Vous êtes sur la page 1sur 53

STARCHITECTES

Carrières d’Architectes célèbres

Brunet . Côté . Dionne . Pomerleau . Sansregret . Tremblay . Trottier


Pratique Professionnelle I . A18
alejandro.AVARENA
jan.GEHL
odile.DECQ moshe.SAFDIE
alejandro.AVARENA

« If you have a talent, instead


of using it to go further, use it
to arrive accompanied. »
- a.A
Le petit Alejandro

a.A - Il nait Alejandro Gastón Avarena Mori en 1976 à


Santiago, capitale du Chili
- Il grandit avec ses deux parents qui sont
professeurs et l’encouragent for tement à
continuer des études post-secondaire

Vie avant la
carrière
/
Upbringing
a.A
1967 / a.A naquit 1992 / Gradue de l’université catholique du Chili (PUC)
1993 / Istituto Universitario di Architettura à Venise (IUA)
1994 / Établit Alejandro Aravena Architects
2001 / Fonde ELEMENTAL

avec Andres Lacobelli

Éducation / Travail

1960 1970 1980 1990 2000 2015

Professorat

Formation
académique 2006-Aujourd’hui /

Elemental Copec (PUC)


/
2005-06 / Istituto Universitario

Professionnelle di Architettura, Venise


1999-2000 /
2000-05 /

London Architectural Association Harvard


Vers une économie néolibérale…

a.A -
-
Début de carrière = fin de la dictature de Pinochet (1973-1990);
Création d’un système économique libéral avec l’aide des Chicago Boys (groupe économiste chilien);
- Le PIB chilien est en hausse entre 1990-97 ce qui mènera vers une « prospérité » économique;

…un accroissement des inégalités sociales


- Appropriation des grandes ressources naturelles du pays par un petit groupe de monopoles;
- Selon le PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement), le 1% des riches Chiliens concentrent à eux
seuls 33% des revenus du pays. (17,5 M d’habitants total);
- Crise du logement social considérant la pauvreté du pays;
- La logique du marché économique ne permet pas de répondre à la demande en logements.
Contexte
socio-
« In a relatively poor country like Chile, there is a certain austerity, a frugality. If you are
économique trained in an environment with a scarcity of means, you are trained not to expect that you
can do everything. »

-Aravena
a.A

Projets
/
Localisation
« Quand vous avez juste l’argent pour construire la moitié d’une maison pour une famille, vous ne
construisez qu’une demi-maison. »

a.A -Aravena

Projets
/
Carrière

Quinta Monroy, Iquique (nord du Chili), 2004


« So instead of thinking about a skin
capable of doing all the job (…) we

a.A thought that it would be cheaper to do


several skins, each of them doing one (1)
thing at a time. »

-Aravena

Siamese Tower, Santiago de Chili, 2005 Reconstruction + Villa verde, Constitución, 2010-13

Projets
/
Carrière

Children’s Bicentennial Park, Santiago, 2012 Innovation Center, Santiago, 2014


ELEMENTAL

a.A
alejandro. gonzalo. juan. diego. victor. andres.
ARAVENA ARTEAGA CERDA TORRES ODDÓ IACOBELLI
Ex-associé
Associés

Relations PARTENARIAT
sociales
/
Contact -
client PUC
roberto. thomas.
ANGELINI PRITZKER
DISTINCTIONS EXPOSITIONS

a.A 2000 : Finaliste pour la médaile Mies van der Rohe


2006 : Médaille d’architecture Erich Schelling
- Havard Graduate School of Design,
2004

2008 : Finaliste pour le prix Iakhov Chernikov - São Paulo Biennale, 2007
- Milan Triennale, 2008
2008 : Global Award for Sustainable Architecture 
- Venice Biennale of Architecture,
2010 : nommé International Fellow of the Royal Institute of British Architects 2008
2010 : le magazine Monocle le nomme comme « 20 new heroes of the world» - MoMA, New York, 2010
2010-2015 : Membre du jury du Prix Priztker
2011 : Board Member of the Cities Program of the London School of Economics
2011 : Gagnant du Prix Index
2011 : Holcim Awards Silver for Sustainable Construction (région Amérique latine)
PUBLICATIONS
2012 : une des 100 personnalités à contribuer au Rio+20 Global Summit - Los Hechos de la Arquitectura

