression permet de rééquilibrer l’énergie qui circule


dans votre corps en venant à bout des blocages. Agissant
sur les méridiens d'acupuncture, elle détend, relaxe et
réénergise la personne. Elle contribue à activer la circulation
sanguine.

http://www.katisa-editions.com
Guide d’Initiation à la Santé au Naturel

Dans un monde où tout va à toute vitesse, la pratique de


l’acupression permet de s’offrir un moment de détente hors
du temps. Le stress, l’épuisement quotidiens que beaucoup
subissent peuvent être combattus grâce à l’acupression, à
condition que cela soit pratiqué de manière sérieuse
(attention aux charlatans !) et régulière.

Tout le monde peut pratiquer l’acupression « douce »,


destressante (et non thérapeutique). Certaines techniques
pouvant se pratiquer par soi-même sur soi-même ou sur son
entourage, pourquoi ne pas organiser régulièrement des
séances en famille. Cela peut resserrer les liens.

Le Amma Assis

Le Amma Assis est basé sur l'art traditionnel japonais de


massage appelé "amma", ce qui signifie « apaiser avec les
mains ».

C'est un kata (série d’actions structurées) de 23 mouvements


très précis et hautement chorégraphique, aussi agréable à
recevoir qu'à regarder.

Agissant sur les méridiens d'acupuncture, il détend, relaxe et


réénergise la personne, produisant un maximum d'efficacité

http://www.katisa-editions.com
Guide d’Initiation à la Santé au Naturel

en un minimum de temps.

C'est un massage non thérapeutique qui se pratique habillé


et assis sur une chaise spéciale. Il s’exécute sur tout lieu de
vie ou d'activité, comme par exemple, un bureau, une plage,
un aéroport, un centre commercial, une gare, etc.
Il dure 15 minutes. Il est 4 à 5 fois moins cher qu'un
massage sur table.

Inventé en 1983 à San Francisco, le Amma Assis a pour but


de rendre le toucher accessible au plus grand nombre, dans
le respect d'un code éthique. Il a été importé en Europe par
Tony Neuman, diplômé de l'Ecole de Massothérapie de
Boulder au Colorado, fondateur de la société Touch Line,
leader européen de la technique, dont la formation est
reconnue dans le monde entier.

Grâce à cette technique, les praticiens sortent des cabinets.


Ils ne sont plus « attachés » à leurs tables et peuvent aller à
la rencontre du plus grand nombre dans le but de
démocratiser le massage, jusque-là réservé à une élite
fortunée. Comme cela se pratique en public et habillé, les
gens se sentent plus à l’aise, se détendent facilement. Ils
n’ont pas peur d’un geste déplacé.

Pour les entreprises, le Amma Assis permet d'accroître la


productivité et de réduire l'absentéisme.

Un chef d'entreprise qui offre, régulièrement, un Amma


Assis à ses employés est considéré comme se préoccupant
de leur bien-être. Après le massage, les employés sont en
pleine forme, plus concentrés et ont donc un rythme de
travail plus soutenu. Moins stressés, ils tombent moins
souvent malades.

La technique du Amma Assis

http://www.katisa-editions.com
Guide d’Initiation à la Santé au Naturel

La séance de 15 minutes se déroule en plusieurs étapes et


concerne différentes parties du corps sujettes aux plus fortes
tensions : la tête, la nuque, les bras, les mains, les épaules, le
dos et les hanches.
L’accueil est très important. Le praticien doit vérifier
différents points concernant l’état de santé du client
(blessures récentes, grossesse, par exemple). Ensuite, la
chaise spéciale est réglée en fonction de sa morphologie.

Puis le Amma commence.

Il se décompose en deux parties : une première partie de


relaxation pure, basée sur des points d'acupression sur tout
le haut du corps, une seconde partie de réénergisation
constituée de percussions.
Ceci afin d'obtenir un maximum d'efficacité en 15 minutes,
temps calculé de manière précise : plus, cela vous
endormirait et vous empêcherait de reprendre une activité
efficace ; moins, cela ne vous serait pas bénéfique.

Ce temps très court permet de se faire masser à tout moment


de la journée : pendant la pause- café, la pause-déjeuner, à
la sortie du travail, entre deux courses, avant de prendre son
avion, etc. La séance étant courte, le prix est beaucoup plus
abordable (en général 15 €).

Mais court ne veut pas dire inefficace, bien au contraire. La


preuve, il y a de plus en plus d’adeptes, surtout au sein des
entreprises.

http://www.katisa-editions.com
Guide d’Initiation à la Santé au Naturel

L’Aromathérapie : les bienfaits des


huiles essentielles

L’aromathérapie est une méthode thérapeutique à base


d’huiles essentielles. Ces huiles sont extraites des plantes
par distillation, macération, ou pressurage. On obtient donc
ainsi un concentré des bienfaits de la plante.

L’aromathérapie est utilisée pour atténuer, soulager les


douleurs, calmer, cicatriser. Elle permet également de
vivifier le corps, d’augmenter les défenses naturelles. Enfin,
elle a aussi pour effet de tonifier.

Cette méthode est agréable à employer ; elle est naturelle,


simple et efficace.

