Vous êtes sur la page 1sur 3

Cycle d’audit personnel

I. Particularité

1. Elément de base

A. Comptes mouvementé
Compte bilan
 Compte personnel
 Compte créditeur devers (organisme sociaux)
 Compte état impôts et taxe pr la partie du solde relative à des impôts calculé sur la base des
salaires
Comptes du CPC
 La rémunération du personnel
 Charge social
 Les impôts assites sur les salaires

B. Aspect réglementaire
 Lors du paiement des rémunérations l’employeur doit remettre au salarié une PJ dite bulletin
de paie
 Toutes les E/se commerciale et industriel doivent obligatoirement tenir un livre de paie
 Tous les employeurs sont tenus de produire avant le 1/02 de chaq année un état spécial
précisant pr chaq bénéficiaire les rémunérations payé pdt l’année précédente

C. Principe comptable
 Les dettes et charge sont enregistré en compte pr leur vlr nominal (salaire=montant brute)
 Les charges de personnel doivent être rattachées à la période travaillé et nn à la période de
leur paiement
 Les contrats en cours pr lesquelles une charge supplémentaires et probable doivent donner
lieu à la constitution d’une provision (indemnité de licenciement)

2. Risque et objectif d’audit

A. Risque
 Le paiement de salaire effectué ne correspond p :
o à des bases approuvées
o à des temps effectivement travailler
o à des personnes faisant partie du personnel de l’entreprise
 En fin d’exercice, les rémunérations à payer ne sont p enregistré mais le seront au cours de
l’exercice suivant (prob coupure
 Toutes les charges sociales ne sont p enregistré (prob d’exhaustivité

B. Objectif d’audit
 S’assure que ttes les charges et dettes du personnel ont été enregistré (exhaustivité
d’enregistrement)
 Vérifier que ttes les charges et dettes comptabilisées concerne bien l’E/se (réalité d’enreg
 S’assurer que la coupure des charges est faite correctement (coupure d’enreg
 Vérifier le caractère vrai semblable du solde des comptes (l’audit analytique
 Vérifier la validité des dettes ou des créances de personnel ainsi que des charges figurant au
bilan.
II) l’audit de cycle personnel
1) L’évaluation du système de CI

A. Description
 Les conditions de comptabilisation des rémunérations
 La prise en compte de toutes les conditions des contrats
 Les liaisons entre le service personne, la paies et la comptabilité
 La séparation des taches entre l’embauche, l’établissement de la paie, l’enregistrement des
charges, le paiement et l’enregistrement des opérations de trésorerie
 L’existence de dossier individuel et de lettre d’engagement ou de contrat contenant les
rémunérations autorisé
 La notification systématique au service paie des engagements et licenciement
 Les rapprochements effectués avec les paies des mois précédent
 Le suivie des temps et des commissions

B. Les travaux
 Prendre les dossiers de personnel et vérifier que tte les rémunérations prévue ont été
enregistré
 Vérifier l’enregistrement effectif des charges sociales pour plusieurs mois
 Sélectionner les personnes figurant sur les listes de paye mensuel et se faire confirmer par un
responsable leur présence effective ou procède par relevé effective pour contrôler l’existence
de se personne
 Contrôler la concordance entre les dates de dépôt des employés et la date figurant sur le
dernier BP
 Contrôler les fiches de paie est vérifié leur calcul

2) L’examen des comptes

A. Cas I : sys de CI faible


L’auditeur prend note pour pouvoir élargir ses travaux
B. Cas II sys de CI fort
L’auditeur procède essentiellement par un audit analytique et des tests de validation de solde
a) L’audit analytique
 Comparaison avec les données extérieures
 Vérification indiciaire de base
 Rapprochement entre les informations comptable et extracomptable
b) Les listes de validation de solde
 Le contrôleur du dénouement des comptes et donc de règlement intervenues après la
clôture
 Le contrôle des primes et indemnité contractuel et le repérage des primes payés et non
provisionné à la clôture
 Se faire présentés les PJ (notamment les ordres de mission