Rayonnement 2015 : Design of the Year Award (London Design Museum)


(Architectural Facts, 1999)
- El Lugar de la Arquitectura (The
/ 2016 : Prix Pritzker, à 47 ans
Place in/of Architecture, 2002)
2016 : Commissaire de la Biennale de Venise -
Distinctions Material de Arquitectura
(Architecture Matters, 2003).
2018 : RIBA Charles Jencks Award
/
Publications
Le rôle de l’Architecte selon Aravena

a.A Pour Aravena, le rôle primordiale de l’architecte est d’améliorer la vie des gens en comblant les besoins sociaux et les
désirs humains, tout comme les enjeux politiques, économiques et environnementaux. Il incarne à merveille la figure de
l’architecte socialement engagé. Son idéologie est basée sur un pragmatisme pur où il résout des équation simples et
mets à profits des actions possibles avec des ressources souvent limités. Son attitude face à l’architecture est évidente :
analyser, résoudre, bâtir.

« If there is any power in design, that’s the power of synthesis, » says Aravena, but
« scarcity of means requires from the architect an abundance of meaning. The
power of architecture is the power of synthesis, to say what you want in two words
Convictions instead of three, to achieve a solution in as few moves as possible. »

architecturales -Aravena

/
Philosophie
Un Starchitecte tombé dans l’oubli
- Une approche utilitaire à l’architecture sociale pour des fins néolibérales;
- Un modèle d’ascension au succès: Il reconnait que sa présence est indispensable au story telling;
a.A - Le discours socialement engagé reste et séduit une génération d’architectes désirant redonner du sens au métier
(devenu trop corporate).

Un Pritzker… … indigne?
« The jury has selected an architect who deepens our « Son discours bien rodé, évoluant très peu avec les
understanding of what is truly great design. Alejandro années, me laisse croire que lui-même est intimement
Aravena has pioneered a collaborative practice that convaincu de l’absurdité du système qu’il a mis en place
produces powerful works of architecture and also pour accéder à la gloire et qu’il sait bien que ses demi-
addresses key challenges of the 21st century. His built maisons lentement dégradées par leurs habitants sont la
work gives economic opportunity to the less privileged, métaphore construite d’une catastrophe annoncée, celle
Legs aux mitigates the effects of natural disasters, reduces de l’effondrement total de la planète vers lequel nous
générations energy consumption, and provides welcoming public conduisent les inlassables prédations du système
futures space. Innovative and inspiring, he shows how néolibéral. »
architecture at its best can improve people’s lives. »
-Thomas Pritzker - Olivier Namias, Le visiteur n33
odile.DECQ

« J’en ai un peu assez de ces


Architectes qui se prennent
pour des artistes. »
- o.D
La petite Odile

o.D Decq nait à Laval, en Bretagne, en 1955 et est la troisième d’une famille de 7 enfants. Ses proches la qualifient « d’enfant
insupportable », du genre à se faire virer des scouts.

Le parcours de Decq, que rien ne prédestinait à l’architecture, est marqué de rencontres. En effet, au lycée elle trouvait
un espace de liberté et d’expression dans les cours de dessin. Leur professeur, piqué par de curiosité face à la jeune Decq
l’a introduite à quelques formes d’art parallèles contemporaines.

À défaut de pouvoir s’inscrire en métiers d’art (arts et déco), ses parents l’invite plutôt à suivre une formation en histoire
de l’art à l’Université de Rennes. Elle y rencontre un jeune groupe d’étudiants qui lui font découvrir la voie de
l’architecture, laquelle elle voudra dès lors entreprendre sans hésitations.

Ses parents sont de bonne famille et n’entrevoient pas la possibilité pour leur fille de devenir architecte. Son père invite
notamment un architecte à la maison afin de dissuader sa fille de poursuivre dans cette voie. De l’entretien, la réponse
Vie avant la mitigée de l’architecte-ami résonne dans l’esprit de la jeune Decq, foncièrement en désaccord avec ce dernier :

carrière
/ « Oh, vous savez, c’est bien que dorénavant les jeunes mesdemoiselles étudieront
l’architecture (en faisant référence à la réforme de 1968), puisqu’elle seront très efficaces
Upbringing dans nos bureaux pour designer les cuisines et les placards ».