Les huiles essentielles peuvent être utilisées sous différentes


formes :
- à ingérer
- en inhalation
- en micro diffusion (diffuseur électrique, brûle-
parfum)
- dans le bain
- en massage
- en bain de bouche, gargarisme
- en compresse
- en patch

Comme beaucoup de produits, on doit se servir des huiles


essentielles de manière intelligente. Il faut bien respecter les

http://www.katisa-editions.com
Guide d’Initiation à la Santé au Naturel

dosages et les conseils d’utilisation (comme la dilution).


Dans le cas contraire, il peut y avoir danger, comme, par
exemple, des risques de brûlure. On note de très rares effets
secondaires mais beaucoup moins nombreux que pour les
médicaments.

L’un des avantages des huiles essentielles est qu’il n’est pas
besoin d’avoir chez soi quantité de flacons différents. Une
petite armoire à pharmacie d’urgence contenant les huiles
indispensables suffit.

On peut ainsi prévoir :


- de la lavande : elle calme, délasse ; elle permet de
mieux dormir ; elle soigne les piqûres d’insectes et les
coups ; elle éloigne les poux
- du citron : il est antiseptique ; il combat le rhume ; il
a une fonction digestive
- de l’extrait de pépin de pamplemousse : il est
antibiotique, antimycosique, antiparasitaire et désinfectant
- du romarin : il a une fonction tonifiante et
revitalisante
- de la camomille : elle est calmante ; elle apaise les
démangeaisons ; elle permet de lutter contre les insomnies
et contre les nausées

Si vous êtes intéressé par l’aromathérapie mais que vous


n’osez pas vous lancer ou que vous ne savez pas par où
commencer, l’achat d’un simple brûle-parfum et d’un flacon
d’huile essentielle de lavande vous permettront de tester les
bienfaits des huiles essentielles. Vous serez très vite
convaincu de leur efficacité et vous pourrez alors, en toute
connaissance de cause, compléter votre collection de petits
flacons !

10

http://www.katisa-editions.com
Guide d’Initiation à la Santé au Naturel

La méthode pour être plus jeune de


jour en jour

Vieillir vite n’est plus une fatalité. Le corps et l’esprit sont


comme des machines de précision : pour qu’ils durent
longtemps, ils ont besoin d’être entretenus de manière
scrupuleuse avec minutie, méthode et régularité.

Avant, ayant atteint un certain âge, les personnes âgées se


pensaient « vieilles », restaient chez elles et attendaient la
fin. Aujourd’hui, la plupart des seniors (à condition qu’ils
ne soient pas amoindris physiquement et intellectuellement)
sont plein de vie, plus dynamiques que bien des jeunes.

Auparavant, vieillir était considéré comme inéluctable. On


pensait que l’on possédait un capital de vie qui s’épuisait,
s’étiolait peu à peu. Maintenant, les recherches tendent à
démontrer que notre organisme est plutôt victime d’un
ensemble d’empoisonnements, d’attaques qui provoquent
une dégradation et un vieillissement prématurés.

Ayant découvert des causes plus rationnelles au


vieillissement, il est possible de trouver des moyens pour le
ralentir.

En voici quelques-uns :
- surveillez votre alimentation : mangez sainement,
lentement et en quantité raisonnable
- bien dormir : recherchez le calme et la détente avant
votre coucher vous permet de mieux dormir

11

http://www.katisa-editions.com
Guide d’Initiation à la Santé au Naturel

- exercez une activité physique : bannissez les sports


violents. La marche, le golf, l’aquagym, le tai chi, par
exemple, sont amplement suffisants pour dérouiller vos
articulations et vos muscles
- retrouvez les plaisirs de l’amour : il n’y a pas d’âge
pour pratiquer, ce ne sont pas les performances qui
comptent mais le bien-être qui en découle
- soyez zen, cherchez à vous détendre : réservez-vous
un moment de détente chaque jour rien que pour vous en
laissant vos soucis de côté
- respirez mieux : apprenez la respiration profonde et
pratiquez-la chaque jour, cela stimulera tous vos organes
- prenez soin de votre apparence : chaque jour, faîtes-
vous beau ou belle, d’abord pour vous puis pour votre
entourage, cela rejaillira sur votre moral
- entretenez votre cerveau : lisez, faîtes des mots
croisés (ou autres), apprenez chaque jour que ce soit de la
poésie ou des recettes, peu importe du moment que cela
vous plaît, cela stimulera vos neurones

Tous les atouts sont entre vos mains. Rester jeune est
surtout une question d’état d’esprit. Que l’on ait 20, 50 ou
80 ans, il n’est jamais trop tard pour commencer. A vous de
le décider !

12

http://www.katisa-editions.com
Guide d’Initiation à la Santé au Naturel

Pratiquez-vous la visualisation ?

La visualisation est une « médecine » ancestrale qui utilise


des images mentales positives dans le but de se sentir
mieux, d’accélérer la guérison de certaines maladies.

Cette technique était utilisée autrefois partout dans le monde


et par tous les peuples : les Egyptiens, les Grecs, les Indiens
navajos… En France, la grande époque de la visualisation
est la Renaissance. Au XVIIe siècle, Descartes, le grand
philosophe cartésien, va battre en brèche ce procédé.
Il faut attendre les années 70 pour qu’il soit remis au goût
du jour aux Etats-Unis par le Dr O. Carl Simonton,
cancérologue et radiothérapeute.

