Vous êtes sur la page 1sur 38

Institut International des

Sciences Commerciales et Management Ecole supérieure de Gestion du


Groupe PGSM

Comptabilité approfondie, spéciale

Présenté par Mr. A.LAKHDARI


Expert Comptable diplômé d’Etat
Les emprunts obligataires

Particularités et incidences Fiscales


INTRODUCTION
Pour financier leurs investissements, les grands sociétés peuvent faire
appel au marché financier c’est-à-dire d’un marché ou s’échangent des
capitaux à long terme. Il s’agit donc de capitaux dont l’échéance ( la durée)
est supérieure à une année.il est lui aussi scindé en marché des actions et
marchés des obligations (ou marché obligataire).
L’Emprunt obligataire est un emprunt à moyen ou à long terme contracté
par une société auprès de plusieurs prêteurs, le plus souvent de grandes
banques.
 Cet emprunt est divisé en parts égales appelées obligations
remboursables selon diverses modalités possibles.
Chaque obligataire est titulaire de droits:
Droit à la perception d’un intérêt annuel ou coupon calculé sur la
valeur nominale du titre à l’aide d’un taux d’intérêt nominal.
Droit au remboursement de l’obligation en numéraire ou en actions à
une date d’échéance
LES EMPRUNTS OBLIGATAIRES
SOCIETES
EMETTRICES IL ne peut s’agir que
 de sociétés par
actions
 ces sociétés doivent
avoir deux ans
d’existence
 deux bilan doivent
avoir été établis et
approuvés
 leur capital doit être
intégralement libéré
: car le financement
extérieur ne doit pas
remplacer le
financement par les
associés.
DROIT DES
OBLIGAT AIRES

 Ils ont droit dans les


conditions fixées :
 à un intérêt le plus
souvent annuel
 au remboursement
de l’obligation
 Ils peuvent librement
négocier leurs titres.
 Les détenteurs
d’obligations émises
simultanément sont
regroupés en une
« masse » dotée de la
personnalité morale.
Son rôle est la défense
des intérêts de ses
membres.
 Les obligataires ne
participent pas à la
gestion de la société.
ASPECTS FINANCIERS
 1. Point de vue de l’acquéreur
Le financement d’investissement ou
l’accroissement durable du fonds de
roulement peut être envisagé sous
différentes formes : augmentation de
capital, emprunt obligataire ...
 Avantages de l’emprunt

 l’entrée de nouveau actionnaires est évitée ;


 la rémunération de l’emprunt (intérêts) est déductible du résultat
fiscal
 les résultats peuvent être améliorés par l’effet de levier (1) ;
 des garanties peuvent être offertes aux prêteurs inquiets quant aux
risques de l’apport en capital ;
 la collecte de fonds très importantes sur une longue période est
possible ;
 l’indépendance de la société n’est pas altérée par les conditions d’un
prêteur unique.
 Inconvénients de l’emprunt:

 l’endettement peut engendrer des charges trop importantes ;


 la conjoncture peut être défavorable à son émission ;
 la réalisation est plus complexe, de même que les opérations
ultérieures ( réalisée que par les grandes sociétés)
Avantages recherchés
 placement stable, en principe sans risque de perte. (Revenus
annuels assurés).
 négociabilité des obligations permettant la reprise de liquidité
du placement

 Risques à considérer
 En période d’inflation le remboursement sera réalisé en
monnaie dépréciée.
 En cas de hausse ultérieure des taux, la négociabilité entraîne
une baisse des cours boursiers des obligations
- Caractéristiques des obligations

identique pour toutes les obligations d’un même


Valeur nominale emprunt, elle doit égale à 100 DA ou un multiple de
100 DA
Caractéristiques des obligations

Chaque année, toute obligation non encore


remboursée ouvre droit à un intérêt, ou « coupon »
Taux d’intérêt il est calculé en % de la valeur nominale, à
partir d’une date dite « de jouissance »
Caractéristiques des obligations

Le versement demandé aux obligataires est :


Prix d’émission
 soit égal à la valeur nominale (emprunt au pair)
 soit inférieur à la valeur nominale (1)
par exemple 1 980 DA pour une obligation de 2 000 DA
Caractéristiques des obligations

 Prix de remboursement peut être fixé


à un montant > à la V.N.