(Architecte anonyme, patriarche).


o.D
1955 / o.D naquit 1973-74 / Études en histoire de l'art et littérature (Université de Rennes)
1975-78 / Diplôme en architecture (École d'Architecture de Paris-La Viellette U6)
1978-79 / Diplôme en urbanisme et en Aménagement (IÉP de Paris)

1980 / Fonde ODBC


2013 / renomme Studio Odile Decq

avec Benoît Cornette

Éducation / Travail

1960 1970 1980 1990 2000 2015

Professorat

Formation
académique 1992-2012 /

École Spéciale de Paris


/ 2000-2005 /
Bartlett, Columbia, UdeM, Viennes, Düsselfdorf
Professionnelle 2007-2012 /
Directrice

1991 /
École Spéciale de Paris 2014-Aujourd’hui /

École d'architecture de Grenoble Fondatrice - directrice

(Institut Confluence)
La crise de mai 1968

o.D Dans le contexte des « trente glorieuses », la génération du baby-boom va profiter de l’amorce du processus de
démocratisation de l’enseignement secondaire et de massification de l’enseignement supérieur. Pour les filles de la
petite bourgeoisie, c’est un vrai bouleversement : dorénavant, le mariage et les enfants ne constituent plus le seul
horizon possible. Travailler n’est plus seulement une obligation comme pour les femmes des milieux populaires ; réussir
ses études pour exercer une profession de son choix devient possible pour un cercle de femmes de plus en plus large.
(Trat, 2008)

En effet, la France accusait, à l’époque, comme plusieurs pays occidentaux, un grave retard du côté de l’acceptation de la
femme en milieux professionnels dits libéraux. Dès la première moitié du XIXe siècle, les femmes purent étudier
l’architecture, sans toutefois pouvoir en pratiquer la profession. Ce n’est seulement qu’après la réforme de 1968 que
les femmes commencèrent sérieusement à faire suite à leurs ambitions académiques et à investiguer le domaine de
l’architecture.

Contexte En parallèle, sur le plan personnel, mis à part ce contexte de nombreuses grèves et de self-learning, ses nombreux
voyages au Royaume-Uni l’exposent à la culture goth, au rock-n-roll et à sa scène « underground ». Cette esthétique
socio- provocatrice une marquera l’approche de Decq à la profession et se reflétera dans son architecture.
économique
o.D

Projets
/
Localisation
o.D

Projets
/
Carrière

Banque Populaire de l'Ouest, Rennes, 1990


o.D

Pavillon français, Venise (Biennale),1996 Pavillon du Groenland, Shanghai, 2007

Projets
/
Carrière

MACRO, Rome, 2010 Restaurant - Opéra Garnier, Paris, 2011


+
o.D
Philippe Boudon, Claude Parent, Promotion,
architecte, théoricien architecte, ami Architectural Design (1990)
mentors The Architectural Review (1990s)

associé
Relations ami

sociales
/ Benoît Cornette, Peter Cook,
Contact - architecte, associé, partenaire
(meurt en 1998)
architecte, (Archigram)

client
Clients : Europe, institutions muséales, universitaires, publiques.
Chine, institutions muséales, expositions.
RAYONNEMENT DISTINCTIONS PUBLICATIONS