Depuis lors, diverses études internationales ont été menées


qui semblent apporter la preuve de l’efficacité de la
visualisation pour prolonger la vie ou mieux faire accepter
le traitement des personnes atteintes de cancer, pour
soulager les douleurs des règles, pour traiter l’insomnie,
l’obésité, pour abaisser la pression sanguine, pour ralentir le
rythme cardiaque, pour diminuer l’anxiété, pour réduire la
dépression… bref, pour améliorer la qualité de vie des
malades.
D’ailleurs, même si on n’est pas malade, la visualisation
permet à tous de se sentir mieux.

En effet, elle peut profiter à tout le monde, d’autant plus que


c’est une technique simple, facile et innée. Nous pensons

13

http://www.katisa-editions.com
Guide d’Initiation à la Santé au Naturel

tous en « images » : nos souvenirs sont formés d’images,


accompagnées d’un ensemble de sensations (sons, odeurs,
goûts, toucher). Plus on utilise de sens, plus l’image mentale
sera forte.
Par exemple, lorsque vous imaginez votre gâteau préféré
avec précision, vous le voyez, vous ressentez son odeur,
vous imaginez le goût, la texture… Signe que votre image
mentale est bonne, vous être en train de saliver !

C’est cette technique qu’il faut utiliser et pratiquer


régulièrement pour parvenir à faire le lien entre votre esprit
et votre corps. Bien entendu, pour une bonne visualisation,
il faut être détendu, surtout utiliser des images positives
(tout ce que vous pensez en négatif se transformera en
négatif !), rendre vivantes les images.

Par exemple, si vous avez mal à la tête, vous pouvez


imaginer la douleur comme une grosse boule incandescente
que vous voyez diminuer petit à petit jusqu’à disparaître. En
même temps, vous devez ressentir la sensation de bien-être
qui remplace, au fur et à mesure, la sensation de douleur.
C’est un exemple, c’est à chacun de trouver les images et les
sensations qui lui seront propres, qui lui seront adaptées. A
vous de faire preuve d’imagination.

Pratiquez, pratiquez, pratiquez ! C’est le seul moyen de


réussir et de trouver les images mentales efficaces. Vous
vous apercevrez que la visualisation n’est pas cantonnée à la
santé et qu’elle peut être utilisée de manière profitable dans
bien d’autres domaines.

14

http://www.katisa-editions.com
Guide d’Initiation à la Santé au Naturel

Que la lumière soit !

Comme tout organisme vivant notre corps à besoin de


lumière pour croître et se développer. La lumière a des
effets bénéfiques sur notre énergie, notre moral.

Le manque de luminosité peut provoquer une grande


fatigue, des insomnies, de la neurasthénie, voire une grave
dépression.
Pour preuve : ne vous sentez-vous pas mieux l’été que
l’hiver ? N’avez-vous pas plus la pêche quand le soleil est
au rendez-vous ?
Des études ont d’ailleurs prouvé que la dépression
saisonnière était une réalité. Une personne sur cinq en
souffre.

Pour combattre ce phénomène récurrent, l’idéal est


d’essayer d’emmagasiner le maximum de lumière durant
« la mauvaise saison ». Pour cela, sortez au moindre rayon
de soleil et n’en laissez passer aucun !
Mais encore faut-il que le soleil ne soit pas totalement
absent ! La solution rêvée serait une migration annuelle
vers l’hémisphère sud (genre Caraïbes, Ile Maurice,
Seychelles…) mais hélas ce n’est pas à la portée de toutes
les bourses. De plus, s’exposer à outrance aux rayons trop
intenses du soleil peut s’avérer extrêmement dangereux.

Un autre moyen, moins dispendieux à été mis au point par


des chercheurs : la luminothérapie.
Cela consiste à vous exposer, sans risque, à proximité d’une
lampe spéciale imitant la lumière naturelle pendant un
temps donné (généralement une demi-heure par jour), afin

15

http://www.katisa-editions.com
Guide d’Initiation à la Santé au Naturel

de recharger votre énergie. Cette exposition peut se


pratiquer dans un établissement spécialisé ou à domicile
(avec des lampes portatives). Très vite, au bout de deux
semaines, les utilisateurs assidus en ressentent les bienfaits :
l’optimisme, la bonne humeur, l’énergie sont de nouveau au
rendez-vous. Les signes de la dépression disparaissent
immanquablement.

Mais pour que la technique de la luminothérapie soit plus


efficace, il ne faut pas attendre que la dépression saisonnière
soit installée, il faut prendre les devants. Une cure à
l’automne est fortement recommandée. Bien entendu,
comme pour toute thérapie, il est impératif que vous preniez
conseil auprès de votre médecin traitant.
Comme la luminothérapie est une technique récente, les
chercheurs n’ont pas encore listé tous ces bienfaits. Déjà
d’autres utilisations ont été trouvées notamment pour
atténuer certains cas de démence chez des personnes âgées.

