Vous êtes sur la page 1sur 6
Vibrations forcées des bâtiments sous l’effet du vent
Vibrations forcées des
bâtiments sous l’effet du vent
Gilles Robert Comment va-t-on modéliser l’excitation? 2
Gilles Robert
Comment va-t-on modéliser l’excitation?
2
Gilles Robert Altitude de référence 3
Gilles Robert
Altitude de
référence
3
Gilles Robert C’est le spectre du vent Zone qui intéresse les concepteur de bâtiment Correspond
Gilles Robert
C’est le spectre du vent
Zone qui intéresse les concepteur de bâtiment
Correspond aux fréquences des bâtiments
4
Gilles Robert La forme du profil est approchée par une loi en puissance. Elle dépend
Gilles Robert
La forme du profil est approchée par une
loi en puissance.
Elle dépend du type de sol
5
Gilles Robert Représente l’énergie de la fluctuation de vitesse NB On notera la forme sans
Gilles Robert
Représente l’énergie de la fluctuation
de vitesse
NB On notera la forme sans dimension du modèle
Echelle intégrale de corrélation: une mesure da
la taille des structures cohérentes
6
Gilles Robert On propose ici un modèle du spectre de la zone de rafale (10
Gilles Robert
On propose ici un modèle du spectre de la zone de rafale (10 -3 -3 Hz
Modèle proposé sous forme sans dimension
Temps caractéristique
F(A)
Énergie totale
Fréquence adimensionnée
7
Gilles Robert On s’intéresse ici à l’énergie cohérente entre 2 points 1 et 2 Elle
Gilles Robert
On s’intéresse ici à l’énergie
cohérente entre 2 points 1 et 2
Elle est proportionnelle à
l’énergie en chaque points
Et décroit avec la séparation
8
Gilles Robert Pour l’instant, on a décrit l’écoulement avec son mouvement et ses fluctuations en
Gilles Robert
Pour l’instant, on a décrit l’écoulement avec son mouvement et ses fluctuations
en termes d’énergie, de fréquences et de tailles caractéristiques
On s’intéresse maintenant aux efforts induits par cet écoulement
La description de l’écoulement va permettre de comprendre celle des efforts
9
Gilles Robert Le modèle d’effort adopté ici est un modèle de trainée instantanée. Le champ
Gilles Robert
Le modèle d’effort adopté
ici est un modèle de
trainée instantanée.
Le champ de pression
induit par l’écoulement est
modélisé par sa résultante
dans chaque section.
Rq: D’où vient cette formule? De l’analyse dimensionnelle
10
Quelques valeurs du coefficient de trainée Gilles Robert Influence de la forme Influence du Re
Quelques valeurs du coefficient de trainée
Gilles Robert
Influence de la forme
Influence du Re
Importance du rayon
des arrêtes
11
D’après Peter Sachs
Gilles Robert La densité spectrale de la force de trainée est directement liée à celle
Gilles Robert
La densité spectrale de la force de trainée
est directement liée à celle de la fluctuation
de vitesse et à la trainée moyenne
12
Gilles Robert C’est l’énergie cohérente entre 2 sections. • Elle est proportionnelle à l’énergie dans
Gilles Robert
C’est l’énergie cohérente entre 2 sections.
• Elle est proportionnelle à l’énergie dans chaque section
• Et elle décroit avec la distance entre les sections
13
Gilles Robert Au niveau de la structure, ce n’est pas le détail des efforts qui
Gilles Robert
Au niveau de la structure, ce n’est pas le détail des efforts qui compte, mais la force généralisée
Projection de l’énergie cohérente sur les modes
14
Gilles Robert 15
Gilles Robert
15
Réponse en fréquence Gilles Robert Fréquence nulle Forme modale Force modale 16
Réponse en fréquence
Gilles Robert
Fréquence nulle
Forme modale
Force modale
16
Gilles Robert Rq: Souvent seuls un ou deux modes ont une réponse significative dans le
Gilles Robert
Rq: Souvent seuls un ou deux
modes ont une réponse
significative dans le domaine
de fréquences de l’excitation
17
Gilles Robert Bien sûr, on ne connait pas la réponse instantanée. Mais seulement sa moyenne
Gilles Robert
Bien sûr, on ne connait pas la réponse
instantanée. Mais seulement sa
moyenne et son écart type. La valeur
maximale se déduit de ces quantités
avec la loi de probabilité à travers une
fonction crête.
Il est clair que la fonction crête
dépend de la loi de probabilité et
du temps d’observation.
18
Facteur de rafale Gilles Robert Il est normal que le facteur crête fasse intervenir le
Facteur de rafale
Gilles Robert
Il est normal que le facteur crête fasse intervenir le produit
f s T qui représente le nombre de pics (de fluctuations)
durant le temps d’observation
19
Gilles Robert Dans la littérature, on trouve des modèles de ce facteur de rafale. Ces
Gilles Robert
Dans la littérature, on trouve des modèles de ce facteur de rafale. Ces modèles sont plus
ou moins compliqués et cache un peu les grandeurs physiques qui interviennent.
On se propose ici d’analyser un de ces modèles.
20
Gilles Robert 21
Gilles Robert
21
Gilles Robert 22
Gilles Robert
22
Que faut-il retenir? Ici force de trainée La démarche Modélisation de l’Eclt Efforts Caractéristiques
Que faut-il retenir?
Ici force de trainée
La démarche
Modélisation de l’Eclt
Efforts
Caractéristiques statistiques de la réponse
basée sur une approche modale
Loi Gaussienne
Réponse maxi
Gilles.robert@ec-lyon.fr
Pas simple d’avoir des données
36 av. Guy de Collongue
69134 Écully cedex
T + 33 (0)4 72 18 60 00
www.ec-lyon.fr