o.D Malgré sa production architecturale


riche et signée, Decq demeure peu
1986 – Albums of young architects, with
Benoît Cornette
1990 – Premier Award, Ninth International
2017 - Studio Odile Decq : Architecture as
civil passion and creative power,
Monograph.it, Rome
reconnue en dehors de l'Europe. En
Prize for Architecture, London 1990 2016 - Le Rouge et le Noir, Plateform
effet, ses réalisations se concentrent
1992 – Oscar du Design, Le Nouvel magazine,Paris
principalement en France, bien Economiste, Paris 2016 - Odile Decq breaks the rules in Life
qu'elle ait réalisés plusieurs projets 1996 – Golden Lion of the Venice and Work, Surfaca magazine, Paris
d'envergure en Italie et en Chine, Biennale of Architecture, with Benoît 2007 - Odile Decq : architecte, A&J
projets qui ont su faire rayonner sa Cornette International and Publishing, Hong Kong
pratique sur la scène internationale. 2001 – Commander of the Order of Arts
and Letters, France
2003 – Knight of the National Order of
Elle demeure néanmoins pionnière the Legion of Honor, France
en ce qui a trait à la question 2007 – International Fellowship of the
féminine à même la pratique. Royal Institute of British Architects, RIBA
Rayonnement 2013 – Women in Architecture Prize,
ARVHA
/ 2013 – MAISON&OBJET Designer of the
Year
Distinctions 2015 – Doctorate honoris causa in
architecture, Université Laval
/ 2016 – Jane Drew Prize, Architects'
Publications Journal
2017 – Architizer A+Awards — Lifetime
Achievement Award
La question féminine en architecture

o.D Decq n'a jamais pensé que l'architecture était sexuée. Mais être femme architecte dans un monde très masculin - maîtres
d'ouvrage, dirigeants d'entreprises de construction, ingénieurs et ouvriers - n'est pas tous les jours facile. Dans une
entrevue dirigée en anglais sur la question, elle s'explique :

"Architecture, in a certain sense, is a war. It's a tough profession where you always have to
fight. You have to have great stamina. I kept going because I started working as a team with
Benoît who helped, supported and pushed me to go my own way. He treated me as an
equal, strengthened my own resolve to assert myself, follow my own inclination and be as I
wanted to be. I also tell students and repeat at conferences that you need a good dose of
recklessness to go down the road of architecture because if you are too aware of the
difficulties the profession entails, you might never begin. You have to keep fighting but
without really knowing what the fight is. Very often this recklessness is considered folly.
That's wrong; it's pure recklessness – something that is socially acceptable for men, but not
yet for women."
Convictions
(Extrait de Odile Decq: Punk rock architect, Curbed magazine, 2017)
architecturales
/
Elle peine à accepter, en 2013, le prix de la femme architecte par l’Association pour la recherche sur la ville et l’habitation
Philosophie (ARVHA) avec le soutien du Ministère français de la Culture et de la Communication, du Ministère français des Droits des
femmes et de l'Ordre des architectes de France sous prétexte qu’il s’agit d’une reconnaissance genrée. Elle l’accepte
toutefois pour l’influence positive de cette nomination pour ses collègues et femmes successeuses.
Réflexions sur l'école d'architecture

o.D Decq ayant partagé sa vie professionnelle entre la pratique privée et l’enseignement, elle a su se faire une opinion bien
fondée du système d’éducation et de son approche à la formation en ce qui a trait à l’architecture et sa pratique.
Convaincue, que le système scolaire actuel ne prépare les étudiants qu’à devenir des architectes sur le plan professionnel
sans qu’ils ne soient préparés à faire face au monde actuel.

Croyant fermement à la pluridisciplinarité, elle même particulièrement intéressée par les croisements possibles entre la
neuroscience et l’architecture, elle inaugure à Lyon une nouvelle école, l’institut Confluence, en 2013. Les étudiants y
sont poussés à suivre leur propre cursus, en suivant leurs propres intérêts et leur propre rythme. Cette approche
évolutive leur permet d’accomplir leur cheminement entre 3 et 5 ans, c’est selon eux. L’école se penche aussi sur la
question du croisement des disciplines et encourage les charrettes (moments d’apprentissage intenses) et la formule
3X Studio (trois mois, trois studios, trois professeurs différents).