Quel que soit le procédé que vous choisirez, devenez des


« accumulateurs » de lumière (et non pas de rayons UV très
nocifs) et vous vous sentirez mieux.

« Régime Okinawa » : une alimentation


saine mais pas seulement…

Okinawa est une île au large du Japon. Des chercheurs se


sont aperçus que sur cette « île miraculeuse » vivaient

16

http://www.katisa-editions.com
Guide d’Initiation à la Santé au Naturel

beaucoup de centenaires voire même de super-centenaires


(+ de 110 ans). Les causes de ce miracle ne sont pas dues à
« une fontaine de Jouvance » mais à deux grands facteurs,
un régime alimentaire particulier et une philosophie de vie
saine.

Si vous désirez leur ressembler, c'est-à-dire vivre plus


longtemps et surtout en bonne santé, voici quelques
commandements à suivre :

Les 8 commandements

1) Quitter la table en ressentant une légère sensation de


faim
2) Consommer fruits, légumes et céréales en
abondance (70 % de l’alimentation) : 5 légumes
différents par jour, du soja à tous les repas, du riz à
profusion
3) Boire du thé régulièrement
4) Utiliser des épices et aromates pour rendre les plats
plus goûteux et plus digestes
5) Privilégier le poisson à la viande (plus d’oméga 3,
moins d’oxydants)
6) Bouger, faire du sport, comme la marche, le tai chi
7) Etre zen, se réserver des moments de calme, faire des
pauses, se détendre
8) S’impliquer dans la vie de la collectivité, les clubs,
associations… (travailler, être entouré et se sentir
utile gardent le corps et l’esprit jeunes et alertes)

Attention, comme pour tous les régimes, il faut en parler à


son médecin, car chaque organisme est différent. Le régime
Okinawa n’est pas adapté à certaines pathologies à cause
des carences qu’il peut provoquer (viande rouge, produits
laitiers).

17

http://www.katisa-editions.com
Guide d’Initiation à la Santé au Naturel

L’ananas : un remède magique

Rassurez-vous, nous n’allons pas vous parler du « régime


tout ananas » qui a connu ses heures de gloire dans les
années 80. D’abord, parce que les régimes stricts et
contraignants, ce n’est pas notre fort : mieux vaut manger de
tout, en petite quantité et bouger. Ensuite, parce que ce type
de régime est extrêmement dangereux par les carences qu’il
occasionne.

Toutefois, il est incontestable que l’ananas est un fruit


magique qui influe de manière bénéfique sur la santé en
général. Il maintient en pleine forme.
Il est bien connu que les légumes et fruits frais, gorgés de
vitamines et d’enzymes, sont d’une importance primordiale
pour notre santé, notre vitalité et notre bien-être.
C’est particulièrement vrai pour l’ananas qui possède des
vertus exceptionnelles.
Il est très riche en vitamines et en minéraux. Il contient aussi
des acides de fruits. Autre qualité ; il est très faible en
calories (moins de 50 pour 100 g).

Bien entendu, pour que l’ananas soit pleinement efficace, il


faut le consommer frais et tous les jours. Il faut également
privilégié « l’ananas par avion » car c’est le seul qui ait été
cueilli mûr. En outre, le cœur de l’ananas, souvent jeté car
trop dur, est à consommer absolument car il renferme une
grande partie des propriétés du fruit.

Voici un échantillon des principaux bienfaits de ses


composants :

18

http://www.katisa-editions.com
Guide d’Initiation à la Santé au Naturel

- la vitamine C protège des radicaux libres (qui


accélèrent le vieillissement), renforce les défenses
immunitaires, prévient et freine l’ostéoporose, l’arthrose…
- la vitamine B est un réénergisant, favorise la
concentration, combat la dépression, renforce la mémoire,
apporte joie de vivre et optimisme…
- le cuivre apporte de l’oxygène aux nerfs, favorise la
production d’adrénaline…
- le potassium régule la quantité d’eau présente dans
le corps…
- le magnésium lutte contre le stress, active les
enzymes…
- le sélénium renforce le cœur et les vaisseaux
sanguins, stimule l’intelligence, améliore la fécondité…
- le fer transporte l’oxygène des poumons aux
organes…
- le zinc agit sur le système immunitaire, renouvelle
les cellules…
- le manganèse forme le cartilage, assimile les
graisses, agit contre le mal de dos…

L’assemblage des effets des différents composants de


l’ananas révèle son importance dans la résolution de
certaines pathologies. Par exemple, il permet de retrouver sa
jeunesse, il réveille la libido, il lutte contre la grippe, les
rhumes, il régénère, il soigne les varices, il fait tomber la
fièvre, il réduit la fatigue, il combat la cellulite, il rend de
bonne humeur…

L’énumération de ces bienfaits fait que l’ananas peut être


considéré, en quelque sorte, comme une plante médicinale.
Certaines études récentes montrent même que l’ananas
aurait des effets bénéfiques sur le cancer. Mais restons
prudents. Tout reste à confirmer…

19

http://www.katisa-editions.com
Guide d’Initiation à la Santé au Naturel

En tout cas, il est bien évident que consommer de l’ananas


vous fera indéniablement plus de bien que de mal !

La nouvelle plante miraculeuse !

