Vous êtes sur la page 1sur 5

Credit to:Safae Sekkat

Mécanismes de la Mémoire :
+Mémoire = Unité Centrale de Traitement de l’Information (Décrite par Psychologie Cognitive)
= Composante Névralgique du Système Cognitif de la Personne
+Récepteurs Sensoriels =Point de Départ et d’Arrivée : l’Environnement est capté par les Récepteurs Sensoriels (Accès à la Mémoire de Travail)
+Stimuli de l’Environnement Disponible 1/4 Seconde : -Soit Acheminés vers la Mémoire de Travail ou Perdus si considéré comme Non Significatifs
+L’Attribution de la Signification dépend de 2 Facteurs : -la Nature des Stimuli et les Connaissances Antérieures
+Savoir où Regarder est Fondamental ➔ l’Etudiant doit Diriger ses Récepteurs Sensoriels pour donner un Sens à ce qui se Passe
I : Mémoire de Travail ou Mémoire à Courte Terme :
=Niveau de la Conscience, Goulot du Système Humain de Traitement de l’Information
-2 Types d’Informations : +Celles de l’Environnement (Filtrées par Récepteurs Sensoriels) +Celles provenant de la Mémoire à Long Terme
-Durée de Stockage des Informations : de qlq Secondes ➔ 2 Minutes
-Faible Capacité : Rétention de 7 Items +/- 2 Items ➔Rassembler les Items Signifiants permet de s’en Rappeler
-Informations Organisées en Mémoire à Long terme de manière à Pouvoir Mobiliser Rapidement les Nouvelles Info ➔Accrochage et Fixation en
Mémoire
-Si l’Informations est Insuffisantes et peu Organisées ➔ les Stimuli ne pourront pas Etre Retenus
+L’Humain Contrecarre les Limites de la Mémoire de Travail en Organisant ses Connaissances en Réseau ➔Important pour Traiter l’Info de Façon
Efficace
+Trop d’Infos en même temps en Mémoire de Travail➔ 1e Info Eliminées pour Laisser de la Place aux Suivantes
+Mémoire de Travail ➔Action, Réflexion, Résolution de Problèmes ➔Il faut Avoir Suffisamment de Connaissances organisées en Mémoire à Long
Terme
+Effort de l’Etudiant : Passer Max d’Info Pertinente de la Mémoire à Court Terme à la Mémoire à Long Terme
II : Mémoire à Long Terme :
-On ne connaît ni la Capacité ni la Durée absolue de Stockage des Informations➔ Réservoir Illimité
-Conservat° des Infos : Noms, Gens, Emplacemts des Objets, Programmat° des Activités jour après jour, Connaissances Acquises dans la Vie
Personnelle, Prof
-En Pédagogie, Il Existe des Techniques d’Explication de Gestes appelés Explicitation
-Conservation des Informations en les Connectant (Liens entre Anciens et Nv (Très utile) ou Nv Nv) ou en Les Classant (Dans Catégories
Préexistantes)
+Mémoire Déclarative (Explicite) : Faits (Sémantique) et Evénements (Episodique)
-Sémantique : +Concepts, Lois, Règles, Principes, Conditions, Procédures = Connaissances Organisées
+Enseignement (Car les Connaissances sont Universelles et Partagées par Tous les Membres
d’une Société)
-Episodique : +Evénements personnels (Souvenirs d’Enfance, d’Enseignants, de Conversations avec des
Personnes
Marquantes) = Signature Personnelle de l’Individu
+Connaissances Puissantes car Extraites de l’Expérience Personnelle et Souvent Liées aux Nv Info
+Mémoire Non Déclarative (Implicite) : -Mémoire Procédurale : +Savoir Faire : Gestes, Habiletés +Implicite car Difficilement Verbalisée
III : Processus Essentiels dans Mécanismes de Mémoire :
-Encodage : Mécanisme par lequel l’Information est Transformée en Représentation qui peut Prendre Place dans la Mémoire
-Stockage : Façon dont on Retient l’Info Encodée en Mémoire (Passage de Mémoire CT ➔Mémoire LT sous forme de : Compréhension,
