Vous êtes sur la page 1sur 3

 LE MONTAGE MONO STABLE

Monostable :est circuit possédant deux d’état en sortie ,un état stable « durée infinie » et un état
instable « la durée fixe », le basculement de l’état stable à l’état instable est provoqué par
un front de la tension sur l’entrée.

Après l'application du front descendant dans la gâchette(pin2), la bascule interne est activée ainsi
que la sortie. Du même coup, le transistor de décharge est désactivé permettant au condensateur C
de se charger à travers la résistance R. La forme d'onde aux bornes du condensateur est celle d'un
circuit de premier ordre RC face à un échelon de tension, c'est-à-dire une exponentielle croissante.
Lorsque cette exponentielle atteint une valeur égale à deux tiers de la tension d'alimentation Vcc
(2Vcc/3), la bascule interne est désactivée ramenant la sortie et le condensateur à zéro. La durée de
l'impulsion t est donnée par la formule suivante : t=1.1RC

-Simulation Isis
La forme du signal sortie (pin3)

On remarque que lorsqu’on applique un front descendant dans la gâchette, le signal de sortie
bascule a l’état haut pendant le temps ‘ t ’ ( qui est le temps de charge de condensateur)

Partie pratique

Réalisation de montage Monostable

Nous avons réalisé le montage monostable, avec l’utilisation de R = 90.8kΩ et C1=75.3uf et une
tension Vcc =10V, puis nous avons visualisé le signal de sortie

on a injecter le file de pin 2 est élevé directement et au même temps on masure la durée d’impulsion
de niveau haut jusqu’a le niveau bas avec un chronomètre :

t1=6.79s , t2=7.19s ,t3 =7.33s t moy= 7.1s

Le calcule théorique nous a donné 𝒕=𝟏.𝟏× 90.8×103× 75.3 × 10-6=7.5s

La plupart des applications des monostables sont des réalisations de temporisations, soit
pour contrôler la durée de fonctionnement d’un dispositif, soit pour retarder la mise sous
tension d’un système. Le choix des valeurs des composants détermine la durée de la
temporisation.