Vous êtes sur la page 1sur 31

Rapport de stage

Pompage solaire

Réalisé par :
ELMANSOUR BRAHIM

1
Sommaire
 Remerciement.
 Chapitre1 :
I. Présentation sur group OUFLI travaux SARL.
II. Système pompage solaire(SPS).
1. Introduction.
2. Définition.
3. Principe de fonctionnement.
4. Les composants.
 Chapitre2 : caractéristique des composants d’un SPS.

2
Le rendement des panneaux solaires est fonction de l’ensoleillement et de
l’angle d’exposition d’une part et de la température des cellules d’autres part.
Ces deux paramètres dépendent de la latitude et des caractéristiques
climatologiques et géographiques de la zone implantation. Une étude est
obligatoire pour chaque cas afin de connaître la surface de panneaux
nécessaire à la pompe. La taille du générateur dépendra du modèle de pompe
choisie, de la quantité d'eau requise, des conditions climatiques et
d'ensoleillement. Les panneaux ont des durées de vie comprises entre 25 et 30
ans avec une dégradation lente de leurs performances.

3
Remerciement
Au terme de ce travail, je tiens à exprimer ma
profonde gratitude et mes sincères remerciement
à:
GROUPE OUFLI TRAVEUX SARL d’avoir agrée
ma demande de stage.
Mon tuteur de stage M.MOHAMED OUFLI
pour tout le temps qu’il a consacré, ces directives
précieuses, et pour la qualité de son suivi durant
toute la période de mon stage.

Et finalement, l’équipe pédagogique de


centre formation brevet de technicien supérieure
MEHDI BEN BARKA et les intervenants
professionnels responsables de la formation

4
Chapitre1

I. Groupe OUFLI travaux SARL


le groupe OUFLI travaux SARL est un entreprise qui vend et
installe des panneaux solaires, particulièrement utilisés dans le
domaine agricole pour faciliter l processeurs de pompage de
l’eau, en activant le système de pompage solaire (SPS).
Le budget de cette entreprise créée en 2016, est estimé à 10000
dirhams

5
II. Système pompage solaire SPS
1. Introduction :

Le pompage de l’eau pour l’irrigation des exploitations au Maroc


surtout dans la zone rurale se fait en Utilisant différentes sources
d’énergie : Butane, Diesel et électricité.

Les systèmes d’irrigation utilisés permettent de minimiser les pertes


en eau

Mais présentent plusieurs inconvénients, par exemple :

 L’approvisionnement du Butane, l’incertitude


quant au futur de sa subvention et le danger
d’explosion;
 Le coût élevé du Diesel, la variation de son prix
et les pannes fréquentes des pompes ;
 Le coût élevé du branchement au réseau et de la
facture d’électricité, les coupures occasionnelles
dans les milieux ruraux ainsi que les problèmes
de chutes de tension.

Le rayonnement solaire est une ressource pérenne d’énergie,


disponible partout sur la planète, gratuite et entièrement
renouvelable, c’est pour cela on peut dire que le pompage solaire est
une solution idéale plus économique, aussi pour éviter tout problème
d’être en panne en cas d’absence l’un des autres sources d’énergie.

6
2. Définition :
Les systèmes de pompage solaire photovoltaïque utilisent la
conversion du rayonnement solaire en électricité pour alimenter une
pompe dans un forage ou un puits.
La différence qui existe entre un système de pompage solaire et un
système de pompage classique est l'utilisation de panneaux solaires
photovoltaïques, d’un convertisseur et d’une pompe adéquate.
Les pompes utilisées peuvent être immergées, centrifuges ou
volumétriques, selon les conditions d’utilisation.
Le pompage solaire présente des avantages indéniables. Outre le fait
d’être une énergie propre et durable, le pompage solaire est devenu
compétitif aux systèmes conventionnels. D’une part, les coûts
d’exploitation et de maintenance sont faibles. D’autre part,
l’évolution technologique, durant ces dernières années, a permis de
baisser les coûts des modules et d’augmenter leur production pour
offrir une technologie performante, fiable avec un bon rapport coût-
efficacité, mettant à disposition un large choix de modèles et
capacités selon le besoin, ce système peut être utilisées pour
plusieurs exploitations.
3. Principe de fonctionnement :
Sous l’effet des rayonnements solaires les modules PV génèrent un
courant continu, et pour qu’il soit utilisé pour l’alimentation de la
pompe, le variateur de fréquence intervient et transforme le courant
continu généré en courant alternatif, il fait également varier la
fréquence et la tension en fonction de l’énergie disponible. Ainsi la
pompe alimentée en courant alternatif de source solaire pompe l’eau
d’une hauteur basse (puit , forage) à une hauteur élevée de la surface
de la terre (réservoir d’eau) pour que cette eau soit exploitée pour
diverses applications, il s’agit d’un pompage au fil du soleil dont le
fonctionnement dépend que de la disponibilité d’une bonne intensité
solaire
4. Les composants d’un SPS
Un système de pompage photovoltaïque est constitué des
composantes suivantes :