Consolidation, Répétition, Révision, Organisation dans Temps, Organisation par Moyens Mnémoniques)
-Récupération / Rappel : Mécanisme Contrôlé ou Automatique en fonction de la Situation (Routinière ou Nouvelle)
-Effet Positif de l’Espacement du Temps : Important +++ -Rôle Sommeil dans Mémorisation (Dans l’Hippocampe)
Mécanismes de l’oubli en Mémoire de travail :
+Théorie de l’Interférence : Lorsque des Info Concurrentes nous amènent à Oublier qlq chose⬄1 Elément de l’Info bloque un Autre ➔Apprendre
dans de Bonnes Conditions
+Théorie de l’Extinct° : A Cause du Temps qui passe et qui Nous Amène à Oublier… Elémt Initial de l’Info disparaît peu à peu à moins d’arriver à le
garder intact

➔Révision Modèles du Raisonnement Médical :


I : Avant 70’s :
-Etudes Non Convaincantes : +Papiers d’Admonition : Comment médecins DEVRAIENT raisonner ? +Méthodes avec Pauvre Validité Externe
+Anecdotes par Médecins Distingués expliquant Comment ils Font (ou Pensent Faire)
-Enjeux : Réformes Enseignement et Systèmes de Santé
1 : 1969 : Medical Inquiry Project :
+Michigan State University But➔Etude du Raisonnement Médical dans des Condit° Contrôlées semblable à l’ Environnement Naturel de Pratique Médicale
II : Etude de Base :
-24 Internistes certifiés, Volontaires : +17 Considérés comme Excellents Cliniciens par Pairs (>5 voix) +7 (0-1 voix)
-Trois Cas à Résoudre : +Hématologie, Gastroentérologie, Neurologie
1 : Méthodes :
-Labo d’Etude : +Salle de Consultation standard +Patient standardisé (Acteur) basé sur Cas Réel
+Consultation Filmée sur Vidéo +Accès aux examens Complémentaires Réels
-Recueil de Données : +Commentaires Spontanés durant Consultation +Commentaires Stimulés durant Consultation +« Stimulated Recall » en Revoyant Vidéo
2 : Variables Etudiées :
Information Cherchée : Hypothèses Générées :
+Nb Questions posées, Nb Eléments du Cas Recherchés +Quand est Générée 1e Hypothèse
+Nb Eléments-Clés du cas Récoltés (Pertinence) +Nb Hypothèses Entretenues en même Temps+Nb Total d’Hypothèses Générées
+Poids donné aux Eléments-Clés (Efficience Utilisation des Eléments-Clés) +Nb et Justesse d’Hypothèses finalement Retenues
3 : Résultats : Processus Utilisé :
-Processus similaire retrouvé c/o Tous : +Acquisition des données Cliniques +Génération d’hypothèse(s) +Interprétation des données
+ « Données confirment, infirment ou non contributives pour Hypothèse(s) Testée(s) »
+Vérification d’Hypothèse(s) + « Avec ces données, que devient Probabilité d’Hypothèse(s) Testée(s) ? »
= Raisonnement Hypothético-Déductif
-Processus Hypothético-Déductif : +Acquisit° Données➔Générat° Hypothèse➔Interprétat° Données➔Vérificat° H➔H Finale➔Décis° ou➔Acquisit° Données
-Résultats : Caractéristique Hypothèse : +Hypothèses peuvent être d’abord Générales puis spécifiques
+Première Hypothèse générée très tôt (Après moins de 5 données Cliniques (= dans 5 1 eMinutes)
+Nb Hypothèses considérées en Même Temps : 2 à 4 (±1) +Nb Hypothèses Totales : 4 à 7
4 : Autres Etudes :
+D’Autres Etudes Confirment l’Utilisation étendue du Processus Hypothético-Déductif, mais celui-ci n’est pas un Processus non Exclusif
5 : Reconnaissance Immédiate : Instances
+Utilisation dans Situations Familières
+Si Situation non Familière➔Retour Processus Hypothético-Déductif
6 : Processus Hybride :
-Modèle Hybride de Raisonnement utilisé par Chaque Médecin selon Cas Clinique
+Hyp-Ded : des Hypothèse aux Données (Backward Reasoning) = Modèle de Base