« L'architecture ne doit pas être réduite à un enseignement professionnel et spécialiste :


Legs aux c'est une discipline qui ouvre sur le monde. C'est un regard, une capacité d'agir. Elle a
aujourd'hui besoin d'une ambition plus humaniste »
générations
(Decq, 2014).
futures
En plus de son apport à l’architecture « académique », sa pratique en tant que femme et sa concordance avec les
évènements des années 70, elle aura ouvert le chemin à ses successeuses, sans s’afficher féministe, en menant sa
bataille pour la reconnaissance de sa pratique, pour elle, non pas en tant que femme, mais en tant qu’architecte –
sans question de genre, ni de sexe.
o.D

Legs aux
générations
futures

Institut Confluence, Lyon, 2014


jan.GEHL

« A good city is like a good


party; people don’t want to
leave early. »
- j.G
Le petit Jan

j.G -
-
Né le 17 septembre 1936 à Copenhague, capitale du Danemark
Vie avant carrière peu documentée

Rencontre avec sa femme


- Ingrid Gehl
- Psychologue
- Discussions et échanges concernant l’importance de
tenir compte de l’être humain dans les décisions
architecturales et urbaines
- Recherche partagée

Vie avant la
carrière
/
Upbringing
j.G
Obtention d’une maîtrise en
architecture à la Royal Danish
Academy of Fine Arts, School
of Architecture (1960)

Formation Bourse de recherche

académique de la K ADK pour


l’étude de «La forme
/ et l’utilisation des

Professionnelle espaces publics» en


Italie (1966)
Copenhague, Danemark

j.G -
-
Contexte favorable à l’étude des espaces publics
1962 / Changement majeur dans l'approche de Copenhague à la vie urbaine
- Piétonnisation de la Strøget
- Coïncide avec la sortie du livre The Death and Life of Great American Cities de Jane Jacobs
- La ville devient son laboratoire pour tester ses théories
- Collaboration université-ville s’établie

Contexte
socio-
économique
j.G

Projets
/
Localisation
j.G

Projets
/
Carrière
j.G

Life Between Buildings, 1971 New York, 2009

Projets
/
Carrière

Cities for People, 2010 Moscou, 2011


Clients

j.G -
-
Universités
Villes
- Promoteurs
- Fondations/organismes non-gouvernementaux
- Organismes internationaux

Relations
sociales
/
Contact -
client
RAYONNEMENT DISTINCTIONS PUBLICATIONS

j.G - Projets, conférences,


enseignement dans plus d’une
1992 - Honorary Doctorate de
l’Université Heriot-Watt
1971 - Life Between Buildings: Using
Public Space
quarantaine de pays. 1993 - Sir Patrick Abercrombie 2000 - New City Spaces
- 3 bureaux de Gehl Architects à Prize pour sa contribution
exemplaire à la planification 2004 - Public Spaces, Public Life
travers le monde : Copenhague,
San Francisco, New York. urbaine et au développement 2006 - New City Life
territorial
2010 - Cities for People
1998 - Environmental Design
Research Association Award 2013 - How to Study Public Life

2007 - Honorary Academician

2008 - Landscape Institute Award

2008 - Honorary Fellow of American


Institute of Architects
Rayonnement
2009 - NYC Award
/
2009 - Civic Trust Award pour le
Distinctions projet Brighton New Road Civic Trust

/ 2011 - Prince Eugen Medal pour


son accomplissement artistique
Publications exceptionnel en architecture

2013 - C.F. Hansen Medal


Approche pro-people

j.G - Gehl préconise une approche simple et sensée pour améliorer la forme urbaine : documenter systématiquement les
espaces urbains, apporter des améliorations progressives, puis les documenter à nouveau.
- Mouvement bottom-up
- Méthode inspirée de Jane Jacobs «Il y a cinquante ans, elle a dit : allez voir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne
pas et apprenez de la réalité. Regardez par vos fenêtres, passez du temps dans les rues et sur les places et voyez
comment les gens utilisent réellement l’espace, en tirent des leçons et l’utilisent.»

Convictions
architecturales
/
Philosophie
Des écrits, des années de recherche

j.G -
-
6 livres publiés et traduits en 35 langues
Impact concret sur la manière dont les gens pensent aux villes
- Outils

Legs aux
générations
futures
moshe.SAFDIE

« Architecture should be
rooted in the past, and yet be
part of our own time and
forward looking. »
- m.S
Le petit Moshe

m.S Née à Haifa, Israël, en 1938

Enfant d’une famille issue des affaires et vivant sur


une ferme.

