Vous êtes sur la page 1sur 1

Epiphysiolyse Femoral Sup : Glissement aigu ou progressif de la calotte épiphysaire fémorale sup sur la métaphyse à travers le cartilage de croissance

cervico-céphalique pathologique.
Clinique QE !!
Forme progressive Forme aiguë
Signes fonctionnels L'examen clinique * L'épiphysiolyse aiguë réalise un déplacement brutal non
* Chez un grand enfant obèse qui présente une discrète * Permettre de Mee des signes cliniques évocateurs du diagnostic : traumatique de l'épiphyse fémorale supérieure.
boiterie douloureuse. - La limitation de la rotation interne et de l’abduction de la hanche . * Le tableau clinique est celui d’une fracture du col du fémur
- La douleur : De type mécanique - La flexion de la hanche sur le bassin déclenche la rotation externe associant :
° Siège au niveau inguinal du membre inférieur = Signe de DREMMAN. - Douleur aiguë au niveau de la hanche.
° Parfois trompeuse au niveau du genou. - Le raccourcissement du membre inférieur atteint reste - Impotence fonctionnelle totale du membre atteint.
- La boiterie: négligeable. - L’examen clinique trouve un membre inférieur raccourci en
° Isolée ou associée à la douleur, - Amyotrophie du quadriceps témoin de l’évolution chronique de rotation externe et en abduction.
° Discrète de type antalgique // ° S'accentue à la fatigue. l'affection. - Toute tentative de mobilisation est douloureuse.
Examen Radiologique QE !!
Radiographie Standard :Radiographie du bassin de face et des deux cols fémoraux de profil Echographie QE !!
Stade de début Stade d'état * Permet de distinguer 2 formes de pronostic très
*Déplacement minime ou nul+ signes radiologiques sont évocateurs : * Déplacement de la tête évident, différent :
- Le cartilage de conjugaison parait plus large avec un aspect feuilleté. * Apprécier l'importance de ce déplacement et de sa Epiphysiolyse instable Epiphysiolyse
- Bord sup du col du fémur est devenu rectiligne ou convexe,avc R* nature aiguë ou chronique. stable
périosté sur le bord inf du col. Dans la forme aiguë Dans la forme chronique *Présence d’un * Absence
- La ligne de KLEIN * Il n’y a pas de lien * Il existe un pont osseux épanchement articulaire d’épanchement
- Dans le cas d’épiphysiolyse le fragment de la tête situé en dehors de la osseux entre la tête et +/- important entre la tête *le risque de nécrose articulaire.
ligne de Klein est plus petit que celui du côté opposé (coté sain). la métaphyse fémorale. du fémur et la métaphyse céphalique est accru
- Sur la Radio du col du fémur de profil on a : bascule post de l’épiphyse. *Elle est de mauvais
pronostic
Complications QE !! * Nécrose céphalique // * Coxite laminaire