Vous êtes sur la page 1sur 19

Mécanique des milieux continus

1ère année Ingénieurs IC -INPHB


Décembre 2017
CORRIGES DES EXERCICES DE MMC

1- Calcul tensoriel

Exercice 1 :

Soit A un champ vectoriel. Montrer que l’on a toujours div (rot A) = 0

Résolution

Exercice 2

Soit S un tenseur symétrique et A un tenseur antisymétrique. Montrer que l’on a toujours


S :A =0

Résolution
Exercice 3

Soit A un champ scalaire. Montrer que l’on a toujours rot (grad A)= 0

Résolution
2- Cinématique

On considère un mouvement défini dans la base B = (e1, e2, e3) par sa représentation
lagrangienne (ω est une constante positive)

x1 = X1 cos (ω t) – X2 sin (ωt)

x2 = X1 sin (ωt) + X2 cos (ωt)

x3 = X3

a) Calculer le tenseur gradient F, le tenseur des dilatations C et le tenseur des


déformations E de ce mouvement au point X et à l’instant t ;
b) A quelle classe particulière appartient-il ?
c) Pour un instant t donné calculer la dilation en un point X et dans une direction dX
d) Pour un instant t donné : calculer le glissement en un point X et pour deux directions
orthogonales dX et dX’
e) On considère un milieu animé de ce mouvement muni d’une masse volumique
homogène ρ0 à l’instant t0 = 0. Calculer le jacobien de la transformation ainsi que la
masse volumique du milieu à l’instant t ;
f) Calculer le champ de vitesse V (X,t) et le champ d’accélération γ (X,t) en coordonnées
lagrangiennes
g) Exprimer les coordonnées initiales à partir des coordonnées actuelles. Calculer le
champ de vitesse V(x,t) et le champ d’accélération γ (x,t) en coordonnées
eulériennes.
h) Calculer les tenseurs des taux de déformations eulériens D (x,t) et des taux de
rotation Ω(x,t).

Résolution
3- Contraintes

En un point M d’un milieu continu et à l’instant t, la matrice du tenseur de Cauchy dans une
base cartésienne orthonormée fixe B = (e1, e2, e3) est donnée par l’expression suivante, où α
est une constante adimensionnelle.
0,7 α 3,6α 0
σ = 3,6α 2,8α 0
0 0 7,6

a) Montrer que le calcul des trois contraintes T (ei), i=1,2,3 et l’utilisation des propriétés
des cercles de Mohr permettent de calculer les contraintes principales qu’on notera
σ1, σ2, σ3. Illustrer le cas α = 1
b) Déterminer les valeurs de α correspondant à un état triaxial de révolution
c) Pour la suite on pose α =1. Déterminer les directions principales et σ en M
d) Calculer la contrainte pour une facette de normale n1 = √3 e1 + 1 e2
2 2
Tracer le point correspondant sur le cercle de Mohr.

Résolution
4- Elasticité

Soit le massif rectangulaire de grande longueur représenté sur la figure ci-dessous :

On pose plusieurs hypothèses :


- comportement élastique linéaire du matériau de paramètres E et ν
- face supérieure soumise à une pression uniforme p
- face inférieure en appui glissant non-frottant, fixée seulement sur l’axe (O,e3)
- forces de volume négligeables
- hypothèses HPP
- on se place dans la zone centrale du massif pour se prémunir des effets de bord
- champ de déplacement donné U = (A. X1 + C X2)e1 + (- C. X1 + B. X2)e2

1) Représenter la section du massif contenant le point M ainsi que les conditions aux
limites sur cette section ;
2) Calculer le tenseur des déformations ε et donner ses valeurs principales et ses
directions principales. De quel type de déformation s’agit-il ?
3) Exprimer analytiquement le tenseur de Cauchy σ (utiliser les coefficients de Lamé) ;
4) En utilisant les conditions aux limites en contraintes, calculer les expressions des
paramètres A et B. En utilisant les conditions aux limites en déplacement, calculer C ;
5) On pose E = 210 000 MPa et ν = 0,3 (Massif en acier). Les dimensions de la section
sont : L= 0,2m , H= 0,15 m et le chargement vaut p= 500 MPa. Calculer le vecteur
déplacement du point M. Tracer la déformée de la section.

Résolution