C’est d’ailleurs ce qu’il voulait faire plus vieux :


étudier à Kadouri Agricultural School

En 1953, l’hiver de ses 15 ans, il a quitté l’Israël pour


venir habiter à Montréal, ces parents voulant quitter
l’austérité économique d’après-guerre. Il entre à
l'école secondaire public Westmount où il passe un
Vie avant la test d'orientation.

carrière En passant ce test, ils lui ont suggéré de se diriger


/ vers l’architecture plutôt que le monde agricole. Ce
qu'il a fait.
Upbringing
m.S

Formation
académique
/
Relations
sociales
m.S

Relations
professionnelles
Contexte favorable à l'émergence de nouvelles idées

m.S
- Exposition universelle de 1967 à Montréal

Mettre en valeur les progrès technologiques et


idéologiques de chaque pays en un point.

- Économie d'après-guerre

1945: Le gouvernement relance l'économie en faisant


des modifications majeurs au sein même de celui-ci et
finance plus facilement des nouveaux projets.

Contexte Croissance démographique, immigration de masse.

socio- 1960: Révolution tranquille.


économique
m.S

Projets
/
Localisation
m.S

Projets
/
Carrière

Habitat 67, Montréal, 1967


m.S

Musée de la civilisation, Québec, 1987 Mémorial de Yad Vashem, Jérusalem, 2005

Projets
/
Carrière

Marina bay sands, Singapour, 2010 Sky Habitat, Singapour, 2016


Marina bay sands, Art Science museum, 2011
RAYONNEMENT DISTINCTIONS PUBLICATIONS

m.S Il a aussi oeuvré à Jérusalem, au


Mexique, à Singapour, en Inde, en
1982 : Vient dans les rangs de son collège
de fellows
1986 : Devient officier de l’ordre du
Beyond Habitat (1970)

Chine et à Porto Rico. For Everyone A Garden (1974)


Canada
Sa pratique suit la mondialisation et
1990 : Mcgill constitue une section
son portfolio international lui a d’archives adressé spécifiquement à Form & Purpose (1982)
permis de réaliser un grand nombre l’œuvre de Safdie
d'idée à une échelle sans précédent 1993 : Prix honorifique AIA pour la Beyond Habitat by 20 Years (1987)
au quatre coin de la planète. Chapelle des finissants de la Harvard
Business School Jerusalem: The Future of the Past
1995 : Reçoit la médaille d’or du Royal
(1989)
Architectural Institut of Canada
2 0 0 4 : P r i x h o n o r i fi q u e p o u r l a
bibliothèque publique de Salt Lake city The City After the Automobile: An
2005 : Devient compagnon de l’ordre du Architect's Vision (1998)
Rayonnement Canada
2007 : Prix du 20e siècle de l’IRAC pour Yad Vashem - The Architecture of
/ l’excellence durable de l’habitat 67 en
Memory (2006)
architecture d’importance nationale
Distinctions 2015 : Reçoit la médaille d’or de l’AIA
2016 : Prix de reconnaissance pour
/ l’ensemble de son œuvre du National
Publications Design Awards
2017 : Devient officier de l’Ordre national
du Québec
6 principes de design qui ont guidé l’architecture de Safdie :

m.S 1. L’architecture doit structurer l’espace public : créer des places publiques inclusives et sensibles où il fait bon de
vivre et de s’y retrouver

2. L’architecture a un but : concevoir un bâtiment qui reflète les aspirations et les besoins de la société dans laquelle elle
s’implante

3. L’architecture doit refléter l’essence du lieu : dois refléter la culture et l’identité de la société dans laquelle elle
s’insère

4. L’architecture doit refléter sa vérité constructive : les matériaux de construction doivent être utilisés pour leurs
qualités spécifiques et intrinsèques