Depuis quelques années est commercialisée sous


différentes formes : liquide, gélules, poudre, une plante
miraculeuse qui a des propriétés incroyables. Elle combat la
plupart des problèmes de santé et est complètement
naturelle.
Il s’agit du Noni.
Le Noni est le nom du fruit du Morinda Citrifolia, un petit
arbre tropical, qui pousse dans le Pacifique et dont les
Polynésiens font un usage médicinal depuis plus de 2000
ans.

Le fruit dégage une odeur nauséabonde et le jus qui en


extrait est amer. Bien que non encore homologué par les
scientifiques, ses vertus sont reconnues et innombrables.
Le Noni contient des vitamines, des minéraux, des oligo-
éléments, des enzymes, des alcaloïdes, des stérols végétaux,
des antioxydants, etc.
L’ensemble de ses composants ferait du Noni un nouvel El
Dorado de la santé naturelle.

20

http://www.katisa-editions.com
Guide d’Initiation à la Santé au Naturel

Voici un échantillon de ses principaux effets découverts à ce


jour :

- il combattrait les radicaux libres responsables du


vieillissement
- il soulagerait la douleur : mal de dos, migraines,
arthrite, rhumatismes, etc. par une action analgésique, anti-
inflammatoire. Certains chercheurs pensent même qu’il
serait presque aussi efficace que la morphine
- il réduirait l’hypertension en dilatant les vaisseaux
sanguins, ce qui permet au sang de circuler plus facilement
- il diminuerait le cholestérol en évitant son dépôt
dans les vaisseaux sanguins et il régulerait le taux de
glycémie dans le sang des diabétiques
- il permettrait de mieux dormir et il augmenterait la
concentration
- il aurait des vertus réénergisantes importantes
- il soulagerait les problèmes digestifs
- il faciliterait l’absorption des vitamines, des
minéraux, ce qui limite la détérioration des os et régénère la
peau
- associé à la vitamine C, il permettrait un sevrage
tabagique et alcoolique
- il aurait même des vertus anti-cancéreuses en
agissant sur le renouvellement des cellules du corps

Pour le moment, seul le jus de Noni semble le plus exploité.


Mais il semble que les racines, les feuilles de l’arbre dont il
est issu renfermeraient aussi de nombreux bienfaits. Les
guérisseurs polynésiens le savaient bien, eux qui utilisaient,
les feuilles, les fleurs mais aussi l’écorce et les racines.

Auparavant, pour utiliser le Noni, il fallait vraiment faire


preuve d’un grand courage car il n’existait qu’en version

21

http://www.katisa-editions.com
Guide d’Initiation à la Santé au Naturel

« pur jus » à boire et son goût répugnant pouvait rebuter le


consommateur. Heureusement, aujourd’hui, il est proposé
sous forme de gélules, de poudre, ce qui permet au plus
grand nombre de l’utiliser, tout en restant naturel. Le Noni
est à utiliser par cure de 3 à 6 mois, tous les jours. Les doses
dépendent de la concentration du produit.

Grâce à la conservation et l’étude de la biodiversité, les


scientifiques redécouvrent des plantes ou des fruits
utilisaient depuis des millénaires par des peuples qui ne
pouvaient compter que sur la nature pour se soigner.

Aujourd’hui, c’est le Noni qui est mis en avant, qui est


considéré comme la panacée universelle. Mais demain, il
sera peut-être détrôné par une autre plante encore inconnue
de nous, les Occidentaux. Enfin, peut-être sera-t-il difficile
de trouver un produit plus fabuleux, qui concentre autant de
vertus.

22

http://www.katisa-editions.com
Guide d’Initiation à la Santé au Naturel

Deuxième Partie
Bien dans sa maison

Vitaminez votre air !

L’air que nous respirons à l’intérieur de nos maisons est de


plus en plus pollué, que ce soit par des polluants
électromagnétiques ou par des polluants atmosphériques.
- Les premiers, comme les micro-ondes, télévision,
ordinateur, téléphone portable, console de jeux, etc.
dispersent des ondes électromagnétiques tout autour de
nous.
- Les seconds, comme les acariens, les bactéries, les
moisissures, les poils, les aérosols, les produits d’entretien,
etc. remplissent notre habitation de particules qui polluent
notre air et ont une action allergisante.

Pour assainir notre air et le vitaliser, il existe une solution :


les lampes en cristal de sel.
Elles sont composées de sel gemme datant de l’ère
secondaire (époque des dinosaures), qui est un sel marin
fossilisé.

23

http://www.katisa-editions.com
Guide d’Initiation à la Santé au Naturel

Ces lampes génèrent une ionisation négative. Or, il faut


savoir que la qualité de l’air que nous respirons est
déterminée en fonction de la quantité d’ions positifs et
d’ions négatifs présents dans cet air : plus il y a d’ions
positifs, plus l’air est nocif. Ainsi, dans le même ordre
d’idée, l’air marin est très bon pour la santé car l’action des
vagues produit une grande quantité d’ions négatifs.

Par son action ionisante, la lampe de sel crée un rempart


contre les ondes électromagnétiques et assainie l’air des
polluants atmosphériques. Elle lutte donc contre les
allergies, elle joue aussi un rôle bénéfique dans la
prévention du vieillissement du cerveau.