+Reconnaissance : des Données à l’Hypothèse (Forward Reasoning) : dans Situations Familières
Implications Pratiques pour Formation Médicale :
Plusieurs Etudes Concordantes en Pédagogie universitaire montrent que, durant leurs études, un nombre significatif d’étudiants ont des difficultés à :
+Lire de Façon Active +les Sélectionner Idées Importantes +Faire le Liens avec ce qu’ils Savent déjà +Dépasser la Mémorisation Pure (« par cœur »)
+Evaluer la Compréhension des Nouvelles Informations +Trouver des Méthodes de Révision autre que la Lecture
+Ajusert des Stratégies d’Apprentissage au type d’Examen à Passer
I : Perspective Cognitive (Constructive) de l’Apprentissage :
-Connaissance : +Information dont on a gardé une trace Mnésique à l’issue d’un « Encodage » (Intériorisée par l’Individu)
+Quelle qu’en soit la Nature
-Comprendre = Donner Sens à Information Nouvelle en la reliant à CONNAISSANCE ANTERIEURE
-Apprendre = +Donner un Sens à une Nouvelle Information en la Reliant durablement à une CONNAISSANCE ANTERIEURE
+Apprentissage « Signifiant vs Apprentissage Par Cœur +Apprentissage en Profondeur vs Apprentissage Superficiel
II : Classification des Stratégies d’Apprentissages :
Stratégies Cognitives : Stratégies Métacognitives :
-Sélect° : +Souligner,Faire un Survol Rapide du Texte, Identifier les Mots-Clés… -Planification : Calendrier d’Etude en Fct des Objectifs
-Répétition : +Relire +Répéter à Voix haute +Ecrire et Répéter Mots… -Evaluation : +Auto-Evaluat° Fréquentes +Evaluer Connaissances Antérieures
-Elaborat°:+Résumer dans Ses Propres Mots +Faire des Analogies et des Liens +Bilan Personnel +Vérificat° de l’Atteinte des Objectifs Visés…
+Trouver des Exemples d’Application +Mnémotechniques… -Réajustemt : +Décis° et Correct° des Stratégies et de la Gestion
-Organisation : +Hiérarchiser +Schématiser +Faire Synthèse desRessources et du Temps
Stratégies Affectives : Stratégies de Gestion
-Maintenir sa Motivat°:+Compétences Pro visées par Apprentissage -Gérer Temps Efficacement : +Respect Hygiène de Vie
+Obj Réalistes +Récompense pour Travail Accompli… +Décider pour Lendemain par Acquis du jour …
-Maintenir la Concentrat° : + « Silence » -Gérer Ressources Matérielles et Environnement : +Choisir Lecture,Internet..
+Coupure réelle entre Lieu de Travail et Loisirs +Lect Complète ou pas
-Contrôler son Anxiété : +Confiance et Surmont Blocages -Gérer Soutien de Personnes : +Aide Confrères et Consœurs
+Gérer Stress +Contrôle de l’Impulsivité +Questionner Pairs plus Expérimentés…
+Eviter de Tout Noircir, Objectivité…
III : Paradigmes :
Paradigme d’Enseignement Paradigme d’Apprentissage
+Etudiants reçoivent Passivement l’Information +Etudiants Traitent Activement Information à pour Recherche, Analyse…
+Connaissances Acquise sans Lien avec un Contexte Prévisible de Réutilisation +Connaissance Construites à partir d’un Contexte Authentique (Professionnel)
+Professeur Conçu comme Dispensateur de Savoir et Examinateur +Professeur Conçu comme Facilitateur des Apprentissages
+Enseignement, Apprentissage et Evaluation Séparés +Evaluation enchâssée dans des Activités d’Enseignement et d’Apprentissage
+Evaluation Utilisée Pour Mesurer la Quantité de l’Apprentissage +Evaluation Utilisée pour la Promotion et le Diagnostic d’Apprentissage
+Evaluation Privilégié pour l’Obtention de la Bonne Réponse +Processus plus Important que le Résultat avec Exploitat° des Erreurs