7
• Un générateur composé de modules photovoltaïques,
interconnectés pour constituer une unité de production de courant
continu. Il comporte aussi une structure métallique pour supporter
l’ensemble.
• Une unité de conditionnement de puissance, constituée d’un
convertisseur (onduleur), capable de faire varier la fréquence et la
tension de sortie en fonction de la puissance disponible du
générateur solaire, elle-même fonction de l’irradiation solaire qu’il
reçoit.
• Un groupe électropompe immergé, constitué d’un moteur
électrique à induction et d’une pompe centrifuge ou volumétrique.
• Un câblage électrique, par lequel transitent l’énergie du générateur
au moteur, et les informations relatives aux contrôles de sécurité.
• Une infrastructure hydraulique qui conduit l’eau de sa source
(souvent un puits ou un forage), jusqu’à un réservoir de stockage puis
au réseau d’irrigation.

Réservoir
d’eau
Panneaux
solaires
Convertisseur
DC/AC

Motopompe

8
Chapitre2 : caractéristiques des composants d’un SPS

I. Les panneaux solaires :


1) la cellule photovoltaïque
L'élément de base d'un panneau solaire est la cellule photovoltaïque, ou photopile. Les panneaux
solaires sont construits à partir d’un assemblage de cellules photovoltaïques. Elles sont fabriquées
avec des matériaux semi-conducteurs qui peuvent convertir la lumière du soleil directement en
électricité. Lorsque la lumière du soleil frappe la cellule, il l’arrache de sa structure moléculaire et
libère des électrons. Un électron porte une très petite charge électrique. Quand les électrons
commencent à se déplacer, ils produisent un courant électrique continu (CC)

Cellule PV

Les cellules peuvent être rondes, carrées ou d’autres formes. Chaque cellule
produit environ 0,5 volts, quelle que soit sa taille. La quantité d'ampères qu’une cellule peut produire
dépend de sa taille : les grandes cellules produisent plus d’ampères. De nombreuses cellules doivent
être connectées en série pour produire une tension suffisamment élevée. Habituellement, il y a 30 à
36 cellules sur un panneau destinées à charger une batterie de 12 V.

2) configuration en parallèle et en série


Les panneaux solaires peuvent être connectés en série ou en parallèle.

Connexion en série : Lorsque les éléments électriques sont connectés bout à bout, ils sont connectés
en série. Pour raccorder deux fils en série, une extrémité du premier fil est reliée à une extrémité du
deuxième fil, créant un seul fil aussi long que les deux ensembles. Similaire à la connexion de deux batteries
de 12 V ou de 24 V. Lorsque la tension d’un seul panneau n’est pas suffisante pour la tension voulue, des
panneaux supplémentaires sont connectés en série. Si un panneau fournit 24 V, deux panneaux en séries
fourniront 24 + 24 = 48 V. Pour chaque panneau de 24 V connectées en séries, la tension sera augmentée de
24 V.

9
Connexion en parallèle : Lorsque la tension d'un seul panneau est suffisante, mais que la quantité de
courant nécessaire ne suffit pas, les panneaux peuvent être connectés en parallèles. Si un panneau fournit 4
ampères en plein soleil, deux panneaux en parallèles fourniront 4 + 4 = 8 ampères. Pour chaque panneau de
4 A de plus connecté en parallèle, un montant supplémentaire de 4 A sera produit. Comme la puissance en
watts équivaut à la tension(V) x l’intensité (A), l’ajout de panneaux en parallèles génère une augmentation
de puissance.

Note : Pour les deux types de configurations (panneaux en séries et en parallèles),


l’augmentation du nombre de panneaux engendre l’augmentation de puissance.
Deux panneaux en parallèles produiront la même puissance que deux panneaux en
série, mais la tension et l'intensité seront différentes
3) Schéma électrique équivalent d’une cellule en silicium cristallin

4) La position optimale, l'emplacement, et l’ennemi d'un panneau solaire.


a) Angle d'inclinaison : En position horizontale, la poussière et la saleté
peuvent s'accumuler sur le panneau, et réduire son efficacité. L'angle
d'inclinaison est l'angle suivant lequel les panneaux sont placés par rapport
au plan horizontal.

