Vous êtes sur la page 1sur 2

Communiqué de presse

Vidia Mooneegan élu nouveau président de Business Mauritius

Port-Louis, vendredi 27 septembre - Business Mauritius a tenu son Annual General


Meeting (AGM) ce vendredi, à l'hôtel Labourdonnais, au Caudan, Port-Louis. En parallèle,
l'événement a également vu l'élection d’un nouveau président de l’association en la
personne de Vidia Mooneegan, Managing Director de Ceridian.

Durant son intervention, Cédric de Spéville, président sortant, a souligné le travail abattu
durant les deux dernières années pour la consolidation de l'association, aussi bien aux
niveaux interne qu’externe. “En promouvant les intérêts de la communauté des affaires et en
faisant entendre la voix de plus d’un millier d’entreprises Mauriciennes, Business Mauritius a
œuvré - et œuvre - en faveur d’un changement positif au niveau des affaires. Les actions de
Business Mauritius ont un effet sur tous les Mauriciens, car lorsque les affaires vont bien,
cela a un impact positif sur notre économie, notre environnement, l’emploi, nos
communautés, nos familles, et notre avenir commun”, a-t-il indiqué.

Le président sortant s’est félicité des avancements importants sur certains sujets
d’importance capitale tels que “le financement des partis politiques, même s’il nous reste un
long chemin à parcourir pour résoudre ce noeud gordien”. Mais, selon Cédric de Spéville, “la
plus grande avancée de ces deux dernières années reste l'élaboration du plan stratégique
pour l’ensemble du secteur des affaires, le National Business Roadmap, qui a nécessité le
travail soutenu de plus de 100 personnes”. Le souhait de BM est que ce document guide la
communauté des affaires de Maurice “vers un développement intelligent, plus inclusif, juste
et durable”, a-t-il soutenu.

Cédric de Spéville en a également profité pour remercier le conseil d’administration, le CEO,


Kevin Ramkalawan, l’ancien président Raj Makoond, les employés et les membres de
l'association pour leur soutien et leur abnégation durant son mandat. Le président sortant
assurera la transition en accompagnant son successeur durant sa première année à la tête
de l’association.

Le nouveau président de l’association, Vidia Mooneegan, s’est montré reconnaissant de la


confiance qui lui a été accordée par les membres de BM. “Tout en renforçant
continuellement notre dialogue avec l’état, nous allons nous atteler à l’implémentation du
National Business Roadmap, le plan stratégique développé par BM pour le secteur des
affaires. Mon souhait est aussi de voir s’intensifier le développement intégral et intégré de
notre capital humain”, a-t-il confié. Priorité sera donc donnée, entre autres, au
“développement des compétences”, ce qui nécessitera “de la cohérence et de la coopération
dans tous les domaines”.

Prenant la parole durant l’AGM, qui a précédé l'élection, Kevin Ramkaloan, CEO de BM,
s’est attardé sur l’importance stratégique grandissante prise par les Commissions de
l’association ces dernières années. En tant que “voix de la communauté des affaires
mauricienne”, l'une des priorités en 2019 a surtout été de renforcer l’association, notamment
au niveau de sa structure organisationnelle et de celle des commissions, de la
communication interne et externe, ou encore du renforcement des procédés internes et du
recrutement. “Nous sommes maintenant mieux équipés pour implémenter les
recommandations des commissions et remplir notre mission”, a-t-il souligné.

Le CEO s’est parallèlement attardé l’instauration, grâce aux efforts de BM, d’un nouveau
format pour les consultations pré-budgétaires plus conciliant, permettant à tous les partis
concernés d’obtenir meilleure satisfaction. “Nous avons aussi été en mesure de renforcer
nos relations et d'améliorer nos échanges avec les autorités, mais également avec de
nombreux partenaires locaux et internationaux”, a -t-il avancé. Rappelant que l’objectif
ultime de BM est l'intérêt supérieur du pays, il a lancé un appel à participation au
nouvellement créé Club des Entrepreneurs et de la Transition Énergétique.

L’Annual General Meeting a également vu des interventions de Philippe Espitalier Noël,


Vidia Mooneegan et Richard Arlove, représentant respectivement les Commissions sur le
Développement Durable, le Capital Social et l'Économie. Ceux-ci ont pris le temps de
partager les initiatives lancées et les avancées réalisées au sein des Commissions durant
ces deux dernières années.

Philippe Espitalier-Noël a insisté sur les besoins d’une “meilleure structuration” des initiatives
en faveur du développement durable et du développement inclusif au niveau national. “Nous
travaillons sur la création d’une structure interne au sein de Business Mauritius qui sera en
mesure de renforcer le dialogue avec les entreprises et les autorités, afin de mieux partager
nos idées et le produit de nos travaux. Nous avons le devoir d’approfondir nos efforts afin de
laisser à nos enfants une île Maurice où il fait bon vivre”, a-t-il insisté.

Le vaste sujet du Capital Social, selon Vidia Mooneegan, comprend de nombreuses


problématiques telles que le développement de l’Intelligence Artificielle, l’augmentation du
travail à domicile, l'inadéquation des compétences, la fuite des cerveaux, le vieillissement de
la population, etc. “L'équipe a beaucoup travaillé sur des solutions pour repositionner les
stratégies des entreprises par rapport à toutes ces problématiques”, a-t-il indiqué. Parmi les
initiatives de la commission, le lancement d’une National Skills Matching Platform devrait
ouvrir de nouvelles perspectives pour une meilleure adéquation des compétences
disponibles sur le marché du travail et les besoins des entreprises.

De son côté, Richard Arlove a brossé un tableau des marchés internationaux et locaux,
soulignant qu’en l'état actuel des choses, la prudence est de mise. “Au niveau de la
Commission Économique, nous avons beaucoup travaillé à trouver des solutions permettant
à la communauté des affaires (hormis les compagnies de gestion, de comptabilité et les
banques) et au pays de bénéficier davantage des fonds financiers internationaux qui
transitent à Maurice”.