 Prime de remboursement c’est


la différence
Prix de remboursement - Prix d’émission
Caractéristiques des obligations
 Exemple
 Si des obligations de 1000DA, émises à 990 DA sont
remboursables :
à 1 000 DA au pair la prime de remboursement
est de 10 DA (1000 DA - 990DA)
 à 1050 DA ( au dessus du pair) la prime de
remboursement est de 60 DA (1050DA- 990 DA) (2)

(2) Il y a dans ce calcul une double prime (1000-990)


+ (1050-1000) =60 DA . La première est qualifiée par
les juristes de « prime d’émission »
Modalités de remboursement

 Le contrat d’émission peut prévoir l’une des


modalités suivantes :
 Remboursement total des obligations en une seule
fois, à la fin de la durée de l’emprunt, chaque année,
des intérêts constants sont payés (IN FINE) .
 Le remboursement (amortissement) d’un certain
nombre d’obligations, chaque année à la date
prévue, dite « échéance ».
Modalités de remboursement
Tableau d’amortissement de l’e mprunt
 L’un des deux systèmes suivant s
d’amortissement est en général retenu.
a- Amortissement constant
 Chaque année la société rembourse un nombre
d’obligations M, égal au quotient du nombre total
d’obligations émises N, par la durée ( n années) soit
M=N/n
 L’annuité totale diminue régulièrement chaque année
(remboursements constants et intérêts calculés sur le
capital restant)
Nombre Intérêts Nombre Montant
Années Obligations coupons obligations de Annuité
vivantes 120 DA amorties l’amortisse
ment

1 10 000 1 200 000 1 000 1 000 000 2 200 000


2 9 000 1 080 000 1 000 1 000 000 2 080 000
3 8 000 960 000 1 000 1 000 000 1 960 000
4 7 000 840 000 1 000 1 000 000 1 840 000
5 6 000 720 000 1 000 1 000 000 1 720 000
6 5 000 600 000 1 000 1 000 000 1 600 000
7 4 000 480 000 1 000 1 000 000 1 480 000
8 3 000 360 000 1 000 1 000 000 1 360 000
9 2 000 240 000 1 000 1 000 000 1 240 000
10 1 000 120 000 1 000 1 000 000 1 120 000

6 600 000 10 000 10 000 000 16 600 000


- Amortissement avec annuité constante

Le plan d’amortissement doit têre tel que le total des som


mes consacrées
chaque année au remboursement des obligations et au paiement des intérêts
soit pratiquement constant (1)

 On applique des règles de mathématiques financières


N étant le nombre d’obligations émises, C leur valeur nominale et leur
prix de remboursement, i le taux constant d’intérêt annuel par dinars, n
la durée des années de l’emprunt ;
 l’annuité théorique constante a, calculée à partir de l’expr ession de la valeur
actuelle, à l’émission de la suite des annuités ,
NC = a(1+i)-1 + a(1+i)-2 +....a(1+i)-n,

i
et a = nc
1- (1+i) -n
 les amortissements théoriques, successifs constituent une ogression
pr
géométrique de raison (1+i), n o en déduit en nombre d’obligations, le premier
amortissement théorique :

i
M1 = Nx
1- (1+i)n-1
TABLEAU D’AMORTISSEMENT
 Exemple :
 La société E..O.B. a émis 10 000 obligations de
1 000 DA au taux de 12% amortissable en 10 ans
à leur valeur nominale, avec annuités constantes.
 Les tables financières indiquant que pour 1 DA, à
12% et une durée de 10 ans.
 Il faut d’abord calculer l’annuité théorique
 10.000.000= a x 1-(1+i)-n/ i
 10.000.000= a x 1-(1.12)-10
 0,12
 a= 1.769.841,64 DA
Nombre Intérêts amortiss. nombre Montant annuités
Années obligations coupons Théorique obligations amortiss. réelles
vivantes 120 DA à amortir