Panneau
solaire

Angle
d’inclinaison

10
Un panneau solaire ou un réseau doit être placé dans une position inclinée d'au moins 10 degrés. De
cette façon, la pluie nettoie une partie de la saleté et de la poussière du panneau (mais pas la
totalité) : l'eau s’écoulera automatiquement vers le bas.

Un panneau fonctionne plus efficacement en faisant face directement au soleil car dans cette
position il intercepte le maximum de rayonnement disponible

b) L’emplacement des panneaux solaires :


Pour choisir l’emplacement des panneaux, deux solutions sont envisageables : Au sommet du
château d’eau, ou de tout autre bâtiment permanent, ou sur un terrain à côté du forage

Le sommet du château d’eau est intéressant s’il se trouve près du forage.


Sinon, les fils électriques seront trop longs, induisant des pertes élevées
d’électricité ou bien des coûts élevés de câblage électrique pour éviter ces
pertes. L’installation des PV sur le château présente l’avantage d’une bonne
protection contre le vol des panneaux. Egalement, à cette hauteur l’endroit
est parfaitement ensoleillé et ventilé pour refroidir les panneaux.

Par contre le coût d’installation est plus élevé et le nettoyage et le


remplacement des panneaux en cas de besoin plus difficile.
L'autre option est l’installation au niveau du sol, à proximité du forage. Le
terrain devra être clôturé, pour protéger les panneaux et l’aire de captage
du forage. La clôture devra, cependant, être un peu plus grande et plus
résistante. Les avantages de cette installation sont la facilité de l’entretien,
de la réparation et du nettoyage des panneaux. L’inconvénient est
l’exposition des panneaux au vol et au vandalisme. Par conséquent, des
mesures antivol et anti-vandalisme doivent être pris

c)l’ombre est l’ennemi de panneau de soleil :


L’ombre sur les panneaux solaires doit être évitée à tout prix ! Les effets
d'ombre sont souvent sous-estimés, mal compris, et parfois mal décrits dans
les manuels.

D’une manière générale, l’ombre réduit considérablement la tension de sortie


du panneau solaire. Plus grande est la surface du panneau située dans l’ombre,
plus faible seront la tension de sortie et la puissance du panneau. La réduction
de puissance est habituellement considérée comme proportionnelle à la partie
du panneau à l'ombre.

11
II. Groupe motopompe :
1. La pompe : la pompe est une machine tournante qui transmet
de l’énergie à un fluide en vue de déplacement, la pompe à un
duré de vie de 5 à 7 ans.
2. Les types des pompes
Il existe une large gamme de pompes solaires allant jusqu'à une hauteur
manométrique totale de 200 m et avec des débits jusqu'à 250 m³ / jour et plus.
Les technologies de pompage solaire continuent de s'améliorer. Il est
important d’avoir la pompe la plus efficace possible, car la différence de coût
n’est pas élevée entre deux pompes d’efficacité différente, comparé au coût
additionnel d’une surface de panneaux PV plus grande.

Il existe différents types de pompes sur le marché avec différentes


caractéristiques. Les modèles les plus répandus sont les pompes à piston, les
pompes à diaphragme, les pompes rotatives hélicoïdales, les pompes
centrifuges, les pompes à turbine profondes et les pompes à hélice axiale. Pour
l'installation d’une pompe immergée dans un forage, les deux types de pompes
les plus couramment utilisées sont la pompe centrifuge et la pompe rotative
hélicoïdale excentrée

a) la pompe centrifuge :
La pompe immergée centrifuge est le type de pompe le plus souvent utilisé
dans les forages. Une turbine tourne à très haute vitesse dans un boîtier,
appelé un étage. La turbine éjecte l'eau radialement vers l'extérieur du boîtier
grâce à la force centrifuge. Si la pression souhaitée est supérieure à ce que peut
produire un étage, des étages supplémentaires sont rajoutés (pompe
centrifuge multi-étage).

12
b) pompe rotative à vis hélicoïdale
Un autre type de pompe utilisé également comme pompe immergée est la pompe à vis hélicoïdale
excentrée. Ces pompes ont un rotor en spirale, généralement en acier inoxydable, qui tourne à
l'intérieur d'un stator hélicoïdal souple en caoutchouc, résistant à l’usure du frottement du métal.
Comme le rotor tourne, les surfaces hélicoïdales forcent l'eau par déplacement positif. Le débit de
sortie de l'eau est proportionnel à la vitesse de rotation, donc facilement modifiable. Aucun clapet
n’est nécessaire pour ce type de pompe, parce que le rotor et le stator constituent un clapet contre
le reflux.