+Apprentissages mesurés Indirectement Grâce à Test Standardisé +Apprentissage Jugé à partir des Performances, Projets Réalisés, Porte-Folio
Méthodes d’Apprentissage :
+Formation Futur Médecin +Psychologie Cognitive = Manière dont "Fonctionne" un Etudiant
+Repose sur 2 Types de Connaissances : -Connaissances Déclaratives (Théoriques, Facilement Accessibles)
-Connaissances d’Action : +Procédurales: Action en Situation Technique +Conditionnelles: Action en Situation Réelle
+Etudiant Actif dans toutes les Etapes de l’Apprentissage +Enseignant active les Connaissances Antérieures de l’Etudiant
-Apprentissages doivent être : +Contextualiser : +Structuration des Connaissances et du Raisonnement
+Hiérarchiser: Eléments importants à retenir, et Validation des Connaissances
-Modèle Pédagogique actuel, s’Appuie sur Acquisition des Compétences
-Evaluation Connaissances d’Action et non pas seulement Connaissances Déclaratives
-Evaluation Formative = Connaissance + Habilités + Attitudes
-Evaluation Sanctionnelle= Certification des Compétences
I : QCM :
-Etudiant en Médecine Gère son Apprentissage : C- Pour réussir l’examen et passer en année supérieure
-Que Cherche Etudiant : +A réussir son examen?
+A être le premier de sa promotion?
+A avoir sa moyenne?
+A devenir un bon médecin?
+A acquérir des connaissances et des compétences?
-Que Cherche Enseignant : +A ce que ses étudiants sachent réciter par cœur le cours?
+A ce que ses étudiants réussissent leur examen?
+A ce que ses étudiants deviennent de bons médecins?
+A ce que ses étudiants acquièrent des connaissances et de compétences?
III : Méthodes D’Apprentissage :
1 : Mémorisation et Concentration:
A- Concentration :
+Orientation de toutes les Activités Mentales vers un seul Objet
+Pas un Etat Passif ➔Mobilisation de l’Energie pour fixation de l’Attention sur Tâche à Accomplir
+Fragile car n’est Pas une Disposition Normale de l’Esprit +Abandon d’Etat Plaisant à Etat de Travail plus Exigeant
B : Mémorisation :
+Recueillir Informations, les Conserver mentalement pour les Restituer (les redire) ou les Reconnaître ultérieurement sans se Tromper
+98% des notions oubliés en 1 mois si aucun effort de Mémorisation n’est Entrepris
+Influencée par : Méthode Employée, Concentration, Motivation, Connaissance Ant dans Domaine ➔Contrôle Directe sur 3 1e Facteurs
+Facteurs Favorisant la Mémorisat° : +Intérêt, Compréhension et Organisation +Lien à l’Information Antérieures
+Répétition et Utilisation le plus Souvent Possible
+Méthodes : +Plusieurs Stratégies ➔ Reconnaitre la Mienne et en Tirer Max d’Avantage
+Mémoire Visuelle : Croquis, Schémas…Distinction Visuelle entre « Par Cœur » et ce qui pourra être reconstruit au Moment du Test
+Auditive : Ecoute Attentive au Cours des Cours, Exercices sur l’Expression à Voix Haute et Attention à ce qui est dit
+Motrice : Ecriture Mots difficiles…+ Dessins et Figures
2 : Prise de Notes :
+Cours Magistral: Info sous forme Orale Seulemt➔Insuffisant pour comprendre Notions Abordées ou pour se Remémorer Cours en détails après qlq Semaines
-Notes Brèves : l’Essentiel Seulemt➔Exemples, Idées Principales, Articulat°+Abréviat°➔ Gagner du Temps +Seuls les Définit° et Schémas Recopiés Intégralemt
-Notes Fidèles : +Exactitude, Lisibilité + Notes et Textes Pertinents avant Chaque Exposé ou Après Cours +Question à Poser Cours Suivant pour Compléter Notes
+Note de Cours ≠ et Commentaire Personnel (Réflexion entre Parenthèses ou Notes de Bas de Page
3 Evaluation et Stratégies de Rédaction :