1 10 000 1 200 000 569 842 570 570 000 1 770 000
2 9 430 1 131 600 638 223 638 638 000 1 769 600
3 8 972 1 055 040 714 809 715 715 000 1 770 040
4 8 077 969 240 800 586 801 801 000 1 770 240
5 7 276 873 120 896 657 870 870 000 1 770 120
6 6 379 765 480 1 004 256 1 004 1 004 000 1 769 480
7 5 375 645 000 1 124 767 1 125 1 125 000 1 770 000
8 4 250 510 000 1 259 739 1 260 1 260 000 1 770 000
9 2 990 358 800 1 410 907 1 411 1 411 000 1 769 800
10 1 579 189 480 1 580 216 1 579 1 579 000 1 768 400

7 697 760 10 000 10 000 000 17 697 760


TABLEAU D’AMORTISSEMENT
 REMARQUES
 on peut dresser différemment ce tableau après avoir calculé
l’annuité a, en déterminant successivement pour chaque
année :
 l’intérêt i à verser aux obligations vivantes ;
 la fraction de l’annuité disponible pour le remboursement, R
= a-i ;
 le nombre réel, éventuellement arrondi, d’obligations à
amortir.
 2. Si le prix de remboursement R est supérieur à la valeur
nominale des obligations C, la formule mathématique de
calcul de l’annuité et la règle de progression des
remboursements s’appliquent en remplaçant le taux nominal
i par un taux de calcul
 i’ = C x i
 R
L’EMISSION DES EMPRUNTS
DECISION Elle appartient à l’assemblée ordinaire des
D’EMISSION actionnaires. Celle-ci peut déléguer au conseil
d’administration ou au directoire le pouvoir
d’effectuer l’opération en une ou plusieurs fois,
dans un délai de 5 ans.

 s’il est fait appel public à ’lépargne, des formalités de


publicité s’imposent :
 insertion d’une notice (compre
nant les
conditions d’émission)
L’EMISSION DES EMPRUNTS

REALISATION
DE L’EMISSION
 Un bulletin de souscription peut être établi
 les fonds correspondants au prix d’émission sont
reçus par la société ou par un intermédiaire
financier selon les modalitésprévues, le plus
souvent en totalité à la souscription
 les obligations sont nominatives dans les sociétés
non cotées . Elles peuvent être au porteur dans les
sociétés cotées.
COMPTABILISATION DE L’EMISSION
 - Principes

 Le montant total de la dette , prime de remboursement


incluse est inscrite au crédit des comptes :
 163- Autres emprunts obligataires
 169- Prime de remboursement des obligations
 Des subdivisions peuvent être effectuées :
 aux emprunts en dinars et en devises;
 aux sommes dues selon l’échéance à long terme, moyen et court
terme.
 Les primes de remboursement éventuelles sont
enregistrées au débit du compte : 66 - Prime de
remboursement des obligations
COMPTABILISATION DE L’EMISSION
 Les frais d’émission : (commissions versées aux
organismes financiers, frais nécessités pour le
placement des obligations : tels que les frais de
publicité : prospectus etc.. sont enregistrés au
débit du compte 66 - frais d’émission d’emprunts.
COMPTABILISATION DE L’EMISSION
- Schémas généraux d’enregistrement
 Divers solutions peuvent être retenues
 1- Enregistrement unique de l’émission
 Cette solution convient lorsque l’emprunt est souscrit
immédiatement et s’il est suivi dans une comptabilité
simple.
Fiscalité des titres ( obligations)
Exonération des produits des obligations et titres
assimilés cotés en bourse ou négociés sur un marché
organisé:
Sont exonérés de l’impôt sur le revenu global (IRG) ou
de L’impôt sur les bénéfices des sociétés (IBS) les
produits des obligations, titres assimilés et obligations
assimilées du Trésor cotés en bourse ou négociés sur
un marché organisé, d’une échéance minimale de
cinq (05) ans émis au cours d’une période de cinq (05)
ans à compter du 1er janvier 2014.
Cette exonération porte sur toute la durée de validité du
titre émis au cours de cette période. (Art. 67 LF 2014)
ETUDE DE CAS
Etude de cas
Pour financier un important projet d’investissement, la société Mahmoud a émis le,
02 /01/ N un emprunt A.
Informations indiqués:
Un emprunt A de 20.000 obligations ayant les caractéristiques suivantes:
• La valeur nominale de l’obligation est de 1000 DA;
•Le taux d’intérêt nominal est fixé à 4% l’an;
•Le prix d’émission est fixé à 940 DA;
•Les frais d’émission de l’emprunt se sont élevés à 350.000 DA;
•Le remboursement s’effectue au nominal par annuité constante sur 5 ans payable en fin
d’année.
•TAF: Passer les écritures comptables dans le journal de la société Mahmoud de la période
N jusqu’à la période N+4
Solution
Nbr obligation : 20.000
VN: 1000 DA; durée : 5 ans
i= 4%;
Prix d’émission : 940 DA;
Frais d’émission : 350.000DA
Le remboursement s’effectue au nominal annuité constante
1- Calcul de l’annuité constante :
20.000.000= a 1-(1.04)^-5 / 0.04
a= 4.492.543 DA
2/ le calcul du taux d’intérêt effectif :
940x 20.000 = 4.492.543 1-(1+i )^-5 / i +350.000 selon les calculs
le taux d’intérêt effectif = 6,94%
Solution (suite)
Tableau d’amortissement nomina l
V.D.P Intérêt 4% Annuité Amorti V.F.P