Le débit d'eau maximal de ce type de pompe est d'environ 3 m³ / h (= 18 m3 / jour

3) les caractéristiques des pompes :


a) pompe centrifuge :

Débit
Q
Couple C

vitesse
vitesse
v v
Le débit est proportionnel à la vitesse :
La couple augmente très rapidement en
fonction de la vitesse

b) pompe rotative à vis hélicoïdale :

Couple
C Débit Q

vitesse vitesse

v v
Le débit est proportionnel à la vitesse :
La couple est pratiquement constante en
fonction de la vitesse
13
c) le Débit :
Quantité d'eau que la pompe peut fournir durant un
intervalle de temps donné. En pompage solaire Q es
exprimé en M3/J
Le débit d’une pompe se calcule par la formule :
𝝅𝒅𝟐
Q=V*S =v* V : vitesse
𝟒

S : section pour une conduite de diamètre D

d) chaine cinématique d’une pompe :

4) les Motors associés avec les pompes :

a) son rôle : le moteur d’un group motopompe(MGP) permet de faire la


conversion de l’énergie électrique en énergie mécanique

14
b) les types de moteur utilisé dans un groupe motopompe :
 moteur a courant continue : c’est un convertisseur électromécanique
permettant la conversion bidirectionnelle d’énergie entre une installation parcourue
par un courant et un dispositif mécanique ; selon la source d’énergie.
 En fonctionnement moteur, l’énergie électrique est transformée en
l’énergie mécanique.
 En fonctionnement générateur, l’énergie mécanique est transformée en
énergie éclectique.

 Moteur à courant alternatif : utilisé de plus en plus pour les systèmes


de pompage PV, en trouve aussi que les moteurs alternatifs
asynchrones sont les plus couramment employés

15
III. L’onduleur :
Un panneau solaire photovoltaïque produit du courant continu. L’utilisation
domestique traditionnelle nécessite du courant alternatif, il faut donc un onduleur.
1) Définition :

L’onduleur est un élément indispensable aux systèmes photovoltaïques raccordés au

réseau. Il ne sert pas seulement à transformer le courant continu en courant alternatif,

mais constitue de plus en plus l’élément-clef du rendement d’une centrale.

Un onduleur est un dispositif permettant de transformer en courant alternatif une

Énergie électrique de type continue comme celle produite par les panneaux photovoltaïques

Il se présente sous la forme d’un boîtier métallique de petite dimension, muni d’un radiateur

16
(à Privilégier) ou d’un ventilateur (à éviter quand c'est possible. En effet le ventilateur peut tomber

En panne et l'onduleur passer en surchauffe ...). Il doit être placé sur un support vertical (mur

Par exemple) et dans un espace ventilé. Il n’émet aucun parasite électromagnétique et ne

Génère quasiment aucun bruit. Afin de limiter les pertes d’électricité en ligne, il doit être pl-

acé le plus près possible des modules photovoltaïques (moins de 10 mètres).

 Autre fonction de l’onduleur


 Adapter le point de fonctionnement (courant -" tension) au générateur (Recherche
du point de puissance maximale du générateur
 Gérer et protéger : l'installation (Protection: surchauffe , surcharge , -surcharge..
surtension, sous- tension défaut à la terre, court - circuit fonctionnement à sec,
blocage groupe moto pompe, inversion de polarité réservoir plein ,Contrôle de
mise en marche et indication de pannes par voyants lumineux..)
2) Type d’onduleur :
Onduleur à onde sinusoïdale modifiée, en marche d'escalier, générateur d'une onde
proche de l'onde sinusoïdale.
Onduleur à modulation de largeur d'impulsion ; ce type d’onduleur employé dans la
plupart des systèmes de pompage a courant alternatif
Onduleur à onde sinusoïdale.
3) Courbe d'ondes de sortie pour les trois précédents types
d’onduleur de pompage :

17
Chapitre3 : la démarche de
réalisation d’une station de
pompage solaire

I. INTRODUCTION :
Dans nos jours, la demande d’eau est plus en plus importante. Le
problème se multiplie en particulier dans les zones rurales et les sites
isolés ou l’accès à l’énergie classique est difficile. Ce phénomène a fait
qu’un intérêt grandissant est porté sur l’utilisation des générateurs
photovoltaïque comme nouvelle source d’énergie.
La réalisation d’un système de pompage solaire photovoltaïque, fiable et
à bon rendement, constitue une solution pratique et économique au
problème du manque d’eau, en particulier dans les régions désertique.
En effet, un système photovoltaïque devient intéressant lorsqu’il est
facile à installer avec une autonomie acceptable et une excellente
fiabilité de service.
Dans ce chapitre on traite plus particulièrement les éléments
nécessaires qui consistent une station de pompage solaire.
Pour pomper de l’eau avec système solaire photovoltaïque
on trouve deux types ou deux méthodes possibles :
Pompage « au fil du soleil ».
Pompage avec stockaged’énergie.