Convictions 5. Construire de manière responsable : utiliser les ressources à notre disposition de manière efficace et respectueuse
de l’environnement
architecturales
/ 6. Humaniser la grande échelle : atténuer l’effet négatif des bâtiments à grande échelle et ainsi améliorer la qualité de
nos villes.
Philosophie
Des années de recherches expérimentations
Dès la fin de la construction d'Habitat 67, il a continué à approfondir ses recherches sur l'habitat collectif. En effet, il
m.S partage désormais son savoir en partenariat avec des étudiants sur un grand nombre de recherches en lien avec ce
domaine. Ces recherches sont axées sur la ville, l'habitat dense, l'habitat du futur, l'immeuble de grande hauteur en ville
ainsi que la mobilité afin de conscientiser les futurs architectes sur la production d'une habitation dense en milieu urbain.
Un grand nombre de projets réalisés témoignent d'ailleurs des idées et valeurs véhiculées dans ses recherches et
participent à la qualité des milieux urbains dans lesquels ils s'implantent.

De plus, Moshe Safdie inculte ses principes à sa fille Taal Safdie, elle aussi architecte.

Legs aux
générations
futures
a.A o.D j.G m.S

Le design incrémental Banque Populaire de l'Ouest Life Between Buildings Habitat 67


Chili (1990) Rennes (1990) Copenhague (1971) Montréal (1967)
Aravena, Alejandro. 2010. "ELEMENTAL-INTERVIEW."  Perspecta 42:85-89.

Aravena, Alejandro. 2011. "Elemental: A Do Tank."  Architectural Design 81 (3):32-37.


a.A Boano, Camillo et Francisco Vergara Perucich. «Half-happy architecture», consulté le 23 septembre 2018 http://
www.zeroundicipiu.it/wp-content/uploads/2016/04/VV04_ENG_091.pdf

Durand, Béatrice. 2016. « ALEJANDRO ARAVENA : UN PRITZKER INDIGNE ?  » À vivres architectures, consulté le 23
septembre 2018 https://www.avivremagazine.fr/alejandro-aravena-un-pritzker-indigne-a758

Namias, Olivier. 2016. « Qui est vraiment Alejandro Aravena, lauréat 2016 du Pritzker Prize ?» D’architectures , consulté le 23
septembre 2018 https://www.darchitectures.com/qui-est-vraiment-alejandro-aravena-laureat-2016-du-pritzker-prize-
a2848.html

Namias, Olivier. 2018. "'The market has a plan' : Alejandro Aravena et le projet de la Quinta Monroy."  Visiteur (23):19-33.

The Hyatt Foundation, «Alejandro Aravena of Chile receives the 2016 Pritzker Architecture Prize», consulté le 18 septembre
Bibliographie 2018 https://www.pritzkerprize.com/announcement-ale-jan-dro-ara-ve-na

2016 «Half a Good House » 99% Invisible, ep. 231, produced by Sam Greenspan

https://www.archdaily.com/789618/spotlight-alejandro-aravena
AYERS, Andrew, « Black is a hard drug : Odile Decq», 032c, 21 octobre 2014, web. Consulté le 20 septembre 2018 : https://
032c.com/black-is-a-hard-drug-odile-decq

o.D BAILLIEU, Amanda, « Radical goth Odile Decq is challenging architectural education in France », Dezeen, 15 mars 2016, web.
Consulté le 20 septembre 2018 : https://www.dezeen.com/2016/03/15/odile-decq-french-architect-profile-biography-key-
buildings-confluence-architecture-school-jane-drew-prize/

CHIN, Andrea « An interview with Odile Decq », Designboom, 5 juillet 2011, web. Consulté le 20 septembre 2019 : https://
www.designboom.com/interviews/odile-decq-interview/

DAVIDSON, Cynthia, « A Conversation with Odile Decq », Log, vol. 32, Automne 2014, MIT Press, p. 39-45

DOTTER Stefan et Anas KOUBAITI, « Odile Decq », Whitelies Magazine, 31 août 2017, web. Consulté le 20 septembre 2018 :
https://www.whiteliesmagazine.com/blog/2017/8/31/odile-decq

LEMIRE, Lionel, Odile Decq : architecte, A&J International and Publishing, Hong Kong, 2007, 345 pages.

