Vous êtes sur la page 1sur 1

20< C o m p r e n d r e e t a g i r

Entre avantages et inconvénients, de nombreuses interrogations subsistent.


Que manger : des produits OGM ou non OGM ? Le principe de précaution
et le droit de choisir sont les premières exigences des consommateurs.

Les OGM à la trace


Carrefour respecte le principe de précaution
Les produits Carrefour ne doivent
pas contenir d’OGM ou d’ingrédients
potentiellement dérivés d’OGM*.
1- On procède à des substitutions
(ex. amidon de pomme de terre à la place
INGR
É d’amidon de maïs).
confi DIENTS
ts 2- Si c’est impossible, on s’assure, par
ment (coloran : Fruits 33
, suc t ,4
11,5% re, œ : E127-E % raisins la traçabilité, que l’ingrédient n’est pas
,e u 1 ,
poud au, stab fs frais 24), farin fruits
re il , e
phos , *amido isant : E beurre c de fro- contaminé par des OGM.
phate nd 42 on
disod e maïs, 2, lait éc centré
ique-c poud
r e
rémé
en
3- En dernier recours, on supprime
a r à
é
l'emb férence é en bonate a lever : d
allag avan F r a nce. c id e de i- purement et simplement le produit.
(*)Gé e t le À s
nétiq ) : (vo consomm o- Depuis 1999, le groupe a créé la filière
ueme ir da er
nt mo te
difié sur
non OGM des tourteaux de soja destinés à
l’alimentation des volailles et des porcs. Son
principe ? Un contrôle permanent depuis la
culture du soja au Brésil jusqu’à la livraison
des tourteaux aux éleveurs français.

Savoir lire une étiquette La filière non OGM


Depuis 2000, la législation européenne impose l’étiquetage Prélèvements – Analyses
des denrées alimentaires dont les ingrédients comprennent plus Un organisme indépendant, la Société géné-
de 1 % d’OGM. Tous les produits contenant de l’ADN ou des rale de surveillance (SGS), contrôle l’absence
protéines résultant d’une transformation génétique portent d’OGM à partir d'un prélèvement.
la mention « ingrédients issus d’OGM » au-delà de ce seuil. Trois « quick tests » (dans le champ et
À compter de 2004, la législation abaisse ce seuil de 1 % à sur la récolte) et trois tests en laboratoire de
0,9 % et rend obligatoire la traçabilité d’OGM ou d’ingrédients biologie moléculaire dits PCR (Polymerase
issus d’OGM, « de la semence à la fourchette », y compris pour Chain Reaction) sont ainsi réalisés.
les produits à destination de la consommation animale.
Transport sécurisé
Le transport est entièrement sécurisé :
Aller plus loin de la récolte du champ jusqu’à la livraison
aux éleveurs en passant par les stockages
Sources officielles et experts : ministère de en silo, l’usine de trituration et l’achemine-
l’Agriculture, www.ogm.agriculture.gouv.fr, INRA, ment par bateau. Des camions, wagons,
www.inra.fr, CIRAD, www.cirad.fr, CNRS, barges et containers plombés sont utilisés
www.cnrs.fr, IRD, www.ird.fr sous la surveillance de la SGS.
Indépendants
CRII-GEN, www.crii-gen.org, Inf’OGM, www.infogm.org Stockage intermédiaire
Pro-OGM : ISAAA, www.isaaa.org (en anglais), semenciers : Chaque remplissage et vidage d’un
www.ogm.org contenant (silo, container, etc.) s’accom-
Anti-OGM : Greenpeace, www.greenpeace.fr, pagne d’un nettoyage strict pour garantir
Ogmdangers.org, www.ogmdangers.org/ la non-présence d’OGM.
(SOURCES : CARREFOUR ET MINISTÈRE DE L’AGRICULTURE)

* définis selon la directive 2001-18.


Le Journal de Carrefour > N U M É R O 0 2 • M A R S 2 0 0 4