18
1) Pompage « au fil du soleil :

Le pompage « au fil du soleil » permet d’avoir un système photovoltaïque


simple, fiable et moins couteux. Ici l’eau est pompée et stockée dans un
réservoir, au fil de la journée. On parle alors d’un stockage hydraulique. L’eau
stockée sera distribuée au besoin

2) Pompage avec stockage d’énergie :

Ici c’est l’énergie électrique qui sera stockée dans des batteries. Le pompage
sera possible même en absence du soleil. Un tel système est plus couteux que
le précédent, vu la nécessité de changer les batteries, car elles ont une courte
durée de vie.

19
3) Caractéristique de débit pour le pompage au fil de soleil et avec
batterie

D’après les deux courbe on constate que le Débit pour le pompage


au fil de soleil est dépend de niveau de l’ensoleillement et le
pompage d’eau reste continue, Mais pour le pompage en utilisant les
batteries le débit est toujours reste constante et le pompage d’eau
peut s’arrêter en cas de déchargement des batteries.

4) Conclusion :

D’après ce qui précède on a vu les deux méthodes possibles pour


faire le pompage de l’eau, et on a trouvé que ils ont déférant dans le
nombre d’appareil pour l’installation de chacun (manque des
batteries dans le pompage au fil de soleille), alors il aura un déférant
dans le cout d’installation et souvent le pompage au fil de soleil ce
sera le moine cher.

Dans le domaine agricole, l’agriculteur recherche toujours les


solutions les plus simples et le moins couteuses pour l’irrigation,

ET pour cela dans cette étape suivant, je considérai quelques étapes


importantes pour l’installation de système de pompage au fil de
soleil, car c’est le plus utilisé, le moins couteux et le plus simple dans
le processus d’installation.

20
II. Les étapes d’installation d’un système de
pompage au fil de soleil :
1) Implantation du forage :
Choisir un site de forage est une tâche essentielle afin d’assurer un
approvisionnement en eau sûr et fiable à partir des eaux souterraines.
L’hydrogéologue cartographie et d’évalue les ressources en eaux souterraines
dans une zone donnée. Ce travail est réalisé grâce à l'observation de cartes
(topographiques, géologiques), d’images satellites, de photos aériennes,
d’observations sur le terrain (cartographie géologique, étude de la végétation,
etc.), d’études (littérature, des rapports de terrain, connaissances locales, etc.)
et d’investigations de terrain à l'aide de différentes méthodes de mesure.
Couramment l’hydrogéologue a recourt à des méthodes des géophysiques
basées sur des mesures électromagnétiques ou de résistivité.

2) Constructeur de château d’eau :


Le stockage de l’eau est fait dans un château d’eau d’une hauteur suffisante pour avoir une
bonne canalisation d’eau avec pression Le château d’eau pourra être en béton armé, en
acier, en plastique alimentaire.

La hauteur du château d’eau sera un des critères importants à prendre en compte pour le
choix de la pompe et des panneaux solaires. La distance entre le château d’eau et le forage
doit être la plus courte possible afin d’éviter les pertes de charge dues à une longueur
excessive de canalisation.

21
2) Calcul de la Hauteur Manométrique Totale (HMT) :
La hauteur manométrique totale (HMT) d’une pompe est la différence de
pression en mètres de colonne d’eau entre les orifices d’aspiration et de
refoulement.

La hauteur manométrique totale (HMT) se calcule par la formule :

Ou

Hg : hauteur géométrique entre la nappe d'eau pompée (niveau dynamique) et


le plan d'utilisation (Hr + Nd).

Pc : pertes de charge produites par le frottement de l'eau sur les parois des
conduites. Ces pertes sont en fonction de la distance des conduites (D), de leur
diamètre (de) et du débit de la pompe (Q) et s'expriment en mètres d'eau.

D’apres le phtoto on va defenir les elements : Ns , Nd , Rm

22
Niveau statique (Ns) :

Ns d’un puits ou d’un forage : la distance du sol à la surface de l'eau avant


pompage.

Niveau dynamique (Nd) :

Nd d’un puits ou d’un forage : distance du sol à la surface de l'eau pour un


pompage à un débit donné.

Rabattement (Rm) :

Rm d’un puits ou d’un forage : différence entre le niveau dynamique (Nd) et le


niveau statique(Ns)

23
24
25
26
27
28
29
30
31

Vous aimerez peut-être aussi