Elle améliore l’état de santé général par une action


bienfaisante sur, par exemple, les maux de tête, la fatigue,
les insomnies, le stress, la dépression, les rhumatismes, les
problèmes digestifs, etc.

Elle régénère le corps, stimule les défenses de l’organisme


et favorise le sommeil. D’ailleurs, le meilleur moyen de
tester une lampe en cristal de sel, c’est de la mettre dans la
chambre. Très vite, vous aurez envie d’en avoir une par
pièce.

Avec des lampes en cristal de sel chez soi, on respire un air


sain, vitaminé ; on ressent un sentiment de bien-être.
Comme le dit si justement Nathalie Simon (ancienne
championne de planche à voile), « c’est une façon inédite et
pratique de faire une cure de thalasso à domicile en quelque
sorte. Avec « la lampe », c’est la mer qui s’invite chez
vous »1.

1
Extrait de Les lampes en cristal de sel de Jean-Paul Jacquemet, éd. Déliver, préface
de Nathalie Simon.

24

http://www.katisa-editions.com
Guide d’Initiation à la Santé au Naturel

Mettez du Feng Shui dans votre maison

Le mouvement Feng Shui (ou Feng Chouei) veut dire « art


de vivre en harmonie ».
Les Chinois ont développé cette « science » il y a plusieurs
millénaires (3 ou 4 millénaires selon les sources).

Un courant d’énergie universelle (le Ch’i) traverse notre


corps et notre environnement, tous nos lieux de vie, nos
objets, etc. Cette énergie doit circuler de manière
harmonieuse, elle ne doit pas stagner ni être entravée par
quoi que ce soit. Par exemple, un simple meuble mal placé,
une porte d’entrée mal située, un couloir trop encombré, etc.
suffisent à gêner la circulation du Ch’i.

Par conséquent, la façon dont est agencé notre espace influe


en bien ou en mal sur notre vie. Il suffit alors de modifier
certains éléments, d’en supprimer ou d’en ajouter d’autres
pour retrouver la santé, le bonheur, etc., bref le bien-être en
général.
De nombreux livres sur le Feng Shui existent sans toutefois
tous avoir les mêmes théories. En effet, différentes façons
de penser le Feng Shui se côtoient, mais toutes sont basées
sur le fait d’apprivoiser à notre bénéfice la circulation de
l’énergie.

En Chine, pas une construction, ni un aménagement, ni un


jardin, ne se créent sans appliquer les principes du Feng
Shui. Mais chez nous, comme cela n’est pas encore le cas,
nous devons composer avec l’existant. Néanmoins, il est
possible d’adapter au mieux son cadre de vie en essayant de
respecter un certain nombre de principes simples.

25

http://www.katisa-editions.com
Guide d’Initiation à la Santé au Naturel

En voici un échantillon :

- votre maison doit toujours être propre et bien rangée


- évitez l’accumulation ; au moins une fois par an,
faîtes le tri, jetez et donnez
- aérez votre maison chaque jour
- votre jardin ne doit pas ressembler à une jungle mais
doit être bien entretenu
- évitez les meubles d’angle
- dans votre cuisine, ne disposez jamais l’évier et la
cuisinière côte à côte
- évitez la couleur rouge et les miroirs dans les
chambres
- privilégiez un éclairage naturel dans toutes vos
pièces. Si l’une d’elles ne dispose pas de fenêtre, utilisez des
ampoules « lumière naturelle »
- n’hésitez pas à mettre une ou deux plantes vertes
dans la salle de bains : elles absorberont l’humidité
- pour travailler mieux, choisissez un grand bureau
(aux coins arrondis) et surtout assurez-vous qu’il soit
toujours bien rangé

Il existe une abondance de préceptes, commencez par


changer de petites choses et n’hésitez pas à approfondir le
sujet. Vous verrez que vous vous prendrez au jeu.

26

http://www.katisa-editions.com
Guide d’Initiation à la Santé au Naturel

Dépolluez vos intérieurs

On a coutume de dire que l’air est pollué, que les voitures,


les industries dégagent trop de monoxyde de carbone, etc.
Mais la pollution ne concerne pas uniquement l’extérieur,
l’intérieur de vos maisons est également très pollué. Le
problème c’est que cette pollution est souvent invisible,
inodore même mais, malheureusement, les effets sur la santé
sont, eux, bien réels.

Des problèmes d’asthme, des maux de tête, des irritations de


la gorge, des yeux, de la toux, de la fatigue, voire même des
cancers ont pour origine cette pollution de l’intérieur des
maisons.
Des études sérieuses l’ont prouvé.

Sont incriminés particulièrement :

- les matériaux de construction, comme les isolants


(type laine de verre, laine de roche), les revêtements
plastiques, les moquettes, le contreplaqué, le PVC, etc.
- la peinture, la colle, les résines, les solvants, les
vernis, etc.
- le mobilier en mélaminé, en bois traité (avec des
produits nocifs), le tissu d’ameublement
- les produits ménagers, les aérosols
- les ustensiles de cuisine comme les poêles anti-
adhésives

Tout ceci regorge, entre autres, de polluants chimiques très


volatiles, que vous respirez à pleins poumons chaque jour.
Bien sûr, les doses de ces polluants paraissent infimes mais
leur accumulation et leur persistance dans vos maisons sont
à la longue très préjudiciables pour vos organismes. Mais,

27

http://www.katisa-editions.com
Guide d’Initiation à la Santé au Naturel

tout n’est pas perdu, à condition de prendre le problème à


bras le corps et de revoir vos habitudes de vie.