+Etudiant Travaille pour Examens ➔l’Evaluat° guide l’Apprentissage ➔Système d’Evaluat° : Moteur Principal du Processus d’Apprentissage en Format° Initiale
+Bon outil d’Evaluation➔Effet Favorable +Mauvais Outil: Effets Désastreux
-Types d’Evaluation : +QCM (Question à choix multiple)➔A Réponse Simple et A Contexte Riche
+QROC : Bonne fiabilité, sur des Connaissances Déclaratives (Test de mémoire) ou Sollicite la Résolution de Problèmes
Recueil de Données Quantitatives Binaires (réussite ou échec) et Evaluation des Performance de Jugement ou de Mémoire
Dans Contexte d’Evaluation Sommative
+Avantages : Quest° précises à Réponse Courte et Correction rapide et simple +Inconvénts : Difficulté de leur Rédact° et Peu de
Questions à Réponses sur lesquelles on peut Tous S’accorder
+Rédaction : -Donnés Qualitatives Converties en Quantitatives
-Evaluation Sommative pour la Certification ou Passage Année Supérieures
-Utilisé pour la Facilité de la Rédaction ≠ Mais Lourdeur de Rédaction ➔ Difficile à Grande Echelle
-Ne juge que Efficience de Mémoire ➔ Outil d’Evaluation Reproductible
➔ Pas Valide Pour Compétences Cliniques ➔ Décontextualisé
+Avantages : Juges Capacité à : Ordonner Idées, Faire Plan, Argumenter, Maitrise de la Langue +Réponse Nécessite Restitut°
Cours sans Réflexion
+Inconvénients : +Incitent Etudiants à Gérer Impasses + Correction Longue
+Manque d’Objectivité ➔Grille de Correction Indispensable pour Augmenter Objectivité
+Rédiger Question Sans Ambiguïté = Facile
+Style Médiocre, Ecriture Difficile à Déchiffrer ➔ Nuisent Qualité Copie même si Correct
+Epreuves orales : -Composantes Majeures des Examens de Certification
-Mesure à la Fois : +Etendues des Connaissances et Capacités de Résolution Problèmes (Jugement Clinique)
+Attributs Personnels: Tolérance au stress, Confiance Personnelle, Attitudes
+ECOS (Examen Clinique Objectif Structuré) : +Décomposition des Compétences Cliniques en Plusieurs Sous Compétences à Atteindre
+Etudiant soumis à N Ateliers d’Evaluation reproduisant les Compétences Visées en Sémio (
Entretient Médical, Examen Physique Raisonnement Basé sur Analyse des Signes Cliniques,
Analyse Sémio d’un Examen Complémentaire)
+Données Recueillis Quantitatives Binaires (Réussite Echec)
+Evaluat° Formative des Compétences Cliniques Richemt Contextualisé mais non Authentique
+Problème de Validité du Construit en Postulant (∑ Compét Elémt = Compét Finale Visée)
+Avantage = Excellente Validité du Contenu mais l’Organisat° est difficile et le Temps Important
+Pas d’Evaluation Etudiants dans Situations Complexes
Médecin, Télémédecine, Mail et Médias Sociaux :
I : Consultation en Ligne et Télémédecine :
1 : Principes Généraux :
-Lieu de l’Acte Médical = Où se Trouve le Patient et non le Médecin
-Consultation Médicale : Peut être Initiée par un Autre médecin, Professionnel de Santé ou par le Patient
-Médecin doit utiliser un Réseaux de Communication Sécurisés (RTSS, HTTPS ...) (Dans la Mesure du Possible)
2 : Aspects Pratiques : Médecin Doit
-Dans un Lieu à Caractère Professionnel
-S'Assurer que le Lieu Physique de la Consulte est propice à l’Examen Médical (Confidentialité, Sécurité Physique du Patient, Présence d’Accompagnants)
-S'Identifier auprès du patient et Mentionner sa Spécialité (Présenter le permis d'Exercice ou l’Autorisation du CMQ)
-Demander au Patient de s’Identifier et Afficher la CIN ou la Carte Assurance Maladie