20.000.000 800.000 4.492.543 3.692.543 16.307.457

16.307.457 652.298 4.492.543 3.840.245 12.467.212

12.467.212 498.688 4.492.543 3.993.885 8.473.357

8.473.357 338.934 4.492.543 4.153.609 4.319.748

4.319.748 172.790 4.492.543 4.319.753 =0


Solution (suite)
Tableau d’amortissement de cré dit économique TIR= 6,94%
V.D.P Intérêt Intérêt Hausse Annuité Amorti Cout
4% 6,94% K Amorti
Cpt 66 Cpt 169 Cpt 512 Cpt 163

18.450.000 800.000 1.280.430 +480.430 4.492.543 3.692.543 15.237.887

15.237.887 652.298 1.057.509 +405.211 4.492.543 3.840.245 11.802.853

11.802.853 498.688 819.118 +320.430 4.492.543 3.993.885 8.129.398

8.129.398 338.934 564.180 +225.246 4.492.543 4.153.609 4.201.035

4.201.035 172.790 291.552 +118.762 4.492.543 4.319.753 =0

1.550.079
Solution (suite)
Ecritures comptables:
Débit Crédit Libellé Débit Crédit
02/01/N
512 Banque (juste valeur) 18.450.000,00
169 Prime de remboursement des 1.550.000,00
obligations
163 Autres emprunts obligataires 20.000.000,00
(valeur nominale)
31/12/N

163 Autres emprunts obligataires 3.692.543,00


66 Charges financières 1.280.430,00
512 Banque 4.492.543,00
169 Prime de remboursement des 480.430,00
obligations
Solution (suite)
Ecritures comptables:
Débit Crédit Libellé Débit Crédit
31/12/N+1

163 Autres emprunts obligataires 3.840.245,00


66 Charges financières 1.057.509,00
512 Banque 4.492.543,00
169 Prime de remboursement des 405.211,00
obligations
31/12/N+2
163 Autres emprunts obligataires 3.993.885,00
66 Charges financières 819.118,00
512 Banque 4.492.543,00
169 Prime de remboursement des 320.430,00
obligations
Solution (suite)
Ecritures comptables:
Débit Crédit Libellé Débit Crédit
31/12/N+3

163 Autres emprunts obligataires 4.153.609,00


66 Charges financières 564.180,00
512 Banque 4.492.543,00
169 Prime de remboursement des 225.246,00
obligations
31/12/N+4
163 Autres emprunts obligataires 4.319.753,00
66 Charges financières 291.552,00
512 Banque 4.492.543,00
169 Prime de remboursement des 118.718,00
obligations
Merci pour votre attention