Des solutions existent effectivement :

- il faut aérer au maximum vos maisons en ouvrant les


fenêtres tous les jours et en créant un courant d’air (dans la
mesure du possible)
- il faut installer un système de ventilation
performant : une VMC mal installée et/ou défectueuse peut
s’avérer très dangereuse
- il faut utiliser des matériaux de construction naturels
comme le chanvre, le coton, le lin, le liège, le torchis, le
bois traité « naturellement », etc. ; matériaux d’ailleurs
remis au goût du jour
- il faut utiliser les peintures à l’eau, les revêtements
en fibres naturelles comme le jonc de mer, le bambou, le
coco, etc.
- il faut déshumidifier vos intérieurs (les nettoyants à
vapeur sont d’ailleurs très mauvais car ils augmentent le
taux d’humidité de vos maisons)
- il faut aspirer très régulièrement toutes les
poussières et les acariens qui sont autant de résidus nuisibles
- il faut installer des lampes en cristal de sel dans
toutes les pièces (voir article « Vitaminez votre air ! » sur le
sujet)
- il faut mettre des plantes vertes qui dépolluent
comme le philodendron, le chlorophytum, le cactus,
l’aglaonéma, le sanseveria, etc.

Bien entendu, ces solutions ne peuvent pas être toutes


réalisées en un clin d’œil. Le principal c’est que vous ayez
conscience du problème et que vous cherchiez petit à petit à
améliorer votre intérieur.

La prise de conscience est le premier pas vers la mise en


route de solutions pertinentes qui vous aideront à vivre
mieux.

28

http://www.katisa-editions.com
Guide d’Initiation à la Santé au Naturel

Mettez de la couleur dans votre vie !

La couleur est présente partout dans nos vies. A chacune


est attachée un symbole particulier. En Occident, par
exemple, le noir est symbole de deuil, le blanc symbole de
pureté, le rouge symbole de la passion, etc.

Mais la couleur n’est pas uniquement symbolique, on


s’aperçoit de plus en plus qu’elle peut exercer une influence
certaine sur le moral, sur le bien-être. En effet, chacun de
nous a une couleur préférée qui détermine notre
personnalité. Inversement, est-ce que la couleur ne pourrait
pas exercer une influence sur notre caractère ?

Des scientifiques l’ont bien compris, s’y sont même


intéressés et ont ainsi créé une nouvelle science : la
chromothérapie (« soigner par les couleurs »).
De fait, dans vos maisons, suivant les pièces, suivant
l’ambiance que vous désirez imposer dans chacune d’elles
(quiétude, énergie, vitalité, douceur…), vous devez utiliser
telle ou telle couleur qui définira l’atmosphère voulue.

Voici quelques exemples des effets des couleurs :

- le rouge : c’est la couleur de l’énergie, du


dynamisme, de la joie de vivre. Même si c’est aussi la
couleur de la passion, il vaut mieux le bannir de la chambre,
si on veut bien dormir. Par contre, dans une cuisine, il
favorise l’appétit et la convivialité.
- le jaune : couleur du soleil, de l’or, il évoque la
chaleur, le bien-être et la prospérité. Dans un bureau, il

29

http://www.katisa-editions.com
Guide d’Initiation à la Santé au Naturel

permet un travail plus assidu, une meilleure concentration.


Partout ailleurs, il diffuse la lumière.
- le orange : il combine les avantages du rouge et du
jaune. Il est donc parfait pour un salon et une salle à
manger, pour son côté convivial et chaleureux. Il donne du
peps et de la bonne humeur, tout en donnant une impression
de confort. C’est pour cela qu’il est très apprécié des jeunes
actuellement.
- le blanc : il évoque la pureté, la fraîcheur, le calme,
le repos. Il est idéal pour une chambre, à condition qu’il soit
associé à du beige clair ou du crème pour casser son côté
froid.
- les couleurs naturelles type gris, taupe, beige : elles
évoquent la douceur, le calme, la sérénité
- le bleu, la lavande, les mauves : ils apaisent, relaxent
et détendent. En pastel, ils sont parfaits pour une chambre.
Plus soutenus, ils conviennent bien aux salles de bain.
- le rose : c’est la couleur de la féminité, de la
douceur. Il convient bien aux chambres.
- le vert : il évoque la nature. Il a un côté relaxant et
apaisant, mais sans endormir. Il est recommandé pour les
bureaux et les bibliothèques car il favorise la concentration.

Ce ne sont que des pistes. Ces recommandations ne sont pas


à prendre « au pied de la lettre ». Chacun est libre de
décorer son intérieur comme il l’entend. Si vous voulez
privilégier les nuits torrides, par exemple, vous avez tout à
fait le droit de peindre votre chambre en rouge.