HUCAL, Sarah, « Odile Decq: Punk rock architect – The French designer on gender and the future of the field», Curbed
Magazine, 29 mars 2017, web. Consulté le 20 septembre 2018 : https://www.curbed.com/2017/3/29/15076372/odile-decq-
Bibliographie interview-french-architect

Studio Odile DEQC, « Publications », Studio Odile DECQ, web. Consulté le 20 septembre 2018. http://www.odiledecq.com/
en-7-publications

TRAT, Josée, « Mai 68 est les mouvements femmes des années 1970 en France », Europe Solidaire Sans Frontières, pub. 1 mai
2008, web.
Archdaily. (2017). These Are Jan Gehl's Methods For Building Good Cities. Consulté le 16 septembre 2018 : https://
www.archdaily.com/880923/jan-gehl-puts-forward-methods-toward-building-a-good-city

j.G Archdaily. (2011). Danish Design Interview / Jan Gehl. Consulté le 20 septembre 2018. https://www.archdaily.com/174721/
danish-design-interview-jan-gehl/

CityLab. (2018). Copenhagen Mastermind Jan Gehl Isn't Sold on 'Smart' Cities. Consulté le 22 septembre 2018 : https://
www.citylab.com/design/2018/04/beware-smart-cities/559043/

GEHL : Making Cities for People. (2018). Cases. Consulté le 20 septembre 2018 : https://gehlpeople.com/work/cases/

Matan, A., Newman, P. (2016). People Cities: The Life and Legacy of Jan Gehl. Island Press.

The dirt. (2014). Jan Gehl : The City is Big. Consulté le 20 septembre 2018 : https://dirt.asla.org/2014/02/10/jan-gehl-the-
city-is-big/

Bibliographie
Simmins,Geoffrey, Mcmordie, Michael, « Moshe Safdie », The canadian Encyclopedia, 31 octobre 2001, web. Consulté le
12 septembre 2018 : https://www.thecanadianencyclopedia.ca/en/article/moshe-safdie

m.S Donaldson, Jim, Alumni Interview Moshe Safdie, 12 novembre 1997, web. Consulté le 12 septembre 2018 : https://
www.mcgill.ca/architecture/node/1539/aluminterviews/safdie

Duchesne, André, « Moshe Safdie : architecture universelle », La presse, 18 octobre 2010, web. Consulté le 12
septembre 2018 : http://www.lapresse.ca/arts/arts-visuels/201010/18/01-4333471-moshe-safdie-architecture-
universelle.php

Hume, Christoper, « MOSHE SAFDIE, Global citizen. », Nuvo Magazine, 18 novembre 2013, web. Consulté le 12
septembre 2018 : http://nuvomagazine.com/magazine/winter-2013/moshe-safdie

Kadesh, Avigayil, « Moshe Safdie, architect and global citizen », Israel Ministry of Foreigh Affairs, 15 mars 2011, web.
Consulté le 23 septembre 2018 : http://mfa.gov.il/MFA/IsraelExperience/Pages/Moshe_Safdie_architect_global_citizen-
March_2011.aspx

Biography, the moshe safdie archive, web. Consulté le 12 septembre 2018 : http://cac.mcgill.ca/moshesafdie/
biography.html
Bibliographie
LaFerrière, Michèle. "Safdie Le Magnifique." Le Soleil, 30 Novembre 2013, web. Consulté le 23 septembre 2018: http://
www.lapresse.ca/le-soleil/maison/architecture/201311/28/01-4715715-moshe-safdie-un-architecte-grandeur-nature.php

"The Architecture of Interaction: Moshe Safdie." University of California Television. https://www.youtube.com/watch?


v=N7h9tEwS44I Uploaded 1 May 2008. 60 minutes. Consulté le 23 septembre 2018
MERCI
MERCI
MERCI MERCI MERCI
ERCI MERCI
MERCI ME
MERCI
alejandro.AVARENA
MERCI
MERCI
MERCI MERCIMERC
MERCI
jan.GEHL

MERCI
MERCI
odile.DECQ
MERCI
MERCIMERCI MERCIME
moshe.SAFDIE

MERCI
MERCIMERCI MERC
MERCI
MERCI
MERCI
MERCIMERCI MERCI
MERCI
bye.

MERCI MERCI
MERCI MERCI
MER
MERCI
MERCIMERCIMERCI
MERCI
MERCI MERCI
MERCI MER