-Solliciter le Consentement éclairé du patient en l'informant des Risques : +Limites de l’Exercice liées à Technologie de Communication Utilisé
+Bris de Confidentialité liés aux Moyens de Communication (Ex. : Skype)
+Enregistrement de photographies ou vidéos
+Nature de Maladie, Intervention ou Traitement
+Rédaction des Info sur les Moyens de Communicat° utilisé sur le dossier du Patient
-Exercer le Jugement quant au Contenu de la Consultation et Eviter les Contenus Sensibles
II : Echanges de Courriels avec Patients :
1 : Utilité du Courriel : Pour Médecin et Clinique :
-Confirmer au Patient : +Rendez-vous
+Réception Résultat Labo Imagerie et les Transmettre (Contenu Non Sensible)
+Suivi et Traitement des Maladies Chroniques pour les Patients Eloignés Ou à déplacement Difficile (Contenus non Sensibles)
2 : Utilité Pour Patient :
-Prendre Rendez-vous
-Transmettre au Médecin les Données de Santé (Glycémie, Tension Artérielle, Présence ou Absence Effets Secondaires)
-Recevoir les Conseils Généraux de Santé sans Déplacement, les Résultats d’Imageries Normales ou la Confirmations des Résultats
III : Sécurité :
-Les Systèmes de Messagerie Actuels ne peuvent Garantir ni Confidentialité, ni Intégrité ni Authenticité ou Identité de l‘Expéditeur
1 : Recommandation :
-Séparer les Adresses Mails Professionnelle (Utiliser) et Personnelle (Ne pas Utiliser)
-Utiliser un Courriel sécurisé (RTSS, HTTPS, Logiciel de Chiffrement ou MDP)
-Gérer les Bénéfices et les Inconvénients des Echanges de Renseignements avec Patient ou Collègue
-Informer les Patients que tous les Courriels entrants et Sortants seront Classés dans leurs Dossiers Médicaux
-Informer le Patient des Avantages, des Risques (Si le Serveur appartient à un tiers= Employeurs Gmail…)et des Personnes pouvant Lire et Gérer Courriels ➔
Patient Responsable du Contenu Transmis au Médecin
-Obtenir le Consentement éclairé du patient sur l’Utilisat° du Courriel (en présentant Avantages et Risques…)➔Engagement Signé ➔Complément à la Discuss°
-Discuter avec le Patient sur les Contenus qui peuvent être Echangés par Courriel
-Utiliser le Jugement quant à la Nature des Renseignements Transmis (Certaines Situations demandent Réflexion du Médecin même si Contenu Banal)
-Ne Pas Utiliser ou Transmettre des Contenus Sensibles : +Situation ou Information Identifiée par Patient
+Troubles de Santé Mentale, Cancer, ITSS
+Toxicomanie ou Alcoolisme
+Nv Diagnostic (Surtout à Charge Emotive) ou Nv Traitement
-Mettre en Place des Politiques et des Procédures à Usage du Personnel impliqué dans la Gestion des Courriels
-Prudence en Utilisant la Messagerie Electronique à partir du Smartphone, des Tablettes Electroniques…
2 : Envoie Courriel aux Patients :
-Utiliser un Répertoire Validé des Adresses Courriels des Patients
-Adresser les Courriels avec soin à 1 Seul Patient
-Si l’envoie est à destination du Groupe, les Destinataires ne doivent pas Voir Noms et Adresses des Autres Destinataires (Utiliser le Cci)
-Éviter les Acronymes et les Termes Médicaux Méconnus par le Public
-Etre Conscient qu'un Profane ne sait peut-être pas que les Mots courants peuvent avoir un Sens Médical
-Éviter les Propos Sarcastiques, les Critiques, les Références Diffamatoires, l’Humour Mal Interprété … ➔Rester Factuels
3 : Réception et Réponse :
-Triage du Courriels des Patients ➔ Délai Adéquat de Réponse
-Installer l’Accusé de Réception Automatique et Fixer Temps de Réponse