D’ailleurs, il n’y a pas que votre intérieur qui est concerné,


la couleur de vos vêtements influe aussi sur votre moral, vos
attitudes, votre comportement. Bien que « l’habit ne fasse
pas le moine », il est évident que quand vous recherchez un
moine, vous cherchez en premier son habit. Tout le monde
sait que le noir et le blanc font chics et sérieux, que le rouge
fait dynamique, etc.

30

http://www.katisa-editions.com
Guide d’Initiation à la Santé au Naturel

Maintenant que vous savez cela, pourquoi ne pas prendre


l’habitude de vous habiller en fonction de l’humeur que
vous voulez avoir. Ce n’est plus votre moral qui déterminera
votre look, c’est votre look qui influencera votre moral.

A vous de jouer et retenez que couleur rime avec humeur !

Soyez zen même au jardin

Aujourd’hui, dans un monde de stress, de bruits et de


fureur, nous recherchons le zen partout. Le yoga, la
méditation, la respiration profonde, le massage, etc. sont nos
alliés dans cette quête. Le jardin peut également nous y
aider.
Les Chinois et les Japonais l’ont compris depuis des
millénaires. Ce sont les inventeurs du Jardin Zen.

Ce dernier (le « Chan ») est né en Chine : il servait de lieu


de méditation aux moines. Deux éléments importants
caractérisaient ces premiers Jardins Zen : les rochers
(symboles de la montagne) et l’eau (étroitement associée à
la vie). Les Japonais se sont approprié cette tradition
chinoise, l’ont appelée « Zen » et l’ont adaptée à leur propre
philosophie, en l’augmentant de divers éléments.

31

http://www.katisa-editions.com
Guide d’Initiation à la Santé au Naturel

S’y ajoutent, par exemple, des lanternes de pierre, des


tablettes dédiées aux divinités de la nature, des portiques…

La philosophie qui prévaut dans la composition de ces


jardins est que l’homme ne domine pas la nature mais y
participe, s’y conforme et s’y intègre. C’est ainsi que les
Jardins Zen sont des paysages naturels où la main de
l’homme, très active, ne doit pas être visible.

Le jardin doit s’intégrer totalement à la nature. Il représente


d’ailleurs la nature mais en miniature : les rochers sont des
montagnes, les pièces d’eau sont des lacs, le sable blanc
remplace l’eau dans certains cas, la mousse c’est la
campagne.

Le Jardin Zen sert également d’espace intermédiaire entre


l’intérieur et l’extérieur, par exemple. Le fait de traverser le
jardin avant de pénétrer dans la maison permet de se purifier
et de se régénérer.

Voici quelques pistes pour comprendre le Jardin Zen :

- il se compose toujours d’un « tapis de pierres », qui


permet de le traverser sans se salir les pieds… mais pas
uniquement. La façon dont il est tracé, de manière très
sinueuse, permet de rallonger la promenade et certaines
pierres qui incitent à faire une pause, permettent d’admirer
le jardin en son entier ou, au contraire, de mettre l’accent
sur un détail du jardin.
- les arbres sont taillés d’une façon très particulière et
très minutieuse (à la manière des Bonsaï), tout en boule, en
rond, afin d’éviter toute ligne droite. On y trouve surtout des
bouleaux, des érables et certains arbres fruitiers qui font le
bonheur de tous lors de leur floraison (mais qui ne
produisent aucun fruit pour ne pas salir les dalles du jardin).

32

http://www.katisa-editions.com
Guide d’Initiation à la Santé au Naturel

- on ne visite pas le Jardin Zen de n’importe quelle


façon : un ordre précis est à respecter. Au fur et à mesure
des étapes, on finit par atteindre la sérénité. Par exemple, les
ponts auraient pour effet de repousser les esprits
malfaisants, les portiques marqueraient le passage des
divinités, etc.
- le sable blanc remplace la mer, l’eau. C’est la raison
pour laquelle il est ratissé, chaque matin, en forme de vague
se brisant sur les rochers.

Avoir un Jardin Zen c’est beaucoup d’entretien. Mais c’est


aussi un moyen de se relaxer.

D’ailleurs, il n’est pas nécessaire d’avoir un immense


espace pour avoir un Jardin Zen : quelques pierres
judicieusement choisies, du sable, de la mousse, même
placés dans un simple pot, sont suffisants. Le but est de
constituer un tableau naturel où tout est agencé
harmonieusement et où tout est calculé au millimètre sans
que cela se remarque

Chaque matin, on exécute son kata et cette discipline permet


de retrouver la sérénité, le bien-être.

© 2007 http://www.katisa-editions.com
Tous droits réservés pour tous pays

33

http://www.katisa-editions.com
Guide d’Initiation à la Santé au Naturel

Katisa Editions ©

Cet ouvrage fait partie de la collection de livres, de CD


audio et vidéo de développement personnel, de santé au
naturel ou de business que vous pouvez télécharger sur le
site : http://www.katisa-editions.com

N’hésitez pas à le passer gratuitement à vos amis intéressés


(à condition de n’y apporter aucune modification que ce soit
dans la forme ou dans le fond).

Pour toute question, écrivez à :


postmaster@katisa-editions.com

34

http://www.katisa-editions.com