Vous êtes sur la page 1sur 3

Objectif : Les matériaux d'origine naturelle (comme le bois, le coton, le

caoutchouc, la laine, le cuir....) ou d'origine synthétique (comme les matières


plastiques) sont des matériaux organiques. Pourquoi sont-ils regroupés dans la
même famille alors qu'ils paraissent si différents ?
1. Définition
Un matériau organique est un matériau qui contient du carbone. Le bois, les
végétaux, le charbon, le pétrole, les êtres vivants possèdent tous cet élément
chimique. Ces exemples sont dits d'origine naturelle car ils ont tous été créés
dans la nature.

L'homme a également appris au cours du XXe siècle à fabriquer d'autres


matériaux organiques. Des matières sont nées, faciles à mettre en forme, que
nous appelons aujourd'hui matières plastiques : ces matériaux organiques sont
dits d'origine synthétiques. La famille des hydrocarbures (composés de
carbone et d'hydrogène comme le pétrole) a largement contribué à leur
fabrication.

2. Quelques exemples
Le charbon est la matière organique la plus simple puisqu'elle n'est constituée
que de carbone. Il est constitué d'empilements de couche d'atomes de carbone,
qui le rendent friable.

La cire de bougie contient un acide de formule C18H36O2 (18 atomes de


carbone, 36 d'hydrogène et 2 d'oxygène).

Le nylon sert à fabriquer des vêtements (des collants par exemple). Il est
fabriqué par la mise bout à bout de motifs de formule [C12H30N2O2] (12 atomes
de carbone, 30 d'hydrogène, 2 d'azote et 2 d'oxygène).

Le polychlorure de vinyle ou PVC (abréviation anglophone : poly vinyl


chloride) sert à fabriquer des bouteilles, des canalisations, etc. Il est fabriqué en
répétant un motif [C2H3Cl] (2 atomes de carbone, 3 atomes d'hydrogène et 1
atome de chlore).

L'essentiel

Les matériaux organiques sont constitués d'atomes de carbone. La plupart du


temps, ces derniers sont en association avec des atomes d'hydrogène et
d'oxygène. D'autres atomes peuvent entrer dans leur composition (azote,
chlore....).
Un monomère est une molécule petite, qui est capable de réagir avec de
nombreuses autres identiques à elle-même pour former une très longue chaîne
(dite polymère).
Le plus simple des monomères est l'éthène (ou éthylène), dont la formule est
C2H4, et la structure CH2=CH2.
Avec un bon catalyseur, la 2ème liaison qui est située entre les 2 atomes C se
casse en deux électrons, qui sont alors capables, de reformer une liaison avec
une autre molécule identique, mais qui a subi le même sort (rupture de la
2ème liaison), puis avec d'autres. Il se forme alors une chaîne de plus en plus
longue, où se répète à l'infini le même motif -CH2-CH2-. Cette longue chaîne est
un polymère appelé polyéthylène, de structure :

Pour expliquer rapidement la différence entre un polymère thermoplastique et


un polymère thermodurcissable, faisons une omelette (voir Figure 1). Il nous
faut un œuf, une tranche de fromage et une poêle chaude. L'œuf se présente
d'abord sous forme d'un liquide (d'un colloïde, pour être exact, mais ne
pinaillons pas). Le fromage est initialement un solide, mais quand on le chauffe
(sans excès), il se transforme en un liquide visqueux. Après avoir chauffé l'œuf,
vous pourrez le laisser refroidir ou le réchauffer mais il ne reviendra jamais à
l'état liquide ; il restera solide et c'est aussi le cas des polymères
thermodurcissables. En revanche, si vous laissez refroidir le fromage fondu, il
reprendra sa forme solide ; réchauffez-le et il fondra à nouveau, tout comme
un thermoplastique.

Le recyclage est un procédé de traitement des métaux, plastiques, déchets


(déchet industriel ou ordures ménagères) qui permet de réintroduire, dans le
cycle de production d'un produit, des matériaux qui composaient un produit
similaire arrivé en fin de vie, ou des résidus de fabrication
La polymérisation désigne la réaction chimique ou le procédé par lesquels des
petites molécules (par exemple des hydrocarbures de deux à dix atomes de
carbone) réagissent entre elles pour former des molécules de masses molaires
plus élevées