-Informer le Patient des Etapes à Suivre si le Patient ne reçoit pas de Réponse dans les Délais ou Si la Situation S’Aggrave
-Informer le Patient de son Droit d’Assurer le Suivi du Courriel et de la nécessité de Retourner l’Accusé de Réception
4 : Sécuriser Courriels :
-Par Certains Dossiers Médicaux Electroniques ou Sites -Courriels sécurisés : +Hushmail +NeoMailbox
-Réponse dans PDF Sécurisé à MDP -Au Médecin d'Evaluer Niveau de Sécurité Recommandé pour Echange et son Coût
IV : Echanges Courriels Avec Collègues :
-Uniquement par Courriel Sécurisé à un Seul Destinataire Après Consentement du Patient
-Poser des Questions Claires et Transmettre toute les Info Requises (Pas de Signe Distinctifs Permettant d’Identifier Patient)➔Réponse Pertinente
-Demander un Accusé de Réception et un Echéancier Raisonnable pour Obtenir sa Réponse
-S’il y a Présence de Photos Prises par Caméra… ➔Supprimer Toutes les Images une Fois les Photos Transférées au Dossier
-Informer le Consultant que les Echanges seront Classés dans le Dossier du Patient
-Insérer l’Opinion du Consultant dans le Dossier
V : Médias Sociaux :
-Utiliser MedSoc : +Rester Connecter, Supporté et Engagé
+Apprendre, Diriger, Informer, Partager, Inspirer
+Etre mis au Défi, Réfléchir
-Tous Ce qui est Ecris sera : +Public, Eternel, Universel
10 règles d'or visant à assurer une Bonne Conduite Professionnelle :
+Paramètres de sécurité et de confidentialité +Éviter les « amis »
+Répondre et non Réagir +Attention à la Diffusion des Photos
+Exposer Informations Conformes aux Données Actuelles de la Science + Être constant avec l'Information diffusée
+Secret professionnel Primordial +Respect des Droit d'Auteur
+Prendre la pleine Responsabilité de ses Ecrits +Respecter ses Collègues
Lecture Active :
-Objectifs de la Lecture varient selon les Types de Cours➔+Lecture Active, Sélective, de Base et de Survol (≠Rapide)
-L’Environnement de la Lecture est constitué par : +l’Eclairage , la Position et le Moment
-Quand ? : +AVANT Cours ➔Augmente Compréhension et donne une Idée Générale sur la Matière du Cours
+APRÈS Cours ➔Lecture plus en Profondeur et Permet de Cibler les Notions à Retenir
-Comment ? Méthode SQLN et Synthèse
Survolez Questionnez
+Consulter Table des Matières, Titres, Résumé… +Préparation Mentale ➔Activer Concentration et Motivation
+ Augmenter Intérêt et Fixer Objectif de Lecture +Situer Texte dans Contexte du Cours
+Analyser Structure du Texte et Évaluer Ampleur de Lecture +Poser Questions et Faire Liens
Lisez et Notez Synthèse
+S’Assurer de bien Comprendre -Rédaction dés 1e Lecture
+Souligner, Encercler, Symboles Code de Couleur... ➔Faciliter Révision -Éviter de Retranscrire Textuellement
+Notes (Courtes Phrases, Mots-Clés) et Expliquer dans Propre Mots -Élaborer Index des Principaux Eléments
+Dictionnaire et Lexique sous la Main -Utilisez Support Papier/Ordinateur
-Lecture Difficile : +Lire à Haute Voix , Prendre en Note les Interrogations, Consulter d’Autre Source et Cherchez de l’Aide
-Améliorer Vitesse de Lecture : +Ne pas Lire trop Lentement ou Mot à Mot , Ne pas Tenter de tout Retenir (Surcharge de MCT) et Élargir son Champ Visuel
-Facteurs Facilitant Transfert de MCT à MLT : +Prendre des Notes et Faire des Liens +Adopter Bonne Méthode d’Etude
+Trouver Utilité à Mémoriser +Sélectionner Matériel
+Organiser Informations : -Classer et Organisez
-Utiliser Diagrammes….
-Créer Associations d’Idées Via Acronymes et Acrostiches…
+Assurez-vous de bien Comprendre avant de Mémoriser!